Comment démarrer une pompe à insuline

399 vues

Publié le

Voici une méthode simple et éprouvée pour initier une pompe à insuline. Tiré de l'expérience du CHU Ste-Justine où plus de 600 pompes ont été démarrées chez des enfants.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
399
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
73
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Seulement UR implique plus grande biodisponibilité, donc dose moins grande à prévoir
  • Certains ne font que calculer la DTT habituelle et la diminue de 20-30%. Se servir de son jugement avant d’augmenter DTQ. A-t-il une mauvaise A1C pcq les doses théoriques ne sont pas données? Errer du côté de la prudence
  • Dire que souvent en injections s-c, les bolus sont souvent sous-évalués et insuline basale sur-évaluée (car pas de 2 hres pc et ne réalisent pas que déjà haut  se rattrapent par la basale
  • Certains ne font que calculer la DTT habituelle et la diminue de 20-30%. Se servir de son jugement avant d’augmenter DTQ. A-t-il une mauvaise A1C pcq les doses théoriques ne sont pas données? Errer du côté de la prudence
  • Certains ne font que calculer la DTT habituelle et la diminue de 20-30%. Se servir de son jugement avant d’augmenter DTQ. A-t-il une mauvaise A1C pcq les doses théoriques ne sont pas données? Errer du côté de la prudence
  • Arrondir à l’unité sauf si plus fort que 1:2. Ados peut aller ad 1:1
  • Errer du côté de la prudence
  • Comment démarrer une pompe à insuline

    1. 1. Les pompes à insuline Comment démarrer une pompe Louis Geoffroy, m.d. Pédiatre-diabétologue Janvier 2016
    2. 2. Comment initier une pompe • Se rappeler que l’insuline sera plus « efficace » – Plus sujet aux hypoglycémies dans les premiers jours – Errer du côté de la prudence – Prévoir réduire la dose sous-cutanée de la veille • Calcul initial: 1: Dose totale quotidienne 2: Bolus selon les glucides 3: Débit basal 4: Facteur de sensibilité • Prévoir stabilité lors des deux premières semaines – Permettra de peaufiner plus facilement les réglages dans les premières semaines: • Repas fixes en glucides • Pas de sport • Pas de correction si glycémie < 15 mmol/L
    3. 3. ÉTAPE 1: CALCULER LA DOSE TOTALE QUOTIDIENNE Démarrer une pompe à insuline
    4. 4. Calculer la dose totale quotidienne (DTQ) • Calculer la dose totale quotidienne habituelle • Ajuster cette dose selon le contrôle glycémique – Si HbA1c <8% ou hypos fréquentes: ↓ DTQ de 20% – Si HbA1c 8-9% : ↓ DTQ de 10% – Si HbA1c >9% : ↑ DTQ de 10% ? • Pierre a le régime insulinique habituel suivant – 1 unité d’UR/10 gm à chaque repas :Habituellement 8 UR am, 10 UR midi, 12 UR souper et 30 Lantus au coucher. – HbA1c habituelle: 7.5% – Donc DTQ = 60 unités X 80%, 48 unités
    5. 5. ÉTAPE 2: CALCULER LE BOLUS SELON LES GLUCIDES Démarrer une pompe à insuline
    6. 6. Calculer les bolus selon les glucides (1 / 2 ) • Répartition optimale quotidienne: – Débit basal 40-50% / Bolus 50-60% • Calcul des bolus selon les glucides – Utiliser les ratios déjà utilisés – Si aucun ratio utilisé: Règle de 500 • 500/DTQ – Ados: ratio souvent plus important le matin • Pierre recevra 48 unités d’insuline par jour – 500/48 = 10. Donc 1 unité/10 g de glucide • De façon générale: – Très jeunes enfants: 1unité / 25-30 g – Enfants prépubaires: 1unité / 15-20 g – Adolescents: 1unité / 5-10 g
    7. 7. Calculer les bolus selon les glucides (2 / 2) • Instaurer pou la période d’initiation un régime fixe en glucides selon souhait du patient • Pierre souhaite manger 60 g au déjeuner et 80 gm au dîner et 100 g au souper. • Son ratio a été calculé à 1 unité/10 g. Il recevra donc 6 unités le matin, 8 au dîner et 10 au souper • Il aura donc 50% de son insuline totale sous forme de bolus (24 unités / 48 unités)
    8. 8. ÉTAPE 3: CALCULER LE DÉBIT BASAL Démarrer une pompe à insuline
    9. 9. Calculer le débit basal 1/3 • Répartition optimale quotidienne: – Débit basal 40-50% / Bolus 50-60% • Répartir par tranche horaire – Un débit au départ? • Penser au phénomène de l’aube chez les ados
    10. 10. Sécrétion basale physiologique selon l’âge
    11. 11. Calculer le débit basal 3/3 • Répartition optimale quotidienne: – Débit basal 40-50% / Bolus 50-60% • Répartir par tranche horaire – Un débit au départ? • Penser au phénomène de l’aube chez les ados • Pierre a besoin d’une DTQ de 48 unités et 24 unités ont été données en bolus. Il reste donc 24 unités à donner en débit basal. • Donc: 24 unités / 24 hres = 1 unité à l’heure
    12. 12. ÉTAPE 4: CALCULER E FACTEUR DE SENSIBILITÉ Démarrer une pompe à insuline
    13. 13. Calculer le facteur de sensibilité (bolus de correction) • Règle de 100 – 100 / Dose totale quotidienne • En général: – Adolescents : 1:2 (1 unité fait descendre le glycémie de 2) – Pré-ados : 1:3 (1 unité fait descendre le glycémie de 3) – Jeunes enfants 1:5 à 1:10 : (1 unité fait descendre le glycémie de 5 à10) • Ne pas utiliser au départ le bolus de correction si glycémie < 15 mmol • Pierre a une DTQ de 48 unités. Donc 100/48 = facteur de sensibilité de 2
    14. 14. ÉTAPE 5: AJUSTER LA DOSE D’INSULINE HABITUELLE LA VEILLE DU DÉMARRAGE Démarrer une pompe à insuline
    15. 15. Ajuster la dose de la veille de la mise sous pompe - • Penser à diminuer l’insuline basale de la veille pour éviter un cumul d’insuline le jour du démarrage • Si le patient est sous Lantus ou Levemir: – Réduire la basale du soir de 50% – Mettre un débit temporaire à 70% le premier jour de la pompe • Si le patient est sous NPH. – Penser à mettre un débit temporaire à 70-80% pour les premiers 12 à 24 heures de la pompe • Pierre a le régime insulinique habituel suivant: – Habituellement 8 UR am, 10 UR midi, 12 UR souper et 30 Lantus au coucher. – Donc réduire la Lantus de la veille à 15 unités – Mettre un débit temporaire à 70% ( recevra donc 0.7 unités/hre pour les premiers 24 heures au lieu de 1 unité à l’heure)
    16. 16. Les réglages initiaux sont terminés! • Voici les réglages de la pompe de Pierre – 48 unités d’insuline comme dose totale – Débit basal initial : 1 u/hre – Bolus selon les glucides 1 u / 10 gm – Facteur de correction : 1 u / 2 mmoles Une fois la configuration initiale faite, il faudra par la suite ajuster les différents paramètres de la pompe selon la réponse glycémique: Pour plus d’explications, allez consulter le module « Comment ajuster une pompe à insuline »

    ×