SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  61
Chef de projet de dynamisation des territoires grâce au digital, au Design Thinking et
à l'Agilité.
Architecte de conversion commerciale grâce au digital.
Les entreprises, les groupement de commerçant, les collectivitées locales font appel à mes
compétences dans le domaine du retail, du développement de projet de dynamisation de
territoire, de centre-ville , de zone commerciales , de E-commerce, du Cloud , du SAAS, et la
génération de prospect.
Dominique Choisel
Le commerce est au cœur de l’activité économique de nos
centres villes
« Nos villes ont besoin du commerce pour rester des lieux de vie et
d’activité. En associant nos énergies, nous avons tous les moyens
de le réaliser. »
Bruno Le Maire,
ministre de l’Économie et des Finances
Delphine Gény-Stephann,
secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances
Augmenter le plaisir à vivre et à venir en cœur de ville
en offrant des services de qualité et en donnant accès à
de nouveaux outils
Gouvernanc
e
Financement
s
Aider les
collectivités
Aider les
Commerces
Innovation
ORT
Aider les
Bailleurs
Aider les
Habitants et
touristes
Les villes moyennes
• 23% de la population
• 26% de l’emploi
• 1/3 des établissement de santé
• 1/3 des quartiers prioritaires
• 82% ont un taux de chômage supérieur à la
moyenne nationale
• 7% de moins de diplômés de
l ’enseignement supérieur
• Taux de vacances supérieur de 1,6%
• Taux de pauvreté supérieur de 3,3%
Études du CGET et du CGEDD à paraître début 2018
Les atouts du plan
• Villes moyennes – 80 000 /135 000 habitants
• Bon maillage
• Un budget cohérent 22 M€ par commune
• Villes de rayonnement régional qui ont un rôle de centralité pour leur bassin de vie
• Hors d’une metropole
Mise en place
opérationnelle
Processus
décisionnel
Un contrat sur-mesure qui inclut toutes les parties
prenantes
• Le soutien de l’État se formalisera par un contrat cadre qui
engagera la commune, son intercommunalité et les partenaires du
plan.
• Le contrat intègrera toutes les démarches en cours d’élaboration :
c’est aussi un contrat de simplification.
• Il s’agit d’un contrat « sur-mesure » qui devra répondre de façon
concrète aux enjeux locaux et aux besoins exprimés par la
population et les entreprises.
• Un accompagnement « sur-mesure » des communes et de leur
intercommunalité
Gouvernance
Un contrat qui inclut toutes les parties prenantes
• Le soutien de l’État se formalisera par un contrat cadre qui
engagera la commune, son intercommunalité et les partenaires du
plan.
• Le contrat intègrera toutes les démarches en cours d’élaboration :
c’est aussi un contrat de simplification.
• Il s’agit d’un contrat « sur-mesure » qui devra répondre de façon
concrète aux enjeux locaux et aux besoins exprimés par la
population et les entreprises
Les villes dont le projet est abouti contractualiseront
dès 2018. Celles dont le projet est en cours d’élaboration
établiront un protocole de préfiguration du contrat en 2018.
Un accompagnement« sur-mesure » des communes et de
leur intercommunalité
Le maire ou le
président de
l’intercommunalité,
selon le cas, pilote
la réalisation des
actions et assure
la maîtrise
d’oeuvre urbaine
du projet
Mairies et
intercommunalités
Ils agiront
concrètement
dans le périmètre
défini par des
investissements
nouveaux et/ou un
renforcement de
leurs interventions
Partenaires
nationaux et
régionaux,
publics et
privés
Le préfet recueille
les expressions
d’intérêt,
coordonne les
services et
mobilise les
moyens de l’État. Il
anime le
partenariat
localement.
Commissariat
général à l’égalité
des territoires Il
coordonne
l’ensemble du
dispositif et anime la
mission nationale
d’appui.
Pilote local
Acteurs
Animateur
et relais de l’état
Coordonne et anime
au niveau national
Services et agences de
l’État
Projet
de territoire
Vers une vision partagée du territoire
• Place à une vraie gouvernance, avec des indicateurs de suivi du progrès et des actions en
cours (ex: mesure de l'impact de la consommation en digital, de la vitalité du centre ville, etc.).
• Place au Place Making et au design de service
• Place à une attitude différente, à une attitude de :
• Co-construction
• Co-ordination
• Co-llaboration
• Co-opération
• Ouverture d'une fabrique centre-ville
• "Forcer" un mentoring métropolitain
Economie
Commerces
Entreprises
Politique
Commune,
intercommunalité
Economie
Commerces
Entreprises
Politique
Commune,
intercommunalité
Population
Economie
Commerces
Entreprises
Politique
Commune,
intercommunalité
Population
Recherche
Education
Culture
Habitude
s
Financement
5 Milliards d’euros pour faire quoi ?
• Renforcer le pouvoir d’action des collectivités (25 M€ de l’Anah*pour les chefs de projet de
territoire, 50 M€ de la Caisse des dépôts pour l’ingénierie)
• Réhabiliter les logements et améliorer leur performance énergétique (1,2 Md€ de l’Anah)
• Acquérir et réhabiliter des immeubles en centre-ville pour loger des salariés (1,5 Md€
d’Action Logement)
• Développer une nouvelle offre commerciale en centre-ville et rééquilibrer les conditions
d’implantation avec la périphérie
• Accompagner les commerçants dans la transition numérique et la mise en place de e-
services de qualité
• Simplifier les démarches et centraliser les demandes de financement des projets grâce à
l’Opération de revitalisation de territoire
• Dispenser les commerces de demande d’autorisation auprès de la commission
départementale pour s’implanter en centre-ville
• Lancement d’un concours international invitant les architectes, paysagistes et designers à «
Réinventer les cœurs de ville »
Financement 5 milliards d’euros sur 5 ans
Caisse des
dépots
20%
Prêts
14%
Action
logement
28%
14%
Agence
Nationale
de l'habitat
24%
La caisse des dépôts
1 Md€ de fonds propres de la Caisse des dépôts :
• 50 millions d’euros pour soutenir de l’ingénierie et des expertises
• 50 millions d’euros pour accompagner les démarches innovantes et l’amorçage de
solutions
« Smart »
• 200 millions d’euros pour garantir la mise en place de sociétés foncières dédiées
au commerce et
à l’activité économique et des outils d’économie mixte adaptés
• 700 millions d’euros pour accompagner les projets de développement de ces
territoires en investissant aux côtés des acteurs économiques
Des prêts de la Caisse des dépôts :
• Un prêt « Rénovation Coeur de Ville » pouvant représenter 700 millions d’euros
(extension aux Opérations de revitalisation du territoire du Prêt Renouvellement
urbain aménagement)
• Des dispositifs de soutien au logement social
Un Financement "accompagné"
"Se donner les moyens"
Un plan guide
stratégique
Des outils
Un
allègement
des normes
et
autorisations
ORT
L’Opération de revitalisation de territoire (ORT) : un périmètre
prioritaire d’intervention pour faciliter et accélérer la concrétisation
des projets
Mesures pour les communes et les
intercommunalités ORT
Mobiliser l’expertise et les ressources
de tous les acteurs concernés pour la
rénovation des centres villes afin de
faciliter la réalisation des projets portés
par la collectivité
Contrat
intégrateur
unique la visibilité
« guichet
unique »
centralisant les
demandes de
financement
OR
T
Préfet
Les préfets mobiliseront la Dotation
de soutien à l’investissement local
pour cofinancer des projets
d’investissement s
Donner aux
collectivités les
moyens de renforcer
les équipes de
maîtrise d’œuvre
urbaine et la
coordination des
projets dans la durée
L’Agence nationale de
l’habitat (Anah)
• 25 millions d’euros au
cofinancement exceptionnel
• 50 % du salaire du responsable
recruté
• 50 millions d’euros de
subventions sera, par ailleurs,
consacrée au cofinancement des
dépenses d’études
Caisse des dépôts (CDC)
• Les conventions « Centres villes
de demain
• 50 millions d’euros de fonds
propres sur cinq ans pour soutenir
l’accès à l’ingénierie et aux
meilleures expertise
• sites patrimoniaux remarquables
• Prêt renouvellement urbain
aménagement
Agences publiques
(Anru, Anah, Epareca,
Cerema, EPF ARS,…)
agiront ensemble dans
le périmètre des ORT,
Dotation de soutien à
l’investissement local (615
millions d’euros en 2018)
(2 enveloppes)
Simplifier
les démarches
Innovation
Innover et expérimenter pour « refaire la ville sur la ville » de
manière plus durable
Innovation
• Un concours international « Réinventer les cœurs de ville »
• Anah financera à hauteur de 20 millions d’euros des actions expérimentales
menées dans le domaine de l’amélioration de l’habitat dès lors qu’elles
rentrent dans ses priorités d’intervention.
• 50 millions d’euros de fonds propres pour aider à concevoir et accompagner
l’amorçage et la réalisation d’initiatives innovantes « Smart », qui visent à
développer des solutions performantes
• Installer une culture partagée de la ville durable de demain et bénéficier du
partage d’expériences existantes. L’engagement dans la démarche de
labellisation ÉcoQuartier dans certains quartiers permettra aux collectivités du
plan d’accéder aux ressources
L'innovation, la clé du succès du commerce de demain
Ouverture des:
• Plateformes d'innovation, au benchmarking des innovation commerciales
• Fonds d'aide à la créativité
• Obligations de mise en accessibilité des commerces par les propriétaires
• Facilitations des reprises de commerces
• Innitiatives de marketing et affichage digitalisé
Innovation
Avoir de bonnes idées ne suffit pas pour une innovation continue.
Avoir un bon management du process de l'innovation, se donner les moyens et
les outils pour créer pas seulement des idées mais des valeurs , une culture et
une mentalité innovatrice sont la base d'un système innovant pérenne.
Les mesures pour les commerces,
activités économiques et de services
Développer une nouvelle offre commerciale en centre-ville et
rééquilibrer les conditions d’implantation avec la périphérie
Réguler le développement du commerce de
périphérie
• Dans le cadre des Opérations de revitalisation de territoire (ORT), le volet
« commerce de centre-ville » intègrera des actions sur le centre-ville afin de renforcer les complémentarités
commerciales avec la périphérie
Lesmesurespourlescommerces,activitéséconomiqueset
deservices
Réguler le développement du commerce de périphérie
L'innovation doit être stratégique et coopérante entre le centre-ville et la périphérie, elle doit viser une
réussite commune.
Expérience population
Complémentarité
Lesmesurespourlescommerces,activitéséconomiqueset
deservices
Partenariats équilibre
intelligence
Réguler le développement du commerce de
périphérie
• Réguler le développement du commerce de périphérie
• « commerce de centre-ville » intègrera des actions sur le centre-ville afin de renforcer les
complémentarités commerciales avec la périphérie
• Une mission sera lancée début 2018 par le Premier ministre sur les distorsions fiscales entre commerces
physiques et numériques pouvant affecter toutes les formes de commerce et notamment les activités de
centre-ville.
Partenariats équilibre
intelligence
Expérience population
Complémentarité
Lesmesurespourlescommerces,activitéséconomiqueset
deservices
Réguler le développement du commerce de périphérie
Animer et optimiser les flux
Aménager l'adoption de technologies digitales
Assouplir les normes autour des horaires d'ouverture et du multi-salariat
Partenariats équilibre
intelligence
Expérience population
Complémentarité
Financement indirect des entreprises étrangères (Pub Réseaux sociaux )–Concurrence
déloyale (Internet)
Lesmesurespourlescommerces,activitéséconomiqueset
deservices
Vers une évolution de la fiscalité du commerce
Une mission sera lancée début 2018 par le Premier ministre sur les distorsions fiscales entre commerces
physiques et numériques pouvant affecter toutes les formes de commerce et notamment les activités de
centre-ville.
Lesmesurespourlescommerces,activitéséconomiqueset
deservices
Attirer des locomotives commerciales dans les cœurs de
ville : vers une suppression du seuil de déclenchement de
la commission départementale d’aménagement
commercial (CDAC)Pour favoriser l’implantation de projets commerciaux dans les centres des villes moyennes décidant d’une
Opération de revitalisation de territoire, ces projets seront dispensés de la procédure d’autorisation
d’exploitation commerciale, dans les conditions que fixera le législateur.
Lesmesurespourlescommerces,activitéséconomiqueset
deservices
Renforcer les moyens d’intervention en faveur de
l’attractivité commerciale des cœurs de ville
• Le fonds de soutien aux activités commerciales (Fisac), lors des appels à projets, donnera une priorité
aux centres villes et financera l’ingénierie nécessaire aux communes et intercommunalités.
• Dans chaque région, l’intervention d’une foncière commerces et activités sera incitée, pour travailler à la
localisation d’activités commerciales, artisanales, tertiaires et de services.
• Des postes de managers du commerce en centre-ville seront créés. Ils permettront la mise en place de
stratégies commerciales et d’assurer leur suivi. Un programme de qualification/formation de ces
manageurs complétera le dispositif pour répondre aux évolutions du métier.
Lesmesurespourlescommerces,activitéséconomiqueset
deservices
Favoriser l’intégration du digital dans le business
modèle des commerçants
Les chambres de commerce et d’industrie (CCI) accompagneront la transformation numérique des
commerces de centre-ville en proposant des e-services de qualité. Il s’agit de favoriser la complémentarité
entre commerce physique et e-commerce.
Lesmesurespourlescommerces,activitéséconomiqueset
deservices
… mais aussi une
restructuration de
normes autour de la
réglementation de prix,
ainsi qu'une intégration
d'indicateurs de mesure
du succès de ce
business modèle
En complément du déploiement de ces stratégies digitales,
les CCI développeront l’offre de formations portant sur la
qualité d’accueil et de service des commerces physiques.
Un centre de ressources national sur le commerce
de centre-ville
• Un portail
• Une plateforme
numérique de mise en
relation
• La diffusion de
programmes
spécifiques aux
marchés
• Des boites à outils
• Des animations
promues aussi de
manière digitale et sur
des plateformes
nationales
Une étude relative à la vacance commerciale et à la
situation des commerces des villes moyennes
Accompagner des projets économiques, hôtels
d’entreprises, nouveaux espaces de travail, projets
touristiques, maisons de santé…
• Un portail
• Une plateforme
numérique de mise en
relation
• La diffusion de
programmes
spécifiques aux
marchés
• Des boites à outils
• Des animations
promues aussi de
manière digitale et sur
des plateformes
nationales
Mesures pour les propriétaires et
les locataires en centre-ville
Inciter à la rénovation des logements et maisons de ville, favoriser le
maintien sur place des résidents et renforcer la mixité sociale
Mesures pour les propriétaires et les locataires en
centre-ville
• 1 milliard d’euros pour la rénovation et la remise aux normes des logements
Mesures pour les propriétaires et les locataires en
centre-ville
• 1 milliard d’euros pour la rénovation et la remise aux normes des logements
• Une mission d’expertise sur le dispositif de défiscalisation « Malraux »
Mesures pour les propriétaires et les locataires en
centre-ville
• 1 milliard d’euros pour la rénovation et la remise aux normes des logements
• Une mission d’expertise sur le dispositif de défiscalisation « Malraux »
• Encourager l’accession à la propriété en centre-ville
Mesures pour les propriétaires et les locataires en
centre-ville
• 1 milliard d’euros pour la rénovation et la remise aux normes des logements
• Une mission d’expertise sur le dispositif de défiscalisation « Malraux »
• Encourager l’accession à la propriété en centre-ville
• Lutter contre insalubrité et dissuader les marchands de sommeil
Mesures pour les bailleurs et les
promoteurs immobiliers
Inciter au retour de salariés dans les centres villes, en renouvelant
l’offre avec des logements adaptés et diversifiés en centre ancien
Mesures pour les bailleurs et les promoteurs
immobiliers
• 1,5 milliard d’euros d’Action Logement pour acquérir et réhabiliter
des immeubles en centre-ville et les remettre à disposition des
salariés
Mesures pour les bailleurs et les promoteurs
immobiliers
• 1,5 milliard d’euros d’Action Logement pour acquérir et réhabiliter
des immeubles en centre-ville et les remettre à disposition des
salariés
• Orienter les moyens des établissements publics de l’État (Agence
nationale de l’habitat - Anah, Agence nationale pour la rénovation
urbaine - Anru, établissements publics fonciers - EPF) vers des
interventions en cœur de villes
Les mesures pour les résidents et
les visiteurs
Augmenter le plaisir à vivre et à venir en cœur de ville en offrant des
services de qualité et en donnant accès à de nouveaux services
Les mesures pour les résidents et les visiteurs
Un centre-ville connecté, avec un accès prioritaire à la fibre dans les cœurs de villes, mais pas
uniquement...
Le Wi-fi ou le Li-fi ?
Alors que le Wifi utilise les ondes radio du spectre électromagnétique, le Lifi utilise le spectre
optique et est unidirectionnel, en réception.
Moins cher
• Libéré des contraintes de fréquences et d’opérateurs, il représente un surcoût minime au niveau de l’éclairage.
Plus écologique
• Affranchi des connexions au réseau, le Lifi allège le bilan énergétique des transmissions de données qui ne
cesse par ailleurs de s'alourdir.
Plus sécurisé
Les ondes lumineuses ne traversant pas les murs, les risques de piratage sont beaucoup plus limités.
Plus rapide
• Côté débit, le Lifi serait jusqu’à 10 fois plus rapide que le Wifi.
Plus universel
• Le Lifi permet de connecter à Internet des lieux qui en étaient privés, par crainte des interférences (comme les
hôpitaux ou les avions), ou parce qu’inaccessibles (comme les parkings souterrains).
Plus localisé
• A l’instar du Wifi, le Lifi permet de télécharger des données, fichiers, vidéos... Mais il a un autre atout de taille
dans sa manche : la géo contextualisation. En d’autres termes, il permet de cibler les informations sur une zone
beaucoup plus précise.
Les mesures pour les résidents et les visiteurs
• Un centre-ville connecté, avec un accès prioritaire à la fibre dans les cœurs de villes, mais pas
uniquement...
• Une orientation prioritaire d’implantation des services publics dans les cœurs de villes
Les mesures pour les résidents et les visiteurs
•Un centre-ville connecté, avec un accès prioritaire à la fibre dans les cœurs de villes, mais pas
uniquement...
• Une orientation prioritaire d’implantation des services publics dans les cœurs de villes
• Les cœurs de villes parmi les « territoires d’innovation de grande ambition »
Les mesures pour les résidents et les visiteurs
•Un centre-ville connecté, avec un accès prioritaire à la fibre dans les cœurs de villes, mais pas
uniquement...
• Une orientation prioritaire d’implantation des services publics dans les cœurs de villes
• Les cœurs de villes parmi les territoires d’innovation de grande ambition
• Accompagner le développement des nouveaux espaces urbains : tiers–lieux et espaces de coworking
Les mesures pour les résidents et les visiteurs
•Un centre-ville connecté, avec un accès prioritaire à la fibre dans les cœurs de villes, mais pas
uniquement...
• Une orientation prioritaire d’implantation des services publics dans les cœurs de villes
• Les cœurs de villes parmi les territoires d’innovation de grande ambition
• Accompagner le développement des nouveaux espaces urbains : tiers–lieux et espaces de coworking
• Développement des mesures novatrice autour des règlementations salariales:
• Plages d'ouverture des magasins
• Ouverture au temps partagé et au multi-salariat, etc....
• Développer les solutions de mobilité en faveur des villes moyennes
Conclusion
Développer des espaces de vie et garantir un développement économique
durable constituent un double défi aujourd'hui pour les municipalités que seule
une politique active d'investissement peut dynamiser.
Point de rencontre et d'identification pour les habitants, d'attraction pour les
visiteurs, le centre-ville est le lieu de déploiement des activités commerciales.
Pour assurer son rayonnement, une réflexion stratégique globale doit être
menée au niveau de l'ensemble du territoire. Il est essentiel que les orientations
des nouvelles implantations définies à partir d'un schéma de développement
soient partagées par tous : enseignes, associations de commerçants, élus
territoriaux, riverains, chambres consulaires .
Travailler sur la question avant d’appliquer des
solutions
la création d’outils permettant
une évolution permanente ,
auto-financée, pragmatique,
évolutive à l’écoute du besoin
des habitants consom’acteurs
Fabriquer le moteur avant de mettre en route la machine
la création d’outils
permettant une évolution
permanente , auto-
financée, pragmatique,
évolutive à l’écoute du
besoin des habitants
consom’acteurs
Merci
Docosen action coeur de ville 2019
Docosen action coeur de ville 2019

Contenu connexe

Similaire à Docosen action coeur de ville 2019

Lancement de l’appel à projets Smart Region Territoire intelligent
Lancement de l’appel à projets Smart Region Territoire intelligentLancement de l’appel à projets Smart Region Territoire intelligent
Lancement de l’appel à projets Smart Region Territoire intelligentAgence du Numérique (AdN)
 
Municipales 2020 : académie des futurs élus by Medinsoft : 51 solutions pour ...
Municipales 2020 : académie des futurs élus by Medinsoft : 51 solutions pour ...Municipales 2020 : académie des futurs élus by Medinsoft : 51 solutions pour ...
Municipales 2020 : académie des futurs élus by Medinsoft : 51 solutions pour ...Medinsoft
 
Digital Wallonia : Dynamique pour une Smart Region - Frank Butstraen & Pascal...
Digital Wallonia : Dynamique pour une Smart Region - Frank Butstraen & Pascal...Digital Wallonia : Dynamique pour une Smart Region - Frank Butstraen & Pascal...
Digital Wallonia : Dynamique pour une Smart Region - Frank Butstraen & Pascal...NRB
 
Formation-action Développement économique urbain. Séance 4 - 18/09/14
Formation-action Développement économique urbain. Séance 4 - 18/09/14Formation-action Développement économique urbain. Séance 4 - 18/09/14
Formation-action Développement économique urbain. Séance 4 - 18/09/14crdsu
 
Saint-Brieuc-Agglomeration - La plateforme projet pour 2014-2020
Saint-Brieuc-Agglomeration - La plateforme projet pour 2014-2020Saint-Brieuc-Agglomeration - La plateforme projet pour 2014-2020
Saint-Brieuc-Agglomeration - La plateforme projet pour 2014-2020Alain Dejour
 
« Smart City », les services à l’usager au bout des doigts!
« Smart City », les services à l’usager au bout des doigts!« Smart City », les services à l’usager au bout des doigts!
« Smart City », les services à l’usager au bout des doigts!Mielabelo
 
Réanimer le Coeur historique de Liège
Réanimer le Coeur historique de LiègeRéanimer le Coeur historique de Liège
Réanimer le Coeur historique de LiègeMichel Péters
 
1. French Tech - présentation générale
1. French Tech - présentation générale1. French Tech - présentation générale
1. French Tech - présentation généraleDavid Monteau
 
Livret-Fiduciaire-Communes-et-EP-Fr-.ppt
Livret-Fiduciaire-Communes-et-EP-Fr-.pptLivret-Fiduciaire-Communes-et-EP-Fr-.ppt
Livret-Fiduciaire-Communes-et-EP-Fr-.pptMghrm
 
Réveil en Form' - Agence du Numérique
Réveil en Form' - Agence du NumériqueRéveil en Form' - Agence du Numérique
Réveil en Form' - Agence du NumériqueReveilenForm
 
Masterclass : les grands enjeux de la #Smartcity
Masterclass : les grands enjeux de la #SmartcityMasterclass : les grands enjeux de la #Smartcity
Masterclass : les grands enjeux de la #SmartcityStéphanie Roger
 
C2. Cœur de ville : redynamiser l’attractivité de son centre urbain en 2023
C2. Cœur de ville : redynamiser l’attractivité de son centre urbain en 2023C2. Cœur de ville : redynamiser l’attractivité de son centre urbain en 2023
C2. Cœur de ville : redynamiser l’attractivité de son centre urbain en 2023Cap'Com
 
Club des marques régionales - réunion le 8 juin 2017, FODALI
Club des marques régionales - réunion le 8 juin 2017, FODALIClub des marques régionales - réunion le 8 juin 2017, FODALI
Club des marques régionales - réunion le 8 juin 2017, FODALIEric Culnaert
 
Dynamiser son centre-ville par le programme Action Coeur de ville
Dynamiser son centre-ville par le programme Action Coeur de villeDynamiser son centre-ville par le programme Action Coeur de ville
Dynamiser son centre-ville par le programme Action Coeur de villeCap'Com
 

Similaire à Docosen action coeur de ville 2019 (20)

Lancement de l’appel à projets Smart Region Territoire intelligent
Lancement de l’appel à projets Smart Region Territoire intelligentLancement de l’appel à projets Smart Region Territoire intelligent
Lancement de l’appel à projets Smart Region Territoire intelligent
 
Municipales 2020 : académie des futurs élus by Medinsoft : 51 solutions pour ...
Municipales 2020 : académie des futurs élus by Medinsoft : 51 solutions pour ...Municipales 2020 : académie des futurs élus by Medinsoft : 51 solutions pour ...
Municipales 2020 : académie des futurs élus by Medinsoft : 51 solutions pour ...
 
Digital Wallonia : Dynamique pour une Smart Region - Frank Butstraen & Pascal...
Digital Wallonia : Dynamique pour une Smart Region - Frank Butstraen & Pascal...Digital Wallonia : Dynamique pour une Smart Region - Frank Butstraen & Pascal...
Digital Wallonia : Dynamique pour une Smart Region - Frank Butstraen & Pascal...
 
Formation-action Développement économique urbain. Séance 4 - 18/09/14
Formation-action Développement économique urbain. Séance 4 - 18/09/14Formation-action Développement économique urbain. Séance 4 - 18/09/14
Formation-action Développement économique urbain. Séance 4 - 18/09/14
 
Saint-Brieuc-Agglomeration - La plateforme projet pour 2014-2020
Saint-Brieuc-Agglomeration - La plateforme projet pour 2014-2020Saint-Brieuc-Agglomeration - La plateforme projet pour 2014-2020
Saint-Brieuc-Agglomeration - La plateforme projet pour 2014-2020
 
PVD-vfinale2.pdf
PVD-vfinale2.pdfPVD-vfinale2.pdf
PVD-vfinale2.pdf
 
« Smart City », les services à l’usager au bout des doigts!
« Smart City », les services à l’usager au bout des doigts!« Smart City », les services à l’usager au bout des doigts!
« Smart City », les services à l’usager au bout des doigts!
 
Plate forme gauche 2015
Plate forme gauche 2015Plate forme gauche 2015
Plate forme gauche 2015
 
smart_cities_jaunart.pdf
smart_cities_jaunart.pdfsmart_cities_jaunart.pdf
smart_cities_jaunart.pdf
 
Réanimer le Coeur historique de Liège
Réanimer le Coeur historique de LiègeRéanimer le Coeur historique de Liège
Réanimer le Coeur historique de Liège
 
1. French Tech - présentation générale
1. French Tech - présentation générale1. French Tech - présentation générale
1. French Tech - présentation générale
 
Livret-Fiduciaire-Communes-et-EP-Fr-.ppt
Livret-Fiduciaire-Communes-et-EP-Fr-.pptLivret-Fiduciaire-Communes-et-EP-Fr-.ppt
Livret-Fiduciaire-Communes-et-EP-Fr-.ppt
 
Réveil en Form' - Agence du Numérique
Réveil en Form' - Agence du NumériqueRéveil en Form' - Agence du Numérique
Réveil en Form' - Agence du Numérique
 
8 siglr ville-mtp
8 siglr ville-mtp8 siglr ville-mtp
8 siglr ville-mtp
 
Communiqué presse - Innovation dans les quartiers en renouvellement urbain
Communiqué presse - Innovation dans les quartiers en renouvellement urbainCommuniqué presse - Innovation dans les quartiers en renouvellement urbain
Communiqué presse - Innovation dans les quartiers en renouvellement urbain
 
Masterclass : les grands enjeux de la #Smartcity
Masterclass : les grands enjeux de la #SmartcityMasterclass : les grands enjeux de la #Smartcity
Masterclass : les grands enjeux de la #Smartcity
 
C2. Cœur de ville : redynamiser l’attractivité de son centre urbain en 2023
C2. Cœur de ville : redynamiser l’attractivité de son centre urbain en 2023C2. Cœur de ville : redynamiser l’attractivité de son centre urbain en 2023
C2. Cœur de ville : redynamiser l’attractivité de son centre urbain en 2023
 
Grand Lyon
Grand Lyon Grand Lyon
Grand Lyon
 
Club des marques régionales - réunion le 8 juin 2017, FODALI
Club des marques régionales - réunion le 8 juin 2017, FODALIClub des marques régionales - réunion le 8 juin 2017, FODALI
Club des marques régionales - réunion le 8 juin 2017, FODALI
 
Dynamiser son centre-ville par le programme Action Coeur de ville
Dynamiser son centre-ville par le programme Action Coeur de villeDynamiser son centre-ville par le programme Action Coeur de ville
Dynamiser son centre-ville par le programme Action Coeur de ville
 

Dernier

Volons au secours des abeilles, avec les jeunes - Mobilisez-vous.
Volons au secours des abeilles, avec les jeunes - Mobilisez-vous.Volons au secours des abeilles, avec les jeunes - Mobilisez-vous.
Volons au secours des abeilles, avec les jeunes - Mobilisez-vous.Christina Parmionova
 
Programme d'animations 2024 de la Réserve naturelle régionale d'Aulon
Programme d'animations 2024 de la Réserve naturelle régionale d'AulonProgramme d'animations 2024 de la Réserve naturelle régionale d'Aulon
Programme d'animations 2024 de la Réserve naturelle régionale d'AulonPhilippe Villette
 
The Shift Rapport d'Impact 2023 #WeMakeTheShift
The Shift Rapport d'Impact 2023 #WeMakeTheShiftThe Shift Rapport d'Impact 2023 #WeMakeTheShift
The Shift Rapport d'Impact 2023 #WeMakeTheShifttheshiftbelgium
 
Droit de l'espace à l' intention des nouveaux acteurs du secteur spatial
Droit de l'espace à l' intention des nouveaux acteurs du secteur spatialDroit de l'espace à l' intention des nouveaux acteurs du secteur spatial
Droit de l'espace à l' intention des nouveaux acteurs du secteur spatialVICTOR MAESTRE RAMIREZ
 
ARCOM répartition des temps de parole.pdf
ARCOM répartition des temps de parole.pdfARCOM répartition des temps de parole.pdf
ARCOM répartition des temps de parole.pdfEdouardHusson
 
Cérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pdf
Cérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pdfCérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pdf
Cérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pdfcommunication55
 
Retour en images sur la cérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pptx
Retour en images sur la cérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pptxRetour en images sur la cérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pptx
Retour en images sur la cérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pptxcommunication55
 

Dernier (7)

Volons au secours des abeilles, avec les jeunes - Mobilisez-vous.
Volons au secours des abeilles, avec les jeunes - Mobilisez-vous.Volons au secours des abeilles, avec les jeunes - Mobilisez-vous.
Volons au secours des abeilles, avec les jeunes - Mobilisez-vous.
 
Programme d'animations 2024 de la Réserve naturelle régionale d'Aulon
Programme d'animations 2024 de la Réserve naturelle régionale d'AulonProgramme d'animations 2024 de la Réserve naturelle régionale d'Aulon
Programme d'animations 2024 de la Réserve naturelle régionale d'Aulon
 
The Shift Rapport d'Impact 2023 #WeMakeTheShift
The Shift Rapport d'Impact 2023 #WeMakeTheShiftThe Shift Rapport d'Impact 2023 #WeMakeTheShift
The Shift Rapport d'Impact 2023 #WeMakeTheShift
 
Droit de l'espace à l' intention des nouveaux acteurs du secteur spatial
Droit de l'espace à l' intention des nouveaux acteurs du secteur spatialDroit de l'espace à l' intention des nouveaux acteurs du secteur spatial
Droit de l'espace à l' intention des nouveaux acteurs du secteur spatial
 
ARCOM répartition des temps de parole.pdf
ARCOM répartition des temps de parole.pdfARCOM répartition des temps de parole.pdf
ARCOM répartition des temps de parole.pdf
 
Cérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pdf
Cérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pdfCérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pdf
Cérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pdf
 
Retour en images sur la cérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pptx
Retour en images sur la cérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pptxRetour en images sur la cérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pptx
Retour en images sur la cérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pptx
 

Docosen action coeur de ville 2019

  • 1.
  • 2. Chef de projet de dynamisation des territoires grâce au digital, au Design Thinking et à l'Agilité. Architecte de conversion commerciale grâce au digital. Les entreprises, les groupement de commerçant, les collectivitées locales font appel à mes compétences dans le domaine du retail, du développement de projet de dynamisation de territoire, de centre-ville , de zone commerciales , de E-commerce, du Cloud , du SAAS, et la génération de prospect. Dominique Choisel
  • 3. Le commerce est au cœur de l’activité économique de nos centres villes « Nos villes ont besoin du commerce pour rester des lieux de vie et d’activité. En associant nos énergies, nous avons tous les moyens de le réaliser. » Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances Delphine Gény-Stephann, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances
  • 4. Augmenter le plaisir à vivre et à venir en cœur de ville en offrant des services de qualité et en donnant accès à de nouveaux outils
  • 6. Les villes moyennes • 23% de la population • 26% de l’emploi • 1/3 des établissement de santé • 1/3 des quartiers prioritaires • 82% ont un taux de chômage supérieur à la moyenne nationale • 7% de moins de diplômés de l ’enseignement supérieur • Taux de vacances supérieur de 1,6% • Taux de pauvreté supérieur de 3,3% Études du CGET et du CGEDD à paraître début 2018
  • 7. Les atouts du plan • Villes moyennes – 80 000 /135 000 habitants • Bon maillage • Un budget cohérent 22 M€ par commune • Villes de rayonnement régional qui ont un rôle de centralité pour leur bassin de vie • Hors d’une metropole Mise en place opérationnelle Processus décisionnel
  • 8. Un contrat sur-mesure qui inclut toutes les parties prenantes • Le soutien de l’État se formalisera par un contrat cadre qui engagera la commune, son intercommunalité et les partenaires du plan. • Le contrat intègrera toutes les démarches en cours d’élaboration : c’est aussi un contrat de simplification. • Il s’agit d’un contrat « sur-mesure » qui devra répondre de façon concrète aux enjeux locaux et aux besoins exprimés par la population et les entreprises. • Un accompagnement « sur-mesure » des communes et de leur intercommunalité
  • 10. Un contrat qui inclut toutes les parties prenantes • Le soutien de l’État se formalisera par un contrat cadre qui engagera la commune, son intercommunalité et les partenaires du plan. • Le contrat intègrera toutes les démarches en cours d’élaboration : c’est aussi un contrat de simplification. • Il s’agit d’un contrat « sur-mesure » qui devra répondre de façon concrète aux enjeux locaux et aux besoins exprimés par la population et les entreprises
  • 11. Les villes dont le projet est abouti contractualiseront dès 2018. Celles dont le projet est en cours d’élaboration établiront un protocole de préfiguration du contrat en 2018.
  • 12. Un accompagnement« sur-mesure » des communes et de leur intercommunalité Le maire ou le président de l’intercommunalité, selon le cas, pilote la réalisation des actions et assure la maîtrise d’oeuvre urbaine du projet Mairies et intercommunalités Ils agiront concrètement dans le périmètre défini par des investissements nouveaux et/ou un renforcement de leurs interventions Partenaires nationaux et régionaux, publics et privés Le préfet recueille les expressions d’intérêt, coordonne les services et mobilise les moyens de l’État. Il anime le partenariat localement. Commissariat général à l’égalité des territoires Il coordonne l’ensemble du dispositif et anime la mission nationale d’appui. Pilote local Acteurs Animateur et relais de l’état Coordonne et anime au niveau national Services et agences de l’État Projet de territoire
  • 13. Vers une vision partagée du territoire • Place à une vraie gouvernance, avec des indicateurs de suivi du progrès et des actions en cours (ex: mesure de l'impact de la consommation en digital, de la vitalité du centre ville, etc.). • Place au Place Making et au design de service • Place à une attitude différente, à une attitude de : • Co-construction • Co-ordination • Co-llaboration • Co-opération • Ouverture d'une fabrique centre-ville • "Forcer" un mentoring métropolitain
  • 18. 5 Milliards d’euros pour faire quoi ? • Renforcer le pouvoir d’action des collectivités (25 M€ de l’Anah*pour les chefs de projet de territoire, 50 M€ de la Caisse des dépôts pour l’ingénierie) • Réhabiliter les logements et améliorer leur performance énergétique (1,2 Md€ de l’Anah) • Acquérir et réhabiliter des immeubles en centre-ville pour loger des salariés (1,5 Md€ d’Action Logement) • Développer une nouvelle offre commerciale en centre-ville et rééquilibrer les conditions d’implantation avec la périphérie • Accompagner les commerçants dans la transition numérique et la mise en place de e- services de qualité • Simplifier les démarches et centraliser les demandes de financement des projets grâce à l’Opération de revitalisation de territoire • Dispenser les commerces de demande d’autorisation auprès de la commission départementale pour s’implanter en centre-ville • Lancement d’un concours international invitant les architectes, paysagistes et designers à « Réinventer les cœurs de ville »
  • 19. Financement 5 milliards d’euros sur 5 ans Caisse des dépots 20% Prêts 14% Action logement 28% 14% Agence Nationale de l'habitat 24%
  • 20. La caisse des dépôts 1 Md€ de fonds propres de la Caisse des dépôts : • 50 millions d’euros pour soutenir de l’ingénierie et des expertises • 50 millions d’euros pour accompagner les démarches innovantes et l’amorçage de solutions « Smart » • 200 millions d’euros pour garantir la mise en place de sociétés foncières dédiées au commerce et à l’activité économique et des outils d’économie mixte adaptés • 700 millions d’euros pour accompagner les projets de développement de ces territoires en investissant aux côtés des acteurs économiques Des prêts de la Caisse des dépôts : • Un prêt « Rénovation Coeur de Ville » pouvant représenter 700 millions d’euros (extension aux Opérations de revitalisation du territoire du Prêt Renouvellement urbain aménagement) • Des dispositifs de soutien au logement social
  • 21. Un Financement "accompagné" "Se donner les moyens" Un plan guide stratégique Des outils Un allègement des normes et autorisations
  • 22. ORT L’Opération de revitalisation de territoire (ORT) : un périmètre prioritaire d’intervention pour faciliter et accélérer la concrétisation des projets
  • 23. Mesures pour les communes et les intercommunalités ORT Mobiliser l’expertise et les ressources de tous les acteurs concernés pour la rénovation des centres villes afin de faciliter la réalisation des projets portés par la collectivité Contrat intégrateur unique la visibilité « guichet unique » centralisant les demandes de financement OR T Préfet Les préfets mobiliseront la Dotation de soutien à l’investissement local pour cofinancer des projets d’investissement s Donner aux collectivités les moyens de renforcer les équipes de maîtrise d’œuvre urbaine et la coordination des projets dans la durée L’Agence nationale de l’habitat (Anah) • 25 millions d’euros au cofinancement exceptionnel • 50 % du salaire du responsable recruté • 50 millions d’euros de subventions sera, par ailleurs, consacrée au cofinancement des dépenses d’études Caisse des dépôts (CDC) • Les conventions « Centres villes de demain • 50 millions d’euros de fonds propres sur cinq ans pour soutenir l’accès à l’ingénierie et aux meilleures expertise • sites patrimoniaux remarquables • Prêt renouvellement urbain aménagement Agences publiques (Anru, Anah, Epareca, Cerema, EPF ARS,…) agiront ensemble dans le périmètre des ORT, Dotation de soutien à l’investissement local (615 millions d’euros en 2018) (2 enveloppes) Simplifier les démarches
  • 24. Innovation Innover et expérimenter pour « refaire la ville sur la ville » de manière plus durable
  • 25. Innovation • Un concours international « Réinventer les cœurs de ville » • Anah financera à hauteur de 20 millions d’euros des actions expérimentales menées dans le domaine de l’amélioration de l’habitat dès lors qu’elles rentrent dans ses priorités d’intervention. • 50 millions d’euros de fonds propres pour aider à concevoir et accompagner l’amorçage et la réalisation d’initiatives innovantes « Smart », qui visent à développer des solutions performantes • Installer une culture partagée de la ville durable de demain et bénéficier du partage d’expériences existantes. L’engagement dans la démarche de labellisation ÉcoQuartier dans certains quartiers permettra aux collectivités du plan d’accéder aux ressources
  • 26. L'innovation, la clé du succès du commerce de demain Ouverture des: • Plateformes d'innovation, au benchmarking des innovation commerciales • Fonds d'aide à la créativité • Obligations de mise en accessibilité des commerces par les propriétaires • Facilitations des reprises de commerces • Innitiatives de marketing et affichage digitalisé
  • 27. Innovation Avoir de bonnes idées ne suffit pas pour une innovation continue. Avoir un bon management du process de l'innovation, se donner les moyens et les outils pour créer pas seulement des idées mais des valeurs , une culture et une mentalité innovatrice sont la base d'un système innovant pérenne.
  • 28. Les mesures pour les commerces, activités économiques et de services Développer une nouvelle offre commerciale en centre-ville et rééquilibrer les conditions d’implantation avec la périphérie
  • 29. Réguler le développement du commerce de périphérie • Dans le cadre des Opérations de revitalisation de territoire (ORT), le volet « commerce de centre-ville » intègrera des actions sur le centre-ville afin de renforcer les complémentarités commerciales avec la périphérie Lesmesurespourlescommerces,activitéséconomiqueset deservices
  • 30. Réguler le développement du commerce de périphérie L'innovation doit être stratégique et coopérante entre le centre-ville et la périphérie, elle doit viser une réussite commune. Expérience population Complémentarité Lesmesurespourlescommerces,activitéséconomiqueset deservices Partenariats équilibre intelligence
  • 31. Réguler le développement du commerce de périphérie • Réguler le développement du commerce de périphérie • « commerce de centre-ville » intègrera des actions sur le centre-ville afin de renforcer les complémentarités commerciales avec la périphérie • Une mission sera lancée début 2018 par le Premier ministre sur les distorsions fiscales entre commerces physiques et numériques pouvant affecter toutes les formes de commerce et notamment les activités de centre-ville. Partenariats équilibre intelligence Expérience population Complémentarité Lesmesurespourlescommerces,activitéséconomiqueset deservices
  • 32. Réguler le développement du commerce de périphérie Animer et optimiser les flux Aménager l'adoption de technologies digitales Assouplir les normes autour des horaires d'ouverture et du multi-salariat Partenariats équilibre intelligence Expérience population Complémentarité Financement indirect des entreprises étrangères (Pub Réseaux sociaux )–Concurrence déloyale (Internet) Lesmesurespourlescommerces,activitéséconomiqueset deservices
  • 33. Vers une évolution de la fiscalité du commerce Une mission sera lancée début 2018 par le Premier ministre sur les distorsions fiscales entre commerces physiques et numériques pouvant affecter toutes les formes de commerce et notamment les activités de centre-ville. Lesmesurespourlescommerces,activitéséconomiqueset deservices
  • 34. Attirer des locomotives commerciales dans les cœurs de ville : vers une suppression du seuil de déclenchement de la commission départementale d’aménagement commercial (CDAC)Pour favoriser l’implantation de projets commerciaux dans les centres des villes moyennes décidant d’une Opération de revitalisation de territoire, ces projets seront dispensés de la procédure d’autorisation d’exploitation commerciale, dans les conditions que fixera le législateur. Lesmesurespourlescommerces,activitéséconomiqueset deservices
  • 35. Renforcer les moyens d’intervention en faveur de l’attractivité commerciale des cœurs de ville • Le fonds de soutien aux activités commerciales (Fisac), lors des appels à projets, donnera une priorité aux centres villes et financera l’ingénierie nécessaire aux communes et intercommunalités. • Dans chaque région, l’intervention d’une foncière commerces et activités sera incitée, pour travailler à la localisation d’activités commerciales, artisanales, tertiaires et de services. • Des postes de managers du commerce en centre-ville seront créés. Ils permettront la mise en place de stratégies commerciales et d’assurer leur suivi. Un programme de qualification/formation de ces manageurs complétera le dispositif pour répondre aux évolutions du métier. Lesmesurespourlescommerces,activitéséconomiqueset deservices
  • 36. Favoriser l’intégration du digital dans le business modèle des commerçants Les chambres de commerce et d’industrie (CCI) accompagneront la transformation numérique des commerces de centre-ville en proposant des e-services de qualité. Il s’agit de favoriser la complémentarité entre commerce physique et e-commerce. Lesmesurespourlescommerces,activitéséconomiqueset deservices … mais aussi une restructuration de normes autour de la réglementation de prix, ainsi qu'une intégration d'indicateurs de mesure du succès de ce business modèle
  • 37. En complément du déploiement de ces stratégies digitales, les CCI développeront l’offre de formations portant sur la qualité d’accueil et de service des commerces physiques.
  • 38. Un centre de ressources national sur le commerce de centre-ville • Un portail • Une plateforme numérique de mise en relation • La diffusion de programmes spécifiques aux marchés • Des boites à outils • Des animations promues aussi de manière digitale et sur des plateformes nationales
  • 39. Une étude relative à la vacance commerciale et à la situation des commerces des villes moyennes
  • 40. Accompagner des projets économiques, hôtels d’entreprises, nouveaux espaces de travail, projets touristiques, maisons de santé… • Un portail • Une plateforme numérique de mise en relation • La diffusion de programmes spécifiques aux marchés • Des boites à outils • Des animations promues aussi de manière digitale et sur des plateformes nationales
  • 41. Mesures pour les propriétaires et les locataires en centre-ville Inciter à la rénovation des logements et maisons de ville, favoriser le maintien sur place des résidents et renforcer la mixité sociale
  • 42. Mesures pour les propriétaires et les locataires en centre-ville • 1 milliard d’euros pour la rénovation et la remise aux normes des logements
  • 43. Mesures pour les propriétaires et les locataires en centre-ville • 1 milliard d’euros pour la rénovation et la remise aux normes des logements • Une mission d’expertise sur le dispositif de défiscalisation « Malraux »
  • 44. Mesures pour les propriétaires et les locataires en centre-ville • 1 milliard d’euros pour la rénovation et la remise aux normes des logements • Une mission d’expertise sur le dispositif de défiscalisation « Malraux » • Encourager l’accession à la propriété en centre-ville
  • 45. Mesures pour les propriétaires et les locataires en centre-ville • 1 milliard d’euros pour la rénovation et la remise aux normes des logements • Une mission d’expertise sur le dispositif de défiscalisation « Malraux » • Encourager l’accession à la propriété en centre-ville • Lutter contre insalubrité et dissuader les marchands de sommeil
  • 46. Mesures pour les bailleurs et les promoteurs immobiliers Inciter au retour de salariés dans les centres villes, en renouvelant l’offre avec des logements adaptés et diversifiés en centre ancien
  • 47. Mesures pour les bailleurs et les promoteurs immobiliers • 1,5 milliard d’euros d’Action Logement pour acquérir et réhabiliter des immeubles en centre-ville et les remettre à disposition des salariés
  • 48. Mesures pour les bailleurs et les promoteurs immobiliers • 1,5 milliard d’euros d’Action Logement pour acquérir et réhabiliter des immeubles en centre-ville et les remettre à disposition des salariés • Orienter les moyens des établissements publics de l’État (Agence nationale de l’habitat - Anah, Agence nationale pour la rénovation urbaine - Anru, établissements publics fonciers - EPF) vers des interventions en cœur de villes
  • 49. Les mesures pour les résidents et les visiteurs Augmenter le plaisir à vivre et à venir en cœur de ville en offrant des services de qualité et en donnant accès à de nouveaux services
  • 50. Les mesures pour les résidents et les visiteurs Un centre-ville connecté, avec un accès prioritaire à la fibre dans les cœurs de villes, mais pas uniquement...
  • 51. Le Wi-fi ou le Li-fi ? Alors que le Wifi utilise les ondes radio du spectre électromagnétique, le Lifi utilise le spectre optique et est unidirectionnel, en réception. Moins cher • Libéré des contraintes de fréquences et d’opérateurs, il représente un surcoût minime au niveau de l’éclairage. Plus écologique • Affranchi des connexions au réseau, le Lifi allège le bilan énergétique des transmissions de données qui ne cesse par ailleurs de s'alourdir. Plus sécurisé Les ondes lumineuses ne traversant pas les murs, les risques de piratage sont beaucoup plus limités. Plus rapide • Côté débit, le Lifi serait jusqu’à 10 fois plus rapide que le Wifi. Plus universel • Le Lifi permet de connecter à Internet des lieux qui en étaient privés, par crainte des interférences (comme les hôpitaux ou les avions), ou parce qu’inaccessibles (comme les parkings souterrains). Plus localisé • A l’instar du Wifi, le Lifi permet de télécharger des données, fichiers, vidéos... Mais il a un autre atout de taille dans sa manche : la géo contextualisation. En d’autres termes, il permet de cibler les informations sur une zone beaucoup plus précise.
  • 52. Les mesures pour les résidents et les visiteurs • Un centre-ville connecté, avec un accès prioritaire à la fibre dans les cœurs de villes, mais pas uniquement... • Une orientation prioritaire d’implantation des services publics dans les cœurs de villes
  • 53. Les mesures pour les résidents et les visiteurs •Un centre-ville connecté, avec un accès prioritaire à la fibre dans les cœurs de villes, mais pas uniquement... • Une orientation prioritaire d’implantation des services publics dans les cœurs de villes • Les cœurs de villes parmi les « territoires d’innovation de grande ambition »
  • 54. Les mesures pour les résidents et les visiteurs •Un centre-ville connecté, avec un accès prioritaire à la fibre dans les cœurs de villes, mais pas uniquement... • Une orientation prioritaire d’implantation des services publics dans les cœurs de villes • Les cœurs de villes parmi les territoires d’innovation de grande ambition • Accompagner le développement des nouveaux espaces urbains : tiers–lieux et espaces de coworking
  • 55. Les mesures pour les résidents et les visiteurs •Un centre-ville connecté, avec un accès prioritaire à la fibre dans les cœurs de villes, mais pas uniquement... • Une orientation prioritaire d’implantation des services publics dans les cœurs de villes • Les cœurs de villes parmi les territoires d’innovation de grande ambition • Accompagner le développement des nouveaux espaces urbains : tiers–lieux et espaces de coworking • Développement des mesures novatrice autour des règlementations salariales: • Plages d'ouverture des magasins • Ouverture au temps partagé et au multi-salariat, etc.... • Développer les solutions de mobilité en faveur des villes moyennes
  • 56. Conclusion Développer des espaces de vie et garantir un développement économique durable constituent un double défi aujourd'hui pour les municipalités que seule une politique active d'investissement peut dynamiser. Point de rencontre et d'identification pour les habitants, d'attraction pour les visiteurs, le centre-ville est le lieu de déploiement des activités commerciales. Pour assurer son rayonnement, une réflexion stratégique globale doit être menée au niveau de l'ensemble du territoire. Il est essentiel que les orientations des nouvelles implantations définies à partir d'un schéma de développement soient partagées par tous : enseignes, associations de commerçants, élus territoriaux, riverains, chambres consulaires .
  • 57. Travailler sur la question avant d’appliquer des solutions la création d’outils permettant une évolution permanente , auto-financée, pragmatique, évolutive à l’écoute du besoin des habitants consom’acteurs
  • 58. Fabriquer le moteur avant de mettre en route la machine la création d’outils permettant une évolution permanente , auto- financée, pragmatique, évolutive à l’écoute du besoin des habitants consom’acteurs
  • 59. Merci

Notes de l'éditeur

  1. Je me présente je m’appelle henri
  2. Autofinancement
  3. Garder en soi l’envie de revenir dans son quartier, sa ville .. Car on y aura gardé des souvenir de vie fort imprégnation positive, Offrir une expérience , Il s'agit non seulement de recréer des centres de villes mais aussi de les rendre agiles, adaptables , à l’écoute des nouvelles habitudes de consommation, bien plus que de faire une liste des besoins des habitants ,  il s’agit d’aller au-delà d’une vision limitée par l’intêret d’un groupe et de répondre à des besoins sociétaux actuels qui sont parfois étrangers aux groupes intéressés : politiques et commerçant ou regroupement de commerçant, activités culturelles, et même aux services Web habituels (le monde est a notre portée)
  4. Villes moyennes – 80 000 /135 000 habitants Bon maillage Un budget cohérent 22 M€ par commune « Nous sommes en présence de villes "moyennes" de 8000 (Chinon) à 135 000 (Limoges) habitants en 2014,. bon maillage territorial et ont en grande majorité un véritable besoin de revitalisation. Bien entendu, il sera toujours temps de discuter au cas par cas de quelques villes qui auraient pu être intégrées (Amiens, Tourcoing, Sarcelles...) besoin (Vannes, Bayonne...) ; mais dans l'ensemble, la liste est cohérente ». plus de 22 M€ par commune) est également cohérent avec les objectifs fixés. On é vite saupoudrage et on permet un véritable amorçage financier pour une revitalisation des centres-villes. L'enjeu maintenant reste d'assurer la mise en place opérationnelle du dispositif avec toutes les parties prenantes locales. aides et les axes de développement doivent être analysés territoire par territoire ; nul doute que des villes comme Sedan ou Cayenne n'ont pas les mêmes problématiques... »  Il faudra que les acteurs locaux s'emparent du dispositif pour assurer un processus décisionnel fluide pour développer une
  5. « Nous sommes en présence de villes "moyennes" de 8000 (Chinon) à 135 000 (Limoges) habitants en 2014,. bon maillage territorial et ont en grande majorité un véritable besoin de revitalisation. Bien entendu, il sera toujours temps de discuter au cas par cas de quelques villes qui auraient pu être intégrées (Amiens, Tourcoing, Sarcelles...) besoin (Vannes, Bayonne...) ; mais dans l'ensemble, la liste est cohérente ». plus de 22 M€ par commune) est également cohérent avec les objectifs fixés. On é vite saupoudrage et on permet un véritable amorçage financier pour une revitalisation des centres-villes. L'enjeu maintenant reste d'assurer la mise en place opérationnelle du dispositif avec toutes les parties prenantes locales. aides et les axes de développement doivent être analysés territoire par territoire ; nul doute que des villes comme Sedan ou Cayenne n'ont pas les mêmes problématiques... »  Il faudra que les acteurs locaux s'emparent du dispositif pour assurer un processus décisionnel fluide pour développer une
  6. 2018 Communes dont le projet pour le centre-ville est abouti, l’ingénierie et la gouvernance opérationnelles, prêtes à la mise en œuvre dès 2018. 2019 Communes avec diagnostic et projet partiel, gouvernance et/ou ingénierie à consolider. Elles seront accompagnées en 2018 pour finaliser leur démarche en 2019. 2020 Communes avec diagnostic de situation incomplet et sans projet de territoire opérationnel. Elles se verront proposer, si besoin, des crédits d’étude et un cofinancement d’une direction de projet pour construire le plan d’actions, pour une contractualisation en 2019/2020.
  7. contrat « sur-mesure » qui devra répondre de façon concrète aux enjeux locaux démarches en cours d’élaboration
  8. contrat « sur-mesure » qui devra répondre de façon concrète aux enjeux locaux démarches en cours d’élaboration
  9. contrat « sur-mesure » qui devra répondre de façon concrète aux enjeux locaux démarches en cours d’élaboration
  10. contrat  « sur-mesure » qui devra répondre  de façon concrète aux enjeux locaux  démarches en cours d’élaboration Intégrer le changement d'habitudes, l'évolution de l'habitant
  11. Agence nationale de l’habitat
  12. L’Opération de revitalisation de territoire (ORT) CPNTRAT INTEGRATEUR UNIQUE :ce dispositif, à l’initiative de la commune, définit un périmètre d’intervention sur la base d’un projet de territoire. Il traite de tous les enjeux de développement (habitat, commerce, mobilité, services, développement économique, etc.). Il réduira donc les démarches contractuelles parallèles des collectivités territoriales. Il réduira donc les démarches contractuelles parallèles des collectivités territoriales. La réussite des projets de requalification en centre-ville dépend en grande partie de la qualité du pilotage technique, de la création d’une véritable maîtrise d’œuvre urbaine et de la mise en réseau de tous les intervenants. L’Agence nationale de l’habitat (Anah) consacrera sur la durée du plan
  13. destination de promoteurs associés à des architectes, paysagistes et designers, sur des terrains ou des immeubles à reconvertir dans les villes. Les démarches d’innovation « Smart », qui visent à développer des solutions performantes dans des domaines prioritaires (mobilités, véhicules autonomes, éclairage public et stationnement intelligent, civic tech…), seront étendues aux villes moyennes, la Caisse des dépôts prévoyant d’y affecter 50 millions d’euros de fonds propres pour aider à concevoir et accompagner l’amorçage et la réalisation d’initiatives innovantes. Installer une culture partagée de la ville durable de demain et bénéficier du partage d’expériences existantes. L’engagement dans la démarche de labellisation ÉcoQuartier dans certains quartiers permettra aux collectivités du plan d’accéder aux ressources du club (accompagnement par les services de l’État et les partenaires locaux de la démarche, accès au programme de formation, capitalisation thématique ou territoriale, mise en réseau...)Installer une culture partagée de la ville durable de demain et bénéficier du partage d’expériences existantes.
  14. Innovation continue. Il s'agit non seulement de recréer des centres de villes mais aussi de les rendre agiles, adaptables , à l’écoutes des nouvelles habitudes de consommation, bien plus que de faire une liste des besoins des habitants , il s’agit d’aller au-delà d’une vision limitée par l’intêret d’un groupe et de répondre à des besoins sociétaux actuels qui sont parfois étrangers aux groupes intéressés : politiques et commerçant ou regroupement de commerçant, activités culturelles, et même aux services Web habituels (le monde est a notre portée)
  15. ORT
  16. Les CCI élaboreront des stratégies digitales (sites web et distribution, e- référencement…) avec les commerçants afin d’encourager la progression du click & collect (mise à disposition de plateformes web dédiées) et de favoriser l’implantation de conciergeries numériques en centre-ville.
  17. outil interministériel au service des porteurs de projets. Différents guides et modules d’autodiagnostic de la situation commerciale, des fiches-types de revitalisation exemplaire de cellules commerciales et d’activités professionnelles, et d’autres conseils concrets seront proposés ou renforcés. Le site deviendra la plateforme d’orientation des porteurs de projets de revitalisation des villes moyennes.
  18. l s’agit de pouvoir mesurer et suivre l’évolution des taux de vacance et d’autres indicateurs de fragilité du tissu commercial en centre-ville afin d’analyser les dynamiques et d’anticiper les différents phénomènes pour aider les pouvoirs publics dans leurs prises de décisions.
  19. Pour accompagner les porteurs de projet, la Caisse des dépôts a prévu d’engager 700 millions d’euros de fonds propres sur ces sujets.
  20. Agence nationale pour l’habitat (Anah) prévoit de consacrer 1 milliard d’euros d’aides aux travaux pour la réhabilitation, l’amélioration énergétique et l’adaptation des logements immeubles La rénovation énergétique des logements privés (hors parc social) es mesures en faveur de l’amélioration de la gouvernance des copropriétés s
  21. dispositif de défiscalisation destiné aux contribuables français fortement imposés qui souhaitent réduire leurs impôts et participer à la conservation du patrimoine national en se portant acquéreurs d’un Monument historique. Objectif : analyser l’effet incitatif des projets d’investisseurs privés dans la restauration du patrimoine ancien, en particulier dans les cœurs de ville
  22. Réforme du prêt à taux zéro (PTZ), examiné actuellement au Parlement, vise à -les besoins des villes moyennes situées en zone détendue (B2 et C), - réhabilitation des logements anciens.
  23. l’Anah financera à hauteur de 40 millions d’euros les déficits d’opérations de rénovation d’immeubles privés dégradés ou insalubres, pour créer une offre de logements favorisant la mixité sociale (accession, logements hlm…). +1,2 Md€ pour l’accompagnement des projets
  24. de 2018 et pour cinq ans, Action logement investira 1,5 milliard d’euros sous forme de subventions et de prêts pour financer des opérations d’acquisition/amélioration. Cela représente un potentiel de réhabilitation de plusieurs centaines d’immeubles par an.
  25. Le montage d’opérations en vente d’immeuble à rénover sera simplifié en centres anciens dégradés l’Anah par les sociétés publiques locales (SPL) et les élus locaux. Pour s’assurer de la maîtrise foncière à des coûts maîtrisés et compatibles avec l’équilibre financier des opérations, les créations ou extensions d’EPF seront soutenues, lorsqu’elles sont nécessaires, car. Les aménageurs seront mobilisés pour assurer la maîtrise d’ouvrage des opérations de revitalisation des territoires. E n cas d’absence sur le territoire, la création d’aménageurs en partenariat avec les collectivités concernées sera soutenue, si nécessaire sous la forme de filiales ou par extension des périmètres d’intervention des établissements publics à caractère administratif (EPA). Pour garantir la mise en place de sociétés foncières dédiées au commerce et à l’activité économique, la Caisse des dépôts mobilisera 200 millions d’euros de fonds propres sur cinq ans. Dans le cadre du doublement du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU), l’Anru pourra améliorer le financement des programmes urbains dans les cœurs de ville relevant du NPNRU.
  26. Augmenter le plaisir à vivre et à venir en cœur de ville en offrant des services de qualité et en donnant accès à de nouveaux services
  27. Le renforcement des équipements en WIFI public permettra d’améliorer la connexion des résidents ou visiteurs au cœur des villes.
  28. uvrir des lieux propices à améliorer les liens sociaux et la qualité de vie en centre-ville : cinémas, médiathèques avec espaces de travail, habitat inclusif en faveur des personnes âgées et handicapées, locaux favorisant le lien social et intergénérationnel…SOCIETAL
  29. L’appel à projets « Territoires d’innovation de grande ambition » du PIA3, doté de 500 millions d’euros (dont 200 millions d’euros de subventions), qui sera lancé au premier semestre 2018, ouvrira plus largement sur la diversité des enjeux territoriaux, notamment dans les villes moyennes, pour encourager les approches innovantes et en faire des vitrines de l’innovation au plan national et international.
  30. Télétravail, denormandie En cours 20%
  31. uite aux Assises nationales de la mobilité clôturées le 13 décembre 2017, le Gouvernement prépare une loi d’orientation des mobilités pour le printemps 2018. De nombreuses propositions issues des Assises de la mobilité concernent les villes moyennes pour améliorer leur accessibilité, au travers de la couverture de tout le territoire en autorités organisatrices, du développement des plateformes de mobilité, du covoiturage et de solutions innovantes dans les territoires où l’offre de transports publics n’est pas suffisante. Le besoin de désenclavement routier et ferroviaire fait partie des réflexions du Conseil d’orientations des infrastructures dont la vision sera présentée fin janvier 2018.
  32. favoriser la réimplantation du commerce de proximité au cœur de la ville afin de réactiver la consommation dans les centres-villes. Ne pas opposer mais compléter les services des zones commerciales à proximitées Notre action doit conforter les commerces existants, donner une nouvelle impulsion économique à la ville et favorise le développement durable. Interface avec les différents acteurs - services spécialisés de la ville (commerce, voirie, urbanisme), associations de commerçants, riverains, professionnels de l'immobilier commercial, partenaires financiers, chambres consulaires, le
  33. "'If I had an hour to solve a problem I'd spend 55 minutes thinking about the problem and 5 minutes thinking about solutions."
  34. Il s'agit non seulement de recréer des centres de villes mais aussi de les rendre agiles, adaptables , à l’écoutes des nouvelles habitudes de consommation, bien plus que de faire une liste des besoins des habitants , il s’agit d’aller au-delà d’une vision limitée par l’intérêt d’un groupe et de répondre à des besoins sociétaux actuels politiques et commerçant (ou regroupement de commerçant, activités culturelles,) et même aux services Web habituels (le monde est a notre portée)