Paris Tribal 2015_Revue de presse

745 vues

Publié le

Paris Tribal : une seconde édition célèbre Paris comme capitale des arts premiers.

Créé à l’initiative des marchands d’arts premiers du quartier Beaux-Arts/Saint-Germain-des-Prés, au printemps 2014, Paris Tribal, aura lieu cette année du 9 au 11 avril 2015.

Publié dans : Art & Photos
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
745
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Paris Tribal 2015_Revue de presse

  1. 1. Relations publiques & Relations presse Paris Tribal 2015 Du 9 au 11 avril Revue de presse SUPPORTS DATES DIFFUSION TRIMESTRIELS Divas Mars/avril/mai 2015 NC Tribal Art Printemps 2015 NC Tribal Art Printemps 2015 NC MENSUELS Paris Capitale Février 2015 NC Connaissance des Arts Mars 2015 427 30 Aladin Avril 2015 NC Art & Décoration Avril 2015 229 697 Arts Antiques Auctions Avril 2015 NC Beaux Arts Avril 2015 576 86 Beaux Arts Avril 2015 576 86 Connaissance des Arts Avril 2015 427 30 Connaissance des Arts Avril 2015 427 30 L’Estampille / L’Objet d’Art Avril 2015 NC Mieux Vivre Votre Argent Avril 2015 204 557 Where Paris Avril 2015 540 80 BIMENSUELS Le Journal des arts 27 mars / 9 avril NC HEBDOMADAIRES AMA Newsletter 4 décembre 2014 NC La Gazette de l’Hôtel Drouot 5 décembre 2014 27 304 La Gazette de l’Hôtel Drouot 3 avril 2015 27 304 INTERNET Art-spectacles.com 20 décembre 2014 Detoursdesmondes.com 10 janvier 2015 Detoursdesmondes.typead.com 9 février 2015 Evamagazine.fr 10 février 2015 Detoursdesmondes.typead.com 13 février 2015 Detoursdesmondes.typead.com 20 févier 2015
  2. 2. Relations publiques & Relations presse INTERNET (SUITE) Detoursdesmondes.typead.com 24 février 2015 Paperblog.fr 24 février 2015 SUPPORTS DATE DIFFUSION PRESSE ETRANGERE ALLEMAGNE Kunst und Auktionen 6 février 2015 NC BELGIQUE L’Éventail 15 avril 2015 NC
  3. 3. DIVAS Date : MARS/AVRIL 15Pays : France Périodicité : Trimestriel Page de l'article : p.84-87 Page 1/4 PARISTRIBAL 8166123400508Tous droits réservés à l'éditeur CUTIUK FAPOSIÏIOM PARIS TRIBAL unefoire dédiée auxArtsPremiers Créé au printemps 2014 à l'initiative des marchands d'art du quartier Beaux-Arts/Saint- Germain des Prés, Paris Tribal s'est d'emblée imposé comme un temps fort de l'agenda artistique francilien. Prochain rendez-vous, du 19 au ll avril 2015. Le monde au détour d'une rue Rue des Beaux-Arts, rue Bonaparte, rue Jacques Callot, rue de Seine... Ça ressemble à une simple balade dans un des secteurs les plus emblématiques de la capitale française. Sauf qu'on se promène de galerie en galerie, et qu'on y découvre, émerveillés et captivés, les rites, les croyances et le quotidien de peuplades anciennes d'Afrique, d'Amérique, d'Asie, d'Indonésie et d'Océanie. Trésors des origines Emblèmes royaux des Baoulé de Côte d'Ivoire, monnaies d'échange] de Mélanésie, masque népalais, i^.,,, amulette de chaman d'Alaska, coupe cérémonielle des îles Salomon... i Entre expositions à thèmes et pièce!! , exceptionnelles, l'événement propose au public un large panel d'œuvres, Jj témoins de la genèse de l'HumanitéJ En voici un aperçu, tout en images^™ qui ne manquera pas d'aiguiser votfe" curiosité !
  4. 4. DIVAS Date : MARS/AVRIL 15Pays : France Périodicité : Trimestriel Page de l'article : p.84-87 Page 2/4 PARISTRIBAL 8166123400508Tous droits réservés à l'éditeur
  5. 5. DIVAS Date : MARS/AVRIL 15Pays : France Périodicité : Trimestriel Page de l'article : p.84-87 Page 3/4 PARISTRIBAL 8166123400508Tous droits réservés à l'éditeur
  6. 6. DIVAS Date : MARS/AVRIL 15Pays : France Périodicité : Trimestriel Page de l'article : p.84-87 Page 4/4 PARISTRIBAL 8166123400508Tous droits réservés à l'éditeur
  7. 7. Date : PRINTEMPS 15 Pays : France Périodicité : Trimestriel Page 1/1 PARISTRIBAL 7061833400507Tous droits réservés à l'éditeur MARCHÉ de l'art VENTES ET SALONS : 13-22 mars 2015 TEFAF Maastricht Pays-Bas www tefaf com 18 mars 2015 Bibliothèque Raoul Lehuard Tajan, Paris www tajan com 19-23 mars 2015 Paris Visconti Samt-Germain-des-Pres, Paris 21 mars 2015 Tribal Art Zemanek-Munster, Wurzburg wwwtnbal-art-auktion de 26-29 mars 2015 Pavillon des arts et du Design Jardin des tuileries, Paris www pad-fatrs com 31 mars 2015 African & Oceanic Art Auctionata, New York auctionata com 9-11 avril 2014 ParisTribal Paris 6* www paristribal com 5 mai 2015 African, Oceanic and Pre-Columbian Art Bonhams, San Francisco www bonhams com 14 mai 2015 African, Oceanic, & Pre-Columbian Art Sotheby's, New York www sothebys com 14-17 mai 2015 Madison Ancien! & Tribal Art Arader Gallery New York www madisonancientandtnbalart com 14-17 mai 2015 ADA New York Art Pair Upper East Side, New York www aoany com 16-17 mai 2015 The Amsterdam Trail Amsterdam, Pays-Bas www amsterdamtrail ni 21 mai 2015 Arts of the American West Sotheby s. New York www.sothebys com 2 juin 2015 Art Amérindien et précolombien Eve Auction, Paris www.auctioneve com 22 juin 2015 Art Tribal Artcunal, Paris wwwartcunal com 23 juin 2015 Art africain et océanien Christie^, Paris www chnsties.com 24 juin 2015 Art d'Afrique et d'Océanie Sotheby's,Paris www sothebys com Couple Lobi Burkina Paso Ex-coll Karl Ferdinand Schaedler Bas H 96et92 5 cm Propose par Sothebys Newyork 14 mai Est 100000-150000 dollars Cuiller Ngbandi RDC Ex coll Helena et tadislas Segy New York Ivoire H 17 1 cm Proposée par Sotheby s New York 14 mai Est 15000- 25 000 dollar; Figure debout Jukun, Nigeria Ex coll Jacques Kerchache Paris BD s H 68 6 cm Proposée par Chnst e s Paris 23 juin Est 200 000-300 QQD euros VENTES À NEW YORK Sotheby's—La vente de printemps d'art d'Afrique, d'Océanie et des Amériques aura lieu le 14 mai prochain La pièce phare sera un rare masque-heaume pende qui figura dans l'exposition du MoMA de 1984, Primitivism, et fut à Kelley Rollmgs (Tucson) ainsi qu'à Phillipe Gui- miot (Bruxelles) Cette vacation proposera également plu- sieurs œuvres importantes de la récemment défunte Helena Segy (et donc ayant appartenu également a son regrette epoux Ladislas Segy), dont une cuiller en ivoire ngbandi ainsi qu'une figure gardienne de reliquaire kota particulièrement ancienne Un couple lobi de la collection Karl Ferdinand Schaedler et une sculpture mbembe de George Baselitz seront également proposés L'Océanie sera a l'honneur avec une sculpture en pierre kanak (Nou- velle-Calédonie) qui fut collectée par le pere missionnaire Pierre Lambert sur l'île de Belep entre 1856 et 1863 Ce dernier publia l'œuvre en 1880 puis en 1900 Apres cela, elle fut enfouie dans des collections de missions françaises et néerlandaises avant de refaire surface dans l'exposition Kanak du musée du quai Branly en 2013. Le preview de cette vente sera l'occasion pour Sotheby's de présenter également certains chefs-d'œuvre de la vente d'art afri- cain et océanien qui aura lieu à Paris le 24 juin Auctionata—Nouvellement arrivée sur la scène améri- caine cette maison de vente basée à Berlin célébrera une vente d'art d'Afrique et d'Océanie le 31 mars depuis son « auction studio » de New York Alors que la vente en elle-même suivra le schéma des ventes classiques, les en- cheres ne se feront pas dans la salle, maîs par telephone ou online. Signalons que parmi les pièces qui seront pro- posées se trouve une intéressante figure senufo antérieure a la deuxième guerre mondiale Pour plus d'informations auctionata com Christie's—La maison de vente organisera, dans son siege du Rockfeller Center, deux preview de la vente du 23 juin a Paris Ces présentations auront lieu du 1 " au 3 mai, puis du 8 au 12 mai et offriront la possibilité d'admirer, entre autres, une remarquable figure jukun que posséda Jacques Kerchache et a laquelle s'intéressa l'anthropo- logue Arnold Rubm. A signaler aussi un ensemble de per- lages yoruba d'une qualité rarement vue depuis les annees 1990, ainsi qu'un atwonsen perle bamileke du Ca- meroun que Pierre Harter eut en sa possession et publia BONHAMS San Francisco—La vente d'art tribal de Bonhams San Francisco aura lieu le 5 mai Auncun détail de cette vente n'a été communiqué alors que nous partons sous presse maîs, connaissant les exigences de qualité de Bonhams, il est certain qu'elle comportera des œuvres intéressantes à des estimations raisonnables
  8. 8. Date : PRINTEMPS 15 Pays : France Périodicité : Trimestriel Page 1/1 PARISTRIBAL 5061833400509Tous droits réservés à l'éditeur Crochet Lac Chambri, Mouyen Sepik PNG Ex coll eu opeenre © Caere Bovis Bouclier ndome Kikuyu Kenya Ex coll anglase S Galère Renaud Vanuxcm Masque Yukp ik Alaska Ex coll Wilhs Carey Histonca Muséum Cashmere Wash ngton © Ga er e F ak Détail d une spatule Iles de I Amirauté ArchipelBismark PNG Ex cofi amer camp © Galerie Bovs PARIS TRIBAL Paris— Le printemps dernier vit naître avec succes un nouveau salon spécialise Paris Tribal, a I initiative des marchands d arts premiers etablis dans le quartier des Beaux Arts et de Saint Germam-des-Pres Cette annee vingt et un participants renouvelleront l'expérience et donneront rendez-vous aux amateurs du 9 au 11 avril, pour trois jours de decouvertes Pour la moitié d entre eux ce sera l'occasion de présenter des accrochages thé- matiques témoignant d'un effort de construction d un corpus et d un discours Au coeur de ces propositions se trouvent des types d'objets particuliers des serrures bam bara (Mali) issues d'une même collection privee chez Jean-Baptiste Bacquart des réceptacles d'Afrique et d Oceanie chez Pablo Touchaleaume , des armes et des bijoux d'Asie chez Cedric Le Dauphin des cuillers et des emblèmes recouverts d or des Baoule (Côte d Ivoire) chez la galerie Noir d Ivoire les arts anciens d'Indonésie chez Pascassio Manfredi ou encore des monnaies d échange océaniennes chez Voyageurs et Curieux maîs aussi des questions d ordre formel, telles le traitement de la couleur (galerie Renaud Vanuxem) et les effets de matiere (gale- rie Alain Bovis) Enfin trois expositions plus conceptuelles s intéresseront a la culture matérielle liee a l'art du conte dans les peuples de I Himalaya (Indian Heritage) aux es- thétiques tribales qui séduisirent les artistes surréalistes (galerie Flak) et a la rencontre entre les Natus - créatures malicieuses créées par l'artiste français Jean Medard - et les esprits d Afrique, d Oceanie et de I Himalaya niches dans des objets divers (galerie Kanaga) A côte de ces evenements thématiques les galeries Entwistle Olivier Castellane Lucas Ratton Aethiopia SAO Meyer, et Philippe Ratton présenteront des accro- chages transversaux dont chacune des œuvres aura ete sélectionnée pour ses qualites intrinsèques Plus d'un tre sor y attendra le visiteur Enfin les livres d'art tribal trou veront leur place dans Pans Tribal avec la participation des librairies Fischbacher et Mazanne NOUVELLES ACQUISITIONS Zurich— Le 27 fevrier la galerie Patrick Frohlich adonne rendez vous aux amateurs d'art tribal pour leur présenter ses récentes acquisitions dont plusieurs pieces importantes qui n étaient pas apparues sur le marche depuis plusieurs décennies Tel est le cas par exemple, d une puissante tete songye (RDC) - fragment d'une sculpture perdue - provenant de la collection de I artiste suisse Alfred Meyer que I on n avait pas revue depuis au moins quarante ans La selection d oeuvres proposées qui compte également une autre piece phare - un masque eket (Nigeria) ayant appartenu a Roger Azar -, pourra être admirée jusqu au 4 avril Fragment de sculpture (tête) Songye RDC Fx coll A free! Meye © Galère Patrick pro ch
  9. 9. Date : FEV 15 Pays : France Périodicité : Mensuel Page de l'article : p.44-53 Journaliste : Michel Doussot / Sylvie Gassot / Anne Kerner / Jean-Christophe Mary / Dominique Miliérioux / Philippe Noisette Page 1/10 PARISTRIBAL 9531792400507Tous droits réservés à l'éditeur TEMPS FORTS DE Expo, musique, danse, sport, salons, festivals, rendez-vous mondains... Paris est une ville en perpétuel mouvement. Pans Capitale a sélectionné pour vous quelques-uns des événements phares dè 2015. Dix pages pour vous aider à organiser votre année culturelle. Bonne ecture. DOSSIER RÉALISE PAR MICHEL DOUSSOT, SYLVIE GASSOT, ANNE KERNER, JEAN-CHRISTOPHEMARY,DOMINIQUEMILLÉBIOUX,PHILIPPENOISETTE.
  10. 10. Date : FEV 15 Pays : France Périodicité : Mensuel Page de l'article : p.44-53 Journaliste : Michel Doussot / Sylvie Gassot / Anne Kerner / Jean-Christophe Mary / Dominique Miliérioux / Philippe Noisette Page 3/10 PARISTRIBAL 9531792400507Tous droits réservés à l'éditeur ETAUSSI OuverturedescinemasPathe du centre commercialViii up 16 salles de cinema avec un total de 3000 fauteuils Quan au centre commercial I ounra en septembre Pathe PortedelaVillette 19e 1er -5 avril Paris Beaux Arts1 Nouveau salon d art et rj antiquités dont la premiere edition se tiendra au Carrousel du Louvre Carrousel du Louvre, 1e1 3 et 4 avril Paul Simon & Stmg Deux géants de la pop internationale en tournée ensemble Le Zenith, 19e www le-zenith com 4 avril-20 février 2016 Annee Louis XIV a Versailles Pour le tricentenaire de la mort de Louis XIV une serie de spectacles glorifient son talent artistique www chateaui/ersailles-spectacles fr 8 avril-22 juin Icones américaines Durant la renovation du San Francisco Muséum of Modem Art le Grand Palais accueille ses oeuvres les plus emblématiques Grandpalais, 8e www grandpalais fr 9 ll avril Paris Tribal 2° édition de ce parcours des arts premiers dans 20 galeries Quartier Beaux Arts St Germain dès-Près, 6° Tel 0142607010 12 avril Marr> 'i Paris Dcpai^ fas Champs Elysees scltneiderelectricparismaramoncom 20-25 avril Tour Auto Optic 2000 Plus de 225 voitures de collection pour cette 24e edition Depert du Grandpalais le 20 avr I armee le 25 a Biarritz Grandpalais,8e wwwtourautocom 29 avril-10 mai Foire de Paris Paris Expo Porte de Versailles 15e wwwfoiredepansfr En mai Heures heureuses de Pans Des parcours semés de bouchées préparées par la creme des chefs le tout pour seulement quèlques euros par dégustation www lesheuresheureuses paris fr 4-13 mai AlainSouchon-LaurentVoulzy Amis depuis 30 ans e est leur premier concert ensemble et leur vrai premier album a deux 34, boulevard Victor, 15e . www.palaisitessports.com 5-13 mai LightBird Apres les moineaux et les cygnes Luc Petton fait danser des grues de Mandchour e Avec - quand même ~ de vrais interprètes a leur cote i Theatre National de Chabot, 16e www theatre-chaillot lr 5 -17 mai et 16 -18 octobre JourneesdesplantesdeCourson Ce rendez vous de I elite des pépiniéristes français et européens est transplante dans le jardin anglais du chateau de Chantilly1 Domaine de Chantilly dans I Oise wwwdoiïiame-de-coursonfr
  11. 11. Date : MARS 15 Pays : France Périodicité : Mensuel OJD : 42730 Page de l'article : p.146 Journaliste : G.B. Page 1/1 PARISTRIBAL 5982603400508Tous droits réservés à l'éditeur Lemoisprochain VELÂZQUEZ EN MAJESTÉ Même si les Menmes n ont pas quitte Madrid voici que la cour espaqnole duxvne siecle débarque ou Grand Palais avec les toiles de Diego Velazquez Du 25 mars au 13 juillet I Espagne est ici en majesté FOIRES ET SALONS D'AVRIL Traditionnellement denombreusesfo res parisiennes se tiennent au printemps le Salon du dessin (du 25 au 30 mars) Drawmg Now (du 25 au 29 mars) et DDessm (du 27 au 29 mars) Paris Beaux-Arts et Art Paris-Art Pair (du 26 au 29 mars) Paris Tribal (du 9 au 11 avril) et le Salon du livre rare (du 24 au 26 avril) LES CLEFS D'UNE PASSION A partir du 1e avril la Fondation Louis Vuitton montre le versant classique de sa programmation Suzanne Page y presente les plus beaux Metisse Mondrian et Malevitch des collections internationales et s interroge sur ce que signifie collectionner aujourd hai Courrier des lecteurs REACTIONS A KOONS J ai bien aime votre edito de decembre sur le pouvoir et I attraction de I argent Vous avez bien fait de ne pas accepter le gentil titre « Confie ce Koons » propose par I artiste Certes il a des idees qui se vendent bien certes ce sont des idees qui demandent un esprit business conduisant fatalement a de la manipulation Cela repose sur un travail évident et une organisation intelligente Maîs ce n est pas une œuvre d artiste et ne mente pas tout cet encensement Etre artiste e est un tout autre chemin avec des effets bénéfiques a long terme et autrement gratifiant Daniel Podva, Paris Responsable financier des evenements culturels a caractère musical ou pictural a la Societe Genérale de 1970 a 1990 j ai lu avec attention votre article sur Jeff Koons Je ne partage pas I intérêt que ce monsieur suscite En dehors de materiaux pseudo-originaux sa demarche n a rien de celle d un artiste maîs plutôt d un chef d entreprise qui emploie des ouvriers et protege juridiquement I image de ses marchandises Quand on lit que e est I artiste le plus cher du monde on se dit qu il y a quelque chose de casse dans le domaine de la culture1 Lin de vos fidèles abonnes Michel Lambert Paris Ayant lu avec le plus grand intérêt votre edito du n°732 dont j apprécie en general la pertinence il rn échappe pourquoi vous avezjuge bon de vous plaindre de I emprise de I entreprise Jeff Koons sur les media tout en lui consacrant votre couverture ainsi qu un article majeur Vous rejoignez ainsi les « critiques/censeurs eclaires de I art contemporain face a I ignorance du vulgum pecus » en rentrant dans le jeu de Koons & Co Quand on joue le jeu dont quelqu un d autre a fixe les regles aussi détestables soient elles il ne faut pas se plaindre des conséquences maîs plutôt en changer Incidemment I expo Koons qui me parait plus un phénomène social et de communication/marketing (certes de tres haut niveau) qu artistique aurait mente figurer dans votre rubrique Actualites (car elle fait le buzz) sans plus même si je ne conteste pas la qualite de I article lui même PeterHazelzet Rarement une exposition et un artiste contemporain vous auront fait reagir si violemment Si le terme de business man revient legulie ement dans les lettres e* ma ls des lecteurs évoquant a figjie de Jeff fCoons ie pnrc pai reproche concei ne notre attitude Pourquoi avoir mis une œuvre de cet artiste americain si cc lui LI fixe ses diktats7 Pourquoi avoir cede a ses demandes7 Pour moi Koons est un artiste important qui restera dans I histoire de I art comme I incarnation (plutôt que la dénonciation) de la societe consumenste américainedu xxp siecleau même titre qu Andy Warhol I a ete pour la seconde moitié du xx L evenement ae décembre en France était la rétrospective Koons au Centre Pompidou ll fallait aonc qu elle fiqurc ( n une Je notre mensuel et que nos lecteurs soient avertis des conditions fixées par I artiste G B
  12. 12. Date : AVRIL 15 Pays : France Périodicité : Mensuel OJD : 229697 Page de l'article : p.217-218 Journaliste : Pascal Thuillant Page 1/2 PARISTRIBAL 1440033400504Tous droits réservés à l'éditeur ÎLE-DE-FRANCE DU 11 MARS AU 12 AVRIL. « Christiane Baumgartner ». Lauréate du Prix international de la gravure Mario Avati Academie des beaux-arts 2014, l'artiste expose une quinzaine de ses œuvres Un travail fascinant, réalisé à partir d'images photographiques ou vidéos agrandies et reproduites dans le bois pour être gravées sur papier Palais de l'Institut de France, 27, quai de Conti, 75006 Paris. Tel. : 01 44 41 43 20. DU 11 MARS AU 14 JUIN. « Piero Fornasetti: la folie pratique» Plus de 1 DOO pieces retracent la carriere de cet artiste atypique (1913 1988), dont l'activité d'imprimeur sous-tend toute l'œuvre De ses débuts de peintre des annees 1930 a ses projets menés avec l'architecte Gio Ponti, nous plongeons dans les dédales de son imagination Musée des Arts décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris. Tel. : 01 44 55 57 50 www.lesartsdecoratifs.fr DU 14 MARS AU 22 NOVEMBRE. « Robert Doisneau, Sculpteurs et sculptures » Familier de Rodin, Doisneau était proche de nombreux autres sculpteurs, comme Arp César, Giacometti, Hajdu, Henri Laurens, Tmguely, Niki de Saint Phalle Trente photos, dont certaines deve- nues iconiques racontent cette passion pour leurs œuvres qui l'entraî- nait aussi a traquer la statuaire sur les places et dans les jardins publics Musée Rodin-Meudon, villa des Brillants, 19 av. Auguste-Rodin, 92190 Meudon Tél. : 01 41 14 35 00 et www.musee-rodin fr DU 18 MARS AU 19 JUILLET. « Les Tudors » La dynastie des Tudors, sans doute la plus populaire d'Angleterre, a règne de 1485 à 1603 D'Henri VH à Elisabeth 1er L'exposition qui leur est consacrée fait revivre leur histoire grâce aux portraits et objets personnels et retrace leur rôle politique et l'in- fluence qu'ils ont eue sur les arts Elle explore aussi le mythe qui s'est construit autourd'euxdepuisleXIXe siècle MuseeduLuxembourg,19ruedeVaugirard, 75006 Paris. Réservations sur http://museeduluxembourg.fr et www.grandpalais.fr DU 25 AU 29 MARS. « Drawing New Paris » Pour sa 9e edition le Salon du dessin contemporain revient au Carreau du Temple Dédié au dessin de ces cinquante dernieres annees, il accueille soixante-treize gale- ries internationales et des artistes confirmes ou nouveaux venus sur la scene artistique 4, rue Eugène-Spuller, 75003 Pans. Tel. : OI B3 81 93 30 et www.drawingnowparis.com DU 26 AU 29 MARS « Art Paris Art Pair » Cent quarante galeries de vingt pays différents se sont donne rendez vous au Grand Palais Un vaste panorama de l'art contemporain incluant la photo, le design et l'édition d art et mettant a I honneur Singapour et l'Asie du Sud-Est Grand Palais, avenue Winston-Churchill, 75008 Paris, www.artparis.com DU 26 AU 29 MARS « PAO Paris 2015 » Fidèle a son éclectisme, ce salon de reférence du marche de l'art parisien, rassemblera aux Tuileries la fine fleur des galeries d'Art moderne d'Arts premiers et d'objets de curiosi- tés, de joaillerie contemporaine, de céramique et de verre contemporain Jardin des Tuileries, esplanade des Feuillants, 234, rue de Rivoli, 75001 Paris. DU 27 MARS AU 20 JUILLET u De Giotto à Caravage. Les passions de Roberto Longhi » Trente-quatre tableaux retracent les moments clés de la peinture italienne depuis le XIV6 siecle en les plaçant sous I eclairage du critique d'art et collectionneur Roberto Longhi (1899/1890-1980) Musée Jacquemart-André, 158, bd Haussmann, 75008 Paris Tél. .01 45 62 11 59 et www.musee-jacquemart-andre.com
  13. 13. Date : AVRIL 15 Pays : France Périodicité : Mensuel OJD : 229697 Page de l'article : p.217-218 Journaliste : Pascal Thuillant Page 2/2 PARISTRIBAL 1440033400504Tous droits réservés à l'éditeur DU 1e * AU 5 AVRIL « Paris Beaux-Arts » Le nouveau Salon organise par le Syndicat national des antiquaires (SNA) rassemble 80 marchands venus proposer les plus beaux objets et œuvres dans leurs spécial tes pein- ture ancienne, dessin, sculpture, mobilier objets d'art décorât f, joaillerie ancienne,artmoderneetcontemporain CarrouselduLouvre,99ruedeRivoli, 75001 Pans, www.pansbeauxarts.com DU 1ER AVRIL AU 6 JUILLET « Les clefs d'une passion » La Fondation Vuitton réunit dans une exposit on a caractère histor que un choix d'œuvres majeuresfondatr ces de la modernite au XXe siecle de Mondnan et Malevitch a Rothko, de Delaunay a Leger et Picabia de Munch a Dix et Giacometti, de Matisse a Kupka et Sevenni 8, av du Mahatma-Gandhi, Bois de Boulogne, 75116 Pans. Tél. : 01 40 69 96 00 et www fondationlouisvuitton.fr DU 1ER AVRIL AU 12 JUILLET « Mannequin d'artiste, mannequin fétiche » Substituts des modeles vivants pour les sculpteurs et les peintres, poupées articulées et mannequins de vitrine sont les stars du musee Bourdelle qui raconte leur histoire a travers pres de 160 figurines et figures, œuvres d'art, tableaux, photos, planches d'encyclopédie, brevets d'invention 1 B, rue Antoine-Bourdelle, 75015 Paris, www.bourdelle.pans.fr DU 9 AU 11 AVRIL « Paris Tribal » Une vingtaine de galeries du quartier Beaux Arts/StGermain des Près, spécialiséesdans lesArts premiers, mettent a l'honneur tous les champs de l'art tribal a travers des expositions a thèmes et des présentations de pieces exceptionnelles arts d'Afrique d Amerique d'As e d Indonesie et d'Océan e Plus d'infos sur www paristribal.com LES 10, 11 ET 12 AVRIL « Fête des Plantes » Les grands noms des pépinières européennes etde l'artde vivre aujardin dévoilent leurs richesses et mettent l'accent sur les plantes des milieux humides thème de cette edi tion deprintemps DomainedeSaint-Jean-de-Beauregard, rueduChâteau, 91940 Saint-Jean-de-Beauregard www domsamtjeanbeauregard.com JUSQU'AU 18 MAl « Hervé Télémaque » Entre diversite et cohérence, 75 peintures, dessins, collages objets et assemblages des annees 1950 a nos jours retracent le parcours de cet artiste français d'origine tahitienne figure majeure du courantde la Figuration narrâtve Centrepompidou, place Georges-Pompidou, 75004 Pans. Tel : 01 44 7812 23 et www.centrepompidou.fr JUSQU'AU 15 JUIN « La Victoire de Samothrace. Redécouvrir un chef-d'œuvre » Apres un an de restauration, le célèbre monument affiche a nouveau son éclatante s Ihouette caractéristique de l'époque hellénistique D'où vient elle7 Comment a t elle ete consttuee7 Le retour de la deesse est l'occasion de nous raconter son histoire et de nous dévoiler pour la pre miere fois les fragments de son aile etde son bras drots conserves jusqu'à present dans les reserves Musee du Louvre, Aile Sully, www.louvre.fr JUSQU'AU 21 JUIN «Au tempsde Klimt. La Sécession àVienne » Le mouvement de la Sécession, fonde en 1897 par le peintre Klimt et une vingta ne de ses compatriotes, estau centre d'une exposition sur l'évolution des arts dans la capitale autrichienne, de la fm du XIXe siecle jusqu'aux pre mieres annees de l'expressionnisme Avec des œuvres majeures du maître, comme la Judith de 1901 ou la reconstitution de la Frise Beethoven des Egon Schiele, Oskar Kokoschka, des pieces de mobilier signees Hoffman des céramiques de Powolny Pinacothèque 2, 8 rue Vignon, 75009 Paris. Tél . 01 44 56 88 80 et www.pmacotheque.com RJBRIQUE REALISEE PAR PASCALETHUILLANT PHOTOS DR SAUF M_NTION CONTRAIRE
  14. 14. Date : AVRIL 15 Pays : France Périodicité : Mensuel OJD : 42730 Page de l'article : p.116 Journaliste : M. M. Page 1/1 PARISTRIBAL 3192833400502Tous droits réservés à l'éditeur MARCHE DE L'ART Salons Fac-similé des Heures d Henri VIII (vers 1500) limite o 987 ex 26 5 x 18 2 cm (MOLRRO EDITOR Pablo Picasso, Peintre travaillant, 1927, eau-forte, 19 4 x 27,7 cm (GALER E PROUTE PARIS) LA BIBLIOPHiLIE TIENT LE CAP // / a ^us Sran ^e librairie du monde sous " I— la verrière du Grand Palais », dinsi l'annoncent les organisateurs du Salon du livre rare, de l'autographe, de l'estampe et du dessin, qui accueille cette année une exposition des fleurons des archives et du musee de la Préfecture de police. Si la ma nifestation se nommait d'ailleurs jusqu'à l'an dernier le Salon du livre ancien, cette terminologie s était avérée trop restrictive pour présenter l'ampleur des propositions Avec deux cents exposants de treize pays, dont 80% reviennent a chaque edition, le salon attire près de vingt mille visiteurs, à la decouverte des cent mille documents destines a toutes les bourses et tous les goûts On peut y trouver aussi bien un fac simile des Heures d'Henn VIII (chez M Moleiro) qu'un autographe de Salvador Dali (chez Julien Paganetti), un tract Halte a lexpulsion date de 1969 (chez Michael Seksik), une eau forte de Pablo Picasso (a la galerie Proute) ou une edition de 1926 de Biaise Cendras (a la librairie Hutm) Si les manuscrits etfaiblesenlumines sont les plus onéreux, le stand « Decouverte du livre ancien » propose des ouvrages a quèlques dizaines d'euros et, sur lensemble du salon, de nombreuses editions originales se mon- nayent a moins de cinq cents euros Comme le rappelle Anne Marie Coulon, déléguée génerale du Syndicat national de la hbrai ne ancienne & moderne (Slam), ce marche demeure sans spéculation et l'une des regles de déontologie de la Ligue internationale de la librairie ancienne est que le commerce du livre ancien ne doit en rien faire reference a une notion de placement (réponse aux récents ennuis d'Anstophil, sorte de fonds d'investissement en lettres et manuscrits ? ) Nombres de libraires ou bibliophiles parlent encore de « lamour » du livre, au sein d'une spécialité culturelle qui s'adresse a tout le monde Pour Anne Lamort, présidente du Slam, c'est d'ailleurs cette diversite qui pourrait accompagner le succes sans faille de la litterature du xix= au salon « Car cette période est considérée, tant en politique, histoire des idees, qu'en esthetique ou lille rature, commel'unedesplusfoisonnanteset, aujourd'hui encore chacun peut s'y retrouver enfonction de ses affinités » Maîs d'autres vibrantes histoires se racontent sous la cou- pole du Grand Palais, notamment avec cette edition originale du Silence de la mer, pré- sentée par Michel Bouvier Texte de Vercors paru clandestinement en 1942 et broche en trois cent cinquante exemplaires, dont les deux tiers ont ete saisis et détruits par les occupants, il est à l'origine de la creation des FditionsdeMinuit M M SALON INTERNATIONAL DU LIVRE RARE, DE LAUTOGRAPHE, DE L'ESTAMPE ET DU DESSIN, Grand Palais av Winston-Churchill, 75008 Pans, OI 43 29 46 38, du 24 au 26 avril + d'infos http //bit ly/7 3 61 hvrerare PARIS TRIBAL OUVERT SUR LE MONDE P o u r s a d e u x i e m e edition, Paris T r i b a l célèbre les arts premiers dans toute leur géographie Ainsi, Lucas Ratton, spécialise dans les arts africains, ali! porte son choix vers une figurine esquimau, tandis qu'Anthony Meyer presente une amulette Ipmtak en ivoire et qu'Indian Heritage dévoile lesprit fantastique des masques népalais (ill bois, traces de vermillon, fil de fer, H 40 cm) Olivier Castellane expose pour sa part une statue Mumuye du Nigeria « Ce type d'objet séduit une nouvelle clientele venue de l'art moderne, maîs qui est très vite gagnée par le côte viscéralement passionnel de l'art tribal»MM PARIS TRIBAL, quartier des Beaux-Arts/ Salnt-Germam-des-Prés, 75006 Paris, du 9 au 11 avril + d'infos http.//bit.ly/7361paristribal J
  15. 15. Date : AVRIL 15 Pays : France Périodicité : Mensuel OJD : 42730 Page de l'article : p.136 Page 1/1 PARISTRIBAL 8492833400508Tous droits réservés à l'éditeur Calendrier PARS INSTITUTIONS LA COLLECTION DE LIVRES DE JEAN BONNA Bibliotheque de IArsenal I, rue Sully OI 53 79 39 39 du 21 avril au 23 mai FRANÇOIS Ie ' Bibliotheque nationale de France Quai François Mauriac OI 53 79 59 59 du 24 mars au 21 juin JEFF KOONS Centre Pompidou Place Georges Pompidou OI 447812 33 du 26 novembre au 27 avril LE BAROQUE A FLORENCE Ensb a 14, rue Bonaparte OI 47 03 50 00 du 27 janvier au 17 avril BRUCE NAUMAN Fondation Cartier pour l'art contemporain 261 bd Raspail OI 42 18 56 SO du 13 mars au 21 juin RAPHAEL, TITIEN MICHEL-ANGE DESSINS ITALIENS DU STADEL MUSEUM DE FRANCFORT (1430-1600) Fondation Custodia 121, rue de Lille OI 75 43 46 80 du 21 mars au 21 juin YVES SAINT LAURENT 1971 LA COLLECTION DU SCANDALE Fondation Pierre Berge Yves Saint Laurent 5, av iMari.eau OI 44 31 64 00 du 19 mars au 19 juillet LES CLEFS D U N E PASSION Fondation Louis Vuitton 6, av du Mahatma Gandhi OI 40 69 96 IO du 1er avril au 6 juillet VELAZQUEZ Galeries nationales du Grand Palais 3, avenue du Gêneral-Eisenhower OI4413 1717 du 25 mars au 13 millet JEANPAULGAULTIER Galeries nationales du Grand Palais Du 1er avril au 3 aout LA CASA Dl MOLLINO Institut Culturel italien 73, rue de Grenelle OI 44 39 49 39 du 4 fevrier au 29 mai FLORENCE HENRI 1927-1940 Jeu de paume I, place de la Concorde 014703 1250 du 24 fevrier au 17 mai MATHIEU BRIAND et JERÔME ZONDER La Maison Rouge 10, bd de la Bastille 0140010881 du 19 fevrier au 10 mai DEBOUTONNEZ LA MODE i Les Arts decoratifs 107, rue de Rivoli 0144555750 du 12 fevrier au 19 juillet TRESORS DE SABLE ET DE FEU VERRE ET CRISTAL AUX ARTS DECORATIFS XIV6 XXIe SIECLE Les Arts decoratifs Du 9 avril au 15 novembre PIERO FORNASETTI LA FOLIE PRATIQUE Les Arts decoratifs Du 11 mars au 14 juin MANNEQUIN O ARTISTE, MANNEQUIN FETICHE Musee Bourdelle 18, rue Antoine Bourdelle OI 49 54 73 73 du I"avril au 12 juillet SCULPTURES SOUABES DE LA FIN DU MOYEN ÂGE. Musee de Cluny 6, place Paul Pamleve OI 53737800 du 1er avril au 27 juillet DEGIOTTOACARAVAGE LES PASSIONS DE ROBERTO LONGHI Musee Jacquemart- André 158 bd Haussmann 014562 ll 59 du 27 mars au 20 juillet Carlo Mollino, Casa Mollino, entree PHLIPSLAPA /TASAMCLUNO) Avoir au Centre culturel italien LES TUDORS Musee du Luxembourg 19, rue de Vaugirard 0140136200 du 18 mars au 19 juillet LA TOILETTE NAISSANCE DE L'INTIME Musee Marmottan Monet 2, rue Louis-Boilly 0144 96 50 33 du 12 fevrier au 5 juillet PIERRE BONNARD Musee dorsay I, rue de la Legion d Honneur 0140494814 du 16 mars au 19 juillet LANATOMIEDESCHEFS- D ŒUVRE Musee du Quai Branly 37, quai Branly OI 5661 70 00 du 10 mars au 17 mai LES MAÎTRES DE LA SCULPTURE DE CÔTE D IVOIRE Musee du Quai Branly Du 14 avril au 26 juillet JEANNE LANVIN Palais Caillere Musee de la Mode de la Ville de Paris 10, av Pierre-Ier - de Serbie 0156528600 du 8 mars au 23 aoùt TAKIS CHAMPS MAGNETIQUES Palais de Tokyo 13, avenue du President Wilson 01819735 88 du 18 fevrier au 17 mai ARCHIPEL SECRET Palais de Tokyo Du 27 mars au 17 mai DECARMENAMELISANDE DRAMES A L OPERA COMIQUE Petit Palais Avenue Winston- Churchill 0153430000 du 18 mars au 28 juin PARIS GALERIES MAÎTRE PROVENÇAUX ET AYANT PEINT LA PROVENCE Galerie Estades 17, place des Vosges 0142775003 du 7 mars au 12 avril DESSINS XVI'-DEBUT XXe SIECLE Galerie Alexis Bordes 4, rue de la Paix OI 47 70 43 30 du 20 mars au 17 avril UN HOMMES UNE FEMME Galerie Chenel 3, quai Voltaire 0142 974409 du 3 avril au 13 juin TRAMES D ORIENT Galerie Chevalier 17, quai Voltaire 0142 60 72 68 du 20 mars au ll avril HOMMAGE A LA GALERIE CAILLEUX Galerie Eric Coatalem 136, rue du Phg Saint Honore OI 42 66 17 17 du 26 mars au 30 mai MASCULIN PLURIEL(S) En Attendant les Barbares 35, rue de Grenelle 0142226525 du 19 mars au 23 mai MARWAN OU LA QUÊTE OBSTINEE DE L ÂME HUMAINE Galerie Jacques Leegenhoek. 35, rue de Lille OI 42 86 85 51 du 24 mars au 11 avril PAPIER ll SURFACE Octagone 16, place Vendome 0670586533 du 24 mars au 2 avril ALBERTO BIASI Galerie Tornabuoni Art 16, avenue Matignon 0153535151 du 27 mars au 27 juin PARIS SALONS SALON DU DESSIN 2015 Palais Brongniart Place de la Bourse OI 45 22 08 77 du 25 au 30 mars DDESSIN 3e EDITION Atelier Richelieu 60, rue de Richelieu 0140204099 du 27 au 29 mars ART PARIS ART PAIR Grand Palais OI 40 13 48 00 du 26 au 29 mars DRAWING NOW 9e ÉD Carreau du Temple 4, rue Eugene Spuller OI 83 8193 30 du 25 au 29 mars PARIS TRIBAL Quartier des Beaux Arts/Saint Germain des Pres Du 9 au 11 avril SALON INTERNATIONAL DU LIVRE RARE DE L AUTOGRAPHE DEL ESTAMPE ET DU DESSIN Grand Palais OI 43 29 46 38 du 24 au 26 avril PAO PARIS Jardin des Tuileries OI <53308S20du I"au5avnl PARIS BEAUX-ARTS Carrousel du Louvre 99, rue de Rivoli OI 40 68 22 22 du 1er au 5 avril
  16. 16. Date : AVRIL 15 Pays : France Périodicité : Mensuel OJD : 204557 Page de l'article : p.12 Page 1/1 PARISTRIBAL 4859933400502Tous droits réservés à l'éditeur Paris Tribal, lumière sur les arts premiers La seconde édition de Paris Tribal se tient du 9 au 11 avril à Samt-Germain-des-Prés [VIe ) Cette manifestation regroupe une vingtaine des meilleures galeries d arts premiers Chacune, dans son domaine [l'Afrique, lAménque, lOcéanieoul'Asie),propose une exposition thématique et des pièces rares L'occasion d acheter en toute securité des objets encore abordables. Rare : masque yup'ik (esquimau) d'Alaska, bois sculpté, vers 1880.
  17. 17. Date : AVRIL 15 Pays : France Périodicité : Mensuel OJD : 57686 Page de l'article : p.44-45 Journaliste : Emmanuelle Lequeux Page 1/2 PARISTRIBAL 2488443400508Tous droits réservés à l'éditeur u Lesgaleries ARTS PREMIERS, DESIGN, ART MODERNE, PHOTOGRAPHIE... LES GALERIES PARISIENNES RECÈLENT DES CHEFS-D'ŒUVRE D'HIER ET DE DEMAIN. LACCÈS Y EST GRATUIT ET L'ACCUEIL SOUVENT CHALEUREUX. VOICI TROIS BALADES COMME TROIS VOYAGES DANS L'ESPACE-TEMPS DE L'ART, EN PLEIN CŒUR DE PARIS. ÀSaint-Germain-des-Prés, toute l'histoire dè l'aH S aint-Germain a t il perdu son ame ' On entend se multiplier les lamentations, depuis que la mythique librairie La Hune iannonce sa fermeture prochaine Adiré vrai,voilade]aplusdedixansquelesboutiques de luxegrignotent le territoire des clubs de jazz et des editeurs Pourtant, le monde dcs galeries résiste acette terrible érosion elles fourmillent encore par dizaines entre Dior et Vuitton OfTrantaqui s'adonneraitau parcours que nous lui proposons un veritable voyage dans l'es- pace-temps Vous avez une journee pour cou- vrir des millénaires d'art ' Suivez le guide Des peintures aborigènes aux figures de reli quaire Fang, tout l'art premier se concentre aux alentours de la rue des Beaux-Arts Fédérées chaque automne par l'cvcncmcnt Parcours des mondes, ces galeries comptent parmi les meil- leurs expertsdelaplanete qu il s'agisse d'Mam Bovis qui couvre tous les continents jusqu'à l'Himalaya (au g de la rue) a la recherche de patines rituelles ou d'AnthonyJPMe>er, chez qui vous pourrez dénicher une amulette de chamari esquimau et des tresors d'art océanien Pourprolonger le périple, crochet par le 2 rue Visconti, ou Micro-, Mêla- et Poly-nesie se donnent tendez vous (galerie Voyageurs & Curieux) Lances, masques, pagaies, pagnes Les amoureux de l'art du Bas Sepik ou des iles Palau ne s'y tromperont pas A noter, a l'occa- sion de Paris Tribal [lire p 138], en ce mois d'avril, toutes cesgaleries proposent des expo- sitions singulières II est temps de commencer a remonter le temps Attention au jetlag, nous vous propul sonsdirectementaudébutduXXe siecle'Maîs ilsuffiradefairequèlquesmetres,pours'arrêter au numero 2 de la rue des Beaux-Arts lagalerie //csf temps dc commencer à remonter le temps. Attention aujetlag, nous vous propulsons directement au début du V siècle ! Le Mmotaure, sise a l'adresse de l'ancienne librairie dont elle agarde le nom, y dévoile régu- lièrement ses decouvertes dans le domaine des avant-gardes russes et d'Europe de l'Est Maîs son horizon peut s'étendre jusqu'à la photo moderniste d'Crwm Blumenfeld et lise Bmg, ou au mouvement futuriste Plus pointu encore, maîs reference absolueenla matiere, la galerie 1900-2000 digresse essentiellement autour des années surréalistes Si vous rêvez d'un dessin de Hans Bellmer, une photo de Man Rayouuncollage dcjindfichStyrsky, c'est ici Maîs la famille Flciss, pere ctfils,qui dirige le lieu n'est pas monomaniaque et aime sur prendre,enexposantaussibienFluxusquedes lettnstes ou des plasticiens tres contempo- rains, tel Richard Prince Un éclectisme qu'elle partageavec lapétulante Natalic Scroussi,ins- tallée un peu plus lom vers Saint Michel, dans l'autre grand-rue arty du quartier la rue de Seine La aussi, les chanceux pourront tomber sur un Bcllmcr ou un Dubuffet, voire un Max Ernst Maîs les annees 1960 sont particulière- ment bien représentées avec GilJoseph Wol man.TomWesselmann ouJésus Rafael Solo Tout cela nous lapproche du temps piesent Trois galeries se partagent ici legâteau contem- porain Rue dc Seine, donc, lagalerie Georges- Philippe & Nathalie Vallois celle qui défend l'esprit le plus familial autour d'un indéfectible noyau durd'artistes français, confirmes pourla
  18. 18. Date : AVRIL 15 Pays : France Périodicité : Mensuel OJD : 57686 Page de l'article : p.44-45 Journaliste : Emmanuelle Lequeux Page 2/2 PARISTRIBAL 2488443400508Tous droits réservés à l'éditeur plupart, comme les facétieux Alain Bublex, Gilles Barbier etJoachim Mogarra Auquel le duo, qui a toujours travaille sur le mouvement duNouveauréalismeetrestefidèleaudélicieux JacquesVillegle, aadjoint iecemmentNiki de Saint Phalle etJeanTmguely De quoi consoli der la galerie et defendre des artistes plus jeunes, telsJulien Berthier,Virginie Yassefou Julien Bismuth Même sens de l'équilibre a la galerie Loeven bruck, rueJacques Callot une grande fidelite a des artistes français confirmes (Alain Declertq, Bruno Pemado Dewar & Gicquel, Giraud & Siboni, Arnaud Labelle-Rojoux ), deux artistes historiques pour asseoir l'en semble - Alma Szapoczmkow (1926-1973) et Michel Parmentier (1938 2000, le «P» de BMPT)—,etquèlquesjoueursinternationaux comme Lang/Baumann ou Borre Saethrc Le toutservi, iciaussi, avec passion Enfin, derniere etape contemporaine les deux espacesdcKarnelMennour L'un,aufondd'une superbe cour de la rue Saint Andre des Arts, a permis a cette comète au parcours plutôt ful gurant d'attirer a lui quèlques stars Anish Kapoor, Lee Ufan, Daniel Buren tous multi plient les succes, de Monumenta en invitation aVersailles Nouveauenu,levénérablepeintre Martial Raysse Ce qui n'empêche pas Kamel Mennour de garder son flair pour les jeunes pousses, comme Camille Henrot ou, dernieres recrues, Hicham Berrada et Pétrit Halilaj Pour les defendre, ildispose d'un second espace tout pres dc la, rue du Pont de Lodi (l'anciennegale i ie de Fabienne Leclerc), qui autorise toutes sortes de mises en scene et d'audaces Fort de ces decouvertes, vous voila prêt a vous refaire toutununivers Maîs sivousvoulez en profiter pour refaire aussi votre interieur, la galerie Kreo, tout pres, rue Dauphine, met a disposi lion la creme du design contemporain tapis des freres Bouroullec, miroirs Garouste & Bonetti, que des editions limitées, assorties de quèlques pieces vintage Fm du vovage, et retour au home sweethome Emmanuelle Lequeux GALERIE GfOSfrES PHILIPPE ET MTHAULWLL0IS Galène 1900 2000 8 rue Bonaparte OI 43 25 84 20 wwwgalenel9002000com Galène Alain Bovis 9 rue des Beaux Arts OI 56 24 09 25 wwwalainboviscom GalerieAnthony JP Meyer 17, rue des Beaux Arts 0143548574 Amv gâterie meypr u Parut ar* tcm Galerie Georges Philippe & Nathalie Vallois 36 rue de Seine 0146346107 mvwgalerie i/allois com Galène Kamel Mennour 47 rue Saint Andre des Arts & 6 rue du Pont de Lodi 0156240363 vw™ karnelmennourcom Galerie Kreo 31 rue Dauphine 0153102300 http //galenekreo fr GalerieLeMinotaure 2 rue des Beaux Arts OI 43 54 62 93 www galerie lemmotaure com Galerie Loevenbruck 6 rue Jacques Callot OI 5310 85 68 wwwloevenbruckcom Galène Natahe Seroussi 34 rue de Seine 0146340584 wwwnatalieseroussi com Galène Voyageurs & Curieux (Jean-Edouard Carlier) 2 rueVisœnti OI 43 2614 58 ~ wwwwyageursetcuneuxcom
  19. 19. Date : AVRIL 15 Pays : France Périodicité : Mensuel OJD : 57686 Page de l'article : p.138 Journaliste : Lucie Deluhac Page 1/1 PARISTRIBAL 2898443400505Tous droits réservés à l'éditeur MARCHE/Avenir PAR LUCIE DELUBAC HUIS-KRISTRIBAL DU 9 AU ll AVRIL Dépaysement total Cree I an dern er PansTnbal est un parcours propose par une vingtaine de galènes de Saint Germain des Pres célébrant Paris comme capitale des arts premiers Sont notamment a decouvrir une collection privee de serrures Bambara du Mali chez Jean Baptiste [Jacquart (27 rue de Seine) une exposition sur les contrastes et oppositions de matières dans les objets africains océaniens et indonésiens chezAlain Bovis(9, rue des Beaux Arts) et une histoire du «Conte himalayen > a travers des masques et statues du Nepal et de I Inde a la galerie Indian Heritage (21 rue Guenegaud) Cedric Le Dauphin, le seul marchand excentre du groupe (66 rue Condorcet IXe arrondissement) vaut sans doute le détour Issus de son exposition • D or et d acier» ses knss [ci contre] armes balmaises des XVIII' etXIX9 siècles sont d une telle modernite (fruit d une technique secrete de maîtres forgerons) qu on les croirait tout droit sortis de la séné W Game ofThrones Quartier Saint Germain des Pres 75006 Pans www panstribal com Knss a lame droite Fm XVIII* siecle Bah (Indonesie) acier n ckel et bo s haut 53 cm Galène Cedric Le Dauphin Pans 12 DOO € PARIS • PAVILLON DES ARTS ET DU DESIGN DU 26 AU 29 MARS Lartdesemeubler Le Pavillon des arts et du design plus connu sous son acronyme PAO est le rendez vous chic des fans de deco d'intérieur Des arts decoratifs du XXe siecle aux créations ultracontemporames, toutes les tendances sont représentées Franck Laigneau nous fait decouvrir la modernite de I Ecole d Amsterdam avec deux sièges (1917) de Willem Marmus Retera et l'univers cub ste des anthroposophes avec un bureau des annees 1930 de Felix Kayser La galerie suédoise Modernity presente un florilège de mobilier Scandinave d apres guerre dont une rare chaise d'Arne Norell et un canape Elizabeth» du designer danois Ib Kofod Larsen une creation originellement appelée <U56> maîs qui changea de nom apres que la reine d Angleterre en eut acheté deux exemplaires La galène du Passage expose les œuvres de I artiste grecque Marina Karella, soit une qu nzaine de pieces (sculptures meubles, luminaires, peintures et aquarelles) des annees 1970 a aujourd'hui La galène Jean Jacques Dutko fait dialoguer des meubles du designer Enc Schmitt et trois consoles sculpturales [ci-contre] de l'artiste Benoit Lemercier,quiréalise pour la premiere fois une ligne de mobilier Jardin nes Tuileries 234 nie de Rivoli-75001 Pam wwwpad(airscom BENOIT LEMERCIER Console <Supercordes» ?014 acier peint piece un que 120 x 150 x 60 cm Galène Jean-Jacques Dutko, Paris 42000 € «i PARIS-PARIS BEAUX-ARTS CarrouselduLouvre 39 rue de Rivoli 75001 Paris OI 43 16 47 lu wwwpansbeauxartscom JEANBAPTISTECARPEAU) LesTrorsGrâces 1874 terre cuite patinee rosée 77 x 46 x 38 5 un Galène Univers du bronze, Pans Autour de 95000 € DU I" AU S AVRIL Unnouveau salon parisien Le Syndicat national des antiquaires qui organise la biennale des Antiquaires les annees paires au Grand Palais, lance un nouveau salon pluridisciplinaire au Carrousel du Louvre afin de «combler un manque dans le calendrer des collectionneurs < Baptise Paris Beaux-Arts, ce salon annuel se veut accessible, en proposant des pieces d exception a un large public «Nous souhaitons susciter des envies chez de nouveaux collectionneurs attirer aussi une nouvelle generation d'amateurs d art qui ont des moyens sans pour autant être milliardaires, souligne le president du comite d organisation Olivier Dell/aille, specialiste du mobilier français XVIII" Lidee est de favoriser les rencontres, les affinités entre les arts, et d'attser la curiosité en mettant en valeur nos professions «Trois jeunes marchands de haut niveau copilotent ce projet Mathias Ary Jan féru de peintures orientalistes et de la Belle Epoque, Matthieu de Bayser l'as des dessins anciens et du XIXe s ecie et Fabien Mathivet passionné d'Art Deco Seuls une soixantaine d exposants participent a ce nouveau rendez-vous, dont les galeries De Jonckheere (tableaux flamands) Steinitz (mobilierXVII XVIIIL etXIXe ) Helene Bailly (art moderne et contemporain) ou encore Univers du bronze Cette derniere présentera une belle selection de sculptures du XIXe siecle, à I instar de cette rare terre cuite signée Carpeaux [ill ci dessus] Paris Beaux Arts saura t il s imposer dans la capitale ? Tout dépendra de la qualite des œuvres présentées et des collectionneurs
  20. 20. Date : AVRIL 15 Pays : France Périodicité : Mensuel Page de l'article : p.10 Page 1/1 PARISTRIBAL 7786743400507Tous droits réservés à l'éditeur Dcsalonsenbrocantes/Vosrendez-vous LIVRESANCIENSETESTAMPES/PARIS8' Du 24 au 26 avril Une rare qualité -A. / VIDOMJ. iras"i£r ,/ - - * -• s~- " A Lettre de François Vidocq sur papier a en-tête de I agence de détective prive qu il a créée a Paris en 1841 Cree en 1984 et devenu au fil des ans le plus grand rendez vous mondial dans sa spécialité le Salon international du livre rare de [autographe de I estampe et du dessin attire 20 DOO visiteurs internationaux Le «livre rare» une expression a la mode pour designer le livre ancien et la bibliophilie devrait etre servi par 160 exposants venus de nombreux pays Quant a I autre partie importante de la rencontre I estampe elle alignera SO participants En 2015 I invite d honneur est le fonds historique de la Préfecture de Paris qui dévoile quèlques unes de ses plus belles archives comme ce Registre des dames galantes qui comportait une notice sur Sarah Bernhardt des photos historiques des croquis sur le repere de la Bande a Bonnot La Bibliotheque Nationale de France quant a elle présentera une selection d estampes et de photos sur le thème de la vie d artiste Cote prix la partie estampes devrait etre la plus abordable avec de|a des exemplaires autour de 100 euros Vous bénéficierez également de la presence de clubs et d associations (dont celles des villages du livre) de visites guidées d un atelier de I estampe et même d un orchestre de musique classique > Grand-Palais QUARTIERS D'ANTIQUAIRES / PARIS 6" Du9au11avril Paris invite le mondePour la deuxieme annee consécutive les commerçants spécialisesdanslesarts tribaux de la rive gauche de Paris organisent leur manifestation De niveau international elle regroupera une vingtaine de participants ElleaborderaIAfrique noire I Amerique du Nord précolombienne [Indonésie lOceanie >Rues des Beaux-Arts, Bonaparte de Seine, Mazarine, Visconti ^Exceptionnel masque complexe Yup'ik Eskimo Alaska vers 1880 ll provient d une grande collection américaine A la galerie Flak L'AVISDEL'ORGANISATEUR «La première édition fut une réussite.» Julien Flak, de la galerie du même nom, est I un des initiateurs dela rencontre A Crochet region du lac Chambri Moyen Sepik Papouasie Nouvelle Guinée Bois a patine d usage H 25 cm Fm du XIXe siecle - début du XXe siecle Collection europeenne Pourquoi avoir cree Paris Tribal ' Des (e depart nous avons voulu profiter de la concentration de galeries d arts Tibaux dans le quartier renouvelez I experience en 2015, votre activite serait-elle prospère 7 Oui Paris connaît une dynamique inter nationale dans le domaine des arts tribaux pour atteindre (a premiere place dans (e monde La premiere edition fut une réussite Etes-vous lie a l'organisation du Parcours des mondes qui aborde (e même sujet * Non nous sommes independants de I or ganisation du Parcours des mondes qui a lieu lui en automne
  21. 21. Date : 27 AVR 15 Pays : France Périodicité : Mensuel OJD : 54080 Page de l'article : p.58 Page 1/1 PARISTRIBAL 2693943400501Tous droits réservés à l'éditeur GoingTribal Tribal arts are on the agenda this month agam with 20 galeries hosting, for the second time, Paris Tribal, celebrating the arts of Africa, the Amencas, Asia, Indonesie and Oceania through a wide display of exceptional pieces and thematic exhibitions lt is a world of masks and ornatejewels, amulets, reliquanes and more A rare ensemble of luth century Korean alcohol bottles from the Koryo dynasty, a stunnmg and highly complex Eskimo mask, an intncate 18th century gold ring from Java, an early 20th century royal emblem of the Baoulé people of the Côte d Ivoire and a cérémonial boal shaped cup from the Solomon Islands are among the rarely seen works on display The exhibitions are hosted in art galeries throughout the Beaux-Arts and Saint-Germain-des-Prés neighbourhoods dunng the month starting from Apnl 9th, with some pieces exhibited from Apnl 9th to Apnl ïlth only For venues and full programme visit www panstribal com
  22. 22. Date : AVRIL 15 Pays : France Périodicité : Mensuel Page de l'article : p.83 Page 1/1 PARISTRIBAL 5221153400508Tous droits réservés à l'éditeur Paris Tribal «CenestpasleParcoursdes Mondes cestcertam maisilnef ait pas question de rivaliser Pour une premiere edition epst un bon début» déclarait Lucas Ratton apres la premiere edition de Paris Tïioal I an dernier En dehors du Parcours des Mondes ou de BRUNEAF aucune galerie internationale nd ete invitée a Pai is Tribal et I evenement tombe dans une période calme du calendrier de I art ethnique Peut etre que les participants sont moins enthousiastes dans I ensemble car I evenement de petite envergure est devenu un peu plus intime avec vingt (au lieu de vingt sept) participants dont un nouveau venu la jeune Galerie Pablo Touchaleaume Celle ci pre sente une exposit on thématique sur toutes sortes de récipients de grande taille comme cette impres Donnante coupe ceremonielle en forme de pirogue des iles Sale mon La Galène Nor d Ivoire regor géradecuillersouestafricaines et d emblèmes royaux dores de la Cote d Ivoire Lor sera également prépondérant a la Ga erie Cedric Le Dauphin avec ses bijoux et armes du sud est asiat que Paris Tribal Quartier Beaux-Arts / Saint- Germain dès-Près Paris www panstribal com du 09au 11-04 Masque de I ouest du Nepal bois traces de vermillon et ficelle (restaurations spora d ques) H 40cm Indian Her tage presente pendant Paris Tribal une exposition sur les esprits de la montagne elfes trolls et autres créatures fantastiques de I H maiava Dora Maurer Se^en Jwsts 1979 t rage argent que 2Cx20cm Courtes^ VntageGalena Budapest/Art Cologne Art Cologne A Iapproche du 50e anniversaire dArt Cologne en 2C1G le salon fait peau neuve cette annee Le nombre de participants (200 envi ron) reste inchange par rapport aux annees précédentes Maîs ceux ci seront places differem mont en art historiquement pro gressif des XXe et XXIe siècles art contemporain et jeunes talents Cest dans cette derniere section que prennent place les secteurs Collaborations Film Cologne et New Calories avec des exposants ayant mons de 10 ans d activite Parmi ces dernieies faut citer Tatjana Pieters ce Gand Dajtres noms connus sont ceux de C athenne Bastide Deweer Axel Vervoordt et Jeanroch Dard ce dernier coopérant a Collabo rations avec Berthold Poti de Cologne On remarque dans cette section la presence de Kisterem ACS et Vintage Galeria qui se chargent aussi de la configuration artistique du hall d entree Ces trois galeries de Budapest pre sentent une exposition speciale Bookrnarks sur lavant garde hongroise et I art post conceptuel de la fin des annees 1960 a nos jours avec des artistes comme Dora Maurer Endre Tôt et I ittle Warsaw La creation de la Galerie Mans Mayer constitue un autre exploit des annees 1960 « Che' ProfesseurAlber s» écrivaiten 1965 Mayer alors age de 25 ans cians une lettre a I ancien artiste du Bauhaus «jer^sagedouvrirune galerie a Ess/ingen qui se conso aera exclusivement a la peinture concrète et aux objets » Dernan dani a Josef Albers s il pouvait lui envoyer quèlques tableaux depu s les Etats Unis celui ci reaqil positivement on connaît la suite Vasarely Carl Andre Robert Rauschenberg AndyWarhol Joseph Beuys TonyOursler NamJunePaik Dennis Hopper et Kraftwerk sont quèlques uns des nombreux noms illustres auxquels la légendaire galerie fut lee Cela fera cinquante ans cette annee qu elle a ouvert ses portes un anniversaire celeore par la remise du orix Art Cologne par HarisMayer Art Cologne Kolnmesse Cologne www artcologne com du 16 au 19-04
  23. 23. SALONS ET GALERIES 80 AVRIL 2015 LE SALON DU LIVRE RARE AU GRAND PALAIS Du 24 au 26 avril, le 27e Salon international du livre rare & de l’auto- graphe,del’estampe&dudessinprendplaceauGrandPalais.Cetévé- nement unique, qui réunit plus de 150 exposants venant du monde entier et accueille environ 20 000 visiteurs, met cette année à l’hon- neur les archives et le musée de la Préfecture de Police. Ces institu- tions sont peu connues du grand public mais recèlent de véritables trésors. Une multitude de documents et d’objets y ont été collectés depuis sa création en 1909, du registre d’écrou de Ravaillac aux pièces à conviction du procès d’Honoré Landru. Ces éléments ainsi que de nombreuses autres pièces seront exposés de manière théma- tique au stand de la Préfecture de Police. On pourra également visiter l’espacedévoluàlaBibliothèquenationaledeFrance.Ledépartement de l’estampe et de la photographie y présente une sélection d’œuvres ayant pour thème « la vie d’artiste ». Enfin, ce sera aussi l’occasion de rencontrer d’autres acteurs du milieu de la bibliophilie tels que les Amis de la bibliothèque littéraire Jacques Doucet ou encore les VillagesdulivreenFrance.N’oublionspasdementionnerlesorganisa- teurs du salon, le Syndicat national de la Librairie Ancienne et ModerneainsiquelaChambresyndicaledel’Estampe,duDessinetdu Tableau et leurs nombreux bénévoles qui s’évertuent chaque année à proposerunévénementdequalitécapabledeconcurrencerdesmani- festations telles que la New York Antiquarian Book Fair. A. U. « Salon international du livre rare & de l’autographe, de l’estampe & du dessin », du 24 au 26 avril 2015 au Grand Palais, avenue Winston Churchill, 75008 Paris. Ouvert de 11h à 21h les 24 et 25 avril, jusqu’à 20h le 26 avril. Tél. 01 44 13 17 17. www.salondulivrerare.paris PaulHermann,Autoportrait de l ’artiste,SalondesCent1895.Lithographie. Galerie Documents.Photoservicedepresse.©DR SECONDE ÉDITION DE PARIS TRIBAL Après le succès de l’événement au printemps 2014, les marchands d’arts premiers du quartier des Beaux-Arts et de Saint-Germain-des-Prés proposent cette année encore une sélection de leurs plus belles pièces en provenance d’Afrique, d’Asie, d’Amérique, d’Indonésie, d’Océanie... Vingt galeries ont répondu à l’appel, contre vingt-six l’an dernier, et douze d’entre elles présenteront des expositions théma- tiques. Alain Bovis proposera aux visiteurs de s’intéresser aux « Matières » à travers la présentation d’objets de provenances diverses, de l’Afrique à l’Himalaya, et la gale- rie Renaud Vanuxem aux « Couleurs ». On y remarquera un rare bouclier d’initiation Ndome en bois polychrome utilisé par les jeunes guerriers Kikuyu au Kenya lors de certaines cérémonies secrètes de transmission des savoirs cultuels. La galerie Kanaga instaurera quant à elle un dialogue entre masques africains et « Natus », créatures fantastiques conçues par l’artiste contemporain Jean Médard. À la galerie Flak on s’attardera devant un masque de danse Yup’ik Eskimo, tandis que chez Pablo Touchaleaume on admirera une grande coupe cérémonielle en provenance des Iles Salomon qui a fait partie des collections du Saint Louis Art Museum. Ces œuvres devraient, comme l’année précédente, attirer les collectionneurs internationaux, confirmant la position importante de Paris pour le marché des arts premiers. A. U. « Paris tribal », du 9 au 11 avril 2015, quartier Beaux-Arts / Saint-Germain-des-Prés, Paris. Ouvert de 11h à 21h le 9 avril et de 11h à 19h les 10 et 11 avril. www.paristribal.com Rarebouclierd’initiationNdome.Bois,pigments,H.62cm.Angleterre,collection privée. Photoservicedepresse.©galerieRenaudVanuxem
  24. 24. Date : 27 MARS/09 AVRIL 15 Pays : France Périodicité : Bimensuel Page de l'article : p.25 Journaliste : Marie Potard / Christine Ceste Page 1/2 PARISTRIBAL 6323743400505Tous droits réservés à l'éditeur ANTIQUAIRES Arts premiers Paris Tribal, une exclusivité parisienne La manifestation limitée aux marchands parisiens tente d'imposer son rendez-vous PARIS• PansTnbal revient pour la deuxieme annee consécutive et fait doucement sa place dans le paysage parisien Coup d'envoi le 9 avril, pour trois jours, dans le quartier des Beaux Arts et de Saint Germain des l'res Si les étrangers se faisaient du souci quant a la concurrence, notamment Bruneaf (Bruxelles), les voici rassures dix neuf galeries exclusivement parisiennes participent a l'événement C'est d'ailleurs ce qu'avaient précise les organisateurs en 2014, insistant sur le fait qu'il s'agissait d'un evenement de quartier n'ayant pas vocation a s'ouvrir aux exposants étrangers, ni pour ambition dc concurrencer une quelconquefoireinternationale PourJulien Flak, «ilestimportant que nous organisions des evenements dans notre domaine car lu balade du samedi apres FOIRf Crochet, lac Chambn, Moyen Sepik, Papouasie Nouvelle-Guinée, fin XDf-debutXXe siecle, bois apatined'usage,25cm. CourtesygaleneAlainBoyis Pons. ©Photo MathieuFemer/AgencePhotoF midi dans lei, galeries n'existe plus Les clients attendent les foires J'espère retrouver la même impatience de la part des visiteurs que l'an passe pour cejeune salon » Cependant, un leger fléchissement du nombre d'exposants est a noter puisqu'en 2014, ils étaient vingt trois Manquent a I appel les galeries Dulon, Montbnson, Alain Lecomte (en plein déménagement), Mermoz et YannFerrandm(quiviennentde terminer le RAD) Seules deux nouvelles enseignes intègrent cette edition, les galeries Pablo Touchaleaume et Schoffel de Fabry II n'empêche que tous les arts premiers sont représentes arts d'Afrique, d'Oceanie, d'Amérique, d'Asie, d'Indonésie Expositions thématiques Laplupartdesgalènesfontl'effort d'organiser une exposition sur un PARIS TRIBAL, quartier Beaux-Artsfiaint-Germain-des- Pres, du 9 au TI avril, tij Tih-içh, vernissage le 9 avril denh a ziti www panstnbal.Gom thème précis, tandis que toutes espèrent l'afflux de visiteurs français et européens tout en restant lucides sur la venue des Américains « Ils ne se déplacent qu'une fois, en general, pour le Parcours des mondes », note Veronique du Lac, codirectrice de la galerie Alain Bovis, qui organise comme a son habitude une exposition thématique Cette fois ci elle se concentre sur les oppositions de matières, entre objets coûteux, tel un crochet dePapouasieNouvelleGuinée, lac Chambn, Moyen Sepik et objets raffines a patine plus douce, comme une spatule des Iles de l'Amirauté, Mélanésie La galerie Flak propose « Objets surréalistes », une exposition constituée de pieces d'Oceanie et d'Amérique du Nord, dont un masque de danse Yup'ik Eskimo, Alaska, vers 1880, utilise lors de cérémonies rituelles avant le depart des hommes pour la peche ct la chasse La galerie Meyer montre dc petits objets d'art Eskimo, dont une amulette de chaman, 100 600 apr ) L, a lecture multiple puisqu'elle représente a la fois une tête d'ours, une tête d'élan et un crâne humain Pablo Touchaleaume, qui brasse les cinq continents, dévoile une grande coupe ceremomelle des Iles Salomon, le plus grand exemplaire répertorie a ce jour, en bois a decor grave et incruste de nacre Marie Potard Etats-unis Paris Photo Los Angeles à la peine Un fort renouvellement des exposants et l'absence de ténors trahissent un difficile ancrage LOS ANGELES • Paris Photo Los Angeles aura tarde cette annee a communiquer la liste des exposants de sa troisieme edition qui se déroulera dans les studios de la Paramount du 1e au 3 mai A lire la com position même provisoire des participants, on comprend pourquoi Car si le nombre de participants reste presque inchange par rapport a 2014 (68 contre 70 l'an dernier), le renouvellement est tres impor tant, puisque 43 nouvelles en seignes y font leur entree, soit 71 % Un taux sans précèdent pour une foire de dimension internationale Ce renouvellement révèle l'ab sente des galeries de renom présentes dts Id premiere edi lion en 2013 comme Daniel Blau (Munich Londres), Gagosian (New York, Pans, Londres),Feroz(Bonn),Howard Greenberg (New York), Fraenkel (San Francisco) ou Rose Gallery (Santa Monica) Les gale nes 303 (New York), Thomas Zander (Cologne), Stevenson (Cape Town), Peter Fetterman (Santa Monica) et Taka [shu (Tokyo) présentes l'an dernier, manquent aussi a l'appel Du cote des galeries françaises d'habitude fidèles, peu nom breuses a se déplacer compte tenu du rapport résultat/coûts, on relevé l'absence cette annee des galeries Loevenbruck, Les Filles du Calvaire et la gale ne Andre Magnin Si chez I oevenbruck, on avance pour raison la date de la foire ina dequate avec des engagements personnels, la non participa lion des Filles du Calvaire et de la Galerie Particulière est a relier a la premiere edition de Photo London, ou elles seront présentes tout comme Rose Gallery, Howard Greenberg, Thomas Z a n d e r , Peter Fetterman et Taka Isbn Forte concurrence Autrement dit des choix ont ete faits au regard de la proxi mite des dates des deux foires, a trois semaines d intervalle l'une de I autre, maîs aussi de la tenue a New York (16 19 avril) de l'Aipad Photography Show, auquel participent la plupart d'entre d'elles De fait, le pre mier semestre dè l'année n'aura jamais ete tant charge en foires photo, sans compter les Soiree d'inauguration de la foire Pans Photo Los Angeles, © Photo Jeff Mclflne/Pans Photo autres grandes foires d'art qui emaillent les six premiers mois de l'année et auxquelles parti cipent Gagosian et 303 gallery par exemple Faut ily voir un mauvais signal lance a Florence Bourgeois et Christoph Wiesner, le nouveau tandem a la tête de Paris Photo, ct plus largement a Reed Expositions France qui a repousse a l'année prochaine le lancement a Los Angeles de la Fiac ? Les studios de la Paramount sont ils surtout la neil leure adresse pour la tenue de la foire, puisque par deux fois la date de sa programmation a du etre modifie par ses orga msateurs. en raison de tournage de film provoquant certaines desaffections de galeries 7 Les resultats de cette edition et ceux de Photo London le diront Christine Ceste
  25. 25. Date : 27 MARS/09 AVRIL 15 Pays : France Périodicité : Bimensuel Page de l'article : p.25 Journaliste : Marie Potard / Christine Ceste Page 2/2 PARISTRIBAL 6323743400505Tous droits réservés à l'éditeur EN BREF TopdépartpoureBay etSotheby's NEW YORK • Annoncée en juillet dernier, l'interface commune d'eBay et Sotheby's estactive depuis le17mars, permettantaux155millions d'utilisateurs d'eBay d'enchérir sur les pièces proposées par la maison. Leier avril, les internautes pourront participer en live pour la première fois à une vente en salle, dédiée à la photographie et organisée à NewYork. Ce partenariat devrait permettre à Sotheby's (25 % d'acheteurs en ligne) d'y renforcersa présence. E.Th. E-commerce NEW YORK • Le demier rapport de Skate's sur l'e- commerce de l'artfaitétat d'un secteur en grande forme. Le taux de croissance moyen de ses principales plateformes (Auctionata, PaddleS, Christie's et Artnet) a atteint109,4 % en 2014. Le rapport souligne encore le poids de la plateforme de financement participatif Kickstarter. E.Th. Deux présidents pour Sotheby's monde NEW YORK «Le conseil d'administration de Sotheby's Monde a élu Tad Smith, 49 ans nouveau P.-D. Q. du groupe, à la place de William F. Ruprecht, en poste depuis 2000. Après la rébellion menée par Daniel Loeb, actionnaire de la maison new-yorkaise, cette fonction est dorénavant détachée du mandat de président du conseil d'administration confié à l'administrateur indépendant, DomenicoDeSole.TadSmith fut le président de Madison Square Garden Company depuis février 2014 avant de rejoindre Sotheby's.J.-P. Edmond Francev nomméà Londres LONDRES • Le 16 mars, Edmond Franceya prissesfonctions de directeur du département d'après-guerre et d'art contemporain chez Christie's Londres,succédantàFrancis Outred. Fondateur de la galerie Baronian Francey à Bruxelles, il était entré chez Christie's France en2013entantquespécialiste en art contemporain. C'est désormais Laetitia Bauduin qui est à la tête de ce département, avec Paul Nyzam en responsable des ventes du soir et Étienne Salon de celles du jour. E. Th.
  26. 26. 10 RUE DU FAUBOURG MONTMARTRE 75441 PARIS CEDEX 09 - 01 47 70 93 00 05 DEC 14 Hebdomadaire OJD : 27304 Surface approx. (cm²) : 520 N° de page : 377 Page 1/1 PARISTRIBAL 6237032400506/CLA/MSK/2 Tous droits réservés à l'éditeur BLOC-NOTES BANKSY, MAÎTRE ET DISCIPLES Personne rt a vu Banksy, et pourtant chacun le connaît Attirant l'attention sur des faits de societe et des sujets sensibles avec un humour mordant, ses pochoirs défraient souvent la chronique et s'arrachent depuis peu a prix d'or L artiste de rue a fait des émules dans le monde entier, comme en témoigne cet ouvrage rassemblant un florilège d oeuvres éphémères aux thématiques communes, des plus dramatiques comme es conflits ou la pauvrete aux plus nnocentes, s'adressant a notre âme d enfant et usant de l'art du détournement Dans la jungle urbaine, surprendre est le mot d ordre pour mieux faire sourire, ou reflechir Planete Banksy, l'homme, ion œuvre, et ceux qu'il d inspires, presentation de Ket, 19 x 24,5 cm, 128 pp Hugo Desmge, 2014 Prix 17,50€ EN BREF Apres une premiere édition de Paris Tribal considérée comme « tres satisfaisante » en 2014, les marchands parisiens d'arts premiers proposeront aux amateurs du monde entier, du 9 au ll avril 2015, un éventail d'œuvres médites provenant d'Afrique, d'Amérique, d'Asie, d'Indonésie et d'Océame. À noter ' FRANCK EVENNOU TABLE BASSE LOTUS © BRUNO SIMOM FRANCK EVENNOU AU FIL DE L'EAU Au gré d'une vingtaine de sculptures fonctionnelles, I exposition nous transporte dans un univers enchanteur au travers duquel I artiste apres s'être inspire du monde volcanique r end hommage au vegetal aquatique Ici, les racines des lotus se font pieds de chaise ou de table, les feuilles de nénuphar se métamorphosent en tables basses Anime par une creativite puisée dans la nature a l'état sauvage Franck Evennou (ne en 1959) sculpte des pieces de mobilier - tels que sellettes tables ou assises - en bronze éditées en huit exemplaires pour certaines et uniques pour d autres a l'instar des guéridons Mangrove dont e plateau, en ardoise est grave a la main d'un motif à chaque fois différent Jusqu'au 20 décembre, galerie Avant-Scène, 4, place de l'Odeon, Paris VIe , tel OI 46 33 12 40, www avantsrene fr Photographlesae Beatrice Soûle Ousmane Sow OUSMANE SOW HUMANISTE XL Sculpteur,Ousrrane Sow est un conteur Les premiers géants puissamment modeles de cet ancien kinésithérapeute naissent a la fm des annees 1980 des groupes d'athlètes puis des Noubas, des Mdsais des Zoulo'js el des Peuls, auxquels I appartient ll met en scene ce qui le touche, sans crainte de la démesure, comme le prouve son arrêt sur image de La Bataille de Luile Big Horn Les grands hommes ont également sa faveur, ViUor Hugo Mandela et le gérerai de Gaulle ayant fait leur entree dans son pantheon, auprès d'une foule d anonymes Ponctue par les mots de I artiste et les photogra- phies orrcs par sa corriplice, Beatrice Soûle, cet ouvrage nous fait entrer cians un univers hors norme Ousrnane Sow, Françoise Monnm 12 x I 7 cm, 127 pp, editions Ides et Calendes, 2014 Prix 24 € LE MONDE À L'ENVERS Préparez-vous a perdre vos reperes avec ce livre, compilant deux cents illusions d'optique sélec- tionnées parmi les plus troublantes Cense sur le gâteau, leurs auteurs dévoilent pour chacune leur maniere de percevoir le monde et de concevoir leurs trucages De L'illustration - littérale ment renversante - réalisée par Peter Newell en 1894 aux photographies retouchées par ordina- teurd ErikJohansson dans les annees 2030, vous ecarquillerez les yeuxdevant un monde ambigu fait de doubles lectures, de jeux de perspective, d'assemblages ou de détournements d'objets, d énigmes ou de geometnes perverties Les arts visuels se plient à l'exercice de la pensée pour mieux représenter I imaginaire Laissez vous sulprendre! Illusions, Brad Honeycutt, 225 x 26 cm, ?40pp HL ge Images, 2014 Prix ia,Q5€
  27. 27. AMA NEWSLETTER 267 RUE LECOURBE 75015 PARIS - 06 76 28 82 46 04 DEC 14 Hebdomadaire Surface approx. (cm²) : 323 Page 1/1 PARISTRIBAL 2822232400506/CLA/ALA/3 Tous droits réservés à l'éditeur Foires b festivals rr ~OELASEMAINr Sarah Lucas représentera ta Grande-Bretagne à La Biennale de Venise Sarah Lucas représentera [a Grande-Bre- tagne a la 56e Biennale de Venise en 2015 Les travaux de Lucas ses sculptures comme ses photographies ou ses instal lations ['ont propulsée au cours des vingt dernieres annees au rang des premiers artistes contemporains britanniques Ses oeuvres se caractérisent par un sens de l'humour plein d'irrévérence, utilisant des objets ready made — des meubles, de la nourriture, des tabloïdes des col- lants des urinoirs des cigarettes — ima- ginant a partir de ces materiaux hétéro- clites des jeux de mots et des fragments anatomiques La participation de Lucas marquera la vingtième exposition mdivi duelle présentée dans le pavillon britan- nique depuis la premiere participation de la Grande-Bretagne en 1938 « C'est un plaisir de travailler avec l'une des artistes les plus talentueuses du Royaume-Uni », a déclare Emma Dexter, directrice des Arts Visuels au British Council « Les travaux de Sarah Lucas sont passionnants et auda- cieux, et la Biennale de Venise est la meil- leure plateforme que l'on puisse imaginer pour pouvoir les présenter a un public in- ternational Les arts visuels sont l'un des plus grands atouts du Royaume-Uni » Sarah Lucas est nee en 1962 a Londres Elle a expose dans de nombreuses institu- tions d'envergure mondiale dont le MoMA NewYork la Tecla Sala Barcelone , la Taie Britain, Londres et le Musee Diego Rivera Anahuacalh de Mexico • Camille Norment représenta la Norvège à la Biennale deVenise Le Bureau pour l'Art Contemporain de Norvege (l'OCA) a annonce que l'artiste Camille Norment avait ete sélection- née pour représenter la Norvège lors de la 56e Biennale de Venise, qui se tiendra du 9 mai au 22 novembre 2015 Son installation sera dédiée aux sons à leur potentiel en tant que messages cryptes s'intéressant a la valeur socio-poli tique dont ils peuvent être charges Norment explique au sujet de ce thème que « les sons au même titre que les expériences que l'on fait, sont éphémères, maîs ils laissent une empreinte dans notre esprit et dans notre corps Ainsi, ils sont autant d'outils historiques pertinents pour nous per- mettre d'anticiper des elements de notre futur » Outre les sons Norment travaille avec de nombreux médias, parmi lesquels l'installation, la sculpture lumineuse le des- sin et la performance L'édition 2015 de la Biennale accue illera pour la premiere fois la Norvege en tant qu'unique ex- posant pour le Pavillon Nordique, cette opportunite ayant ete réservée a la Finlande en 2013 et a la Suède en 2011 Annonce des galeries participantes à Art Dubaï Art Dubai a annonce les galeries participantes pour la 9° edition de la foire qui se tiendra du 18 au 2l mars 2015 92 galeries representant 39 pays prendront part à cet evenement Elles se repartiront selon trois catégories La premiere Art Dubai Contemporary regroupera les galeries les plus internationales de la selection , la seconde, Art Dubai Modem, rassemblera des galeries mettant a l'hon- neur des artistes originaires d'Afrique du Moyen-Orient et de l'Asie du Sud Quant a la catégorie Marker elle sera consacrée cette année à la scène latino-américaine Parmi les galeries participantes on peut citer la Hannah Gallery (Londres) la Gypsum Gallery (Le Caire) Honor Fra- ser (Los Angeles) Kurimanzutto (Mexico) Jhaven Contem- porary (Bombay), la Sabnna Amrani Gallery (Madrid), Atassi Gallery (Damas) Victoria Mire (London), Agial Gallery (Bey- routh) Artchowk (Karachi), la Loft Gallery (Casablanca), la Perve Galena (Lisbonne) la Galerie Knnzinger (Vienne) la Gallena Franco Noero (Turin) la Gallery SKE (New Delhi/ Bangalore) et la Galerie Rodolphe Janssen (Bruxelles) Hoolian Sarah Lucas bronze (2013) copyright the artist courtesy Sadie Cotes HO London La deuxième édition de la foire Paris Tribal se déroulera en avril 2015 Après le succes de l'édition inaugurale qui s'est tenue en 2014 la seconde edition de Paris Tribal investira le Quartier des Beaux-Arts, à Saint-Germam-des-Pres du 9 au ll avril 2015 Cet evenement rassemblera plus de vingt galeries, spécialisées dans les arts tribaux de I Afrique des Amériques dAsie d Indonesie et d Oceame Aethiopia la Galerie Bacquart la Galerie Alain Bovis la Galerie Olivier Castellane, Entwistle, la Galerie Flak, Indian Her itage, la Galerie Kanaga, la Galerie Cedric Le Dauphin Pascassio Manfredi la Galerie Meyer la Galerie Noir d'Ivoire la galerie Lucas Ratton la Galerie Philippe Ratton la Galerie SAO la Galerie Pablo Touchaleaume la Galerie Renaud Vanuxem Voyageurs & Curieux la Librairie Fischbacher et la Librairie Mazanne
  28. 28. Date : 03 AVRIL 15 Pays : France Périodicité : Hebdomadaire OJD : 27304 Page de l'article : p.257 Page 1/1 PARISTRIBAL 5665653400505Tous droits réservés à l'éditeur BLOC-NOTES LE MUSÉE DE L'IMAGINAIRE La galerie de la fondation Taylor presente un ensemble réalise par onze peintres et trois sculpteurs de l'imaginaire Ces artistes de « I art fantastique » vous invitent à la decouverte de leur univers singulier et visionnaire Parmi les peintures, citons les remarquables travaux de Therese Covarel Yo Coquelm, Monica Fagan, Hugues Gillet Marc Malingre Lukas Kandl, Christian Lepere Jean Pierre Monnot, Thierry Van Quickenborne François Schlesser et Siudmak Quant aux sculptures elles sont dues a Bruno Baratier, Jean-Jacques Lamenthe et Jean-Michel Pilard Une exposition pour le moins inédite, qui intrigue fortement Du 9 avril au 2 mai, mardi-samedi, 14 h-20 h, galerie de la fondation Taylor, I, rue La Bruyère, Paris IX-, tel OI 48 74 85 24, www taylor fr EN BREF À noter pour les amateurs du sujet, l'exposition «Napoléon et Paris Rêves d'une capitale » se tiendra au musée Carnavalet du 8 avril au 30 août. Vernissage le 7 avril, 16 h-19 h, musée Carnavalet, 16, rue des Francs-Bourgeois, Paris lll6 , www.carnavalet.pans.fr lEMZA PARIS L ENVOL #7 2015 FEUTRE SUR CARTON DE BOIS 50 X 30 CM ©IEMZA LA MICriO l-ALLRIt , T ~ LAURENCE LE CONSTANT EVE 2015 PLUMES DOIE ET OE CANARD SUR SOULIER MASSARÛ © LAURENCE LE CONSTANT COURTESY GALERIE GERALDINE BANIER PARIS TRIBAL DEUXIÈME ! Pour la deuxieme edition de Paris Tnba unevingtainedegaleriesavecAethiopia, [Jacquart, Alain Bovis, Olivier Castellane), Entwistle, Flak, Indian Heritage, Kanaga, Cedric Le Dauphin, Pascassio Manfredi, Meyer, Noir d'Ivoire, Lucas Ratton, Philippe Ratton, SAO, Pablo Toucha- leaume, Renaud Vanuxem, Voyageurs & Curieux et deux librairies, Fischba- cher et Mazanne participeront a l'événe- ment Tous les champs de I art tribal serontexplores Ies masques eôtoieront les bouchers, les massues reponcront aux ancêtres, serrures e: amulettes fe'ont echo aux tambours, crânes reli- quaires,sceptresetspatuless'entrecroi- seront Du 9 au ll avril, rues des Beaux-Arts, Bonaparte, Guenegaud, Jacques-Callot, Mazanne, ce Seine, Visconti Saint-Benoît, et boulevard Raspail Paris VIe , www panstribal com ÊTREVÉNUS Plusieurs artistes s intéressant au thème do l'identité feminine mettent en forme le mythe et son rapport avec la societe actuelle Les plumes de Laurence Le Constant envahissent une paire de chaussures a talons Joachim Biehler présente Candy Birth, inspirée de la Venus de Botticelli La Reine des amazones de Francesca Cagliari, jnmitive et mystique, glorifie le mystere feminin Jung Mm Choi propose huit portraits de figures de l'année 2014, tandis qu'Alexia Tailleur photographie des prostituées L'audacieuse Karolme Jeuffroy offre son interprétation de schémas de représentation Le spectateur découvrira également le travail de devis Petit et les dessins de Marion Beaupere Jusqu'au 16 mai, galerie Geraldine Banier, 54, rue Jacob, Paris Vh, tel OI 42 96 36 C4 www geraldmebanier fr MASQUE COMPLEXE YUP IK ESKIMO ALASKA VERS 1880 ANCIENNE COLLECTION WILLIS CAREY HISTORICAL MUSEUM CASHMERE WASHINGTON, USA e GALCR'C TLAK PHOTO OANICllC VOIRIN IEMZA, ENVOL#2 lemza (re en 1978) grandit au sem d'une zone sensible d'Epernay La culture hip-hop le skateboard etle graffiti sonten pleinessordans lesannees 2000 Témoins deces mutations, lesterrasses en pyra- mide de Pierre Parât éveillent son intérêt pour la ligne et la perspective L'artiste développe un rapport pr vilegie avec le beton et inscrit ses graffitis faisant l'éloge d'un lutur intemporel, acresses a l'inconscient collectif En parallèle, il s'exprime au marqueur sur la toile, reinterpretant des édifices majeurs du monde en leur donnant une mobilite aerienne La galerie, qui partage sa passion pour I architecture, expose une part e de ses oeuvres Jusqu'au 3 mai, La micro galerie, 5j, rue de la Roche- foucauld, Paris IXe , te 09 81 68 97 38, www am crogalenerorn
  29. 29. Pays : France Périodicité : En continu Support : Détoursdesmondes.com Diffusion : NC Date : 10 janvier 2015 Catégorie : Presse Internet
  30. 30. Pays : France Périodicité : En continu Support : Détoursdesmondes.com Diffusion : NC Date : 10 janvier 2015 Catégorie : Presse Internet
  31. 31. Pays : France Périodicité : En continu Support : Détoursdesmondes.com Diffusion : NC Date : 10 janvier 2015 Catégorie : Presse Internet
  32. 32. Pays : France Périodicité : En continu Support : Détoursdesmondes.com Diffusion : NC Date : 10 janvier 2015 Catégorie : Presse Internet
  33. 33. Pays : France Périodicité : En continu Support : Détoursdesmondes.com Diffusion : NC Date : 10 janvier 2015 Catégorie : Presse Internet
  34. 34. Pays : France Périodicité : En continu Support : Détoursdesmondes.com Diffusion : NC Date : 10 janvier 2015 Catégorie : Presse Internet
  35. 35. « Une Coupe cérémonielle des îles Salomon | Accueil | Mers du Sud » 13 FÉVRIER 2015 Des Grès Coréens La galerie Aethiopia sort des sentiers battus pour Paris Tribal 2015 en présentant de très belles poteries coréennes. Celle-ci fournit des précisions sur cet art de la poterie en Corée qui nous est encore méconnu : "L'usage de l’argile remonte à l'époque néolithique (6000 à 5000 av.J.C.), les poteries sont poreuses et cuites à faible température, environ 700°C. À l’époque de l’âge du fer, vers 300 av.J.C, le tour du potier fait son apparition, les formes deviennent plus sophistiquées, les poteries à pied font leur apparition. La période des Trois Royaumes (-57 - 676) voit la création de fours clos permettant d’obtenir une température de cuisson supérieure et donc des poteries plus résistantes et des teintes différentes dû à la combustion sans oxygène : les Yongil au ton brun rappellent les poteries de l’âge de fer et les Wajil, à la teinte bleue-grise annoncent les céladons. À PROPOS DE L'AUTEUR Me contacter TRADUCTION Detours des Mondes Translation Subscribe to Détours des Mondes by Email LES NOTES RÉCENTES Exposition "Objets surréalistes" Les lames noires de Bali Masques horizontaux à l'Ouest des Volta Senoufo : De Cleveland à Montpellier Mers du Sud Des grès coréens Une Coupe cérémonielle des îles Salomon Collectionner les instants heureux Collectionner les objets dans les marges lointaines Collectionner : Les rebuts des uns sont les trésors des autres... ASSOCIATION DÉTOURS DES MONDES D é t o u r s D e s M o n d e s arts lointains, espaces de cultures ACCUEIL ARCHIVES PROFIL
  36. 36. Puis avec la dynastie Silla unifié (668-935), plusieurs changements font leur apparition : les récipients à couvercle se font plus populaires et les pieds des récipients deviennent plus courts. Des bouteilles et des flasques à long cou font leur apparition. De par la nouvelle influence du bouddhisme, les urnes funéraires deviennent populaires. Les céladons (une influence chinoise) font véritablement leur apparition. La période Koryo (918-1392) est considérée comme l'âge d'or de la céramique en Corée. Les pots ont des lignes très pures, la sophistication des décors (dessins de feuillages, formes géométriques, poissons et insectes stylisés, peints ou gravés sur le corps de la terre) témoignent du style de vie raffiné et du goût recherché du clergé et des nobles de cette époque. Les Coréens étaient fascinés par la profondeur et la transparence de l'émail céladon, par la subtile couleur bleu- vert qui recouvrait la très grande majorité des pièces. Il existait parallèlement une production de porcelaines blanches. Durant la dynastie Joseon (1392-1910), connue également sous le nom de dynastie Yi, la poterie Coréenne est produite à une grande échelle commerciale et est exportée. La qualité de la poterie s’est également considérablement améliorée. Et comme pour les précédentes périodes, on trouve toujours des poteries de stockage (de couleur brun, noir), des céladons, des porcelaines blanches…" Quelle est la particularité de la céramique Coréenne ? "Les céramiques changent de forme, de style, suivant les périodes de fabrication, les régions où elles sont créées, les mains des artisans et surtout suivant les nouvelles techniques acquises. Mais pour ceux qui s’intéressent à la beauté de la céramique asiatique, on peut différencier les pièces Chinoises, Japonaise et Coréennes : Les pièces Chinoises sont généralement plus grandes et plus colorées, les Japonaises plus sophistiquées, délicates (plus Yin), alors que les Coréennes ont une beauté discrète et naturelle, parfois plus brute (Yang)…. Quel que soit le style des pièces, l’excellence de la poterie Coréenne est reconnue bien Paris Visconti PROGRAMME DE L'ASSOCIATION Programme 2014/2015 BULLETIN D'ADHÉSION Bulletin d'adhésion 2014/2015 SOMMAIRES MENSUELS DU BLOG Détours des Mondes : SOMMAIRES MENSUELS RECHERCHE GOOGLE Pour rechercher un sujet sur mon blog : » PINTEREST TRIBAL ART PRESentation Tribal Objet ARCHIVES février 2015 janvier 2015 décembre 2014 novembre 2014 octobre 2014 septembre 2014 août 2014 juillet 2014 juin 2014 mai 2014 Plus... CATÉGORIES **ASSOCIATION DETOURS DES MONDES **VIDEOS DETOURS DES MONDES *Afrique *Afrique du Sud *Amérique *Anthropologie de l'art *Archéologie *Armes d'Afrique *Arts Africains contemporains *Arts Africains_Généralités *Asie du Sud-Est *Australie *Benin *BIBLIOGRAPHIES *Bura *Cameroun *Dahomey *Djenne Djeno *Ethiopie *Ethnologues, Anthropologues... *Expositions *Gabon *Himalaya-Nepal
  37. 37. au-delà de ses frontières ; celle-ci a captivé à tel point les esprits des Japonais qu'elle a profondément influencé leur sens esthétique et même modifié, à plusieurs reprises, l'histoire de la céramique dans l'archipel. L’exemple le plus frappant est l’invasion Japonaise de 1592 – 1597 en Corée est également connue sous le nom de « guerre des potiers ». Cette guerre laissa la péninsule Coréenne dans un tel état de dévastation que de nombreuses années de misère et de disette s'ensuivirent. Les chefs de l'armée Japonaise emmenèrent de force de très nombreux potiers, ainsi que leurs familles, afin de produire, sur place, les poteries dont ils possédaient les secrets techniques et esthétiques. Les potiers y étaient alors considérés avec respect, et le produit de leur travail fort estimé. Ils introduisirent au Japon les fours à plusieurs chambres, de grands progrès techniques (ils permettaient un meilleur contrôle de la température de cuisson) et les tours à pieds plus efficaces que les tours manuels utilisés alors par les Japonais. Le nombre de potiers Coréens installés au Japon a dû être considérable. L'exemple le plus significatif est celui des 80 potiers capturés après la sanglante bataille de Namwon, et emmenés avec leurs familles dans la région de Kagoshima (à l’extrême pointe sud du Japon) où ils fondèrent la tradition de la célèbre céramique de Satsuma (la ville de Kagoshima représente, depuis le XVIe siècle, l'un des hauts lieux de la céramique Japonaise. Les potiers Coréens étaient placés sous la protection du clan Satsuma, d'où le nom donné à ces céramiques, dont les premières furent réalisées avec des matériaux importés de Corée, (terre et couverte). Ces artistes Coréens ont gardé leur langue et leurs coutumes malgré des siècles d'implantation en terre étrangère. *Ifé *Inde *Indonésie *Koma *Le coin des collectionneurs *Liberia *Madagascar *Marché de l'art *Musées *Niger *Nigeria *Nok *Océanie *Ouvrages *Peinture, Poésie *Peuples du monde *Photographie *Sao *SOMMAIRES MENSUELS *Spectacles, Manifestations *Sri Lanka *Tanzanie *Togo *Voyages *Zimbabwe Aduma Avukaya Baga Bamana Bamileke Bamum Banda Baoule Beembe Bembe Bidjogo Boa Bobo Bongo Boyo Bozo Bwa Bwende Chamba Diola Dogon Fang Galoa Giryama Grebo Hemba Holo Ibibio Jukun Kissi Kongo Konso Kota Kuba Kumu Kuyu Kwele Kwere Lega Lengola Lobi Luba Luchazi Luluwa
  38. 38. Envoyer Aperçu Photos et texte : Courtoisy Galerie Aethiopia - 23 rue Guénégaud - 75006 Bouteilles à alcool – Corée, dynastie Koryo, Xe siècle. Grés. Hauteur : 14 cm, 8 cm, 17 cm, 9 cm, 12cm. Publié dans *Asie du Sud-Est, *Expositions, *Marché de l'art | Lien permanent COMMENTAIRES POSTER UN COMMENTAIRE Comment below or sign in with Typepad Facebook Twitter Google+ and more... (Vous pouvez utiliser des balises HTML comme <b> <i> et <ul> pour styler votre texte.) Vos informations (Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.) Auteur Adresse e-mail URL du site Lunda Luvale Makonde Mama Mambila Mangbetu Matapa Mbete Mbole Mbunda Mende Metoko Mossi Mumuye Mwila Nande Ndebele Ngangela Ngbaka Nguni Nkanu Nyamwezi Nzakara Oron Ovimbundu Pende Pere Punu Pygmee Salampasu Senoufo Sherbro Shona Solongo Songo Songola Songye Sotho Swazi Tabwa Teke Temne Tiv Toma Tonga Toussian Tshokwe Tsogho Tsonga Venda Vili Woyo Wurkun Yaka et Suku Yombe Yoruba Zande Zaramo Zombo Zulu LIBRAIRIE FISCHBACHER TRIBAL ART MAGAZINE Reblog (0)
  39. 39. « Les lames noires de Bali | Accueil 24 FÉVRIER 2015 Exposition "Objets Surréalistes" Pour la prochaine édition de Paris Tribal, la Galerie Flak propose une exposition thématique " Objets Surréalistes ", clin d'oeil manifeste à la fameuse « Exposition Surré aliste d’Objets » organisé e par André Breton à la galerie Charles Ratton en 1936. Ainsi se côtoieront des figures Malangan de Nouvelle Irlande, des poupé es kachina, des masques Eskimo ou encore un é ventail de prestige polyné sien des Iles Marquises. À PROPOS DE L'AUTEUR Me contacter TRADUCTION Detours des Mondes Translation Subscribe to Détours des Mondes by Email LES NOTES RÉCENTES Exposition "Objets surréalistes" Les lames noires de Bali Masques horizontaux à l'Ouest des Volta Senoufo : De Cleveland à Montpellier Mers du Sud Des grès coréens Une Coupe cérémonielle des îles Salomon Collectionner les instants heureux Collectionner les objets dans les marges lointaines Collectionner : Les rebuts des uns sont les trésors des autres... ASSOCIATION DÉTOURS DES MONDES ESPACE MEMBRE Paris Visconti PROGRAMME DE L'ASSOCIATION D é t o u r s D e s M o n d e s arts lointains, espaces de cultures ACCUEIL ARCHIVES PROFIL
  40. 40. Revenons au masque de danse présenté ici qui illustre le voyage chamanique. Julien Flak nous donne quelques précisions : "Il symbolise l’inua (l’esprit) d’un oiseau arctique. Le centre du masque est illuminé par la pré sence d’un visage humain tandis qu’une tête d’oiseau (un guillemot ou macareux à cornes) semble é merger du menton. Le masque est entouré d'une structure circulaire en bois orné e de mains et de pattes palmé es. Ce type de repré sentation associant des figurations du monde animal et du monde humain constitue l’essence même du monde Yup’ik et de son iconographie... Selon les conceptions Eskimos, ce sont les âmes des animaux (yua ou inua ) qui dé cident de mettre leurs corps à la disposition des hommes et dé terminent donc les pé riodes d’abondance ou de famine. Les hommes doivent de ce fait observer un certain nombre de prescriptions concernant la pratique de leurs activité s de subsistance pour s’assurer le concours bienveillant des âmes des animaux. Le corps de l’animal é tait certes consommé mais son esprit lui, ne mourrait jamais. Le symbolisme de ce masque est aussi complexe que sa conception et son exé cution. Le type de masque pré senté ici est une repré sentation du puissant esprit Tunghak, l’esprit- chasseur (l'Esprit qui vit Ailleurs / l’Homme sur la Lune en langue Yup'ik). Tunghak est l’esprit qui règne sur les animaux et les poissons et qui accepte ou non que les hommes en attrapent lors de leurs expé ditions de pêche. A ce titre, il est important pour les Eskimos de se concilier l'esprit du Tunghak lors des sé ances chamaniques afin que ce dernier soit favorable à leurs requêtes. Les mains percé es autour du masque symbolisent sa compassion pour les animaux qu'il chasse, permettant à certain de se glisser avec succès à travers ses paumes et de retourner en toute sé curité dans leurs troupeaux. L’esprit Tunghak avait pour habitude de guider et proté ger ses troupeaux en les enserrant entre ses mains. L’absence de ses pouces, caracté ristique sur les masques de l’art classique Eskimo, permettait à certaines bêtes de s’é chapper et rejoindre ainsi le monde des hommes qui pouvaient alors les chasser". Photo 1 : Détail d'un Masque complexe Yup'ik Eskimo, Alaska - Circa 1880 - Bois sculpté , pigments rouges, bleus et noirs, fibres vé gé tales Hauteur : 48 cm - Largeur (avec les appendices) : 43 cm. Provenance : Collecté par Myrtle Ebright, une enseignante de Norton Sound, Alaska, en 1893-1897, puis donné au dé but des anné es 1920 au Willis Carey Historical Museum, Cashmere, Washington Dé accession du Musé e en 1981/82 - Ex collection John Hewitt, Londres, Angleterre - Ex collection George Terasaki, New York - Ex collection Chester Dentan, Seattle - Ex collection Merton Simpson, New York - Ex collection Donald Morris Gallery, New York - Ex collection Maurice Cohen, Bloomfield Hills, Michigan - Ex collection Donald Ellis Gallery, Dundas, Ontario - Ex collection privé e, New York. Photo 2 : Ensemble de poupées Kachina © Galerie Flak. Texte et Photos Courtoisy Julien Flak Publié dans *Expositions, *Le coin des collectionneurs, *Marché de l'art | Lien permanent COMMENTAIRES POSTER UN COMMENTAIRE Comment below or sign in with Typepad Facebook Twitter Google+ and more... PROGRAMME DE L'ASSOCIATION Programme 2014/2015 BULLETIN D'ADHÉSION Bulletin d'adhésion 2014/2015 SOMMAIRES MENSUELS DU BLOG Détours des Mondes : SOMMAIRES MENSUELS RECHERCHE GOOGLE Pour rechercher un sujet sur mon blog : » PINTEREST TRIBAL ART PRESentation Tribal Objet ARCHIVES février 2015 janvier 2015 décembre 2014 novembre 2014 octobre 2014 septembre 2014 août 2014 juillet 2014 juin 2014 mai 2014 Plus... CATÉGORIES **ASSOCIATION DETOURS DES MONDES **VIDEOS DETOURS DES MONDES *Afrique *Afrique du Sud *Amérique *Anthropologie de l'art *Archéologie *Armes d'Afrique *Arts Africains contemporains *Arts Africains_Généralités *Asie du Sud-Est *Australie *Benin *BIBLIOGRAPHIES *Bura *Cameroun *Dahomey *Djenne Djeno *Ethiopie *Ethnologues, Anthropologues... *Expositions *Gabon *Himalaya-Nepal *Ifé Reblog (0)
  41. 41. « Collectionner les instants heureux | Accueil | Des grès coréens » 09 FÉVRIER 2015 Une Coupe Cérémonielle Des Îles Salomon La Galerie Pablo Touchaleaume présentera à l'occasion de Paris Tribal 2015 une exposition intitulée Réceptacles. À cette occasion elle exposera une coupe provenant des îles Salomon de taille exceptionnelle, probablement la plus grande connue (Longueur 334 cm, largeur 49 cm, hauteur 52 cm). Si l'on suit la notice de la galerie, il s'agit d'une "Pièce de bois monoxyle sculpté e à l’herminette, en forme de pirogue reposant sur une base. La surface inté rieure et exté rieure est recouverte d’un enduit brun-noir, le dé cor est gravé et incrusté de nacre de nautile et de coquilles de tridacne fixé es à la ré sine de noix de parinarium, ou peint au pigment blanc, à motifs de nageoires de bonites, de fré gates et de dessins abstrait. Une tête de bonite est sculpté e aux deux extré mité s." À PROPOS DE L'AUTEUR Me contacter TRADUCTION Detours des Mondes Translation Subscribe to Détours des Mondes by Email LES NOTES RÉCENTES Exposition "Objets surréalistes" Les lames noires de Bali Masques horizontaux à l'Ouest des Volta Senoufo : De Cleveland à Montpellier Mers du Sud Des grès coréens Une Coupe cérémonielle des îles Salomon Collectionner les instants heureux Collectionner les objets dans les marges lointaines Collectionner : Les rebuts des uns sont les trésors des autres... D é t o u r s D e s M o n d e s arts lointains, espaces de cultures ACCUEIL ARCHIVES PROFIL
  42. 42. "Ce type de coupes de tailles très diverses conservé es dans la maison à canots sacré e dite aofa, avec les pirogues pour la chasse aux têtes et les grands poissons-reliquaires é taient utilisé es lors d’offrandes rituelles dé dié es aux esprits tuté laires ou à l’occasion de banquets cé ré moniels. Notre coupe est très proche dans sa forme gé né rale et dans son dé cor à têtes de bonites de celle photographié e par Bernatzik en 1936 sur l’île de Santa Ana, qui doit mesurer environ deux mètres. Ces deux coupes sont probablement des cré ations de la même main. Sur la plupart des autres coupes ré pertorié es, l’une ou les deux extré mité s sont sculpté es de têtes de fré gates associé es parfois à de petites sculptures de bonites complètes. Plus rarement l’on observe la pré sence de figures anthropomorphes. La base et la forme plus ou moins incurvé e du ré cipient ainsi que le dé cor de nageoires stylisé es sur les côté s sont des caracté ristiques communes à toutes ces coupes. ASSOCIATION DÉTOURS DES MONDES ESPACE MEMBRE Paris Visconti PROGRAMME DE L'ASSOCIATION Programme 2014/2015 BULLETIN D'ADHÉSION Bulletin d'adhésion 2014/2015 SOMMAIRES MENSUELS DU BLOG Détours des Mondes : SOMMAIRES MENSUELS RECHERCHE GOOGLE Pour rechercher un sujet sur mon blog : » PINTEREST TRIBAL ART PRESentation Tribal Objet ARCHIVES février 2015 janvier 2015 décembre 2014 novembre 2014 octobre 2014 septembre 2014 août 2014 juillet 2014 juin 2014 mai 2014 Plus... CATÉGORIES **ASSOCIATION DETOURS DES MONDES **VIDEOS DETOURS DES MONDES *Afrique *Afrique du Sud *Amérique *Anthropologie de l'art
  43. 43. La bonite est une varié té de thon se dé plaçant en bancs importants qui n’apparaissent qu’irré gulièrement, à une seule pé riode de l’anné e, suivant les migrations des bancs de petits poissons dont ils se nourrissent. La pré sence de ces bancs est signalé e par les fré gates et autres oiseaux pé cheurs. Les requins, chassant les bonites, rôdent par centaines autour des bancs. La conjonction de la pré sence des bonites, des requins et des fré gates est considé ré e par les autochtone comme une manifestation d’essence divine. La bonite est considé ré e comme un cadeau des dieux dont il convient de s’attirer les faveurs par des offrandes approprié es. L’initiation des jeunes garçons, à laquelle assista Hugo Bernatzik en 1936, dé bute lorsque les pirogues sacré es sont de retour d’une pêche fructueuse, pleines à ras bord de poissons. Chaque garçon monte à bord d’une pirogue, se saisit d’une bonite à plein bras comme s’il l’avait capturé lui-même, et boit quelques gouttes de sang du thon, s’emparant ainsi de ses forces surnaturelles. Après une pé riode de ré clusion de six mois dans l’aofa, le retour des initié s dans la communauté est cé lé bré par des parades, danses et banquets utilisant les coupes cé ré monielles". Texte © Pablo Touchaleaume Photo 1 : Courtoisy Galerie Pablo Touchaleaume Photo 2 : in D. Waite, Art des Iles Salomon, Musé e Barbier Muller, 1983. Photo 1913, J. W. Beattie. Photo 3 : in Hugo Bernatzik, em>Mers du Sud, Ed. 5 continents, Milan, 2002. Photo 1924 au village de Gupuna, île d'Owa Raha. Photo 4 : Diffé rentes coupes de la collection Barbier-Muller in D. Waite, Art des Iles Salomon, Musé e Barbier Muller, 1983 Photo 5 : Hugo Bernatzik, 1936 © Bernatzik Bildarchiv, Vienne Publié dans *Le coin des collectionneurs, *Marché de l'art, *Océanie | Lien permanent *Archéologie *Armes d'Afrique *Arts Africains contemporains *Arts Africains_Généralités *Asie du Sud-Est *Australie *Benin *BIBLIOGRAPHIES *Bura *Cameroun *Dahomey *Djenne Djeno *Ethiopie *Ethnologues, Anthropologues... *Expositions *Gabon *Himalaya-Nepal *Ifé *Inde *Indonésie *Koma *Le coin des collectionneurs *Liberia *Madagascar *Marché de l'art *Musées *Niger *Nigeria *Nok *Océanie *Ouvrages *Peinture, Poésie *Peuples du monde *Photographie *Sao *SOMMAIRES MENSUELS *Spectacles, Manifestations *Sri Lanka *Tanzanie *Togo *Voyages *Zimbabwe Aduma Avukaya Baga Bamana Bamileke Bamum Banda Baoule Beembe Bembe Bidjogo Boa Bobo Bongo Boyo Bozo Bwa Bwende Chamba Diola Dogon Fang Galoa Giryama Grebo Hemba Holo Ibibio Reblog (0)

×