Professionnalisation de l’agriculture familiale dans les oasis Sud Maroc

1 106 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 106
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
11
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Professionnalisation de l’agriculture familiale dans les oasis Sud Maroc

  1. 1.    Professionnalisation de l’agriculture familiale dans les oasis   Sud Maroc    Contexte  Les Provinces de Ouarzazate, Zagora et Tinghir,  dans le Sud Maroc, présentent une diversité de  situations avec des difficultés importantes :  un  environnement  physique  difficile :  conditions  climatiques  contraignantes,  perte  de  la  fertilité  des  sols,  maladie  du  Bayoud qui décime les palmeraies ;  des  contraintes  au  développement  agricole :  faible  niveau  de  maîtrise  technique  des  petits  exploitants,  accès  limité  aux  facteurs  de  production,  migration  de  la  main  d’œuvre  vers  les  villes ;  des  contraintes  économiques :  produits  peu valorisés sur les marchés (souk) ; offre  atomisée ne répondant pas aux critères de  quantité  et  de  régularité  de  la  demande  spécifique des structures touristiques. Pourtant, l’agriculture reste la principale activité des populations.         C’est  dans  ce  contexte  qu’AGRISUD  International,  l’AMAID  (Association  Marocaine  d’Appui  aux Initiatives  de  Développement)  et  l’ORMVAO  (Office  Régional  de  Mise  en  Valeur  Agricole  de Ouarzazate) interviennent en collaboration avec Cœur de Palmier. Les  4  organisations  œuvrent  pour  la  promotion  d’un  développement  agricole  durable,  basé  sur l’accompagnement des producteurs dans la création, le renforcement et le développement de leurs activités maraîchères, fruitières et de petit élevage. Le renforcement et la promotion de très petites entreprises agricoles dans ces domaines constituent en  effet  un  moyen  d’action  privilégié  pour  l’insertion  économique  et  sociale  des  populations défavorisées.   1
  2. 2. Action proposée  L’objectif est de professionnaliser l’agriculture  familiale  à  travers  le  renforcement  de  120  petites  exploitations  et  de  leurs  filières.  Plus  spécifiquement,  les  exploitations  seront  renforcées :  au  plan  technique,  pour  une  maîtrise  des  activités  et  une  gestion  raisonnée  des  facteurs  de  production  (eau  et  sol  notamment) ;  au  plan  économique,  pour  une  meilleure  valorisation  des  productions  et  une  intégration dans les marchés locaux ;  au  plan  organisationnel,  pour  une  insertion  dans  les  réseaux  professionnels  Localisation des exploitations autour de Ouarzazate,  et pour répondre à la demande spécifique  Agdz, Agouim, Skoura et Kelâa M’Gouna  des structures touristiques.      L’Action est mise en œuvre sur 24 mois et privilégie des activités :  de diagnostic / d’analyse :   études  des  filières  d’approvisionnement  en  intrants  (amont)  et  des  filières  de  commercialisation (aval) pour identifier les améliorations possibles ;  études  de  la  demande  spécifique  des  structures  touristiques  (en  quantité,  qualité,  diversité et régularité) pour une meilleure adéquation de l’offre à la demande.  de formation professionnelle :  mise  en  place  de  formation‐action  des  producteurs  pour  l’adoption  de  pratiques  agricoles  performantes  et  respectueuses  de  l’environnement  et  pour  l’utilisation  d’outils simples de gestion ;  d’appui‐conseil en gestion ;  de  structuration  professionnelle  pour  permettre  aux  producteurs  d’accéder  à  de  nouveaux  marchés (approvisionnement des structures touristiques notamment) ;  de mise en relation des producteurs et des établissements ACCOR de Ouarzazate ;  de communication.   2
  3. 3.   Résultats attendus  Les filières locales d’approvisionnement en intrants (amont) sont sécurisées.  120  producteurs  sont  professionnalisés  et  leurs  activités  agricoles  sont  performantes  sur  les  plans technique, économique et environnemental :  120  producteurs  maîtrisent  les  pratiques  agricoles  productives  et  respectueuses  de  l’environnement ;  120 producteurs valorisent leurs productions sur les marchés locaux ;  120 producteurs sont organisés en groupement professionnel.  Les  filières  locales  d’approvisionnement  en  produits  frais  ou  transformés  (huile  d’olive,  miel)  sont renforcées et les producteurs contribuent à l’approvisionnement des hôtels de la zone ;  Les établissements ACCOR de Ouarzazate sont approvisionnés en produits locaux de qualité ;  Les établissements ACCOR de Ouarzazate valorisent leurs démarches d’approvisionnement en  produits locaux auprès de leur clientèle.      Economique     ‐ Production de qualité  ‐ Accès au marché et    bonne valorisation  ‐ Création de revenus  ‐ Sécurité alimentaire    durables ‐ Amélioration des  ‐ Espaces agricoles oasiens    conditions de vie  préservés  ‐ Intégration socio‐   ‐ Pratiques agro‐ économique de jeunes en  écologiques adoptées  situation de handicap      Environnemental Social     Budget de l’Action  Le budget de l’Action est de 41 258 €.    Coût unitaire  Coût total  Coût  Rubriques  Unité  Nombre  (MAD)  (MAD)  total €  1. Appuis directs aux producteurs  56 000  5 045 2. Formation ‐ suivi‐accompagnement  320 000  28 829 3. Appui méthodologique / supervision  48 000  4 324 4. Frais financiers  4 000  360 TOTAL Coûts directs  38 559  TOTAL GENERAL  41 258  Partenaires financiers  Groupe ACCOR  MC² PARTENAIRE  Fondation NATUREX    3

×