SlideShare une entreprise Scribd logo
Patricia Olivier, md, pédiatre-encrinologue
Section Diabète, CHU Sainte-Justine
Présenté le 18 mars 2015
Plan de la présentation
1. Recommandations « officielles » en
pédiatrie
2. Approbation des différents dispositifs
en pédiatrie
3. Indications possibles en pédiatrie
1. Nouveaux diabétiques
2. Jeunes enfants
3. Prise en charge des hypoglycémies
Recommendations
pédiatriques
1. Lignes de pratique de l’Endocrine Society
(2011)1
2. Consensus de l’ISPAD, l’ESPE et la PES
(2012)2
Endocrine Society1
Groupe d’experts formé pour réviser la littérature au sujet
des CGM, évaluer la qualité des évidences selon la
méthode GRADE et émettre par la suite des
recommandations/suggestions
CGM aux unités de soins intensifs
CGM en adulte
CGM en pédiatrie (5)
Recommandation #1-
Pts avec HbA1c < 7.0%
Utilisation du CGM chez les enfants/adolescents avec DB type 1
ayant une HbA1c < 7.0% de façon à maintenir leur HbA1c tout en
limitant le risque d’hypoglycémie. (Recommandation Grade 1 ++++)
Étude JDRF CGM3:
129 patients (29 pts âgés entre 8-14ans, 33 pts 15-24ans)
randomisés au CGM ou SMBG durant 6 mois
Tx antérieur: Pompe (CGM 93%, SMBG 79%) ou MDI
Recommandation #1-
Pts avec HbA1c < 7.0%3
Recommandation #1-
Pts avec HbA1c < 7.0%3
- d’hypoglycémie < 3.9mmol/l dans le groupe CGM (54 vs 91min/j), mais différence non
significative
Taux d’hypoglycémie sévère similaire (10 vs 11%).
Moins grande variabilité glycémique (p 0.003)
Recommandation #1-
Pts avec HbA1c < 7.0%3
Recommandation #2-
Pts avec HbA1c > 7.0%
Utilisation du CGM chez les enfants/adolescents
avec DB type 1 ayant une HbA1c > 7.0% qui sont
capables d’utiliser ce dispositif de façon quasi-
quotidienne (Recommendation Grade 1 +++).
Plusieurs études ont démontré que plus on
utilise le CGM, mieux sera l’HbA1C:
DirectNet Gluco Watch 2 Biographer, Guard
Control, STAR-1, JDRF CGM RCT4, etc…
Pts avec HbA1c > 7.0%
JDRF CGM RCT4
Pts avec HbA1c > 7.0%
JDRF CGM RCT4
Pts avec HbA1c > 7.0%
JDRF CGM RCT4
Pts avec HbA1c > 7.0%
Suivi du JDRF CGM RCT5
Suivi à 12 mois:
Utilisation du CGM:
76/80 (95%) à 6 mois (médiane 5.5j/sem)
67/80 (84%) à 12 mois (médiane 4j/sem)
Utilisation du CGM en continu (> ou = 6j/sem):
17 /80
Plus grande amélioration de l’HbA1c p/r aux autres pts (chgt moyen -0.8 +/- 0.6% vs +0.1
+/-0.7% p<0.001)
Plus grande satisfaction p/r au CGM
Incidence des hypoglycémies sévères faible, peu importe la fréquence d’utilisation
du CGM (11.2 événements pour 100 patients-année sur une période de 12 mois)
Pts avec HbA1c > 7.0%-
Facteurs prédictifs6
Peu de facteurs prédictifs de la compliance au
CGM, mis à part:
Âge (> 25 ans)
Fréquence de glycémies / jour (> ou = 6/j)
Utilisation du CGM durant le 1er mois
« Recommandation » #3-
Enfants < 8ans
Pas de recommandation pour ou contre l’utilisation du CGM
chez les enfants avec DB type 1 < 8 ans.
2 études seulement:
Gandrud LM et al.7:
19 enfants (âge moyen 4.8ans), utilisant le Medtronic CGMS System Gold de 3 à 7 fois sur
une période d’environ 6 mois.
A permis d’objectiver des hypoglycémies nocturnes ainsi que des hyperglycémies post-
prandiales…
Jeha GS et al.8:
10 enfants < 6ans, utilisant le Medtronic® CGM à 2 reprises (espacées d’un minimum de 1
mois)
Le CGM était bien toléré par les patients…
Suggestion pédiatrique #1-
Enseignement au CGM
Des lignes de conduite concernant le CGM doivent être fournies
aux familles afin qu’elles puissent utiliser efficacement et de façon
sécuritaire l’information fournie par le dispositif. (Suggestion
Grade 2 +)
Algorithme DATA, développé par le groupe DirectNet9
Attention avec les alertes10…
Suggestion pédiatrique #2-
Utilisation en rétrospectif…
Utilisation intermittente du CGM à court terme avec analyse
rétrospective suggérée pour les patients d’âge pédiatrique avec DB
type 1 dans les contextes suivants (Suggestion Grade 2 +):
• Suspicion d’hypoglycémie nocturne, de phénomène de l’aube
ou d’hyperglycémie post-prandiale
• Patients ayant une insensibilité aux hypoglycémies
• Patients subissant des changements importants à leur
régime insulinique (notamment introduction d’une nouvelle
insuline ou passage sous pompe)
Consensus ISPAD 20122
Consensus d’experts:
Révision de la littérature concernant l’utilisation du CGM (notamment en pédiatrie
Évaluation de la pertinence des articles selon «l’Evidence-grading system » de l’ADA
Recommendations sur:
Efficacité du CGM
Candidats à l’utilisation du CGM en continu
Perception du CGM par le patient
Qualité de vie et CGM
« Cost-effectiveness » du CGM
Consensus ISPAD 20122
Efficacité du CGM
Consensus ISPAD 20122
DexCom®
Approuvé chez l’enfant à
partir de l’âge de 2 ans
(FDA).
Utilisation sur
l’abdomen et sur les
cuisses
CGM Medtronic®
Avec la pompe
Medtronic® seulement
(Minimed Paradigm Veo
System®)…
Approbation officielle à
partir de l’âge de:
7 ans (FDA)
Tous âges (Europe)
Indications possibles…
1. Nouveaux diabétiques
2. Chez les jeunes enfants
3. Peur des hypoglycémies
1. Nouveaux diabétiques
Étude ONSET11:
Patients de 1 à 16 ans, ayant eu un diagnostic de DB type 1
dans les 4 sem. précédant leur entrée dans l’étude.
Randomisation en 2 groupes:
Pompe + CGM (Medtronic®)
Pompe + SMBG
Suivi durant 1 an
1. Nouveaux diabétiques-
Étude ONSET11
1. Nouveaux diabétiques-
Étude ONSET11
HbA1c comparable dans
les 2 groupes
Peu importe le groupe
d’âge
Diminution de la
variabilité glycémique ds
le groupe CGM
Différence possiblement
significative a/n du
peptide C…
1. Nouveaux diabétiques-
Étude ONSET11
Compliance au CGM:
Diminution progressive au
cours de l’étude (p= 0.003)
2.1 capteur/sem +/- 0.9
à 6 sem.
1.4/sem +/- 1.0 à 26
sem.
1.1/sem +/- 0.7 à 52 sem
1. Nouveaux diabétiques-
Étude ONSET11
Hypoglycémies sévères:
Aucune dans le groupe CGM
4 dans le groupe SMBG
Évaluations « psychologiques » (WHO-5 + KIDSCREEN27):
Scores diminués au départ + à 6 sem.
Normalisés par la suite
Aucune différence entre les groupes
• Pas d’autre étude pour l’instant
(notamment avec des pts sous injections)
• Donc, peu d’évidence…
2. Chez le très jeune enfant
(< 4 ans)
Tsalikian E et al.12:
Étude observationnelle
Critères d’inclusion:
DB type 1
< 4ans
Sous insuline x > 1 mois (minimum de 2
injections/j ou pompe)
2. Chez le très jeune enfant
(< 4 ans)12
23 enfants < 4ans (10 sous pompe, 13 sous
MDI)
29 pts initialement, mais 6 ayant abandonné,
car n’avaient pas été en mesure de compléter
le run-in…
FreeStyle Navigator®(n=21) ou le Paradigm
Medtronic®(n=2) pour une période de 6 mois
3 abandons en cours d’étude (dont 2 durant
la 1ère sem)
2. Chez le très jeune enfant
(< 4 ans)12
Compliance au CGM:
À 4 sem:
85% >6j/7
À 22 sem:
45% >6j/7
10% 4-6j/7
45% <4j/7
2. Chez le très jeune enfant
(< 4 ans)12
Pas de changement significatif a/n de l’HbA1c
Variabilité glycémique inchangée en cours
d’étude
Hypoglycémies sévères
1 patient ayant eu 3 épisodes (dont 2 alors
qu’il ne portait pas le CGM)
Taux de satisfaction parentale élevée p/r au
CGM (CGM Satisfaction Scale)
2. Chez le jeune enfant
(4-9 ans)
Mauras N. et al.13:
Étude randomisée CGM (Navigator® ou Medtronic®) vs
SMBG durant 6 mois
Critères d’inclusion:
Entre 4 et 9 ans
DB type 1 depuis > 1 an
HbA1c > 7.0%
Insulinothérapie: Multi-injections (min. 3/j) ou pompe
2. Chez le jeune enfant
(4-9 ans)13
2. Chez le jeune enfant
(4-9 ans)13
2. Chez le jeune enfant
(4-9 ans)13
Compliance au CGM:
Diminution progressive de
l’utilisation
Médiane d’utilisation à 26
sem.: 92h/sem
44% pts utilisant le CGM =
ou > 6j/7 à 26 sem.
Amélioration modeste et
non significative de
l’HbA1c (0.3 +/- 0.7%) ds
ce sous-groupe
2. Chez le jeune enfant
(4-9 ans)13
Taux de satisfaction parentale p/r au CGM de
nouveau très élevé
Pourquoi l’absence d’amélioration a/n de
l’HbA1c???
Pas d’utilisation des données du CGM au
quotidien
Objectifs glycémiques + élevés chez le jeune
enfant
Pas de changement a/n de la peur des
hypoglycémies…
2. Chez le jeune enfant
(4-9 ans)
Tansey M et al.14: Étude prolongée de 6 mois
Groupe CGM Groupe SMBG
Nb de pts 64/69 61/66 (66/68)
Compliance
CGM
Médiane fin étude
% pts >ou= 6j/sem
60h/sem
33%
95h/sem (1m),
32h/sem
16%
HbA1c Pas chgt Pas de chgt
Hypoglycémies
sévères
3.5 (9.9 avant)
13.3
Diminution temps
hypo
Satisfaction CGM Parents très satisfaits Parents très satisfaits
• Peu d’évidence chez le petit < 4 ans
• Chez les 4-9 ans, parents très satisfaits du
CGM, mais sans amélioration franche a/n
glycémique…
3. Hypoglycémies
Pourquoi le CGM?
Diminuer le temps passé en
hypoglycémie
Prévention des hypoglycémies
sévères
Identification et prévention des
hypoglycémies nocturnes
Agir sur la peur des hypoglycémies
CGM et hypoglycémies
1. Étude JDRF CGM3
2. Battelino et al.15:
Étude de 120 patients (dont 53 enfants/adolescents > ou = 10 ans):
Utilisation CMG vs SMBG durant 6 mois
Patients bien contrôlés habituellement (HbA1c < 7.0%)
CGM et hypoglycémies
CGM et hypoglycémies15
Hypoglycémies sévères
# d’hypoglycémie sévère + élevé dans le groupe:
CGM: Étude STAR1 (11 vs 3)
Âge des patients?
Explications: Manque de réponse aux
alarmes? accumulation d’insuline?
SMBG: Étude ONSET11 (4 vs 0)
Hypoglycémies sévères
Les autres études ont démontré un taux
d’hypoglycémies sévères similaire entre les
groupes CGM et SMBG
Taux significativement + bas que DCCT (86)
et dans la prise en charge usuelle (20-30)
Hypoglycémies nocturnes
Étude JDRF CGM16:
Utilisation des données de CGM
obtenues entre minuit et
6h00AM (minimum 4h/nuit)
chez les pts du groupe
intervention
Identification des hypoglycémies,
définies comme 2 glycémies de
3.3mmol/L et moins espacées de
minimum de 20 min
Hypoglycémies nocturnes16
Hypoglycémies nocturnes16
Hypoglycémies nocturnes16
Durée:
Médiane 53min (29-110)
Moyenne 81 min (+/-75)
% nuits atteintes:
>1h: 47%
>2h: 23%
>3h: 11%
Hypoglycémies nocturnes
Toutefois…
71% des jeunes ne répondent pas aux alarmes
individuelles durant leur sommeil…17
Étude avec GlucoWatch
Les pts ayant présenté une hypoglycémie <
3.9mmol/L vraie se sont réveillés (6/11 à la 1ère
alarme, les autres ds un délai moyen de 56 minutes…)
Amélioration du sommeil parental?
• Permettrait de diminuer le temps passé en hypoglycémie
• Impact sur les hypoglycémies sévères et sur les
hypoglycémies nocturnes à voir…
• Impact sur la peur des hypos???
Conclusion
Utilisation du CGM en pédiatrie:
CGM indiqués dans certaines
circonstances
Impact clinique + variable
chez l’enfant
Bcp de zones demeurant
grises: place à la recherche
+++
1. Klonoff DC, Buckingham B, Christiansen JS, Montori VM, Tamborlane WV, Vigersky RA, Wolpert H: Continuous glucose
monitoring: an Endocrine Society Clinical Practice Guideline. Endocrine Society. J Clin Endocrinol Metab. 2011
Oct;96(10):2968-79.
2. Phillip M, Danne T, Shalitin S et al. 2012: Use of continuous glucose monitoring in children and adolescents. Pediatric
Daibetes 13: 215-228.
3. Juvenile Diabetes Research Foundation Continuous Glucose Monitoring Study Group, 2009: The effect of continuous
glucose monitoring in well-controlled type 1 diabetes. Diabetes Care 32:1378 –1383.
4. Juvenile Diabetes Research Foundation Continuous Glucose Monitoring Study Group, 2008: Continuous glucose
monitoring and intensive treatment of type 1 diabetes. N Engl J Med 359:1464 –1476.
5. Chase HP, Beck RW, Xing D et al, 2010: Continuous glucose monitoring in youth with type 1 diabetes: 12-months follow-
up of the JDRF CGM RCT. Diabetes Technol There 12: 507-515.
6. Juvenile Diabetes Research Foundation Continuous Glucose Monitoring Study Group, 2009: Factors predictive of use
and of benefit from continuous glucose monitoring in type 1 diabetes. Diabetes Care 32: 1947-1953.
7. Gandrud LM, Xing D, Kollman, C et al. 2007: The Minimed Gold CGMS: an effective means to discover hypo-and
hyperglycemia in children under 7 years of age. Diabetes Technol There 9: 307-316.
8. Jeha GS, Karaviti LP, Anderson B et al. 2004: CGM and the reality of metabolic control in preschool children with type 1
diabetes. Daibetes Care 27: 2881-2886.
9. DirectNet Study Group, 2008: Use of the DirectNet Applied Treatment Algorithhm for diabetes management with a real-
time continuous glucose monitor. Pediatr Diabetes 9: 142-147.
10. MastrototaroJ, Welsh JB, Lee S, 2010: Pratical considerations in the use of real-time continuous glucose
monitoring alerts. J Diabetes Sci Technol 4: 733-739.
11. Kordonouri O, Pankowska E, Rami B et al. 2010: SAP therapy from diagnosis of childhood type 1 diabetes:
results of the ONSET after 12 months of treatment. Diabetologia 53: 2487-2495.
12. Tsalikian E, Fox L, Weinsimer S et al., 2012: Feasibility of prolonged continuous glucose monitoring in toddlers
with type 1 diabetes. Pediatr Diabetes 13(4): 301-307.
13. Mauras N, Beck R, Xing D et al., 2012: A randomized clinical trial to assesse the efficacy and safety of real-time
continuous glucose monitoring in the management of type 1 diabetes in young children aged 4 to 10 years.
Diabetes Care 35: 204-210.
14. Tansey M, Weinzimer S, Beck R et al., 2013: Extended 6-month follow-up of a randomized clinical trial to
assess the efficacy and safety of real-time continuous glucose monitoring in the management to type 1 diabetes in
young children aged 4 to 10 years. Diabetes Care. 36(5): 63.
15. Battelino T, Philip M, Bratina N et al, 2011: Effect of CGM on hypoglycemia in type 1 diabetes. Diabetes Care
34: 795-800.
16. JDRF CGM, 2010: Prolonged nocturnal hypoglycaemia is common during 12 months of continuous glucose
monitoring in children and adults with type 1 diabetes. Diabetes Care 33: 1004-1008.
17. Buckingham B, Block J, Burdick J et al., 2005: Diabetes research in children Network: response to nocturnal
alarms using a real-time sensor. Diabetes Technol There 7: 440-447.

Contenu connexe

En vedette

Car2go pense à Bruxelles
Car2go pense à BruxellesCar2go pense à Bruxelles
Car2go pense à Bruxelles
Wagenverkopen
 
Mercator Ocean newsletter 15
Mercator Ocean newsletter 15Mercator Ocean newsletter 15
Mercator Ocean newsletter 15
Mercator Ocean International
 
Digitalisation et virtualité de l'expérience musicale
Digitalisation et virtualité de l'expérience musicaleDigitalisation et virtualité de l'expérience musicale
Digitalisation et virtualité de l'expérience musicale
laurence allard
 
Calidadazuer
CalidadazuerCalidadazuer
Calidadazuer
azuermatematicas
 
RRI : Quel positionnement pour les centres de science
RRI : Quel positionnement pour les centres de scienceRRI : Quel positionnement pour les centres de science
RRI : Quel positionnement pour les centres de science
Malvina ARTHEAU
 
Tirus - La Nueva Iliada - Emilio Carcaño
Tirus - La Nueva Iliada - Emilio CarcañoTirus - La Nueva Iliada - Emilio Carcaño
Tirus - La Nueva Iliada - Emilio Carcaño
Emilio Carcaño
 
Sc po2012 deroulement
Sc po2012   deroulementSc po2012   deroulement
Sc po2012 deroulement
Fabrice Epelboin
 
Groupama webdating - Hacktivism and Stock Market
Groupama webdating - Hacktivism and Stock MarketGroupama webdating - Hacktivism and Stock Market
Groupama webdating - Hacktivism and Stock MarketFabrice Epelboin
 
Nota multimedia
Nota multimediaNota multimedia
Nota multimedia
Caja Navarra
 
Présentation d'HackMyCHurch 2015, des projets et son bilan
Présentation d'HackMyCHurch 2015, des projets et son bilanPrésentation d'HackMyCHurch 2015, des projets et son bilan
Présentation d'HackMyCHurch 2015, des projets et son bilan
Hack My Church
 
Planeamiento estratégico 2013 macro factores
Planeamiento estratégico 2013 macro factoresPlaneamiento estratégico 2013 macro factores
Planeamiento estratégico 2013 macro factores
Augusto Javes Sanchez
 
Modulos ama
Modulos amaModulos ama
Modulos ama
Laura Velazquez
 
Diapo 4 segmentación
Diapo 4 segmentaciónDiapo 4 segmentación
Diapo 4 segmentación
alfrerojasc
 
Clase1
Clase1Clase1
Manager
ManagerManager
Manager
guest4ad6c7
 
La Smart Grid en Californie: Acteurs et Enjeux
La Smart Grid en Californie: Acteurs et EnjeuxLa Smart Grid en Californie: Acteurs et Enjeux
La Smart Grid en Californie: Acteurs et Enjeux
PARIS
 
Presentación1
Presentación1Presentación1
Presentación1
quchito20
 

En vedette (20)

Car2go pense à Bruxelles
Car2go pense à BruxellesCar2go pense à Bruxelles
Car2go pense à Bruxelles
 
Mercator Ocean newsletter 15
Mercator Ocean newsletter 15Mercator Ocean newsletter 15
Mercator Ocean newsletter 15
 
bb-d_SEO
bb-d_SEObb-d_SEO
bb-d_SEO
 
Digitalisation et virtualité de l'expérience musicale
Digitalisation et virtualité de l'expérience musicaleDigitalisation et virtualité de l'expérience musicale
Digitalisation et virtualité de l'expérience musicale
 
Calidadazuer
CalidadazuerCalidadazuer
Calidadazuer
 
RRI : Quel positionnement pour les centres de science
RRI : Quel positionnement pour les centres de scienceRRI : Quel positionnement pour les centres de science
RRI : Quel positionnement pour les centres de science
 
Tirus - La Nueva Iliada - Emilio Carcaño
Tirus - La Nueva Iliada - Emilio CarcañoTirus - La Nueva Iliada - Emilio Carcaño
Tirus - La Nueva Iliada - Emilio Carcaño
 
Sc po2012 deroulement
Sc po2012   deroulementSc po2012   deroulement
Sc po2012 deroulement
 
Groupama webdating - Hacktivism and Stock Market
Groupama webdating - Hacktivism and Stock MarketGroupama webdating - Hacktivism and Stock Market
Groupama webdating - Hacktivism and Stock Market
 
Nota multimedia
Nota multimediaNota multimedia
Nota multimedia
 
L Gfrench
L GfrenchL Gfrench
L Gfrench
 
Présentation d'HackMyCHurch 2015, des projets et son bilan
Présentation d'HackMyCHurch 2015, des projets et son bilanPrésentation d'HackMyCHurch 2015, des projets et son bilan
Présentation d'HackMyCHurch 2015, des projets et son bilan
 
Planeamiento estratégico 2013 macro factores
Planeamiento estratégico 2013 macro factoresPlaneamiento estratégico 2013 macro factores
Planeamiento estratégico 2013 macro factores
 
Modulos ama
Modulos amaModulos ama
Modulos ama
 
Diapo 4 segmentación
Diapo 4 segmentaciónDiapo 4 segmentación
Diapo 4 segmentación
 
Clase1
Clase1Clase1
Clase1
 
Manager
ManagerManager
Manager
 
La Smart Grid en Californie: Acteurs et Enjeux
La Smart Grid en Californie: Acteurs et EnjeuxLa Smart Grid en Californie: Acteurs et Enjeux
La Smart Grid en Californie: Acteurs et Enjeux
 
Temple Tigres
Temple TigresTemple Tigres
Temple Tigres
 
Presentación1
Presentación1Presentación1
Presentación1
 

Similaire à Lecture continue de la glycemie

FINALE PREMIX++ .ppt
FINALE PREMIX++ .pptFINALE PREMIX++ .ppt
FINALE PREMIX++ .ppt
MustaphaKherroubi
 
cours-Dgc-et-classification-2022.pdf
cours-Dgc-et-classification-2022.pdfcours-Dgc-et-classification-2022.pdf
cours-Dgc-et-classification-2022.pdf
FerielAe
 
Treat nmd dmd-interim_recommendations_fr1-2358405
Treat nmd dmd-interim_recommendations_fr1-2358405Treat nmd dmd-interim_recommendations_fr1-2358405
Treat nmd dmd-interim_recommendations_fr1-2358405ASMNM
 
Endoc diabète ern omnipratique aout 2013
Endoc diabète ern omnipratique aout 2013Endoc diabète ern omnipratique aout 2013
Endoc diabète ern omnipratique aout 2013drmouheb
 
La grossesse chez une femme diabétique s.jacqueminet
La grossesse chez une femme diabétique s.jacqueminetLa grossesse chez une femme diabétique s.jacqueminet
La grossesse chez une femme diabétique s.jacqueminetall-in-web
 
Grossesse et diabète
Grossesse et diabèteGrossesse et diabète
Grossesse et diabète
Amine Dafaa
 
Dr Hitache DT2 PRISE EN CHARGE GLOBALE
Dr Hitache DT2 PRISE EN CHARGE GLOBALEDr Hitache DT2 PRISE EN CHARGE GLOBALE
Dr Hitache DT2 PRISE EN CHARGE GLOBALE
BENAOUDA67
 
Dossier Chirurgie
Dossier ChirurgieDossier Chirurgie
Dossier Chirurgie
Réseau Pro Santé
 
Diabète de type 1 chez l'enfant et l'adolescent - physiopathologie et clinique
Diabète de type 1 chez l'enfant et l'adolescent  - physiopathologie et cliniqueDiabète de type 1 chez l'enfant et l'adolescent  - physiopathologie et clinique
Diabète de type 1 chez l'enfant et l'adolescent - physiopathologie et clinique
Section Diabète CHU Sainte-Justine
 
Diabete de l'enfant
Diabete de l'enfantDiabete de l'enfant
Diabete de l'enfantAmel Ammar
 
Présentation1 diabète et ramadan
Présentation1  diabète et ramadan Présentation1  diabète et ramadan
Présentation1 diabète et ramadan
Fateh Maamri
 
Diabetes and kidney: what new messages ?
Diabetes and kidney: what new messages ?Diabetes and kidney: what new messages ?
Diabetes and kidney: what new messages ?
International clinic Hannibal Tunis Tunisia
 
Nutrition.pptx
Nutrition.pptxNutrition.pptx
Nutrition.pptx
EchohndemTeku
 
Actualités diabète et insulinothérapie (01 06-13)
Actualités diabète et insulinothérapie (01 06-13)Actualités diabète et insulinothérapie (01 06-13)
Actualités diabète et insulinothérapie (01 06-13)bendjelloul62
 
presentation de Olivier Ziegler(2)
presentation de Olivier Ziegler(2)presentation de Olivier Ziegler(2)
presentation de Olivier Ziegler(2)tsoret1
 
MHD HYPO DIABETE.pdf
MHD HYPO DIABETE.pdfMHD HYPO DIABETE.pdf
MHD HYPO DIABETE.pdf
yoyomumba
 
Parlons 20_diabete resianat 15-mai-2022.pdf
Parlons 20_diabete resianat 15-mai-2022.pdfParlons 20_diabete resianat 15-mai-2022.pdf
Parlons 20_diabete resianat 15-mai-2022.pdf
ouattara58
 
Serfaty du 2015
Serfaty  du  2015Serfaty  du  2015
Serfaty du 2015
odeckmyn
 

Similaire à Lecture continue de la glycemie (20)

FINALE PREMIX++ .ppt
FINALE PREMIX++ .pptFINALE PREMIX++ .ppt
FINALE PREMIX++ .ppt
 
cours-Dgc-et-classification-2022.pdf
cours-Dgc-et-classification-2022.pdfcours-Dgc-et-classification-2022.pdf
cours-Dgc-et-classification-2022.pdf
 
Treat nmd dmd-interim_recommendations_fr1-2358405
Treat nmd dmd-interim_recommendations_fr1-2358405Treat nmd dmd-interim_recommendations_fr1-2358405
Treat nmd dmd-interim_recommendations_fr1-2358405
 
Endoc diabète ern omnipratique aout 2013
Endoc diabète ern omnipratique aout 2013Endoc diabète ern omnipratique aout 2013
Endoc diabète ern omnipratique aout 2013
 
La grossesse chez une femme diabétique s.jacqueminet
La grossesse chez une femme diabétique s.jacqueminetLa grossesse chez une femme diabétique s.jacqueminet
La grossesse chez une femme diabétique s.jacqueminet
 
Grossesse et diabète
Grossesse et diabèteGrossesse et diabète
Grossesse et diabète
 
Dr Hitache DT2 PRISE EN CHARGE GLOBALE
Dr Hitache DT2 PRISE EN CHARGE GLOBALEDr Hitache DT2 PRISE EN CHARGE GLOBALE
Dr Hitache DT2 PRISE EN CHARGE GLOBALE
 
Dossier Chirurgie
Dossier ChirurgieDossier Chirurgie
Dossier Chirurgie
 
Diabète de type 1 chez l'enfant et l'adolescent - physiopathologie et clinique
Diabète de type 1 chez l'enfant et l'adolescent  - physiopathologie et cliniqueDiabète de type 1 chez l'enfant et l'adolescent  - physiopathologie et clinique
Diabète de type 1 chez l'enfant et l'adolescent - physiopathologie et clinique
 
Diabete de l'enfant
Diabete de l'enfantDiabete de l'enfant
Diabete de l'enfant
 
What's Up Collector Prévention
What's Up Collector PréventionWhat's Up Collector Prévention
What's Up Collector Prévention
 
Présentation1 diabète et ramadan
Présentation1  diabète et ramadan Présentation1  diabète et ramadan
Présentation1 diabète et ramadan
 
Diabetes and kidney: what new messages ?
Diabetes and kidney: what new messages ?Diabetes and kidney: what new messages ?
Diabetes and kidney: what new messages ?
 
Nutrition.pptx
Nutrition.pptxNutrition.pptx
Nutrition.pptx
 
Actualités diabète et insulinothérapie (01 06-13)
Actualités diabète et insulinothérapie (01 06-13)Actualités diabète et insulinothérapie (01 06-13)
Actualités diabète et insulinothérapie (01 06-13)
 
presentation de Olivier Ziegler(2)
presentation de Olivier Ziegler(2)presentation de Olivier Ziegler(2)
presentation de Olivier Ziegler(2)
 
MHD HYPO DIABETE.pdf
MHD HYPO DIABETE.pdfMHD HYPO DIABETE.pdf
MHD HYPO DIABETE.pdf
 
Parlons 20_diabete resianat 15-mai-2022.pdf
Parlons 20_diabete resianat 15-mai-2022.pdfParlons 20_diabete resianat 15-mai-2022.pdf
Parlons 20_diabete resianat 15-mai-2022.pdf
 
BROCHURE - MD - ÉPURÉ - FINAL
BROCHURE - MD - ÉPURÉ - FINALBROCHURE - MD - ÉPURÉ - FINAL
BROCHURE - MD - ÉPURÉ - FINAL
 
Serfaty du 2015
Serfaty  du  2015Serfaty  du  2015
Serfaty du 2015
 

Plus de Section Diabète CHU Sainte-Justine

Fibrose kystique et diabète
Fibrose kystique et diabèteFibrose kystique et diabète
Fibrose kystique et diabète
Section Diabète CHU Sainte-Justine
 
Comment démarrer une pompe à insuline
Comment démarrer une pompe à insulineComment démarrer une pompe à insuline
Comment démarrer une pompe à insuline
Section Diabète CHU Sainte-Justine
 
Pompe à insuline. Comment ajuster une pompe
Pompe à insuline. Comment ajuster une pompePompe à insuline. Comment ajuster une pompe
Pompe à insuline. Comment ajuster une pompe
Section Diabète CHU Sainte-Justine
 
Injections d'insuline et glucagon: bonne technique = bon contrôle.
Injections d'insuline et glucagon: bonne technique = bon contrôle.Injections d'insuline et glucagon: bonne technique = bon contrôle.
Injections d'insuline et glucagon: bonne technique = bon contrôle.
Section Diabète CHU Sainte-Justine
 
Hypoglycémie - hyperglycémie: Conseils pratiques.
Hypoglycémie - hyperglycémie: Conseils pratiques.Hypoglycémie - hyperglycémie: Conseils pratiques.
Hypoglycémie - hyperglycémie: Conseils pratiques.
Section Diabète CHU Sainte-Justine
 
Aspects nutritionnels chez les jeunes diabétiques type 1
Aspects nutritionnels chez les jeunes diabétiques type 1Aspects nutritionnels chez les jeunes diabétiques type 1
Aspects nutritionnels chez les jeunes diabétiques type 1
Section Diabète CHU Sainte-Justine
 
Troubles alimentaires et diabète
Troubles alimentaires et diabèteTroubles alimentaires et diabète
Troubles alimentaires et diabète
Section Diabète CHU Sainte-Justine
 
Le diabète de type MODY
Le diabète de type MODYLe diabète de type MODY
Le diabète de type MODY
Section Diabète CHU Sainte-Justine
 
Le diabète de type MODY
Le diabète de type MODYLe diabète de type MODY
Le diabète de type MODY
Section Diabète CHU Sainte-Justine
 
Fibrose kystique (mucoviscidose) et diabète
Fibrose kystique (mucoviscidose) et diabèteFibrose kystique (mucoviscidose) et diabète
Fibrose kystique (mucoviscidose) et diabète
Section Diabète CHU Sainte-Justine
 
Acidose diabétique en pédiatrie
Acidose diabétique en pédiatrieAcidose diabétique en pédiatrie
Acidose diabétique en pédiatrie
Section Diabète CHU Sainte-Justine
 
Diabète néonatal nov 2008
Diabète néonatal nov 2008Diabète néonatal nov 2008
Diabète néonatal nov 2008
Section Diabète CHU Sainte-Justine
 
La pompe à insuline
La pompe à insulineLa pompe à insuline
Diabète et troubles de comportement alimentaire
Diabète et troubles de comportement alimentaireDiabète et troubles de comportement alimentaire
Diabète et troubles de comportement alimentaire
Section Diabète CHU Sainte-Justine
 
Sexe, drogue,alcool et diabète
Sexe, drogue,alcool et diabèteSexe, drogue,alcool et diabète
Sexe, drogue,alcool et diabète
Section Diabète CHU Sainte-Justine
 

Plus de Section Diabète CHU Sainte-Justine (15)

Fibrose kystique et diabète
Fibrose kystique et diabèteFibrose kystique et diabète
Fibrose kystique et diabète
 
Comment démarrer une pompe à insuline
Comment démarrer une pompe à insulineComment démarrer une pompe à insuline
Comment démarrer une pompe à insuline
 
Pompe à insuline. Comment ajuster une pompe
Pompe à insuline. Comment ajuster une pompePompe à insuline. Comment ajuster une pompe
Pompe à insuline. Comment ajuster une pompe
 
Injections d'insuline et glucagon: bonne technique = bon contrôle.
Injections d'insuline et glucagon: bonne technique = bon contrôle.Injections d'insuline et glucagon: bonne technique = bon contrôle.
Injections d'insuline et glucagon: bonne technique = bon contrôle.
 
Hypoglycémie - hyperglycémie: Conseils pratiques.
Hypoglycémie - hyperglycémie: Conseils pratiques.Hypoglycémie - hyperglycémie: Conseils pratiques.
Hypoglycémie - hyperglycémie: Conseils pratiques.
 
Aspects nutritionnels chez les jeunes diabétiques type 1
Aspects nutritionnels chez les jeunes diabétiques type 1Aspects nutritionnels chez les jeunes diabétiques type 1
Aspects nutritionnels chez les jeunes diabétiques type 1
 
Troubles alimentaires et diabète
Troubles alimentaires et diabèteTroubles alimentaires et diabète
Troubles alimentaires et diabète
 
Le diabète de type MODY
Le diabète de type MODYLe diabète de type MODY
Le diabète de type MODY
 
Le diabète de type MODY
Le diabète de type MODYLe diabète de type MODY
Le diabète de type MODY
 
Fibrose kystique (mucoviscidose) et diabète
Fibrose kystique (mucoviscidose) et diabèteFibrose kystique (mucoviscidose) et diabète
Fibrose kystique (mucoviscidose) et diabète
 
Acidose diabétique en pédiatrie
Acidose diabétique en pédiatrieAcidose diabétique en pédiatrie
Acidose diabétique en pédiatrie
 
Diabète néonatal nov 2008
Diabète néonatal nov 2008Diabète néonatal nov 2008
Diabète néonatal nov 2008
 
La pompe à insuline
La pompe à insulineLa pompe à insuline
La pompe à insuline
 
Diabète et troubles de comportement alimentaire
Diabète et troubles de comportement alimentaireDiabète et troubles de comportement alimentaire
Diabète et troubles de comportement alimentaire
 
Sexe, drogue,alcool et diabète
Sexe, drogue,alcool et diabèteSexe, drogue,alcool et diabète
Sexe, drogue,alcool et diabète
 

Lecture continue de la glycemie

  • 1. Patricia Olivier, md, pédiatre-encrinologue Section Diabète, CHU Sainte-Justine Présenté le 18 mars 2015
  • 2.
  • 3. Plan de la présentation 1. Recommandations « officielles » en pédiatrie 2. Approbation des différents dispositifs en pédiatrie 3. Indications possibles en pédiatrie 1. Nouveaux diabétiques 2. Jeunes enfants 3. Prise en charge des hypoglycémies
  • 4.
  • 5. Recommendations pédiatriques 1. Lignes de pratique de l’Endocrine Society (2011)1 2. Consensus de l’ISPAD, l’ESPE et la PES (2012)2
  • 6. Endocrine Society1 Groupe d’experts formé pour réviser la littérature au sujet des CGM, évaluer la qualité des évidences selon la méthode GRADE et émettre par la suite des recommandations/suggestions CGM aux unités de soins intensifs CGM en adulte CGM en pédiatrie (5)
  • 7. Recommandation #1- Pts avec HbA1c < 7.0% Utilisation du CGM chez les enfants/adolescents avec DB type 1 ayant une HbA1c < 7.0% de façon à maintenir leur HbA1c tout en limitant le risque d’hypoglycémie. (Recommandation Grade 1 ++++) Étude JDRF CGM3: 129 patients (29 pts âgés entre 8-14ans, 33 pts 15-24ans) randomisés au CGM ou SMBG durant 6 mois Tx antérieur: Pompe (CGM 93%, SMBG 79%) ou MDI
  • 9. Recommandation #1- Pts avec HbA1c < 7.0%3 - d’hypoglycémie < 3.9mmol/l dans le groupe CGM (54 vs 91min/j), mais différence non significative Taux d’hypoglycémie sévère similaire (10 vs 11%). Moins grande variabilité glycémique (p 0.003)
  • 11. Recommandation #2- Pts avec HbA1c > 7.0% Utilisation du CGM chez les enfants/adolescents avec DB type 1 ayant une HbA1c > 7.0% qui sont capables d’utiliser ce dispositif de façon quasi- quotidienne (Recommendation Grade 1 +++). Plusieurs études ont démontré que plus on utilise le CGM, mieux sera l’HbA1C: DirectNet Gluco Watch 2 Biographer, Guard Control, STAR-1, JDRF CGM RCT4, etc…
  • 12. Pts avec HbA1c > 7.0% JDRF CGM RCT4
  • 13. Pts avec HbA1c > 7.0% JDRF CGM RCT4
  • 14. Pts avec HbA1c > 7.0% JDRF CGM RCT4
  • 15. Pts avec HbA1c > 7.0% Suivi du JDRF CGM RCT5 Suivi à 12 mois: Utilisation du CGM: 76/80 (95%) à 6 mois (médiane 5.5j/sem) 67/80 (84%) à 12 mois (médiane 4j/sem) Utilisation du CGM en continu (> ou = 6j/sem): 17 /80 Plus grande amélioration de l’HbA1c p/r aux autres pts (chgt moyen -0.8 +/- 0.6% vs +0.1 +/-0.7% p<0.001) Plus grande satisfaction p/r au CGM Incidence des hypoglycémies sévères faible, peu importe la fréquence d’utilisation du CGM (11.2 événements pour 100 patients-année sur une période de 12 mois)
  • 16. Pts avec HbA1c > 7.0%- Facteurs prédictifs6 Peu de facteurs prédictifs de la compliance au CGM, mis à part: Âge (> 25 ans) Fréquence de glycémies / jour (> ou = 6/j) Utilisation du CGM durant le 1er mois
  • 17. « Recommandation » #3- Enfants < 8ans Pas de recommandation pour ou contre l’utilisation du CGM chez les enfants avec DB type 1 < 8 ans. 2 études seulement: Gandrud LM et al.7: 19 enfants (âge moyen 4.8ans), utilisant le Medtronic CGMS System Gold de 3 à 7 fois sur une période d’environ 6 mois. A permis d’objectiver des hypoglycémies nocturnes ainsi que des hyperglycémies post- prandiales… Jeha GS et al.8: 10 enfants < 6ans, utilisant le Medtronic® CGM à 2 reprises (espacées d’un minimum de 1 mois) Le CGM était bien toléré par les patients…
  • 18. Suggestion pédiatrique #1- Enseignement au CGM Des lignes de conduite concernant le CGM doivent être fournies aux familles afin qu’elles puissent utiliser efficacement et de façon sécuritaire l’information fournie par le dispositif. (Suggestion Grade 2 +) Algorithme DATA, développé par le groupe DirectNet9 Attention avec les alertes10…
  • 19. Suggestion pédiatrique #2- Utilisation en rétrospectif… Utilisation intermittente du CGM à court terme avec analyse rétrospective suggérée pour les patients d’âge pédiatrique avec DB type 1 dans les contextes suivants (Suggestion Grade 2 +): • Suspicion d’hypoglycémie nocturne, de phénomène de l’aube ou d’hyperglycémie post-prandiale • Patients ayant une insensibilité aux hypoglycémies • Patients subissant des changements importants à leur régime insulinique (notamment introduction d’une nouvelle insuline ou passage sous pompe)
  • 20. Consensus ISPAD 20122 Consensus d’experts: Révision de la littérature concernant l’utilisation du CGM (notamment en pédiatrie Évaluation de la pertinence des articles selon «l’Evidence-grading system » de l’ADA Recommendations sur: Efficacité du CGM Candidats à l’utilisation du CGM en continu Perception du CGM par le patient Qualité de vie et CGM « Cost-effectiveness » du CGM
  • 23.
  • 24. DexCom® Approuvé chez l’enfant à partir de l’âge de 2 ans (FDA). Utilisation sur l’abdomen et sur les cuisses
  • 25. CGM Medtronic® Avec la pompe Medtronic® seulement (Minimed Paradigm Veo System®)… Approbation officielle à partir de l’âge de: 7 ans (FDA) Tous âges (Europe)
  • 26.
  • 27. Indications possibles… 1. Nouveaux diabétiques 2. Chez les jeunes enfants 3. Peur des hypoglycémies
  • 28. 1. Nouveaux diabétiques Étude ONSET11: Patients de 1 à 16 ans, ayant eu un diagnostic de DB type 1 dans les 4 sem. précédant leur entrée dans l’étude. Randomisation en 2 groupes: Pompe + CGM (Medtronic®) Pompe + SMBG Suivi durant 1 an
  • 30. 1. Nouveaux diabétiques- Étude ONSET11 HbA1c comparable dans les 2 groupes Peu importe le groupe d’âge Diminution de la variabilité glycémique ds le groupe CGM Différence possiblement significative a/n du peptide C…
  • 31. 1. Nouveaux diabétiques- Étude ONSET11 Compliance au CGM: Diminution progressive au cours de l’étude (p= 0.003) 2.1 capteur/sem +/- 0.9 à 6 sem. 1.4/sem +/- 1.0 à 26 sem. 1.1/sem +/- 0.7 à 52 sem
  • 32. 1. Nouveaux diabétiques- Étude ONSET11 Hypoglycémies sévères: Aucune dans le groupe CGM 4 dans le groupe SMBG Évaluations « psychologiques » (WHO-5 + KIDSCREEN27): Scores diminués au départ + à 6 sem. Normalisés par la suite Aucune différence entre les groupes
  • 33. • Pas d’autre étude pour l’instant (notamment avec des pts sous injections) • Donc, peu d’évidence…
  • 34. 2. Chez le très jeune enfant (< 4 ans) Tsalikian E et al.12: Étude observationnelle Critères d’inclusion: DB type 1 < 4ans Sous insuline x > 1 mois (minimum de 2 injections/j ou pompe)
  • 35. 2. Chez le très jeune enfant (< 4 ans)12 23 enfants < 4ans (10 sous pompe, 13 sous MDI) 29 pts initialement, mais 6 ayant abandonné, car n’avaient pas été en mesure de compléter le run-in… FreeStyle Navigator®(n=21) ou le Paradigm Medtronic®(n=2) pour une période de 6 mois 3 abandons en cours d’étude (dont 2 durant la 1ère sem)
  • 36. 2. Chez le très jeune enfant (< 4 ans)12 Compliance au CGM: À 4 sem: 85% >6j/7 À 22 sem: 45% >6j/7 10% 4-6j/7 45% <4j/7
  • 37. 2. Chez le très jeune enfant (< 4 ans)12 Pas de changement significatif a/n de l’HbA1c Variabilité glycémique inchangée en cours d’étude Hypoglycémies sévères 1 patient ayant eu 3 épisodes (dont 2 alors qu’il ne portait pas le CGM) Taux de satisfaction parentale élevée p/r au CGM (CGM Satisfaction Scale)
  • 38. 2. Chez le jeune enfant (4-9 ans) Mauras N. et al.13: Étude randomisée CGM (Navigator® ou Medtronic®) vs SMBG durant 6 mois Critères d’inclusion: Entre 4 et 9 ans DB type 1 depuis > 1 an HbA1c > 7.0% Insulinothérapie: Multi-injections (min. 3/j) ou pompe
  • 39. 2. Chez le jeune enfant (4-9 ans)13
  • 40. 2. Chez le jeune enfant (4-9 ans)13
  • 41. 2. Chez le jeune enfant (4-9 ans)13 Compliance au CGM: Diminution progressive de l’utilisation Médiane d’utilisation à 26 sem.: 92h/sem 44% pts utilisant le CGM = ou > 6j/7 à 26 sem. Amélioration modeste et non significative de l’HbA1c (0.3 +/- 0.7%) ds ce sous-groupe
  • 42. 2. Chez le jeune enfant (4-9 ans)13 Taux de satisfaction parentale p/r au CGM de nouveau très élevé Pourquoi l’absence d’amélioration a/n de l’HbA1c??? Pas d’utilisation des données du CGM au quotidien Objectifs glycémiques + élevés chez le jeune enfant Pas de changement a/n de la peur des hypoglycémies…
  • 43. 2. Chez le jeune enfant (4-9 ans) Tansey M et al.14: Étude prolongée de 6 mois Groupe CGM Groupe SMBG Nb de pts 64/69 61/66 (66/68) Compliance CGM Médiane fin étude % pts >ou= 6j/sem 60h/sem 33% 95h/sem (1m), 32h/sem 16% HbA1c Pas chgt Pas de chgt Hypoglycémies sévères 3.5 (9.9 avant) 13.3 Diminution temps hypo Satisfaction CGM Parents très satisfaits Parents très satisfaits
  • 44. • Peu d’évidence chez le petit < 4 ans • Chez les 4-9 ans, parents très satisfaits du CGM, mais sans amélioration franche a/n glycémique…
  • 45. 3. Hypoglycémies Pourquoi le CGM? Diminuer le temps passé en hypoglycémie Prévention des hypoglycémies sévères Identification et prévention des hypoglycémies nocturnes Agir sur la peur des hypoglycémies
  • 46. CGM et hypoglycémies 1. Étude JDRF CGM3 2. Battelino et al.15: Étude de 120 patients (dont 53 enfants/adolescents > ou = 10 ans): Utilisation CMG vs SMBG durant 6 mois Patients bien contrôlés habituellement (HbA1c < 7.0%)
  • 49. Hypoglycémies sévères # d’hypoglycémie sévère + élevé dans le groupe: CGM: Étude STAR1 (11 vs 3) Âge des patients? Explications: Manque de réponse aux alarmes? accumulation d’insuline? SMBG: Étude ONSET11 (4 vs 0)
  • 50. Hypoglycémies sévères Les autres études ont démontré un taux d’hypoglycémies sévères similaire entre les groupes CGM et SMBG Taux significativement + bas que DCCT (86) et dans la prise en charge usuelle (20-30)
  • 51. Hypoglycémies nocturnes Étude JDRF CGM16: Utilisation des données de CGM obtenues entre minuit et 6h00AM (minimum 4h/nuit) chez les pts du groupe intervention Identification des hypoglycémies, définies comme 2 glycémies de 3.3mmol/L et moins espacées de minimum de 20 min
  • 54. Hypoglycémies nocturnes16 Durée: Médiane 53min (29-110) Moyenne 81 min (+/-75) % nuits atteintes: >1h: 47% >2h: 23% >3h: 11%
  • 55. Hypoglycémies nocturnes Toutefois… 71% des jeunes ne répondent pas aux alarmes individuelles durant leur sommeil…17 Étude avec GlucoWatch Les pts ayant présenté une hypoglycémie < 3.9mmol/L vraie se sont réveillés (6/11 à la 1ère alarme, les autres ds un délai moyen de 56 minutes…) Amélioration du sommeil parental?
  • 56. • Permettrait de diminuer le temps passé en hypoglycémie • Impact sur les hypoglycémies sévères et sur les hypoglycémies nocturnes à voir… • Impact sur la peur des hypos???
  • 57. Conclusion Utilisation du CGM en pédiatrie: CGM indiqués dans certaines circonstances Impact clinique + variable chez l’enfant Bcp de zones demeurant grises: place à la recherche +++
  • 58. 1. Klonoff DC, Buckingham B, Christiansen JS, Montori VM, Tamborlane WV, Vigersky RA, Wolpert H: Continuous glucose monitoring: an Endocrine Society Clinical Practice Guideline. Endocrine Society. J Clin Endocrinol Metab. 2011 Oct;96(10):2968-79. 2. Phillip M, Danne T, Shalitin S et al. 2012: Use of continuous glucose monitoring in children and adolescents. Pediatric Daibetes 13: 215-228. 3. Juvenile Diabetes Research Foundation Continuous Glucose Monitoring Study Group, 2009: The effect of continuous glucose monitoring in well-controlled type 1 diabetes. Diabetes Care 32:1378 –1383. 4. Juvenile Diabetes Research Foundation Continuous Glucose Monitoring Study Group, 2008: Continuous glucose monitoring and intensive treatment of type 1 diabetes. N Engl J Med 359:1464 –1476. 5. Chase HP, Beck RW, Xing D et al, 2010: Continuous glucose monitoring in youth with type 1 diabetes: 12-months follow- up of the JDRF CGM RCT. Diabetes Technol There 12: 507-515. 6. Juvenile Diabetes Research Foundation Continuous Glucose Monitoring Study Group, 2009: Factors predictive of use and of benefit from continuous glucose monitoring in type 1 diabetes. Diabetes Care 32: 1947-1953. 7. Gandrud LM, Xing D, Kollman, C et al. 2007: The Minimed Gold CGMS: an effective means to discover hypo-and hyperglycemia in children under 7 years of age. Diabetes Technol There 9: 307-316. 8. Jeha GS, Karaviti LP, Anderson B et al. 2004: CGM and the reality of metabolic control in preschool children with type 1 diabetes. Daibetes Care 27: 2881-2886. 9. DirectNet Study Group, 2008: Use of the DirectNet Applied Treatment Algorithhm for diabetes management with a real- time continuous glucose monitor. Pediatr Diabetes 9: 142-147.
  • 59. 10. MastrototaroJ, Welsh JB, Lee S, 2010: Pratical considerations in the use of real-time continuous glucose monitoring alerts. J Diabetes Sci Technol 4: 733-739. 11. Kordonouri O, Pankowska E, Rami B et al. 2010: SAP therapy from diagnosis of childhood type 1 diabetes: results of the ONSET after 12 months of treatment. Diabetologia 53: 2487-2495. 12. Tsalikian E, Fox L, Weinsimer S et al., 2012: Feasibility of prolonged continuous glucose monitoring in toddlers with type 1 diabetes. Pediatr Diabetes 13(4): 301-307. 13. Mauras N, Beck R, Xing D et al., 2012: A randomized clinical trial to assesse the efficacy and safety of real-time continuous glucose monitoring in the management of type 1 diabetes in young children aged 4 to 10 years. Diabetes Care 35: 204-210. 14. Tansey M, Weinzimer S, Beck R et al., 2013: Extended 6-month follow-up of a randomized clinical trial to assess the efficacy and safety of real-time continuous glucose monitoring in the management to type 1 diabetes in young children aged 4 to 10 years. Diabetes Care. 36(5): 63. 15. Battelino T, Philip M, Bratina N et al, 2011: Effect of CGM on hypoglycemia in type 1 diabetes. Diabetes Care 34: 795-800. 16. JDRF CGM, 2010: Prolonged nocturnal hypoglycaemia is common during 12 months of continuous glucose monitoring in children and adults with type 1 diabetes. Diabetes Care 33: 1004-1008. 17. Buckingham B, Block J, Burdick J et al., 2005: Diabetes research in children Network: response to nocturnal alarms using a real-time sensor. Diabetes Technol There 7: 440-447.