SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  10
Télécharger pour lire hors ligne
Objectifs
Le contrôle budgétaire permet de comparer les réalisations avec les prévisions. Déceler les
écarts significatifs, les analyser et prendre des mesures correctrices regroupent les aspects
principaux du contrôle de gestion.
Le contrôle budgétaire n’est pas que synonyme de maîtrise du budget, c’est aussi un véritable
outil de vérification. Il permet de vérifier la performance des différents centres de
responsabilité.
Quelles limites au contrôle budgétaire ?
- le centre de responsabilité doit disposer d’une réelle autonomie dans ses décisions. Il
doit être un lieu de pouvoir de décision : quelle serait la responsabilité d’un
responsable d’un centre s’il n’a aucune maîtrise dans la fixation de son budget ?
- la mise en place du contrôle budgétaire est souvent mal vécue, car perçue comme une
sanction par le personnel de l’entreprise.
- étape complexe et longue, le contrôle budgétaire n’assure pas toujours une bonne
réactivité de l’entreprise. Face à un environnement de plus en plus turbulent, d’autres
outils seront mis en place, notamment les tableaux de bord.
- un système d’information comptable efficace : la réactivité du contrôle dépend en
grande partie du système d’information comptable. L’arrivée des ERP facilité le
travail du contrôleur et propose des modules spécifiques de contrôle de gestion
(reporting, tableau de bord, etc.).
Schéma d’analyse
Eléments constatés Eléments préétablis Ecarts
CA réel - CA prévu = Ecart sur CA
- -
Coût de revient -
Coût de revient
préétabli
=
Ecart sur coût
= =
Résultat constaté - Résultat prévu = Ecart sur résultat
De la responsabilité des
unités commerciales
De la responsabilité des
unités opérationnelles
C HAPI TR E 7
Le contrôle budgétaire
11.. LL’’aannaallyyssee ddee ll’’ééccaarrtt ssuurr CCAA
Le chiffre d’affaires prévisionnel est obtenu à partir du budget des ventes. Les écarts sur
chiffre d’affaires sont de la responsabilité des unités commerciales. C’est donc de ces unités
que doivent émaner les réajustements de prévision, les actions correctrices.
Ecart du CA = CA constaté – CA prévu
Eléments
CA constaté CA prévu
Ecart
Qr Pr Montant Qp Pp Montant
Volets 850 630 535 500 870 625 543 750
- 8 250
(défavorable)
Eléments
CA constaté CA prévu
Ecart
Qr Pr Montant Qp Pp Montant
Volets 850 630 535 500 870 625 543 750
- 8 250
(défavorable)
L’analyse de l’écart sur CA permet de décomposer de 2 sous écarts :
- Ecart sur prix = (Prix réel – Prix préétabli)  quantités réelles
E/prix = (Pr – Pp)  Qr= (630 – 625)  850 = + 4 250 (favorable)
- Ecart sur quantité = (Quantité réelle – Quantité préétablie)  Prix préétabli
E/quantité = (Qr – Qp)  Pp= (850 – 870)  625= - 12 500 (défavorable)
22.. LL’’aannaallyyssee ddee ll’’ééccaarrtt ssuurr CCooûûttss
Le contrôle de l’activité productive est réalisé
- au niveau des charges par nature (matières premières, main d’œuvre)
- au niveau des centres opérationnels (ateliers d’usinage, de montage,…etc.).
Une distinction est ainsi menée entre l’analyse des charges directes (matière première, main
d’œuvre) et l’analyse des charges indirectes (centre d’analyse ou budget flexible).
2211.. LL’’aannaallyyssee ddeess ééccaarrttss ssuurr ccooûûttss ddiirreeccttss
L’écart global est déterminé par la différence entre le coût constaté et le coût préétabli de la
production réelle. Le coût préétabli est déterminé à partir de la fiche de coût standard.
Cet écart s’analyse en deux sous écarts :
- un écart sur quantité : (Quantité réelle – Quantité préétablie)  coût préétabli
- un écart sur coût : (Coût réel – Coût préétabli)  quantités réelles
Eléments
Coût constaté Coût prévu
Ecart
Qr Pr Montant Qp Pp Montant
Matière
M
23 750 7 166 250 23 400 6,95 162 630
= + 3 620
(défavorable)
Ecart sur coût = Coût constaté – Coût préétabli de la production réelle = 166 255 – 162 630 = 3620
Analyse : une analyse sur les écarts significatifs doit être menée
E/ quantité = (Qr – Qp)  Cp= (23 750 – 23 400)  6,95 = + 2 432,50 (défavorable)
E/ coût = (Cr – Cp)  Qr= (7 – 6,95)  23 750 = + 1 187,50 (favorable)
Interprétation : l’interprétation des écarts est toujours à mener en fonction du contexte de
l’entreprise. Tout au moins, les hypothèses les plus courantes sont présentées ci-dessous :
Ecart sur les matières :
- les écarts sur quantités proviennent essentiellement d’un défaut de qualité, de rebuts et
déchets, ou d’une mauvaise définition des standards.
- Les écarts sur coûts proviennent d’une variation de prix imprévue ou d’une mauvaise
politique d’approvisionnement (rupture, approvisionnement en urgence, etc.).
Ecart sur la main d’œuvre :
- les écarts sur temps (ou quantités) traduisent un problème de rendement ou de
mauvaise utilisation de la main d’œuvre
- les écarts sur taux (ou coûts) peuvent résulter de l’emploi d’heures supplémentaires ou
d’une modification de la réglementation.
2222.. LL’’aannaallyyssee ddeess ééccaarrttss ssuurr ccooûûttss iinnddiirreeccttss
L’analyse des écarts sur les charges indirectes est plus délicate. Elle repose une bonne analyse
du budget flexible.
Rappel :
Le budget flexible présente le coût préétabli d’un centre d’analyse en fonction de différentes
hypothèses d’activité. Il comprend des charges variables et des charges fixes. Il s’exprime
sous la forme d’une équation : y = Cpu * Activité réelle + CF (Cpu : coût variable de l’UO du
centre)
Budget flexible = Cpu  Activité réelle+ CF
Le budget flexible de l’atelier mécanique est représenté par la droite y = 49,5x + 132 000 (x
représente le niveau d’activité).
Calcul de l’écart global
L’écart global est la différence entre le coût réel du centre et le coût préétabli rapporté à
l’activité réelle :
- le coût réel est fourni par la comptabilité financière : Cr
- le coût préétabli est calculé pour l’activité normale : Cp  Qp
o Cp (
normaleActivité
centreCoût
)
o Qp représente la quantité préétablie rapporté à l’activité réelle
Exemple :
Soit les charges indirectes de l’atelier mécanique : 330 000 € dont 132 000 € de charges fixes.
Ce montant correspond à une activité normale de 4 000 heures de main d’œuvre (UO
retenue). Un produit nécessite 2 heures de MOD.
Pour la période considérée, l’activité du centre a été de 4 050 heures pour un montant de
charges de 324 000 €. 2 195 produits ont été fabriqués.
Calcul de l’écart global
Il faut au préalable déterminer
- le coût préétabli du centre (pour une activité normale) = Cp =
0004
000330
= 82,50 €
- la quantité préétablie (rapporté à l’activité réelle) : 2 195 * 2 = 4 390 heures MOD
Eléments
Coût constaté Coût prévu (activité réelle)
Ecart
Qr Pr Montant Qp Pp Montant
Centre 4 050 80 324 000 4 390 82,50 362 175
= - 38 175
(favorable)
Analyse de l’écart
Le P.C.G. analyse l’écart global sur coût d’un centre entre trois sous écarts :
- un écart sur budget : c’est l’écart entre le coût réel et le budget flexible pour l’activité
réelle (calculé à partir de la droite du budget)
- un écart d’activité (ou écart d’imputation des frais fixes) : c’est la différence entre le
budget flexible pour l’activité réelle et le coût préétabli de l’activité réelle
- un écart de rendement : c’est la différence entre le coût préétabli de l’activité réelle et
le coût préétabli rapporté à l’activité réelle
Dans l’exemple précédent,
La droite de budget est =
0004
000132-000330
x + 132 000 = 49,5 x + 132 000
L’analyse de l’écart global peut être présentée sous forme de tableau :
Eléments Calcul Ecart
Ecart sur
budget
Coût réel : Cr  Qr 4 050 * 80 = 324 000 - 8 475
(favorable)
Budget flexible : Qr 4 050 * 49,5 + 132 000 = 332 475
- 1650
(favorable)
Ecart sur
activité
Coût préétabli de l’activité
réelle : Qr  Cp
4 050 * 82,50 = 334 125
Ecart sur
rendement
Coût préétabli rapporté à
l’activité réelle : Cp  Qp
4 390 * 82,50 = 362 175
-28 050
(favorable)
Interprétation des écarts
- l’écart sur budget : c’est un écart sur coût. Il exprime la différence par rapport au
budget non imputable au niveau d’activité. Il comprend une composante sur frais
variables mais aussi une composante sur frais fixes, qui correspond à l’écart de frais
fixes non imputables à l’activité. Il est souvent difficile à analyser car composite.
- l’écart sur activité : est un écart d’absorption des frais fixes. Il traduit la sur ou la sous
activité du centre (par rapport à l’activité normale). On peut déterminer un coefficient
d’imputation rationnelle des frais fixes, mesuré par :
coef =
normaleActivité
réelleActivité
=
4000
4050
= 1,0125 soit une suractivité permettant
d’améliorer l’absorption des frais fixes : 132 000 * 1,0125 – 132 000 = 1650 €
- l’écart sur rendement : c’est un écart de quantité. Il valorise au coût préétabli la
productivité du centre par rapport aux prévisions. Un écart défavorable traduit une
performance médiocre du centre.
Application 1 – Société Fun
La société FUN fabrique dans l’un de ses ateliers des flotteurs de planche à voile de compétition
au moyen de techniques artisanales mises en œuvre par des ouvriers hautement qualifiés.
La fiche de coût standard du modèle FUN 21 vous est présentée en annexe.
Les prévisions de production pour le mois de novembre s'élèvent pour cet atelier à 108 unités.
A l’aide des informations présentées en annexe :
1. Calculez les écarts du coût préétabli par rapport à la production réelle.
2. Calculez l’écart sur volume de production de cet atelier pour novembre.
3. Analyser les écarts les plus significatifs:
 tissu kevlar,
 main-d'œuvre découpe confection.
4. Le prix de vente prévu du modèle Fun 21 est fixé à 1 799 €, en fait, le prix de vente
moyen constaté au mois de novembre a été de 1 660 €.
a. Calculez l'écart global sur CA, puis décomposez cet écart en deux sous-écarts.
b. Calculez l’écart sur marge, puis décomposez cet écart en deux sous-écarts.
c. Calculez l’écart sur résultat, et vérifiez la relation E S/Résultat = E S/ Marge + E
S/Cout
FICHE DE COÛT STANDARD - MODÈLE FUN 21
Composants Quantité Coût unitaire Coût total
Mousse polyester
Tissu Kevlar
Fibre de verre
Résine polyester
Gel coat
Peinture décorative
MOD découpe confection
MOD peinture
7 kg
4 m2
8 m2
4 kg
0,5 l
0,1 I
16 h
3 h
25 €
148 €
21 €
20 €
44 €
76 €
20 €
18 €
175 €
592 €
168 €
80 €
22 €
7,60 €
320 €
54 €
Total 1 418,60 €
Coût de production
Modèle FUN 21
Période : Novembre
Quantité fabriquée : 102
Quantité Coût unitaire Coût total
Stock mousse polyester
Stock tissu Kevlar
Stock fibre de verre
Stock résine polyester
Stock gel coat
Stock peinture décorative
MOD découpe confection
MOD peinture
720 kg
410 m2
860 m2
440 kg
52 I
10 l
1 800 h
300 h
25,40,
€
174,00 €
20,50 €
20,20 €
44,00 €
76,00 €
18 288 €
71 340 €
17 360 €
8 888 €
2 288 €
760 €
37 800 €
5 850 €
Total 162 574 €
C HAPI TR E 7
Le contrôle budgétaire
Application 2 – Entreprise Margot
L’entreprise Margot commercialise un produit P. On recueille les données suivantes :
- ventes prévues : 8200 produits P à un prix unitaire de 100 €
- ventes réelles : 7 900 produits P à un prix moyen de 85 €
- coût préétabli de chaque produit P : 80 €
- coût de revient réel des 7900 produits P vendus : 82 €
Travail à faire :
1. Déterminer l’écart sur chiffre d’affaires, et analyser cet écart en 2 sous-écarts (écart
sur volume et écart sur prix).
2. Déterminer l’écart sur résultat.
3. Déterminer l’écart sur coût.
4. Calculer l’écart sur marge, et décomposer l’écart sur marge en 2 sous-écarts (écart sur
volume des ventes et écart sur marge unitaire)
5. Vérifier la relation Ecart sur résultat = Ecart sur Marge + Ecart sur coût.
Application 3 – Entreprise Pégase
L’entreprise Pégase commercialise un produit PF. La fiche de coût unitaire préétabli a été
calculée sur la base d’une fabrication de 4 000 kg de produits finis dans l’atelier 1.
FICHE DE COÛT STANDARD PF
Composants Quantité Coût unitaire Coût total
Matière première
Main d’œuvre directe
Charges indirectes
0,8
0,4
0,4
10,40
14,00
7,8125
8,32
5,60
3,125
Total 17,045 €
Les charges indirectes totales sont de 12 500 € (dont 4 000 € de charges fixes).
Informations réelles concernant la fabrication de 3 400 kg de produits finis dans l’atelier 1 :
 Matière première : 3 000 kg à 10,60 €/kg
 Main d’œuvre directe : 1 400 h à 14,25 €/h
 Charges indirectes : 11 250 € (l’UO est l’heure de MO directe)
Travail à faire :
1. Déterminer l’écart sur coût.
2. Analyser les écarts sur les charges directes. Commenter.
3. Analyser les écarts sur les charges indirectes. Commenter.
Application 4 – Société Vert
La société VERT, société anonyme au capital de 500 000€, implantée dans la Somme, a pour
objet la création et la fabrication de revêtements muraux exclusifs.
Elle emploie un procédé particulier d’impression: la flexogravure qui utilise des formes
d’impression en relief gravées sur des cylindres en caoutchouc.
Elle édite environ 600 nouvelles références par an, ce qui entraîne la création de 300 dessins.
Lorsqu’un dessin est accepté, il est envoyé en gravure.
La société VERT connaît une forte expansion par l’obtention de nouvelles parts de marché dans
l’Union européenne. Elle doit donc envisager de doubler le nombre des modèles afin de
s’adapter au goût des consommateurs actuels et potentiels.
La SA VERT vous a demandé une étude pour valider les procédures de contrôle de gestion.
Votre supérieur vous a confié pour mission l’analyse des écarts de décembre sur le modèle
vedette de la collection « Feuillages ».
Le bureau des méthodes vous fournit:
 Annexe 1: le procédé de fabrication.
 Annexe 2: les éléments standards pour la production de 1 000 rouleaux conditionnés
de « Feuillages».
 Annexe 3: la production constatée de décembre pour « Feuillages».
TRAVAIL A REALISER
1. Présentez la fiche de coût standard pour la fabrication de 1 000 rouleaux de « Feuillages ».
2. Pour le centre flexogravure indiquez les équations:
a. du coût préétabli;
b. du budget flexible.
3. Présentez pour décembre, sous forme de tableaux détaillant tous les éléments du coût de
production, le calcul:
a. du coût constaté, du coût préétabli de la production constatée;
b. de l’écart global.
4. Analysez l’écart global:
a. pour le papier brut en écart sur quantité et en écart sur coût;
b. pour le centre flexogravure en écarts sur coût, sur activité, sur rendement.
5. Présentez sous forme de note, l’intérêt de la méthode des coûts préétablis.
ANNEXE 1: PROCEDE DE FABRICATION
Le papier brut passe dans l’atelier de flexogravure où il est imprimé à l’aide de cylindres en
caoutchouc puis conditionné sous forme de rouleaux enveloppés d’un film plastique.
ANNEXE 2: ELEMENTS STANDARDS POUR LA PRODUCTION DE 1 000 ROULEAUX DE
«FEUILLAGES»
Ils sont établis sur la base d’une production mensuelle normale de 120 000 rouleaux et d’une
activité mensuelle normale pour l’atelier flexogravure de 60 unités d’oeuvre.
Le total des charges fixes du centre flexogravure s’élève à 30 000 €. L’unité d’oeuvre est
l’heure-machine.
Les consommations se décomposent ainsi pour 1 000 rouleaux:
- Charges directes:
• papier brut: 1,33 tonne à 800 € la tonne,
• couleurs: 50 kilos à 6€ le kilo,
• film plastique: 500 mètres à 0,016 € le mètre,
• main-d’oeuvre directe: 2 heures à 15,1 € l’heure.
- Charges indirectes
• Centre flexogravure: 0,5 unités d’oeuvre à 2 500€ l’heure-machine comprenant
2 000€ de charges variables.
ANNEXE 3 : PRODUCTION CONSTATEE DE DECEMBRE POUR « FEUILLAGES »
Il a été produit 144 000 rouleaux de « Feuillages » ayant nécessité:
- 195 tonnes de papier brut à 790 € la tonne,
- 7 250 kilos de couleurs à 6,10 € le kilo,
- 72 500 mètres de film plastique à 0,016 € le mètre,
- 280 heures de main-d’oeuvre directe à 15 € l’heure,
- 75 unités d’oeuvre ayant coûté 191 250 €.
ELEMENTS DE CORRIGE
Application 1 – Société Fun
1. Calculez l'écart/CP par rapport à la production réelle et décomposez cet écart
par élément de coût.
Coût réel de la production réelle Coût préétabli
Écart
DEF FAV
Mousse polyester 18 288,00 7 x 102 x 25 = 17 850,00 438,00
Tissu Kevlar 71 340,00 4 x 102 x 148 = 60 384,00 10 956,00
Fibre de verre 17 360,00 8 x 102 x 21 = 17 136,00 224,00
Résine polyester 8 888,00 4 x 102 x 20 = 8 160,00 728,00
Gel Coat 2 288,00 0,5 x 102 x 44 = 2244,00 44,00
Peinture décorative 760,00 0,1 x 102 x 76 = 775,20 15,20
MO découpe confection 37 800,00 16 x 102 x 20 = 32 640,00 5 160,00
MO peinture 5850,00 3 x 102 x 18 = 5508,00 342,00
162 574,00 144 697,20 17 892,00 15,20
17 876,80
2. Calculez l’écart sur volume de production de cet atelier pour novembre
Volume réel : 102
Volume prévu : 108
Différence . - 6 x 1 418,60 (CP unitaire) = - 8 511,60
3. Analyse les écarts
• analyse écart/tissu Kevlar
coût réel: 71340
coût préétabli de la production réelle: 60 384
s/coût (174 € - 148 €) x 410 = + 10660 défavorable
s/quantité (410 m2
- (4 m2
x 102)) x 148 €/m2
= + 296 défavorable
• écart/MO découpe confection
coût réel 37 800
coût préétabli de la production réelle: 32 640
s/coût: ((37 800/1 800) - 20) 1 800 = 1 800 défavorable
s/quantité: (1 800 - (102 x 16)) 20 = 3 360 défavorable
4. Calculez l'écart sur marge totale, puis décomposez cet écart en deux sous-
écarts
• Écarts total de marge = EG
EG = (1 660 - 1 418,60) x 102 - (1 799 - 1 418,60) x 108= - 16 460,40 défavorable
Écart sur volume = (102 - 108) (1 799 - 1 418,60) = - 2 282,40 défavorable
Écart sur marge unitaire = (241,40 - 380,40) x 102 = - 14 178 défavorable
défavorable = 10 956
défavorable = 5 160

Contenu connexe

Tendances

M18 gestion budgetaire -ter- tsge
M18 gestion budgetaire -ter- tsgeM18 gestion budgetaire -ter- tsge
M18 gestion budgetaire -ter- tsgebookeco
 
3 gestion-de_la_tr_sorerie[1]
3  gestion-de_la_tr_sorerie[1]3  gestion-de_la_tr_sorerie[1]
3 gestion-de_la_tr_sorerie[1]OULAAJEB YOUSSEF
 
COURS AUDIT COMPTABLE ET FINANCIER
COURS AUDIT COMPTABLE ET FINANCIER COURS AUDIT COMPTABLE ET FINANCIER
COURS AUDIT COMPTABLE ET FINANCIER Hajar EL GUERI
 
Audit-audit-interne
Audit-audit-interneAudit-audit-interne
Audit-audit-interneWidad Naciri
 
Code général de la normalisation comptable
Code général de la normalisation comptableCode général de la normalisation comptable
Code général de la normalisation comptablebouchra elabbadi
 
Soutenance emna-chbinou-finale-finale
Soutenance emna-chbinou-finale-finaleSoutenance emna-chbinou-finale-finale
Soutenance emna-chbinou-finale-finaleHbyboun Hwita
 
Support Comptabilité approfondie ENCG-1.pdf
Support Comptabilité approfondie ENCG-1.pdfSupport Comptabilité approfondie ENCG-1.pdf
Support Comptabilité approfondie ENCG-1.pdfSoufianeSamt1
 
Cours+ gestion-budgétaire
Cours+ gestion-budgétaireCours+ gestion-budgétaire
Cours+ gestion-budgétaireghita ghaytouta
 
Projet d'étude - les choix de financement - Cas de SOTHEMA
Projet d'étude - les choix de financement - Cas de SOTHEMAProjet d'étude - les choix de financement - Cas de SOTHEMA
Projet d'étude - les choix de financement - Cas de SOTHEMABEL MRHAR Mohamed Amine
 
Audit de la fonction vente
Audit de la fonction venteAudit de la fonction vente
Audit de la fonction ventehicham alaoui
 
12.audit et controle interne
12.audit et controle interne12.audit et controle interne
12.audit et controle interneOULAAJEB YOUSSEF
 
Partie 1 audit comptable et financier
Partie 1 audit comptable et financierPartie 1 audit comptable et financier
Partie 1 audit comptable et financierZouhair Aitelhaj
 
Qcm analyse financière
Qcm analyse financièreQcm analyse financière
Qcm analyse financièrehappyshasha1
 
Audit comptable financier ISCAE 2015.pdf
Audit comptable financier ISCAE  2015.pdfAudit comptable financier ISCAE  2015.pdf
Audit comptable financier ISCAE 2015.pdfJallal Diane
 
Principes comptables et normes internationales
Principes comptables et normes internationales Principes comptables et normes internationales
Principes comptables et normes internationales bouchra elabbadi
 
Choix des investissements en avenir incertain
Choix des investissements en avenir incertainChoix des investissements en avenir incertain
Choix des investissements en avenir incertainLotfi TALEB, ESSECT
 
Rapport de stage Crédit du maroc
Rapport de stage Crédit du marocRapport de stage Crédit du maroc
Rapport de stage Crédit du marocRapport de Stage
 
Produits en-cours, rebuts et déchets
Produits en-cours, rebuts et déchets Produits en-cours, rebuts et déchets
Produits en-cours, rebuts et déchets abdellah nasser
 

Tendances (20)

M18 gestion budgetaire -ter- tsge
M18 gestion budgetaire -ter- tsgeM18 gestion budgetaire -ter- tsge
M18 gestion budgetaire -ter- tsge
 
3 gestion-de_la_tr_sorerie[1]
3  gestion-de_la_tr_sorerie[1]3  gestion-de_la_tr_sorerie[1]
3 gestion-de_la_tr_sorerie[1]
 
COURS AUDIT COMPTABLE ET FINANCIER
COURS AUDIT COMPTABLE ET FINANCIER COURS AUDIT COMPTABLE ET FINANCIER
COURS AUDIT COMPTABLE ET FINANCIER
 
Audit-audit-interne
Audit-audit-interneAudit-audit-interne
Audit-audit-interne
 
Code général de la normalisation comptable
Code général de la normalisation comptableCode général de la normalisation comptable
Code général de la normalisation comptable
 
Soutenance emna-chbinou-finale-finale
Soutenance emna-chbinou-finale-finaleSoutenance emna-chbinou-finale-finale
Soutenance emna-chbinou-finale-finale
 
Support Comptabilité approfondie ENCG-1.pdf
Support Comptabilité approfondie ENCG-1.pdfSupport Comptabilité approfondie ENCG-1.pdf
Support Comptabilité approfondie ENCG-1.pdf
 
Cours+ gestion-budgétaire
Cours+ gestion-budgétaireCours+ gestion-budgétaire
Cours+ gestion-budgétaire
 
Financement des PME
Financement des PMEFinancement des PME
Financement des PME
 
Projet d'étude - les choix de financement - Cas de SOTHEMA
Projet d'étude - les choix de financement - Cas de SOTHEMAProjet d'étude - les choix de financement - Cas de SOTHEMA
Projet d'étude - les choix de financement - Cas de SOTHEMA
 
Audit de la fonction vente
Audit de la fonction venteAudit de la fonction vente
Audit de la fonction vente
 
12.audit et controle interne
12.audit et controle interne12.audit et controle interne
12.audit et controle interne
 
Partie 1 audit comptable et financier
Partie 1 audit comptable et financierPartie 1 audit comptable et financier
Partie 1 audit comptable et financier
 
Qcm analyse financière
Qcm analyse financièreQcm analyse financière
Qcm analyse financière
 
Audit comptable financier ISCAE 2015.pdf
Audit comptable financier ISCAE  2015.pdfAudit comptable financier ISCAE  2015.pdf
Audit comptable financier ISCAE 2015.pdf
 
Principes comptables et normes internationales
Principes comptables et normes internationales Principes comptables et normes internationales
Principes comptables et normes internationales
 
Budget exercices
Budget exercicesBudget exercices
Budget exercices
 
Choix des investissements en avenir incertain
Choix des investissements en avenir incertainChoix des investissements en avenir incertain
Choix des investissements en avenir incertain
 
Rapport de stage Crédit du maroc
Rapport de stage Crédit du marocRapport de stage Crédit du maroc
Rapport de stage Crédit du maroc
 
Produits en-cours, rebuts et déchets
Produits en-cours, rebuts et déchets Produits en-cours, rebuts et déchets
Produits en-cours, rebuts et déchets
 

En vedette

Examen controle de gestion s6
Examen controle de gestion s6Examen controle de gestion s6
Examen controle de gestion s6Jamal Yasser
 
Cours economie industriel
Cours economie industriel Cours economie industriel
Cours economie industriel Jamal Yasser
 
Stratégie industrielles-de-amahmoud www.learneconomie.blogspot.com
Stratégie industrielles-de-amahmoud www.learneconomie.blogspot.comStratégie industrielles-de-amahmoud www.learneconomie.blogspot.com
Stratégie industrielles-de-amahmoud www.learneconomie.blogspot.comJamal Yasser
 
Examen audit taleb guelmim s6
Examen audit   taleb guelmim s6Examen audit   taleb guelmim s6
Examen audit taleb guelmim s6Jamal Yasser
 
Relation mathematiques de mathematiques financieres s2 2016
Relation mathematiques  de mathematiques financieres s2 2016Relation mathematiques  de mathematiques financieres s2 2016
Relation mathematiques de mathematiques financieres s2 2016Jamal Yasser
 
Exercices de la Comptabilité des Sociétés s4
Exercices de la Comptabilité des Sociétés s4Exercices de la Comptabilité des Sociétés s4
Exercices de la Comptabilité des Sociétés s4Jamal Yasser
 
Examens Droit Commercial et des Sociétés s4 2014/2015
Examens Droit Commercial et des Sociétés s4 2014/2015Examens Droit Commercial et des Sociétés s4 2014/2015
Examens Droit Commercial et des Sociétés s4 2014/2015Jamal Yasser
 
Droit commerciale s44
Droit commerciale s44 Droit commerciale s44
Droit commerciale s44 Jamal Yasser
 
R esume economie monetaire s4
R esume economie monetaire s4R esume economie monetaire s4
R esume economie monetaire s4Jamal Yasser
 
Finances publiques-maroc
Finances publiques-marocFinances publiques-maroc
Finances publiques-marocJamal Yasser
 
Exam termenologie s2 2015
Exam termenologie s2 2015Exam termenologie s2 2015
Exam termenologie s2 2015Jamal Yasser
 
Politique monetaire s4 2016
Politique monetaire s4 2016Politique monetaire s4 2016
Politique monetaire s4 2016Jamal Yasser
 
exrcices informatique de gestion
exrcices informatique de gestionexrcices informatique de gestion
exrcices informatique de gestionJamal Yasser
 
Resume économie industrielle s6 [learneconomie.blogspot.com]
Resume économie industrielle s6 [learneconomie.blogspot.com]Resume économie industrielle s6 [learneconomie.blogspot.com]
Resume économie industrielle s6 [learneconomie.blogspot.com]Jamal Yasser
 
Exercices d analyse financière s4
Exercices d analyse financière s4 Exercices d analyse financière s4
Exercices d analyse financière s4 Jamal Yasser
 
Exame bac 2016 learneconomie.blogspot.com
Exame bac 2016  learneconomie.blogspot.comExame bac 2016  learneconomie.blogspot.com
Exame bac 2016 learneconomie.blogspot.comJamal Yasser
 
Comptabilité générale ii chapitre ii les provisions mr h.el khourchi s2 20...
Comptabilité générale ii   chapitre ii  les provisions mr h.el khourchi s2 20...Comptabilité générale ii   chapitre ii  les provisions mr h.el khourchi s2 20...
Comptabilité générale ii chapitre ii les provisions mr h.el khourchi s2 20...Jamal Yasser
 

En vedette (20)

Examen controle de gestion s6
Examen controle de gestion s6Examen controle de gestion s6
Examen controle de gestion s6
 
Cours economie industriel
Cours economie industriel Cours economie industriel
Cours economie industriel
 
Stratégie industrielles-de-amahmoud www.learneconomie.blogspot.com
Stratégie industrielles-de-amahmoud www.learneconomie.blogspot.comStratégie industrielles-de-amahmoud www.learneconomie.blogspot.com
Stratégie industrielles-de-amahmoud www.learneconomie.blogspot.com
 
Resume audit 2016
Resume audit 2016Resume audit 2016
Resume audit 2016
 
Examen audit taleb guelmim s6
Examen audit   taleb guelmim s6Examen audit   taleb guelmim s6
Examen audit taleb guelmim s6
 
Qcm audit s6
Qcm audit s6Qcm audit s6
Qcm audit s6
 
Relation mathematiques de mathematiques financieres s2 2016
Relation mathematiques  de mathematiques financieres s2 2016Relation mathematiques  de mathematiques financieres s2 2016
Relation mathematiques de mathematiques financieres s2 2016
 
Exercices de la Comptabilité des Sociétés s4
Exercices de la Comptabilité des Sociétés s4Exercices de la Comptabilité des Sociétés s4
Exercices de la Comptabilité des Sociétés s4
 
Examens Droit Commercial et des Sociétés s4 2014/2015
Examens Droit Commercial et des Sociétés s4 2014/2015Examens Droit Commercial et des Sociétés s4 2014/2015
Examens Droit Commercial et des Sociétés s4 2014/2015
 
Droit commerciale s44
Droit commerciale s44 Droit commerciale s44
Droit commerciale s44
 
R esume economie monetaire s4
R esume economie monetaire s4R esume economie monetaire s4
R esume economie monetaire s4
 
Finances publiques-maroc
Finances publiques-marocFinances publiques-maroc
Finances publiques-maroc
 
Exam termenologie s2 2015
Exam termenologie s2 2015Exam termenologie s2 2015
Exam termenologie s2 2015
 
Politique monetaire s4 2016
Politique monetaire s4 2016Politique monetaire s4 2016
Politique monetaire s4 2016
 
Exercice 7
Exercice 7Exercice 7
Exercice 7
 
exrcices informatique de gestion
exrcices informatique de gestionexrcices informatique de gestion
exrcices informatique de gestion
 
Resume économie industrielle s6 [learneconomie.blogspot.com]
Resume économie industrielle s6 [learneconomie.blogspot.com]Resume économie industrielle s6 [learneconomie.blogspot.com]
Resume économie industrielle s6 [learneconomie.blogspot.com]
 
Exercices d analyse financière s4
Exercices d analyse financière s4 Exercices d analyse financière s4
Exercices d analyse financière s4
 
Exame bac 2016 learneconomie.blogspot.com
Exame bac 2016  learneconomie.blogspot.comExame bac 2016  learneconomie.blogspot.com
Exame bac 2016 learneconomie.blogspot.com
 
Comptabilité générale ii chapitre ii les provisions mr h.el khourchi s2 20...
Comptabilité générale ii   chapitre ii  les provisions mr h.el khourchi s2 20...Comptabilité générale ii   chapitre ii  les provisions mr h.el khourchi s2 20...
Comptabilité générale ii chapitre ii les provisions mr h.el khourchi s2 20...
 

Similaire à Le controle budgétaire

474iO-Chapitre+1+Analyse+des+écarts (1).pdf
474iO-Chapitre+1+Analyse+des+écarts (1).pdf474iO-Chapitre+1+Analyse+des+écarts (1).pdf
474iO-Chapitre+1+Analyse+des+écarts (1).pdfHirYour
 
La gestion budgétaire de la production
La gestion budgétaire de la production La gestion budgétaire de la production
La gestion budgétaire de la production Hajar EL GUERI
 
1. Contrôle de gestion_Gestion prévisionnelle_PPT.pdf
1. Contrôle de gestion_Gestion prévisionnelle_PPT.pdf1. Contrôle de gestion_Gestion prévisionnelle_PPT.pdf
1. Contrôle de gestion_Gestion prévisionnelle_PPT.pdfChoaibMounjim
 
Contrôle par exception & analyse des écarts.
Contrôle par exception & analyse des écarts.Contrôle par exception & analyse des écarts.
Contrôle par exception & analyse des écarts.Youssef Belaïd
 
regle de calcul TRI.pdf
regle de calcul TRI.pdfregle de calcul TRI.pdf
regle de calcul TRI.pdfhassanamibh
 
Chapitre 1. Calcul et analyse des coûts préétablis.pdf
Chapitre 1. Calcul et analyse des coûts préétablis.pdfChapitre 1. Calcul et analyse des coûts préétablis.pdf
Chapitre 1. Calcul et analyse des coûts préétablis.pdfAmineGamer1
 
cours Compta analytique-dexploitation
cours Compta analytique-dexploitationcours Compta analytique-dexploitation
cours Compta analytique-dexploitationsemmah el
 
Calcul du coût de revient textile
Calcul du coût de revient textileCalcul du coût de revient textile
Calcul du coût de revient textileYoussef Bensafi
 
Méthode des couts pré établis
Méthode des couts pré établisMéthode des couts pré établis
Méthode des couts pré établisMohcine Hamou
 
Comptabilite de gestion
Comptabilite de gestionComptabilite de gestion
Comptabilite de gestionmohamed dera
 
La Conception de la comptabilité analytique
La Conception de la comptabilité analytiqueLa Conception de la comptabilité analytique
La Conception de la comptabilité analytiquepowerpointrice
 
Comptabilité analytique 2.pptxssssssssssssssss
Comptabilité analytique 2.pptxssssssssssssssssComptabilité analytique 2.pptxssssssssssssssss
Comptabilité analytique 2.pptxssssssssssssssssZALOUKLOUBNA
 
Comptabilite analytique d'exploitation tce
Comptabilite analytique d'exploitation tceComptabilite analytique d'exploitation tce
Comptabilite analytique d'exploitation tceates22
 
Cours comptabilite-gestion ahsan cours et exercices
Cours comptabilite-gestion ahsan cours et exercicesCours comptabilite-gestion ahsan cours et exercices
Cours comptabilite-gestion ahsan cours et exercicesnezha errechydy
 

Similaire à Le controle budgétaire (20)

474iO-Chapitre+1+Analyse+des+écarts (1).pdf
474iO-Chapitre+1+Analyse+des+écarts (1).pdf474iO-Chapitre+1+Analyse+des+écarts (1).pdf
474iO-Chapitre+1+Analyse+des+écarts (1).pdf
 
La gestion budgétaire de la production
La gestion budgétaire de la production La gestion budgétaire de la production
La gestion budgétaire de la production
 
1. Contrôle de gestion_Gestion prévisionnelle_PPT.pdf
1. Contrôle de gestion_Gestion prévisionnelle_PPT.pdf1. Contrôle de gestion_Gestion prévisionnelle_PPT.pdf
1. Contrôle de gestion_Gestion prévisionnelle_PPT.pdf
 
Contrôle par exception & analyse des écarts.
Contrôle par exception & analyse des écarts.Contrôle par exception & analyse des écarts.
Contrôle par exception & analyse des écarts.
 
Fichiers telecharger2013
Fichiers telecharger2013Fichiers telecharger2013
Fichiers telecharger2013
 
Courscompta
CourscomptaCourscompta
Courscompta
 
Fiche.docx
Fiche.docxFiche.docx
Fiche.docx
 
regle de calcul TRI.pdf
regle de calcul TRI.pdfregle de calcul TRI.pdf
regle de calcul TRI.pdf
 
Chapitre 1. Calcul et analyse des coûts préétablis.pdf
Chapitre 1. Calcul et analyse des coûts préétablis.pdfChapitre 1. Calcul et analyse des coûts préétablis.pdf
Chapitre 1. Calcul et analyse des coûts préétablis.pdf
 
cours Compta analytique-dexploitation
cours Compta analytique-dexploitationcours Compta analytique-dexploitation
cours Compta analytique-dexploitation
 
ma vie [Autosaved]
ma vie [Autosaved]ma vie [Autosaved]
ma vie [Autosaved]
 
Calcul du coût de revient textile
Calcul du coût de revient textileCalcul du coût de revient textile
Calcul du coût de revient textile
 
Méthode des couts pré établis
Méthode des couts pré établisMéthode des couts pré établis
Méthode des couts pré établis
 
Comptabilite de gestion
Comptabilite de gestionComptabilite de gestion
Comptabilite de gestion
 
Comptabilité analytique
Comptabilité analytiqueComptabilité analytique
Comptabilité analytique
 
La Conception de la comptabilité analytique
La Conception de la comptabilité analytiqueLa Conception de la comptabilité analytique
La Conception de la comptabilité analytique
 
Projet spg spt
Projet spg sptProjet spg spt
Projet spg spt
 
Comptabilité analytique 2.pptxssssssssssssssss
Comptabilité analytique 2.pptxssssssssssssssssComptabilité analytique 2.pptxssssssssssssssss
Comptabilité analytique 2.pptxssssssssssssssss
 
Comptabilite analytique d'exploitation tce
Comptabilite analytique d'exploitation tceComptabilite analytique d'exploitation tce
Comptabilite analytique d'exploitation tce
 
Cours comptabilite-gestion ahsan cours et exercices
Cours comptabilite-gestion ahsan cours et exercicesCours comptabilite-gestion ahsan cours et exercices
Cours comptabilite-gestion ahsan cours et exercices
 

Plus de Jamal Yasser

Exercice compta s22
Exercice compta s22Exercice compta s22
Exercice compta s22Jamal Yasser
 
Microeconomie s1 [www.learneconomie.blogspot.com]
Microeconomie s1 [www.learneconomie.blogspot.com]Microeconomie s1 [www.learneconomie.blogspot.com]
Microeconomie s1 [www.learneconomie.blogspot.com]Jamal Yasser
 
Examen microéconomie 2 se forme du qcm très importante pour s2
Examen microéconomie 2 se forme du qcm très importante pour s2Examen microéconomie 2 se forme du qcm très importante pour s2
Examen microéconomie 2 se forme du qcm très importante pour s2Jamal Yasser
 
Resume proba s2 2016
Resume proba s2 2016Resume proba s2 2016
Resume proba s2 2016Jamal Yasser
 
Examen de comptabilité de société +correction s4
Examen de comptabilité de société +correction s4 Examen de comptabilité de société +correction s4
Examen de comptabilité de société +correction s4 Jamal Yasser
 
Resume management s2 www.learneconomie.blogspot.com
Resume management s2 www.learneconomie.blogspot.comResume management s2 www.learneconomie.blogspot.com
Resume management s2 www.learneconomie.blogspot.comJamal Yasser
 
Cours finance publique s4
Cours finance publique s4Cours finance publique s4
Cours finance publique s4Jamal Yasser
 
Cours management strategique s2 3eme partie pdf
Cours management strategique s2  3eme partie pdfCours management strategique s2  3eme partie pdf
Cours management strategique s2 3eme partie pdfJamal Yasser
 
Formule de czlcul des agregats s1 [learneconomie.blogspot.com]
Formule de czlcul des agregats s1 [learneconomie.blogspot.com]Formule de czlcul des agregats s1 [learneconomie.blogspot.com]
Formule de czlcul des agregats s1 [learneconomie.blogspot.com]Jamal Yasser
 
Comptabilité des sociétés semestre 4
Comptabilité des sociétés semestre 4Comptabilité des sociétés semestre 4
Comptabilité des sociétés semestre 4Jamal Yasser
 
Exercices corrige monopol s2 micro [learneconomie.blogspot.com]
Exercices corrige monopol s2 micro [learneconomie.blogspot.com]Exercices corrige monopol s2 micro [learneconomie.blogspot.com]
Exercices corrige monopol s2 micro [learneconomie.blogspot.com]Jamal Yasser
 

Plus de Jamal Yasser (11)

Exercice compta s22
Exercice compta s22Exercice compta s22
Exercice compta s22
 
Microeconomie s1 [www.learneconomie.blogspot.com]
Microeconomie s1 [www.learneconomie.blogspot.com]Microeconomie s1 [www.learneconomie.blogspot.com]
Microeconomie s1 [www.learneconomie.blogspot.com]
 
Examen microéconomie 2 se forme du qcm très importante pour s2
Examen microéconomie 2 se forme du qcm très importante pour s2Examen microéconomie 2 se forme du qcm très importante pour s2
Examen microéconomie 2 se forme du qcm très importante pour s2
 
Resume proba s2 2016
Resume proba s2 2016Resume proba s2 2016
Resume proba s2 2016
 
Examen de comptabilité de société +correction s4
Examen de comptabilité de société +correction s4 Examen de comptabilité de société +correction s4
Examen de comptabilité de société +correction s4
 
Resume management s2 www.learneconomie.blogspot.com
Resume management s2 www.learneconomie.blogspot.comResume management s2 www.learneconomie.blogspot.com
Resume management s2 www.learneconomie.blogspot.com
 
Cours finance publique s4
Cours finance publique s4Cours finance publique s4
Cours finance publique s4
 
Cours management strategique s2 3eme partie pdf
Cours management strategique s2  3eme partie pdfCours management strategique s2  3eme partie pdf
Cours management strategique s2 3eme partie pdf
 
Formule de czlcul des agregats s1 [learneconomie.blogspot.com]
Formule de czlcul des agregats s1 [learneconomie.blogspot.com]Formule de czlcul des agregats s1 [learneconomie.blogspot.com]
Formule de czlcul des agregats s1 [learneconomie.blogspot.com]
 
Comptabilité des sociétés semestre 4
Comptabilité des sociétés semestre 4Comptabilité des sociétés semestre 4
Comptabilité des sociétés semestre 4
 
Exercices corrige monopol s2 micro [learneconomie.blogspot.com]
Exercices corrige monopol s2 micro [learneconomie.blogspot.com]Exercices corrige monopol s2 micro [learneconomie.blogspot.com]
Exercices corrige monopol s2 micro [learneconomie.blogspot.com]
 

Dernier

Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .Txaruka
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 37
 
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSETCours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSETMedBechir
 
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...Faga1939
 
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Alain Marois
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSKennel
 
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeLe Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeXL Groupe
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSKennel
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfRiDaHAziz
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSKennel
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationpapediallo3
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 37
 
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSETCours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSETMedBechir
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSKennel
 
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Gilles Le Page
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre françaisTxaruka
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSKennel
 
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 tempsPrincipe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 tempsRajiAbdelghani
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfRiDaHAziz
 

Dernier (20)

Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
 
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSETCours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
 
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
 
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
 
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeLe Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'information
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
 
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSETCours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
 
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
 
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA .
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA                 .DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA                 .
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA .
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
 
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 tempsPrincipe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
 

Le controle budgétaire

  • 1. Objectifs Le contrôle budgétaire permet de comparer les réalisations avec les prévisions. Déceler les écarts significatifs, les analyser et prendre des mesures correctrices regroupent les aspects principaux du contrôle de gestion. Le contrôle budgétaire n’est pas que synonyme de maîtrise du budget, c’est aussi un véritable outil de vérification. Il permet de vérifier la performance des différents centres de responsabilité. Quelles limites au contrôle budgétaire ? - le centre de responsabilité doit disposer d’une réelle autonomie dans ses décisions. Il doit être un lieu de pouvoir de décision : quelle serait la responsabilité d’un responsable d’un centre s’il n’a aucune maîtrise dans la fixation de son budget ? - la mise en place du contrôle budgétaire est souvent mal vécue, car perçue comme une sanction par le personnel de l’entreprise. - étape complexe et longue, le contrôle budgétaire n’assure pas toujours une bonne réactivité de l’entreprise. Face à un environnement de plus en plus turbulent, d’autres outils seront mis en place, notamment les tableaux de bord. - un système d’information comptable efficace : la réactivité du contrôle dépend en grande partie du système d’information comptable. L’arrivée des ERP facilité le travail du contrôleur et propose des modules spécifiques de contrôle de gestion (reporting, tableau de bord, etc.). Schéma d’analyse Eléments constatés Eléments préétablis Ecarts CA réel - CA prévu = Ecart sur CA - - Coût de revient - Coût de revient préétabli = Ecart sur coût = = Résultat constaté - Résultat prévu = Ecart sur résultat De la responsabilité des unités commerciales De la responsabilité des unités opérationnelles C HAPI TR E 7 Le contrôle budgétaire
  • 2. 11.. LL’’aannaallyyssee ddee ll’’ééccaarrtt ssuurr CCAA Le chiffre d’affaires prévisionnel est obtenu à partir du budget des ventes. Les écarts sur chiffre d’affaires sont de la responsabilité des unités commerciales. C’est donc de ces unités que doivent émaner les réajustements de prévision, les actions correctrices. Ecart du CA = CA constaté – CA prévu Eléments CA constaté CA prévu Ecart Qr Pr Montant Qp Pp Montant Volets 850 630 535 500 870 625 543 750 - 8 250 (défavorable) Eléments CA constaté CA prévu Ecart Qr Pr Montant Qp Pp Montant Volets 850 630 535 500 870 625 543 750 - 8 250 (défavorable) L’analyse de l’écart sur CA permet de décomposer de 2 sous écarts : - Ecart sur prix = (Prix réel – Prix préétabli)  quantités réelles E/prix = (Pr – Pp)  Qr= (630 – 625)  850 = + 4 250 (favorable) - Ecart sur quantité = (Quantité réelle – Quantité préétablie)  Prix préétabli E/quantité = (Qr – Qp)  Pp= (850 – 870)  625= - 12 500 (défavorable) 22.. LL’’aannaallyyssee ddee ll’’ééccaarrtt ssuurr CCooûûttss Le contrôle de l’activité productive est réalisé - au niveau des charges par nature (matières premières, main d’œuvre) - au niveau des centres opérationnels (ateliers d’usinage, de montage,…etc.). Une distinction est ainsi menée entre l’analyse des charges directes (matière première, main d’œuvre) et l’analyse des charges indirectes (centre d’analyse ou budget flexible). 2211.. LL’’aannaallyyssee ddeess ééccaarrttss ssuurr ccooûûttss ddiirreeccttss L’écart global est déterminé par la différence entre le coût constaté et le coût préétabli de la production réelle. Le coût préétabli est déterminé à partir de la fiche de coût standard. Cet écart s’analyse en deux sous écarts : - un écart sur quantité : (Quantité réelle – Quantité préétablie)  coût préétabli - un écart sur coût : (Coût réel – Coût préétabli)  quantités réelles Eléments Coût constaté Coût prévu Ecart Qr Pr Montant Qp Pp Montant Matière M 23 750 7 166 250 23 400 6,95 162 630 = + 3 620 (défavorable)
  • 3. Ecart sur coût = Coût constaté – Coût préétabli de la production réelle = 166 255 – 162 630 = 3620 Analyse : une analyse sur les écarts significatifs doit être menée E/ quantité = (Qr – Qp)  Cp= (23 750 – 23 400)  6,95 = + 2 432,50 (défavorable) E/ coût = (Cr – Cp)  Qr= (7 – 6,95)  23 750 = + 1 187,50 (favorable) Interprétation : l’interprétation des écarts est toujours à mener en fonction du contexte de l’entreprise. Tout au moins, les hypothèses les plus courantes sont présentées ci-dessous : Ecart sur les matières : - les écarts sur quantités proviennent essentiellement d’un défaut de qualité, de rebuts et déchets, ou d’une mauvaise définition des standards. - Les écarts sur coûts proviennent d’une variation de prix imprévue ou d’une mauvaise politique d’approvisionnement (rupture, approvisionnement en urgence, etc.). Ecart sur la main d’œuvre : - les écarts sur temps (ou quantités) traduisent un problème de rendement ou de mauvaise utilisation de la main d’œuvre - les écarts sur taux (ou coûts) peuvent résulter de l’emploi d’heures supplémentaires ou d’une modification de la réglementation. 2222.. LL’’aannaallyyssee ddeess ééccaarrttss ssuurr ccooûûttss iinnddiirreeccttss L’analyse des écarts sur les charges indirectes est plus délicate. Elle repose une bonne analyse du budget flexible. Rappel : Le budget flexible présente le coût préétabli d’un centre d’analyse en fonction de différentes hypothèses d’activité. Il comprend des charges variables et des charges fixes. Il s’exprime sous la forme d’une équation : y = Cpu * Activité réelle + CF (Cpu : coût variable de l’UO du centre) Budget flexible = Cpu  Activité réelle+ CF Le budget flexible de l’atelier mécanique est représenté par la droite y = 49,5x + 132 000 (x représente le niveau d’activité). Calcul de l’écart global L’écart global est la différence entre le coût réel du centre et le coût préétabli rapporté à l’activité réelle : - le coût réel est fourni par la comptabilité financière : Cr - le coût préétabli est calculé pour l’activité normale : Cp  Qp o Cp ( normaleActivité centreCoût ) o Qp représente la quantité préétablie rapporté à l’activité réelle
  • 4. Exemple : Soit les charges indirectes de l’atelier mécanique : 330 000 € dont 132 000 € de charges fixes. Ce montant correspond à une activité normale de 4 000 heures de main d’œuvre (UO retenue). Un produit nécessite 2 heures de MOD. Pour la période considérée, l’activité du centre a été de 4 050 heures pour un montant de charges de 324 000 €. 2 195 produits ont été fabriqués. Calcul de l’écart global Il faut au préalable déterminer - le coût préétabli du centre (pour une activité normale) = Cp = 0004 000330 = 82,50 € - la quantité préétablie (rapporté à l’activité réelle) : 2 195 * 2 = 4 390 heures MOD Eléments Coût constaté Coût prévu (activité réelle) Ecart Qr Pr Montant Qp Pp Montant Centre 4 050 80 324 000 4 390 82,50 362 175 = - 38 175 (favorable) Analyse de l’écart Le P.C.G. analyse l’écart global sur coût d’un centre entre trois sous écarts : - un écart sur budget : c’est l’écart entre le coût réel et le budget flexible pour l’activité réelle (calculé à partir de la droite du budget) - un écart d’activité (ou écart d’imputation des frais fixes) : c’est la différence entre le budget flexible pour l’activité réelle et le coût préétabli de l’activité réelle - un écart de rendement : c’est la différence entre le coût préétabli de l’activité réelle et le coût préétabli rapporté à l’activité réelle Dans l’exemple précédent, La droite de budget est = 0004 000132-000330 x + 132 000 = 49,5 x + 132 000 L’analyse de l’écart global peut être présentée sous forme de tableau : Eléments Calcul Ecart Ecart sur budget Coût réel : Cr  Qr 4 050 * 80 = 324 000 - 8 475 (favorable) Budget flexible : Qr 4 050 * 49,5 + 132 000 = 332 475 - 1650 (favorable) Ecart sur activité Coût préétabli de l’activité réelle : Qr  Cp 4 050 * 82,50 = 334 125 Ecart sur rendement Coût préétabli rapporté à l’activité réelle : Cp  Qp 4 390 * 82,50 = 362 175 -28 050 (favorable)
  • 5. Interprétation des écarts - l’écart sur budget : c’est un écart sur coût. Il exprime la différence par rapport au budget non imputable au niveau d’activité. Il comprend une composante sur frais variables mais aussi une composante sur frais fixes, qui correspond à l’écart de frais fixes non imputables à l’activité. Il est souvent difficile à analyser car composite. - l’écart sur activité : est un écart d’absorption des frais fixes. Il traduit la sur ou la sous activité du centre (par rapport à l’activité normale). On peut déterminer un coefficient d’imputation rationnelle des frais fixes, mesuré par : coef = normaleActivité réelleActivité = 4000 4050 = 1,0125 soit une suractivité permettant d’améliorer l’absorption des frais fixes : 132 000 * 1,0125 – 132 000 = 1650 € - l’écart sur rendement : c’est un écart de quantité. Il valorise au coût préétabli la productivité du centre par rapport aux prévisions. Un écart défavorable traduit une performance médiocre du centre.
  • 6. Application 1 – Société Fun La société FUN fabrique dans l’un de ses ateliers des flotteurs de planche à voile de compétition au moyen de techniques artisanales mises en œuvre par des ouvriers hautement qualifiés. La fiche de coût standard du modèle FUN 21 vous est présentée en annexe. Les prévisions de production pour le mois de novembre s'élèvent pour cet atelier à 108 unités. A l’aide des informations présentées en annexe : 1. Calculez les écarts du coût préétabli par rapport à la production réelle. 2. Calculez l’écart sur volume de production de cet atelier pour novembre. 3. Analyser les écarts les plus significatifs:  tissu kevlar,  main-d'œuvre découpe confection. 4. Le prix de vente prévu du modèle Fun 21 est fixé à 1 799 €, en fait, le prix de vente moyen constaté au mois de novembre a été de 1 660 €. a. Calculez l'écart global sur CA, puis décomposez cet écart en deux sous-écarts. b. Calculez l’écart sur marge, puis décomposez cet écart en deux sous-écarts. c. Calculez l’écart sur résultat, et vérifiez la relation E S/Résultat = E S/ Marge + E S/Cout FICHE DE COÛT STANDARD - MODÈLE FUN 21 Composants Quantité Coût unitaire Coût total Mousse polyester Tissu Kevlar Fibre de verre Résine polyester Gel coat Peinture décorative MOD découpe confection MOD peinture 7 kg 4 m2 8 m2 4 kg 0,5 l 0,1 I 16 h 3 h 25 € 148 € 21 € 20 € 44 € 76 € 20 € 18 € 175 € 592 € 168 € 80 € 22 € 7,60 € 320 € 54 € Total 1 418,60 € Coût de production Modèle FUN 21 Période : Novembre Quantité fabriquée : 102 Quantité Coût unitaire Coût total Stock mousse polyester Stock tissu Kevlar Stock fibre de verre Stock résine polyester Stock gel coat Stock peinture décorative MOD découpe confection MOD peinture 720 kg 410 m2 860 m2 440 kg 52 I 10 l 1 800 h 300 h 25,40, € 174,00 € 20,50 € 20,20 € 44,00 € 76,00 € 18 288 € 71 340 € 17 360 € 8 888 € 2 288 € 760 € 37 800 € 5 850 € Total 162 574 € C HAPI TR E 7 Le contrôle budgétaire
  • 7. Application 2 – Entreprise Margot L’entreprise Margot commercialise un produit P. On recueille les données suivantes : - ventes prévues : 8200 produits P à un prix unitaire de 100 € - ventes réelles : 7 900 produits P à un prix moyen de 85 € - coût préétabli de chaque produit P : 80 € - coût de revient réel des 7900 produits P vendus : 82 € Travail à faire : 1. Déterminer l’écart sur chiffre d’affaires, et analyser cet écart en 2 sous-écarts (écart sur volume et écart sur prix). 2. Déterminer l’écart sur résultat. 3. Déterminer l’écart sur coût. 4. Calculer l’écart sur marge, et décomposer l’écart sur marge en 2 sous-écarts (écart sur volume des ventes et écart sur marge unitaire) 5. Vérifier la relation Ecart sur résultat = Ecart sur Marge + Ecart sur coût. Application 3 – Entreprise Pégase L’entreprise Pégase commercialise un produit PF. La fiche de coût unitaire préétabli a été calculée sur la base d’une fabrication de 4 000 kg de produits finis dans l’atelier 1. FICHE DE COÛT STANDARD PF Composants Quantité Coût unitaire Coût total Matière première Main d’œuvre directe Charges indirectes 0,8 0,4 0,4 10,40 14,00 7,8125 8,32 5,60 3,125 Total 17,045 € Les charges indirectes totales sont de 12 500 € (dont 4 000 € de charges fixes). Informations réelles concernant la fabrication de 3 400 kg de produits finis dans l’atelier 1 :  Matière première : 3 000 kg à 10,60 €/kg  Main d’œuvre directe : 1 400 h à 14,25 €/h  Charges indirectes : 11 250 € (l’UO est l’heure de MO directe) Travail à faire : 1. Déterminer l’écart sur coût. 2. Analyser les écarts sur les charges directes. Commenter. 3. Analyser les écarts sur les charges indirectes. Commenter.
  • 8. Application 4 – Société Vert La société VERT, société anonyme au capital de 500 000€, implantée dans la Somme, a pour objet la création et la fabrication de revêtements muraux exclusifs. Elle emploie un procédé particulier d’impression: la flexogravure qui utilise des formes d’impression en relief gravées sur des cylindres en caoutchouc. Elle édite environ 600 nouvelles références par an, ce qui entraîne la création de 300 dessins. Lorsqu’un dessin est accepté, il est envoyé en gravure. La société VERT connaît une forte expansion par l’obtention de nouvelles parts de marché dans l’Union européenne. Elle doit donc envisager de doubler le nombre des modèles afin de s’adapter au goût des consommateurs actuels et potentiels. La SA VERT vous a demandé une étude pour valider les procédures de contrôle de gestion. Votre supérieur vous a confié pour mission l’analyse des écarts de décembre sur le modèle vedette de la collection « Feuillages ». Le bureau des méthodes vous fournit:  Annexe 1: le procédé de fabrication.  Annexe 2: les éléments standards pour la production de 1 000 rouleaux conditionnés de « Feuillages».  Annexe 3: la production constatée de décembre pour « Feuillages». TRAVAIL A REALISER 1. Présentez la fiche de coût standard pour la fabrication de 1 000 rouleaux de « Feuillages ». 2. Pour le centre flexogravure indiquez les équations: a. du coût préétabli; b. du budget flexible. 3. Présentez pour décembre, sous forme de tableaux détaillant tous les éléments du coût de production, le calcul: a. du coût constaté, du coût préétabli de la production constatée; b. de l’écart global. 4. Analysez l’écart global: a. pour le papier brut en écart sur quantité et en écart sur coût; b. pour le centre flexogravure en écarts sur coût, sur activité, sur rendement. 5. Présentez sous forme de note, l’intérêt de la méthode des coûts préétablis.
  • 9. ANNEXE 1: PROCEDE DE FABRICATION Le papier brut passe dans l’atelier de flexogravure où il est imprimé à l’aide de cylindres en caoutchouc puis conditionné sous forme de rouleaux enveloppés d’un film plastique. ANNEXE 2: ELEMENTS STANDARDS POUR LA PRODUCTION DE 1 000 ROULEAUX DE «FEUILLAGES» Ils sont établis sur la base d’une production mensuelle normale de 120 000 rouleaux et d’une activité mensuelle normale pour l’atelier flexogravure de 60 unités d’oeuvre. Le total des charges fixes du centre flexogravure s’élève à 30 000 €. L’unité d’oeuvre est l’heure-machine. Les consommations se décomposent ainsi pour 1 000 rouleaux: - Charges directes: • papier brut: 1,33 tonne à 800 € la tonne, • couleurs: 50 kilos à 6€ le kilo, • film plastique: 500 mètres à 0,016 € le mètre, • main-d’oeuvre directe: 2 heures à 15,1 € l’heure. - Charges indirectes • Centre flexogravure: 0,5 unités d’oeuvre à 2 500€ l’heure-machine comprenant 2 000€ de charges variables. ANNEXE 3 : PRODUCTION CONSTATEE DE DECEMBRE POUR « FEUILLAGES » Il a été produit 144 000 rouleaux de « Feuillages » ayant nécessité: - 195 tonnes de papier brut à 790 € la tonne, - 7 250 kilos de couleurs à 6,10 € le kilo, - 72 500 mètres de film plastique à 0,016 € le mètre, - 280 heures de main-d’oeuvre directe à 15 € l’heure, - 75 unités d’oeuvre ayant coûté 191 250 €.
  • 10. ELEMENTS DE CORRIGE Application 1 – Société Fun 1. Calculez l'écart/CP par rapport à la production réelle et décomposez cet écart par élément de coût. Coût réel de la production réelle Coût préétabli Écart DEF FAV Mousse polyester 18 288,00 7 x 102 x 25 = 17 850,00 438,00 Tissu Kevlar 71 340,00 4 x 102 x 148 = 60 384,00 10 956,00 Fibre de verre 17 360,00 8 x 102 x 21 = 17 136,00 224,00 Résine polyester 8 888,00 4 x 102 x 20 = 8 160,00 728,00 Gel Coat 2 288,00 0,5 x 102 x 44 = 2244,00 44,00 Peinture décorative 760,00 0,1 x 102 x 76 = 775,20 15,20 MO découpe confection 37 800,00 16 x 102 x 20 = 32 640,00 5 160,00 MO peinture 5850,00 3 x 102 x 18 = 5508,00 342,00 162 574,00 144 697,20 17 892,00 15,20 17 876,80 2. Calculez l’écart sur volume de production de cet atelier pour novembre Volume réel : 102 Volume prévu : 108 Différence . - 6 x 1 418,60 (CP unitaire) = - 8 511,60 3. Analyse les écarts • analyse écart/tissu Kevlar coût réel: 71340 coût préétabli de la production réelle: 60 384 s/coût (174 € - 148 €) x 410 = + 10660 défavorable s/quantité (410 m2 - (4 m2 x 102)) x 148 €/m2 = + 296 défavorable • écart/MO découpe confection coût réel 37 800 coût préétabli de la production réelle: 32 640 s/coût: ((37 800/1 800) - 20) 1 800 = 1 800 défavorable s/quantité: (1 800 - (102 x 16)) 20 = 3 360 défavorable 4. Calculez l'écart sur marge totale, puis décomposez cet écart en deux sous- écarts • Écarts total de marge = EG EG = (1 660 - 1 418,60) x 102 - (1 799 - 1 418,60) x 108= - 16 460,40 défavorable Écart sur volume = (102 - 108) (1 799 - 1 418,60) = - 2 282,40 défavorable Écart sur marge unitaire = (241,40 - 380,40) x 102 = - 14 178 défavorable défavorable = 10 956 défavorable = 5 160