Passons à l’aveu.Aujourd’hui, vous n’avez plus besoin derencontrer quelqu’un pour faire l’éloged’un produit ou le contrair...
Les chiffres à retenir                                                          4                     Info, à qui le tour ...
Les chiffres à retenir
Le cabinet détudes TNS a lancé DIGITAL LIFE,une étude auprès dun échantillon de 1000 marocains.Objectif : Mieux comprendre...
LinfluencesocialeUn impactimportant surla marque       Considèrent
Info, à qui le tour?
UNE IDÉEBRILLANTECe packaging en forme d’ampoulese marie parfaitement avec son accroche« the juice that makes you glow »le...
Les créas de Zone Bleue network
brisonsles codes
Lesfracasseurs,ou commentbriserles codes                       Pour le lancement de son nouveau projet Anfade la publicité...
QuandJawaltrouvesa voix
La voixqui portehaut les                           Lorsqu’il s’agit de promouvoir son service                           pr...
Proximitéparessence                                 Ce que veulent les femmes, ce que veulent                             ...
Tout ce quiimporte pourles exportateurs
Maroc Export :le magazinedes exportateurs.                                        Dans la volonté de favoriser l’expansion...
ReKrute.comLa Kréativitéradio                       Cliquez ci-dessous pour écouter le spot radio          Made in Depalma...
Les créas qui viennent d’ailleurs
BUZZ: La tipp-ex expérienceTipp-ex, le leader européen des        le tour du net, en 100 jours la tipp-produits de correct...
Le coup de pubqui met un coup de jus ! Une vérité produit Une orange = 0,44 Watt d’énergie naturelle. Pour matérialiser l’...
B&B hotelsNourris logés, que demander de plus ?
Les case studies
La coccinelle…     La Coccinelle est une voiture                   légendaire à plus d’un titre : elle aOu l’envol d’un   ...
Le géniede Bernbach,lun des pèresfondateur de DDB...   Pourtant, c’est dans ce même                      contexte que l’ag...
Il fallaitsimplement      Qu’a-t-il fait quepenser…Petit.   la campagne                coccinelle soit                si r...
SOCIAL       CREATIVITY IS THE MOSTCREATIVITY             POWERFUL FORCE IN THE BUSINESS             B. BERNBACH, 1955    ...
Concevoirune idée créativequi plaît,c’est bien.Concevoir uneidée créativequi connecteles gensentre eux,c’est mieux.
Pourquoi ?  Brand   L’homme est un être social          par essence.          L’ascension des nouvelles          technolog...
Ce que nous devons doncproduire doit principalement      Il ne suffit plusêtre social, capable de           de concevoirsu...
C’est comme ça que se construisentles communautés de marques,microsociétés ou groupes d’acteursse reconnaissant des liensd...
Share valuevaleur desinvestissementspublicitairesmedia obtenuegratuitement grâceà ceux qui véhiculent(via les réseauxsocia...
EXEMPLE          Agence : DDB Nouvelle-Zélande                               Mon plus                               grand ...
ce que pensent les pros                    39
Amine LARAKIExpert en management et stratégie de marques                                 La pub hier ? La pub             ...
RDV sur  notrefan page
CupofCom-1
CupofCom-1
CupofCom-1
CupofCom-1
CupofCom-1
CupofCom-1
CupofCom-1
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

CupofCom-1

1 042 vues

Publié le

Création, stratégie, media, Cup of Com°, c'est l'occasion de parler Com° le temps d'un café.

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 042
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
86
Actions
Partages
0
Téléchargements
17
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

CupofCom-1

  1. 1. Passons à l’aveu.Aujourd’hui, vous n’avez plus besoin derencontrer quelqu’un pour faire l’éloged’un produit ou le contraire. Désormais,une nouvelle force vous habite, la force duclic, du Like, du Twitt, du commentaire,du partage. Votre parole court vite, trèsvite, à en devancer celle de la marque.Et cela est bien connu, quand la marquen’est pas là, les souris dansent, oupas du tout. La marque se doit doncd’être présente, partout, hormis lessupports que nous qualifions aujourd’huide traditionnels.Dans un monde où chacun peut créer,contrôler et diffuser son propre contenu,où tout comportement individuel estinfluencé par nos réseaux sociaux,le challenge pour les annonceurs et lesagences de com reste le même : muterau rythme du consommateur.
  2. 2. Les chiffres à retenir 4 Info, à qui le tour ? 9  Les créas de Zone Bleue network  11 Made Les  in  ailleurs Les créas qui viennent d’ailleurs  22 brand experience Les case studies  26 Les Yellow papers 31 Loeil du  spécialiste Ce que pensent les pros  39
  3. 3. Les chiffres à retenir
  4. 4. Le cabinet détudes TNS a lancé DIGITAL LIFE,une étude auprès dun échantillon de 1000 marocains.Objectif : Mieux comprendre lactivité online dun internautePériode : Juillet / Août 2011Méthodologie : interviews en Face à FaceRépartition de lechantillon :
  5. 5. LinfluencesocialeUn impactimportant surla marque Considèrent
  6. 6. Info, à qui le tour?
  7. 7. UNE IDÉEBRILLANTECe packaging en forme d’ampoulese marie parfaitement avec son accroche« the juice that makes you glow »le jus qui vous fait briller, compte tenude ses propriétés anti-oxydantes.Un produit qui a également gagnéle « Gold Pentaward » du meilleurpackaging en boisson.
  8. 8. Les créas de Zone Bleue network
  9. 9. brisonsles codes
  10. 10. Lesfracasseurs,ou commentbriserles codes Pour le lancement de son nouveau projet Anfade la publicité Aero City, la CGI décide de rompre avec les codesimmobilière habituels de la publicité immobilière, en offrantmarocaine aux internautes la possibilité d’interagir avec une vidéo sur Youtube. L’objectif étant de permettre à chaque internaute Made in Zone Bleue DDB de choisir différentes alternatives, menant à un seul et unique résultat : la destruction d’une résidence devenue indésirable suite à l’achat d’un appartement à Anfa Aero City. Une expérience ludique et divertissante, mettant en scène quatre personnages excentriques qui ne Voir laissent guère indifférents, tant par leur humour LE film que par leur originalité.
  11. 11. QuandJawaltrouvesa voix
  12. 12. La voixqui portehaut les Lorsqu’il s’agit de promouvoir son service prépayé Jawal, Maroc Telecom sait saisir lescouleurs bonnes occasions. La marque décide de réaliser un clip publicitairede Jawal avec comme égérie, la finaliste marocaine d’Arab Idol, Dounia Batma, vedette et artiste soutenue par tous les marocains du monde. Made in Zone Bleue DDB Exécutée par le réalisateur et chorégraphe Bruce Paramore, cette production musicale reprend le titre « ALLAH ya Moulana » du célèbre groupe « Nass el Ghiwane » recomposé et réécrit à cette occasion. Voir LE film
  13. 13. Proximitéparessence Ce que veulent les femmes, ce que veulent les hommes, ou encore ce que veulent les champions. Made in Green DDB corporate A travers cette campagne, Total use de sa capacité à lire dans les pensées de chacun pour répondre aux besoins de ses clients. La tenue d’un discours orienté Consummer Benefit, accompagné de diverses actions marketing, pour le plaisir des conducteurs, mais surtout pour plus de proximité. Avec cette nouvelle campagne, une chose est sûre, ce n’est plus par hasard que vous irez chez Total.
  14. 14. Tout ce quiimporte pourles exportateurs
  15. 15. Maroc Export :le magazinedes exportateurs. Dans la volonté de favoriser l’expansion et la promotion des exportations marocaines de tous les produits d’origine industrielle, artisanale, agricole ou agro-industrielle, Made in Green DDB corporate Maroc Export, l’organisme public d’appui au développement des exportations, élabore un magazine comportant des statistiques, analyses et études pouvant orienter toute institution oeuvrant dans le secteur de l’exportation. Un travail demandant une maîtrise de l’environnement politico-économique, mais également une expertise dans le développement de contenu et d’édition.
  16. 16. ReKrute.comLa Kréativitéradio Cliquez ci-dessous pour écouter le spot radio Made in Depalma ecouter LE spot
  17. 17. Les créas qui viennent d’ailleurs
  18. 18. BUZZ: La tipp-ex expérienceTipp-ex, le leader européen des le tour du net, en 100 jours la tipp-produits de correction a voulu ex expérience génère plus de 35communiquer sur Internet pour la millions de vues, avec une expositionrentrée des classes. Il fait appel à à la marque de plus de 5 minutes parBuzzman, une agence de Marketing internautes. 217 pays ont interagitviral et interactif qui pour la avec l’ours et le chasseur et la vidéopremière fois, offre aux internautes fut partagée plus de 380 000 fois.la possibilité de renommer unevidéo sur youtube et d’en recréer Grâce a cette campagne tipp-l’histoire en tapant n’importe quel ex s’est imposée comme uneverbe, autant de fois que possible, des 10 marques les plus suiviesdirectement dans son titre. La Tipp- sur youtubeex expérience est alors lancée. Enseulement 36 heures,« hunter shoots a bear » a fait Vivre Lexperience
  19. 19. Le coup de pubqui met un coup de jus ! Une vérité produit Une orange = 0,44 Watt d’énergie naturelle. Pour matérialiser l’énergie que produisent les oranges Tropicana, DDB s’inspire des expériences d’écoliers, où l’on apprend qu’une simple pomme de terre peut générer de l’énergie. Ils branchent 2500 oranges sur un panneau, 2500 oranges qui en génèrent assez pour allumer ces quelques lettres :“ Tropicana, Énergie Naturelle ” Résultat Environ 1 vues sur Youtube de 281 519 93% dagrément 20 000 Tweets en 2 semaines Voir LE film
  20. 20. B&B hotelsNourris logés, que demander de plus ?
  21. 21. Les case studies
  22. 22. La coccinelle… La Coccinelle est une voiture légendaire à plus d’un titre : elle aOu l’envol d’un été la première voiture produite par la marque allemande Volkswagen etcoléoptère géant la voiture la plus vendue au monde. Mais ce succès, elle ne le doit pas au hasard. Alors que la deuxième guerre mondiale vient de s’achever, Volkswagen décide de l’introduire dans le marché américain. Mais ceci parait impossible étant donné le contexte dans lequel elle évolue, celui de l’après-guerre. Il fallait alors « vendre une voiture nazie dans la plus grande ville juive du monde ». Ce n’est pas tout, la coccinelle était connue pour être ronde, lente, mais surtout… laide. On la comparait souvent à une chaussure orthopédique et ses caractéristiques allaient à l’encontre de celles de ses concurrentes américaines.
  23. 23. Le géniede Bernbach,lun des pèresfondateur de DDB... Pourtant, c’est dans ce même contexte que l’agence de publicité DDB parvient à relever le défi. À cette époque, l’agence new-yorkaise qui n’apparaît pas au premier rang du classement des agences américaines de communication, a déjà la réputation d’être créative et inspirée. Bernbach en a donc profité pour réussir l’un des plus grands coups de sa carrière.
  24. 24. Il fallaitsimplement Qu’a-t-il fait quepenser…Petit. la campagne coccinelle soit si radicale ? Les campagnes qui la précédaient étaient soit purement informatives et manquaient Une autre avec comme titre «Lemon» (Langage de persuasion, soit détournées de la réalité. parlé américain signifiant moche). La campagne DDB, elle, créait de l’émotion, En la décrivant comme «moche» et « délabrée », de la sympathie entre le consommateur Bernbach a su lui assurer l’image d’une voiture et la voiture, tout en mettant en avant ses honnête. Une qualité inestimable sur le marché, avantages produits. De plus, ses annonces qui explique en grande partie l’envol spectaculaire étaient d’une simplicité à couper le souffle. du coléoptère géant Deux annonces publicitaires en témoignent. L’une affichant la voiture en tout petit avec comme titre « think small» (pensez petit) . Un titre qui s’oppose à tous les rêves de grandeur et de puissance que pouvaient véhiculer les modèles concurrents, et qui offre une autre philosophie de la vie semblable à celle du mouvement hippie : opposant à l’ambition et à la réussite, l’insouciance et l’amour : "Peace and Love".
  25. 25. SOCIAL CREATIVITY IS THE MOSTCREATIVITY POWERFUL FORCE IN THE BUSINESS B. BERNBACH, 1955 “ SOCIAL CREATIVITY IS THE MOST POWERFUL FORCE IN THE BUSINESS IN THE DIGITAL AGE.” NOUS, AUJOURD’HUI
  26. 26. Concevoirune idée créativequi plaît,c’est bien.Concevoir uneidée créativequi connecteles gensentre eux,c’est mieux.
  27. 27. Pourquoi ? Brand L’homme est un être social par essence. L’ascension des nouvelles technologies et des réseaux sociaux lui a permis de satisfaire ce besoin en temps réel, tout le temps, partout et massivement. La marque doit faire partie de cette vie sociale pour exister dans la vie des gens.
  28. 28. Ce que nous devons doncproduire doit principalement Il ne suffit plusêtre social, capable de de concevoirsusciter l’intérêt, pousser à un message quila participation et au partage, touche l’individusoit parce que c’est drôle, dans son unité,innovant, émouvant… mais un messageou tout simplement utile. qui lie les gens entre eux, ainsi que les gens à la marque.
  29. 29. C’est comme ça que se construisentles communautés de marques,microsociétés ou groupes d’acteursse reconnaissant des liensd’appartenance et un attachementcommun à une marque.
  30. 30. Share valuevaleur desinvestissementspublicitairesmedia obtenuegratuitement grâceà ceux qui véhiculent(via les réseauxsociaux) le contenucrée par une marquesoit parce quils letrouvent divertissantet/ ou utile et/ouinnovant.
  31. 31. EXEMPLE Agence : DDB Nouvelle-Zélande Mon plus grand exploit Problème Mc Donald était de moins en moins repéré comme une marque de confiance. Les mamans étaient déchirées entre deux choses, faire plaisir à leurs enfants en les emmenant au McDo, ou agir comme une « bonne » mère en s’en abstenant. Besoin Conduire les mères à voir la marque d’un angle plus positif à travers un concept L’idée Encourager les enfants à être plus actifs en leur faisant vivre le rêve olympique tel qu’ils l’imaginaient. Ces derniers devaient à l’aide de pédomètres distribués, concurrencer le sprint de 100m dans leur arrière-cour, ou encore reproduire la scène de gymnastique en réarrangeant le mobilier de leur salon. L’objectif étant de les pousser à travailler ensemble afin d’accumuler autant de pas que possible. Ils pouvaient alors enregistrer leur score sur un site leur permettant de déverrouiller un voyage virtuel le long de la Nouvelle-Zélande. Et plus leur score augmentait, plus ils apprenaient sur l’histoire olympique néo-zélandaise Résultat 3 94 195 +30 % Millions de pas Participants Taux de confiance enregistrés,
  32. 32. ce que pensent les pros 39
  33. 33. Amine LARAKIExpert en management et stratégie de marques La pub hier ? La pub Quelle attitude doit aujourd’hui ? Quelle adopter une agence de pub évolution ? pour sadapter à tous ces La pub est et restera ce qui a fait sa vocation changements? première à savoir vendre. Les changements Ladaptation aux changements est une condition de majeurs sont ceux de lenvironnement dans survie et la stabilité de notre activité est justement dans le lequel celle-ci opère. Un environnement socio- changement continu. Cela peut paraitre paradoxale mais économique au comportement à la fois complexe la réalité en est ainsi. Ceci induit donc une capacité chez et incertain, couplant mutations endogènes et lagence à être agile, adaptative, réactive, et fortement évolutions exogènes chaotiques. réceptive aux signaux de notre environnement. Le capital La publicité aujourdhui devient une mise en humain en devient la clé de voute de lédifice. Dans un équation de paramètres concomitants tels monde qui saplatit on néclaire plus sa voie en prenant lintensification de la concurrence entre les de la hauteur mais plutôt en allant au plus profond de marques, la fragmentation des médias, la soi, un soi collectif, une addition de compétences dans démultiplication des points de contacts et la un corpus solidaire. nécessité plus que jamais manifestée par les annonceurs dêtre dans une logique de retour immédiat sur investissement. De la créativité on passe à la créativité sociale…quelle est Que peut-on présager la frontière entre agence pour demain? conseil et agence digitale? Lagence conseil en communication est par définition On ne peut que présager un avenir prometteur digitale, elle est avant tout larchitecte dun dispositif de pour la publicité avec tout de même pour communication auprès dun public cible et "le digital" condition de mener le bon combat, celui de nen est quun canal qui a son utilité et ses limites tout rester fidèle à la mission de créateur de valeur et comme les autres canaux. Le challenge de lagence de faiseur de succès pour nos partenaires. Telle conseil en communication est de trouver la bonne est notre constante, le reste nest que variable. alchimie entre la communication on line et off line avec une vision globale sur de la stratégie de la marque
  34. 34. RDV sur notrefan page

×