SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  75
Bienvenue en Guyenne au Moyen Age !
                                    Chronologie animée
      Tu vas découvrir de nombreuses informations précieuses en voyageant à travers
      l’Entre Deux Mers en Gironde.

      Grâce à son riche patrimoine, la Gironde, appelée autrefois Guyenne, nous permet
      de découvrir et de comprendre de nombreux aspects du Moyen Age, notamment
      grâce aux exemples de la seigneurie de Rauzan et de l’abbaye de la Sauve Majeure :
             - La seigneurie comme structure de base de l’Occident médiéval
             - La place importante de l’Eglise
             - La féodalité comme organisation des pouvoirs
             - La guerre de Cent Ans et l’affirmation du pouvoir royal en France
             - Les croisades
             - La vie quotidienne

  Cliquez sur les cartes, les textes, les photos et les mots bleus soulignés
  pour naviguer dans le document. Vous reviendrez facilement au point
                                   de départ.
                     Evitez de cliquer sur les côtés noirs.
Ce bouton jaune très pratique te permettra de retourner à la page vue précédemment
Pour repérer rapidement à quelle               3
Ceci est une diapositive                              partie du questionnaire cette
                                                      diapositive permet de répondre et
                 Comment les utiliser ?               indiquer le numéro de diapo qui
                                                      permet de répondre.
                                                                                 Thème
                                                  Thème 1 : seigneurs et
                                              3   paysans
                                                                           20    2:Féodaux, souverains et
                                                                                 premiers Etats
                                                  Thème 3: La place de
                                              4   l’Eglise                 69    Thème 4:L’expansion de
                                                                                 l’Occident
Une chronologie récapitulative                    Utile pour tous les
pour se repérer et obtenir de                 2   thèmes
nouvelles informations.
                                             Des éléments qui réagissent quand
                                             on passe la souris dessus : en
                                             cliquant dessus, on aboutit à une
       Chronologie animée
                                             autre diapositive

                           Des mots qui apparaissent en bleu ou
                           violet et soulignés : en cliquant                    Pour revenir à
                           dessus, on accède à une autre                        la diapositive
                           diapositive                                          précédente
  Ce texte est un exemple de lien vers une autre
  diapositive à partir d’un mot. Si vous cliquez sur
  ce mot, vous reviendrez au départ, par exemple.
Passe ta souris sur la carte et clique sur les différents éléments pour les découvrir
                                                                                                       1



                                                 En 1453, la bataille de
                                                 Castillon met fin à la
                                                 guerre de Cent Ans (thème 2)


                                                                   Comté du Périgord
                                                                 (sous domination du roi de France )




    Trajet lors de la sortie scolaire
Passe ta souris sur la carte et clique sur les différents éléments pour les découvrir
                                                                                        2




                                                                                 ?


                                                                    ?



                                                                  RAUZAN
3

Moulin de l’abbaye

L’abbaye de la Sauve Majeure possède de
nombreux moulins, souvent à eau.

Ils sont nécessaire aux paysans pour
moudre le blé afin d’obtenir de la
farine, qui servira à fabriquer le
pain, base de l’alimentation.
                                          Figuration schématique d’un moulin dans un manuscrit enluminé de la fin du XIIe siècle
Les paysans doivent payer pour l’usage                                       aujourd’hui détruit
                                            (Hortus Deliciarum, restitution en couleur de Mme Claude Tisserant-Maurer, 1981)
de ces moulins, qui assurent un revenu               http://www.corpusetampois.com/cee-moulinsdetampes.html

important (sous forme de farine ou          La roue à aube, entrainée par le courant, fait tourner
d’argent) à l’abbaye.                       un axe horizontal. Un engrenage de bois fait ensuite
                                            tourner la meule en pierre qui réduit les grains en
                                            farine. Ces installations sont chères et leur
                                            construction est souvent le fait de seigneurs laïcs ou
                                            ecclésiastiques.
4
Paroisse de l’abbaye
Une paroisse correspond au territoire qu’un
prêtre, membre du clergé séculier, a en charge d’un point
de vue religieux.
Ce territoire correspond :
- à la campagne : au village et ses alentours (le terroir)
- en ville : à des quartiers
Un prêtre joue un grand rôle dans sa paroisse :
- Il célèbre la messe, le dimanche en particulier
- Il assure le « salut de l’âme » de ses paroissiens
- Il assure les sacrements
  (baptême, mariage, confession, extrême-onction par
  exemple) qui rythment la vie des chrétiens.
- Il organise les nombreuses fêtes religieuses, tel que
  Pâques, la plus importante, car elle célèbre la mort et
  la résurrection du Christ.
- Il perçoit la dîme, impôt d’1/10° des récoltes, que
  paient les paysans à l’Eglise.
     L’abbaye de la Sauve exerce son contrôle sur de
  nombreuses paroisses des environs : elle nomme le
                 prêtre, et perçoit la dîme.
5

                   Prieurés de l’abbaye
Un prieuré est une annexe, de
taille variable, d’une abbaye.

Il s’agit d’une communauté de
moines qui vivent en dehors de
l’abbaye, dirigée par un moine
appelé « Prieur ».

Ces prieurés sont essentiels pour
l’abbaye afin de mettre en valeur
et contrôler l’exploitation des
terres qu’elle a reçu en don de
propriétaires laïcs.
                                    http://www.communes.com/aquitaine/gironde/bellefond_33760/photos,30890.html
L’abbaye de la Sauve Majeure
contrôle plus de 75 prieurés, en          Prieuré de Bellefont
France, en Espagne et en
Angleterre
6

Droit de traversée de la Dordogne
Gaillard de Laubesc, qui avait rendu des services
signalés      à      Guillaume-Amanieu          de           Le seigneur de Rauzan a besoin d’un
Madaillan, seigneur de Rauzan, Pujols et                     homme à son service qui perçoit les
Lesparre, reçut de lui, le 24 février 1398, le port          droits de passage et de traversée.
(donc les droits de passage et péage de la
traversée de la Dordogne) à Saint-Jean-de-                   Il donne donc les droits, et une
Blaignac (…) moyennant 13 deniers bordelais                  habitation au bord de la Dordogne à
d'esporle* à muance** de seigneur et de vassal               un certain Gaillard de Laubesc.
et 5 sols 7 deniers d'oubliés*** par an (…). Le
seigneur de Rauzan donna aussi à Gaillard une                Ce dernier devra donner une somme
habitation avec toutes ses appartenances                     fixe au seigneur de Rauzan en
appelée l’Estage de Gaillard de Laubesc, située              échange, comme un loyer annuel (1
près de l’église de Saint-Jean-de-Blaignac, au               sol et 15 deniers : les droits +
devoir de 3 deniers bordelais d'esporle et 2 sols            l’habitation).
7 deniers d'oubliés par an.

* Monnaie locale
** C’est-à-dire à chaque fois que le seigneur ou le vassal
change
*** A remettre chaque année
7

Droit de passage
sur la Dordogne
Un seigneur est à la tête d’une
exploitation agricole, la seigneurie
foncière.

Mais il peut parfois exercer des
pouvoirs plus importants : le ban. On
dit alors que c’est une seigneurie
banale.
Par exemple, il peut exercer son autorité par la force et obliger les gens
(voyageurs, commerçants) à payer une taxe de passage. Ces taxes rapportent
beaucoup d’argent au seigneur.

Dans la seigneurie de Rauzan, il faut payer pour utiliser le port (pour traverser) et
pour naviguer sur la Dordogne : chaque bateau, chargée de marchandises allant à
Bordeaux , doit payer !
8
  Seigneurie de Rauzan
La seigneurie est avant tout une exploitation
agricole, dirigé par le seigneur qui possède toutes les
terres. Celles-ci (tenures et réserve) sont cultivées par
les paysans qui habitent la seigneurie, dans plusieurs
villages.                                                      Des hommes sont au service
                                                               du seigneur pour gérer la
Les paysans paient un impôt, le cens, au seigneur pour         seigneurie : l’intendant qui
l’utilisation de ses terres : ils donnent une partie de leur   s’assure du prélèvement des
récolte      et    parfois      des   animaux     d’élevage    cens ou le bailli qui exerce le
(poules, cochons, etc.)                                        pouvoir de commandement de
                                                               son seigneur en son absence.
Les paysans versent des droits (« la taille ») au seigneur
                                                                Clique ici pour :
en échange de sa protection (c’est un guerrier) : en
                                                                • Un exemple de seigneurie
nature (une part de la récolte) et en corvées.
                                                                    agricole
                                                                • Un exemple de relation
Le centre de la seigneurie est le château.
                                                                    seigneuriale entre paysan
                                                                    et seigneur.
Mais la seigneurie peut être plus qu’une exploitation
agricole : elle peut aussi être un territoire plus vaste sur
lequel le seigneur exerce un pouvoir de commandement                Chronologie animée
: le ban.
9

Vassaux du seigneur de Rauzan
Les vassaux sont des seigneurs, des
chevaliers et des nobles, comme le seigneur
de Rauzan, mais qui lui ont fait hommage.

La plupart des vassaux sont de simples
chevaliers. Certains vivent d’abord au
château, au côté de leur suzerain. Puis celui-
ci leur laisse un petit fief dans sa seigneurie
où ils résident dans une maison forte.
                                                  Cliquez ici pour :
Plus un seigneur a de vassaux, plus il dispose    • Les seigneurs de Rauzan
de chevaliers prêts à combattre pour lui.             sont aussi des vassaux

Ce système de domination est                      • Un exemple de vassalité
appelé féodalité.                                   dans la seigneurie de Rauzan
10


        Moulins de la seigneurie
Le seigneur fait construire des
moulins, pour permettre aux
paysans de moudre le blé pour
obtenir de la farine.

Le seigneur peut obliger les paysans
à utiliser son moulin, en leur faisant
payer une taxe : les banalités.

Le seigneur peut étendre cet usage
au four (pour cuire le pain) et au
pressoir (pour faire du vin). On dira
                                                  Guillaume de Saint-Pathus, Vie et miracles de saint Louis, XIVe
alors que c’est un four banal, ou un     siècle, FranceParis, BnF, département des Manuscrits, Français 5716 fol. 288
moulin banal, etc.

Un autre exemple de pouvoir banal
11
La forêt, comme le reste, est la propriété
du seigneur dans la seigneurie.                  Bois seigneurial
Il dispose de droits particuliers sur celle-ci
: lui seul y pratique la chasse.

Les vilains doivent demander son
autorisation pour y prendre du bois de
chauffage et de construction.

Le braconnage* y est sévèrement puni.

* Capture non-autorisée d’animaux




                                                 Miniature tirée du Livre de Chasse de Gaston
                                                            Phébus, XIV ème siècle
Corps de              12
   Château de Rauzan                               Escalier     logis
                                                   d’honneur
Le château est le symbole du                                                  Donjon
pouvoir du seigneur sur sa
seigneurie.
Construit pour protéger la
population du village et le
seigneur, le château est
aussi un lieu de résidence.
                               tour
Le donjon est la tour
principale.
Le château a évolué au fil
des siècles.                                                                Pont levis
Le château fut d’abord                          Hourds
commandé par le roi
                                  meurtrières             tour
d’Angleterre Jean sans                            rempart
Terre, pour protéger ses   Hourds            tour
terres de Guyenne face à
Philippe II Auguste, au                                 Le château au XIV°-XV° siècle
XIII° siècle                      Chronologie animée    Clique sur celui-ci pour
                                                        découvrir les différentes parties
13



Vassaux de l’abbaye
Par le jeu des dons, l’abbaye se trouve parfois en
possession de nombreuses terres, qu’elle peut
céder en fief à de petits seigneurs ou à des
tenanciers afin qu’ils gèrent eux-mêmes ces
domaines.

Ceux-ci deviennent alors des vassaux de l’abbaye.


                                                     Cliquez ici pour :
                                                     • Un exemple de dons en
                                                         faveur de l’abbaye

                                                     • Plus de précision sur les
                                                       vassaux
14

fdgde l’abbaye
15
        Abbaye de la Sauve Majeure
Une abbaye est un établissement de l’Eglise catholique où vivent des moines, à l’écart du
monde extérieur. Ils font partis du clergé régulier.
Découvre l’abbaye en cliquant sur les différents endroits du plan dessous.

                       Entrée et escalier d’accès au   Cellier et                      La fondation de l’abbaye
                                                       cuisines
                       dortoir à l’étage
                                                                                       Le quotidien des moines

                                                                                       Les pèlerinages




                                                                             Grenier à blé et écuries


                                                 Résidence de l’abbé, qui dirige l’abbaye, et
                                                 logements pour les visiteurs de marque (Alienor
                                                 d’Aquitaine, Jean II le Bon, roi de France par exemple… )
16
 Le seigneur de Rauzan attaque la tour de Bisqueytan
      La Guyenne revint à l'Angleterre après avoir       Qu’ont le droit de faire les
été sous la domination du roi de France pendant          seigneurs quand les rois se font
dix ans ; non qu'il ne fût pas indifférent à certains    la guerre ?
de ces seigneurs de rendre hommage à l'un ou à
l'autre roi; mais, la guerre existant, il était permis
aux seigneurs de faire sur le pays ennemi des
chevauchées qui leur rapportaient quelque profit.        Combien d’hommes combattent
      Guillaume-Raymond,           seigneur        de    pour le seigneur de Rauzan ?
Gensac, de Rauzan et de Pujols, tint
encore, longtemps après 1303, pour, le roi de
France. Il avait à sa solde 50 cavaliers et 200
hommes de pied : une nuit de l'année 1313 il             Quels sont les deux objectifs du
surprit la tour de Bisqueytan appartenant à              seigneur de Rauzan quand il
Arnaud Calhau,(…) qui en avait confié la garde à         attaque la tour de Bisqueytan ?
Arnaud-Guillaume de Béarn.
      Le seigneur de Rauzan fit la garnison
prisonnière, couvrit de chaînes le capitaine et les
hommes qui la composaient, s'empara de tout ce
qui était dans la forteresse et y arbora le drapeau
de la France.
                                                                  Chronologie animée
17
 Commanderie templière
    de Montarouch

C’est une seigneurie foncière (exploitation
agricole) détenue par l’Ordre des Templiers.

Les Templiers sont des laïcs, vivant comme des
moines, mais portant l’épée : leur Ordre se
donne pour mission d’aider les Croisés, en
Terre Sainte.
La croisade coûte
chère : les Templiers
fondent de très
nombreuses
commanderies, surt
out en France, dont
ils    tirent    des                             http://secteurpastoraltargon-langoiran-
revenus.                                         cadillac.blogs.sudouest.fr/archive/2010/01/20/architectures-des-eglises-
                                                 du-secteur-pastoral-de-targon.html
18




                                                                                                                                                        http://mw2.google.com/mw-panoramio/photos/medium/61266557.jpg
Abbaye de Blasimon
Cette abbaye est indépendante de celle de
la Sauve Majeure, mais est de taille plus
réduite.

Comme La Sauve, les moines et l’abbé de
Blasimon contrôlaient des prieurés aux
alentours, et exerçaient des droits
                                                                           Vestiges du cloître (plan carré, arcades)
seigneuriaux sur des terres et des paysans.




     Moulin fortifié, propriété de l’abbaye
                                                                                 Le portail de l’église abbatiale : on
                                                                                 remarque les voussures sculptées
                                      http://ecoles33.ac-bordeaux.fr/lugon/classes/Ce/0708/Photos%20sortie%20Blasimon/blasimon/album/Abbaye%20Blasimon%20(2).jpg
19

      Bastide de
      Blasimon
Les bastides sont des villes fondées
par des seigneurs, laïcs ou
ecclésiastiques.

Certaines, comme la bastide de
Blasimon, furent créées lors des
rivalités et des conflits entre les
Français et les Anglais dans le Sud-
Ouest, pour servir de points
défensifs.
                                       Elles ont presque toujours des rues
D’autres furent créées pour des        perpendiculaires et une place d’armes centrale
raisons    d’aménagement        du     et carrée (clique sur la photographie ci-dessus)
territoire : repeuplement ou
développement du commerce              Pour attirer les habitants, des libertés
comme dans le cas de la bastide de     importantes leurs sont données au moment de
Créon.                                 la fondation, par une charte.
20
 Château de                    Qu’est ce qui montre que
                               cet édifice est la résidence
   Curton                      d’un seigneur ?



Aux limites de la seigneurie
de Rauzan existent d’autres
seigneuries.

Le seigneur de Curton, moins
puissant que celui de
Rauzan, est comme ce
dernier un vassal du duc de
Guyenne.

Ces      voisins   peuvent
entretenir des relations
amicales, mais aussi entrer
en conflit et se faire la
guerre.
21
Territoire de l’abbaye
Aux limites de la seigneurie de Rauzan existent d’autres
seigneuries.

Quand le duc d’Aquitaine Guillaume VIII donna à Gérard
de Corbie, au XI° siècle, le droit de fonder une abbaye, il
lui donna un territoire, sur lequel le duc abandonnait
tous ses droits.

Ainsi, l’abbaye de la Sauve est devenue une seigneurie
foncière (une exploitation agricole) mais aussi banale :
l’abbé, qui dirige l’abbaye, dispose des droits de taxes et
de justice, il protège et défend les habitants des terres
de La Sauve. Il est un seigneur ecclésiastique.

Aucun autre seigneur ne peut exercer son pouvoir sur
ce territoire ni sur les gens qui y habitent.
22
       Vicomté de
        Benauges
Aux limites de la seigneurie de Rauzan
existent d’autres seigneuries.

La vicomté (terme désignant une seigneurie
avec des droits de justice étendus, donnés à       Angle ouest de la forteresse de Benauges
une famille et non rattachés à un territoire)
de Benauges est l’une des seigneuries les
plus puissantes de Guyenne.


Le château fort de Benauges fait partie des places fortes les plus importantes de
Guyenne : en 1253, il fallut au roi d’Angleterre et duc de Guyenne plusieurs milliers
d’hommes pour assiéger et prendre le château fort du vassal révolté contre lui : ce
dernier est alors appelé un félon.
Animer
Effacer
                             Généalogie indicative des 23
                             propriétaires successifs du
                                      château

                           Philippe II Auguste remporte la
                           bataille de Bouvines sur le roi
                           d’Angleterre Jean-Sans-Terre en
                           1214.
                           Guerre de Cent Ans.le champ de
                           Il se bat sur 1346 , bataille
                           de Crécy entouré de ses vassaux et
                           bataille, : les archers anglais
                           écrasent vassaux.
                           de leurs les chevaliers français
                          1356. Le roi de France Jean II le Bon
                           Le pouvoir royal est renforcé car :




     Guerre de Cent Ans
                          est capturé à la bataille de Poitiers :
                           - Son autorité s’est étendu avec le
                          il doit payer une rançon
                           Bataille d’Azincourt en l’influence
                               domaine royal contre
                          faramineuse.
                               anglaise
                           1415 : la chevalerie
                           françaisefrançaise à ses vassaux tout
                           - Il s’estest encorela bataille de
                           Victoire imposé
                           écrasée s’appuyantgrâce àeux pour
                               en par 1453, sur
                           Castillon en les flèches des
                           archers anglais.autorité.
                               exercer son
                           l’artillerie (canons) financés par
                           des impôts royaux : fin de la
                           guerre de Cent Ans, la Guyenne
                           redevient française.

                                 Chronologie animée
24
Comment l’abbaye de la Sauve Majeure
arrive-t-elle à la tête d’un riche patrimoine ?
L’exemple de la famille de Boyrac
     « La famille de Boyrac parait être originaire      D’après les circonstances de la mort
de Saint Vincent-de-Pertignas. Vers 1130, vivait        de Monet, à quel groupe de la
un Bertrand de Boyrac possédant des terres à            population fait partie sa famille ?
Saint-Pey-de-Castets. Vers 1156, Seguin de
Boyrac et sa femme Isabeau donnèrent au même
prieuré la terre du moulin de Gamage, pour le
salut de l’âme de leur fils Monet, qui avait été        Pourquoi la famille de Boyrac fait-
tué à Dax d'un coup d'épée. Il affranchit* aussi le     elle des dons au prieuré de Saint
droit de péage sur la Dordogne, en faveur des           Pey de Castet ? (deux raisons)
moines de La Sauve.
     Étant tombé malade, il fit venir Pierre de
Didone, huitième abbé de La Sauve, et Bertrand
de Lignan, prieur, et leur donna ce qu'il
possédait dans divers lieux. Peu de temps
après, revenu à la santé, il se fit moine et
confirma les donations qu'il avait faites. »
* Rendre libre : les moines ne paieront plus le péage
25
Quelles sont les relations entre les seigneurs ?
« Le 4 août 1316, Gaillard de Naujan fit              Par quelle cérémonie le noble Gaillard
hommage au seigneur de Rauzan. Il avoua               de Naujan fait-il soumission au seigneur
tenir de lui tout ce qu'il possédait dans les         de Rauzan le 4 août 1316 ?
seigneuries de Rauzan et de Pujols, (…). Il se
déclara son chevalier et son homme et
promit de faire hommage et serment de
fidélité à chaque changement de seigneur et           Comment le chevalier Gaillard manifeste-
de vassal, au devoir d'une lance d'esporle*.          t-il symboliquement sa soumission ?
Gaillard possédait une maison dans la
paroisse      de      Saint-Vincent-de-Pertignas;
Guillaume-Raymond l'autorisa par le même
acte à la reconstruire et à la rendre aussi forte     Qu’est ce que le seigneur de Rauzan lui
qu'il lui plairait, à la condition de la lui livrer   donne en échange ?
ou à ses successeurs, seigneurs de
Rauzan, lorsqu'ils l'exigeraient, en paix ou en
guerre. »
                                                      Où se trouve Saint Vincent de Pertignas ?
* Une lance est donnée en cadeau au
seigneur à chaque changement.
26

La cérémonie de l’hommage
C’est la cérémonie par laquelle un
seigneur ou un simple chevalier se met
sous la protection d’un autre plus puissant
que lui et devient son vassal.
C’est un acte symbolique : le seigneur
recouvre de ses mains les mains de son
vassal (il domine).
Il remet à son vassal un objet symbolisant
le fief qu’il lui donne : une gerbe de blé ou
une motte de terre, car le fief est souvent
un morceau de la seigneurie du
suzerain, ou une part de ses droits (tels       Le mot fief est à l’origine du
que les taxes) qui lui permettront d’avoir      terme féodalité, qui désigne
un revenu pour subvenir aux besoins de          l’organisation des pouvoirs au
sa condition de noble : acheter et              Moyen Age, entre le X° et le
entretenir        ses    armes     et     son   XV° siècle.
cheval, essentiellement.
27
      Être chevalier
En règle générale, il faut être fils de noble pour
pouvoir devenir chevalier.

L’écuyer, futur chevalier, est envoyé en formation
chez un autre seigneur. Il y apprendra à se
battre,     à    chevaucher,     et    les   belles
manières, comme chanter.

Il sera enfin adoubé : on lui remettra l’épée et
les éperons qui symbolisent son appartenance à
                                                      Enluminure du XIIIe siècle, tirée de la
la chevalerie. Cette cérémonie religieuse fait de
                                                      Chanson de Roland.
lui un défenseur du christianisme : il doit être
bon, généreux et pieux.                               Cliquez ici pour :
                                                      • Voir un exemple de
Le chevalier est avant tout un guerrier. Son              comportement chevaleresque
équipement vaut cher : s’il n’a pas assez de              pendant la guerre de Cent Ans
ressources, il peut faire hommage et se mettre            et l’armement d’un chevalier.
au service d’un autre seigneur et chevalier qu’il     • Les chevaliers à Rauzan
lui donnera peut être un fief.                        • Jauffré Rudel, seigneur poète
28
               Prieuré de Saint-Pet-de-Castet
            Une seigneurie foncière dépendant de l’Eglise

Clique sur les mots que tu ne comprends pas
                                                              La tenure est ce qu’un
                                                              homme( le tenancier) tient
                                                              d’un seigneur contre le
                                                              paiement d’un impôt appelé
                                                              cens, payé en nature ou en
                                                              argent.




Qu’est ce qui prouve que le prieuré de Saint Pey est aussi une seigneurie
foncière (agricole) ?
29
Le donjon de                    Hauteur ?        Le logis est étroit à cause de
                                                 Les murs sont très épais car ils
                                                 l’épaisseur des murs, froid et
                                                 doivent résister aux machines
   Rauzan                                        sombre car il y a peu
                                                 de guerre telles que le
                                                 d’ouvertures, et les fenêtres
                                                 trébuchet. Ainsi, il reste peu
                                                 n’existent pas.
    Salle des gardes                             de place à l’intérieur.
                                                 La cheminée chauffe mal, on
                                                 met de la paille sur le sol et
                                                 des tapisseries aux murs pour
                                                 réchauffer.
                        ?




                                     31 mètres
    Logis seigneurial                            Toute la famille dort dans le
                                                 même lit.
                                                 Les meubles sont
                                                 essentiellement des coffres.

     Niveau d’accès
    (par une échelle)                            Hauteur du
                                                  Collège
Réserves d’eau et de
  nourriture en cas         ?
d’attaque et de siège


                                                    Chronologie animée
Chronologie animée   30
      L’évolution du
    château de Rauzan




 Donjon au       Extension au     Extension au
XIIIème siècle   XIV ème siècle   XV ème siècle
31
L’église abbatiale
Clique sur le plan de l’église pour découvrir
           ses différentes parties


              CHŒUR
 (et reliques de Saint Gérard de Corbie)




                                                             L’église abbatiale aujourd’hui

                                                L’église abbatiale fait partie intégrante de l’abbaye :
                                                les moines s’y rendent plusieurs fois par jour pour
                                                des moments de prières, même la nuit.

                                                Ils se tiennent à proximité du chœur. Les
                                                laïcs, eux, se trouvent dans la nef.

                                                L’église fut bâti dans le style roman puis
                                                gothique, comme en témoignent les voûtes et les
                                                remarquables chapiteaux.
32
Salle capitulaire

Les moines se rassemblent
chaque matin dans cette
salle pour prendre les
décisions importantes de la
journée, collectivement. Ils
émettent leur avis et
votent, sous l’autorité de
l’abbé.

On distingue un banc de
pierre faisant tout le tour de
la salle, sur lequel les           Cette salle est aujourd’hui en ruine. Clique sur la photographie
moines s’asseyaient pour                            pour faire apparaître les lignes.
débattre.

Au dessus du dortoir, à
l’étage, se trouvait le
dortoir.
  Voir la salle capitulaire en panoramique 360°
33


       Le cloître
Ce jardin fermé, au centre de
l’abbaye, est un lieu calme.
Autour, un passage couvert et
ouvert par des colonnades sur le
jardin permet aux moines de se
promener en silence pour méditer
ou prier.

Les moines vivent relativement
isolés du monde extérieur .
                                     Cloître de l’abbaye de Cadoin, en Dordogne
Le cloître de la Sauve Majeure est
aujourd’hui entièrement ruiné.
34



  Le réfectoire                                 réfectoire

Les moines mènent une vie
collective : ils prennent leur
repas ensemble, dans le grand
réfectoire.
                                                             cloître
Ils mangent en silence, en
écoutant un moine lire la Bible   Salle
ou chanter des psaumes.           capitulaire
Le scriptorium               35



                 Un exemple
                 de charte
                 issue du
                 scriptorium
                 de l’abbaye :
36
Vocabulaire                                 Clergé régulier : ensemble des clercs
                                            obéissant à une « règle » monastique. Ils
                                            vivent souvent à l’écart de la population.
Laïcs : ensemble des individus,
chrétiens au Moyen Age, ne travaillant      Cathédrale : église où se trouve le siège
pour l’Eglise.                              de l’évêque (la cathèdre). Il n’y a qu’une
                                            seule cathédrale par diocèse.
Eglise : (formé sur le mot grec
« ecclesia » = assemblée) l’ensemble        église : bâtiment religieux considéré
des      chrétiens    et   l’organisation   comme un espace sacré, destiné au culte
institutionnelle de leur communauté.        de Dieu.
                                            Évêque : responsable d’une communauté
Ecclésiastique : se dit d’une chose ou
                                            chrétienne qui exerce son autorité
d’une personne appartenant à l’Eglise.
                                            religieuse sur un diocèse.
Clerc : homme vouant sa vie à l’Eglise      Diocèse : territoire sous l’autorité de
et à la religion.                           l’évêque. Au centre se trouve l’évêché (ou
                                            siège épiscopal, constitué de la
Clergé : l’ensemble des clercs              cathédrale.

Clergé séculier : ensemble des clercs       Reliques : objet ou morceau du corps
vivant au sein de la population             d’un saint faisant l’objet d’un culte et
                                            parfois d’un pèlerinage dans une église.
36
Vocabulaire                                Messe : Office religieux ayant n’importe
                                           quel jour de la semaine, mais la plus
                                           importante est celle du dimanche. Le
Sacrements : au nombre de 7, ces rites     clerc chargé du culte rend grâce à Dieu
marquent les étapes importantes de la      par un ensemble de rituels.
vie d’un chrétien catholique et le         Salut de l’âme : les chrétiens catholiques
rapproche de Dieu, selon l’Eglise. Ils     pensent être jugés après leur mort sur
sont administrés par des clercs, le plus   leurs actes au moment du Jugement
souvent des prêtres.                       Dernier, la fin du monde. Ils veulent
Baptême : sacrement administré aux         assurer le salut de leur âme pour accéder
nouveau-nés pour les faire entrer dans     au Paradis.
la communauté des chrétiens :              Saint : une personne canonisée, car elle
l’Eglise, pour le salut de son âme.        est reconnue par l’Eglise comme ayant eu
Extrême-onction       :      sacrement     une vie exemplaire.
administré quand la mort est                Hérétique : personne dont les croyances
proche, afin de confesser ses derniers     (comme les cathares) ne sont pas
pêchés et assurer ainsi le salut de son    conformes à celles enseignées par
âme                                        l’Eglise.
Confession : sacrement consistant à        Inquisition : ensemble des tribunaux
avouer ses fautes au prêtre afin que       établis par l’Eglise pour condamner les
celui-ci donne le pardon de Dieu, pour     hérétiques.
le salut de l’âme du chrétien.
37
 Gérard de Corbie                                              monastique. Le Duc duc
                                                               abandonne à l’abbaye tous
                                                               ses droits seigneuriaux sur
 et la fondation de l’abbaye                                   cette terre. Elle ne dépend
                                                               donc d’aucun seigneur
Né dans les années 1020, Gérard est d’abord                    laïc, et     elle    devient
moine à Corbie, dans le nord du royaume de                     une
France.                                            seigneurie ecclésiastique, foncière et
                                                   banale.
Pour guérir un mal qui le tourmente, il part à
Rome et y rencontre le Pape, qui le fait abbé      L’abbaye est fondée en 1079 dans la
de Laon. A la suite de difficultés, il quitte la   grande forêt, défrichée par les moines
direction de cette abbaye.                         (Selva Major = La Sauve Majeure) et
                                                   connaît un développement très rapide
Il accomplie de nombreux pèlerinages :             (Entre-Deux-Mers,     nord    de    la
Jérusalem (en Terre Sainte), Rome. Il va aussi     France, Espagne, Angleterre).
prier Saint Denis à Paris, et Saint Martin à
Tours.                                             Gérard de Corbie meurt en 1095. Ses
                                                   reliques sont conservées dans l’église
Au cours de ses pérégrinations en compagnie        abbatiale et donnent lieu à un pèlerinage.
d’autres moines, il rencontre Guillaume
VIII, duc d’Aquitaine, à Poitiers. Celui-ci        Il est canonisé en 1197 par le pape
octroie à Gérard de Corbie une terre dans          Célestin III et devient ainsi Saint Gérard.
l’Entre-Deux-Mers pour y installer une                … donne … …
                                                        … voyages
                                                    … faire d’un homme un saint …
38



Hôpital de l’abbaye

L’abbaye de la Sauve Majeure fait
construire de petits hôpitaux destinés
à accueillir et soigner les pauvres, mais
aussi les pèlerins en route pour Saint
Jacques de Compostelle.
                                                   Exemple de l’hôpital de Cayac à
Ceux-ci sont affaiblis par leur voyage à             Gradignan, près de Bordeaux.
pied et arrivent souvent malades.           L’un des plus importants sur le chemin de Saint
                                                               Jacques.
Des       moines     s’occupent      de
l’hôpital, également appelé hospice.

Les hôtels n’existent pas au Moyen
Age.
39
    Les voyages de Gérard de Corbie


                         
Saint Jacques de       
                   Tours
Compostelle

       

                                    


                                   Voyages de Saint   
                                   Gérard de Corbie
                              Lieux de pèlerinage
40
Pèlerins et pèlerinage
      Les chrétiens de toutes origines sociales
manifestent leur foi par des pèlerinages : des
voyages vers un lieu saint, accueillant souvent les
reliques d’un saint, comme celles de Saint Gérard
de Corbie à la Sauve Majeure.
      Ils accomplissent ces voyages pour se laver de
leurs péchés et obtenir le pardon de Dieu.



                                                               Pèlerins (coquille Saint
                                                          Jacques), tympan de Saint Lazare
                                                                       d’Autun
                                                       Les pèlerinages les plus
                                                       prestigieux pour les chrétiens
                                                       catholiques aboutissent à
                                                       Saint        Jacques           de
                                                       Compostelle, Rome, et même
                                                       Jérusalem.
                                                       Ce sont des
                                                       voyages, longs, difficiles, et
                                                       souvent
41
        Le quotidien des moines
Les moines obéissent à
une règle de vie stricte
établie par Benoit de
Nursie au VIème siècle.

Les moines de l’abbaye
de la Sauve
appartiennent à l’ordre
des Bénédictins (ceux
qui obéissent à la règle
                                     La journée d’un moine bénédictin de la Sauve
de Saint Benoît).                               Majeure au XIIème siècle


Au Moyen Age, le monachisme se développe, et de nouveaux ordres
apparaissent :
         - les Cisterciens, qui veulent une vie plus stricte
         - les Dominicains (ordre mendiant) qui servent l’Inquisition
         - les Franciscains (ordre mendiant) qui veulent revenir à la pauvreté
         originelle du Christ.
L’importance du monachisme en Europe                                                                             42

Il existe de nombreux monastères dépendant d’abbayes plus prestigieuses encore
que celle de la Sauve : Cluny (Bénédictins ) et Cîteaux (Cisterciens).
             L’ordre de Cluny au XIIème siècle


                                                                           L’ordre de Cîteaux au XIIème siècle




Monastères de France rattachés à                 Ordre de Cîteaux : fondé en 1098 par Robert de
l’abbaye de Cluny :                              Molesmes, l’ordre des Cisterciens se développe avec
     avant l’an mil                              l’arrivée de Saint Bernard. En 1115, celui-ci fonde et
     entre 1000 et 1050                          devient l’abbé de l’abbaye de Clairvaux, une des
     entre 1050 et 1100                          « filles » de Cîteaux.
43
Vocabulaire
Noble : un individu qui a le sentiment   Tenure : terre cultivée par un
d’appartenir à un groupe d’hommes        vilain, contre le paiement d’un loyer
supérieurs aux autres et qui partagent   (cens, champart, corvées)
avec eux des valeurs communes.
                                         Réserve : terre exploitée par les
Vilain : paysan libre, au sein d’une     vilains et les serfs au seul bénéfice du
seigneurie                               seigneur.

Serf : paysan non libre. Le seigneur     Corvées : jours de travail dus par les
dispose de droits étendus sur sa         vilains au seigneur en échange de
personne                                 l’exploitation d’une tenure. De 4 à 15
                                         jours /an.
 Seigneurie foncière : le seigneur est
maître de la terre (il est le chef de    Suzerain : seigneur plus puissant
l’exploitation agricole dont il est le   auquel un vassal a prêté hommage.
chef).
                                         Bourgeois : habitant d’une ville (d’un
Seigneurie banale : le seigneur est le   bourg), disposant d’un certain revenu
maître des hommes (il exerce ses
pouvoirs de commandement et de
justice).
44
  La guerre de Cent Ans
La guerre de Cent Ans est une longue période de 116 ans
d’affrontements irréguliers entre les rois de France et
d’Angleterre.
                        Chronologie animée
En 1328, le roi de France meurt sans héritier direct : le roi
d’Angleterre réclame la couronne de France car il est lié aux
                                                                     Bataille de Crécy (1346) illustration tirée
capétiens par sa mère.                                               des Chroniques de Jean Froissart.


La guerre de Cent Ans est une période difficile pour le              Cliquez ici pour :
royaume de France : des chevauchés des armées royales                • Retourner à la
sillonnent la France et pillent les territoires, la peste noire se       diapositive d’origine
propage en 1347, les seigneurs s’affrontent entre eux selon
leurs allégeances à tel ou tel roi, des compagnies de                • Voir un résumé animé
mercenaires terrorisent la population, les Français subissent          de la guerre de Cent
de lourdes défaites (Crécy 1346, Azincourt 1415).                      Ans

Le pouvoir royal français est enfin redressé par l’intervention      • Voir un épisode de la
de Jeanne d’Arc en 1429-1430, pour vaincre enfin à Castillon           guerre de Cent Ans en
en 1453. La guerre ne se termine officiellement qu’en 1475 !           Guyenne
Reconstitution 3D du palais de                           45
        Duché de                              l’Ombrière, aujourd’hui disparue, place du
                                              Palais, Bordeaux


        Guyenne
Le duché de Guyenne est ce qui reste de
l’ancien et immense duché d’Aquitaine
qui s’étendait jusqu’en Auvergne.

Le duc est un grand seigneur
puissant, qui a de nombreux vassaux
(comtes, vicomtes, seigneurs, tels que
                                                                 Nantes
celui de Rauzan ou de Langoiran par
                                                                                            Clermont
exemple).                                                                                   Ferrand
                                                                                  Limoges
                                                                          Bourg
Par son mariage avec Henri II                                 Bordeaux
                                                                             Rauzan
Plantagenêt, Aliénor d’Aquitaine fait
tomber la Guyenne entre les mains des
rois d’Angleterre du XII° siècle jusqu’à la                                           Toulouse

fin de la guerre de Cent Ans en 1453.

Le duc réside à Bordeaux, au palais de
l’Ombrière.
Mussidan                46




                               Rauzan



              Langoiran
                                                    Duras




Les Chroniques de Froissart nous disent comment, lors du siège de Bergerac [1377] par
Du Guesclin « le seigneur de Duras, Galhard, a été fait prisonnier par le maréchal de
Sancerre (à Eymet), avec lui, les seigneurs, Guillaume Raymond de Madaillan sire de
Rauzan, Bérard d’Albret de Langoiran et Raymond de Montault de Mussidan (…)
47




Capturés, ces seigneurs doivent jurer fidélité au roi de France.
Mais les seigneurs de Duras, Mussidan et Rauzan s’enfuient et retournent en
Guyenne, auprès du duc de Guyenne et roi d’Angleterre.

Seul le seigneur de Langoiran reste fidèle au roi de France.
Mussidan               48




                                        Rauzan

                    Langoiran

                                                                    Duras




        « Encore se tenait [en Guyenne] le sire de Langoiran, français, qui était un chevalier redoutable. Il
combattait sans relâche ses voisins seigneurs acquis à l’Angleterre, tels que le seigneur de Mussidan, le
seigneur de Rauzan et de Duras. Ceux-ci en étaient très courroucés et espéraient pouvoir le tuer, ou plutôt
le faire tuer car il était un ennemi trop fort.
       Le sire de Langoiran, qui était un chevalier de grande volonté, chevauchait en compagnie d’une
quarantaine de lances (Un chevalier plus 6 hommes = environ 280 hommes) et vint assez près d’une garnison
anglaise appelée Cadillac, qui appartenait au Captal de Buch. Lire la suite …
« Ils s’installèrent en embuscade dans un bois et le sire de Langoiran leur dit : « Demeurez ici, je veux
aller seul devant ce fort pour savoir si quiconque osera nous affronter ».                             49
Ses gens demeurèrent là, tandis qu’il chevaucha sur son destrier jusqu’aux barrières de Cadillac. Il cria
aux gardes : « Où est Bernard Courant, votre capitaine ? Dites-lui que le sire de Langoiran lui demande
une joute ! C’est un homme trop vaillant et trop bon pour refuser et ternir l’honneur de sa dame ! S’il
refuse, cela sera une grande honte pour lui ! Je dirai partout où j’irai qu’il a refusé par couardise ! »
[Les gardes rapportent les paroles de Langoiran] Quand Bernard eut entendu ceci, il frémit soudain et
dit : « Mes armes ! Sellez mon coursier ». Cela fut fait promptement : il monta à cheval, pris son bouclier
et son épée et fit ouvrir la porte et la barrière et se mit dans les champs.

Quand le sire de Langoiran le vit venir, il en fut tout réjoui et baissa sa lance et lança son cheval contre
lui. Ils éperonnèrent leurs chevaux, tous deux bons cavaliers. Ils frappèrent si durement leurs écus de
leurs épées qu’ils volèrent en éclat. Bernard réussit à frapper à l‘épaule le sire de Langoiran qui tomba
de sa selle à terre.

(…) Avant que le sire de Langoiran ne se relève, Bernard qui était un cavalier fort et adroit, lui pris son
heaume des deux mains et le lui arracha : il le dominait de son cheval.
Les gens de Langoiran, qui étaient en embuscade, virent tout et vinrent à la rescousse de leur seigneur.
Bernard, voyant cela, tira sa dague et dit au sire de Langoiran : « Rendez vous, sire de Langoiran, ou
vous êtes mort ! ». Celui-ci espérant être secouru, resta silencieux. Bernard, empli de colère, compris
qu’il risquait de perdre le plus pour le moins, lui planta sa dague dans la tête, et éperonna son destrier
pour se mettre à l’abri des barrières et défendre la place.

Les gens du seigneur de Langoiran le trouvèrent blessé à mort. Il mourut le lendemain en son château.
Tel fut le sort du seigneur de Langoiran en Gascogne ».
                                                        D’après Jean Froissart, Chroniques, 1369-1400
50
Les croisades                                            Chronologie animée


En 1095, le pape Urbain II lance un appel à la croisade, une expédition militaire et
religieuse visant à reprendre Jérusalem aux musulmans.
La population répond à son appel, et les chevaliers d’Occident, commandés par de grands
seigneurs, parviennent à prendre Jérusalem en 1099.

                                                                  Sept autres croisades
                                                                  partiront,   mais    les
                                                                  croisés doivent quitter
                                                                  la Terre Sainte à cause
                                                                  des      assauts     du
                                                                  musulman Saladin.




                                                         Terre
                                                         Sainte
Les croisés                                                            51


Les croisés sont ceux qui portent la
croix, cousue sur leurs vêtements. Elle
montre qu’ils partent en croisade, c’est-
à-dire faire la guerre aux ennemis de la
Chrétienté.
Les croisades sont surtout dirigées vers
la Terre Sainte et Jérusalem, mais il s’agit
aussi de la guerre en Espagne pendant
la Reconquista.

Les chevaliers composent l’essentiel des
forces croisées, après les désastres de
croisades populaires qui aboutirent à
des massacres de gens sans défense.


Cliquer ici pour :                             Miniature du psautier de
                                                Winchester, XIII° siècle
• Les croisés en Entre-Deux-Mers
• Qu’est ce que la croisade ?
• Les ordres monastiques combattants
croisades
  Bourg/Gironde
                                  Les Croisés en
                                                                52


                                      Guyenne
                                  Le passage du pape Urbain II en
                                  Guyenne incite de nombreux
                                  nobles et seigneurs à répondre à
                                  son appel.

                                       Chronologie animée

                                  Cliquer ici pour :
                                  - l’appel d’Urbain II à la
                                     croisade
                                  - Les croisés
                                  - La chronologie comparative




                  Nom d’un lieu
53
                                                      La bastide de Créon

                                                  Cette bastide fut fondée en 1315 par
                                                  Amaury de Craon, sénéchal du roi
                                                  d’Angleterre en Guyenne, à la demande
                                                  des bourgeois de La Sauve.

                                                  Ceux-ci demandaient à l’abbé de la
                                                  Sauve Majeure l’autorisation à la
                                                  création d’une foire régulière.

                                               L’abbé, craignant que ces bourgeois
                                               prennent de plus en plus d’importance
                                               dans les affaires de la Sauve, refusa
obstinément, jusqu’à provoquer une grave révolte des habitants … qui attaquèrent et
pillèrent même l’abbaye.

L’abbé étant le seul maître sur le territoire de l’abbaye, les bourgeois se résignèrent à
demander la création d’un nouveau bourg, où se tiendrait la foire tant espérée, afin de
rendre toujours plus prospère le commerce.
54




Créon
55
                                                                      Le Royaume de France et
  Royaume d’Angleterre                                 Saint Empire
                                                                      l’accroissement du domaine
                                                       Romain
             La Manche                                                royale sous Philippe Auguste
                                                       Germanique
                                     Comtés d’Artois                  (1180-1223)
                                     et Vermandois
                  Duché de                                                    Limites du Royaume
                  Normandie                    Comté de                       de France en 1180
  Duché de
  Bretagne                                     Champagne
                      Comté du
                                                                              Domaine royale de Hugues
                      Maine
                                                                              Capet
               Comté d’Anjou
                                                                              Domaine royale à
                                            Duché de Bourgogne
  Comté du Poitou                                                             l’avènement de Philippe
                                                                              Auguste
Océan
                      Duché de                                                Acquisition par mariage
Atlantique            Guyenne           Comté
                                        d’Auvergne
                                                                              Confiscation des terres d’un
               Duché de                                                       félon (le roi d’Angleterre)
                                 Comté de
               Gascogne          Toulouse

                                                                              Acquisition par les armes


                               Comté de
                                                Mer
                                                méditerranée                  Frontières actuelles de la
                               Barcelone
                                                                              France

                                                                            Chronologie animée
56
                                               Le Royaume de France et
  Royaume d’Angleterre
                                               l’accroissement du domaine
        La Manche                              royale sous Philippe Auguste
                         Bouvines              (1180-1223)
                         (1214)
 Château-Gaillard                                        Limites du Royaume
         (1204)                                          de France en 1180
                                                        Domaine royale de Hugues
                           Clique sur le château pour en voir
                                                        Capet
                            une reconstitution 3D en vidéo
                                                                Domaine royale à la
                                                                fin du règne de
                                                                Philippe Auguste
Océan                         Saint Empire
                              Romain
Atlantique                    Germanique              Batailles


                                                         Frontières actuelles de la
                                                         France


                         Mer
                         méditerranée
                                                       Chronologie animée
58
 Hélie Rudel, seigneur de Bergerac et de
Gensactam presentibus quam futuris presentes litteras inspecturis vel audituris, Hélieet
 Universis [et de Rauzan], salut tous ceux tant présents que futurs qui verront
entendrons lecture des présentes lettres.salutem. Noverit universitas vestra quod cum
Rudel, dominus Bergerac atque Gensac,
baillivi et
    Que tous sachent que mes baillis et serviteurs ont requis des villageois du monastère
  servientes mei ab hominibus monasterii Sauve Majeure qui sunt in honore sive in baillie de
 de la Grande Sauve, dans les baillages de Rauzan et de Pujols, du blé, et que quand ceux-ci
Rauzan et de Pujols bladum requirerent et quando eis dare nolebant, violenter auderent
 refusèrent de l’aller chercher, il leur fut fait violence pour l’obtenir par la force.
postquam communauté sache que, puisque mes hommes ont agi ainsi en usant de
 Que votre
  violence,pro vero didici recognovi que cela était vrai, j’ai baillis meique lesdits serviteurs et
      istud et après avoir appris quod dicti servientes et reconnu dictum bladum injuste
capiebantbaillis hoc me culpabilem reddidi et a predictis monachis veniam et indulgentiam de ces
  lesdits et de prenaient injustement ce blé. J’ai endossé et assumé la responsabilité
  violences etet quicquid ego vel baillis aut servientesdes moines.
    postulavi j’ai demandé le pardon et l’indulgence mei, per injuriam vel violentiam eisdem
intulerant, pro me et donc quittavi penitus et dimisi etdemandé quam super hiis ego velet, non
     Reconnaissant meis que j'avais failli, j'en ai de injuria pardon aux religieux baillis
seulement, j'ai mei feceramus ce que l'on avait pris par ad ipsorum voluntatem et me ac à
   aut servientes fait restituer congruam satisfaccionem feci mégarde ou d'autorité. Dès
présent, à cet égard, j’ai fait satisfaisante réparation testimonium, presentem cartam sigilli mei
meos ipsorum orationibus recomendavi. Incuius rei selon l’exigence des moines de l’abbaye.
  Je nous ai recommandé, moi et les miens, à leurs prières. 1239, mense marcio
  patrociniam communivi. Datum apud Gensac anno Domini
Pour preuve de tout cela, nous avons fait rédiger cette charte                et je l’ai certifié de
mon sceau.
 Fait à Gensac, en l’an de grâce du Seigneur 1239, mois de mars.

                                                                                   T’as rien
                                                                                   compris ?
                                                                                   Clique ici !
Hélie Rudel, seigneur de Bergerac et de Gensac [et de Clique sur le texte … 59
Rauzan], salut tous ceux tant présents que futurs qui verront et
entendrons lecture des présentes lettres.                          Les hommes au service
                                                                   Lesseigneur. Le bailli
                                                                        hommes du
                                                                   du baillage est le
      Que tous sachent que mes baillis et serviteurs ont requis    Le
                                                                   seigneur ont exigé …
                                                                   exerce l’autorité en le
des villageois du monastère de la Grande Sauve, dans les           territoire sur lequel
baillages de Rauzan et de Pujols, du blé, et que quand ceux-ci     l’absenceexerce son
                                                                   seigneur du seigneur
refusèrent de l’aller chercher, il leur fut fait violence pour     On a fait du malle blé
                                                                   D’aller chercher aux
                                                                   pouvoir de
l’obtenir par la force.                                            villageois
                                                                   commandement (le
      Que votre communauté sache que, puisque mes hommes           Groupe de moines
                                                                   ban)
ont agi ainsi en usant de violence, et après avoir appris que cela Ceux dont le texte a
était vrai, j’ai reconnu que lesdits serviteurs et lesdits baillis déjàsur son dos, c’est-à-
                                                                   Pris traité
prenaient injustement ce blé. J’ai endossé et assumé la            dire être le responsable
responsabilité de ces violences et j’ai demandé le pardon et
l’indulgence des moines.                                           Ne pas être sévère
                                                                   Que j’ai commis une
      Reconnaissant donc que j'avais failli, j'en ai demandé
                                                                   erreur rendre
                                                                   J’ai fait
pardon aux religieux et, non seulement, j'ai fait restituer ce que
l'on avait pris par mégarde ou d'autorité. Dès à présent, à cet    Parexerçant son pouvoir
                                                                   En erreur
égard, j’ai fait satisfaisante réparation selon l’exigence des     Fait ce qu’il fallait pour
moines de l’abbaye.                                                réparer sa faute
                                                                   Demandé de prier pour
      Je nous ai recommandé, moi et les miens, à leurs prières.    le seigneur et sa famille
      Pour preuve de tout cela, nous avons fait rédiger cette      Authentifié d’une
charte et je l’ai certifié de mon sceau.                           signature
      Fait à Gensac, en l’an de grâce du Seigneur 1239, mois de
mars.
L’A F F I R M AT I O N D U P O U V O I R R OYA L E N F R A N C E                                            60
 Faiblesse du pouvoir royal : le Agrandissement du domaine            Faiblesse du pouvoir royal : le      Renforcement du
 roi dépend de ses vassaux       royal, le roi vainc grâce à ses      royaume est en guerre                Pouvoir royal :
                                 vassaux                                                                   impôts royaux et
                                                                     Jean II le Bon, roi de                armée permanente

                             Rejouer la chronologie
             L’Aquitaine devient
                                    Le roi de France Philippe
                                    II Auguste réduit les
                                                                     France, est battu en 1356  Bataille de Castillon
                                                                     par le Prince Noir, héritier 1453, la Guyenne
                                                                                                en
                                                                            Du Guesclinfrançaiseau roi
                                                                                 Défaite permet
                                    possessions en France
             anglaise quand Aliénor                            Mort du roi d’Angleterre et duc
                                                                      de Charles d’Azincourt redevient
                                                                    Défaitede France Charles V de de
                                                                             française Chevauchée
             se marie avec Henri II de Jean Sans Terre, le roi IV, début de la
                                                                     de Guyenne                 française, fin de la
                                    d’Angleterre.                       de prendre l’avantage surd’Arc
                                                                            Crécy           Jeanne lesde Cent Ans
             Plantagenêt                                       guerre de Cent Ans               guerre
                                                                            Anglais
         1100                        1200                          1300                     1400                     1500

XI° siècle
                             Retourner à la carte de
                    XII° siècle     XIII° siècle XIV° siècle                                            XV° siècle
                             l’Entre-Deux-Mers
Un chevalier nommé
Première mention d’un            Jean Sans Terre fait           Construction
                                                                        Du Guesclin prend           Construction de la
Pierre de Rauzan part
chevalier Bernard de             construire le château de       du logisd’assaut le château de      tour d’honneur et
en croisade, en fief
Rauzan dont le Terre             Rauzan pour défendre la        seigneurial
                                                                        Rauzan                      extension du logis
Sainte de la seigneurie
dépend                           Guyenne                        Guillaume-Aramon de
                                                                                                    seigneurial.
de Gensac.                                            Construction                            Le seigneur de
                                                                Madaillan, seigneur de Rauzan et
                                                                                                    Des fenêtres à
                                                      du donjonpartisan du roi d’Angleterre, participe
                                                                                              Rauzan change de
                                                                                                    meneaux sont
                                                                à la capture du roi de France Jeanet passe du
                                                                                              camp II le
                                                                                                    percées.
                                                                Bon, à la bataille de Poitierscôté1356. pour
                                                                                               en français
                                                                                              garder ses terres.

                                                       RAUZAN
Chevauchée du Prince Noir (1356)
           Fief du roi d’Angleterre au début de
           la guerre de Cent Ans (1338)
                                                                                                                                      Domination                        Chevauchée            61
                                                                          Chevauchée d’Édouard III (1359-1360)                                                          d’Henri V ( 1415)
           Le royaume de France après la guerre de Cent Ans
           Chevauchée d’Édouard III, roi                  Chevauchée du   Traité de Brétigny (1360), qui donne…
                                                                                                                                      anglaise

           d’Angleterre (1346)                                                                                                        Domination                        Sacre avec Jeanne
                                                                                Possessions anglaises
                                                                                … l’Aquitaine aux anglais (1360-1380)                 française                         d’Arc (1429)
                                   Gain de Calais par
  Crécy, victoire
  anglaise                         les Anglais
                                                                         Reconquête française par B. Du       A l’issu de laDomination de Cent
                                                                                                                             guerre
                                                                                                                            bourguignonne
                                                                                                                                                 Batailles
                                                                         Guesclin (sous Charles V)
                                                                                                              Ans, comment a évolué le pouvoir
                                Revoir le résumé animé
                                  Calais
                                                                                                Calais
                                                                                                              des rois de France ?
                                                                                                                                          Calais

                                                                                                                                                                     Azincourt (1415)
                        Crécy

       Bretagne                 de la guerre de Cent Ans
                                Paris
                                                                    Bretagne
                                                                                Brétigny
                                                                                              Paris


                                                                                                      Bourgogne
                                                                                                                                 Bretagne      d’Orléans
                                                                                                                                               (1429)
                                                                                                                                                            Paris
                                                                                                                                               Levée du siège
                                                                                                                                                                        REIMS


                    Anjou                                                             Anjou   Orléans
                                    Bourgogne                                                                                                 Anjou                 Bourgogne


                                                                                                                                                 Chinon
                                                                                  Aquitaine
                                                                                                                                                          Auvergne
                  Bordeaux                                                                                                      Bordeaux
                                                                                                                                                     Castillon

                                             Retourner au texte
                                           Dauphiné                                                       Dauphiné                                                        Dauphiné
                                                                                Bordeaux                                                             (1453)
                                                                                                                                           Guyenne




1300                                                      1350                                                         1400                                                           1450




                                                                                                                                                                                               Fin de la guerre de Cent ans
                                                                                                                           Défaite
                                                                                                                           Bataille d’d’
                                                                                              1380                          française                                           Bataille de
                                                                                                                           Azincourt
                                                                                                                            Azincourt
              Mort de Charles IV :                                                                                                                                              Castillon
                                                Bataille         Traité de Brétigny                                        (1415)
                                                                                                                            (1415)
              problème de succession et                                                                                                                                         (1453)
                                                de Crécy         (1360)
              début de la guerre de Cent                                       Aquitaine anglaise                                                      Jeanne
              ans
                                                (1346)
                                                                                                                                                        d’Arc
       Charles IV le Bel          Philippe IV de Valois     Jean II le Bon Charles V le sage                      Charles VI le Fou                              Charles VII
62
Le système féodal en Guyenne du XII° au XV° siècles

                      Seigneur de
                       FRONSAC

    Duc de GuyenneSeigneur de
                    Curton
    (roi d’Angleterre)    Seigneur de
                            RAUZAN
                      Seigneur de
                      LANGOIRAN         Seigneur de
                         Seigneur de      DURAS
                         BENAUGES
Mais ces seigneurs sont également des suzerains :                         62


                                      Chevalier de
                                      Puynormand
                               Chevalier de
                               Montseguin

                         Chevalier deChevalier de
                         Roquenègre  Gensac
                                  Gaillard de
                        Chevalier d’ Naujan
                        Escoussens




                             Duc de Guyenne
                             (roi d’Angleterre)

 Seigneur de   Seigneur de    Seigneur de     Seigneur de   Seigneur de   Seigneur de
MONTFERRAND    BENAUGES        FRONSAC         RAUZAN         DURAS       LANGOIRAN
Mais ces seigneurs sont également des suzerains :                                62




                              Duc de Guyenne
                              (roi d’Angleterre)

                Seigneur de                    Seigneur de
                BENAUGES                        RAUZAN

Chevalier de   Chevalier de Chevalier d’   Chevalier de   Gaillard de   Chevalier de
Puynormand     Montseguin Escoussens       Roquenègre     Naujan        Gensac
Une charte de la Sauve Majeure (1420)                                                                                     63
                                                                              1. Que donne l’abbé de la Sauve Majeure ?
       Qu’il soit connu que (…) Guillaume, abbé, par la grâce de                                                          63
Dieu, du monastère de La Sauve-Majeure en Entre-Deux-Mers (…) a
donné, baillé et livré en fief* féodalement, selon les fors et les               Donné contre un bail, c’est-à-
                                                                                  L’abbé Guillaume donne une
coutumes du Bordelais, à Estève Lebreton, savetier, demeurant à                   Artisan fabriquant des
                                                                              2. Que lui doit Estève Lebreton ?
                                                                                 dire un loyer
Rions, ici présent (…) toute cette pièce de vigne, avec la terre et le lieu       parcelle de vignes à Estève
                                                                                  chaussures.
où elle est, et avec toutes ses appartenances, dans la paroisse de                Lebreton
Rions (…).
       Il l’investit féodalement du tout le titre de fief nouveau, à savoir
                                                                                Terme désignant le sous sont
                                                                                  Ici, mot est Lebreton veut à
                                                                                    Les deniers et les loyer,
                                                                              3. Quel Estèveemployé dans la charte pour
contre deux deniers de la monnaie courante en Bordelais d’esporle**             payer unité monétaire,pour ce
                                                                                    une une fois par an, comme
                                                                              désigner ce bien ? Que signifie-t-il dans un
                                                                                   Estève Lebreton doit payer
                                                                                  arrondir ses revenus en
et deux sous six deniers de ladite monnaie de cens annuels, ces                 l’usage de une parcelle
                                                                                  cultivant la tenure.
                                                                              cas présentpour l’utilisation de
                                                                                   loyer ?
                                                                                    l’euro aujourd’hui.
derniers à rendre et à porter chaque année, le jour de la fête de la               cette parcelle
Toussaint, au commandement du seigneur abbé et de ses                             agricole.
successeurs, au prieuré d’Ortholée (…).
       Ce fief, ou une de ses parties, Estève Lebreton, ses héritiers et      4. Comment est désigné l’abbépas le
                                                                                   Estève Lebreton n’a Guillaume de
ayants-droit ne doivent ni peuvent le donner contre des cens (…) plus         la Sauve Majeure ?
                                                                                   droit de donner ou de louer
élevés (…), ni le donner à une église, à un temple, à un hôpital (…), ni
faire aucune autre chose par quoi le seigneur abbé ou ses successeurs             cette terre à quelqu’un
perdent leurs droits ou leurs seigneuries, ou puissent être lésés en              d’autre.
tout ou en partie, en aucun temps, ni en aucune manière.                      5. Par conséquent, comment pourrait-on
       Le seigneur abbé sera pour lui un bon seigneur de fief et (…), il          Une charte est un document
                                                                              qualifier les relations entre l’abbé et Estève
                                                                                   Sinon il porterait au seigneur
lui portera bonne et ferme garantie de la propriété.                          Lebreton ? qui sertavec le même
                                                                                  officiel
                                                                                   C’est-à-dire « de contrat :
       Et de cela sont faites deux chartes d’une même teneur, l’une                et propriétaire de cette terre :
                                                                                    Le tenancier est celui qui a
                                                                                  des témoins signent pour
                                                                                   texte » de la Sauve
pour le seigneur abbé et l’autre pour son tenancier.                               l’abbayede la tenure. Il s’agit
                                                                                    l’usage
                                                                              6. Pourquoi faire deux chartes aucelui-ci. ?
                                                                                  garantir la validité de lieu d’une
                                                                                   Majeure. Le breton.
                                                                                    ici d’Estève
      Fait le 19 janvier 1420.

* Ici, le mot fief désigne une tenure
** c’est-à-dire à chaque changement de seigneur ou de tenancier.
… aux événements climatiques imprévus (trop de pluie, pas 65
Les paysans                           … facilement atteints de manière négative par …
                                assez d’eau, la grêle, etc.)
C’est le groupe le plus important au Moyen Age : l’immense majorité de la population au
Moyen Age est paysanne, dans le cadre des seigneuries. Ils mènent une vie difficile, rythmée
par les travaux agricoles et les nombreuses fêtes religieuses (repos) de la paroisse
Leur habitat est simple, et la plupart des paysans, appelés vilains, sont très pauvres, et très
                     vulnérables aux aléas climatiques qui peuvent anéantir les récoltes.
66
                               Jauffré Rudel
                          le seigneur troubadour de Blaye

     Ce seigneur, dont on peut toujours voir les ruines de son château dans la citadelle de
Blaye, fut l’un des plus grands troubadours (poètes et chanteurs ) occitans du XII° siècle.
     Il participa à la deuxième croisade en 1148 en compagnie d’Aliénor d’Aquitaine et du roi de
France Louis VII.
     Il est le grand père d’Hélie Rudel, seigneur de Rauzan.

Extrait d’un poème de Jauffré Rudel : « Lanqand li jorn »
67

Architecture romane

                                Le poids de la voûte en pierre en
                                réparti en berceau sur les murs.
                                Ceux-ci portent tout le poids, il est
                                donc difficile de percer des
             Voûte en berceau
                                ouvertures qui fragiliserait la
                                structure.
                                Cette méthode est utilisée par les
                                bâtisseurs du XI° au XII° siècle.




                                Clique ici pour des exemples
                                d’architecture romane :
                                - l’église de Saint Nectaire
                                - L’abbatiale de la Sauve
                                    Majeure
Architecture gothique                                       68




Technique mise en œuvre à partir de la fin du XII° siècle
jusqu’au XV° siècle, tout le poids de la structure porte
désormais sur les piliers et les arcs-boutants : le
bâtiment s’élève, et les murs peuvent être percés de
vitraux, la lumière rentre.
 Clique ici pour des exemples d’architectures
 gothiques (photos panoramiques) :
 - La Sainte Chapelle à Paris
 - La nef de la cathédrale d’Amiens
 - La cathédrale Notre Dame de Paris
A la découverte du moyen age en guyenne
A la découverte du moyen age en guyenne
A la découverte du moyen age en guyenne
A la découverte du moyen age en guyenne

Contenu connexe

Tendances

Qu'est ce que la sociologie ?
Qu'est ce que la sociologie ? Qu'est ce que la sociologie ?
Qu'est ce que la sociologie ? Ndero Ngadoy
 
S2- Management Général- Cours
S2- Management Général- CoursS2- Management Général- Cours
S2- Management Général- CoursPolycope Fsjest
 
GRH: généralité et notions de base
GRH: généralité et notions de baseGRH: généralité et notions de base
GRH: généralité et notions de baseYassineHammoucha
 
Bonheur au Travail : Outils et Bonnes Pratiques
Bonheur au Travail : Outils et Bonnes PratiquesBonheur au Travail : Outils et Bonnes Pratiques
Bonheur au Travail : Outils et Bonnes PratiquesHR SCOPE
 
La logique des actions et obligations
La logique des actions et obligationsLa logique des actions et obligations
La logique des actions et obligationsnicolasfr77
 
Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...
Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...
Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...Institut Pasteur de Madagascar
 
30 jours-pour-devenir-mentaliste
30 jours-pour-devenir-mentaliste30 jours-pour-devenir-mentaliste
30 jours-pour-devenir-mentalisteOulia Lahouel
 
Les genres litteraires
Les genres litterairesLes genres litteraires
Les genres litterairesNathalie Hamdi
 
La theorie de l'agence
La theorie de l'agenceLa theorie de l'agence
La theorie de l'agenceBéja
 
Théorie des organisation
Théorie des organisation Théorie des organisation
Théorie des organisation king lord
 
Oxyurose ascaridiose - trichocephalose
Oxyurose   ascaridiose - trichocephaloseOxyurose   ascaridiose - trichocephalose
Oxyurose ascaridiose - trichocephaloseRIADH HAMMEDI
 
Les theories des_organisations-2
Les theories des_organisations-2Les theories des_organisations-2
Les theories des_organisations-2Saritt'ah Rochdi
 
L'évolution des théories d'organisation
L'évolution des théories d'organisationL'évolution des théories d'organisation
L'évolution des théories d'organisationOumaima Karim
 
Aux origines de la sociologie
Aux origines de la sociologieAux origines de la sociologie
Aux origines de la sociologieottmane oumani
 
Résumé des théories des organisations
Résumé des théories des organisationsRésumé des théories des organisations
Résumé des théories des organisationsMohammed Reddam
 

Tendances (20)

Qu'est ce que la sociologie ?
Qu'est ce que la sociologie ? Qu'est ce que la sociologie ?
Qu'est ce que la sociologie ?
 
S2- Management Général- Cours
S2- Management Général- CoursS2- Management Général- Cours
S2- Management Général- Cours
 
GRH: généralité et notions de base
GRH: généralité et notions de baseGRH: généralité et notions de base
GRH: généralité et notions de base
 
Le recrutement
Le recrutementLe recrutement
Le recrutement
 
La Radioactivité 2008 AmpèRe Bis
La Radioactivité 2008 AmpèRe BisLa Radioactivité 2008 AmpèRe Bis
La Radioactivité 2008 AmpèRe Bis
 
Bonheur au Travail : Outils et Bonnes Pratiques
Bonheur au Travail : Outils et Bonnes PratiquesBonheur au Travail : Outils et Bonnes Pratiques
Bonheur au Travail : Outils et Bonnes Pratiques
 
Recrutement
Recrutement Recrutement
Recrutement
 
La logique des actions et obligations
La logique des actions et obligationsLa logique des actions et obligations
La logique des actions et obligations
 
Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...
Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...
Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...
 
30 jours-pour-devenir-mentaliste
30 jours-pour-devenir-mentaliste30 jours-pour-devenir-mentaliste
30 jours-pour-devenir-mentaliste
 
Les genres litteraires
Les genres litterairesLes genres litteraires
Les genres litteraires
 
La theorie de l'agence
La theorie de l'agenceLa theorie de l'agence
La theorie de l'agence
 
Théorie des organisation
Théorie des organisation Théorie des organisation
Théorie des organisation
 
5 c du crédit
5 c du crédit5 c du crédit
5 c du crédit
 
La vie associative : accompagner le changement
La vie associative : accompagner le changementLa vie associative : accompagner le changement
La vie associative : accompagner le changement
 
Oxyurose ascaridiose - trichocephalose
Oxyurose   ascaridiose - trichocephaloseOxyurose   ascaridiose - trichocephalose
Oxyurose ascaridiose - trichocephalose
 
Les theories des_organisations-2
Les theories des_organisations-2Les theories des_organisations-2
Les theories des_organisations-2
 
L'évolution des théories d'organisation
L'évolution des théories d'organisationL'évolution des théories d'organisation
L'évolution des théories d'organisation
 
Aux origines de la sociologie
Aux origines de la sociologieAux origines de la sociologie
Aux origines de la sociologie
 
Résumé des théories des organisations
Résumé des théories des organisationsRésumé des théories des organisations
Résumé des théories des organisations
 

En vedette

Paysans et seigneurs
Paysans et seigneursPaysans et seigneurs
Paysans et seigneursmlaugel
 
Evolution de la langue française
Evolution de la langue françaiseEvolution de la langue française
Evolution de la langue françaisemalikabahmad
 
Paysans et-seigneurs
Paysans et-seigneursPaysans et-seigneurs
Paysans et-seigneurstperisse
 
Le moyen âge le syteme féodale
Le moyen âge le syteme féodaleLe moyen âge le syteme féodale
Le moyen âge le syteme féodalemercheguillen
 
Histoire de la langue française
Histoire de la langue françaiseHistoire de la langue française
Histoire de la langue française3GL1314
 
Synthèse de documents: Evolution de la langue française dans le monde
Synthèse de documents: Evolution de la langue française dans le mondeSynthèse de documents: Evolution de la langue française dans le monde
Synthèse de documents: Evolution de la langue française dans le mondePauline Beauvillier
 
La féodalité en Europe
La féodalité en EuropeLa féodalité en Europe
La féodalité en Europexosea
 
L'essor des villes au Moyen Âge
L'essor des villes au Moyen ÂgeL'essor des villes au Moyen Âge
L'essor des villes au Moyen Âgexosea
 

En vedette (10)

Paysans et seigneurs
Paysans et seigneursPaysans et seigneurs
Paysans et seigneurs
 
Evolution de la langue française
Evolution de la langue françaiseEvolution de la langue française
Evolution de la langue française
 
L'évolution de la langue française
L'évolution de la langue françaiseL'évolution de la langue française
L'évolution de la langue française
 
Paysans et-seigneurs
Paysans et-seigneursPaysans et-seigneurs
Paysans et-seigneurs
 
Les bases de Scrum
Les bases de ScrumLes bases de Scrum
Les bases de Scrum
 
Le moyen âge le syteme féodale
Le moyen âge le syteme féodaleLe moyen âge le syteme féodale
Le moyen âge le syteme féodale
 
Histoire de la langue française
Histoire de la langue françaiseHistoire de la langue française
Histoire de la langue française
 
Synthèse de documents: Evolution de la langue française dans le monde
Synthèse de documents: Evolution de la langue française dans le mondeSynthèse de documents: Evolution de la langue française dans le monde
Synthèse de documents: Evolution de la langue française dans le monde
 
La féodalité en Europe
La féodalité en EuropeLa féodalité en Europe
La féodalité en Europe
 
L'essor des villes au Moyen Âge
L'essor des villes au Moyen ÂgeL'essor des villes au Moyen Âge
L'essor des villes au Moyen Âge
 

Dernier

Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 37
 
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...NaimDoumissi
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 37
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 37
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfSylvianeBachy
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursStagiaireLearningmat
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxMartin M Flynn
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationpapediallo3
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfRiDaHAziz
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfRiDaHAziz
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre françaisTxaruka
 

Dernier (18)

Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceurs
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'information
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
 

A la découverte du moyen age en guyenne

  • 1. Bienvenue en Guyenne au Moyen Age ! Chronologie animée Tu vas découvrir de nombreuses informations précieuses en voyageant à travers l’Entre Deux Mers en Gironde. Grâce à son riche patrimoine, la Gironde, appelée autrefois Guyenne, nous permet de découvrir et de comprendre de nombreux aspects du Moyen Age, notamment grâce aux exemples de la seigneurie de Rauzan et de l’abbaye de la Sauve Majeure : - La seigneurie comme structure de base de l’Occident médiéval - La place importante de l’Eglise - La féodalité comme organisation des pouvoirs - La guerre de Cent Ans et l’affirmation du pouvoir royal en France - Les croisades - La vie quotidienne Cliquez sur les cartes, les textes, les photos et les mots bleus soulignés pour naviguer dans le document. Vous reviendrez facilement au point de départ. Evitez de cliquer sur les côtés noirs. Ce bouton jaune très pratique te permettra de retourner à la page vue précédemment
  • 2. Pour repérer rapidement à quelle 3 Ceci est une diapositive partie du questionnaire cette diapositive permet de répondre et Comment les utiliser ? indiquer le numéro de diapo qui permet de répondre. Thème Thème 1 : seigneurs et 3 paysans 20 2:Féodaux, souverains et premiers Etats Thème 3: La place de 4 l’Eglise 69 Thème 4:L’expansion de l’Occident Une chronologie récapitulative Utile pour tous les pour se repérer et obtenir de 2 thèmes nouvelles informations. Des éléments qui réagissent quand on passe la souris dessus : en cliquant dessus, on aboutit à une Chronologie animée autre diapositive Des mots qui apparaissent en bleu ou violet et soulignés : en cliquant Pour revenir à dessus, on accède à une autre la diapositive diapositive précédente Ce texte est un exemple de lien vers une autre diapositive à partir d’un mot. Si vous cliquez sur ce mot, vous reviendrez au départ, par exemple.
  • 3. Passe ta souris sur la carte et clique sur les différents éléments pour les découvrir 1 En 1453, la bataille de Castillon met fin à la guerre de Cent Ans (thème 2) Comté du Périgord (sous domination du roi de France ) Trajet lors de la sortie scolaire
  • 4. Passe ta souris sur la carte et clique sur les différents éléments pour les découvrir 2 ? ? RAUZAN
  • 5. 3 Moulin de l’abbaye L’abbaye de la Sauve Majeure possède de nombreux moulins, souvent à eau. Ils sont nécessaire aux paysans pour moudre le blé afin d’obtenir de la farine, qui servira à fabriquer le pain, base de l’alimentation. Figuration schématique d’un moulin dans un manuscrit enluminé de la fin du XIIe siècle Les paysans doivent payer pour l’usage aujourd’hui détruit (Hortus Deliciarum, restitution en couleur de Mme Claude Tisserant-Maurer, 1981) de ces moulins, qui assurent un revenu http://www.corpusetampois.com/cee-moulinsdetampes.html important (sous forme de farine ou La roue à aube, entrainée par le courant, fait tourner d’argent) à l’abbaye. un axe horizontal. Un engrenage de bois fait ensuite tourner la meule en pierre qui réduit les grains en farine. Ces installations sont chères et leur construction est souvent le fait de seigneurs laïcs ou ecclésiastiques.
  • 6. 4 Paroisse de l’abbaye Une paroisse correspond au territoire qu’un prêtre, membre du clergé séculier, a en charge d’un point de vue religieux. Ce territoire correspond : - à la campagne : au village et ses alentours (le terroir) - en ville : à des quartiers Un prêtre joue un grand rôle dans sa paroisse : - Il célèbre la messe, le dimanche en particulier - Il assure le « salut de l’âme » de ses paroissiens - Il assure les sacrements (baptême, mariage, confession, extrême-onction par exemple) qui rythment la vie des chrétiens. - Il organise les nombreuses fêtes religieuses, tel que Pâques, la plus importante, car elle célèbre la mort et la résurrection du Christ. - Il perçoit la dîme, impôt d’1/10° des récoltes, que paient les paysans à l’Eglise. L’abbaye de la Sauve exerce son contrôle sur de nombreuses paroisses des environs : elle nomme le prêtre, et perçoit la dîme.
  • 7. 5 Prieurés de l’abbaye Un prieuré est une annexe, de taille variable, d’une abbaye. Il s’agit d’une communauté de moines qui vivent en dehors de l’abbaye, dirigée par un moine appelé « Prieur ». Ces prieurés sont essentiels pour l’abbaye afin de mettre en valeur et contrôler l’exploitation des terres qu’elle a reçu en don de propriétaires laïcs. http://www.communes.com/aquitaine/gironde/bellefond_33760/photos,30890.html L’abbaye de la Sauve Majeure contrôle plus de 75 prieurés, en Prieuré de Bellefont France, en Espagne et en Angleterre
  • 8. 6 Droit de traversée de la Dordogne Gaillard de Laubesc, qui avait rendu des services signalés à Guillaume-Amanieu de Le seigneur de Rauzan a besoin d’un Madaillan, seigneur de Rauzan, Pujols et homme à son service qui perçoit les Lesparre, reçut de lui, le 24 février 1398, le port droits de passage et de traversée. (donc les droits de passage et péage de la traversée de la Dordogne) à Saint-Jean-de- Il donne donc les droits, et une Blaignac (…) moyennant 13 deniers bordelais habitation au bord de la Dordogne à d'esporle* à muance** de seigneur et de vassal un certain Gaillard de Laubesc. et 5 sols 7 deniers d'oubliés*** par an (…). Le seigneur de Rauzan donna aussi à Gaillard une Ce dernier devra donner une somme habitation avec toutes ses appartenances fixe au seigneur de Rauzan en appelée l’Estage de Gaillard de Laubesc, située échange, comme un loyer annuel (1 près de l’église de Saint-Jean-de-Blaignac, au sol et 15 deniers : les droits + devoir de 3 deniers bordelais d'esporle et 2 sols l’habitation). 7 deniers d'oubliés par an. * Monnaie locale ** C’est-à-dire à chaque fois que le seigneur ou le vassal change *** A remettre chaque année
  • 9. 7 Droit de passage sur la Dordogne Un seigneur est à la tête d’une exploitation agricole, la seigneurie foncière. Mais il peut parfois exercer des pouvoirs plus importants : le ban. On dit alors que c’est une seigneurie banale. Par exemple, il peut exercer son autorité par la force et obliger les gens (voyageurs, commerçants) à payer une taxe de passage. Ces taxes rapportent beaucoup d’argent au seigneur. Dans la seigneurie de Rauzan, il faut payer pour utiliser le port (pour traverser) et pour naviguer sur la Dordogne : chaque bateau, chargée de marchandises allant à Bordeaux , doit payer !
  • 10. 8 Seigneurie de Rauzan La seigneurie est avant tout une exploitation agricole, dirigé par le seigneur qui possède toutes les terres. Celles-ci (tenures et réserve) sont cultivées par les paysans qui habitent la seigneurie, dans plusieurs villages. Des hommes sont au service du seigneur pour gérer la Les paysans paient un impôt, le cens, au seigneur pour seigneurie : l’intendant qui l’utilisation de ses terres : ils donnent une partie de leur s’assure du prélèvement des récolte et parfois des animaux d’élevage cens ou le bailli qui exerce le (poules, cochons, etc.) pouvoir de commandement de son seigneur en son absence. Les paysans versent des droits (« la taille ») au seigneur Clique ici pour : en échange de sa protection (c’est un guerrier) : en • Un exemple de seigneurie nature (une part de la récolte) et en corvées. agricole • Un exemple de relation Le centre de la seigneurie est le château. seigneuriale entre paysan et seigneur. Mais la seigneurie peut être plus qu’une exploitation agricole : elle peut aussi être un territoire plus vaste sur lequel le seigneur exerce un pouvoir de commandement Chronologie animée : le ban.
  • 11. 9 Vassaux du seigneur de Rauzan Les vassaux sont des seigneurs, des chevaliers et des nobles, comme le seigneur de Rauzan, mais qui lui ont fait hommage. La plupart des vassaux sont de simples chevaliers. Certains vivent d’abord au château, au côté de leur suzerain. Puis celui- ci leur laisse un petit fief dans sa seigneurie où ils résident dans une maison forte. Cliquez ici pour : Plus un seigneur a de vassaux, plus il dispose • Les seigneurs de Rauzan de chevaliers prêts à combattre pour lui. sont aussi des vassaux Ce système de domination est • Un exemple de vassalité appelé féodalité. dans la seigneurie de Rauzan
  • 12. 10 Moulins de la seigneurie Le seigneur fait construire des moulins, pour permettre aux paysans de moudre le blé pour obtenir de la farine. Le seigneur peut obliger les paysans à utiliser son moulin, en leur faisant payer une taxe : les banalités. Le seigneur peut étendre cet usage au four (pour cuire le pain) et au pressoir (pour faire du vin). On dira Guillaume de Saint-Pathus, Vie et miracles de saint Louis, XIVe alors que c’est un four banal, ou un siècle, FranceParis, BnF, département des Manuscrits, Français 5716 fol. 288 moulin banal, etc. Un autre exemple de pouvoir banal
  • 13. 11 La forêt, comme le reste, est la propriété du seigneur dans la seigneurie. Bois seigneurial Il dispose de droits particuliers sur celle-ci : lui seul y pratique la chasse. Les vilains doivent demander son autorisation pour y prendre du bois de chauffage et de construction. Le braconnage* y est sévèrement puni. * Capture non-autorisée d’animaux Miniature tirée du Livre de Chasse de Gaston Phébus, XIV ème siècle
  • 14. Corps de 12 Château de Rauzan Escalier logis d’honneur Le château est le symbole du Donjon pouvoir du seigneur sur sa seigneurie. Construit pour protéger la population du village et le seigneur, le château est aussi un lieu de résidence. tour Le donjon est la tour principale. Le château a évolué au fil des siècles. Pont levis Le château fut d’abord Hourds commandé par le roi meurtrières tour d’Angleterre Jean sans rempart Terre, pour protéger ses Hourds tour terres de Guyenne face à Philippe II Auguste, au Le château au XIV°-XV° siècle XIII° siècle Chronologie animée Clique sur celui-ci pour découvrir les différentes parties
  • 15. 13 Vassaux de l’abbaye Par le jeu des dons, l’abbaye se trouve parfois en possession de nombreuses terres, qu’elle peut céder en fief à de petits seigneurs ou à des tenanciers afin qu’ils gèrent eux-mêmes ces domaines. Ceux-ci deviennent alors des vassaux de l’abbaye. Cliquez ici pour : • Un exemple de dons en faveur de l’abbaye • Plus de précision sur les vassaux
  • 17. 15 Abbaye de la Sauve Majeure Une abbaye est un établissement de l’Eglise catholique où vivent des moines, à l’écart du monde extérieur. Ils font partis du clergé régulier. Découvre l’abbaye en cliquant sur les différents endroits du plan dessous. Entrée et escalier d’accès au Cellier et La fondation de l’abbaye cuisines dortoir à l’étage Le quotidien des moines Les pèlerinages Grenier à blé et écuries Résidence de l’abbé, qui dirige l’abbaye, et logements pour les visiteurs de marque (Alienor d’Aquitaine, Jean II le Bon, roi de France par exemple… )
  • 18. 16 Le seigneur de Rauzan attaque la tour de Bisqueytan La Guyenne revint à l'Angleterre après avoir Qu’ont le droit de faire les été sous la domination du roi de France pendant seigneurs quand les rois se font dix ans ; non qu'il ne fût pas indifférent à certains la guerre ? de ces seigneurs de rendre hommage à l'un ou à l'autre roi; mais, la guerre existant, il était permis aux seigneurs de faire sur le pays ennemi des chevauchées qui leur rapportaient quelque profit. Combien d’hommes combattent Guillaume-Raymond, seigneur de pour le seigneur de Rauzan ? Gensac, de Rauzan et de Pujols, tint encore, longtemps après 1303, pour, le roi de France. Il avait à sa solde 50 cavaliers et 200 hommes de pied : une nuit de l'année 1313 il Quels sont les deux objectifs du surprit la tour de Bisqueytan appartenant à seigneur de Rauzan quand il Arnaud Calhau,(…) qui en avait confié la garde à attaque la tour de Bisqueytan ? Arnaud-Guillaume de Béarn. Le seigneur de Rauzan fit la garnison prisonnière, couvrit de chaînes le capitaine et les hommes qui la composaient, s'empara de tout ce qui était dans la forteresse et y arbora le drapeau de la France. Chronologie animée
  • 19. 17 Commanderie templière de Montarouch C’est une seigneurie foncière (exploitation agricole) détenue par l’Ordre des Templiers. Les Templiers sont des laïcs, vivant comme des moines, mais portant l’épée : leur Ordre se donne pour mission d’aider les Croisés, en Terre Sainte. La croisade coûte chère : les Templiers fondent de très nombreuses commanderies, surt out en France, dont ils tirent des http://secteurpastoraltargon-langoiran- revenus. cadillac.blogs.sudouest.fr/archive/2010/01/20/architectures-des-eglises- du-secteur-pastoral-de-targon.html
  • 20. 18 http://mw2.google.com/mw-panoramio/photos/medium/61266557.jpg Abbaye de Blasimon Cette abbaye est indépendante de celle de la Sauve Majeure, mais est de taille plus réduite. Comme La Sauve, les moines et l’abbé de Blasimon contrôlaient des prieurés aux alentours, et exerçaient des droits Vestiges du cloître (plan carré, arcades) seigneuriaux sur des terres et des paysans. Moulin fortifié, propriété de l’abbaye Le portail de l’église abbatiale : on remarque les voussures sculptées http://ecoles33.ac-bordeaux.fr/lugon/classes/Ce/0708/Photos%20sortie%20Blasimon/blasimon/album/Abbaye%20Blasimon%20(2).jpg
  • 21. 19 Bastide de Blasimon Les bastides sont des villes fondées par des seigneurs, laïcs ou ecclésiastiques. Certaines, comme la bastide de Blasimon, furent créées lors des rivalités et des conflits entre les Français et les Anglais dans le Sud- Ouest, pour servir de points défensifs. Elles ont presque toujours des rues D’autres furent créées pour des perpendiculaires et une place d’armes centrale raisons d’aménagement du et carrée (clique sur la photographie ci-dessus) territoire : repeuplement ou développement du commerce Pour attirer les habitants, des libertés comme dans le cas de la bastide de importantes leurs sont données au moment de Créon. la fondation, par une charte.
  • 22. 20 Château de Qu’est ce qui montre que cet édifice est la résidence Curton d’un seigneur ? Aux limites de la seigneurie de Rauzan existent d’autres seigneuries. Le seigneur de Curton, moins puissant que celui de Rauzan, est comme ce dernier un vassal du duc de Guyenne. Ces voisins peuvent entretenir des relations amicales, mais aussi entrer en conflit et se faire la guerre.
  • 23. 21 Territoire de l’abbaye Aux limites de la seigneurie de Rauzan existent d’autres seigneuries. Quand le duc d’Aquitaine Guillaume VIII donna à Gérard de Corbie, au XI° siècle, le droit de fonder une abbaye, il lui donna un territoire, sur lequel le duc abandonnait tous ses droits. Ainsi, l’abbaye de la Sauve est devenue une seigneurie foncière (une exploitation agricole) mais aussi banale : l’abbé, qui dirige l’abbaye, dispose des droits de taxes et de justice, il protège et défend les habitants des terres de La Sauve. Il est un seigneur ecclésiastique. Aucun autre seigneur ne peut exercer son pouvoir sur ce territoire ni sur les gens qui y habitent.
  • 24. 22 Vicomté de Benauges Aux limites de la seigneurie de Rauzan existent d’autres seigneuries. La vicomté (terme désignant une seigneurie avec des droits de justice étendus, donnés à Angle ouest de la forteresse de Benauges une famille et non rattachés à un territoire) de Benauges est l’une des seigneuries les plus puissantes de Guyenne. Le château fort de Benauges fait partie des places fortes les plus importantes de Guyenne : en 1253, il fallut au roi d’Angleterre et duc de Guyenne plusieurs milliers d’hommes pour assiéger et prendre le château fort du vassal révolté contre lui : ce dernier est alors appelé un félon.
  • 25. Animer Effacer Généalogie indicative des 23 propriétaires successifs du château Philippe II Auguste remporte la bataille de Bouvines sur le roi d’Angleterre Jean-Sans-Terre en 1214. Guerre de Cent Ans.le champ de Il se bat sur 1346 , bataille de Crécy entouré de ses vassaux et bataille, : les archers anglais écrasent vassaux. de leurs les chevaliers français 1356. Le roi de France Jean II le Bon Le pouvoir royal est renforcé car : Guerre de Cent Ans est capturé à la bataille de Poitiers : - Son autorité s’est étendu avec le il doit payer une rançon Bataille d’Azincourt en l’influence domaine royal contre faramineuse. anglaise 1415 : la chevalerie françaisefrançaise à ses vassaux tout - Il s’estest encorela bataille de Victoire imposé écrasée s’appuyantgrâce àeux pour en par 1453, sur Castillon en les flèches des archers anglais.autorité. exercer son l’artillerie (canons) financés par des impôts royaux : fin de la guerre de Cent Ans, la Guyenne redevient française. Chronologie animée
  • 26. 24 Comment l’abbaye de la Sauve Majeure arrive-t-elle à la tête d’un riche patrimoine ? L’exemple de la famille de Boyrac « La famille de Boyrac parait être originaire D’après les circonstances de la mort de Saint Vincent-de-Pertignas. Vers 1130, vivait de Monet, à quel groupe de la un Bertrand de Boyrac possédant des terres à population fait partie sa famille ? Saint-Pey-de-Castets. Vers 1156, Seguin de Boyrac et sa femme Isabeau donnèrent au même prieuré la terre du moulin de Gamage, pour le salut de l’âme de leur fils Monet, qui avait été Pourquoi la famille de Boyrac fait- tué à Dax d'un coup d'épée. Il affranchit* aussi le elle des dons au prieuré de Saint droit de péage sur la Dordogne, en faveur des Pey de Castet ? (deux raisons) moines de La Sauve. Étant tombé malade, il fit venir Pierre de Didone, huitième abbé de La Sauve, et Bertrand de Lignan, prieur, et leur donna ce qu'il possédait dans divers lieux. Peu de temps après, revenu à la santé, il se fit moine et confirma les donations qu'il avait faites. » * Rendre libre : les moines ne paieront plus le péage
  • 27. 25 Quelles sont les relations entre les seigneurs ? « Le 4 août 1316, Gaillard de Naujan fit Par quelle cérémonie le noble Gaillard hommage au seigneur de Rauzan. Il avoua de Naujan fait-il soumission au seigneur tenir de lui tout ce qu'il possédait dans les de Rauzan le 4 août 1316 ? seigneuries de Rauzan et de Pujols, (…). Il se déclara son chevalier et son homme et promit de faire hommage et serment de fidélité à chaque changement de seigneur et Comment le chevalier Gaillard manifeste- de vassal, au devoir d'une lance d'esporle*. t-il symboliquement sa soumission ? Gaillard possédait une maison dans la paroisse de Saint-Vincent-de-Pertignas; Guillaume-Raymond l'autorisa par le même acte à la reconstruire et à la rendre aussi forte Qu’est ce que le seigneur de Rauzan lui qu'il lui plairait, à la condition de la lui livrer donne en échange ? ou à ses successeurs, seigneurs de Rauzan, lorsqu'ils l'exigeraient, en paix ou en guerre. » Où se trouve Saint Vincent de Pertignas ? * Une lance est donnée en cadeau au seigneur à chaque changement.
  • 28. 26 La cérémonie de l’hommage C’est la cérémonie par laquelle un seigneur ou un simple chevalier se met sous la protection d’un autre plus puissant que lui et devient son vassal. C’est un acte symbolique : le seigneur recouvre de ses mains les mains de son vassal (il domine). Il remet à son vassal un objet symbolisant le fief qu’il lui donne : une gerbe de blé ou une motte de terre, car le fief est souvent un morceau de la seigneurie du suzerain, ou une part de ses droits (tels Le mot fief est à l’origine du que les taxes) qui lui permettront d’avoir terme féodalité, qui désigne un revenu pour subvenir aux besoins de l’organisation des pouvoirs au sa condition de noble : acheter et Moyen Age, entre le X° et le entretenir ses armes et son XV° siècle. cheval, essentiellement.
  • 29. 27 Être chevalier En règle générale, il faut être fils de noble pour pouvoir devenir chevalier. L’écuyer, futur chevalier, est envoyé en formation chez un autre seigneur. Il y apprendra à se battre, à chevaucher, et les belles manières, comme chanter. Il sera enfin adoubé : on lui remettra l’épée et les éperons qui symbolisent son appartenance à Enluminure du XIIIe siècle, tirée de la la chevalerie. Cette cérémonie religieuse fait de Chanson de Roland. lui un défenseur du christianisme : il doit être bon, généreux et pieux. Cliquez ici pour : • Voir un exemple de Le chevalier est avant tout un guerrier. Son comportement chevaleresque équipement vaut cher : s’il n’a pas assez de pendant la guerre de Cent Ans ressources, il peut faire hommage et se mettre et l’armement d’un chevalier. au service d’un autre seigneur et chevalier qu’il • Les chevaliers à Rauzan lui donnera peut être un fief. • Jauffré Rudel, seigneur poète
  • 30. 28 Prieuré de Saint-Pet-de-Castet Une seigneurie foncière dépendant de l’Eglise Clique sur les mots que tu ne comprends pas La tenure est ce qu’un homme( le tenancier) tient d’un seigneur contre le paiement d’un impôt appelé cens, payé en nature ou en argent. Qu’est ce qui prouve que le prieuré de Saint Pey est aussi une seigneurie foncière (agricole) ?
  • 31. 29 Le donjon de Hauteur ? Le logis est étroit à cause de Les murs sont très épais car ils l’épaisseur des murs, froid et doivent résister aux machines Rauzan sombre car il y a peu de guerre telles que le d’ouvertures, et les fenêtres trébuchet. Ainsi, il reste peu n’existent pas. Salle des gardes de place à l’intérieur. La cheminée chauffe mal, on met de la paille sur le sol et des tapisseries aux murs pour réchauffer. ? 31 mètres Logis seigneurial Toute la famille dort dans le même lit. Les meubles sont essentiellement des coffres. Niveau d’accès (par une échelle) Hauteur du Collège Réserves d’eau et de nourriture en cas ? d’attaque et de siège Chronologie animée
  • 32. Chronologie animée 30 L’évolution du château de Rauzan Donjon au Extension au Extension au XIIIème siècle XIV ème siècle XV ème siècle
  • 33. 31 L’église abbatiale Clique sur le plan de l’église pour découvrir ses différentes parties CHŒUR (et reliques de Saint Gérard de Corbie) L’église abbatiale aujourd’hui L’église abbatiale fait partie intégrante de l’abbaye : les moines s’y rendent plusieurs fois par jour pour des moments de prières, même la nuit. Ils se tiennent à proximité du chœur. Les laïcs, eux, se trouvent dans la nef. L’église fut bâti dans le style roman puis gothique, comme en témoignent les voûtes et les remarquables chapiteaux.
  • 34. 32 Salle capitulaire Les moines se rassemblent chaque matin dans cette salle pour prendre les décisions importantes de la journée, collectivement. Ils émettent leur avis et votent, sous l’autorité de l’abbé. On distingue un banc de pierre faisant tout le tour de la salle, sur lequel les Cette salle est aujourd’hui en ruine. Clique sur la photographie moines s’asseyaient pour pour faire apparaître les lignes. débattre. Au dessus du dortoir, à l’étage, se trouvait le dortoir. Voir la salle capitulaire en panoramique 360°
  • 35. 33 Le cloître Ce jardin fermé, au centre de l’abbaye, est un lieu calme. Autour, un passage couvert et ouvert par des colonnades sur le jardin permet aux moines de se promener en silence pour méditer ou prier. Les moines vivent relativement isolés du monde extérieur . Cloître de l’abbaye de Cadoin, en Dordogne Le cloître de la Sauve Majeure est aujourd’hui entièrement ruiné.
  • 36. 34 Le réfectoire réfectoire Les moines mènent une vie collective : ils prennent leur repas ensemble, dans le grand réfectoire. cloître Ils mangent en silence, en écoutant un moine lire la Bible Salle ou chanter des psaumes. capitulaire
  • 37. Le scriptorium 35 Un exemple de charte issue du scriptorium de l’abbaye :
  • 38. 36 Vocabulaire Clergé régulier : ensemble des clercs obéissant à une « règle » monastique. Ils vivent souvent à l’écart de la population. Laïcs : ensemble des individus, chrétiens au Moyen Age, ne travaillant Cathédrale : église où se trouve le siège pour l’Eglise. de l’évêque (la cathèdre). Il n’y a qu’une seule cathédrale par diocèse. Eglise : (formé sur le mot grec « ecclesia » = assemblée) l’ensemble église : bâtiment religieux considéré des chrétiens et l’organisation comme un espace sacré, destiné au culte institutionnelle de leur communauté. de Dieu. Évêque : responsable d’une communauté Ecclésiastique : se dit d’une chose ou chrétienne qui exerce son autorité d’une personne appartenant à l’Eglise. religieuse sur un diocèse. Clerc : homme vouant sa vie à l’Eglise Diocèse : territoire sous l’autorité de et à la religion. l’évêque. Au centre se trouve l’évêché (ou siège épiscopal, constitué de la Clergé : l’ensemble des clercs cathédrale. Clergé séculier : ensemble des clercs Reliques : objet ou morceau du corps vivant au sein de la population d’un saint faisant l’objet d’un culte et parfois d’un pèlerinage dans une église.
  • 39. 36 Vocabulaire Messe : Office religieux ayant n’importe quel jour de la semaine, mais la plus importante est celle du dimanche. Le Sacrements : au nombre de 7, ces rites clerc chargé du culte rend grâce à Dieu marquent les étapes importantes de la par un ensemble de rituels. vie d’un chrétien catholique et le Salut de l’âme : les chrétiens catholiques rapproche de Dieu, selon l’Eglise. Ils pensent être jugés après leur mort sur sont administrés par des clercs, le plus leurs actes au moment du Jugement souvent des prêtres. Dernier, la fin du monde. Ils veulent Baptême : sacrement administré aux assurer le salut de leur âme pour accéder nouveau-nés pour les faire entrer dans au Paradis. la communauté des chrétiens : Saint : une personne canonisée, car elle l’Eglise, pour le salut de son âme. est reconnue par l’Eglise comme ayant eu Extrême-onction : sacrement une vie exemplaire. administré quand la mort est Hérétique : personne dont les croyances proche, afin de confesser ses derniers (comme les cathares) ne sont pas pêchés et assurer ainsi le salut de son conformes à celles enseignées par âme l’Eglise. Confession : sacrement consistant à Inquisition : ensemble des tribunaux avouer ses fautes au prêtre afin que établis par l’Eglise pour condamner les celui-ci donne le pardon de Dieu, pour hérétiques. le salut de l’âme du chrétien.
  • 40. 37 Gérard de Corbie monastique. Le Duc duc abandonne à l’abbaye tous ses droits seigneuriaux sur et la fondation de l’abbaye cette terre. Elle ne dépend donc d’aucun seigneur Né dans les années 1020, Gérard est d’abord laïc, et elle devient moine à Corbie, dans le nord du royaume de une France. seigneurie ecclésiastique, foncière et banale. Pour guérir un mal qui le tourmente, il part à Rome et y rencontre le Pape, qui le fait abbé L’abbaye est fondée en 1079 dans la de Laon. A la suite de difficultés, il quitte la grande forêt, défrichée par les moines direction de cette abbaye. (Selva Major = La Sauve Majeure) et connaît un développement très rapide Il accomplie de nombreux pèlerinages : (Entre-Deux-Mers, nord de la Jérusalem (en Terre Sainte), Rome. Il va aussi France, Espagne, Angleterre). prier Saint Denis à Paris, et Saint Martin à Tours. Gérard de Corbie meurt en 1095. Ses reliques sont conservées dans l’église Au cours de ses pérégrinations en compagnie abbatiale et donnent lieu à un pèlerinage. d’autres moines, il rencontre Guillaume VIII, duc d’Aquitaine, à Poitiers. Celui-ci Il est canonisé en 1197 par le pape octroie à Gérard de Corbie une terre dans Célestin III et devient ainsi Saint Gérard. l’Entre-Deux-Mers pour y installer une … donne … … … voyages … faire d’un homme un saint …
  • 41. 38 Hôpital de l’abbaye L’abbaye de la Sauve Majeure fait construire de petits hôpitaux destinés à accueillir et soigner les pauvres, mais aussi les pèlerins en route pour Saint Jacques de Compostelle. Exemple de l’hôpital de Cayac à Ceux-ci sont affaiblis par leur voyage à Gradignan, près de Bordeaux. pied et arrivent souvent malades. L’un des plus importants sur le chemin de Saint Jacques. Des moines s’occupent de l’hôpital, également appelé hospice. Les hôtels n’existent pas au Moyen Age.
  • 42. 39 Les voyages de Gérard de Corbie  Saint Jacques de  Tours Compostelle   Voyages de Saint  Gérard de Corbie  Lieux de pèlerinage
  • 43. 40 Pèlerins et pèlerinage Les chrétiens de toutes origines sociales manifestent leur foi par des pèlerinages : des voyages vers un lieu saint, accueillant souvent les reliques d’un saint, comme celles de Saint Gérard de Corbie à la Sauve Majeure. Ils accomplissent ces voyages pour se laver de leurs péchés et obtenir le pardon de Dieu. Pèlerins (coquille Saint Jacques), tympan de Saint Lazare d’Autun Les pèlerinages les plus prestigieux pour les chrétiens catholiques aboutissent à Saint Jacques de Compostelle, Rome, et même Jérusalem. Ce sont des voyages, longs, difficiles, et souvent
  • 44. 41 Le quotidien des moines Les moines obéissent à une règle de vie stricte établie par Benoit de Nursie au VIème siècle. Les moines de l’abbaye de la Sauve appartiennent à l’ordre des Bénédictins (ceux qui obéissent à la règle La journée d’un moine bénédictin de la Sauve de Saint Benoît). Majeure au XIIème siècle Au Moyen Age, le monachisme se développe, et de nouveaux ordres apparaissent : - les Cisterciens, qui veulent une vie plus stricte - les Dominicains (ordre mendiant) qui servent l’Inquisition - les Franciscains (ordre mendiant) qui veulent revenir à la pauvreté originelle du Christ.
  • 45. L’importance du monachisme en Europe 42 Il existe de nombreux monastères dépendant d’abbayes plus prestigieuses encore que celle de la Sauve : Cluny (Bénédictins ) et Cîteaux (Cisterciens). L’ordre de Cluny au XIIème siècle L’ordre de Cîteaux au XIIème siècle Monastères de France rattachés à Ordre de Cîteaux : fondé en 1098 par Robert de l’abbaye de Cluny : Molesmes, l’ordre des Cisterciens se développe avec avant l’an mil l’arrivée de Saint Bernard. En 1115, celui-ci fonde et entre 1000 et 1050 devient l’abbé de l’abbaye de Clairvaux, une des entre 1050 et 1100 « filles » de Cîteaux.
  • 46. 43 Vocabulaire Noble : un individu qui a le sentiment Tenure : terre cultivée par un d’appartenir à un groupe d’hommes vilain, contre le paiement d’un loyer supérieurs aux autres et qui partagent (cens, champart, corvées) avec eux des valeurs communes. Réserve : terre exploitée par les Vilain : paysan libre, au sein d’une vilains et les serfs au seul bénéfice du seigneurie seigneur. Serf : paysan non libre. Le seigneur Corvées : jours de travail dus par les dispose de droits étendus sur sa vilains au seigneur en échange de personne l’exploitation d’une tenure. De 4 à 15 jours /an. Seigneurie foncière : le seigneur est maître de la terre (il est le chef de Suzerain : seigneur plus puissant l’exploitation agricole dont il est le auquel un vassal a prêté hommage. chef). Bourgeois : habitant d’une ville (d’un Seigneurie banale : le seigneur est le bourg), disposant d’un certain revenu maître des hommes (il exerce ses pouvoirs de commandement et de justice).
  • 47. 44 La guerre de Cent Ans La guerre de Cent Ans est une longue période de 116 ans d’affrontements irréguliers entre les rois de France et d’Angleterre. Chronologie animée En 1328, le roi de France meurt sans héritier direct : le roi d’Angleterre réclame la couronne de France car il est lié aux Bataille de Crécy (1346) illustration tirée capétiens par sa mère. des Chroniques de Jean Froissart. La guerre de Cent Ans est une période difficile pour le Cliquez ici pour : royaume de France : des chevauchés des armées royales • Retourner à la sillonnent la France et pillent les territoires, la peste noire se diapositive d’origine propage en 1347, les seigneurs s’affrontent entre eux selon leurs allégeances à tel ou tel roi, des compagnies de • Voir un résumé animé mercenaires terrorisent la population, les Français subissent de la guerre de Cent de lourdes défaites (Crécy 1346, Azincourt 1415). Ans Le pouvoir royal français est enfin redressé par l’intervention • Voir un épisode de la de Jeanne d’Arc en 1429-1430, pour vaincre enfin à Castillon guerre de Cent Ans en en 1453. La guerre ne se termine officiellement qu’en 1475 ! Guyenne
  • 48. Reconstitution 3D du palais de 45 Duché de l’Ombrière, aujourd’hui disparue, place du Palais, Bordeaux Guyenne Le duché de Guyenne est ce qui reste de l’ancien et immense duché d’Aquitaine qui s’étendait jusqu’en Auvergne. Le duc est un grand seigneur puissant, qui a de nombreux vassaux (comtes, vicomtes, seigneurs, tels que Nantes celui de Rauzan ou de Langoiran par Clermont exemple). Ferrand Limoges Bourg Par son mariage avec Henri II Bordeaux Rauzan Plantagenêt, Aliénor d’Aquitaine fait tomber la Guyenne entre les mains des rois d’Angleterre du XII° siècle jusqu’à la Toulouse fin de la guerre de Cent Ans en 1453. Le duc réside à Bordeaux, au palais de l’Ombrière.
  • 49. Mussidan 46 Rauzan Langoiran Duras Les Chroniques de Froissart nous disent comment, lors du siège de Bergerac [1377] par Du Guesclin « le seigneur de Duras, Galhard, a été fait prisonnier par le maréchal de Sancerre (à Eymet), avec lui, les seigneurs, Guillaume Raymond de Madaillan sire de Rauzan, Bérard d’Albret de Langoiran et Raymond de Montault de Mussidan (…)
  • 50. 47 Capturés, ces seigneurs doivent jurer fidélité au roi de France. Mais les seigneurs de Duras, Mussidan et Rauzan s’enfuient et retournent en Guyenne, auprès du duc de Guyenne et roi d’Angleterre. Seul le seigneur de Langoiran reste fidèle au roi de France.
  • 51. Mussidan 48 Rauzan Langoiran Duras « Encore se tenait [en Guyenne] le sire de Langoiran, français, qui était un chevalier redoutable. Il combattait sans relâche ses voisins seigneurs acquis à l’Angleterre, tels que le seigneur de Mussidan, le seigneur de Rauzan et de Duras. Ceux-ci en étaient très courroucés et espéraient pouvoir le tuer, ou plutôt le faire tuer car il était un ennemi trop fort. Le sire de Langoiran, qui était un chevalier de grande volonté, chevauchait en compagnie d’une quarantaine de lances (Un chevalier plus 6 hommes = environ 280 hommes) et vint assez près d’une garnison anglaise appelée Cadillac, qui appartenait au Captal de Buch. Lire la suite …
  • 52. « Ils s’installèrent en embuscade dans un bois et le sire de Langoiran leur dit : « Demeurez ici, je veux aller seul devant ce fort pour savoir si quiconque osera nous affronter ». 49 Ses gens demeurèrent là, tandis qu’il chevaucha sur son destrier jusqu’aux barrières de Cadillac. Il cria aux gardes : « Où est Bernard Courant, votre capitaine ? Dites-lui que le sire de Langoiran lui demande une joute ! C’est un homme trop vaillant et trop bon pour refuser et ternir l’honneur de sa dame ! S’il refuse, cela sera une grande honte pour lui ! Je dirai partout où j’irai qu’il a refusé par couardise ! » [Les gardes rapportent les paroles de Langoiran] Quand Bernard eut entendu ceci, il frémit soudain et dit : « Mes armes ! Sellez mon coursier ». Cela fut fait promptement : il monta à cheval, pris son bouclier et son épée et fit ouvrir la porte et la barrière et se mit dans les champs. Quand le sire de Langoiran le vit venir, il en fut tout réjoui et baissa sa lance et lança son cheval contre lui. Ils éperonnèrent leurs chevaux, tous deux bons cavaliers. Ils frappèrent si durement leurs écus de leurs épées qu’ils volèrent en éclat. Bernard réussit à frapper à l‘épaule le sire de Langoiran qui tomba de sa selle à terre. (…) Avant que le sire de Langoiran ne se relève, Bernard qui était un cavalier fort et adroit, lui pris son heaume des deux mains et le lui arracha : il le dominait de son cheval. Les gens de Langoiran, qui étaient en embuscade, virent tout et vinrent à la rescousse de leur seigneur. Bernard, voyant cela, tira sa dague et dit au sire de Langoiran : « Rendez vous, sire de Langoiran, ou vous êtes mort ! ». Celui-ci espérant être secouru, resta silencieux. Bernard, empli de colère, compris qu’il risquait de perdre le plus pour le moins, lui planta sa dague dans la tête, et éperonna son destrier pour se mettre à l’abri des barrières et défendre la place. Les gens du seigneur de Langoiran le trouvèrent blessé à mort. Il mourut le lendemain en son château. Tel fut le sort du seigneur de Langoiran en Gascogne ». D’après Jean Froissart, Chroniques, 1369-1400
  • 53. 50 Les croisades Chronologie animée En 1095, le pape Urbain II lance un appel à la croisade, une expédition militaire et religieuse visant à reprendre Jérusalem aux musulmans. La population répond à son appel, et les chevaliers d’Occident, commandés par de grands seigneurs, parviennent à prendre Jérusalem en 1099. Sept autres croisades partiront, mais les croisés doivent quitter la Terre Sainte à cause des assauts du musulman Saladin. Terre Sainte
  • 54. Les croisés 51 Les croisés sont ceux qui portent la croix, cousue sur leurs vêtements. Elle montre qu’ils partent en croisade, c’est- à-dire faire la guerre aux ennemis de la Chrétienté. Les croisades sont surtout dirigées vers la Terre Sainte et Jérusalem, mais il s’agit aussi de la guerre en Espagne pendant la Reconquista. Les chevaliers composent l’essentiel des forces croisées, après les désastres de croisades populaires qui aboutirent à des massacres de gens sans défense. Cliquer ici pour : Miniature du psautier de Winchester, XIII° siècle • Les croisés en Entre-Deux-Mers • Qu’est ce que la croisade ? • Les ordres monastiques combattants
  • 55. croisades Bourg/Gironde Les Croisés en 52 Guyenne Le passage du pape Urbain II en Guyenne incite de nombreux nobles et seigneurs à répondre à son appel. Chronologie animée Cliquer ici pour : - l’appel d’Urbain II à la croisade - Les croisés - La chronologie comparative Nom d’un lieu
  • 56. 53 La bastide de Créon Cette bastide fut fondée en 1315 par Amaury de Craon, sénéchal du roi d’Angleterre en Guyenne, à la demande des bourgeois de La Sauve. Ceux-ci demandaient à l’abbé de la Sauve Majeure l’autorisation à la création d’une foire régulière. L’abbé, craignant que ces bourgeois prennent de plus en plus d’importance dans les affaires de la Sauve, refusa obstinément, jusqu’à provoquer une grave révolte des habitants … qui attaquèrent et pillèrent même l’abbaye. L’abbé étant le seul maître sur le territoire de l’abbaye, les bourgeois se résignèrent à demander la création d’un nouveau bourg, où se tiendrait la foire tant espérée, afin de rendre toujours plus prospère le commerce.
  • 58. 55 Le Royaume de France et Royaume d’Angleterre Saint Empire l’accroissement du domaine Romain La Manche royale sous Philippe Auguste Germanique Comtés d’Artois (1180-1223) et Vermandois Duché de Limites du Royaume Normandie Comté de de France en 1180 Duché de Bretagne Champagne Comté du Domaine royale de Hugues Maine Capet Comté d’Anjou Domaine royale à Duché de Bourgogne Comté du Poitou l’avènement de Philippe Auguste Océan Duché de Acquisition par mariage Atlantique Guyenne Comté d’Auvergne Confiscation des terres d’un Duché de félon (le roi d’Angleterre) Comté de Gascogne Toulouse Acquisition par les armes Comté de Mer méditerranée Frontières actuelles de la Barcelone France Chronologie animée
  • 59. 56 Le Royaume de France et Royaume d’Angleterre l’accroissement du domaine La Manche royale sous Philippe Auguste Bouvines (1180-1223) (1214) Château-Gaillard Limites du Royaume (1204) de France en 1180 Domaine royale de Hugues Clique sur le château pour en voir Capet une reconstitution 3D en vidéo Domaine royale à la fin du règne de Philippe Auguste Océan Saint Empire Romain Atlantique Germanique Batailles Frontières actuelles de la France Mer méditerranée Chronologie animée
  • 60. 58 Hélie Rudel, seigneur de Bergerac et de Gensactam presentibus quam futuris presentes litteras inspecturis vel audituris, Hélieet Universis [et de Rauzan], salut tous ceux tant présents que futurs qui verront entendrons lecture des présentes lettres.salutem. Noverit universitas vestra quod cum Rudel, dominus Bergerac atque Gensac, baillivi et Que tous sachent que mes baillis et serviteurs ont requis des villageois du monastère servientes mei ab hominibus monasterii Sauve Majeure qui sunt in honore sive in baillie de de la Grande Sauve, dans les baillages de Rauzan et de Pujols, du blé, et que quand ceux-ci Rauzan et de Pujols bladum requirerent et quando eis dare nolebant, violenter auderent refusèrent de l’aller chercher, il leur fut fait violence pour l’obtenir par la force. postquam communauté sache que, puisque mes hommes ont agi ainsi en usant de Que votre violence,pro vero didici recognovi que cela était vrai, j’ai baillis meique lesdits serviteurs et istud et après avoir appris quod dicti servientes et reconnu dictum bladum injuste capiebantbaillis hoc me culpabilem reddidi et a predictis monachis veniam et indulgentiam de ces lesdits et de prenaient injustement ce blé. J’ai endossé et assumé la responsabilité violences etet quicquid ego vel baillis aut servientesdes moines. postulavi j’ai demandé le pardon et l’indulgence mei, per injuriam vel violentiam eisdem intulerant, pro me et donc quittavi penitus et dimisi etdemandé quam super hiis ego velet, non Reconnaissant meis que j'avais failli, j'en ai de injuria pardon aux religieux baillis seulement, j'ai mei feceramus ce que l'on avait pris par ad ipsorum voluntatem et me ac à aut servientes fait restituer congruam satisfaccionem feci mégarde ou d'autorité. Dès présent, à cet égard, j’ai fait satisfaisante réparation testimonium, presentem cartam sigilli mei meos ipsorum orationibus recomendavi. Incuius rei selon l’exigence des moines de l’abbaye. Je nous ai recommandé, moi et les miens, à leurs prières. 1239, mense marcio patrociniam communivi. Datum apud Gensac anno Domini Pour preuve de tout cela, nous avons fait rédiger cette charte et je l’ai certifié de mon sceau. Fait à Gensac, en l’an de grâce du Seigneur 1239, mois de mars. T’as rien compris ? Clique ici !
  • 61. Hélie Rudel, seigneur de Bergerac et de Gensac [et de Clique sur le texte … 59 Rauzan], salut tous ceux tant présents que futurs qui verront et entendrons lecture des présentes lettres. Les hommes au service Lesseigneur. Le bailli hommes du du baillage est le Que tous sachent que mes baillis et serviteurs ont requis Le seigneur ont exigé … exerce l’autorité en le des villageois du monastère de la Grande Sauve, dans les territoire sur lequel baillages de Rauzan et de Pujols, du blé, et que quand ceux-ci l’absenceexerce son seigneur du seigneur refusèrent de l’aller chercher, il leur fut fait violence pour On a fait du malle blé D’aller chercher aux pouvoir de l’obtenir par la force. villageois commandement (le Que votre communauté sache que, puisque mes hommes Groupe de moines ban) ont agi ainsi en usant de violence, et après avoir appris que cela Ceux dont le texte a était vrai, j’ai reconnu que lesdits serviteurs et lesdits baillis déjàsur son dos, c’est-à- Pris traité prenaient injustement ce blé. J’ai endossé et assumé la dire être le responsable responsabilité de ces violences et j’ai demandé le pardon et l’indulgence des moines. Ne pas être sévère Que j’ai commis une Reconnaissant donc que j'avais failli, j'en ai demandé erreur rendre J’ai fait pardon aux religieux et, non seulement, j'ai fait restituer ce que l'on avait pris par mégarde ou d'autorité. Dès à présent, à cet Parexerçant son pouvoir En erreur égard, j’ai fait satisfaisante réparation selon l’exigence des Fait ce qu’il fallait pour moines de l’abbaye. réparer sa faute Demandé de prier pour Je nous ai recommandé, moi et les miens, à leurs prières. le seigneur et sa famille Pour preuve de tout cela, nous avons fait rédiger cette Authentifié d’une charte et je l’ai certifié de mon sceau. signature Fait à Gensac, en l’an de grâce du Seigneur 1239, mois de mars.
  • 62. L’A F F I R M AT I O N D U P O U V O I R R OYA L E N F R A N C E 60 Faiblesse du pouvoir royal : le Agrandissement du domaine Faiblesse du pouvoir royal : le Renforcement du roi dépend de ses vassaux royal, le roi vainc grâce à ses royaume est en guerre Pouvoir royal : vassaux impôts royaux et Jean II le Bon, roi de armée permanente Rejouer la chronologie L’Aquitaine devient Le roi de France Philippe II Auguste réduit les France, est battu en 1356 Bataille de Castillon par le Prince Noir, héritier 1453, la Guyenne en Du Guesclinfrançaiseau roi Défaite permet possessions en France anglaise quand Aliénor Mort du roi d’Angleterre et duc de Charles d’Azincourt redevient Défaitede France Charles V de de française Chevauchée se marie avec Henri II de Jean Sans Terre, le roi IV, début de la de Guyenne française, fin de la d’Angleterre. de prendre l’avantage surd’Arc Crécy Jeanne lesde Cent Ans Plantagenêt guerre de Cent Ans guerre Anglais 1100 1200 1300 1400 1500 XI° siècle Retourner à la carte de XII° siècle XIII° siècle XIV° siècle XV° siècle l’Entre-Deux-Mers Un chevalier nommé Première mention d’un Jean Sans Terre fait Construction Du Guesclin prend Construction de la Pierre de Rauzan part chevalier Bernard de construire le château de du logisd’assaut le château de tour d’honneur et en croisade, en fief Rauzan dont le Terre Rauzan pour défendre la seigneurial Rauzan extension du logis Sainte de la seigneurie dépend Guyenne Guillaume-Aramon de seigneurial. de Gensac. Construction Le seigneur de Madaillan, seigneur de Rauzan et Des fenêtres à du donjonpartisan du roi d’Angleterre, participe Rauzan change de meneaux sont à la capture du roi de France Jeanet passe du camp II le percées. Bon, à la bataille de Poitierscôté1356. pour en français garder ses terres. RAUZAN
  • 63. Chevauchée du Prince Noir (1356) Fief du roi d’Angleterre au début de la guerre de Cent Ans (1338) Domination Chevauchée 61 Chevauchée d’Édouard III (1359-1360) d’Henri V ( 1415) Le royaume de France après la guerre de Cent Ans Chevauchée d’Édouard III, roi Chevauchée du Traité de Brétigny (1360), qui donne… anglaise d’Angleterre (1346) Domination Sacre avec Jeanne Possessions anglaises … l’Aquitaine aux anglais (1360-1380) française d’Arc (1429) Gain de Calais par Crécy, victoire anglaise les Anglais Reconquête française par B. Du A l’issu de laDomination de Cent guerre bourguignonne Batailles Guesclin (sous Charles V) Ans, comment a évolué le pouvoir Revoir le résumé animé Calais Calais des rois de France ? Calais Azincourt (1415) Crécy Bretagne de la guerre de Cent Ans Paris Bretagne Brétigny Paris Bourgogne Bretagne d’Orléans (1429) Paris Levée du siège REIMS Anjou Anjou Orléans Bourgogne Anjou Bourgogne Chinon Aquitaine Auvergne Bordeaux Bordeaux Castillon Retourner au texte Dauphiné Dauphiné Dauphiné Bordeaux (1453) Guyenne 1300 1350 1400 1450 Fin de la guerre de Cent ans Défaite Bataille d’d’ 1380 française Bataille de Azincourt Azincourt Mort de Charles IV : Castillon Bataille Traité de Brétigny (1415) (1415) problème de succession et (1453) de Crécy (1360) début de la guerre de Cent Aquitaine anglaise Jeanne ans (1346) d’Arc Charles IV le Bel Philippe IV de Valois Jean II le Bon Charles V le sage Charles VI le Fou Charles VII
  • 64. 62 Le système féodal en Guyenne du XII° au XV° siècles Seigneur de FRONSAC Duc de GuyenneSeigneur de Curton (roi d’Angleterre) Seigneur de RAUZAN Seigneur de LANGOIRAN Seigneur de Seigneur de DURAS BENAUGES
  • 65. Mais ces seigneurs sont également des suzerains : 62 Chevalier de Puynormand Chevalier de Montseguin Chevalier deChevalier de Roquenègre Gensac Gaillard de Chevalier d’ Naujan Escoussens Duc de Guyenne (roi d’Angleterre) Seigneur de Seigneur de Seigneur de Seigneur de Seigneur de Seigneur de MONTFERRAND BENAUGES FRONSAC RAUZAN DURAS LANGOIRAN
  • 66. Mais ces seigneurs sont également des suzerains : 62 Duc de Guyenne (roi d’Angleterre) Seigneur de Seigneur de BENAUGES RAUZAN Chevalier de Chevalier de Chevalier d’ Chevalier de Gaillard de Chevalier de Puynormand Montseguin Escoussens Roquenègre Naujan Gensac
  • 67. Une charte de la Sauve Majeure (1420) 63 1. Que donne l’abbé de la Sauve Majeure ? Qu’il soit connu que (…) Guillaume, abbé, par la grâce de 63 Dieu, du monastère de La Sauve-Majeure en Entre-Deux-Mers (…) a donné, baillé et livré en fief* féodalement, selon les fors et les Donné contre un bail, c’est-à- L’abbé Guillaume donne une coutumes du Bordelais, à Estève Lebreton, savetier, demeurant à Artisan fabriquant des 2. Que lui doit Estève Lebreton ? dire un loyer Rions, ici présent (…) toute cette pièce de vigne, avec la terre et le lieu parcelle de vignes à Estève chaussures. où elle est, et avec toutes ses appartenances, dans la paroisse de Lebreton Rions (…). Il l’investit féodalement du tout le titre de fief nouveau, à savoir Terme désignant le sous sont Ici, mot est Lebreton veut à Les deniers et les loyer, 3. Quel Estèveemployé dans la charte pour contre deux deniers de la monnaie courante en Bordelais d’esporle** payer unité monétaire,pour ce une une fois par an, comme désigner ce bien ? Que signifie-t-il dans un Estève Lebreton doit payer arrondir ses revenus en et deux sous six deniers de ladite monnaie de cens annuels, ces l’usage de une parcelle cultivant la tenure. cas présentpour l’utilisation de loyer ? l’euro aujourd’hui. derniers à rendre et à porter chaque année, le jour de la fête de la cette parcelle Toussaint, au commandement du seigneur abbé et de ses agricole. successeurs, au prieuré d’Ortholée (…). Ce fief, ou une de ses parties, Estève Lebreton, ses héritiers et 4. Comment est désigné l’abbépas le Estève Lebreton n’a Guillaume de ayants-droit ne doivent ni peuvent le donner contre des cens (…) plus la Sauve Majeure ? droit de donner ou de louer élevés (…), ni le donner à une église, à un temple, à un hôpital (…), ni faire aucune autre chose par quoi le seigneur abbé ou ses successeurs cette terre à quelqu’un perdent leurs droits ou leurs seigneuries, ou puissent être lésés en d’autre. tout ou en partie, en aucun temps, ni en aucune manière. 5. Par conséquent, comment pourrait-on Le seigneur abbé sera pour lui un bon seigneur de fief et (…), il Une charte est un document qualifier les relations entre l’abbé et Estève Sinon il porterait au seigneur lui portera bonne et ferme garantie de la propriété. Lebreton ? qui sertavec le même officiel C’est-à-dire « de contrat : Et de cela sont faites deux chartes d’une même teneur, l’une et propriétaire de cette terre : Le tenancier est celui qui a des témoins signent pour texte » de la Sauve pour le seigneur abbé et l’autre pour son tenancier. l’abbayede la tenure. Il s’agit l’usage 6. Pourquoi faire deux chartes aucelui-ci. ? garantir la validité de lieu d’une Majeure. Le breton. ici d’Estève Fait le 19 janvier 1420. * Ici, le mot fief désigne une tenure ** c’est-à-dire à chaque changement de seigneur ou de tenancier.
  • 68. … aux événements climatiques imprévus (trop de pluie, pas 65 Les paysans … facilement atteints de manière négative par … assez d’eau, la grêle, etc.) C’est le groupe le plus important au Moyen Age : l’immense majorité de la population au Moyen Age est paysanne, dans le cadre des seigneuries. Ils mènent une vie difficile, rythmée par les travaux agricoles et les nombreuses fêtes religieuses (repos) de la paroisse Leur habitat est simple, et la plupart des paysans, appelés vilains, sont très pauvres, et très vulnérables aux aléas climatiques qui peuvent anéantir les récoltes.
  • 69. 66 Jauffré Rudel le seigneur troubadour de Blaye Ce seigneur, dont on peut toujours voir les ruines de son château dans la citadelle de Blaye, fut l’un des plus grands troubadours (poètes et chanteurs ) occitans du XII° siècle. Il participa à la deuxième croisade en 1148 en compagnie d’Aliénor d’Aquitaine et du roi de France Louis VII. Il est le grand père d’Hélie Rudel, seigneur de Rauzan. Extrait d’un poème de Jauffré Rudel : « Lanqand li jorn »
  • 70. 67 Architecture romane Le poids de la voûte en pierre en réparti en berceau sur les murs. Ceux-ci portent tout le poids, il est donc difficile de percer des Voûte en berceau ouvertures qui fragiliserait la structure. Cette méthode est utilisée par les bâtisseurs du XI° au XII° siècle. Clique ici pour des exemples d’architecture romane : - l’église de Saint Nectaire - L’abbatiale de la Sauve Majeure
  • 71. Architecture gothique 68 Technique mise en œuvre à partir de la fin du XII° siècle jusqu’au XV° siècle, tout le poids de la structure porte désormais sur les piliers et les arcs-boutants : le bâtiment s’élève, et les murs peuvent être percés de vitraux, la lumière rentre. Clique ici pour des exemples d’architectures gothiques (photos panoramiques) : - La Sainte Chapelle à Paris - La nef de la cathédrale d’Amiens - La cathédrale Notre Dame de Paris