Successfully reported this slideshow.

0nabucco

85 vues

Publié le

  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

0nabucco

  1. 1. LA ÓPERA DE PARÍS No uses el ratón, por favor 
  2. 2. La Ópera Nacional de París, también conocida como Ópera Garnier o Palacio Garnier, fue construida entre 1862 y 1875 durante el reinado de Napoleon III. Su diseño se debe al arquitecto francés Charles Garnier (1825 -1898) 
  3. 3. En esta presentación, NANA MOUSKOURI interpreta “VA PENSIERO”, de la ópera “NABUCCO” de Guiseppe Verdi, en su versión en francés “JE CHANTE AVEC TOI LIBERTÉ”. 
  4. 4. Quand tu chantes je chante avec toi liberté.
  5. 5. Quand tu pleures je pleure aussi ta peine.
  6. 6. Quand tu trembles je prie pour toi liberté.
  7. 7. Dans la joie ou les larmes je t'aime. 
  8. 8. Souviens-toi des jours de ta misère. 
  9. 9. Mon pays, tes bateaux étaient des galères.
  10. 10. Quand tu chantes je chante avec toi liberté.
  11. 11. Et quand tu es absente j'espère. 
  12. 12. Qui-es-tu? Religion ou bien réalité? 
  13. 13. Une idée d’un révolutionnaire? 
  14. 14. Moi je crois que tu es la seule vérité. 
  15. 15. La noblesse de notre humanité. 
  16. 16. Je comprends qu'on meure pour te défendre. 
  17. 17. Que l'on passe sa vie à t'attendre. 
  18. 18. Quand tu chantes je chante avec toi liberté. 
  19. 19. Dans la joie ou les larmes je t'aime. 
  20. 20. Les chansons de l'espoir ont ton nom et ta voix. 
  21. 21. Le chemin de l'histoire nous conduira vers toi liberté, liberté… 
  22. 22. 
  23. 23. 
  24. 24. 
  25. 25. 
  26. 26. 
  27. 27. 
  28. 28. 
  29. 29. 
  30. 30. 
  31. 31. 
  32. 32. 
  33. 33. 
  34. 34. 
  35. 35. 
  36. 36. 
  37. 37. Texto original en italiano Va', pensiero, sull'ali dorate. Va', ti posa sui clivi, sui colli, ove olezzano tepide e molli l'aure dolci del suolo natal! Del Giordano le rive saluta, di Sionne le torri atterrate... Oh mia patria sì bella e perduta! Oh membranza sì cara e fatal! Arpa d'or dei fatidici vati, perché muta dal salice pendi? Le memorie nel petto raccendi, ci favella del tempo che fu! O simile di Sòlima ai fati traggi un suono di crudo lamento, o t'ispiri il Signore un concento che ne infonda al patire virtù. 

×