SlideShare une entreprise Scribd logo
UMMTO
faculté de médecine
module dé gynéco 5 eme année




    Délivrance normale
      et pathologique
 Délivrance  normale spontanée:
  contraction spontanée +gravité
 Délivrance normale naturelle: tierce
  personne
 Délivrance dirigée: des médicaments
  utero toniques
Physiologie
 Activité contractile
 Décollement placentaire
 Hémostase
 Migration placentaire
 Expulsion hors du vagin
   Activité contractile
     Une rétraction utérine et repos physiologique:
          Une rétraction élastique passive
          Un enchatonnement physique du placenta
          C’est la période de repos physiologique
     Réapparition des contractions physiologiques 10-15 min plus
      tard(reflexe de Ferguson)
   Décollement placentaire
     Entre la couche compact et spongieuse
     Sous l’effet des contractions utérines
     Rétraction utérine ,un hématome inter-utero-placentaire
   Hémostase
     Hémostase temporaire: la rétraction utérine+ligature
      vivante de Pinard
     Hémostase définitive: les mécanismes de coagulation

   Migration placentaire
     Mode Baudelocque: face fœtale la première
     Mode Ducan: face maternelle la première

   Expulsion hors du vagin
     Spontanement
     Tierce personne
   Surveillance
     La délivrance =>période de risque maternel
     Avant, pendant et après l’expulsion du
      délivre
     2h en salle de travail
     L’état gle:
      pouls, tension, conscience, couleur
     La vulve: hémorragie
     L’utérus: la palpation et l’inspection
   Critères du décollement
     position du fond de l’utérus: ascensionné au
      dessus de l’ombilic
     Hémorragie
     Glissement du cordon
     Manœuvre de mobilisation de l’utérus vers
      le haut: le cordon ne remonte pas
     TV: présence du placenta dans le vagin
     Ecoulement du sang veineux ombilical
   Extraction du placenta et des
    membranes
     La traction contrôlée sur le cordon
     La pression fondique est la plus courante:
      l’utérus est comme un piston pour propulser
      le placenta
     Toute manœuvre prématurée contrarie la
      physiologie et risque de créer des
      complications
   Examen de délivrance:
     La face fœtale :l’insertion du cordon , 2
      artères et 1 veines
     La face maternelle: pas de zone dépolie ou
      déprimée
     Le sac ovulaire:
        • Un cotylédon absent arraché et reste intra-utérin
        • D’un petit coté des membranes supérieur a 10 cm
Si un doute sur l’intégrité du placenta et des
  membranes révision utérine
 La  bonne rétraction de
  l’utérus qui forme ‘’un globe
  de sécurité’’
 Ocytocine après délivrance
 Surveillance de 2heures
   Principes
     La qualité et l’intensité de la contraction
      utérine =>condition du décollement
      placentaire, de la migration et sur tout de
      l’hémostase
     Renforcement par une médication
      utérotonique
   Modalités
     Injection IM d’ocytocine (2 a 5 UI)
     Perfusion d’ocytocine
     Injection d’ocytocine(10 a 20 UI) dans la
      veine ombilicale
     Methergin et prostaglandines de synthèse
Délivrance pathologique
   Délivrance pathologique
     Les rétractions placentaires complètes ou
      partielles
     Les hémorragies de la délivrance
     L’inversion utérine
   Conditions d’une délivrance
     Un muscle utérin contractile: contractilité et
      rétractilité
     Une caducque se clivant a la limite de ses 2
      couches spongieuse et compact
     Un placenta normal dans sa forme ses
      dimensions et son insertion
     Une coagulation efficace
     Une attitude médicale qui respecte la
      physiologie
Facteurs étiologiques
   Inertie utérine
     Epuisement musculaire
     Surdistention utérine
     Dégénérescence fibreuse du myomètre
     Diminution de la contractilité d’un utérus
      fibromateux ou malformé
     Interférence médicamenteuse
   Altération de la muqueuse
     inflammatoire
     Cicatricielle
     Elle favorise :
     Un retard de la délivrance
     Une adhérence plus intime du placenta:
      placenta accreta, increta et percreta
   Anomalies placentaires
     Taille
     Forme
     D’insertion
   Anomalies de la coagulation
     une path préexistante
     Une path induite pas la grossesse
     Trt: heparine de bas poids
      moléculaire, héparine standard , aspirine
     Une urgence imprévisible: CIVD de
      l’hématome retroplacentaire de l’embolie
      amniotique
   Fautes techniques
     La tentative d’extraire prématurément un
      placenta encore décolle
     Les plaies cervico-vaginales ou utérines, en
      rapport avec une extraction instrumentales
      difficile
Rétention placentaire non
 hémorragique
   Rétention placentaire non hémorragique
     La rétention partielle c’est une délivrance
      incomplète avec persistance dans l’utérus des
      fragments membranaires ou placentaires :
    • son Dc=> examen du délivré
    • Trt =>la révision utérine
    • Méconnue: inertie utérine, complication
      hémorragique et endometrite du postpartum
     La rétention complète si la délivrance ne se fait
      pas au delà de 30 min après l’accouchement
traitement
 Trt obstétrical: délivrance artificielle
 Trt medt: inj d’ocytocine dans la veine
  ombilicale 10 1 100 UI dans 10 a 30 cc
  , 20 a 30 min après la naissance
Hémorragies de la
 délivrance
 C'est une hémorragie d’un volume sup a
  500 cc survenant dans les 24h suivant
  la naissance
 Modérée si volume entre 500 et 1000cc
 Sévère si volume sup a 1000cc
 Fréquence: 4 a 5%
 Gravité: mortalité et morbidité maternelle
  par état de choc, troubles de la coagulation
 Symptomatologie
     Signes locaux: hgie est, intra utérine distant de
      la cavité
     Signes généraux: vertiges, pâleur, lipothymie et
      signes d’état de choc
     Conséquence :anémie aigue, collapsus, IRA
      voire syndrome de Sheehan
 Diagnostic différentiel
 Déchirure du segment inf primitive ou
  secondaire a une déchirure du col

   Déchirure du col ou du dôme vaginal
   Thrombus vulvo-vaginal fissuré
 Intérêt
 Examen soigneux sous valve
 La révision utérine
   Moyens obstétricaux
     délivrance artificielle et révision utérine: la
      vacuité complète de l’utérus et son l’intégrité
      anatomique
     Massage utérin: mvts circulatoires fermes
      sur le fond et le corps de l’utérus
     Traction sur le col: plicature temporaire des
      2 artères utérines 6 a 8 pinces longues
      réparties sur le col, une traction et torsion
      axiale du col 5 a 6h a l’aide d’un poids de 1
      a 1.5kg
   Moyens médicaux
     Ocytocine
     Perfusion IV de 10-20UI dans 500cc d’une
      solution de Ringer ou SG a 5%
     Injection intra-myometriale directe de 10UI
      ou IM(2 a 5UI)
     Ne pas dépasser la dose totale de 60 -80 UI
   Moyens médicaux
     Dérivés de l’ergot de seigle
     Methylergometrine(methergin) en IM: 0.2mg
     Prostaglandines(PGE2 et PGF2 alpha)
     utérotoniques puissants ,leurs effets
     secondaires sont importants
   Moyens chirurgicaux
     Hémorragie grave d’origine utérine
      corporelle: ligature des branches
      ascendantes des 2 artères utérines
     Hémorragie d’origine cervico-segmetaire
      :ligature de l’artere hypogastrique
     Hémorragie des ligt larges: hémostase par
      voie basse exclusive +/- ligature de l’artere
      hypogastrique
     Hysteréctomie d’hémostase
   Embolisation artérielle
     Voie fémorale/axillaire rétrograde
     Hémostase par inj de vasopressine ou mise
     en place d’un matériel d’embolisation
   Anesthésie et réanimation
     Maintient d’une volémie suffisante
     Bilan de départ: FNS, TP, TCK, fibrinogène
     La surveillance
     Trt: apport de soluté de remplissage et de
      facteurs de coagulation
     Ringer lactate, gélatine ou amidon
      , concentré érythrocytaire iso
      groupe, isouRh et phénotypé
   Indications
     Trt =>trt étiologique
     Enquête préalable basée sur :inspection,
      palpation(utérus), ex du col et du vagin sous
      valve, révision utérine
   Hémorragie avec placenta non délivré
      Une délivrance artificielle suivie d’une révision
       utérine
      Massage utérin + administration
       d’utérotoniques
   Inertie utérine en apparence isolée
     Une révision utérine normale: inertie utérine
      isolée
     Massage utérin t utérotonqe
     Perf IV a haut débit 10-20UI de syntocinon
      dans 500cc de soluté de Ringer ou SG a 5%
     Si échec: inj intramyométriale de 10UI
     Si échec: prostaglandine
   Hémorragie grave de délivrance
     Hgie grave avec troubles de la coagulation:
      urgence vitale => moyens thérapeutiques les
      plus efficaces ‘’agressifs’’
     Atonie utérine réfractaire:
      • Artère utérine+ des ligt utéro-ovariens et celle des
        ligt ronds
      • Si échec au décours d’un accouchement par voie
        vaginale ou après la fin d’une césarienne
      • Traction de l’utérus
      • Ligature des artères utérines


     L’hysteréctomie d’hémostase =>exceptions
   Hgie par lésion anatomique de la filière
    utérovaginale
     Réparation chir: ligature bilat des art
      hypogastriques
     Embolisation art sélective
   hysteréctomie reste réservée aux
    différentes variétés de placenta accreta
    et aux rares cas de rupture utérine
    négligée infectées
Inversion utérine
Exceptionnelle
Fréquence: 1/100000
Spontanée
Intervention illusoire destinée
 a accélérer le décollement
 placentaire dans un contexte
 d’hypotonie utérine
   Symptomatologie
     Une douleur violente et brutale
     Hgie variable
     État de choc
     Une envie de pousser , de grande valeur
     sémiologique
   Classification
     L’: inversion de 1er degrés : dépression du
      fond utérin
     L’inversion du 2em degrés: le fond utérin
      dépasse l’orifice mais reste intra-utérin
     L’inversion du 3em degrés :
     Fond utérin hors vulve
   Traitement
     Urgent
     Trt de l’état de choc
     Si inversion récente: réduction manuelle á
      l’aide d’un taxis doux
     Si inversion est reconnue plus tardivement
      ou qu’il s’agit d’une inversion du 3eme
      degrés : réduction chirurgicale est
      nécessaire

Contenu connexe

Tendances

Suite de couches normales et pathologiques
Suite de couches normales et pathologiquesSuite de couches normales et pathologiques
Suite de couches normales et pathologiquesAmel Ammar
 
Surveillance de la grossesse (1)
Surveillance de la grossesse (1)Surveillance de la grossesse (1)
Surveillance de la grossesse (1)anas bennani
 
Cours GynéCo Ifsi NîMes
Cours GynéCo Ifsi NîMesCours GynéCo Ifsi NîMes
Cours GynéCo Ifsi NîMesguest1454d2
 
Occlusions neonatales
Occlusions neonatalesOcclusions neonatales
Occlusions neonatalesMehdi Razzok
 
appendicite aiguë
appendicite aiguëappendicite aiguë
appendicite aiguëdrchamadi
 
Observation en gynecologie examen clinique salle de travail
Observation en gynecologie   examen clinique salle de travailObservation en gynecologie   examen clinique salle de travail
Observation en gynecologie examen clinique salle de travailIdi Amadou
 
Comment rédiger une observation médicale ++++
Comment rédiger une observation médicale ++++Comment rédiger une observation médicale ++++
Comment rédiger une observation médicale ++++Basset azd
 
cat devant une brulure
cat devant une brulurecat devant une brulure
cat devant une brulureSarra OUBAHI
 
Les chocs
Les chocsLes chocs
Les chocsesf3
 
Bassin obstetrical [enregistrement automatique]
Bassin obstetrical [enregistrement automatique]Bassin obstetrical [enregistrement automatique]
Bassin obstetrical [enregistrement automatique]benkourdel mohamed
 
Le syndrome de condensation pulmonaire
Le syndrome de condensation pulmonaireLe syndrome de condensation pulmonaire
Le syndrome de condensation pulmonairehind henzazi
 
Hemorragies3trimestre
Hemorragies3trimestreHemorragies3trimestre
Hemorragies3trimestrelaamlove
 
Grossesse extra utérine Dr Bocoum Amadou
Grossesse extra utérine Dr Bocoum  AmadouGrossesse extra utérine Dr Bocoum  Amadou
Grossesse extra utérine Dr Bocoum AmadouDr AMADOU BOCOUM
 
Système endocrinien
Système endocrinienSystème endocrinien
Système endocrinienMehdi Razzok
 
23.04.RUPTURE UTERINE.pdf
23.04.RUPTURE UTERINE.pdf23.04.RUPTURE UTERINE.pdf
23.04.RUPTURE UTERINE.pdfHolyBride
 
cours d'obstétrique : Hémorragies du premier trimestre de la grossesse
cours d'obstétrique : Hémorragies du premier trimestre de la grossessecours d'obstétrique : Hémorragies du premier trimestre de la grossesse
cours d'obstétrique : Hémorragies du premier trimestre de la grossesseIlham El Azizi
 

Tendances (20)

Suite de couches normales et pathologiques
Suite de couches normales et pathologiquesSuite de couches normales et pathologiques
Suite de couches normales et pathologiques
 
Surveillance de la grossesse (1)
Surveillance de la grossesse (1)Surveillance de la grossesse (1)
Surveillance de la grossesse (1)
 
Cours GynéCo Ifsi NîMes
Cours GynéCo Ifsi NîMesCours GynéCo Ifsi NîMes
Cours GynéCo Ifsi NîMes
 
Occlusions neonatales
Occlusions neonatalesOcclusions neonatales
Occlusions neonatales
 
appendicite aiguë
appendicite aiguëappendicite aiguë
appendicite aiguë
 
Echo (ext)
Echo (ext)Echo (ext)
Echo (ext)
 
Observation en gynecologie examen clinique salle de travail
Observation en gynecologie   examen clinique salle de travailObservation en gynecologie   examen clinique salle de travail
Observation en gynecologie examen clinique salle de travail
 
Comment rédiger une observation médicale ++++
Comment rédiger une observation médicale ++++Comment rédiger une observation médicale ++++
Comment rédiger une observation médicale ++++
 
cat devant une brulure
cat devant une brulurecat devant une brulure
cat devant une brulure
 
Les chocs
Les chocsLes chocs
Les chocs
 
Tumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfantTumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfant
 
Bassin obstetrical [enregistrement automatique]
Bassin obstetrical [enregistrement automatique]Bassin obstetrical [enregistrement automatique]
Bassin obstetrical [enregistrement automatique]
 
Le syndrome de condensation pulmonaire
Le syndrome de condensation pulmonaireLe syndrome de condensation pulmonaire
Le syndrome de condensation pulmonaire
 
Intoxiaction au CO
Intoxiaction au COIntoxiaction au CO
Intoxiaction au CO
 
Hemorragies3trimestre
Hemorragies3trimestreHemorragies3trimestre
Hemorragies3trimestre
 
Grossesse extra utérine Dr Bocoum Amadou
Grossesse extra utérine Dr Bocoum  AmadouGrossesse extra utérine Dr Bocoum  Amadou
Grossesse extra utérine Dr Bocoum Amadou
 
Système endocrinien
Système endocrinienSystème endocrinien
Système endocrinien
 
23.04.RUPTURE UTERINE.pdf
23.04.RUPTURE UTERINE.pdf23.04.RUPTURE UTERINE.pdf
23.04.RUPTURE UTERINE.pdf
 
Fracture des 2 os de la jambe
 Fracture des 2 os de la jambe Fracture des 2 os de la jambe
Fracture des 2 os de la jambe
 
cours d'obstétrique : Hémorragies du premier trimestre de la grossesse
cours d'obstétrique : Hémorragies du premier trimestre de la grossessecours d'obstétrique : Hémorragies du premier trimestre de la grossesse
cours d'obstétrique : Hémorragies du premier trimestre de la grossesse
 

En vedette

Procédure de sécurité des kystes de l’ovaire
Procédure de sécurité des kystes de l’ovaireProcédure de sécurité des kystes de l’ovaire
Procédure de sécurité des kystes de l’ovairenefissahamoud
 
Les hemorragies du post partum fin
Les hemorragies du post partum finLes hemorragies du post partum fin
Les hemorragies du post partum finMechaal Mourali
 
Emailings et délivrabilité
Emailings et délivrabilitéEmailings et délivrabilité
Emailings et délivrabilitéE-DEAL
 
El marco estratégico de protección social para la niñez y adolescencia
El marco estratégico de protección social para la niñez y adolescenciaEl marco estratégico de protección social para la niñez y adolescencia
El marco estratégico de protección social para la niñez y adolescenciaUNICEF Argentina
 
Observaciones generales sobre la naturaleza y virtudes de las aguas minerales...
Observaciones generales sobre la naturaleza y virtudes de las aguas minerales...Observaciones generales sobre la naturaleza y virtudes de las aguas minerales...
Observaciones generales sobre la naturaleza y virtudes de las aguas minerales...Fer Alvarez
 
The Range_Tractor People_FR
The Range_Tractor People_FRThe Range_Tractor People_FR
The Range_Tractor People_FRantoniocarraro
 
Lemaillonfaible
LemaillonfaibleLemaillonfaible
Lemaillonfaibledarkheaven
 
MARKET_121-Antoine PRAZ
MARKET_121-Antoine PRAZMARKET_121-Antoine PRAZ
MARKET_121-Antoine PRAZAntoine Praz
 
Manuel de formation sur l’edification de la paix
Manuel de formation sur l’edification de la paixManuel de formation sur l’edification de la paix
Manuel de formation sur l’edification de la paiximpactjeunes
 
Aceleración
AceleraciónAceleración
Aceleraciónaimorales
 
SRX Antonio Carraro_FR
SRX Antonio Carraro_FRSRX Antonio Carraro_FR
SRX Antonio Carraro_FRantoniocarraro
 

En vedette (20)

Procédure de sécurité des kystes de l’ovaire
Procédure de sécurité des kystes de l’ovaireProcédure de sécurité des kystes de l’ovaire
Procédure de sécurité des kystes de l’ovaire
 
Les hemorragies du post partum fin
Les hemorragies du post partum finLes hemorragies du post partum fin
Les hemorragies du post partum fin
 
Halifax
HalifaxHalifax
Halifax
 
SCIC ECSPER mars 2015
SCIC ECSPER mars 2015SCIC ECSPER mars 2015
SCIC ECSPER mars 2015
 
Chile 2013
Chile 2013Chile 2013
Chile 2013
 
1 tours horizon
1 tours horizon1 tours horizon
1 tours horizon
 
Emailings et délivrabilité
Emailings et délivrabilitéEmailings et délivrabilité
Emailings et délivrabilité
 
El marco estratégico de protección social para la niñez y adolescencia
El marco estratégico de protección social para la niñez y adolescenciaEl marco estratégico de protección social para la niñez y adolescencia
El marco estratégico de protección social para la niñez y adolescencia
 
12-13juil
12-13juil12-13juil
12-13juil
 
Observaciones generales sobre la naturaleza y virtudes de las aguas minerales...
Observaciones generales sobre la naturaleza y virtudes de las aguas minerales...Observaciones generales sobre la naturaleza y virtudes de las aguas minerales...
Observaciones generales sobre la naturaleza y virtudes de las aguas minerales...
 
EXTREMADURA
EXTREMADURAEXTREMADURA
EXTREMADURA
 
The Range_Tractor People_FR
The Range_Tractor People_FRThe Range_Tractor People_FR
The Range_Tractor People_FR
 
Lemaillonfaible
LemaillonfaibleLemaillonfaible
Lemaillonfaible
 
MARKET_121-Antoine PRAZ
MARKET_121-Antoine PRAZMARKET_121-Antoine PRAZ
MARKET_121-Antoine PRAZ
 
Certifications
CertificationsCertifications
Certifications
 
Manuel de formation sur l’edification de la paix
Manuel de formation sur l’edification de la paixManuel de formation sur l’edification de la paix
Manuel de formation sur l’edification de la paix
 
Aceleración
AceleraciónAceleración
Aceleración
 
Charges
ChargesCharges
Charges
 
Juego Simulador de Vuelo
Juego Simulador de VueloJuego Simulador de Vuelo
Juego Simulador de Vuelo
 
SRX Antonio Carraro_FR
SRX Antonio Carraro_FRSRX Antonio Carraro_FR
SRX Antonio Carraro_FR
 

Similaire à Délivrance normale et pathologique

Délivrance normale et pathologique
Délivrance normale et pathologiqueDélivrance normale et pathologique
Délivrance normale et pathologiqueAmel Ammar
 
hémorragie de la délivrance.ppt
hémorragie de la délivrance.ppthémorragie de la délivrance.ppt
hémorragie de la délivrance.pptcyliabenali1
 
1.La GEU.pptxnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn
1.La GEU.pptxnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn1.La GEU.pptxnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn
1.La GEU.pptxnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnHAMZALIMAMI1
 
grssesse extra utérine.pptx
grssesse extra utérine.pptxgrssesse extra utérine.pptx
grssesse extra utérine.pptxcyliabenali1
 
Urogyn pedia 4 rm 12 04 11
Urogyn pedia 4 rm 12 04 11Urogyn pedia 4 rm 12 04 11
Urogyn pedia 4 rm 12 04 11raymondteyrouz
 
fichier_produit_3310.pdf
fichier_produit_3310.pdffichier_produit_3310.pdf
fichier_produit_3310.pdfRiadscofield
 
Grossesse Pathologiques
Grossesse PathologiquesGrossesse Pathologiques
Grossesse PathologiquesMede Space
 
Suites des couches physiologiques et pathologiques
Suites des couches physiologiques et pathologiquesSuites des couches physiologiques et pathologiques
Suites des couches physiologiques et pathologiquesEluzaiNdiwelubula
 
foyer d'accueil prevention
foyer d'accueil preventionfoyer d'accueil prevention
foyer d'accueil preventionPhilip Pattyn
 
Anomalies du liquide amniotique (2)
Anomalies du liquide amniotique (2)Anomalies du liquide amniotique (2)
Anomalies du liquide amniotique (2)killua zoldyck
 
CAT davant une hémorragie génétale22.pptx
CAT davant une hémorragie génétale22.pptxCAT davant une hémorragie génétale22.pptx
CAT davant une hémorragie génétale22.pptxdadi934929
 
Urogyn pedia 3 rm 12 04 11
Urogyn pedia 3 rm 12 04 11Urogyn pedia 3 rm 12 04 11
Urogyn pedia 3 rm 12 04 11raymondteyrouz
 
Suites de couches pathologiques
Suites de couches pathologiquesSuites de couches pathologiques
Suites de couches pathologiquesYazid Benyezzar
 
Traumatismes de la femme enceinte
Traumatismes de la femme enceinteTraumatismes de la femme enceinte
Traumatismes de la femme enceinteIslem Soualhi
 
fibrome utérin.ppt
fibrome utérin.pptfibrome utérin.ppt
fibrome utérin.pptcyliabenali1
 
Hemorragies3trimestre
Hemorragies3trimestreHemorragies3trimestre
Hemorragies3trimestrelaamlove
 

Similaire à Délivrance normale et pathologique (20)

Délivrance normale et pathologique
Délivrance normale et pathologiqueDélivrance normale et pathologique
Délivrance normale et pathologique
 
hémorragie de la délivrance.ppt
hémorragie de la délivrance.ppthémorragie de la délivrance.ppt
hémorragie de la délivrance.ppt
 
1.La GEU.pptxnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn
1.La GEU.pptxnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn1.La GEU.pptxnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn
1.La GEU.pptxnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn
 
SALPINGECTOMIE.pdf
SALPINGECTOMIE.pdfSALPINGECTOMIE.pdf
SALPINGECTOMIE.pdf
 
grssesse extra utérine.pptx
grssesse extra utérine.pptxgrssesse extra utérine.pptx
grssesse extra utérine.pptx
 
Urogyn pedia 4 rm 12 04 11
Urogyn pedia 4 rm 12 04 11Urogyn pedia 4 rm 12 04 11
Urogyn pedia 4 rm 12 04 11
 
fichier_produit_3310.pdf
fichier_produit_3310.pdffichier_produit_3310.pdf
fichier_produit_3310.pdf
 
Grossesse Pathologiques
Grossesse PathologiquesGrossesse Pathologiques
Grossesse Pathologiques
 
Suites des couches physiologiques et pathologiques
Suites des couches physiologiques et pathologiquesSuites des couches physiologiques et pathologiques
Suites des couches physiologiques et pathologiques
 
foyer d'accueil prevention
foyer d'accueil preventionfoyer d'accueil prevention
foyer d'accueil prevention
 
Anomalies du liquide amniotique (2)
Anomalies du liquide amniotique (2)Anomalies du liquide amniotique (2)
Anomalies du liquide amniotique (2)
 
CAT davant une hémorragie génétale22.pptx
CAT davant une hémorragie génétale22.pptxCAT davant une hémorragie génétale22.pptx
CAT davant une hémorragie génétale22.pptx
 
Urogyn pedia 3 rm 12 04 11
Urogyn pedia 3 rm 12 04 11Urogyn pedia 3 rm 12 04 11
Urogyn pedia 3 rm 12 04 11
 
Ovaire polykystique
Ovaire polykystiqueOvaire polykystique
Ovaire polykystique
 
Suites de couches pathologiques
Suites de couches pathologiquesSuites de couches pathologiques
Suites de couches pathologiques
 
Traumatismes de la femme enceinte
Traumatismes de la femme enceinteTraumatismes de la femme enceinte
Traumatismes de la femme enceinte
 
fibrome utérin.ppt
fibrome utérin.pptfibrome utérin.ppt
fibrome utérin.ppt
 
La rupture utérine
La rupture utérineLa rupture utérine
La rupture utérine
 
Hemorragies3trimestre
Hemorragies3trimestreHemorragies3trimestre
Hemorragies3trimestre
 
Contraception
ContraceptionContraception
Contraception
 

Plus de Amel Ammar

Santé de la femme
Santé de la femmeSanté de la femme
Santé de la femmeAmel Ammar
 
Sujet urologie tizi
Sujet urologie tiziSujet urologie tizi
Sujet urologie tiziAmel Ammar
 
Sujet gynécologie 2013
Sujet gynécologie 2013Sujet gynécologie 2013
Sujet gynécologie 2013Amel Ammar
 
Cancer du sein
Cancer du seinCancer du sein
Cancer du seinAmel Ammar
 
Journée de la femme
Journée de la femmeJournée de la femme
Journée de la femmeAmel Ammar
 
Sémiologie rhumatologique
Sémiologie rhumatologiqueSémiologie rhumatologique
Sémiologie rhumatologiqueAmel Ammar
 
Croissance normale de l’enfant
Croissance normale de l’enfantCroissance normale de l’enfant
Croissance normale de l’enfantAmel Ammar
 
Anemies du nouveau ne
Anemies du nouveau neAnemies du nouveau ne
Anemies du nouveau neAmel Ammar
 
Malnutrition proteino energetique
Malnutrition proteino energetiqueMalnutrition proteino energetique
Malnutrition proteino energetiqueAmel Ammar
 
Déshydratation aiguë du nourrissonpower point1
Déshydratation aiguë du nourrissonpower point1Déshydratation aiguë du nourrissonpower point1
Déshydratation aiguë du nourrissonpower point1Amel Ammar
 
La glycolyse et sa régulation
La glycolyse et sa régulationLa glycolyse et sa régulation
La glycolyse et sa régulationAmel Ammar
 
Rhumatisme articulaire aigu
Rhumatisme articulaire aiguRhumatisme articulaire aigu
Rhumatisme articulaire aiguAmel Ammar
 
Diarrhee chronique chez l'enfant
Diarrhee  chronique chez l'enfantDiarrhee  chronique chez l'enfant
Diarrhee chronique chez l'enfantAmel Ammar
 
Présentation kala azar (2)
Présentation kala azar (2)Présentation kala azar (2)
Présentation kala azar (2)Amel Ammar
 

Plus de Amel Ammar (20)

Santé de la femme
Santé de la femmeSanté de la femme
Santé de la femme
 
Tabagisme
TabagismeTabagisme
Tabagisme
 
Sujet urologie tizi
Sujet urologie tiziSujet urologie tizi
Sujet urologie tizi
 
Sujet gynécologie 2013
Sujet gynécologie 2013Sujet gynécologie 2013
Sujet gynécologie 2013
 
Cancer du sein
Cancer du seinCancer du sein
Cancer du sein
 
Journée de la femme
Journée de la femmeJournée de la femme
Journée de la femme
 
Sémiologie rhumatologique
Sémiologie rhumatologiqueSémiologie rhumatologique
Sémiologie rhumatologique
 
Contraception
ContraceptionContraception
Contraception
 
Croissance normale de l’enfant
Croissance normale de l’enfantCroissance normale de l’enfant
Croissance normale de l’enfant
 
Iu ext ...
Iu ext                                                                       ...Iu ext                                                                       ...
Iu ext ...
 
Dietetique
DietetiqueDietetique
Dietetique
 
Anemies du nouveau ne
Anemies du nouveau neAnemies du nouveau ne
Anemies du nouveau ne
 
Malnutrition proteino energetique
Malnutrition proteino energetiqueMalnutrition proteino energetique
Malnutrition proteino energetique
 
Hypothyroidie
HypothyroidieHypothyroidie
Hypothyroidie
 
Asthme
AsthmeAsthme
Asthme
 
Déshydratation aiguë du nourrissonpower point1
Déshydratation aiguë du nourrissonpower point1Déshydratation aiguë du nourrissonpower point1
Déshydratation aiguë du nourrissonpower point1
 
La glycolyse et sa régulation
La glycolyse et sa régulationLa glycolyse et sa régulation
La glycolyse et sa régulation
 
Rhumatisme articulaire aigu
Rhumatisme articulaire aiguRhumatisme articulaire aigu
Rhumatisme articulaire aigu
 
Diarrhee chronique chez l'enfant
Diarrhee  chronique chez l'enfantDiarrhee  chronique chez l'enfant
Diarrhee chronique chez l'enfant
 
Présentation kala azar (2)
Présentation kala azar (2)Présentation kala azar (2)
Présentation kala azar (2)
 

Délivrance normale et pathologique

  • 1. UMMTO faculté de médecine module dé gynéco 5 eme année Délivrance normale et pathologique
  • 2.  Délivrance normale spontanée: contraction spontanée +gravité  Délivrance normale naturelle: tierce personne  Délivrance dirigée: des médicaments utero toniques
  • 4.  Activité contractile  Décollement placentaire  Hémostase  Migration placentaire  Expulsion hors du vagin
  • 5. Activité contractile  Une rétraction utérine et repos physiologique:  Une rétraction élastique passive  Un enchatonnement physique du placenta  C’est la période de repos physiologique  Réapparition des contractions physiologiques 10-15 min plus tard(reflexe de Ferguson)  Décollement placentaire  Entre la couche compact et spongieuse  Sous l’effet des contractions utérines  Rétraction utérine ,un hématome inter-utero-placentaire
  • 6. Hémostase  Hémostase temporaire: la rétraction utérine+ligature vivante de Pinard  Hémostase définitive: les mécanismes de coagulation  Migration placentaire  Mode Baudelocque: face fœtale la première  Mode Ducan: face maternelle la première  Expulsion hors du vagin  Spontanement  Tierce personne
  • 7. Surveillance  La délivrance =>période de risque maternel  Avant, pendant et après l’expulsion du délivre  2h en salle de travail  L’état gle: pouls, tension, conscience, couleur  La vulve: hémorragie  L’utérus: la palpation et l’inspection
  • 8. Critères du décollement  position du fond de l’utérus: ascensionné au dessus de l’ombilic  Hémorragie  Glissement du cordon  Manœuvre de mobilisation de l’utérus vers le haut: le cordon ne remonte pas  TV: présence du placenta dans le vagin  Ecoulement du sang veineux ombilical
  • 9. Extraction du placenta et des membranes  La traction contrôlée sur le cordon  La pression fondique est la plus courante: l’utérus est comme un piston pour propulser le placenta  Toute manœuvre prématurée contrarie la physiologie et risque de créer des complications
  • 10. Examen de délivrance:  La face fœtale :l’insertion du cordon , 2 artères et 1 veines  La face maternelle: pas de zone dépolie ou déprimée  Le sac ovulaire: • Un cotylédon absent arraché et reste intra-utérin • D’un petit coté des membranes supérieur a 10 cm
  • 11. Si un doute sur l’intégrité du placenta et des membranes révision utérine
  • 12.  La bonne rétraction de l’utérus qui forme ‘’un globe de sécurité’’  Ocytocine après délivrance  Surveillance de 2heures
  • 13. Principes  La qualité et l’intensité de la contraction utérine =>condition du décollement placentaire, de la migration et sur tout de l’hémostase  Renforcement par une médication utérotonique
  • 14. Modalités  Injection IM d’ocytocine (2 a 5 UI)  Perfusion d’ocytocine  Injection d’ocytocine(10 a 20 UI) dans la veine ombilicale  Methergin et prostaglandines de synthèse
  • 16. Délivrance pathologique  Les rétractions placentaires complètes ou partielles  Les hémorragies de la délivrance  L’inversion utérine
  • 17. Conditions d’une délivrance  Un muscle utérin contractile: contractilité et rétractilité  Une caducque se clivant a la limite de ses 2 couches spongieuse et compact  Un placenta normal dans sa forme ses dimensions et son insertion  Une coagulation efficace  Une attitude médicale qui respecte la physiologie
  • 19. Inertie utérine  Epuisement musculaire  Surdistention utérine  Dégénérescence fibreuse du myomètre  Diminution de la contractilité d’un utérus fibromateux ou malformé  Interférence médicamenteuse
  • 20. Altération de la muqueuse  inflammatoire  Cicatricielle  Elle favorise :  Un retard de la délivrance  Une adhérence plus intime du placenta: placenta accreta, increta et percreta
  • 21. Anomalies placentaires  Taille  Forme  D’insertion
  • 22.
  • 23.
  • 24.
  • 25. Anomalies de la coagulation  une path préexistante  Une path induite pas la grossesse  Trt: heparine de bas poids moléculaire, héparine standard , aspirine  Une urgence imprévisible: CIVD de l’hématome retroplacentaire de l’embolie amniotique
  • 26. Fautes techniques  La tentative d’extraire prématurément un placenta encore décolle  Les plaies cervico-vaginales ou utérines, en rapport avec une extraction instrumentales difficile
  • 27. Rétention placentaire non hémorragique
  • 28. Rétention placentaire non hémorragique  La rétention partielle c’est une délivrance incomplète avec persistance dans l’utérus des fragments membranaires ou placentaires : • son Dc=> examen du délivré • Trt =>la révision utérine • Méconnue: inertie utérine, complication hémorragique et endometrite du postpartum  La rétention complète si la délivrance ne se fait pas au delà de 30 min après l’accouchement
  • 30.  Trt obstétrical: délivrance artificielle  Trt medt: inj d’ocytocine dans la veine ombilicale 10 1 100 UI dans 10 a 30 cc , 20 a 30 min après la naissance
  • 31.
  • 32. Hémorragies de la délivrance
  • 33.  C'est une hémorragie d’un volume sup a 500 cc survenant dans les 24h suivant la naissance  Modérée si volume entre 500 et 1000cc  Sévère si volume sup a 1000cc
  • 34.  Fréquence: 4 a 5%  Gravité: mortalité et morbidité maternelle par état de choc, troubles de la coagulation  Symptomatologie  Signes locaux: hgie est, intra utérine distant de la cavité  Signes généraux: vertiges, pâleur, lipothymie et signes d’état de choc  Conséquence :anémie aigue, collapsus, IRA voire syndrome de Sheehan
  • 35.  Diagnostic différentiel  Déchirure du segment inf primitive ou secondaire a une déchirure du col  Déchirure du col ou du dôme vaginal  Thrombus vulvo-vaginal fissuré
  • 36.  Intérêt  Examen soigneux sous valve  La révision utérine
  • 37. Moyens obstétricaux  délivrance artificielle et révision utérine: la vacuité complète de l’utérus et son l’intégrité anatomique  Massage utérin: mvts circulatoires fermes sur le fond et le corps de l’utérus  Traction sur le col: plicature temporaire des 2 artères utérines 6 a 8 pinces longues réparties sur le col, une traction et torsion axiale du col 5 a 6h a l’aide d’un poids de 1 a 1.5kg
  • 38. Moyens médicaux  Ocytocine  Perfusion IV de 10-20UI dans 500cc d’une solution de Ringer ou SG a 5%  Injection intra-myometriale directe de 10UI ou IM(2 a 5UI)  Ne pas dépasser la dose totale de 60 -80 UI
  • 39. Moyens médicaux  Dérivés de l’ergot de seigle  Methylergometrine(methergin) en IM: 0.2mg  Prostaglandines(PGE2 et PGF2 alpha) utérotoniques puissants ,leurs effets secondaires sont importants
  • 40. Moyens chirurgicaux  Hémorragie grave d’origine utérine corporelle: ligature des branches ascendantes des 2 artères utérines  Hémorragie d’origine cervico-segmetaire :ligature de l’artere hypogastrique  Hémorragie des ligt larges: hémostase par voie basse exclusive +/- ligature de l’artere hypogastrique  Hysteréctomie d’hémostase
  • 41. Embolisation artérielle  Voie fémorale/axillaire rétrograde  Hémostase par inj de vasopressine ou mise en place d’un matériel d’embolisation
  • 42. Anesthésie et réanimation  Maintient d’une volémie suffisante  Bilan de départ: FNS, TP, TCK, fibrinogène  La surveillance  Trt: apport de soluté de remplissage et de facteurs de coagulation  Ringer lactate, gélatine ou amidon , concentré érythrocytaire iso groupe, isouRh et phénotypé
  • 43. Indications  Trt =>trt étiologique  Enquête préalable basée sur :inspection, palpation(utérus), ex du col et du vagin sous valve, révision utérine
  • 44. Hémorragie avec placenta non délivré  Une délivrance artificielle suivie d’une révision utérine  Massage utérin + administration d’utérotoniques
  • 45. Inertie utérine en apparence isolée  Une révision utérine normale: inertie utérine isolée  Massage utérin t utérotonqe  Perf IV a haut débit 10-20UI de syntocinon dans 500cc de soluté de Ringer ou SG a 5%  Si échec: inj intramyométriale de 10UI  Si échec: prostaglandine
  • 46. Hémorragie grave de délivrance  Hgie grave avec troubles de la coagulation: urgence vitale => moyens thérapeutiques les plus efficaces ‘’agressifs’’  Atonie utérine réfractaire: • Artère utérine+ des ligt utéro-ovariens et celle des ligt ronds • Si échec au décours d’un accouchement par voie vaginale ou après la fin d’une césarienne • Traction de l’utérus • Ligature des artères utérines  L’hysteréctomie d’hémostase =>exceptions
  • 47. Hgie par lésion anatomique de la filière utérovaginale  Réparation chir: ligature bilat des art hypogastriques  Embolisation art sélective  hysteréctomie reste réservée aux différentes variétés de placenta accreta et aux rares cas de rupture utérine négligée infectées
  • 49. Exceptionnelle Fréquence: 1/100000 Spontanée Intervention illusoire destinée a accélérer le décollement placentaire dans un contexte d’hypotonie utérine
  • 50. Symptomatologie  Une douleur violente et brutale  Hgie variable  État de choc  Une envie de pousser , de grande valeur sémiologique
  • 51. Classification  L’: inversion de 1er degrés : dépression du fond utérin  L’inversion du 2em degrés: le fond utérin dépasse l’orifice mais reste intra-utérin  L’inversion du 3em degrés :  Fond utérin hors vulve
  • 52.
  • 53. Traitement  Urgent  Trt de l’état de choc  Si inversion récente: réduction manuelle á l’aide d’un taxis doux  Si inversion est reconnue plus tardivement ou qu’il s’agit d’une inversion du 3eme degrés : réduction chirurgicale est nécessaire