Professionnalisme, pertinence et bienveillance
au service des performances
1
Catalogue
Egalité professionnelle,
mixité
NOTRE OFFRE CATALOGUE
AU SERVICE DE VOS BESOINS
Disponible en vidéo
Disponible en vidéo
« Ca te dérangerait de… »
Où l’on ...
NOTRE OFFRE CATALOGUE
AU SERVICE DE VOS BESOINS
Disponible en vidéo
Disponible en vidéo
La grossesse
Où l’on voit que la p...
NOTRE OFFRE CATALOGUE
AU SERVICE DE VOS BESOINS
L'équité des rémunérations
Dans un premier temps, on assiste à une discuss...
NOTRE OFFRE CATALOGUE
AU SERVICE DE VOS BESOINS
Typiquement
Bruno recherche un nouvel ingénieur. Quelle surprise lorsque l...
NOTRE OFFRE CATALOGUE
AU SERVICE DE VOS BESOINS
Situations "Les femmes et la rémunération"
1. Les sources
Comment Sophie a...
NOTRE OFFRE CATALOGUE
AU SERVICE DE VOS BESOINS
VARIATIONS SUR LE GENRE
Exploration des clichés femme / homme à travers 3 ...
9
Ils nous ont fait confiance :
Decommedia saynètes egalité mixité
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Decommedia saynètes egalité mixité

286 vues

Publié le

Catalogue présentant les séquences théâtrales de Decommedia sur l’égalité professionnelle

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
286
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Decommedia saynètes egalité mixité

  1. 1. Professionnalisme, pertinence et bienveillance au service des performances 1 Catalogue Egalité professionnelle, mixité
  2. 2. NOTRE OFFRE CATALOGUE AU SERVICE DE VOS BESOINS Disponible en vidéo Disponible en vidéo « Ca te dérangerait de… » Où l’on voit que certaines questions ne se posent pas s’il s’agit d’un homme, blanc, jeune, et en bonne santé… Albert recherche un nouveau manager et pense recruter une candidate. Il s’adresse à Bernard pour savoir si ça le dérangerait d’être dirigé par une femme… Quiproquo Où l’on voit que contrairement aux anges, les métiers semblent avoir un sexe… Suite à contre temps du chef de service, Denis descend chercher le nouvel ingénieur à l’accueil. Dans le hall il y a deux personnes qui attendent, un homme et une femme. Denis se dirige directement vers l’homme. Le chef de projet idéal Où l’on voit que l’évidence ne crève pas toujours les yeux… Renaud doit nommer un chef de projet au plus vite. Il demande de l’aide à Eric pour faire le tour des collaborateurs qui pourraient convenir. Sans s’en rendre compte, ils excluent de leur réflexion un peu plus de la moitié de leurs ressources disponibles, à savoir toutes leurs collaboratrices.
  3. 3. NOTRE OFFRE CATALOGUE AU SERVICE DE VOS BESOINS Disponible en vidéo Disponible en vidéo La grossesse Où l’on voit que la plus belle chose au monde est très relative… Elizabeth vient annoncer sa grossesse à Gérard, son supérieur. Etonnamment cette nouvelle ne semble pas le réjouir. Et pourtant l’arrivée d’un enfant n’est elle pas la plus belle chose d’une vie ? La réunion Où l’on voit qu’un changement de point de vue permet parfois de mesurer l’effort des autres… Pour pouvoir participer à une réunion tardive, Marina a du mettre en place, dans sa vie privée, une logistique d’état major. Marc, qui a convoqué cette réunion ne semble pas mesurer l’ampleur de cette réorganisation. Mais un appel de son épouse va soudainement inverser les rôles traditionnels et le rappeler aux contraintes familiales. Le congé parental Où l’on voit que la loi ne suffit pas toujours à changer les mœurs… Laurent vient au service RH, s’informer sur le congé parental d’éducation. Il est évident pour Fabienne et Yves qu’il se renseigne pour sa femme. Femme et informaticienne ! Pierre et Marc s’interrogent sur le regrettable déficit de femmes dans leur service informatique. Ils s’adressent à Juliette auprès de qui ils pensent pouvoir obtenir une réponse sur cette question. La réponse de Juliette les déroute.
  4. 4. NOTRE OFFRE CATALOGUE AU SERVICE DE VOS BESOINS L'équité des rémunérations Dans un premier temps, on assiste à une discussion entre collègues, nos 3 managers évoquent leurs pratiques dans leurs équipes. Antoine a une vision tranchée qui va être bousculée dans la seconde partie quand un de ses collaborateurs va se plaindre. Antoine, très sûr de lui et convaincu que son mode de fonctionnement est fondamentalement juste, va se trouver en difficulté. Dans cette scène, on peut s'interroger sur la validité des pratiques de nos 3 managers. Particulièrement Antoine qui se trouve en difficulté avec un de ses collaborateurs proche, Laurent, qui a une attitude assez négative dans le travail ces derniers temps. Il va s'avérer qu'il est mécontent car il ne comprend pas pourquoi il n'a pas été augmenté ou bénéficié au moins d'une prime malgré ses bons résultats. Il pense qu'on lui fait en quelque sorte payer le fait de lui avoir accordé un temps partiel dans le cadre d'un congé parental. Quelle attitude adopter dans une telle situation ? Recruter autrement Recruter autrement ? C'est-à-dire ? Cette scène met en lumière les mauvaises pratiques autour du recrutement. Dans un premier temps, on assiste à l'entretien où Bruno, le manager, déstabilisé que le candidat qu'il rencontre ce jour soit une candidate, enchaîne les questions à ne pas poser et les maladresses. Dans un second temps, Bruno évoque avec deux collègues managers le fiasco de sa campagne de recrutement. La première partie de cette séquence permet de faire un point sur les mauvaises pratiques au cours d'un entretien de recrutement (méthodologie, questions à éviter, etc...). La seconde, elle, sera le support à un questionnement sur la manière de penser le recrutement en amont (profil recherché, attentes, sourcing).
  5. 5. NOTRE OFFRE CATALOGUE AU SERVICE DE VOS BESOINS Typiquement Bruno recherche un nouvel ingénieur. Quelle surprise lorsque le Dominique Krutten qu’il s’attend à recevoir en entretien se trouve finalement être une femme. Un jeune homme en situation managériale versus une femme senior en recherche d’emploi: un duel maladroit et à préjugés mouchetés s'engage entre nos deux protagonistes au risque de passer à côté de l’essentiel: réussir chacun son recrutement. A moins qu’un déclic se produise et permette à chacun de déposer les armes. Le bread winner Il a la pêche, enchaîne les réunions, gagne en compétence, et atteindra le sommet bien avant l’heure. Le prix à payer ? Son après-midi commence à 17h, son dîner est déjà froid lorsqu’il rentre chez lui et ses enfants couchés. C’est comme ça sûrement, le quotidien d’un vrai père de famille. Elle est en congé maternité, s’occupe des jumeaux. Pour son retour elle est pressentie pour prendre un poste passionnant à l'étranger. Mais que vont-ils faire des jumeaux ? Pour le couple l'heure est à la difficile prise de conscience que tout va peut-être changer dans leurs vies, privées et professionnelles. Elle imagine alors son conjoint totalement à contre emploi de son rôle de breadwinner sans être convaincue qu'ils seront tous les deux à la hauteur des concessions et des compromis que cela présuppose. Génération Y et mixité Romain et Marion sont deux exemplaires de la génération Y recrutés par Denis. Amis depuis toujours, tous les deux ont suivis les mêmes études brillantes, tous les deux sont compétents et prometteurs, leur réussite est toute tracée dans l'entreprise où par hasard ils travaillent tous les deux. Jusqu'au jour où, sans prévenir et imperceptiblement, à l'occasion de la première grossesse de Marion, leur parcours divergent inéluctablement, déterminant à jamais un inégal destin professionnel.
  6. 6. NOTRE OFFRE CATALOGUE AU SERVICE DE VOS BESOINS Situations "Les femmes et la rémunération" 1. Les sources Comment Sophie a découvert l'étendue de tout ce qu'elle ne savait pas sur son niveau de rémunération... et celui des autres ! 2. La préparation Le jour où Sophie a osé dire à son responsable qu'elle voulait être augmentée... et où elle n'a pas su dire de combien ! 3. L'attitude Lorsque Sophie a tout fait pour ne pas se laisser déstabiliser... et réussir à demander ce qui lui semble juste. Vie professionnelle / vie privée Lors d’un ultime entretien de recrutement Mr X fait part de toutes ses résistances pour embaucher une femme à un poste de responsabilité, et argumente en faveur de la candidature masculine. On retrouve pourtant M X le soir aux prises avec sa fille jeune diplômée compétente qui en vient à se travestir en homme pour trouver un emploi. Ascenseur pour l’éga pro Il est pressé, sa réunion ne peut attendre. Il se retrouve dans l’ascenseur avec une de ses collaboratrices qui en profite pour attirer son attention sur une disparité inexplicable de salaire qui fait coincer le recrutement, en interne, de Dominique à la tête de la logistique. C’est inadmissible répond-il ! Jusqu’au moment où il réalise que Dominique n’est pas un homme… Mais l’heure est peut-être venue de faire avancer les choses…
  7. 7. NOTRE OFFRE CATALOGUE AU SERVICE DE VOS BESOINS VARIATIONS SUR LE GENRE Exploration des clichés femme / homme à travers 3 déclinaisons d’une situation professionnelle. Quatre collaborateurs, deux hommes, deux femmes, ayant le même niveau hiérarchique se préparent avant une réunion : branchement du PC au vidéoprojecteur, vérification du micro, apport des bouteilles d’eau, vérification des slides, etc. La séquence est jouée à trois reprises selon des angles différents (variantes de texte et de mise en scène) et avec des personnalités distinctes. Les objectifs des Variations sur le genre Cette séquence est destinée à montrer différentes variations et interprétations possibles d’une même situation / d’un même dialogue et plus particulièrement le rôle des stéréotypes dans la communication. Elle met en lumière la subjectivité dans la perception et la subtilité de certains messages plus ou moins conscients. Nous découvrons au fil des séquences qu’il n’y a pas de bonne solution, y sont représentées la vie dans sa complexité et notre société humaine en recherche d’un idéal d’équilibre, d’égalité, de respect des autres dans des différences acceptées et non subies…
  8. 8. 9 Ils nous ont fait confiance :

×