Literatura Francesa del siglo XX

475 vues

Publié le

Guerres et ruptures

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
475
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Literatura Francesa del siglo XX

  1. 1. Literature Française I Universidad Mayor de San Simon Fac, de Humanidades y Ciencias de la educacion 2015 LE XXE SIÈCLE GUERRES ET RUPTURES
  2. 2. Severino Colque Fabiola De la Zerda Wendy Claros Giovany Choque Shirley Delgado TROUPE
  3. 3. La littérature française du XXe siècle s'inscrit dans un siècle tumultueux marqué par deux guerres mondiales, par l'expérience des totalitarismes fascistes et communistes et par une décolonisation difficile. INTRODUCTION
  4. 4. Surrealisme Existentialisme L’absurde Nouveau Roman OBJETIFS
  5. 5.  Après la Première Guerre mondiale.  L’opposition entre naturalisme et symbolisme.  Paris est une ville en pleine urbanisation et modernisation, à l'image de la France.  Elle incarne à elle seule le prestige de la France à la Belle Époque. LA BELLE ÈPOQUE
  6. 6. 1868 – 1955 Diplomatique. Le langage doit traduire l'unité fondamentale du monde des choses et de l'esprit, correspondant à une véritable "co- naissance" abolissant la contradiction objet-sujet. PAUL CLAUDEL
  7. 7.  Cinq grandes odes (1908) la relation entre le Créateur et le monde qu'il a créé, sur le rôle du poète et sur la fonction de l'amour.  Le soulier de satin (1924) les désir de l'homme pour l'infini, les limitations de l'amour humain et la nécessité de l'amour comme instrument de salut. OEUVRES
  8. 8. « L'Otage » (1911)  « Le Pain dur » (1918) « Le Père humilié » (1920) « La cantate à trois voix » (1931) « L'annonce faite à Marie » (1912)
  9. 9. PAUL VALERY
  10. 10. Né à Sète 30/10/1871 ; Mort à Paris le 20/07/1945 Rédacteur au ministère de la guerre. Quête de la poésie pure ainsi que d'une réflexion sur le langage.
  11. 11. "Le cimetière marin" (1920) méditation sur la vie et la mort "Essai d'une conquête méthodique" (1897) "Charmes" (1922) le drame de l’intelligence et les difficultés de la création. OEUVRES
  12. 12. Né à Rome 1880 ; Mort à Paris 1918 L'inventeur du mot "surréalisme« Engage dans l'armée française dès 1914 Inventeur des « Calligrammes » GILLAUME APOLINAIRE
  13. 13. Nombreuses romans érotiques. Le Bestiaire (1914) Alcools (1913) Le Pont Mirabeau La chanson du mal Aimé OEUVRES
  14. 14. LE PONT MIRABEAU
  15. 15. CALLIGRAMES
  16. 16. Le roman souffre une transformation multiple au siècle XXe. Il est émancipé de formules traditionnelles; cesse d'être un pur divertissement, loisirs distraction, pour devenir témoin de connaissances, les préoccupations intellectuelles, reflétant les problèmes humains profonds. LES TRANSFORMATIONS DU ROMAN
  17. 17.  Le premier nombre historique de La NRF a paru le 15 novembre 1908 sous la direction d'Eugène Montfort dont le groupe s'était rapproché de celui d'André Gide.  Le groupe de Gide s'indigne de cela et décide de reprendre à son seul compte l'édition de la revue pour sortir un second premier nombre le 1er février 1909, marquant la naissance officielle de La NRF.  La NRF s'interrompt en juin 1940, et reparaît en décembre sous la direction de Pierre Drieu la Rochelle, privée de ses auteurs juifs et communistes.  Longtemps mensuelle, La Nouvelle Revue française devient en 1999 trimestrielle, coordonnée par Michel Braudeau durant 12 ans. LA « NOUVELLE REVUE FRANÇAISE »
  18. 18.  Marcel Proust est né le 10 Juillet, 1871 dans une famille aisée.  Il était le fils aîné d'Adrien Proust et Clémence Jeanne Weil.  Marcel Proust a étudié diplôme en droit.  Il dans sa jeunesse est tombé en amour de son genre homosexuels, comme Reynaldo Hahn, que cela pourrait être l'amour de sa vie, et comme Lucien Duadet, un fils d'un écrivain célèbre. VALENTIN LOUIS GEORGES EUGÈNE MARCEL PROUST
  19. 19. Depuis l'enfance il a souffert un asthme, par ce qu'il a crû sous les soins excessifs de sa mère. après la mort de sa mère, Proust sans sortir de sa chambre a écrit son chef- d'oeuvre À la recherche de temps perdu. Marcel Proust est décédé à Paris le 18 novembre 1922, à l'âge de 51 ans, et on dit que son dernier mot a été "mère". VALENTIN LOUIS GEORGES EUGÈNE MARCEL PROUST
  20. 20. ŒUVRES
  21. 21.  1891Les cahiers d'Andre Walter, il racontait religieux un idéalisme d'un jeune malheureux.  En 1894 il initie un propre style.  (1897) Dans Les nourritures terrestres il fait une apologie de l'actif hédonisme.  L'unmoraliste (1902) et La porte étroite (1909) font le commerce des concepts individuels d'un conflit avec la moralité conventionnelle.  1920 a écrit "Si la graine ne meurt pas" il fait le commerce sur l'adolescence et la classe arrive à la moitié et il a écrit à propos de la jeunesse parisienne, Les faux porte-monnaie (1925). • Il est né le 22 novembre 1869 à Paris, chez une famille protestataire. ANDRÉ PAUL GUILLAUME GIDE
  22. 22.  En 1925 et 1926 il a écrit deux livres que la situation décrivait dans les colonies françaises de l'Afrique. "Un voyage au Congo" (1928) et "Je Reviens de Chad" (1928), et avec qu'il essayait d'introduire aux réformes dans la loi coloniale française.  Il a voyagé en Union soviétique, et a exposé sa désillusion dans le Retour de l'URSS (1936).  Plusieurs de ses études critiques sont apparues dans Le Nouvelle Revue Française, la revue littéraire qu'il a contribué à fonder en 1909.  La publication de son Journal (4 volumes, 1939-1951), il a réveillé l'intérêt de la critique dans tout le monde. Il a reçu le Prix Nobel une Littérature en 1947.  André Gide est décédé le 19 février 1951, à Paris. ANDRÉ PAUL GUILLAUME GIDE
  23. 23. ŒUVRES
  24. 24.  Mouvement littéraire, culturel et artistique du XXe siècle, comprenant l’ensemble des procédés de création et d’expression utilisant toutes les forces psychiques (automatisme, rêve, inconscient) libérées du contrôle de la raison et en lutte contre les valeurs reçues. LE MOVEMENT SURREALISTE
  25. 25.  Automatisme psychique pur, par lequel on se propose d’exprimer, soit verbalement, soit par écrit, soit de toute autre manière, le fonctionnement réel de la pensée. Dictée de la pensée, en l’absence de tout contrôle exercé par la raison, en dehors de toute préoccupation esthétique ou morale. SURREALISME
  26. 26. 1896 – 1966  Le principal expositeur de le surréalisme. La poésie comme d’une arme aux multiples facettes que sont l’imagination. ANDRE BRETON
  27. 27.  Le Manifeste du surréalisme(1924) Nadja (1928) Anthologie de l'humour noir (1950) Essais,poésie et récits OEUVRES
  28. 28. PREMIÈRE GUERRE MONDIALE
  29. 29. SECONDE GUERRE MONDIALE
  30. 30. Un tournant dans le courant littéraire Attentif au monde et la politique. Littérature d’aventures. Etude des années de guerre. LE ROMAN DES ANEES TRENTE
  31. 31. 1897 – 1982 Poète, romancier et journaliste Intellectuel communiste. Poète majeur de la deuxième partie du XXe siècle. Un homme masqué. LOUIS ARAGON
  32. 32. Le Paysan de Paris, 1926 Les Beaux Quartiers, 1936 Les Yeux d'Elsa, 1942 La Mise à mort, 1965 Les Communistes 1967 OEUVRES
  33. 33.  L’existentialisme est un courant philosophique et lit téraire qui postule que l'être humain forme l'essence de sa vie par ses propres actions, celles-ci n'étant pas prédéterminées par des doctrines théologiques, philosophiques ou morales.  L'existentialisme considère chaque personne comme un être unique maître de ses actes, de son destin et des valeurs qu'il décide d'adopter. EXISTENTIALISME ET ABSURDE
  34. 34.  L'absurde naît de la confrontation entre un monde qui n'a pas de sens et le désir de l'homme de trouver un sens à l'univers et par là même à sa vie.  Par ailleurs, il affirme que " ni le réel n'est entièrement rationnel, ni le rationnel entièrement réel." (L’homme révolté). Dès lors, l'homme a du mal d'avoir prise sur le réel et se trouve dans l'impossibilité de comprendre la logique de ce qui lui arrive. L’ABSURDE
  35. 35.  Se caractérise par une rupture totale par rapport aux genres plus classiques, tels que le drame ou la comédie.  C'est un genre traitant fréquemment de l’absurdité de l’Homme et de la vie en général, celle-ci menant toujours à la mort.  L’origine de ce mouvement est sans conteste intrinsèquement liée à la chute de l’humanisme et au traumatisme causé par la Première Guerre mondiale. LE THEATRE DE L’ABSURDE
  36. 36. 1905 – 1980 Philosophe et écrivain. Début de lecture des classiques français. A diffusé les principes de l'existentialisme. JEAN PAUL SARTRE
  37. 37. La nausee (1938) Les main sales (1948) les communistes d’un pays imaginaire veulent se debarraser. Les Chemins de la liberté (1945) OEUVRES
  38. 38. 1913 – 1960 Romancier, dramaturge et essayiste français. Intelligent et discipliné. Il a formé une troupe de théâtre amateur. ALBERT CAMUS
  39. 39. L’etranger (1942) La Peste (1947) Le Malentendu (1944) L'État de siège (1948) La Chute (1956)
  40. 40.  Après la guerre, de nombreux artistes français ressentent la nécessité d’instaurer un théâtre- citoyen, populaire et engagé, pleinement intégré dans la vie de la cité.  Entre 1947 et 1967, deux décennies particulièrement fécondes dans ce siècle prolifique, on voit la triple naissance du "théâtre populaire", du "théâtre engagé", et du "théâtre de l’absurde". LE THEATRE APRES GUERRE
  41. 41.  Mouvement littéraire du XXe siècle, regroupant quelques écrivains appartenant principalement aux Éditions de Minuit.  Le terme fut employé la première fois par Bernard Dort en avril 1955, puis repris deux ans plus tard, avec un sens négatif, par l'Académicien Émile Henriot dans un article du journal Le Monde le 22 mai 1957, pour critiquer le roman la Jalousie, d'Alain Robbe-Grillet. LE NOUVEAU ROMAN
  42. 42. 1914 – 1996 Ecrivaine, dramaturg e, scénariste et réalisatrice frança ise. Un auteur important de la seconde moitié du XXe siècle Elle écrit aussi pour le théâtre MARGERITE DURAS
  43. 43. OEUVRES
  44. 44. CONCLUSION Le siècle XX était un période de nombreuses tournées historiques et politiques, les deux majeures guerres (le premier et le seconde) ont influencé la vie, la littérature, l’art et la société, la guerre n’est pas une bonne chose mais elle est utile pour raiser nos idées et lutter pour ce qu’est correct, et non pour le quelle la société nous impose.
  45. 45. MERCI BEAUCOUP !!

×