Des découvertes multiples auprès des habitants, autour du
patrimoine, des saveurs locales …
Manoirs, château, fontaines, c...
A la découverte d’Evriguet...
Eglise Saint-Méen, dans le bourg
Datant de 1865, cette église néogothique possède un
clocher...
Eglise Saint-Pierre et Saint-Paul, au bourg
Le seul vestige d’origine de l'édifice serait le chevet datant
du 15ème
siècle...
A la découverte de La Trinité Porhoët...
Eglise de La Trinité Porhoët, au centre-ville
Datant du 11ème
siècle, les styles ...
Pont Favrol, rue Buand, vers Coëtlogon
Ce pont délimite le Morbihan des Côtes d'Armor. Jadis,
l'activité des tanneurs y ét...
A la découverte de Ménéac...
Eglise Saint Jean-Baptiste
Datant de 1849, son style néo-classique est peu commun
dans la rég...
Château et chapelle Sainte-Anne à la Riaye (privé)
Construit à partir de la fin du 15ème
siècle et agrandit
en 1732, le do...
Eglise Saint-Pierre et Saint-Paul, au bourg
Construite en 1881, l’église est bénie et dédiée à
Saint-Pierre et Saint-Paul,...
Toute l’équipe de l’Office de
Tourisme du Porhoët vous
accueille
Place du Martray
56 490 La Trinité Porhoët
Tel : 02.97.93...
Guide découverte du Porhoët 2016
Guide découverte du Porhoët 2016
Guide découverte du Porhoët 2016
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Guide découverte du Porhoët 2016

100 vues

Publié le

Guides des balades découvertes - Office de Tourisme du Porhoët 2016

Publié dans : Voyages
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
100
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Guide découverte du Porhoët 2016

  1. 1. Des découvertes multiples auprès des habitants, autour du patrimoine, des saveurs locales … Manoirs, château, fontaines, croix, motte féodale, chapelles, églises ... Partez à leurs découvertes à l'aide de ce livret et de la carte en dernières pages ! La plupart des sites sont privés : nous vous remercions de bien vouloir faire preuve de respect et de discrétion. A savoir ! Retrouvez toutes les informations pour organiser votre séjour à l’Office de Tourisme du Porhoët : hébergement, restauration, randonnées, fêtes et manifestations... Contact Office de Tourisme Du Porhoët Place du Martray 56490 La Trinité Porhoët 02 97 93 94 34 Bienvenue au Porhoët ! Découvrez les richesses patrimoniales du Porhoët en flânant…
  2. 2. A la découverte d’Evriguet... Eglise Saint-Méen, dans le bourg Datant de 1865, cette église néogothique possède un clocher transformé au 20ème siècle. Il renferme trois cloches dont la plus ancienne, de 1744, porte les noms de ses parrains et marraines, Marie Joseph Toussaint de Trécésson et Dame Perrine Marie Catherine de Coëtlogon. On dit que Saint-Méen protègerait Evriguet contre la foudre. Fontaines Saint-Joseph et Saint-Méen, route de Guilliers A la sortie du bourg, en direction de Guilliers, se trouvent, sur la droite deux fontaines : La première, à côté du lavoir, est dédiée à Saint-Joseph. La seconde est vouée à Saint- Méen, invoqué pour les maladies de peau. Des maisons de caractère, au bourg Dans la rue Pontuan, se trouvent deux maisons datant du 17ème siècle. La première comporte des "trous de boulins" servant de pigeonnier. La seconde possède des sablières sculptées qui proviendraient d'une ancienne chapelle, aujourd'hui disparue. Une autre belle maison, face à la mairie, date du 17ème siècle. Une tour existait jadis à l'arrière. Devant le porche de l'église, une maison datant de 1712. A la découverte de Guilliers... Etang de Château Trô Guéthennoc, Vicomte du Porhoët, y établit son château en l'an 1000, sur le haut du rocher surplombant l’étang. Il délaissa rapidement cette demeure pour aller en construire une autre, l’actuel château de Josselin. Château Trô est alors repris par ses serviteurs. Le dernier seigneur du lieu, aurait tout perdu en jouant aux cartes... Au terme de la Seconde Guerre Mondiale, le lieu est exploité comme carrière. Il n'existe donc plus aucune trace du château. 1 1 1 2
  3. 3. Eglise Saint-Pierre et Saint-Paul, au bourg Le seul vestige d’origine de l'édifice serait le chevet datant du 15ème siècle. Au fil des siècles, sont ajoutées deux chapelles et les bas côtés. A l'extérieur, une pierre fixée dans le mur du chœur comporte ces inscriptions : "a été réédifiée en 1768 par les ecclésiastiques de l'abbaye de Saint-Jean des Prés". Chapelle Saint-Nicodème à la Grande Touche Construite au 17ème siècle, la chapelle était propriété de la famille de Volvire. Dans les années 1970, un bronzier de Mohon sauve l'édifice de la démolition. Ses statues sont transférées dans l'église de Guilliers. La chapelle est propriété communale depuis 1985. Manoir de Leucadeuc, à Leucadeuc Au 15ème siècle, ce manoir appartenait à la famille Rouxel. Leucadeuc signifierait "la cour de justice de Cadec", car les seigneurs y habitant avaient un droit de justice. Une chapelle vouée à Saint-Hubert existait jusqu'au 19ème siècle. Atelier BBC Bronze Breizh Création, Les Tertres Ces artisans d'art sont depuis 2 générations des créateurs fondeurs dans le domaine du bronze d'art. Leur fabrication, avec les méthodes à la cire perdue ou au sable, va de la petite pièce à l'œuvre monumentale, de la série à la pièce unique. Eglise Notre Dame des Tertres, Les Tertres en Mohon Datant de 1955, cette église a été construite afin de lutter contre l’exode rural et de réunir deux paroisses dont les chapelles d’accueil tombaient en ruine. L'abbé Heurtel parcourra la France à la recherche de dons pour sa construction. Croix à la Bouesnardière Erigée en 1621, on y découvre un lion sur le socle, un évêque et un guerrier sur le fût et un Christ. On peut supposer qu'il y eut une bataille à cet endroit. Ce fut plus tard un lieu de rendez-vous des Chouans à la Révolution. 3 4 5 6 5 7
  4. 4. A la découverte de La Trinité Porhoët... Eglise de La Trinité Porhoët, au centre-ville Datant du 11ème siècle, les styles romans et gothiques s’y côtoient. La partie la plus admirée est l'arbre de Jessé, datant de 1675 : il s'agit de l'arbre généalogique de Jésus avec à sa base, le prophète Jessé, son ancêtre le plus lointain. Brochure complète gratuite, visites guidées et audio guidées possibles à l’Office de Tourisme ! Chapelle Saint-Yves, rue Saint-Yves Datant du 15ème siècle. Dans son testament de 1719, un vicaire donna son héritage pour nourrir les malades et nécessiteux ainsi que pour y installer un hospice jusqu'à la révolution. A l'intérieur, découvrez la magnifique charpente en bois en forme de coque de bateau. Demandez la clé à l’Office de Tourisme ! Collège Sainte-Anne, rue du Pavillon Ce collège était jadis un couvent construit en 1884. Le bâtiment y est fort imposant et est construit sur les hauteurs de la ville : ceci témoigne du rôle prédominant de la religion dans cette petite ville. Place du Martray En haut de la place du Martray se tenait un marché couvert. Avant la révolution, de nombreuses familles nobles et bourgeoises y habitaient. A la place du jardin Madame de Sévigné, à la sortie de la Place du Martray, une maison à colombage, aujourd’hui détruite, aurait appartenu à la Marquise Madame de Sévigné. A la place de l'hôtel de ville, se trouvaient des halles couvertes jusqu'en 1898. 8 8 8 8
  5. 5. Pont Favrol, rue Buand, vers Coëtlogon Ce pont délimite le Morbihan des Côtes d'Armor. Jadis, l'activité des tanneurs y était très importante, au bord du Ninian. La dernière tannerie a fermé ses portes vers 1870. Calvaire Saint-Judicaël, Rue de Loudéac Ce calvaire remémore l'existence de la première église de La Trinité, dédiée à Saint-Judicaël, Roi Breton de l'an 612 à 638. C'est ici qu'il vint s'établir quelques temps . Il nomma alors notre région "Poutrocoêt", qui devint "Porhoët", c'est-à- dire "pays de l'autre côté des bois" en Breton. De plus, 3 anciennes voies romaines se croisèrent en l'actuelle forêt de Lanouée : cette particularité fit naître ici le culte du chiffre trois, et de la Sainte-Trinité (Dieu le Père, le Fils, et le Saint Esprit). A la découverte de Saint-Malo des Trois Fontaines... Les trois fontaines, au bourg derrière le cimetière L'une est dédiée à Saint-Malo, la seconde à la Vierge, et la dernière à Saint-Mathurin. Le chiffre trois fait référence au culte de la Sainte-Trinité (Dieu le Père, le Fils et le Saint- Esprit). Autrefois, existait une chapelle du 15ème siècle. Les 3 fontaines étaient le lieu de rendez-vous des lavandières. Eglise Saint-Malo, au bourg Cette commune dépendait de Mohon jusqu’en 1846 et intégrait le diocèse de Saint-Malo avant la révolution, d'où son nom. L’église fut construite en 1870. Le bourg était alors près des trois fontaines. Sculpture sur une façade à Penfra Sur la façade d'une maison du village de Penfra, au niveau du 1er étage, entre deux ouvertures, ce bas relief du 18ème siècle est en l'honneur du Roi Jacques II qui séjourna 2 nuits dans cette maison. Il fuyait la Grande Bretagne où son gendre l'avait destitué de ses fonctions. "Penfra" signifie en breton "tête de roi". Il est représenté avec son sceptre. 8 8 9 9 10 10
  6. 6. A la découverte de Ménéac... Eglise Saint Jean-Baptiste Datant de 1849, son style néo-classique est peu commun dans la région. A l'intérieur, la descente de croix, datant du 19ème siècle, est également fort originale. Celle-ci est montée sur la pierre du menhir d’un village voisin. Menhir commémoratif de Ménéac, rue de Coëtlogon Ce menhir, provient du village du Chauchix. Il commémore le souvenir du colonel Jean Du Plessis de Grenédan. Domicilié au château de la Riaye, à Ménéac, il fut prisonnier en 1940. Il réussit à s'échapper. La Gestapo l'arrête en 1941 et l'envoie à la prison de Brest puis de Fresnes. Jean est mort d'épuisement en 1943 en Rhénanie. Chapelle Saint-Michel, à Saint-Yger Cette chapelle aurait environ 500 ans. A la révolution, la chapelle appartient à l'abbaye de Lanthénac en la Ferrière. A cette époque, on essaie d'effacer les armes des seigneurs de Derval, inscrites sur l'édifice. Une maison seigneuriale à Kerdreux Une longère date de 1688. On y voit distinctement le blason de l'ancienne seigneurie du lieu. De l'autre côté de la route, derrière les sapins, un très beau colombier. Menhir de Bellouan Ce menhir est appelé le "grès" de Gargantua : ce géant vint y faire paître ses moutons et aiguisait son couteau avec une grosse pierre. Un orage éclata et Gargantua laissa son ouvrage de côté pour courir après son bétail. Manoir de Bellouan et sa chapelle Saint-Méen Le manoir date de 1604, la chapelle de 1617. La partie la plus ancienne est construite en pierre de taille. Les boiseries d'origine et un escalier sont conservés à l'intérieur. 11 11 12 14 13 14
  7. 7. Château et chapelle Sainte-Anne à la Riaye (privé) Construit à partir de la fin du 15ème siècle et agrandit en 1732, le domaine était propriété d’une importante seigneurie avec droit de haute justice. La chapelle fut construite en 1504. En 1943, son propriétaire, Jean Du Plessis de Grenédan, mort en déportation, fut inhumé dans la chapelle. Menhir de Camblot Datant du Néolithique, ce menhir était accompagné d’un second. On avait pour coutume de dire qu’il s’agissait de l’homme et de la femme. Celui qui n’est plus là a servi pour la réalisation de la croix qui surmonte la tour de l’église. Village du Gast La chapelle Notre Dame de Bonne Nouvelle date du début du 18ème siècle. A gauche, une des maisons porte le dessin d'un calice. Il s'agit de la demeure d'un prêtre à la révolution. Une autre maison porte le monogramme IHS… La Peignie Chez ces spécialistes de la rose ancienne, découvrez 350 variétés de plants et profitez de leurs nombreux conseils. Sur rendez-vous au 02 97 93 36 12. A la découverte de Mohon... Camp des Rouëts, Bodieu Le Camp des Rouëts est un ensemble de vestiges de terre datant du Haut Moyen-Âge. Sur cette propriété aujourd’hui départementale, on peut y découvrir une motte castrale sur laquelle était implantée une tour, résidence du seigneur de Bodieu. De plus, de larges douves délimitent actuellement un espace servant de basse cour à l’origine de la fondation du site. Les villageois, protégés par le seigneur de Bodieu, y résidaient.. Brochure complète gratuite, visites guidées possibles et visite virtuelle. 15 16 17 19 18
  8. 8. Eglise Saint-Pierre et Saint-Paul, au bourg Construite en 1881, l’église est bénie et dédiée à Saint-Pierre et Saint-Paul, comme l’église de Guilliers. Elle accueille un harmonium, don de l’abbé Hervé, en 1897. Il l’avait acheté pour lui-même mais quand il voulut le rentrer dans sa maison, il ne passait par aucune des ouvertures. Maison du Sénéchal au bourg, face à l'église Construite par le notaire de Madame de Sévigné, Maître Gaudin, en 1653, cette bâtisse fut transformée avec des pierres du château de Bodegat, appartenant à Mme de Sévigné et rasé en 1753. La chapelle Sainte-Anne, à la Ville Martel Construite en 1610, elle dépend d'un manoir construit vers 1500, qui se trouve à l'arrière de la ferme. En 1821, le nouveau propriétaire des lieux, également prêtre, fut enterré dans la chapelle. Chapelle Saint-Marc, au lieu dit Saint-Marc Construite en 1635, elle a appartenue à la famille de Sévigné. Cette dernière, ayant droit de justice, fit installer une potence devant la chapelle. Depuis quelques siècles, Saint-Marc accueille une foire réputée le troisième week- end d’avril. La fontaine Saint-Marc a pour réputation de guérir de la peur, et d’influencer le climat. On dit qu’elle permettrait aux jeunes filles de trouver mari. Chapelle Saint-Joseph à la Ville Jaudouin Edifiée en 1626 par le seigneur de l'Aubespine et de Tressan. A la fin du 19ème siècle, devenue trop petite, la chapelle fut restaurée et agrandie du côté du clocher actuel. 20 20 21 23 22
  9. 9. Toute l’équipe de l’Office de Tourisme du Porhoët vous accueille Place du Martray 56 490 La Trinité Porhoët Tel : 02.97.93.94.34 tourisme@porhoet.fr Toute l’année Du lundi au vendredi De 10h à 12h et de 14h à 17h De juin à septembre Du lundi au vendredi De 10h à 12h et de 14h à 18h Le samedi de 10h à 12h En dehors de ces périodes, n’hésitez pas à nous contacter par mail ou à laisser un message sur le répondeur, nous vous recontacterons dans les meilleurs délais ! www.porhoet.fr Créditsphotos:MichelJamoneau,AlexandreLamoureux,OfficedeTourismeduPorhoët

×