Strategie face eco_collaborative_paul_cohen

625 vues

Publié le

Présentation de Paul COHEN aux Assises de la Fédération Régionale Midi-Pyrénées de l'Hôtellerie de Plein Air à Moissac les 13 & 14 octobre 2014.
Quelle stratégie adopter face à la montée de l'économie collaborative dans le Tourisme ?

Publié dans : Marketing
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
625
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • *chiffres prévisionnels de l’étude Phocuswright « French Online Travel Owerview 2012 »

    Plus de chiffres:
    Le tourisme en ligne représente un volume d’affaire de 20,6 milliards d’€
    Les OTA représente 43 % de ce volume d’affaire (8,9milliards d’€)
  • *chiffres prévisionnels de l’étude Phocuswright « French Online Travel Owerview 2012 »
  • VOTE V2 = 32 % de 985
    V2 ENGAGÉS = 15 % de 985

    Total d’emplacements (source CQ) :
    156 064 emplacements pour la totalité
    49 207 emplacements pour les VOTE V2 soit 31 %
    23 545 emplacements pour les V2 ENGAGÉS soit 15 %


    Mon discours serait :
    Les CQ représentent 156064 emplacements
    Les VOTE V2 représentent 31 % des emplacements totaux
    Les V2 engagés représentent 15 % des emplacements totaux
    (source CQ)


  • Strategie face eco_collaborative_paul_cohen

    1. 1. 1
    2. 2. Projet Camping Qualité « saison 2 » Une innovation dans le monde du tourisme
    3. 3. Une volonté forte de voir évoluer Camping Qualité • 2 Mois de conduite d’entretiens qualitatifs au sein de Camping Qualité, du monde HPA et des institutions touristiques et une volonté forte qui se dégage : • Camping Qualité a plus que jamais toute sa place dans le monde HPA grâce à ses 13 ans de travaux avant-gardistes et ses mille adhérents • Mais Camping Qualité doit aller aujourd’hui plus loin face à un monde touristique qui bouge, à grande vitesse en : • Renforçant son outil de professionnalisation et en continuant d’innover • Se tournant plus vers les consommateurs pour mieux se faire connaître • En transformant le travail interne sur la qualité en bénéfices clients pour les gestionnaires et pour les consommateurs. 3
    4. 4. « Aller plus loin ! » un sentiment partagé par une large majorité. .
    5. 5. Saison 2, une histoire, des valeurs • Une force : o Une démarche de progrès initiée et appuyée par la FNHPA, dans le but de tirer la profession vers plus de qualité, plus de professionnalisme o Un millier de campings, dans toute la France, adossés aux mêmes valeurs : la qualité o Plus de 15 ans de travail avec un seul objectif : répondre aux exigences des clients vacanciers, en évolution permanente o Une démarche tri-partite exemplaire et unique dans le monde du tourisme : les professionnels du camping, les représentants de la FFCC (consommateurs) et les institutions du tourisme. Tout le contraire de l’auto-contrôle. o Une volonté de se remettre en cause dans un contexte économique et professionnel en plein bouleversement.
    6. 6. Autour de Camping Qualité, tout ne va pas toujours dans le bon sens.
    7. 7. Saison 2, un mode de distribution totalement nouveau • La distribution des produits touristiques change radicalement : o Une révolution technologique en marche depuis une décennie o Le e-commerce a changé les rapports de force dans la distribution touristique o Les pure-players déstabilisent la vente classique tant indirecte (tours opérateurs) que directe (vente par le camping lui-même) o La politique du prix bas banalise les vacances o L’accessibilité aux nouvelles technologies nécessitent des moyens puissants (seul c’est de plus en plus difficile) o La montée des groupes industrialise l’organisation et la vente des séjours touristiques dans le monde du camping,
    8. 8. OTA , à ne pas confondre avec Tours Opérateurs • L’arrivée des pure-players, nouveaux acteurs sur le net, offrant des séjours à forte réduction sur des établissements connus sur le marché changent la donne et bouleversent les circuits habituels de vente. • Ces pure-players entretiennent l’idée (si ce n’est la preuve…) que les établissements les plus connus du marché sont moins chers sur leur site que sur le site de l’établissement lui-même. • On le sait aujourd’hui : l’effet a été ravageur dans l’hôtellerie sur les marges et l’image de l’établissement • 8,9 milliard d’Euros*, sur 20,6 Mds d’€ (e-tourisme) c’est le chiffre incroyable du montant des réservations sur la France, effectuées par les OTA en 2014. Autant de devises qui échappent aux exploitants touristiques et à l’économie Française. *chiffre prévisionnel étude Phocuswright « French Online Travel Owerview 2012 »
    9. 9. La menace pour les producteurs • Des commissions excessives appliquées par les OTA Elles oscillaient aux alentours de 15 % en 2008 et été pressenties à 30 % en 2013 • Une politique tarifaire imposée par les OTA commissions et pratiques commerciales privent le producteur de vacances d’une juste tarification • Une OTA qui devient le principal client du producteur de vacances car elle représente 50 % de son chiffre d’affaire et apporte 30 à 40 % de sa clientèle • La perte de contrôle sur la distribution et sur l’image de marque du producteur de vacances L’OTA brade les établissements qui perdent toute valeur aux yeux du touriste
    10. 10. Saison 2, Camping Qualité, un seuil critique intéressant • Comment se mesurer aux puissances des OTA ? : o Les OTA ont dévasté l’hôtellerie classique et ont réduit les indépendants au rôle de producteur et non plus de distributeur. o Mais cette nouvelle distribution n’a pas encore grignoté le marché des vacances en camping. o Le nombre de campings très élevé de Camping Qualité apparaît comme le seuil critique pour affaiblir, voire neutraliser, leur montée en puissance. A condition d’être très nombreux dans la V2. Ce n’est plus à 50 ou 100 campings qu’on inquiètera les OTA. o Autre élément de différenciation : la qualité de Camping Qualité.
    11. 11. Saison 2, un projet ambitieux • Passer de la qualité à la vente de séjours de qualité: o Commercialiser ou ne pas commercialiser quand on est Camping Qualité ? Le débat traverse la profession depuis des années. o Mais cette question s’est élargie à d’autres enjeux :  Sauvegarder notre indépendance ou pas ?  Trouver un terrain fédérateur entre les campings seuls ou organisés en chaîne face aux dangers qui menacent l’ensemble de la profession ?  Ou se diviser et jouer chacun pour soi ?  Ouvrir un nouveau canal de ventes sur le net capable de créer une alternative face à la déferlante des soldeurs qui n’ont pas à ce jour l’offre suffisante pour sévir sur notre marché HPA ? o Camping Qualité est une des rares organisations pouvant répondre à ces questions, en étant elle même un outil au service de la profession.
    12. 12. Saison 2, une même démarche qualité pour tous , des services en plus, un vote « classique » • Un vote démocratique le 21 Mars dernier o Les responsables de Camping Qualité ont demandé un vote auprès des adhérents avant de lancer le nouveau projet :  Ou rester en l’état, autour de la démarche qualité  Ou bénéficier de « services en plus », moyennant une cotisation un peu plus élevée, pour aller plus loin . • Résultats : la politique du tiers... o Un peu plus d’un tiers a opté pour la plateforme de vente de séjours de qualité sur le net o Un peu moins d’un tiers a manifesté son souhait de rester en l’état, attaché à la démarche qualité sans se lancer dans la commercialisation o Un autre petit tiers n’a pas choisi : soit en s’abstenant, soit en ne participant pas au vote. o « Un résultat classique, nous dira la directrice de la Fédération nationale du Commerce Associé ». Il y aura une plus grande adhésion au nouveau projet dans quelques années...
    13. 13. Saison 2, la FNHPA, favorable au projet • La FNHPA, majoritairement favorable au projet (80 %) o Deux mois plus tard, Michel Dubié et Joëlle Rohaut ont présenté le projet à la FNHPA. Et le vote a été majoritaire à 80 % . • Et la saison est arrivée !!!
    14. 14. Certaines chaînes se trompent de combat • Une mobilisation des principales chaînes contre la vitesse 2 o Les attaques sont nombreuses contre le nouveau projet de Camping Qualité. Ces attaques sont alimentées par des fausses rumeurs et des accusations fausses, comme le fait d'affirmer que Saison 2 sera une chaîne o Certaines chaînes menacent même les adhérents de choisir entre leur chaîne et l’adhésion à la vitesse 2, entraînant une situation de confusion et de pression. Ainsi, certains partisans du "oui" changent d'avis. Fort heureusement, l’inverse est vrai également. Des partisans du "Non" sont choqués par cette attitude et veulent rejoindre la vitesse 2. o Pour nous, les chaînes se trompent de combat. Ce sont les OTA qu’il faut combattre. • Une parole Camping Qualité devenue rare après le vote Après le vote, Camping Qualité s’est tue. Comme la nature a horreur du vide, les opposants au projet ont repris l’initiative et tentent de créer le trouble ou la peur.
    15. 15. Une même démarche, deux niveaux de services, • Un risque : opposer les deux vitesses et leurs partisans : • Faire entendre notre vrai discours : o La même démarche qualité partagée par tous o Les mêmes valeurs o Un même objectif : satisfaire les exigences des clients vacanciers o Deux niveaux de services, deux niveaux de cotisations :  La fabrique des vacances de qualité (outil de progrès soutenu par la filière professionnelle)  La vente des produits de qualité (e-boutique, services plus) .
    16. 16. Saison 2, un été de labeur pour lancer le projet • La mise en place d’une nouvelle organisation interne o Une direction générale a été créée par le CA pour organiser cette mutation • Une nouvelle communication a été travaillée par l’Agence Rose. • Une campagne d’engagement définitif a été lancée en fin de saison.
    17. 17. La nouvelle identité visuelle de Camping Qualité « La démarche qualité »
    18. 18. Changer de logo : nos objectifs • Changer le logo pour marquer une rupture d'époque avec les années passées et bien marquer l'évolution de notre stratégie et du projet pour ces dix prochaines années. • Ne pas raisonner comme une marque mais comme un label, une enseigne • Prendre le contre-pied des logos actuels, modernes, pour un parti pris "vintage" qui soit très distinctif parmi la pluie de panonceaux affichés à l'entrée des campings (ADAC, ACSI, CQ, QT, Guide du routard, etc...) • Donner l'impression que "Camping Qualité" est là depuis toujours (on change mais on reste les plus expérimentés, les plus sérieux, ceux qui ont traversé le temps...) • Se différencier, notamment sur le paysage internet très encombré, grâce à un logo qu'on ne peut pas rater ! • Institutionnaliser le logo (bleu blanc rouge) pour être l'officiel, au même titre que Qualité Tourisme mais nous : officiel qualité des campings • Symboliser le nouveau logo de l'empreinte de l'hexagone pour marquer la France
    19. 19. Le nouveau logo pour tous les adhérents
    20. 20. Le positionnement de la démarche qualité
    21. 21. La nouvelle identité visuelle de Camping Qualité Les vacances de qualité
    22. 22. Comment vendre Camping Qualité aux vacanciers ? • Qu’est-ce qui peut séduire et convaincre un vacancier de réserver un séjour chez Camping Qualité, face à une telle diversité ? o La qualité ? Rassurante mais pas déterminante (la qualité n'a jamais été le motif principal d'attractivité pour le choix de ses vacances). o la diversité ? C'est le contraire d'un tout, donc c'est une faiblesse et ne peut être qu'un critère de deuxième choix. Comment rassembler, aux yeux des vacanciers, autant de campings si différents, autour d’un axe clair, vraiment attractif, à part la qualité ?
    23. 23. Comment vendre Camping Qualité ? • la France bien sûr, o avec son imaginaire, sa notoriété, son attraction unique en terme de vacances en Europe. o D’autant que Camping Qualité représente une des plus grandes offres en France, avec une présence dans toutes les régions de France. o Notre promesse clients : Vendre la France des campings de Qualité ! Ce que recherchent des millions de vacanciers européens, attirés par le camping mais en s'assurant que la qualité est au rendez vous.
    24. 24. Ceci est le titre de la diapositive
    25. 25. Vacances in france
    26. 26. Ceci est le titre de la diapositive
    27. 27. Ceci est le titre de la diapositive
    28. 28. Ceci est le titre de la diapositive
    29. 29. La déclinaison produits
    30. 30. L’argumentaire marketing de l’engagement Qualité partagé par tous
    31. 31. Pourquoi une démarche qualité sera irremplaçable pour les vacanciers ? • Nos arguments grand public o Un outil de progrès permettant de fabriquer des vacances de qualité o Une vocation essentielle : satisfaire et répondre aux exigences des vacanciers o Une démarche objective, reconnue et impartiale parce que les professionnels ont associé les représentants des consommateurs (FFCC) et les institutions du Tourisme (Ministère, CRT, CDT, CCI, OTSI) o Un outil évolutif : la qualité ne s’arrête jamais parce que les exigences des vacanciers sont en perpétuelle évolution o Malgré leur totale utilité, les avis consommateurs qui restent subjectifs et partiaux ne pourront jamais remplacer une charte qualité comme Camping Qualité dont la démarche reste objective, impartiale, reconnue, contrôlée, évolutive et suivie
    32. 32. L’argumentaire marketing de « Vacances in France »
    33. 33. Camping Qualité, Vacances in France, les atouts • L’argumentaire séjours Camping Qualité o Partout en France, 350 campings de qualité de 1 à 5 étoiles o Les mêmes valeurs partagées par tous : la qualité o A la mer, à la campagne, à la montagne, à la ville, dans toutes les régions de France o Zéro intermédiaire, zéro commission, du producteur au consommateur o Pour tous les goûts, à tous les prix o Petits ou grands campings, animés ou calmes, isolés ou rassemblés autour d’une marque . o Les mêmes prix sur le site internet qu’au camping
    34. 34. Revendiquer nos valeurs professionnelles associatives • Pourquoi réserver sur « campingqualite.com » ? o Camping Qualité est une association o La plateforme de réservation appartient aux campings donc il n’y a pas de commission du camping à la plateforme ou de la plateforme au vacancier o L’offre la plus abondante de France des campings de qualité o Une charte qualité identique pour tous et reconnue par les pouvoirs publics et la FFCC (consommateurs) o La garantie d’un traitement impartial et équitable des réclamations o Des avis consommateurs certifiés
    35. 35. Les outils de communication : L’engagement qualité pour tous
    36. 36. Le kit Qualité pour tous • La liste des outils grand public o affichette(s) grand public sur la démarche qualité o Le dépliant grand public o La vitrophanie o La plaque émaillée o L’affichette méthode o La clé USB o Le drapeau o Le nouveau stand o L’enseigne (?) • Les outils internes (information, sensibilisation, recrutement) o La plaquette / brochure Camping Qualité o La campagne d’e-mailings o La papeterie o Les réunions organisées dans les 4 salons professionnels à destination des adhérents o Stand sur tous les salons professionnels
    37. 37. L’affiche Engagement Qualité
    38. 38. La plaquette pour l’ensemble des adhérents
    39. 39. La vitrophanie
    40. 40. Plaque émail (option)
    41. 41. Affichette « Méthode »
    42. 42. Clé USB pour les gestionnaires adhérents (toute la communication)
    43. 43. Le drapeau
    44. 44. Le dépliant grand public pour l’engagement qualité
    45. 45. Le stand
    46. 46. La campagne d’emailings Envoyé à 5 cibles le 16 septembre dernier: • Les votants V2 déjà engagés • Les votants V2 non engagés • Les votants V1 déjà engagés • Les votants V1 non engagés, hésitants et abstentionnistes • Les anciens Camping Qualité Accompagné de la brochure et de l’engagement d’adhésion Messages • L’objectivité irremplaçable de la qualité • Le même engagement qualité pour tous • Des services en plus pour ceux qui veulent aller plus loin (V2) • Vers la vente directe de la qualité Les courriers papiers partent mardi 23 septembre
    47. 47. La campagne d’emailings
    48. 48. Les outils de communication : Vacances in France
    49. 49. Ce qui est prévu mais non maquetté à ce jour • Ce sera en fonction du budget définitif o Un site internet o Des affichettes grand public (salons, sur les sites) o Un flyer avec adresse « campingqualite.com » (salons, sur les sites) o Un dépliant d’appel sur Vacances in France Ou o Une brochure « image » sur la France des Campings de Qualité (l’engagement qualité, l’esprit des campings de qualité, l’offre Campings Qualité, contacts, liste Vacances in France) o Annonces presse o Bannières internet
    50. 50. La Une de la brochure image « Vacances in France »
    51. 51. La campagne d’adhésion définitive : Des difficultés, pourquoi ?
    52. 52. Du vote du 21 Mars à l’engagement définitif o Désaffection? Retard à l’allumage ?  Négligence (fatigue de l’après saison)  Démobilisation ?  Action négative des chaînes  Mauvaise compréhension du projet ?  Manque de précisions dans le plan d’actions ?  Manque de mobilisation de la tête de réseau de Camping Qualité du fait de l’absorption par la saison ?
    53. 53. Statistiques sur nos adhérents TOTALITÉ / VOTE V2 / ENGAGÉS V2 Assises régionales de l’HPA Midi-Pyrénées – 13-14/10/2014
    54. 54. Cadre de l’étude • Panel 2014 : o Totalité des adhérents 2014: 985 adhérents o Vote V2 : 330 adhérents • Panel 2015 : o Totalité des adhérents 2015: 980 adhérents o Nombre sortants : 74 adhérents o Nombre entrants : 69 adhérents o Vote V2 : 319 adhérents o Engagés V2 : 238 adhérents o (statistiques suivantes sur 218 engagés)
    55. 55. Les emplacements totaux Source: CQ
    56. 56. Les emplacements par tranche Source: CQ Commentaire: C’est la tranche de 101 à 200 qui augmente dans le panel V2 et la tranche dee 201 à 300 qui diminue. Mais le panel reste sensiblement le même pour les autres tranches.
    57. 57. Les étoiles Source: CQ Commentaire: Prime au 4 étoiles pour les V2 (44 % au lieu de 38 % sur le panel général) Maintien du 3 * et baisse des 2*.
    58. 58. Les chaînes Source: CQ Commentaire: - La participation des campings adhérents à une chaîne diminue de 4 % par rapport au panel général. Mais reste globalement similaire au vote.
    59. 59. Régions : Votes et Engagements à la Vitesse 2
    60. 60. Nos axes prioritaires marketing-communication 2014-2015
    61. 61. Mettre le net au coeur de notre stratégie  Concentrer nos efforts sur le net o Pas de budget suffisant pour s’ouvrir vers des médias puissants comme la télévision o Tout mettre sur le site net et la campagne digitale o S’orienter vers une campagne trafic en consacrant le maximum de notre budget sur cette campagne o Créer une base de données, o Si budget suffisant, élargir son action à d’autres initiatives multi-canal
    62. 62. Les autres actions grand public • Refondre le site existant en plateforme de vente on-line o Une ergonomie simple et directe o Le tunnel d’achat, axe central de notre réflexion o Une politique de référencement naturel vers notre objectif : la France des campings de qualité avec une réelle déclinaison régions o Privilégier la vente en temps réel o Objectif : devenir la référence des campings de France de Qualité en France et en Europe.  Campagne digitale : concentrer nos efforts de campagne sur le net pour créer du trafic et de la réservation.  Avoir une présence sur les salons majeurs d l’HPA à l’’international : o Utrecht, priorité 1, Birmingham, ensuite Allemagne ? o Annonces pleine page sur Guides camping internationaux o Stand
    63. 63. Les autres actions grand public  Print : o Flyer avec adresse site campingqualité.com (diffusion salons, sites adhérents) o Affichettes (salons, sur sites) o Document d’appel ¾ langues o Si budget (2016) Brochure image 24 pages sous forme de magazine sur l’esprit camping et qualité. + renvoi sur site net + prix à partir de week end et séjour, tous types d’étoiles, toutes régions
    64. 64. Créer une plateforme d’envoi d’e-mailing « intelligente »  Priorité 1 :Créer un fichier camping Qualité o Le fichier CQ actuel est faible aujourd’hui o Il faut le développer et le construire  Proposer une plateforme d’envoi d’e-mailing mutualisée pour les campings sur leurs propres adresses. suite aux campagnes digitales. o Cette plateforme peut également être proposée en service individuel pour ceux qui le souhaitent sur leurs propres fichiers
    65. 65. Offrir des services plus à ses adhérents .  Développer un partenariat actif avec la FFCC, notamment sur une carte de fidélité typée « consommateurs » o Des échanges CQ/FFCC ont lieu et sont bien avancées à ce stade  Développer une assurance annulation pour la vente de séjours sur la plateforme on line Camping Qualité o Des discussions ont lieu avec la FFCC et avec des assureurs  Négocier un partenariat avec une centrale d’achats (ou plusieurs) pour offrir des avantages aux adhérents de CQ services plus. o Là encore des contacts encourageants ont eu lieu
    66. 66. Ne pas oublier les actions internes, en direction de tous les adhérents camping Qualité  Mettre en place des actions de sensibilisation et d’information sur la nouvelle stratégie de camping Qualité  Organiser une convention nationale annuelle au Printemps o Trouver le temps d’organiser un grand rendez vous annuel pour faire le point des actions en cours et de lancer une réflexion prospective avec les adhérents et la profession.
    67. 67. Ne pas oublier les actions internes, en direction de tous les adhérents camping Qualité  Lancer une communication interne (newsletter, journal...) pour les adhérents  Sensibiliser les chaînes d’indépendants au projet de Camping Qualité pour lutter contre la désinformation et les faux procès.  Demain, on comprendra la nécessité de trouver une plateforme commune de commercialisation maîtrisée par les campings eux-mêmes face aux OTA  On comprendra aussi la nécessité de mutualiser des actions pour éviter que les indépendants gardent la main sur la commercialisation et ne soient pas réduits à de simples «exploitants-producteurs » de vacances et non « vendeurs de vacances » .
    68. 68. Mettre en place les bases de l’observatoire national des activités HPA Camping Qualité  Un des enjeux majeurs pour demain : la collecte des données de nos activités HPA et leur analyse.  Créer un outil de remontées des données des adhérents qui le souhaitent  Avoir la possibilité, en temps réel, de connaître le niveau d’activités (réservation, Chiffres d’affaires, taux d’occupation, prix nuitée en fonction des saisons, etc...) sur le panel Camping Qualité qui regroupe tous types de campings (1 à 5 étoiles, grand/petit, animé/calme, bord de mer/intérieur/ville, Régions, etc...) Il est important d’avoir un outil fiable de prévision et de correction de notre activité, en fonction du profil des campings.
    69. 69. Des idées pour une nouvelle organisation • Lancer une organisation qui repose sur la mobilisation des adhérents pour dynamiser le projet et donner la preuve de sa force par le nombre . • Un principe innovant : o Mise en place autour du Président national et des présidents régionaux :  Un binôme démarche qualité/Services en plus pour créer une information permanente entre les deux niveaux de services.
    70. 70. Plus autonome, Camping Qualité doit rester dans son rôle • Camping Qualité, un outil de progrès permanent au service de la FNHPA Camping Qualité a été, pour la FNHPA, l’instrument capable de faire progresser la profession. En se détachant de la FNHPA, CQ ne doit pas s’éloigner du rôle qui a toujours été le sien : défendre l’intérêt des campings désireux de toujours se professionnaliser, s’améliorer, sauvegarder leur indépendance et les faire progresser économiquement. • Un projet à but collectif et non lucratif : Camping Qualité ne peut basculer dans un projet d’intérêt purement commercial. Camping Qualité ne doit pas être une chaîne commerciale. CQ doit opter pour une organisation qui oeuvre pour le bien de tous, pour assurer à un grand nombre d’adhérents un avenir serein en tant que camping indépendant.
    71. 71. Une voie possible : la coopérative, née des syndicats professionnels pour la défense du commerce indépendant « associé » • 1884 : Nombre de coopératives s’inscrivent dans la matrice de la loi de 1884 sur les syndicats professionnels. Ces derniers ont développé, en parallèle à sa défense corporatiste, des services dans la mutualité (accidents, vieillesse,..) et progressivement dans d’autres services (formation, échange d’informations et de savoir-faire, achats...) • Les trente glorieuses : la période d’après guerre a été favorable à la structuration de coopératives d’entreprises à l’initiative d’entrepreneurs familiaux dynamiques et partisans d’outils collectifs pour assurer leur développement face à la naissance de groupes puissants. • Depuis 25 ans : face aux marchés qui se globalisent, la plupart des entreprises coopératives d’entrepreneurs (ECE) effectuent des concentrations pour acheter et vendre en commun, faire des économies d’échelle sur ses charges, concentrer ses moyens financiers. Gestion des transmissions... Il y a 21 000 coopératives en France (Intersport, Leclerc, magasins U, Atoll, Afat voyages, etc..)
    72. 72. Commerce isolé, commerce indépendant associé et commerce intégré, quelle différence ? • Commerce isolé : point de vente détenu par un commerçant indépendant non affilié à un réseau • Commerce associé : un commerce indépendant organisé en réseau. Deux formes actuelles : • la franchise : la tête de réseau appartient à une société (franchiseur) , • la coopérative ou le commerce associé, réseau organisé et contrôlé par des commerçants indépendants dont la structure centrale appartient au réseau donc à l’ensemble des commerçants associés. • Commerce intégré : forme de commerce en réseau dont les points de vente appartiennent à une même entreprise (famille ou actionnaires)
    73. 73. Reposer la question de la coopérative • Opter pour un statut juridique de l’ensemble (si réalisable) en se rapprochant le plus possible de cet esprit : o une même organisation o deux niveaux de services :  démarche qualité d’un côté  plateforme commune de vente on-line de l’autre.
    74. 74. Ne pas sombrer dans le bureaucratisme • Privilégier l’action plutôt que le fonctionnement : o Ne pas opter en faveur de la mise en place d’une équipe technique trop importante et dévoreuse en coûts de fonctionnement . o Camping Qualité doit rester ce qu’elle est aujourd’hui : une structure souple avec une direction nationale légère et une décentralisation maximum. • Reprendre la parole pour expliquer, mobiliser et faire comprendre notre projet à la profession .
    75. 75. Demander un accompagnement ministériel • Mobiliser des fonds ministériels o les objectifs de Camping Qualité en phase avec ceux des ministères concernés :  mutualisation, défense des indépendants, professionnalisation, innovation, développement durable, défense face à la mondialisation de la distribution - OTA -, économie solidaire, formation, nouvelles technologies, etc...)  Il est donc légitime de demander des aides d’accompagnement de lancement et d’accompagnement de projet pendant 3 ans.
    76. 76. Et si le projet Camping Qualité n’était pas lancé ?
    77. 77. OTA : le scénario noir si on ne réussit pas Camping Qualité 2 • Le repli va entraîner des difficultés de plus en plus forte dans la commercialisation de nos produits • Les plus faibles vont être obligés de se jeter dans les bras des OTA qui vont, dans un premier temps, leur donner du chiffres d’affaires et une bouffée d’oxygène. • Les OTA vont ainsi grossir leur offre et devenir incontournable. Ils vont gagner la partie. • Les producteurs seront de plus en plus dépendants et leurs marges seront de plus en plus faibles. • Les avis consommateurs vont entraîner une guerre interne des indépendants dans l’offre des OTA • Les producteurs auront de moins en moins les moyens de rénover leurs structures. ET être éliminés du marché par les mêmes OTA qui les auront sauvé...
    78. 78. Notre ennemi : l’individualisme • Les grandes faiblesse des indépendants : o Leur individualisme o Leur manque de vision souvent o Leur difficulté à prioriser leurs dépenses et leurs actions • Demander aux OTA de respecter une éthique ? Un leurre • Trop cher 20 € par emplacement quand il faut consacrer 11 % des dépenses à la communication et au marketing ? • Seule solution : construire une grande organisation fédérative, de type filière, qui sauvegarde les indépendants • Saison 2 est une solution totalement innovante, soutenue par l’ancienne secrétaire d’état au tourisme Sylvia Pinel.
    79. 79. Nous, campings indépendants, faisons-nous preuve de maturité ? Notre responsabilité est engagée ...
    80. 80. 85

    ×