Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.
Digimind. Logiciels de social media monitoring et e-réputation www.digimind.fr 1
Digimind. Logiciels de social media monitoring et e-réputation www.digimind.fr 2
POINTS CLÉS
Merci pour avoir téléchargé c...
Digimind. Logiciels de social media monitoring et e-réputation www.digimind.fr 3
INTRODUCTION : ONG sur le Web, une visibi...
Digimind. Logiciels de social media monitoring et e-réputation www.digimind.fr 4
METHODOLOGIE, OUTIL & OBJECTIFS D’ANALYSE...
Digimind. Logiciels de social media monitoring et e-réputation www.digimind.fr 5
Communication des ONG : est-elle reprise ...
Digimind. Logiciels de social media monitoring et e-réputation www.digimind.fr 6
Performance Sociale des Grandes Ecoles de...
Digimind. Logiciels de social media monitoring et e-réputation www.digimind.fr 7
Les communautés interagissent-elles vraim...
Digimind. Logiciels de social media monitoring et e-réputation www.digimind.fr 8
c
Les champions des publicationsOWNED MED...
Digimind. Logiciels de social media monitoring et e-réputation www.digimind.fr 9
Performance Sociale des Grandes Ecoles de...
Digimind. Logiciels de social media monitoring et e-réputation www.digimind.fr 10
#endangeredemoji : une campagne 100 % di...
Digimind. Logiciels de social media monitoring et e-réputation www.digimind.fr 11
#MakeaChildCry : une campagne qui suscit...
Digimind. Logiciels de social media monitoring et e-réputation www.digimind.fr 12
En savoir plus…
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Étude : Les Organisations Non Gouvernementales sur les réseaux sociaux

1 216 vues

Publié le

Découvrez comment les ONG peuvent engager leur communauté sur les réseaux sociaux.

Publié dans : Business
  • Login to see the comments

  • Soyez le premier à aimer ceci

Étude : Les Organisations Non Gouvernementales sur les réseaux sociaux

  1. 1. Digimind. Logiciels de social media monitoring et e-réputation www.digimind.fr 1
  2. 2. Digimind. Logiciels de social media monitoring et e-réputation www.digimind.fr 2 POINTS CLÉS Merci pour avoir téléchargé cette étude. Digimind travaille en permanence pour vous apporter des contenus utiles pour rendre votre travail plus simple et vous aider à naviguer dans le monde dynamique des médias sociaux. WWF, La Croix-Rouge et Amnesty International sont les 3 ONG les plus citées en français, représentant 45% de parts de voix La Croix-Rouge et Amnesty International sont le plus souvent cités par les émetteurs les plus influents. Elles récoltent à elles seules plus de 30% de parts de voix  #unicef, #wwf et #greenpeace sont les hashtags les plus repris au cours de la période étudiée. Twitter et Facebook sont les canaux privilégiés des ONG pour communiquer. Chez les 18-25 ans, 83 % des mentions évoquant l’activité des ONG émanent des femmes. Une importante communauté d’abonnés ne garantit pas nécessairement l’interaction. Le Secours Populaire, avec une communauté de 67 300 internautes, génère 45,4 K interactions. La Fondation Bill Gates enregistre au cours de la même période 82,13k K interactions avec près 2,62 M d’abonnés.
  3. 3. Digimind. Logiciels de social media monitoring et e-réputation www.digimind.fr 3 INTRODUCTION : ONG sur le Web, une visibilité optimisée? (1/4) Longtemps hors circuit dans l’utilisation des réseaux sociaux, les multiples acteurs de la société civile, Organisations Non Gouvernementales (ONG) en tête, rattrapent peu à peu leur retard. En effet, qui peut mieux qu’elles concevoir ce que le storytelling ou le brand content signifie ? Elles cherchent en effet avant tout à fédérer sur le long-terme en se donnant trois principaux objectifs : • sensibilisation ; • récolte de dons ; • recrutement de bénévoles. Par essence engageantes, les campagnes menées par les ONG n’en sont pas pour autant réussies. Il ne s’agit en effet pas seulement de défendre une noble cause pour susciter l’adhésion. Face à la profusion des pages Facebook et autres comptes Twitter, les internautes ont l’embarras du choix et n’en font souvent…aucun ! La recherche du « buzz » à tout prix se noie parfois dans la masse. L’utilisation des réseaux sociaux peut en effet générer une audience non négligeable. Cependant, si cette dernière se contente de véhiculer un message sans entretenir la communauté dorénavant fédérée, le réseau s’avère contreproductif. Pour autant, les réseaux offrent une véritable opportunité de relais d’informations pour capter le public. Nécessitant peu de moyens financiers, leur utilisation peut même être détournée pour mobiliser l’audience. Ainsi en est-il de WWF. L’organisation reine de la cause animale s’est ainsi emparée de l’outil Snapshat et son désormais célèbre compte à rebours pour symboliser l’urgence à agir. Dans le même ordre d’idées, Unicef Suède avait fait de sa campagne une invitation à la réflexion plutôt convaincante sur Facebook : « Likes don’t save lifes.Money does. ». .  La campagne d’Unicef Suède joue sur une des caractéristiques de Facebook, le « like » pour susciter l’engagement et créer l’interaction.
  4. 4. Digimind. Logiciels de social media monitoring et e-réputation www.digimind.fr 4 METHODOLOGIE, OUTIL & OBJECTIFS D’ANALYSE Cette analyse porte sur l’e-réputation d’une sélection d’Organisations Non Gouvernementales (ONG) en France du 10 juillet au 1er septembre 2015. Choisies sur des critères de notoriété et d’activité, cette sélection ne constitue pas un classement exhaustif des acteurs de ce secteur. Les campagnes des ONG sont de plus en plus digitalisées. Quels acteurs performent dans leur mise en place? Les campagnes sont-elles reprises par les internautes? Les objectifs de sensibilisation à certaines causes sont- ils atteints? L’étude cherche à mettre en lumière la manière dont sont perçues les différents acteurs auprès des socionautes (conversations) et la performance de leur stratégie digitale sur les medias sociaux. Pour ce faire, les deux principales fonctionnalités de l’outil de Social Media Monitoring Digimind Social ont été mobilisées à travers l'analyse du: Earned Media : les conversations des internautes et des medias durant la période étudiée sur les principales ONG. Elles permettent d’appréhender la vision des internautes sur ces organisations, les canaux de diffusion privilégiés, etc. Owned Media : la performance des comptes sociaux gérés par les acteurs eux-mêmes. Importance des communautés, taux d’engagement à travers une analyse des interactions ou encore dynamisme des publications sont passées au crible. f ^ ] `
  5. 5. Digimind. Logiciels de social media monitoring et e-réputation www.digimind.fr 5 Communication des ONG : est-elle reprise par les internautes ?EARNED MEDIA : Les influenceurs des ONG sont peu nombreux. Les socionautes à forte visibilité, en dehors des organisations elles- mêmes et des mainstreams medias, relaient encore peu les informations Les mainstream medias sont les premiers relais d’information des organisations.
  6. 6. Digimind. Logiciels de social media monitoring et e-réputation www.digimind.fr 6 Performance Sociale des Grandes Ecoles de Commerce Les plus grandes communautés 729,64 K Les publications les plus fréquentes Les interactions les plus importantes 137,14K 629 Alors que Greenpeace fédère une communauté de plus en plus importante, Médecins sans Frontières remporte la palme de l’ONG la plus active en termes de publications. Quant à Amnesty International, elle réussit le pari de l’interaction. Basée sur des campagnes de communication visuellement impactantes, elle voit ces dernières fortement reprises sur les medias sociaux. Le Top des progressions (1er août-1er septembre) Sur la période étudiée, la plus forte progression de communautés revient à Oxfam du fait d’une forte croissance des abonnés Twitter et Facebook . Le Secours populaire, avec l’organisation d’un concert pour les oubliés des vacances le 19 août, détient la palme des interactions et publications en progression. OWNED MEDIA La performance des ONG sur les réseaux sociaux
  7. 7. Digimind. Logiciels de social media monitoring et e-réputation www.digimind.fr 7 Les communautés interagissent-elles vraiment avec les ONG? Sur l’ensemble des acteurs étudiés, la fondation Bill Gates détient la plus importante communauté d’abonnés notamment grâce à leur compte Youtube. Plus de 15 000 personnes y sont abonnés. Cependant, une bonne visibilité ne garantit pas nécessairement l’interaction. Le Secours Populaire, quant à lui, dispose d’une communauté moindre de 67,3 K followers. Elle réussit pourtant à susciter un fort engagement. Les interactions enregistrées atteignent 454 00. OWNED MEDIA
  8. 8. Digimind. Logiciels de social media monitoring et e-réputation www.digimind.fr 8 c Les champions des publicationsOWNED MEDIA c
  9. 9. Digimind. Logiciels de social media monitoring et e-réputation www.digimind.fr 9 Performance Sociale des Grandes Ecoles de Comm Les publications qui ont généré le plus d'interactions par canal * * Sur la période étudiée 22,8K 7,1K 1,9 K OWNED MEDIA
  10. 10. Digimind. Logiciels de social media monitoring et e-réputation www.digimind.fr 10 #endangeredemoji : une campagne 100 % digitale qui suscite l’adhésion Le lancement de la campagne #endangeredemoji a généré un grand nombre de mentions Après le lancement de la campagne, WWF répond à chaque participant. Sur la période étudiée, le hashtag #endangeredemoji récolte 6113 mentions. Bien que très reprise sur Twitter, la campagne WWF est encore plus relayée sur Facebook. EARNED MEDIA :
  11. 11. Digimind. Logiciels de social media monitoring et e-réputation www.digimind.fr 11 #MakeaChildCry : une campagne qui suscite engagement et interaction L’audience sociale phare de Médecins du Monde est sans conteste la vidéo de la campagne #makeachildcry. Cependant, l’engagement le plus fort concerne les retweets et posts partagés sur Facebook. Si le hashtag rend propice le retweet, Facebook suscite une interaction plus « virale ». OWNED MEDIA :
  12. 12. Digimind. Logiciels de social media monitoring et e-réputation www.digimind.fr 12 En savoir plus…

×