SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  41
Johanna DASTE
David CORDINA
Portrait of Wilhelm Troszel as Don Juan, by Józef Simmler, 1846
Les libertins érudits
L'équivoque anti-dogmatique
Repérage
Il faut tout d'abord bien distinguer entre :
Les libertins de l'ère baroque, dans la première moitié du
XVllème siècle, dont nous parlons ici, et libertins de la
deuxième moitié du XVIIIème siècle.
Les écrivains libertins du XVIIIème siècle sont ceux qui
typiquement thématisent le libertinage érotique dans des
romans : Crébillon, Restif de la Bretonne, Choderlos de
Laclos, Sade…
Watteau, L'escarpolette, 1710
Boucher, l’Odalisque blonde dite La rêveuse, 1752
Fragonard, Le verrou, 1777
Watteau, L’embarquement pour
Cythère, 1717
Boucher, l’Odalisque blonde dite
La rêveuse, 1752
Fragonard, Le verrou, 1777
Mais au XVIIe siècle, sous le nom de libertins on parle de libres penseurs
qui font preuve d'indépendance par rapport à la religion et à la morale
chrétiennes.
Le mot latin libertinus désigne, à l'origine, le statut juridique des
esclaves affranchis.
Un libertin c'est alors quelqu'un qui, en ce qui concerne la
pensée, ne se soumet qu'à la règle qu'il se donne
lui-même.
libertinus
Les libertins mondains
Il s'agit surtout d'un libertinage de mœurs dans la classe
aristocratique de la société au début du siècle.
Ils affichent une forme d'incroyance orgueilleuse, cavalière,
comme un défi à un Dieu auquel on ne croit pas.
Mais cette impiété frontale trouve ses limites dans les années
1620, avec le procès de Théophile de Viau, le plus célèbre
des libertins de la cour.
S'il échappe de peu au bûcher, il meurt des mauvais
traitements reçus en prison et son procès a un important
retentissement.
C'est ce type de libertinage, orgueilleux... et puni, que
représente le personnage de Dom Juan chez Molière.
Les libertins érudits
Eux sont des gens de lettres qui fréquentent les salons savants et
travaillent dans les cercles du pouvoir.
Ces libertins érudits exercent des fonctions comme celles de
bibliothécaires, de médecins, de magistrats ou de précepteurs.
Leur libertinage est strictement philosophique et presque toujours
dissimulé :
Leurs écrits circulent le plus souvent sous forme manuscrite,
confidentielle et parfois anonyme.
L'esprit critique de ces connaisseurs de l'histoire et de la philosophie
s'exerce contre les dogmes chrétiens; ils dénoncent dans la religion
une invention des politiques pour soumettre le peuple.
D'où vient ce nouvel esprit de contestation ?
Un nouveau contexte culturel et artistique
Un renouveau philosophique
I. Le renversement baroque
À l'âge baroque on passe de l'idée mélancolique d'illusion
Quelque chose qui semble exister, n'existe pas, à l'idée ludique de fiction :
Faire que quelque chose qui n'existe pas existe : un poème, un roman, un tableau.
Les illusions se
perdent mais les
fictions, comme art
et comme
constructions,
augmentent
et ouvrent
le monde.
C'est par exemple ce
qu'accomplit
le trompe-l'œil, le
tableau baroque par
excellence.
Le trompe-l'œil
construit, ouvre un
espace fictif ludique.
Iconographie : Borromini,
Palais Spada, 1632 Peruzzi,
Villa Farnesina, 1515
C'est par exemple
ce qu'accomplit le
trompe-l'œil, le
tableau baroque
par excellence.
Car tout le plaisir du trompe-l'oeil c'est de
le voir se faire et se défaire : comme
devant la sculpture baroque du
mouvement, le point de vue univoque,
frontal n'a plus d'intérêt.
Il incite le spectateur à se déplacer
continuellement pour voir l'œuvre sous
ses différents aspects.
Et sortir d'une forme de naïveté face à
l'image : Ouvrir l'œil !
Houckgeest, L'intérieur de Ste Gertrude, 1655
Gijsbrechts, Mur du studio et vanité, 1668
Gijsbrechts, L'envers d'un tableau, 1668
Gysbrechts, Mur du studio et
vanité, 1668
Ouvrir l’œil !
Gysbrechts, L’envers d’un
tableau, 1668
Ces tableaux nous disent " je suis une image". Ils
montrent une image qui se montre.
Et poussent le spectateur à prendre conscience
de son regard sur l'œuvre : son désir de voir
d'une part, et son rôle, et donc sa responsabilité,
dans l'interprétation qu'il donne à l'image, d'autre
part.
On le voit, la sensibilité baroque ouvre sur un
nouvel esprit analytique, une émancipation
nouvelle. De là à l'esprit critique il n'y a qu'un
pas...celui que franchissent les libertins.
L'œuvre d'art n'est plus un
objet dont on contemple la
beauté mais un mystère à
découvrir, à questionner, un
stimulant pour l'imagination.
II. Le renouveau
philosophique
La progressive redécouverte, depuis
la Renaissance, des deux grandes
philosophies antiques, l'épicurisme
et le stoïcisme, renouvellent
également la pensée en profondeur.
Quelle va être l'influence de
chacune dans la naissance et
l'épanouissement de l'esprit
libertin ?
Marc Aurèle, empereur romain et un des plus
célèbres stoïciens
A. Épicurisme et importance du monde sensible.
C'est Pierre Gassendi, considéré comme le premier libertin érudit, qui réintroduit l'épicurisme en
France.
Pour ce philosophe, à la fois mathématicien, théologien et astronome, l'érudition est la voie de
la liberté ; elle permet l'autonomie nécessaire pour lutter contre les autorités et faire preuve
d'audace, réitérant la devise antique d'Horace :
Aude sapere ! Osez savoir !
Et ainsi ose-t-il, lui homme de dieu, en revenir à la philosophie d'Épicure : un matérialisme
pour lequel le monde est fait de matière, les atomes, et de vide.
Dans l'épicurisme tout le savoir vient de l'expérience sensible du monde.
Première conséquence :
Première conséquence :
1. L'importance de l'individualité
Ainsi par exemple, Théophile de Viau :
« Imite qui voudra les merveilles d'autrui, Malherbe a très bien fait,
mais il a fait pour lui. [...] J'approuve que chacun écrive à sa façon. »
Ou Gassendi:
« Il n'y a d'existence que singulière »
Prendre conscience de l'individualité
c'est prendre conscience de la
différence : c'est donc aussi
développer le sens et le respect de
l'autre.
Deuxième conséquence :
2. L'importance de l'imagination
Pour Gassendi, qui s'oppose en cela à René Descartes, cela signifie qu'on doit donner à
l'imagination une place aussi importante qu'à la raison.
a. L'imagination comme moyen de description du monde
Certains phénomènes du monde échappent à la logique rationnelle, comme les rêves ou les
jeux de reflets dans l'eau, qui fascinent l'époque baroque :
C'est là, par un chaos agréable et nouveau,
Que la terre et le ciel se rencontrent dans l'eau;
C'est là que l'oeil sur un arbre croit voir les poissons,
Qu'il trouve les oiseaux près des hameçons
Et doute si l'oiseau nage, ou si le poisson vole.
Habert de Cerisy, Dans sa glace inconstante,1639
Ces jeux de reflets superposés dans l'eau formalisent un nouvel espace de liberté :
l'espace de l'imagination qui se libère des catégories rationnelles ordinaires, les
inverse et opère de libres associations.
Comme cette description fantastique, et comme hallucinée, de Théophile de Viau :.
Ce ruisseau remonte vers sa source,
Un boeuf monte sur le clocher,
Le sang coule de ce rocher,
Un serpent s'accouple avec un ours,
Le feu brûle dedans la glace,
Le Soleil est devenu noir,
Je vois la Lune qui va choir1,
Cet arbre est sorti de sa place.
Théophile de Viau, Oeuvres, 1621
1. tomber
...surréaliste avant l'heure.
b. L'imagination comme moyen de
transformation du monde
Savinien Cyrano de Bergerac
Cyrano de Bergerac s'inscrit dans le mouvement libertin, matérialiste mais aussi
de contestation politique de l'époque.
Car questionner la religion c'est questionner aussi la monarchie absolue
(de droit divin).
Pour déjouer la censure Cyrano choisit d'utiliser l'utopie de manière
particulièrement imaginative
.
Dans ses deux romans, Les États et Empires de la Lune et du Soleil (1657),
il raconte les aventures extraterrestres d'un narrateur-héros, Dyrcona, qui
voyage dans d'«autres mondes » grâce à des machines qu'il invente.
Son roman burlesque et fantaisiste est ainsi précurseur de la
science-fiction.
Ce récit décrit une utopie : une société idéale, la République des
Oiseaux est démocratique, pacifique et se pose aussi implicitement
en satire sociale et politique de la société du XVllème.
Le roman de Cyrano aborde des sujets très sérieux et osés. Les
notions fondamentales du XVIIIème siècle : la liberté, l'égalité et
la fraternité ; les luttes contre l'obscurantisme sont déjà évoquées.
Par sa stratégie, son humour et sa fantaisie, il ouvre la voie au conte
philosophique du XVIIIème siècle, comme le célèbre Candide de
Voltaire.
3. La valorisation de l'état de nature
Theophrastus redivivus
anonyme, 1659
La nature ne connaît pas le mal.
Ce sont les lois et les coutumes humaines qui donnent une
définition au mal, alors que « par nature toute chose est bonne. »
--> Le mal n'est que « l'opinion » que nous en avons.
« La civilisation comme
corruption de la nature »
« Une discipline constante
sur les esprits et les corps
» pour « les contraindre,
par la crainte et
l'espérance, à brider leurs
désirs naturels.»
« il n'y a par nature pas de
mal, rien qui soit illicite,
inconvenant ».
À la même époque circule un autre ouvrage, anonyme,
de grande audace libertine et qui préfigure un autre
grand nom des Lumières : Jean-Jacques Rousseau.
Car troisième conséquence du retour de l'épicurisme au
XVlle :
La civilisation est :
De plus, l'homme est un animal inférieur aux autres, il a
des comportements irrationnels par rapport à l'ordre de
la nature :
« Errance et erreurs qu'on ne rencontre pas chez les animaux.
»
Les choses humaines sont pleines de désordre et de
crainte.
--> il ne peut y avoir rien de fiable, de sûr, de solide.
Méditer sur la vanité de l'homme est le « seul bon usage
de la raison».
--> Memento Mori (Vanités en peinture) --> Carpe diem
Car l'esprit libertin au contraire va voir dans cette vanité du
monde l'avènement d'une liberté radicale :
« Nous devons continuellement nous réjouir, comme si nous
étions continuellement à la veille de notre mort. »
« Mortels, ... Se montrer un moment, pour jamais disparaître.
Et pendant que l'on est, voir des maux à foison,
Étudions-nous plus à jouir qu'à connaître,
Et nous servons des sens plus que de la raison.
Je renonce au bon sens, je hais l'intelligence ... »
Jacques Vallée Des Barreaux, Oeuvres complètes
Frans Hals, Jeune homme au crâne, 1626
Si tout est illusion et vain, alors assumons ce monde d'illusions et à notre tour créons
des images et jouons :
« Tout à l'entour je peindrai mainte image
D'erreur, d'oubli et d'infidélité,
De fol désir, d'espoir, de vanité,
De fiction et de penser volage ».
Jacques-Davy du Perron, Le temple de l'inconstance
Watteau
L'enchanteur,
1712
--> Les poètes libertins se mettent en scène comme des peintres et affirment leur
vocation de faiseurs d'images et de représentations émotionnelles.
Pour Cyrano, le langage aussi est un trompe-l'oeil : c'est un "caméléon" entre nous
et le monde qu'il décrit, écrit-il dans sa célèbre Lettre VII. C'est une fausse
transparence, il se cache en se montrant.
C'est le cœur de toute l'esthétique baroque : théâtre,
masques et déguisements exhibent avec jubilation un jeu
de représentations libératrices.
Pourtant, hier comme aujourd'hui, déconstruire l'idée de Vérité pose rapidement un
nouveau problème :
Si toutes les opinions se valent, comment évaluer, comment juger? Comment dire
qu'il n'y pas de vérité absolue sans encourager le repli sur soi ? Quelle boussole
?
C'est là qu'intervient pour les libertins l'autre grande influence philosophique.
Magritte
La trahison des images,
1929
B. Stoïcisme et formation de soi
1. L'idée de morale chez les Stoïciens
Chez les Stoïciens, la morale personnelle doit être le résultat
d'un affranchissement, d'une libération.
Il ne faut pas suivre un code moral absolu et extérieur mais
faire un retour à soi : se connaître, apprendre à se gouverner,
dans son corps et son esprit.
La morale n'est donc pas dans les principes extérieurs, au-dessus
des hommes, mais sur terre, dans la connaissance du monde :
la clé c'est donc de s'éduquer.
De plus, cette morale personnelle est également une morale
politique, car chez les Grecs :
« Assurer la direction de soi-même et participer à la vie politique de la
cité sont des pratiques du même type ».
--> C'est l'exemplum stoïcien : devenir un exemple
de ce qu'on juge bien et bon.
Au XVIIème siècle, les libertins et l'un d'entre eux en
particulier, François de La Mothe Le Vayer,
reprennent cette idée de l'éducation émancipatrice
et la développent.
La Mothe Le Vayer était un pédagogue réputé et le
précepteur de Louis XIV. Dans ses traités sur
l'éducation, Le Vayer reprend cette tradition antique
de la formation de soi :
L'émancipation éducative est celle qu'on obtient
de soi-même, par soi-même, et non celle de
l'institution qui impose La Vérité et l'obéissance
comme un écrasement du Sujet.
2. Constitution de l'espace privé
Cette émancipation pour se faire ne doit pas être frontale mais opérer un double mouvement :
D'un côté, un mouvement d'« obéissance prudente » aux lois du pouvoir royal. De l'autre, une
désidentification, une subjectivation, pour apprendre à se constituer soi-même comme un être
pensant.
« Nous n'obéissons pas à la loy ny au Prince parce qu'ils sont bons et justes, mais simplement parce qu'elle est
loy, et qu'il est Prince. »
« Nous ne nous rendons tous esclaves de la Loi, que pour devenir libres. »
La Mothe Le Vayer, Dialogues
Cette idée libertine de la vie libre dans la sphère du privé est
essentielle au XVIIe siècle.
Elle rend possible une éthique individuelle qui va faire émerger un contre-pouvoir d'État.
C'est dans ce contexte de dissociation entre l'obéissance à la loi du souverain et la réappropriation
d'une sphère privée émancipée, que la lutte des libertins va s'opérer.
3. Le processus de subjectivation
La pédagogie de la répétition est remplacée par la lecture herméneutique : c'est-à-dire
l'interprétation des textes.
C'est l'idée d'un dialogue entre soi et les textes.
Ce type d'approche des textes valorise la créativité des lecteurs et leur aptitude à utiliser les
textes pour répondre à leurs propres interrogations.
De plus, la connaissance doit être pensée comme expérience vécue et pas comme
connaissance vraie : c'est la meditatio.
Le plus important quand nous lisons un texte c'est l'impression ressentie et les solutions que
nous pouvons en tirer pour notre présent :
« L'abeille montre la voie qui doit être suivie, quand elle choisit sa matière au dehors, qu'elle transforme
ensuite, rendant son travail utile et à elle et à tout le genre humain. »
Sénèque, Lettre LXXXIV
Également : la connaissance n'est pas figée une fois pour toute, elle se
fait par modelages successifs toute sa vie.
« En un mot, il faut agir comme si on avait entrepris de travailler toute sa vie à
faire son portrait ; c'est-à-dire qu'il faut y donner tous les jours quelque coup de
pinceau, sans effacer ce qui en est déjà tracé. »
La Mothe Le Vayer, De la connoissance de soy-mesme
Enfin et surtout, ce dialogue avec les textes établit le cadre d'une
recherche de la vérité sans croire que sa raison seule suffit pour se forger
une opinion. C'est une pédagogie de l'inclusion d'une pensée
étrangère :
« Cessez donc, je vous supplie, de juger si mal des étrangers et vous souvenez
de cette pensée d'un sophiste, que la plupart des fleuves sont étrangers dans
les terres qu'ils rendent fertiles. »
La Mothe Le Vayer, De la patrie et des étrangers
--> En incluant cette pensée de l'autre, ce n'est plus la
convergence qui est mise en avant mais une société tournée
vers la différence, la tolérance et l'accueil des autres voix, des
autres opinions, des autres temps.
Accepter qu'il y ait différentes interprétations possibles, c'est
accepter l'incertitude du sens.
Et c'est là, nous disent les libertins, la clé pour combattre le dogme
et fuir la parole totalitaire : le jeu continuel de l'équivoque qui
provoque la pensée. Et dont Molière nous donne un exemple
magistral avec son Dom Juan.
Molière libertin
« Dom Juan ou le festin de pierre » :
l'équivoque, écriture anti-dogmatique
Créé en 1665, juste après l'interdiction de Tartuffe, Dom Juan
est, malgré les apparences, l'histoire d'un libertin puni,
beaucoup plus subversif.
Car Molière n'y présente pas simplement un personnage scandaleux,
mais un véritable modèle d'écriture anti dogmatique :
Dom Juan ne déconstruit pas seulement le discours
religieux, mais le fonctionnement du dogme en général.
Alors, comment ?
La scène initiale au théâtre donne traditionnellement
le code de l'œuvre qui commence.
Or, Dom Juan commence par une digression : c'est à dire parle
d'autre chose que de son “sujet”. Voilà le lecteur/spectateur prévenu
: ça parle d'autre chose…
Sganarelle, le valet de Dom Juan commence ainsi la pièce en faisant
un éloge du tabac. Il n'hésite pas à opposer son opinion à la pensée
d'« Aristote et toute la philosophie » dont il ne sait rien, et à propos
d'un produit dont le grand philosophe n'a jamais parlé…
Ce discours parodique, exagéré, commence donc par disqualifier
la parole de Sganarelle qui sera aussi le principal critique de
Dom Juan tout au long de la pièce.
Mise en scène - Marcel Bluwal
1965
De plus, le lecteur peut également entendre le mot "théâtre" derrière le
mot "tabac" et comprendre que Molière répond à ses censeurs : sa pièce
sera un éloge du théâtre.
Cet éloge paradoxal inaugural place toute la pièce sous le signe de
l'ironie, de la double entente et l'annonce comme fondamentalement
équivoque.
De nombreux éloges paradoxaux suivront encore dans la pièce et toutes
les scènes, même les plus apparemment sérieuses ou scandaleuses,
comme la fameuse scène du Mendiant, s'ouvrent à plusieurs lectures,
toutes subversives.
En empêchant toute interprétation univoque, Dom Juan est une machine
textuelle anti-dogmatique qui oblige le spectateur/lecteur à faire usage
de sa liberté et de sa raison et le transforme en « libertin » : il fait de
lui un... Dom Juan !
Mise en scène
Comédie française
Clément Bresson
2019
Mise en scène - Marcel Bluwal
1965 Extrait - Acte III

Contenu connexe

Tendances

Les philosophes libertins : l'envers du Grand Siècle
Les philosophes libertins : l'envers du Grand SiècleLes philosophes libertins : l'envers du Grand Siècle
Les philosophes libertins : l'envers du Grand SiècleUPIM
 
Cours Philosophie Enthoven
Cours Philosophie EnthovenCours Philosophie Enthoven
Cours Philosophie Enthovenmanoung
 
Leçon 9 platon la théorie de l'âme
Leçon 9 platon   la théorie de l'âmeLeçon 9 platon   la théorie de l'âme
Leçon 9 platon la théorie de l'âmealinslide
 
Leçon 2 Les présocratiques
Leçon 2 Les présocratiquesLeçon 2 Les présocratiques
Leçon 2 Les présocratiquesalinslide
 
Philosophie politique textes
Philosophie politique textesPhilosophie politique textes
Philosophie politique textesSalimaNaitahmed
 
3 platon français
3 platon français3 platon français
3 platon françaisJULIO GALDON
 
Sitographie "sauvage". Bac de français.
Sitographie "sauvage". Bac de français. Sitographie "sauvage". Bac de français.
Sitographie "sauvage". Bac de français. guillemincolbert56
 
3 - Le doute rend heureux – La Mothe le Vayer
3 - Le doute rend heureux – La Mothe le Vayer3 - Le doute rend heureux – La Mothe le Vayer
3 - Le doute rend heureux – La Mothe le VayerUPIM
 
Le mythe du bon sauvage
Le mythe du bon sauvageLe mythe du bon sauvage
Le mythe du bon sauvage1eres2
 
Webinaire 2 - L'Âge baroque
Webinaire 2 - L'Âge baroqueWebinaire 2 - L'Âge baroque
Webinaire 2 - L'Âge baroqueDavid CORDINA
 
Nietzsche Crepuscule charles mathé dumaine
Nietzsche Crepuscule charles mathé dumaineNietzsche Crepuscule charles mathé dumaine
Nietzsche Crepuscule charles mathé dumaineTheillier Damien
 
2 socrate-sophistes
2 socrate-sophistes2 socrate-sophistes
2 socrate-sophistesJULIO GALDON
 
Leçon 4 Socrate
Leçon 4  SocrateLeçon 4  Socrate
Leçon 4 Socratealinslide
 
Le parti du monde
Le parti du mondeLe parti du monde
Le parti du mondeAlainlewah
 

Tendances (20)

Les philosophes libertins : l'envers du Grand Siècle
Les philosophes libertins : l'envers du Grand SiècleLes philosophes libertins : l'envers du Grand Siècle
Les philosophes libertins : l'envers du Grand Siècle
 
Chico xavier -dans_le_monde_superieur
Chico xavier  -dans_le_monde_superieurChico xavier  -dans_le_monde_superieur
Chico xavier -dans_le_monde_superieur
 
Cours Philosophie Enthoven
Cours Philosophie EnthovenCours Philosophie Enthoven
Cours Philosophie Enthoven
 
Leçon 9 platon la théorie de l'âme
Leçon 9 platon   la théorie de l'âmeLeçon 9 platon   la théorie de l'âme
Leçon 9 platon la théorie de l'âme
 
Leçon 2 Les présocratiques
Leçon 2 Les présocratiquesLeçon 2 Les présocratiques
Leçon 2 Les présocratiques
 
Philosophie politique textes
Philosophie politique textesPhilosophie politique textes
Philosophie politique textes
 
Fotios & Kunyi
Fotios & KunyiFotios & Kunyi
Fotios & Kunyi
 
3 platon français
3 platon français3 platon français
3 platon français
 
Sitographie "sauvage". Bac de français.
Sitographie "sauvage". Bac de français. Sitographie "sauvage". Bac de français.
Sitographie "sauvage". Bac de français.
 
3 - Le doute rend heureux – La Mothe le Vayer
3 - Le doute rend heureux – La Mothe le Vayer3 - Le doute rend heureux – La Mothe le Vayer
3 - Le doute rend heureux – La Mothe le Vayer
 
Le mythe du bon sauvage
Le mythe du bon sauvageLe mythe du bon sauvage
Le mythe du bon sauvage
 
Xiii) spectacle extraordinaire qualifie de magique et fantasme imaginaire des...
Xiii) spectacle extraordinaire qualifie de magique et fantasme imaginaire des...Xiii) spectacle extraordinaire qualifie de magique et fantasme imaginaire des...
Xiii) spectacle extraordinaire qualifie de magique et fantasme imaginaire des...
 
Webinaire 2 - L'Âge baroque
Webinaire 2 - L'Âge baroqueWebinaire 2 - L'Âge baroque
Webinaire 2 - L'Âge baroque
 
Nietzsche Crepuscule charles mathé dumaine
Nietzsche Crepuscule charles mathé dumaineNietzsche Crepuscule charles mathé dumaine
Nietzsche Crepuscule charles mathé dumaine
 
Iii) spectacle extraordinaire, spectre lumiere - du lieu et association de ...
Iii) spectacle extraordinaire, spectre   lumiere - du lieu et association de ...Iii) spectacle extraordinaire, spectre   lumiere - du lieu et association de ...
Iii) spectacle extraordinaire, spectre lumiere - du lieu et association de ...
 
2 socrate-sophistes
2 socrate-sophistes2 socrate-sophistes
2 socrate-sophistes
 
Leçon 4 Socrate
Leçon 4  SocrateLeçon 4  Socrate
Leçon 4 Socrate
 
Los Lumieres
Los LumieresLos Lumieres
Los Lumieres
 
Littérature et philosophie: le règne de Descartes
Littérature et philosophie: le règne de DescartesLittérature et philosophie: le règne de Descartes
Littérature et philosophie: le règne de Descartes
 
Le parti du monde
Le parti du mondeLe parti du monde
Le parti du monde
 

Similaire à Webinaire 3 - Les Libertins

Mythe et transcendance dans la littérature française du xxe siècle
Mythe et transcendance dans la littérature française du xxe siècleMythe et transcendance dans la littérature française du xxe siècle
Mythe et transcendance dans la littérature française du xxe siècleUniversidad Complutense de Madrid
 
Micromeg as
Micromeg asMicromeg as
Micromeg asnor4500
 
Art et littérature au siecle des Lumieres
Art et littérature au siecle des Lumieres Art et littérature au siecle des Lumieres
Art et littérature au siecle des Lumieres epstudentfrans
 
Le roman des Lumières. Vin nouveau dans des outres neuves, ou permanence de D...
Le roman des Lumières. Vin nouveau dans des outres neuves, ou permanence de D...Le roman des Lumières. Vin nouveau dans des outres neuves, ou permanence de D...
Le roman des Lumières. Vin nouveau dans des outres neuves, ou permanence de D...Universidad Complutense de Madrid
 
L'Europe des Lumières
L'Europe des LumièresL'Europe des Lumières
L'Europe des LumièresXavier Monty
 
Pres mouvements littéraires 2016
Pres mouvements littéraires 2016Pres mouvements littéraires 2016
Pres mouvements littéraires 2016Philippe Campet
 
Diaporama renaissance-humanisme
Diaporama renaissance-humanismeDiaporama renaissance-humanisme
Diaporama renaissance-humanismeDuretC
 
Voyage virtuel d'Ameline et Emma à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel d'Ameline et Emma à travers la philosophie des LumièresVoyage virtuel d'Ameline et Emma à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel d'Ameline et Emma à travers la philosophie des Lumièresi-voix
 
L'obscène - Du moyen âge à aujourd'hui !
L'obscène - Du moyen âge à aujourd'hui !L'obscène - Du moyen âge à aujourd'hui !
L'obscène - Du moyen âge à aujourd'hui !Eric LEGER
 
Il n’est de conspiration que la Guerre Froide
Il n’est de conspiration que la Guerre FroideIl n’est de conspiration que la Guerre Froide
Il n’est de conspiration que la Guerre FroideEditions La Dondaine
 
C o n f é r e n c e juvignac v 03.01 09 12 2014
C o n f é r e n c e juvignac v 03.01  09 12 2014C o n f é r e n c e juvignac v 03.01  09 12 2014
C o n f é r e n c e juvignac v 03.01 09 12 2014José-Xavier Polet
 
Interview capitale secrète
Interview capitale secrèteInterview capitale secrète
Interview capitale secrèteperditaens
 
Voyage virtuel d'Anouk et Véra à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel d'Anouk et Véra à travers la philosophie des LumièresVoyage virtuel d'Anouk et Véra à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel d'Anouk et Véra à travers la philosophie des Lumièresi-voix
 
Chapitre IV: Un art en délire-3-Vers un art élémentaire
Chapitre IV: Un art en délire-3-Vers un art élémentaireChapitre IV: Un art en délire-3-Vers un art élémentaire
Chapitre IV: Un art en délire-3-Vers un art élémentaireAzzam Madkour
 
Le siècle des lumières
Le siècle des lumièresLe siècle des lumières
Le siècle des lumièresEN
 

Similaire à Webinaire 3 - Les Libertins (20)

Mythe et transcendance dans la littérature française du xxe siècle
Mythe et transcendance dans la littérature française du xxe siècleMythe et transcendance dans la littérature française du xxe siècle
Mythe et transcendance dans la littérature française du xxe siècle
 
Micromeg as
Micromeg asMicromeg as
Micromeg as
 
Art et littérature au siecle des Lumieres
Art et littérature au siecle des Lumieres Art et littérature au siecle des Lumieres
Art et littérature au siecle des Lumieres
 
Le roman des Lumières. Vin nouveau dans des outres neuves, ou permanence de D...
Le roman des Lumières. Vin nouveau dans des outres neuves, ou permanence de D...Le roman des Lumières. Vin nouveau dans des outres neuves, ou permanence de D...
Le roman des Lumières. Vin nouveau dans des outres neuves, ou permanence de D...
 
L'Europe des Lumières
L'Europe des LumièresL'Europe des Lumières
L'Europe des Lumières
 
Pres mouvements littéraires 2016
Pres mouvements littéraires 2016Pres mouvements littéraires 2016
Pres mouvements littéraires 2016
 
Diaporama renaissance-humanisme
Diaporama renaissance-humanismeDiaporama renaissance-humanisme
Diaporama renaissance-humanisme
 
1
11
1
 
02.rabelais
02.rabelais02.rabelais
02.rabelais
 
Voyage virtuel d'Ameline et Emma à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel d'Ameline et Emma à travers la philosophie des LumièresVoyage virtuel d'Ameline et Emma à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel d'Ameline et Emma à travers la philosophie des Lumières
 
L'obscène - Du moyen âge à aujourd'hui !
L'obscène - Du moyen âge à aujourd'hui !L'obscène - Du moyen âge à aujourd'hui !
L'obscène - Du moyen âge à aujourd'hui !
 
Conspirational Cold War
Conspirational Cold WarConspirational Cold War
Conspirational Cold War
 
Il n’est de conspiration que la Guerre Froide
Il n’est de conspiration que la Guerre FroideIl n’est de conspiration que la Guerre Froide
Il n’est de conspiration que la Guerre Froide
 
Chercheurs de sens. — 06. De 1600 à 1749
Chercheurs de sens. — 06. De 1600 à 1749Chercheurs de sens. — 06. De 1600 à 1749
Chercheurs de sens. — 06. De 1600 à 1749
 
1815 - 1870
1815 - 18701815 - 1870
1815 - 1870
 
C o n f é r e n c e juvignac v 03.01 09 12 2014
C o n f é r e n c e juvignac v 03.01  09 12 2014C o n f é r e n c e juvignac v 03.01  09 12 2014
C o n f é r e n c e juvignac v 03.01 09 12 2014
 
Interview capitale secrète
Interview capitale secrèteInterview capitale secrète
Interview capitale secrète
 
Voyage virtuel d'Anouk et Véra à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel d'Anouk et Véra à travers la philosophie des LumièresVoyage virtuel d'Anouk et Véra à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel d'Anouk et Véra à travers la philosophie des Lumières
 
Chapitre IV: Un art en délire-3-Vers un art élémentaire
Chapitre IV: Un art en délire-3-Vers un art élémentaireChapitre IV: Un art en délire-3-Vers un art élémentaire
Chapitre IV: Un art en délire-3-Vers un art élémentaire
 
Le siècle des lumières
Le siècle des lumièresLe siècle des lumières
Le siècle des lumières
 

Plus de David CORDINA

Atelier : enrichir le cours par le numérique
Atelier : enrichir le cours par le numériqueAtelier : enrichir le cours par le numérique
Atelier : enrichir le cours par le numériqueDavid CORDINA
 
Atelier - Enseigner le FLE aux adolescents
Atelier - Enseigner le FLE aux adolescentsAtelier - Enseigner le FLE aux adolescents
Atelier - Enseigner le FLE aux adolescentsDavid CORDINA
 
Présentation de David Cordina
Présentation de David CordinaPrésentation de David Cordina
Présentation de David CordinaDavid CORDINA
 
Presentation de Claudia Vieira
Presentation de Claudia VieiraPresentation de Claudia Vieira
Presentation de Claudia VieiraDavid CORDINA
 
Présentation de Céline Chane-Sing Guan
Présentation de Céline Chane-Sing GuanPrésentation de Céline Chane-Sing Guan
Présentation de Céline Chane-Sing GuanDavid CORDINA
 
Présentation de Jean-Baptiste Larramendy
Présentation de Jean-Baptiste LarramendyPrésentation de Jean-Baptiste Larramendy
Présentation de Jean-Baptiste LarramendyDavid CORDINA
 
Arts décoratifs - arts et joaillerie
Arts décoratifs - arts et joaillerieArts décoratifs - arts et joaillerie
Arts décoratifs - arts et joaillerieDavid CORDINA
 
Elearning - Cours à Distance #CoronaFLE
Elearning - Cours à Distance #CoronaFLEElearning - Cours à Distance #CoronaFLE
Elearning - Cours à Distance #CoronaFLEDavid CORDINA
 
Enseigner le FLE avec la photo numérique
Enseigner le FLE avec la photo numériqueEnseigner le FLE avec la photo numérique
Enseigner le FLE avec la photo numériqueDavid CORDINA
 
AFHK kids curriculum
AFHK kids curriculumAFHK kids curriculum
AFHK kids curriculumDavid CORDINA
 
French up your learning process
French up your learning processFrench up your learning process
French up your learning processDavid CORDINA
 
Intégrer le numérique dans la classe de FLE
Intégrer le numérique dans la classe de FLE Intégrer le numérique dans la classe de FLE
Intégrer le numérique dans la classe de FLE David CORDINA
 
Formation CIEP - UPEC Delcife
Formation CIEP - UPEC DelcifeFormation CIEP - UPEC Delcife
Formation CIEP - UPEC DelcifeDavid CORDINA
 
Formation numerique ima ciep
Formation numerique ima   ciepFormation numerique ima   ciep
Formation numerique ima ciepDavid CORDINA
 
L'attraction des centres de langues
L'attraction des centres de languesL'attraction des centres de langues
L'attraction des centres de languesDavid CORDINA
 

Plus de David CORDINA (20)

Atelier : enrichir le cours par le numérique
Atelier : enrichir le cours par le numériqueAtelier : enrichir le cours par le numérique
Atelier : enrichir le cours par le numérique
 
Atelier - Enseigner le FLE aux adolescents
Atelier - Enseigner le FLE aux adolescentsAtelier - Enseigner le FLE aux adolescents
Atelier - Enseigner le FLE aux adolescents
 
BDNF - Guide
BDNF - GuideBDNF - Guide
BDNF - Guide
 
Présentation de David Cordina
Présentation de David CordinaPrésentation de David Cordina
Présentation de David Cordina
 
Presentation de Claudia Vieira
Presentation de Claudia VieiraPresentation de Claudia Vieira
Presentation de Claudia Vieira
 
Présentation de Céline Chane-Sing Guan
Présentation de Céline Chane-Sing GuanPrésentation de Céline Chane-Sing Guan
Présentation de Céline Chane-Sing Guan
 
Présentation de Jean-Baptiste Larramendy
Présentation de Jean-Baptiste LarramendyPrésentation de Jean-Baptiste Larramendy
Présentation de Jean-Baptiste Larramendy
 
Atelier Mode
Atelier Mode Atelier Mode
Atelier Mode
 
Arts décoratifs - arts et joaillerie
Arts décoratifs - arts et joaillerieArts décoratifs - arts et joaillerie
Arts décoratifs - arts et joaillerie
 
Google Suite tuto
Google Suite tutoGoogle Suite tuto
Google Suite tuto
 
Elearning - Cours à Distance #CoronaFLE
Elearning - Cours à Distance #CoronaFLEElearning - Cours à Distance #CoronaFLE
Elearning - Cours à Distance #CoronaFLE
 
Af Hkids in french
Af   Hkids in frenchAf   Hkids in french
Af Hkids in french
 
Enseigner le FLE avec la photo numérique
Enseigner le FLE avec la photo numériqueEnseigner le FLE avec la photo numérique
Enseigner le FLE avec la photo numérique
 
AFHK kids curriculum
AFHK kids curriculumAFHK kids curriculum
AFHK kids curriculum
 
French up your learning process
French up your learning processFrench up your learning process
French up your learning process
 
Intégrer le numérique dans la classe de FLE
Intégrer le numérique dans la classe de FLE Intégrer le numérique dans la classe de FLE
Intégrer le numérique dans la classe de FLE
 
Formation CIEP - UPEC Delcife
Formation CIEP - UPEC DelcifeFormation CIEP - UPEC Delcife
Formation CIEP - UPEC Delcife
 
Reseaux apprenants
Reseaux apprenantsReseaux apprenants
Reseaux apprenants
 
Formation numerique ima ciep
Formation numerique ima   ciepFormation numerique ima   ciep
Formation numerique ima ciep
 
L'attraction des centres de langues
L'attraction des centres de languesL'attraction des centres de langues
L'attraction des centres de langues
 

Dernier

PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfRiDaHAziz
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 37
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfSylvianeBachy
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre françaisTxaruka
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 37
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 37
 
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...NaimDoumissi
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxMartin M Flynn
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationpapediallo3
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursStagiaireLearningmat
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfRiDaHAziz
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 

Dernier (18)

PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
 
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'information
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceurs
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 

Webinaire 3 - Les Libertins

  • 2. Portrait of Wilhelm Troszel as Don Juan, by Józef Simmler, 1846 Les libertins érudits L'équivoque anti-dogmatique
  • 3. Repérage Il faut tout d'abord bien distinguer entre : Les libertins de l'ère baroque, dans la première moitié du XVllème siècle, dont nous parlons ici, et libertins de la deuxième moitié du XVIIIème siècle. Les écrivains libertins du XVIIIème siècle sont ceux qui typiquement thématisent le libertinage érotique dans des romans : Crébillon, Restif de la Bretonne, Choderlos de Laclos, Sade… Watteau, L'escarpolette, 1710 Boucher, l’Odalisque blonde dite La rêveuse, 1752 Fragonard, Le verrou, 1777
  • 4.
  • 5.
  • 6. Watteau, L’embarquement pour Cythère, 1717 Boucher, l’Odalisque blonde dite La rêveuse, 1752 Fragonard, Le verrou, 1777
  • 7. Mais au XVIIe siècle, sous le nom de libertins on parle de libres penseurs qui font preuve d'indépendance par rapport à la religion et à la morale chrétiennes. Le mot latin libertinus désigne, à l'origine, le statut juridique des esclaves affranchis. Un libertin c'est alors quelqu'un qui, en ce qui concerne la pensée, ne se soumet qu'à la règle qu'il se donne lui-même. libertinus
  • 8. Les libertins mondains Il s'agit surtout d'un libertinage de mœurs dans la classe aristocratique de la société au début du siècle. Ils affichent une forme d'incroyance orgueilleuse, cavalière, comme un défi à un Dieu auquel on ne croit pas. Mais cette impiété frontale trouve ses limites dans les années 1620, avec le procès de Théophile de Viau, le plus célèbre des libertins de la cour. S'il échappe de peu au bûcher, il meurt des mauvais traitements reçus en prison et son procès a un important retentissement. C'est ce type de libertinage, orgueilleux... et puni, que représente le personnage de Dom Juan chez Molière.
  • 9. Les libertins érudits Eux sont des gens de lettres qui fréquentent les salons savants et travaillent dans les cercles du pouvoir. Ces libertins érudits exercent des fonctions comme celles de bibliothécaires, de médecins, de magistrats ou de précepteurs. Leur libertinage est strictement philosophique et presque toujours dissimulé : Leurs écrits circulent le plus souvent sous forme manuscrite, confidentielle et parfois anonyme. L'esprit critique de ces connaisseurs de l'histoire et de la philosophie s'exerce contre les dogmes chrétiens; ils dénoncent dans la religion une invention des politiques pour soumettre le peuple.
  • 10. D'où vient ce nouvel esprit de contestation ? Un nouveau contexte culturel et artistique Un renouveau philosophique I. Le renversement baroque À l'âge baroque on passe de l'idée mélancolique d'illusion Quelque chose qui semble exister, n'existe pas, à l'idée ludique de fiction : Faire que quelque chose qui n'existe pas existe : un poème, un roman, un tableau.
  • 11. Les illusions se perdent mais les fictions, comme art et comme constructions, augmentent et ouvrent le monde.
  • 12. C'est par exemple ce qu'accomplit le trompe-l'œil, le tableau baroque par excellence. Le trompe-l'œil construit, ouvre un espace fictif ludique. Iconographie : Borromini, Palais Spada, 1632 Peruzzi, Villa Farnesina, 1515
  • 13. C'est par exemple ce qu'accomplit le trompe-l'œil, le tableau baroque par excellence.
  • 14. Car tout le plaisir du trompe-l'oeil c'est de le voir se faire et se défaire : comme devant la sculpture baroque du mouvement, le point de vue univoque, frontal n'a plus d'intérêt. Il incite le spectateur à se déplacer continuellement pour voir l'œuvre sous ses différents aspects. Et sortir d'une forme de naïveté face à l'image : Ouvrir l'œil ! Houckgeest, L'intérieur de Ste Gertrude, 1655 Gijsbrechts, Mur du studio et vanité, 1668 Gijsbrechts, L'envers d'un tableau, 1668
  • 15. Gysbrechts, Mur du studio et vanité, 1668
  • 16. Ouvrir l’œil ! Gysbrechts, L’envers d’un tableau, 1668
  • 17. Ces tableaux nous disent " je suis une image". Ils montrent une image qui se montre. Et poussent le spectateur à prendre conscience de son regard sur l'œuvre : son désir de voir d'une part, et son rôle, et donc sa responsabilité, dans l'interprétation qu'il donne à l'image, d'autre part. On le voit, la sensibilité baroque ouvre sur un nouvel esprit analytique, une émancipation nouvelle. De là à l'esprit critique il n'y a qu'un pas...celui que franchissent les libertins. L'œuvre d'art n'est plus un objet dont on contemple la beauté mais un mystère à découvrir, à questionner, un stimulant pour l'imagination.
  • 18. II. Le renouveau philosophique La progressive redécouverte, depuis la Renaissance, des deux grandes philosophies antiques, l'épicurisme et le stoïcisme, renouvellent également la pensée en profondeur. Quelle va être l'influence de chacune dans la naissance et l'épanouissement de l'esprit libertin ? Marc Aurèle, empereur romain et un des plus célèbres stoïciens
  • 19. A. Épicurisme et importance du monde sensible. C'est Pierre Gassendi, considéré comme le premier libertin érudit, qui réintroduit l'épicurisme en France. Pour ce philosophe, à la fois mathématicien, théologien et astronome, l'érudition est la voie de la liberté ; elle permet l'autonomie nécessaire pour lutter contre les autorités et faire preuve d'audace, réitérant la devise antique d'Horace : Aude sapere ! Osez savoir ! Et ainsi ose-t-il, lui homme de dieu, en revenir à la philosophie d'Épicure : un matérialisme pour lequel le monde est fait de matière, les atomes, et de vide. Dans l'épicurisme tout le savoir vient de l'expérience sensible du monde. Première conséquence :
  • 20.
  • 21. Première conséquence : 1. L'importance de l'individualité Ainsi par exemple, Théophile de Viau : « Imite qui voudra les merveilles d'autrui, Malherbe a très bien fait, mais il a fait pour lui. [...] J'approuve que chacun écrive à sa façon. » Ou Gassendi: « Il n'y a d'existence que singulière » Prendre conscience de l'individualité c'est prendre conscience de la différence : c'est donc aussi développer le sens et le respect de l'autre.
  • 22. Deuxième conséquence : 2. L'importance de l'imagination Pour Gassendi, qui s'oppose en cela à René Descartes, cela signifie qu'on doit donner à l'imagination une place aussi importante qu'à la raison. a. L'imagination comme moyen de description du monde Certains phénomènes du monde échappent à la logique rationnelle, comme les rêves ou les jeux de reflets dans l'eau, qui fascinent l'époque baroque : C'est là, par un chaos agréable et nouveau, Que la terre et le ciel se rencontrent dans l'eau; C'est là que l'oeil sur un arbre croit voir les poissons, Qu'il trouve les oiseaux près des hameçons Et doute si l'oiseau nage, ou si le poisson vole. Habert de Cerisy, Dans sa glace inconstante,1639
  • 23.
  • 24. Ces jeux de reflets superposés dans l'eau formalisent un nouvel espace de liberté : l'espace de l'imagination qui se libère des catégories rationnelles ordinaires, les inverse et opère de libres associations. Comme cette description fantastique, et comme hallucinée, de Théophile de Viau :. Ce ruisseau remonte vers sa source, Un boeuf monte sur le clocher, Le sang coule de ce rocher, Un serpent s'accouple avec un ours, Le feu brûle dedans la glace, Le Soleil est devenu noir, Je vois la Lune qui va choir1, Cet arbre est sorti de sa place. Théophile de Viau, Oeuvres, 1621 1. tomber ...surréaliste avant l'heure.
  • 25. b. L'imagination comme moyen de transformation du monde Savinien Cyrano de Bergerac Cyrano de Bergerac s'inscrit dans le mouvement libertin, matérialiste mais aussi de contestation politique de l'époque. Car questionner la religion c'est questionner aussi la monarchie absolue (de droit divin). Pour déjouer la censure Cyrano choisit d'utiliser l'utopie de manière particulièrement imaginative . Dans ses deux romans, Les États et Empires de la Lune et du Soleil (1657), il raconte les aventures extraterrestres d'un narrateur-héros, Dyrcona, qui voyage dans d'«autres mondes » grâce à des machines qu'il invente.
  • 26. Son roman burlesque et fantaisiste est ainsi précurseur de la science-fiction. Ce récit décrit une utopie : une société idéale, la République des Oiseaux est démocratique, pacifique et se pose aussi implicitement en satire sociale et politique de la société du XVllème. Le roman de Cyrano aborde des sujets très sérieux et osés. Les notions fondamentales du XVIIIème siècle : la liberté, l'égalité et la fraternité ; les luttes contre l'obscurantisme sont déjà évoquées. Par sa stratégie, son humour et sa fantaisie, il ouvre la voie au conte philosophique du XVIIIème siècle, comme le célèbre Candide de Voltaire.
  • 27.
  • 28. 3. La valorisation de l'état de nature Theophrastus redivivus anonyme, 1659 La nature ne connaît pas le mal. Ce sont les lois et les coutumes humaines qui donnent une définition au mal, alors que « par nature toute chose est bonne. » --> Le mal n'est que « l'opinion » que nous en avons. « La civilisation comme corruption de la nature » « Une discipline constante sur les esprits et les corps » pour « les contraindre, par la crainte et l'espérance, à brider leurs désirs naturels.» « il n'y a par nature pas de mal, rien qui soit illicite, inconvenant ». À la même époque circule un autre ouvrage, anonyme, de grande audace libertine et qui préfigure un autre grand nom des Lumières : Jean-Jacques Rousseau. Car troisième conséquence du retour de l'épicurisme au XVlle : La civilisation est :
  • 29. De plus, l'homme est un animal inférieur aux autres, il a des comportements irrationnels par rapport à l'ordre de la nature : « Errance et erreurs qu'on ne rencontre pas chez les animaux. » Les choses humaines sont pleines de désordre et de crainte. --> il ne peut y avoir rien de fiable, de sûr, de solide. Méditer sur la vanité de l'homme est le « seul bon usage de la raison».
  • 30. --> Memento Mori (Vanités en peinture) --> Carpe diem Car l'esprit libertin au contraire va voir dans cette vanité du monde l'avènement d'une liberté radicale : « Nous devons continuellement nous réjouir, comme si nous étions continuellement à la veille de notre mort. » « Mortels, ... Se montrer un moment, pour jamais disparaître. Et pendant que l'on est, voir des maux à foison, Étudions-nous plus à jouir qu'à connaître, Et nous servons des sens plus que de la raison. Je renonce au bon sens, je hais l'intelligence ... » Jacques Vallée Des Barreaux, Oeuvres complètes Frans Hals, Jeune homme au crâne, 1626
  • 31. Si tout est illusion et vain, alors assumons ce monde d'illusions et à notre tour créons des images et jouons : « Tout à l'entour je peindrai mainte image D'erreur, d'oubli et d'infidélité, De fol désir, d'espoir, de vanité, De fiction et de penser volage ». Jacques-Davy du Perron, Le temple de l'inconstance Watteau L'enchanteur, 1712
  • 32. --> Les poètes libertins se mettent en scène comme des peintres et affirment leur vocation de faiseurs d'images et de représentations émotionnelles. Pour Cyrano, le langage aussi est un trompe-l'oeil : c'est un "caméléon" entre nous et le monde qu'il décrit, écrit-il dans sa célèbre Lettre VII. C'est une fausse transparence, il se cache en se montrant. C'est le cœur de toute l'esthétique baroque : théâtre, masques et déguisements exhibent avec jubilation un jeu de représentations libératrices. Pourtant, hier comme aujourd'hui, déconstruire l'idée de Vérité pose rapidement un nouveau problème : Si toutes les opinions se valent, comment évaluer, comment juger? Comment dire qu'il n'y pas de vérité absolue sans encourager le repli sur soi ? Quelle boussole ? C'est là qu'intervient pour les libertins l'autre grande influence philosophique. Magritte La trahison des images, 1929
  • 33. B. Stoïcisme et formation de soi 1. L'idée de morale chez les Stoïciens Chez les Stoïciens, la morale personnelle doit être le résultat d'un affranchissement, d'une libération. Il ne faut pas suivre un code moral absolu et extérieur mais faire un retour à soi : se connaître, apprendre à se gouverner, dans son corps et son esprit. La morale n'est donc pas dans les principes extérieurs, au-dessus des hommes, mais sur terre, dans la connaissance du monde : la clé c'est donc de s'éduquer. De plus, cette morale personnelle est également une morale politique, car chez les Grecs : « Assurer la direction de soi-même et participer à la vie politique de la cité sont des pratiques du même type ».
  • 34. --> C'est l'exemplum stoïcien : devenir un exemple de ce qu'on juge bien et bon. Au XVIIème siècle, les libertins et l'un d'entre eux en particulier, François de La Mothe Le Vayer, reprennent cette idée de l'éducation émancipatrice et la développent. La Mothe Le Vayer était un pédagogue réputé et le précepteur de Louis XIV. Dans ses traités sur l'éducation, Le Vayer reprend cette tradition antique de la formation de soi : L'émancipation éducative est celle qu'on obtient de soi-même, par soi-même, et non celle de l'institution qui impose La Vérité et l'obéissance comme un écrasement du Sujet.
  • 35. 2. Constitution de l'espace privé Cette émancipation pour se faire ne doit pas être frontale mais opérer un double mouvement : D'un côté, un mouvement d'« obéissance prudente » aux lois du pouvoir royal. De l'autre, une désidentification, une subjectivation, pour apprendre à se constituer soi-même comme un être pensant. « Nous n'obéissons pas à la loy ny au Prince parce qu'ils sont bons et justes, mais simplement parce qu'elle est loy, et qu'il est Prince. » « Nous ne nous rendons tous esclaves de la Loi, que pour devenir libres. » La Mothe Le Vayer, Dialogues Cette idée libertine de la vie libre dans la sphère du privé est essentielle au XVIIe siècle. Elle rend possible une éthique individuelle qui va faire émerger un contre-pouvoir d'État. C'est dans ce contexte de dissociation entre l'obéissance à la loi du souverain et la réappropriation d'une sphère privée émancipée, que la lutte des libertins va s'opérer.
  • 36. 3. Le processus de subjectivation La pédagogie de la répétition est remplacée par la lecture herméneutique : c'est-à-dire l'interprétation des textes. C'est l'idée d'un dialogue entre soi et les textes. Ce type d'approche des textes valorise la créativité des lecteurs et leur aptitude à utiliser les textes pour répondre à leurs propres interrogations. De plus, la connaissance doit être pensée comme expérience vécue et pas comme connaissance vraie : c'est la meditatio. Le plus important quand nous lisons un texte c'est l'impression ressentie et les solutions que nous pouvons en tirer pour notre présent : « L'abeille montre la voie qui doit être suivie, quand elle choisit sa matière au dehors, qu'elle transforme ensuite, rendant son travail utile et à elle et à tout le genre humain. » Sénèque, Lettre LXXXIV
  • 37. Également : la connaissance n'est pas figée une fois pour toute, elle se fait par modelages successifs toute sa vie. « En un mot, il faut agir comme si on avait entrepris de travailler toute sa vie à faire son portrait ; c'est-à-dire qu'il faut y donner tous les jours quelque coup de pinceau, sans effacer ce qui en est déjà tracé. » La Mothe Le Vayer, De la connoissance de soy-mesme Enfin et surtout, ce dialogue avec les textes établit le cadre d'une recherche de la vérité sans croire que sa raison seule suffit pour se forger une opinion. C'est une pédagogie de l'inclusion d'une pensée étrangère : « Cessez donc, je vous supplie, de juger si mal des étrangers et vous souvenez de cette pensée d'un sophiste, que la plupart des fleuves sont étrangers dans les terres qu'ils rendent fertiles. » La Mothe Le Vayer, De la patrie et des étrangers
  • 38. --> En incluant cette pensée de l'autre, ce n'est plus la convergence qui est mise en avant mais une société tournée vers la différence, la tolérance et l'accueil des autres voix, des autres opinions, des autres temps. Accepter qu'il y ait différentes interprétations possibles, c'est accepter l'incertitude du sens. Et c'est là, nous disent les libertins, la clé pour combattre le dogme et fuir la parole totalitaire : le jeu continuel de l'équivoque qui provoque la pensée. Et dont Molière nous donne un exemple magistral avec son Dom Juan.
  • 39. Molière libertin « Dom Juan ou le festin de pierre » : l'équivoque, écriture anti-dogmatique Créé en 1665, juste après l'interdiction de Tartuffe, Dom Juan est, malgré les apparences, l'histoire d'un libertin puni, beaucoup plus subversif. Car Molière n'y présente pas simplement un personnage scandaleux, mais un véritable modèle d'écriture anti dogmatique : Dom Juan ne déconstruit pas seulement le discours religieux, mais le fonctionnement du dogme en général. Alors, comment ? La scène initiale au théâtre donne traditionnellement le code de l'œuvre qui commence.
  • 40. Or, Dom Juan commence par une digression : c'est à dire parle d'autre chose que de son “sujet”. Voilà le lecteur/spectateur prévenu : ça parle d'autre chose… Sganarelle, le valet de Dom Juan commence ainsi la pièce en faisant un éloge du tabac. Il n'hésite pas à opposer son opinion à la pensée d'« Aristote et toute la philosophie » dont il ne sait rien, et à propos d'un produit dont le grand philosophe n'a jamais parlé… Ce discours parodique, exagéré, commence donc par disqualifier la parole de Sganarelle qui sera aussi le principal critique de Dom Juan tout au long de la pièce. Mise en scène - Marcel Bluwal 1965
  • 41. De plus, le lecteur peut également entendre le mot "théâtre" derrière le mot "tabac" et comprendre que Molière répond à ses censeurs : sa pièce sera un éloge du théâtre. Cet éloge paradoxal inaugural place toute la pièce sous le signe de l'ironie, de la double entente et l'annonce comme fondamentalement équivoque. De nombreux éloges paradoxaux suivront encore dans la pièce et toutes les scènes, même les plus apparemment sérieuses ou scandaleuses, comme la fameuse scène du Mendiant, s'ouvrent à plusieurs lectures, toutes subversives. En empêchant toute interprétation univoque, Dom Juan est une machine textuelle anti-dogmatique qui oblige le spectateur/lecteur à faire usage de sa liberté et de sa raison et le transforme en « libertin » : il fait de lui un... Dom Juan ! Mise en scène Comédie française Clément Bresson 2019 Mise en scène - Marcel Bluwal 1965 Extrait - Acte III