SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  4
Télécharger pour lire hors ligne
Liberté, Égalité, Fra-
ternité ! La belle de-
vise de notre pays
peut assurer une
solide base à notre
vie sociale, si com-
pliquée et si fragile aujourd’hui.
L’égalité, c’est le socle de notre
vie commune : nous avons tous la
même dignité et les mêmes droits
fondamentaux. La fraternité, c’est
l’horizon : nous voulons vivre
ensemble, paisiblement, dans le
respect et le soutien mutuels, en
portant une attention particulière
aux plus fragiles. La liberté, c’est
la condition pour que cette fra-
ternité soit authentique : chacun
doit pouvoir être lui-même, libre
de penser, de s’exprimer et d’agir,
« dans la mesure où cela ne nuit
pas à autrui » (Déclaration des
droits de l’homme). Cette liberté,
qui fait toute notre grandeur, nous
permet de vivre selon nos convic-
tions profondes et, plus encore,
d’aimer en vérité, de nous donner
avec toute la générosité de notre
cœur, pour que notre vie soit belle,
utile aux autres et au monde, fé-
conde et ainsi joyeuse, comme
nous le révèle l’Évangile. Mais
la liberté, c’est aussi la possibi-
lité de refuser cette dynamique
de l’amour, de se replier sur soi,
ou pire, de faire mal à l’autre, de
l’ignorer et de le mépriser, de l’hu-
milier et de l’écraser, de le domi-
ner. On comprend alors que notre
liberté doit avoir des limites. Mais
comment les poser ?
Après l’horreur des attentats de
Charlie Hebdo et de l’assassinat
de Samuel Paty, la liberté d’ex-
pression a été, à juste titre, réaffir-
mée avec beaucoup de force. Rien
ne peut justifier de telles atrocités.
Pourtant, de vraies questions se
posent quant à son exercice. Les
caricatures publiées par Charlie
Hebdo, obscènes et si blessantes
pour les croyants musulmans,
sont-elles réellement essentielles
à notre liberté d’expression ? S’il
est heureusement communément
admis aujourd’hui que les pro-
pos diffamatoires, les caricatures
sexistes, racistes ou homophobes
sont inacceptables, comment
peut-on encore admettre de telles
caricatures religieuses ? Sont-
elles vraiment emblématiques de
la France  ? Peut-on vraiment en
faire des supports pédagogiques
dans des cours d’éducation ci-
viqueaucollège,quellesquesoient
les précautions que l’on prend ?
A-t-on bien mesuré à quel point
ces publications sont injurieuses
et offensantes, et combien elles
sapent un peu plus la paix dans le
monde et, déjà, dans notre pays ?
Alors que l’on affirme avec
beaucoup de force cette liberté
d’expression, on multiplie par ail-
leurs les lois qui la restreignent,
dans le but de lutter contre les dis-
criminations ou pour se protéger
du terrorisme et de ses multiples
réseaux. L’intention est louable,
mais le risque du formatage et de
la manipulation est grand. On voit
bien la tentation d’imposer une
« pensée unique », avec le sou-
tien de certains médias. À travers
des manques de respect pour des
points de vue différents, à travers
des préjugés ou des caricatures,
nous pouvons nous sentir comme
enfermés dans une image, atteints
dans notre liberté d’expression et
dans notre identité. Ne nous éton-
nons pas ensuite que les réac-
tions soient toujours plus fortes et
catégorielles, parfois même vio-
lentes. De plus, en exacerbant le
sentiment de mépris, d’exclusion
et de discrimination, on prend
le risque de déclencher d’autres
manipulations, un domaine dans
lequel les terroristes excellent.
Revenons donc à notre devise.
La fraternité est certes difficile
à construire, mais il n’y a pas
d’autre chemin possible pour une
vie commune paisible et enrichis-
sante, et la liberté doit toujours la
servir, la cultiver, la garder comme
horizon. Cette liberté, doit donc
être respectée, éduquée plutôt que
formatée, afin que chacun puisse
s’ouvrir aux autres et donner le
meilleurdelui-même,seloncequ’il
est. Dans sa dernière encyclique,
« Fratelli tutti », le pape François
nous invite à une culture de la
rencontre et du dialogue. Créés
à l’image de Dieu, nous portons
tous, au plus profond de nous-
même, un authentique désir
d’aimer sur lequel nous pouvons
construire cette fraternité, avec
patience et bienveillance. Nous
n’avons donc pas tant besoin de
lois supplémentaires que d’arti-
sans de paix et de fraternité, de
tous bords. Osons la rencontre,
dans le respect mutuel, avec toute
la liberté intérieure nécessaire
pour nous situer en vérité et de
manière cohérente, dans nos pa-
roles, dans nos relations et dans
toute notre vie. N’est-ce pas là le
seul chemin pour construire une
fraternité authentique ?
+ Sylvain Bataille,
évêque de Saint-Étienne
La liberté, pour quoi faire ?
LA LETTRE
de l’Église de
Saint-Étienne
Novembre 2020 - n°81
PORTRAIT
Eva, pouvez-vous nous dire d’où
vous venez ?
J’ai 34 ans. Basée à Lyon, j’ai travaillé
pour la délégation du Secours Ca-
tholique de Marseille, pour celle du
Rhône et enfin au niveau régional,
en soutien des délégations sur les
questions de migration, de l'accès aux droits et du plai-
doyer. Depuis juin, suite au départ de Jean-Paul Rivière,
mon prédécesseur, j’assurais déjà en intérim cette nou-
velle mission.
Comment avez-vous rencontré le Secours Catho-
lique ?
Je crois que c’est la providence… Cela fait maintenant 8
ans que je travaille pour le Secours Catholique. Tout a
commencé à l’occasion de mon stage de fin d’études
et la rédaction d’un mémoire sur l’accès à l’école des
enfants roms issus des grands bidonvilles de Marseille.
J’ai vécu par la suite une année de volontariat. Décou-
vrir ces bidonvilles de parfois 400-500 personnes, ac-
compagner ces familles roms fut pour moi une expé-
rience humaine très forte, décisive.
Pouvez-vous nous rappeler comment s’organise la
mission du Secours Catholique dans la Loire ?
Tout d’abord, je tiens à dire que je découvre ce territoire
de la Loire et cette délégation. Un territoire contrasté,
avec des zones de pauvreté marquées, une population
vieillissante, un rural important et dont on perçoit mieux
aujourd’hui les fragilités et les enjeux de solidarité. Ce
que je perçois également, c’est la force, la richesse d’un
réseau associatif d’aide, très engagé ! Concrètement, la
délégation de la Loire, c’est une équipe de 7 salariés,
dont 4 animateurs ayant pour mission d’accompagner
les équipes de bénévoles sur le terrain, à travers 4 ter-
ritoires : Saint-Étienne-Ondaine, Gier-Pilat, Forez-Lyon-
nais et Roannais (diocèse de Lyon). 600 bénévoles font
vivre au quotidien notre délégation dans ses diverses
actions.
Pouvez-vous nous parler des projets ?
En interne, nous avons un défi à relever : celui du re-
nouvellement, du rajeunissement de notre réseau de
bénévoles. Nous nous sommes réorganisés autour de
cette question importante du bénévolat. Comment
avancer ? Les jeunes s’engagent surtout dans des pro-
jets, encore faut-il que nous leur fassions connaître les
nôtres ; aller à leur rencontre en sachant nous adapter
à leur emploi du temps. Par exemple en proposant des
actions le week-end ou en soirée plutôt qu’en journée…
Sur le fond, notre délégation a bâti avec l’ensemble
des acteurs, un projet pour 5 ans (2020-2024), selon 3
axes : tout d’abord, le compagnonnage fraternel – un
compagnonnage réciproque – parce que la relation est
au cœur de notre action. Le deuxième axe est celui de
l’accès aux droits sociaux et fondamentaux. J’y inclus
également l’accès à la culture et à la spiritualité. Cet
axe implique des actions de plaidoyer et de dénon-
ciation des causes d’empêchement. Enfin, le troisième
axe est celui de la communication – qui passe égale-
ment par le témoignage des acteurs ! Tous ces axes
sont au fond une déclinaison du message porté par
le Secours Catholique au niveau national, celui de la
« révolution fraternelle » ! Enfin, il y a un dernier pro-
jet qui me réjouit : le déménagement de notre déléga-
tion au sein de la nouvelle Maison diocésaine. Dans un
contexte de transformation, de changements d’orga-
nisation, je suis certaine que ce rapprochement avec
les services du diocèse sera l’occasion d’un nouveau
souffle.
Comment la dimension spirituelle et catholique se
vit-elle au sein du Secours Catholique ?
À titre personnel, mon engagement est une façon
concrète de vivre ma foi au quotidien, de vivre le mes-
sage de l'Évangile auquel je crois profondément. Cha-
cun connaît la fameuse « pyramide des besoins de
Maslow » : à la base, les besoins dits fondamentaux, et
au sommet, les besoins culturels ou spirituels. J’avais
été frappée par une enquête d’ATD revelant que pour
toutes les personnes interrogées, la culture, la dimen-
sion spirituelle – ce qui m’anime, ce qui est important
et a le plus de valeur pour moi, ce qui a du sens –
étaient essentielles. Même pour les personnes les plus
pauvres ! J’ai toujours en mémoire cette femme rom
d’un bidonville de Marseille à qui je demandais des
nouvelles et qui me répondit : « j’ai un toit, mes enfants
avec moi, Dieu avec moi, alors ça va ! ». Il nous faut offrir
le cadre qui permette de vivre cette confiance où cha-
cun peut se livrer un peu plus, partager en profondeur
et en partant de soi, ce qui l’anime et le fait vivre !
Propos recueillis par Hervé Hostein
Intégralité de l'article sur le site du diocèse
Eva schummer : nouvelle déléguée
départementale du Secours Catholique
La délégation du Secours Catholique de la Loire
s'installera dans la Maison diocésaine le 10
décembre 2020.
Le Secours Catholique-Caritas
France a publié son rapport
statistique annuel :
"État de la pauvreté
en France 2020".
Il est disponible
sur le site diocèsain.
Père Wojciech, merci de vous présen-
ter en quelques mots.
Je suis né en Pologne, dans une famille
d’agriculteurs de cinq enfants. J’ai fait
mes études dans ma région natale, puis
mon noviciat à Cracovie, dans l’établis-
sement qu’a fréquenté le pape Jean-
Paul II. C’était une chance ! Après mon ordination, j’ai
été vicaire dans une paroisse en Pologne, puis je suis
parti deux ans en France, à Grenoble. J’ai ensuite re-
joint le diocèse de Namur, en Belgique, avec d’autres
confrères. J’ai vécu la mission ordinaire d'une paroisse
: catéchèse, préparation à la première communion,
profession de foi ou confirmation ; service auprès des
malades ; visite à domicile ; liturgie… cela a été une
expérience fort enrichissante car j’ai découvert une
façon de travailler différente. On se voyait régulière-
ment entre confrères, cela nous permettait d’échanger
sur nos missions. Puis, j’ai pris une année de repos en
Pologne, près de chez moi. C’était durant le premier
confinement.
Quel est votre parcours de foi ? Pourquoi avoir choisi
de devenir missionnaire de la Salette ?
Dans mon enfance, j'ai rencontré un prêtre extraor-
dinaire qui nous interpellait par sa vie. Il y a eu aussi
l'exemple de mes parents : on priait ensemble, on allait
à la messe. Après ma première communion, quand
j'étais enfant de chœur, je me rendais tout seul à la
messe pour servir, en semaine et le dimanche. En der-
nière année de terminale, j’ai rencontré un père de La
Salette avec qui j’ai découvert le message de Notre-
Dame de la Salette (1). Grâce à lui, j'ai rejoint le sémi-
naire des missionnaires de la Salette.
Vous avez été appelé à servir pour notre diocèse,
comment cela s’est-il fait ?
Un confrère polonais, le père Georges, est chapelain à
Notre Dame de l'Hermitage de Noirétable. Mgr Bataille
a demandé à ma congrégation si elle pouvait envoyer
un autre prêtre. Je connaissais un peu la région, car
j’avais remplacé le père Georges durant ses vacances.
Vous êtes curé In solidum, qu’est-ce que cela signifie
concrètement ?
Nous sommes deux curés au service de la commu-
nauté, le Père Patrick de Breuvand et moi-même.
Nous travaillons ensemble et nous avons les mêmes
responsabilités. Pour moi ce n'est pas nouveau, car en
Belgique c'était ainsi, mais il est vrai que dans le dio-
cèse de Saint-Étienne, c’est une particularité. Contrai-
rement à ma mission en Belgique, nous vivons sous le
même toit. C’est un avantage, car nous pouvons abor-
der régulièrement divers sujets. C’est important pour la
pastorale. Nous vivons notre ministère dans une étroite
collaboration avec les diacres et les laïcs en mission de
la paroisse .
Vous êtes au service d’une paroisse rurale, connais-
siez-vous cette réalité ?
Oui, car mis à part à Grenoble, j’ai toujours été dans
des paroisses rurales. Cela ne me dérange pas, bien
au contraire !
Avez-vous déjà des idées, des projets qui répondent
à votre charisme de prêtre de la Salette ?
Lorsque nous arrivons quelque-part, c'est avant tout
la pastorale du diocèse que nous proposons. Après,
bien sûr, mon charisme fait que, en concertation avec
le Père Patrick, nous pourrons mettre en place des
propositions qui s'accordent avec le message de La
Salette. Tous les deux, nous souhaitons proposer très
largement le sacrement individuel du pardon et de la
réconciliation. Il y a une attente forte de la part de cer-
tains paroissiens.
Que proposez-vous sur votre paroisse durant ce deu-
xième confinement ?
Les gens ont soif de l'eucharistie. Comme la messe
n’est pas possible, nous proposons, trois fois par se-
maine, à Feurs et à Panissières (2), l’adoration du Saint-
Sacrement. Les paroissiens peuvent venir prier et ado-
rer le Seigneur dans le Saint-Sacrement exposé. Ils
restent dix minutes, un quart d'heure, une heure. Nous
sommes présents et disponibles si des personnes
veulent nous rencontrer.
Propos recueillis par Frédérique Défrade
(1) Message de Noree-Dame de la Salette : Marie invite
à la conversion et au changement de vie, à se tour-
ner vers Dieu en priant quotidiennement le Notre Père
et le Je vous salue Marie, en retournant à la messe.
Père Wojciech Ozog, curé In Solidum à Feurs PORTRAIT
Découvrez la démarche Église verte dans notre
diocèse et répondez au questionnaire mis en
place par la Délégation diocésaine à l’écologie
intégrale.
Lien vers le questionnaire :
www.diocese-saintetienne.fr/actualites/laudato-si/questionnaire
En 1982, Françoise Descos a été appelée en
mission au sein de l'Église. Depuis quinze ans,
elle était la comptable du diocèse. Elle part
à la retraite et nous la remercions pour ces
années de présence. Elle est remplacée par
Monsieur Florian Michel.
OFFICIEL - novembre 2020
NOUS AVONS LA JOIE D'ACCUEILLIR
M. Florian MICHEL, comptable de l’ADSE, plus particuliè-
rement chargé des relations avec les paroisses.
REMERCIEMENTS
Ont arrêté leur mission et nous les remercions de tout
cœur pour les services rendus :
M. Pascal CHASSANG, référent informatique de la Maison
diocésaine.
Mme Françoise DESCOS, comptable de l’ADSE.
La Lettre de l’Église de Saint-Étienne, revue mensuelle des catholiques du diocèse de Saint-Étienne
Dépôt légal : janvier 2013
Direction de publication : Hervé Hostein - Rédaction et mise en page : service diocésain de communication
Pour tout contact : communication@diocese-saintetienne.fr - 1 rue Hector Berlioz - CS 13061
42030 Saint-Étienne Cedex 2 - Impression : Corep - Site web : www.diocese-saintetienne.fr Facebook : « Diocèse de Saint-Étienne »
Soutenons le projet de pièce de thèâtre sur saint Étienne, diacre,
serviteur et témoin du Christ, visionnaire et martyr...
Dans la perspective du Ju-
bilé 2021, le diocèse sou-
tient la création d'un spec-
tacle vivant sur la figure
de saint Étienne. Dans un
contexte de crise, cette
aventure est marquée au
sceau de l'Espérance. Ce
spectacle sera donné en la
Grand’Eglise le dimanche
de Pentecôte 2021, à l’is-
sue de la messe anniver-
saire de la création de notre diocèse. Avec la perspective d’une tournée dans les paroisses – et pourquoi-
pas, au-delà du territoire ?
L'écriture et la mise en scène de la pièce ont été confiées à Juliane Stern, auteur dramatique et professeur
en option théâtre au lycée. Elle a écrit, entre autres, Le Monde est en Feu (éd. L’Oeil du prince), une pièce
de théâtre sur Edith Stein ou encore "Ce que la foule doit au secret", qui relate l’histoire de la chapellerie de
Chazelles-sur-Lyon.
Découvrez le projet et soutenez financièrement cette création jusqu’au 26 décembre, sur
https://www.credofunding.fr/fr/cielrougefeu
À DIEU
Nous avons appris le décès subit du Père Bernard BRIOUDE, lundi 16 novembre 2020, à
Madagascar, à l’âge de 79 ans.
Le Père Bernard BRIOUDE, missionnaire de la Sainte-Famille, était originaire du diocèse
(Fraisses). Après de nombreuses années à Madagascar, notamment comme responsable du
Foyer de Charité d’Antsirabe, il a assuré un service pastoral dans les paroisses de l’Ondaine, de l’automne 2019 à
l’été 2020. Il était retourné à Madagascar depuis quelques semaines. Ses obsèques ont été célébrées le mardi 17
novembre à Ambalaveo (lieu de son premier poste missionnaire). Il a été inhumé dans le cimetière de sa congré-
gation, à Madagascar, selon ses voeux.
Le Père Maurice VIAL, prêtre du diocèse de Saint-Etienne et membre de l’Institut du Prado, est
décédé le vendredi 30 octobre 2020 à l’âge de 93 ans.
Ses obsèques ont été célébrées le mercredi 4 novembre en l’église Sainte-Barbe du Soleil, à
Saint-Étienne
Le P. Marius Frery a fêté ses
100 ans le 23 novembre 2020.
Doyen des prêtres du diocèse,
il est né à Saint-Bonnet-le-
Château et a été ordonné en
1947. Il a gardé toute la vivacité
et la joie de vivre que nous lui connaissons et
reste bien présent et actif dans sa maison de
retraite de Champdieu où il réside, et dans le
village.
JOYEUX ANNIVERSAIRE

Contenu connexe

Tendances

Quatre Pages n°43 Janvier-Février 2019
Quatre Pages n°43 Janvier-Février 2019Quatre Pages n°43 Janvier-Février 2019
Quatre Pages n°43 Janvier-Février 2019CommunicationADSD
 
Devenir adulte dans_la_foi
Devenir adulte dans_la_foiDevenir adulte dans_la_foi
Devenir adulte dans_la_foicathobruxelles
 
La Lettre de l’Église de Saint-Etienne - janvier 2021
La Lettre de l’Église de Saint-Etienne - janvier 2021La Lettre de l’Église de Saint-Etienne - janvier 2021
La Lettre de l’Église de Saint-Etienne - janvier 2021DIOCESE SAINT-ÉTIENNE
 
Lettre pastorale de pentecôte 2020 de Mgr Sylvain Bataille
Lettre pastorale de  pentecôte 2020 de Mgr Sylvain BatailleLettre pastorale de  pentecôte 2020 de Mgr Sylvain Bataille
Lettre pastorale de pentecôte 2020 de Mgr Sylvain BatailleDIOCESE SAINT-ÉTIENNE
 
Pastoralia 9 (pages léonard)
Pastoralia 9 (pages léonard)Pastoralia 9 (pages léonard)
Pastoralia 9 (pages léonard)cathobruxelles
 
Quatre Pages numéro 49 : Se former ensemble
Quatre Pages numéro 49 : Se former ensembleQuatre Pages numéro 49 : Se former ensemble
Quatre Pages numéro 49 : Se former ensembleCommunicationADSD
 
Garderespeirance 17903
Garderespeirance 17903Garderespeirance 17903
Garderespeirance 17903PoleSudLavoix
 
Bulletin paroissial n°6
Bulletin paroissial n°6Bulletin paroissial n°6
Bulletin paroissial n°6Emmanuel Vicart
 
Pastoralia 8 (dossier)
Pastoralia 8 (dossier)Pastoralia 8 (dossier)
Pastoralia 8 (dossier)cathobruxelles
 
Newsletter 9
Newsletter 9Newsletter 9
Newsletter 9icm13
 
Pastoralia 07 (dossier)
Pastoralia 07 (dossier)Pastoralia 07 (dossier)
Pastoralia 07 (dossier)cathobruxelles
 
Outils pour cheminer avec les adultes
Outils pour cheminer avec les adultesOutils pour cheminer avec les adultes
Outils pour cheminer avec les adultescathobruxelles
 
La lettre de l’Église de Saint-Étienne mars 2017
La lettre de l’Église de Saint-Étienne mars 2017La lettre de l’Église de Saint-Étienne mars 2017
La lettre de l’Église de Saint-Étienne mars 2017DIOCESE SAINT-ÉTIENNE
 
Semaine Missionnaire 2021_AFO
Semaine Missionnaire 2021_AFOSemaine Missionnaire 2021_AFO
Semaine Missionnaire 2021_AFOMaike Loes
 
Pastoralia 08 (dossier)
Pastoralia 08 (dossier)Pastoralia 08 (dossier)
Pastoralia 08 (dossier)cathobruxelles
 

Tendances (19)

Quatre Pages n°43 Janvier-Février 2019
Quatre Pages n°43 Janvier-Février 2019Quatre Pages n°43 Janvier-Février 2019
Quatre Pages n°43 Janvier-Février 2019
 
Devenir adulte dans_la_foi
Devenir adulte dans_la_foiDevenir adulte dans_la_foi
Devenir adulte dans_la_foi
 
La Lettre de l’Église de Saint-Etienne - janvier 2021
La Lettre de l’Église de Saint-Etienne - janvier 2021La Lettre de l’Église de Saint-Etienne - janvier 2021
La Lettre de l’Église de Saint-Etienne - janvier 2021
 
Lettre pastorale de pentecôte 2020 de Mgr Sylvain Bataille
Lettre pastorale de  pentecôte 2020 de Mgr Sylvain BatailleLettre pastorale de  pentecôte 2020 de Mgr Sylvain Bataille
Lettre pastorale de pentecôte 2020 de Mgr Sylvain Bataille
 
Pastoralia 9 (pages léonard)
Pastoralia 9 (pages léonard)Pastoralia 9 (pages léonard)
Pastoralia 9 (pages léonard)
 
Quatre Pages numéro 49 : Se former ensemble
Quatre Pages numéro 49 : Se former ensembleQuatre Pages numéro 49 : Se former ensemble
Quatre Pages numéro 49 : Se former ensemble
 
Garderespeirance 17903
Garderespeirance 17903Garderespeirance 17903
Garderespeirance 17903
 
Livret Entrons dans la mission
Livret Entrons dans la missionLivret Entrons dans la mission
Livret Entrons dans la mission
 
Bulletin paroissial n°6
Bulletin paroissial n°6Bulletin paroissial n°6
Bulletin paroissial n°6
 
Pastoralia 8 (dossier)
Pastoralia 8 (dossier)Pastoralia 8 (dossier)
Pastoralia 8 (dossier)
 
Newsletter 9
Newsletter 9Newsletter 9
Newsletter 9
 
Viator web052fr
Viator web052frViator web052fr
Viator web052fr
 
Pastoralia 07 (dossier)
Pastoralia 07 (dossier)Pastoralia 07 (dossier)
Pastoralia 07 (dossier)
 
Outils pour cheminer avec les adultes
Outils pour cheminer avec les adultesOutils pour cheminer avec les adultes
Outils pour cheminer avec les adultes
 
Popereview V2
Popereview V2Popereview V2
Popereview V2
 
La lettre de l’Église de Saint-Étienne mars 2017
La lettre de l’Église de Saint-Étienne mars 2017La lettre de l’Église de Saint-Étienne mars 2017
La lettre de l’Église de Saint-Étienne mars 2017
 
Viator web54fr
Viator web54frViator web54fr
Viator web54fr
 
Semaine Missionnaire 2021_AFO
Semaine Missionnaire 2021_AFOSemaine Missionnaire 2021_AFO
Semaine Missionnaire 2021_AFO
 
Pastoralia 08 (dossier)
Pastoralia 08 (dossier)Pastoralia 08 (dossier)
Pastoralia 08 (dossier)
 

Similaire à Lettre de l'Église de Saint-Etienne n°81 novembre 2020

EGLISE CATHOLIQUE EN GIRONDE - N°21 - JANVIER 2015
EGLISE CATHOLIQUE EN GIRONDE - N°21 - JANVIER 2015EGLISE CATHOLIQUE EN GIRONDE - N°21 - JANVIER 2015
EGLISE CATHOLIQUE EN GIRONDE - N°21 - JANVIER 2015cathobordeaux
 
EGLISE CATHOLIQUE EN GIRONDE - N°20 - JANVIER 2015
EGLISE CATHOLIQUE EN GIRONDE - N°20 - JANVIER 2015EGLISE CATHOLIQUE EN GIRONDE - N°20 - JANVIER 2015
EGLISE CATHOLIQUE EN GIRONDE - N°20 - JANVIER 2015cathobordeaux
 
Ouverture de la session 
Ouverture de la session Ouverture de la session 
Ouverture de la session icm13
 
Ouverture de la session 2015 - Christian Salenson
Ouverture de la session 2015  - Christian SalensonOuverture de la session 2015  - Christian Salenson
Ouverture de la session 2015 - Christian Salensonicm13
 
Pastoralia 1 (light) dossier
Pastoralia 1 (light) dossierPastoralia 1 (light) dossier
Pastoralia 1 (light) dossiercathobruxelles
 
Messaggio della Consigliera per le Missioni - Sr. Alaide Deretti - 14 gennaio...
Messaggio della Consigliera per le Missioni - Sr. Alaide Deretti - 14 gennaio...Messaggio della Consigliera per le Missioni - Sr. Alaide Deretti - 14 gennaio...
Messaggio della Consigliera per le Missioni - Sr. Alaide Deretti - 14 gennaio...Maike Loes
 
Multiculturel et multireligieux dans l'enseignement catholique marseillais
Multiculturel et multireligieux dans l'enseignement catholique marseillaisMulticulturel et multireligieux dans l'enseignement catholique marseillais
Multiculturel et multireligieux dans l'enseignement catholique marseillaisicm13
 
Le socle programmatique de Sens commun
Le socle programmatique de Sens communLe socle programmatique de Sens commun
Le socle programmatique de Sens communAgathe Mercante
 
Messaggio della Consigliera, Sr. Alaide Deretti (Francese)
Messaggio della Consigliera, Sr. Alaide Deretti (Francese)Messaggio della Consigliera, Sr. Alaide Deretti (Francese)
Messaggio della Consigliera, Sr. Alaide Deretti (Francese)Maike Loes
 
Pope Francis in Mongolia (Francais).pptx
Pope Francis in Mongolia (Francais).pptxPope Francis in Mongolia (Francais).pptx
Pope Francis in Mongolia (Francais).pptxMartin M Flynn
 
Le projet éducatif des Scouts et Guides de France
Le projet éducatif des Scouts et Guides de FranceLe projet éducatif des Scouts et Guides de France
Le projet éducatif des Scouts et Guides de Francesuggere
 
Ouverture de la session 2014 (Dominique santelli)
Ouverture de la session 2014 (Dominique santelli)Ouverture de la session 2014 (Dominique santelli)
Ouverture de la session 2014 (Dominique santelli)icm13
 
Lettre ouverte aux jeunes
Lettre ouverte aux jeunesLettre ouverte aux jeunes
Lettre ouverte aux jeunesicm13
 
Constructores de la esperenza français
Constructores de la esperenza françaisConstructores de la esperenza français
Constructores de la esperenza françaisintal
 
JOURNÉE MONDIALE DU MIGRANT ET DU RÉFUGIÉ 2021
JOURNÉE MONDIALE DU MIGRANT ET DU RÉFUGIÉ 2021JOURNÉE MONDIALE DU MIGRANT ET DU RÉFUGIÉ 2021
JOURNÉE MONDIALE DU MIGRANT ET DU RÉFUGIÉ 2021Maike Loes
 

Similaire à Lettre de l'Église de Saint-Etienne n°81 novembre 2020 (20)

EGLISE CATHOLIQUE EN GIRONDE - N°21 - JANVIER 2015
EGLISE CATHOLIQUE EN GIRONDE - N°21 - JANVIER 2015EGLISE CATHOLIQUE EN GIRONDE - N°21 - JANVIER 2015
EGLISE CATHOLIQUE EN GIRONDE - N°21 - JANVIER 2015
 
EGLISE CATHOLIQUE EN GIRONDE - N°20 - JANVIER 2015
EGLISE CATHOLIQUE EN GIRONDE - N°20 - JANVIER 2015EGLISE CATHOLIQUE EN GIRONDE - N°20 - JANVIER 2015
EGLISE CATHOLIQUE EN GIRONDE - N°20 - JANVIER 2015
 
Ouverture de la session 
Ouverture de la session Ouverture de la session 
Ouverture de la session 
 
Ouverture de la session 2015 - Christian Salenson
Ouverture de la session 2015  - Christian SalensonOuverture de la session 2015  - Christian Salenson
Ouverture de la session 2015 - Christian Salenson
 
Pastoralia 1 (light) dossier
Pastoralia 1 (light) dossierPastoralia 1 (light) dossier
Pastoralia 1 (light) dossier
 
Messaggio della Consigliera per le Missioni - Sr. Alaide Deretti - 14 gennaio...
Messaggio della Consigliera per le Missioni - Sr. Alaide Deretti - 14 gennaio...Messaggio della Consigliera per le Missioni - Sr. Alaide Deretti - 14 gennaio...
Messaggio della Consigliera per le Missioni - Sr. Alaide Deretti - 14 gennaio...
 
Multiculturel et multireligieux dans l'enseignement catholique marseillais
Multiculturel et multireligieux dans l'enseignement catholique marseillaisMulticulturel et multireligieux dans l'enseignement catholique marseillais
Multiculturel et multireligieux dans l'enseignement catholique marseillais
 
Le socle programmatique de Sens commun
Le socle programmatique de Sens communLe socle programmatique de Sens commun
Le socle programmatique de Sens commun
 
Messaggio della Consigliera, Sr. Alaide Deretti (Francese)
Messaggio della Consigliera, Sr. Alaide Deretti (Francese)Messaggio della Consigliera, Sr. Alaide Deretti (Francese)
Messaggio della Consigliera, Sr. Alaide Deretti (Francese)
 
Charte udi modem
Charte udi modemCharte udi modem
Charte udi modem
 
Pope Francis in Mongolia (Francais).pptx
Pope Francis in Mongolia (Francais).pptxPope Francis in Mongolia (Francais).pptx
Pope Francis in Mongolia (Francais).pptx
 
Le projet éducatif des Scouts et Guides de France
Le projet éducatif des Scouts et Guides de FranceLe projet éducatif des Scouts et Guides de France
Le projet éducatif des Scouts et Guides de France
 
Ouverture de la session 2014 (Dominique santelli)
Ouverture de la session 2014 (Dominique santelli)Ouverture de la session 2014 (Dominique santelli)
Ouverture de la session 2014 (Dominique santelli)
 
Lettre ouverte aux jeunes
Lettre ouverte aux jeunesLettre ouverte aux jeunes
Lettre ouverte aux jeunes
 
Magazine20ans sif
Magazine20ans sifMagazine20ans sif
Magazine20ans sif
 
Esperance n°84
Esperance n°84 Esperance n°84
Esperance n°84
 
Constructores de la esperenza français
Constructores de la esperenza françaisConstructores de la esperenza français
Constructores de la esperenza français
 
JOURNÉE MONDIALE DU MIGRANT ET DU RÉFUGIÉ 2021
JOURNÉE MONDIALE DU MIGRANT ET DU RÉFUGIÉ 2021JOURNÉE MONDIALE DU MIGRANT ET DU RÉFUGIÉ 2021
JOURNÉE MONDIALE DU MIGRANT ET DU RÉFUGIÉ 2021
 
Viator web050fr
Viator web050frViator web050fr
Viator web050fr
 
02 corsensefronteres
02 corsensefronteres02 corsensefronteres
02 corsensefronteres
 

Plus de DIOCESE SAINT-ÉTIENNE

La Lettre de l’Église de Saint-Etienne - janvier 2021
La Lettre de l’Église de Saint-Etienne - janvier 2021La Lettre de l’Église de Saint-Etienne - janvier 2021
La Lettre de l’Église de Saint-Etienne - janvier 2021DIOCESE SAINT-ÉTIENNE
 
Lettre de l'eglise de saint etienne special donateur
Lettre de l'eglise de saint etienne special donateurLettre de l'eglise de saint etienne special donateur
Lettre de l'eglise de saint etienne special donateurDIOCESE SAINT-ÉTIENNE
 
Document préparatoire à la démarche synodale
Document préparatoire à la démarche synodaleDocument préparatoire à la démarche synodale
Document préparatoire à la démarche synodaleDIOCESE SAINT-ÉTIENNE
 
Dépliant - Jubilé 2021, une Eglise ardente, fraternelle et missionnaire
Dépliant - Jubilé 2021, une Eglise ardente, fraternelle et missionnaireDépliant - Jubilé 2021, une Eglise ardente, fraternelle et missionnaire
Dépliant - Jubilé 2021, une Eglise ardente, fraternelle et missionnaireDIOCESE SAINT-ÉTIENNE
 
Livret de présentation des fraternités locales missionnaires
Livret de présentation des fraternités locales missionnairesLivret de présentation des fraternités locales missionnaires
Livret de présentation des fraternités locales missionnairesDIOCESE SAINT-ÉTIENNE
 
Diaporama du parcours paroisse fraternelle
Diaporama du parcours paroisse fraternelleDiaporama du parcours paroisse fraternelle
Diaporama du parcours paroisse fraternelleDIOCESE SAINT-ÉTIENNE
 
Mieux comprendre la démarche synodale
Mieux comprendre la démarche synodaleMieux comprendre la démarche synodale
Mieux comprendre la démarche synodaleDIOCESE SAINT-ÉTIENNE
 
Livret du calendrier de l'Avent missionnaire
Livret  du calendrier de l'Avent missionnaireLivret  du calendrier de l'Avent missionnaire
Livret du calendrier de l'Avent missionnaireDIOCESE SAINT-ÉTIENNE
 
La lettre de l’Église de Saint-Étienne février 2017
La lettre de l’Église de Saint-Étienne février 2017La lettre de l’Église de Saint-Étienne février 2017
La lettre de l’Église de Saint-Étienne février 2017DIOCESE SAINT-ÉTIENNE
 
La lettre de l’Église de Saint-Étienne novembre 2016
La lettre de l’Église de Saint-Étienne novembre 2016La lettre de l’Église de Saint-Étienne novembre 2016
La lettre de l’Église de Saint-Étienne novembre 2016DIOCESE SAINT-ÉTIENNE
 
La lettre de l’Église de Saint-Étienne octobre 2016
La lettre de l’Église de Saint-Étienne octobre 2016La lettre de l’Église de Saint-Étienne octobre 2016
La lettre de l’Église de Saint-Étienne octobre 2016DIOCESE SAINT-ÉTIENNE
 
La lettre de l’Église de Saint-Étienne septembre 2016
La lettre de l’Église de Saint-Étienne septembre 2016La lettre de l’Église de Saint-Étienne septembre 2016
La lettre de l’Église de Saint-Étienne septembre 2016DIOCESE SAINT-ÉTIENNE
 
Livret du Centre Diocésain de Formation du diocèse de Saint-Étienne
Livret du Centre Diocésain de Formation du diocèse de Saint-ÉtienneLivret du Centre Diocésain de Formation du diocèse de Saint-Étienne
Livret du Centre Diocésain de Formation du diocèse de Saint-ÉtienneDIOCESE SAINT-ÉTIENNE
 

Plus de DIOCESE SAINT-ÉTIENNE (20)

La Lettre de l’Église de Saint-Etienne - janvier 2021
La Lettre de l’Église de Saint-Etienne - janvier 2021La Lettre de l’Église de Saint-Etienne - janvier 2021
La Lettre de l’Église de Saint-Etienne - janvier 2021
 
Lettre N°82 décembre 2020
Lettre N°82 décembre 2020  Lettre N°82 décembre 2020
Lettre N°82 décembre 2020
 
Lettre de l'eglise de saint etienne special donateur
Lettre de l'eglise de saint etienne special donateurLettre de l'eglise de saint etienne special donateur
Lettre de l'eglise de saint etienne special donateur
 
Presentation du diocese
Presentation du diocesePresentation du diocese
Presentation du diocese
 
Livret - entrons dans la missionv2
Livret - entrons dans la missionv2Livret - entrons dans la missionv2
Livret - entrons dans la missionv2
 
Catalogue des pèlerinages 2020
Catalogue des pèlerinages 2020Catalogue des pèlerinages 2020
Catalogue des pèlerinages 2020
 
Document préparatoire à la démarche synodale
Document préparatoire à la démarche synodaleDocument préparatoire à la démarche synodale
Document préparatoire à la démarche synodale
 
Banderole jubile 2021
Banderole jubile 2021Banderole jubile 2021
Banderole jubile 2021
 
Dépliant - Jubilé 2021, une Eglise ardente, fraternelle et missionnaire
Dépliant - Jubilé 2021, une Eglise ardente, fraternelle et missionnaireDépliant - Jubilé 2021, une Eglise ardente, fraternelle et missionnaire
Dépliant - Jubilé 2021, une Eglise ardente, fraternelle et missionnaire
 
Livret de présentation des fraternités locales missionnaires
Livret de présentation des fraternités locales missionnairesLivret de présentation des fraternités locales missionnaires
Livret de présentation des fraternités locales missionnaires
 
Carte priere pour la mission
Carte priere pour la missionCarte priere pour la mission
Carte priere pour la mission
 
Diaporama du parcours paroisse fraternelle
Diaporama du parcours paroisse fraternelleDiaporama du parcours paroisse fraternelle
Diaporama du parcours paroisse fraternelle
 
Mieux comprendre la démarche synodale
Mieux comprendre la démarche synodaleMieux comprendre la démarche synodale
Mieux comprendre la démarche synodale
 
Livret du calendrier de l'Avent missionnaire
Livret  du calendrier de l'Avent missionnaireLivret  du calendrier de l'Avent missionnaire
Livret du calendrier de l'Avent missionnaire
 
La lettre de l’Église de Saint-Étienne février 2017
La lettre de l’Église de Saint-Étienne février 2017La lettre de l’Église de Saint-Étienne février 2017
La lettre de l’Église de Saint-Étienne février 2017
 
Lettre n°45 janvier 2017
Lettre n°45 janvier 2017Lettre n°45 janvier 2017
Lettre n°45 janvier 2017
 
La lettre de l’Église de Saint-Étienne novembre 2016
La lettre de l’Église de Saint-Étienne novembre 2016La lettre de l’Église de Saint-Étienne novembre 2016
La lettre de l’Église de Saint-Étienne novembre 2016
 
La lettre de l’Église de Saint-Étienne octobre 2016
La lettre de l’Église de Saint-Étienne octobre 2016La lettre de l’Église de Saint-Étienne octobre 2016
La lettre de l’Église de Saint-Étienne octobre 2016
 
La lettre de l’Église de Saint-Étienne septembre 2016
La lettre de l’Église de Saint-Étienne septembre 2016La lettre de l’Église de Saint-Étienne septembre 2016
La lettre de l’Église de Saint-Étienne septembre 2016
 
Livret du Centre Diocésain de Formation du diocèse de Saint-Étienne
Livret du Centre Diocésain de Formation du diocèse de Saint-ÉtienneLivret du Centre Diocésain de Formation du diocèse de Saint-Étienne
Livret du Centre Diocésain de Formation du diocèse de Saint-Étienne
 

Lettre de l'Église de Saint-Etienne n°81 novembre 2020

  • 1. Liberté, Égalité, Fra- ternité ! La belle de- vise de notre pays peut assurer une solide base à notre vie sociale, si com- pliquée et si fragile aujourd’hui. L’égalité, c’est le socle de notre vie commune : nous avons tous la même dignité et les mêmes droits fondamentaux. La fraternité, c’est l’horizon : nous voulons vivre ensemble, paisiblement, dans le respect et le soutien mutuels, en portant une attention particulière aux plus fragiles. La liberté, c’est la condition pour que cette fra- ternité soit authentique : chacun doit pouvoir être lui-même, libre de penser, de s’exprimer et d’agir, « dans la mesure où cela ne nuit pas à autrui » (Déclaration des droits de l’homme). Cette liberté, qui fait toute notre grandeur, nous permet de vivre selon nos convic- tions profondes et, plus encore, d’aimer en vérité, de nous donner avec toute la générosité de notre cœur, pour que notre vie soit belle, utile aux autres et au monde, fé- conde et ainsi joyeuse, comme nous le révèle l’Évangile. Mais la liberté, c’est aussi la possibi- lité de refuser cette dynamique de l’amour, de se replier sur soi, ou pire, de faire mal à l’autre, de l’ignorer et de le mépriser, de l’hu- milier et de l’écraser, de le domi- ner. On comprend alors que notre liberté doit avoir des limites. Mais comment les poser ? Après l’horreur des attentats de Charlie Hebdo et de l’assassinat de Samuel Paty, la liberté d’ex- pression a été, à juste titre, réaffir- mée avec beaucoup de force. Rien ne peut justifier de telles atrocités. Pourtant, de vraies questions se posent quant à son exercice. Les caricatures publiées par Charlie Hebdo, obscènes et si blessantes pour les croyants musulmans, sont-elles réellement essentielles à notre liberté d’expression ? S’il est heureusement communément admis aujourd’hui que les pro- pos diffamatoires, les caricatures sexistes, racistes ou homophobes sont inacceptables, comment peut-on encore admettre de telles caricatures religieuses ? Sont- elles vraiment emblématiques de la France  ? Peut-on vraiment en faire des supports pédagogiques dans des cours d’éducation ci- viqueaucollège,quellesquesoient les précautions que l’on prend ? A-t-on bien mesuré à quel point ces publications sont injurieuses et offensantes, et combien elles sapent un peu plus la paix dans le monde et, déjà, dans notre pays ? Alors que l’on affirme avec beaucoup de force cette liberté d’expression, on multiplie par ail- leurs les lois qui la restreignent, dans le but de lutter contre les dis- criminations ou pour se protéger du terrorisme et de ses multiples réseaux. L’intention est louable, mais le risque du formatage et de la manipulation est grand. On voit bien la tentation d’imposer une « pensée unique », avec le sou- tien de certains médias. À travers des manques de respect pour des points de vue différents, à travers des préjugés ou des caricatures, nous pouvons nous sentir comme enfermés dans une image, atteints dans notre liberté d’expression et dans notre identité. Ne nous éton- nons pas ensuite que les réac- tions soient toujours plus fortes et catégorielles, parfois même vio- lentes. De plus, en exacerbant le sentiment de mépris, d’exclusion et de discrimination, on prend le risque de déclencher d’autres manipulations, un domaine dans lequel les terroristes excellent. Revenons donc à notre devise. La fraternité est certes difficile à construire, mais il n’y a pas d’autre chemin possible pour une vie commune paisible et enrichis- sante, et la liberté doit toujours la servir, la cultiver, la garder comme horizon. Cette liberté, doit donc être respectée, éduquée plutôt que formatée, afin que chacun puisse s’ouvrir aux autres et donner le meilleurdelui-même,seloncequ’il est. Dans sa dernière encyclique, « Fratelli tutti », le pape François nous invite à une culture de la rencontre et du dialogue. Créés à l’image de Dieu, nous portons tous, au plus profond de nous- même, un authentique désir d’aimer sur lequel nous pouvons construire cette fraternité, avec patience et bienveillance. Nous n’avons donc pas tant besoin de lois supplémentaires que d’arti- sans de paix et de fraternité, de tous bords. Osons la rencontre, dans le respect mutuel, avec toute la liberté intérieure nécessaire pour nous situer en vérité et de manière cohérente, dans nos pa- roles, dans nos relations et dans toute notre vie. N’est-ce pas là le seul chemin pour construire une fraternité authentique ? + Sylvain Bataille, évêque de Saint-Étienne La liberté, pour quoi faire ? LA LETTRE de l’Église de Saint-Étienne Novembre 2020 - n°81
  • 2. PORTRAIT Eva, pouvez-vous nous dire d’où vous venez ? J’ai 34 ans. Basée à Lyon, j’ai travaillé pour la délégation du Secours Ca- tholique de Marseille, pour celle du Rhône et enfin au niveau régional, en soutien des délégations sur les questions de migration, de l'accès aux droits et du plai- doyer. Depuis juin, suite au départ de Jean-Paul Rivière, mon prédécesseur, j’assurais déjà en intérim cette nou- velle mission. Comment avez-vous rencontré le Secours Catho- lique ? Je crois que c’est la providence… Cela fait maintenant 8 ans que je travaille pour le Secours Catholique. Tout a commencé à l’occasion de mon stage de fin d’études et la rédaction d’un mémoire sur l’accès à l’école des enfants roms issus des grands bidonvilles de Marseille. J’ai vécu par la suite une année de volontariat. Décou- vrir ces bidonvilles de parfois 400-500 personnes, ac- compagner ces familles roms fut pour moi une expé- rience humaine très forte, décisive. Pouvez-vous nous rappeler comment s’organise la mission du Secours Catholique dans la Loire ? Tout d’abord, je tiens à dire que je découvre ce territoire de la Loire et cette délégation. Un territoire contrasté, avec des zones de pauvreté marquées, une population vieillissante, un rural important et dont on perçoit mieux aujourd’hui les fragilités et les enjeux de solidarité. Ce que je perçois également, c’est la force, la richesse d’un réseau associatif d’aide, très engagé ! Concrètement, la délégation de la Loire, c’est une équipe de 7 salariés, dont 4 animateurs ayant pour mission d’accompagner les équipes de bénévoles sur le terrain, à travers 4 ter- ritoires : Saint-Étienne-Ondaine, Gier-Pilat, Forez-Lyon- nais et Roannais (diocèse de Lyon). 600 bénévoles font vivre au quotidien notre délégation dans ses diverses actions. Pouvez-vous nous parler des projets ? En interne, nous avons un défi à relever : celui du re- nouvellement, du rajeunissement de notre réseau de bénévoles. Nous nous sommes réorganisés autour de cette question importante du bénévolat. Comment avancer ? Les jeunes s’engagent surtout dans des pro- jets, encore faut-il que nous leur fassions connaître les nôtres ; aller à leur rencontre en sachant nous adapter à leur emploi du temps. Par exemple en proposant des actions le week-end ou en soirée plutôt qu’en journée… Sur le fond, notre délégation a bâti avec l’ensemble des acteurs, un projet pour 5 ans (2020-2024), selon 3 axes : tout d’abord, le compagnonnage fraternel – un compagnonnage réciproque – parce que la relation est au cœur de notre action. Le deuxième axe est celui de l’accès aux droits sociaux et fondamentaux. J’y inclus également l’accès à la culture et à la spiritualité. Cet axe implique des actions de plaidoyer et de dénon- ciation des causes d’empêchement. Enfin, le troisième axe est celui de la communication – qui passe égale- ment par le témoignage des acteurs ! Tous ces axes sont au fond une déclinaison du message porté par le Secours Catholique au niveau national, celui de la « révolution fraternelle » ! Enfin, il y a un dernier pro- jet qui me réjouit : le déménagement de notre déléga- tion au sein de la nouvelle Maison diocésaine. Dans un contexte de transformation, de changements d’orga- nisation, je suis certaine que ce rapprochement avec les services du diocèse sera l’occasion d’un nouveau souffle. Comment la dimension spirituelle et catholique se vit-elle au sein du Secours Catholique ? À titre personnel, mon engagement est une façon concrète de vivre ma foi au quotidien, de vivre le mes- sage de l'Évangile auquel je crois profondément. Cha- cun connaît la fameuse « pyramide des besoins de Maslow » : à la base, les besoins dits fondamentaux, et au sommet, les besoins culturels ou spirituels. J’avais été frappée par une enquête d’ATD revelant que pour toutes les personnes interrogées, la culture, la dimen- sion spirituelle – ce qui m’anime, ce qui est important et a le plus de valeur pour moi, ce qui a du sens – étaient essentielles. Même pour les personnes les plus pauvres ! J’ai toujours en mémoire cette femme rom d’un bidonville de Marseille à qui je demandais des nouvelles et qui me répondit : « j’ai un toit, mes enfants avec moi, Dieu avec moi, alors ça va ! ». Il nous faut offrir le cadre qui permette de vivre cette confiance où cha- cun peut se livrer un peu plus, partager en profondeur et en partant de soi, ce qui l’anime et le fait vivre ! Propos recueillis par Hervé Hostein Intégralité de l'article sur le site du diocèse Eva schummer : nouvelle déléguée départementale du Secours Catholique La délégation du Secours Catholique de la Loire s'installera dans la Maison diocésaine le 10 décembre 2020. Le Secours Catholique-Caritas France a publié son rapport statistique annuel : "État de la pauvreté en France 2020". Il est disponible sur le site diocèsain.
  • 3. Père Wojciech, merci de vous présen- ter en quelques mots. Je suis né en Pologne, dans une famille d’agriculteurs de cinq enfants. J’ai fait mes études dans ma région natale, puis mon noviciat à Cracovie, dans l’établis- sement qu’a fréquenté le pape Jean- Paul II. C’était une chance ! Après mon ordination, j’ai été vicaire dans une paroisse en Pologne, puis je suis parti deux ans en France, à Grenoble. J’ai ensuite re- joint le diocèse de Namur, en Belgique, avec d’autres confrères. J’ai vécu la mission ordinaire d'une paroisse : catéchèse, préparation à la première communion, profession de foi ou confirmation ; service auprès des malades ; visite à domicile ; liturgie… cela a été une expérience fort enrichissante car j’ai découvert une façon de travailler différente. On se voyait régulière- ment entre confrères, cela nous permettait d’échanger sur nos missions. Puis, j’ai pris une année de repos en Pologne, près de chez moi. C’était durant le premier confinement. Quel est votre parcours de foi ? Pourquoi avoir choisi de devenir missionnaire de la Salette ? Dans mon enfance, j'ai rencontré un prêtre extraor- dinaire qui nous interpellait par sa vie. Il y a eu aussi l'exemple de mes parents : on priait ensemble, on allait à la messe. Après ma première communion, quand j'étais enfant de chœur, je me rendais tout seul à la messe pour servir, en semaine et le dimanche. En der- nière année de terminale, j’ai rencontré un père de La Salette avec qui j’ai découvert le message de Notre- Dame de la Salette (1). Grâce à lui, j'ai rejoint le sémi- naire des missionnaires de la Salette. Vous avez été appelé à servir pour notre diocèse, comment cela s’est-il fait ? Un confrère polonais, le père Georges, est chapelain à Notre Dame de l'Hermitage de Noirétable. Mgr Bataille a demandé à ma congrégation si elle pouvait envoyer un autre prêtre. Je connaissais un peu la région, car j’avais remplacé le père Georges durant ses vacances. Vous êtes curé In solidum, qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Nous sommes deux curés au service de la commu- nauté, le Père Patrick de Breuvand et moi-même. Nous travaillons ensemble et nous avons les mêmes responsabilités. Pour moi ce n'est pas nouveau, car en Belgique c'était ainsi, mais il est vrai que dans le dio- cèse de Saint-Étienne, c’est une particularité. Contrai- rement à ma mission en Belgique, nous vivons sous le même toit. C’est un avantage, car nous pouvons abor- der régulièrement divers sujets. C’est important pour la pastorale. Nous vivons notre ministère dans une étroite collaboration avec les diacres et les laïcs en mission de la paroisse . Vous êtes au service d’une paroisse rurale, connais- siez-vous cette réalité ? Oui, car mis à part à Grenoble, j’ai toujours été dans des paroisses rurales. Cela ne me dérange pas, bien au contraire ! Avez-vous déjà des idées, des projets qui répondent à votre charisme de prêtre de la Salette ? Lorsque nous arrivons quelque-part, c'est avant tout la pastorale du diocèse que nous proposons. Après, bien sûr, mon charisme fait que, en concertation avec le Père Patrick, nous pourrons mettre en place des propositions qui s'accordent avec le message de La Salette. Tous les deux, nous souhaitons proposer très largement le sacrement individuel du pardon et de la réconciliation. Il y a une attente forte de la part de cer- tains paroissiens. Que proposez-vous sur votre paroisse durant ce deu- xième confinement ? Les gens ont soif de l'eucharistie. Comme la messe n’est pas possible, nous proposons, trois fois par se- maine, à Feurs et à Panissières (2), l’adoration du Saint- Sacrement. Les paroissiens peuvent venir prier et ado- rer le Seigneur dans le Saint-Sacrement exposé. Ils restent dix minutes, un quart d'heure, une heure. Nous sommes présents et disponibles si des personnes veulent nous rencontrer. Propos recueillis par Frédérique Défrade (1) Message de Noree-Dame de la Salette : Marie invite à la conversion et au changement de vie, à se tour- ner vers Dieu en priant quotidiennement le Notre Père et le Je vous salue Marie, en retournant à la messe. Père Wojciech Ozog, curé In Solidum à Feurs PORTRAIT Découvrez la démarche Église verte dans notre diocèse et répondez au questionnaire mis en place par la Délégation diocésaine à l’écologie intégrale. Lien vers le questionnaire : www.diocese-saintetienne.fr/actualites/laudato-si/questionnaire En 1982, Françoise Descos a été appelée en mission au sein de l'Église. Depuis quinze ans, elle était la comptable du diocèse. Elle part à la retraite et nous la remercions pour ces années de présence. Elle est remplacée par Monsieur Florian Michel.
  • 4. OFFICIEL - novembre 2020 NOUS AVONS LA JOIE D'ACCUEILLIR M. Florian MICHEL, comptable de l’ADSE, plus particuliè- rement chargé des relations avec les paroisses. REMERCIEMENTS Ont arrêté leur mission et nous les remercions de tout cœur pour les services rendus : M. Pascal CHASSANG, référent informatique de la Maison diocésaine. Mme Françoise DESCOS, comptable de l’ADSE. La Lettre de l’Église de Saint-Étienne, revue mensuelle des catholiques du diocèse de Saint-Étienne Dépôt légal : janvier 2013 Direction de publication : Hervé Hostein - Rédaction et mise en page : service diocésain de communication Pour tout contact : communication@diocese-saintetienne.fr - 1 rue Hector Berlioz - CS 13061 42030 Saint-Étienne Cedex 2 - Impression : Corep - Site web : www.diocese-saintetienne.fr Facebook : « Diocèse de Saint-Étienne » Soutenons le projet de pièce de thèâtre sur saint Étienne, diacre, serviteur et témoin du Christ, visionnaire et martyr... Dans la perspective du Ju- bilé 2021, le diocèse sou- tient la création d'un spec- tacle vivant sur la figure de saint Étienne. Dans un contexte de crise, cette aventure est marquée au sceau de l'Espérance. Ce spectacle sera donné en la Grand’Eglise le dimanche de Pentecôte 2021, à l’is- sue de la messe anniver- saire de la création de notre diocèse. Avec la perspective d’une tournée dans les paroisses – et pourquoi- pas, au-delà du territoire ? L'écriture et la mise en scène de la pièce ont été confiées à Juliane Stern, auteur dramatique et professeur en option théâtre au lycée. Elle a écrit, entre autres, Le Monde est en Feu (éd. L’Oeil du prince), une pièce de théâtre sur Edith Stein ou encore "Ce que la foule doit au secret", qui relate l’histoire de la chapellerie de Chazelles-sur-Lyon. Découvrez le projet et soutenez financièrement cette création jusqu’au 26 décembre, sur https://www.credofunding.fr/fr/cielrougefeu À DIEU Nous avons appris le décès subit du Père Bernard BRIOUDE, lundi 16 novembre 2020, à Madagascar, à l’âge de 79 ans. Le Père Bernard BRIOUDE, missionnaire de la Sainte-Famille, était originaire du diocèse (Fraisses). Après de nombreuses années à Madagascar, notamment comme responsable du Foyer de Charité d’Antsirabe, il a assuré un service pastoral dans les paroisses de l’Ondaine, de l’automne 2019 à l’été 2020. Il était retourné à Madagascar depuis quelques semaines. Ses obsèques ont été célébrées le mardi 17 novembre à Ambalaveo (lieu de son premier poste missionnaire). Il a été inhumé dans le cimetière de sa congré- gation, à Madagascar, selon ses voeux. Le Père Maurice VIAL, prêtre du diocèse de Saint-Etienne et membre de l’Institut du Prado, est décédé le vendredi 30 octobre 2020 à l’âge de 93 ans. Ses obsèques ont été célébrées le mercredi 4 novembre en l’église Sainte-Barbe du Soleil, à Saint-Étienne Le P. Marius Frery a fêté ses 100 ans le 23 novembre 2020. Doyen des prêtres du diocèse, il est né à Saint-Bonnet-le- Château et a été ordonné en 1947. Il a gardé toute la vivacité et la joie de vivre que nous lui connaissons et reste bien présent et actif dans sa maison de retraite de Champdieu où il réside, et dans le village. JOYEUX ANNIVERSAIRE