Logiciels Libres et Open Source
Philosophie et Concepts
Définitions
Logiciel libres ou Open Source
● Logiciels libres = Définit par la FSF (Free Software Foundation, Richard Stallman).
En an...
Les 4 libertés fondamentales
● Liberté d'utiliser
Quelquesoit l'usage, commercial on non
● Liberté d'étudier le fonctionne...
Métaphore
Logiciels propriétaires =
Le gâteau du restaurant 5*
Pas moyen de la manger hors du restaurant
Pas moyen de savo...
Histoire
Richard Stallman – La génèse
Fin des 70 au laboratoire d’intelligence artificielle du MIT.
Une nouvelle imprimante Xerox a...
Richard Stallman – La FSF et GNU Linux
● Création de la FSF en 1985
● Création de la licence GPL
● Projet GNU + OS Linux (...
Les licences libres principales
Le copyleft (licences virales ou non)
Le « Copyleft » ou « gauche d'auteur » est un cadre permettant de faire d'un
program...
Licences libres principales pour logiciels
Licences virales (avec copyleft)
● GPL (Global Public License)
Ex : GNU Linux (...
Synthèse
Attention aux manipulations
Community Source (Sun)
Non libre !
Shared Source (Microsoft)
Non libre !
Le terme « Open Sourc...
Les Forks
Le Fork
Définition :
Le « Fork » consiste à prendre un projet libre, et d'en faire un second « concurrent ».
Exemple : En ...
Comment gagne-t-on de
l'argent en Open Source ?
Comment gagne-t-on de l'argent en Open
Source ?
De toute les même manière que le logiciel propriétaire à l'exception de la...
Idées reçues
Le logiciel libre est gratuit.
Non, pas forcément !
Un logiciel libre peut être payant.
Toutefois, il est difficile d'obte...
On ne gagne pas d'argent avec le
logiciel libre.
Faux.
2.5 milliards d'euros de chiffre d'affaire déjà en 2011 (selon le
c...
Un logiciel libre doit rendre
public son code source.
Non.
Seulement pour les utiliateur à qui le programme est
distribué
...
Le Logiciel Libre est contre le droit
d'auteur.
Non.
Au contraire, les licences de logiciel libre se basent sur le droit d...
Les conséquences vertueuse
du modèle libre
Conséquences vertueuse du libre
• Meilleur sécurité (L'analyse permet à tous les experts de remonter les failles, les
corr...
Conséquences vertueuse du libre
Ce cercle vertueux contribue à améliorer encore la propagation du libre
et a fait basculer...
Propagation du mouvement à d'autres
domaines...
• Cartographie : OpenStreeMap
• Documentation et savoir encyclopédique: Li...
L'informatique libre et éco-responsable
Merci de votre attention
contact@teclib.com +33 1 79 97 02 78 www.teclib.com
Cette...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Logiciels libres et open source - philosophie et concepts

1 152 vues

Publié le

Ce document présente ce que sont les logiciels libres:
Principe, historique, vocabulaire, philosophie, concept, licences, les 4 libertés, les effets sur l'économie du logiciel, copyright et copyleft.

Réalisation teclib: http://www.teclib.com

Cette présentation a été utilisé dans le cadre de formation aux modules Open Source à la faculté ainsi que lors de devcamp.

Publié dans : Technologie
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 152
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
61
Actions
Partages
0
Téléchargements
48
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Logiciels libres et open source - philosophie et concepts

  1. 1. Logiciels Libres et Open Source Philosophie et Concepts
  2. 2. Définitions
  3. 3. Logiciel libres ou Open Source ● Logiciels libres = Définit par la FSF (Free Software Foundation, Richard Stallman). En anglais Free Software « as freedom not as a beer ». ● Logiciels Open Source = Définit par l'OSI (Open Source Inititative) != ● Logiciels Propriétaires dits aussi Logiciels Privatifs
  4. 4. Les 4 libertés fondamentales ● Liberté d'utiliser Quelquesoit l'usage, commercial on non ● Liberté d'étudier le fonctionnement Ceci implique la mise à disposition du code source avec le programme ● Liberté de modifier Ceci implique la mise à disposition du code source ● Liberté de redistribuer Gratuitement ou non, avec contrainte de conservation de la licence pour les logiciels libres sous licences virales, sous une autre licence pour les logiciels libres non viraux.
  5. 5. Métaphore Logiciels propriétaires = Le gâteau du restaurant 5* Pas moyen de la manger hors du restaurant Pas moyen de savoir de quoi il est composé Pas moyen de le reproduire Pas moyen de donner le même aux autres clients Logiciels libres = La recette détaillée Possibilité de le reproduire à l'infini, de connaître sa composition exacte, de le modifier en faire une version moins sucrées, de la revendre.
  6. 6. Histoire
  7. 7. Richard Stallman – La génèse Fin des 70 au laboratoire d’intelligence artificielle du MIT. Une nouvelle imprimante Xerox a un problème, le bourrage de papier. Richard Stallman tente de récupérer le code-source du pilote pour le modifier et réparer les erreurs de conception. Mais le code est la propriété de Xerox qui en refuse l'accès. Stallman en retire une grande aversion envers les logiciels propriétaires protégés par un copyright restrictif. En 1985 il quitte le MIT et fonde la "Free Software Foundation" dédiée à la mise au point de logiciels librement copiables et modifiables. « J’estime que la Règle d’or est que, si j’aime un programme, je dois le partager avec d’autres qui aiment ce programme. Les éditeurs de logiciels cherchent à diviser et à conquérir les utilisateurs, en interdisant à chacun de partager avec les autres. Je refuse de rompre la solidarité avec les autres utilisateurs de cette manière »
  8. 8. Richard Stallman – La FSF et GNU Linux ● Création de la FSF en 1985 ● Création de la licence GPL ● Projet GNU + OS Linux (Linus Torvald)
  9. 9. Les licences libres principales
  10. 10. Le copyleft (licences virales ou non) Le « Copyleft » ou « gauche d'auteur » est un cadre permettant de faire d'un programme un logiciel libre et d'exiger que les versions modifiées ou étendues deviennent elles aussi des logiciels libres. Le projet GNU garantit à tous les utilisateurs la possibilité de redistribuer et de modifier les logiciels. Au lieu de placer les logiciels GNU dans le domaine public, ils sont mis sous « Copyleft ». Ce placement spécifie que quiconque redistribue le logiciel, avec ou sans modifications, doit transmettre aussi la liberté de copier, étudier, modifier et Redistribuer ce logiciel. Le copyleft est une garantie des libertés de tous les utilisateurs. => Paradoxe : Copyleft = Pérennité de la liberté mais aussi Perte de liberté
  11. 11. Licences libres principales pour logiciels Licences virales (avec copyleft) ● GPL (Global Public License) Ex : GNU Linux (Redhat, Debian, …), MySql, Dolibarr ERP-CRM ● LGPL Ex : LibreOffice ● AGPL ● MPL (Mozilla Public License) Ex : Firefox, Thunderbird, LibreOffice Licences non virales (sans copyleft) ● BSD (Berkley) Ex : BSD Unix → Mac OS X ● MIT ● Apache Licence Ex : Tous les logiciels de la fondation Apache ● PHP License Ex : Langage PHP ● Cas particulier Domaine publique = pas de licence Ex : XWindow
  12. 12. Synthèse
  13. 13. Attention aux manipulations Community Source (Sun) Non libre ! Shared Source (Microsoft) Non libre ! Le terme « Open Source » est souvent détourné pour des raisons marketings. Se référer à la licence uniquement pour juger si un programme est libre ou pas.
  14. 14. Les Forks
  15. 15. Le Fork Définition : Le « Fork » consiste à prendre un projet libre, et d'en faire un second « concurrent ». Exemple : En cas de divergence de point de vue des équipes. * Le fork donne l'impression de diviser la force d'un projet libre. Au contraire, en offrant la possibilité de prendre des trajectoires différentes, il permet d'apporter plus d'innovation, de jouer sur des politiques/stratégies différentes, celui qui aura fait le meilleur choix prendra le dessus, celui qui a fait le moins bon choix pourra en tirer leçon et corriger le tir en forkant le fork ! Exemples : Ubuntu → Mint → Ubuntu OpenOffice → Libre Office * Le fork garantie la pérennité des projets Exemples : MySql → MariaDB (suite au rachat de MySql par Oracle)
  16. 16. Comment gagne-t-on de l'argent en Open Source ?
  17. 17. Comment gagne-t-on de l'argent en Open Source ? De toute les même manière que le logiciel propriétaire à l'exception de la vente de licence qui ne rapport pas ou peu ! • Développement spécifiques • Conseil et assistance • Intégration • Formation • Hébergement Saas
  18. 18. Idées reçues
  19. 19. Le logiciel libre est gratuit. Non, pas forcément ! Un logiciel libre peut être payant. Toutefois, il est difficile d'obtenir un prix élevé, le premier acheteur ayant la liberté de le donner au second acheteur.
  20. 20. On ne gagne pas d'argent avec le logiciel libre. Faux. 2.5 milliards d'euros de chiffre d'affaire déjà en 2011 (selon le cabinet Pierre Audoin Consultants), 30 % de croissance par an. Cela devient même peu à peu un prérequis pour gagner de l'argent dans le monde du logiciel.
  21. 21. Un logiciel libre doit rendre public son code source. Non. Seulement pour les utiliateur à qui le programme est distribué (ou pour les utilisateur SaaS avec la licence AGPL)
  22. 22. Le Logiciel Libre est contre le droit d'auteur. Non. Au contraire, les licences de logiciel libre se basent sur le droit du ou des auteurs pour avoir une légitimité.
  23. 23. Les conséquences vertueuse du modèle libre
  24. 24. Conséquences vertueuse du libre • Meilleur sécurité (L'analyse permet à tous les experts de remonter les failles, les corrections peuvent être intégrées plus rapidement) • Meilleur qualité du code (Plus de contributeurs, plus de débogueur) • Plus de simplicité (n contributeurs vont soumettre n implémentations différentes, le projet retient en générale la plus simple à fonctionnalité équivalente, au pire, un fork prendra le dessus) • Des fonctionnalités plus proches des besoins utilisateurs (les contributeurs étant souvent les utilisateurs eux-même ou leur intégrateur direct) • Des processus qualitatifs plus poussés. Les projets Open Source tirant parti du collaboratif s'équipent « naturellement » de processus et d'outillage automatisés dédiés à la collaboration internationale. De nombreux outils de productions et qualité sont nés, tirés par les projets Open Source (outils de suivi de version tel svn ou git, intégration continue, déploiement continu, documentation, standardisation des formats d'échanges, forums, cms, wiki...) • Coût de R&D drastiquement réduits pour une plus-value aussi bonne voire plus forte.
  25. 25. Conséquences vertueuse du libre Ce cercle vertueux contribue à améliorer encore la propagation du libre et a fait basculer une idéologique en intérêt économique. Le point de non retour a donc été dépassé.
  26. 26. Propagation du mouvement à d'autres domaines... • Cartographie : OpenStreeMap • Documentation et savoir encyclopédique: Licences Creative Commons (CC-BY, CC- BY-SA, …). Wikipedia. • Art : Fondation Blender • Musique : Jamendo, ... • OpenHardware : Arduino, FabLab, Impressions 3D... • Industries diverses: Automobiles, Santé … • OpenData
  27. 27. L'informatique libre et éco-responsable Merci de votre attention contact@teclib.com +33 1 79 97 02 78 www.teclib.com Cette présentation est sous licence libre CC-BY-SA * Crée par Laurent Destailleur pour Teclib * Extraits issu de la présentation de Olivier Watté pour l'April * Extraits issu de la présentation de Christian APERGHIS-TRAMONI et Abdelaaziz EL HIBAOUI

×