Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.
Cercle des communicants francophones
3 questions à...
Jean-Charles Turpault, directeur de création chez Novo-Comm Ogilvy à...
Pourriez-vous présenter une ou deux actions de communication publique ou
politique que vous avez réalisées à Madagascar ?
...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Communication politique à Madagascar : « Les réseaux sociaux ont été très utilisés par les candidats lors de la dernière campagne présidentielle »

1 029 vues

Publié le

Jean-Charles Turpault, directeur de création chez Novo-Comm Ogilvy à Madagascar, répond à trois questions pour le Cercle des communicants francophones.

Publié dans : Marketing
  • Soyez le premier à commenter

Communication politique à Madagascar : « Les réseaux sociaux ont été très utilisés par les candidats lors de la dernière campagne présidentielle »

  1. 1. Cercle des communicants francophones 3 questions à... Jean-Charles Turpault, directeur de création chez Novo-Comm Ogilvy à Madagascar « Les réseaux sociaux, qui ont fait leur apparition dans la vie quotidienne des Malgaches vivant dans les grandes villes, ont été très utilisés par les candidats lors de la dernière campagne présidentielle » Quelles sont les spécificités en matière de communication publique et politique à Madagascar par rapport aux autres pays francophones que vous connaissez ? N’ayant jamais vécu auparavant dans d’autres pays francophones que la France et Madagascar, il m’est difficile de faire des comparaisons sauf bien sûr entre ces deux pays. Concernant Madagascar, la communication en général est beaucoup plus orientée vers les commerces de proximité (affichage sur les murs des épiceries, peintures murales). Ceci est dû au fait que les épiceries sont présentes partout, même dans les villages les plus reculés, contrairement à l’électricité encore absente dans beaucoup de campagnes. En termes de communication publique et politique, les institutions utilisent essentiellement les chaines de télévision et de radio publiques nationales. Pour un impact ciblé, il arrive que des animateurs soient envoyés dans les localités. C’est souvent l’outil de communication le plus utilisé par le ministère de la Santé comme moyen de sensibilisation. Pour un résultat encore plus efficace, les messages sont souvent transmis par des dessins réalistes, tirés de la vie quotidienne et commentés. Les Malgaches étant en général de caractère réservé de par leur culture, l’humour est surtout présent dans la sphère privée, il est très rarement utilisé dans les campagnes de communication. Quelles sont pour vous les grandes évolutions de la communication publique et politique à Madagascar ? A mon arrivée à Madagascar, il y de cela 6 ans, il y avait déjà la plupart des chaines privées actuelles, mais elles ne diffusaient que dans la capitale (Antananarivo), hormis la chaine publique nationale considérée par ses détracteurs comme celle du pouvoir. Malgré la crise sociale et politique que le pays vient de traverser, de nouvelles chaines se sont créées entretemps, quelques unes se sont engagées dans la politique, et certaines se sont développées dans d’autres grandes villes. Par ailleurs, les réseaux sociaux ont fait leur apparition dans la vie quotidienne des Malgaches vivant dans les grandes villes. Ils ont été utilisés lors de la dernière campagne présidentielle par presque tous les candidats. Grâce à la téléphonie mobile, l’accès au réseau social, surtout Facebook, s’est très vite développé. Quant à l’internet, l’accès est encore très limité, surtout chez les particuliers. Ceci peut s'expliquer par le coût très élevé des abonnements à Madagascar comparé au pouvoir d’achat, et même comparé aux prix pratiqués en France.
  2. 2. Pourriez-vous présenter une ou deux actions de communication publique ou politique que vous avez réalisées à Madagascar ? L’agence de communication pour laquelle je travaille a participé récemment à une campagne de sensibilisation pour l’Unicef et l’Etat malgache. Le programme visait à combler, dans les 22 régions, les manques constatés en matière d’éducation primaire pendant la période de transition. Notre travail, qui a duré 3 mois, consistait à servir d’appui à la logistique : organisation des conférences de presse, gestion des médias, reportage photos, supervision du tournage d’un film documentaire… Les résultats étaient à la hauteur du projet. Des kits scolaires ont été distribués, permettant ainsi aux enfants les plus démunis de se rendre dans les écoles avec le minimum nécessaire, les indemnités des enseignants intérimaires ont été financées et certaines écoles publiques (de 3 régions) ont également bénéficié de cantines scolaires. Interview réalisée par Damien ARNAUD (@laCOMenchantier) – 10 août 2014 Le Cercle vise à faire progresser la communication publique et politique dans le monde francophone. Il se veut être un espace de dialogue, de partage d'expériences et de valorisation de tous. LinkedIn > Cercle des communicants francophones Twitter > @com_francophone

×