Espionnez vos concurrents... et LEGALEMENT !

13 367 vues

Publié le

Un guide gratuit de 100 pages avec les techniques pour espionnez vos concurrents (adwords, SEO, Media Sociaux...), avec des outils comme SEM Rush, BuzzSumo...

Publié dans : Business

Espionnez vos concurrents... et LEGALEMENT !

  1. 1. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 1 Contrez vos concurrents… Légalement ! 100 pages
  2. 2. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 2 Sommaire POURQUOI ESPIONNER SES CONCURRENTS ? ...................................................................................................3 SEMRUSH, L’OUTIL D’ESPIONNAGE SIMPLE ET EFFICACE ! ........................................................................4 ANALYSEZ LES MOTS CLES GENERANT LE PLUS DE TRAFIC CHEZ VOS CONCURRENTS.....................................................5 L’ANALYSE DE L’EVOLUTION DE VOS EFFORTS DE REFERENCEMENT............................................................................14 L’ANALYSE DES CONCURRENTS PROCHES DE VOTRE THEMATIQUE…...........................................................................21 L’ANALYSE DE VOS EFFORTS DE REFERENCEMENT .......................................................................................................27 ANALYSEZ SUR QUEL MOT CLE EST POSITIONNEE UNE PAGE.........................................................................................29 IDENTIFIEZ LES SITES SUR LESQUELS FAIRE DE LA PUBLICITE CIBLEE ...........................................................................35 L’ANALYSE DE LA STRATEGIE ADWORDS DE VOS CONCURRENTS.................................................................................38 L’ANALYSE DES PUBLICITES SUR GOOGLE ADSENSE ET GOOGLE VIDEO......................................................................47 L’ANALYSE DES BACKLINKS D’UN CONCURRENT.........................................................................................................50 TROUVEZ LES MOTS CLES CHEZ VOS CONCURRENTS POUR DEVELOPPER VOTRE AUDIENCE ..........................................65 LE SUIVI DES POSITIONNEMENTS SUR LES MOTS CLES ...................................................................................................71 LA COMPARAISON ENTRE VOUS ET VOTRE CONCURRENT NUMERO 1 ET VOTRE CHALLENGER ......................................80 L’ANALYSE DETAILLEE DES CONCURRENTS..................................................................................................................83 VOUS VOULEZ EN SAVOIR PLUS ?..................................................................................................................................85 ESPIONNEZ VOS CONCURRENTS SUR LES MEDIA SOCIAUX AVEC BUZZSUMO...................................88 1 – VOUS POUVEZ VOIR LES ARTICLES QUI BUZZENT LE PLUS SUR UN SITE INTERNET, DANS UNE THEMATIQUE............88 2 – VOIR LES INFLUENCEURS QUI PARTAGENT LES ARTICLES D’UN BLOG OU D’UN ARTICLE.........................................89 3 – IDENTIFIER LES INFLUENCEURS DANS UNE THEMATIQUE.........................................................................................90 VOLEZ LES CLIENTS DE VOS CONCURRENTS AVEC LES MEDIA SOCIAUX ...........................................92 COMMENT FAIRE DE LA VEILLE CONCURRENTIELLE ?............................................................................100 EN CONCLUSION.......................................................................................................................................................106 QU’Y A-T-IL ANS LE GUIDE « 1 MOIS POUR ECRIRE DU CONTENU QUI FAIT REVER » ?..................107 FORMATION VIDEO PROSPECTION BOOSTER...............................................................................................109 VOUS VOULEZ ALLER PLUS LOIN ? ...................................................................................................................110 VOUS SOUHAITEZ DE L’AIDE PERSONNALISEE ?..........................................................................................114 À PROPOS DE L’AUTEUR........................................................................................................................................120 MENTIONS LEGALES...............................................................................................................................................121
  3. 3. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 3 POURQUOI ESPIONNER SES CONCURRENTS ? On se souvient tous de la phrase de Valéry Giscard d’Estaing face à François Mitterrand : « Vous n’avez pas le monopole du cœur » (http://www.ina.fr/video/I00017840). Sur le Web c’est la même chose, personne n’a le monopole des bonnes idées… bien au contraire ! Pour gagner du temps, et surtout enrichir ses idées, il ne faut pas hésiter à prendre en exemple ce qui fonctionne bien… En revanche, ce qu’il ne faut pas faire, c’est COPIER bêtement ! C'est-à-dire faire un vil copié-collé des idées des autres et se l’attribuer… Au contraire, il faut prendre ce qu’il existe de bien sur le Web (chez ses concurrents et ailleurs), pour créer quelque chose de neuf et d’innovant. Comme le disais Picasso, les mauvais artistes copient… mais les bons artistes empruntent ce qu’il y a de mieux pour faire encore mieux ! Bonne lecture, Frédéric CANEVET ConseilsMarketing.com
  4. 4. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 4 SEMRUSH, L’OUTIL D’ESPIONNAGE SIMPLE ET EFFICACE ! Lire dans les pensées de ses concurrents, voir ce qu’ils font et ce qu’ils vont faire, leurs meilleures sources de trafic, ce qui va bien ou mal chez eux… cela serait le rêve… Pourtant c’est quasiment ce que permet SEMrush ! En effet SEMrush permet d’analyser toute la stratégie de référencement naturel d’un concurrent, ainsi qu’avoir une bonne vision de ses actions avec Google Adwords… et ceci en tout légalité ! C’est d’autant plus intéressant que SEM Rush offre une version gratuite (avec résultats limités mais déjà bien utiles), sur http://bit.ly/osPFsv. Cela vous permet d’analyser les sites de vos concurrents, et de décrypter leurs stratégies WebMarketing ! SEMrush est en effet pour moi, c’est un des outils plus utiles car il vous permet d’espionner vos concurrents, et en particulier de découvrir des nouveaux mots clés à utiliser. Dans ce tutorial je vais vous présenter les fonctions “payantes”, mais la version gratuite vous permettra d’avoir la majeure partie des fonctions (il suffira de planifier sur plusieurs jours votre analyse pour contourner la limite de requêtes).
  5. 5. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 5 Analysez les mots clés générant le plus de trafic chez vos concurrents. La première action, c’est d’avoir une vision “Macro” d’un site. Le but est de voir comment sont positionnés vos concurrents, et avec quels mots clés ils génèrent le plus de trafic. L’objectif sera d’avoir une situation globale sur votre concurrent, est-ce qu’il est un vrai concurrent ou est-ce un site mineur. Pour cela vous pouvez utiliser le rapport synthétique sur un nom de domaine en tapant ce nom de domaine dans le moteur de recherches (sélectionnez bien France pour les résultats français).
  6. 6. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 6 A noter : vous pouvez aussi utiliser SEMrush pour analyser vos concurrents étranger, par exemple si vous voulez lancer un site dans une autre langue, trouver des idées de mots clés en anglais à utiliser dans votre site en France… Le rapport synthétique vous donne une vision globale de ce concurrent : En 1 clin d’oeil vous pourrez identifier le potentiel d’un concurrent : – “Organic search” vous montre si de nombreux mots clés sont pris en compte dans le référencement naturel. Plus il y a de mots clés positionnés sur Google, plus l’effort de création de contenu et d’optimisation des pages est important. A contrario, s’il a peu de mots clés, alors à priori l’optimisation SEO est moindre. Cette analyse vous permettra aussi de savoir comment vous êtes positionné en SEO face à vos concurrents. En effet si un concurrent à moins de mots clés pris en compte par Google, c’est qu’à priori il a moins bien optimisé son site que vous (sauf s’il est bien placé pour quelques mots clés).
  7. 7. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 7 Si votre concurrent a plus de mots clés pris en compte par Google, c’est qu’à priori, il est meilleur que vous en référencement ! Par exemple avec 46 000 résultats dans le référencement naturel, ConseilsMarketing.com se positionne très bien sur de très nombreux mots clés. – “Backlinks” vous permet aussi d’analyser l’optimisation référencement, via le nombre de liens pointant vers le site. Ce qui est important à retenir c’est “Refering Domains”, c’est à dire le nombre de sites différents qui font des liens vers son site (nous verrons plus tard comment obtenir le même nombre de liens !). En effet dans les Backlinks il y a tous les liens internes de votre site qui pointent vers votre site (c’est le maillage interne). C’est un élément important pour mettre en avant certaines pages de votre site (vous allez envoyer vos lecteurs, mais aussi “dire” à Google que cette page est importante sur une expression donnée).
  8. 8. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 8 Mais ce qui compte le plus ce sont les liens depuis des sites externes (blogs, forums…), et les liens depuis les Media Sociaux. D’où l’importance de compter le nombre de “referring domains”, c’est à dire le nombre de sites différents qui font un lien vers votre sites (ex: vous avez un article de référence, vous avez un contenu original…). Pour ConseilsMarketing.Fr c’est 299 “referring domains”, ce qui est bien (sachant que c’est la qualité qui compte plus que la quantité de liens depuis des sites peu connus). A noter : il est possible de comparer deux sites avec “Domaine vs Domaine”, mais nous le verrons plus loin ! – “Paid Search” permet de voir si le concurrent dépense beaucoup en Adwords. Vous pouvez ainsi comparer votre budget Adwords par rapport celui des concurrents (nb: vous devez utiliser celui calculé par SEMrush et non pas votre budget réel). Par exemple pour ConseilsMarketing.com, c’est 0 € car je fais très peu d’annonce Adwords. Tout en bas du rapport, vous pourrez afficher les principaux mots clés générateur de trafic d’un concurrent (les “Top Keywords”). Par exemple pour ConseilsMarketing.com il y a 2953 mots clés identifiés comme significatifs pour le SEO, avec un 5 top mot clés avec “Google Adwords”, “Mailing”… :
  9. 9. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 9 Même si ce top mot clés n’est pas fiable à 100% (sur ConseilsMarketing.com ces 5 mots clés sont certes pertinents, mais pas les seuls), vous aurez quand même une idée des principaux mots clés générateurs de référencement naturel chez vos concurrents. Par exemple si on compare Google Keyword Planner dans Google Adwords et SEM Rush on arrive à un niveau de recherches très proche :
  10. 10. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 10 L’objectif est de découvrir des expressions, noms de marques, produits, synonymes… que vous auriez oublié. Vous pourrez ainsi contrer votre concurrent sur des mots clés sur lesquels vous n’êtes pas encore positionné en créant des articles (si vous avez un Blog) ou des pages (si vous avez un site statique), sur les mots clés qui génèrent le plus de trafic chez le concurrent mais pour lesquels vous n’êtes pas encore positionné. Rappel : il faut que votre mot clé soit pertinent… ce n’est pas parce qu’un concurrent a beaucoup de trafic depuis un mot clé que vous devez aussi être présent sur celui ci… Par exemple voici une analyse d’un top keaywords d’un concurrent : Dans les mots clés intéressant il y a “AB Testing”, mais “message subliminal” et “techniques d’hypnose” ne sont pas très pertinents pour ConseilsMarketing.fr. En revanche pour un autre des « concurrents » de ConseilsMarketing.com, c’est différent… Il est bien positionné sur quelques mots pertinents où nous sommes absents :
  11. 11. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 11 Dans cette liste, il y a plusieurs mots clés pertinents : – Charte graphique : il y a un gros volume de recherches (8100) et une concurrence moyenne (1.9 de coût au clic) – WebMarketing : c’est un mot clé avec un volume moyen (mais très ciblé avec 2900 recherches / mois) et avec une forte concurrence (5.27 €) Mais “my FT1 replay” est totalement hors cible, alors que cela doit générer pas mal de trafic sur ce site… Rappel : le but n’est pas d’aller se positionner sur tous les mots clés, mais bien ceux qui sont pertinents pour votre activité… Idéalement il faut des mots clés en amont de l’acte d’achat. A noter : selon les dates, les mots clés pertinents peuvent changer… Voici le même top mots clés pour le même site à 2 semaines d’intervalle.
  12. 12. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 12 A noter : Cette fonction de “top keywords” une fonction très utile si vous voulez faire une analyse “express” de plusieurs site concurrents pour connaître les mots clés prioritaires où vous devez agir. Pour cela : 1 – Analysez pour votre site et listez votre top 5 mots clés 2 – Analysez 10 de vos concurrents et regardez quels sont leurs tops mots clés (par exemple les tops blogs de votre thématique, les tops sites eCommerce, les tops fabriquants…). Ainsi en faisant la différence entre vos mots clés et ceux de vos concurrents, vous devriez déjà avoir une top liste de mots clés à optimiser en priorité !
  13. 13. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 13 IMPORTANT : Pour ne pas disperser ses efforts, il faut rassemble dans un fichier Excel les mots clés les plus pertinents, afin de prioriser son travail d’optimisation. Ainsi vous saurez quels sont les mots clés majeurs sur lesquels concentrer vos efforts. Dans notre cas nous avons réalisé 2 articles pour se positionner sur les 2 expressions “webmarketing” et “charte graphique” : • 6 optimisations WebMarketing pour avoir plus de clients demain : http://www.conseilsmarketing.com/e-marketing/webmarketing • Comment réussir une charte graphique + 50 exemples http://www.conseilsmarketing.com/promotion-des-ventes/charte-graphique-ca-sert-encore-en-2015 Si vous avez déjà des articles et du contenu positionnés sur le “top mots clés”, une stratégie peut être de “renforcer” des articles existants sur des expressions fortes de vos concurrents, mais pour lesquelles vous n’êtes pas “leader”. Ainsi votre objectif sera de remonter sur ces mots clés pour “capter” une partie du trafic de votre concurrent. Par exemple vous prenez un article existant, vous rajoutez du contenu, des images, des vidéos… et vous ajoutez des liens externes ou des liens internes d’autres pages de votre site Web. Rappel : faire une page pour un mot clé ne sert à rien, il faut en plus des liens vers cette page (media sociaux, blogs, forums…). Pour en savoir plus vous pouvez consulter notre article “5 astuces pour améliorer le référencement d’un site existant“.
  14. 14. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 14 L’analyse de l’évolution de vos efforts de référencement. Pour aller plus loin, vous pouvez utiliser le rapport « Recherche Organique » : Vous pouvez analyser un site pour savoir en détails combien de mots clés sont positionnés sur le site, et quel est le classement, le volume...
  15. 15. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 15 Il est possible de faire des filtres et des tris, par exemple pour identifier les mots clés pour lesquels vous n’êtes pas assez bien positionné (ex : ceux en position 1) : A noter : si vous voulez faire un travail plus fin, vous pouvez faire un export vers Excel, pour ensuite faire tous les filtres dont vous avez besoin (ex: mots clés avec plus de 10 000 recherches par mois, et pour lesquelles vous êtes moins positionné que la 3ième position). Il suffit de cliquer sur “Exporter” :
  16. 16. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 16 Et ensuite retravailler son fichier avec les filtres (ici les mots clés avec une position inférieur à 4 et un volume de mots clés supérieur à 5000 recherches / mois) : Vous pourrez aussi savoir où vous en êtes sur les mots clés génèrent le plus de volume pour votre site (ou ceux de vos concurrents), le positionnement de votre site ou de vos concurrents sur ces expressions, et les pages qui sont les mieux placées pour ces expressions. A noter : vous avez aussi les URL concernés par ce positionnement, ce qui vous permet de voir si le contenu qui est bien positionné comprend beaucoup ou peu de texte, et ainsi savoir quel type de contenu vous devriez réaliser.
  17. 17. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 17 Par exemple si la page a peu de texte (moins de 500 mots), alors vous pouvez faire mieux en proposant plus de contenus, et plus de liens pointant vers cette page. L’objectif sera donc d’identifier les mots clés de votre concurrents sur lesquels il est en bonne position et sur lesquels vous avez intérêt à mieux vous positionner. Cette évolution dans le temps vous permettra de prioriser votre travail, avec une estimation du trafic total, ainsi que son évolution dans le temps. Si vous voyez qu’un concurrent est en position 1 ou 2 sur un mot clé majeur qui lui apporte du trafic, vous allez essayer de ranker un maximum de pages sur ces expressions et mots clés et de lui faire le plus de « mal possible ». En effet si vous captez une partie de son trafic sur ses mots clés stratégiques, alors vous lui « volerez » une partie de ses sources de prospects.
  18. 18. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 18 Vous pouvez aussi regarder l’évolution de leur classement et leurs pages qui rankent le plus. Vous pouvez aussi voir le positionnement du concurrent sur un mot clé (1 er , deuxième…), et de savoir si c’est une expression importante pour lui. Vous pouvez aussi connaître la vie d’un site avec le rapport sur le trafic organique: quel est le trafic sur le long terme, est-il en déclin ou en hausse, est-ce qu’il est victime de sanctions Google, s’il y a eu un pic de trafic lié à un événement… Pour ConseilsMarketing, il y a un pic de travail en début juillet, puis une baisse avec l’été (plus de requêtes d’étudiants, il ne reste plus que les entreprises) : Pour un de nos “concurrents” qui a remporté un prix, on voit bien un pic de trafic en avril 2014 :
  19. 19. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 19 À l’inverse, si vous regardez vos propres statistiques, vous pouvez voir s’il y a des actions qui vous font gagner du trafic ou un positionnement sur un mot clé, comme une promotion, une optimisation des pages, une évolution du design de son site… A noter : Si vous voulez voir la raison de ce qui a engendré de changement et si c’est une modification du site, vous pouvez aller voir l’ancienne version du site sur https://archive.org/. Bien entendu, il n’y aura que les sites les plus connus qui seront archivés régulièrement… Un autre rapport très utile, c’est le positionnement des « Top Mots clés » dans le rapport général. Le rapport synthétique permet aussi d’avoir une vision “Macro” des mots clés qui sont dans les positions 1 à 3 dans le moteur de recherches (c’est à dire les meilleurs mots clés référencés).
  20. 20. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 20 A noter : ce ne sont pas les mots clés qui attirent le plus de trafic, mais bien ceux pour lesquels vous êtes dans les 3 premiers résultats sur Google (c’est à dire la pertinence du référencement de votre site). Vous pouvez par exemple être en 4ième position, mais avoir plus de trafic car le volume de recherches est supérieur… Par exemple ConseilsMarketing.com a 736 mots clés dans les 3 premières expressions : En cliquant sur ce rapport vous pouvez voir pour quels tops mots clés vous êtes positionnés, et l’évolution de votre classement. Cela permet de voir si vos “top mots clés”, sont véritablement pertinents pour votre activité, où si vous êtes au contraire bien positionné sur des mots clé inutiles (et pas sur les mots clés utiles). Par exemple dans notre top mot clés, il y a “ophélie marie” (une ex-star de la TV réalité) où ConseilsMarketing.com est positionné N°3 :
  21. 21. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 21 Cette analyse, vous pouvez la faire pour votre site Web, mais surtout en comparaison avec vos concurrents… Vous pourrez alors juger la réussite de vos efforts de référencement… L’analyse des concurrents proches de votre thématique…
  22. 22. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 22 SEM Rush vous permet aussi d’obtenir une liste de sites proches de votre thématique, avec une analyse du recouvrement de mots clés. Par exemple SEM rush analyse dans les tops concurrents de ConseilsMarketing.fr ce top 5 : On peut voir qu’il y a bien des sites sur le marketing et le blogging, mais aussi des sites dans la création d’entreprise ou dans l’impression, car ce sont des thèmes sur lesquels ConseilsMarketing.com est aussi très présente. La colonne “Common Keywords” permet de voir les mots clés en commun dans le référencement naturel, et le total des mots clés référencés (dans SE Keywords). Pour aller plus loin, vous avez le menu « Concurrents » : Cette fois la liste est plus large, et elle est particulièrement utile pour découvrir des challengers et des mots clés. En effet on connaît généralement ses concurrents, mais on peut ne pas connaître tous les sites challengers, ou mieux les sites avec une thématique connexe. A noter : vous pouvez parfois apercevoir des sites éloignés de votre thématique (et non concurrents), et dans ce contexte vous pouvez les contacter pour mettre en place un partenariat (ex: affiliation, guest posting, emailing sur sa base de contacts…).
  23. 23. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 23 L’intérêt de SEMrush, c’est de pouvoir analyser les mots clés en communs entre différents sites. L’analyse « macro » avec les sites représentés par un cercle de plus ou moins grande importance permet de distinguer les gros sites (avec beaucoup de mots clés référencés par Google), et les petits sites (de niches, les petits trafics…) : Mais ce qui est plus intéressant c’est l’analyse détaillée, avec le niveau de compétition et les mots clés communs : On peut voir que certains sites comme Wizishop, créerunblog.fr… sont concurrents sur un certains nombre de mots clés, et donc qu’il faudrait voir s’ils n’ont pas référencé des mots clés non encore présents sur ConseilsMarketing.fr. Par exemple Neocamino.com à 264 mots clés en commun avec conseilsmarketing, alors que le site n’est pas directement concurrent.
  24. 24. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 24 Cette liste vous permettra en particulier de voir s’il n’est pas possible de récupérer un lien sur ces sites : – Proposition de guest posting, de tribune, d’interview… – Achat d’un article sponsorisé pour une expression – Achat de liens – … SEMrush permet aussi de comparer les deux sites, et voir entre les deux qui est le mieux positionné, pour quel mot clé et avec quelle volume de recherches : Par exemple sur « comment créer une page facebook », conseilsmarketing.com est moins bien placé, et donc j’aurais tout intérêt à améliorer ma page qui est positionné sur cette expression car je suis 18ième pour un volume de 1300 recherches :
  25. 25. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 25 En cliquant sur l’expression “créer une page facebook” on peut voir les pages qui sont les mieux référencées. L’objectif est double : – voir s’il n’y a pas des sites “de référence” (ex: Wikipedia…) qui sont difficile à contourner. – voir les pages qui sont bien placées pour cette expression, la vôtre et celles de vos concurrents
  26. 26. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 26 Il y a un autre intérêt : vous pourriez découvrir des sites que vous pourriez racheter ou avec lesquels vous pourriez faire des partenariats, ou que vous pourriez juste analyser pour savoir sur quels mots clés ils sont positionnés.
  27. 27. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 27 L’analyse de vos efforts de référencement Il est aussi possible de voir quels mots clés performent ou sous performent d’un mois sur l’autre avec « Position Changes » Vous verrez ainsi si votre efforts de référencement ont du succès ou si c’est un échec ! Par exemple dans le rapport sur ConseilsMarketing.fr, on peur voir le mars et avril n’ont pas été bons en SEO, car j’ai perdu plus de mots clés que j’en ai gagné (la cause : sans doute lié à une réduction dans le nombre d’articles publiés).
  28. 28. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 28 Comment résoudre la situation ? Il suffit de repérer vos mots clés gagnés (NEW), perdus (LOST), améliorés (IMPROVED) et en déclin (DECLINED) avec une vision graphique : Par exemple dans le filtre “LOST” vous pouvez voir le mot clé qui est fortement descendu dans Google (ici 1and1), le changement de position, et l’URL concernée. A noter : vous devez bien entendu vous concentrer soit sur les mots clés à fort trafic, soit sur les mots clés pertinent pour l’acte d’achat… Il n’est pas utile de chercher à suivre l’ensemble de ses mots clés.
  29. 29. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 29 Dès lors vous n’avez plus qu’à agir si ce mot clé est vraiment important pour vous : – Republier des articles sur les media sociaux (Twitter, Facebook…) – Ajouter du contenu supplémentaire sur le page (sans supprimer tout l’ancien !) – Obtenir de nouveaux liens vers cette page – … A noter : ce rapport est particulièrement intéressant pour faire un suivi de vos actions avec votre manager, et lui expliquer la raison de vos actions (création de pages, baisse de trafic…). Analysez sur quel mot clé est positionnée une page Il est aussi possible d’analyse une page du site via la fonction “URL” : Cette fonction a une double fonction :
  30. 30. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 30 – Voir pour un concurrent les mots clés pris en compte sur une page, leur position dans Google et le volume de recherches. – Voir pour votre propre site ce que Google référence sur votre page, et comment elle se place. Cela permet de savoir si votre travail de référencement est correct et rentable. Ainsi si vous avez positionné une page sur un mot clé, il est essentiel de voir si cela a fonctionné (le mot clé est bien listé), et surtout s’il est dans le top 3 des recherches de Google. Par exemple j’ai positionné la page “Les Meilleurs outils Marketing” sur le mot clé “Outils Marketing”. Et donc en tapant cette URL dans SEMrush j’ai le résultat de mon travail d’optimisation SEO : Il y a tout d’abord le volume de recherches générés par cette page, le nombre de backlinks (et de domaines), et la position pour le mot clé optimisé. On peut voir que la position est bien N°1 pour “out ils marketing”, mais que finalement le nombre de requêtes est faible (157 requêtes).
  31. 31. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 31 Si vous n’êtes pas satisfait de votre résultat vous pouvez alors le référencement de cette page via les techniques d’optimisation on page (optimisation de la page de votre site), et off page (liens pointant vers cette page…). Si le mot clé référencé n’est pas le bon, vous devez mettre le mot clé plus en valeur : – dans le titre de la page (title), – dans les premières positions de l’URL de la page, – en ajoutant plus d’occurrences de ce mot clé dans le texte (en ajoutant plus de texte, et non pas en ajoutant plus de fois le mot clé dans un texte de petite taille) et dans la description de la page, A noter que des extensions comme SEO Quake permettent d’analyser la “densité” de mots clés dans un article, et présentant quel est le mot clé qui est le plus cité dans un article. Ainsi vous pourrez voir les mots clés qui apparaissent le plus (rappel : il ne faut PAS répéter de trop le mot clé dans un article, il faut écrire comme si l’on écrivait à une personne, pas pour Google). Néanmoins il est intéressant de voir si votre travail de création de contenu n’a pas été mal fait, et que c’est un autre mot clé qui est plus présent sur la page. Vous pouvez voir ci dessous l’expression la plus utilisée pour 1 mot, 2 mots, 3 mots…
  32. 32. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 32 – en le positionnant comme “tag”, – en mettant en gras cette expression, – en ajoutant au début du sommaire de l’article de mot clé (dans l’introduction de la page), – en ajoutant des images et des vidéos avec le mot clé positionné dans le nom du fichier & sa description – … Si la position dans le moteur de recherche n’est pas assez élevée : – ajoutez des liens depuis votre site web vers cette page (c’est du maillage interne depuis vos pages optimisées pour d’autres mots clés de cette thématique vers cette page),
  33. 33. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 33 – obtenez plus de liens de qualité vers cette page depuis des sites externes (guest posting, achat de liens…), – ajoutez plus de contenu pour rendre l’article plus attractif tout en répétant plusieurs fois (mais pas trop !) le mot clé dans le texte – Mettez dans les liens (ancres) pointant vers cet article le mot clé (sans trop en faire sinon vous serez pénalisé !) – … Par exemple voici une analyse du site cDiscount pour un portable HP : On peut voir que l’optimisation est très moyenne : il n’y a que 2 mots clés pris en compte, “hp pc” et “Pc portable 14″, avec très peu de volume et des positions lointaines (6 et 11).
  34. 34. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 34 Important : optimiser une page prend beaucoup de temps… il faut donc se concentrer d’abord sur les mots majeurs, et uniquement ensuite optimiser les expression secondaires. De même il faut choisir à la fois des mots clés avec un fort trafic, et des mots clés très ciblés juste en amont de l’acte d’achat. En effet si “acheter pc portable” cible des personnes très intéressées par un PC portable, cela a peu de volume (720 recherches) : Alors que “pc portable” a plus de volume, avec certes peu d’acheteur, mais il faut quand même être positionné sur ce mot clé car dans la masse des 60 500 recherches il y a quand même quelques acheteurs potentiels :
  35. 35. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 35 Identifiez les sites sur lesquels faire de la publicité ciblée
  36. 36. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 36 Dans “Organic Search” et “Concurrents” vous avez la liste des sites qui ont un référencement naturel important pour vos mots clés. Vous pouvez vous en servir pour lancer des campagnes publicitaires Google Adwords sur le réseau de contenu “Adsense” (les blogs, les forums… qui affichent des publicités), et ainsi faire de la publicité ultra ciblée, en ne payant qu’au résultat (au clic). Dans ce site ce sont les publicités en rouge : Par exemple “TrucsDeBlogueuse.com” est dans le Top 10 des sites “similaires” à conseilsmarketing.fr en termes de mots clés SEO.
  37. 37. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 37 Et si l’on va sur le site, on peut observer un emplacement Google Adsense dans la barre de navigation, et donc en créant une campagne Google Adwords “réseau de contenu” et en sélectionnant cet emplacement sur ce blog vous allez pouvoir toucher des clients potentiels. Important : faire de la publicité sur le réseau de contenu Adsense doit être fait via une campagne Adwords spécifique. En effet il y a d’une part une fraude au clic importante, mais surtout les gens qui surfent sur les blogs, forums… ne sont pas là pour acheter.
  38. 38. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 38 Vous devez donc faire soit une publicité avec une super promo irrésistible, soit mettre un visuel très accrocheur, soit proposer du “gratuit” (audit, quizz, livre blanc…) pour récupérer des prospects. L’analyse de la stratégie Adwords de vos concurrents Pour cela rendez vous dans “Recherche Publicité”, puis positionnement : Il suffit de rentrer l’URL de votre concurrent, et vous verrez tout d’abord une vision Macro des budgets Adwords de vos concurrents. Par exemple pour un site eCommerce B2B, on voit qu’il y a pic de dépense Adwords en septembre (queues de budgets), en juillet/août que le budget est en baisse… et que de manière globale le budget Adwords est en baisse depuis 2013 :
  39. 39. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 39 Il y a aussi l’estimation du nombre de mots clés et du budget (à prendre avec précaution, ce ne sont que des estimations). Cela permet néanmoins de comparer votre stratégie Adwords par rapport à celle de vos concurrents : quel est leur budget total, comment il évolue… A noter : vous pourrez aussi faire une analyse au niveau des mots clés et même au niveau des pages du site Web. Suite à cela vous pouvez vous quels sont les expressions que votre concurrent a acheté pour ses campagnes Google Adwords : Vous pouvez voir pour chaque mot clé : – La position en Adwords – Le volume de recherches
  40. 40. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 40 – L’estimation du CPC – L’URL publicitaire – L’estimation du montant Adwords dépensé Cette analyse permet de savoir quels sont les mot clés utilisés par votre concurrent sur Adwords, pour savoir si vous devez acheter ceux qui vous intéressent : – Les mots clés de marque (noms de produits, nom propres…), avec les précautions qui s’imposent comme indiqué ICI dans le règlement de Google. – Les mots clés génériques que vous n’avez pas listé dans vos campagnes (ou contrer votre concurrent). – Les mots clés avec un CPC peu élevé. – … A noter : le menu “position changes” n’est pas toujours très pertinent, les baisses / hausses dans le positionnement Adwords n’est pas toujours très juste. Le menu “Concurrents” vous avez une analyse des principaux concurrents dans votre thématique et découvrir des idées de mots clés.
  41. 41. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 41 Vous verrez quels sont les leaders qui font des annonces Google Adwords, et leur stratégie (volume de mots clés, valeur des mots clés…). Par exemple on voit qu’il y a un 1 gros acteur qui dépense beaucoup (en haut à droite) avec beaucoup de mots clés, tandis que d’autres son plus dans des stratégies d’avoir moins de mots clés mais avec des coûts plus élevés (x: Zefyr.net qui se concentre sur 126 mots clés). Dans la liste détaillée vous avez la liste de tous les sites qui font des annonces Adwords sur une thématique : L’intérêt est de repérer des nouveaux mots clés intéressants, en regardant quels sont les mots clés communs par rapport aux total de leurs mots clés.
  42. 42. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 42 Par exemple http://gestion-compta-paye.com/ a 14 mots clés communs avec Ciel.com, mais ils ont 222 mots clés en tout. Il y a donc un gisement de mots clés à exploiter pour Ciel.com : Attention : il ne faut pas non plus copier tout les mots clés aveuglément… Par exemple le mot clés avec le plus de volume “comptabilité” est sans doute un peu trop générique (tout le monde qui tape “comptabilité” ne veut pas de logiciel de compta…)… Dans ce cas il faut le combiner avec un mot clé négatif (ex: – gratuit), ou utiliser un groupe d’annonces spécifiques pour maîtriser son CPC, ou mesurer le ROI de cette campagne… De même le mot clé “Maisonbleuciel” est sans doute hors sujet… A noter : la colonne “pos” (position) permet aussi de savoir si votre concurrent essaie toujours d’être en première position (pour avoir le plus de clics), ou un maximum de rentabilité en étant deuxième, troisième ou quatrième !
  43. 43. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 43 En revanche vous pouvez aller cherche plus loin que votre top 10, et voir la stratégie d’autres acteurs comme ceux ci dessous qui ont plusieurs centaines de mots clés Adwords : Dans ce cas vous devez analyser leurs campagnes et savoir ce qu’il font de particulier (il suffit de cliquer sur le nom du concurrent) : – Est ce que le style de leur annonce est particulier (la forme, les bénéfices…) – Est ce qu’ils ont beaucoup d’annonces pour chacun des mots clés (personnalisation extrême…) – … Par exemple pour le concurrent avec plus de 500 mots clés, ils ont beaucoup d’annonces, et on peut voir les exemples en cliquant sur “Full Reports” : Vous verrez qu’il y a 138 annonces pour 580 mots clés, alors que Ciel en a que 58 pour 107 mots
  44. 44. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 44 Rappel : pour faire cliquer un prospect il est important de faire appel à l’émotion. Car c’est l’émotion qui pousse à l’action initiale, et c’est ensuite que l’on rationalise par des chiffres, des preuves d’achat, de la ré-assurance… Cependant comme tout le monde n’est pas forcément émotionnel, il faut aussi des éléments factuels(chiffres, études…). Par exemple indiquez un problème ou un bénéfice sur la premier ligne, puis – soit une promotion (ex: frais de ports offerts, -50% de réduction…), – soit une émotion (ex: ne perdez plus de l’argent, gagnez du temps), – soit une réassurance (ex: satisfait ou remboursé, AOC, Made in France…). – soit un cadeau (ex: audit gratuit, testez vos connaissances…). – …
  45. 45. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 45 Pour obtenir un suivi des annonces réalisées par vos concurrents dans les 12 derniers mois vous avez la fonction “Ads History” dans “Recherche Publicités” : Vous pouvez voir dans les derniers mois les annonces Adsense par mot clé et s’ils ont toujours été diffusées : Cette analyse permet de voir si votre concurrent a modifié sa stratégie, à sorti de nouveaux produits… Le dernier menu “URL” vous permet d’analyser combien vos concurrents dépensent par produit ou pas catégories de produits.
  46. 46. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 46 Par exemple il est possible d’analyser les annonces spécifiques créées par Cdiscount sur le rayon “informatique” : A noter : cela fonctionne correctement si la structure d’URL est fixe et qu’elle est ancienne. Si l’URL est dynamique, trop récente… l’analyse publicitaire ne fonctionne pas. Pour la FNAC, on peut voir que les annonces Adwords concernent les produits Dyson (donc un déstockage) :
  47. 47. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 47 A noter : le volume de recherches entre Google Keyword Planner de Google Adwords et SEM rush peut varier (en particulier sur les petits volumes de recherches). L’analyse des publicités sur Google Adsense et Google Video
  48. 48. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 48 SEMrush offre aussi l’analyse des listing produits de Google Shopping (cf l’article sur comment mettre en place Google Shopping), ce qui est intéressant pour les sites eCommerce. Vous avez ainsi une analyse visuelle des annonces : Mais aussi une analyse détaillée avec des annonces Liste de Produits de Google Shopping, avec les mots clés, le volume de recherches, les URL…
  49. 49. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 49 Ainsi vous pouvez voir quels sont les choix de vos concurrents dans l’utilisation de Google Shopping. Il est aussi possible de voir les annonces Google Video et celles de Google Adsense : Vous pouvez par exemple voir toutes les annonces vidéos sur un mot clé donné, quelque soit l’annonceur :
  50. 50. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 50 Important : Adsense et Video Ads sont des fonctions qui ne sont pas encore totalement finalisées… Il faudra patienter un peu pour avoir plus d’intérêt à ces fonctions… L’analyse des Backlinks d’un concurrent SEMrush propose également l’analyse des Backlinks (“liens de retour”), qui sont les liens de sites Web venant vers d’autres sites web.
  51. 51. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 51 Ces fonctions sont moins développées que SEO Cockpit ou Majectic SEO ou Open Site Explorer, néanmoins l’intérêt est d’avoir un outil de suivi des Backlinks inclus dans le prix de SEM Rush… Donc pourquoi s’en priver ! L’intérêt de connaître les Backlinks de ses concurrents, c’est d’essayer d’obtenir les mêmes liens, et au final d’avoir plus de backlinks de qualité. Par exemple si vous analysez 4 ou 5 de vos principaux concurrents, vous devriez pouvoir lister la majorité des sites qui font des liens vers les sites de votre thématique. Suite à cela vous pourrez rassembler dans un fichier Excel la liste de ces sites, pour ensuite tenter d’obtenir vous aussi un lien. Pour cela vous pourrez utiliser toutes les techniques WebMarketing : – Proposer une interview à l’auteur du site – Proposer une vidéo, une interview, une infographie… – Acheter un lien, un article sponsorisé… – Ecrire un article en guest posting – …. L’analyse macro des backlinks se fait depuis “Liens Retour” et “Overview” :
  52. 52. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 52 Les graphiques permettent déjà d’avoir une première vue de l’optimisation SEO du site au travers du nombre et de la variété des Backlinks : Par exemple pour ConseilsMarketing.com on peut noter : – 75 400 backlinks, ce qui est très important. – 299 noms de domaines qui font un lien, dont 273 adresses IP (des noms de domaine peuvent être sur le même serveur). – une majorité de liens images et de liens texte (n’avoir que des liens textes est un peu anormal car souvent il y a des boutons “cliquez ICI”…). En revanche il y a 4,2 K liens depuis des iframes (mais c’est lié à l’A/B testing que je fais sur le site). – 73 100 backlinks en do follow, ce qui est très bien puisque Google considère mieux les liens en Do Follow qu’en No Follow. Définition Do Follow / No Follow : un lien “do follow” est un lien sur un site où le WebMaster “dit à Google” qu’il peut prendre en compte le lien qui va vers la page (et donc d’aller l’explorer et ainsi lui donner de la pertinence). Au contraire, un lien “No Follow” indique à Google qu’il ne doit pas prendre en compte ce lien et ne pas l’explorer (ex: lien publicitaire, lien peu important…).
  53. 53. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 53 Il y a quelques années il était possible de choisir de diffuser du “jus” (c’est à dire de la signification et de la puissance) uniquement à certaines pages en utilisant le “do follow” et le “no follow” (ex: écrire 10 pages qui pointaient vers d’autres pages, mais seule une page recevait en cascade des liens “do follow”). Cette diffusion du “jus” est moins importante maintenant, d’autant que Google peut pénaliser des sites qui sur-optimisent des liens “do follow” et “no follow”… Néanmoins les référenceurs préfèrent toujours avoir des liens “do follow” que des liens “no follow” qui ont moins de valeur. A noter : ConseilsMarketing.com est devenu quasi totalement “no follow” depuis plusieurs années suite à une augmentation massive des commentaires, demandes d’achats de liens… Ainsi un lien de ConseilsMarketing.com a perdu un peu de son attractivité pour les spammeurs ! Important : vous pouvez analyser en quelques secondes si un site / blog / forum propose des liens en “do follow” ou “no follow” l’extension Chrome “SEO Quake” (gratuite).
  54. 54. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 54 Par exemple sur ConseilsMarketing.com tous les liens sont en “no follow” : Un autre élément intéressant du rapport synthétique c’est : – Le type d’extension qui est utilisé (.com, .fr, .net…), sachant que les plus intéressants sont les .org, .com et .fr (les .net, .eu…) sont des domaines de “seconde zone”. Par exemple sur ConseilsMarketing.com, il y a 13 .org ce qui est bien.
  55. 55. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 55 Mais là encore, il y a .org et .org… en effet tout le monde peut acheter un .org par exemple avec 1and1.fr pour 8,39 € / an… Ce qui fera la différence c’est la qualité du site (ex: site du gouvernement, université, lycée…). Vous pouvez juger de la qualité d’un lien sur un site Web en analysant la pertinence d’un site via son trust flow et son citation flow de Majestic SEO via la barre d’outils “Backlink Analyzer” (gratuit)
  56. 56. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 56 Il y a aussi le site Majectic SEO avec l’analyse d’un site du Trust Flow (la qualité des liens du site, c’est à dire des liens de sites de confiance ou connus) et le Citation Flow (la quantité de liens). Cela permet d’avoir un graphique qui permet de voir si le site a des liens “spam” ou des liens de qualité. Idéalement les points doivent être très proches et le plus près de la ligne diagonale. Voici par exemple celui de ConseilsMarketing.com :
  57. 57. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 57 Et voici celui de http://www.impots.gouv.fr/ : Et enfin un site de Poker avec un nom de domaine .net placé sur la 3ième page avec des points plus éparts :
  58. 58. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 58 A noter : ce site est quand même assez bien optimisé, cela pourrait être pire si le trust flow était plus bas (et donc que les points soient en dessous de la courbe). Ce graphique permet donc de savoir : – s’il est intéressant de racheter ce nom de domaine – s’il est pertinent d’obtenir un lien vers de site (achat, guest posting, partenariat, échange de liens multi-sites…) A noter : Majestic SEO limite le nombre de requêtes par jour, pour contourner cette limite vous pouvez créer un compte ou utiliser un site de proxy comme http://www.cachemoi.com/. Pour aller plus loin dans l’analyse des Backlinks, SEMrush propose une analyse détaillé des Backlinks, essentielle pour savoir par où commencer. Elle est disponible sur “Liens Retour” puis “Liens Retour” :
  59. 59. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 59 Cette fonction permet d’avoir une liste complète des liens depuis des sites externes vers votre site internet ou celui de vos concurrents. L’intérêt étant que le classement se fait via “l’autorité” du site, c’est à dire qu’au début de la liste il y a d’abord les sites qui comptent le plus aux yeux de Google pour améliorer votre référencement. C’est sur ces sites que vous devrez porter vos efforts en priorité. Sachant qu’en même temps, directement depuis la liste vous pourrez voir le type de sites, et si vous pouvez obtenir facilement un lien, mais aussi s’il est No Follow (ou pas !), ainsi que l’ancre utilisée.
  60. 60. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 60 A noter : il y a quelques années l’optimisation des ancres pour les liens était efficace pour améliorer son référencement… sauf que Google pénalise désormais ceux qui font une sur-optimisation pour quelques mots clés des ancres… Il y a un rapport dédié dans le menu : Vous avez alors une analyse de la fréquence d’utilisation des ancres : Ce rapport peut donc être utile pour voir les problèmes suite à une sanction Google. Si lors de ce rapport vous vous apercevez que vous avez TOUJOURS le même texte pour les ancres, c’est qu’il est fort probable que vous ayez un problème, ou que vous devriez arrêter cette pratique ! Un autre intérêt de ce rapport est de voir quelle est l’URL de votre site qui est ciblée par ce lien externe (target URL).
  61. 61. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 61 En effet la plupart du temps les sites vont faire un lien vers votre Home Page (la page d’accueil du site), ou un lien vers une page qu’ils ont aimé… Or si vous voulez optimiser d’autres pages (ex: des pages avec une promo, des pages très importantes…), il vaut mieux que le lien pointe vers cette page. Donc avec cette liste vous pourrez contacter le webmaster du site pour lui demander de remplacer l’URL actuelle de son lien par une autre URL que vous préférez optimiser. A noter : dans la liste vous avez votre propre site, avec les liens internes. Pour le supprimer, soit vous utilisez les filtres sur les domaines, soit vous faites un export Excel et vous les supprimez via un filtrage. A noter qu’il existe aussi un rapport dédié avec tous les sites avec des Backlinks : Mais ce rapport ne comprend pas l’autorité mais il est classé par importance.
  62. 62. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 62 Pour aller encore plus loin dans l’analyse de vos backlinks, vous avez le rapport “Indexed Pages” : Ce rapport permet de voir quels sont vos pages / articles de blog (ou ceux de vos concurrents !), qui attirent le plus de backlinks. C’est intéressant pour : – Voir quels sont les pages les plus pertinentes (et s’il manque certaines qui sont stratégiques vous devrez mettre en place une stratégie pour obtenir des liens). – Identifier les sujets, thèmes… qui sont les plus partagés, et ainsi les copier.
  63. 63. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 63 – Voir quels sites font des liens vers quels types d’articles, pour ainsi leur proposer un contenu similaire parfaitement adapté. – … Le dernier rapport permet de comparer les backlinks de 5 sites différents : Vous sélectionnez votre site et ceux des concurrents :
  64. 64. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 64 C’est un rapport très puissant, car il permet vraiment d’avoir une vision macro de la stratégie de backlinks d’un site internet (nombre de backlinks, nombre de noms de domaine…). Ensuite il vous suffit de cliquer sur les noms de domaine référents, de les exporter sur Excel et comparer ceux que vous n’avez pas encore :
  65. 65. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 65 Trouvez les mots clés chez vos concurrents pour développer votre audience Tous les mots clés ne se valent pas… que cela soit pour un article de blog ou pour optimiser le référencement d’un site internet. En effet selon l’expression que vous allez mettre dans le titre de l’article, vous allez positionner l’article sur cette expression dans Google. De même, si vous optimisez une page de votre site pour une expression donnée, il ne faut se tromper et choisir celle qui génère le plus de trafic (tout en ayant une concurrence accessible !). Vous avez cette information dans Google Keyword Planner de Google Adwords (via l’estimation du volume de recherches par mots clés et les suggestions de mots clés).
  66. 66. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 66 Mais elle est aussi disponible (et plus ergonomique) dans SEMrush. Par exemple, vous venez d’écrire un article sur le Web Marketing, la question à se poser est : faut il écrire Web Marketing ou WebMarketing ? La réponse se trouve dans le menu “Recherche de mot-clé” Il suffit de taper dans le moteur de recherche une des variantes, pour voir quelle est l’expression avec le plus de trafic et le niveau de concurrence :
  67. 67. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 67 Dans cet exemple on peut voir que WebMarketing propose 2900 recherches / mois, et Web Marketing seulement 1900… Il vaut donc mieux utiliser le mot tout attaché “WebMarketing” qui apporte +33% de recherches en plus ! Et en cliquant pour voir l’ensemble des résultats, vous pouvez sélectionner des mots clés plus pointus, avec deux ou trois mots. C’est très utile quand on veut être plus précis dans son ciblage (ex: cibler les acheteurs, cibler ceux qui se renseignent avant d’acheter…), et analyser le niveau de concurrence. En effet les expressions avec 1 ou 2 mots clés deviennent de plus en plus concurrentielles, et donc il faut aller chercher dans les expressions avec 3 ou 4 mots clés pour obtenir les premières positions dans Google. Par exemple pour l’expression “Web Marketing”, dans les expressions à 3 mots clés, on peut voir qu’il y a des expressions plus pertinentes (mais plus concurrentielles) comme “formation webmarketing” (certes 2 mots mais c’est un terme plus précis que WebMarketing) ou “formation marketing digital”, avec beaucoup moins de volume mais plus de conversion (et donc de concurrence !) :
  68. 68. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 68 Pour ConseilsMarketing, j’ai donc créé une page sur le mot clé “Formation WebMarketing“. A noter : cette page est dédiée à l’expression “formation webmarketing”, mais si vous la visitez, vous pourrez voir que seul le début est unique (la description des produits et les images sont réutilisés, et la totalité du texte ne parle pas vraiment de cette thématique). Si je voulais véritablement positionner le site pour cette expression, il aurait fallu que je créé un contenu spécifique et unique, ou alors en modifier de manière substantielle le contenu…
  69. 69. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 69 En revanche, si vous êtes déjà présent sur cette expression (ou que vous pensez être déjà présent !), vérifiez via SEMrush où vous apparaissez dans les résultats via la présentation des résultats pour ces mots clés dans Google (et pour quelle page !): En effet parfois on a des surprises sur la page qui est bien placée, et son positionnement face à ses concurrents : ce n’est pas forcément la page pressentie qui est le mieux placée, mais une sous-page. Dans tous les cas, il faut vérifier que le page permet bien de capturer les prospects qui vont visiter le site. Pour cela il faut mettre en place un bonus contextuel lié au contenu de l’article (ex: un eBook, une vidéo, une checkliste, un plan d’actions, un quizz…). Voici ci dessous un guide gratuit à télécharger avec 52 astuces pour améliorer la conversion de votre site Web :
  70. 70. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 70 http://www.conseilsmarketing.com/livres-de-marketing-gratuits/mini-guide-attirer-plus-de-prospects-sur-son-blog-52- astuces-simples A noter : le guide ci dessus est justement un exemple de contenu contextuel fait pour obtenir des inscription ! Il est directement le prolongement de l’article.
  71. 71. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 71 Le suivi des positionnements sur les mots clés SEMrush dispose aussi d’un outil de suivi du positionnement sur les mots clés du référencement naturel. C’est particulièrement utile pour savoir ce que font vos concurrents sur des mots clés stratégiques (ex: optimisation du site, nouveaux mots clés…), ou être alerté si votre site dégringole dans les résultats. Ces alertes sont mises en place depuis le menu “Outils” puis “Tracking Positionnement :
  72. 72. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 72 Voici un exemple d’alerte que vous pouvez recevoir toutes les semaines, avec le suivi de votre positionnement (ici pour 2 mots clés), et la comparaison avec 6 autres sites : Pour avoir votre alerte vous devrez créer un projet pour avoir le suivi de l’analyse de votre site (pour corriger vos erreurs) et analyser vos performances mots clés et media sociaux par rapport à vos concurrents :
  73. 73. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 73 A noter : selon la formule vous pourrez suivre plus ou moins de projets. En version Pro vous pourrez suivre 5 projets. Il suffit ensuite de choisir le projet et le nom de domaine : Vous pourrez alors : • Site audit : l’analyse SEO de votre site. Cette analyse se concentre sur le “on page”, c’est à l’optimisation des pages du site (balises, liens…). • Position tracking : le suivi des mots clés, et votre classement dans le référencement naturel sur Google. • Social Media Tools : c’est-à-dire suivre les performances de vos concurrents sur Facebook, Twitter et Google Plus (nb de publications, interactions…). Dans la partie Position Tracking, vous pouvez choisir vos concurrents :
  74. 74. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 74 A noter : concernant vos concurrents, vous devez prendre les 2 ou 3 concurrents directs, mais aussi ajoutez un “petit poucet” ou un nouvel entrant afin d’avoir un peu d’innovation. Et les mots clés à suivre :
  75. 75. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 75 Dans les mots clés à sélectionner, vous devez choisir : • Vos mots clés stratégiques (les mots clés à volume et les mots clés à valeur) • Les mots clés que vous ciblez (ceux à améliorer ou ceux pour lesquels vous venez de vos positionner) • Les mots clés de ses concurrents (les marques, les mots clés que vous ne ciblez pas encore…) Vous obtenez alors les premiers résultats pour l’audit avec quelques chiffre macro :
  76. 76. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 76 L’audit de site concerne votre site internet, avec des alertes (errors) et des recommandations (Warnings) . Par exemple pour ConseilsMarketing.fr il y 44 liens brisés. C’est un élément à corriger car Google n’aime pas proposer des pages « has been » avec des liens erronés. En effet pour Google une page “has been” est une page qui donne des mauvais résultats, et donc qui sera obligatoirement pénalisé.
  77. 77. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 77 L’autre élément à corriger dans les alertes, c’est qu’il n’y a pas non plus de contenus dupliqués, par exemple des articles de blogs, des pages de sites… avec les mêmes titres. Mais l’audit vous permet aussi de voir les améliorations « mineures » à apporter à votre site (ex : les noms des images, les pages sans méta descriptions…) : Vous pourrez ainsi corriger ces erreurs sur votre site pour améliorer votre référencement. A noter : il faut bien distinguer les erreurs des avertissements (Warnings). En effet dans les Warnings il y par exemple mettre des descriptions sur les images… C’est certes une optimisation, mais cela n’aura pas un impact majeur sur votre référencement… Donc ne perdez pas trop de temps à faire des micro-optimisations, et faites plutôt des actions significatives comme créer des pages pour de nouveaux mots clés, pour obtenir des liens externes…
  78. 78. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 78 Concernant l’analyse sur les Media Sociaux, elle est surtout basée sur l’engagement (les retweets…) et l’activité (nombre de publications)… Cela vous permet d’avoir une vision macro de l’activité sur Twitter / Facebook, mais elle ne rentrera pas dans les détails. Pour avoir un suivi de vos résultats sur les Media Sociaux, il faudra surveiller votre eRéputation, avec par exemple Mention (voir http://bit.ly/1OZz1ez), une des solutions d’eRéputation les plus complètes du marché pour surveiller sa marque, ses concurrents, ses mots clés… Les plus : une version gratuite (limitée en nombre de mentions), filtre “anti bruit”… Les moins : payant pour les grandes marques
  79. 79. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 79 A noter : ce qui reste le plus important c’est certes l’audience (et la croissance de votre communauté), mais c’est surtout l’engagement (c’est à dire les actions comme les J’aime, les Retweets…). En effet rien ne sert d’avoir une grosse audience si elle ne lit pas vos statuts et si elle ne les partage pas…
  80. 80. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 80 La comparaison entre vous et votre concurrent numéro 1 et votre challenger Il est toujours intéressant de se comparer face à son concurrent numéro 1 (ou à celui qui est le plus dynamique sur le marché). Avoir un concurrent en “ligne de mire”, permet de motiver les équipes, et cela vous oblige à vous être au top dans votre secteur. A noter : si le leader du marché ou votre principal concurrent n’est pas très dynamique (ce qui arrive souvent car la position de leader incite souvent à être plus conservateur qu’innovateur), dans ce cas sélectionnez un deuxième concurrent plus agressif à surveiller. Avec SEMrush l’outil de comparaison entre deux noms de domaine permet de savoir ses points forts / points faibles, et comparer les stratégies.
  81. 81. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 81 Vous pouvez voir quels sont les mots clés communs entre un ou deux de vos concurrents et commun vous vous positionnez pour chacun de ces mots clés : Le but est de voir quel est le degré de concurrence sur les mots clés. La vue graphique vous permet de voir de manière synthétique quel est votre taux de recouvrement :
  82. 82. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 82 C’est particulièrement utile de savoir s’il y a un potentiel à aller cherches des mots clés chez votre concurrent, ou si au contraire vous avez déjà tous les mots clés de votre concurrent.
  83. 83. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 83 L’analyse détaillée des concurrents Un autre rapport pertinent, c’est de comparer le trafic, les annonces Adwords… Cette vision détaillée permet de faire un audit annuel ou d’analyser un nouvel entrant. Il suffit d’aller dans « outils » puis « Graphiques ». Puis vous obtenez la comparaison entre les sites sur les différents critères de manière indépendante :
  84. 84. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 84 Un autre objectif est de vérifier si un concurrent est vraiment dangereux, c’est-à-dire mesurer son trafic potentiel, ses backlinks, ses mots clés… A noter : si vous voulez vous positionner sur un mot clé, vous pouvez analyser la difficulté de positionnement dans le menu « outils » puis « Difficulty ». Enfin il existe un générateur de rapport si vous souhaitez créer des rapports personnalisés. Ces rapports particulièrement utiles si vous travaillez dans une grande entreprise, ou si vous êtes une agence et que vous devez fournir des rapports à vos clients (nb : la personnalisation du logo des rapports peut nécessiter de passer à une version supérieure).
  85. 85. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 85 Vous voulez en savoir plus ? Nous voici à la fin de ce dossier consacré à l’espionnage de la concurrence… Dans le prochain chapitre nous allons voir les annonces Adwords / Adsense, la gestion des backlinks…
  86. 86. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 86 Si vous voulez déjà le mettre en pratique, essayez GRATUITEMENT SEMrush sur http://bit.ly/osPFsv. Voici comment faire 1 – Inscrivez vous gratuitement sur http://bit.ly/osPFsv Vous aurez accès à un compte avec toutes les fonctionnalités, mais un nombre de requêtes limitées (ex: 5 premiers résultats…). 2 – Suite à l’inscription, vous allez recevoir un email de confirmation dans votre boite email.
  87. 87. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 87 La version gratuite permet déjà d’avoir des résultats (limités en nombres), mais aussi en nombre de requêtes / jour. A noter : Si vous avez un besoin ponctuel, vous pouvez très bien prendre un abonnement d’un ou deux mois, puis d’arrêter pour ensuite reprendre l’abonnement quand vous en aurez besoin.
  88. 88. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 88 ESPIONNEZ VOS CONCURRENTS SUR LES MEDIA SOCIAUX AVEC BUZZSUMO Les Media Sociaux sont à la fois un excellent outil pour se faire connaître de ses prospects, d’identifier les influenceurs, savoir ce qui fonctionne bien sur le web… C’est pourquoi dans cette partie, nous allons voir comment identifier les sujets qui buzzent, les influenceurs, espionner les meilleurs sujets de ses concurrents… avec BuzzSumo.com ! En effet BuzzSumo a l’intérêt de rassembler dans un seul endroit les informations sur les articles les plus, connus les partages les plus nombreux sur un mot clé… Cela permet de trouver facilement les informations, sans devoir passer d’un outil à l’autre. 1 – Vous pouvez voir les articles qui buzzent le plus sur un site internet, dans une thématique. Il suffit de taper dans le moteur de recherches le nom d’un blog, un mot clé… et vous aurez les meilleurs articles par semaine, par mois, par semestre, par an… L’intérêt de ce mode est également de pouvoir filtrer, et par exemple afficher uniquement les infographies, les vidéos… et ainsi trouver facilement du contenu
  89. 89. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 89 A noter : en mode gratuit vous ne pouvez pas rechercher par langue ou par pays, vous devez donc utiliser des mots clés « français » ou associer des mots français aux mots anglais. 2 – Voir les influenceurs qui partagent les articles d’un blog ou d’un article Une fois dans la liste des articles qui sont les plus partagés, vous pouvez savoir qui sont les personnes qui les ont partagées. C’est très utile pour savoir à qui faire le relais d’un article similaire à un article à succès sur une thématique donnée. Par exemple si vous avez écrit un article qui est dans la même veine qu’un autre article, vous pouvez le faire connaître aux influenceurs via Twitter, Facebook, Linkedin…
  90. 90. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 90 3 – Identifier les influenceurs dans une thématique L’objectif est d’identifier les influenceurs sur Twitter et Facebook dans une thématique donnée afin de les contacter lorsque vous avez un contenu à valeur ajoutée. Vous pouvez aussi filtrer par type d’influenceur : blogueur, journaliste… car le type de contenu et le message peut être différent. A noter : il est possible de filtrer par pays, ce qui vous permet de trouver la liste des influenceurs par pays. Au niveau du prix, il existe une version gratuite avec un nombre de résultats limités. Ces résultats limités suffisent à trouver quelques bonnes idées à prendre, surtout si vous recherchez plusieurs sites, mots clés et concurrents. Sinon il existe une version “illimitée” à 79 € / mois (ce qui est assez cher pour un blogger solo, mais utile pour une agence ou un pro des Media Sociaux) http://buzzsumo.com/
  91. 91. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 91 Il peut être intéressant de prendre un abonnement limité à BuzzSumo afin de se faire un rapport complet, puis ensuite arrêter l’abonnement, et ne le reprendre que plus tard. Pour savoir comment utiliser BuzzSumo, j’ai fait pour vous une vidéo de 14 minutes qui explique comment utiliser les principales fonctions : http://www.conseilsmarketing.com/e-marketing/comment-identifier-les-sujets-qui-buzzent-les- influenceurs-espionner-ses-concurrents
  92. 92. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 92 Volez les clients de vos concurrents avec les Media Sociaux Les clients sont le bien le plus précieux des entreprises, pourtant avec l’émergence des Media Sociaux, il devient de plus en plus facile d’identifier qui sont les clients de ses concurrents. Nous en avons eu la preuve pas plus tard que hier matin, lorsque nous avons eu un collègue au téléphone et lorsque nous lui avons dit “Alors comme ça, toi aussi tu bosses avec XYZ ?” il a été très étonné a nous dit, “Mais comment tu sais ? On vient juste de signer avec XYZ ce matin !” Le fait est que vendredi dernier il avait utilisé Facebook pour se géolocaliser chez son prospect, après rien de plus simple que d’en déduire que l’affaire était en cours ! Twitter, la boite de Pandore… Si l’on va dans l’ordre croissant des risques de fuite de ses clients, Twitter permet à vos concurrents d’accéder à votre base clients… En effet, la plupart des entreprises utilisent Twitter pour fédérer leur communauté. Or sur Twitter, rien n’est plus simple que d’accéder à la liste de contacts et de les ajouter à son propre compte. Par exemple, si je veux retrouver le compte Twitter d’un collègue, et lui “piquer” ses contacts, il me suffit de visiter son site Web, ou tout simplement de taper son nom dans Google suivi de “Twitter”. Dans cet exemple, nos avons pris l’exemple de Jean François Ruiz.
  93. 93. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 93 Il suffit de taper son prénom et son nom, suivi de Twitter pour identifier son compte : Toute de suite après, nous accédons à son compte Twitter, avec la liste de ses 50 000 abonnés : Dans un premier temps, il est possible de contacter Jean François directement. Et c’est là que la question “A quoi cela sert” prend toute sa dimension… En effet ajouter des contacts c’est bien, mais s’ils ne vous lisent pas ou si vous n’avez pas moyen de communiquer avec eux cela ne sert pas à grand chose… Or avec Twitter vous pouvez contacter n’importe qui via un simple @ ou un Message Direct via Twitter. Ainsi vous pourrez discuter avec un journaliste, un blogueur… et lui présenter des informations pertinentes (attention, il ne faut pas faire de la promo, mais bien apporter de la valeur ajoutée). Mais, ce qui est le plus simple, c’est de regarder les « Abonnés » d’une personne, puis de les suivre… Généralement vous avez 20 à 30% des personnes qui vont vous suivre à leur tour, et ainsi vous allez agrandir votre communauté. Pour cela il suffit de cliquer sur « Abonnés »,et d’ajouter les personnes pertinentes :
  94. 94. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 94 Attention : n’ajoutez pas en masse, il y a souvent des comptes inactifs, des comptes anglais… donc ciblez car vous avez un nombre limité de personnes que vous pouvez suivre par jour. Donc vérifiez s’il y a une photo personnalisée de profil, si la Bio est en rapport avec votre secteur d’activité… Il est aussi possible de repérer des fans de certaines thématiques via les listes, comme par exemple Jean- François qui est listé dans 1 050 listes, dont certaines atteignent près de 300 membres :
  95. 95. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 95 Vous pouvez aussi utiliser le moteur de recherches, et recherches les profils en utilisant le moteur de recherches :
  96. 96. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 96 Facebook, le faux ami… Si l’on continue l’inventaire des sites vous permettant d’identifier les clients de vos concurrents, la prochaine étape est d’utiliser Facebook. FaceBook vous propose de visualiser les “amis” d’une personne et Fans communs d’une marque via les Pages, ou encore les membres des groupes. Mais ce n’est pas aussi simple que sur Twitter, d’une part car vous ne voyez pas tous les fans, mais aussi car peu de personnes acceptent ainsi des contacts « d’inconnus ». La solution est alors de participer en postant des commentaires, des statuts… dans les Groupes et Page Fans, sans pour autant faire de la promo. Important : il ne faut surtout pas faire de la promo à outrance, laissez un commentaire pertinent, puis donner de l’information « Pour en savoir plus » via votre blog.
  97. 97. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 97 A noter : Rien de vous empêche avec Facebook de placer une publicité pour vos produits sur les mêmes écrans que vos concurrents en utilisant la publicité par centre d’intérêts de vos prospects en faisant par exemple une offre de reprise concurrentielle alléchante… cependant ne vous attendez pas à des « miracles », les gens ne sont pas initialement sur Facebook pour faire un achat… à moins d’avoir une promo exceptionnelle ! Votre Blog, peut vous jouer des tours si vous affichez de la publicité Adsense… Dans le même ordre d’idées, votre propre Blog peut aussi être votre pire ennemi… En effet, de nombreux Blogs acceptent l’hébergement des publicités Google Adsense (le réseau de contenu d’Adwords), ce qui vous permet d’afficher directement vos publicités sur le site de votre concurrent, parfois même sans qu’il s’en aperçoive tout de suite car les annoncent peuvent subir une rotation importante… Vous pouvez prendre comme exemple ConseilsMarketing.fr, car nous affichons de nombreux emplacements Adsense sur notre site (et en plus à des endroits stratégiques) : Pour afficher vos publicités sur les sites de vos concurrents, il suffit d’aller dans votre compte Adwords, de mettre en place une campagne et un groupe d’annonce spécifique, et d’activer l’affichage publicitaire sur le réseau de contenu, puis d’aller dans l’onglet “Réseaux”.
  98. 98. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 98 Ensuite, il ne vous reste plus qu’à ajouter manuellement les URLS des sites de vos principaux concurrents qui acceptent de la publicité Adsense, ou faire une recherche via le Top Blog Tead http://fr.labs.teads.tv/top-blogs , ou mieux encore utiliser l’outil de suggestion d’emplacement de Google « Ad Planner » https://adwords.google.com/da/DisplayPlanner qui vous permet de repérer des sites liés à votre thématique via des mots clés, et même savoir quelle est le format de l’affichage publicitaire à utiliser :
  99. 99. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 99 A noter : le réseau Adsense étant moins performant (fraude au clic, internautes n’étant pas en démarche d’achat), il fait faire une campagne spécifique pour un CPC plus faible, et des publicités plus visuelles. Viadeo et Linkedin, pour recruter les agents doubles… Pour aller plus loin, les media sociaux permettent également de repérer vos “informateurs involontaires”. Pour cela il suffit d’aller sur des réseaux sociaux professionnels comme Viadeo et Linkedin, puis repérer les employés de la société concurrente, pour ensuite identifier leurs comptes Twitter, Facebook… et ainsi obtenir des informations encore plus ciblées sur des services de l’entreprise (ex: un commercial grand compte…). Ainsi vous avez une vue directe sur l’activité des commerciaux, du service marketing… ce qui peut se révéler des plus intéressant !
  100. 100. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 100 Comment faire de la veille concurrentielle ? En pratique, la veille peut prendre plusieurs formes: 1- Le faire soi-même Le but est de rassembler dans un dossier sur Google Drive, sur un intranet… les informations sur ses concurrents, sur son marché… Cela permet d’avoir ainsi une base de connaissances centralisée qui sera partagée par tous s’il y a une interview journaliste, une vente contre un concurrent… Il suffit d’aller sur le Web, et d’analyser les sites de ses concurrents, voici une grille d’analyse sur les Media Sociaux http://www.conseilsmarketing.com/emailing/la-check-list-pour-lanalyse-concurrentielle-dun-blog 2- Utiliser un logiciel de veille concurrentielle Par exemple en utilisant Google Alerts https://www.google.fr/alerts avec une liste de mots clés à surveiller sur internet, ou des logiciels pour surveiller les modifications sur le site de son concurrent… C’est aussi mettre en place une veille sur les media sociaux, pour écouter les clients discuter sur les produits des concurrents (problèmes techniques…). Cela permet d’apprendre directement à la source les points forts et points faibles des produits de ses concurrents. Les informations envoyées par Google sont issues des sites web, blogs, articles de presse… indexées par le moteur de recherche selon des mot- clés définis. Il faut donc les choisir avec grand soin pour éviter soit d’être débordé d’alertes, ou au contraire de n’en recevoir quasiment jamais. A privilégier les mots-clés ciblés entre guillemets (ex: “nom du produit du concurrent”). Pour gérer des alertes cliquez sur : http://www.google.fr/alerts?hl=fr
  101. 101. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 101 Le point faible, c’est que l’analyse n’est pas exhaustive… ou qu’il n’y a pas de filtre pour supprimer les données erronées. Vous pouvez aussi utiliser Mention (voir http://bit.ly/1OZz1ez), une des solutions d’eRéputation les plus complètes du marché pour surveiller sa marque, ses concurrents, ses mots clés… Les plus : une version gratuite (limitée en nombre de mentions), filtre “anti bruit”… Les moins : payant pour les grandes marques 3- Désigner une personne qui prendre une partie de son temps pour centraliser la veille. Cela permet de centraliser la veille, au lieu de la disperser entre les collaborateurs (donc avoir une perte d’informations, un manque d’efficacité…). Faire de la veille de manière “pro active”, n’est pas seulement de recevoir des newsletter, ou d’analyser les tarifs de ses concurrents, mais d’être Pro Actif et d’aller chercher de l’information : – les dépôts de marque (www.inpi.fr), – les embauches de salariés sur les sites des concurrents, et éventuellement faire passer des entretiens d’embauches fictifs aux salariés (déjà vu…),
  102. 102. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 102 – les organigrammes et l’organisation de son concurrent, – le bilan du concurrent sur http://www.societe.com/, – les communiqués de presse et articles de presse – … Les différents types d’informations à surveiller… Il faut distinguer différents types d’informations à surveiller. –L’info “Blanche” Ces informations sont disponibles sur le site du concurrent, dans les articles de presse, es annonces Google Adwords, les forums, les blogs, les conférences, les vidéos sur Youtube, les communautés sur Facebook & Twitter… C’est une information disponible sans “effort” et à libre disposition. – Les infos “grises” Ces informations ne sont pas disponibles librement, il faut aller les chercher tout en restant dans la légalité. C’est par exemple faire des entretiens d’embauches aux salariés de ses concurrents, interroger ses partenaires et revendeurs… – Les infos noires Ces informations sont “volées”, ou obtenues de manière illégales. C’est de l’espionnage industriel, le piratage des serveurs… Toutes ces choses ne sont pas à faire bien évidemment !
  103. 103. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 103 Comment débuter sa veille concurrentielle ? Pour faire soi-même sa veille technologique et concurrentielle, il existe de nombreux outils: 1 – Les logiciels de veille concurrentielle sur les pages Web, avis… Le temps c’est de l’argent, il faut donc une solution simple et pratique. Heureusement il existe des outils gratuits ou peu onéreux. 2 – Les logiciels d’analyse des mots clés, des stratégies Web, des changements sur les sites web… Pour l’analyse des changements sur un site, vous avez par exemple des plugins pour Firefox et Google Chrome : – Page Monitor sur Chrome https://chrome.google.com/webstore/detail/page- monitor/pemhgklkefakciniebenbfclihhmmfcd?hl=fr – Distill Web Monitor https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/alertbox/ – … 3 – Les informations diffusées par vos concurrents en libre accès – Les newsletters, comptes sur les Media Sociaux… de vos concurrents Il est indispensable de s’abonner aux newsletters professionnelles de son secteur, aux newsletters & aux comptes sur les Media Sociaux de vos concurrents (cela permet de voir les pubs de vos concurrents et les comparer aux vôtres). Je recommande l’inscription à 3 ou 4 newsletters maximum, sous peine de ne pas avoir le temps de les lire. Pour gagner en efficacité je vous conseille de ne PAS lire vos newsletters le matin, mais de les réserver pour le moment de la journée où vous êtes moins occupé dans la journée.
  104. 104. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 104 – L’achat des produits de vos concurrents Le but est de voir à quoi ressemble ces produits, mais aussi de voir tout le process de fidélisation qui est mise en oeuvre… En effet parfois entre la réalité et les faits, il y a une très grosse différence ! – La revue de presse. Il faut s’astreindre à lire votre presse spécialisée pour rester toujours informé et à la pointe de la technique. Lire 1 ou 2 magazines, plus une petite dizaine de blogs est amplement suffisant. Mon conseil c’est de transporter toujours avec soit un magazine, un livre, un article, ou une revue de presse… ou de lire des newsletters avec votre smartphone via flux RSS afin de pouvoir le lire dans le métro, dans la voiture, en attendant chez le médecin… c’est toujours mieux que de regarder le plafond ou Le Figaro d’il y a 3 mois… Généralement vous pouvez “scanner” les données rapidement, et découvrir les éléments intéressants, sans lire en détail les articles. – Les autres sources informations: mailings, prospectus, salons… En tant que spécialiste, il faut savoir rester à l’écoute: lorsque vous recevez des pubs dans votre boîte aux lettres, que vous êtes démarché, que vous regardez une publicité dans un magazine… ouvrez l’oeil ! Et n’hésitez pas à déchirer un article pour y réfléchir à tête reposée pour savoir comment l’adapter à votre métier : toutes les bonnes idées sont bonnes à prendre !! De même il est intéressant de participer à des salons physiques, à des conférences… afin de voir qui sont les nouveaux acteurs, quelles sont les nouveautés… Important : cette veille doit être aussi en dehors de votre secteur d’activité. Parfois en suivant des blogs sur la technologie, sur le design… on trouve de superbes idées à appliquer dans son entreprise !
  105. 105. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 105 4 – Les clients mystères, et les employés et anciens employés de vos concurrents On a toujours un sentiment “d’infériorité” face à ses concurrents… En effet on trouve toujours ce qu’il font mieux, plus original… Or il ne faut pas se laisser avoir par ce miroir déformant… Le meilleur moyen est d’aller voir “en vrai” comment cela se passe… – Les “clients mystères” Le but est d’aller tester les produits, de demander à un stagiaire de se faire passer pour un client, de missionner une société d’étude… Suite à cette étude en magasin, sur le site web… on peut mettre en place une “battle card” qui met en avant les points forts et points faibles de ses concurrents. – Les “employés” de la concurrence. Une technique classique, est de passer une offre d’emploi, et d’attendre que tout simplement les employés de vos concurrents postulent, puis de les recevoir… Et ne pensez pas que c’est rare… c’est au contraire une des sources d’informations sur la concurrence les plus utilisées ! Dans le même ordre, il y a aussi la recherche d’ancien employés, et d’anciens stagiaires de vos concurrents… Généralement ces personnes apportent des informations encore plus croustillantes ! Les stagiaires sont tout particulièrement une cible de choix… Pour cela il suffit de faire une recherche sur Linkedin, Viadeo… et de rechercher comme mots clés les noms de vos concurrents… A noter : attention, ne faites pas non plus de l’espionnage, et rappelez vous que les anciens employés ont des obligations de confidentialité et qu’ils ne peuvent pas emporter avec eux leurs fichiers…
  106. 106. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 106 En Conclusion Vous avez pu le lire, espionner ses concurrents ce n’est pas difficile, et surtout pas illégal ou compliqué comme on pourrait le croire ! Cependant n’oubliez pas qu’il ne faut pas juste copier, mais être créatif et juste s’inspirer pour faire mieux ou combler vos lacunes! Il existe de nombreux outils marketing pour gagner du temps, et vous avez notre sélection des 150 meilleurs outils marketing sur cette page : http://www.conseilsmarketing.com/les-outils-marketing-incontournables En particulier BuzzSumo et SEMrush vous aideront à gagner du temps au quotidien. A ce sujet, si SEMrush vous plait, et si vous souscrivez à l’offre payante via ce lien http://semrush.com/?ref=178911284 nous allons toucher une (petite !) commission sur la vente via le programme d’affiliation. Si vous faites cela, pour vous remercier nous vous offrons le guide « 1 mois pour écrire du contenu qui fait rêver » + les 8h de formation vidéo Pour recevoir ce cadeau, il suffit d’envoyer à fred@ConseilsMarketing.Fr votre email de confirmation d’achat de SEMrush, et nous vous enverrons les accès au guide et aux vidéos dans les 24h ! A vous de jouer maintenant ! Frédéric CANEVET
  107. 107. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 107 Qu’y a-t-il ans le Guide « 1 mois pour écrire du contenu qui fait rêver » ? Voici ce que vous allez découvrir dans les 100 pages & les 8 heures de vidéo de ma méthode. SEMAINE 1 – Apprendre à ne pas faire fuir ses lecteurs – J’écris français, tu écris français… – Ma méthode pour écrire à coup sûr un « bon article » – Comment éviter de faire des fautes de français, de ponctuation… ? – La méthode de relecture – J’ai écrit, J’écris, je vais écrire… – Des mots, toujours des mots, rien que des mots… – L’estimation de l’intensité concurrentielle sur internet – J’écris pour mon business… pas pour me faire plaisir ! – La meilleure méthode pour ne pas faire de fautes ? C’est de ne pas écrire ! – Apprendre à taper vite et bien avec un clavier SEMAINE 2 : Ecrire pour les internautes – Les bases de l’écriture pour le Web – La mise en forme des titres. – La page idéale, du texte, des images et des vidéos… – L’optimisation des images – Les mots clés dans les articles (les Tags) SEMAINE 3 : Ecrire pour plaire à Google – Les jeux de mots… – Le contenu interne et le contenu spécifique – En référencement on peut faire des phauttes d’aurtografe ! – Comment repérer les mots-clés les plus attractifs ? – Les logiciels pour vous aider dans le SEO – Ce qui est important ce n’est pas la taille… quoi que… – Optimiser les titres des pages & articles SEMAINE 4 : Créer du contenu qui sort du lot – Copiez ce qui marche bien… mais en faisant mieux ! – Faites du recyclage ! – Simplifiez la création de contenu
  108. 108. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 108 – Utilisez les actualités saisonnières ou ponctuelles. La synthèse : rédiger pour le web en 5 leçons – LEÇON N°1 : La pertinence – LEÇON N°2 : La Longueur – LEÇON N°3 : Confort et lisibilité – LEÇON N°4 : Consolidez vos idées – LEÇON N°5 : Trouvez la bonne fréquence Toutes les infos sur ce livre sur http://www.conseilsmarketing.com/livres-de-marketing- gratuits/7e-pour-mon-dernier-guide-8h-de-formation-video
  109. 109. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 109 Formation vidéo Prospection Booster Trouver des clients sur internet est devenu de plus en plus complexe. Créer un site, créer des pages de contenus, acheter des annonces Google Adwords… ne suffit plus. Il faut revoir ses méthodes de prospection, se différencier des concurrents et utiliser les nouveaux leviers de génération de trafic. La formation Prospection Booster est là vous vous accompagner pas à pas avec plus de 30h de vidéo. Ce programme en 1 mois est conçu pour vous donner une méthode complète pour booster votre génération de trafic en B2B. Au sommaire de ce programme en 4 semaines : - Booster 1 : Les Fondamentaux indispensables pour attirer des prospects - Booster 2 : Optimiser son site web pour dépasser ses concurrents - Booster 3 : La génération de prospects à long terme - Booster 4 : Les booster de génération de trafic - Le Cas Pratique de A à Z - Les Bonus http://prospectionbooster.fr/
  110. 110. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 110 Vous voulez aller plus loin ? Nous vous proposons notre formation Vidéo "Boostez votre Business, Bloguez comme un Pro" avec plus de 50 heures de formation en vidéo et un support de cours de 300 pages. Cette formation est la suite logique de ce guide : vous allez apprendre toutes les techniques pour trouver des clients ou un emploi via un blog ! Voici le programme de la Formation : Module 1 : Avant de lancer son blog... - Objectifs et positionnement du Blog - Les Alertes et la veille concurrentielle sur son secteur - Analyser la concurrence - Réussir sa Page à Propos - … Module 2a : Installation du Blog sous Wordpress - Choisir la plateforme, son hébergement et son nom de domaine - Achat du nom de domaine et téléchargement Wordpress - Création de la base de données Wordpress et paramétrage
  111. 111. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 111 - Installation du blog Wordpress sur serveur - Paramétrages et réglages du Blog - … Module 2b : Design du blog et plugins - L’architecture d’un blog et les bases du design - Créer et personnaliser la Favicon - Installer un thème - Modifier et personnaliser son thème - Ajouter un logo et des éléments dans le thème - Ajouter les plugins Facebook, Twitter, Aweber, RSS... - Création d’un thème de blog avec - Création d’une landing page et d’une newsletter avec Artisteer - Les plugins indispensables pour un Blog Wordpress - Installer des Plugins automatiquement et manuellement - Administrer la base MySQL et Sécuriser son blog - Comment créer un article - Référencement On Page - … Module 3 : Produire du contenu à succès ! - Trouver des idées d'articles pour son blog - Nos méthodes pour rédiger facile des articles à succès - Les différents types d'articles pour un Blog - Ajouter du multimédia dans son blog : Les vidéos virales - Ajouter du multimédia dans son blog : Podcast, Screencast et infographies - Se créer une communauté - …
  112. 112. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 112 Module 4 : Techniques de promotion basiques - Promotion Basique : Blogs, Forums et Guest Posts - La curation & la republication d’articles - … Module 5 : Techniques de promotion avancées - Newsletter, eMailing et Autorépondeurs - Facebook - Twitter - Les réseaux sociaux pro : Viadeo et LinkedIn - Les publicités à l’affichage - Les communiqués de presse - Jeux, concours, quizz et études - Le référencement Off-page et on page - … Module 6 : Monétiser et rentabiliser son Blog - Méthodes de monétisation basique : Adsense, Affiliation - Méthodes de monétisation avancée : vente de produits, sponsoring… - Générer des prospects ciblés - Les statistiques à suivre - … Module 7 : Devenir un blog référence dans son domaine - Devenir un blog autorité - Calendrier du blogueur - Implications et Risques juridiques liés au blogging - E-réputation - Etendre son Influence au delà de son secteur d'activité
  113. 113. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 113 - Optimiser son blog et capitaliser sur l'iPhone - … Les Bonus - - Les 30 règles d’Or du Blogueur - Les 15 erreurs à ne pas commettre - Le Don d'ubiquité du Blogueur Pro - La Check List du Blogueur Pro - … Vous voulez en savoir plus ? Vous avez 2 extraits gratuits de 50 minutes visibles directement sur http://infos.formation-blogueur.com/
  114. 114. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 114 Vous souhaitez de l’aide personnalisée ? Vous souhaitez être accompagné dans votre stratégie Web ? Nous vous accompagnons avec une gamme de prestations, allant de la formation standard au sur mesure. Les formations videos Les formations vidéo vous permettent d’apprendre en toute autonomie et à votre rythme les techniques marketing. Les formations sont régulièrement actualisées avec de nouvelle vidéos, ce qui vous permet d’être toujours à jour. Vous pouvez poser des questions via les commentaires, et ainsi tout le monde en profite. C’est le pack idéal pour débuter. Nos formation abordent la génération de prospects, la gestion des media sociaux la rentabilisation d’un blog… vous avez la liste sur CE LIEN. Le consulting par téléphone Le consulting par téléphone est effectué via Skype ou par téléphone. Nous convenons des problématiques à aborder en amont via un email de préparation. Le ou les heures de consulting est consacrées à y répondre. Vous pouvez acheter 1h, 2h… qui sont payées d’avance via Paypal. C’est le pack idéal si vous avez des besoins ou des questions précises, ou si vous voulez avancer vite sur un sujet. Tarifs : 127 € / heure
  115. 115. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 115 Les formations physiques Les formations physiques se font dans vos locaux. L’objectif est de travailler de manière intensive sur votre sujet pour obtenir des résultats concrets et mesurables. Cela peut prendre la forme d’une formation individuelle ou groupée, ou de prestations directes (créer un blog, créer du contenu…) C’est le pack idéal pour et gagner énormément de temps et obtenir des résultats rapidement. La thématique choisie est sur mesure. Tarifs : 800 €/ jour + frais de déplacement Les prestations sur mesure Les prestations sur mesure sont faites selon vos besoins et vos spécificités. Il s’agit par exemple de formations groupées, de génération de trafic, de buzz sur les media sociaux, de conseils pour faire connaître un service, de cours en école de commerce, de conférences… Ce sont des prestations sur mesure qui peuvent se faire sur la durée ou de manière ponctuelle pour une actualité.
  116. 116. Contrez vos concurrents… légalement ! v1.0 – ConseilsMarketing.com Page 116 Le Pack publicité sur ConseilsMarketing.fr Pour l’affichage de publicité sur le site c’est très simple : 1 Pub 250 x 250 pixel pendant 1 mois + 1 parution dans la newsletter ConseilsMarketing.fr (20 000 abonnés – taux de lecture environ 30%) = 500 € TTC Vous pouvez aussi commander un article sponsorisé à 350 € TTC Le Pack Visibilité sur ConseilsMarketing.fr Le pack “visibilité” comprend : – Article spécifique sur l’événement – Mention dans un article sur la thématique (écrit sur mesure) – Info dans la newsletter HTML (20 000 abonnés) – Relais sur Twitter & Facebook (l’article dédié + 1 statut dédié) – Publication de votre invitation PDF sur slideshare

×