Ppt ouateco etik adour 2013

1 378 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 378
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
533
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ppt ouateco etik adour 2013

  1. 1. OUATECO, Usine de fabrication de Ouatede Cellulose entièrement conçu en boisdans une démarche de développementdurable.
  2. 2. Cette unité industrielle s’étends sur 2200 m². LaUNE DEMARCHE démarche HQE a été conduite, par notre cabinetECOLOGIQUE d’architecture Philippe Rabier et Lional Gaertner d’Anglet.1er bâtiment industriel L’ossature est constitué d’une super structure enbois basse consommation bois lamellé collé. Des caissons de bois soufflésen France avec de la ouate de cellulose composent les murs et les toits de l’usine et des bureaux. La toiture est orientée plein Sud en monopente pour une installation optimale de la toiture solaire de 2200 m². Afin d’obtenir les meilleures performances thermiques, une simulation thermique a été réalisée avec une étude « Pleiade et Comfie. » par le bureau « Ecohabitat conseil » d’Anglet La partie des bureaux est BBC, incluant une sur isolation des parois (20cm pour les murs et 30cm pour les plafonds). Enfin, au niveau de la ventilation, un double flux très performant, assure le confort d’été et d’hiver.
  3. 3. La super structure bois s’appuie sur un système dePRINCIPE DE LA trame de 5,85m par 30m nécessitant des poutresSTRUCTURE BOIS DU en lamellé collé de 34 mètres de long. Le plusBATIMENT grand coté du bâtiment s’élève à 12m.
  4. 4. La partie bureau (surface de 220 m²) est BBC, avecL’ANNEXE DES une sur isolation des murs et plafonds. Les caissonsBUREAUX COTE SUD de structure bois sont insufflés de ouate de cellulose (à 60kg/m3). Ainsi nous obtenons pour les murs de 30cm, R=4,88 et pour les plafonds de 30cm, R=6,83. Les vitrages sont des 4S assurant le confort d’été.
  5. 5. LE DEROULEMENT DUCHANTIERLa super structure en bois
  6. 6. LE DEROULEMENT DUCHANTIERLa super structure en bois
  7. 7. Une fois que le caisson est rempli dans sa totalité,REMPLISSAGE le trou est soigneusement rebouché de façonCAISSONS BOIS SUR hermétique (scotch pare vapeur). Une foisCHANTIER l’isolation extérieure terminé, la façade de la partie bureaux accueille un bardage bois et des brises soleil pour assurer le confort d’été.
  8. 8. LE CHANTIER TERMINEVue d’ensemble
  9. 9. La ligne de productionImportée de Finlande
  10. 10. La fabrication de la ouate de cellulose Cette technique de fabrication et d’isolation existe depuis les années 1930 ans aux USA et au Canada, et depuis plus de 25 ans en Europe du Nord. Ces pays recherchent des performances élevées compte tenu de leurs conditions climatiques très rudes. La qualité de la fibre est importante. L’air contenu dans cette fibre permet d’assurer une très bonne performance thermique de l’isolant. Nous utilisons principalement des papiers journaux propres (invendus) .
  11. 11. La ouate de cellulose est fabriquée à partir de journaux propres sélectionnés lors de tris sélectifsCOMPOSITION DE LA effectués par des entreprises de recyclageOUATE DE CELLULOSE locales puis stabilisée par incorporation d’adjuvants, le rendant ignifuge. La valorisation des fibres cellulosiques en circuits courts est un critère très important.
  12. 12. Le soufflage est effectué en commençant par lesTECHNIQUE DE POSE parties les plus éloignées en se dirigeantDE LA OUATE DE progressivement vers le point de sortie. LeCELLULOSE matériau est soufflé à une distance d’environ 1m à l’aide d’un embout de soufflage par pression.Méthode par soufflage
  13. 13. Pour insuffler, il est nécessaire d’utiliser desTECHNIQUE DE POSE caissons de bois. Le pare vapeur ou la fermeture duDE LA OUATE DE caisson est percé au centre de la partie haute deCELLULOSE chaque caisson, afin d’insérer le tuyau. Le remplissage s’effectue progressivement de bas en haut en respectant la densité.Méthode par insufflation
  14. 14. La projection humide nécessite aussi l’utilisationTECHNIQUE DE POSE de caissons. Il convient d’ajouter de l‘eau auDE LA OUATE DE produit en quantité suffisante pour activer le liantCELLULOSE naturel de la cellulose.. L’application est réalisée en mouvements de va-et- vient réguliers, couche après couche pour queMéthode par projection l’espace soit ainsi rempli de façon homogène duhumide bas vers le haut.
  15. 15. AQUITAINE CROISSANCE VERTE Nouvelle association , issue de la dynamique Club Croissance Verte Une association d’acteurs industriels aquitains Une valeur commune : le développement durable comme moteurde croissance, dans le respect d’une charteOBJECTIFS  développer une offre transversale en associant les compétences des acteurs régionaux  diffuser cette offre au niveau national et international  participer à l’élaboration et à l’animation d’une stratégie régionale de développement des filières industrielles vertes  proposer une bannière pour les forces vives de la croissance verte en Aquitaine
  16. 16. Acteurs des filières industrielles : laboratoires, centres de développement technologique, entreprises, organismes de formation, institutionnels …Aquitaine Croissance Verte : positionnement régional Aéronautique Pôle de compétitivité Aerospace Valley Agroalimentaire Cluster Innovin Pôle de compétitivité Agrimip Construction Chimie verte Aquitaine Chimie Durable Matériaux Pôle de compétitivité matériau Xylofutur Bois Cluster CREAHd durable Dirigeants d’entreprises mobilisés des filières de la croissance verte pour développer l’offre aquitaine Environnement recyclage Déchets / assainissement Eau / air / Géothermie Pôle de compétitivité / stockage CO2 AVENIA Energie Solaire Cluster Sysolia Éolien Cluster éolien
  17. 17. Feuille de route 2013 et premières réalisations  groupes de travail dans une logique d’analyse stratégique des marchés et identification des technologies-clés  bâtiment  eau et assainissement  chimie verte  énergie  écologie industrielle et territoriale  axe de développement : marchés et international  participation à l’élaboration d’une stratégie régionale de développement des filières industrielles vertes25 Octobre 2012
  18. 18. L’offre « Bâtiments et chais Durables » Exemples dapplication: Phase étude  Description du bâti /Performance à atteindre (température, qualité de l’air, isolation, démarche écologique ou bio, ENR…)  Simulation avec différents équipements Phase Réalisation  Construction ou rénovation du Bâti avec analyse des performances visées NOBATEK, BERTIN, EGERIS, KEL’AIR, OUATECO
  19. 19. L’offre « Valorisation de la biomasse : Compost et Energie » Phaseétude : Une approche intégrée du gisement aux produitsfinaux : Caractérisation du gisement, Tests de compostabilité et/ou potentiel méthanogène Tests en pilote de compostage et/ou de méthanisation Tests de qualité, d’innocuité des composts et digestats (test cresson, test Rotterdam…) Analyse de Cycle de Vie de filière Exemples dapplications: Production de compost à partir des déchets (rafles, tontes, déchets verts, sarments) o Des installations clé en main adaptées à la production, o Des co-investissements avec exploitation du prestataire, Biomasse bois énergie APESA, PENA, SOLAREZO
  20. 20. Possibilité de visiter l’usine.Site Internet: http://www.ouateco.com/

×