SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  24
Télécharger pour lire hors ligne
ÉTATS GÉNÉRAUX DU
CINÉMA EN FRANCE




                     Illustration : Florent Chavouet




    Lundi 19 mars 2012
Introduction




Thierry de Segonzac
ÉTATS GÉNÉRAUX DU CINÉMA EN FRANCE
                         Première partie




      Un nouveau vocabulaire
      pour un langage commun

      Sécurisation des œuvres
Contexte



Stéphan Faudeux (Avance Rapide)
    Animateur de la table ronde
Contexte
       Des mutations technologiques profondes
         dans la filière Cinéma depuis 2 ans

    Tournage         Postproduction        Distribution        Conservation LT




 Caméras                              Equipement               Pas de
                 Généralisation
DATA grand                            en projection         possibilité de
                 postproduction
 capteur                               2K et PAD           Store & Forget
                       2K
majoritaires                             fichier             en numérique



                      ➠ Conséquence
           À chaque étape, disparition des repères
            liés au support physique «Pellicule»
Contexte



           Pascal Buron
Président Délégué Technique Ficam
Contexte
Fin 2011 : liquidation du groupe Quinta Industries
         et risques encourus par les films




     Des rushes stockés                  Gros stock de bobines film
      sur des systèmes                 dont l’archivage est sous-traité.
 d’archivage propriétaires               Pas d’indexation et pas de
 et des serveurs en leasing.             facturation de l’archivage.



    Tournage          Postproduction          Distribution     Conservation LT
Tournage




   Vincent Jeannot
Directeur photo (AFC)
Tournage



Nouvelles pratiques avec les caméras DATA
        et sécurisation des rushes


➡ Choix du workflow le plus tôt possible

➡ Test de la chaîne complète de fabrication

➡ Gestion des rushes numériques sur le tournage

➡ Vérification des rushes
   En DATA, impossibilité de restauration mécanique du
   support et de son contenu
Tournage




Sécurisation des rushes : préconisation Ficam

2 copies de sauvegarde des rushes indépendantes des éléments
utilisés dans le cadre de la postproduction

 ➡ 2 supports différents
 ➡ 2 lieux différents
Principe de stockage standardisé (format TAR ou LTFS)


Fabrication de ces copies interopérables
➠ prise en compte dans les futurs devis CNC
Tournage




   Christophe Massie
Vice-président de la Ficam
  Programmes de Stock
Tournage




  Avec le DATA, le producteur doit faire des choix


                     35 mm
                                        DATA
    Totalité des   30 000 mètres
         rushes      de 35 mm

                                   }
                                        10 / 40 To
                                   OU
Bout-à-bout des
 prises cerclées
                   7/8000 mètres
                     de 35 mm
                                                     +
                                                     }
                                         3 / 5 To

       Montage
                    Le négatif
                   3000 mètres
                                   }
                                   OU
                                                     +
                                                     }
        définitif
                    de 35 mm             1,5 To
Postproduction




   Antoine Simkine
Les films d’Antoine-SPI
Postproduction



         Sécurisation des œuvres
       durant l’exploitation du film



➡ Comment garder les sources et les éléments ?
➡ Que garde-t-on ?
➡ Combien de temps ?
Postproduction




         Frantz Delbecque
Directeur des Nouvelles Technologies
            Eclair Group
Postproduction



Sécurisation des œuvres au cours et à la fin
           de la postproduction
  En cours de postproduction,
  optimisation des workflow chez les prestataires de postproduction

  ↳ Systèmes de sauvegarde propriétaires

  En fin de postproduction,
  éviter les pratiques de sauvegarde non-sécurisées

  ↳ Les laboratoires ne peuvent garder les éléments
  numériques d’un film sur leurs serveurs
  au-delà de la sortie en salles

  ↳ Le producteur doit choisir
  les éléments numériques pérennes à conserver
Postproduction



   Sécurisation des œuvres et des éléments après la
      postproduction : Que peut-on conserver ?
35 mm

    Négatif monté             Internégatif                Positif




DATA

  DSM (Digital Source      DCDM (Digital Cinema               DCP
         Master)            Distribution Master)   (Digital Cinema Package)
 = 2 To (2K) / 8 To (4K)     = 2 à 16 To (4K)               = 200 Go
Distribution



     Quels éléments sécuriser à l’issue de la
postproduction en vue de l’exploitation du film ?
     A quoi sert un DSM ?
     ↳ Eléments finalisés ayant servi à la fabrication d’un film
     (propre au labo).
     ↳ Fichiers non compressés / Fichiers audio bruts / Fonds.

     A quoi sert un DCDM ?
     ↳ Le film fini et ses éléments associés (versions linguistiques...)
     organisés de manière standardisée et interopérable en vue d’une
     exploitation en DCP.

     A quoi sert un DCP ?
     ↳ Le film finalisé dans une version donnée en vue de
     l’exploitation dans les salles de cinéma. Le DCP est compressé
     et crypté.
Distribution



        Evolutions technologiques entre le 35 mm
            et le DATA durant l’exploitation

35 mm

    Positif + copies de série                   HD-CAM SR




DATA

 Master DCP (Digital Cinema Package)   Fichier maître Jpeg2000 MXF (IMF)
  = 200 Go. Réalisé à partir du DCDM     = 500 Go. Réalisé à partir du DSM
Distribution



  Préconisation Ficam pour la sécurisation
          des Masters numériques



➡ Sécurisation sur cartouches LTO ou serveurs sécurisés
   lisibles selon les standards en vigueur

➡ Contrôles réguliers de l’intégrité de l’œuvre et de ses
    éléments

➡ Migration des médias tous les 3 / 5 ans
Conservation LT




      Conservation des œuvres
            à long terme
Laurent Hébert (Délégué Général CST)
Conservation LT



Vie maximum des supports numériques :
          entre 15 et 20 ans


 Conservation des œuvres à moyen et long terme :

 ↳ La seule solution actuelle est un retour sur
 support photochimique.


 Voir recommandation CST RT 026 «support maître
 d’archivage pour conservation»
Conclusion



         Solutions pour sécuriser les œuvres
     du tournage à la conservation à long terme
➡ Tournage ➟ 2 copies LTO dans un format lisible du type TAR/LTFS.

➡ Fin de postproduction ➟ Importance du choix du producteur des
   bons fichiers d’exploitation à conserver (DSM, DCDM, DCP, IMF...).

➡ Une politique de sauvegarde des éléments numériques
   d’exploitation : contrôle régulier de l’intégrité de l’œuvre numérisée et
   des éléments ; organisation de la migration des médias tous les 3/5 ans.

➡ Conservation à long terme des œuvres ➟ report sur pellicule 35 mm.
➡ Refonte du devis CNC ➟ normaliser les étapes de sécurisation des
   œuvres (poste 7 : moyens techniques et poste 8 : pellicules et
   laboratoires).
ÉTATS GÉNÉRAUX DU
CINÉMA EN FRANCE




                     Illustration : Florent Chavouet




    Lundi 19 mars 2012

Contenu connexe

En vedette

Rapport 2010 CDHP de la Haute Marne
Rapport 2010 CDHP de la Haute MarneRapport 2010 CDHP de la Haute Marne
Rapport 2010 CDHP de la Haute MarneCCDH75
 
08 rapport activité cdsp 2012
08 rapport activité cdsp 201208 rapport activité cdsp 2012
08 rapport activité cdsp 2012CCDH75
 
82 rapport activité cdsp 2011
82 rapport activité cdsp 201182 rapport activité cdsp 2011
82 rapport activité cdsp 2011CCDH75
 
Monastere portugais jeronimo
Monastere portugais jeronimoMonastere portugais jeronimo
Monastere portugais jeronimocarlos2627
 
51 rapport activité cdsp 2012
51 rapport activité cdsp 201251 rapport activité cdsp 2012
51 rapport activité cdsp 2012CCDH75
 
19 rapport activité 19 2011
19 rapport activité 19 201119 rapport activité 19 2011
19 rapport activité 19 2011CCDH75
 
Japanese cuisine
Japanese cuisineJapanese cuisine
Japanese cuisineLANavarrete
 
18 rapport activité cdsp 2011
18 rapport activité cdsp 201118 rapport activité cdsp 2011
18 rapport activité cdsp 2011CCDH75
 
35 rapport activité cdsp 2011
35 rapport activité cdsp 201135 rapport activité cdsp 2011
35 rapport activité cdsp 2011CCDH75
 
75 rapport activité cdsp 2011
75 rapport activité cdsp 201175 rapport activité cdsp 2011
75 rapport activité cdsp 2011CCDH75
 
6 innovacionempresarial c
6 innovacionempresarial c6 innovacionempresarial c
6 innovacionempresarial cSantiago Arias
 
Mon album photo familial
Mon album photo familialMon album photo familial
Mon album photo familialmegajav
 

En vedette (20)

Rapport 2010 CDHP de la Haute Marne
Rapport 2010 CDHP de la Haute MarneRapport 2010 CDHP de la Haute Marne
Rapport 2010 CDHP de la Haute Marne
 
Sample
SampleSample
Sample
 
08 rapport activité cdsp 2012
08 rapport activité cdsp 201208 rapport activité cdsp 2012
08 rapport activité cdsp 2012
 
82 rapport activité cdsp 2011
82 rapport activité cdsp 201182 rapport activité cdsp 2011
82 rapport activité cdsp 2011
 
Verredelait
VerredelaitVerredelait
Verredelait
 
Upv2010
Upv2010Upv2010
Upv2010
 
Monastere portugais jeronimo
Monastere portugais jeronimoMonastere portugais jeronimo
Monastere portugais jeronimo
 
51 rapport activité cdsp 2012
51 rapport activité cdsp 201251 rapport activité cdsp 2012
51 rapport activité cdsp 2012
 
Mi juguete favorito
Mi juguete favoritoMi juguete favorito
Mi juguete favorito
 
19 rapport activité 19 2011
19 rapport activité 19 201119 rapport activité 19 2011
19 rapport activité 19 2011
 
Conclusions extrait
Conclusions extraitConclusions extrait
Conclusions extrait
 
Japanese cuisine
Japanese cuisineJapanese cuisine
Japanese cuisine
 
Seminario 12
Seminario 12Seminario 12
Seminario 12
 
18 rapport activité cdsp 2011
18 rapport activité cdsp 201118 rapport activité cdsp 2011
18 rapport activité cdsp 2011
 
35 rapport activité cdsp 2011
35 rapport activité cdsp 201135 rapport activité cdsp 2011
35 rapport activité cdsp 2011
 
75 rapport activité cdsp 2011
75 rapport activité cdsp 201175 rapport activité cdsp 2011
75 rapport activité cdsp 2011
 
6 innovacionempresarial c
6 innovacionempresarial c6 innovacionempresarial c
6 innovacionempresarial c
 
Cabines
CabinesCabines
Cabines
 
Diaporama "atelier novembre"
Diaporama "atelier novembre"Diaporama "atelier novembre"
Diaporama "atelier novembre"
 
Mon album photo familial
Mon album photo familialMon album photo familial
Mon album photo familial
 

Similaire à Etats Généraux Production Cinéma en France - Du film au cinéma numérique

Présentation 4 mars au cnc CST-rt30 -sécurisation des données numériques tour...
Présentation 4 mars au cnc CST-rt30 -sécurisation des données numériques tour...Présentation 4 mars au cnc CST-rt30 -sécurisation des données numériques tour...
Présentation 4 mars au cnc CST-rt30 -sécurisation des données numériques tour...Marc Bourhis
 
Présentation Ficam de la filière production 4K/UHD devant le HD Forum le 18 d...
Présentation Ficam de la filière production 4K/UHD devant le HD Forum le 18 d...Présentation Ficam de la filière production 4K/UHD devant le HD Forum le 18 d...
Présentation Ficam de la filière production 4K/UHD devant le HD Forum le 18 d...Marc Bourhis
 
Créer une video de formation
Créer une video de formationCréer une video de formation
Créer une video de formationXavier LAIR
 
Préconisations tice 2011
Préconisations tice 2011Préconisations tice 2011
Préconisations tice 2011marc jamois
 
Architecture
ArchitectureArchitecture
Architecturezan
 
STEREOLUX / LOCATION D'ESPACES DE CREATION ET D'EVENEMENTS NUMERIQUES
STEREOLUX / LOCATION D'ESPACES DE CREATION ET D'EVENEMENTS NUMERIQUESSTEREOLUX / LOCATION D'ESPACES DE CREATION ET D'EVENEMENTS NUMERIQUES
STEREOLUX / LOCATION D'ESPACES DE CREATION ET D'EVENEMENTS NUMERIQUESstereolux
 
Fcpin formation-final-cut-pro-les-bases
Fcpin formation-final-cut-pro-les-basesFcpin formation-final-cut-pro-les-bases
Fcpin formation-final-cut-pro-les-basesCERTyou Formation
 
Etat de l’écosystème UHD : de la captation à la distribution. Partie 1 : capt...
Etat de l’écosystème UHD : de la captation à la distribution. Partie 1 : capt...Etat de l’écosystème UHD : de la captation à la distribution. Partie 1 : capt...
Etat de l’écosystème UHD : de la captation à la distribution. Partie 1 : capt...Mesclado
 
Asterisk to ip_rapport
Asterisk to ip_rapportAsterisk to ip_rapport
Asterisk to ip_rapportGilles Samba
 
Fcpia formation-final-cut-les-bases-et-perfectionnement
Fcpia formation-final-cut-les-bases-et-perfectionnementFcpia formation-final-cut-les-bases-et-perfectionnement
Fcpia formation-final-cut-les-bases-et-perfectionnementCERTyou Formation
 
Une caméra 📹 en DIY sur une mangeoire d'oiseau 🐦 au milieu d’un jardin 🌳 ?
Une caméra 📹 en DIY sur une mangeoire d'oiseau 🐦 au milieu d’un jardin 🌳 ?Une caméra 📹 en DIY sur une mangeoire d'oiseau 🐦 au milieu d’un jardin 🌳 ?
Une caméra 📹 en DIY sur une mangeoire d'oiseau 🐦 au milieu d’un jardin 🌳 ?Membré Guillaume
 
Présentation inwicast Box HD 2013
Présentation inwicast Box HD 2013Présentation inwicast Box HD 2013
Présentation inwicast Box HD 2013inwicast.
 
Comparatif imprimante 3D FFF-FDM : Ultimaker-Makerbot
Comparatif imprimante 3D FFF-FDM : Ultimaker-MakerbotComparatif imprimante 3D FFF-FDM : Ultimaker-Makerbot
Comparatif imprimante 3D FFF-FDM : Ultimaker-MakerbotChris Delepierre
 
Nitto, technologies pour l'électronique
Nitto, technologies pour l'électroniqueNitto, technologies pour l'électronique
Nitto, technologies pour l'électroniqueLaurie Tilmant
 
Solutions proposées par ama
Solutions proposées par amaSolutions proposées par ama
Solutions proposées par amaamamedic
 
Prova Francese M3n78
Prova Francese M3n78Prova Francese M3n78
Prova Francese M3n78guest44ae1f7f
 
Retour d'expérience : gérer des flux vidéos multiples de manière optimisée
Retour d'expérience :  gérer des flux vidéos multiples de manière optimiséeRetour d'expérience :  gérer des flux vidéos multiples de manière optimisée
Retour d'expérience : gérer des flux vidéos multiples de manière optimiséeSilicon Comté
 
Etiquette RFID : le InjecTag™
Etiquette RFID : le InjecTag™Etiquette RFID : le InjecTag™
Etiquette RFID : le InjecTag™JMD Etiquettes
 

Similaire à Etats Généraux Production Cinéma en France - Du film au cinéma numérique (20)

Présentation 4 mars au cnc CST-rt30 -sécurisation des données numériques tour...
Présentation 4 mars au cnc CST-rt30 -sécurisation des données numériques tour...Présentation 4 mars au cnc CST-rt30 -sécurisation des données numériques tour...
Présentation 4 mars au cnc CST-rt30 -sécurisation des données numériques tour...
 
Présentation Ficam de la filière production 4K/UHD devant le HD Forum le 18 d...
Présentation Ficam de la filière production 4K/UHD devant le HD Forum le 18 d...Présentation Ficam de la filière production 4K/UHD devant le HD Forum le 18 d...
Présentation Ficam de la filière production 4K/UHD devant le HD Forum le 18 d...
 
Créer une video de formation
Créer une video de formationCréer une video de formation
Créer une video de formation
 
Préconisations tice 2011
Préconisations tice 2011Préconisations tice 2011
Préconisations tice 2011
 
Architecture
ArchitectureArchitecture
Architecture
 
STEREOLUX / LOCATION D'ESPACES DE CREATION ET D'EVENEMENTS NUMERIQUES
STEREOLUX / LOCATION D'ESPACES DE CREATION ET D'EVENEMENTS NUMERIQUESSTEREOLUX / LOCATION D'ESPACES DE CREATION ET D'EVENEMENTS NUMERIQUES
STEREOLUX / LOCATION D'ESPACES DE CREATION ET D'EVENEMENTS NUMERIQUES
 
Mega Sd Presen 1 V1 1
Mega Sd Presen 1 V1 1Mega Sd Presen 1 V1 1
Mega Sd Presen 1 V1 1
 
Collecter et conserver les films du dépôt légal fournis sur support numérique
Collecter et conserver les films du dépôt légal  fournis sur support numériqueCollecter et conserver les films du dépôt légal  fournis sur support numérique
Collecter et conserver les films du dépôt légal fournis sur support numérique
 
Fcpin formation-final-cut-pro-les-bases
Fcpin formation-final-cut-pro-les-basesFcpin formation-final-cut-pro-les-bases
Fcpin formation-final-cut-pro-les-bases
 
Etat de l’écosystème UHD : de la captation à la distribution. Partie 1 : capt...
Etat de l’écosystème UHD : de la captation à la distribution. Partie 1 : capt...Etat de l’écosystème UHD : de la captation à la distribution. Partie 1 : capt...
Etat de l’écosystème UHD : de la captation à la distribution. Partie 1 : capt...
 
Asterisk to ip_rapport
Asterisk to ip_rapportAsterisk to ip_rapport
Asterisk to ip_rapport
 
Fcpia formation-final-cut-les-bases-et-perfectionnement
Fcpia formation-final-cut-les-bases-et-perfectionnementFcpia formation-final-cut-les-bases-et-perfectionnement
Fcpia formation-final-cut-les-bases-et-perfectionnement
 
Une caméra 📹 en DIY sur une mangeoire d'oiseau 🐦 au milieu d’un jardin 🌳 ?
Une caméra 📹 en DIY sur une mangeoire d'oiseau 🐦 au milieu d’un jardin 🌳 ?Une caméra 📹 en DIY sur une mangeoire d'oiseau 🐦 au milieu d’un jardin 🌳 ?
Une caméra 📹 en DIY sur une mangeoire d'oiseau 🐦 au milieu d’un jardin 🌳 ?
 
Présentation inwicast Box HD 2013
Présentation inwicast Box HD 2013Présentation inwicast Box HD 2013
Présentation inwicast Box HD 2013
 
Comparatif imprimante 3D FFF-FDM : Ultimaker-Makerbot
Comparatif imprimante 3D FFF-FDM : Ultimaker-MakerbotComparatif imprimante 3D FFF-FDM : Ultimaker-Makerbot
Comparatif imprimante 3D FFF-FDM : Ultimaker-Makerbot
 
Nitto, technologies pour l'électronique
Nitto, technologies pour l'électroniqueNitto, technologies pour l'électronique
Nitto, technologies pour l'électronique
 
Solutions proposées par ama
Solutions proposées par amaSolutions proposées par ama
Solutions proposées par ama
 
Prova Francese M3n78
Prova Francese M3n78Prova Francese M3n78
Prova Francese M3n78
 
Retour d'expérience : gérer des flux vidéos multiples de manière optimisée
Retour d'expérience :  gérer des flux vidéos multiples de manière optimiséeRetour d'expérience :  gérer des flux vidéos multiples de manière optimisée
Retour d'expérience : gérer des flux vidéos multiples de manière optimisée
 
Etiquette RFID : le InjecTag™
Etiquette RFID : le InjecTag™Etiquette RFID : le InjecTag™
Etiquette RFID : le InjecTag™
 

Plus de Digital Innovation Groupware - Industries Techniques

Plus de Digital Innovation Groupware - Industries Techniques (20)

Ibc1219 conference brochure_v5
Ibc1219 conference brochure_v5Ibc1219 conference brochure_v5
Ibc1219 conference brochure_v5
 
Dpp bloodless revolution : Un guide sur les Workflow DEMAT
Dpp bloodless revolution : Un guide sur les Workflow DEMATDpp bloodless revolution : Un guide sur les Workflow DEMAT
Dpp bloodless revolution : Un guide sur les Workflow DEMAT
 
Livre blanc relief v2 basse def 2
Livre blanc relief v2 basse def 2Livre blanc relief v2 basse def 2
Livre blanc relief v2 basse def 2
 
Dolby atmos-cinema-technical-guidelines
Dolby atmos-cinema-technical-guidelinesDolby atmos-cinema-technical-guidelines
Dolby atmos-cinema-technical-guidelines
 
Présentation Cap digital Forum Blanc
Présentation Cap digital Forum BlancPrésentation Cap digital Forum Blanc
Présentation Cap digital Forum Blanc
 
Rapport sur la television connectee par Marc Tessier
Rapport sur la television connectee par Marc TessierRapport sur la television connectee par Marc Tessier
Rapport sur la television connectee par Marc Tessier
 
Rapport Perspectives Audiovisuel à l'horizon 2015 - Dominique Richard
Rapport Perspectives Audiovisuel à l'horizon 2015 -  Dominique RichardRapport Perspectives Audiovisuel à l'horizon 2015 -  Dominique Richard
Rapport Perspectives Audiovisuel à l'horizon 2015 - Dominique Richard
 
Forum Blanc 2012 - Quelles stratégies pour les diffuseurs historiques ? Marti...
Forum Blanc 2012 - Quelles stratégies pour les diffuseurs historiques ? Marti...Forum Blanc 2012 - Quelles stratégies pour les diffuseurs historiques ? Marti...
Forum Blanc 2012 - Quelles stratégies pour les diffuseurs historiques ? Marti...
 
Introduction au cloud computing Parisfx 2011
Introduction au cloud computing Parisfx 2011Introduction au cloud computing Parisfx 2011
Introduction au cloud computing Parisfx 2011
 
Les nouvelles dimensions de l'analyse audio/vidéo
Les nouvelles dimensions de l'analyse audio/vidéoLes nouvelles dimensions de l'analyse audio/vidéo
Les nouvelles dimensions de l'analyse audio/vidéo
 
Les formats audio pour les nouveaux medias
Les formats audio pour les nouveaux mediasLes formats audio pour les nouveaux medias
Les formats audio pour les nouveaux medias
 
Les défis de la 3Ds
Les défis de la 3DsLes défis de la 3Ds
Les défis de la 3Ds
 
Production pour les 4 écrans
Production pour les 4 écransProduction pour les 4 écrans
Production pour les 4 écrans
 
Loudness, niveaux et dynamique... Vers une amélioration des standards
Loudness, niveaux et dynamique... Vers une amélioration des standardsLoudness, niveaux et dynamique... Vers une amélioration des standards
Loudness, niveaux et dynamique... Vers une amélioration des standards
 
QoE (Qualité d'Expérience)
QoE (Qualité d'Expérience)QoE (Qualité d'Expérience)
QoE (Qualité d'Expérience)
 
Adaptative streaming : enjeux, panorama, principes et difficultés
Adaptative streaming : enjeux, panorama, principes et difficultésAdaptative streaming : enjeux, panorama, principes et difficultés
Adaptative streaming : enjeux, panorama, principes et difficultés
 
Comment relever le défi du média global ?
Comment relever le défi du média global ?Comment relever le défi du média global ?
Comment relever le défi du média global ?
 
Réunion d'information DIG-IT sur l'intensité sonore des films publicitaires à...
Réunion d'information DIG-IT sur l'intensité sonore des films publicitaires à...Réunion d'information DIG-IT sur l'intensité sonore des films publicitaires à...
Réunion d'information DIG-IT sur l'intensité sonore des films publicitaires à...
 
Retours d'expériences sur les systèmes de calibration
Retours d'expériences sur les systèmes de calibrationRetours d'expériences sur les systèmes de calibration
Retours d'expériences sur les systèmes de calibration
 
Monitoring dans les Workflow de Cinéma Numériquenum
Monitoring dans les Workflow de Cinéma NumériquenumMonitoring dans les Workflow de Cinéma Numériquenum
Monitoring dans les Workflow de Cinéma Numériquenum
 

Etats Généraux Production Cinéma en France - Du film au cinéma numérique

  • 1. ÉTATS GÉNÉRAUX DU CINÉMA EN FRANCE Illustration : Florent Chavouet Lundi 19 mars 2012
  • 3. ÉTATS GÉNÉRAUX DU CINÉMA EN FRANCE Première partie Un nouveau vocabulaire pour un langage commun Sécurisation des œuvres
  • 4. Contexte Stéphan Faudeux (Avance Rapide) Animateur de la table ronde
  • 5. Contexte Des mutations technologiques profondes dans la filière Cinéma depuis 2 ans Tournage Postproduction Distribution Conservation LT Caméras Equipement Pas de Généralisation DATA grand en projection possibilité de postproduction capteur 2K et PAD Store & Forget 2K majoritaires fichier en numérique ➠ Conséquence À chaque étape, disparition des repères liés au support physique «Pellicule»
  • 6. Contexte Pascal Buron Président Délégué Technique Ficam
  • 7. Contexte Fin 2011 : liquidation du groupe Quinta Industries et risques encourus par les films Des rushes stockés Gros stock de bobines film sur des systèmes dont l’archivage est sous-traité. d’archivage propriétaires Pas d’indexation et pas de et des serveurs en leasing. facturation de l’archivage. Tournage Postproduction Distribution Conservation LT
  • 8. Tournage Vincent Jeannot Directeur photo (AFC)
  • 9. Tournage Nouvelles pratiques avec les caméras DATA et sécurisation des rushes ➡ Choix du workflow le plus tôt possible ➡ Test de la chaîne complète de fabrication ➡ Gestion des rushes numériques sur le tournage ➡ Vérification des rushes En DATA, impossibilité de restauration mécanique du support et de son contenu
  • 10. Tournage Sécurisation des rushes : préconisation Ficam 2 copies de sauvegarde des rushes indépendantes des éléments utilisés dans le cadre de la postproduction ➡ 2 supports différents ➡ 2 lieux différents Principe de stockage standardisé (format TAR ou LTFS) Fabrication de ces copies interopérables ➠ prise en compte dans les futurs devis CNC
  • 11. Tournage Christophe Massie Vice-président de la Ficam Programmes de Stock
  • 12. Tournage Avec le DATA, le producteur doit faire des choix 35 mm DATA Totalité des 30 000 mètres rushes de 35 mm } 10 / 40 To OU Bout-à-bout des prises cerclées 7/8000 mètres de 35 mm + } 3 / 5 To Montage Le négatif 3000 mètres } OU + } définitif de 35 mm 1,5 To
  • 13. Postproduction Antoine Simkine Les films d’Antoine-SPI
  • 14. Postproduction Sécurisation des œuvres durant l’exploitation du film ➡ Comment garder les sources et les éléments ? ➡ Que garde-t-on ? ➡ Combien de temps ?
  • 15. Postproduction Frantz Delbecque Directeur des Nouvelles Technologies Eclair Group
  • 16. Postproduction Sécurisation des œuvres au cours et à la fin de la postproduction En cours de postproduction, optimisation des workflow chez les prestataires de postproduction ↳ Systèmes de sauvegarde propriétaires En fin de postproduction, éviter les pratiques de sauvegarde non-sécurisées ↳ Les laboratoires ne peuvent garder les éléments numériques d’un film sur leurs serveurs au-delà de la sortie en salles ↳ Le producteur doit choisir les éléments numériques pérennes à conserver
  • 17. Postproduction Sécurisation des œuvres et des éléments après la postproduction : Que peut-on conserver ? 35 mm Négatif monté Internégatif Positif DATA DSM (Digital Source DCDM (Digital Cinema DCP Master) Distribution Master) (Digital Cinema Package) = 2 To (2K) / 8 To (4K) = 2 à 16 To (4K) = 200 Go
  • 18. Distribution Quels éléments sécuriser à l’issue de la postproduction en vue de l’exploitation du film ? A quoi sert un DSM ? ↳ Eléments finalisés ayant servi à la fabrication d’un film (propre au labo). ↳ Fichiers non compressés / Fichiers audio bruts / Fonds. A quoi sert un DCDM ? ↳ Le film fini et ses éléments associés (versions linguistiques...) organisés de manière standardisée et interopérable en vue d’une exploitation en DCP. A quoi sert un DCP ? ↳ Le film finalisé dans une version donnée en vue de l’exploitation dans les salles de cinéma. Le DCP est compressé et crypté.
  • 19. Distribution Evolutions technologiques entre le 35 mm et le DATA durant l’exploitation 35 mm Positif + copies de série HD-CAM SR DATA Master DCP (Digital Cinema Package) Fichier maître Jpeg2000 MXF (IMF) = 200 Go. Réalisé à partir du DCDM = 500 Go. Réalisé à partir du DSM
  • 20. Distribution Préconisation Ficam pour la sécurisation des Masters numériques ➡ Sécurisation sur cartouches LTO ou serveurs sécurisés lisibles selon les standards en vigueur ➡ Contrôles réguliers de l’intégrité de l’œuvre et de ses éléments ➡ Migration des médias tous les 3 / 5 ans
  • 21. Conservation LT Conservation des œuvres à long terme Laurent Hébert (Délégué Général CST)
  • 22. Conservation LT Vie maximum des supports numériques : entre 15 et 20 ans Conservation des œuvres à moyen et long terme : ↳ La seule solution actuelle est un retour sur support photochimique. Voir recommandation CST RT 026 «support maître d’archivage pour conservation»
  • 23. Conclusion Solutions pour sécuriser les œuvres du tournage à la conservation à long terme ➡ Tournage ➟ 2 copies LTO dans un format lisible du type TAR/LTFS. ➡ Fin de postproduction ➟ Importance du choix du producteur des bons fichiers d’exploitation à conserver (DSM, DCDM, DCP, IMF...). ➡ Une politique de sauvegarde des éléments numériques d’exploitation : contrôle régulier de l’intégrité de l’œuvre numérisée et des éléments ; organisation de la migration des médias tous les 3/5 ans. ➡ Conservation à long terme des œuvres ➟ report sur pellicule 35 mm. ➡ Refonte du devis CNC ➟ normaliser les étapes de sécurisation des œuvres (poste 7 : moyens techniques et poste 8 : pellicules et laboratoires).
  • 24. ÉTATS GÉNÉRAUX DU CINÉMA EN FRANCE Illustration : Florent Chavouet Lundi 19 mars 2012