Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

COMPLOTISME ET FAKE NEWS : D’OÙ VIENT L’INFO?

182 vues

Publié le

Support de la formation du 11 avril 2019

Publié dans : Formation
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

COMPLOTISME ET FAKE NEWS : D’OÙ VIENT L’INFO?

  1. 1. COMPLOTISME ET FAKE NEWS: D’OÙ VIENT L’INFO? Jeudi 11 avril 2019 Jeudi 09 mai 2019 Edwige Jamin, coordonnatrice CLEMI de Lyon Edwige.jamin@ac-lyon.fr
  2. 2. Présentation du CLEMI
  3. 3. https://dane.ac-lyon.fr/spip/CLEMI
  4. 4. L'EMI : Définition, enjeux
  5. 5. Définition du mot « média » ● Pluriel du latin medium = « moyen ». ● Aujourd’hui, le terme « média » = Support de diffusion de l'information : → 4 principaux : presse, radio, télévision, internet + Affichage publicitaire + Cinéma (cadrage, jeux de lumières, bandes sons, montage) → Chaque média a un système d’écriture spécifique.
  6. 6. EMI ? ● Mieux appréhender les médias : comment ça marche ? – Comprendre la construction de l'information – Connaître les coulisses des médias – Pratiquer, créer pour mieux comprendre → dédiaboliser les médias, prendre du recul FAIRE PREUVE D'ESPRIT CRITIQUE
  7. 7. Esprit critique ? ● Le mot « critique » vient du grec « Kritikos » = capable de juger, de discerner. ● Le terme « esprit » sous-entend un état permanent, comparable à un trait de caractère qui ne s'efface pas. → L'esprit critique : tournure d'esprit propre à celui qui cherche à discerner le vrai du faux. ni avoir l'esprit de contradiction, ni faire preuve de scepticisme. mais douter, remettre en cause, chercher la légitimité, le fondement. → plus une posture intellectuelle qu'une compétence.
  8. 8. - Comment répondre pédagogiquement aux questions des fausses infos, des rumeurs et des théories du complot ? VIDEO Entretien avec Jérôme Grondeux, inspecteur général de l 'Éducation nationale. Esprit critique et éducation - Opinion et vérité ? Qu’apprend-on à l’école ? VIDEO « La vérité, c'est ce que je pense ? » DELATTRE M., professeur philo, Sciences-Po
  9. 9. En conclusion : les professeurs... ● transmettent : - Opinions, préjugés - Vérités absolues ● enseignent à être capable de : - faire la différence entre opinion et vérité - se défendre des préjugés ( argumenter) - former leur propre capacité à juger
  10. 10. C’est quoi une information ?
  11. 11. C’est quoi une information ?
  12. 12. C’est quoi une information ?
  13. 13. Les clés des médias : C'est quoi une information ? C’est quoi une information ?
  14. 14. Sources : Les décodeurs – Décodex : qu’est ce qu’une information
  15. 15. Sources : Les décodeurs – Décodex : qu’est ce qu’une source d’information Les sources d’information
  16. 16. Une information doit être basée sur un fait
  17. 17. Une information doit être basée sur un fait
  18. 18. Désinformation = information mensongère, faussée sciemment Mésinformation = défaut d'information sans intention de mentir ou de nuire Rumeur = ensemble d'informations, vraies ou fausses, diffusé par le bouche à oreille ou les médias sociaux dont l’origine est floue et qui ne donne pas de preuve. Intox = affirmation erronée volontairement présentée comme vraie Hoax = canular viral ; mensonge créé de toutes pièces qui circule souvent pas SMS, mail ou sur les réseaux sociaux Fake = faux, trucage. Terme générique qui désigne toutes les intox qui circulent sur les réseaux sociaux Qu’est ce que n’est pas une information ? Proposition de définitions
  19. 19. La manipulation d’une information
  20. 20. La manipulation d’une information ● La retouche photo ● La décontextualisation ● Le cadrage ● La création de fausses nouvelles ● Le discours conspirationniste https://fr.padlet.com/ejaminCLEMI/t1fakenews
  21. 21. La retouche photo
  22. 22. Comment vérifier la véracité et l'intégrité d'une photo ?
  23. 23. 1930 Staline avait pris l’habitude de faire effacer ses ennemis des photos. Parmi eux, le tombé en disgrâce commissaire du peuple aux affaires intérieures, Nikolaï Lejov. http://www.touslesstages.com/medias/content/touslesstages/petite_histoire_retouche_photo.pdf Les prémisses de Photoshop dans l’histoire – 1/2
  24. 24. http://www.touslesstages.com/medias/content/touslesstages/petite_histoire_retouche_photo.pdf 1942 - Mussolini, en quête de grandeur, a fait retirer l’écuyer, qui tenait le cheval, de cette photo «héroïque». Comme les autres dictateurs de l’époque, Mussolini a de nombreuse fois eut recours à la retouche et au trucage photo lors de ses campagnes de propagande. Les prémisses de Photoshop dans l’histoire – 2/2
  25. 25. Les exploits de Photoshop -1/2
  26. 26. Les ratés de Photoshop
  27. 27. ● En 2013, Zilla van den Born, étudiante néerlandaise a fait croire à son entourage qu'elle a passé cinq semaines en Asie du Sud-Est grâce à des falsifications de photos alors qu'elle était en fait chez elle, à Amsterdam. http://obsession.nouvelobs.com/galeries-photos/voyage/20140916.OBS9302/elle-s-invente-un-faux-voyage-en-asie-avec-des- montages-photos.html Les dérives de la retouche photo
  28. 28. Photoshop : Les étapes de la retouche d’un visage DOVE EVOLUTION.avi
  29. 29. Dove Evolution : Avant / Après
  30. 30. Photoshop : Les étapes de la retouche d’un corps entier Retouches_Photoshop_sur_un_mannequin.mp4
  31. 31. Avant / Après
  32. 32. ● Canons de la beauté (différent / Pays, culture / époque) Féminin  / Masculin  La publicité : définition et objectifs
  33. 33. La décontextualisation
  34. 34. + VIDEO France Info
  35. 35. Comment vérifier la véracité et l'intégrité d'une photo ? ● Moyens « humains » : ● Faire preuve de bon sens : étudier les indices (météorologiques, historiques, sociétaux...) ● Demander autour de soi ● Moyens techniques : ● Google Images ● TinEye ● Des logiciels qui traquent les retouches photos VIDEO Tungstène http://observers.france24.com/fr/20151106-comment-verifier-images-reseaux-sociau x
  36. 36. Pour chacune des photos ci-dessous, trouvez au moins deux légendes contradictoires en émettant des hypothèses sur le contexte. Relation texte / image Travail sur les légendes
  37. 37. Pour chacune des photos ci-dessous, trouvez au moins deux légendes contradictoires en émettant des hypothèses sur le contexte. Relation texte / image Travail sur les légendes
  38. 38. Le cadrage
  39. 39. Le cadrage ● 1. Retrouvez le contexte dans lequel a été prise cette photo. 2. Que crée le cadrage de cette photo ?
  40. 40. Le cadrage
  41. 41. Les photos dans la presse écrite
  42. 42. L’importance du cadrage
  43. 43. L’importance du cadrage
  44. 44. Étude : ● importance du cadrage ● Relation texte/image Analyse comparative de Unes
  45. 45. Photo d'une sinistrée à Ishinomaki, de Tadashi Okubo. AFP Photo originale « La Madone des décombres » Étude de Unes Le tsunami au Japon en mars 2011
  46. 46. Étude de Unes Le tsunami au Japon en mars 2011
  47. 47. La création de fausses nouvelles
  48. 48. Le cadre de travail de Bronner, sociologue Les informations fausses proviennent de 4 types d’acteurs - conscients qu’elles le sont (pour renverser le système) ; - par militantisme idéologique afin de servir leur cause ; - par intérêts (politiques, économiques, personnels) ; - ceux qui croient qu’elles sont vraies
  49. 49. La création de fausses nouvelles ● Sites parodiques / humoristiques – La mort de Neymar Junior – Le Gorafi Rappel à la loi : La diffusion de fausses nouvelles est punie par la loi...
  50. 50. Le discours conspirationniste
  51. 51. Retour sur les récits collectifs (Étude de document) Le discours conspirationniste 
  52. 52. Focus sur la rumeur
  53. 53. Les expériences de Allport et Postman Focus sur la rumeur
  54. 54. Les expériences de Allport et Postman Les bases psychologiques des rumeurs Les rumeurs subissent trois effets interdépendants : ● La réduction : perte de 70 % des informations du début. ● L’accentuation : insistance sur un détail ● L'assimilation : déformation en fonction de son appartenance à un groupe, de ses préjugés → les rumeurs peuvent devenir des fake news.
  55. 55. La propagande XXe siècleXXe siècle Contexte de guerre : PROPAGANDE Manipulation de masses. ● Pas des données objectives ● Présente des faits en les interprétant, en insistant sur certains points, en en oubliant volontairement d'autres. ● diffusion d'une idée pour que le public y adhère Accompagné d'un drapeau, de symboles du régime affirmant les valeurs du pays : travail, patriotisme, lutte contre un ennemi identifié... "Le grand timonier nous guide. Staline à la barre". Affiche soviétique, 1937.
  56. 56. La propagande = manipulation ? Les spécialistes de la propagande politique préfèrent parler de « psychologie des foules », de « communication » ou encore de « marketing politique » Le français Gustave Le Bon (1841-1931) dans son ouvrage Psychologie des foules, paru en 1895 : → il est plus facile de manipuler une foule qu'un individu. Manipuler un individu demande de le connaître, lui, son histoire, ses sentiments. Manipuler une foule demande de présenter des idées simples, comprises par tout le monde, susciter des émotions, des mouvements dans la masse. Un individu isolé dans cette foule est souvent convaincu par l'argument du nombre. "Le grand timonier nous guide. Staline à la barre". Affiche soviétique, 1937.
  57. 57. Le discours conspirationniste : champ lexical et vocabulaire
  58. 58. Le discours conspirationniste : champ lexical et vocabulaire - Une rhétorique de l'évidence « de toute évidence », « nul n'ignore que », « on ne va pas rappeler ici que ». - Une rhétorique qui réunit des personnes qui se sentent victimes - Une rhétorique du ressentiment expression narrative propre à susciter l'émotion et le ressentiment face aux méthodes, aux discours et aux dégâts sociaux supposés de la conspiration qu'elle dénonce. « de source anonyme, on apprend que » http://e-cours.univ-lr.fr/UNT/complotisme/co/module_Contenu_11.html
  59. 59. Le discours conspirationniste : champ lexical et vocabulaire - Une image de soi qui se pare des qualités de la pensée critique La rhétorique du complot reprend à son compte une valeur essentielle à la pensée scientifique : l'esprit critique. En effet, cette rhétorique met en valeur le doute, l'enquête, la recherche de preuves, la mise en place d'une argumentation logique, cohérente, fondée sur des faits. « que tu ne trouves pas bizarre que .... ? », « un enfant de cinq ans comprendrait que », « des chercheurs rejetés par la science officielle ont bien montré que », etc. http://e-cours.univ-lr.fr/UNT/complotisme/co/module_Contenu_11.html
  60. 60. Le discours conspirationniste : quelle mise en scène ? Serious game INFOHUNTER 7'30 Michael Jackson 1'45 La révélation des chats 4' + 4' Quels sont les éléments qui constituent un discours conspirationniste ?
  61. 61. Quels sont les éléments qui constituent des propos conspirationnistes ? - Une voix sérieuse qui fait peur - Une bonne structure - Une musique qui fait peur - Des citations bien choisies - Des images bizarres - Des éléments véridiques - Des éléments incertains - Des vrais mensonges - Un bon montage - Des effets spéciaux Le discours conspirationniste : quelle mise en scène ?
  62. 62. 8 indices qui montrent que vous êtes (sans doute) face à une théorie du complot ● #1 Promesse de vérité « LA » vraie version (officiel / officieux) ● #2 Tape à l'œil Musique dramatique, images sombres, lettres capitales … ● #3 Invérifiable Coupables inaccessibles (extraterrestres, Illuminatis...) ● #5 Des chiffres et des mots qui parlent Associations de chiffres, de paroles de chansons... ● #4 Pas de hasard corrélations, liens de causalités farfelus. http://www.letudiant.fr/college/4e/8-indices-qui-revelent-que-vous-etes-sans-doute-face-a-une-theorie-du-complot.html
  63. 63. ● #7 Comme dans un roman policier écriture fictionnelle (preuves...) ● #8 Vous avez le sentiment d'être de ceux qui savent valorisant ; // la masse se trompe... ● #6 Une seule cause pas de démarche scientifique avec pls possibilités 8 indices qui montrent que vous êtes (sans doute) face à une théorie du complot
  64. 64. La théorie du complot
  65. 65. Les jeunes comme les plus sensibles Aujourd'hui, nous vivons une CRISE DE LA VERITE Près d’un jeune Français sur cinq adhérerait à la théorie du complot, les 15–30 ans étant les plus exposés aux discours largement véhiculés par internet. (2016) Une fois qu’ils ont intégré un discours complotiste, les plus jeunes ont bien du mal à s’en défaire. "La pratique du doute chez les jeunes n’est pas méthodique car ces derniers n’ont pas encore développé assez de faculté critique pour douter avec méthode" (Rudy Reichstadt, fondateur de l’Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot)
  66. 66. Les jeunes comme les plus sensibles Le désir de transgression + une certaine forme de paresse intellectuelle + le sentiment de désabusement qu’engendre la situation de crise économique et sociétale actuelle. = adhésion aux théories du complot
  67. 67. Définition « Complot » Dictionnaire de l'Académie française : « Un complot est une "entreprise formée secrètement entre deux ou plusieurs personnes contre la sûreté de l'État, contre quelqu'un ou contre une institution." » ● Synonymes : conspirationnisme ou complotisme
  68. 68. Définition « Théorie du complot » C'est quoi ? La croyance conspirationniste :  4 piliers Quand ? Une vision de l'histoire Rien n'arrive par hasard A la suite d'un événement formant un choc moral important (Charlie) Un groupe occulte agissant dans l'ombre Tout ce qui arrive est le résultat d'intentions ou de volontés cachées ; Lorsque la confiance dans le gouvernement et les institutions est très faible. (Roswell, Kennedy, 9/11) Un récit théorique : vision manichéenne du monde Rien n'est tel qu'il parait être ; Réflexe de doute de la part du public face aux explications officielles données à un événement. Pas de réfutation possible Pas de démarche scientifique ou historique (multi-causalité) Tout est lié, mais de façon occulte
  69. 69. Pourquoi ? Aspects psychologiques Projet de domination Valorisant, narcissique Impression de supériorité Détenir ou conserver une forme de pouvoir absolu Rassurant : on donne du sens à un monde devenu trop complexe ; il y a une cause à tout. Paresse intellectuelle : logique unificatrice à des événements disparates Passivité = manipulation ? Gustave Le Bon dans son ouvrage Psychologie des foules (1895) : → il est plus facile de manipuler une foule qu'un individu. Manipuler un individu demande de le connaître, lui, son histoire, ses sentiments. Manipuler une foule demande de présenter des idées simples, comprises par tout le monde, susciter des émotions, des mouvements dans la masse. Un individu isolé dans cette foule est souvent convaincu par l'argument du nombre.
  70. 70. Le complot à l’heure d’Internet Délais avant la 1ère théorie du complot Source : conférence de G. Bronner 2012 1963 2001 2010 2015
  71. 71. - Si d’autres pensent qu’une info est correcte, elle l’est probablement (effet sur forums) - Souvent d’accord avec ceux qu’on apprécie (effet sur twitter et facebook) - Biais de confirmation : Tendance à rechercher des informations prouvant nos croyances initiales (et pas celles les invalidant) Accentué par l’algorithme des moteurs de recherche Le complot à l’heure d’Internet Autres réflexions
  72. 72. Réponses pédagogiques : VIDEO Les Clés des médias « La théorie du complot » VIDEO « Complots et conspirations (Premières Lignes) – Les complots, historiquement ça existe. – Exemple de l'attaque de Charlie Hebdo : Tirer des conclusions hâtives à partir d'images → aucune recherche de preuves ou d'explication (gilet par- balle) Comment démonter quelques éléments constitutifs d'une TDC?
  73. 73. Comment démonter quelques éléments constitutifs des Illuminatis ? Le triangle avec l’œil : - N'a jamais été le symbole des Illuminatis - Symbole maçonnique lui même emprunté à l'église catholique = l'oeil de Dieu qui voit tout, plutôt bienveillant. - Symbole des Illuminatis est la chouette : Minerve/Athéna → symbole de la connaissance
  74. 74. Le billet de 1$ : pyramide et Novus Ordo Seclorum VIDEO Vive les Illuminatis (Stop Intox) 9'19 Les conspirationnistes ne prouvent rien mais affirment tout. Amène l'obscurantisme tout en soit-disant éclairant les consciences. Comment démonter quelques éléments constitutifs des Illuminatis ?
  75. 75. Perception des coïncidences et probabilités d'événement «extraordinaires» On lit la réalité de plus en plus comme une fiction VIDEO 18'10 → 22'21 On tombe dans le domaine de la croyance, pas de la démonstration scientifique : impossibilité de démontrer qu'on a tort ou raison. « L'imaginaire du complot est insatiable, et la thèse du complot, irréfutable : les preuves naïvement avancées qu'un complot n'existe pas se transforment en autant de preuves qu'il existe » (Pierre-André Taguieff, politologue)
  76. 76. Pseudo-science et preuve scientifique
  77. 77. • Pas que connaître des faits scientifiques Mais connaître • la nature même de la science, • les critères de la preuve, • la conception d'expériences significatives, • l'établissement des différentes possibilités, • la vérification des hypothèses, • l'élaboration des théories → nombreux aspects des méthodes scientifiques permettent de tirer des conclusions plausibles et fiables au sujet de l'univers physique. Connaître la science ?
  78. 78. - Indifférente aux faits - La "recherche" pseudo-scientifique est invariablement bâclée - Débute sur une hypothèse - faisant habituellement appel à l'émotion et spectaculairement invraisemblable - et ne cherche ensuite que des éléments ou articles la confirmant - indifférente aux critères de la preuve solide - Repose fortement sur la validation subjective - Se termine toujours en absurdité si on la pousse jusqu'au bout - Evite toujours soigneusement de vérifier ses déclarations dans des expériences significatives - Se contredit souvent, même dans ses propres termes Source : http://www.charlatans.info/index.php / François Grandemange , http://www.tatoufaux.com/ Les spécificités de la pseudo-science
  79. 79. La valeur de la preuve
  80. 80. Nos sens sont-ils infaillibles ? Petits tests... VIDEOS – Colour Changing Card Trick – Do the test VIDEO Hygiène Mentale, épisode 2
  81. 81. Tiré de Hygiène Mentale, épisode 2 Esprit critique et science
  82. 82. Tiré de Hygiène Mentale, épisode 2 Esprit critique et science
  83. 83. ● Qu'est-ce que c'est ? Nos sens sont-ils infaillibles ?
  84. 84. ● Un tigre ? Nos sens sont-ils infaillibles ?
  85. 85. ● Un gros chat ! Nos sens sont-ils infaillibles ?
  86. 86. - « Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves ; car, ceux qui l'attestent pouvant ou tromper ou avoir été trompés, ces deux causes sont d'autant plus probables que la réalité du fait l'est moins en elle-même. » Laplace, Théorie analytique des probabilités (1812) - Si ce qu’on nous raconte contredit ce qu'on sait, il faut exiger des preuves plus crédibles que notre expérience quotidienne des gens qui se trompent ou nous trompent. Outillage → Une affirmation extraordinaire nécessite une preuve très solide. La valeur du témoignage Tri des hypothèses et maxime de Hume https://www.ouest-france.fr/insolite/seine-et-marne-et-si-le-tigre-netait-en-fait-quun-gros-chat-
  87. 87. Vraisemblance et niveau de preuve pas vraisemblable vraisemblable Tri des hypothèses : curseur de vraisemblance
  88. 88. Vraisemblance et niveau de preuve Source : C. Dussine , J. Machet, D. Caroti
  89. 89. Les médias et les jeunes
  90. 90. http://fr.slideshare.net/IpsosFrance/junior-connect-la-conqute-de-lengagement Les usages des jeunes sur les réseaux sociaux
  91. 91. Comment s'informent les jeunes ? VIDEO « Médias d’information : Où sont les jeunes ? » (INA) (0'45 à 2'08)
  92. 92. ● Presse écrite – Les 6-10 ans continuent à lire de la presse jeune (Mon Petit Quotidien, 1 jour 1 actu…) : proposée par les parents et surveillance de leur vie numérique – En 1973, 36 % des 15-24 ans lisaient un journal tous les jours ou presque. En 2008, ils n'étaient plus que 10 % ● payer pour un journal : « Deux euros, c'est trop cher pour un lycéen. » → les gratuits (20 Minutes, Direct Matin, Metro­ news) ; encore faut-il vivre dans une grande ville. Comment s'informent les jeunes ?
  93. 93. Internet – les réseaux sociaux (Facebook, Twitter…) 80 % des moins de 20 ans utilisent le réseau social pour : ● réseauter ● lire le dernier article du Huffington Post qu'un ami leur a conseillé, regarder des vidéos sur l'actualité, s'abonner à la page actu du Monde. « Facebook est devenu le premier média d'information des jeunes » (Sylvie Octobre, sociologue). L'atout de Facebook : la fonction de recommandation. – Youtube, Dailymotion – Exposition « accidentelle » (like, partage, commentaires) – Algorithmes et plateformes trient et hiérarchisent l'info pour eux Comment s'informent les jeunes ?
  94. 94. Problèmes : – les sites fréquentés ne sont pas forcément des sites d'information : pose le problème de la fiabilité, de la véracité de l'info lue. – Ils ont tendance à ne pas faire de différence entre la parole du journaliste et celle d'un internaute (commentaires sur forum). → nécessité de développer un esprit critique pour acquérir la capacité de croiser ses sources ● Télévision : – Regardent 2X moins la TV que le reste de la population. VOD/Replay – Télévision : Succès des chaînes d'infos en continue : plus similaire au mode de fonctionnement d'Internet : l'info à n'importe quel moment, quand je veux. Comment s'informent les jeunes ?
  95. 95. Comment les médias se réinventent-ils ? VIDEO « Médias d’information : Où sont les jeunes ? » (INA) (2'08 à 3’49)
  96. 96. Comment les médias se réinventent-ils ? ● Les médias « traditionnels » – Site Internet / Application pour tablette – Smartphone/ Réseaux sociaux – Recours à l'image / à l'infographie / vidéo – Infotainment : Info et divertissement (Quotidien : très regardé par les moins de 25 ans ; mélange humour, info et décryptage) – Rubrique « Fact-checking »
  97. 97. A vous de jouer !!! https://fr.padlet.com/ejaminCLEMI/pafcomplot

×