Révolution de deux pays arabes: Tunisie,  Egypte
<ul><li>Qu'est-ce qui fait que ces régimes vacillent aujourd'hui ? La révolution sera-t-elle classique (comme celle de 178...
Tunisie : le commencement  Le 17 décembre  Mohamed Bouazizi, s’immole par le feu  devant le siège du gouvernorat. Le 4 jan...
Un mouvement qui se propage  <ul><li>A partir du fin décembre,  de plus en plus de manifestation on lieu dans différentes ...
Foule de manifestant, le 11 janvier 2011
Le renversement du régime: <ul><li>Le 14 janvier 2011 à 17 heures, le président Ben Ali décrète l’état d’urgence dans le p...
Egypte: le commencement <ul><li>25 janvier 2011  : Début de la protestation égyptienne contre le pouvoir grâce à un appel ...
 
La suite des évènements: <ul><li>27 janvier 2011  : Pour éviter que les Egyptiens manifestent, le gouvernement va forcer l...
<ul><li>29 janvier 2011  : Le président Moubarak tente de reprendre la main et nomme ainsi Omar Souleyman en tant que vice...
Dénouement politique <ul><li>11 février 2011  : Après trois semaines de manifestations, le président Moubarak, lâché par l...
Avis d’un spécialiste   Emmanuel Todd est un politologue, démographe, historien et sociologue français. En avril 2011, à l...
Conclusion  <ul><li>En effet, les Tunisiens  et les Egyptiens ne voulaient plus vivre comme avant : ils n’acceptaient plus...
<ul><li>La Révolution constitue l’un des moments les plus marquants de l’histoire d’une Nation. En fait, elle établit la f...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Revolution dans-deux-pays-arabes

941 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
941
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
37
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Revolution dans-deux-pays-arabes

  1. 1. Révolution de deux pays arabes: Tunisie, Egypte
  2. 2. <ul><li>Qu'est-ce qui fait que ces régimes vacillent aujourd'hui ? La révolution sera-t-elle classique (comme celle de 1789 en France) ou d’un nouveau type (islamique par exemple) ? </li></ul>
  3. 3. Tunisie : le commencement Le 17 décembre Mohamed Bouazizi, s’immole par le feu devant le siège du gouvernorat. Le 4 janvier 2011, il meurt au centre de traumatologie et des grands brûlés de  Ben Arous . Le 22 décembre, un autre jeune, Houcine Neji, âgé de 24 ans, escalade un poteau électrique de la ville et crie qu’il ne veut « plus de misère, plus de chômage ». Alors que plusieurs personnes le supplient de redescendre, il meurt électrocuté en touchant les câbles de trente mille volts. Aussitôt, la révolte reprend plus violemment et s’étend aux villes voisines
  4. 4. Un mouvement qui se propage <ul><li>A partir du fin décembre, de plus en plus de manifestation on lieu dans différentes villes jusqu’à atteindre Tunis. Plus de 20000 personnes soutienne Bouazizi et Neji. Début janvier, les manifestations deviennent de plus en plus importantes et d’autre suicide ont lieu à Sidi Bouzid. </li></ul>
  5. 5. Foule de manifestant, le 11 janvier 2011
  6. 6. Le renversement du régime: <ul><li>Le 14 janvier 2011 à 17 heures, le président Ben Ali décrète l’état d’urgence dans le pays. Il annonce le limogeage du gouvernement et des élections législatives anticipées. </li></ul><ul><li>Ceci contraint Ben Ali à fuir son pays pour l’Arabie Saoudite. </li></ul><ul><li>Fouad Mebazaa , est proclamé Président de la République tunisienne </li></ul><ul><li>Fouad Mebazaa est chargé d’organiser l’élection présidentielle à venir, que la Constitution prévoit normalement dans un délai de soixante jours environ. </li></ul>
  7. 7. Egypte: le commencement <ul><li>25 janvier 2011 : Début de la protestation égyptienne contre le pouvoir grâce à un appel lancé sur Facebook.  Des milliers d’égyptien se regroupent à Alexandrie, Suez ainsi que sur la place Tahrir au Caire qui va devenir le symbole de la Révolution égyptienne. Les forces policières ont étouffé cette première manifestation par la violence. </li></ul>
  8. 9. La suite des évènements: <ul><li>27 janvier 2011 : Pour éviter que les Egyptiens manifestent, le gouvernement va forcer les opérateurs à couper internet ainsi que les communications mobiles dans tout le pays. Le gouvernement égyptien tente aussi de reprendre la main sur les média. </li></ul><ul><li>Malgré cette coupure empêchant notamment les bloggeurs ainsi que les journalistes d’effectuer correctement leur travail, les égyptiens descendent dans la rue le 28 janvier 2011 pour ce qu’ils appellent “  le vendredi de la colère “ </li></ul>
  9. 10. <ul><li>29 janvier 2011 : Le président Moubarak tente de reprendre la main et nomme ainsi Omar Souleyman en tant que vice-président. Le président Moubarak avait refusé de nommer un vice président depuis sa prise de pouvoir en 1981 par peur d’un coup d’état. Omar Souleyman était le chef des renseignements égyptiens, sa nomination renforce le pouvoir de l’armée. Le président promet aussi des reformes et annonce qu’il ne se représentera pas pour un nouveau mandat en septembre 2011. </li></ul>
  10. 11. Dénouement politique <ul><li>11 février 2011 : Après trois semaines de manifestations, le président Moubarak, lâché par les américains, décide de se retirer à Charm el Cheik et rend ainsi la place de président inoccupé. C’est le vice-president qui est chargé de l’annonce du départ du “ Rais “ et l’armée récupère le pouvoir en attendant les élections de septembre 2011. La place Tahrir explose de joie suite à l’annonce du départ de Moubarak. </li></ul>
  11. 12. Avis d’un spécialiste Emmanuel Todd est un politologue, démographe, historien et sociologue français. En avril 2011, à la suite d’une émission, il consacre un petit livre aux révolutions arabes où il défend cette thèse : La religion n’est pas un moteur de ces révolutions mais les données familiales, les manières dont les êtres humains s'aiment, s'unissent, et se perpétuent, leur éducation, leur longévité, sont des facteurs importants. Par exemple le taux d’alphabétisation peut décrire à lui tout seul une histoire générale de l’humanité. Ce qui s’est passé dans le monde arabe est «normal» parce que ça s’est passé de la même manière ailleurs… Derrière tout ça, il y a cet axe central de l’histoire humaine qui est la montée du niveau éducatif. La Révolution française s’est passée quand 50% des hommes du Bassin parisien savaient écrire. La révolution anglaise, un peu plus d’un siècle plus tôt, c’était du même ordre.. .
  12. 13. Conclusion <ul><li>En effet, les Tunisiens et les Egyptiens ne voulaient plus vivre comme avant : ils n’acceptaient plus la corruption, la répression policière, le manque de libertés, le chômage, etc. Par ailleurs, la classe dirigeante ne pouvait plus gouverner comme avant. La corruption sous les dirigeants totalitaristes avait pris une ampleur phénoménale alors que la majorité de la population devait affronter la précarité. Pour maintenir cette situation, la répression policière devait se faire plus forte mais elle avait atteint ses limites. L’élite au pouvoir était complètement déconnectée du peuple pour qui il n’y avait aucun interlocuteur. Par conséquent, lorsque les révoltes populaires ont éclaté, la classe dirigeante n’avait d’autre choix que de réprimer dans la violence. Mais face à la détermination du peuple, la répression a atteint sa limite. C’est d’ailleurs une des clés de la réussite de la révolution populaire tunisienne et égyptienne: elle est parvenue à toucher tous les segments de la société, y compris des membres de l’armée et de la police qui ont sympathisé avec les manifestants. </li></ul><ul><li>Les manifestants se battaient donc pour la démocratie </li></ul>
  13. 14. <ul><li>La Révolution constitue l’un des moments les plus marquants de l’histoire d’une Nation. En fait, elle établit la fin de l’ «ancien régime» et inaugure une nouvelle ère pour tous . </li></ul><ul><li>En France, après l’abolition de l’arbitraire royal et de l’absolutisme, la Révolution a engagé la Nation dans la voie d’un système politique parlementaire, représentatif et plus juste, en passant par la Monarchie Constitutionnelle , puis par la République . La «Prise de la Bastille» demeure, sans doute, l’un des épisodes les plus frappants. Le peuple français c’est révolté pour avoir le droit à la liberté </li></ul>. <ul><li>Nous pouvons la comparer avec la récente révolution islamique , car ici aussi le peuple se révolte avec force contre le régime politique pour pouvoir accéder un jour à une démocratie. </li></ul>

×