Les groupes de pairs dans la                   dapprentissage centrés sur les acquis                                      ...
règles, sa propre périodicité, choisir ses                                             lieux et son principe de fonctionne...
Au fur et à mesure ils vont se coacher        Description dune séancemutuellement en choisissant un coach, unclient,  un  ...
En ce sens, dans l’esprit de Marek Halter ,l’étude des textes et le développement dela pensée sont les indispensables tute...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les groupes de pairs

1 625 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 625
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
169
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les groupes de pairs

  1. 1. Les groupes de pairs dans la dapprentissage centrés sur les acquis théoriques mais il est plus le « coup deformation C&T cerceau » dun parcours identitaire. L’espace transitionnel inter-session estLe propos de cet article est de développer déterminant.« le sens pédagogique » des groupes depairs dans le cursus de la formationC&T. Pourquoi le groupe de pairs dans le cursus pédagogique ? Quelle en est laQu’est-ce qu’un « groupe de pairs »? finalité ?Le groupe de pairs est à proprement dit Dans le processus de la formation, ce quiun regroupement de professionnels en est fondamental, est, avant tout, de rendresituation de formation, avec comme les personnes autonomes le plusobjectif de devenir coachs. Le terme rapidement possible. Pour cette raison le« pairs » fait directement référence à la grand groupe, se scinde en sous-groupesnotion de « parité » entre les constitués chacun de quelques participantsparticipants du groupe. Les personnes qui se placent dans une logique « d’auto-du groupe sont au même niveau et ont au organisation1 ». Le groupe de pairs est ainsimoins deux dénominateurs communs : un sous-système du grand groupe quielles sont toutes en formation et ont conduit chacun à expérimenter l’autonomietoutes comme projet d’utiliser le coaching sans liens de dépendance aux enseignants.dans leur pratique professionnelle. En La dimension C&T intègre une pédagogie dedevenant coach professionnel pour la complexité, le métier de coach est und’autres en intégrant la démarche et la « méta-métier » rassemblant plusieursphilosophie du coaching C&T. compétences.Certains choisiront de deveniraccompagnateurs de personnes, d’équipe Le processus est premier par rapport auou d’organisations, d’autres, revisiteront contenu. Autrement dit, ce qui se déroulela pratique de leur métier en ne entre les acteurs est plus important que lechangeant rien en apparence mais en contenu enseigné. Autre élément de ladéveloppant leur sécurité interne et en finalité du « groupe de pairs »,étant à l’écoute de leur environnement le modèle d’enseignement estavec une autre lecture. « holomorphique »2 (le tout est dans la partie, la partie est dans le tout) ; cest-à- dire que chaque élément de la formationLa constitution du groupe représente l’ensemble de la formation et représente également l’ensemble du métierLe groupe de pairs est une des actions de coach. La formation C&T ne se résumepédagogiques clés de la formation, les pas à une succession de « séquences » ouautres types d’actions étant individuelles des temps en sessions qui ne trouvent leurcomme la pratique, le travail cohérence qu’une fois la formation achevée.thérapeutique et la lecture. Une Le groupe de pairs est également un lieu-bibliographie importante, très riche et ressources de préparation à l’examen.très dense traitant aussi bien duchangement dans les organisations, des En effet, au sein de leurs groupes lesapproches de communication, des professionnels sont amenés à apprendre lestravaux de construction des équipes ou concepts et à présenter des apportsdu coaching lui-même est proposée aux théoriques, exposer des situations; ils vontparticipants. En moyenne ce sont 20 à 30 ainsi vivre pleinement le processus deouvrages qui sont à lire en quelques coaching et se superviser mutuellement. Ilsmois. vont pouvoir présenter leur « carte d’identité » puisque ce sont les trois pôlesLe travail pédagogique se déroule à la de l’examen. A savoir :fois en groupe de 10 participants, autravers de jeux, d’exercices et de misesen situation et en grand groupe (lapromotion au complet) le travail en grandgroupe est évidemment un temps
  2. 2. règles, sa propre périodicité, choisir ses lieux et son principe de fonctionnement.1. La présentation de l’apport théorique En travaillant sur ses propres règles,qui donnera lieu à des questionnements chaque groupe de pairs aide ses membres àsur les définitions de concepts, intérioriser les mêmes règles que C&T.d’approche ou encore des référencesbibliographiques. Certains groupes de pairs continuent de fonctionner après la formation et2. La mise en situation de coaching en constituent un lieu de supervision,direct avec une expérimentation des rôles d’analyse de la pratique, un véritable lieu-de client, de coach et d’observateurs. ressources. Des groupes de pairs peuvent déboucher sur des coopérations, voire des3. La présentation, au final, de sa carte collaborations très fortesd’identité c’est-à-dire l’explicitation de professionnellement. Parfois, des groupesson parcours de vie personnelle et de pairs se recomposent au gré desprofessionnelle qui le conduise au métier affinités.de coach. Il s’agit de dire « Qui je suis,quel est mon métier, quelle est madéontologie, quelle est ma philosophie, Les objectifs d’un groupe de pairsquelle est ma pratique, qu’est-ce que je C’est un temps où l’on va vivre lessais faire, qu’est-ce que je ne sais pas processus d’évaluation, de feed-back, defaire, qui suis-je en tant que personne et présentation des concepts. C’est ce qui sepas seulement en tant que passe dans notre métier, puisque nousprofessionnel ? » sommes constamment amenés à présenter des concepts, réguler les relations entre lesLa formation débouche sur une personnes, à évaluer, à donner des feed-certification et cet examen est lui-même back aux clients.holomorphique. Chaque coach passedevant un jury qui est composé de ses Apprendre le métier de coach repose surpropres pairs sans que plus d’une l’apprentissage et l’analyse du processus,personne ou deux maximum de son par exemple sur les capacités àpropre groupe de pairs puissent faire métacommuniquer et à donner des feed-partie de son jury. back. Souvent les personnes peuvent vivre celaCe n’est pas un jury d’experts ou de comme une perte de temps. Pendant que«grandes personnalités’’ qui savent, c’est l’on s’interroge sur « pourquoi le groupeun jury de parité lui-même. Ce sont avance ou n’avance pas », on n’apprendtoutes des personnes qui elles-mêmes pas des techniques ou des outils, d’oùont vécu le processus de formation ; c’est l’émergence d’une certaine frustration.une dimension tout à fait novatrice car la Hors il se trouve que cette frustration estplupart des jurys traditionnels sont des un passage incontournable qui aide àjurys de gens expérimentés qui évaluent grandir. L’objectif n’étant pas d’être mal àet qui valident la pratique de « jeunes l’aise mais d’intégrer à un niveauprofessionnels ». intrinsèque la formation, le métier et l’identité de coach. Eprouver de la frustration, devoir «renoncer » permettraLa construction des groupes de pairs au futur coach d’accompagner Ses clients- managers dans une situation similaire : « leCette construction se fait dès le premier court terme ou le long terme ? , je voudraismodule de la formation. Les participants une chose et son contraire, je voudrais quese choisissent en fonction de leurs mes collaborateurs soient autonomes et enaffinités, de leur situation géographique, même temps qu’ils me rendent compte… »de leurs envies sans intervention desenseignants. Les formateurs proposent, Le « groupe de pairs » est un lieu où lesseulement, un cadre pour que ces participants vont venir construire etgroupes de pairs puissent se mettre en consolider leur processus d’apprentissage ;place. Ensuite chaque groupe va ils vont expérimenter la pratique durevivre un processus dinclusion et coaching au sein du groupe de pairs.construire sa propre vie, ses propres
  3. 3. Au fur et à mesure ils vont se coacher Description dune séancemutuellement en choisissant un coach, unclient, un observateur et d’avoir Une séance peut se dérouler sur uneimmédiatement un feed-back de la part journée ou une demi-journée. Elle estde l’observateur, voire de la part du animée par un ou deux coachs qui gèrent lecoaché. processus. Elle peut commencer par un tourC’est aussi un lieu de protection et de de table où chacun partage ses expériencesbienveillance, exonéré de jugements. importantes depuis la dernière séance et expliciter ses attentes. Lordre du jour estC’est aussi un endroit où les coachs vont structuré par le groupe et le coach.échanger des informations, sur le métierde coach, sur leur propre pratique, sur les Voici un exemple dordre du jour sur unenouveaux ouvrages, sur les entreprises, journée : - Inclusion - Informations sur lesur ce qui se passe dans l’environnement. métier et les manifestations - Un apport théorique par un ou deux membres duC’est également un lieu de « soutien ». groupe - Un « aquarium » 3devant le groupeEn effet ce qui se joue pour la personne, avec feed back des observateurs - Unc’est souvent un changement d’identité approfondissement théorique lié àplus qu’un changement de métier ; ce « laquarium » (par exemple : les zonesn’est pas simplement une formation où dinterventions, les enveloppes didentité, ledes gens apprennent des techniques et processus parallèle) - Une fiche de lecturecontinuent à vivre le même métier avec sur un ouvrage de la bibliographie - Undes méthodes différentes. « Changer deuxième « aquarium » avec doubled’identité professionnelle » signifie commande - Un temps de régulation surintégrer de nouvelles valeurs, de une règle du groupe (la confidentialité, lanouvelles croyances, une nouvelle passivité) - Feed back des coachs - Feedculture, de nouvelles techniques et ce back final et projection pour la prochainechangement a besoin d’être accompagné, séance (date, lieu, durée, coachs...)encouragé. Pour conclure, je dirais que le « groupe deC’est, également, un lieu de régulation de pairs » est un lieu de croissance identitairece qui se passe en « grand groupe » : le pour chacun. La richesse des groupes deprocessus étant premier par rapport au pairs conforte l’idée de démultiplier cecontenu, il se joue des choses entre les type d’intervention auprès desacteurs, entre les acteurs et les entreprises. Il fournit un modèle pertinentformateurs, qui fait que tout ne peut pas de ce qui peut être proposé auxêtre régulé dans le grand groupe. Pour entreprises que nous accompagnons.une part, ceci va se réguler dans le Celles-ci doivent développer l’ensemble desgroupe de pairs. compétences et notamment celles desA contrario, ce qui se passe dans le managers.groupe de pairs peut être régulé dans le Ainsi j’ai développé des modalitésgrand groupe, puisque la régulation est d’intervention permettant à ceux-ci deun élément clé du métier de coach. se regrouper entre pairs pour vivre« Le groupe de pair » peut-être alors ensembles leurs propres parcoursmoteur ou destructeur du grand groupe. identitaires.C’est donc en même temps un lieud’apprentissage du processus derégulation.Cest un lieu dapprentissage delinclusion. En accueillant de nouveauxmembres, en vivant labsence dun ouplusieurs participants ou en se croisantavec dautres groupes de pairs pour sefertiliser mutuellement chacun vaexpérimenter en continu linclusion et dèslors devenir plus compétent surlaccompagnement de linclusion dans ungroupe ou une équipe.
  4. 4. En ce sens, dans l’esprit de Marek Halter ,l’étude des textes et le développement dela pensée sont les indispensables tuteursde l’homme et le libre enrichissement deson identité. Mais les études et penséesne sont fécondes que lorsqu’elles tendentà davantage d’union, de communauté,d’humanité…4C’est à ce titre que le groupe de pairsintégré dans un processus de formation-transformation prend tout son sens.Serge EskenaziEnseignant en Formation (EEF)Membre du collège des enseignants C&Tsupervisés par Vincent LENHARDT.1 Le concept d’auto-organisation est considéré parMANFRED MACK comme « le mode normal defonctionnement des systèmes adaptatifscomplexes »Co-Evolution Dynamique créatrice aux EditionsVillage Mondial2 VINCENT LENHARDT, Les Responsables Porteursde Sens aux Editions Insep3 Au sens de Formation-Action développé par ALAINMEIGNANT4 Extrait du livre « Le judaïsme raconté à mesfilleuls » par MAREK HALTER aux Editions RobertLaffont (1999)

×