Contenu
RAPPORT MORAL........................................................................................................
Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 3
RAPPORT MORAL
Nous tenons tout d’abord à saluer chaleureusement...
Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 4
verticalité pour rester en phase avec la société mais aussi met...
Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 5
Bénévolat
L’association a pu mener les actions décrites ci-dess...
Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 6
RAPPORT D’ACTIVITES
Petite Enfance
EAJE La Ronde
La Ronde accue...
Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 7
Divers projets sont mis en place avec les enfants : découverte ...
Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 8
Les points-clésde l’année :
 Forte augmentationdupublicd’assis...
Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 9
Plusieursactivitéspharesontété menéesparl’animationde proximité...
Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 10
Familles
Ludothèque : un espace peucontraignant…
C’est un espa...
Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 11
Mères-Filles
Cette nouvelle action a vu le jour en 2013 suite ...
Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 12
« Les 10 mots »
Depuisplusieursannées,lescentressociaux de Ril...
Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 13
« Parcours de femmes »
Il s’agit de proposer aux femmes Rillia...
Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 14
 Une sortie de fin d’année scolaire a été proposée à l’ensemb...
Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 15
En complémentde cesactions de proximité,untempsd’accueil,d’éch...
Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 16
Fête de quartierVelette:
La fête de quartierVeletteaeulieulesa...
Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 17
RAPPORT FINANCIER
Résultat de l’exercice
Après les difficultés...
Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 18
Produits
Les subventions et prestations de service (PS) représ...
Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 19
Subventions et prestations de service (PS)
Les subventionsetPS...
Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 20
Transferts de charges
Des transfertsde charge plusimportantsen...
Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 21
Charges
Leschargesconsolidéesducompte de résultat (ycomprisles...
Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 22
Charges de pilotage et logistique
Ellessont enaugmentation(+8,...
Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 23
Statut associatif Nbre de
personnes
en 2013
Nbre de
personnes
...
Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 24
Un budget prévisionnel 2014 en lien
avec le projet associatif
...
Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 25
L’association en chiffres
Explication sur les données statisti...
Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 26
Nombre de cartes d’adhérents
Analyse statistiques des usagers ...
Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 27
Répartitionpar quartier de résidence2
2 Ces chiffres ne prenne...
Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 28
Centre social Allagniers
Square Doisneau
Tél.04 78 88 97 80
Ce...
Rapport de Geston 2013 (AG 2014)
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Rapport de Geston 2013 (AG 2014)

404 vues

Publié le

Rapport de gestion de l'association des centres sociaux de Rillieux 2013 présenté à l'assemblée générale de juin 2014

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
404
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rapport de Geston 2013 (AG 2014)

  1. 1. Contenu RAPPORT MORAL.....................................................................................................................3 RAPPORT D’ACTIVITES...................................................................................................................6 Petite Enfance..............................................................................................................................6 EAJE La Ronde ............................................................................................................................. 6 EAJE Frimousse............................................................................................................................ 6 La Roue, deux EAJE : Pain d’Epices et Pirouette.................................................................................. 6 Lieu d’accueil enfants – parents (LAEP) : La Passerelle et La Marelle...................................................... 7 Relais d’Assistants Maternels La Cabriole.......................................................................................... 7 Enfance - Jeunesse........................................................................................................................8 Centre de loisirs........................................................................................................................... 8 L’animation de quartier 6/12 ans et 13/17 ans .................................................................................. 8 Les ateliers périscolaires................................................................................................................ 9 L’accompagnement scolaire pour les collégiens ................................................................................. 9 Familles......................................................................................................................................10 Ludothèque : un espace peu contraignant….....................................................................................10 « Parents vous êtes formidables ! » - Edition 2..................................................................................10 « Etre père, être mère d’un ado pas facile ? »...................................................................................10 Mères-Filles ...............................................................................................................................11 Sorties familiales.........................................................................................................................11 Accompagnement départ en vacances............................................................................................11 « Les 10 mots »...........................................................................................................................12 Adultes......................................................................................................................................12 Centre de Ressources multimédia (CRM).........................................................................................12 « Parcours de femmes »...............................................................................................................13 Les loisirs en Familles...................................................................................................................13 Bourses d’échanges.....................................................................................................................13 Apprentissage du français.............................................................................................................13 Café des échanges.......................................................................................................................14 Projet Allagniers / Mont- Blanc......................................................................................................14 Partenariat.................................................................................................................................15 Réveillon de la solidarité : Bollywood en fête ...................................................................................15 Les Fêtes de quartier ...................................................................................................................15 La fête de la solidarité..................................................................................................................16 Libre S’Pace ...............................................................................................................................16 RAPPORT FINANCIER...................................................................................................................17 Résultat de l’exercice..................................................................................................................17 Produits.....................................................................................................................................18 Charges......................................................................................................................................21 Un fonds de roulement confortable ............................................................................................22 Les ressources humaines.............................................................................................................22 Un budget prévisionnel 2014 en lien avec le projet associatif.......................................................24 L’association en chiffres ..............................................................................................................25 Nombre de cartes d’adhérents....................................................................................................26 Analyse statistiques des usagers des centres sociaux...................................................................26
  2. 2. Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 3 RAPPORT MORAL Nous tenons tout d’abord à saluer chaleureusement nos adhérents, bénévoles, professionnels, et membresduConseil d’Administrationainsi que :  Les partenaires associatifs avec lesquels nous menons différentes actions à destination de nos adhérents,  Les partenaires qui financent ces actions : la ville de Rillieux-La-Pape, la Caisse d’Allocations Familiales,le DépartementduRhône,l’Etat,le FEDER… Par votre nombre, vous témoignezde l’intérêt que vous portez à nos activitéset au développement de notre association.Chacund’entre vousparticipe à sa manière au rayonnementdesCentresSociaux sur l’ensemblede laVille de Rillieux. Rappelonsrapidementce que sontlesCentresSociaux:unmoteurd’initiativesportéespardeshabitants avec l’appui de professionnels capables de définir et de mettre en œuvre un projet de développement social pourl’ensemble de lapopulationd’unterritoire. Rillieux se caractérise parunfort contraste entre la Ville Nouvelle etlesautresquartiersde lacommune (Vancia,Rillieux-Village,Crépieux…).Il enrésulte unfortenjeude mixité,celle-ci devantêtre considérée sous toutes ses facettes : mixité de genre (homme/femme), mixité générationnelle (jeunes/seniors), mixité ethnique et culturelle (cohabitation de différentes nationalités), mixité cultuelle (respect des pratiquesreligieuses) etenfinmixité sociale (catégoriessocio-professionnelles). Force est de constater que la mixité est plus souvent citée comme une contrainte ou un obstacle que comme une richesse:lesexemplesde mixité réussissontrarementévoqués. AuseindesCentresSociaux, nousavonsconstammentle soucide fairevivrecette mixitédansnosactivitésquotidiennesen valorisant toutes les potentialités de nos adhérents et en recherchant les publics les plus variés possibles sans oublierlesplusfragilesetlesplusprécarisésparlacrise économique. Enfin,rappelonsque lesCentresSociauxinscriventleuractiondans lemouvementd’éducationpopulaire et relèvent du secteur de l’économie sociale et solidaire. Cette économie rassemble des personnes autour de valeurs de dignité humaine, solidarité, démocratie. La gouvernance responsabilise les individusens'appuyantsurle principe "une personneégale une voix"etnonpas"une action,une voix". Les adhérents participent à l'élection du Conseil d’Administration et aux instances de décision. Par ailleurs,l'absence d'actionnairesàrémunérerpermetde réinvestirles excédentsdansleprojetassociatif. Dans un contexte social, économique et politique de plus en plus difficile, qu’est-ce que les Centres Sociaux ont apporté à chacun d’entre vous en 2013 ? Quelle ont été les résultats de notre action collective ?Quellesperspectivespour2014 etlesannéesqui suivent? Nousdevonsrépondreàcesquestions.Toutd’abord,quelsontétélesévènementsmarquantsdel’année 2013 ? Le Congrès des Centres Sociaux Au mois de juin 2013, Lyon a accueilli le huitième Congrès National des Centres Sociaux qui a réuni pendant trois jours 3.000 bénévolesou salariés et de multiplesintervenants. Un grand rassemblement festif mais aussi un moment de réflexion,d’échange,de mobilisation et de construction de solutions autour de questionssocialesduterritoire,aveclespersonnesconcernées. A l’issue de ce Congrès, les Centres Sociaux se sont engagés à développer des projets qui visent l’épanouissementmaisaussi l’émancipationdespersonnes.Faire « Avec» plutôtque faire « Pour ». Professionnels et bénévoles, nous souhaitonsdévelopper des projets qui doivent vouspermettre,vous usagerou adhérent,de participeretde développervotre pouvoird’agir,bienloindurepli sursoi ! Nousproposonsunmodèle de sociétéoùle pouvoir seraitmieuxpartagé entre lesélusetleshabitants! Ce choix va nous demanderde repenseraussi notre démocratie interne :plusd’horizontalité,moinsde
  3. 3. Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 4 verticalité pour rester en phase avec la société mais aussi mettre en œuvre notre nouveau projet associatif. Un nouveau projet associatif Un nouveau projet associatif pour les années 2013 à 2017, organisé autour du pouvoir d’agir des habitants.Fruitd’une année d’échange entre lesprofessionnels,lesbénévolesetleshabitants,ce projet a été finalisé en 2013, validé par le Conseil d’Administration de l’association et a reçu en août 2013 l’agrémentde laCaisse d’AllocationFamiliales. Ce projetassociatif se décline enquatre objectifsque nousrappelonsici brièvement: • Accompagnerleshabitantset lescollectifsd’habitantsdansleursprojets, • Relierlespersonnesisoléesetfragiles.Relierlescommunautés, • Déciderensemble enimaginantune nouvelle gouvernance, • Renforcerlasolidarité etle dialogue auseindesfamilles. A la rentrée 2013, l’associationatravaillé surladéclinaisonde ce projetenmettantenplace : • un groupe de pilotage composé de professionnels, • des groupes de travail composés de professionnels, d’administrateurs, des bénévoles et des habitants, Ce fonctionnement a été mis en place dans un premier temps autour de deux groupes préexistants « Parentalité » et« Citoyenneté etgouvernance » Quelques actions 2013 Quelles ont été les principales actions mises en place en 2013 dans le cadre de ce nouveau projet associatif ? • Pendantl’été 2013, desanimationsenpiedd’immeuble (API) etdesanimationsde pleinair(APA) ont été conduites dans les quartiers de la Ville Nouvelle (Allagniers-Semailles-Velette) et se sont dérouléesdanslessquaresetairesde jeux pourenfants,au plusprèsdesfamilles. • Pendantle moisde novembre 2013, l’action« Parents,vousêtesformidables» a eupour objectif de valoriser et conforter les compétences et savoir-faire des parents, créer du lien entre les générationsetrendre acteurslesparents.Portéeparle groupeParentalité,cette actionabénéficié de la forte mobilisationdeséquipesde laPetite Enfance. • En décembre 2013, le Réveillon de la Solidarité du 23 décembre, financé avec le concours de la Fondationde France etco-organisé aveclesRestaurantsduCœur,le SecoursCatholiqueetquatre associations locales : l’association Franco-indienne, l’association Franco-Tunisienne, Rencontres FraternellesetEntraide etl’AssociationdesJeunesDémunisontpermisd’inviterdespersonneset desfamillesisoléesouprécariséespourleuroffrirune parenthèse chaleureuseetfestivedansune période traditionnelle de fêtefamiliale. • A la fin de l’année 2013, un projetd’autofinancementaété lancé par desjeunesfillessouhaitant faire ensemble un voyage àLondres.Lequel projets’estconcrétisé avecsuccèsen 2014. D’autres projets d’autofinancement ont été lancés depuis avec plusieurs groupes de jeunes (Londres de nouveau et Barcelone). Ce qui montre qu’il est possible de mobiliser ce public dans les Centres Sociaux surdesprojetsà longterme.
  4. 4. Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 5 Bénévolat L’association a pu mener les actions décrites ci-dessus et de manière plus générale l’ensemble de ses activitésgrâce àl’engagementdenombreuxbénévoles. En2013,oncomptait 85bénévolesqui ontdonné de leurtempsde manière régulière,ponctuelle oucoupde pouce en fonctionde leursdisponibilitésou desenviesde chacun. 2013 a été marqué parl’élaborationdunouveauprojetassociatifde l’Associationàlaquelleune vingtaine de bénévoles ontparticipé activementainsique parune mobilisationforte desbénévolesaux nombreux appels«coupde pouce»:accompagnementaux sortiesducentre de loisirs,tempsfestif àVelette,forum desassociations,archivage…Nousenprofitonspourlesremerciergrandementpourleurengagement. Nb de personnes ALS Soutien scolaire CRM bourses Couture Coup de pouce Manifesta- tions ponctuelles Créa Semailles 85 22 8 10 5 2 13 11 2 Conseil d’Administration Le Conseil d’administration (CA) se compose au 31 décembre 2013 de 8 membres adhérents élus (et 1 membre coopté),de 6 membresassociatifs:ACFRM, AssociationFranco-tunisienne,CSF,MJC,PAYAME DOSTI,Vie Libre (et1 associationFrance Golaa cooptée) etde 5 membresde droit(1 représentantde la CAFet 4 de la Mairie de Rillieux).Il s’estréuni 6foisaucours de lamandature (juin2013 à mai 2014). La mobilisation de nouveaux bénévoles de gestion est un enjeu vital pour toute association. Nous comptons cette année sur une nouvelle équipe pour dynamiser le CA, permettre le travail en commissions,ensuscitantde nouvellesvocationsparmi lesadhérents etbénévolesde l’association. Les perspectives pour 2014 ? Noussouhaitonsmettre uncoupde projecteursurdeux projetsqui sontportéspar lesdeux groupesde travail « Parentalité » et« Citoyenneté » etqui serontmisenplace en2014 : • Le réseau d’échanges solidaires : pour faire face à l’isolement, répondre à des besoins de services quotidiens.Ou comment « créer de la richesse sans argent ». C’est possible. Rendez- vousenseptembre 2014 pourson lancement. • Le réseaud’habitants-relais,danschaque quartier.Ceshabitantsagirontauseinde leurréseau ou de leur communauté pour écouter les besoins et les envies des habitants de son quartier, les accompagner à « franchir les portes du centre social » et relayer les informations sur l’association(activités,projets,débats…) En guise de conclusion C’est donc un immense chantier qui nous attend qui nécessite prise de conscience et mobilisation de chacun d’entre vous. Merci aux bénévoles et aux professionnels pour le travail déjà accompli, merci à tousnos partenairesqui nousfontconfianceetmerci àvoushabitantsde Rillieux-La-Pape,adhérentsou usagersqui,parvotre présence ce soir,confirmeztoutelaconfianceque vousaccordezvotre association et sonprojetde développement! Pour le Conseil d’Administration Le Comitéde Présidence AnnickHOUZET – Jean-Paul VEYRAT – Yves MOUCHET
  5. 5. Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 6 RAPPORT D’ACTIVITES Petite Enfance EAJE La Ronde La Ronde accueille lesenfantsrilliards âgésde 10semainesà4ans,enrégulier ou occasionnel. Le Projetde LaRonde propose plusieursaxesdont: - Accueillirl’enfantetsafamilledansunlieusécurisantrépondantaumieux aux besoinsde l’enfantetde safamille. - Inviter les parents à participer à la vie de La Ronde lors d’accompagnements en sortie, de divers ateliers initiés par les parents (lecture,chant, cuisine,préparationde fêtes…) Cette année, les familles se sont fortement impliquées dans la vie de La Ronde. Elles sont à l’initiative de différents moments festifs tels qu’un atelier culinaire et ont choisi les animaux comme thème de la fête de fin d’année 2013. Les familles ont aussi été nombreuses à se mobiliser pour confectionner le buffet partagé etpourassisterauspectacle construit de toutespiècesparl’équipe de LaRonde. EAJE Frimousse Cet accueil collectif est destiné à tous les enfants rilliards âgés de 10 semaines à 4 ans, pour un temps occasionnel ou régulier. Les professionnelles de Frimousse proposent différentes activités comme la découverte du livre, des sorties à la ludothèque, la préparation de pâtisseries,desjeux de motricité… L’ensemble de ces projets s’articule autour du projet pédagogique de Frimousse qui consisteenladécouverte de lavie encollectivité,le plaisirde jouer avec d’autres enfants, l’acquisition progressive de l’autonomie et le bienvivre ensemble. L’implicationdesparentsàtravers « L’atelierdesmamans» a un réel impact sur la vie etl’ambiance de la structure. Les parents échangentbeaucoup entre eux etavec les professionnels, ilsont pu être force de propositiondansde nombreux tempsfestifs.Ilssesontassociésaux animationsproposéessurla2eme éditionduprojet« Parentsvousêtesformidables»qui s’estdérouléen novembre2013.Plusieursparents ont eux-mêmesanimé desateliersd’échangesde savoir -faire. La Roue, deux EAJE : Pain d’Epices et Pirouette Ouvertde 7h15 à 18h15, Paind’épice accueille les enfants âgés de 10 semaines à 5 ans quant Pirouette est ouvert de 8h15 à 17h45 excepté le mercredi matin. Les deux équipementspartagentlesmêmes objectifs pédagogiques: 1) accompagner l’enfant dans son développement ; 2) Accueillir et accompagner le lien Parent-enfant; 3) Permettre laparticipationetl’implicationdesfamillesdanslavie de l’équipement.
  6. 6. Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 7 Divers projets sont mis en place avec les enfants : découverte du livre, comptines et chansons, projet ludothèque, projet pâtisserie, échanges intergénérationnels avec la Résidence Vermeil, Projet avec l’école maternelle. De nombreux temps festifs émaillent l’année : lumignons, carnaval,chasse aux œufs,fête de l’été. Une place importante est faite aux familles désireusesde partageraveclesprofessionnels des moments de vie dans la structure et/ou de proposer divers ateliers selon les compétences et souhaits de chacun : atelier langage des signes, atelieranglais,atelierbaby-gym,atelierpeinture… Lieud’accueil enfants – parents (LAEP) : La Passerelleet LaMarelle Espace anonyme etgratuit,situé au seinduCentre Social desAllagniers pourlaPasserelle etau1 bd de Lattre de Tassigny(maisrelocaliséprovisoirementauRAMBout’Choux en2014) pourlaMarelle,lesLAEP sont ouverts aux enfants de moins de 4 ans accompagnés d’un adulte. L’accueil est assuré par deux professionnels nommés accueillants et venant de diversesinstitutions et professions : une équipe de 6 accueillantsassurentàtourde rôle lesaccueils,lesjeudisde 14hà17h30 à laPasserelleetlesmardisaux mêmeshorairesàla Marelle. LAEP La Passerelle Il y a eu une fréquentationimportante desfamilles,habitantprincipalementaux Allagniers,aucours du 1er trimestre 2013 avecprès de 10 enfantsprésentsparséance,puisune diminutionaucoursdu second trimestre et enfin, une rentrée de septembre avec un démarrage faible. Cette baisse de fréquentation s’explique notamment par la rentrée à l’école d’enfants ayant atteints l’âge limite (4 ans) et des déménagementsde famillesfréquentantrégulièrementlelieu.A partird’octobre,il yaeuune remontée deseffectifs, laPasserelleaccueillantde nouvellesfamilles. Prèsde 50 enfantsdifférentsontfréquenté laPasserelle surl’année. LAEP La Marelle Le nombre d’enfantsaccueillisreste stablesur2013, maisa doublé parrapportà 2011 qui futune année peusatisfaisante,d’une partparce que l’espace de laMarelle avaitdéménagé,d’autrepartparce que le lieu était peu visible de l’extérieur. Une importante campagne de communication et différents événementsorganisésaveclamobilisationde l’équipe d’accueillantesontpermisde rendre le LAEPplus connudans le quartierVelette. Ici aussi,prèsde 50 enfantsdifférentsontfréquenté laMarelle surl’année. Relais d’Assistants Maternels LaCabriole Le RAM s’adresse aux professionnels de l’accueil individuel, ainsi qu’aux famillesetenfantsrilliardsetextérieurs.LesobjectifsduRAM sont de : 1) informer parents et professionnels de l’accueil individuel ; 2) proposer un cadre de rencontres et d’échanges de pratiques professionnelles (contribution à la professionnalisation des assistants maternels et des employésà domicile par la mise en place de temps collectifs,d’ateliersd’éveil,de soiréesthématiques, de temps festifs…) ; 3) participer à l’observatoire des demandes d’accueil en lien avec le service Petite enfance communal et les autrespartenairesPetiteenfance.
  7. 7. Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 8 Les points-clésde l’année :  Forte augmentationdupublicd’assistantesmaternelles ;  Initiationàl’outil informatique avecle CRMpour16 assistantsmaternels etmiseàdispositiond’un poste informatiqueenaccèslibre au RAM ;  Valorisation de l’accueil individuel (diffusion du projet pédagogique 2013, charte des temps collectifs, partenariat avec le Service Petite Enfance au travers de permanences d’informationsdanslesrelais,réflexionengagée aveclaCAF sur le chômage desassistantsmaternels ;  Sensibilisation à l’accueil de l’enfant en situation de handicap. Enfance - Jeunesse Centre de loisirs Ouvertle mercredi etlesvacances scolaires,le centre de loisirsaccueilleles enfants âgés de 3 à 8 ans pour leur offrir des activités et projets adaptés à leurs besoins. Ainsi, cette année il a été proposé des sorties à la journée autour de la thématique des « Cinq éléments », des animations autour du cirque etlaparticipationaux projets« droitsde l’enfant » et« soupe party ». En 2013, nous avons accueilli davantage d’enfants des quartiers des Allagniers que ceux des Semailles. Cette tendance sera à surveiller afin d’en comprendre lesraisonsetde s’adapterle cas échéant à ces nouveaux besoins. De plus, nous constatons une hausse des effectifs pour les familles ayant des quotients situés entre 631 et1380 ainsi qu’une augmentation importante, pour les familles ayant un quotient entre 381-460. Il faut noter une diminution des effectifs pour les familles ayantunquotient inférieurà230.Nousdevronsdoncanalyser,pourlarentréeprochaine,commentnous pouvonsaccueillircesfamilles afinque leursenfants puissentbénéficierde tempsde loisirs. Enfin,il estàsouligneruneaugmentationdesinscriptionsd’enfantsensituationde handicapetce,grâce aux aménagements réalisés avec l’aide de l’Association « La souris verte » et grâce aux formations organiséesparcette même association auprèsdes salariés. L’animationde quartier 6/12 ans et 13/17 ans L’animationde quartieraccueille lesenfantslesmercredis(etsamedis pourlesplusgrands),ainsi que pendanttouteslesvacancesscolaires. Une modificationdesbesoinschezles6-12ans a été identifiéeparles professionnels,qui se traduitparune demanded’accueil plusrégulier et plus anticipé des enfants, remettant en question la pertinence du fonctionnement proposé actuellement.Le ContratEnfance Jeunesse(CEJ) devantêtre renégocié pour2015,il seradoncnécessaire deretravaillernotre offre de loisirsetce,de manière àêtre plusenadéquationaveclesbesoins despublicsactuels.
  8. 8. Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 9 Plusieursactivitéspharesontété menéesparl’animationde proximité en2013, notammentdesmini-séjoursd’hiveretd’été pourles6/12ans (départde plusde 70 enfants). L’accompagnement de projets pour adolescents étant plébiscité, deux sont déjà prévus pour 2014, dont un voyage à Londres dont les préparatifsontdébuté dèsle moisd’octobre 2013 (photosci-dessous). Les ateliers périscolaires Le secteurEnfance Jeunesse desCentresSociaux de Rillieux accueille les enfants issus de trois écoles de la Ville Nouvelle : Velette, SemaillesetAllagniers. Lesatelierspériscolairesproposésont portésurle thèmedujeuetdu numérique. L’accompagnement scolaire pour les collégiens  Chezles6e et 5e : 26 jeunesdifférents(dont11 garçons et 15 filles)  Chez les 4e et 3e : 23 jeunes différents (dont 9 garçons et 14 filles) Grâce à l’investissement des intervenants, le suivi scolaire mis en place s’est avéré sérieux et de qualité, permettant l’observation d’une progressionglobale des jeunes. Les difficultésrepéréessont diverses, portant sur l’organisation et la méthode de travail comme sur l’attention, la vitesse de réalisation ou la compréhension des énoncés. Cependant, les difficultés en lecture et en écriture sont communes. Noussouhaitonsen2014, renforcerle partenariataveclesCollègesafinde rendre encorepluspertinent, le principe co-éducatif proposé dans notre action d’accompagnement scolaire. Le fonctionnement de l’accompagnementscolaireferal’objetd’unprojetécrit,servantde documentde référence autravail de l’équipemaisaussi àla présentationde l’actionaux famillesetpartenaires.
  9. 9. Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 10 Familles Ludothèque : un espace peucontraignant… C’est un espace, pas si petit, mais finalement juste assez pour que d’une rive à l’autre on puisse s’appeler… Et cela procure un plaisir sans bornes… La ludothèque permet d’accompagner et de nourrir l’activité ludique de l’enfant, de l’adolescentetaussi de l’adulte… Le projet 2013, « Art de rien » a permis de réaliser toutes les expériences artistiques, créatrices et ludiquesinimaginables.« Artde rien » a été le pointde départd’excursions dansle monde de l’Artet à l’intérieurde soi… ProjetHandi’ArtLudothèque-IME:"Heureux comme unenfantquipeint" avecDorian,Shelly,Adam,Hasna Pendant l'année 2012/2013, la ludothèque a proposé la mise en place d'unCloslieu(activitéayantpour supportlapeinture) aveclesenfantsde l'IME. Au cours des 8 séances, les enfants ont pu s’exprimer librement à traversdesjeux de peinture etde traces. « Parents vous êtes formidables !» - Edition2 Cette actions’inscritdansle cadre du projetFamillede l’Association, elle estdevenueendeuxans,unévénementincontournable pourles Rilliards. Cette année, l’objectif de cette action a été de valoriser la compétence desparentsetd’utiliserleursressourcespourproposer aux familles 15 jours d’ateliers et d’animation divers et variés (soupes-party,chasseautrésorparentsetenfants,théâtreforumsur lesliensetlatransmission…). Plus de 90 personnes ont participé à la journée Temps fort du 30 novembre et plus d’une centaine de parentsetenfantstoutau longdes15 joursde l’action. « Etre père, être mère d’unado pas facile ? » L’objectif de ce module,quiestco-animé parlacoordinatricefamille deVeletteet laconseillèreconjugale du CPEF (Centre de planification et d’éducation familiale),est de proposer aux pères et mères qui le souhaitentuntempsd’échanges,de réflexionsurleurrôlede parentd’adolescent.9parentsontparticipé à ces 4 séances.
  10. 10. Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 11 Mères-Filles Cette nouvelle action a vu le jour en 2013 suite à des constats partagés entre partenaires et professionnels de l’Association. Elle a pourobjectif de permettreàdesmèreset leurs filles âgées de plus de 12 ans de participer, ensemble, à des ateliers favorisantdesrelationsprivilégiéesentre elles. Les thématiquesdesateliersontété variéesetdéfiniesaveclesparticipantes. Sorties familiales Cette année encore, nous avons permis aux Rilliards de pouvoir découvrir de nouveaux lieux (lac des sapins, ferme pédagogique dans le Beaujolais…) et de nouvelles activités. Ces sorties familiaes ont eu lieu en journée et principalement enfinde semaine pourpermettreàceux qui travaillentde pouvoirenbénéficier. Le graphique de répartition des familles par quotientfamilialmontre combiences actions bénéficient aux personnes ayant des moyens financiers limités, tout en assurant une pleine mixité sociale, élémentclé de notre projetassociatif. Accompagnement départ envacances Dans le cadre de l’accompagnement départ en vacances, 15 familles ont été accompagnées par les coordinatrices Famille de l’association,dont 9 pour qui un projet départ en vacances a abouti et 3 pré- étape. Les familles pour lesquelles le projet se concrétise s’investissent pleinement dans la préparation et l’organisationde leurséjour.Lorsdesbilansindividuelsauretourdesfamillesnouspouvonsmesurer la pertinence de ce dispositif. 26% 20% 19% 12% 12% 11% Répartition des famillesayant profité des sorties familialesen fonction de leur QF 0 à 380 381 à 540 541 à 630 631 à 760 761 à 1070 1071 et +
  11. 11. Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 12 « Les 10 mots » Depuisplusieursannées,lescentressociaux de Rillieuxutilisentle support des « Dix mots» et mobilisent des habitants en leur proposant de se rencontrer, de s’exprimer, de construire et d’échanger.Cette actions’estdéroulée surplusieurssites. Ainsi, il a été proposé aux personnes fréquentant nos structures troisateliersdifférents :artplastique,vidéo,théâtreetartpostal. Ces ateliers se sont déroulés sur une même journée durant les vacances scolaires d’avril et ont permis à une cinquantaine de personnes, adultes et enfants, de participer à l’édition 2013 des Dix mots. Adultes Centre de Ressources multimédia (CRM) En 2013, le CRM a encore accru son amplitude horaire d’ouverture de septheuressurcinqjourset ce,grâce à l’arrivée d’unnouvel animateur encontrat aidé. Septatelierssontproposéschaque semaineenplusdes temps d’accès libre accompagné. De plus,grâce à l’aide de l’Etat via le plan local de redynamisation, le CRM a pu s’équiper de huit tablettes numériquesmisesàdispositiondesRilliardsetqui sontutiliséespourles atelierspéri scolairesàdestinationdesenfantsde l’écolede laVelette. Ainsi, en 2013 ce sont plus de 320 personnes qui ont pu bénéficier des actions du CRM ! Ces personnes sont pour la plupart des Rilliards : 75% d’entre eux viennentde laVilleNouvelle et30% d’entre eux ontplusde 51 ans. Pour la 1ère fois,le CRM a mené une interventionpourlaVille de Fontaine-sur-Saône dansle cadre de la journée dupatrimoine. LessalariésduCRMont, eneffet,accompagné leshabitantsde Fontaine dansla lecture de code QR(type de code-barresendeuxdimensionsluspardessmartphone)etdansl’utilisation destablettesnumériques.LescodesQR étaientrépartissurl’ensemble de laville afinde permettreaux participants de découvrir le patrimoine de cette ville à travers l’outil numérique.Plusieurs familles ont ainsi pudécouvrirl’usage destablettes. Le CRM a également répondu à un appel à projet pour obtenir des ordinateurs à moindre coût, via les Ateliers du Bocage et a permis à 10 familles rilliardes de pouvoir donc s’équiper. Nous souhaitons l’an prochainréitérercette action. Enfin, le CRMproposera en 2014, le Pass Numérique, projet soutenu par la Région pour sensibiliser les Rhône-Alpinsà la culture numérique. Le Pass Numérique se décline en 4 axes (Vos enfants sur le web/ Aidersonenfantdans sesrecherchesinternet/E-administration/Favoriserle liensocial).Il estconstruit enpluri partenariatavecle BIJ,la Médiathèque,le GPV etlesTCL. 71 94 164 226 2012 2013 Hommes Femmes Parmi eux, 108 ont été inscrits sur le volet insertion et243 ont profité du volet animation
  12. 12. Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 13 « Parcours de femmes » Il s’agit de proposer aux femmes Rilliardes, une programmation hebdomadaire avec des animations en lien avec la santé, le bien être, la citoyenneté et la culture. Ces animations ont pu être réalisées en partenariat avec les structures socio- éducativeslocales(Centre Chorégraphique, Bus Info Santé, Espace Baudelaire, Compagnie « La fille du pêcheur», ARTAG…) mais aussi via des prestataires locaux. Au total 105 femmesontparticipé aux 24 séancesproposées.En moyenne 9 femmes étaient présentes par séance, 30% des participantes nous étant orientéesparnospartenaires :Antenne CAF, MaisonduRhône,CCAS, Centre de planificationetd'éducationfamiliale… Les loisirs enFamilles Au cours de l’année 2013, sept « Loisirs en famille » ont eu lieu. Ces temps d’animation parents et enfants, organisés durant les vacances solaires principalement, sont très attendus par les familles. 105 personnes ont participé à ces animations, ce qui représente 37 familles. Les thématiques de ces loisirs en famille ont été très diverses : cinéma, ateliers créatifs et solidaire, danse et cuisine en collaborationaveclaMJC sur le thème de labiennale de ladanse, jeux etcontes. Bourses d’échanges En 2013, quatre bourses ont été organisées :troispour lesvêtementset matériel de puériculture,une pourlesjouets.Ellesn’auraientpuse faire sansl’aide etl’investissementde15bénévoles,tousimpliquésdepuisdes annéesauseinde l’Association. En moyenne,surchaque bourse,une centainede kit-dépôtsontutilisés. Apprentissage dufrançais En 2013, 284 stagiaires ont été accueillis sur les actions linguistiques et sociales(70% sontdes femmes),soit30% de plusque l’andernier.Cette action ne cesse, depuis plus de cinq ans, de connaître une demande croissante etnousavonsdûaugmenterlenombrede groupespourtenter de répondre à ces besoins.Cette réponse ne pourraitse faire sansl’aide de bénévolesqui sontaujourd’huiaunombre de 22. Des temps festifs ont davantage été organisés cette année afin de favoriser encore plus les rencontres et permettre aux stagiaires de communiquer plus aisément en français: Témoignage d’une participante Grâce à cet atelier, j’ai pu pendant quelques heures « lâcher prise », m’occuper de moi, découvrir de nouvelles activitéset mecréer un nouveauréseausocial.
  13. 13. Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 14  Une sortie de fin d’année scolaire a été proposée à l’ensemble des stagiaires,àChanaz,surlesrivesduLacdu Bourget.Cette sortie aété l’occasionde faire découvrirunsite touristique toutenfavorisant les échangesentre lesgroupes etlescultures.Cettejournée convivialea été fortement appréciée par l’ensemble des participants. 50 stagiairesétaientprésentsàcette journée.  Une sortie de « bienvenue » organisée àla rentrée de septembre au Parcde laTête d’Or.Eneffet,l’équipe depermanentsetlesbénévoles ont souhaité proposerunaccueil original etconvivial aux stagiaires maisaussi que les rencontres se fassentde façoninformelleetchaleureuse.Pourbeaucoupce futl’occasionde sortirde Rillieux et de découvrirce parc proche de chezeux oùilspourrontretournerfacilementavecleurfamille.  Une fête de find’année :descourts métragessélectionnésparlamédiathèquede Rillieux ontété projetésaux apprenants,suivisparune lecture d’unconte etce,par une stagiaire. Café des échanges Cestempsd’accueil proposéssurlestroiscentresetanimésparlescoordinatricesontpermisd’accueillir une vingtaine de personnesparsite etd’élaboreravecellesdesprojetsindividuelsetcollectifs. Projet Allagniers/ Mont- Blanc Le travail de terrainfait quotidiennementparle médiateursocial apermisde faciliterlamobilisationet l’implication des habitants sur certaines manifestations locales : fêtes de quartier, fête des voisins, journée de lafemme... De plus,il a permisd’orienteretaccompagnerdespersonnesvers :  despartenairesafinqu’ilslesaidentdansleursdémarchesadministratives(dossierlié àl’aide àla personne, dossier pour l’obtention de carte de séjour, aide de la CAF, etc). En moyenne une douzaine parmois.  desinscriptionsàdesactivités(centresde loisirs,MPT,associations…)Pourexemple, aucentre de loisirsdesAllagniers,8nouveaux enfantsontété orientésparle médiateur. Concernantles AnimationsenPiedd’Immeuble(API) etlesAnimationsde Plein Air(APA),le tempspluvieux etfroidsurlesmoisde marsà juin,nousacontraint à annulerneuf d’entre ellesetnousn’avonspaspuréaliserautantd’animations que souhaitées. En juillet, cette frustrationa été vite oubliée avec les succès rencontréspar les APA, menées chaque semaine dans les différents squares et places de la Ville Nouvelle:10 sur lesquartiersAllagniersetMont Blanc, 4 sur lesSemailleset4 sur Velette. Pour rappel, le but des APA est de créer une animation hors les murs afin de permettre aux habitants (parents et enfants, personnes isolées, etc.) de découvrir et de pratiquer une activité maissurtoutde favoriserleséchangesentre personnesne se connaissantpasmais habitantsur le même quartier. Pourmenerà biencesAPA,despartenairesontété sollicité :AssociationsRillardesutilisatricesdesLibre S’Pace (voir plus bas), Services de la Ville, associations… Celles qui ont tenté l’aventure (MJC, CIDFF, Médiathèque,Club desfileuses) ont pu découvrir l’intérêt de « sortir de sa structure pour aller vers les habitants» pourvoirle contentementdeshabitantsravisqu’on « viennelesvoirchezeux »,de voir« qu’il y a des animations, de la vie dans le square ». Grâce à ce partenariat des activités variées et riches ont été proposées : ateliers créatifs,photographie, cirque, graph, mixage et bien sûr jeux surdimensionnés enboisou de pleinair.
  14. 14. Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 15 En complémentde cesactions de proximité,untempsd’accueil,d’échange etde découvertesaété mis en place dans un local Libre S’Pace situé au 31 avenue Mont Blanc afin de permettre aux habitants en situation d’isolement d’avoir une activité sur leur quartier. Le but est de les accueillir et de lesrassurer avant de leurfaire franchirle grandpas endirectiondesstructures présentes surRillieux,qu’ellessoient associativesoumunicipales. Depuis janvier 2013, 46 personnes différentes ont participé aux animationsproposéesdansce local :ateliervidéoetcinémamené une fois par mois avec l’association « Vipère au poing», jeux de société, ateliers pour la journée de la femme, atelier dessin en lien avec la manifestation « La grande lessive », atelier cuisine, goûter d’anniversaire…Onnoteraque 80% des participantsontplusde60ans et que 2/3 d’entre eux viventungrandisolement. Partenariat Réveillonde lasolidarité :Bollywoodenfête Pour la 3ème année consécutive, les Centres sociaux ont organisé le 23 décembre 2013, en partenariat avec plusieurs associations rilliardes, un réveillon solidaire dont le thème était cette année sur le cinémaBollywood.Cetévènementaété riche en couleurs, en chants et danses et a permis à plus de 80 participants, isolés ou en précarité, de vivre à la veille de Noël un temps léger et chaleureux basé surladécouverte etleséchanges. Au programme : ateliers créatifs (costumes et bijoux indiens, petitesdouceurs),atelierd'expression,photobollywodienne… La forte implication des associations (cinq associations utilisatricesdesLibre S’Pace,notammentl’AssociationFrancoindienne) etdeshabitants,toutaulongdu processusde préparationjusqu’àlafête elle-même, àdifférentsniveaux (bénévolat,animation,mise en relation avec des prestataires, cuisine) a séduit la Fondation de France qui a en partie financé l’action, maissurtouta été ungage de réussite. Les Fêtes de quartier Fête de quartierSemailles : C’estdansunespritconvivial quelequartierdesSemailless’estanimé autour d’activités sur le thème du jardin lors de sa fête de rentrée scolaire.Lespartenairesduterritoire s’étaientréunispourmettre en œuvre des activités adaptées à tous les âges (maquillage, calèche, sérigraphie, jonglage, jeux en bois, activités sportives, information préventionsanté…).Ungroupe d’adultesdesquartiersdesAllagniers etdesSemaillesatenuun« standgourmandcrêpes » afinde financer un week-endàChabotte entre parentsetenfants. Fête de quartierAllagniers : Cette année, la fête de quartier des Allagniers a dû être reportée en septembre à cause du mauvais temps. Cela n’a néanmoins pas empêché que la fête soit réussie. De nombreux partenaires étaient présents pour assurer des animations variées et nouvelles : cirque, pétanque,mix… L’animationla plus plébiscitée aété le tourencalèche duquartier,plusde 20 toursont été réalisés !
  15. 15. Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 16 Fête de quartierVelette: La fête de quartierVeletteaeulieulesamedi 15juin2013.Cette éditionfutune granderéussiteenraisond’uneforte implication des structures du quartier (Centre social Velette, école élémentaire, CCN, MJC, Maison Pour Tous, CSF, Club de jeunes…) mais aussi des habitants notamment dans la préparationdurepas.Leshabitantsse sontretrouvés,àmidi,au Parc desHorizonsautour d’un pique-nique géant.Toutau long de l’après-midi se sont succédées différentes animations pour tous les publics (course en sac, création de costumes, jeux divers, tour du quartier en calèche, structure pour les tous petits, animationmusicale avec des groupes locaux…). L’implication du centre social se situe au niveau de l’accompagnementd’habitantsdanslapréparationde lafête etdansl’organisationle jourmême. La fête de la solidarité Cette fête a lieu chaque année, le premier dimanche de janvier et permet à plus de 600 habitants de passer une après- midi sous le signe de la solidarité, de la convivialité entre toutes les générations. La coordinatrice des animations de proximité de Velette accompagne plusieurs familles de l’Association à cet évènementauquel ontparticipé plusieursprofessionnelsdescentressociaux. Libre S’Pace La mise à dispositionde sallesauprèsdesassociationsetdeshabitantsestunélémentdéterminantde la vie sociale de la commune. Pour de nombreuses petites associationsde Rillieux-la-Pape, c’est le seul moyen d’avoir un local au cœur du quartier permettant de mettre en œuvre des activités destinées à leursadhérents surdesactionsde proximité. En 2013, l’association des Centres Sociaux a renouvelé les conventions établies pour une nouvelle année sur la base d’un principe de partage avec la fin de l’exclusivité de certainessalles, ce qui favorise davantageleséchangesentreassociationset permetune offre plusdiversifiéepourlesassociationsethabitants. Par ailleurs, de nombreux travaux de réparation ont eu lieu, ainsi qu’une distribution de tables de meilleure qualité dans certaines salles.Une visite mensuelle de toutes les salles Libre S’Pace est réalisée par l’animatrice en charge du dossier, le logisticien et au moins l’un des co-présidents afin de s’assurer du bon fonctionnement des salles. Enfin, sur les temps forts de l’association et évènements organisés par certains partenaires sur le territoire,nouspouvonsnoterune plusforte participationdesassociationsutilisatricesdesLibre S’Pace:  Participationàl’élaborationdunouveauprojetassociatifdescentressociaux ;  ParticipationdesassociationsLibre S’Pace à la cérémonie desvœux etàl’AssembléeGénérale de l’association (avec7 associationsqui ontintégré le CA en2013) ;  Participationtrèsactive àla fête de quartierduMont Blancde l’associationADJD;  Participation des associations Libre S’Pace au forum associatif organisé par la Commune en septembre 2013 ;  Participationactive de certainesassociationsauCarnaval de laville
  16. 16. Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 17 RAPPORT FINANCIER Résultat de l’exercice Après les difficultés financières de 2008 et une baisse du budget en 2009, nous constatons une augmentation continue de nos produitsdepuis 2010 (+7,9% en 3 ans), supérieure à l’inflation, mais en légerrepli en2013 (+0,7%). Le résultat net comptable s’établit cette année à +10 K€ (K€ = milliers d’euros), soit 0,3% du total des produits du compte de résultat. Ce résultat positif de l’association est le fruit d’une bonne gestion comptable etfinancière quise traduitparl’augmentationdesproduitsetla hausse moindre descharges. 11,636 -12,047 17,051 138,791 11,083 72,672 10,483 2,928,193 2,997,242 2,781,292 2,870,262 2,936,906 3,076,360 3,097,507 -500,000 0 500,000 1,000,000 1,500,000 2,000,000 2,500,000 3,000,000 3,500,000 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Charges Résultat Produits
  17. 17. Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 18 Produits Les subventions et prestations de service (PS) représentent près de ¾ de nos recettes, dont plus du cinquième (22%) estdirectementtributairede notre activité d’accueil (prestationsde service). Nous constatons une augmentation régulière des subventions et des prestations de service (+6,4% de 2012 à 2013) qui fait plus que compenser la baisse des contreparties de charges supplétives (mise à dispositionde personnel) surlaligne « AutresProduits » (voirexplicationci-dessous). 72% 8% 1% 19% 0%0% Répartitiondes produits(Réalisé 2013) SUBVENTIONS ET PS RECETTES USAGERS TRANSFERT DE CHARGES AUTRES PRODUITS PRODUITS FINANCIERS PRODUITS EXCEPTIONNELS 0 500,000 1,000,000 1,500,000 2,000,000 2,500,000 SUBVENTIONS ET PS RECETTES USAGERS AUTRES PRODUITS PRODUITS EXCEPTIONNELS REPARTITION DES PRODUITS PAR ANNEE (hors transfert de charges et produits financiers) Réalisé 2011 Réalisé 2012 Réalisé 2013
  18. 18. Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 19 Subventions et prestations de service (PS) Les subventionsetPSaugmententencore de façon importante par rapport à 2012 (+135 K€), en raison, comme l’année dernière,d’une augmentationdesactivitésetdestransfertsde charge entre subvention et salaires. Etat: hausse de 36% de la contribution de l’Etat par rapport à 2012 (+40 K€) et proportion de la contributionde l’Etatqui passe de 5,0% descontributionsen2011 à 7,1% en 2013 MaintiendesfinancementsPolitiquede laVille(projetALSetAllagniersMontBlanc) Accroissement des subventions en raison de contreparties additionnelles pour des emplois aidés (salariés en emploi d’avenir sur La Ronde et sur l’animation de quartier) et le financement d’investissementspourle CRM(FNADT18 K€). Ville:une contribution qui progresse comme prévude 4,8% par rapport à 2012 Par rapport à 2012, une augmentation de 52 K€ liée à la 3ème et dernière année des accords de rééquilibrage entre CAF et Ville n’ayant pas d’impact pour l’association (baisse équivalente de la subvention CAF) etle nonrenouvellementdufinancementDDUpour le CRM. La contribution de la Ville est proportionnellement en diminution dans le total des subventions et prestation(de 38,9 à 38,2%). CAF,une augmentationliée àl’activité etàdesjeux comptables Par rapport à 2012, la contribution globale de la CAF augmente encore de 2,3% alors même que le rééquilibrage Ville /Mairie mentionnéci-dessus entraine une baisse de subventionde 52 K€ Fondseuropéens Grâce à la mobilisationdesdifférentspartenaires,nousavonsréussiàobtenirdeuxfinancementsdu FEDER pourle CRM, le premiersur2012/2013 et le 2ème sur 2013/2014. Ce financementeuropéen compense en2013 la contributionde laVille en2012 (ligne DDU). Bailleurssociaux,une contributionstable Recettes usagers Desrecettesusagersstablesparrapportà 2012 (+0,3%),maisà un niveauencore important Une stabilisationouunlégerretraitdestaux d’occupationdesEAJEqui restent cependantàunniveau trèsélevé,compensé parde meilleures recettessurlesactivitésd’accueilde loisirs. 50% 70% 90% Pirouette Frimousse Pain d'Epices La Ronde TAUX D'OCCUPATION DES EAJE 2009 2010 2011 2012 2013
  19. 19. Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 20 Transferts de charges Des transfertsde charge plusimportantsen2013 enraisond’absencesenarrêt maladie prolongées sans conséquencesfinancières(coûtsRHenhausse) 5.0% 37.0% 53.2% 5.5% 38.9% 53.0% 7.1% 38.2% 50.8% REPARTITION DES SUBVENTIONS PAR ANNEE (BUDGET RÉALISE HORS CHARGES SUPPLÉTIVES) ETAT COMMUNE CAF EDUC. NATIONALE (CEL) DEPARTEMENT FONDS EUROPEENS Autre (Fosfora, Fondation France, Région) 2011 2012 2013
  20. 20. Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 21 Charges Leschargesconsolidéesducompte de résultat (ycomprisleschargessupplétives :misesàdispositionde personnel et équipement…) sont constituées à 79% de coûts salariaux, qui subissent une hausse mécanique liée aux augmentationssalarialesconventionnelles. Si l’onne considère que leschargesde l’associationnonconsolidées,ellesaugmententraisonnablement (+2,8%) par rapport à 2012, augmentation liée essentiellement aux charges de personnel, mais également,dansune moindre mesure,àdesdépenses d’activité. Charges de fonctionnement d’activité Les charges de fonctionnement d’activité sont comme prévu en augmentation par rapport à 2012 (+13,7%): Un secteur Petite enfance en augmentation (+16,5%) en raison d’un rattrapage sur les activités Centre de Loisirsetdesachats (matelas) pourrenouvelerl’équipementdesEAJE ; Un secteurJeunesse enretraitparrapportà 2012 (findu projetNatitingou) ; Un secteurAdulte relativementstable parrapportà 2012, hormisdesachats importantsde matériel pour le CRM, financésparle FNADT; Un secteurAutre relativementstableparrapportà 2012. 7.8% 78.1% 14.0% 8.0% 79.9% 12.1% 8.8% 78.9% 12.3% Répartitiondes charges (y compris les charges supplétives) ACTIVITES SALAIRES ET PERSONNEL EXT. CHARGES LOG. ET PILOTAGE 2011 2012 2013 52% 16% 19% 13% REPARTITION DES CHARGES D'ACTIVITES - REALISE 2013 Sous-total Petite Enfance Sous-total Enfance Jeunesse Sous-total Adultes Sous-total Autre
  21. 21. Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 22 Charges de pilotage et logistique Ellessont enaugmentation(+8,9%) par rapport à 2012, année de forte baisse,maisà un niveauencore inférieuràcelui de 2011. Charges salariales L’analyse deschargessalarialesestencore une foisrenduecomplexeenraisonde l’évolutionentre2012 et 2013 des mises à disposition de salariés CAF qui implique des jeux comptables entre intérim, coûts salariaux, charges supplétives, subvention de remplacement et remboursement sur facture. Il est intéressanttoutefoisde noterque deséconomiessurleschargessalarialesontété globalementfaites. Par rapport à 2012, les charges de l’intérim sont en forte baisse (-48 K€) du fait de recrutement de personnel enCDD(notammentcontrataidé) et enCDI pour optimisernoschargeset pérenniserles équipesetl’emploi. Le sous-total Salaires et charge augmente de 10,5% par rapport à 2012, ce qui s’explique par ces nouveaux contrats remplaçant le personnel intérimaire et par le passage de personnels CAF en salariés associatifs(postesd’EJEetde coordinatrice PE). Un fonds de roulement confortable L’équilibre financier de ces dernières années et le résultat important de 2010, auquel s’ajoute les excédents de 2011, 2012 et 2013, ont permis de maintenir le fonds de roulement de financement équivalent à 3,93 mois d’autonomie de fonctionnement (graphique ci-contre). Ce fond de roulement que l’association a su sécuriser au cours des années, indispensable à la bonne gestion et la sécurité de l’Association, permet d’envisager le maintien des activités de certaines actions face à l’incertitude des financementsainsi que lesinvestissements nécessaires au bon fonctionnement (nécessité notamment de renouveler le matériel informatique acheté début 2011 et les lits des quatre EAJE). La trésorerie a retrouvé fin2013 un bon niveau (134 jours d’autonomie contre 110 fin2012). Les ressources humaines L’associationaaugmenté sesmoyenshumains(+3,98% en équivalenttempsplein –ETP) en2013. Cette augmentation s’est faite essentiellement pour remplacer du personnel intérimaire, notamment au niveau de la Petite Enfance, en offrant des contrats plus pérennes, permettant d’éviter un trop grand turn-overauniveaudeséquipesetauprèsdesenfants.Parailleurs,descontratsaidésontànouveauété signés en 2013, notamment pour remplacer des postes d’animateurs vacataires, assurant là aussi une stabilité à moyen terme favorable au développement de projets. Enfin, le nombre de salariés mis à disposition par la CAF continue de diminuer, les personnels étant remplacés au fur et à mesure de leur départpar dessalariésassociatifs. 3.93 3.63 4.16 4.69 3.99 4.07 3.93 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
  22. 22. Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 23 Statut associatif Nbre de personnes en 2013 Nbre de personnes en 2012 ETP 2013 ETP 2012 ETP 2013/2012 Contrat à durée indéterminée 51 44 35,65 32,6 +9,35% Contrat à durée déterminée 92 85 11,60 10,5 +10,47% Contrat emploi aidé 7 7 4,20 3,6 +16,67% TOTAL 150 136 51,45 46,7 +10,17% Statut CAF Nbre de personnes en 2013 Nbre de personnes en 2012 ETP 2013 ETP 2012 ETP 2013/2012 Contrat à durée indéterminée 10 13 8,55 11,0 -22,27% Contrat à durée déterminée TOTAL 10 13 8,55 11,0 -22,27% Ressources professionnelles consolidées de l'Association (associatif + CAF) Nbre de personnes en 2013 Nbre de personnes en 2012 ETP 2013 ETP 2012 ETP 2013/2012 Contrat à durée indéterminée 61 57 44,20 43,6 +1,37% Contrat à durée déterminée 92 85 11,60 10,5 +10,47% Contrat "Emploi aidé" 7 7 4,20 3,6 +16,67% TOTAL 160 149 60 57,7 +3,98% 74% 19% 7% ETP par type de contrat en 2013 CDI CDD Contrat Aidé 81% 19% 86% 14% Répartition ETP Associatif / CAF 2012 -2013 ETP Associatif ETP CAF
  23. 23. Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 24 Un budget prévisionnel 2014 en lien avec le projet associatif Le budget validé par le conseil d’administration lors de sa réunion du 17 octobre 2013 propose un montant de produit égal à 3 036 272 euros. Ce budget construit dans un contexte financier contraint prévoit des efforts conséquents de réduction des dépenses face à des contractions de financement. Il intègre une partde risque importantesurle CRM(34,000 euros) enl’absencede financementsidentifiés pour maintenirl’actiontoutaulongde l’année. En revanche,le CA avoté desmoyenspermettantàl’associationdemettreenœuvresonprojetassociatif avecun montantqui permettrade formerlessalariésetleshabitantssurlesquestionsdupouvoird’agir et d’accompagnerlamise enplace duprojetFamille. Au niveau des recettes : une augmentation grâce à l’Etat et à la CAF Etat : Une augmentation des recettes de l’Etat lié à la signature de nouveaux emplois aidés qui répond à une volonté de s’inscrire danslapolitiquegouvernementale d’emploi desjeunes etàla nécessité de réduire le coûtbudgétaire de nosactivités,toutenétantvigilantsurlesconséquenceslorsdelafindesdispositifs d’aide. Commune : Demande d’augmentation de 2% de la subvention de fonctionnement, soit +2,9 K€ pour faire face aux haussesmécaniques de noscoûts. CAF: Une augmentation substantielle de la contribution (subvention de fonctionnement pour des postes de personnel CAF devenusassociatifs) « neutralisée » pardeschargessalarialessupplémentaires. Au niveau des charges, des efforts d’économie sur les charges chaque fois que possiblemais des augmentations mécaniques et imposées à l’association Charge de fonctionnementdesactivités : Des charges supplémentaires sur la Petite Enfance (fourniture de couches et lait à partir de 2014, coût desrepasen hausse,mise enplace de diagnosticde l’air),compenséespartiellementpardes économies sur lesautresactivités. Chargesde pilotage etlogistique : Des baisses de dépenses pour compenser les hausses mécaniques (loyers, fluides, contrats de maintenance…) Salairesetcharges : Des hausses de salaires et charges liés: 1) au recrutement de salariés associatifs pour remplacer le personnel CAF,2) aux hausseslégales Deséconomiessurl’arrêtd’activitésetl’optimisationde noscoûtsde vacataires.
  24. 24. Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 25 L’association en chiffres Explication sur les données statistiques La majorité despersonnesqui fréquententl’associationdescentressociaux de Rillieux sontenregistrées sur un logiciel : le logiciel Noé. Plusieurs informations différentes sont comptabilisées dans ce rapport. Explications : Nombre de cartes d’adhérents : L’adhésionestprise aunomd’une familleetestvalable pourtoussesmembres. Le nombre de cartes d’adhérents permet de comptabiliser combien de familles sont adhérentes à l’associationdescentressociaux de Rillieux-laPape. Exemple: pourinscrire son enfantà la crèche (EAJE) « la Ronde» la famille Dupontdoitprendreunecarte d’adhésion au centresocial Nombre de personnesadhérentes : A chaque nouvelle carte d’adhésion au nom d’une famille,chaque membre de la famille est enregistré. Le « nombre de personnes adhérentes » est l’ensemble des personnes qui sont enregistrées sur une carte d’adhésion. Exemple: la famille Dupont est constituée de trois personnes, la famille Martin est composée de cinq personnes,la famille Ahmed estcomposéed’unepersonne….On additionneletout. Nombre de personnesenregistréesayantau moins participé à une activité : La participation à certaines activités ne nécessite pas forcément une carte d’adhérent. Le nombre de personne enregistréesayantaumoinsparticipé àune activité,comptabilise touteslespersonnesqui ont participé àune activité etqui ont été enregistréessurle logiciel Noé Exemple: Les parents qui côtoient le Relais d’Assistante Maternelle n’ont pas de carte d’adhésion au centre social. Ils sonttoutefoisenregistréssurle logiciel Noé. Nombre de personnesayant participé à une activité sans être enregistrées : La participation à certaines activités ne nécessite aucune inscription. Les personnes ne sont pas enregistréessurle logiciel Noé.Toutefoislesparticipantssontcomptés.Le nombre de personnesayant participé à une activité sans être enregistréespermetde comptabiliser l’ensemble despersonnesqui a participé àune activité sansinscription. Exemple: A l’occasion des AnimationsdePlein Air organiséesparles centres sociaux,toutun chacun est invité à participé.Il n’y a aucuneinscription ni enregistrementNoé. Attention : Aucun de ces chiffres n’est additionnable car chaque personne peut être dans plusieurs catégoriesselon les activités auxquelleselle participe. Elle risqueraitd’être comptéeplusieursfois. Exemple: une personnepeutparticiper à uneAnimation de plein air (activité sansenregistrement) et en parallèle être inscrite au Centre de Ressource Multimédia (activité avec enregistrement dans Noé). De même, une personne peut avoir participé au « café sans thé » (sans carte d’adhésion) et inscrire son enfantà la crèche (EAJE) « La Roue » (aveccarte d’adhésion).
  25. 25. Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 26 Nombre de cartes d’adhérents Analyse statistiques des usagers des centres sociaux Répartition des usagers par sexe par âge1 1 Ces chiffres ne prennent en compte que les personnes enregistrées dans Noé. Exemple de lecture du graphique : Parmi les plus de 900 usagers de 0 et 5 ans, 39% sont des filles. 608 1637 820 2127 852 2253 0 500 1000 1500 2000 2500 Nb cartes Nb adhérents Nb cartes Nb adhérents Nb cartes Nb adhérents 2010/11 2011/12 2012/13 39% 43% 49% 78% 77% 74% 81% 61% 57% 51% 22% 23% 26% 19% 0 100 200 300 400 500 600 700 800 900 1000 0/5 ans 6/10 ans 11/17 ans 18/25 ans 26/45 ans 46/65 ans + 66 ans sexe masculin sexe féminin
  26. 26. Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 27 Répartitionpar quartier de résidence2 2 Ces chiffres ne prennent en compte que les personnes enregistrées dans Noé. 24% 19% 4% 9% 8% 4% 9% 3% 7% 5% 8% Allagniers Semailles Leclerc Velette Mont Blanc Ravel Roue Vancia Crépieux Rx Village Ext. Rillieux
  27. 27. Association des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape Page 28 Centre social Allagniers Square Doisneau Tél.04 78 88 97 80 Centre social Semailles 85 avenue de l’Europe Tél.04 78 88 03 82 Centre social Velette 30 bisavenue Général Leclerc Tél.04 78 88 42 48 Pournous écrire BP 18 - 69141 Rillieux-la-Pape Cedex- Fax : 04 78 88 28 92 Courriel :centres.sociaux@csxrillieux.asso.fr Facebook Twitter www.csxrillieux.asso.fr

×