SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  36
Télécharger pour lire hors ligne
REPRéSENTER INFORMER éCHANGER RENCONTRER
2012
RAPPORT ANNUEL
UBA Rapport annuel 20122
Le but de l’UBA est de représenter les intérêts des annonceurs et d’agir comme un forum privilégiant les contacts
légitimes entre membres du secteur de la publicité. L’UBA ne sera pas utilisée à des fins anticoncurrentielles et
ne s’engagera nullement pas dans des activités qui pourraient violer la législation en matière d’antitrust ou de
concurrence. L’UBA n’entrera pas en discussion, ou ne mènera pas d’activités ou n'aura pas de comportements qui
pourraient, en son nom ou au nom de ses membres, être en contradiction avec cette législation.
Que fait l’UBA?
L’UBA est un organisme de service qui défend les intérêts des
annonceurs belges et leur offre une plate-forme de connaissances et
de communication unique. Depuis sa création en 1949, l’asbl UBA est
devenue un réseau professionnel up-to-date, comptant plus de 200
sociétés belges. Ensemble, les membres de l’UBA représentent la majeure
partie des dépenses médias nationales. L’UBA rassemble à cet effet des
connaissances et une expérience de pointe. Il s’agit par conséquent de la
plate-forme idéale où les annonceurs peuvent acquérir et échanger des
connaissances.
VISION
Une communication de qualité aboutit
à des consommateurs bien informés, à
une économie saine et en croissance,
à une société ouverte, orientée vers
l’innovation.
MISSIon
L’UBA aide les annonceurs à optimiser
le rendement de leurs investissements
en communication en encourageant une
communication ouverte et transparente
qui est performante, efficace et durable.
valeurs
L’UBA est professionnelle, dynamique et
collégiale.
STRATéGIE
La stratégie fondamentale de l’UBA se
résume en quatre mots-clés :
> représenter ;
> informer ;
> échanger ;
> rencontrer.
1
Nous avons mis en œuvre une
profonde réforme depuis cinq ans.
Après consultation des annonceurs,
l’UBA concentre désormais ses
activités autour de quatre piliers
stratégiques en constante progres-
sion : représenter, informer, échan-
ger et rencontrer. Dans chacun de
ces domaines, les progrès sont
significatifs :
•	l’UBA est plus que jamais la voix
de l’annonceur et se fait résolu-
ment entendre de tous ;
•	l’UBA est une précieuse
source d’informations pour ses
membres ; l’UBA Academy orga-
nise de nombreuses sessions très
appréciées et nos divers services
d’information sont largement
utilisés ;
•	les Commissions Médias et les
Centres d’Expertise sont des
plates-formes actives d’échange
d’informations entre annonceurs,
médias, agences et experts, ainsi
qu’entre les annonceurs eux-
mêmes ;
•	les divers événements organisés
sont très fréquentés et appréciés.
Le présent rapport annuel brosse,
dans chacun des quatre piliers, le
tableau des activités menées par
l’UBA en 2012.
Nous avons réussi à nous rendre
incontournables grâce à une excel-
lente politique de services. Résul-
tat, l’UBA a accueilli pas moins de
43 nouveaux membres en 2012.
C’est un record historique absolu.
En continuant à étoffer notre
réseau d’annonceurs, nous avons
accru de manière significative notre
représentativité.
Nous mesurons en permanence la
qualité de nos services, la satis-
faction et le degré d’activité de nos
membres ; ces informations sont
utilisées dans le cadre de notre
stratégie de fidélité, ainsi que pour
continuer à évoluer positivement.
Nous pouvons regarder 2012 avec
la plus grande satisfaction. Mais il
n’est pas question de nous repo-
ser sur nos lauriers. Dans le cadre
d’un plan quinquennal ambitieux,
le Conseil d'Administration a
approuvé, il y a quelques années,
une stratégie de croissance dont
la mise en œuvre se poursuit avec
énergie et enthousiasme.
En concertation avec nos membres,
nous continuons à œuvrer à notre
représentativité, à notre pertinence
et à la qualité de nos prestations,
pour répondre aux besoins de nos
affiliés et créer une plus-value
dépassant de loin le montant de
notre cotisation.
2013 sera l’année de tous les défis.
Plus que jamais, l’UBA dispose
de toute légitimité pour représen-
ter efficacement les intérêts des
annonceurs. Et pour continuer à
les aider à maximiser le rendement
de leurs investissements dans la
communication, en stimulant l’effi-
cacité, la rentabilité et le caractère
durable de leurs efforts. Dans un
environnement qui se doit d’être
tout aussi ouvert que transparent.
Jan Vandenwyngaerden Chris Van Roey
Jan Vandenwyngaerden
Président de l’UBA
Chris Van Roey˚
CEO de l’UBA
En 2012, la conjoncture économique a
incité l’UBA à se centrer toujours plus sur
l’efficacité concrète des services réservés
à ses membres.
Le mot
du président
et du CEO
UBA Rapport annuel 20122
Le Comité
Exécutif
Jan Vandenwyngaerden
CEO - Palm Breweries
Président UBA
Chris Van Roey˚
CEO UBA
Philippe Wallez
General Manager
Private Banking - ING
Vice-Président UBA
Luc Van Wichelen
Média Manager Benelux - Mondel¯ez
International
Conseiller UBA
Marc Frederix
Marketing Director - Loterie Nationale
Trésorier UBA
Saskia Schatteman
CMO Lead - Microsoft
Conseillère UBA
Herman Boonen
Strategic Development Officer - Securex
Secrétaire UBA
Annie Courbet
Marketing Director - Fintro
(BNP Paribas Fortis)
Vice-Présidente UBA
3
Le Conseil
d'Administration
2012
AB Inbev Tom Steppe*
Bacardi-Martini Francis Debeuckelaere
Base Wim De Schutter
Beiersdorf Anna Grassano
Belfius Dirk Smet
Belgacom Kristine Verhelst
BNP Paribas Fortis Annie Courbet
Bpost Christophe Mottint
Carrefour Sylviane Bockourt*
Citibank Michel De Bolle
Crédit Agricole Rik Duyck
D.E. Master Blenders 1753 Peter Pintens
D'Ieteren Marc Donner
Danone Cécile Béliot
Delhaize Joachim Rubin
Electrabel Benoit Crochelet
Henkel Jean-Baptiste Santoul
ING Philippe Wallez
KBC Jan Gysels
L'Oréal Eric Verges
Loterie Nationale Marc Frederix
Mars Belgium Valérie Struye
Microsoft Saskia Schatteman
Mobistar Stéphane Beauduin*
Mondel¯ez International Luc Van Wichelen
Nestlé Vincent De Clippele
Palm Breweries Jan Vandenwyngaerden
Procter  Gamble Luc Suykens
Securex Herman Boonen
Telenet Sigrid Van Den Houte
The House of Brands Chris Van Roey
Unilever Kristof Ampe
*Démissionaire sur base de l’article 14 des statuts.
Comité de contrôle interne	
Crédit Agricole Rik Duyck
Loterie Nationale Gregory Maes
Mars Belgium Joris Bekaert
UBA Rapport annuel 20124
les membres de l'uba
008.00.577.500
02-09-08 12%
1:1
Entreepaneel
tuin • dier
bakplezier
V :
V
LOGO COFIDIS
Nº dossier : 20100444E
Date : 26/05/11
alidation DA/DC
alidation Client
C O F I D I S
0 20 100 0
0 100 80 0
vzw
5
C= 100% / M= 80% / Y= 0% / K= 70%
C= 0% / M= 6% / Y= 15% / K= 4%
QUADRI REFERENCES
U
N
J
A
R D I N D E S
M
O
N
D
E
S
Le point sur votre épargne
En 2012 l'UBA a accueilli 43 nouveaux membres.
Cet aperçu contient tous les membres-annonceurs à la date du 1er
mars 2013.
REPRéSENTERINFORMERéCHANGERRENCONTRER
UBA Rapport annuel 20126
REPRéSENTER
La voix de l’annonceur
L’UBA est à l’écoute de ses membres, de leurs préoccupa-
tions et analyse leurs opinions. Nous formulons sur cette
base des positions claires, que nous mettons à la disposition
de l’ensemble des acteurs professionnels, économiques,
sociaux et politiques concernés.
1. La TV en mouvement
2. Responsible Food
Advertising : lancement du
« Belgian Pledge »
3. Les tendances dans les
fonctions marketing, par
UBA/TNS/AMS
4. Etude consacrée aux
investissements dans
les médias, par la Solvay
Business School
5. Autorégulation : Online
Behavioural Advertising
(OBA)
6. Instauration d’une nouvelle
mesure de l’audimétrie par
le CIM
7. Coût des données facturées
par le CIM aux auditeurs
spécialisés dans les médias
1. La TV en mouvement
Le paysage télévisé a poursuivi ses muta-
tions structurelles en 2012. La reprise de
SBS, les développements au niveau de la
TV en différé, l’augmentation du nombre
de spots et l’allongement de la durée
des interruptions publicitaires (clutter),
ainsi que la place croissante occupée par
les distributeurs Telenet et Belgacom,
comptent parmi les évolutions les plus
importantes. L’avenir de la télévision
comme principal moyen de communica-
tion passera impérativement par une pro-
fonde concertation entre tous les acteurs
du marché.
L’UBA a d’ores et déjà posé les premiers
jalons : en mai 2012, nous avons orga-
nisé une enquête qualitative, et posé de
nombreuses questions aux principaux
annonceurs TV, aux spécialistes TV des
agences médias ainsi qu’à un certain
nombre de consultants. L’UBA compte se
servir des résultats de cette étude pour
initier un dialogue étayé avec l’ensemble
des acteurs du marché et fournir une
contribution constructive à la concerta-
tion. L’UBA entend jeter les bases d’un
média publicitaire capable de résister
aux évolutions futures. D’après l’étude, la
TV en différé vaut vaut en moyenne pour
7,3% du temps passé devant le petit écran
en Flandre et 5,1 % en Wallonie. Dans ce
cadre, environ 75 % des télé-spectateurs
zappent les publicités. L’annonceur ne
paie évidemment pas lorsque le télés-
pectateur active l’avance rapide, mais la
portée de la publicité télévisée pourrait
souffrir considérablement du système.
L’UBA est partisane d’un business model
basé sur la publicité, qui soit sain et
viable pour les parties : il est à l’évidence
impossible de se priver d’une concerta-
tion. Quant au modèle d’achat officiel des
campagnes, inchangé depuis les débuts
de la télévision commerciale, et au sys-
tème de compensations en cas de portée
insuffisante, une évaluation des solutions
de rechange s’impose. Développer des
mesures uniformes devient indispensable
compte tenu des évolutions techno-
logiques, qui permettent entre autres
d’utiliser plusieurs écrans. L’UBA continue
à encourager la concertation entre toutes
les parties impliquées. Notre enquête
qualitative constitue une étape initiale de
cette démarche.
En 2012 nous avons accordé
une attention toute particulière
aux sujets suivants :
7
2. le lancement du Belgian
Pledge
En adoptant l’European Pledge, l’industrie
alimentaire européenne s’est soumise
à une mesure d’autorégulation dans
le contexte de la publicité socialement
responsable pour les denrées alimentaires.
Ce faisant, elle s’est imposé un certain
nombre de restrictions en matière de
publicité relative aux denrées alimentaires
et aux boissons à destination des enfants.
L’industrie alimentaire européenne prouve
ainsi qu’elle prend à cœur la lutte contre
certains problèmes, comme l’obésité et
l’anorexie chez les jeunes. En collaboration
avec plusieurs annonceurs et avec les
fédérations sectorielles Fevia et Comeos,
l’UBA a pris l’initiative de rédiger le Belgian
Pledge, code auto-imposé qui plaide pour
une publicité responsable dans le secteur
alimentaire belge.
Les signataires du Belgian Pledge prennent
l’engagement de ne plus faire de publicité
vers les enfants de moins de 12 ans, sauf
pour des denrées alimentaires et des
boissons qui satisfont à certains critères
nutritionnels précis. Ils s’abstiendront
de faire de la publicité dans les écoles
primaires, si ce n’est à la demande de la
direction et avec son autorisation explicite.
Trente-cinq entreprises de l’industrie
alimentaire ont d’ores et déjà ratifié la
charte.
Le projet, qui bénéficie du soutien du
Conseil de la publicité, du Jury d’éthique
publicitaire et de la WFA (World Federation
of Advertisers), a été lancé à l’occasion d’un
événement que madame Laurette Onkelinx,
Vice-Première Ministre et Ministre des
Affaires sociales et de la Santé publique, a
rehaussé de sa présence. Pour en savoir
plus sur cette initiative, n’hésitez pas à
consulter www.belgianpledge.be.
3. Les tendances dans les
fonctions marketing
La brusque évolution de toutes les
branches de la société a naturellement un
impact sur les spécialistes du marketing
et de la communication. C’est la raison
pour laquelle l’UBA a pris l’initiative de
faire une étude sur le profil du secteur
dans 5 à 10 ans. L’UBA a collaboré avec
le bureau d’études de marché TNS,
l’Antwerp Management School et Roularta
Média Group.
Les résultats ont été dévoilés le 4 octobre
2012 à l’occasion de l’UBA Trends Day
« Love, laugh... live! ». Roularta Média
Group a aussi organisé une journée
d’étude consacrée à l’enquête. D’après
celle-ci, le secteur du marketing a plus
que jamais besoin des bonnes personnes,
capables de poser les bonnes questions,
au sein des organisations. Les spécialistes
du marketing doivent se réinventer pour
pouvoir répondre à l’évolution des besoins
du marché. Ils ne peuvent pas se laisser
« enfermer » dans un département qui
évoluerait à l’écart des autres.
L’enquête peut être téléchargée sur
www.ubabelgium.be/étude-tns.
4. l'étude marines sur les
investissements dans les
médias
En Belgique, MediaXim inventorie
l’ensemble des publicités, ce qui permet
de mesurer la pression publicitaire et
les dépenses brutes en publicité. Les
investissements nets dans les médias
publicitaires et les investissements dits «
below-the-line » (qui ne relèvent pas des
médias classiques) ne sont malheureuse-
ment pas répertoriés.
L’UBA a organisé, en collaboration avec
la Solvay Business School et Pop Solu-
tions, une étude axée sur l’évaluation de
l’ensemble des investissements nets, aussi
bien dans les médias classiques que dans
les activités « below-the-line ». En d’autres
termes, les chiffres obtenus tiennent éga-
lement compte des investissements non
mesurés par le CIM : communication en
magasin, activation des marques, commu-
nication en ligne, sponsoring et coûts de
production de la communication. L’étude
se prolongera en 2013.
REPRéSENTERINFORMERéCHANGERRENCONTRER
UBA Rapport annuel 20128
5. Autorégulation : Online
Behavioural Advertising
(OBA)
Les annonceurs tentent d’atteindre les
consommateurs en ligne en leur propo-
sant des messages qui coïncident aussi
étroitement que possible avec leur com-
portement de consultation. La frontière
avec la protection de la vie privée se fait
de plus en plus mince. Plusieurs dossiers,
comme l’EU Data Protection Regulation et
l’EU e-Privacy Directive, traitent du sujet
au niveau européen ; la World Federation
of Advertisers (WFA), dont l’UBA est un
membre important, les coordonne.
L’UBA soutient la WFA à l’échelon belge
dans ce domaine. L’IAB, la WFA et l’UBA
ont joué un rôle majeur dans la création
de l’European Interactive Digital Adver-
tising Alliance (EDAA), née le 12 octobre
2012 et responsable de la politique d’auto-
régulation en matière d’Online Behaviou-
ral Advertising (OBA) à laquelle entendent
se conformer les annonceurs en Europe.
L’UBA continuera naturellement de suivre
de très près les évolutions sur ce plan.
Plus d’informations sur l’OBA à l’adresse
http://www.youronlinechoices.eu.
6. Instauration d’une nouvelle
mesure de l’audimétrie par
le CIM
A la demande des chaînes de télévision,
le CIM a instauré une nouvelle mesure
d’audimétrie. Elle tient compte
non seulement des spectateurs qui
regardent les programmes en direct
mais aussi des programmes TV différés
dans les six jours et de la présence
éventuelle d’hôtes spectateurs. Dans le
jargon, on parle de « new TV-currency »,
articulé autour du « live + 6 + guests ».
Pour les annonceurs et les agences
médias, cela représente un profond
changement.
Bien que toutes les parties se soient
entendues sur le contenu de ce
changement, l’UBA constate que cette
nouvelle mesure n’a pu être réalisée -
pour divers motifs d’ordre opérationnel
- dès le mois de septembre 2012 comme
le préconisait le CIM. Celui-ci a postposé
la mise en place de la nouvelle mesure
au 1er janvier 2013.
7. Coût des données facturées
par le CIM aux auditeurs
spécialisés dans les médias
Les auditeurs spécialisés dans les
médias aident les annonceurs à
exécuter des référencements locaux et
même souvent, internationaux. Pour
pouvoir travailler, les auditeurs doivent
avoir accès aux chiffres et aux résultats
des recherches au niveau local. L’UBA
appuie la demande des entreprises
d’audit spécialisées dans les médias, qui
réclament un accès aux chiffres du CIM,
moyennant un prix correct et conforme
aux tarifs en vigueur sur le marché
européen.
L’UBA se réfère à la brochure intitulée
Guide to Choosing and Using a Média
Auditor, rédigée par la World Federation
of Advertisers (WFA) en collaboration
avec l’European Association of
Communication Agencies (EACA) et
adaptée pour le marché belge par l’UBA
et l’UMA. Ce guide peut être
téléchargé à l’adresse
www.ubabelgium.be/audit-média
9
L’UBA participe à :
•	Le Centre d’Information sur les
Médias (CIM) ; nous faisons partie
du Conseil d’Administration avec six
administrateurs ;
Ces membres-annonceurs siègent au
Conseil d'Administration du CIM :
• Fabienne Close, L’Oréal
• David Debie, Henkel
• Patrick Steegmans, Loterie Nationale
• Maud Van de Velde, Twentieth Century
Fox
• Kristine Verhelst, Belgacom
• Patricia Vermandele, ING
•	Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel
(CSA) : l’UBA est membre suppléant
au sein du Collège consultatif ;
•	Les Effie Awards Belgium, qui
récompensent les meilleures
campagnes de communication pour
leur efficacité : l’UBA est responsable
du jury et fait partie du Conseil
d’Administration ;
•	Le Jury d’éthique publicitaire (JEP),
l’organe autorégulateur de l’ensemble
des médias payants : l’UBA y délègue
quatre membres du jury ;
Ces membres-annonceurs siègent
au JEP en tant que membre et sont
désignés par l’UBA :
• Karolien Pieters, Henkel - Première
instance
• Marc Donner, D’Ieteren - Première
instance
• Peter Buijze, Coca Cola - Appel
• Véronique Huysmans, PG - Appel
•	le Conseil de la Publicité (CP) : l’UBA
contribue au financement du Conseil
de la publicité, association dont l’UBA
assure par ailleurs la vice-présidence ;
•	 la World Federation of Advertisers
(WFA) : l’UBA est membre de la WFA et
fait partie du Comité Exécutif.
L’UBA collabore avec :
•	L'Association of Communication
Companies (ACC). L'UBA entretient
avec l'ACC des contacts réguliers pour
traiter de questions stratégiques ou
ponctuelles. Nous publions des docu-
ments communs au profit de la qualité
de la collaboration entre annonceurs
et agences de communication. Des
membres de l'ACC interviennent égale-
ment à l'UBA Academy.
•	 Les United Média Agencies (UMA).
Le sujet principal concerne la rela-
tion entre l'annonceur et les agences
média. En outre, les membres de
l'UMA interviennent en tant que
spécialiste médias et consultant pour
les Commissions Médias. Certains
donnent également des formations à
l'UBA Academy.
•	Les diverses associations, groupes et
régies médias.
Plus d’informations ?
Contactez Chris Van Roey°, CEO
chris@ubabelgium.be
°Gérant The House of Brands
L’UBA est l’interlocuteur par excellence des médias, des associations
professionnelles et sectorielles et des pouvoirs publics.
L’UBA est par ailleurs en contact avec
l’ensemble des acteurs professionnels,
économiques, sociaux et politiques
concernés, lorsque les points de vue
communs des annonceurs méritent d’être
représentés et défendus.
En 2013, l’UBA continuera à défendre les
intérêts des annonceurs et à souligner
le rôle positif de la communication
commerciale pour l’économie et la
société. L’UBA est un porte-parole
représentatif des annonceurs et le
défenseur d’une communication
commerciale honnête, respectueuse et
responsable.
INFORMERRENCONTRER
10 UBA Rapport annuel 2012
REPRéSENTERéCHANGER
INFORMER
Des sources de première main
pour l’annonceur au top
Ce pilier englobe l’ensemble des services chargés d’informer
aussi largement que possible les annonceurs affiliés à l’UBA.
Dans une société en constante mutation, les annonceurs ont
besoin d’une information adéquate pour travailler efficacement et
poser des choix pertinents.
UBA Academy
L’UBA Academy est un atout impor-
tant dans l’affiliation à l’UBA. Une large
gamme de formations permet aux annon-
ceurs de développer leurs compétences
et d’améliorer leur efficacité immédiate,
dans un environnement complexe et en
constante mutation. Avec au cœur du pro-
gramme, la pertinence du contenu et la
qualité des intervenants. L’UBA fait appel
à des experts reconnus du secteur de la
communication, doués pour transmettre
leur expertise adaptée au quotidien des
annonceurs. L’accent est mis sur la pra-
tique et l’interactivité.
UBA Academy propose quatre types de
formations :
1. Le Communication
Management College
2. Les Communication Master
Classes
3. Les Média Xperiences
4. Les formations ‘in house’
Au total, une quarantaine de formations
sont données pendant l'année acadé-
mique.
1. Communication Management
College
Créé en 2008, le Communication
Management College remporte un vif
succès. La formation de quatre jours
aide les jeunes annonceurs à être très
vite efficaces dans leurs nouvelles
responsabilités. Les cours sont donnés
par 15 experts, dont la réputation
dans leur domaine n’est plus à faire.
La formation se distingue par son côté
pratique et concret. Les formateurs
émaillent leur discours d’exemples
parlants et d’études de cas ancrées dans
l’actualité. La connaissance théorique est
fournie à titre de support. Les participants
sont invités à résoudre des cas pratiques.
Le programme se compose d’une journée
de formation par mois pendant quatre
mois. Il traite des différents aspects du
métier : la stratégie, les processus,
les concepts et les partenaires de la
communication. Un cycle est proposé au
printemps et un autre, en automne.
En 2012, 67 jeunes professionnels de
la communication ont participé à la
formation. Ils sont issus des entreprises
suivantes, notamment : Alpro, Banque
Degroof, Beiersdorf, Belfius, Belgacom,
Belisol, BMW, BPost, Carlsberg, CBC,
Citibank, Colruyt Group, Danone, Delhaize,
Ethias, Europ Assistance, Fisa - Batibouw,
Friesland Campina, Goodyear Dunlop
Tires, H.J. Heinz, Hans Anders Opticiens,
Hasbro, Henkel, IBA, ING Private Banking,
JohnsonJohnson, KBC, Kellogg’s,
KPN Group, Mondeléz International,
Nous vous informons via:
UBA Academy
UBA Publications
UBA Services
UBA Website
11
Loterie Nationale, Nestlé, PAB,
Rabobank.be, SD Worx, Spadel,
The House of Marketing, Thomas Cook,
Twentieth Century Fox Film, USG People,
Velux, Vi-Spring, Vivium, Vlaamse
Overheid et Vlam.
COMMUNICATION MANAGEMENT
COLLEGE : LES ORATEURS
•	 Stéphane Buisseret – CEO, AIR
•	 Hans Cools – COO, Sanoma Média
•	Nicolas De Bauw, Client Service
Director, TBWA
•	Patrick De Pelsmacker - Professeur,
Université d’Anvers
•	 Dominique De Ville – DG, OMD
•	Veerle Devos – Client Service Director,
Mortierbrigade
•	 Bruno Liesse – DG deepblue, Aegis
•	Bart Lombaerts – Communication
Manager, Vlaamse Liga Tegen Kanker
•	 Pierre Mathelart – DG, Mindtheweb
•	Stéphanie Radochitzki – Digital
Strategy Manager, Space
•	 Anthony Slabinck – CEO, LBI
•	 Stephan Smets – DG, Engage BBDO
•	 Fons Van Dyck – DG, think/BBDO
•	Nadine Van Rensbergen - Média
Consultant
•	Kristin Verellen – Partner,
PeelTheOnion
2. Communication Master
Classes
Les Communication Master Classes sont
des formations brèves d’une demi-jour-
née, axées sur un thème spécifique.
Les participants s’inspirent de la réalité
pour se familiariser avec la pratique.
Les formateurs sont des professionnels
réputés du monde des entreprises. Ils se
font un plaisir de partager leur expérience,
d’exposer les évolutions dans leur disci-
pline, de présenter des exemples parlants
issus de la pratique. Ils communiquent
leurs règles d’or et les aspects essentiels
du thème abordé.
COMMUNICATION MASTER CLASSES :
LE PROGRAMME
Le programme est mis au point en
fonction des publications de l’UBA et des
besoins de ses membres.
Deux formations par semaine (hors
vacances scolaires) sont consacrées aux
aspects essentiels des métiers de la
communication :
•	collaboration avec les agences :
sélection, rémunération, collaboration,
évaluation, briefing, créativité ;
•	management des médias : social,
digital, mobile, audit, production, plan
médias, agences médias ;
•	stratégie : insight consommateur,
communication durable, communica-
tion interne, communication intégrée,
sponsoring, relations publiques, com-
munication corporate ;
•	 mesurer : évaluer le ROCI ;
•	législation : droits d’auteur, contrat de
communication ;
•	compétences individuelles dans le
domaine de la communication : pré-
sentation, interviews presse.
Les chiffres clés de l’UBA Academy
En 2012, 67 jeunes professionnels de la commu-
nication ont suivi le Communication Management
College et 403 participants ont suivi les
Master Classes dont le nombre est en forte
augmentation.
8
Master Classes
14
Master Classes
2010 2011 2012
7
Média Xperiences
26
Master Classes
12 UBA Rapport annuel 2012
3. Média Xperiences - Nouveau !
L’UBA Academy collabore avec les régies,
médias et fédérations pour proposer
aux annonceurs une série de « Média
Xperiences ». Ces sessions, organisées au
sein des entreprises médias permettent
aux annonceurs de pénétrer dans les cou-
lisses. Les participants se familiarisent
avec l’envers du décor en étant présent
dans l’une des étapes du processus de
médiatisation.
Cinq séances, qui ont réuni 45 personnes
au total, ont été organisées en 2012.
Média XPERIENCES : LE PROGRAMME
•	Enregistrez votre propre émission radio
– StuBru/Var ;
•	Participez au journal de demain – GvA/
Concentra ;
•	Construisez la couverture du magazine
news de la semaine – Le Vif, Trends/
Roularta ;
•	Parcourez le cycle de l’info + créez une
application mobile - Le Soir/Rossel ;
•	Créez votre affiche au format réel -
JCDecaux.
AVANTAGE EXCLUSIF RéSERVé AUX
MEMBRES DE L’UBA
Toutes les formations proposées par
l’UBA Academy sont couvertes par la
cotisation annuelle. Elles sont ouvertes
aux non-membres au prix de 300 euros
par Master Class et par Média Xperience
(formations d’une demi-journée chacune)
et de 2400 euros pour le Communication
Management College (4 jours).
4. Formations ‘in house’
L’UBA Academy peut organiser les
Communication Master Classes dans
votre entreprise, pour répondre à vos
besoins spécifiques : nombre de partici-
pants, plages horaires, localisation. Les
membres bénéficient de tarifs préféren-
tiels.
La formation la plus prisée, réalisée en
interne, est la session consacrée aux
« étapes d’un bon briefing ». Belgacom et
Mobistar, notamment, l’ont accueillie dans
leurs murs.
GARANTIE DE QUALITé
Chaque formation fait l’objet d’une prépa-
ration rigoureuse et d’une évaluation par
les participants, qui sont invités à s’expri-
mer sur le contenu, le dynamisme et les
qualités pédagogiques de l’animateur.
Les témoignages sont repris sur le site de
l’UBA, sous la rubrique « Les participants
ont la parole ».
Un aperçu très clair et
complet des différentes
possibilités qu’offre
la communication
mobile.
Un participant à la Master Class Mobile Opportunity.
En savoir plus sur les
formations?
Contactez Anne-Sophie Vilain,
Training Manager,
annesophie@ubabelgium.be
Très satisfait !
Une véritable plongée,
rapide, dans le sujet.
Merci !
Frederik Malesevic, Nestlé, participant
à la Master Class « Identity  Branding »
13
Les publications de
l’UBA
De la collaboration entre annonceurs et
organisations professionnelles naît sou-
vent le besoin de compiler l’information.
Les UBA Advertiser Guidelines abordent
les sujets les plus divers. Avec à la clé, un
relevé général très pratique.
En 2012, l’UBA a publié :
•	 Les Social Media Guidelines
	L’objectif est de guider les annonceurs
qui mettent sur pied une nouvelle
stratégie de communication axée sur
les réseaux sociaux.
•	 Communication Agency Contract
	Les principes de base d’une collabora-
tion efficace entre l’annonceur et son
agence sont définis ici pour chaque
type de projet, quel que soit le secteur
de la communication dont il relève.
	
Quelques publications
antérieures de l'UBA :
•	 In-store Communication;
•	Communication Agency Evaluation;
•	 Remuneration Guide ;
•	 The Client Brief;
•	 Digital Marketing Contract;
•	 Media Audit;
•	 Media Pitch.
Ces guides font partie des nombreux
documents mis à la disposition des
membres de l’UBA. Le site publie éga-
lement les guides d’associations profes-
sionnelles comme la World Federation of
Advertisers et l’European Association of
Communication Agencies, qui bénéficient
du soutien de l’UBA.
La liste complète des publications est dis-
ponible sur le site, sous la rubrique Infor-
mer/Publications. Tous ces documents
peuvent être téléchargés gratuitement par
les membres.
En savoir plus sur les
avantages et services?
Contactez Kristin Hannon,
Communication  Loyalty Manager,
kristin@ubabelgium.be
Les services
de l’UBA
L'UBA a développé un nombre de services,
spécialement pour ses membres-
annonceurs
1. UBA Job Line
L’UBA Job Line permet aux annonceurs
affiliés de poster sur le site web de l’UBA
leurs offres d’emploi en marketing et
communication. Les postes vacants
sont visibles sur le site, via les e-news et
Twitter.
Pour en savoir plus :
www.ubabelgium.be/ubajobline.
2. UBA Legal Line
Vous avez besoin d’un conseil juridique
précis ? Vous pouvez compter sur notre
service UBA Legal Line. En collaboration
avec le bureau d’avocats KOAN, nous
donnons gratuitement à nos membres les
premiers conseils juridiques.
Plus d’informations sur
www.ubabelgium.be/ubalegalline.
3. UBA Media Glance
Le service UBA Média Glance vous offre
une vue claire et rapide. La collaboration
avec notre partenaire MediaXim vous
donne accès à une source exceptionnelle
d'informations sur les investissements
publicitaires dans les médias. Les
membres de l’UBA peuvent profiter
gratuitement de ce service.
Plus d’informations sur
www.ubabelgum.be/ubamediaglance.
14 UBA Rapport annuel 2012
L’UBA e-news
Chaque semaine, l’UBA e-news vous dit tout ce que vous devez absolument savoir sur le
secteur et vous tient au courant des activités de l’UBA. Sans compter les avantages exclu-
sifs et les entrées gratuites à des événements et formations. Vous ne recevez pas encore
l’e-news ? Envoyez vos coordonnées à database@ubabelgium.be.
•	Les médias sociaux de l’UBA
	Il va de soi que nous sommes
présents dans les médias sociaux.
Twitter.com/ubabelgium
	 Be.linkedin.com
	 www.flickr.com/photos/ubabelgium
www.ubabelgium/uba/view/fr/rss
u	Représenter : les dossiers
d’actualité et les archives des
sujets sur lesquels l’UBA a déjà
travaillé ;
u	INFORMER:
•	la liste des formations propo-
sées par l’UBA Academy ;
•	toute l’information pertinente :
publications, études de marché
et documents de référence, té-
léchargeables gratuitement pour
les membres ;
•	les services de première ligne :
l’UBA Legal Line, l’UBA Média
Glance et l’UBA Job Line ;
•	Avantages supplémentaires pour
les membres: une réduction sur
Pub Magazine, une réduction
quand vous voulez utiliser le
speaker service ‘Read My Lips’,
etc.
u	ECHANGER: les Commissions
Médias et les Centres d’Expertise ;
u	RENCONTRER: l’UBA Summer
BBQ, l’UBA Trends Day, l’UBA
Xmas Lunch, l’UBA Book-it. Con-
sultez l’agenda des évènements
à venir ou regardez la galerie des
photos.
•	Avantages de l’affiliation?
Cliquez vite vers l’aperçu ou
contactez Kristin Hannon,
Loyalty Manager, pour toutes vos
questions concernant l’affiliation.
•	 Quatre piliers accessibles
immédiatement :
Le site web de
l’UBA : entièrement
revu en 2012 !
www.ubabelgium.be
Le site de l’UBA a été revu pendant l’été
2012. Un travail réalisé avec la collabo-
ration de Kunstmaan, en charge du site
internet de l’UBA depuis quatre ans.
•	L’agenda où figurent
l’ensemble des
activités classées
par types :
événements,
formations,
Commissions
Médias et Centres
d’Expertise.
•	 L’UBA Job Line, qui reprend les
offres d’emploi des annonceurs
affiliés. Afficher les postes va-
cants dans leur entreprise sur
ce site est l’un des avantages
réservés aux membres.
•	Les logos des membres
de l’UBA défilent dans la
bannière en bas du site. Création .
•	Une rubrique
d’actualité grâce à
laquelle vous savez
tout ce qui intéresse
le secteur.
15
REPRéSENTERINFORMERéCHANGERRENCONTRER
éCHANGER
Acquérir l’expérience des médias
et de la communication, et la partager.
COMMISSIONS MéDIAS
Au sein des trois Commissions Médias,
des spécialistes analysent et commentent,
chacun dans son domaine, la portée et
l’impact des tendances les plus récentes
dans les medias. Les Commissions
constituent depuis toujours une
plate-forme unique où se rencontrent
annonceurs et spécialistes des médias.
Ils envisagent les opportunités et défis
propres au secteur et commentent
l’information macro-économique. Les
membres de la Commission ne se
contentent pas de traiter l’actualité,
ils réfléchissent aux changements du
marché.
L’UBA compte 3 Commissions Médias :
1. La Commission Média TV
2. La Commission Média
Presse - Radio - Out of
Home
3. La Commission Média
Digital  Mobile
1. Commission Média TV
Président :
Luc Van Wichelen, Mondel¯ez International
La Commission Média TV réunit des
annonceurs qui veulent un paysage
télévisé à la fois qualitatif et sainement
concurrentiel en Belgique. Ils se penchent
sur les nouvelles tendances, la bonne
collaboration entre partenaires, la
concurrence responsable et l’analyse
financière.
Principale réalisation en 2012
•	Rédaction d’une note de réflexion sur
l’évolution du paysage télévisé : en
mai 2012, l’UBA a organisé une en-
quête qualitative parmi les principaux
annonceurs TV, les spécialistes TV des
agences medias ainsi qu’un certain
nombre de bureaux medias. L’évolution
de la télévision commerciale appelle à
réflexion, avec notamment la reprise
de SBS, la multiplication du nombre
de canaux, les câblo-opérateurs qui
exigent un rôle plus important dans le
paysage télévisé, et le succès croissant
de la TV en différé. Dans ce cadre,
l’UBA émet plusieurs recommanda-
tions en faveur d’une revalorisation de
la publicité télévisée et de la mesure de
son impact.
Autres réalisations en 2012 :
•	relevé des tendances macro-écono-
miques et des évolutions du paysage
audiovisuel ;
•	analyse des modèles d’achat de la
publicité télévisée en Belgique, en
France et aux Pays-Bas ;
•	discussion sur le passage à la télévi-
sion numérique et sur son impact sur
l’audimétrie et le contenu ;
•	définition d’une position à propos de la
mesure de l’audimétrie nouvellement
adoptée par le CIM (TV-currency : live +
6 + guests).
2012 s’est caractérisée par de profonds
changements dans le paysage télévisé, face
auxquels l’UBA a réagi avec vigilance.
	Luc Van Wichelen,
président de la Commission Média TV
16 UBA Rapport annuel 2012
2012 en quelques chiffres…
373 85% 12 28annonceursparticipants desparticipants
extrêmementsatisfaits
réunionsdes
CommissionsMédias
réunionsdes
Centresd’Expertise
2. Commission Média Presse -
Radio - Out of Home
Président :
Paul Daels, KBC 			
Vice-présidente :
Nathalie Schor, Record Bank
La Commission Média Presse - Radio - Out
of Home se concentre sur l’ensemble des as-
pects publicitaires dans la presse, l’affichage,
les cinémas. Elle examine en priorité les
performances, la rentabilité et la créativité.
Principale réalisation en 2012
Définition du lien entre créativité,
choix média et efficacité.
Le débat intitulé « Lessons from Knokke
and Cannes » (nous remercions Karel Vinck
et Gino Baeck pour leur intervention) a
démontré une fois encore l’existence d’une
corrélation forte entre créativité et efficacité.
L’importance cruciale du « consommateur
comme média en soi », n’est pas encore évi-
dente pour tous, mais la sphère des Awards
regorge de cas reposants sur ce fait.
Autres thèmes abordés en 2012 :
•	Débat avec des annonceurs grands utili-
sateurs d’affichage, sur leurs expériences,
sur l’évolution et l’avenir du Out of Home ;
•	échange de points de vue sur le rôle,
l’impact et la valeur ajoutée des medias
imprimés, de la radio et du Out of Home
dans un environnement de plus en plus
numérique ;
•	« La radio de demain, une télévision sans
images ? » : débat réunissant diverses
régies radio, sur les atouts créatifs de ce
média ;
•	Suivi des tendances et développements
récents, ainsi que des aspects essentiels
des études CIM sur les médias print, radio
et Out of Home.
3. Commission Média Digital 
Mobile
Président :
Jérémy Depauw, Danone
La Commission Média Digital  Mobile
suit les nouvelles tendances de la com-
munication en ligne et mobile.
Principale réalisation en 2012
Compte tenu de l’accélération du « tout au
numérique », la Commission a défini une
ligne de conduite consacrée à l’organisa-
tion des campagnes numériques et à la
mesure de leur rentabilité.
Autres réalisations en 2012 :
•	débat sur la valeur ajoutée de la vidéo
numérique et des opportunités liées à
ce canal ;
•	présentation du module de calcul
Google digital video GRP et des pre-
miers tests réalisés ;
•	discussion sur la complémentarité
entre la TV et le digital ;
•	aperçu des derniers changements en
matière de législation sur la vie privée ;
•	débat sur l’étude de l’impact des visites
et des « j’aime » dans les réseaux
sociaux ;
•	discussion sur la manière d’activer une
stratégie digitale réussie.
Lorsque plus rien ou presque n’est
sûr, il est essentiel que les annonceurs et
les médias puissent se faire mutuellement
confiance ; tel est, plus que jamais,
l’objectif de cette Commission .
	
Paul Daels, président de la Commission Média Presse - Radio - Out of Home
2012 fut l'année ou les
médias digitaux ont démon-
tré leur capacité à contribuer
à la transformation des mo-
dèles de communication des
annonceurs, grâce à leur inté-
gration structurelle dans les
plans de communication.
	
Jérémy Depauw,
président de la Commission Digital  Mobile
17
CENTRES D’EXPERTISE
Les Centres d’Expertise invitent régu-
lièrement des spécialistes à débattre de
thèmes propres au monde de la com-
munication. L’objectif est de contribuer à
une communication efficace, intégrée et
aussi rentable que possible. Les échanges
d’expériences durant ces réunions sont
particulièrement appréciés.
1. Procurement Communication
Nouveau en 2012 : création du
Centre d’Expertise Procurement
Communication.
Président :
Bruno Geerkens, DB Apparel
Au sein de ce Centre d’Expertise, né en
2012, les participants se concentrent sur
la problématique de l’achat de services
marketing et communication, en étroite
concertation avec les départements
achats (procurement). Il s’agit d’offrir une
connaissance plus précise du processus
d’achat et des coûts des services dans ces
domaines spécifiques.
2. Research - Consumer
Management Insights
Président :
Marc Immer, bpost
Vice-présidente :
Corinne Fermyn, KBC
Principale réalisation en 2012
Organisation de l’UBA Trends Day « Love,
laugh... live! From insights to human
engagement ».
560 participants ont assisté au
Trends Day, organisé le 4 octobre au
Brussels44Center. Davantage de détails
en page 20.
Autres réalisations en 2012 :
•	évaluation qualitative et quantitative
des bureaux d’études de marché ;
•	réflexion sur les médias sociaux
comme outils de recherche et de moni-
toring de la marque ;
•	échange de vues sur l’innovation en
recherche et techniques de recherche ;
•	partage d’expériences sur le neuro-
marketing comme outil d’aide à la
recherche pour récolter et comprendre
différemment les insights consomma-
teurs ;
•	discussion avec Febelmar sur la qualité
des panels et des incentives.
3. Research – Panels
Président :
Bart Pelgrims, Coca-Cola
Principale réalisation en 2012
En collaboration avec les membres de
l’UBA, les détaillants et les fabricants ont
réussi à intégrer Cora, Makro et Metro
dans le Nielsen. De quoi cerner encore
mieux la tendance des distributeurs en
Belgique.
Autres réalisations en 2012 :
•	suivi des évolutions de la mesure
des données hard discounters et des
facteurs de pondération utilisés pour
mesurer l’impact sur le category
management ;
•	débat sur les solutions méthodolo-
giques et les procédés de validation
des données hard discounters en
Belgique ;
•	travaux préparatoires dans la perspec-
tive d’une révision des shoptypes en
2013.
1. Procurement
Communication
2. Research - Consumer
Management Insights
3. Research – Panels
4. Sponsoring  Event
Communication
5. Point-of-Sales
Communication
6. Employer
Marketing
7. Communication
durable
8. Média
Sociaux
18 UBA Rapport annuel 2012
4. Sponsoring  Event
Communication
Présidente :
Delphine Baise, ING Belgium
Principale réalisation en 2012
Mise sur le marché de l’outil My Evalua-
tion.
En collaboration avec Optimy et Spon-
sorship4Good, un outil d’évaluation
et d’optimisation de la rentabilité du
sponsoring a été développé. Il contient des
modules d’étalonnage pour différentes
périodes et différents projets.
Consultez www.myevaluationtool.com
pour en savoir plus.
Autres réalisations en 2012 :
•	débat sur les sponsorings sportif,
culturel, musical et d’entertainment ;
•	organisation de l’événement « Is your
sponsoring worth it? » ;
•	partage d’expériences d’annonceurs
sur l’évaluation de leurs projets de
sponsoring.
5. Point-of-Sales
Communication
Présidente :
Nathalie Hublet ad interim
Principale réalisation en 2012
Organisation d’une étude consacrée à la
mesure de l’impact du matériel promo-
tionnel dans les points de vente pour une
catégorie bien définie de produits. L’initia-
tive permettra d’évaluer l’impact, sur le
comportement et l’attitude du consomma-
teur, des méthodes et matériaux utilisés
dans les points de vente par les annon-
ceurs participants. Les résultats de cette
étude seront publiés en 2013.
Autres réalisations en 2012 :
•	discussion sur les modèles medias :
Cash Point et Info Point ;
•	status sur les actions couponing pilotés
par les marques ou par les détaillants ;
•	compréhension du trajet du consom-
mateur en magasin, grâce à la géolo-
calisation ;
•	prise de contact avec Gondola, pour
aligner les points de vues et projets.
6. Employer
Marketing
Présidente :
Sandra Vandorpe, Belgacom
Vice-président :
Frédéric Williquet, SD Worx
Principale réalisation en 2012
Publication du document intitulé « Why
and how to make your company a strong
Employer Brand ?”
Le projet se penche sur la valeur ajou-
tée du marketing employeur pour les
entreprises et leurs collaborateurs, de
même que sur les étapes nécessaires à la
réussite de cette stratégie.
Autres réalisations en 2012 :
• brainstorming sur la définition du
terme « employer marketing» ;
• débat sur la manière dont l’« Employer
Value Proposition » (EVP) peut contri-
buer à traduire la valeur ajoutée du
marketing employeur dans une straté-
gie générale ;
• création d’une liste de règles d’or en
« employer marketing ».
7. Communication
durable
Présidente :
Nathalie Hublet ad interim
Principale réalisation en 2012
Présentation des stratégies de communi-
cation durable, conformément aux lignes
de conduite établies en 2011.
Autres réalisations en 2012 :
•	échange de vues et d’expériences entre
annonceurs ;
•	réflexion sur la manière de traduire la
stratégie de l’entreprise en une straté-
gie de communication durable ;
•	partage de vues sur le soutien aux
bonnes causes ;
•	présentation d’un baromètre sur les
insight des nouveaux consommateurs.
8. Médias sociaux
Présidente :
Nathalie Hublet ad interim
Principale réalisation en 2012
Publication du document intitulé Social
Média Guidelines qui se penche sur les
principales étapes de mise en place d’une
stratégie en social média et de sa profes-
sionnalisation.
Autres réalisations en 2012 :
•	débat sur le SoLoMo (Social, Local,
Mobile) comme nouvelle donne pour
une stratégie réussie en social média ;
•	discussion sur le développement des
stratégies visant à utiliser les fans de la
marque comme ambassadeurs ;
•	échange de points de vue sur les stra-
tégies relatives aux réseaux sociaux
développées par les annonceurs : des
objectifs aux résultats.
Plus d’informations ?
Contactez Nathalie Hublet,
Média Manager
nathalie@ubabelgium.be
19
REPRéSENTERINFORMERéCHANGERRENCONTRER
RENCONTRER
L’occasion idéale d’enrichir son réseau
Les événements organisés par l’UBA s’avèrent être the place to
be pour les professionnels de la communication en Belgique.
Contacts formels et informels s’y retrouvent à merveille... Il n’est
pas rare que les événements se déroulent à guichets fermés.
Quant aux enquêtes de statisfaction effectuées a posteriori, elles
sont souvent très élogieuses.
L’UBA reste à l’écoute de ses hôtes en 2013 et met plus que
jamais tout en œuvre pour continuer à améliorer ses prestations.
De UBA Trends Day
04/10/12 - Brussels44Center, Passage 44
560 participants
Le 4 octobre s’est déroulée la huitième
édition de l’UBA Trends Day, consacrée
aux tendances les plus récentes sur le
comportement du consommateur ainsi
qu’aux techniques médias, communica-
tion et recherche. L’UBA Trends Day réunit
chaque année quelque 500 participants –
560 en 2012 – dont 42 % d’annonceurs !
Articulé autour du thème « Love, laugh...
live! From insights to human engage-
ment », l’UBA Trends Day a démontré
toute l’importance de la solidarité entre
les personnes.
Martin Lindstrom, désigné par Time
Magazine comme l’une des 100 personnes
les plus influentes dans le monde et
invité d’honneur de l’édition 2012, s’est
penché sur les résultats d’une expérience
unique : une année durant, il a invité une
famille à faire valoir marques et produits
auprès de voisins et amis, qui ignoraient
tout de l’expérience. Ses conclusions sur
l’influence du bouche-à-oreille ouvrent
des perspectives nouvelles.
Les événements
networking de l'UBA
UBA Summer BBQ
UBA Trends Day
CEO Breakfast
UBA Book it
Advertiser personality
of the year Award
UBA Xmas Lunch
UBA Trends Day : programme
•	Keynote: Martin Lindstrom, auteur des best-sellers internationaux Brandwashed et
Buyology. Une nouvelle dimension de l’engagement humain
•	Johnica Reed, Buzz Marketing Group, Dans la peau de la génération Y
•	Alex Batchelor, BrainJuicer London, Vivre à fond et récolter les récompenses
•	Dominique Vercraeye, TNS Média, Nouvelles tendances dans les métiers MarCom :
quel futur?
•	Christophe Fauconnier  Benoit Beaufils, Innate Motion, Comment le marketing
humain crée des valeurs autant pour les gens que les entreprises ?
•	Ashley Ringrose, Soap Creative, Pourquoi les marques ne doivent pas oublier que
nous avons tous été un jour des enfants
INFORMERRENCONTRER
20 UBA Rapport annuel 2012
REPRéSENTERéCHANGER
591 560 92 1 245participantsà
l'UBASummerBBQ
participantsà
l'UBATrendsDay
participantsau
CEOBreakfast
participantsà
l'UBAXmasLunch
CEO Breakfast
20/5/2013 – Midi 5,
parc du Cinquantenaire
92 participants, dont 17 CEO des médias
L’UBA CEO Breakfast est l’occasion de
faire des rencontres exclusives. Les mem-
bres du Conseil d’administration de l’UBA,
les CEO et les responsables de commu-
nication membres de l’UBA ainsi que des
CEO des médias, s’y retrouvent dans un
contexte informel.
UBA Book it
Lors de l’UBA Book-it, l’auteur d’un
ouvrage important et récent consacré au
marketing ou à la communication vient
parler brièvement de son livre, entre 8 h
et 9 h le matin, et répond aux questions
des participants. Le tout autour d’un petit
déjeuner. Les hôtes repartent avec un
exemplaire du livre.
L’UBA a invité les orateurs suivants en
2012 :
1.	Steven Van Belleghem, auteur de The
Conversation Company, qui succède au
best-seller The Conversation Manager.
2.	Chris Van Roey  Martine Ballegeer,
auteurs de Adverteerder zkt
Reclamebureau. Daten in de
reclamewereld (« Annonceur cherche
agence de pub ; faire son choix dans le
monde de la publicité »).
3.	Herman Toch et son Transformeren
om te overleven (« Transformer pour
survivre »).
4.	Jan Van den Bergh, à qui l’on doit Ik
ben een aanrader (« Je suis vivement
recommandé »).
UBA Summer BBQ
30/08/12 – Ferme de Bilande, Lasne
591 participants
L’UBA Summer BBQ, pour une transition
parfaite entre détente et reprise d’activité.
La recette de l’UBA Summer BBQ est
simple : beau temps, ambiance, ren-
contres… L’initiative attire chaque année
plus de 500 spécialistes du secteur !
21
UBA Xmas Lunch
13/12/12 – Tour  Taxis
1245 participants
L’UBA Xmas Lunch est un événement
festif qui attire chaque année une foule
d’annonceurs et d’acteurs éminents du
monde des médias.
L’année dernière, la capacité de la salle
nous avait contraint à limiter le nombre
d’invités ; c’est pourquoi nous avons
opté, en 2012, pour les installations de
Tour  Taxis, plus vastes et plus centra-
les. Le nombre d’hôtes a dès lors battu
tous les records : 1245 !
advertiser personality
of the year Award
13/12/12 – Tour  Taxis
L'Advertiser of the Year Award est un prix
prestigieux, à l'initiative de l'UBA et PUB
Magazine, et est accordé à l’annonceur le
plus méritant de l’année. En 2012, Sigrid
Van Den Houte (Vice President brand,
media  communications,Telenet) a
remporté l'award. Les 2 autres nominés
étaient Walter Torfs de BNP Paribas et
Yves De Voeght de Coca-Cola.
Plus d’informations ?
Contactez Frédéric Ackermans,
Event  Partnership Manager
frederic@ubabelgium.be
investissementsmédias
22 UBA Rapport annuel 2012
1. évolution des investissements
médias 2003 – 2012
Le «double dip» de la crise économique se fait sentir aussi dans
les investissements médias en 2012. Là où une croissance de
9,3% se manifestait encore en 2010, nous constatons que les
investissements bruts n’ont augmenté que de 3,5% en 2011
et à peine de 0,43% en 2012. Ce chiffre est inférieur à celui de
l’inflation, qui a été cette même année de 2,08%.
Avec 40,1% des investissements, c’est encore la TV qui se
taille la part du lion. La croissance la plus élevée va toutefois
à la radio (part de marché de 12,9%, outdoor (8,5%) et online
(5,6%)). Cette croissance semble se faire au détriment des
médias print. Les magazines et la presse quotidienne sont
d’ailleurs les plus grands perdants structurels à long terme.
Les investissements
médias
2012 en Belgique
L’UBAaidelesannonceursàmaximaliserlerendementdeleursinvestissementsencommunication,
dans un environnement ouvert et transparent. Les annonceurs ont besoin d’informations de
qualité relatives aux investissements médias en Belgique.
Grâce à MediaXim, de très nombreuses informations sont à leur disposition dans notre pays.
Les agences et régies médias sont en mesure d’informer largement les annonceurs à ce sujet.
Cependant, à l’UBA, nous pensons qu’il est important de mettre chaque année un document de
référence clair à la disposition de nos membres.
MediaXim mesure également la pression publicitaire brute dans la «pige» MDB (MediaDataBase).
Ce sont essentiellement les données publiques extraites de cette étude qui sont utilisées.
Attention : les investissements mentionnés se fondent sur les tarifs médias bruts, et non sur les
montants effectivement payés. L’étude MDB mesure donc bien la pression publicitaire, et non les
dépenses publicitaires nettes.
Votre opinion concernant cette troisième édition sera hautement appréciée et rendra possible
l’amélioration de ce document de référence dans les années a venir.
Nous remercions vivement tous ceux qui ont contribue a la réalisation de ce document.
L’équipe UBA
23
évolution en euros
In euro
CINEMA
DAILIES
FREE SHEETS
MAGAZINES
ONLINE
OUTDOOR
RADIO
TV
Total
25.999.922 €
747.480.799 €
153.915.742 €
300.734.727 €
84.922.666 €
238.781.808 €
375.513.688 €
1.161.345.040 €
3.088.694.392 €
2007
In euro
CINEMA
DAILIES
FREE SHEETS
MAGAZINES
ONLINE
OUTDOOR
RADIO
TV
Total
25.290.110 €
471.740.552 €
268.660.618 €
197.798.403 €
228.708.671 €
945.280.824 €
2.137.479.178 €
25.043.145 €
531.103.923 €
281.876.040 €
204.519.332 €
252.588.688 €
1.003.554.030 €
2.298.685.158 €
28.817.093 €
592.610.968 €
280.421.834 €
214.558.511 €
289.432.148 €
981.518.610 €
2.387.359.163 €
29.675.585 €
701.466.225 €
174.875.603 €
286.610.417 €
46.519.730 €
226.556.821 €
326.976.649 €
1.071.169.986 €
2.863.851.016 €
2003 2004 2005 2006
32.950.044 €
745.040.745 €
142.592.360 €
262.570.672 €
201.373.447 €
307.816.111 €
465.269.066 €
1.446.368.760 €
3.603.981.205 €
2012
26.818.900 €
736.680.479 €
150.442.649 €
299.949.376 €
119.105.408 €
249.456.454 €
377.186.504 €
1.204.777.243 €
3.164.417.013 €
24.622.596 €
730.298.758 €
152.220.550 €
281.724.935 €
129.246.951 €
248.130.898 €
357.710.811 €
1.246.760.046 €
3.170.715.545 €
25.678.641 €
767.794.337 €
141.112.049 €
296.626.680 €
168.331.334 €
253.690.408 €
398.861.095 €
1.414.339.916 €
3.466.434.461 €
30.926.516 €
761.154.803 €
140.774.401 €
273.716.550 €
183.123.955 €
278.570.669 €
444.174.585 €
1.453.904.347 €
3.566.345.826 €
2008 2009 2010 2011
évolution en share of voice
* Online = only display advertising
Source: CIM MDB et Mediaxim
In SOV
CINEMA
DAILIES
FREE SHEETS
MAGAZINES
ONLINE*
OUTDOOR
RADIO
TV
Total
In SOV
CINEMA
DAILIES
FREE SHEETS
MAGAZINES
ONLINE*
OUTDOOR
RADIO
TV
Total
2007
0,8%
24,2%
5,0%
9,7%
2,7%
7,7%
12,2%
37,6%
100%
2003
1,2%
22,1%
0,0%
12,6%
0,0%
9,3%
10,7%
44,2%
100%
2004
1,1%
23,1%
0,0%
12,3%
0,0%
8,9%
11,0%
43,7%
100%
1,2%
24,8%
0,0%
11,7%
0,0%
9,0%
12,1%
41,1%
100%
2005
1,0%
24,5%
6,1%
10,0%
1,6%
7,9%
11,4%
37,4%
100%
2006
2012
0,9%
20,7%
4,0%
7,3%
5,6%
8,5%
12,9%
40,1%
100%
2008
0,8%
23,3%
4,8%
9,5%
3,8%
7,9%
11,9%
38,1%
100%
2009
0,8%
23,0%
4,8%
8,9%
4,1%
7,8%
11,3%
39,3%
100%
0,7%
22,1%
4,1%
8,6%
4,9%
7,3%
11,5%
40,8%
100%
2010
0,9%
21,3%
3,9%
7,7%
5,1%
7,8%
12,5%
40,8%
100%
2011
24 UBA Rapport annuel 2012
2. Top 100 des annonceurs
Il est remarquable d’observer que dans le Top 10, seul un
annonceur a vu ses investissements croître en 2012 (Reckitt 
Benckiser).
Le fossé entre le Top 2, Procter  Gamble et Unilever, et les
autres reste important. Les réductions les plus fortes sont à
mettre au compte de : Delhaize, Ford, Unilever, Belgacom,
Telenet et BMW.
Rank 2012 Advertisergroup
In 2012
(kEUR)
In 2011
(kEUR)
Diff
2012/2011
Rank 2011
1 PROCTER  GAMBLE BENELUX 126.996 127.661 -0,5% 1
2 UNILEVER 101.380 112.478 -9,9% 2
3 D'IETEREN GROUP 63.093 65.588 -3,8% 3
4 PSA PEUGEOT CITROEN 58.056 58.260 -0,4% 5
5 BELGACOM GROUP 56.780 60.243 -5,7% 4
6 L'OREAL GROUP 52.059 52.527 -0,9% 8
7 COCA-COLA BELGIUM-LUXEMBOURG 51.780 53.671 -3,5% 7
8 VLAAMSE Média MAATSCHAPPIJ 48.247 54.590 -11,6% 6
9 RECKITT  BENCKISER 46.348 41.690 11,2% 10
10 RENAULT-NISSAN ALLIANCE 42.027 44.134 -4,8% 9
11 LIDL  CO 38.139 26.890 41,8% 21
12 KRAFT FOODS 35.324 35.709 -1,1% 12
13 NATIONALE LOTERIJ 34.031 35.412 -3,9% 13
14 ROULARTA Média GROUP 32.924 32.421 1,6% 16
15 DE PERSGROEP 32.461 39.569 -18,0% 11
16 GEMEENSCHAPPEN EN GEWESTEN 31.750 30.717 3,4% 18
17 COLRUYT 31.388 25.759 21,9% 24
18 DAIMLER BENZ GROUP 30.307 22.950 32,1% 30
19 FRANCE TELECOM 28.800 27.753 3,8% 20
20 TELENET GROUP HOLDING 28.744 33.086 -13,1% 14
21 CORELIO GROEP 28.607 31.940 -10,4% 17
22 FORD AUTOMOTIVE GROUP 27.262 32.958 -17,3% 15
23 SANOMA MAGAZINES FINLAND 26.657 25.834 3,2% 23
24 GENERAL MOTORS CORP. 25.606 23.521 8,9% 29
25 DELHAIZE DE LEEUW 25.577 29.709 -13,9% 19
26 CLT-UFA 25.394 22.587 12,4% 31
27 CARREFOUR GROEP 25.284 21.893 15,5% 32
28 DANONE GROUP 25.024 26.833 -6,7% 22
29 TECTEO 24.339 24.142 0,8% 25
30 BNP-PARIBAS 23.467 19.264 21,8% 36
31 NESTLE GROUP 23.251 23.956 -2,9% 26
32 ING GROEP 23.065 21.589 6,8% 34
33 VRT 22.094 23.630 -6,5% 28
34 BELFIUS BANK  VERZEKERINGEN 21.394 - 7586
35 METRO GROEP 21.188 19.998 6,0% 35
36 MARS INCORPORATED 20.200 21.636 -6,6% 33
37 BMW GROUP BELGIUM 20.044 23.775 -15,7% 27
38 SONY GROEP 18.862 14.987 25,9% 46
39 BEIERSDORF 17.362 17.881 -2,9% 40
40 KPN BELGIUM 16.317 14.217 14,8% 50
41 SAMSUNG 16.257 12.454 30,5% 58
42 KBC GROUP 15.399 14.793 4,1% 48
43 JOHNSON  JOHNSON 15.366 18.172 -15,4% 37
44 20TH CENTURY FOX 15.290 17.029 -10,2% 41
45 ROSSEL 15.017 13.080 14,8% 57
46 BACARDI-MARTINI BELGIUM 14.657 12.195 20,2% 60
47 MEDIABEL 14.646 13.332 9,9% 54
48 GDF SUEZ GROUP 14.464 14.030 3,1% 51
49 THE WALT DISNEY COMPANY 14.436 13.274 8,8% 55
50 FERRERO 13.554 18.086 -25,1% 38
51 TOYOTA BELGIUM 13.502 11.395 18,5% 64
52 VIVENDI - UNIVERSAL 13.429 14.922 -10,0% 47
25
Rank 2012 Advertisergroup
In 2012
(kEUR)
In 2011
(kEUR)
Diff
2012/2011
Rank 2011
53 3 SUISSES INTERNATIONAL GROEP 13.186 9.755 35,2% 73
54 HENKEL BELGIUM 13.156 15.300 -14,0% 44
55 INBEV 13.109 12.275 6,8% 59
56 ETHIAS 12.832 11.939 7,5% 62
57 LVMH (LOUIS VUITTON MOET HENNESSY) 12.341 11.105 11,1% 66
58 FIAT GROUP 11.905 17.886 -33,4% 39
59 CAMPBELL FOODS BELGIUM 11.779 13.164 -10,5% 56
60 AUREX 11.677 12.080 -3,3% 61
61 CREDIT MUTUEL GROUP 11.628 5.042 130,6% 126
62 MCDONALD'S BELGIUM 11.150 9.323 19,6% 75
63 RTBF 10.692 11.450 -6,6% 63
64 QUICK RESTAURANTS 10.565 8.794 20,1% 79
65 FEDERALE BELGISCHE STAAT 10.564 8.299 27,3% 85
66 LACTALIS GROUPE 10.487 10.351 1,3% 70
67 THOMAS COOK 10.438 9.075 15,0% 77
68 AXA GROUP 10.375 14.357 -27,7% 49
69 IKEA BELGIUM 10.061 15.009 -33,0% 45
70 PEARLE VISION 10.007 8.756 14,3% 80
71 SBS BELGIUM 9.997 10.850 -7,9% 68
72 EURO COMEX 9.807 8.118 20,8% 90
73 KINGFISHER GROUP 9.577 10.244 -6,5% 71
74 ALCOPA 9.460 13.696 -30,9% 52
75 FROMAGERIES BEL KAASFABRIEK 9.386 8.019 17,0% 91
76 KINEPOLIS GROUP 9.353 8.753 6,9% 81
77 KELLOGG'S 9.310 13.360 -30,3% 53
78 MATTEL BELGIUM 8.932 6.646 34,4% 106
79 EDF LUMINUS 8.889 1.815 389,8% 271
80 UNIVERSAL PICTURE INTERNATIONAL FILM
ENTERTAINMENT - UPI
8.730 10.728 -18,6% 69
81 LANDBOUWKREDIET GROEP 8.655 10.997 -21,3% 67
82 HENNES  MAURITZ 8.521 7.425 14,8% 97
83 VLAM - VLAAMS PROMOTIECENTRUM
VOOR AGRO EN VISSERIJMARKETING
8.507 9.825 -13,4% 72
84 STUDIO 100 8.426 9.137 -7,8% 76
85 MUSIC HALL 8.297 5.695 45,7% 116
86 NATIONALE MAATSCHAPPIJ VAN DE BELGI-
SCHE SPOORWEGEN
8.236 8.227 0,1% 87
87 LOTUS BAKERIES 8.062 7.287 10,6% 98
88 NOVARTIS GROUP 7.998 9.698 -17,5% 74
89 BONGRAIN BELGILUX 7.900 7.821 1,0% 93
90 KREFEL 7.854 8.748 -10,2% 82
91 NINTENDO 7.699 11.385 -32,4% 65
92 CLEAR CHANNEL 7.688 8.623 -10,8% 83
93 COLGATE-PALMOLIVE BELGIUM 7.664 9.013 -15,0% 78
94 HASBRO 7.338 6.691 9,7% 105
95 TATA 7.315 4.143 76,5% 146
96 CEMEPRO 7.302 8.578 -14,9% 84
97 JETAIR 7.174 7.643 -6,1% 95
98 OMEGA PHARMA 7.153 5.882 21,6% 114
99 BRUSSELS AIRLINES 7.034 6.692 5,1% 104
100 RADIO CONTACT 6.940 5.853 18,6% 115
	 total 2.062.800  2.049.770 0,0064
26 UBA Rapport annuel 2012
3. Investissements médias
par secteur économique
Sur l’ensemble de l’année 2012, c’est à nouveau le groupe «Culture,
Tourisme, Loisirs et Sports» qui est le secteur économique le plus
important, suivi à bonne distance par «Distribution/Retail»(16%),
«Alimentation»(13%), «Services»(12%) et «Transport»(10%).
Cela est dû au fait que les grands groupes médias sont repris
dans ce secteur économique et qu’il y a de nombreux contrats
d’échange. Cependant, nous observons là aussi une réduction.
Les plus belles croissances : «L’énergie» et «Les services»
(banques, assurances,...). Les chutes les plus remarquables :
«Alimentation», «Beauté/Hygiène» et «Telecom».
Source : Mediaxim
In euro
Culture - Leisure - Tourism - Sports
Distribution
Food
Services
Transport
Beauty - Hygiene
House and office equipment
Telecom
House and office maintainance
Health - Well-being
Clothes - Accessories
Energy
Pets
Corporate
Others
Grand Total
2011
875.526.664
549.988.866
469.801.069
400.697.325
379.196.005
281.877.690
162.212.260
173.347.600
87.492.205
74.479.969
74.714.795
43.844.020
10.844.053
4.465.656
126.833
3.588.615.011
2012
872.927.641
566.016.038
450.609.135
436.657.570
377.632.919
269.706.630
164.440.198
164.104.298
86.783.730
72.541.346
68.324.692
57.636.944
10.503.322
5.595.481
501.262
3.603.981.206
Diff 2012 / 2011
-0,3%
2,9%
-4,1%
9,0%
-0,4%
-4,3%
1,4%
-5,3%
-0,8%
-2,6%
-8,6%
31,5%
-3,1%
25,3%
295,2%
0,4%
24,22%
15,71%
12,50%
12,12%
10,48%
7,48%
4,56%
4,55%
2,41%
2,01%
1,90%
1,60%
0,29%
0,16%
0,01%
100%
In SOV 2012
In Euro
Source : Mediaxim
Culture - Leisure - Tourism - Sports 24,22
Distribution 15,71
Food 12,50
Services 12,12
Transport 10,48
Beauty - Hygiene 7,48
House and office equipment 4,56
Telecom 4,55
House and office maintenance 2,41
Health - Wellbeing 2,01
Clothes - Accessories 1,90
Energy 1,60
Pets 0,29
Corporate 0,16
27
4. évolution des investissements
médias par secteur économique et
par type de médias
Dans ce tableau, nous examinons la part que chaque secteur
économique représente dans chaque type de média.
Exemple de lecture : le groupe «Culture, Tourisme, Loisirs
et Sports» représente 24,22% du total des investissements
médias. Mais dans les investissements dans le média
«cinéma», ce secteur économique représente 25%. Les
investissements de ce groupe dans le cinéma ont diminué de
2,5% en 2012 par rapport à 2011.
Source : Mediaxim
In %
Culture - Leisure - Tourism - Sports
Distribution
Food
Services
Transport
Beauty - Hygiene
House and office equipment
Telecom
House and office maintainance
Health - Well-being
Clothes - Accessories
Energy
Pets
Corporate
Others
Grand Total
24,22%
15,71%
12,50%
12,12%
10,48%
7,48%
4,56%
4,55%
2,41%
2,01%
1,90%
1,60%
0,29%
0,16%
0,01%
100%
In SOV 2012
25,0%
2,0%
33,0%
20,0%
13,0%
2,0%
0,0%
2,0%
0,0%
0,0%
0,0%
2,0%
0,0%
0,0%
0,0%
100,0%
Share Evol
-2,5%
-37,2%
14,6%
38,3%
4,9%
-65,9%
-90,8%
704,9%
0,0%
0,0%
-84,2%
168,2%
0,0%
0,0%
0,0%
6,5%
Cinema
Share Evol
12,0%
49,0%
3,0%
14,0%
5,0%
1,0%
14,0%
0,0%
1,0%
0,0%
1,0%
1,0%
0,0%
0,0%
0,0%
100,0%
0,1%
1,0%
53,6%
-8,5%
-22,6%
18,3%
15,0%
-40,1%
18,9%
32,7%
21,8%
68,5%
38,1%
9,8%
0,0%
1,3%
Free sheets
Share Evol
Dailies
30,0%
28,0%
2,0%
17,0%
10,0%
1,0%
5,0%
4,0%
0,0%
1,0%
2,0%
2,0%
0,0%
0,0%
0,0%
100,0%
-5,4%
-0,8%
2,6%
2,3%
-9,8%
-32,7%
11,5%
-9,1%
-27,2%
-1,5%
-6,9%
60,7%
-43,3%
668,4%
-16,4%
-2,1%
Share Evol
18,0%
7,0%
6,0%
29,0%
21,0%
3,0%
4,0%
7,0%
0,0%
1,0%
1,0%
2,0%
0,0%
0,0%
0,0%
100,0%
10,3%
-0,2%
-11,5%
26,4%
12,9%
-33,4%
-0,4%
-8,5%
-31,2%
43,4%
-29,5%
-22,9%
14,6%
0,0%
-30,2%
6,7%
Internet
In %
Culture - Leisure - Tourism - Sports
Distribution
Food
Services
Transport
Beauty - Hygiene
Telecom
House and office equipment
House and office maintenance
Health - Well-being
Clothes - Accessories
Energy
Pets
Corporate
Others
Grand Total
24,22%
15,71%
12,50%
12,12%
10,48%
7,48%
4,56%
4,55%
2,41%
2,01%
1,90%
1,60%
0,29%
0,16%
0,01%
100%
In SOV 2012
34,0%
11,0%
5,0%
10,0%
8,0%
8,0%
8,0%
1,0%
0,0%
3,0%
10,0%
1,0%
0,0%
0,0%
0,0%
100,0%
Share Evol
1,9%
1,4%
-2,3%
-8,1%
-9,7%
-18,4%
-8,9%
-13,1%
-52,1%
20,6%
-10,2%
33,5%
-5,8%
0,0%
63,4%
-4,2%
Magazines
Share Evol
25,0%
28,0%
4,0%
16,0%
14,0%
0,0%
4,0%
5,0%
0,0%
0,0%
0,0%
3,0%
0,0%
0,0%
0,0%
100,0%
-3,0%
5,1%
-1,7%
3,4%
15,6%
39,3%
1,7%
4,0%
0,0%
82,5%
-60,7%
37,6%
1081,8%
0,0%
0,0%
4,5%
Radio
Share Evol
Out of home
16,0%
9,0%
18,0%
12,0%
25,0%
5,0%
2,0%
7,0%
0,0%
0,0%
5,0%
2,0%
0,0%
0,0%
0,0%
100,0%
9,1%
-5,6%
10,9%
11,1%
4,3%
-4,1%
-6,6%
-13,3%
-64,6%
304,9%
-0,4%
126,5%
0,0%
0,0%
43,2%
4,8%
Share Evol
23,0%
6,0%
22,0%
6,0%
6,0%
15,0%
4,0%
5,0%
6,0%
4,0%
1,0%
1,0%
1,0%
0,0%
0,0%
100,0%
1,3%
16,7%
-7,3%
24,1%
-6,9%
-0,7%
-2,5%
-3,7%
0,5%
-9,0%
-14,3%
16,6%
-5,5%
505,9%
55,2%
-0,5%
TV
28 UBA Rapport annuel 2012
First quintile
Second quintile
Third quintile
Fourth quintile
Fifth quintile
Total
61.101.193 €
27.159.436 €
12.295.597 €
3.406.452 €
97.394 €
467.746 €
Average média budget
12
26
59
211
7397
7705
Number of advertisers Dailies
1,1%
1,3%
0,8%
0,7%
0,6%
0,9%
Cinema
13,5%
27,4%
17,4%
15,6%
29,8%
20,7%
SOV
Internet
2,9%
4,9%
4,3%
3,7%
3,9%
4,0%
Free sheets
4,4%
6,3%
6,4%
5,5%
5,4%
5,6%
Out of home
3,4%
7,2%
5,3%
7,0%
13,6%
7,3%
Magazines
6,7%
7,1%
11,0%
9,3%
8,5%
8,5%
Radio
8,8%
14,2%
12,0%
15,5%
14,2%
12,9%
TV
59,1%
31,5%
42,7%
42,7%
24,0%
40,1%
SOV
First quintile
Second quintile
Third quintile
Fourth quintile
Fifth quintile
Total
5. Répartition des annonceurs et
média mix par taille de budget
En 2012, nous avons recensé 7.705 annonceurs.
Tout comme les années précédentes, 12 annonceurs
représentent 20% du total des investissements médias en
Belgique en 2012.
308 annonceurs, soit 4% du total, représentent 80% des
investissements totaux.
Source : Mediaxim
29
	 First quintile	Second quintile	Third quintile	Fourth quintile	Fifth quintile	Total
PLURIMEDIA
Number of advertisers	 12 	 26 	 59 	 211 	 7.397 	 7.705
CINEMA
Number of advertisers	 2 	 3 	 8 	 19 	 170 	 202
SOV	 25%	15%	19%	21%	20%	 100%
DAILIES
Number of advertisers	 8 	 17 	 52 	 240 	 3.620 	 3.937
SOV	 20%	20%	20%	20%	20%	 100%
FREE SHEETS
Number of advertisers	 2 	 3 	 7 	 29 	 820 	 861
SOV	 19,3%	21,6%	19,6%	19,6%	19,9%	 100%
INTERNET
Number of advertisers	 6 	 13 	 27 	 66 	 1.088 	 1.152
SOV	 19,6%	20,6%	 19,8%	 20%	 20%	 100%
MAGAZINES
Number of advertisers	 8 	 29 	 78 	 276 	 2.777 	 3.168
SOV	 19,5%	20,6%	 20%	 20%	 19,9%	 100%
Out of home
Number of advertisers	 7 	 15 	 28 	 70 	 812 	 932
SOV	 18,9%	21,4%	19,6%	20,2%	19,9%	 100%
RADIO
Number of advertisers	 10 	 21 	 37 	 109 	 1.485 	 1.662
SOV	 19,5%	20,3%	20,3%	20,1%	19,8%	 100%
TV
Number of advertisers	 4 	 14 	 33 	 83 	 1.194 	 1.328
SOV	 21%	19,4%	 19,6%	 20%	 20%	 100%
6. Nombre d’annonceurs par type
de média
Pour chaque type de média, c’est le «Principe de Pareto»
qui est appliqué, selon lequel une part importante des
investissements est concentrée sur un nombre réduit
d’annonceurs. Cette même «Règle de Pareto» est appliquée
pour la comparaison des nombres d’annonceurs par type de
média.
Source : Mediaxim
UBA Rapport annuel 201230
UBA dans la presse
31
UBA Rapport annuel 201232
1.	Contribuez à définir les points de vue que l’UBA met en avant lors de ses
entretiens avec le secteur et les pouvoirs publics.
2.	Accédez - vos collaborateurs et vous - au site internet réservé aux membres,
aux informations exclusives sur les thèmes spécifiques et les évolutions les
plus récentes sur le marché.
3.	Téléchargez gratuitement des documents de référence (agency evaluation
guidelines, social media guidelines, briefing template, directives pour un pitch
média, etc.).
4.	Recevez - vos collaborateurs et vous - une information à jour en provenance
du secteur, par le biais de l’e-newsletter de l’UBA.
5.	Accédez aux UBA Services (avis juridique gratuit) ou à l’UBA Job Line et
demandez les rapports médias (p.e. investissements médias dans votre
secteur).
6.	Soyez invité aux réunions des Commissions Médias et des Centres
d’Expertise, au cours desquelles les annonceurs affiliés échangent leurs
idées.
7.	Participez gratuitement aux formations en communication de l’UBA Academy
(une quarantaine par an).
8.	Accédez à un vaste réseau d’acteurs reconnus en communication.
9.	Recevez une réponse à toutes vos questions pratiques en communication.
10.	Participez à tous les événements de l’UBA et bénéficiez du tarif membre :
UBA Trends Day, UBA BBQ, UBA Xmas Lunch, UBA Book it, etc.
L’affiliation vaut pour l’entreprise : tous les collaborateurs marketing et
communication bénéficient de l’ensemble des avantages et services disponibles.
N’hésitez pas à vous affilier à l’UBA. Comme les 200 entreprises qui réalisent la
majorité des investissements en communication en Belgique.
Des suggestions ?
Des questions ?
Contactez Kristin Hannon,
Communication  Loyalty Manager,
kristin@ubabelgium.be
Pas encore membre ?
Contactez Mia Venken,
Sales  Marketing Manager,
mia@ubabelgium.be
Les dix avantages
d’être membre de l’UBA
Vous bénéficiez d’une large gamme de prestations adaptées à vos besoins.
Tout cela avec un seul objectif : vous aider à communiquer d’une manière toujours plus
efficace et plus rentable. Nous sommes là pour vous aider.
Vous avez des questions ? N’hésitez pas à nous en parler. Car nous aussi,
nous améliorons notre offre de services en permanence.
Karin Bruggeman
Finance  Administration Manager
karin@ubabelgium.be
T.	 +32(0)2 260 05 76
M.	+32(0)473 92 97 79
Nathalie Hublet
Media Manager
nathalie@ubabelgium.be
T.	 +32(0)2 260 05 73
M.	+32(0)476 27 01 37
Kristin Hannon
Communication  Loyalty Manager
kristin@ubabelgium.be
T.	 +32(0)2 260 05 75
M.	+32(0)495 55 72 27
Anne-Sophie Vilain
Training Manager
annesophie@ubabelgium.be
T.	 +32(0)2 260 05 80
M.	+32(0)473 99 35 58
Mia Venken˚˚
Sales  Marketing Manager
mia@ubabelgium.be
T.	 +32(0)2 260 05 72
M.	+32(0)477 44 51 04
Frédéric Ackermans
Event  Partnership Manager
frederic@ubabelgium.be
T.	 +32(0)2 260 05 74
M.	+32(0)477 66 52 36
L’équipe UBA
à votre service
˚ ˚ Gérante,PassievoorMarketingsprl
Chris Van Roey˚
CEO
chris@ubabelgium.be
T.	 +32(0)2 260 05 71
M.	+32(0)495 55 71 50
˚ Gérant,TheHouseofBrandssprl
Ajoutez votre entreprise à notre fichier
Une action intelligente avec un rendement maximal
Editeur responsable : Union Belge des Annonceurs, Chris Van Roey, Antwerpselaan 2, 1853 Strombeek-Bever, www.ubabelgium.be - avril 2013
Ont collaboré à la réalisation de cette publication : Comfi - www.comfi.be (Design  impression) • Olivier Petit - www.creativeroom.com (photos) • Média Monitoring -
www.auxipress.be (articles presse) • UMA : Remi Boel, Marketing Intelligence Director OmnicomMediaGroup (chiffres média) - MediaXim
AB Inbev | Adecco | AG Insurance | Akzo Nobel Decorative Coatings | Albert Heijn Belgium | Alpha Card |
Alpro | Aveve Retail | AXA | Bacardi-Martini | Bahlsen | Banque Degroof | Base | Bayer | Bebat | Beiersdorf |
Belfius | Belgacom | Belisol | BeTV | Biscuiterie Jules Destrooper | BKCP Banque | Blackberry | BMW |
BNP Paribas Fortis | Bpost | Bpost Banque | Brantano | Brasserie Haacht | Brasseries Alken-Maes | Brico |
Bulo | Buy Way Personal Finance | Capgemini | Carglass | Carlsberg Importers | Carrefour | CBC | Chanel |
Chiquita Fresh | Citibank | Club Brugge | Coca-Cola | Cofidis | COIB | Colgate-Palmolive | Colruyt Group |
Confiserie Leonidas | Corman | Crédit Agricole | D.E. Master Blenders 1753  | D'Ieteren | Danone | De Lijn |
De Witte Lietaer | Decathlon | Delhaize | Delta Lloyd | Deutsche Bank | Diageo | DIM | Dr. Oetker | Duvel
Moortgat | Eandis | Electrabel | Electrolux | Elia | Energizer | Entrepreneurs pour Entrepreneurs | Estée
Lauder Cosmetics | Ethias | Europ Assistance | Eurostar | Eviso | Fédérale Assurance | Ferrero | Festival van
Vlaanderen | Filmfestival Gent | Fisa-Batibouw | Flanders District of Creativity | Fnac | Fondation contre le
Cancer | Fost Plus | Fountain | FrieslandCampina | Fromagerie Bel | Gamma | GlaxoSmithKline Consumer
Healthcare | Godiva | Goodyear Dunlop Tires | H.J. Heinz | Hans Anders Opticiens | Hasbro | Hays | Henkel |
Hyundai | IBA | IJV - IFAS | Ikea | ING | Inno | Johnson  Johnson | KBC | Kellogg's | Keytrade Bank |
Kimberly-Clark | Kuwait Petroleum | L'Oréal | La William | Le Forem | LeasePlan | Loterie Nationale | Lotus
Bakeries | Luminus | Mars | Mastercard | Mattel | Mazda | McDonald's | Melitta | Mensura | Microsoft |
Miele | Mobistar | Mondel¯ez | Mora | Music Hall | Nespresso | Nestlé | Novartis | Omega Pharma | Opel |
Optima Banque | Orangina Schweppes | Oxytrends | PAB | Pairi Daiza | Palm Breweries | Parship | Partena |
Perfetti Van Melle | Pernod Ricard | Peugeot | Pietercil Delby's | Procter  Gamble | Proximus | Puilaetco
Dewaay Private Bankers | PwC Belgium | Rabobank.be | Raffinerie Tirlemontoise | Randstad | Record
Bank | Recupel | Renault | Reynaers Aluminium | Saint-Gobain Gyproc | Samsung | Sanofi-Aventis | Sapa
Building System | SD Worx | Securex | Siemens | Snack Ventures - Smith Foods Group | SNCB  | Sodexo |
Sony Computer Entertainment | SOS Villages d'Enfants | Spadel | Start People | Stepstone | STIB | Storck |
Suzuki | Talent Gallery | TBS Belgium | Telenet | Ter Beke - Freshmeals | The Hain Celestial Group | The
House of Marketing | The Phone House | The Walt Disney Studios | Thomas Cook | Toyota | Travix | Twentieth
Century Fox Belgium | Unicef | Unilever | United Biscuits | Universiteit Antwerpen | USG People | Val-i-
pac | Vandemoortele | Velux | VI-Spring | Vivabox | Vivium-PV Group | Vlaanderen In Actie | VLAM | Walibi |
Xerox | Yakult | Yoplait | Zagazoe
www.ubabelgium.be
Antwerpselaan 2
B-1853 Strombeek-Bever
	 T.	+32(0)2 260 05 79
	 F.	+32(0)2 260 05 70

Contenu connexe

En vedette

La vie a_2
La vie a_2La vie a_2
La vie a_2ourbothy
 
Cupcakes
CupcakesCupcakes
Cupcakespoliemg
 
Secretos final fantasy ix by f fmaniacs
Secretos final fantasy ix by f fmaniacsSecretos final fantasy ix by f fmaniacs
Secretos final fantasy ix by f fmaniacsManuel García Serrano
 
Orchidees_du_vietnam
Orchidees_du_vietnamOrchidees_du_vietnam
Orchidees_du_vietnamourbothy
 
Baleines en danger
Baleines en dangerBaleines en danger
Baleines en dangerourbothy
 
1 cualidades físicas y sus métodos de desarrollo
1 cualidades físicas y sus métodos de desarrollo1 cualidades físicas y sus métodos de desarrollo
1 cualidades físicas y sus métodos de desarrolloGarcia-cervigon
 
Certificat_d_amitie
Certificat_d_amitieCertificat_d_amitie
Certificat_d_amitieourbothy
 
2hojaderegistrolesionesdeportivas 140412091312-phpapp01
2hojaderegistrolesionesdeportivas 140412091312-phpapp012hojaderegistrolesionesdeportivas 140412091312-phpapp01
2hojaderegistrolesionesdeportivas 140412091312-phpapp01mariateresagarcia2
 
Les bibliothèques sur le web : réseaux et médias sociaux
Les bibliothèques sur le web : réseaux et médias sociauxLes bibliothèques sur le web : réseaux et médias sociaux
Les bibliothèques sur le web : réseaux et médias sociauxPauline Moirez
 
Nuevo InfoSACU
Nuevo InfoSACUNuevo InfoSACU
Nuevo InfoSACUSacu Uhu
 
Réglement interieur atd13
Réglement interieur atd13Réglement interieur atd13
Réglement interieur atd13ATD13
 
Randall_D._Boni_un_bucheron_doue
Randall_D._Boni_un_bucheron_doueRandall_D._Boni_un_bucheron_doue
Randall_D._Boni_un_bucheron_doueourbothy
 
Hardware evelin capelo 1
Hardware evelin capelo 1Hardware evelin capelo 1
Hardware evelin capelo 1Evelinabi
 
Le miroir de sel
Le miroir de selLe miroir de sel
Le miroir de selfilipj2000
 

En vedette (20)

La vie a_2
La vie a_2La vie a_2
La vie a_2
 
Cupcakes
CupcakesCupcakes
Cupcakes
 
La drogadicción
La drogadicciónLa drogadicción
La drogadicción
 
Secretos final fantasy ix by f fmaniacs
Secretos final fantasy ix by f fmaniacsSecretos final fantasy ix by f fmaniacs
Secretos final fantasy ix by f fmaniacs
 
Orchidees_du_vietnam
Orchidees_du_vietnamOrchidees_du_vietnam
Orchidees_du_vietnam
 
Baleines en danger
Baleines en dangerBaleines en danger
Baleines en danger
 
1 cualidades físicas y sus métodos de desarrollo
1 cualidades físicas y sus métodos de desarrollo1 cualidades físicas y sus métodos de desarrollo
1 cualidades físicas y sus métodos de desarrollo
 
Certificat_d_amitie
Certificat_d_amitieCertificat_d_amitie
Certificat_d_amitie
 
Acdss un2 act_prel_juanita
Acdss un2 act_prel_juanitaAcdss un2 act_prel_juanita
Acdss un2 act_prel_juanita
 
Mal atención al consumidor: error
Mal atención al consumidor: errorMal atención al consumidor: error
Mal atención al consumidor: error
 
2hojaderegistrolesionesdeportivas 140412091312-phpapp01
2hojaderegistrolesionesdeportivas 140412091312-phpapp012hojaderegistrolesionesdeportivas 140412091312-phpapp01
2hojaderegistrolesionesdeportivas 140412091312-phpapp01
 
Les bibliothèques sur le web : réseaux et médias sociaux
Les bibliothèques sur le web : réseaux et médias sociauxLes bibliothèques sur le web : réseaux et médias sociaux
Les bibliothèques sur le web : réseaux et médias sociaux
 
Reveuse nb
Reveuse nbReveuse nb
Reveuse nb
 
Nuevas dimensiones de lo social
Nuevas dimensiones de lo socialNuevas dimensiones de lo social
Nuevas dimensiones de lo social
 
Nuevo InfoSACU
Nuevo InfoSACUNuevo InfoSACU
Nuevo InfoSACU
 
Réglement interieur atd13
Réglement interieur atd13Réglement interieur atd13
Réglement interieur atd13
 
Randall_D._Boni_un_bucheron_doue
Randall_D._Boni_un_bucheron_doueRandall_D._Boni_un_bucheron_doue
Randall_D._Boni_un_bucheron_doue
 
Busca les diferencies
Busca les diferenciesBusca les diferencies
Busca les diferencies
 
Hardware evelin capelo 1
Hardware evelin capelo 1Hardware evelin capelo 1
Hardware evelin capelo 1
 
Le miroir de sel
Le miroir de selLe miroir de sel
Le miroir de sel
 

Similaire à Uba ar2012 fr

Rapport annuel Union Belge des Annonceurs - année 2013
Rapport annuel Union Belge des Annonceurs - année 2013Rapport annuel Union Belge des Annonceurs - année 2013
Rapport annuel Union Belge des Annonceurs - année 2013UBA Belgium
 
PRODURABLE 2014 - GUIDE OFFICIEL
PRODURABLE 2014 - GUIDE OFFICIEL PRODURABLE 2014 - GUIDE OFFICIEL
PRODURABLE 2014 - GUIDE OFFICIEL PRODURABLE
 
Rapport d'activité 2012
Rapport d'activité 2012Rapport d'activité 2012
Rapport d'activité 2012ARPP
 
Job yourself rapport_activites_2013fr
Job yourself rapport_activites_2013frJob yourself rapport_activites_2013fr
Job yourself rapport_activites_2013frjulie lecomte
 
WSI Marketing Internet
WSI Marketing InternetWSI Marketing Internet
WSI Marketing InternetWSI France
 
Francais solifin
Francais solifinFrancais solifin
Francais solifinSolifin
 
Offre de services 2023.pdf
Offre de services 2023.pdfOffre de services 2023.pdf
Offre de services 2023.pdfLeaderOccitanie
 
Rapport RSE BlueWay 2015
Rapport RSE BlueWay 2015Rapport RSE BlueWay 2015
Rapport RSE BlueWay 2015Delphine Doré
 
Les Annonceurs et l’Affiliation en France - Enquête CPA 2012
Les Annonceurs et l’Affiliation en France - Enquête CPA 2012Les Annonceurs et l’Affiliation en France - Enquête CPA 2012
Les Annonceurs et l’Affiliation en France - Enquête CPA 2012Pierre Labousset
 
L'innovation, pilier de la stratégie du groupe Total
L'innovation, pilier de la stratégie du groupe TotalL'innovation, pilier de la stratégie du groupe Total
L'innovation, pilier de la stratégie du groupe TotalBLOOMOONgroup
 
Conférence BNI PJB Consulting
Conférence BNI PJB ConsultingConférence BNI PJB Consulting
Conférence BNI PJB ConsultingFabian Puech
 
Présentation cg13
Présentation cg13Présentation cg13
Présentation cg13busiboost
 
Présentation WSI 2015
Présentation WSI 2015Présentation WSI 2015
Présentation WSI 2015Ivan Travais
 

Similaire à Uba ar2012 fr (20)

Rapport annuel Union Belge des Annonceurs - année 2013
Rapport annuel Union Belge des Annonceurs - année 2013Rapport annuel Union Belge des Annonceurs - année 2013
Rapport annuel Union Belge des Annonceurs - année 2013
 
PRODURABLE 2014 - GUIDE OFFICIEL
PRODURABLE 2014 - GUIDE OFFICIEL PRODURABLE 2014 - GUIDE OFFICIEL
PRODURABLE 2014 - GUIDE OFFICIEL
 
Rapport d'activité 2012
Rapport d'activité 2012Rapport d'activité 2012
Rapport d'activité 2012
 
L'Observatoire COM MEDIA
L'Observatoire COM MEDIAL'Observatoire COM MEDIA
L'Observatoire COM MEDIA
 
Job yourself rapport_activites_2013fr
Job yourself rapport_activites_2013frJob yourself rapport_activites_2013fr
Job yourself rapport_activites_2013fr
 
Programme rentrée 2015 2016
Programme rentrée 2015 2016Programme rentrée 2015 2016
Programme rentrée 2015 2016
 
WSI Marketing Internet
WSI Marketing InternetWSI Marketing Internet
WSI Marketing Internet
 
Présentation HGWeb Consulting Wsi_2015
Présentation HGWeb Consulting Wsi_2015Présentation HGWeb Consulting Wsi_2015
Présentation HGWeb Consulting Wsi_2015
 
UDA RA 2016
UDA RA 2016UDA RA 2016
UDA RA 2016
 
Francais solifin
Francais solifinFrancais solifin
Francais solifin
 
Offre de services 2023.pdf
Offre de services 2023.pdfOffre de services 2023.pdf
Offre de services 2023.pdf
 
Rapport d'activité Bretagne Commerce International 2014
Rapport d'activité Bretagne Commerce International 2014Rapport d'activité Bretagne Commerce International 2014
Rapport d'activité Bretagne Commerce International 2014
 
Rapport RSE BlueWay 2015
Rapport RSE BlueWay 2015Rapport RSE BlueWay 2015
Rapport RSE BlueWay 2015
 
Les Annonceurs et l’Affiliation en France - Enquête CPA 2012
Les Annonceurs et l’Affiliation en France - Enquête CPA 2012Les Annonceurs et l’Affiliation en France - Enquête CPA 2012
Les Annonceurs et l’Affiliation en France - Enquête CPA 2012
 
Etude guildinvest
Etude guildinvestEtude guildinvest
Etude guildinvest
 
L'innovation, pilier de la stratégie du groupe Total
L'innovation, pilier de la stratégie du groupe TotalL'innovation, pilier de la stratégie du groupe Total
L'innovation, pilier de la stratégie du groupe Total
 
Presentation cr 2016
Presentation cr 2016Presentation cr 2016
Presentation cr 2016
 
Conférence BNI PJB Consulting
Conférence BNI PJB ConsultingConférence BNI PJB Consulting
Conférence BNI PJB Consulting
 
Présentation cg13
Présentation cg13Présentation cg13
Présentation cg13
 
Présentation WSI 2015
Présentation WSI 2015Présentation WSI 2015
Présentation WSI 2015
 

Plus de Chris Van Roey

UBA Trends Day 2017 eBook
UBA Trends Day 2017 eBookUBA Trends Day 2017 eBook
UBA Trends Day 2017 eBookChris Van Roey
 
Is communicatie kunst of wiskunde ?
Is communicatie kunst of wiskunde ?Is communicatie kunst of wiskunde ?
Is communicatie kunst of wiskunde ?Chris Van Roey
 
2011 12-13 bmma presentatie
2011 12-13 bmma presentatie2011 12-13 bmma presentatie
2011 12-13 bmma presentatieChris Van Roey
 
UBA media investeringen in Belgie 2010
UBA media investeringen in Belgie 2010UBA media investeringen in Belgie 2010
UBA media investeringen in Belgie 2010Chris Van Roey
 
"Reclamejongens (m/v)" De paria's van de samenleving? Uitdagingen voor de sec...
"Reclamejongens (m/v)" De paria's van de samenleving? Uitdagingen voor de sec..."Reclamejongens (m/v)" De paria's van de samenleving? Uitdagingen voor de sec...
"Reclamejongens (m/v)" De paria's van de samenleving? Uitdagingen voor de sec...Chris Van Roey
 

Plus de Chris Van Roey (11)

UBA Trends Day 2017 eBook
UBA Trends Day 2017 eBookUBA Trends Day 2017 eBook
UBA Trends Day 2017 eBook
 
Hoera reclame !
Hoera reclame !Hoera reclame !
Hoera reclame !
 
UBA in 2014
UBA in 2014UBA in 2014
UBA in 2014
 
Uba ar2012 nl
Uba ar2012 nlUba ar2012 nl
Uba ar2012 nl
 
Is communicatie kunst of wiskunde ?
Is communicatie kunst of wiskunde ?Is communicatie kunst of wiskunde ?
Is communicatie kunst of wiskunde ?
 
De Me®kgids
De Me®kgidsDe Me®kgids
De Me®kgids
 
UBA Jaarverslag 2011
UBA Jaarverslag 2011UBA Jaarverslag 2011
UBA Jaarverslag 2011
 
2011 12-13 bmma presentatie
2011 12-13 bmma presentatie2011 12-13 bmma presentatie
2011 12-13 bmma presentatie
 
UBA media investeringen in Belgie 2010
UBA media investeringen in Belgie 2010UBA media investeringen in Belgie 2010
UBA media investeringen in Belgie 2010
 
UBA jaarverslag 2010
UBA jaarverslag 2010UBA jaarverslag 2010
UBA jaarverslag 2010
 
"Reclamejongens (m/v)" De paria's van de samenleving? Uitdagingen voor de sec...
"Reclamejongens (m/v)" De paria's van de samenleving? Uitdagingen voor de sec..."Reclamejongens (m/v)" De paria's van de samenleving? Uitdagingen voor de sec...
"Reclamejongens (m/v)" De paria's van de samenleving? Uitdagingen voor de sec...
 

Uba ar2012 fr

  • 1. REPRéSENTER INFORMER éCHANGER RENCONTRER 2012 RAPPORT ANNUEL
  • 2. UBA Rapport annuel 20122 Le but de l’UBA est de représenter les intérêts des annonceurs et d’agir comme un forum privilégiant les contacts légitimes entre membres du secteur de la publicité. L’UBA ne sera pas utilisée à des fins anticoncurrentielles et ne s’engagera nullement pas dans des activités qui pourraient violer la législation en matière d’antitrust ou de concurrence. L’UBA n’entrera pas en discussion, ou ne mènera pas d’activités ou n'aura pas de comportements qui pourraient, en son nom ou au nom de ses membres, être en contradiction avec cette législation. Que fait l’UBA? L’UBA est un organisme de service qui défend les intérêts des annonceurs belges et leur offre une plate-forme de connaissances et de communication unique. Depuis sa création en 1949, l’asbl UBA est devenue un réseau professionnel up-to-date, comptant plus de 200 sociétés belges. Ensemble, les membres de l’UBA représentent la majeure partie des dépenses médias nationales. L’UBA rassemble à cet effet des connaissances et une expérience de pointe. Il s’agit par conséquent de la plate-forme idéale où les annonceurs peuvent acquérir et échanger des connaissances. VISION Une communication de qualité aboutit à des consommateurs bien informés, à une économie saine et en croissance, à une société ouverte, orientée vers l’innovation. MISSIon L’UBA aide les annonceurs à optimiser le rendement de leurs investissements en communication en encourageant une communication ouverte et transparente qui est performante, efficace et durable. valeurs L’UBA est professionnelle, dynamique et collégiale. STRATéGIE La stratégie fondamentale de l’UBA se résume en quatre mots-clés : > représenter ; > informer ; > échanger ; > rencontrer.
  • 3. 1 Nous avons mis en œuvre une profonde réforme depuis cinq ans. Après consultation des annonceurs, l’UBA concentre désormais ses activités autour de quatre piliers stratégiques en constante progres- sion : représenter, informer, échan- ger et rencontrer. Dans chacun de ces domaines, les progrès sont significatifs : • l’UBA est plus que jamais la voix de l’annonceur et se fait résolu- ment entendre de tous ; • l’UBA est une précieuse source d’informations pour ses membres ; l’UBA Academy orga- nise de nombreuses sessions très appréciées et nos divers services d’information sont largement utilisés ; • les Commissions Médias et les Centres d’Expertise sont des plates-formes actives d’échange d’informations entre annonceurs, médias, agences et experts, ainsi qu’entre les annonceurs eux- mêmes ; • les divers événements organisés sont très fréquentés et appréciés. Le présent rapport annuel brosse, dans chacun des quatre piliers, le tableau des activités menées par l’UBA en 2012. Nous avons réussi à nous rendre incontournables grâce à une excel- lente politique de services. Résul- tat, l’UBA a accueilli pas moins de 43 nouveaux membres en 2012. C’est un record historique absolu. En continuant à étoffer notre réseau d’annonceurs, nous avons accru de manière significative notre représentativité. Nous mesurons en permanence la qualité de nos services, la satis- faction et le degré d’activité de nos membres ; ces informations sont utilisées dans le cadre de notre stratégie de fidélité, ainsi que pour continuer à évoluer positivement. Nous pouvons regarder 2012 avec la plus grande satisfaction. Mais il n’est pas question de nous repo- ser sur nos lauriers. Dans le cadre d’un plan quinquennal ambitieux, le Conseil d'Administration a approuvé, il y a quelques années, une stratégie de croissance dont la mise en œuvre se poursuit avec énergie et enthousiasme. En concertation avec nos membres, nous continuons à œuvrer à notre représentativité, à notre pertinence et à la qualité de nos prestations, pour répondre aux besoins de nos affiliés et créer une plus-value dépassant de loin le montant de notre cotisation. 2013 sera l’année de tous les défis. Plus que jamais, l’UBA dispose de toute légitimité pour représen- ter efficacement les intérêts des annonceurs. Et pour continuer à les aider à maximiser le rendement de leurs investissements dans la communication, en stimulant l’effi- cacité, la rentabilité et le caractère durable de leurs efforts. Dans un environnement qui se doit d’être tout aussi ouvert que transparent. Jan Vandenwyngaerden Chris Van Roey Jan Vandenwyngaerden Président de l’UBA Chris Van Roey˚ CEO de l’UBA En 2012, la conjoncture économique a incité l’UBA à se centrer toujours plus sur l’efficacité concrète des services réservés à ses membres. Le mot du président et du CEO
  • 4. UBA Rapport annuel 20122 Le Comité Exécutif Jan Vandenwyngaerden CEO - Palm Breweries Président UBA Chris Van Roey˚ CEO UBA Philippe Wallez General Manager Private Banking - ING Vice-Président UBA Luc Van Wichelen Média Manager Benelux - Mondel¯ez International Conseiller UBA Marc Frederix Marketing Director - Loterie Nationale Trésorier UBA Saskia Schatteman CMO Lead - Microsoft Conseillère UBA Herman Boonen Strategic Development Officer - Securex Secrétaire UBA Annie Courbet Marketing Director - Fintro (BNP Paribas Fortis) Vice-Présidente UBA
  • 5. 3 Le Conseil d'Administration 2012 AB Inbev Tom Steppe* Bacardi-Martini Francis Debeuckelaere Base Wim De Schutter Beiersdorf Anna Grassano Belfius Dirk Smet Belgacom Kristine Verhelst BNP Paribas Fortis Annie Courbet Bpost Christophe Mottint Carrefour Sylviane Bockourt* Citibank Michel De Bolle Crédit Agricole Rik Duyck D.E. Master Blenders 1753 Peter Pintens D'Ieteren Marc Donner Danone Cécile Béliot Delhaize Joachim Rubin Electrabel Benoit Crochelet Henkel Jean-Baptiste Santoul ING Philippe Wallez KBC Jan Gysels L'Oréal Eric Verges Loterie Nationale Marc Frederix Mars Belgium Valérie Struye Microsoft Saskia Schatteman Mobistar Stéphane Beauduin* Mondel¯ez International Luc Van Wichelen Nestlé Vincent De Clippele Palm Breweries Jan Vandenwyngaerden Procter Gamble Luc Suykens Securex Herman Boonen Telenet Sigrid Van Den Houte The House of Brands Chris Van Roey Unilever Kristof Ampe *Démissionaire sur base de l’article 14 des statuts. Comité de contrôle interne Crédit Agricole Rik Duyck Loterie Nationale Gregory Maes Mars Belgium Joris Bekaert
  • 6. UBA Rapport annuel 20124 les membres de l'uba 008.00.577.500 02-09-08 12% 1:1 Entreepaneel tuin • dier bakplezier V : V LOGO COFIDIS Nº dossier : 20100444E Date : 26/05/11 alidation DA/DC alidation Client C O F I D I S 0 20 100 0 0 100 80 0 vzw
  • 7. 5 C= 100% / M= 80% / Y= 0% / K= 70% C= 0% / M= 6% / Y= 15% / K= 4% QUADRI REFERENCES U N J A R D I N D E S M O N D E S Le point sur votre épargne En 2012 l'UBA a accueilli 43 nouveaux membres. Cet aperçu contient tous les membres-annonceurs à la date du 1er mars 2013.
  • 8. REPRéSENTERINFORMERéCHANGERRENCONTRER UBA Rapport annuel 20126 REPRéSENTER La voix de l’annonceur L’UBA est à l’écoute de ses membres, de leurs préoccupa- tions et analyse leurs opinions. Nous formulons sur cette base des positions claires, que nous mettons à la disposition de l’ensemble des acteurs professionnels, économiques, sociaux et politiques concernés. 1. La TV en mouvement 2. Responsible Food Advertising : lancement du « Belgian Pledge » 3. Les tendances dans les fonctions marketing, par UBA/TNS/AMS 4. Etude consacrée aux investissements dans les médias, par la Solvay Business School 5. Autorégulation : Online Behavioural Advertising (OBA) 6. Instauration d’une nouvelle mesure de l’audimétrie par le CIM 7. Coût des données facturées par le CIM aux auditeurs spécialisés dans les médias 1. La TV en mouvement Le paysage télévisé a poursuivi ses muta- tions structurelles en 2012. La reprise de SBS, les développements au niveau de la TV en différé, l’augmentation du nombre de spots et l’allongement de la durée des interruptions publicitaires (clutter), ainsi que la place croissante occupée par les distributeurs Telenet et Belgacom, comptent parmi les évolutions les plus importantes. L’avenir de la télévision comme principal moyen de communica- tion passera impérativement par une pro- fonde concertation entre tous les acteurs du marché. L’UBA a d’ores et déjà posé les premiers jalons : en mai 2012, nous avons orga- nisé une enquête qualitative, et posé de nombreuses questions aux principaux annonceurs TV, aux spécialistes TV des agences médias ainsi qu’à un certain nombre de consultants. L’UBA compte se servir des résultats de cette étude pour initier un dialogue étayé avec l’ensemble des acteurs du marché et fournir une contribution constructive à la concerta- tion. L’UBA entend jeter les bases d’un média publicitaire capable de résister aux évolutions futures. D’après l’étude, la TV en différé vaut vaut en moyenne pour 7,3% du temps passé devant le petit écran en Flandre et 5,1 % en Wallonie. Dans ce cadre, environ 75 % des télé-spectateurs zappent les publicités. L’annonceur ne paie évidemment pas lorsque le télés- pectateur active l’avance rapide, mais la portée de la publicité télévisée pourrait souffrir considérablement du système. L’UBA est partisane d’un business model basé sur la publicité, qui soit sain et viable pour les parties : il est à l’évidence impossible de se priver d’une concerta- tion. Quant au modèle d’achat officiel des campagnes, inchangé depuis les débuts de la télévision commerciale, et au sys- tème de compensations en cas de portée insuffisante, une évaluation des solutions de rechange s’impose. Développer des mesures uniformes devient indispensable compte tenu des évolutions techno- logiques, qui permettent entre autres d’utiliser plusieurs écrans. L’UBA continue à encourager la concertation entre toutes les parties impliquées. Notre enquête qualitative constitue une étape initiale de cette démarche. En 2012 nous avons accordé une attention toute particulière aux sujets suivants :
  • 9. 7 2. le lancement du Belgian Pledge En adoptant l’European Pledge, l’industrie alimentaire européenne s’est soumise à une mesure d’autorégulation dans le contexte de la publicité socialement responsable pour les denrées alimentaires. Ce faisant, elle s’est imposé un certain nombre de restrictions en matière de publicité relative aux denrées alimentaires et aux boissons à destination des enfants. L’industrie alimentaire européenne prouve ainsi qu’elle prend à cœur la lutte contre certains problèmes, comme l’obésité et l’anorexie chez les jeunes. En collaboration avec plusieurs annonceurs et avec les fédérations sectorielles Fevia et Comeos, l’UBA a pris l’initiative de rédiger le Belgian Pledge, code auto-imposé qui plaide pour une publicité responsable dans le secteur alimentaire belge. Les signataires du Belgian Pledge prennent l’engagement de ne plus faire de publicité vers les enfants de moins de 12 ans, sauf pour des denrées alimentaires et des boissons qui satisfont à certains critères nutritionnels précis. Ils s’abstiendront de faire de la publicité dans les écoles primaires, si ce n’est à la demande de la direction et avec son autorisation explicite. Trente-cinq entreprises de l’industrie alimentaire ont d’ores et déjà ratifié la charte. Le projet, qui bénéficie du soutien du Conseil de la publicité, du Jury d’éthique publicitaire et de la WFA (World Federation of Advertisers), a été lancé à l’occasion d’un événement que madame Laurette Onkelinx, Vice-Première Ministre et Ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, a rehaussé de sa présence. Pour en savoir plus sur cette initiative, n’hésitez pas à consulter www.belgianpledge.be. 3. Les tendances dans les fonctions marketing La brusque évolution de toutes les branches de la société a naturellement un impact sur les spécialistes du marketing et de la communication. C’est la raison pour laquelle l’UBA a pris l’initiative de faire une étude sur le profil du secteur dans 5 à 10 ans. L’UBA a collaboré avec le bureau d’études de marché TNS, l’Antwerp Management School et Roularta Média Group. Les résultats ont été dévoilés le 4 octobre 2012 à l’occasion de l’UBA Trends Day « Love, laugh... live! ». Roularta Média Group a aussi organisé une journée d’étude consacrée à l’enquête. D’après celle-ci, le secteur du marketing a plus que jamais besoin des bonnes personnes, capables de poser les bonnes questions, au sein des organisations. Les spécialistes du marketing doivent se réinventer pour pouvoir répondre à l’évolution des besoins du marché. Ils ne peuvent pas se laisser « enfermer » dans un département qui évoluerait à l’écart des autres. L’enquête peut être téléchargée sur www.ubabelgium.be/étude-tns. 4. l'étude marines sur les investissements dans les médias En Belgique, MediaXim inventorie l’ensemble des publicités, ce qui permet de mesurer la pression publicitaire et les dépenses brutes en publicité. Les investissements nets dans les médias publicitaires et les investissements dits « below-the-line » (qui ne relèvent pas des médias classiques) ne sont malheureuse- ment pas répertoriés. L’UBA a organisé, en collaboration avec la Solvay Business School et Pop Solu- tions, une étude axée sur l’évaluation de l’ensemble des investissements nets, aussi bien dans les médias classiques que dans les activités « below-the-line ». En d’autres termes, les chiffres obtenus tiennent éga- lement compte des investissements non mesurés par le CIM : communication en magasin, activation des marques, commu- nication en ligne, sponsoring et coûts de production de la communication. L’étude se prolongera en 2013.
  • 10. REPRéSENTERINFORMERéCHANGERRENCONTRER UBA Rapport annuel 20128 5. Autorégulation : Online Behavioural Advertising (OBA) Les annonceurs tentent d’atteindre les consommateurs en ligne en leur propo- sant des messages qui coïncident aussi étroitement que possible avec leur com- portement de consultation. La frontière avec la protection de la vie privée se fait de plus en plus mince. Plusieurs dossiers, comme l’EU Data Protection Regulation et l’EU e-Privacy Directive, traitent du sujet au niveau européen ; la World Federation of Advertisers (WFA), dont l’UBA est un membre important, les coordonne. L’UBA soutient la WFA à l’échelon belge dans ce domaine. L’IAB, la WFA et l’UBA ont joué un rôle majeur dans la création de l’European Interactive Digital Adver- tising Alliance (EDAA), née le 12 octobre 2012 et responsable de la politique d’auto- régulation en matière d’Online Behaviou- ral Advertising (OBA) à laquelle entendent se conformer les annonceurs en Europe. L’UBA continuera naturellement de suivre de très près les évolutions sur ce plan. Plus d’informations sur l’OBA à l’adresse http://www.youronlinechoices.eu. 6. Instauration d’une nouvelle mesure de l’audimétrie par le CIM A la demande des chaînes de télévision, le CIM a instauré une nouvelle mesure d’audimétrie. Elle tient compte non seulement des spectateurs qui regardent les programmes en direct mais aussi des programmes TV différés dans les six jours et de la présence éventuelle d’hôtes spectateurs. Dans le jargon, on parle de « new TV-currency », articulé autour du « live + 6 + guests ». Pour les annonceurs et les agences médias, cela représente un profond changement. Bien que toutes les parties se soient entendues sur le contenu de ce changement, l’UBA constate que cette nouvelle mesure n’a pu être réalisée - pour divers motifs d’ordre opérationnel - dès le mois de septembre 2012 comme le préconisait le CIM. Celui-ci a postposé la mise en place de la nouvelle mesure au 1er janvier 2013. 7. Coût des données facturées par le CIM aux auditeurs spécialisés dans les médias Les auditeurs spécialisés dans les médias aident les annonceurs à exécuter des référencements locaux et même souvent, internationaux. Pour pouvoir travailler, les auditeurs doivent avoir accès aux chiffres et aux résultats des recherches au niveau local. L’UBA appuie la demande des entreprises d’audit spécialisées dans les médias, qui réclament un accès aux chiffres du CIM, moyennant un prix correct et conforme aux tarifs en vigueur sur le marché européen. L’UBA se réfère à la brochure intitulée Guide to Choosing and Using a Média Auditor, rédigée par la World Federation of Advertisers (WFA) en collaboration avec l’European Association of Communication Agencies (EACA) et adaptée pour le marché belge par l’UBA et l’UMA. Ce guide peut être téléchargé à l’adresse www.ubabelgium.be/audit-média
  • 11. 9 L’UBA participe à : • Le Centre d’Information sur les Médias (CIM) ; nous faisons partie du Conseil d’Administration avec six administrateurs ; Ces membres-annonceurs siègent au Conseil d'Administration du CIM : • Fabienne Close, L’Oréal • David Debie, Henkel • Patrick Steegmans, Loterie Nationale • Maud Van de Velde, Twentieth Century Fox • Kristine Verhelst, Belgacom • Patricia Vermandele, ING • Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) : l’UBA est membre suppléant au sein du Collège consultatif ; • Les Effie Awards Belgium, qui récompensent les meilleures campagnes de communication pour leur efficacité : l’UBA est responsable du jury et fait partie du Conseil d’Administration ; • Le Jury d’éthique publicitaire (JEP), l’organe autorégulateur de l’ensemble des médias payants : l’UBA y délègue quatre membres du jury ; Ces membres-annonceurs siègent au JEP en tant que membre et sont désignés par l’UBA : • Karolien Pieters, Henkel - Première instance • Marc Donner, D’Ieteren - Première instance • Peter Buijze, Coca Cola - Appel • Véronique Huysmans, PG - Appel • le Conseil de la Publicité (CP) : l’UBA contribue au financement du Conseil de la publicité, association dont l’UBA assure par ailleurs la vice-présidence ; • la World Federation of Advertisers (WFA) : l’UBA est membre de la WFA et fait partie du Comité Exécutif. L’UBA collabore avec : • L'Association of Communication Companies (ACC). L'UBA entretient avec l'ACC des contacts réguliers pour traiter de questions stratégiques ou ponctuelles. Nous publions des docu- ments communs au profit de la qualité de la collaboration entre annonceurs et agences de communication. Des membres de l'ACC interviennent égale- ment à l'UBA Academy. • Les United Média Agencies (UMA). Le sujet principal concerne la rela- tion entre l'annonceur et les agences média. En outre, les membres de l'UMA interviennent en tant que spécialiste médias et consultant pour les Commissions Médias. Certains donnent également des formations à l'UBA Academy. • Les diverses associations, groupes et régies médias. Plus d’informations ? Contactez Chris Van Roey°, CEO chris@ubabelgium.be °Gérant The House of Brands L’UBA est l’interlocuteur par excellence des médias, des associations professionnelles et sectorielles et des pouvoirs publics. L’UBA est par ailleurs en contact avec l’ensemble des acteurs professionnels, économiques, sociaux et politiques concernés, lorsque les points de vue communs des annonceurs méritent d’être représentés et défendus. En 2013, l’UBA continuera à défendre les intérêts des annonceurs et à souligner le rôle positif de la communication commerciale pour l’économie et la société. L’UBA est un porte-parole représentatif des annonceurs et le défenseur d’une communication commerciale honnête, respectueuse et responsable.
  • 12. INFORMERRENCONTRER 10 UBA Rapport annuel 2012 REPRéSENTERéCHANGER INFORMER Des sources de première main pour l’annonceur au top Ce pilier englobe l’ensemble des services chargés d’informer aussi largement que possible les annonceurs affiliés à l’UBA. Dans une société en constante mutation, les annonceurs ont besoin d’une information adéquate pour travailler efficacement et poser des choix pertinents. UBA Academy L’UBA Academy est un atout impor- tant dans l’affiliation à l’UBA. Une large gamme de formations permet aux annon- ceurs de développer leurs compétences et d’améliorer leur efficacité immédiate, dans un environnement complexe et en constante mutation. Avec au cœur du pro- gramme, la pertinence du contenu et la qualité des intervenants. L’UBA fait appel à des experts reconnus du secteur de la communication, doués pour transmettre leur expertise adaptée au quotidien des annonceurs. L’accent est mis sur la pra- tique et l’interactivité. UBA Academy propose quatre types de formations : 1. Le Communication Management College 2. Les Communication Master Classes 3. Les Média Xperiences 4. Les formations ‘in house’ Au total, une quarantaine de formations sont données pendant l'année acadé- mique. 1. Communication Management College Créé en 2008, le Communication Management College remporte un vif succès. La formation de quatre jours aide les jeunes annonceurs à être très vite efficaces dans leurs nouvelles responsabilités. Les cours sont donnés par 15 experts, dont la réputation dans leur domaine n’est plus à faire. La formation se distingue par son côté pratique et concret. Les formateurs émaillent leur discours d’exemples parlants et d’études de cas ancrées dans l’actualité. La connaissance théorique est fournie à titre de support. Les participants sont invités à résoudre des cas pratiques. Le programme se compose d’une journée de formation par mois pendant quatre mois. Il traite des différents aspects du métier : la stratégie, les processus, les concepts et les partenaires de la communication. Un cycle est proposé au printemps et un autre, en automne. En 2012, 67 jeunes professionnels de la communication ont participé à la formation. Ils sont issus des entreprises suivantes, notamment : Alpro, Banque Degroof, Beiersdorf, Belfius, Belgacom, Belisol, BMW, BPost, Carlsberg, CBC, Citibank, Colruyt Group, Danone, Delhaize, Ethias, Europ Assistance, Fisa - Batibouw, Friesland Campina, Goodyear Dunlop Tires, H.J. Heinz, Hans Anders Opticiens, Hasbro, Henkel, IBA, ING Private Banking, JohnsonJohnson, KBC, Kellogg’s, KPN Group, Mondeléz International, Nous vous informons via: UBA Academy UBA Publications UBA Services UBA Website
  • 13. 11 Loterie Nationale, Nestlé, PAB, Rabobank.be, SD Worx, Spadel, The House of Marketing, Thomas Cook, Twentieth Century Fox Film, USG People, Velux, Vi-Spring, Vivium, Vlaamse Overheid et Vlam. COMMUNICATION MANAGEMENT COLLEGE : LES ORATEURS • Stéphane Buisseret – CEO, AIR • Hans Cools – COO, Sanoma Média • Nicolas De Bauw, Client Service Director, TBWA • Patrick De Pelsmacker - Professeur, Université d’Anvers • Dominique De Ville – DG, OMD • Veerle Devos – Client Service Director, Mortierbrigade • Bruno Liesse – DG deepblue, Aegis • Bart Lombaerts – Communication Manager, Vlaamse Liga Tegen Kanker • Pierre Mathelart – DG, Mindtheweb • Stéphanie Radochitzki – Digital Strategy Manager, Space • Anthony Slabinck – CEO, LBI • Stephan Smets – DG, Engage BBDO • Fons Van Dyck – DG, think/BBDO • Nadine Van Rensbergen - Média Consultant • Kristin Verellen – Partner, PeelTheOnion 2. Communication Master Classes Les Communication Master Classes sont des formations brèves d’une demi-jour- née, axées sur un thème spécifique. Les participants s’inspirent de la réalité pour se familiariser avec la pratique. Les formateurs sont des professionnels réputés du monde des entreprises. Ils se font un plaisir de partager leur expérience, d’exposer les évolutions dans leur disci- pline, de présenter des exemples parlants issus de la pratique. Ils communiquent leurs règles d’or et les aspects essentiels du thème abordé. COMMUNICATION MASTER CLASSES : LE PROGRAMME Le programme est mis au point en fonction des publications de l’UBA et des besoins de ses membres. Deux formations par semaine (hors vacances scolaires) sont consacrées aux aspects essentiels des métiers de la communication : • collaboration avec les agences : sélection, rémunération, collaboration, évaluation, briefing, créativité ; • management des médias : social, digital, mobile, audit, production, plan médias, agences médias ; • stratégie : insight consommateur, communication durable, communica- tion interne, communication intégrée, sponsoring, relations publiques, com- munication corporate ; • mesurer : évaluer le ROCI ; • législation : droits d’auteur, contrat de communication ; • compétences individuelles dans le domaine de la communication : pré- sentation, interviews presse. Les chiffres clés de l’UBA Academy En 2012, 67 jeunes professionnels de la commu- nication ont suivi le Communication Management College et 403 participants ont suivi les Master Classes dont le nombre est en forte augmentation. 8 Master Classes 14 Master Classes 2010 2011 2012 7 Média Xperiences 26 Master Classes
  • 14. 12 UBA Rapport annuel 2012 3. Média Xperiences - Nouveau ! L’UBA Academy collabore avec les régies, médias et fédérations pour proposer aux annonceurs une série de « Média Xperiences ». Ces sessions, organisées au sein des entreprises médias permettent aux annonceurs de pénétrer dans les cou- lisses. Les participants se familiarisent avec l’envers du décor en étant présent dans l’une des étapes du processus de médiatisation. Cinq séances, qui ont réuni 45 personnes au total, ont été organisées en 2012. Média XPERIENCES : LE PROGRAMME • Enregistrez votre propre émission radio – StuBru/Var ; • Participez au journal de demain – GvA/ Concentra ; • Construisez la couverture du magazine news de la semaine – Le Vif, Trends/ Roularta ; • Parcourez le cycle de l’info + créez une application mobile - Le Soir/Rossel ; • Créez votre affiche au format réel - JCDecaux. AVANTAGE EXCLUSIF RéSERVé AUX MEMBRES DE L’UBA Toutes les formations proposées par l’UBA Academy sont couvertes par la cotisation annuelle. Elles sont ouvertes aux non-membres au prix de 300 euros par Master Class et par Média Xperience (formations d’une demi-journée chacune) et de 2400 euros pour le Communication Management College (4 jours). 4. Formations ‘in house’ L’UBA Academy peut organiser les Communication Master Classes dans votre entreprise, pour répondre à vos besoins spécifiques : nombre de partici- pants, plages horaires, localisation. Les membres bénéficient de tarifs préféren- tiels. La formation la plus prisée, réalisée en interne, est la session consacrée aux « étapes d’un bon briefing ». Belgacom et Mobistar, notamment, l’ont accueillie dans leurs murs. GARANTIE DE QUALITé Chaque formation fait l’objet d’une prépa- ration rigoureuse et d’une évaluation par les participants, qui sont invités à s’expri- mer sur le contenu, le dynamisme et les qualités pédagogiques de l’animateur. Les témoignages sont repris sur le site de l’UBA, sous la rubrique « Les participants ont la parole ». Un aperçu très clair et complet des différentes possibilités qu’offre la communication mobile. Un participant à la Master Class Mobile Opportunity. En savoir plus sur les formations? Contactez Anne-Sophie Vilain, Training Manager, annesophie@ubabelgium.be Très satisfait ! Une véritable plongée, rapide, dans le sujet. Merci ! Frederik Malesevic, Nestlé, participant à la Master Class « Identity Branding »
  • 15. 13 Les publications de l’UBA De la collaboration entre annonceurs et organisations professionnelles naît sou- vent le besoin de compiler l’information. Les UBA Advertiser Guidelines abordent les sujets les plus divers. Avec à la clé, un relevé général très pratique. En 2012, l’UBA a publié : • Les Social Media Guidelines L’objectif est de guider les annonceurs qui mettent sur pied une nouvelle stratégie de communication axée sur les réseaux sociaux. • Communication Agency Contract Les principes de base d’une collabora- tion efficace entre l’annonceur et son agence sont définis ici pour chaque type de projet, quel que soit le secteur de la communication dont il relève. Quelques publications antérieures de l'UBA : • In-store Communication; • Communication Agency Evaluation; • Remuneration Guide ; • The Client Brief; • Digital Marketing Contract; • Media Audit; • Media Pitch. Ces guides font partie des nombreux documents mis à la disposition des membres de l’UBA. Le site publie éga- lement les guides d’associations profes- sionnelles comme la World Federation of Advertisers et l’European Association of Communication Agencies, qui bénéficient du soutien de l’UBA. La liste complète des publications est dis- ponible sur le site, sous la rubrique Infor- mer/Publications. Tous ces documents peuvent être téléchargés gratuitement par les membres. En savoir plus sur les avantages et services? Contactez Kristin Hannon, Communication Loyalty Manager, kristin@ubabelgium.be Les services de l’UBA L'UBA a développé un nombre de services, spécialement pour ses membres- annonceurs 1. UBA Job Line L’UBA Job Line permet aux annonceurs affiliés de poster sur le site web de l’UBA leurs offres d’emploi en marketing et communication. Les postes vacants sont visibles sur le site, via les e-news et Twitter. Pour en savoir plus : www.ubabelgium.be/ubajobline. 2. UBA Legal Line Vous avez besoin d’un conseil juridique précis ? Vous pouvez compter sur notre service UBA Legal Line. En collaboration avec le bureau d’avocats KOAN, nous donnons gratuitement à nos membres les premiers conseils juridiques. Plus d’informations sur www.ubabelgium.be/ubalegalline. 3. UBA Media Glance Le service UBA Média Glance vous offre une vue claire et rapide. La collaboration avec notre partenaire MediaXim vous donne accès à une source exceptionnelle d'informations sur les investissements publicitaires dans les médias. Les membres de l’UBA peuvent profiter gratuitement de ce service. Plus d’informations sur www.ubabelgum.be/ubamediaglance.
  • 16. 14 UBA Rapport annuel 2012 L’UBA e-news Chaque semaine, l’UBA e-news vous dit tout ce que vous devez absolument savoir sur le secteur et vous tient au courant des activités de l’UBA. Sans compter les avantages exclu- sifs et les entrées gratuites à des événements et formations. Vous ne recevez pas encore l’e-news ? Envoyez vos coordonnées à database@ubabelgium.be. • Les médias sociaux de l’UBA Il va de soi que nous sommes présents dans les médias sociaux. Twitter.com/ubabelgium Be.linkedin.com www.flickr.com/photos/ubabelgium www.ubabelgium/uba/view/fr/rss u Représenter : les dossiers d’actualité et les archives des sujets sur lesquels l’UBA a déjà travaillé ; u INFORMER: • la liste des formations propo- sées par l’UBA Academy ; • toute l’information pertinente : publications, études de marché et documents de référence, té- léchargeables gratuitement pour les membres ; • les services de première ligne : l’UBA Legal Line, l’UBA Média Glance et l’UBA Job Line ; • Avantages supplémentaires pour les membres: une réduction sur Pub Magazine, une réduction quand vous voulez utiliser le speaker service ‘Read My Lips’, etc. u ECHANGER: les Commissions Médias et les Centres d’Expertise ; u RENCONTRER: l’UBA Summer BBQ, l’UBA Trends Day, l’UBA Xmas Lunch, l’UBA Book-it. Con- sultez l’agenda des évènements à venir ou regardez la galerie des photos. • Avantages de l’affiliation? Cliquez vite vers l’aperçu ou contactez Kristin Hannon, Loyalty Manager, pour toutes vos questions concernant l’affiliation. • Quatre piliers accessibles immédiatement : Le site web de l’UBA : entièrement revu en 2012 ! www.ubabelgium.be Le site de l’UBA a été revu pendant l’été 2012. Un travail réalisé avec la collabo- ration de Kunstmaan, en charge du site internet de l’UBA depuis quatre ans. • L’agenda où figurent l’ensemble des activités classées par types : événements, formations, Commissions Médias et Centres d’Expertise. • L’UBA Job Line, qui reprend les offres d’emploi des annonceurs affiliés. Afficher les postes va- cants dans leur entreprise sur ce site est l’un des avantages réservés aux membres. • Les logos des membres de l’UBA défilent dans la bannière en bas du site. Création . • Une rubrique d’actualité grâce à laquelle vous savez tout ce qui intéresse le secteur.
  • 17. 15 REPRéSENTERINFORMERéCHANGERRENCONTRER éCHANGER Acquérir l’expérience des médias et de la communication, et la partager. COMMISSIONS MéDIAS Au sein des trois Commissions Médias, des spécialistes analysent et commentent, chacun dans son domaine, la portée et l’impact des tendances les plus récentes dans les medias. Les Commissions constituent depuis toujours une plate-forme unique où se rencontrent annonceurs et spécialistes des médias. Ils envisagent les opportunités et défis propres au secteur et commentent l’information macro-économique. Les membres de la Commission ne se contentent pas de traiter l’actualité, ils réfléchissent aux changements du marché. L’UBA compte 3 Commissions Médias : 1. La Commission Média TV 2. La Commission Média Presse - Radio - Out of Home 3. La Commission Média Digital Mobile 1. Commission Média TV Président : Luc Van Wichelen, Mondel¯ez International La Commission Média TV réunit des annonceurs qui veulent un paysage télévisé à la fois qualitatif et sainement concurrentiel en Belgique. Ils se penchent sur les nouvelles tendances, la bonne collaboration entre partenaires, la concurrence responsable et l’analyse financière. Principale réalisation en 2012 • Rédaction d’une note de réflexion sur l’évolution du paysage télévisé : en mai 2012, l’UBA a organisé une en- quête qualitative parmi les principaux annonceurs TV, les spécialistes TV des agences medias ainsi qu’un certain nombre de bureaux medias. L’évolution de la télévision commerciale appelle à réflexion, avec notamment la reprise de SBS, la multiplication du nombre de canaux, les câblo-opérateurs qui exigent un rôle plus important dans le paysage télévisé, et le succès croissant de la TV en différé. Dans ce cadre, l’UBA émet plusieurs recommanda- tions en faveur d’une revalorisation de la publicité télévisée et de la mesure de son impact. Autres réalisations en 2012 : • relevé des tendances macro-écono- miques et des évolutions du paysage audiovisuel ; • analyse des modèles d’achat de la publicité télévisée en Belgique, en France et aux Pays-Bas ; • discussion sur le passage à la télévi- sion numérique et sur son impact sur l’audimétrie et le contenu ; • définition d’une position à propos de la mesure de l’audimétrie nouvellement adoptée par le CIM (TV-currency : live + 6 + guests). 2012 s’est caractérisée par de profonds changements dans le paysage télévisé, face auxquels l’UBA a réagi avec vigilance. Luc Van Wichelen, président de la Commission Média TV
  • 18. 16 UBA Rapport annuel 2012 2012 en quelques chiffres… 373 85% 12 28annonceursparticipants desparticipants extrêmementsatisfaits réunionsdes CommissionsMédias réunionsdes Centresd’Expertise 2. Commission Média Presse - Radio - Out of Home Président : Paul Daels, KBC Vice-présidente : Nathalie Schor, Record Bank La Commission Média Presse - Radio - Out of Home se concentre sur l’ensemble des as- pects publicitaires dans la presse, l’affichage, les cinémas. Elle examine en priorité les performances, la rentabilité et la créativité. Principale réalisation en 2012 Définition du lien entre créativité, choix média et efficacité. Le débat intitulé « Lessons from Knokke and Cannes » (nous remercions Karel Vinck et Gino Baeck pour leur intervention) a démontré une fois encore l’existence d’une corrélation forte entre créativité et efficacité. L’importance cruciale du « consommateur comme média en soi », n’est pas encore évi- dente pour tous, mais la sphère des Awards regorge de cas reposants sur ce fait. Autres thèmes abordés en 2012 : • Débat avec des annonceurs grands utili- sateurs d’affichage, sur leurs expériences, sur l’évolution et l’avenir du Out of Home ; • échange de points de vue sur le rôle, l’impact et la valeur ajoutée des medias imprimés, de la radio et du Out of Home dans un environnement de plus en plus numérique ; • « La radio de demain, une télévision sans images ? » : débat réunissant diverses régies radio, sur les atouts créatifs de ce média ; • Suivi des tendances et développements récents, ainsi que des aspects essentiels des études CIM sur les médias print, radio et Out of Home. 3. Commission Média Digital Mobile Président : Jérémy Depauw, Danone La Commission Média Digital Mobile suit les nouvelles tendances de la com- munication en ligne et mobile. Principale réalisation en 2012 Compte tenu de l’accélération du « tout au numérique », la Commission a défini une ligne de conduite consacrée à l’organisa- tion des campagnes numériques et à la mesure de leur rentabilité. Autres réalisations en 2012 : • débat sur la valeur ajoutée de la vidéo numérique et des opportunités liées à ce canal ; • présentation du module de calcul Google digital video GRP et des pre- miers tests réalisés ; • discussion sur la complémentarité entre la TV et le digital ; • aperçu des derniers changements en matière de législation sur la vie privée ; • débat sur l’étude de l’impact des visites et des « j’aime » dans les réseaux sociaux ; • discussion sur la manière d’activer une stratégie digitale réussie. Lorsque plus rien ou presque n’est sûr, il est essentiel que les annonceurs et les médias puissent se faire mutuellement confiance ; tel est, plus que jamais, l’objectif de cette Commission . Paul Daels, président de la Commission Média Presse - Radio - Out of Home 2012 fut l'année ou les médias digitaux ont démon- tré leur capacité à contribuer à la transformation des mo- dèles de communication des annonceurs, grâce à leur inté- gration structurelle dans les plans de communication. Jérémy Depauw, président de la Commission Digital Mobile
  • 19. 17 CENTRES D’EXPERTISE Les Centres d’Expertise invitent régu- lièrement des spécialistes à débattre de thèmes propres au monde de la com- munication. L’objectif est de contribuer à une communication efficace, intégrée et aussi rentable que possible. Les échanges d’expériences durant ces réunions sont particulièrement appréciés. 1. Procurement Communication Nouveau en 2012 : création du Centre d’Expertise Procurement Communication. Président : Bruno Geerkens, DB Apparel Au sein de ce Centre d’Expertise, né en 2012, les participants se concentrent sur la problématique de l’achat de services marketing et communication, en étroite concertation avec les départements achats (procurement). Il s’agit d’offrir une connaissance plus précise du processus d’achat et des coûts des services dans ces domaines spécifiques. 2. Research - Consumer Management Insights Président : Marc Immer, bpost Vice-présidente : Corinne Fermyn, KBC Principale réalisation en 2012 Organisation de l’UBA Trends Day « Love, laugh... live! From insights to human engagement ». 560 participants ont assisté au Trends Day, organisé le 4 octobre au Brussels44Center. Davantage de détails en page 20. Autres réalisations en 2012 : • évaluation qualitative et quantitative des bureaux d’études de marché ; • réflexion sur les médias sociaux comme outils de recherche et de moni- toring de la marque ; • échange de vues sur l’innovation en recherche et techniques de recherche ; • partage d’expériences sur le neuro- marketing comme outil d’aide à la recherche pour récolter et comprendre différemment les insights consomma- teurs ; • discussion avec Febelmar sur la qualité des panels et des incentives. 3. Research – Panels Président : Bart Pelgrims, Coca-Cola Principale réalisation en 2012 En collaboration avec les membres de l’UBA, les détaillants et les fabricants ont réussi à intégrer Cora, Makro et Metro dans le Nielsen. De quoi cerner encore mieux la tendance des distributeurs en Belgique. Autres réalisations en 2012 : • suivi des évolutions de la mesure des données hard discounters et des facteurs de pondération utilisés pour mesurer l’impact sur le category management ; • débat sur les solutions méthodolo- giques et les procédés de validation des données hard discounters en Belgique ; • travaux préparatoires dans la perspec- tive d’une révision des shoptypes en 2013. 1. Procurement Communication 2. Research - Consumer Management Insights 3. Research – Panels 4. Sponsoring Event Communication 5. Point-of-Sales Communication 6. Employer Marketing 7. Communication durable 8. Média Sociaux
  • 20. 18 UBA Rapport annuel 2012 4. Sponsoring Event Communication Présidente : Delphine Baise, ING Belgium Principale réalisation en 2012 Mise sur le marché de l’outil My Evalua- tion. En collaboration avec Optimy et Spon- sorship4Good, un outil d’évaluation et d’optimisation de la rentabilité du sponsoring a été développé. Il contient des modules d’étalonnage pour différentes périodes et différents projets. Consultez www.myevaluationtool.com pour en savoir plus. Autres réalisations en 2012 : • débat sur les sponsorings sportif, culturel, musical et d’entertainment ; • organisation de l’événement « Is your sponsoring worth it? » ; • partage d’expériences d’annonceurs sur l’évaluation de leurs projets de sponsoring. 5. Point-of-Sales Communication Présidente : Nathalie Hublet ad interim Principale réalisation en 2012 Organisation d’une étude consacrée à la mesure de l’impact du matériel promo- tionnel dans les points de vente pour une catégorie bien définie de produits. L’initia- tive permettra d’évaluer l’impact, sur le comportement et l’attitude du consomma- teur, des méthodes et matériaux utilisés dans les points de vente par les annon- ceurs participants. Les résultats de cette étude seront publiés en 2013. Autres réalisations en 2012 : • discussion sur les modèles medias : Cash Point et Info Point ; • status sur les actions couponing pilotés par les marques ou par les détaillants ; • compréhension du trajet du consom- mateur en magasin, grâce à la géolo- calisation ; • prise de contact avec Gondola, pour aligner les points de vues et projets. 6. Employer Marketing Présidente : Sandra Vandorpe, Belgacom Vice-président : Frédéric Williquet, SD Worx Principale réalisation en 2012 Publication du document intitulé « Why and how to make your company a strong Employer Brand ?” Le projet se penche sur la valeur ajou- tée du marketing employeur pour les entreprises et leurs collaborateurs, de même que sur les étapes nécessaires à la réussite de cette stratégie. Autres réalisations en 2012 : • brainstorming sur la définition du terme « employer marketing» ; • débat sur la manière dont l’« Employer Value Proposition » (EVP) peut contri- buer à traduire la valeur ajoutée du marketing employeur dans une straté- gie générale ; • création d’une liste de règles d’or en « employer marketing ». 7. Communication durable Présidente : Nathalie Hublet ad interim Principale réalisation en 2012 Présentation des stratégies de communi- cation durable, conformément aux lignes de conduite établies en 2011. Autres réalisations en 2012 : • échange de vues et d’expériences entre annonceurs ; • réflexion sur la manière de traduire la stratégie de l’entreprise en une straté- gie de communication durable ; • partage de vues sur le soutien aux bonnes causes ; • présentation d’un baromètre sur les insight des nouveaux consommateurs. 8. Médias sociaux Présidente : Nathalie Hublet ad interim Principale réalisation en 2012 Publication du document intitulé Social Média Guidelines qui se penche sur les principales étapes de mise en place d’une stratégie en social média et de sa profes- sionnalisation. Autres réalisations en 2012 : • débat sur le SoLoMo (Social, Local, Mobile) comme nouvelle donne pour une stratégie réussie en social média ; • discussion sur le développement des stratégies visant à utiliser les fans de la marque comme ambassadeurs ; • échange de points de vue sur les stra- tégies relatives aux réseaux sociaux développées par les annonceurs : des objectifs aux résultats. Plus d’informations ? Contactez Nathalie Hublet, Média Manager nathalie@ubabelgium.be
  • 21. 19 REPRéSENTERINFORMERéCHANGERRENCONTRER RENCONTRER L’occasion idéale d’enrichir son réseau Les événements organisés par l’UBA s’avèrent être the place to be pour les professionnels de la communication en Belgique. Contacts formels et informels s’y retrouvent à merveille... Il n’est pas rare que les événements se déroulent à guichets fermés. Quant aux enquêtes de statisfaction effectuées a posteriori, elles sont souvent très élogieuses. L’UBA reste à l’écoute de ses hôtes en 2013 et met plus que jamais tout en œuvre pour continuer à améliorer ses prestations. De UBA Trends Day 04/10/12 - Brussels44Center, Passage 44 560 participants Le 4 octobre s’est déroulée la huitième édition de l’UBA Trends Day, consacrée aux tendances les plus récentes sur le comportement du consommateur ainsi qu’aux techniques médias, communica- tion et recherche. L’UBA Trends Day réunit chaque année quelque 500 participants – 560 en 2012 – dont 42 % d’annonceurs ! Articulé autour du thème « Love, laugh... live! From insights to human engage- ment », l’UBA Trends Day a démontré toute l’importance de la solidarité entre les personnes. Martin Lindstrom, désigné par Time Magazine comme l’une des 100 personnes les plus influentes dans le monde et invité d’honneur de l’édition 2012, s’est penché sur les résultats d’une expérience unique : une année durant, il a invité une famille à faire valoir marques et produits auprès de voisins et amis, qui ignoraient tout de l’expérience. Ses conclusions sur l’influence du bouche-à-oreille ouvrent des perspectives nouvelles. Les événements networking de l'UBA UBA Summer BBQ UBA Trends Day CEO Breakfast UBA Book it Advertiser personality of the year Award UBA Xmas Lunch UBA Trends Day : programme • Keynote: Martin Lindstrom, auteur des best-sellers internationaux Brandwashed et Buyology. Une nouvelle dimension de l’engagement humain • Johnica Reed, Buzz Marketing Group, Dans la peau de la génération Y • Alex Batchelor, BrainJuicer London, Vivre à fond et récolter les récompenses • Dominique Vercraeye, TNS Média, Nouvelles tendances dans les métiers MarCom : quel futur? • Christophe Fauconnier Benoit Beaufils, Innate Motion, Comment le marketing humain crée des valeurs autant pour les gens que les entreprises ? • Ashley Ringrose, Soap Creative, Pourquoi les marques ne doivent pas oublier que nous avons tous été un jour des enfants
  • 22. INFORMERRENCONTRER 20 UBA Rapport annuel 2012 REPRéSENTERéCHANGER 591 560 92 1 245participantsà l'UBASummerBBQ participantsà l'UBATrendsDay participantsau CEOBreakfast participantsà l'UBAXmasLunch CEO Breakfast 20/5/2013 – Midi 5, parc du Cinquantenaire 92 participants, dont 17 CEO des médias L’UBA CEO Breakfast est l’occasion de faire des rencontres exclusives. Les mem- bres du Conseil d’administration de l’UBA, les CEO et les responsables de commu- nication membres de l’UBA ainsi que des CEO des médias, s’y retrouvent dans un contexte informel. UBA Book it Lors de l’UBA Book-it, l’auteur d’un ouvrage important et récent consacré au marketing ou à la communication vient parler brièvement de son livre, entre 8 h et 9 h le matin, et répond aux questions des participants. Le tout autour d’un petit déjeuner. Les hôtes repartent avec un exemplaire du livre. L’UBA a invité les orateurs suivants en 2012 : 1. Steven Van Belleghem, auteur de The Conversation Company, qui succède au best-seller The Conversation Manager. 2. Chris Van Roey Martine Ballegeer, auteurs de Adverteerder zkt Reclamebureau. Daten in de reclamewereld (« Annonceur cherche agence de pub ; faire son choix dans le monde de la publicité »). 3. Herman Toch et son Transformeren om te overleven (« Transformer pour survivre »). 4. Jan Van den Bergh, à qui l’on doit Ik ben een aanrader (« Je suis vivement recommandé »). UBA Summer BBQ 30/08/12 – Ferme de Bilande, Lasne 591 participants L’UBA Summer BBQ, pour une transition parfaite entre détente et reprise d’activité. La recette de l’UBA Summer BBQ est simple : beau temps, ambiance, ren- contres… L’initiative attire chaque année plus de 500 spécialistes du secteur !
  • 23. 21 UBA Xmas Lunch 13/12/12 – Tour Taxis 1245 participants L’UBA Xmas Lunch est un événement festif qui attire chaque année une foule d’annonceurs et d’acteurs éminents du monde des médias. L’année dernière, la capacité de la salle nous avait contraint à limiter le nombre d’invités ; c’est pourquoi nous avons opté, en 2012, pour les installations de Tour Taxis, plus vastes et plus centra- les. Le nombre d’hôtes a dès lors battu tous les records : 1245 ! advertiser personality of the year Award 13/12/12 – Tour Taxis L'Advertiser of the Year Award est un prix prestigieux, à l'initiative de l'UBA et PUB Magazine, et est accordé à l’annonceur le plus méritant de l’année. En 2012, Sigrid Van Den Houte (Vice President brand, media communications,Telenet) a remporté l'award. Les 2 autres nominés étaient Walter Torfs de BNP Paribas et Yves De Voeght de Coca-Cola. Plus d’informations ? Contactez Frédéric Ackermans, Event Partnership Manager frederic@ubabelgium.be
  • 24. investissementsmédias 22 UBA Rapport annuel 2012 1. évolution des investissements médias 2003 – 2012 Le «double dip» de la crise économique se fait sentir aussi dans les investissements médias en 2012. Là où une croissance de 9,3% se manifestait encore en 2010, nous constatons que les investissements bruts n’ont augmenté que de 3,5% en 2011 et à peine de 0,43% en 2012. Ce chiffre est inférieur à celui de l’inflation, qui a été cette même année de 2,08%. Avec 40,1% des investissements, c’est encore la TV qui se taille la part du lion. La croissance la plus élevée va toutefois à la radio (part de marché de 12,9%, outdoor (8,5%) et online (5,6%)). Cette croissance semble se faire au détriment des médias print. Les magazines et la presse quotidienne sont d’ailleurs les plus grands perdants structurels à long terme. Les investissements médias 2012 en Belgique L’UBAaidelesannonceursàmaximaliserlerendementdeleursinvestissementsencommunication, dans un environnement ouvert et transparent. Les annonceurs ont besoin d’informations de qualité relatives aux investissements médias en Belgique. Grâce à MediaXim, de très nombreuses informations sont à leur disposition dans notre pays. Les agences et régies médias sont en mesure d’informer largement les annonceurs à ce sujet. Cependant, à l’UBA, nous pensons qu’il est important de mettre chaque année un document de référence clair à la disposition de nos membres. MediaXim mesure également la pression publicitaire brute dans la «pige» MDB (MediaDataBase). Ce sont essentiellement les données publiques extraites de cette étude qui sont utilisées. Attention : les investissements mentionnés se fondent sur les tarifs médias bruts, et non sur les montants effectivement payés. L’étude MDB mesure donc bien la pression publicitaire, et non les dépenses publicitaires nettes. Votre opinion concernant cette troisième édition sera hautement appréciée et rendra possible l’amélioration de ce document de référence dans les années a venir. Nous remercions vivement tous ceux qui ont contribue a la réalisation de ce document. L’équipe UBA
  • 25. 23 évolution en euros In euro CINEMA DAILIES FREE SHEETS MAGAZINES ONLINE OUTDOOR RADIO TV Total 25.999.922 € 747.480.799 € 153.915.742 € 300.734.727 € 84.922.666 € 238.781.808 € 375.513.688 € 1.161.345.040 € 3.088.694.392 € 2007 In euro CINEMA DAILIES FREE SHEETS MAGAZINES ONLINE OUTDOOR RADIO TV Total 25.290.110 € 471.740.552 € 268.660.618 € 197.798.403 € 228.708.671 € 945.280.824 € 2.137.479.178 € 25.043.145 € 531.103.923 € 281.876.040 € 204.519.332 € 252.588.688 € 1.003.554.030 € 2.298.685.158 € 28.817.093 € 592.610.968 € 280.421.834 € 214.558.511 € 289.432.148 € 981.518.610 € 2.387.359.163 € 29.675.585 € 701.466.225 € 174.875.603 € 286.610.417 € 46.519.730 € 226.556.821 € 326.976.649 € 1.071.169.986 € 2.863.851.016 € 2003 2004 2005 2006 32.950.044 € 745.040.745 € 142.592.360 € 262.570.672 € 201.373.447 € 307.816.111 € 465.269.066 € 1.446.368.760 € 3.603.981.205 € 2012 26.818.900 € 736.680.479 € 150.442.649 € 299.949.376 € 119.105.408 € 249.456.454 € 377.186.504 € 1.204.777.243 € 3.164.417.013 € 24.622.596 € 730.298.758 € 152.220.550 € 281.724.935 € 129.246.951 € 248.130.898 € 357.710.811 € 1.246.760.046 € 3.170.715.545 € 25.678.641 € 767.794.337 € 141.112.049 € 296.626.680 € 168.331.334 € 253.690.408 € 398.861.095 € 1.414.339.916 € 3.466.434.461 € 30.926.516 € 761.154.803 € 140.774.401 € 273.716.550 € 183.123.955 € 278.570.669 € 444.174.585 € 1.453.904.347 € 3.566.345.826 € 2008 2009 2010 2011 évolution en share of voice * Online = only display advertising Source: CIM MDB et Mediaxim In SOV CINEMA DAILIES FREE SHEETS MAGAZINES ONLINE* OUTDOOR RADIO TV Total In SOV CINEMA DAILIES FREE SHEETS MAGAZINES ONLINE* OUTDOOR RADIO TV Total 2007 0,8% 24,2% 5,0% 9,7% 2,7% 7,7% 12,2% 37,6% 100% 2003 1,2% 22,1% 0,0% 12,6% 0,0% 9,3% 10,7% 44,2% 100% 2004 1,1% 23,1% 0,0% 12,3% 0,0% 8,9% 11,0% 43,7% 100% 1,2% 24,8% 0,0% 11,7% 0,0% 9,0% 12,1% 41,1% 100% 2005 1,0% 24,5% 6,1% 10,0% 1,6% 7,9% 11,4% 37,4% 100% 2006 2012 0,9% 20,7% 4,0% 7,3% 5,6% 8,5% 12,9% 40,1% 100% 2008 0,8% 23,3% 4,8% 9,5% 3,8% 7,9% 11,9% 38,1% 100% 2009 0,8% 23,0% 4,8% 8,9% 4,1% 7,8% 11,3% 39,3% 100% 0,7% 22,1% 4,1% 8,6% 4,9% 7,3% 11,5% 40,8% 100% 2010 0,9% 21,3% 3,9% 7,7% 5,1% 7,8% 12,5% 40,8% 100% 2011
  • 26. 24 UBA Rapport annuel 2012 2. Top 100 des annonceurs Il est remarquable d’observer que dans le Top 10, seul un annonceur a vu ses investissements croître en 2012 (Reckitt Benckiser). Le fossé entre le Top 2, Procter Gamble et Unilever, et les autres reste important. Les réductions les plus fortes sont à mettre au compte de : Delhaize, Ford, Unilever, Belgacom, Telenet et BMW. Rank 2012 Advertisergroup In 2012 (kEUR) In 2011 (kEUR) Diff 2012/2011 Rank 2011 1 PROCTER GAMBLE BENELUX 126.996 127.661 -0,5% 1 2 UNILEVER 101.380 112.478 -9,9% 2 3 D'IETEREN GROUP 63.093 65.588 -3,8% 3 4 PSA PEUGEOT CITROEN 58.056 58.260 -0,4% 5 5 BELGACOM GROUP 56.780 60.243 -5,7% 4 6 L'OREAL GROUP 52.059 52.527 -0,9% 8 7 COCA-COLA BELGIUM-LUXEMBOURG 51.780 53.671 -3,5% 7 8 VLAAMSE Média MAATSCHAPPIJ 48.247 54.590 -11,6% 6 9 RECKITT BENCKISER 46.348 41.690 11,2% 10 10 RENAULT-NISSAN ALLIANCE 42.027 44.134 -4,8% 9 11 LIDL CO 38.139 26.890 41,8% 21 12 KRAFT FOODS 35.324 35.709 -1,1% 12 13 NATIONALE LOTERIJ 34.031 35.412 -3,9% 13 14 ROULARTA Média GROUP 32.924 32.421 1,6% 16 15 DE PERSGROEP 32.461 39.569 -18,0% 11 16 GEMEENSCHAPPEN EN GEWESTEN 31.750 30.717 3,4% 18 17 COLRUYT 31.388 25.759 21,9% 24 18 DAIMLER BENZ GROUP 30.307 22.950 32,1% 30 19 FRANCE TELECOM 28.800 27.753 3,8% 20 20 TELENET GROUP HOLDING 28.744 33.086 -13,1% 14 21 CORELIO GROEP 28.607 31.940 -10,4% 17 22 FORD AUTOMOTIVE GROUP 27.262 32.958 -17,3% 15 23 SANOMA MAGAZINES FINLAND 26.657 25.834 3,2% 23 24 GENERAL MOTORS CORP. 25.606 23.521 8,9% 29 25 DELHAIZE DE LEEUW 25.577 29.709 -13,9% 19 26 CLT-UFA 25.394 22.587 12,4% 31 27 CARREFOUR GROEP 25.284 21.893 15,5% 32 28 DANONE GROUP 25.024 26.833 -6,7% 22 29 TECTEO 24.339 24.142 0,8% 25 30 BNP-PARIBAS 23.467 19.264 21,8% 36 31 NESTLE GROUP 23.251 23.956 -2,9% 26 32 ING GROEP 23.065 21.589 6,8% 34 33 VRT 22.094 23.630 -6,5% 28 34 BELFIUS BANK VERZEKERINGEN 21.394 - 7586 35 METRO GROEP 21.188 19.998 6,0% 35 36 MARS INCORPORATED 20.200 21.636 -6,6% 33 37 BMW GROUP BELGIUM 20.044 23.775 -15,7% 27 38 SONY GROEP 18.862 14.987 25,9% 46 39 BEIERSDORF 17.362 17.881 -2,9% 40 40 KPN BELGIUM 16.317 14.217 14,8% 50 41 SAMSUNG 16.257 12.454 30,5% 58 42 KBC GROUP 15.399 14.793 4,1% 48 43 JOHNSON JOHNSON 15.366 18.172 -15,4% 37 44 20TH CENTURY FOX 15.290 17.029 -10,2% 41 45 ROSSEL 15.017 13.080 14,8% 57 46 BACARDI-MARTINI BELGIUM 14.657 12.195 20,2% 60 47 MEDIABEL 14.646 13.332 9,9% 54 48 GDF SUEZ GROUP 14.464 14.030 3,1% 51 49 THE WALT DISNEY COMPANY 14.436 13.274 8,8% 55 50 FERRERO 13.554 18.086 -25,1% 38 51 TOYOTA BELGIUM 13.502 11.395 18,5% 64 52 VIVENDI - UNIVERSAL 13.429 14.922 -10,0% 47
  • 27. 25 Rank 2012 Advertisergroup In 2012 (kEUR) In 2011 (kEUR) Diff 2012/2011 Rank 2011 53 3 SUISSES INTERNATIONAL GROEP 13.186 9.755 35,2% 73 54 HENKEL BELGIUM 13.156 15.300 -14,0% 44 55 INBEV 13.109 12.275 6,8% 59 56 ETHIAS 12.832 11.939 7,5% 62 57 LVMH (LOUIS VUITTON MOET HENNESSY) 12.341 11.105 11,1% 66 58 FIAT GROUP 11.905 17.886 -33,4% 39 59 CAMPBELL FOODS BELGIUM 11.779 13.164 -10,5% 56 60 AUREX 11.677 12.080 -3,3% 61 61 CREDIT MUTUEL GROUP 11.628 5.042 130,6% 126 62 MCDONALD'S BELGIUM 11.150 9.323 19,6% 75 63 RTBF 10.692 11.450 -6,6% 63 64 QUICK RESTAURANTS 10.565 8.794 20,1% 79 65 FEDERALE BELGISCHE STAAT 10.564 8.299 27,3% 85 66 LACTALIS GROUPE 10.487 10.351 1,3% 70 67 THOMAS COOK 10.438 9.075 15,0% 77 68 AXA GROUP 10.375 14.357 -27,7% 49 69 IKEA BELGIUM 10.061 15.009 -33,0% 45 70 PEARLE VISION 10.007 8.756 14,3% 80 71 SBS BELGIUM 9.997 10.850 -7,9% 68 72 EURO COMEX 9.807 8.118 20,8% 90 73 KINGFISHER GROUP 9.577 10.244 -6,5% 71 74 ALCOPA 9.460 13.696 -30,9% 52 75 FROMAGERIES BEL KAASFABRIEK 9.386 8.019 17,0% 91 76 KINEPOLIS GROUP 9.353 8.753 6,9% 81 77 KELLOGG'S 9.310 13.360 -30,3% 53 78 MATTEL BELGIUM 8.932 6.646 34,4% 106 79 EDF LUMINUS 8.889 1.815 389,8% 271 80 UNIVERSAL PICTURE INTERNATIONAL FILM ENTERTAINMENT - UPI 8.730 10.728 -18,6% 69 81 LANDBOUWKREDIET GROEP 8.655 10.997 -21,3% 67 82 HENNES MAURITZ 8.521 7.425 14,8% 97 83 VLAM - VLAAMS PROMOTIECENTRUM VOOR AGRO EN VISSERIJMARKETING 8.507 9.825 -13,4% 72 84 STUDIO 100 8.426 9.137 -7,8% 76 85 MUSIC HALL 8.297 5.695 45,7% 116 86 NATIONALE MAATSCHAPPIJ VAN DE BELGI- SCHE SPOORWEGEN 8.236 8.227 0,1% 87 87 LOTUS BAKERIES 8.062 7.287 10,6% 98 88 NOVARTIS GROUP 7.998 9.698 -17,5% 74 89 BONGRAIN BELGILUX 7.900 7.821 1,0% 93 90 KREFEL 7.854 8.748 -10,2% 82 91 NINTENDO 7.699 11.385 -32,4% 65 92 CLEAR CHANNEL 7.688 8.623 -10,8% 83 93 COLGATE-PALMOLIVE BELGIUM 7.664 9.013 -15,0% 78 94 HASBRO 7.338 6.691 9,7% 105 95 TATA 7.315 4.143 76,5% 146 96 CEMEPRO 7.302 8.578 -14,9% 84 97 JETAIR 7.174 7.643 -6,1% 95 98 OMEGA PHARMA 7.153 5.882 21,6% 114 99 BRUSSELS AIRLINES 7.034 6.692 5,1% 104 100 RADIO CONTACT 6.940 5.853 18,6% 115 total 2.062.800  2.049.770 0,0064
  • 28. 26 UBA Rapport annuel 2012 3. Investissements médias par secteur économique Sur l’ensemble de l’année 2012, c’est à nouveau le groupe «Culture, Tourisme, Loisirs et Sports» qui est le secteur économique le plus important, suivi à bonne distance par «Distribution/Retail»(16%), «Alimentation»(13%), «Services»(12%) et «Transport»(10%). Cela est dû au fait que les grands groupes médias sont repris dans ce secteur économique et qu’il y a de nombreux contrats d’échange. Cependant, nous observons là aussi une réduction. Les plus belles croissances : «L’énergie» et «Les services» (banques, assurances,...). Les chutes les plus remarquables : «Alimentation», «Beauté/Hygiène» et «Telecom». Source : Mediaxim In euro Culture - Leisure - Tourism - Sports Distribution Food Services Transport Beauty - Hygiene House and office equipment Telecom House and office maintainance Health - Well-being Clothes - Accessories Energy Pets Corporate Others Grand Total 2011 875.526.664 549.988.866 469.801.069 400.697.325 379.196.005 281.877.690 162.212.260 173.347.600 87.492.205 74.479.969 74.714.795 43.844.020 10.844.053 4.465.656 126.833 3.588.615.011 2012 872.927.641 566.016.038 450.609.135 436.657.570 377.632.919 269.706.630 164.440.198 164.104.298 86.783.730 72.541.346 68.324.692 57.636.944 10.503.322 5.595.481 501.262 3.603.981.206 Diff 2012 / 2011 -0,3% 2,9% -4,1% 9,0% -0,4% -4,3% 1,4% -5,3% -0,8% -2,6% -8,6% 31,5% -3,1% 25,3% 295,2% 0,4% 24,22% 15,71% 12,50% 12,12% 10,48% 7,48% 4,56% 4,55% 2,41% 2,01% 1,90% 1,60% 0,29% 0,16% 0,01% 100% In SOV 2012 In Euro Source : Mediaxim Culture - Leisure - Tourism - Sports 24,22 Distribution 15,71 Food 12,50 Services 12,12 Transport 10,48 Beauty - Hygiene 7,48 House and office equipment 4,56 Telecom 4,55 House and office maintenance 2,41 Health - Wellbeing 2,01 Clothes - Accessories 1,90 Energy 1,60 Pets 0,29 Corporate 0,16
  • 29. 27 4. évolution des investissements médias par secteur économique et par type de médias Dans ce tableau, nous examinons la part que chaque secteur économique représente dans chaque type de média. Exemple de lecture : le groupe «Culture, Tourisme, Loisirs et Sports» représente 24,22% du total des investissements médias. Mais dans les investissements dans le média «cinéma», ce secteur économique représente 25%. Les investissements de ce groupe dans le cinéma ont diminué de 2,5% en 2012 par rapport à 2011. Source : Mediaxim In % Culture - Leisure - Tourism - Sports Distribution Food Services Transport Beauty - Hygiene House and office equipment Telecom House and office maintainance Health - Well-being Clothes - Accessories Energy Pets Corporate Others Grand Total 24,22% 15,71% 12,50% 12,12% 10,48% 7,48% 4,56% 4,55% 2,41% 2,01% 1,90% 1,60% 0,29% 0,16% 0,01% 100% In SOV 2012 25,0% 2,0% 33,0% 20,0% 13,0% 2,0% 0,0% 2,0% 0,0% 0,0% 0,0% 2,0% 0,0% 0,0% 0,0% 100,0% Share Evol -2,5% -37,2% 14,6% 38,3% 4,9% -65,9% -90,8% 704,9% 0,0% 0,0% -84,2% 168,2% 0,0% 0,0% 0,0% 6,5% Cinema Share Evol 12,0% 49,0% 3,0% 14,0% 5,0% 1,0% 14,0% 0,0% 1,0% 0,0% 1,0% 1,0% 0,0% 0,0% 0,0% 100,0% 0,1% 1,0% 53,6% -8,5% -22,6% 18,3% 15,0% -40,1% 18,9% 32,7% 21,8% 68,5% 38,1% 9,8% 0,0% 1,3% Free sheets Share Evol Dailies 30,0% 28,0% 2,0% 17,0% 10,0% 1,0% 5,0% 4,0% 0,0% 1,0% 2,0% 2,0% 0,0% 0,0% 0,0% 100,0% -5,4% -0,8% 2,6% 2,3% -9,8% -32,7% 11,5% -9,1% -27,2% -1,5% -6,9% 60,7% -43,3% 668,4% -16,4% -2,1% Share Evol 18,0% 7,0% 6,0% 29,0% 21,0% 3,0% 4,0% 7,0% 0,0% 1,0% 1,0% 2,0% 0,0% 0,0% 0,0% 100,0% 10,3% -0,2% -11,5% 26,4% 12,9% -33,4% -0,4% -8,5% -31,2% 43,4% -29,5% -22,9% 14,6% 0,0% -30,2% 6,7% Internet In % Culture - Leisure - Tourism - Sports Distribution Food Services Transport Beauty - Hygiene Telecom House and office equipment House and office maintenance Health - Well-being Clothes - Accessories Energy Pets Corporate Others Grand Total 24,22% 15,71% 12,50% 12,12% 10,48% 7,48% 4,56% 4,55% 2,41% 2,01% 1,90% 1,60% 0,29% 0,16% 0,01% 100% In SOV 2012 34,0% 11,0% 5,0% 10,0% 8,0% 8,0% 8,0% 1,0% 0,0% 3,0% 10,0% 1,0% 0,0% 0,0% 0,0% 100,0% Share Evol 1,9% 1,4% -2,3% -8,1% -9,7% -18,4% -8,9% -13,1% -52,1% 20,6% -10,2% 33,5% -5,8% 0,0% 63,4% -4,2% Magazines Share Evol 25,0% 28,0% 4,0% 16,0% 14,0% 0,0% 4,0% 5,0% 0,0% 0,0% 0,0% 3,0% 0,0% 0,0% 0,0% 100,0% -3,0% 5,1% -1,7% 3,4% 15,6% 39,3% 1,7% 4,0% 0,0% 82,5% -60,7% 37,6% 1081,8% 0,0% 0,0% 4,5% Radio Share Evol Out of home 16,0% 9,0% 18,0% 12,0% 25,0% 5,0% 2,0% 7,0% 0,0% 0,0% 5,0% 2,0% 0,0% 0,0% 0,0% 100,0% 9,1% -5,6% 10,9% 11,1% 4,3% -4,1% -6,6% -13,3% -64,6% 304,9% -0,4% 126,5% 0,0% 0,0% 43,2% 4,8% Share Evol 23,0% 6,0% 22,0% 6,0% 6,0% 15,0% 4,0% 5,0% 6,0% 4,0% 1,0% 1,0% 1,0% 0,0% 0,0% 100,0% 1,3% 16,7% -7,3% 24,1% -6,9% -0,7% -2,5% -3,7% 0,5% -9,0% -14,3% 16,6% -5,5% 505,9% 55,2% -0,5% TV
  • 30. 28 UBA Rapport annuel 2012 First quintile Second quintile Third quintile Fourth quintile Fifth quintile Total 61.101.193 € 27.159.436 € 12.295.597 € 3.406.452 € 97.394 € 467.746 € Average média budget 12 26 59 211 7397 7705 Number of advertisers Dailies 1,1% 1,3% 0,8% 0,7% 0,6% 0,9% Cinema 13,5% 27,4% 17,4% 15,6% 29,8% 20,7% SOV Internet 2,9% 4,9% 4,3% 3,7% 3,9% 4,0% Free sheets 4,4% 6,3% 6,4% 5,5% 5,4% 5,6% Out of home 3,4% 7,2% 5,3% 7,0% 13,6% 7,3% Magazines 6,7% 7,1% 11,0% 9,3% 8,5% 8,5% Radio 8,8% 14,2% 12,0% 15,5% 14,2% 12,9% TV 59,1% 31,5% 42,7% 42,7% 24,0% 40,1% SOV First quintile Second quintile Third quintile Fourth quintile Fifth quintile Total 5. Répartition des annonceurs et média mix par taille de budget En 2012, nous avons recensé 7.705 annonceurs. Tout comme les années précédentes, 12 annonceurs représentent 20% du total des investissements médias en Belgique en 2012. 308 annonceurs, soit 4% du total, représentent 80% des investissements totaux. Source : Mediaxim
  • 31. 29 First quintile Second quintile Third quintile Fourth quintile Fifth quintile Total PLURIMEDIA Number of advertisers 12 26 59 211 7.397 7.705 CINEMA Number of advertisers 2 3 8 19 170 202 SOV 25% 15% 19% 21% 20% 100% DAILIES Number of advertisers 8 17 52 240 3.620 3.937 SOV 20% 20% 20% 20% 20% 100% FREE SHEETS Number of advertisers 2 3 7 29 820 861 SOV 19,3% 21,6% 19,6% 19,6% 19,9% 100% INTERNET Number of advertisers 6 13 27 66 1.088 1.152 SOV 19,6% 20,6% 19,8% 20% 20% 100% MAGAZINES Number of advertisers 8 29 78 276 2.777 3.168 SOV 19,5% 20,6% 20% 20% 19,9% 100% Out of home Number of advertisers 7 15 28 70 812 932 SOV 18,9% 21,4% 19,6% 20,2% 19,9% 100% RADIO Number of advertisers 10 21 37 109 1.485 1.662 SOV 19,5% 20,3% 20,3% 20,1% 19,8% 100% TV Number of advertisers 4 14 33 83 1.194 1.328 SOV 21% 19,4% 19,6% 20% 20% 100% 6. Nombre d’annonceurs par type de média Pour chaque type de média, c’est le «Principe de Pareto» qui est appliqué, selon lequel une part importante des investissements est concentrée sur un nombre réduit d’annonceurs. Cette même «Règle de Pareto» est appliquée pour la comparaison des nombres d’annonceurs par type de média. Source : Mediaxim
  • 32. UBA Rapport annuel 201230 UBA dans la presse
  • 33. 31
  • 34. UBA Rapport annuel 201232 1. Contribuez à définir les points de vue que l’UBA met en avant lors de ses entretiens avec le secteur et les pouvoirs publics. 2. Accédez - vos collaborateurs et vous - au site internet réservé aux membres, aux informations exclusives sur les thèmes spécifiques et les évolutions les plus récentes sur le marché. 3. Téléchargez gratuitement des documents de référence (agency evaluation guidelines, social media guidelines, briefing template, directives pour un pitch média, etc.). 4. Recevez - vos collaborateurs et vous - une information à jour en provenance du secteur, par le biais de l’e-newsletter de l’UBA. 5. Accédez aux UBA Services (avis juridique gratuit) ou à l’UBA Job Line et demandez les rapports médias (p.e. investissements médias dans votre secteur). 6. Soyez invité aux réunions des Commissions Médias et des Centres d’Expertise, au cours desquelles les annonceurs affiliés échangent leurs idées. 7. Participez gratuitement aux formations en communication de l’UBA Academy (une quarantaine par an). 8. Accédez à un vaste réseau d’acteurs reconnus en communication. 9. Recevez une réponse à toutes vos questions pratiques en communication. 10. Participez à tous les événements de l’UBA et bénéficiez du tarif membre : UBA Trends Day, UBA BBQ, UBA Xmas Lunch, UBA Book it, etc. L’affiliation vaut pour l’entreprise : tous les collaborateurs marketing et communication bénéficient de l’ensemble des avantages et services disponibles. N’hésitez pas à vous affilier à l’UBA. Comme les 200 entreprises qui réalisent la majorité des investissements en communication en Belgique. Des suggestions ? Des questions ? Contactez Kristin Hannon, Communication Loyalty Manager, kristin@ubabelgium.be Pas encore membre ? Contactez Mia Venken, Sales Marketing Manager, mia@ubabelgium.be Les dix avantages d’être membre de l’UBA Vous bénéficiez d’une large gamme de prestations adaptées à vos besoins. Tout cela avec un seul objectif : vous aider à communiquer d’une manière toujours plus efficace et plus rentable. Nous sommes là pour vous aider. Vous avez des questions ? N’hésitez pas à nous en parler. Car nous aussi, nous améliorons notre offre de services en permanence.
  • 35. Karin Bruggeman Finance Administration Manager karin@ubabelgium.be T. +32(0)2 260 05 76 M. +32(0)473 92 97 79 Nathalie Hublet Media Manager nathalie@ubabelgium.be T. +32(0)2 260 05 73 M. +32(0)476 27 01 37 Kristin Hannon Communication Loyalty Manager kristin@ubabelgium.be T. +32(0)2 260 05 75 M. +32(0)495 55 72 27 Anne-Sophie Vilain Training Manager annesophie@ubabelgium.be T. +32(0)2 260 05 80 M. +32(0)473 99 35 58 Mia Venken˚˚ Sales Marketing Manager mia@ubabelgium.be T. +32(0)2 260 05 72 M. +32(0)477 44 51 04 Frédéric Ackermans Event Partnership Manager frederic@ubabelgium.be T. +32(0)2 260 05 74 M. +32(0)477 66 52 36 L’équipe UBA à votre service ˚ ˚ Gérante,PassievoorMarketingsprl Chris Van Roey˚ CEO chris@ubabelgium.be T. +32(0)2 260 05 71 M. +32(0)495 55 71 50 ˚ Gérant,TheHouseofBrandssprl
  • 36. Ajoutez votre entreprise à notre fichier Une action intelligente avec un rendement maximal Editeur responsable : Union Belge des Annonceurs, Chris Van Roey, Antwerpselaan 2, 1853 Strombeek-Bever, www.ubabelgium.be - avril 2013 Ont collaboré à la réalisation de cette publication : Comfi - www.comfi.be (Design impression) • Olivier Petit - www.creativeroom.com (photos) • Média Monitoring - www.auxipress.be (articles presse) • UMA : Remi Boel, Marketing Intelligence Director OmnicomMediaGroup (chiffres média) - MediaXim AB Inbev | Adecco | AG Insurance | Akzo Nobel Decorative Coatings | Albert Heijn Belgium | Alpha Card | Alpro | Aveve Retail | AXA | Bacardi-Martini | Bahlsen | Banque Degroof | Base | Bayer | Bebat | Beiersdorf | Belfius | Belgacom | Belisol | BeTV | Biscuiterie Jules Destrooper | BKCP Banque | Blackberry | BMW | BNP Paribas Fortis | Bpost | Bpost Banque | Brantano | Brasserie Haacht | Brasseries Alken-Maes | Brico | Bulo | Buy Way Personal Finance | Capgemini | Carglass | Carlsberg Importers | Carrefour | CBC | Chanel | Chiquita Fresh | Citibank | Club Brugge | Coca-Cola | Cofidis | COIB | Colgate-Palmolive | Colruyt Group | Confiserie Leonidas | Corman | Crédit Agricole | D.E. Master Blenders 1753  | D'Ieteren | Danone | De Lijn | De Witte Lietaer | Decathlon | Delhaize | Delta Lloyd | Deutsche Bank | Diageo | DIM | Dr. Oetker | Duvel Moortgat | Eandis | Electrabel | Electrolux | Elia | Energizer | Entrepreneurs pour Entrepreneurs | Estée Lauder Cosmetics | Ethias | Europ Assistance | Eurostar | Eviso | Fédérale Assurance | Ferrero | Festival van Vlaanderen | Filmfestival Gent | Fisa-Batibouw | Flanders District of Creativity | Fnac | Fondation contre le Cancer | Fost Plus | Fountain | FrieslandCampina | Fromagerie Bel | Gamma | GlaxoSmithKline Consumer Healthcare | Godiva | Goodyear Dunlop Tires | H.J. Heinz | Hans Anders Opticiens | Hasbro | Hays | Henkel | Hyundai | IBA | IJV - IFAS | Ikea | ING | Inno | Johnson Johnson | KBC | Kellogg's | Keytrade Bank | Kimberly-Clark | Kuwait Petroleum | L'Oréal | La William | Le Forem | LeasePlan | Loterie Nationale | Lotus Bakeries | Luminus | Mars | Mastercard | Mattel | Mazda | McDonald's | Melitta | Mensura | Microsoft | Miele | Mobistar | Mondel¯ez | Mora | Music Hall | Nespresso | Nestlé | Novartis | Omega Pharma | Opel | Optima Banque | Orangina Schweppes | Oxytrends | PAB | Pairi Daiza | Palm Breweries | Parship | Partena | Perfetti Van Melle | Pernod Ricard | Peugeot | Pietercil Delby's | Procter Gamble | Proximus | Puilaetco Dewaay Private Bankers | PwC Belgium | Rabobank.be | Raffinerie Tirlemontoise | Randstad | Record Bank | Recupel | Renault | Reynaers Aluminium | Saint-Gobain Gyproc | Samsung | Sanofi-Aventis | Sapa Building System | SD Worx | Securex | Siemens | Snack Ventures - Smith Foods Group | SNCB  | Sodexo | Sony Computer Entertainment | SOS Villages d'Enfants | Spadel | Start People | Stepstone | STIB | Storck | Suzuki | Talent Gallery | TBS Belgium | Telenet | Ter Beke - Freshmeals | The Hain Celestial Group | The House of Marketing | The Phone House | The Walt Disney Studios | Thomas Cook | Toyota | Travix | Twentieth Century Fox Belgium | Unicef | Unilever | United Biscuits | Universiteit Antwerpen | USG People | Val-i- pac | Vandemoortele | Velux | VI-Spring | Vivabox | Vivium-PV Group | Vlaanderen In Actie | VLAM | Walibi | Xerox | Yakult | Yoplait | Zagazoe www.ubabelgium.be Antwerpselaan 2 B-1853 Strombeek-Bever T. +32(0)2 260 05 79 F. +32(0)2 260 05 70