Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

La politique documentaire à l'heure du numérique 2/3

79 vues

Publié le

Formation de 2 jours les jeudi 6 et vendredi 7 décembre 2018 pour 12 personnes de la médiathèque Méjanes d'Aix-en-Provence.

Publié dans : Internet
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

La politique documentaire à l'heure du numérique 2/3

  1. 1. La politique documentaire à l’heure du numérique Cosette Spirin – 6 & 7 décembre 2018 Aix-en-Provence 1 2/3
  2. 2. Sommaire de l’après-midi • Panorama des principales ressources numériques (payantes), statistiques et réflexions • Les fournisseurs de livres numériques (dont PNB) • Comment valoriser l'invisible dans et hors les murs (réseaux sociaux, partenariats…) • Et quelques éléments de la médiation numérique des savoirs • Mettre en place une veille personnelle au sein d’un projet d’équipe 2
  3. 3. RESSOURCES NUMÉRIQUES « PAYANTES » Statistiques, réflexions et les incontournables. 3
  4. 4. Un partenaire indispensable : 4
  5. 5. Réseau CAREL • Site-réflexe pour faire de la veille sur le sujet • Création en 2012 à la BPI. • Coopération pour l’Accès aux Ressources Numériques en Bibliothèques. • Cette association est un réseau national de compétences et d’échanges en matière de documentation électronique pour les bibs publiques, structuré notamment autour un outil collaboratif en ligne. 5
  6. 6. Réseau CAREL • But : Négocier avec les fournisseurs des offres commerciales adaptées aux besoins spécifiques des bibs pour que ces dernières puissent rendre aux lecteurs, dans l’univers numérique, autant de services de proximité qu’elles le font avec l’imprimé. • Statuts de l’association. / + d’infos 6
  7. 7. Réseau CAREL • Prix de l’abonnement annuel : 50€ • En adhérant, on bénéficie de réductions (entre 5 et 20% ~) sur les tarifs de ress. num. • En tant qu’adhérent connecté, on accède à une mine d’infos : évaluations, tarifs… •  Démo 7
  8. 8. Qu’on se mette d’accord… • Une ress. num. est accessible 24h/24 en dehors des murs de la bib. • Une ressource accessible uniquement dans les murs ne remplit pas à 100% sa fonction dématérialisée. • Elle est intégrée dans le catalogue + facettes • Penser aussi à l’accessibilité pour les personnes en situation de handicap qui peuvent être isolées de la culture. 8
  9. 9. Qu’on se mette d’accord… • Connexion en authentification unique (SSO) sur un site unique. • Hybridation dans la pol doc : entre le « remplacement » et le « complément » • Le but est de viser aussi un public qui ne viendra pas : • Développer l’inscription en ligne par exemple comme pour beaucoup de services publics aujourd’hui… 9
  10. 10. QUELQUES CHIFFRES Où en sont les médiathèques françaises ? Enquête Vodeclic 2016 sur 2015 (eh non, rien de + récent) 10
  11. 11. Ce qui est proposé • Mais est-ce que les usagers utilisent vraiment ces ressources ? 11
  12. 12. Notre rôle 12
  13. 13. 13
  14. 14. Freins ? 14
  15. 15. Avant même de parler d’€ • Quel est le projet de service ? • Pour commencer : Faire une sélection de sites gratuits sur votre site, portail ou simplement sur la page du site de votre mairie. • Par ex. : exemple de sitothèque • Asseoir votre expertise de sélection/validation de l’info • Développer facilement vos services sans toucher au budget. 15
  16. 16. 16 Comparatif budget par année
  17. 17. Budget par taille de ville 17
  18. 18. Où trouver du budget ? • Tout dépend de votre situation : • Toujours essayer d’en parler à la hiérarchie et de négocier du nouveau budget • Commencer petit avec une ressource • Sinon, réduire un peu par-ci par-là… • Loi NOTRe : fusion des villes en agglo. Peut être une opportunité si la fusion est bien gérée 18
  19. 19. Où trouver du budget ? • Se rapprocher de votre BD • Il existe différents types de programmes “d’aides” de l’Etat, ministère Cult&Com (mais aussi département, régions, FEDER) : • « Contrat numérique bib » en 2010 • Bib numérique de référence pour les grandes collectivités : • De 50 à 80% de financement HT (pour de nouvelles acquisitions) + label de reconnaissance. 19
  20. 20. 3 types de tarifs des RN • Nb d’utilisateurs maximum • A vous de décider • Viser au mieux 5% des usagers la 1ère année avec médiation accrue • Nb d’usagers actifs dans votre établissement • Nb d’habitants dans votre ville 20
  21. 21. 2 façons de proposer les RN : Via un portail (responsive design…) • Prévoir les coûts des connecteurs et des licences annuelles en + des ressources en elles-mêmes • Permet aussi le rapprochement des catalogue et donc la recherche fédérée 21
  22. 22. Formation des usagers et des médiathècaires 22
  23. 23. 2 façons de proposer les RN : Via la plateforme d’agrégations de contenus CVS : • Certaines ressources « exclusives » • Paiement des comptes usagers • « jetons » films + presse 23
  24. 24. LES PRINCIPAUX PRESTATAIRES Panorama des RN payantes les + présentes dans le paysages des BM françaises 24
  25. 25. 25 En 2015
  26. 26. Auto-formation • Tout apprendre : • 19 catalogues • Assez cher et ergonomie moyenne • Mais avantage de payer qu’une seul connecteur pour plusieurs types de ressources • Vodeclic • Vidéos tutoriels sur tous logiciels/OS • Grande réactivité • Tout illimité sans restriction de nb d’accès 26
  27. 27. Auto-formation • Code de la route • Avec « Tout apprendre » • Ou Codes Rousseau avec CVS (avec permis côtier, fluvial) • Skilleos : • Vidéos. Chapitres de 5 min. • Cours qui durent en moyenne entre 1h et 4h (jusqu’à 22h) • Thématiques : loisirs, sports & bien-être, arts & musique; bureautique & multimédia, coding & e- marketing, vie professionnelle (plusieurs packs) 27
  28. 28. Langues • Tout apprendre (cf précédent) • Orthodidacte : • Apprentissage personnalisé ou remise à niveau + perfectionnement de l’écrit de la langue française • Niveau langue maternelle + FLE • MyCow • Perfectionnement anglais A2/C1 • +++ : tarifs, journal, espace pro, exos, Bac/TOEIC 28
  29. 29. FLE / primo-arrivants • Orthodidacte : (cf précédent) • Igerip : vidéo, tarifs • Assimo : vidéo • Après un test rapide, c’est intéressant mais assez complexe à prendre en main donc accompagnement encore + nécessaire ! • Ces ressources vont devenir de + en + importantes avec le contexte actuel. 29
  30. 30. Musique • Music me • Le « Deezer » de collectivités avec offre de « musiques actuelles » • Personnalisation, radios, appli • diMusic • Plateforme de streaming équitable d’artistes indépendants • +++ : Ergonomique, personnalisation, tarif • Cité de la musique • Supports pédagogiques très intéressants • Beaucoup de choix en musique classique, du monde, jazz… 30
  31. 31. Musique Jeunesse • Munki : • Écoute d’albums de musique et de contes pour les enfants de 0 à 8 ans. • Interface adaptée aux enfants • Enfance et musique (CVS) • Association de référence depuis 20 ans pour l’éveil des enfants • Propose des formations 31
  32. 32. 1D Touch devient diMusic • 1D touch ("1D" pour "indé"-pendant), 1ère plateforme de streaming équitable ! • Soutient à la découverte et à une meilleure rémunération des créateurs. • Prix avantageux pour une RN en bib • Plateforme 100% ergonomique et responsive design. • Applis 32
  33. 33. « 1D Touch » Game, Ebooks, TV • Un philosophie à part entière • Tarifs adaptés aux collectivités, valorisation de l’indépendant, axé sur la médiation culturelle, meilleure rémunération des artistes… • 1ère offre de jeux vidéo à distance • Une entreprise qui va certainement modifier le paysage des ress. num. en bib 33
  34. 34. diGame • Expérimentation débutée en janvier 2016 dans les bibs / fin sept 2016 • Lancement janvier 2017 • Abo avec nb maximum d’utilisateurs 100, 200… • Téléchargement de 12 jeux • Développement d’une offre dans les murs (flou juridique sur ce point-là) • Médiation pensée : docs, borne d’arcade… 34
  35. 35. 35 • Expérimentation • Liste des jeux dispo 2018
  36. 36. Blacknut • 200 jeux en streaming / le Netflix du JV (14,99€ par mois) • Tout public, catalogue varié favorisant le lien social et la créativité • « Economisez de l’espace de stockage, dites adieu aux achats intégrés » • 21/11/18 : 1 code = jeu illimité pendant 30 jours • Jeu à distance nécessitant une bonne connexion et d’une bonne machine (attention aux publics pas suffisamment équipés / serveurs pas infaillibles) • Plaquette 36
  37. 37. VOD : Multivisionnage / Nomade • Arte VOD • Offre la « moins chère » actuellement • Catalogue varié avec nouveautés et VOST • CVS • Nouveautés / docu • Plafond visionnage + jetons • Adavision • Achat des films avec licence • Très cher, alternative intéressant à constitution d’un nouveau fonds DVD 37
  38. 38. Presse • Europresse : • Base de données / 8000 sources / Journaux complets en pdf • Assez cher (car complet) avec plusieurs accès simultanés • Le kiosk : • Nouvelle interface depuis mi-2017 • Titres grand public + multi-support • 1 jeton = 1 consultation par usager • Concurrence car Bouygues Telecom le proposent à ses clients 38
  39. 39. Jeunesse • La Souris qui raconte • Cible les enfants qui ont du mal à se mettre à la lecture • Histoires et contes interactifs  utilisation systématique en ateliers, heure du conte numérique… • Applis, livres audios : français & anglais • Blog : plein de projets menés partout en France • Planet Nemo • Des histoires, abc melody (plusieurs langues) & des jeux 39
  40. 40. Jeunesse • Storyplayr • Permet d'enregistrer sa voix pour devenir narrateur de l'histoire puis de partager par internet. • Albums jeunesse 3-8 ans en streaming • A utiliser systématiquement en animation • L'enregistrement des narrations ne peut se faire que dans les murs. • Kidilangues • Eveil aux langues étrangères par des jeux, comptines, histoires pour les 3-10 ans • Comme d’hab, pas évident de trouver le public 40
  41. 41. 41
  42. 42. Il y en a beaucoup d’autres • Rien que sur le site du CAREL • De la + spécialisée à la + généraliste, il y en a pour tout type de public. • L’important est de choisir en fonction de votre public et leurs demandes… • Et surtout de prendre le temps de l’analyser selon une grille, de former encore et toujours les collègues et de prévoir un plan de médiation directe avec vos usagers ! 42
  43. 43. Les statistiques • En faire régulièrement • Un visiteur/usager en ligne vaut-il moins qu’un visiteur dans les murs ?  bilan de fréquentation • Aller en profondeur : • Ne pas s’arrêter aux nb de connexions, ce n’est pas forcément représentatif • Langue : combien de temps passé ? A quelle fréquence l’usager se connecte-t-il ? • Ne pas viser la simple augmentation mais la qualité • Musique : temps moyen d’écoute ? • A partir de quel prix par usager, une ressource est-elle « rentable » ? • Un exemple 43
  44. 44. 44
  45. 45. Utilisation par les usagers • Pas assez de stats précises effectuées. 45
  46. 46. Conditions pour que les RN soient utilisées • Une stabilité technique : la connexion et la consultation doit se passe sans entrave • Une visibilité évidente • Des catalogues fédérés et une hybridation des fonds • Des collègues formés (fréquemment) et « bons vendeurs » • Un discours d’équipe rodé au même diapason • Une valorisation régulière inscrite dans une ligne éditoriale maitrisée • L’acquisition d’une nouvelle (ou un renouvellement) de ressource ne doit être possible que si projet de médiation solide au moment du devis 46
  47. 47. C’est un véritable enjeu • C’est une des réponses à la polémique des horaires d’ouverture des médiathèques ! • Oui, nous sommes ouverts 24h/24 avec tous nos services en ligne : • Ressources numériques • Réservations / prolongation via le portail • Sélections / coups de cœur • Communauté sur les réseaux sociaux • Inscriptions en ligne à généraliser 47
  48. 48. Le secret… 48
  49. 49. La médiation ! 49
  50. 50. PNB Prêt numérique en bibliothèque 50
  51. 51. PNB, c’est quoi ? • Dispositif interprofessionnel, lancé en 2012, opéré par DILICOM et soutenu à son lancement par le CNL • Résultat des discussions menées entre les différentes parties prenantes et repose sur les « Recommandations pour une diffusion du livre numérique par les bibs publiques » • Interopérabilité • Neutralité 51
  52. 52. PNB, c’est quoi ? • Ouvert à toutes les bibs, qui se raccordent en choisissant un libraire numérique (selon les règles des marchés publics) • qui se charge de lui présenter les offres des éditeurs. • Si volonté de s’allier avec un libraire local, il doit faire partie du dispositif • Les commandes sont centralisées au niveau de Dilicom qui coordonne les développements techniques du dispositif. (Si CVS, il faut leur adresser un BDC) 52
  53. 53. PNB, c’est quoi ? • Par rapport à l’offre grand public, fonctionnalités développées spécialement pour le prêt : • chronodégradabilité du fichier • retour anticipé • et le renouvellement du prêt 53
  54. 54. PNB, c’est quoi ? • Achat de licences (donc droit de prêt et décision 10/11/16 ne s’appliquent pas, auteurs rémunérés par rapport au taux fixé sur le contrat avec l’éditeur) • Chronédégradabilité modulable (tout dépend de l’éditeur). • Les fichiers sont soumis aux DRM. 54  Attention ! Il y a eu une 1ère mouture de PNB en 2013.  Et le dispositif ne cesse d’évoluer depuis.  3ème version 2017 : LCP
  55. 55. PNB, version 3 (2017) • Nouvelle interface • Prise en charge du DRM LCP  phrase mnémotechnique comme clé d’ID • Maitrise des demandes de prolongement de la durée de prêt, retours anticipés, annuler un prêt • Meilleures informations : données en temps réel • Mutualisation des commandes dans le cadre d’un réseau avec des portails différents 55
  56. 56. 56
  57. 57. 57
  58. 58. 58
  59. 59. 59
  60. 60. 60
  61. 61. • = 55,32 % de l’ensemble des titres grand public • et 66,24 % des titres grand public à périmètre égal (soit en prenant en compte seulement les distributeurs présents dans PNB), 61
  62. 62. 63
  63. 63. Le prix moyen d’un ebook sur PNB • Prix moyen = 20,19 €, soit de 6,50 € supérieur au prix moyen de l’offre (13,65 €) pour 30 prêts en moyenne avec + ou – de simultanéité • (Ce prix moyen peut varier en fonction des catégories éditoriales et de la distinction nouveautés/fonds.) • En bib, il faut aussi prendre en compte l’équipement du document sur 1 seul exemplaire… 64
  64. 64. Le durée moyenne de prêt d’un ebook sur PNB 65
  65. 65. 66  Retrouvez la synthèse complète de mars 2018.  http://pretnumeriqueenbibliotheque.fr/
  66. 66. L’appli « Baobab » • Pour les usagers de bibs ou aux clients de librairie • Lit EPUB 2 et 3 protégés par le nouveau DRM LCP • En lien avec la nouvelle version d'une interface de PNB • Police spéciale pour les dysléxiques • Gratuite : iOs & Android 67
  67. 67. PNB : Points positifs • Catalogue de + en + étoffé • Engouement du public • Choix pour un même titre, entre version papier ou numérique, téléchargeable ou disponible en streaming dans les murs • Offre pour tous supports • Adapté aux pratiques culturelles actuelles • DRM LCP depuis 2017 • Appli Baobab 68
  68. 68. PNB : Critiqué • Certains éditeurs ne font pas encore partie de l’offre • chaque éditeur fixant ses conditions de prêt • Pas de simultanéité ni plusieurs exemplaires pour Hachette donc attente… • DRM Adobe complexes pour les usagers • Pas de pérennité ni de vocalisation des ebooks • Prix ebook élevés mais ne pas comparer à papier car en + : équipement, gestion, simultanéité, plusieurs exemplaires… • MAIS : tous les exemplaires num. peuvent ne pas être empruntés • La différenciation fonds/nouveautés pose problème : un ebook peut afficher jusqu’à 3 prix différents au fil du temps • Nécessite un portail « évolué » • Pas de rémunération proportionnelle de l’auteur par rapport au nb d’exemplaires num. • Risque financier d’acheter des ebooks autres que best-sellers car jetons se périment… 69
  69. 69. PNB : SAV des DRM • Et on n’en parle pas dans le dernier bilan • Téléchargement & création compte Adobe Digital Edition • DRM allégée (LCP Lightweight Content Protection) existe mais les SIGB ne sont pas prêts… • Sur tablettes : App « Bluereader » • Plus d’infos. • Ce n’est pas hyper intuitif mais on s’y fait. 70
  70. 70. Recommandations du Carel sur PNB • Attention à la mission de conservation du patrimoine (jetons = nb de prêts…) • Orientation acquisition « best-sellers only » • Augmentation prix ebook par rapport à papier 50% raisonnable • Moyenne prêt papier = 55 • Moyenne prêt ebook = 30 / 40 donc prix devrait être baissé 71
  71. 71. QUELQUES FOURNISSEURS D’EBOOKS Numilog Cyberlibris YouBoox Izneo 73
  72. 72. Tout nouveau, tout frais ! DiBook d’1D Lab • A partir de septembre 2018 (?) • diBook : une expérience de lecture augmentée et interaction avec le texte. • 4 000 références issues d'une sélection exigeante réalisée auprès d'éditeurs indépendants (Primento) & interaction avec le texte • Création de « capsules » (= sélections) 74
  73. 73. LIBRAIRES Prêt numérique en bibliothèque 76
  74. 74. Travailler avec son libraire local • Vérifier s’il fait partie de la liste de libraires partenaires • Sinon, n’importe quel libraire peut rejoindre le dispositif PNB • L’occasion de prendre contact si ce n’est déjà fait et peut-être lui filer un coup de main ? 77
  75. 75. NUMILOG Devenu aussi l’une des 3 plateformes de distribution de PNB Cette solution permet aux librairies de vendre des ouvrages numériques, directement aux bibliothèques. 78
  76. 76. Numilog / BiblioAccess • + de 397 000 titres • 200 éditeurs : français, anglais, espagnols, portugais (et certains éditeurs qui ne sont pas présents dans PNB) • Nouveautés, savoirs, pratique, arts. • Tous supports • Durée prêt paramétrables + acquisition souple • Téléchargement ou streaming • Achat titre par titre ou bouquet 79
  77. 77. Numilog / BiblioAccess • Responsive design, synchronisé avec tous les terminaux mobiles • € = Abonnement + frais de plateforme + acquisitions • Diffuse aussi PNB depuis fin 2017 • Liaison avec CVS fonctionnelle 80
  78. 78. Numilog / BiblioAccess 81
  79. 79. 82
  80. 80. Numilog / BiblioAccess • Points négatifs Carel surtout restrictions Hachette & Albin Michel • Ajout plug-in Microsoft Silverlight pour la lecture en streaming, • Lecture sur liseuses sauf Kindle • Livre audio en .wma (format Microsoft) • Admin pas ergonomique, stats basiques 83
  81. 81. CYBERLIBRIS / BIBLIOVOX 84
  82. 82. Cyberlibris / Bibliovox • Streaming uniquement • 35 000 ouvrages en français, en anglais et en espagnol • Guides de voyage, Eyrolles • 1 500 à 2 000 nouveautés • Thématiques larges et variées • Site dédié • Tous supports • Design amélioré 85
  83. 83. Cyberlibris / Bibliovox • Catalogue inégal, pas de grands éditeurs • Personnalisation ? Intégration dans SIGB ? • Tarifs de + en + élevés • Stats peu précises 86
  84. 84. YOUBOOX Le Deezer/Spotify/Netflix du livre 87
  85. 85. Youboox • Accès gratuit restreint pour les particuliers. • Lecture sur tous supports sans connexion (en offre premium) • Site/appli design, attrait marketing. • Génération des revenus (publicitaires sur l'offre gratuite, soit par abonnement) puis reversement de la moitié de ces revenus. Le principe est de reverser ces revenus en proportion des pages vues sur les œuvres des éditeurs. 88
  86. 86. Youboox • C'est de la lecture de divertissement, plutôt que de la lecture exclusivement littéraire (travail de sélection). • Offre intéressante « multi-fonds » : guides de voyage, BD, presse… • Une cible mixte à tendance féminine, entre 25 et 45 ans. • Interview intéressante. • Allons voir rapidement le catalogue ? 89
  87. 87. Youboox pour les bibs • Via CVS • Ou un Portail Archimed • Illimité sauf nb de comptes • Polar, romance, guide de voyage, recettes de cuisine • Presse, BD • Mode off-line en mobilité comme grand public 90
  88. 88. Youboox • Tarifs intéressants (info non-trouvable en ligne) 91
  89. 89. Youboox pour les bibs • Catalogue fourre-tout : pas de rentrée littéraire ou de nouveautés best-sellers • Pertinent uniquement si travail régulier de valorisation et si le catalogue s’inscrit dans votre PolDoc et convient à vos lecteurs. • Mode hors-connexion ? 92
  90. 90. IZNEO BD numérique : 50 éditeurs. 93
  91. 91. Izneo • L’offre de BD/manga numérique la + complète actuellement • Blog de valorisation (plus mis à jour depuis 2016) • Facilité d’utilisation • Streaming via CVS • Via PNB : une infime partie (2% du catalogue total) 94
  92. 92. Izneo • En 2015, si pas CVS ni PNB, offre uniquement dans les murs (!). Est- ce que cela a évolué ? • CVS = catalogue partiel par rapport à celui grand public. • Offre limitée par rapport à celle du grand public • Pas de mode « hors-connexion » 95
  93. 93. CANTOOK STATION - DEMARQUE Solution de prêt numérique venue d’Outre-Atlantique 96
  94. 94. Cantook • http://bibliomedia.cantookstation.eu/ • Canada, France (Grenoble : « Bibook »), Belgique, Suisse. • Plafond de 100 prêts par licence acquise, • Achat au prix fixé par l’éditeur pour le grand public, • Pas de simultanéité (respect de la loi) 97
  95. 95. Pour en savoir + • Ce qui se fait dans le monde au niveau des ebooks en bib • Un bilan qui grossit chaque année au Canada • 12 recommandations pour une diffusion du livre numérique par les bibliothèques publiques 98
  96. 96. COMMENT RENDRE VISIBLE L’INVISIBLE ? Ou le marketing documentaire 99
  97. 97. Circuit du doc num 100
  98. 98. Quel est le secret ? 101
  99. 99. Tous en chœur : La médiation ! 102
  100. 100. La médiation peut se matérialiser : 1. De manière institutionnelle 2. En ligne 3. Dans les murs 4. Hors les murs 103
  101. 101. Dans le magazine de la collectivité ! 104
  102. 102. La médiation peut se matérialiser : • En ligne : des exemples ? 105
  103. 103. La médiation peut se matérialiser : • En ligne : • Sur le portail • Vidéo tutoriels • F.A.Q. • Sélections « sexy » • Recherchée fédérée • Sur les réseaux sociaux • Valorisation utilisant bien les codes et langages adaptés • GIF, meme, emoji, vidéo… 106 • Dossiers thématiques • Sitothèque • Newsletter • Infographies
  104. 104. Vidéo tutoriels • Exemple de la chaine Youtube la médiathèque numérique des Landes 107
  105. 105. Foire aux questions (F.A.Q.) 108
  106. 106. Sélections attrayantes 109
  107. 107. « Recherche fédérée » • Intégrant tout types de RN : • Les RN payantes Et les bibliothécaires catalogueraient aussi : • Les sites web de références • Les RN libres et gratuites repérées par les bib • Les applis • … 110
  108. 108. « Recherche fédérée » 111 • Infos accessibles entre 3 et 4 clics • On ne prend pas trop l’ascenseur
  109. 109. Recherche assistée et globale 112 Avec des webservices Le tout récupéré en Z3950 ! Sérendipité ! Aider l’usager à trouver ce qu’il cherche mais aussi ce qu’il ne cherche pas…
  110. 110. « Recherche fédérée » 113
  111. 111. Dossiers thématiques 114
  112. 112. Sitothèque 115
  113. 113. Former les usagers à l’utilisation du catalogue Intégrer le SIGB dans votre médiation et avoir un site en logique WYSIWYG : • Comment trouver les nouveautés • Bibliographies / sélections docus • Laisser des commentaires • Faire des suggestions d'achats • Top 10 des emprunts > infographie • Les best-sellers : le numérique est une opportunité 116
  114. 114. Newsletter • Ex. de la méd. de Roubaix 117
  115. 115. Réaliser des infographies 118 Exemple de la présentation de la pol doc de la méd. Musicale de Paris
  116. 116. Réaliser des infographies • Exemple du bilan de fin d’année d’année CDI de Mourenx 119
  117. 117. Réaliser des infographies • Les nouveautés CD sous cette forme : • à écouter le matin/soir, • en étant heureux/triste • Les nouveautés roman, dans la peau d’un : • Policier • Jeune fille naïve • Etc. 120
  118. 118. Trop facile ! • 10 sites pour réaliser une infographie • Et en plus, cela permet d’être créatif et de montrer encore une fois de plus la valeur ajoutée de notre travail… C’est pas beau ça ? • Coup de ♥ pour : • https://www.genial.ly/fr, • https://piktochart.com/ 121
  119. 119. Une stratégie par réseau social 122
  120. 120. 123
  121. 121. La médiation peut se matérialiser : • Dans les murs : des exemples ? 124
  122. 122. La médiation peut se matérialiser : • Dans les murs, classiquement : • Affiches • Kakémono • Marques-pages • Fantômes • Stickers • Ateliers • Bornes 125
  123. 123. Affiches 126
  124. 124. Kakémono / Borne 127
  125. 125. Kiosque à ebooks 128
  126. 126. Marques-pages / stickers 129 A lire aussi en ebook ! Parfait pour une bonne visibilité à l’automate !
  127. 127. Fantômes Jaquette DVD 130 Jaquette livre
  128. 128. Ateliers • Utiliser les ressources numériques en complément de vos actions culturelles : • Heure du conte / heure des bébés : • avec projection d’appli • En utilisant les ress. num. comme « la Souris qui raconte », « Storyplayr » par ex. 131
  129. 129. Ateliers • Certains fournisseurs proposent même des fiches-activités 132
  130. 130. Votre article « bible » • Merci les collègues de la BDP d’Ile-et-Vilaine : 133
  131. 131. La médiation peut se matérialiser : • Penser UX ! (User Experience) • Indiquer le chemin • Attirer l’œil • Investir les coll. Physiques • Utiliser tous les espaces • Cibler les centres d’intérêt des lecteurs 134 • Utiliser la géométrie • Donner une seconde vie aux objets • Diffuser des vidéos explicatives • Jouer avec les lecteurs • Faire corps avec ress. num.
  132. 132. Indiquer le chemin 135
  133. 133. Attirer l’œil 136
  134. 134. Investir les collections physiques 137
  135. 135. Utiliser tous les espaces • Fonds d’écrans sur PC, tablettes • Signatures mail • … 138
  136. 136. Cibler les centres d’intérêt des lecteurs 139
  137. 137. Utiliser la géométrie • A fabriquer même avec des enfants en atelier ! 140
  138. 138. Donner une 2nde vie aux objets • Des piques à brochette = drapeaux ! • Laissez libre cours à votre imagination ! 141
  139. 139. Diffuser des vidéo explicatives 142
  140. 140. Jouer avec les usagers • Mais comme d’hab, laissez libre cours à votre imagination ! 143
  141. 141. Faire corps avec les RN • Rien ne remplace une pratique personnelle • Fais partie du boulot • En pratiquant, des idées émergeront : • Atelier • Partenariat • Coup de cœur • Anecdote • … 144
  142. 142. La médiation peut se matérialiser : • Dépasser la présence physique • Hors les murs : des exemples ? 145
  143. 143. Elle peut se matérialiser : • Hors les murs : • Dès qu’il y a de l’action culturelle en dehors des murs de la bib • D’où l’intérêt de kakémono et autres supports papier claires (guide du lecteur, flyer, marques- pages…) • Dans sa mairie, agglo  RH/com interne • Développer des partenariats adéquats : • Autoformation  CE d’entreprises, CDI collèges et lycées, universités… • Loisirs, streaming, code de la route  Jeunesse, maisons de quartier, associations… 146
  144. 144. Elle peut se matérialiser : • Hors les murs : • Se faire identifier = téléphoner, se présenter, se déplacer, faire des démonstrations • Mettre en place une inscription simplifiée aux services en ligne • Prospecter du public et viser ceux qui ne viendront pas mais utiliseront uniquement la médiathèque numérique ! • Compte dans les stats comme de adhérents actifs • Sur les panneaux lumineux de la ville ! 147
  145. 145. Moralité : en parler ! • Le bibliothécaire-sandwich ! 148
  146. 146. Et s’organiser ! • Exemple de la MIOP à adapter avec ce qu’on vient de voir 149
  147. 147. « Non mais allo quoi ? » ©™ • On devrait passer plus de temps à communiquer sur ce qu’on propose comme services • à faire de la médiation • qu’à cataloguer ou ranger ! 150
  148. 148. CONCURRENCE 151
  149. 149. Concurrence • Les RN proposées en méd. sont en concurrence avec pléthore d’offres dématérialisées payantes : • Populaires : tout le monde en parle, tout le monde parle des mêmes contenus • Rapides : adaptés et ne buggent que rarement • Efficaces : mode hors-connexion • Pas chères : pour certains, 9,99€ par mois ne représentent pas un investissement titanesque 152
  150. 150. Concurrence • Si on veut que les usagers utilisent nos services, il faut se démarquer ! 153
  151. 151. Mais… • Difficile de faire augmenter les stats de consultations suivant les territoires : • Intérêt ? • Facilité ? • Communication « sexy » ? • « Concurrence » • Est-ce nécessaire/pertinent/judicieux de créer ce besoin de consommer des RN avec le piratage et les concurrents pour être à la mode ? 154
  152. 152. Concurrence : VOD • On s'invite dans le salon des usagers, dans leur moment de "détente". • Montrer toute la nouveauté que l'on peut apporter au sein d'un foyer • Convaincre de l’intérêt • Rassurer si ça ne fonctionne pas, expliquer qu’on peut relier son PC en HDMI à sa Smart TV, Chromecast… 155
  153. 153. Vous avez aimé cet ouvrage ? Peut- être apprécierez-vous celui-ci.. • Il n’y a pas de mal à s’inspirer des algorithmes de Spotify, Fnac, Netflix. • Nous aussi, on souhaite fidéliser notre public pour les orienter vers un contenu moins « mainstream » • Surtout que les technologies évoluent maintenant et que les portails peuvent être configurés dans cet esprit-là. • Dans une démarche de médiation numérique de savoirs, choisir des dispositifs adaptés. 156
  154. 154. Alors pourquoi acheter à prix forts des RN ? • C’est un acte militant • C’est un soutien à la création artistique • C’est cibler un public distant • C’est une réponse à la polémique de l’élargissement des horaires d’ouverture • C’est appliquer les missions de la bib publique selon l’UNESCO • C’est suivre les évolutions de son temps 157
  155. 155. Autres options ? • Les RN libres et gratuites • Sitothèque… 158
  156. 156. LA MÉDIATION NUMÉRIQUES DES SAVOIRS Quelques éléments de 159
  157. 157. Définition de Silvère Mercier et Lionel Dujol • « La médiation numérique est une démarche visant à mettre en œuvre des dispositifs de flux, des dispositifs passerelles et des dispositifs ponctuels pour favoriser l’accès organisé ou fortuit, l’appropriation et la dissémination de contenus à des fins de diffusion des savoirs et des savoir-faire. » • Vise donc à favoriser la rencontre entre des informations et des personnes par des dispositifs. 160
  158. 158. Suite de la définition MNS • La médiation numérique se distingue donc fondamentalement d’une médiation culturelle par le numérique • L’ajout du terme numérique à celui de médiation se justifie par l’influence décisive de la révolution des « supports de mémoire » 161
  159. 159. Pour résumer les 3 types de dispositifs de la MNS : Type de dispositif Objectifs Exemples de dispositifs Dispositif de flux – Créer des habitudes de lecture en s’insérant dans le flux des médias sociaux. – Tisser un lien de confiance avec les communautés d’intérêts. Portail, blog, page Facebook, profil Twitter ou autre réseau social, chaîne YouTube… Dispositif ponctuel – Proposer une mise en forme d’informations attractive et adaptée à une consultation en ligne. – Capter l’attention des usagers. Frise chronologique, géolocalisation de ressources, liste de lecture, PDF feuilletable, dossier multimédia dynamique, sélection de ressources Web éditorialisées… Dispositif passerelle Rendre tangibles des ressources numériques dans les espaces physiques de la bibliothèque. Documenter des objets culturels : code QR, adresse URL raccourcie, étiquettes éditorialisées. Rematérialiser des ress num : livre/DVD fantôme, CD gravé, borne de téléchargement, Bibliobox… 162
  160. 160. Guide pratique des dispositifs 163
  161. 161. 164
  162. 162. 165
  163. 163. Les dispositifs • Un dispositif n’existe que 166
  164. 164. Les dispositifs • On mesurera aussi l’inutilité d’opérations de valorisation au moyen de supports imprimés promotionnels titrés « nos ressources numériques ». • La démarche devrait plutôt être celle de situer les contenus de ces ressources dans des dispositifs de médiation orientés vers des besoins documentaires 167
  165. 165. 3 types de dispositifs : 1e type • Flux : le développement d’une identité numérique constituant une présence en ligne pérenne et attractive. • Vise à capter l’attention par le positionnement, la forme et le contenu proposé. • en s’insérant dans le flux des médias sociaux et en tissant un lien de confiance avec des communautés d’intérêts. • Dépasser une stratégie de communication qui viserait uniquement à promouvoir l’établissement en disséminant une information factuelle sur le fonctionnement de la bib et événementiel. 168
  166. 166. Exemples de dispositifs de flux • Gallica • E-music box : valorisation scène locale limousine • Crowdsourcing • 2008 bib Congrès The Commons : plateforme de partage collections iconographiques sur Flickr  sensibiliser + ajout tags • Toulouse : 4 500 clichés issus du fonds de plaques photographiques d’Eugène Trutat (2008-2013) • (Muséum Toulouse « Sur les traces d’Eugène Trutat ») 169
  167. 167. 2e type de dispositif : ponctuel • Ponctuel : mise en forme d’informations de manière attractive et qui vise à capter l’attention des utilisateurs. • Peut s’insérer dans un dispositif de flux. • Enjeu = choisir l’outil en phase avec les usages & les besoins de sa cible • et surtout de diffuser le dispositif au bon moment 170
  168. 168. Dispositif ponctuel : exemples • Scénographies numériques adaptées à une consultation en ligne. • Guides de voyages > carte géolocalisée > au moment de la préparation des vacances • Sélection grands conflits XXe siècle > frise chronologique > au moment des examens • Sélection musique > playlist > fête de la musique ou festivals… • Faciles à intégrer sur le site web/blog 171
  169. 169. 3e type de dispositif : passerelle • Propose une interface entre un milieu tangible et un milieu numérique. • Hybridation : sphère numérique et tangible ne sont pas clos ni hermétique. • En parallèle des dispositifs de médiation en ligne, il est nécessaire de développer des dispositifs pour valoriser ce travail de médiation au sein même des espaces physiques de la bib afin que l’ensemble des usagers fréquentant ces structures puissent les découvrir. • « Ponctuel » au moment où le besoin est perçu mais s’insère dans le « flux » des réseaux sociaux donc à la rencontre des communautés. 172
  170. 170. Dispositif passerelle : exemples • Ces dispositifs passerelles permettent de documenter des objets culturels. • Doc  extraits musicaux  bande-annonce  discographie/filmographie • Essai  conférence en ligne de l’auteur  blog • Livres ou journaux  leurs versions numériques • Renvoyer vers la bibliographie publiée par la bib dans laquelle figure le livre que j’ai entre les mains > QR codes ou liens courts (mouais, succès mitigé…) 173
  171. 171. Exemple de dispositif passerelle • Réseau BM Val d’Europe agglomération (2008) • Etiquettes collées sur les ouvrages : 174
  172. 172. Exemple de dispositif passerelle • Rematérialisation d’une ressource numérique en objet manipulable 175
  173. 173. Exemple de dispositif passerelle 176
  174. 174. Mais aussi des « fantômes » BUBDXM 178
  175. 175. POUR CONCLURE SUR LES DISPOSITIFS 179
  176. 176. 181
  177. 177. COMMENT ORGANISER UN PROJET DE MÉDIATION NUMÉRIQUE DES SAVOIRS ? 182
  178. 178. La pyramide d’un projet de médiation numérique des savoirs 183 • Tenir informé les services internes partenaires + élu(e)/N+1 • Projet MNS sera perçu comme une bizarrerie, bien éloignée de l’image qu’on a d’un service de lecture publique/SCD et de notre métier. • Etat des lieux des ressources humaines, matérielles, financières + compétences
  179. 179. Matrice de la médiationnumériquedes savoirs 184
  180. 180. POUR RÉCAPITULER 185
  181. 181. Guide pratique des dispositifs 186
  182. 182. METTRE EN PLACE UNE VEILLE PERSONNELLE AU SEIN D’UN PROJET D’ÉQUIPE 187
  183. 183. Quand on vous dit veille, à quoi pensez-vous ? 188
  184. 184. Connaissez-vous des outils de veille ? 189
  185. 185. Quelques outils de veille qu’on verra : • Twitter • Slideshare • Diigo • Delicious • Pearltrees • Feedly 190 • Pocket • Google Alert • Zotero • Scoop.it • Storify...
  186. 186. Définition « veille » « Activité continue et en grande partie itérative visant à une surveillance active de l’environnement scientifique, technologique, juridique, commercial, socio-politique, etc. pour en anticiper les évolutions » 191
  187. 187. Définition « veille » 192
  188. 188. Quels types de « veille » y-a-t-il ? 193
  189. 189. Types de « veille » 194
  190. 190. Aujourd'hui, la veille n’est plus l’apanage de spécialistes (documentalistes, journalistes…). C’est devenu une pratique amateur. L’importance de la veille La veille : une activité incontournable • pour connaître son environnement (technique, humain, institutionnel) • pour entretenir et développer ses connaissances et compétences • pour être conscient des tendances et les anticiper • pour rencontrer, communiquer, échanger 195
  191. 191. L’information se déverse en flux continu Comment éviter d’être englouti par la vague ? • Phénomène d’infobésité • Mésinformation • Amnésie informationnelle • Volatilité et accélération 196 « Annie Hudon, une journaliste québécoise a d'ailleurs écrit au sujet de ce problème qu'au XVIIème siècle, une personne était exposée au cours de sa vie à moins d'information qu'on en retrouve dans une seule édition du New York Times ! »
  192. 192. Le Personal Knowledge Management • Le PKM est l'ensemble des procédés qu'un individu met en œuvre pour rassembler, rechercher, classifier et partager la connaissance au quotidien, ainsi que la manière dont ces processus aident son travail. • Ce concept est associé à l'idée selon laquelle le travailleur de la connaissance doit être acteur de son propre apprentissage. 197
  193. 193. Les méthodes de veille : Pull vs Push RobertS.Donovan.CC-BY • PULL : L’utilisateur va chercher l’information en effectuant périodiquement la même recherche vers la même source. • PUSH : Le service envoie automatiquement l’information à l’utilisateur, en fonction de paramètres préétablis Face à la profusion d’informations, la tendance aujourd’hui est à privilégier le push, mais le pull conserve son utilité dans certains cas. 198
  194. 194. Penser global, agir local • Penser à récupérer de l’info ailleurs que dans le cercle des bib. & de l’infodoc. • La veille d’un bibliothécaire peut intéresser au-delà du cercle des bib. & de l’infodoc… Bodansuditu. CC-BY La veille se pense par cercles concentriques 199
  195. 195. ≠ recherche d'info vs Veille 200 Recherche d’information Veille
  196. 196. Le cycle de la veille 201
  197. 197. 202
  198. 198. XP P X 50 053 203 Et qui bouclent
  199. 199. Sur quoi faire de la veille quand on est bibliothécaire ? • les domaines d'acquisition dont on a la charge : sorties, actus auteurs/artistes, critiques, actus éditions… • le monde des bibliothèques et des sciences de l'information • le monde de la fonction publique : aspects RH, juridiques, contexte territorial • la culture numérique et l'innovation technologique • les ressources numériques (bases de données, sites internet, applications, jeux vidéo, etc.) • les outils numériques pour faciliter son quotidien 204 Veille thématique Veille métier=
  200. 200. 205
  201. 201. IDENTIFIER ET SÉLECTIONNER DES SOURCES 206
  202. 202. Blogoliste Listes TwitterUnivers Netvibes Scoop.it Des sites Des flux Des veilleurs/curateurs Des influenceurs Des items Sources : s’appuyer sur des communautés 207
  203. 203. Alertes Google : peuvent se générer en mail ou en flux A noter : dans la version gratuite de Feedly, pas possible d'ajouter le flux d'une Alerte Google Sources : se créer des alertes Google 208
  204. 204. Sources : lettres d’information 209 • Pas de dépendance d’un outil d’agrégation ni d’algorithme • Nécessite une rigueur de lecture • Ecologie : se désabonner des newsletters dont on ne veut plus
  205. 205. Quelques newsletters de référence sur le numérique • le Blog du Modérateur • Numerama • AFJV • 01net • C.Net • Journal du net 210 • Next Inpact • Les Numériques • Usine Digitale • RSLN • Usbek et Rica (+ Podcasts) • En connaissez-vous peut-être d’autres ?
  206. 206. Quelques blogs à suivre • Silvère Mercier : http://www.bibliobsession.net/ • Lionel Dujol : https://labibapprivoisee.wordpress.com/ • Nicolas Beudon : http://lrf-blog.com/ • Lionel Maurel : https://scinfolex.com/ • Marie D. Martel : https://bibliomancienne.com/ • Floriane Marielle : http://florianemariellejob.fr/ • Olivier Le Deuff : http://www.guidedesegares.info/ • Olivier Ertzscheid : http://affordance.typepad.com/ • Thomas Fourmeux : https://biblionumericus.fr/ 211
  207. 207. 212
  208. 208. pages / groupes sur Facebook tableaux sur Pinterest Sources : utiliser les réseaux sociaux 213 Slideshare Pearltrees
  209. 209. Sources : les groupes Facebook 214 Et il y en a bien d’autres : une recherche sur Fb suffit à les trouver…
  210. 210. Le moteur de recherche Twitter Search permet de faire des requêtes complexes et de les exporter sous forme de flux RSS. Sources : Twitter 215
  211. 211. Sources : Twitter 216
  212. 212. S’abonner à vos comptes préférés sur iOs 217
  213. 213. Sources : les listes sur Twitter 218
  214. 214. Nuzzel pour centraliser vos fils Facebook, LinkedIn, Twitter 219
  215. 215. Nuzzle 220
  216. 216. COLLECTER, ORGANISER ET TRAITER LES INFORMATIONS 221
  217. 217. Outils de veille Peuvent être classés en 4 types : 1. Archivage de liens 2. Réception de flux RSS = surveillance des actualités de différentes sources ou sujets. 3. Newsletter = réception « push » de compilation d’informations 4. Automatisé = se chargent d’effectuer automatiquement la veille à partir de moteurs de recherche. Certains outils permettent d’agréger des liens et des flux RSS. (outils souvent payants Comme KB Crawl) 222
  218. 218. LES AGRÉGATEURS DE FLUX RSS 223
  219. 219. Flux RSS • « Really Simple Syndication » (RSS 2.0) sorti en 2002 (ou Atom, + précis) • C’est un fichier texte particulier dont le contenu est produit automatiquement (sauf cas exceptionnels) en fonction des mises à jour d'un site Web. • On leur annonçait la mort mais ils permettent d’effectuer une veille ciblée non-dépendante des algorithmes des GAFAM 224
  220. 220. L’incontournable Netvibes 225
  221. 221. L’incontournable Netvibes 226
  222. 222. Feedly 227
  223. 223. Feedly 228
  224. 224. Feedly 229 • Sur un compte gratuit : limitation à 100 sources
  225. 225. Feedly 230 v Dissémination sur divers outils et RS « Lire plus tard » v
  226. 226. Inoreader 234
  227. 227. QUE FAIRE SI UN SITE NE PROPOSE PAS DE FLUX RSS ? Pour les + aguerris 236
  228. 228. Créer des flux RSS 1. Extension BuiltWith Technology Profiler : pour Chrome et Firefox 2. Utiliser Google Alertes et l’opérateur site • mais dépendance de l’indexation par Google 3. Surveiller les comptes RS du site en question • Si existant et si utilisé pour envoyer des infos fraiches 4. En créer manuellement avec Politepol ou Fivefilters (niveau expert !) 237
  229. 229. En provenance de Facebook 239
  230. 230. 240 En provenance de Twitter
  231. 231. En provenance d’Instagram 241
  232. 232. En provenance de Pinterest 242
  233. 233. En provenance de Slideshare 243
  234. 234. En provenance de Scoop.it 244
  235. 235. En provenance de Diigo 245
  236. 236. Filtrer les Flux RSS 246
  237. 237. Bien utiliser Siftrss 247
  238. 238. 248 Bien utiliser Siftrss
  239. 239. Mixer les flux RSS 249
  240. 240. 250 Mixer les flux RSS
  241. 241. COLLECTER, ORGANISER ET TRAITER LES INFORMATIONS 251
  242. 242. Pocket 252 Pocket
  243. 243. 253 Pocket
  244. 244. 254 Instapaper
  245. 245. 255 Instapaper
  246. 246. 258 Pearltrees
  247. 247. 259 Pearltrees
  248. 248. 260 Pearltrees : exemple
  249. 249. 261 Diigo
  250. 250. Diigo 262
  251. 251. Nimbus : la capture d’écran améliorée 263
  252. 252. Lasso : un outil de veille collaborative • Uniquement en anglais mais rien d’insurmontable. • Entièrement gratuit pour les groupes jusqu’à 5 équipiers. 264
  253. 253. TeamSync • Jusqu’à 4 personnes dans la version gratuite • 1000 « bookmarks » 265
  254. 254. DIFFUSER ET PARTAGER 266
  255. 255. Diffuser et partager via Scoop.it 267
  256. 256. Diffuser et partager via une newsletter 268
  257. 257. Diffuser et partager via le biais d’un blog 269
  258. 258. Diffuser et partager sur les RS 270
  259. 259. Pour conclure, quelques conseils : • Ne pas sous estimer l'analyse des besoins : il est nécessaire de réévaluer régulièrement les sources sélectionnées • Ne pas arrêter le processus à la collecte d'informations : sans analyse, pas de réflexion sur les méthodes de diffusion • Ne pas penser que tout est affaire de technologies : la veille c'est aussi des discussions (salons, journées d'étude), des rencontres, des documents sous forme matérielle... • La veille doit servir à la prise de décision : elle doit donc répondre aux attentes des décideurs, dans la forme et le contenu 271
  260. 260. ENCOURAGER UNE VEILLE COLLABORATIVE 272
  261. 261. Exemple interne de la méd. musicale - Paris 273
  262. 262. Projet de service 1. Se répartir les tâches / domaines 2. Choisir un outil de restitution 3. Diffuser / disséminer (= livrables, produits docus) 274 • Utiliser la veille pro comme outil de management • Mutualiser les veilles métiers perso des bib • Améliorer la communication au sein de l'équipe Enjeux
  263. 263. 275

×