SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  7
Des solutions globales qui n’oublient pas le détail
Olivier Cruanès, Responsable Marketing
1er
décembre 2015
MIF 2
Les impacts sur les systèmes d’information des distributeurs de produits financiers
2
SOMMAIRE
1
0 Introduction
2
Axes d’évolutions avec MIF 2
Impacts sur les systèmes d’information
3
L’entrée en vigueur de MIF 2 est prévue pour janvier 2018 et a pour objectif de
renforcer la protection des investisseurs grâce à une meilleure transparence.
MIF 2 va révolutionner l’organisation de la distribution des produits financiers
avec, entre autres, l’interdiction du versement de rétrocessions de commissions
par les sociétés de gestion aux distributeurs de fonds, lorsque ceux-ci se
déclarent indépendants. Cela est vrai aussi pour les encours gérés sous mandat.
INTRODUCTION 0
4
AXES D’EVOLUTION AVEC MIF 2 POUR LES
DISTRIBUTEURS
1
IMPACTS DE
MIFID 2
1 Profilage client / CRM
• Etablir le profil risque des clients
• Mesurer la tolérance aux pertes par
rapport à la situation réelle du
client
• Changement de situation
2 Profilage produit
• Mettre en place une segmentation
en fonction du marché cible et de la
catégorie client
• Définir la stratégie de distribution
et suivre l’adéquation
3 Circuit de distribution
• Classifier les produits par profil de
risque
• Gérer le mode de distribution par
typologie de capacité de conseil
4 Transparence de l’information
• Affichage des
coûts (conseil
et opération)
• Affichage des
coûts des
services
fournis
8 Rapport permanent
• Contrôler l’adéquation produit/profil
risque
• Rapport sur le conseil pendant la
relation client
• Tracer les recommandations
5 Record keeping
• Prouver qu’il y a eu un service de
conseil ainsi que un suivi de la
relation client
6
Convention
producteur/distributeur
• Voir les impacts sur le mode de
distribution (inducement,
traçabilité)
• Remettre en place les évolutions
contractuelles du circuit de
distribution
7 Convention client
• Mettre en place des conventions
client adaptées aux attentes MIF2
• Adapter le mode de distribution
RTO/sous mandat
5
IMPACTS SUR LE SYSTÈME D’INFORMATION
DES DISTRIBUTEURS
2
Profilage / SegmentationProfilage / Segmentation
Profil
risque
Profil
conseil
Profil
produit
client
collaborateurproduit
compliance
Avec MIF 2, nous devons pouvoir gérer l’adéquation des profils sur 3 axes :
Le client
Il faut déterminer le profil de risque du client en fonction de la typologie de
produits financiers.
Par ailleurs, dans la détermination du profil du client, il faut évaluer sa
tolérance aux pertes, et ceci, en fonction de sa situation réelle.
Cette dernière notion apporte à cette gestion du profil un aspect dynamique
de l’analyse des données.
Le produit financier
Il faut gérer les éléments transmis par le producteur en terme de marché
cible, de typologie cible de clients ainsi que la stratégie de distribution de ce
produit. Ces éléments permettent d’évaluer le niveau de conseil à réaliser
lors de la vente mais aussi lors de la vie du produit.
Le collaborateur
Cette gestion rentre dans la notion de stratégie de distribution et le niveau
de conseil attendu pour la vente du produit.
6
IMPACTS & INTER-ACTIONS SUR LES SI DES
DISTRIBUTEURS
Profil
risque
Profil
conseil
Profil
produit
client
collaborateurproduit
compliance
CRM
Analyse comportementale
des clients
Catalogue produits
Stratégie de distribution
CRM
Enregistrement &
traçabilité des échanges
clients
Alertes, arbitrage et
audit
Contrôle permanent
2
7
CONCLUSION 2
Les évolutions portées par MIF 2 vont particulièrement impacter les systèmes d’information dans le cadre de la distribution
des produits financiers.
Les systèmes devront être dotés d’une gestion des profils qui permette le contrôle en dynamique de l’adéquation des
caractéristiques entre le profil risque du client, la stratégie de distribution déterminée à la création du produit financier et la
capacité de conseil des collaborateurs du réseau de distribution.
Les systèmes devront gérer un catalogue de produits avec des informations importantes en termes de caractéristiques sur
le mode de distribution, de conseil et d’adéquation par rapport aux collaborateurs de réseau ainsi que des profils risque des
clients.
Les systèmes devront mettre en place un contrôle permanent sur l’évolution du portefeuille de placement des clients par
rapport à leur profil avec une gestion des alertes permettant des arbitrages si nécessaire et une piste d’audit par rapport
aux conventions de distribution de ces produits financiers.
Enfin, les outils de CRM sont impactés aussi avec l’analyse dynamique des données clients, afin d’établir la tolérance aux
pertes par rapport à la situation financière des clients, mais aussi, avec la gestion des enregistrements et la traçabilité de la
relation avec le client.

Contenu connexe

En vedette

CapCom13: AT2: Favoriser la créativité collective grâce au hackathon
CapCom13: AT2: Favoriser la créativité collective grâce au hackathonCapCom13: AT2: Favoriser la créativité collective grâce au hackathon
CapCom13: AT2: Favoriser la créativité collective grâce au hackathonCap'Com
 
Programme Cap'Com 2008
Programme Cap'Com 2008Programme Cap'Com 2008
Programme Cap'Com 2008Cap'Com
 
Les différents paysages de l’île de la réunion
Les différents paysages de l’île de la réunionLes différents paysages de l’île de la réunion
Les différents paysages de l’île de la réunionelol3fle
 
Marta bedoya sánchez
Marta bedoya sánchez Marta bedoya sánchez
Marta bedoya sánchez soledadojeda
 
#CapCom14 : AT14 – Comment mutualiser ses achats de communication ?
 #CapCom14 : AT14 – Comment mutualiser ses achats de communication ?  #CapCom14 : AT14 – Comment mutualiser ses achats de communication ?
#CapCom14 : AT14 – Comment mutualiser ses achats de communication ? Cap'Com
 
Qweeby présente la dématérialisation fiscale des factures aux Rencontres Info...
Qweeby présente la dématérialisation fiscale des factures aux Rencontres Info...Qweeby présente la dématérialisation fiscale des factures aux Rencontres Info...
Qweeby présente la dématérialisation fiscale des factures aux Rencontres Info...Eric Wanscoor
 
Il elle form
Il elle formIl elle form
Il elle formwpainter
 
Tisson des liens: outils et ressources pour ameliorer l'engagement benevole r...
Tisson des liens: outils et ressources pour ameliorer l'engagement benevole r...Tisson des liens: outils et ressources pour ameliorer l'engagement benevole r...
Tisson des liens: outils et ressources pour ameliorer l'engagement benevole r...Volunteer Canada
 
Monografía - Derechos Humanos
Monografía - Derechos HumanosMonografía - Derechos Humanos
Monografía - Derechos HumanosMical Oyola Chapa
 

En vedette (17)

CapCom13: AT2: Favoriser la créativité collective grâce au hackathon
CapCom13: AT2: Favoriser la créativité collective grâce au hackathonCapCom13: AT2: Favoriser la créativité collective grâce au hackathon
CapCom13: AT2: Favoriser la créativité collective grâce au hackathon
 
Tutorial Metabox
Tutorial MetaboxTutorial Metabox
Tutorial Metabox
 
Programme Cap'Com 2008
Programme Cap'Com 2008Programme Cap'Com 2008
Programme Cap'Com 2008
 
Les différents paysages de l’île de la réunion
Les différents paysages de l’île de la réunionLes différents paysages de l’île de la réunion
Les différents paysages de l’île de la réunion
 
Marta bedoya sánchez
Marta bedoya sánchez Marta bedoya sánchez
Marta bedoya sánchez
 
La grande conversation mediatique : Partie 3
La grande conversation mediatique : Partie 3La grande conversation mediatique : Partie 3
La grande conversation mediatique : Partie 3
 
Ballade en eau douce
Ballade en eau douceBallade en eau douce
Ballade en eau douce
 
#CapCom14 : AT14 – Comment mutualiser ses achats de communication ?
 #CapCom14 : AT14 – Comment mutualiser ses achats de communication ?  #CapCom14 : AT14 – Comment mutualiser ses achats de communication ?
#CapCom14 : AT14 – Comment mutualiser ses achats de communication ?
 
Qweeby présente la dématérialisation fiscale des factures aux Rencontres Info...
Qweeby présente la dématérialisation fiscale des factures aux Rencontres Info...Qweeby présente la dématérialisation fiscale des factures aux Rencontres Info...
Qweeby présente la dématérialisation fiscale des factures aux Rencontres Info...
 
Il elle form
Il elle formIl elle form
Il elle form
 
Tisson des liens: outils et ressources pour ameliorer l'engagement benevole r...
Tisson des liens: outils et ressources pour ameliorer l'engagement benevole r...Tisson des liens: outils et ressources pour ameliorer l'engagement benevole r...
Tisson des liens: outils et ressources pour ameliorer l'engagement benevole r...
 
Hai la Arad !
Hai la Arad !Hai la Arad !
Hai la Arad !
 
Communautes 2.0 - Partie1 : La Grande Mutation
Communautes 2.0 - Partie1 : La Grande MutationCommunautes 2.0 - Partie1 : La Grande Mutation
Communautes 2.0 - Partie1 : La Grande Mutation
 
November Echos
November EchosNovember Echos
November Echos
 
Monografía - Derechos Humanos
Monografía - Derechos HumanosMonografía - Derechos Humanos
Monografía - Derechos Humanos
 
Micosis sistemicas endemicas 2
Micosis sistemicas endemicas 2Micosis sistemicas endemicas 2
Micosis sistemicas endemicas 2
 
Hipervinculos
HipervinculosHipervinculos
Hipervinculos
 

Similaire à MIF 2 : quels impacts sur les systèmes d’information des distributeurs de produits financiers ?

Bank Insight n°2 - MIF2 : contrainte ou opportunité ?
Bank Insight n°2 - MIF2 : contrainte ou opportunité ?Bank Insight n°2 - MIF2 : contrainte ou opportunité ?
Bank Insight n°2 - MIF2 : contrainte ou opportunité ?Wavestone
 
DDA arrêté formation continue
DDA arrêté formation continueDDA arrêté formation continue
DDA arrêté formation continueSociété Tripalio
 
Enjeux stratégiques de la fidélisation en assurance : la CLV comme facteur cl...
Enjeux stratégiques de la fidélisation en assurance : la CLV comme facteur cl...Enjeux stratégiques de la fidélisation en assurance : la CLV comme facteur cl...
Enjeux stratégiques de la fidélisation en assurance : la CLV comme facteur cl...Insurance_Marketing
 
Comment disposer d’un modèle dynamique de gestion des risques clients ?
Comment disposer d’un modèle dynamique de gestion des risques clients ?Comment disposer d’un modèle dynamique de gestion des risques clients ?
Comment disposer d’un modèle dynamique de gestion des risques clients ?Pénélope Cardera
 
deloitte_directive-distribution-assurances.pdf
deloitte_directive-distribution-assurances.pdfdeloitte_directive-distribution-assurances.pdf
deloitte_directive-distribution-assurances.pdfmarinier2
 
Présentation Quintess Consulting
Présentation Quintess ConsultingPrésentation Quintess Consulting
Présentation Quintess ConsultingQuintess
 
Solvency 2 : De la réglementation à la pratique
Solvency 2 : De la réglementation à la pratiqueSolvency 2 : De la réglementation à la pratique
Solvency 2 : De la réglementation à la pratiqueR&A - Risk & Analysis
 
6813c60ef463cf6738b1f206c38cbdc9 mb
6813c60ef463cf6738b1f206c38cbdc9 mb6813c60ef463cf6738b1f206c38cbdc9 mb
6813c60ef463cf6738b1f206c38cbdc9 mbMajda Ettouimi
 
La concurrence marketing
La concurrence   marketingLa concurrence   marketing
La concurrence marketingOmar BE
 
Bank Insight - Piloter la relation client
Bank Insight - Piloter la relation clientBank Insight - Piloter la relation client
Bank Insight - Piloter la relation clientWavestone
 
Système décisionnel : cas remarquables
Système décisionnel : cas remarquablesSystème décisionnel : cas remarquables
Système décisionnel : cas remarquablesMichel Bruley
 
Guide du Credit Manager 4.0
Guide du Credit Manager 4.0Guide du Credit Manager 4.0
Guide du Credit Manager 4.0Justine Badaire
 
Article fidélisation
Article fidélisationArticle fidélisation
Article fidélisationbouanim
 
Developper le mix_marketing
Developper le mix_marketingDevelopper le mix_marketing
Developper le mix_marketingRou Mamoulle
 
IDCC 1468 avenant relatif classification et minima
IDCC 1468 avenant relatif classification et minima IDCC 1468 avenant relatif classification et minima
IDCC 1468 avenant relatif classification et minima Société Tripalio
 
Conference Forum GI - Besoins des mutuelles et des IP en matière de stratégie...
Conference Forum GI - Besoins des mutuelles et des IP en matière de stratégie...Conference Forum GI - Besoins des mutuelles et des IP en matière de stratégie...
Conference Forum GI - Besoins des mutuelles et des IP en matière de stratégie...Alban Jarry
 
20140602 ksi partners expertise bancaire
20140602 ksi partners   expertise bancaire20140602 ksi partners   expertise bancaire
20140602 ksi partners expertise bancaireHubert Castellan
 

Similaire à MIF 2 : quels impacts sur les systèmes d’information des distributeurs de produits financiers ? (20)

Bank Insight n°2 - MIF2 : contrainte ou opportunité ?
Bank Insight n°2 - MIF2 : contrainte ou opportunité ?Bank Insight n°2 - MIF2 : contrainte ou opportunité ?
Bank Insight n°2 - MIF2 : contrainte ou opportunité ?
 
DDA arrêté formation continue
DDA arrêté formation continueDDA arrêté formation continue
DDA arrêté formation continue
 
Marketing
MarketingMarketing
Marketing
 
Enjeux stratégiques de la fidélisation en assurance : la CLV comme facteur cl...
Enjeux stratégiques de la fidélisation en assurance : la CLV comme facteur cl...Enjeux stratégiques de la fidélisation en assurance : la CLV comme facteur cl...
Enjeux stratégiques de la fidélisation en assurance : la CLV comme facteur cl...
 
Comment disposer d’un modèle dynamique de gestion des risques clients ?
Comment disposer d’un modèle dynamique de gestion des risques clients ?Comment disposer d’un modèle dynamique de gestion des risques clients ?
Comment disposer d’un modèle dynamique de gestion des risques clients ?
 
deloitte_directive-distribution-assurances.pdf
deloitte_directive-distribution-assurances.pdfdeloitte_directive-distribution-assurances.pdf
deloitte_directive-distribution-assurances.pdf
 
Présentation Quintess Consulting
Présentation Quintess ConsultingPrésentation Quintess Consulting
Présentation Quintess Consulting
 
Solvency 2 : De la réglementation à la pratique
Solvency 2 : De la réglementation à la pratiqueSolvency 2 : De la réglementation à la pratique
Solvency 2 : De la réglementation à la pratique
 
Journée de formation des RCCI / RCSI - Mars 2016 - Atelier 1
Journée de formation des RCCI / RCSI - Mars 2016 - Atelier 1Journée de formation des RCCI / RCSI - Mars 2016 - Atelier 1
Journée de formation des RCCI / RCSI - Mars 2016 - Atelier 1
 
6813c60ef463cf6738b1f206c38cbdc9 mb
6813c60ef463cf6738b1f206c38cbdc9 mb6813c60ef463cf6738b1f206c38cbdc9 mb
6813c60ef463cf6738b1f206c38cbdc9 mb
 
La concurrence marketing
La concurrence   marketingLa concurrence   marketing
La concurrence marketing
 
Bank Insight - Piloter la relation client
Bank Insight - Piloter la relation clientBank Insight - Piloter la relation client
Bank Insight - Piloter la relation client
 
Système décisionnel : cas remarquables
Système décisionnel : cas remarquablesSystème décisionnel : cas remarquables
Système décisionnel : cas remarquables
 
Guide du Credit Manager 4.0
Guide du Credit Manager 4.0Guide du Credit Manager 4.0
Guide du Credit Manager 4.0
 
Article fidélisation
Article fidélisationArticle fidélisation
Article fidélisation
 
Developper le mix_marketing
Developper le mix_marketingDevelopper le mix_marketing
Developper le mix_marketing
 
IDCC 1468 avenant relatif classification et minima
IDCC 1468 avenant relatif classification et minima IDCC 1468 avenant relatif classification et minima
IDCC 1468 avenant relatif classification et minima
 
Conference Forum GI - Besoins des mutuelles et des IP en matière de stratégie...
Conference Forum GI - Besoins des mutuelles et des IP en matière de stratégie...Conference Forum GI - Besoins des mutuelles et des IP en matière de stratégie...
Conference Forum GI - Besoins des mutuelles et des IP en matière de stratégie...
 
Marketing dans les imf
Marketing dans les imfMarketing dans les imf
Marketing dans les imf
 
20140602 ksi partners expertise bancaire
20140602 ksi partners   expertise bancaire20140602 ksi partners   expertise bancaire
20140602 ksi partners expertise bancaire
 

MIF 2 : quels impacts sur les systèmes d’information des distributeurs de produits financiers ?

  • 1. Des solutions globales qui n’oublient pas le détail Olivier Cruanès, Responsable Marketing 1er décembre 2015 MIF 2 Les impacts sur les systèmes d’information des distributeurs de produits financiers
  • 2. 2 SOMMAIRE 1 0 Introduction 2 Axes d’évolutions avec MIF 2 Impacts sur les systèmes d’information
  • 3. 3 L’entrée en vigueur de MIF 2 est prévue pour janvier 2018 et a pour objectif de renforcer la protection des investisseurs grâce à une meilleure transparence. MIF 2 va révolutionner l’organisation de la distribution des produits financiers avec, entre autres, l’interdiction du versement de rétrocessions de commissions par les sociétés de gestion aux distributeurs de fonds, lorsque ceux-ci se déclarent indépendants. Cela est vrai aussi pour les encours gérés sous mandat. INTRODUCTION 0
  • 4. 4 AXES D’EVOLUTION AVEC MIF 2 POUR LES DISTRIBUTEURS 1 IMPACTS DE MIFID 2 1 Profilage client / CRM • Etablir le profil risque des clients • Mesurer la tolérance aux pertes par rapport à la situation réelle du client • Changement de situation 2 Profilage produit • Mettre en place une segmentation en fonction du marché cible et de la catégorie client • Définir la stratégie de distribution et suivre l’adéquation 3 Circuit de distribution • Classifier les produits par profil de risque • Gérer le mode de distribution par typologie de capacité de conseil 4 Transparence de l’information • Affichage des coûts (conseil et opération) • Affichage des coûts des services fournis 8 Rapport permanent • Contrôler l’adéquation produit/profil risque • Rapport sur le conseil pendant la relation client • Tracer les recommandations 5 Record keeping • Prouver qu’il y a eu un service de conseil ainsi que un suivi de la relation client 6 Convention producteur/distributeur • Voir les impacts sur le mode de distribution (inducement, traçabilité) • Remettre en place les évolutions contractuelles du circuit de distribution 7 Convention client • Mettre en place des conventions client adaptées aux attentes MIF2 • Adapter le mode de distribution RTO/sous mandat
  • 5. 5 IMPACTS SUR LE SYSTÈME D’INFORMATION DES DISTRIBUTEURS 2 Profilage / SegmentationProfilage / Segmentation Profil risque Profil conseil Profil produit client collaborateurproduit compliance Avec MIF 2, nous devons pouvoir gérer l’adéquation des profils sur 3 axes : Le client Il faut déterminer le profil de risque du client en fonction de la typologie de produits financiers. Par ailleurs, dans la détermination du profil du client, il faut évaluer sa tolérance aux pertes, et ceci, en fonction de sa situation réelle. Cette dernière notion apporte à cette gestion du profil un aspect dynamique de l’analyse des données. Le produit financier Il faut gérer les éléments transmis par le producteur en terme de marché cible, de typologie cible de clients ainsi que la stratégie de distribution de ce produit. Ces éléments permettent d’évaluer le niveau de conseil à réaliser lors de la vente mais aussi lors de la vie du produit. Le collaborateur Cette gestion rentre dans la notion de stratégie de distribution et le niveau de conseil attendu pour la vente du produit.
  • 6. 6 IMPACTS & INTER-ACTIONS SUR LES SI DES DISTRIBUTEURS Profil risque Profil conseil Profil produit client collaborateurproduit compliance CRM Analyse comportementale des clients Catalogue produits Stratégie de distribution CRM Enregistrement & traçabilité des échanges clients Alertes, arbitrage et audit Contrôle permanent 2
  • 7. 7 CONCLUSION 2 Les évolutions portées par MIF 2 vont particulièrement impacter les systèmes d’information dans le cadre de la distribution des produits financiers. Les systèmes devront être dotés d’une gestion des profils qui permette le contrôle en dynamique de l’adéquation des caractéristiques entre le profil risque du client, la stratégie de distribution déterminée à la création du produit financier et la capacité de conseil des collaborateurs du réseau de distribution. Les systèmes devront gérer un catalogue de produits avec des informations importantes en termes de caractéristiques sur le mode de distribution, de conseil et d’adéquation par rapport aux collaborateurs de réseau ainsi que des profils risque des clients. Les systèmes devront mettre en place un contrôle permanent sur l’évolution du portefeuille de placement des clients par rapport à leur profil avec une gestion des alertes permettant des arbitrages si nécessaire et une piste d’audit par rapport aux conventions de distribution de ces produits financiers. Enfin, les outils de CRM sont impactés aussi avec l’analyse dynamique des données clients, afin d’établir la tolérance aux pertes par rapport à la situation financière des clients, mais aussi, avec la gestion des enregistrements et la traçabilité de la relation avec le client.