Maladies rhumatismales

35 838 vues

Publié le

Quelques exemples de pathologies rhumatismales

1 commentaire
27 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
35 838
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
175
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
1
J’aime
27
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Maladies rhumatismales

  1. 1. Pathologie rhumatologique En quelques tableaux et images Dr M. CUSSE - 2006
  2. 2. Rappel anatomique <ul><li>Il existe trois grands types d’articulations : </li></ul><ul><ul><li>> La DIARTHROSE : cartilage, liquide synovial, grande mobilité, parfois pièces complémentaires. </li></ul></ul><ul><ul><li>GENOU </li></ul></ul><ul><ul><li>> L’ AMPHIARTHROSE : fibro-cartilage, pas de liquide synovial, semi-mobile. </li></ul></ul><ul><ul><li>COLONNE VERTEBRALE </li></ul></ul><ul><ul><li>> La SYNARTHROSE : tissu fibreux, ossification, mobilité quasi nulle. </li></ul></ul><ul><ul><li>CRANE, COTES </li></ul></ul>
  3. 3. Rappel anatomique <ul><li>Diarthrose </li></ul>
  4. 4. Rappel anatomique <ul><li>Amphiarthrose et synarthrose </li></ul>
  5. 5. « Rhumatismes » : deux grands types <ul><li>Les maladies dégénératives (et donc non-inflammatoires), exemple l’ arthrose . </li></ul><ul><li>Les maladies inflammatoires (nom général = arthrite ) quelle que soit l’origine de l’inflammation, exemples l’arthrite septique , la polyarthrite rhumatoïde , l’arthrite micro-cristalline (la « goutte »). </li></ul>
  6. 6. Les atteintes articulaires <ul><li>Confusion à ne pas faire </li></ul>
  7. 7. L’arthrose <ul><li>Comprend plusieurs éléments : </li></ul><ul><li>1. Dégénérescence du cartilage articulaire avec usure et ulcérations. </li></ul><ul><li>2. Réaction hypertrophique de l’os sous la surface articulaire ( ostéosclérose ). </li></ul><ul><li>3. Formation de structures osseuses en périphérie articulaire ( ostéophytes ) </li></ul><ul><li>4. Apparition (plus tardive) de trous dans la structure osseuse ( géodes ) </li></ul>
  8. 8. <ul><li>Facteurs semblant favoriser son développement : </li></ul><ul><li>> Vieillissement naturel des articulations. </li></ul><ul><li>> Un poids excessif, obligeant les articulations à supporter une charge mécanique trop importante. </li></ul><ul><li>> Facteur(s) héréditaire(s) : souvent, plusieurs membres d'une même famille sont atteints par l'arthrose. </li></ul><ul><li>> Une articulation déformée ou blessée (fracture, luxation… même plusieurs années auparavant) souffre plus souvent d'arthrose. </li></ul><ul><li>> Une utilisation intensive et répétée de certaines parties du corps (comme par exemple, un emploi physique durant plusieurs années) peut être une source de détérioration des articulations. </li></ul>L’arthrose
  9. 9. <ul><li>Prévalence de l’arthrose (hommes-femmes) en fonction de l’âge (Hand : main – Knee : genou – Hip : hanche ) </li></ul>L’arthrose et l’âge F = 1,8 X H
  10. 10. L’arthrose et le poids 1 kg de plus = 3 fois plus de forces sur l’articulation Risque d’arthrose en cas d’obésité = de 1,6 à 2,1
  11. 11. L’arthrose et le passé articulaire <ul><li>La scoliose &quot; idiopathique &quot; est une déformation de la colonne vertébrale qui survient pendant la croissance, sans cause décelable et en dehors de tout contexte pathologique. </li></ul><ul><li>La rotation des vertèbres les unes par rapport aux autres selon un axe vertical est la déviation essentielle qui entraîne la gibbosité. </li></ul>Axe de déviation
  12. 12. L’arthrose et la scoliose <ul><li>Scoliose dorsale haute très accentuée </li></ul>
  13. 13. L’arthrose et le passé articulaire Prédisposent à l’arthrose : - La luxation - La fracture (atteintes mécaniques) - Tout type d’arthrite (atteinte inflammatoire)
  14. 14. Localisations fréquentes de l’arthrose <ul><li>Hip = hanche Knee = genou </li></ul><ul><li>Foot = pied MTP joints = articulations métatarso-phalangiennes Cervical spine = colonne cervicale </li></ul><ul><li>Lumbar spine = colonne lombaire Hand = main DIP = articulations inter- phalangiennes distales PIP = idem mais proximales </li></ul><ul><li>MCP = articulations métacarpo- phalangiennes </li></ul>
  15. 15. L’arthrose : signes cliniques <ul><li>Dépendent de l’ (des) articulation(s) touchée(s). </li></ul><ul><li>Douleur de type mécanique. </li></ul><ul><li>Limitation des mouvements articulaires. </li></ul><ul><li>Présence occasionnelle d’ hydarthrose et/ou de phénomènes inflammatoires. </li></ul><ul><li>Déformations articulaires pré-existantes ou d’apparition tardive. </li></ul>
  16. 16. Limitation des mouvements <ul><li>Exemple : Une arthrose de la cheville limitera (et à long terme rendra impossibles) les mouvements de flexion et d’extension du pied sur la jambe </li></ul>Impossibilité de flexion du pied sur la jambe avec douleurs à la mobilisation de la cheville
  17. 17. L’arthrose en images <ul><li>Usure du cartilage : à gauche, une tête fémorale normale, à droite la même en cas d’arthrose </li></ul>
  18. 18. L’arthrose en images <ul><li>Erosion et destruction du cartilage des condyles fémoraux </li></ul>
  19. 19. L’arthrose en images <ul><li>Formation de nouvelles structures osseuses en périphérie des articulations touchées les OSTEOPHYTES (connus par le grand public sous l’appellation «  becs de perroquet  ») </li></ul>
  20. 20. L’arthrose en images <ul><li>Exemple de situation rencontrée chez des patients âgés et atteints d’arthrose depuis longtemps </li></ul>
  21. 21. L’arthrose : signes radiologiques <ul><li>Diminution de l’épaisseur du cartilage  Pincement de l’interligne articulaire </li></ul>
  22. 22. L’arthrose : signes radiologiques <ul><li>Ostéosclérose (parfois appelée aussi condensation osseuse sous-chondrale) </li></ul><ul><li>Visible ici sur un cliché de tête fémorale </li></ul>↑ densité osseuse
  23. 23. L’arthrose : signes radiologiques <ul><li>Ostéophytes les plus connus : les « becs de perroquet » de la colonne vertébrale </li></ul>
  24. 24. La polyarthrite rhumatoïde <ul><li>Maladie de l’adulte, touchant plus les femmes. </li></ul><ul><li>Semble liée à un terrain génétique. </li></ul><ul><li>Caractère inflammatoire très prononcé. </li></ul><ul><li>Déforme puis détruit les articulations. </li></ul><ul><li>Devient avec le temps le plus handicapant des rhumatismes inflammatoires. </li></ul>
  25. 25. La polyarthrite rhumatoïde <ul><li>Stade débutant : Atteinte des articulations des doigts avec gonflement et douleur tant à la pression qu’à la mobilisation. </li></ul><ul><li>Cette atteinte est symétrique. </li></ul><ul><li>Les autres déformations suivront. </li></ul>
  26. 26. La polyarthrite rhumatoïde <ul><li>Au niveau des doigts : les nodules d’Heberden </li></ul>Entre les deux dernières phalanges
  27. 27. La polyarthrite rhumatoïde <ul><li>Autre déformation : les nodules de Bouchard </li></ul>Entre les deux premières phalanges
  28. 28. La polyarthrite rhumatoïde <ul><li>Stade plus avancé : déformation des doigts « en boutonnière » </li></ul>
  29. 29. La polyarthrite rhumatoïde <ul><li>Stade plus avancé avec coup de vent cubital et pouce en col de cygne </li></ul>
  30. 30. La polyarthrite rhumatoïde <ul><li>Confirmation radiologique du coup de vent cubital </li></ul>En bleu l’axe de l’avant-bras En rouge celui des doigts Angle < 180°
  31. 31. La polyarthrite rhumatoïde <ul><li>Confirmation radiologique du pouce en col de cygne </li></ul>
  32. 32. La polyarthrite rhumatoïde <ul><li>Mise en évidence des lésions inflammatoires à la scintigraphie </li></ul>
  33. 33. La polyarthrite rhumatoïde <ul><li>Evolution temporelle </li></ul>
  34. 34. La polyarthrite rhumatoïde <ul><li>Après de nombreuses années d’évolution </li></ul>
  35. 35. L’arthrodèse <ul><li>Exemple au niveau du poignet </li></ul>
  36. 36. L’arthroplastie <ul><li>Différents modèles de prothèses </li></ul>Doigts Genou Hanche
  37. 37. Exemples d’arthroplastie <ul><li>Genou </li></ul>Hanche
  38. 38. La spondylarthrite ankylosante <ul><li>Rhumatisme inflammatoire chronique atteignant les articulations vertébrales. </li></ul><ul><li>Signe caractéristique : atteinte des articulations sacro-iliaques. </li></ul><ul><li>Evolution variable, mais souvent faite de crises aiguës avec périodes de rémission. </li></ul><ul><li>Les cas graves entraînent une fusion des vertèbres et une importante perte de mobilité. </li></ul><ul><li>Pas de traitement curatif, mais une prévention pour retarder les déformations et maintenir la mobilité articulaire. </li></ul>
  39. 39. La spondylarthrite ankylosante <ul><li>Stade débutant : atteinte des articulations sacro-iliaques. </li></ul><ul><li>NB : il n’y a pas encore d’atteinte vertébrale. </li></ul>
  40. 40. La spondylarthrite ankylosante <ul><li>Stade avancé : fusion vertébrale visible sur un simple cliché de colonne lombaire </li></ul>
  41. 41. Arthrite micro-cristalline : la goutte <ul><li>Liée à une hyperuricémie. </li></ul><ul><li>Le plus souvent chez l’homme adulte. </li></ul><ul><li>Touche typiquement la métatarso-phalangienne du gros orteil mais peut survenir ailleurs. </li></ul><ul><li>Importante inflammation locale. </li></ul><ul><li>Fréquents dépôts uratiques visibles (les tophi des doigts, orteils, coudes…) </li></ul>
  42. 42. La goutte <ul><li>Aspect typique d’une crise (ou accès ) </li></ul>
  43. 43. La goutte <ul><li>Exemple de volumineux tophi chez un multi-récidiviste </li></ul>
  44. 44. La goutte <ul><li>La répétition des crises peut mener à une destruction des articulations… </li></ul>Mauvais Bon
  45. 45. La goutte <ul><li>… imposant à l’occasion une chirurgie mutilante. </li></ul>Et il y a encore des tophi!
  46. 46. L’ostéoporose <ul><li>Perte progressive de la masse osseuse avec diminution de la densité osseuse. </li></ul><ul><li>S’accompagne d’altérations de la micro-architecture osseuse. </li></ul><ul><li>Déséquilibre anabolisme/catabolisme osseux, aggravé avec l’âge. </li></ul><ul><li>Facteur de risque de fractures osseuses. </li></ul>
  47. 47. L’ostéoporose Os normal Os ostéoporotique
  48. 48. L’ostéoporose Evolution schématique
  49. 49. L’ostéoporose <ul><li>Une vertèbre de plus en plus atteinte </li></ul>
  50. 50. L’ostéoporose <ul><li>Fracture vertébrale par tassement </li></ul>
  51. 51. L’ostéoporose <ul><li>Multiples fractures vertébrales par tassement </li></ul>L3 L4 Il existe aussi de nombreux signes d’arthrose
  52. 52. L’ostéoporose <ul><li>Evolution clinique </li></ul>
  53. 53. Merci de votre attention

×