« La communication interne dans les collectivités devrait
davantage jouer sur la relation agents-usagers »
Christophe Disi...
l’agent. Chacun donnait la perception de l’autre. Les journalistes territoriaux prenaient ainsi la
casquette du chargé de ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les transformations de la communication interne dans les collectivités

1 058 vues

Publié le

Christophe Disic, spécialiste de la communication locale, et depuis quelques mois responsable de la communication interne d'une administration centrale et d'un Ministère, répond à quelques questions pour le groupe LinkedIn sur ''La communication interne dans le secteur public''.

Publié dans : Marketing
1 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 058
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
18
Commentaires
1
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les transformations de la communication interne dans les collectivités

  1. 1. « La communication interne dans les collectivités devrait davantage jouer sur la relation agents-usagers » Christophe Disic, spécialiste de la communication locale, et depuis quelques mois responsable de la communication interne d'une administration centrale et d'un Ministère, répond à quelques questions pour le groupe LinkedIn sur ''La communication interne dans le secteur public''. Quel est aujourd'hui le rôle de la communication interne au sein d'une collectivité ? Ce rôle a-t-il évolué ? Christophe Disic (CD) : Le premier rôle me semble être de mettre de la cohésion dans le management de l’institution. En deuxième lieu, cette cohésion doit être valorisée auprès de l’exécutif de la collectivité. Enfin, et c’est primordial, la communication interne dans les collectivités doit assurer un lien parfois distendu entre élus et agents. Pour les premiers, il s'agit de bien appréhender la « machine » administrative et, pour les seconds, de bien comprendre les orientations politiques. En résumé, la communication interne sert la « concordance des temps » entre le temps citoyen ou de l’usager, le temps politique et le temps administratif. Le fil rouge doit être la modernisation des services au service des usagers. D'après votre expérience, quels sont les outils de communication interne qui fonctionnent bien et ceux dont l'efficacité reste encore à prouver ? (CD) : L’intranet devient un levier puissant. Le journal imprimé classique reste un outil essentiel mais il faut reconnaître qu’il est plus feuilleté que lu. Les agents regardent surtout les photos. Il garde néanmoins un pouvoir d’identification fort. Ce qu'il faudrait, c'est que la communication interne dans les collectivités joue davantage sur la relation agents-usagers. En effet, les usagers sont présents dans le journal municipal mais pas dans les supports internes. En contrepoint, les agents sont peu visibles dans le journal des habitants. Cela mérite de s’y pencher. Quels sont les thèmes de communication interne qui émergent ces dernières années au sein des collectivités ? (CD) : Les thèmes qui apparaissent en communication interne concernent essentiellement la modernisation du service public, le management, la formation, le déroulement de carrière, le bien- être au travail ainsi que les risques psycho-sociaux. Pourriez-vous donner un ou deux exemples d'actions de communication mises en œuvre et dont vous êtes particulièrement fier ? (CD) : La création d’une rubrique « un besoin - un service - une rencontre » dans un journal municipal a bien fonctionné. L’idée était de faire un reportage sur la rencontre entre l’usager et
  2. 2. l’agent. Chacun donnait la perception de l’autre. Les journalistes territoriaux prenaient ainsi la casquette du chargé de communication interne. Cette « mise en cohérence » de la communication interne et externe avait créé une bonne dynamique. Justement, qu'est-ce qu'il faut au niveau éditorial pour qu'un magazine interne atteigne ses objectifs ? (CD) : En plus des rubriques sur la vie « personnelle » (passion, hobbies…) des agents, il faut parvenir à ce que ces derniers se connaissent mieux. Cela va au-delà de la seule mission de service public. Quelles sont les compétences requises pour travailler dans la communication interne ? (CD) : Outre les compétences techniques (rédactionnelle, conduite de projet, web…), il faut savoir faire preuve d'écoute, posséder une bonne connaissance du secteur d’activité, avoir un sens de la relation... et un peu de patience ! Evaluez-vous les actions de communication interne ? De quelle façon ? (CD) : Il n'y a pas vraiment d'évaluation car dès qu'une action de communication interne est terminée, la charge se reporte sur la suivante. La prise de recul est nécessaire mais on manque généralement de temps. Néanmoins, la diffusion du message ainsi que le changement des comportements sont des indicateurs visibles... mais qui méritent d’être formalisés. Quelles sont selon vous les grandes évolutions que va connaître la communication interne dans les prochaines années ? (CD) : La numérisation, la présence dans les foyers des agents, le travail collaboratif et en réseaux, le télétravail… sont autant d’enjeux qui commencent à apparaitre L’impact sur la communication interne sera alors pour elle de s’adapter à cette mutation de l’emploi. Pour moi, la communication interne va également changer de nom au profit d’une communication dite « managériale ». Elle remplira son rôle essentiel quand elle aura intégré l'idée selon laquelle le management est le terreau de toute action collective. Pensez-vous que le développement de la communication interne s'appuiera davantage sur le papier ou sur le numérique ? (CD) : Tout dépendra des secteurs d’activité. Mais pour les agents qui disposent d'un poste informatisé, le journal interne imprimé sera obsolète. Par ailleurs, les générations qui entrent dans le monde du travail s'informent de plus en plus sur des écrans plats. A la communication interne de devenir « tactile » et d'être en capacité de donner du relief sur ces surfaces planes ! Interview réalisée par Damien ARNAUD (@laCOMenchantier) – 28 avril 2014

×