Unité 7

257 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
257
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Unité 7

  1. 1. Unité 7 Les joies de la fête
  2. 2. Les Rois mages LÉpiphanie, ou fête des rois,commémore la visite des trois roismages, Melchior, Gaspard etBalthazar venus porter des présents àlenfant Jésus : de la myrrhe, del’encens et de l’or. Pour trouver leur chemin jusquà lacrèche, les mages ont suivi une étoile plusbrillante que toutes les autres. C’est cequi les a guidés et on l’appelle l’étoile duberger.
  3. 3. La fameuse galette des Rois, mangée le 6 janvier, date choisie commejour anniversaire du passage des Mages dans la crèche, existe au moinsdepuis 1300. On nomme roi d’un jour celui qui trouve la fève dans sa part,la galette ayant été partagée par un enfant aux yeux bandés. Autrefois, il s’agissait de fèves véritables, ou bien de haricots blancs oude pois chiches. Les premières fèves en porcelaine ne sont apparues que vers1875 et ont longtemps gardé des formes symboliques évoquant la chance(trèfle, fer à cheval), la richesse (voiture), l’amour (roi ou dame de cœur), lepouvoir (reine, couronne ou château) ou la vertu (Enfant Jésus). Enfin, àtravers sa forme ronde comme le Soleil, la galette des Rois évoque tout à lafois l’univers et la divinité. Dans les temps les plus anciens, notamment chez les Chrétiens d’Orient,l’Épiphanie était une date plus importante que celle de Noël. Non pas parceque les Rois mages étaient jugés plus importants, mais parce quel’anniversaire de la présentation de l’Enfant Dieu au monde des hommessemblait plus essentielle que celui de sa naissance physique. Aujourd’hui, le25 décembre s’est imposé, mais l’Épiphanie clôt toujours dans la fête le cyclede Noël.
  4. 4. Dautres légendes sur lépiphanie... Une légende raconte que la fève serait née le jour ouPeau d’Ane avait oublié sa bague dans un gâteau destiné auprince. En fait, son utilisation remonte certainement au XIII-esiècle. La fève existe sous de nombreuses formes et dansdifférentes matières, il y en a pour tous les goûts. Du haricot secà la fève dorée à lor fin 24 carats, on peut en trouver enplastique blanc ou, la plupart du temps, en porcelaine. La fèveest devenue un véritable objet de collection ! Ainsi le Musée deBlain en conserve plus de 10 000. Les collectionneurs de fèvessont appelés les fabophiles . A l’époque des Romains, on fêtait les Saturnales. Cesfêtes duraient 7 jours et chacun avait le droit de faire ce qu’ilvoulait. C’est à ce moment là qu’est venue la tradition de donnerdes gâteaux à ses amis. Sous l’Ancien Régime, on appela cettetradition ‘le gâteau des rois’ car on le donnait au même momentque sa redevance (comme les impôts) et il fallait en offrir un àson seigneur. En 1801, on a décidé que la date de l’épiphanie (quisignifie ‘apparition’) serait le 6 janvier.
  5. 5. La fête nationale La fête nationale française (le « 14Juillet » ou « 14-Juillet ») est la fêtenationale de la France. Elle a été instituéepar la loi en 1880, en référence à unedouble date, celle du 14 juillet 1789, datede la prise de la Bastille, jour symbolique dela fin de labsolutisme, de la société dordreset des privilèges, et celle du 14 juillet 1790,jour dunion nationale lors de la Fête de laFédération . Cest un jour férié en France.
  6. 6. Pourquoi un défilé militaire ? La IIIe République est née en 1870 après la défaite delEmpereur Napoléon III à Sedan contre la Prusse. La France ya perdu lAlsace et la Lorraine, ce qui sera vécu comme untraumatisme national. Dix ans après la défaite, le régime veut montrer que lepays sest redressé. Jules Ferry, Léon Gambetta et Léon Sayremettent aux militaires défilant à Longchamp de nouveauxdrapeaux et étendards, remplaçant ceux de 1870. Larmée estvalorisée comme protectrice de la Nation et de la République.Hautement symbolique, ce premier défilé du 14 Juillet permetégalement de montrer à lopinion nationale et internationale leredressement militaire de la France, qui compte bienreconquérir les territoires perdus. Le caractère militaire du 14 Juillet est définitivement acquislors du «Défilé de la victoire» de 1919 sur les Champs-Elysées.«Cette double célébration fut aussi le triomphe définitif du 14Juillet, fête largement militarisée incarnant la nation qui ne futplus guère contestée dans cette fonction», selon lhistorienRémi Dalisson.
  7. 7. Le conditionnel Formation: Comme le subjonctif, l’indicatif ou l’impératif, le conditionnel est un mode. Il a plusieurs temps: le présent, le passé première forme et le passé deuxième forme (rare, dont nous ne parlerons pas ici). -Présent: radical du futur simple + terminaisons de limparfait. Exemples: je serais, tu aurais, il chanterait, nous voudrions, vous prendriez, ils iraient... -Passé: conditionnel présent du verbe avoir ou du verbe être + participe passé. Exemples: jaurais été, tu aurais eu, il aurait fallu, nous serions parti(e)s, vous auriez pris, ils seraient allés... Emploi: -Il sert à exprimer quelque chose qui ne peut se réaliser sans une certaine condition. Mais attention: la condition elle-même, souvent introduite par "si", n’est jamais au conditionnel.
  8. 8.  Il sert également à exprimer le futur dans le passé: - Napoléon savait qu’il serait, un jour, un homme important. (Napoléon sait qu’il sera, un jour, un homme important.) - Valérie nous a dit, il y a une semaine, qu’elle viendrait nous rendre visite le lendemain. (Valérie nous dit, maintenant, qu’elle viendra nous rendre visite demain). Il sert aussi à exprimer: le souhait: - J’aimerais bien partir en vacances demain. Je voudrais une tasse de café, s’il vous plaît. une hypothèse: - Selon certaines informations, le prix de l’essence baisserait bientôt, mais ce n’est pas sûr du tout. la politesse: - Le tabac me dérange: pourriez-vous éteindre votre cigarette, s’il vous plaît? un conseil: - Tu tousses beaucoup en ce moment: tu devrais t’arrêter de fumer. un regret: - J’aurais aimé aller voir ce film, mais je n’ai pas eu le temps.
  9. 9. Le SI conditionnel

×