SlideShare une entreprise Scribd logo
Edition 2013 de l’Observatoire du Centre technique de
Coopération Agricole et Rurale (CTA) sur les Technologies de
l’Information et de la Communication(TIC) du 24 au 26 avril2013
au Pays-Bas.
------------------------------------------
Ede Wageningen, Pays-Bas du 24 au 26 avril 2013
MINISTERE DU COMMERCE, DE
L’ARTSANAT ET DE LA PROMOTION
DES PME
Présentation:
KOUABLE Bi Bah Noël, Conseiller Technique chargé du SIM-OCPV
Coordonnateur Adjoint du RESIMAO
PLAN DE PRESENTATION
I- BRÈVE PRÉSENTATION DES INSTITUTIONS
1-1 L’OCPV et son SIM
1-2 Le RESIMAO
II- PRESENTATION DU PROJET E-AGRICULTURE EN COTE
D’IVOIRE
2-1 le Contexte
2-2 l’Objectif général
2-3 les objectifs spécifiques
III- ELABORATION DU DOCUMENT DE STRATEGIE NATIONALE
DU PROJET E-AGRICULTURE
IV – PROJETS IDENTIFIES
V – EXEMPLES D’UTILISATION DES TICS SUR LE TERRAIN
I - PRESENTATION DES
STRUCTURES
1-1 BREVE PRESENTATION DE L’OCPV
 Tutelle technique: le Ministère du Commerce, de
l’Artisanat et de la Promotion des PME
 Tutelle financière: le Ministère de l’Economie et des
Finances, l’OCPV;
 Mission: fournir une aide multiforme aux
opérateurs pour l’amélioration de la
commercialisation des produits vivriers en Côte
d’Ivoire, entre autres, la gestion et la diffusion de
l’information===== mise en place d’un SIM en 1986
1-2 BREVE PRESENTATION DU RESIMAO
 Membres du RESIMAO: SIM nationaux de 10 pays : le Bénin,
le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée Conakry, la Guinée
Bissau, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal et le Togo.
 Date de création: avril 2000 à Conakry
 Mise en place des Organes et obtention du récépissé en 2005;
 Sa devise est «L’information de marché au service de
l’intégration économique de l’Afrique de l’Ouest».
 Perspectives: rassembler tous les SIM nationaux de l’espace
CEDEAO et du CILSS.
II - PRESENTATION DU PROJET E-
AGRICULTURE
2-1 CONTEXTE
VISION DU CHEF DE L’ETAT:
- faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent a l’horizon 2020
RÔLE DES TIC DANS L’ÉMERGENCE DE LA COTE D’ IVOIRE
- réduire la fracture numérique et constituer un facteur
d’accroissement des richesses nationales
Pour traduire en acte cette volonté politique, le Ministère en charge de
la Poste et des Technologie de l’Information et de la Communication
(MPTIC) et le Ministère de l’agriculture ont décidé de mettre en place
un Comité Interministériel d’Experts ayant pour mission de définir et
mettre en œuvre la stratégie nationale d’utilisation des TIC dans le
secteur l’agriculture dénommée e.Agriculture
Le projet E-Agriculture s’inscrit dans le cadre d’un projet global
appelé E-Gouvernance qui ambitionne de procéder à la
numérisation de tous les secteurs de l’administration et qui
s’articule autour de deux axes principaux:
== l’axe e-administration qui vise l’amélioration des conditions
de travail de l’administration par l’usage des TIC (intranet
gouvernemental);
== l’axe e-service qui vise l’amélioration des services
publiques fournis par l’administration par l’utilisation des TIC.
Ce dernier englobe des projets sectoriels que sont:
 l’e-Santé
 l’e-Education
 l’e-Agriculture
 l’e-Justice
 l’e-Sécurité
 l’e-Diplomatique
 l’e-Foncier
2 - 2 OBJECTIF PRINCIPAL
Moderniser l’agriculture ivoirienne et promouvoir la bonne
gouvernance du secteur par le biais des TIC.
2 - 3 OBJECTIFS SPECIFIQUES
Entre autres objectifs spécifiques, il faut retenir:
 la création d’une infrastructure technologique moderne et
performante commune aux acteurs du secteur agricole ;
 le renforcement des Systèmes d’Information basé sur
l’implication des TIC (SIA et SIM);
2 - 3 OBJECTIFS SPECIFIQUES (suite)
la mise en place de mécanismes pour le renforcement des
capacités des utilisateurs et acteurs des systèmes
d’information du secteur agricole.
 la création et la promotion d’une grande accessibilité des
populations rurales actives, notamment les jeunes, aux
services des TIC.
III- ELABORATION DU DOCUMENT DE
STRATEGIE DU PROJET E-AGRICULTURE
Elabortion du Document de Stratégie Nationale du
projet E-Agriculture = fruit de la participation de
plusieurs acteurs tant du secteur Agricole que du secteur
des TICs à des séance de travail repartis en 7 groupes de
travail, constitués par les maillons essentiels du monde
agricole ivoirien et du secteur des TIC
Document enrichi et validé au cours d’un séminaire de
avec identification de projets évalués budgétairement
dans chaque secteur stratégique.
Les 7 groupe de travail ont été mis en place suivant 7
axes stratégiques identifiés:
 les Infrastructures & équipements;
Le Système d’information des Marchés Agricoles (SIMA) ou Politique
de mise en place d’un Système d’information des Marchés Agricoles
(SIMA)
Le Système d’Information Agricole (SIA) ou politique de
développement d’un système d’information agricole
Les Applications & Services
Le Cadre juridique
 le Renforcement des Capacités
La Stratégie de communication du secteur agricole
IV- LES PROJETS IDENTIFIES
Plusieurs projets ont été identifiés. l’Etat a jugé nécessaire de
prioriser ceux qui sont relatifs aux axes stratégiques suivants/
Système d’information des Marchés Agricole s (SIMA)
Système d’Information Agricole ( SIA)
Stratégie de communication du secteur agricole
LES INFRASTRUCTURES TECHNOLOGIQUES FUTURES DE
L’AGRICULTURE
L’architecture technologique retenue pour l’agriculture présente quatre
(4) composantes fondamentales :
La composante centrale ;
La composante sectorielle ou locale;
La composante d’extrémité;
La composante d’interconnexion : Elle est chargée de l’interopérabilité
avec les réseaux extérieurs.
Il convient de retenir cependant que:
 le Document doit faire l’objet d’une révision de la part de tous les
acteurs publiques et privés qui feront partie intégrante de la mise en
œuvre du projet;
Une réévaluation des budgets relatifs à la mise en œuvre des
projets va s’opérer;
 le document révisé, validé et adopté par les instances suprêmes en
Conseil de Ministres constituera à n’en point douter constituera le
tableau de bord de la mise en œuvre du projet E-AGRICULTURE
 c’est le Ministère de la Poste et des TIC a l’initiative et la
responsabilité du « Contrôle de la programmation, de la mise en
œuvre de la politique d’exploitation et de maintenance des
infrastructures techniques du secteur public » en matière des TIC. A
cet effet il travaille en parfaite symbiose avec le Ministère de
l’Agriculture
V- QUELQUES EXEMPLES DE STRUCTURES AYANT INTEGRE LES
TIC DANS L’ANIMATION DE LEURS ACTIVITES DANS LE CADRE
DU SIMA
4-1 Cas de l’OCPV en partenariat avec le PAM:
Le Projet d’utilisation du téléphone mobile pour la transmission des
donnée collectées sur les marchés par les enquêteurs grâce à
l’application Transmission Rapide de l’Analyse de Marchés
(TRAM). Ces données pourront être consultées sur une page web
alimentée par un serveur.
4-2 Toujours avec l’OCPV, cas de l’utilisation du téléphone mobile
pour la transmission des données relatives aux intrants agricoles
colletées sur le terrain par les enquêteurs, à travers l’application
MIPAD
4-3 Cas du Groupe d’Intérêt Economique appelé Bureau de Vente de
Producteurs (BVP) qui bénéficie d’une plateforme agricole
dénommée E-Agri
Elle est conçu par un opérateur pour les paysans des localités de
Togoniéré, Boundiali, Bodokro, Guiglo afin d’améliorer leurs revenus à
travers une meilleure valorisation/rémunération des produits agricoles.
E-Agri est un portail agricole avec deux interfaces:
 un accès aux données via internet (interface à droite);
 un accès aux données via SMS (météo, prix des produits, vente et
approvisionnement), option privilégiée par les bénéficiaires qui
disposent tous d’un téléphone portable
Le site web: www.e-agri.ci
Comme service de l’E-Agri
 toutes informations sur la Météo utiles aux producteurs par SMS
(agriculteurs n’ayant pas d’accès à internet) ou E-mail.
 l’E-Approvisionnement
Les acheteurs peuvent faire des demande de cotation en ligne (RFQ).
Sélection des meilleures offres en ligne et envois de BC (bon de commande
en ligne
 l’E-Vente
Les producteurs peuvent vendre en ligne leurs produits agricoles.
Comme produit de l’E-Agri
 le Prix du jour des produits agricoles
Les paysans reçoivent les prix des produits sur les marches par Sms et mail.
L’évolution des prix des produits sur toutes l’années avec des graphisme
par produits
Les Annonces classées
Annonces postées pour l’acquisition de biens et services (achat de produits
phytosanitaires, machines agricoles etc.)
C’est un projet que devra s’approprier les opérateurs qui attendent d’être
formés pour son utilisation
Ce portail agricole a été conçu dans le cadre du Projet d’Appui
Institutionnel Multisectoriel à la Sortie de Crise (PAIMSC) logé à la
Primature et dont la mise en œuvre a été déléguée à l’UNICEF, le
FNUAP et la FAO pour le développement rural. C’est un projet
financé par le Groupe BAD par l’intermédiaire du Fonds Africain de
Développement (FAD).
Le bénéficiaire de ce portail agricole est le Bureau de Vente des
Producteurs (BVP)
4-4 LE ZONAGE AGRO-ECOLOGIQUE DE LA CÔTE D’IVOIRE
(ZAE)
Il fut initié dans le cadre du projet d’Observatoire
Agrométéorologique et mis en œuvre en Mai 2001à la demande du
Gouvernement avec l’assistance technique de la FAO.
Le ZAE définit des zones homogènes sur l’étendue du territoire sur
la base de caractérisations agro-écologiques (CAE). Il s’agit des
caractéristiques des sols, de la géomorphologie, du climat, des
cultures, de la pression démographique, etc
Les ressources techniques pour la réalisation du ZAE sont entre
autre :
Une Base de données dynamique sur les ressources en terre de la
Côte d’Ivoire ;
Un ensemble d’applications et de logiciels pour réaliser le zonage ;
Des micros ordinateurs ;
Des équipements réseau informatique de type Ethernet ;
Des sites pilotes pour l’OSDA.
4-5 On peut enfin citer l’exemple du RESIMAO qui va faire le
lancement très bientôt, de sa plateforme dont le site est:
www.resimao.net et qui présente un portail agricole les intrants
agricoles
JE VOUS REMERCIE

Contenu connexe

En vedette

Celula
CelulaCelula
Celula
Rene ramirez
 
si je gagnais a la loterie...clara parisi
si je gagnais a la loterie...clara parisisi je gagnais a la loterie...clara parisi
si je gagnais a la loterie...clara parisiGeorge Dixon
 
Doctores
DoctoresDoctores
Pl 625 extinción de dominio
Pl 625 extinción de dominioPl 625 extinción de dominio
Pl 625 extinción de dominio
Alejandra Prado
 
Skc lifesciences presentation
Skc lifesciences presentationSkc lifesciences presentation
Skc lifesciences presentation
skcprabhu
 
Computación inspirada en la biología
Computación inspirada en la biologíaComputación inspirada en la biología
Computación inspirada en la biología
Fabián Silva Pavez
 
Paris La Nuit
Paris La NuitParis La Nuit
Paris La Nuit
guest8a2440
 
bn infos n°1 été 2011
bn infos n°1 été 2011bn infos n°1 été 2011
bn infos n°1 été 2011
webmestre lesvertsbn
 
A. Mach - La fin des "trentes glorieuses" et la crise des années 1990
A. Mach - La fin des "trentes glorieuses" et la crise des années 1990A. Mach - La fin des "trentes glorieuses" et la crise des années 1990
A. Mach - La fin des "trentes glorieuses" et la crise des années 1990
infoclio.ch
 
Soirée compétition mars 2010
Soirée compétition mars 2010Soirée compétition mars 2010
Soirée compétition mars 2010sellig26
 
Amphi Creativite Entrepreneuriale Oct Dec 2006 Sans Photos
Amphi Creativite Entrepreneuriale Oct Dec 2006 Sans PhotosAmphi Creativite Entrepreneuriale Oct Dec 2006 Sans Photos
Amphi Creativite Entrepreneuriale Oct Dec 2006 Sans PhotosRMS
 
C.6.1. structure des molécules et couleur
C.6.1. structure des molécules et couleurC.6.1. structure des molécules et couleur
C.6.1. structure des molécules et couleur
Pascal Bellanca-Penel
 
DWS15 - Smart city forum - vision d'un investisseur de long terme - Gabrielle...
DWS15 - Smart city forum - vision d'un investisseur de long terme - Gabrielle...DWS15 - Smart city forum - vision d'un investisseur de long terme - Gabrielle...
DWS15 - Smart city forum - vision d'un investisseur de long terme - Gabrielle...
IDATE DigiWorld
 
El consumidor y los smartphones en España
El consumidor y los smartphones en EspañaEl consumidor y los smartphones en España
El consumidor y los smartphones en España
Zoomlabs
 
Leonardo inventor
Leonardo inventorLeonardo inventor
Leonardo inventor
IES Monreal
 
Présentation projet de recherche Paris 8
Présentation projet de recherche Paris 8Présentation projet de recherche Paris 8
Présentation projet de recherche Paris 8
Depend
 
Bellas fotos y una carta
Bellas fotos y una cartaBellas fotos y una carta
Bellas fotos y una carta
Plof
 
Essence 121122205031-phpapp01
Essence 121122205031-phpapp01Essence 121122205031-phpapp01
Essence 121122205031-phpapp01
Mad Mary
 
Présentation de notre agence web GoldenMarket
Présentation de notre agence web GoldenMarketPrésentation de notre agence web GoldenMarket
Présentation de notre agence web GoldenMarket
Julien Blanc
 
L’Importance Des Interface
L’Importance Des InterfaceL’Importance Des Interface
L’Importance Des Interface
BlAcKbUrRy
 

En vedette (20)

Celula
CelulaCelula
Celula
 
si je gagnais a la loterie...clara parisi
si je gagnais a la loterie...clara parisisi je gagnais a la loterie...clara parisi
si je gagnais a la loterie...clara parisi
 
Doctores
DoctoresDoctores
Doctores
 
Pl 625 extinción de dominio
Pl 625 extinción de dominioPl 625 extinción de dominio
Pl 625 extinción de dominio
 
Skc lifesciences presentation
Skc lifesciences presentationSkc lifesciences presentation
Skc lifesciences presentation
 
Computación inspirada en la biología
Computación inspirada en la biologíaComputación inspirada en la biología
Computación inspirada en la biología
 
Paris La Nuit
Paris La NuitParis La Nuit
Paris La Nuit
 
bn infos n°1 été 2011
bn infos n°1 été 2011bn infos n°1 été 2011
bn infos n°1 été 2011
 
A. Mach - La fin des "trentes glorieuses" et la crise des années 1990
A. Mach - La fin des "trentes glorieuses" et la crise des années 1990A. Mach - La fin des "trentes glorieuses" et la crise des années 1990
A. Mach - La fin des "trentes glorieuses" et la crise des années 1990
 
Soirée compétition mars 2010
Soirée compétition mars 2010Soirée compétition mars 2010
Soirée compétition mars 2010
 
Amphi Creativite Entrepreneuriale Oct Dec 2006 Sans Photos
Amphi Creativite Entrepreneuriale Oct Dec 2006 Sans PhotosAmphi Creativite Entrepreneuriale Oct Dec 2006 Sans Photos
Amphi Creativite Entrepreneuriale Oct Dec 2006 Sans Photos
 
C.6.1. structure des molécules et couleur
C.6.1. structure des molécules et couleurC.6.1. structure des molécules et couleur
C.6.1. structure des molécules et couleur
 
DWS15 - Smart city forum - vision d'un investisseur de long terme - Gabrielle...
DWS15 - Smart city forum - vision d'un investisseur de long terme - Gabrielle...DWS15 - Smart city forum - vision d'un investisseur de long terme - Gabrielle...
DWS15 - Smart city forum - vision d'un investisseur de long terme - Gabrielle...
 
El consumidor y los smartphones en España
El consumidor y los smartphones en EspañaEl consumidor y los smartphones en España
El consumidor y los smartphones en España
 
Leonardo inventor
Leonardo inventorLeonardo inventor
Leonardo inventor
 
Présentation projet de recherche Paris 8
Présentation projet de recherche Paris 8Présentation projet de recherche Paris 8
Présentation projet de recherche Paris 8
 
Bellas fotos y una carta
Bellas fotos y una cartaBellas fotos y una carta
Bellas fotos y una carta
 
Essence 121122205031-phpapp01
Essence 121122205031-phpapp01Essence 121122205031-phpapp01
Essence 121122205031-phpapp01
 
Présentation de notre agence web GoldenMarket
Présentation de notre agence web GoldenMarketPrésentation de notre agence web GoldenMarket
Présentation de notre agence web GoldenMarket
 
L’Importance Des Interface
L’Importance Des InterfaceL’Importance Des Interface
L’Importance Des Interface
 

Similaire à Ivory Coast Case Study

Int.terr
Int.terrInt.terr
Int.terr
MarouaChetmi
 
stratégie Maroc numeric 2013
stratégie Maroc numeric 2013stratégie Maroc numeric 2013
stratégie Maroc numeric 2013
Marouane Harmach
 
Les TIC en egypte 2001
Les TIC en egypte 2001Les TIC en egypte 2001
Les TIC en egypte 2001
rens38
 
Presentation cim kedougou bonne version 1
Presentation cim kedougou bonne version 1Presentation cim kedougou bonne version 1
Presentation cim kedougou bonne version 1Serigne Diagne
 
Le technopôle TIC de Ouagadougou
Le technopôle TIC de OuagadougouLe technopôle TIC de Ouagadougou
Le technopôle TIC de Ouagadougou
TINTO Idriss
 
Teleparc; pôle technologique en géomatique du Gers
Teleparc; pôle technologique en géomatique du GersTeleparc; pôle technologique en géomatique du Gers
Teleparc; pôle technologique en géomatique du Gers
teleparc
 
Industrie du futur / Nouvelle France Industrielle - Phase 2
Industrie du futur / Nouvelle France Industrielle - Phase 2Industrie du futur / Nouvelle France Industrielle - Phase 2
Industrie du futur / Nouvelle France Industrielle - Phase 2
polenumerique33
 
Industrie du futur
Industrie du futurIndustrie du futur
Industrie du futur
REITER LEGAL
 
Lancement de la deuxième phase de la Nouvelle France industrielle
Lancement de la deuxième phase de la Nouvelle France industrielleLancement de la deuxième phase de la Nouvelle France industrielle
Lancement de la deuxième phase de la Nouvelle France industrielle
Becuwe Maëlle
 
Compilation présentations atelier tic&lait 28 juin 2013 MEITO
Compilation présentations atelier tic&lait 28 juin 2013 MEITOCompilation présentations atelier tic&lait 28 juin 2013 MEITO
Compilation présentations atelier tic&lait 28 juin 2013 MEITO
Yann Dieulangard
 
Emmener les entreprises vers l’Industrie du Futur (Juin 2017)
Emmener les entreprises vers l’Industrie du Futur (Juin 2017)Emmener les entreprises vers l’Industrie du Futur (Juin 2017)
Emmener les entreprises vers l’Industrie du Futur (Juin 2017)
Alain KHEMILI
 
[#BEST14] Internet & monde agricole
[#BEST14] Internet & monde agricole[#BEST14] Internet & monde agricole
[#BEST14] Internet & monde agricole
E-voir
 
ADD.pptx
ADD.pptxADD.pptx
ADD.pptx
aymaneberrada1
 
TIC et Développement local au Bénin
TIC et Développement local au BéninTIC et Développement local au Bénin
TIC et Développement local au Bénin
EASY EGOV
 
Atelier de planification technique et budgétaire PAMOBARMA
Atelier de planification technique et budgétaire PAMOBARMA Atelier de planification technique et budgétaire PAMOBARMA
Atelier de planification technique et budgétaire PAMOBARMA
Rachel Kuperminc
 
COI - Conférence Connectivité Numérique dans l'Indianocéanie - Oct 2013
COI - Conférence Connectivité Numérique dans l'Indianocéanie - Oct 2013COI - Conférence Connectivité Numérique dans l'Indianocéanie - Oct 2013
COI - Conférence Connectivité Numérique dans l'Indianocéanie - Oct 2013Franck Dasilva
 
Travail de smaini zineb
Travail de smaini zinebTravail de smaini zineb
Travail de smaini zineb
Rayan Alhouda
 
Discours du Coordonnateur PNAAFA
Discours du Coordonnateur PNAAFADiscours du Coordonnateur PNAAFA
Discours du Coordonnateur PNAAFA
FIDAfrique-IFADAfrica
 

Similaire à Ivory Coast Case Study (20)

Int.terr
Int.terrInt.terr
Int.terr
 
stratégie Maroc numeric 2013
stratégie Maroc numeric 2013stratégie Maroc numeric 2013
stratégie Maroc numeric 2013
 
Les TIC en egypte 2001
Les TIC en egypte 2001Les TIC en egypte 2001
Les TIC en egypte 2001
 
Presentation cim kedougou bonne version 1
Presentation cim kedougou bonne version 1Presentation cim kedougou bonne version 1
Presentation cim kedougou bonne version 1
 
Le technopôle TIC de Ouagadougou
Le technopôle TIC de OuagadougouLe technopôle TIC de Ouagadougou
Le technopôle TIC de Ouagadougou
 
Communiqué de presse du Comité stratégique de filière numérique
Communiqué de presse du Comité stratégique de filière numériqueCommuniqué de presse du Comité stratégique de filière numérique
Communiqué de presse du Comité stratégique de filière numérique
 
Teleparc; pôle technologique en géomatique du Gers
Teleparc; pôle technologique en géomatique du GersTeleparc; pôle technologique en géomatique du Gers
Teleparc; pôle technologique en géomatique du Gers
 
Industrie du futur / Nouvelle France Industrielle - Phase 2
Industrie du futur / Nouvelle France Industrielle - Phase 2Industrie du futur / Nouvelle France Industrielle - Phase 2
Industrie du futur / Nouvelle France Industrielle - Phase 2
 
Industrie du futur
Industrie du futurIndustrie du futur
Industrie du futur
 
Lancement de la deuxième phase de la Nouvelle France industrielle
Lancement de la deuxième phase de la Nouvelle France industrielleLancement de la deuxième phase de la Nouvelle France industrielle
Lancement de la deuxième phase de la Nouvelle France industrielle
 
Compilation présentations atelier tic&lait 28 juin 2013 MEITO
Compilation présentations atelier tic&lait 28 juin 2013 MEITOCompilation présentations atelier tic&lait 28 juin 2013 MEITO
Compilation présentations atelier tic&lait 28 juin 2013 MEITO
 
Contrat du Comité stratégique de filière numérique 2 juillet 2013
Contrat du Comité stratégique de filière numérique 2 juillet 2013Contrat du Comité stratégique de filière numérique 2 juillet 2013
Contrat du Comité stratégique de filière numérique 2 juillet 2013
 
Emmener les entreprises vers l’Industrie du Futur (Juin 2017)
Emmener les entreprises vers l’Industrie du Futur (Juin 2017)Emmener les entreprises vers l’Industrie du Futur (Juin 2017)
Emmener les entreprises vers l’Industrie du Futur (Juin 2017)
 
[#BEST14] Internet & monde agricole
[#BEST14] Internet & monde agricole[#BEST14] Internet & monde agricole
[#BEST14] Internet & monde agricole
 
ADD.pptx
ADD.pptxADD.pptx
ADD.pptx
 
TIC et Développement local au Bénin
TIC et Développement local au BéninTIC et Développement local au Bénin
TIC et Développement local au Bénin
 
Atelier de planification technique et budgétaire PAMOBARMA
Atelier de planification technique et budgétaire PAMOBARMA Atelier de planification technique et budgétaire PAMOBARMA
Atelier de planification technique et budgétaire PAMOBARMA
 
COI - Conférence Connectivité Numérique dans l'Indianocéanie - Oct 2013
COI - Conférence Connectivité Numérique dans l'Indianocéanie - Oct 2013COI - Conférence Connectivité Numérique dans l'Indianocéanie - Oct 2013
COI - Conférence Connectivité Numérique dans l'Indianocéanie - Oct 2013
 
Travail de smaini zineb
Travail de smaini zinebTravail de smaini zineb
Travail de smaini zineb
 
Discours du Coordonnateur PNAAFA
Discours du Coordonnateur PNAAFADiscours du Coordonnateur PNAAFA
Discours du Coordonnateur PNAAFA
 

Plus de Technical Centre for Agricultural and Rural Cooperation ACP-EU (CTA)

Programme: Value Chain Workshop at #PWA2017
Programme: Value Chain Workshop at #PWA2017Programme: Value Chain Workshop at #PWA2017
Programme: Youth Entrepreneurship High Level Panel
Programme: Youth Entrepreneurship High Level Panel Programme: Youth Entrepreneurship High Level Panel
Programme: Youth Entrepreneurship High Level Panel
Technical Centre for Agricultural and Rural Cooperation ACP-EU (CTA)
 
African Women in Science and Innovation and Agenda 2063: The Africa we Want
African Women in Science and Innovation and Agenda 2063: The Africa we WantAfrican Women in Science and Innovation and Agenda 2063: The Africa we Want
African Women in Science and Innovation and Agenda 2063: The Africa we Want
Technical Centre for Agricultural and Rural Cooperation ACP-EU (CTA)
 
Présentation du Secrétaire Général du Ministère malgache de l'Industrie et du...
Présentation du Secrétaire Général du Ministère malgache de l'Industrie et du...Présentation du Secrétaire Général du Ministère malgache de l'Industrie et du...
Présentation du Secrétaire Général du Ministère malgache de l'Industrie et du...
Technical Centre for Agricultural and Rural Cooperation ACP-EU (CTA)
 
Présentation du Dr. Nicola Francesconi
Présentation du Dr. Nicola FrancesconiPrésentation du Dr. Nicola Francesconi
Présentation des problèmes et recommandations des coopératives
Présentation des problèmes et recommandations des coopérativesPrésentation des problèmes et recommandations des coopératives
Présentation des problèmes et recommandations des coopératives
Technical Centre for Agricultural and Rural Cooperation ACP-EU (CTA)
 
Outcomes of the 3rd Workshop 'Creating Impact with Open Data in Agriculture a...
Outcomes of the 3rd Workshop 'Creating Impact with Open Data in Agriculture a...Outcomes of the 3rd Workshop 'Creating Impact with Open Data in Agriculture a...
Outcomes of the 3rd Workshop 'Creating Impact with Open Data in Agriculture a...
Technical Centre for Agricultural and Rural Cooperation ACP-EU (CTA)
 
Modèles d'affaires inclusifs : les domaines de priorités communes
Modèles d'affaires inclusifs : les domaines de priorités communesModèles d'affaires inclusifs : les domaines de priorités communes
Modèles d'affaires inclusifs : les domaines de priorités communes
Technical Centre for Agricultural and Rural Cooperation ACP-EU (CTA)
 
Filières inclusives : approche et méthodologie
Filières inclusives : approche et méthodologieFilières inclusives : approche et méthodologie
Filières inclusives : approche et méthodologie
Technical Centre for Agricultural and Rural Cooperation ACP-EU (CTA)
 
Filières inclusives : Moteur des filières inclusives
Filières inclusives : Moteur des filières inclusivesFilières inclusives : Moteur des filières inclusives
Filières inclusives : Moteur des filières inclusives
Technical Centre for Agricultural and Rural Cooperation ACP-EU (CTA)
 
Filières inclusives : Analyser les modèles d'affaire
Filières inclusives : Analyser les modèles d'affaireFilières inclusives : Analyser les modèles d'affaire
Filières inclusives : Analyser les modèles d'affaire
Technical Centre for Agricultural and Rural Cooperation ACP-EU (CTA)
 
Filières inclusives : Bâtir à partir des entreprises, le rôle des acheteurs
Filières inclusives : Bâtir à partir des entreprises, le rôle des acheteursFilières inclusives : Bâtir à partir des entreprises, le rôle des acheteurs
Filières inclusives : Bâtir à partir des entreprises, le rôle des acheteurs
Technical Centre for Agricultural and Rural Cooperation ACP-EU (CTA)
 
Filières inclusives : concept et définitions
Filières inclusives : concept et définitionsFilières inclusives : concept et définitions
Filières inclusives : concept et définitions
Technical Centre for Agricultural and Rural Cooperation ACP-EU (CTA)
 
Cameroon agriculture-nutrition nexus: actors and key intervention areas
Cameroon agriculture-nutrition nexus: actors and key intervention areas Cameroon agriculture-nutrition nexus: actors and key intervention areas
Cameroon agriculture-nutrition nexus: actors and key intervention areas
Technical Centre for Agricultural and Rural Cooperation ACP-EU (CTA)
 
Chaine de valeur de manioc et sécurité alimentaire en Afrique centrale
Chaine de valeur de manioc et sécurité alimentaire en Afrique centraleChaine de valeur de manioc et sécurité alimentaire en Afrique centrale
Chaine de valeur de manioc et sécurité alimentaire en Afrique centrale
Technical Centre for Agricultural and Rural Cooperation ACP-EU (CTA)
 
Intégration des jeunes dans la chaine de valeur du manioc par le biais des so...
Intégration des jeunes dans la chaine de valeur du manioc par le biais des so...Intégration des jeunes dans la chaine de valeur du manioc par le biais des so...
Intégration des jeunes dans la chaine de valeur du manioc par le biais des so...
Technical Centre for Agricultural and Rural Cooperation ACP-EU (CTA)
 
Insertion socio-professionnelle des jeunes dans le secteur agrosylvopastoral:...
Insertion socio-professionnelle des jeunes dans le secteur agrosylvopastoral:...Insertion socio-professionnelle des jeunes dans le secteur agrosylvopastoral:...
Insertion socio-professionnelle des jeunes dans le secteur agrosylvopastoral:...
Technical Centre for Agricultural and Rural Cooperation ACP-EU (CTA)
 
Jeunes et culture du manioc en zone de fôret
Jeunes et culture du manioc en zone de fôretJeunes et culture du manioc en zone de fôret
Jeunes et culture du manioc en zone de fôret
Technical Centre for Agricultural and Rural Cooperation ACP-EU (CTA)
 
La filière manioc : Opportunités et défis pour la jeunesse
La filière manioc : Opportunités et défis pour la jeunesseLa filière manioc : Opportunités et défis pour la jeunesse
La filière manioc : Opportunités et défis pour la jeunesse
Technical Centre for Agricultural and Rural Cooperation ACP-EU (CTA)
 
Chefs pour le développement
Chefs pour le développementChefs pour le développement

Plus de Technical Centre for Agricultural and Rural Cooperation ACP-EU (CTA) (20)

Programme: Value Chain Workshop at #PWA2017
Programme: Value Chain Workshop at #PWA2017Programme: Value Chain Workshop at #PWA2017
Programme: Value Chain Workshop at #PWA2017
 
Programme: Youth Entrepreneurship High Level Panel
Programme: Youth Entrepreneurship High Level Panel Programme: Youth Entrepreneurship High Level Panel
Programme: Youth Entrepreneurship High Level Panel
 
African Women in Science and Innovation and Agenda 2063: The Africa we Want
African Women in Science and Innovation and Agenda 2063: The Africa we WantAfrican Women in Science and Innovation and Agenda 2063: The Africa we Want
African Women in Science and Innovation and Agenda 2063: The Africa we Want
 
Présentation du Secrétaire Général du Ministère malgache de l'Industrie et du...
Présentation du Secrétaire Général du Ministère malgache de l'Industrie et du...Présentation du Secrétaire Général du Ministère malgache de l'Industrie et du...
Présentation du Secrétaire Général du Ministère malgache de l'Industrie et du...
 
Présentation du Dr. Nicola Francesconi
Présentation du Dr. Nicola FrancesconiPrésentation du Dr. Nicola Francesconi
Présentation du Dr. Nicola Francesconi
 
Présentation des problèmes et recommandations des coopératives
Présentation des problèmes et recommandations des coopérativesPrésentation des problèmes et recommandations des coopératives
Présentation des problèmes et recommandations des coopératives
 
Outcomes of the 3rd Workshop 'Creating Impact with Open Data in Agriculture a...
Outcomes of the 3rd Workshop 'Creating Impact with Open Data in Agriculture a...Outcomes of the 3rd Workshop 'Creating Impact with Open Data in Agriculture a...
Outcomes of the 3rd Workshop 'Creating Impact with Open Data in Agriculture a...
 
Modèles d'affaires inclusifs : les domaines de priorités communes
Modèles d'affaires inclusifs : les domaines de priorités communesModèles d'affaires inclusifs : les domaines de priorités communes
Modèles d'affaires inclusifs : les domaines de priorités communes
 
Filières inclusives : approche et méthodologie
Filières inclusives : approche et méthodologieFilières inclusives : approche et méthodologie
Filières inclusives : approche et méthodologie
 
Filières inclusives : Moteur des filières inclusives
Filières inclusives : Moteur des filières inclusivesFilières inclusives : Moteur des filières inclusives
Filières inclusives : Moteur des filières inclusives
 
Filières inclusives : Analyser les modèles d'affaire
Filières inclusives : Analyser les modèles d'affaireFilières inclusives : Analyser les modèles d'affaire
Filières inclusives : Analyser les modèles d'affaire
 
Filières inclusives : Bâtir à partir des entreprises, le rôle des acheteurs
Filières inclusives : Bâtir à partir des entreprises, le rôle des acheteursFilières inclusives : Bâtir à partir des entreprises, le rôle des acheteurs
Filières inclusives : Bâtir à partir des entreprises, le rôle des acheteurs
 
Filières inclusives : concept et définitions
Filières inclusives : concept et définitionsFilières inclusives : concept et définitions
Filières inclusives : concept et définitions
 
Cameroon agriculture-nutrition nexus: actors and key intervention areas
Cameroon agriculture-nutrition nexus: actors and key intervention areas Cameroon agriculture-nutrition nexus: actors and key intervention areas
Cameroon agriculture-nutrition nexus: actors and key intervention areas
 
Chaine de valeur de manioc et sécurité alimentaire en Afrique centrale
Chaine de valeur de manioc et sécurité alimentaire en Afrique centraleChaine de valeur de manioc et sécurité alimentaire en Afrique centrale
Chaine de valeur de manioc et sécurité alimentaire en Afrique centrale
 
Intégration des jeunes dans la chaine de valeur du manioc par le biais des so...
Intégration des jeunes dans la chaine de valeur du manioc par le biais des so...Intégration des jeunes dans la chaine de valeur du manioc par le biais des so...
Intégration des jeunes dans la chaine de valeur du manioc par le biais des so...
 
Insertion socio-professionnelle des jeunes dans le secteur agrosylvopastoral:...
Insertion socio-professionnelle des jeunes dans le secteur agrosylvopastoral:...Insertion socio-professionnelle des jeunes dans le secteur agrosylvopastoral:...
Insertion socio-professionnelle des jeunes dans le secteur agrosylvopastoral:...
 
Jeunes et culture du manioc en zone de fôret
Jeunes et culture du manioc en zone de fôretJeunes et culture du manioc en zone de fôret
Jeunes et culture du manioc en zone de fôret
 
La filière manioc : Opportunités et défis pour la jeunesse
La filière manioc : Opportunités et défis pour la jeunesseLa filière manioc : Opportunités et défis pour la jeunesse
La filière manioc : Opportunités et défis pour la jeunesse
 
Chefs pour le développement
Chefs pour le développementChefs pour le développement
Chefs pour le développement
 

Ivory Coast Case Study

  • 1. Edition 2013 de l’Observatoire du Centre technique de Coopération Agricole et Rurale (CTA) sur les Technologies de l’Information et de la Communication(TIC) du 24 au 26 avril2013 au Pays-Bas. ------------------------------------------ Ede Wageningen, Pays-Bas du 24 au 26 avril 2013 MINISTERE DU COMMERCE, DE L’ARTSANAT ET DE LA PROMOTION DES PME Présentation: KOUABLE Bi Bah Noël, Conseiller Technique chargé du SIM-OCPV Coordonnateur Adjoint du RESIMAO
  • 2. PLAN DE PRESENTATION I- BRÈVE PRÉSENTATION DES INSTITUTIONS 1-1 L’OCPV et son SIM 1-2 Le RESIMAO II- PRESENTATION DU PROJET E-AGRICULTURE EN COTE D’IVOIRE 2-1 le Contexte 2-2 l’Objectif général 2-3 les objectifs spécifiques III- ELABORATION DU DOCUMENT DE STRATEGIE NATIONALE DU PROJET E-AGRICULTURE IV – PROJETS IDENTIFIES V – EXEMPLES D’UTILISATION DES TICS SUR LE TERRAIN
  • 3. I - PRESENTATION DES STRUCTURES
  • 4. 1-1 BREVE PRESENTATION DE L’OCPV  Tutelle technique: le Ministère du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME  Tutelle financière: le Ministère de l’Economie et des Finances, l’OCPV;  Mission: fournir une aide multiforme aux opérateurs pour l’amélioration de la commercialisation des produits vivriers en Côte d’Ivoire, entre autres, la gestion et la diffusion de l’information===== mise en place d’un SIM en 1986
  • 5. 1-2 BREVE PRESENTATION DU RESIMAO  Membres du RESIMAO: SIM nationaux de 10 pays : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée Conakry, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal et le Togo.  Date de création: avril 2000 à Conakry  Mise en place des Organes et obtention du récépissé en 2005;  Sa devise est «L’information de marché au service de l’intégration économique de l’Afrique de l’Ouest».  Perspectives: rassembler tous les SIM nationaux de l’espace CEDEAO et du CILSS.
  • 6. II - PRESENTATION DU PROJET E- AGRICULTURE
  • 7. 2-1 CONTEXTE VISION DU CHEF DE L’ETAT: - faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent a l’horizon 2020 RÔLE DES TIC DANS L’ÉMERGENCE DE LA COTE D’ IVOIRE - réduire la fracture numérique et constituer un facteur d’accroissement des richesses nationales Pour traduire en acte cette volonté politique, le Ministère en charge de la Poste et des Technologie de l’Information et de la Communication (MPTIC) et le Ministère de l’agriculture ont décidé de mettre en place un Comité Interministériel d’Experts ayant pour mission de définir et mettre en œuvre la stratégie nationale d’utilisation des TIC dans le secteur l’agriculture dénommée e.Agriculture
  • 8. Le projet E-Agriculture s’inscrit dans le cadre d’un projet global appelé E-Gouvernance qui ambitionne de procéder à la numérisation de tous les secteurs de l’administration et qui s’articule autour de deux axes principaux: == l’axe e-administration qui vise l’amélioration des conditions de travail de l’administration par l’usage des TIC (intranet gouvernemental); == l’axe e-service qui vise l’amélioration des services publiques fournis par l’administration par l’utilisation des TIC.
  • 9. Ce dernier englobe des projets sectoriels que sont:  l’e-Santé  l’e-Education  l’e-Agriculture  l’e-Justice  l’e-Sécurité  l’e-Diplomatique  l’e-Foncier
  • 10. 2 - 2 OBJECTIF PRINCIPAL Moderniser l’agriculture ivoirienne et promouvoir la bonne gouvernance du secteur par le biais des TIC. 2 - 3 OBJECTIFS SPECIFIQUES Entre autres objectifs spécifiques, il faut retenir:  la création d’une infrastructure technologique moderne et performante commune aux acteurs du secteur agricole ;  le renforcement des Systèmes d’Information basé sur l’implication des TIC (SIA et SIM);
  • 11. 2 - 3 OBJECTIFS SPECIFIQUES (suite) la mise en place de mécanismes pour le renforcement des capacités des utilisateurs et acteurs des systèmes d’information du secteur agricole.  la création et la promotion d’une grande accessibilité des populations rurales actives, notamment les jeunes, aux services des TIC.
  • 12. III- ELABORATION DU DOCUMENT DE STRATEGIE DU PROJET E-AGRICULTURE
  • 13. Elabortion du Document de Stratégie Nationale du projet E-Agriculture = fruit de la participation de plusieurs acteurs tant du secteur Agricole que du secteur des TICs à des séance de travail repartis en 7 groupes de travail, constitués par les maillons essentiels du monde agricole ivoirien et du secteur des TIC Document enrichi et validé au cours d’un séminaire de avec identification de projets évalués budgétairement dans chaque secteur stratégique. Les 7 groupe de travail ont été mis en place suivant 7 axes stratégiques identifiés:
  • 14.  les Infrastructures & équipements; Le Système d’information des Marchés Agricoles (SIMA) ou Politique de mise en place d’un Système d’information des Marchés Agricoles (SIMA) Le Système d’Information Agricole (SIA) ou politique de développement d’un système d’information agricole Les Applications & Services Le Cadre juridique  le Renforcement des Capacités La Stratégie de communication du secteur agricole
  • 15. IV- LES PROJETS IDENTIFIES
  • 16. Plusieurs projets ont été identifiés. l’Etat a jugé nécessaire de prioriser ceux qui sont relatifs aux axes stratégiques suivants/ Système d’information des Marchés Agricole s (SIMA) Système d’Information Agricole ( SIA) Stratégie de communication du secteur agricole
  • 17. LES INFRASTRUCTURES TECHNOLOGIQUES FUTURES DE L’AGRICULTURE L’architecture technologique retenue pour l’agriculture présente quatre (4) composantes fondamentales : La composante centrale ; La composante sectorielle ou locale; La composante d’extrémité; La composante d’interconnexion : Elle est chargée de l’interopérabilité avec les réseaux extérieurs.
  • 18. Il convient de retenir cependant que:  le Document doit faire l’objet d’une révision de la part de tous les acteurs publiques et privés qui feront partie intégrante de la mise en œuvre du projet; Une réévaluation des budgets relatifs à la mise en œuvre des projets va s’opérer;  le document révisé, validé et adopté par les instances suprêmes en Conseil de Ministres constituera à n’en point douter constituera le tableau de bord de la mise en œuvre du projet E-AGRICULTURE  c’est le Ministère de la Poste et des TIC a l’initiative et la responsabilité du « Contrôle de la programmation, de la mise en œuvre de la politique d’exploitation et de maintenance des infrastructures techniques du secteur public » en matière des TIC. A cet effet il travaille en parfaite symbiose avec le Ministère de l’Agriculture
  • 19. V- QUELQUES EXEMPLES DE STRUCTURES AYANT INTEGRE LES TIC DANS L’ANIMATION DE LEURS ACTIVITES DANS LE CADRE DU SIMA
  • 20. 4-1 Cas de l’OCPV en partenariat avec le PAM: Le Projet d’utilisation du téléphone mobile pour la transmission des donnée collectées sur les marchés par les enquêteurs grâce à l’application Transmission Rapide de l’Analyse de Marchés (TRAM). Ces données pourront être consultées sur une page web alimentée par un serveur. 4-2 Toujours avec l’OCPV, cas de l’utilisation du téléphone mobile pour la transmission des données relatives aux intrants agricoles colletées sur le terrain par les enquêteurs, à travers l’application MIPAD 4-3 Cas du Groupe d’Intérêt Economique appelé Bureau de Vente de Producteurs (BVP) qui bénéficie d’une plateforme agricole dénommée E-Agri
  • 21. Elle est conçu par un opérateur pour les paysans des localités de Togoniéré, Boundiali, Bodokro, Guiglo afin d’améliorer leurs revenus à travers une meilleure valorisation/rémunération des produits agricoles. E-Agri est un portail agricole avec deux interfaces:  un accès aux données via internet (interface à droite);  un accès aux données via SMS (météo, prix des produits, vente et approvisionnement), option privilégiée par les bénéficiaires qui disposent tous d’un téléphone portable Le site web: www.e-agri.ci
  • 22. Comme service de l’E-Agri  toutes informations sur la Météo utiles aux producteurs par SMS (agriculteurs n’ayant pas d’accès à internet) ou E-mail.  l’E-Approvisionnement Les acheteurs peuvent faire des demande de cotation en ligne (RFQ). Sélection des meilleures offres en ligne et envois de BC (bon de commande en ligne  l’E-Vente Les producteurs peuvent vendre en ligne leurs produits agricoles.
  • 23. Comme produit de l’E-Agri  le Prix du jour des produits agricoles Les paysans reçoivent les prix des produits sur les marches par Sms et mail. L’évolution des prix des produits sur toutes l’années avec des graphisme par produits Les Annonces classées Annonces postées pour l’acquisition de biens et services (achat de produits phytosanitaires, machines agricoles etc.) C’est un projet que devra s’approprier les opérateurs qui attendent d’être formés pour son utilisation
  • 24. Ce portail agricole a été conçu dans le cadre du Projet d’Appui Institutionnel Multisectoriel à la Sortie de Crise (PAIMSC) logé à la Primature et dont la mise en œuvre a été déléguée à l’UNICEF, le FNUAP et la FAO pour le développement rural. C’est un projet financé par le Groupe BAD par l’intermédiaire du Fonds Africain de Développement (FAD). Le bénéficiaire de ce portail agricole est le Bureau de Vente des Producteurs (BVP) 4-4 LE ZONAGE AGRO-ECOLOGIQUE DE LA CÔTE D’IVOIRE (ZAE) Il fut initié dans le cadre du projet d’Observatoire Agrométéorologique et mis en œuvre en Mai 2001à la demande du Gouvernement avec l’assistance technique de la FAO.
  • 25. Le ZAE définit des zones homogènes sur l’étendue du territoire sur la base de caractérisations agro-écologiques (CAE). Il s’agit des caractéristiques des sols, de la géomorphologie, du climat, des cultures, de la pression démographique, etc Les ressources techniques pour la réalisation du ZAE sont entre autre : Une Base de données dynamique sur les ressources en terre de la Côte d’Ivoire ; Un ensemble d’applications et de logiciels pour réaliser le zonage ; Des micros ordinateurs ; Des équipements réseau informatique de type Ethernet ; Des sites pilotes pour l’OSDA.
  • 26. 4-5 On peut enfin citer l’exemple du RESIMAO qui va faire le lancement très bientôt, de sa plateforme dont le site est: www.resimao.net et qui présente un portail agricole les intrants agricoles