Défibrillation Docteur Pierre VALETTE SAMU 62 – SMUR – CESU 62
50.000 victimes d’arrêt cardiaque brutal par an en France 3-5 % de survie
1 vie = 3 gestes <ul><li>Appeler </li></ul><ul><li>Masser </li></ul><ul><li>Défibriller </li></ul><ul><ul><ul><li>Absence ...
Evaluation des chances de survie après arrêt cardiaque
Après 12 minutes le taux de survie chez l’adulte est inférieur à 5 % Larsen MP, 1993, Ann Emergency Med
Décret n° 2007-705 du 4 mai 2007 relatif à l’utilisation des défibrillateurs automatisés externes par des personnes non mé...
Décret n° 2007-705 du 4 mai 2007 relatif à l’utilisation des défibrillateurs automatisés externes par des personnes non mé...
Ne bouge pas Ne répond pas <ul><li>Appeler à l’aide </li></ul><ul><li>Libérer  les voies aériennes </li></ul><ul><li>Ne re...
DEfibriller
Fibrillation ventriculaire <ul><li>« Comme un sac de vers frémissant » </li></ul><ul><li>Survenue d’une ESV ou d’un choc é...
Principe de la défibrillation <ul><li>Faire traverser le cœur par un courant électrique </li></ul><ul><li>Dépolariser une ...
Objectif de la défibrillation <ul><li>Diminuer le temps entre la survenue de l’arrêt cardiaque et le traitement symptomati...
Evaluation des chances de survie après arrêt cardiaque
Défibrillateur <ul><li>Décharge d’un condensateur de stockage d’énergie </li></ul><ul><ul><li>Chargé de 1000 à 5000 Volts ...
Condensateur
Electricité <ul><li>Le passage du courant est fonction de : </li></ul><ul><ul><li>La position des électrodes </li></ul></u...
Défibrillation automatisée externe (DAE) <ul><li>Défibrillation : dépolarisation d’une masse critique de myocarde (plus de...
Défibrillation : un médicament ? <ul><li>Principe actif :  l’électricité </li></ul><ul><li>Dose :  la puissance délivrée (...
Biphasique ou monophasique ? <ul><li>Monophasique :  </li></ul><ul><ul><li>le courant électrique circule dans un seul sens...
Biphasique ou monophasique ? <ul><li>Biphasique </li></ul><ul><ul><li>le courant circule successivement dans les 2 sens, d...
DAE : cahier des charges <ul><li>Allumage automatique à l’ouverture de la boîte </li></ul><ul><li>Pré-connexion des électr...
Pose du DEA analyse du rythme <ul><li>Choc </li></ul><ul><li>Premier choc </li></ul><ul><li>150-200 J (biphasique) </li></...
Médicalisation <ul><ul><li>MCE : efficace à la 10 ème  compression </li></ul></ul><ul><ul><li>Sidération myocardique après...
Cas particuliers <ul><li>Eviter </li></ul><ul><ul><li>Surface mouillée sur et sous la victime </li></ul></ul><ul><ul><li>P...
Arrêt cardiaque dans les casinos Valenzuela TD, 2000, N Eng J Med <ul><li>Sur 105 patients dont le rythme initial était un...
Evaluation des chances de survie après arrêt cardiaque
Un seul danger : NE RIEN FAIRE
TOUJOURS AGIR
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Défibrillation

7 450 vues

Publié le

Première Journée de médecine et de Kinésithérapie du Sport organisé par l'association GRAMBE

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
7 450
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
45
Actions
Partages
0
Téléchargements
81
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Défibrillation

  1. 1. Défibrillation Docteur Pierre VALETTE SAMU 62 – SMUR – CESU 62
  2. 2. 50.000 victimes d’arrêt cardiaque brutal par an en France 3-5 % de survie
  3. 3. 1 vie = 3 gestes <ul><li>Appeler </li></ul><ul><li>Masser </li></ul><ul><li>Défibriller </li></ul><ul><ul><ul><li>Absence de signes de vie (< 30 secondes) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Ne bouge pas, ne répond pas </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Ne respire pas ou « gaspe » </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>(La prise de pouls n’est plus nécessaire) </li></ul></ul></ul></ul>
  4. 4. Evaluation des chances de survie après arrêt cardiaque
  5. 5. Après 12 minutes le taux de survie chez l’adulte est inférieur à 5 % Larsen MP, 1993, Ann Emergency Med
  6. 6. Décret n° 2007-705 du 4 mai 2007 relatif à l’utilisation des défibrillateurs automatisés externes par des personnes non médecins et modifiant le code de santé public
  7. 7. Décret n° 2007-705 du 4 mai 2007 relatif à l’utilisation des défibrillateurs automatisés externes par des personnes non médecins et modifiant le code de santé public Le citoyen peut passer à l'acte
  8. 8. Ne bouge pas Ne répond pas <ul><li>Appeler à l’aide </li></ul><ul><li>Libérer les voies aériennes </li></ul><ul><li>Ne respire pas </li></ul><ul><li>Faire faire le 15 </li></ul><ul><li>Faire apporter le défibrillateur </li></ul><ul><li>100 compressions thoraciques </li></ul><ul><li>Jusqu’à l’arrivée du défibrillateur et/ou des secours </li></ul>
  9. 9. DEfibriller
  10. 10. Fibrillation ventriculaire <ul><li>« Comme un sac de vers frémissant » </li></ul><ul><li>Survenue d’une ESV ou d’un choc électrique pendant l’intervalle critique de la repolarisation ( alias période vulnérable = milieu de l’onde T ) </li></ul><ul><li>FV : une partie du myocarde est entièrement dépolarisée, une autre incomplètement, une autre encore entièrement repolarisée… </li></ul><ul><li>Ondulations vermiculaires </li></ul><ul><li>d’amplitude > 0,2 mV et fréquence = 300-400/minutes </li></ul><ul><li> </li></ul><ul><li>Inefficacité circulatoire </li></ul><ul><li> </li></ul><ul><li>« Arrêt » cardiaque </li></ul>
  11. 11. Principe de la défibrillation <ul><li>Faire traverser le cœur par un courant électrique </li></ul><ul><li>Dépolariser une masse critique de myocarde </li></ul>
  12. 12. Objectif de la défibrillation <ul><li>Diminuer le temps entre la survenue de l’arrêt cardiaque et le traitement symptomatique </li></ul><ul><li>Raccourcir la chaîne survie </li></ul><ul><li>Augmenter la force des maillons </li></ul>
  13. 13. Evaluation des chances de survie après arrêt cardiaque
  14. 14. Défibrillateur <ul><li>Décharge d’un condensateur de stockage d’énergie </li></ul><ul><ul><li>Chargé de 1000 à 5000 Volts </li></ul></ul><ul><ul><li>Le niveau de charge doit se situé entre 1500 et 2000 Volts pour générer un choc de 360 Joules </li></ul></ul><ul><li>En moins de 12 msec (au-delà : effet délétère cardiaque) </li></ul><ul><li>+++ Courant biphasique (de basse énergie = courant monophasique de haute énergie) </li></ul><ul><li>+++ Intensité effectivement reçue (Ampères) : nombres de particules circulant par unité de temps </li></ul>
  15. 15. Condensateur
  16. 16. Electricité <ul><li>Le passage du courant est fonction de : </li></ul><ul><ul><li>La position des électrodes </li></ul></ul><ul><ul><li>L’énergie délivrée </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Energie (en Joules : J) = Puissance (en Watt : W) par unité de temps et P (W) = U (V) x I (A) </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>L’impédance thoracique </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Rapport de la tension efficace sur l’intensité efficace (U e /I e ) en ohms ( Ω ) : 75 Ω (de 28 à 150 Ω ) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>4 % de la quantité de courant traverse réellement le myocarde, le reste se dissipe à travers le thorax </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Du poids corporel </li></ul></ul>
  17. 17. Défibrillation automatisée externe (DAE) <ul><li>Défibrillation : dépolarisation d’une masse critique de myocarde (plus de 75 %) </li></ul><ul><li>Automatisée : </li></ul><ul><ul><li>Analyse automatisée du rythme cardiaque (normes association for advancement of medical instrumentation AAMI DF39 et AHA recommandations 2) </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Sensibilité : > 90 % FV ; > 75 % TV rapides </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Spécificité : > 99 % rythme sinusal ; > 95 % AC/FA & asystolie </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>DAE </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Défibrillation semi-automatique (DSA) : intervention humaine (bouton) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Défibrillation entièrement automatisée (DEA) : pas de bouton, pas d’annulation possible </li></ul></ul></ul><ul><li>Externe : par opposition à « implantable » </li></ul><ul><ul><ul><li>Cardiopathies dilatées à FES < 30 % </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Cardiopathies ischémiques à FES < 30 % après traitement </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Arrêts cardiaques « ressuscités » </li></ul></ul></ul>
  18. 18. Défibrillation : un médicament ? <ul><li>Principe actif : l’électricité </li></ul><ul><li>Dose : la puissance délivrée (exprimée en Joules) </li></ul><ul><li>Voie d’administration : externe trans-thoracique (ou interne pour les défibrillateurs implantables) </li></ul><ul><li>Pharmacocinétique : durée de l’onde défibrillation (exprimée en millième de seconde) </li></ul><ul><li>Galénique : la forme d’onde (monophasique sinusoïdale, monophasique trapézoïdale, biphasique) </li></ul>
  19. 19. Biphasique ou monophasique ? <ul><li>Monophasique : </li></ul><ul><ul><li>le courant électrique circule dans un seul sens à travers le thorax, de l’électrode positive vers l’électrode négative </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Onde sinusoïdales amorties : la réponse à l’impédance trans-thoracique est passive </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Ondes exponentielles tronquées ou trapézoïdales amorties : la forme d’onde change en réponse à l’impédance et la durée du choc augmente avec l’impédance pour permettre un temps complémentaire d’administration de l’énergie avant que le choc ne soit tronqué </li></ul></ul></ul>
  20. 20. Biphasique ou monophasique ? <ul><li>Biphasique </li></ul><ul><ul><li>le courant circule successivement dans les 2 sens, d'une électrode à l'autre </li></ul></ul><ul><ul><li>Un courant continue de faible intensité généré par les électrodes mesure l’impédance trans-thoracique et vérifie par la même occasion le bon positionnement des électrodes </li></ul></ul><ul><ul><li>La puissance délivrée est au minimum de 130 J durant au maximum 20 msec </li></ul></ul>
  21. 21. DAE : cahier des charges <ul><li>Allumage automatique à l’ouverture de la boîte </li></ul><ul><li>Pré-connexion des électrodes + schéma </li></ul><ul><li>Absence de tracé ECG </li></ul><ul><li>Voix synthétique donnant les instructions précises (en français) </li></ul><ul><li>+/- aide à la réalisation de la compression thoracique </li></ul>
  22. 22. Pose du DEA analyse du rythme <ul><li>Choc </li></ul><ul><li>Premier choc </li></ul><ul><li>150-200 J (biphasique) </li></ul><ul><li>Reprendre immédiatement la RCP 30/2 durant 2 minutes </li></ul><ul><li>Pas de choc </li></ul><ul><li>Reprendre immédiatement la RCP 30/2 </li></ul><ul><li>Jusqu’à l’arrivée des secours </li></ul>
  23. 23. Médicalisation <ul><ul><li>MCE : efficace à la 10 ème compression </li></ul></ul><ul><ul><li>Sidération myocardique après le choc électrique </li></ul></ul><ul><ul><li>Adrénaline </li></ul></ul><ul><ul><ul><li> RV,  PAD (   perfusion coronaire) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>1 mg toutes les 4 minutes </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>FV persistante : 1 mg avant le 2 ème  choc </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Amiodarone </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Avant le 3 ème choc </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>300 mg/20 ml à renouveler à demi dose (maximum 3 ampoules) </li></ul></ul></ul>
  24. 24. Cas particuliers <ul><li>Eviter </li></ul><ul><ul><li>Surface mouillée sur et sous la victime </li></ul></ul><ul><ul><li>Plaque métallique (bouche d’égout) sous la victime </li></ul></ul><ul><li>Enfant : adaptation de la DAE </li></ul><ul><ul><li>DAE : à partir de 1 an </li></ul></ul><ul><ul><li>Electrodes adultes : > 10 kg </li></ul></ul><ul><ul><li>Atténuateur d’énergie : < 8 ans ou < 25 kg : </li></ul></ul><ul><ul><li>Dose : 4 J/kg </li></ul></ul>
  25. 25. Arrêt cardiaque dans les casinos Valenzuela TD, 2000, N Eng J Med <ul><li>Sur 105 patients dont le rythme initial était une FV, 56 patients (53 %) sont sortis vivant de l’hôpital </li></ul><ul><ul><li>Effondrement devant témoins : 90 personnes (86 %) </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Temps entre effondrement et pose du DAE : 3,5 ± 2,9 minutes </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Temps entre effondrement et délivrance du 1 er choc : 4,4 ± 2,9 minutes </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Temps entre effondrement et arrivée du professionnel de l’urgence : 9,8 ± 4,3 minutes </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Patients qui ont reçu le 1 er choc avant la 3 ème minute : 74 % de survie </li></ul></ul><ul><ul><li>Patients qui ont reçu le 1 er choc après plus de 3 minutes : 49 % de survie </li></ul></ul>
  26. 26. Evaluation des chances de survie après arrêt cardiaque
  27. 27. Un seul danger : NE RIEN FAIRE
  28. 28. TOUJOURS AGIR

×