Prêt Numérique en Bibliothèque

6 012 vues

Publié le

PNB à Aulnay-sous-Bois. Présentation à l'Inspection Générale des Bibliothèques IGB le vendredi 5 décembre 2014. Entre expérimentation et pérennisation d'un modèle de mise à disposition d'ebook en bibliothèque.

Publié dans : Formation
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
6 012
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2 881
Actions
Partages
0
Téléchargements
31
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Je me présente et le réseau : 12 km Nord-Est de Paris (93), 81 880 habitants, 5 bibliothèques, 1 médi@bus, 50 agents, 135 000 docs
  • L’essor de la lecture numérique en France interroge le modèle traditionnel de la bibliothèque. Toutefois il représente une véritable opportunité pour les professionnels du livre et de la lecture. En effet, ce nouveau mode de lecture questionne nos pratiques actuelles et en impose de nouvelles qui restent à imaginer et à mettre en application dans nos bibliothèques.Public potentiel 22% des lecteurs
  • Marché du Livre 4 milliards VS Marché du livre numérique 44 millions
  • 2012 Un projet interprofessionnel de prêt numérique en bibliothèque, à l’échelle nationale, est mis en place pour expérimenter la mise à disposition de livres numériques en bibliothèque (PNB). Les bibliothèques ont été sélectionnées pour participer à ce projet pilote : Montpellier, Grenoble Levallois et Aulnay-sous-Bois
    PNB est un dispositif d'échanges d'informations (données commerciales, méta-données descriptives, juridiques et techniques, données de gestion : état des droits de consultation, statistiques…) soutenu par le CNL , il réunit tous les acteurs de la chaîne du livre (Editeurs, distributeurs, libraires et bibliothèques). PNB est piloté par la plate-forme DILICOM qui assure depuis 2010 les échanges et transactions relatifs aux livres numériques entre les e-distributeurs et les libraires.
    Concrètement : Achat en ligne des ebooks par la bibliothèque et mise à disposition directement sur le catalogue en ligne.
  • On n’est pas arrivé dans le projet PNB par hasard.!!! PNB a été possible et cohérent avec le projet d’établissement car nous étions déjà impliqués dans le développement de la lecture numérique.
    L’engouement des lecteurs pour ces nouvelles pratiques s’est vérifié au sein des bibliothèques aulnaysiennes à travers les différentes étapes et expérimentations menées précédemment.
    A la fin de l’expérimentation avec le MOTIF (91 prêts de liseuses) nous avions encore plus de 70 réservations de liseuses : nous avons donc acheté nos propres liseuses pré-remplies avec l’aide du DIVAN.
    Ce pose la question de la mise à disposition d’ebook sans liseuse : expérience Bibliobox.
    Deux objectifs principaux de notre projet autour de la lecture numérique :
    la découverte technologique de ces nouveaux objets de lecture mais aussi la médiation de contenus: création du club de lecture numérique et l’exemple du projet Publie.net
  • Une volonté de la bibliothèque de continuer à expérimenter, et des conditions humaine, matériel, budgétaire, technique réunies
    Le projet entre dans sa phase concrète à partir de juin 2014.Le trio est constitué : La pré-production débute en septembre. La production prévue courant décembre.
    Nous travaillons déjà avec les acteurs engagés dans le projet, la Librairie Le Divan son service aux collectivités et Epagine qui nous fournissent les ebooks.Le fournisseur de logiciel de bibliothèque Archimed  utilisé à Aulnay-sous-Bois est également impliqué dans ce projet en développant une brique connecteur au catalogue PNB (Montpellier, Levallois)
  • En effet, il nous semble opportun de s’impliquer dans ce projet pour ces raisons : Les bibliothèques sont encore à la recherche d’un modèle opérant et efficient.
    Ce sentiment qu’il se passe des choses, le développement de la lecture numérique frémit en France mais pas en bibliothèque.
    Nous subissons la pression des usagers qui arrivent avec leurs appareils et demandent conseil.
    EXPERIMENTER / FAIRE !
  • Les offres déjà présentes (Numilog et Cyberlibris) ne nous conviennent pas (usine à gaz)
    Notre expérience de bibliobox a ses limites (domaine public et Creatives Commons).
    L’Objectif est que la mise à disposition pour nos usagers de ces livres se fasse (on l'espère!) dans des conditions équivalentes (simplicité, portabilité, gratuité…) que celles des livres imprimés.
    C’est donner la possibilité de proposer aux lecteurs un catalogue de livres numériques attractif, actualisé et représentatif de la diversité de l’offre éditoriale.Concrètement on achète en ligne les ebooks et ils sont mis à disposition via le catalogue en ligne.
  • PNB effet diligence ? http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_diligence
    Malgré les conditions de chronodégradabilité ou de streaming imposées par les éditeurs dès le début de l'opération. La discussion direct entre bibliothécaires et éditeurs est positive : pas si souvent pouvoir dire directement aux éditeurs : Pas de streaming sur place = pas d’usage en bibliothèque publique!
  • sur 7800 actifs 0,4%  22% de nos lecteurs = 1700 lecteurs
    Globalement depuis septembre les chiffres doublent tous les mois
    Nombre d'utilisateurs uniques sept 9/ oct 15 /nov 33
    Paradoxe : Des Classiques avec DRM ? Et le domaine public ?  la valeur ajouté de PNB : la sélection, la présence dans le catalogue, le service : je télécharge directement mon ebook.
  • Puis Djian, Férey, Salvayre, Benacquista, Modiano….
    Echantillon trop petit pour analyser qqchose et trop tôt mais on comble en numérique une attente vers les nouveauté En littérature. Un effet Goncourt, un effet Modiano… l’exemple du prix de Flore Les bibliothèques ont une réponse. Nous gagnons en rapidité. Un événement littérature on s’adapte dans les 24h. Ce n’est pas une course à la nouveauté mais plutôt de se placer dans l’écosystème du lecteur numérique.
    Une suggestion = le délai de réponse passe de 3 semaines à 24h !!!
  • L’usager aura la possibilité d’acheter directement en ligne nos ebooks qui migreront automatiquement vers le catalogue en ligne.le streaming sur place ne correspond à aucun usage constaté ou attendu. Par contre la prolongation du prêt oui mais est rendu impossible à cause de la DRM
    Pouvoir prolonger le prêt de son livre numérique à l’instar du prêt physique ? puisqu’on singe les conditions du prêt physique ?!
  • L’écueil du projet dans « la poche geek » qui n’irradie pas dans le projet de la bib.
    L’ Échelle d’appropriation (dite de Cyrille) Du niveau 0 au niveau 2 : Objectif tout le monde niveau 1 mini
    La question de la place du projet numérique dans le projet d’établissement.
  • La double peine : Nombres de jetons trop importants sur une durée trop courte pour les titres à rotation trop lente .
    Conséquence Les bibliothèques prioriseront les titres mainstream et non pas le fonds de catalogue.
    Ce serait donc les conditions de la licence qui seraient le critère principal de constitution de la collection.
    Pourquoi ne pas déterminer deux niveaux de licence : nouveauté puis fonds de catalogue
  • Editis : Stress, traumatismes et insomnies !
    Hors jeu ! Comment évaluer une telle offre ! Tout ce que les bibliothèques ne veulent pas : Conditions de la licence impossible : 1 an, 50 prêts, 27,99€ et Streaming in situ !
    Pourquoi acheter des jetons qu’il nous est impossible de dépenser? Un modèle économique plaqué…
  • Usagers : « noobs » SAV Adobe bonjour !
    Territoire : non inscrits Malgré un article dans le journal local, pas évident à toucher#fail !
    intérêt : Faire sortir nos contenus du catalogue pour s’aventurer sur le web: bibliogeek, lecteurs num
    PNB : un outil pour aller chercher des lecteurs non fréquentants : Ceux qui passe le matin devant la bibliothèque pour prendre le RERB avant que la bibliothèque n'ouvre et qui rentre le soir après la fermeture...
  • Le Catalogue Outil N1
    2 blogs = 2 entrées : littérature et numérique deux communautés d’intérêts
    Réseaux sociaux : FB, Twitter et aussi Pinterest, Babelio…
  • Page dédiée PNB portail
  • Ici pas les contenus mis en avant mais les infos techniques : le tuto
  • Le catalogue : Trouver ce que l'on cherche et ce que l'on ne cherche pas : Effet aubaine : Le titre papier est emprunté : Pas grave reste le titre numérique (une offre complémentaire)
  • Sur le blog littérature « l’exemple Aurélien Bellanger » accès littérature à PNB  Partage Babelio
  • FB Babelio blog catalogue Ecosystème numérique
  • Un ton différent sur Twitter – Partage du billet sur Babelio impact positif (400 vues)
  • Les conditions d’accès : 12 prêts numériques par mois non flottant pour l’instant la réflexion est en cours : cela fait partie de l’expérimentation.
  • Communauté des usagers et communauté des non usagers !
  • A la bibliothèque des ateliers de démo
  • Des fantômes : Rematérialiser le numérique le rendre visible, tangible dans la bibliothèque. Dispositif passerelle.
  • Pour les non-usagers la presse locale des affiche ville… Fail ! 4 personnes !
  • On joue la transparence , CR sur notre blog régulièrement.
    Points relevés pour l’évaluation :
    La prolongation rendu impossible à cause de la DRM
    Les rebonds d’autorité
    Récupération de données « librairie » l’exemple du classement.
    Le back office
    La définition de la Licence de prêt

  • Malgré les craintes et réserves que nous portons sur PNB :))   cette expérience nous semble toutefois intéressante.
    DRM Autant de freins au développement de la lecture publique comme le souligne CAREL.
    Mais Etre au cœur pour faire entendre la voix des bibliothèques !
  • Nos craintes au départ se confirment et d’autres s’ajoutent !
    Les questions qui fâchent restent d’actualité
    DRM : Oui, ici la bibliothèque : bienvenue au SAV Adobe Digital Edition
    Protection données personnelles : Adobe le grand absent du tour de table ?
    Licence : comment constituer une collection pérenne ? Si les conditions de mise à dispo ne le permettent pas : différenciation de la longue traine et de la nouveauté ?
    La gestion du Backoffice ?
  • Pourquoi ne pas être plus ambitieux ? L'idée que la chaine du livre ne voit plus les bibliothèques comme des espaces "Libro-anarchistes" ou "commonistes" mais comme un espace "freenium" ou les nouveaux modèles économiques qu'impose le web pourrait être expérimentés.
    Non, nous ne voulons pas tout gratuit ! (entendu en réunion) mais payer le juste prix pas trois fois le prix papier.
    D’autres modèles de partage ? Watermark, DRM light sans ADE, marquage électronique : L’exemple de la musique sur Itunes.
  • Prêt Numérique en Bibliothèque

    1. 1. L’aventure du Prêt Numérique en Bibliothèque (PNB) À Aulnay-sous-Bois (93) Cyrille Jaouan @cyrzbib
    2. 2. Contexte
    3. 3. Un projet interprofessionnel • Réflexion pour une solution commune pour la Chaîne du Livre • Dilicom le pilote sous le patronage du CNL puis du MCC • La place du Libraire ? https://dilicom-prod.centprod.com/documents/307-PNB_Presentation_V0201.pdf
    4. 4. Notre projet lecture numérique • 2011 : Mise en place du portail avec accès au catalogue en ligne et ressources numériques • 2012 : Opération prêt de liseuses avec le MOTIF et le Conseil Général 93 -> 20 liseuses Booken Cybook en circulation • 2012 : Mise en place de la Bibliobox à Aulnay-sous- Bois • 2012 L’Heure du conte numérique sur Ipad • 2013 : Expérience #50epubs100bibs avec le CNL et Publie.net
    5. 5. Pourquoi PNB à Aulnay ? • L’équipe de projet déjà constituée : – Le Divan, la librairie numérique + ePagine l’e-distributeur – Le portail Archimed Ermès V. 2+ compatible – La bibliothèque et son projet numérique  Pré-production depuis septembre 2014
    6. 6. PNB dans notre projet de lecture numérique • Adaptation de notre offre de contenus face à l’évolution des modes d’accès et des pratiques de lecture • Poursuite de l’expérience de lecture numérique avec les lecteurs • Acquisition d’une expérience supplémentaire de mise à disposition d’ebook (permettant de valider ou non le modèle testé)
    7. 7. Objectif : • Un service de lecture numérique attractif pour nos usagers :  Simple, portable, gratuit  Diversité et actualité éditoriale
    8. 8. Recherche d’un nouveau modèle de mise à disposition pour les bibliothèques? • PNB  dupliquer le modèle physique du prêt en numérique : Effet diligence ! • Usages attendus et constatés : Chronodégradabilité et/ou streaming • La bibliothèque comme espace d'expérimentation pour la Chaîne du Livre…
    9. 9. Des Chiffres et des Titres Du 1er septembre 2014 au 1er décembre 2014 • 190 titres disponibles • 147 documents téléchargés • 32 utilisateurs testeurs : Bibliothécaires et lecteurs numériques • La collection : Littérature récente principalement et quelques classiques et documentaires d’actualité
    10. 10. Classement : – Dans les forêts de Sibérie / Sylvain Tesson : 11 prêts – A moi seul bien des personnages / John Irving : 9 prêts – Je vais mieux / David Foenkinos : 8 prêts – Les lisières / Olivier Adam : 7 prêts – Charlotte / David Foenkinos : 7 prêts – Réparer les vivants / Maylis de Kerangal : 6 prêts
    11. 11. Du côté de l’usager ? • Constat lors des expérimentations précédentes : Des contenus récents sont attendus  Condition indispensable pour faire décoller le service de lecture numérique. • De l’expérimentation à la pérennisation du service ? Quels sont les besoins réels ?  Créons de nouveaux usages
    12. 12. Du côté des bibliothécaires • Attention au syndrome du kangourou ! La formation en interne, l’implication… Passage du groupe projet… A l’ensemble des collègues • Conditions de la réussite de PNB : L’appropriation !  la question du partage d’une culture numérique commune entre bibliothécaires et usagers
    13. 13. Du côté de la POLDOC ? • Deux objectifs différents : – Des nouveautés en littérature attendues et un fonds classique (prescription scolaire) Deux conditions quant à la constitution de collections numériques : La nouveauté et la longue traine Deux licences différentes ?
    14. 14. Quel projet de médiation ? • Objectif : Travailler sur 3 communautés : d’usagers, de territoire et d’intérêt • Parler, montrer, contribuer, produire : être au coeur des communautés – Les usagers : Rendre tangible le numérique : machines, Adobe et littérature – La communauté littéraire numérique : l’exemple de L'aménagement du territoire d’Aurélien Bellanger – Sur le territoire : Comment toucher les non-usagers / « lecteurs pendulaires » ?
    15. 15. Quel projet de Médiation ? (I) Dissémination sur les territoires numériques • Outils de médiation numérique : ++Le catalogue en ligne implémenté ++ PNB dans l’écosystème de la bibliothèque • blogs • réseaux sociaux • communautés…
    16. 16. Quel projet de Médiation ? (II) • Dissémination : Lieux et Territoires tangibles • Dans la bibliothèque – Club des lecteurs numériques – Conférences de démonstration • Sur le territoire – Le journal local : Articles – Affichage ville
    17. 17. L’évaluation • La période de test : septembre 2014 à septembre 2015 • Une grille collective en construction sous la houlette du MCC • Comment faire remonter la voix de nos usagers aux acteurs du projet ? • Prix, définition de la licence (en temps et nombre de jetons), qualité de l’offre, facilité d’accès. http://espacenumeriqueaulnay.blogspot.fr/search/label/pnb
    18. 18. Nos craintes… • Panel d’éditeurs encore incomplet (absence d’Hachette) • Hétérogénéité des conditions des licences (en temps et en nombre) • La présence de DRM (.acsm Digital Right management d’Adobe Digital Edition) http://www.reseaucarel.org/page/recommandations-pour-le-livre-numerique-en-bibliotheque-
    19. 19. Se confirment… • DRM : SAV d’Adobe • L’absence des éditeurs sans DRM ! • La protection des données personnelles des usagers https://www.actualitte.com/acteurs-numeriques/adobe-collecterait-massivement- des-donnees-sur-les-bibliotheques-d-ebooks-53039.htm • Licence : la double peine …
    20. 20. Résumons : • Le lecteur numérique en bibliothèque est logé à la même enseigne que le lecteur numérique individuel qui achète en ligne • Est-ce un réel progrès ? Pourquoi ne pas expérimenter VRAIMENT ? La bibliothèque le « freenium » de la chaîne du Livre !
    21. 21. MERCI @cyrzbib sur twitter & jaouancyrille@gmail.com

    ×