SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  23
PROTOCOLE IPMVP
EFFICACITE ENERGETIQUE
(Vs basique)




                         11 mars 2011
Sommaire
1. DIAGNOSTIC ENERGETIQUE
   a.   Objectifs
   b.   Méthodes
   c.   Préconisations
   d.   Analyse POST-DE

2. SUITE AU DIAGNOSTIC
   a.   Comment Mesurer et Vérifier les économies d’Energie ?
   b.   Introduction au Protocole IPMVP

3. ENEOR
   a.   Présentation
   b.   Equipe dirigeante
a.   Objectifs
b.   Méthodes
c.   Préconisations
d.   Analyse Post-DE




     1       Diagnostic ENERGETIQUE
             Objectifs
a. DIAGNOSTIC ENERGETIQUE : OBJECTIFS

  Comprendre le comportement énergétique du site ou des certains équipements :
     Identification de tous les paramètres et variables impliquées dans la consommation
      énergétique : humains et techniques
     Identification des paramètres statiques et dynamiques
     Quantification relative de tous les postes de consommation (en kWh et €/an)

  Proposition des solutions ou des Actions d’Amélioration Energétique (APE) :
      Quantification par APE de l’investissement, des coûts générés par les travaux de
       substitution et des économies d’énergie engendrées
      Analyse de la difficulté de mise en œuvre
      Programmation des travaux

  Conseil d’intervention : par priorités (économiques et planification)

  Anticiper le calcul des économies d’énergie !!
a.   Objectifs
b.   Méthodes
c.   Préconisations
d.   Analyse Post-DE




     1       Diagnostic ENERGETIQUE
             Méthodes
b. DIAGNOSTIC ENERGETIQUE : METHODE
                            SECTEUR TERTIAIRE
b. DIAGNOSTIC ENERGETIQUE : METHODE SECTEUR
                   INDUSTRIEL et G. DISTRIBUTION
a.   Objectifs
b.   Méthodes
c.   Préconisations
d.   Analyse Post-DE




     1       Diagnostic ENERGETIQUE
             Préconisations
c. DIAGNOSTIC ENERGETIQUE : PRECONISATIONS
 Unités
d’énergie

                                                                                            REEL
 100


                                                                                            SCN-1
 80


                                                                                            SCN-2
  60




                                                                                             temps
    Pour chaque SCN-i un niveau d’investissement et retour sur investissement est proposé
a.   Objectifs
b.   Méthodes
c.   Préconisations
d.   Analyse Post-DE




     1       Diagnostic ENERGETIQUE
             Analyse POST-DE
d. DIAGNOSTIC ENERGETIQUE : ANALYSE POST-DE
U.E.


100                                                                                    REEL


                                                   A
70                                                 P
60
                                                   E                                   SCN-2




                                                                                               temps

         Les Actions d’Amélioration de la Performance Energétique (APE) sont réalisées.
         Le Maître d’ouvrage attends un 40% d’économie d’énergie !!

         Au regard des résultats obtenus, sont-elles atteintes?
a.   Comment M&V les économies
     d’énergie
b.   Introduction au protocole IPMVP




     2       Suite au DIAGNOSTIC
             Comment Mesurer et Vérifier les économies
             d’énergie
a. Comment M&V les économies d’énergie (E.E.)

 Toute entité consommatrice d’énergie est un système dynamique gouverné par un nombre
  significatif de variables qui changent dans le temps : la météo, les types d’usages, la technique.
 L’évaluation des économies d’énergie n’est pas une tâche simple.
 Les modélisations énergétiques peuvent aider dans la démarche, mais les hypothèses retenues
  ne seront pas parfaitement identiques à la réalité.

Qu’est-ce que la M&V?

  M&V est la procédure pour déterminer les économies engendrées grâce à la mise en place
   d’un programme d’efficience énergétique.
  Les économies d’énergie sont définies comme l’absence d’utilisation d’énergie et en
   conséquence, elles ne peuvent pas être mesurées directement !!
  Pour affronter cette difficulté, les E.E. peuvent elles être déterminées par la mesure de la
   différence d’état avant et après l’installation des APE ?


                               LA REPONSE EST NON !
a. Comment M&V les économies d’énergie (E.E.)

Pour quoi?

 La mesure de l’énergie seule n’est pas toujours suffisante.
 De nombreux paramètres sont susceptibles d’évoluer au cours de la vie d’un bâtiment ou
  d’une             installation     énergétique     :     conditions  climatiques,   régimes
  d’utilisations, activité, production…
 Les conditions de fonctionnement peuvent changer au sein de l’entité consommatrice d’énergie
  (bâtiment, site industriel, centre commercial, …) entre les deux périodes de mesure, ce qui
  nécessitera des ajustements.
 Une simple comparaison des consommations brutes ne permet donc pas d’évaluer de façon
  exacte l’impact des mesures d’économie d’énergie.


 Alors, comment faire ?

  Grâce au protocole IPMVP, adopté notamment par sociétés comme la notre, les économies
   promises sont mesurées et vérifiées.

                                                                                OFFRE ENEOR   14
a.   Comment M&V les économies
     d’énergie
b.   Introduction au protocole IPMVP




     2       Suite au DIAGNOSTIC
             INTRODUCTION AU PROTOCOLE IPMVP
b. Introduction au protocole IPMVP
Qu’est-ce que l’IPMVP ?

 IPMVP : International Procedure of Measurement and Verification Protocole

 L’IPMVP est un protocole conçu par EVO (Efficiency Valutation Organization) qui est
  une communauté mondiale pour le développement et la promotion de l’utilisation de
  protocoles standardisés pour le management des consommations des énergies.

 L’IPMVP est cité dans l’annexe IV de la Directive 2006/32/CE sur l’utilisation finale des
  énergies et des services. Il est recommandé comme cadre méthodologique, pour les
  CPE, par le MEEDDM ainsi que par l’ADEME.

 L’IPMVP est le Protocole de Mesure et de Vérification (M&V) de l’efficacité énergétique le plus
  utilisé dans un contexte international. Sa rigueur et sa méthodologie permettent une
  vérification et un suivi de la procédure d’audit par des organismes tiers et contradictoires.

 Il est de ce fait particulièrement adapté pour l’opération ou la bonne quantification des
  économies d’énergie est capitale.
b. Introduction au protocole IPMVP

PRINCIPE de l’IPMVP

 Il est donc capital de caractériser non pas uniquement la consommation d’un système avant
  l’intervention des modifications, mais surtout son comportement face aux différentes conditions
  de fonctionnements.
 C’est dans cette optique que l’IPMVP requière un protocole de mesure pendant une période de
  référence afin d’analyser la « vie » du système et d’en extraire une équation d’ajustement.
 Celle-ci prend en compte l’ensemble des variables influençant le comportement du système et
  détermine la courbe de consommation énergétique pendant la période de référence (Baseline
  Energy).
b. Introduction au protocole IPMVP

PRINCIPE de l’IPMVP

 Une fois les actions d’amélioration de la performance énergétique effectuées, les valeurs de
  consommations mesurées sont corrigées par l’équation d’ajustement précédemment
  calculée afin de déterminer de façon fiable les économies d’énergie réellement effectuées.

 Le protocole permet également de déterminer le niveau d’incertitude sur l’ensemble des
  valeurs mesurées.

 Il existe différentes options selon le périmètre des améliorations de performance et le contexte
  de réalisation : OPTION A, B, C et D. L’IPMVP permet ainsi de réaliser une opération de M&V au
  niveau de systèmes isolables, d’un site entier, ou dans des situations pour lesquelles les données
  de bases sont lacunaires.

 Grâce à cette méthode, les données mesurées sont utilisables durant la totalité de l’exploitation
  et permettent d’évaluer les économies d’énergie même en cas de modifications significatives
  des conditions d’exploitation.
b. Introduction au protocole IPMVP
                                                                                     C.E.’ (Baseline Ajusté)
U.E.
                      C.E. (Baseline)
117
                                     REEL

100




                                                                                   E.E.
                                                           A
                                                                                                    REEL

70
                                                           P
                                                           E
 60                                                                                                            SCN-2




                                    Période de référence       Période de mesure                                temps

                  V. Statiques   V. Dynamiques                            V. Statiques      V. Dynamiques

         C.E.= f (x1, x2, …, xn, y1, y2, …, yn)                C.E.’= f (x1, x2’, …, xn, y1’, y2’, …, yn’)
3   ENEOR
    GLOBAL ENERGY SOLUTIONS
Présentation d’ENEOR

   ENEOR est le premier bureau d’étude énergétique indépendant Français dirigé par un ingénieur certifié
    CMVP (CERTIFIED MEASUREMENT AND VERIFICATION PROFESSIONAL), délivré par les associations EVO
    (Evaluation and Verification Organisation) et AEE (The Association of Energy engineers)
   Application du protocole IPMVP (International Procedure Measurement and Verification Protocol) pour la
    Mesure et Vérification des ECONOMIES D’ENERGIE
Présentation d’ENEOR




            www.eneor.com



  ENEOR est un BUREAU D’ETUDES TECHNIQUE ENERGETIQUE INDEPENDANT
MERCI BEAUCOUP DE VOTRE ATTENTION

         ET MAINTENANT,

         DES QUESTIONS ?



              ENEOR
           www.eneor.com

Contenu connexe

Tendances

Coxagonarthrosekine2007
Coxagonarthrosekine2007Coxagonarthrosekine2007
Coxagonarthrosekine2007
Soulaf Sel
 
Rapport pfe_metz_gc_
Rapport  pfe_metz_gc_Rapport  pfe_metz_gc_
Rapport pfe_metz_gc_
rabahrabah
 

Tendances (20)

Dessin technique cour singenieur
Dessin technique cour singenieurDessin technique cour singenieur
Dessin technique cour singenieur
 
La Voiture Electrique
La Voiture ElectriqueLa Voiture Electrique
La Voiture Electrique
 
NOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSE
NOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSENOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSE
NOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSE
 
Coxagonarthrosekine2007
Coxagonarthrosekine2007Coxagonarthrosekine2007
Coxagonarthrosekine2007
 
M10_Dimensionnement d´un plancher métallique _ version2.pdf
M10_Dimensionnement d´un plancher métallique _ version2.pdfM10_Dimensionnement d´un plancher métallique _ version2.pdf
M10_Dimensionnement d´un plancher métallique _ version2.pdf
 
Désignation des matériaux métalliques
Désignation des matériaux métalliquesDésignation des matériaux métalliques
Désignation des matériaux métalliques
 
Enrobé modifié
Enrobé modifiéEnrobé modifié
Enrobé modifié
 
Chariot d'urgence
Chariot d'urgenceChariot d'urgence
Chariot d'urgence
 
Poly etsher assemblage construction mã©tallique callaud 2003
Poly etsher assemblage construction mã©tallique callaud 2003Poly etsher assemblage construction mã©tallique callaud 2003
Poly etsher assemblage construction mã©tallique callaud 2003
 
Emboutissage
EmboutissageEmboutissage
Emboutissage
 
Introduction à la chimie verte
Introduction à la chimie verteIntroduction à la chimie verte
Introduction à la chimie verte
 
Projet électronique
Projet électroniqueProjet électronique
Projet électronique
 
Diagnostic et alternatives pour une gestion optimale des inondations dans la ...
Diagnostic et alternatives pour une gestion optimale des inondations dans la ...Diagnostic et alternatives pour une gestion optimale des inondations dans la ...
Diagnostic et alternatives pour une gestion optimale des inondations dans la ...
 
IDEA StatiCa Assemblages Acier
IDEA StatiCa Assemblages AcierIDEA StatiCa Assemblages Acier
IDEA StatiCa Assemblages Acier
 
Méthode de caquot
Méthode de caquotMéthode de caquot
Méthode de caquot
 
Emboutissage
EmboutissageEmboutissage
Emboutissage
 
Les Base de Données NOSQL
Les Base de Données NOSQLLes Base de Données NOSQL
Les Base de Données NOSQL
 
Assainissement
AssainissementAssainissement
Assainissement
 
Grafcet Paletticc
Grafcet PaletticcGrafcet Paletticc
Grafcet Paletticc
 
Rapport pfe_metz_gc_
Rapport  pfe_metz_gc_Rapport  pfe_metz_gc_
Rapport pfe_metz_gc_
 

Similaire à Presentation Eneor - IPMVP

audit jjdjh hkdhkoh kjhjdgjghazljb bjjhdklhaudiiit.pdf
audit jjdjh hkdhkoh kjhjdgjghazljb bjjhdklhaudiiit.pdfaudit jjdjh hkdhkoh kjhjdgjghazljb bjjhdklhaudiiit.pdf
audit jjdjh hkdhkoh kjhjdgjghazljb bjjhdklhaudiiit.pdf
EtudiantFSSM
 
Audit_Ènergétiqu de jjgj jgjgj mqjg e.pdf
Audit_Ènergétiqu de jjgj jgjgj mqjg e.pdfAudit_Ènergétiqu de jjgj jgjgj mqjg e.pdf
Audit_Ènergétiqu de jjgj jgjgj mqjg e.pdf
EtudiantFSSM
 
Comment gerer-l'energie fr
Comment gerer-l'energie frComment gerer-l'energie fr
Comment gerer-l'energie fr
Sylvie Narith
 
Guide La Mesure dans un projet d'efficacité énergétique Gimélec
Guide La Mesure dans un projet d'efficacité énergétique GimélecGuide La Mesure dans un projet d'efficacité énergétique Gimélec
Guide La Mesure dans un projet d'efficacité énergétique Gimélec
Gimélec
 
Plaquette cer -_janvier_10-2010-00083-01-e
Plaquette cer -_janvier_10-2010-00083-01-ePlaquette cer -_janvier_10-2010-00083-01-e
Plaquette cer -_janvier_10-2010-00083-01-e
Gimélec
 

Similaire à Presentation Eneor - IPMVP (20)

audit jjdjh hkdhkoh kjhjdgjghazljb bjjhdklhaudiiit.pdf
audit jjdjh hkdhkoh kjhjdgjghazljb bjjhdklhaudiiit.pdfaudit jjdjh hkdhkoh kjhjdgjghazljb bjjhdklhaudiiit.pdf
audit jjdjh hkdhkoh kjhjdgjghazljb bjjhdklhaudiiit.pdf
 
1621099419532.pdf
1621099419532.pdf1621099419532.pdf
1621099419532.pdf
 
Audit_Ènergétiqu de jjgj jgjgj mqjg e.pdf
Audit_Ènergétiqu de jjgj jgjgj mqjg e.pdfAudit_Ènergétiqu de jjgj jgjgj mqjg e.pdf
Audit_Ènergétiqu de jjgj jgjgj mqjg e.pdf
 
Fiche de lecture ISO 50001
Fiche de lecture ISO 50001Fiche de lecture ISO 50001
Fiche de lecture ISO 50001
 
Comment gerer-l'energie fr
Comment gerer-l'energie frComment gerer-l'energie fr
Comment gerer-l'energie fr
 
Les normes tunisiennes & les procédures des tests des ces authored andor pres...
Les normes tunisiennes & les procédures des tests des ces authored andor pres...Les normes tunisiennes & les procédures des tests des ces authored andor pres...
Les normes tunisiennes & les procédures des tests des ces authored andor pres...
 
Methodologie bilan carbone
Methodologie bilan carboneMethodologie bilan carbone
Methodologie bilan carbone
 
Audit énergétique en entreprises : les différentes approches
Audit énergétique en entreprises : les différentes approchesAudit énergétique en entreprises : les différentes approches
Audit énergétique en entreprises : les différentes approches
 
Kandeel Plaquette Energies Renouvelables Version Longue
Kandeel Plaquette Energies Renouvelables Version LongueKandeel Plaquette Energies Renouvelables Version Longue
Kandeel Plaquette Energies Renouvelables Version Longue
 
Audit-Energétique_FNC2019.pdf
Audit-Energétique_FNC2019.pdfAudit-Energétique_FNC2019.pdf
Audit-Energétique_FNC2019.pdf
 
ingenieur (1).pptx
ingenieur (1).pptxingenieur (1).pptx
ingenieur (1).pptx
 
iso 50001 afnor certification
iso 50001 afnor certificationiso 50001 afnor certification
iso 50001 afnor certification
 
Présentation IFPEB matinée technique IFPEB-CSTB
Présentation IFPEB matinée technique IFPEB-CSTBPrésentation IFPEB matinée technique IFPEB-CSTB
Présentation IFPEB matinée technique IFPEB-CSTB
 
Classification des actions d'efficacité énergétique
Classification des actions d'efficacité énergétiqueClassification des actions d'efficacité énergétique
Classification des actions d'efficacité énergétique
 
HQE Performance - thématique environnement - Capitalisation des résultats - A...
HQE Performance - thématique environnement - Capitalisation des résultats - A...HQE Performance - thématique environnement - Capitalisation des résultats - A...
HQE Performance - thématique environnement - Capitalisation des résultats - A...
 
Guide La Mesure dans un projet d'efficacité énergétique Gimélec
Guide La Mesure dans un projet d'efficacité énergétique GimélecGuide La Mesure dans un projet d'efficacité énergétique Gimélec
Guide La Mesure dans un projet d'efficacité énergétique Gimélec
 
Aides batiments 2014
Aides batiments 2014Aides batiments 2014
Aides batiments 2014
 
Plaquette cer -_janvier_10-2010-00083-01-e
Plaquette cer -_janvier_10-2010-00083-01-ePlaquette cer -_janvier_10-2010-00083-01-e
Plaquette cer -_janvier_10-2010-00083-01-e
 
Extraordinaire - Energie - Liege
Extraordinaire - Energie - LiegeExtraordinaire - Energie - Liege
Extraordinaire - Energie - Liege
 
Cuenod catalogue 2012_2013
Cuenod catalogue 2012_2013Cuenod catalogue 2012_2013
Cuenod catalogue 2012_2013
 

Presentation Eneor - IPMVP

  • 2. Sommaire 1. DIAGNOSTIC ENERGETIQUE a. Objectifs b. Méthodes c. Préconisations d. Analyse POST-DE 2. SUITE AU DIAGNOSTIC a. Comment Mesurer et Vérifier les économies d’Energie ? b. Introduction au Protocole IPMVP 3. ENEOR a. Présentation b. Equipe dirigeante
  • 3. a. Objectifs b. Méthodes c. Préconisations d. Analyse Post-DE 1 Diagnostic ENERGETIQUE Objectifs
  • 4. a. DIAGNOSTIC ENERGETIQUE : OBJECTIFS  Comprendre le comportement énergétique du site ou des certains équipements :  Identification de tous les paramètres et variables impliquées dans la consommation énergétique : humains et techniques  Identification des paramètres statiques et dynamiques  Quantification relative de tous les postes de consommation (en kWh et €/an)  Proposition des solutions ou des Actions d’Amélioration Energétique (APE) :  Quantification par APE de l’investissement, des coûts générés par les travaux de substitution et des économies d’énergie engendrées  Analyse de la difficulté de mise en œuvre  Programmation des travaux  Conseil d’intervention : par priorités (économiques et planification)  Anticiper le calcul des économies d’énergie !!
  • 5. a. Objectifs b. Méthodes c. Préconisations d. Analyse Post-DE 1 Diagnostic ENERGETIQUE Méthodes
  • 6. b. DIAGNOSTIC ENERGETIQUE : METHODE SECTEUR TERTIAIRE
  • 7. b. DIAGNOSTIC ENERGETIQUE : METHODE SECTEUR INDUSTRIEL et G. DISTRIBUTION
  • 8. a. Objectifs b. Méthodes c. Préconisations d. Analyse Post-DE 1 Diagnostic ENERGETIQUE Préconisations
  • 9. c. DIAGNOSTIC ENERGETIQUE : PRECONISATIONS Unités d’énergie REEL 100 SCN-1 80 SCN-2 60 temps Pour chaque SCN-i un niveau d’investissement et retour sur investissement est proposé
  • 10. a. Objectifs b. Méthodes c. Préconisations d. Analyse Post-DE 1 Diagnostic ENERGETIQUE Analyse POST-DE
  • 11. d. DIAGNOSTIC ENERGETIQUE : ANALYSE POST-DE U.E. 100 REEL A 70 P 60 E SCN-2 temps  Les Actions d’Amélioration de la Performance Energétique (APE) sont réalisées.  Le Maître d’ouvrage attends un 40% d’économie d’énergie !! Au regard des résultats obtenus, sont-elles atteintes?
  • 12. a. Comment M&V les économies d’énergie b. Introduction au protocole IPMVP 2 Suite au DIAGNOSTIC Comment Mesurer et Vérifier les économies d’énergie
  • 13. a. Comment M&V les économies d’énergie (E.E.)  Toute entité consommatrice d’énergie est un système dynamique gouverné par un nombre significatif de variables qui changent dans le temps : la météo, les types d’usages, la technique.  L’évaluation des économies d’énergie n’est pas une tâche simple.  Les modélisations énergétiques peuvent aider dans la démarche, mais les hypothèses retenues ne seront pas parfaitement identiques à la réalité. Qu’est-ce que la M&V?  M&V est la procédure pour déterminer les économies engendrées grâce à la mise en place d’un programme d’efficience énergétique.  Les économies d’énergie sont définies comme l’absence d’utilisation d’énergie et en conséquence, elles ne peuvent pas être mesurées directement !!  Pour affronter cette difficulté, les E.E. peuvent elles être déterminées par la mesure de la différence d’état avant et après l’installation des APE ? LA REPONSE EST NON !
  • 14. a. Comment M&V les économies d’énergie (E.E.) Pour quoi?  La mesure de l’énergie seule n’est pas toujours suffisante.  De nombreux paramètres sont susceptibles d’évoluer au cours de la vie d’un bâtiment ou d’une installation énergétique : conditions climatiques, régimes d’utilisations, activité, production…  Les conditions de fonctionnement peuvent changer au sein de l’entité consommatrice d’énergie (bâtiment, site industriel, centre commercial, …) entre les deux périodes de mesure, ce qui nécessitera des ajustements.  Une simple comparaison des consommations brutes ne permet donc pas d’évaluer de façon exacte l’impact des mesures d’économie d’énergie. Alors, comment faire ?  Grâce au protocole IPMVP, adopté notamment par sociétés comme la notre, les économies promises sont mesurées et vérifiées. OFFRE ENEOR 14
  • 15. a. Comment M&V les économies d’énergie b. Introduction au protocole IPMVP 2 Suite au DIAGNOSTIC INTRODUCTION AU PROTOCOLE IPMVP
  • 16. b. Introduction au protocole IPMVP Qu’est-ce que l’IPMVP ?  IPMVP : International Procedure of Measurement and Verification Protocole  L’IPMVP est un protocole conçu par EVO (Efficiency Valutation Organization) qui est une communauté mondiale pour le développement et la promotion de l’utilisation de protocoles standardisés pour le management des consommations des énergies.  L’IPMVP est cité dans l’annexe IV de la Directive 2006/32/CE sur l’utilisation finale des énergies et des services. Il est recommandé comme cadre méthodologique, pour les CPE, par le MEEDDM ainsi que par l’ADEME.  L’IPMVP est le Protocole de Mesure et de Vérification (M&V) de l’efficacité énergétique le plus utilisé dans un contexte international. Sa rigueur et sa méthodologie permettent une vérification et un suivi de la procédure d’audit par des organismes tiers et contradictoires.  Il est de ce fait particulièrement adapté pour l’opération ou la bonne quantification des économies d’énergie est capitale.
  • 17. b. Introduction au protocole IPMVP PRINCIPE de l’IPMVP  Il est donc capital de caractériser non pas uniquement la consommation d’un système avant l’intervention des modifications, mais surtout son comportement face aux différentes conditions de fonctionnements.  C’est dans cette optique que l’IPMVP requière un protocole de mesure pendant une période de référence afin d’analyser la « vie » du système et d’en extraire une équation d’ajustement.  Celle-ci prend en compte l’ensemble des variables influençant le comportement du système et détermine la courbe de consommation énergétique pendant la période de référence (Baseline Energy).
  • 18. b. Introduction au protocole IPMVP PRINCIPE de l’IPMVP  Une fois les actions d’amélioration de la performance énergétique effectuées, les valeurs de consommations mesurées sont corrigées par l’équation d’ajustement précédemment calculée afin de déterminer de façon fiable les économies d’énergie réellement effectuées.  Le protocole permet également de déterminer le niveau d’incertitude sur l’ensemble des valeurs mesurées.  Il existe différentes options selon le périmètre des améliorations de performance et le contexte de réalisation : OPTION A, B, C et D. L’IPMVP permet ainsi de réaliser une opération de M&V au niveau de systèmes isolables, d’un site entier, ou dans des situations pour lesquelles les données de bases sont lacunaires.  Grâce à cette méthode, les données mesurées sont utilisables durant la totalité de l’exploitation et permettent d’évaluer les économies d’énergie même en cas de modifications significatives des conditions d’exploitation.
  • 19. b. Introduction au protocole IPMVP C.E.’ (Baseline Ajusté) U.E. C.E. (Baseline) 117 REEL 100 E.E. A REEL 70 P E 60 SCN-2 Période de référence Période de mesure temps V. Statiques V. Dynamiques V. Statiques V. Dynamiques C.E.= f (x1, x2, …, xn, y1, y2, …, yn) C.E.’= f (x1, x2’, …, xn, y1’, y2’, …, yn’)
  • 20. 3 ENEOR GLOBAL ENERGY SOLUTIONS
  • 21. Présentation d’ENEOR  ENEOR est le premier bureau d’étude énergétique indépendant Français dirigé par un ingénieur certifié CMVP (CERTIFIED MEASUREMENT AND VERIFICATION PROFESSIONAL), délivré par les associations EVO (Evaluation and Verification Organisation) et AEE (The Association of Energy engineers)  Application du protocole IPMVP (International Procedure Measurement and Verification Protocol) pour la Mesure et Vérification des ECONOMIES D’ENERGIE
  • 22. Présentation d’ENEOR www.eneor.com ENEOR est un BUREAU D’ETUDES TECHNIQUE ENERGETIQUE INDEPENDANT
  • 23. MERCI BEAUCOUP DE VOTRE ATTENTION ET MAINTENANT, DES QUESTIONS ? ENEOR www.eneor.com