SlideShare une entreprise Scribd logo
Internet
 Internet est un système d'interconnexion de machines et constitue
un réseau informatique mondial, utilisant un ensemble standardisé de
protocoles de transfert de données. C'est donc un réseau de réseaux,
sans centre névralgique, composé de millions de réseaux aussi bien
publics que privés, universitaires, commerciaux et gouvernementaux.
Internet transporte un large spectre d'information et permet l'élaboration
d'applications et de services variés comme le courrier électronique,
lamessagerie instantanée et le World Wide Web.
 Internet ayant été popularisé par l'apparition du World Wide Web, les
deux sont parfois confondus par le public non averti. Le World Wide Web
n'est pourtant que l'une des applications d'Internet.
 L'accès à Internet peut être obtenu grâce à un fournisseur d'accès à
Internet via divers moyens de communication électronique : soit filaire
(réseau téléphonique commuté (bas débit), ADSL, fibre optique jusqu'au
domicile), soit sans fil (WiMAX,par satellite, 4G+). Un utilisateur
d'Internet est désigné par le néologisme « internaute ».
 Le terme d'origine américaine « Internet » est dérivé du concept
d'internetting (en français : « interconnecter des réseaux ») dont la
première utilisation documentée remonte à octobre 1972 par Robert E.
Kahn1 au cours de la première ICCC (International Conference on
Computer Communications) à Washington.
 Les origines exactes du terme Internet restent à déterminer.
Toutefois, c'est le 1er janvier 1983 que le nom « Internet », déjà en
usage pour désigner l'ensemble d'ARPANET et plusieurs réseaux
informatiques, est devenu officiel2.
 En anglais, on utilise un article défini et une majuscule, ce qui donne the
Internet. Cet usage vient du fait que « Internet » est de loin le réseau le
plus étendu, le plus grand « internet » du monde, et donc, en tant
qu'objet unique, désigné par un nom propre. Un internet (un nom
commun avec « i » minuscule) est un terme d'origine anglaise utilisé pour
désigner un réseau constitué de l'interconnexion de plusieurs réseaux
informatiques au moyen de routeurs3.
 Une publication au Journal officiel de la République française indique qu'il
faut utiliser le mot « internet » comme un nom commun, c'est-à-dire sans
majuscule.L'Académie française recommande de dire « l'internet ». Il
existe une controverse sur le sujet entre les partisans des expressions
« l'Internet » , « l'internet » , « Internet » et « internet ».
 Les mémos que Licklider du Massachusetts Institute of Technology (MIT) écrivit en
juillet 1962 sont les plus anciens textes décrivant les interactions sociales qui seraient possibles
avec un réseau d'ordinateurs. Cela devait notamment faciliter les communications entre
chercheurs de la Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA). En octobre
1962, Licklider fut le premier chef du programme de recherche en informatique de la DARPA. Il
persuada ses successeurs Ivan Sutherland, Bob Taylor et le chercheur du MIT Lawrence G.
Roberts de l'intérêt des réseaux informatiques.
 En 1961, Leonard Kleinrock du MIT publia le premier texte théorique sur les
télécommunications par paquets et en 1964 il publia le premier livre sur le sujet.
 En 1965, Roberts testa avec Thomas Merrill la première connexion informatique à longue
distance, entre le Massachusetts et la Californie. Le résultat montra que des ordinateurs
pouvaient travailler ensemble à distance, mais que le mode de télécommunication par
établissement de circuit du système téléphonique était inadapté. Le concept de communication
par paquets de Kleinrock s'imposa.
 En 1966, Roberts fut engagé par Taylor à la DARPA pour concevoir l'ARPANET. Il publia les
plans en 1967. En présentant ce texte, il découvrit deux autres groupes de chercheurs
travaillant indépendamment sur le même sujet : un groupe du National Physical
Laboratory (NPL) du Royaume-Uni avec Donald Davies et Roger Scantlebury, et un groupe de
la RAND Corporation avec Paul Baran.
 Entre 1962 et 1965, le groupe de la RAND avait étudié la transmission par paquets pour
l'armée américaine. Le but était de pouvoir maintenir les télécommunications en cas d'attaque
(éventuellement nucléaire), ce que permet une transmission par paquets dans un réseau non
centralisé. Il s'agissait d'un développement indépendant d'ARPANET : bien que probablement
robuste face à une telle attaque, ARPANET n'a pourtant été conçu que pour faciliter les
télécommunications entre chercheurs. Le rapport de Paul Baran est resté purement
théorique, et est rapidement tombé dans l'oubli. Mais le mythe d'« ARPANET comme dernier
rempart à une attaque atomique » trouve là son origine.
 Pendant ce temps, au British National Physical Laboratory, l'équipe de Donald Davies avait
progressé : NPL Network, le premier réseau maillé fondé sur la transmission
de datagrammes (packets) était fonctionnel. Mais l'histoire d'Internet n'a pas été écrite par les
Européens : ARPANET sera désormais l'origine officielle d'Internet.
 En août 1968, la DARPA accepta de
financer le développement du matériel
de routage des paquets d'ARPANET.
Ce développement fut confié en
décembre à un groupe de la
firme Bolt, Beranek and
Newman (BBN) de Boston. Ce dernier
travailla avec Bob Kahn sur
l'architecture du réseau. Roberts
améliorait les aspects topologiques et
économiques du réseau. Kleinrock
préparait des systèmes de mesures
du réseau.
 Le 20 septembre 1969, BBN installa le
premier équipement à l'UCLA où
travaillait Kleinrock. Le second nœud
du réseau fut installé au Stanford
Research Institute (SRI) où
travaillait Douglas Engelbart sur un
projet d'hypertexte. Deux nœuds
supplémentaires furent ajoutés avec
l'université de Santa Barbara et
l'université d'Utah. Fin 1969,
ARPANET comptait donc quatre
nœuds.
 Le Network Working Group (NWG)
conduit par Steve Crocker finit le
protocole de communication poste-à-
poste NCP en décembre 1970. Ce
protocole fut adopté
entre 1971 et 1972 par les sites
branchés à ARPANET. Ceci permit le
développement d'applications par les
utilisateurs du réseau.
 En 1972, Ray Tomlinson mit au point
la première application importante :
le courrier électronique. En
octobre 1972, Kahn organisa la
première démonstration à grande
échelle d'ARPANET à l'International
Computer Communication
Conference (ICCC). C'était la première
démonstration publique.
 Le concept d'Internet est né
d'ARPANET. L'idée était de permettre
la connexion entre des réseaux
divers : ARPANET, des communications
avec les satellites, des communications
par radio. Cette idée fut introduite par
Kahn en 1972 sous le nom
de Internetting. Le protocole NCP
d'ARPANET ne permettait pas
d'adresser des hôtes hors d'ARPANET
ni de corriger d'éventuelles erreurs de
transmission. Kahn décida donc de
développer un nouveau protocole, qui
devint finalement TCP/IP. En
parallèle, un projet inspiré par
ARPANET était dirigé
en France par Louis Pouzin : le
projet Cyclades. De nombreuses
propriétés de TCP/IP ont ainsi été
développées, plus tôt, pour Cyclades.
Pouzin et Kahn indiquent que TCP/IP a
été inspiré par Cyclades. |
 En 1973, Kahn demanda à Vint
Cerf (parfois appelé le père d'Internet) de
travailler avec lui, car Cerf connaissait les
détails de mise en œuvre de NCP. Le
premier document faisant référence à TCP
est écrit en 1973 par Cerf : A Partial
Specification of an International
Transmission Protocol. La première
spécification formelle de TCP date de
décembre 1974, c'est le RFC 675.
 La version initiale de TCP ne permettait que
la communication en établissant un circuit
virtuel. Cela fonctionnait bien pour le
transfert de fichiers ou le travail à
distance, mais n'était pas adapté à des
applications comme la téléphonie par
Internet. TCP fut donc séparé
de IP et UDP proposé pour les
transmissions sans établissement d'un
circuit. À la fin des années 1980, la NSF
(National Science Foundation) qui dépend
de l'administration américaine, met en
place cinq centres informatiques
surpuissants, auxquels
les utilisateurs pouvaient se connecter, quel
que soit le lieu où ils se trouvaient
aux États-Unis : ARPANET devenait ainsi
accessible sur une plus grande échelle. Le
système rencontra un franc succès
et, après la mise à niveau importante
(matériels et lignes) à la fin des années
1980, s'ouvrit au trafic commercial au
début des années 1990.
 Le début des années 1990 marque, en
fait, la naissance de l'aspect le plus
connu d'Internet aujourd'hui : le web,
un ensemble
de pages en HTML mélangeant du
texte, des liens, des images,
adressables via une URL et
accessibles via le protocole HTTP. Ces
standards, développés
au CERN par Tim Berners-
Lee etRobert Cailliau devinrent
rapidement populaires grâce au
développement au NCSA par Marc
Andreessen et Éric Bina du premier
navigateur multimédiaMosaic. En
janvier 1992, l’Internet
Society (ISOC) voit le jour avec pour
objectif de promouvoir et de
coordonner les développements sur
Internet. L’année 1993 voit
l’apparition du premier navigateur
web ou butineur (browser),
supportant le texte et les images.
Cette même année, la National
Science Foundation (NSF) mandate
une compagnie pour enregistrer
les noms de domaine.
 L'accès à Internet est souvent vendu sous la forme d'offre commerciale de
services, avec un abonnement fixe ou un paiement aux données consommées.
Certaines organisations, notamment les universités européennes, disposent de
leurs propres réseaux (ex. : Renater).
 Pour accéder à Internet il faut disposer d'un équipement IP ainsi qu'une connexion
à un fournisseur d'accès. Pour cela, l'utilisateur emploie
les matériel etlogiciel suivants :
 Un ordinateur personnel ou tout autre équipement terminal d'un réseau :
• Assistant personnel
• Console de jeux vidéo
• Téléphone mobile
 Un canal de communication vers le fournisseur d'accès :
• Fibre optique
• Ligne téléphonique fixe : ligne analogique, xDSL
• Ligne téléphonique mobile : 4G+, 3G, Edge, GPRS, GSM (CSD)
• Internet par satellite
• Wi-Fi
 Un système (logiciel/matériel) client pour le protocole réseau utilisé
(PPP, PPPoX, Ethernet, ATM, etc.)
 Un fournisseur d'accès à Internet (FAI) (en anglais ISP pour Internet Service
Provider)
 Des logiciels sont, eux, nécessaires pour exploiter Internet suivant les usages :
 Courrier électronique : un client SMTP et POP (ou POP3) ou IMAP (ou IMAP4)
 Transferts de fichiers : un client ou un serveur FTP (File Transfert Protocol)
 World Wide Web : un navigateur web
Tincu Alexandru
Cernea Izabela
Neculae Vladut

Contenu connexe

Tendances

Internet initiation module 01 - 2011
Internet initiation module 01 - 2011Internet initiation module 01 - 2011
Internet initiation module 01 - 2011
MEMOIRE PATRIMOINE CLOHARS CARNOET
 
Internet et liberté - Big brother is watching you ?
Internet et liberté - Big brother is watching you ?Internet et liberté - Big brother is watching you ?
Internet et liberté - Big brother is watching you ?
Frédéric DIDIER
 
Histoire d’internet et du web : d’Arpanet au web sémantique
Histoire d’internet et du web : d’Arpanet au web sémantiqueHistoire d’internet et du web : d’Arpanet au web sémantique
Histoire d’internet et du web : d’Arpanet au web sémantique
URFIST de Rennes
 
Master1 Histoire Internet 2008 2009
Master1 Histoire Internet 2008 2009Master1 Histoire Internet 2008 2009
Master1 Histoire Internet 2008 2009
Alexandre Serres
 
"Law Is Code" : comment la propriété intellectuelle menace l'architecture ouv...
"Law Is Code" : comment la propriété intellectuelle menace l'architecture ouv..."Law Is Code" : comment la propriété intellectuelle menace l'architecture ouv...
"Law Is Code" : comment la propriété intellectuelle menace l'architecture ouv...
Calimaq S.I.Lex
 
Internet - Petite histoire de la Toile
Internet - Petite histoire de la ToileInternet - Petite histoire de la Toile
Internet - Petite histoire de la Toile
CinemaTICE
 
Histoire d'internet
Histoire d'internet Histoire d'internet
Histoire d'internet
abderrahmane ourahhou
 
Les libertés numériques en état de siège
Les libertés numériques en état de siègeLes libertés numériques en état de siège
Les libertés numériques en état de siège
privacyornotprivacy
 
Internet initiation
Internet initiation Internet initiation
Utilisation de technologie web
Utilisation de technologie webUtilisation de technologie web
Utilisation de technologie web
HaceneAYADI1
 
Internet : pourquoi ça marche
Internet : pourquoi ça marcheInternet : pourquoi ça marche
Internet : pourquoi ça marche
Gwendal Simon
 
Histoire et anthropologie de l'internet. 2ème partie
Histoire et anthropologie de l'internet. 2ème partieHistoire et anthropologie de l'internet. 2ème partie
Histoire et anthropologie de l'internet. 2ème partie
Alexandre Serres
 
Internet - Présentation
Internet - PrésentationInternet - Présentation
Internet - Présentation
MEMOIRE PATRIMOINE CLOHARS CARNOET
 
Histoire d'e l'Internet et de la Presse en ligne
Histoire d'e l'Internet et de la Presse  en ligneHistoire d'e l'Internet et de la Presse  en ligne
Histoire d'e l'Internet et de la Presse en ligne
Tunisie-SIC
 
Les libertés numériques en état de siège
Les libertés numériques en état de siègeLes libertés numériques en état de siège
Les libertés numériques en état de siège
privacyornotprivacy
 

Tendances (19)

Internet initiation module 01 - 2011
Internet initiation module 01 - 2011Internet initiation module 01 - 2011
Internet initiation module 01 - 2011
 
Internet et liberté - Big brother is watching you ?
Internet et liberté - Big brother is watching you ?Internet et liberté - Big brother is watching you ?
Internet et liberté - Big brother is watching you ?
 
Histoire d’internet et du web : d’Arpanet au web sémantique
Histoire d’internet et du web : d’Arpanet au web sémantiqueHistoire d’internet et du web : d’Arpanet au web sémantique
Histoire d’internet et du web : d’Arpanet au web sémantique
 
Master1 Histoire Internet 2008 2009
Master1 Histoire Internet 2008 2009Master1 Histoire Internet 2008 2009
Master1 Histoire Internet 2008 2009
 
"Law Is Code" : comment la propriété intellectuelle menace l'architecture ouv...
"Law Is Code" : comment la propriété intellectuelle menace l'architecture ouv..."Law Is Code" : comment la propriété intellectuelle menace l'architecture ouv...
"Law Is Code" : comment la propriété intellectuelle menace l'architecture ouv...
 
Internet - Petite histoire de la Toile
Internet - Petite histoire de la ToileInternet - Petite histoire de la Toile
Internet - Petite histoire de la Toile
 
Supports de cours
Supports de coursSupports de cours
Supports de cours
 
Histoire d'internet
Histoire d'internet Histoire d'internet
Histoire d'internet
 
Les libertés numériques en état de siège
Les libertés numériques en état de siègeLes libertés numériques en état de siège
Les libertés numériques en état de siège
 
Chap11 extrait
Chap11 extraitChap11 extrait
Chap11 extrait
 
Internet initiation
Internet initiation Internet initiation
Internet initiation
 
Chap14 extrait
Chap14 extraitChap14 extrait
Chap14 extrait
 
Utilisation de technologie web
Utilisation de technologie webUtilisation de technologie web
Utilisation de technologie web
 
Internet : pourquoi ça marche
Internet : pourquoi ça marcheInternet : pourquoi ça marche
Internet : pourquoi ça marche
 
Histoire et anthropologie de l'internet. 2ème partie
Histoire et anthropologie de l'internet. 2ème partieHistoire et anthropologie de l'internet. 2ème partie
Histoire et anthropologie de l'internet. 2ème partie
 
Internet - Présentation
Internet - PrésentationInternet - Présentation
Internet - Présentation
 
Histoire d'e l'Internet et de la Presse en ligne
Histoire d'e l'Internet et de la Presse  en ligneHistoire d'e l'Internet et de la Presse  en ligne
Histoire d'e l'Internet et de la Presse en ligne
 
Les libertés numériques en état de siège
Les libertés numériques en état de siègeLes libertés numériques en état de siège
Les libertés numériques en état de siège
 
Chap12 extrait
Chap12 extraitChap12 extrait
Chap12 extrait
 

Similaire à Internet

history of internet.docx by amel
history of internet.docx by amelhistory of internet.docx by amel
history of internet.docx by amel
AmelMegeullati
 
L'ÉVOLUTION DE LA PLUS GRANDE INVENTION DE L'HUMANITÉ, L'ORDINATEUR, ET SON A...
L'ÉVOLUTION DE LA PLUS GRANDE INVENTION DE L'HUMANITÉ, L'ORDINATEUR, ET SON A...L'ÉVOLUTION DE LA PLUS GRANDE INVENTION DE L'HUMANITÉ, L'ORDINATEUR, ET SON A...
L'ÉVOLUTION DE LA PLUS GRANDE INVENTION DE L'HUMANITÉ, L'ORDINATEUR, ET SON A...
Faga1939
 
Support De Cours - Reseaux avec et sans fil
Support De Cours - Reseaux avec et sans filSupport De Cours - Reseaux avec et sans fil
Support De Cours - Reseaux avec et sans fil
Tunisie collège
 
2016_Huguet_l1ICC11 séquence 8 Internet
2016_Huguet_l1ICC11 séquence 8 Internet2016_Huguet_l1ICC11 séquence 8 Internet
2016_Huguet_l1ICC11 séquence 8 Internet
François Huguet
 
Internet-1-intro.pdf
Internet-1-intro.pdfInternet-1-intro.pdf
Internet-1-intro.pdf
Junior724645
 
Internet galactique -- Cafe Numerique
Internet galactique -- Cafe NumeriqueInternet galactique -- Cafe Numerique
Internet galactique -- Cafe Numerique
Carlos González
 
Introduction aux activités du W3C (Janvier 2008)
Introduction aux activités du W3C (Janvier 2008)Introduction aux activités du W3C (Janvier 2008)
Introduction aux activités du W3C (Janvier 2008)
Fabien Gandon
 
Village Global 2009 : Séance 1
Village Global 2009 : Séance 1Village Global 2009 : Séance 1
Village Global 2009 : Séance 1
guest87102c
 
Village Global 2009 : Séance 1
Village Global 2009 : Séance 1Village Global 2009 : Séance 1
Village Global 2009 : Séance 1
Emilie Marquois
 
Fonctionnement du réseau
Fonctionnement du réseauFonctionnement du réseau
Fonctionnement du réseau
melaniegenovese
 
Origines web
Origines webOrigines web
Origines web
aurélien HAYE
 
L’irrésistible ascension de l'internet
L’irrésistible ascension de l'internetL’irrésistible ascension de l'internet
L’irrésistible ascension de l'internet
WebPasseport
 
Reseau
ReseauReseau
Reseau
Ahmed raqi
 
Les_reseaux_informatiques.pdf
Les_reseaux_informatiques.pdfLes_reseaux_informatiques.pdf
Les_reseaux_informatiques.pdf
ChaimaeYousfi
 
Séminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried Adingra
Séminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried AdingraSéminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried Adingra
Séminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried Adingra
Wilfried Adingra
 
Aet pow isi_2017_chp2
Aet pow isi_2017_chp2Aet pow isi_2017_chp2
Aet pow isi_2017_chp2
Abdessattar Ettaieb
 
Histoire économique du numérique et de l'Internet
Histoire économique du numérique et de l'Internet Histoire économique du numérique et de l'Internet
Histoire économique du numérique et de l'Internet
sylvain dejean
 
Introduction aux réseaux informatiques
Introduction aux réseaux informatiquesIntroduction aux réseaux informatiques
Introduction aux réseaux informatiques
sarah Benmerzouk
 
LES RESEAUX INFORMATIQUES.pdf
LES RESEAUX INFORMATIQUES.pdfLES RESEAUX INFORMATIQUES.pdf
LES RESEAUX INFORMATIQUES.pdf
ssuser18776b
 

Similaire à Internet (20)

history of internet.docx by amel
history of internet.docx by amelhistory of internet.docx by amel
history of internet.docx by amel
 
L'ÉVOLUTION DE LA PLUS GRANDE INVENTION DE L'HUMANITÉ, L'ORDINATEUR, ET SON A...
L'ÉVOLUTION DE LA PLUS GRANDE INVENTION DE L'HUMANITÉ, L'ORDINATEUR, ET SON A...L'ÉVOLUTION DE LA PLUS GRANDE INVENTION DE L'HUMANITÉ, L'ORDINATEUR, ET SON A...
L'ÉVOLUTION DE LA PLUS GRANDE INVENTION DE L'HUMANITÉ, L'ORDINATEUR, ET SON A...
 
Support De Cours - Reseaux avec et sans fil
Support De Cours - Reseaux avec et sans filSupport De Cours - Reseaux avec et sans fil
Support De Cours - Reseaux avec et sans fil
 
2016_Huguet_l1ICC11 séquence 8 Internet
2016_Huguet_l1ICC11 séquence 8 Internet2016_Huguet_l1ICC11 séquence 8 Internet
2016_Huguet_l1ICC11 séquence 8 Internet
 
Internet-1-intro.pdf
Internet-1-intro.pdfInternet-1-intro.pdf
Internet-1-intro.pdf
 
Internet galactique -- Cafe Numerique
Internet galactique -- Cafe NumeriqueInternet galactique -- Cafe Numerique
Internet galactique -- Cafe Numerique
 
Introduction aux activités du W3C (Janvier 2008)
Introduction aux activités du W3C (Janvier 2008)Introduction aux activités du W3C (Janvier 2008)
Introduction aux activités du W3C (Janvier 2008)
 
Village Global 2009 : Séance 1
Village Global 2009 : Séance 1Village Global 2009 : Séance 1
Village Global 2009 : Séance 1
 
Village Global 2009 : Séance 1
Village Global 2009 : Séance 1Village Global 2009 : Séance 1
Village Global 2009 : Séance 1
 
Fonctionnement du réseau
Fonctionnement du réseauFonctionnement du réseau
Fonctionnement du réseau
 
Origines web
Origines webOrigines web
Origines web
 
L’irrésistible ascension de l'internet
L’irrésistible ascension de l'internetL’irrésistible ascension de l'internet
L’irrésistible ascension de l'internet
 
Reseau
ReseauReseau
Reseau
 
Les_reseaux_informatiques.pdf
Les_reseaux_informatiques.pdfLes_reseaux_informatiques.pdf
Les_reseaux_informatiques.pdf
 
Internet Web
Internet WebInternet Web
Internet Web
 
Séminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried Adingra
Séminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried AdingraSéminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried Adingra
Séminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried Adingra
 
Aet pow isi_2017_chp2
Aet pow isi_2017_chp2Aet pow isi_2017_chp2
Aet pow isi_2017_chp2
 
Histoire économique du numérique et de l'Internet
Histoire économique du numérique et de l'Internet Histoire économique du numérique et de l'Internet
Histoire économique du numérique et de l'Internet
 
Introduction aux réseaux informatiques
Introduction aux réseaux informatiquesIntroduction aux réseaux informatiques
Introduction aux réseaux informatiques
 
LES RESEAUX INFORMATIQUES.pdf
LES RESEAUX INFORMATIQUES.pdfLES RESEAUX INFORMATIQUES.pdf
LES RESEAUX INFORMATIQUES.pdf
 

Plus de Deparateanu Ana-maria

Crêpes châtaignier , cerisier et sauce au c hocolat
Crêpes châtaignier , cerisier et sauce au c hocolatCrêpes châtaignier , cerisier et sauce au c hocolat
Crêpes châtaignier , cerisier et sauce au c hocolat
Deparateanu Ana-maria
 
Inventii care au revolutionat lumea telefonul mobil
Inventii care au revolutionat lumea telefonul mobilInventii care au revolutionat lumea telefonul mobil
Inventii care au revolutionat lumea telefonul mobil
Deparateanu Ana-maria
 
Biblioteca Pietrari - Lumea in biblioteca mea
Biblioteca Pietrari - Lumea in biblioteca meaBiblioteca Pietrari - Lumea in biblioteca mea
Biblioteca Pietrari - Lumea in biblioteca mea
Deparateanu Ana-maria
 
Lumea in biblioteca mea
Lumea in biblioteca meaLumea in biblioteca mea
Lumea in biblioteca mea
Deparateanu Ana-maria
 
Poluarea
PoluareaPoluarea
Poluarea
PoluareaPoluarea

Plus de Deparateanu Ana-maria (17)

Les sports en France
Les sports en FranceLes sports en France
Les sports en France
 
Decrire des objets
Decrire des objetsDecrire des objets
Decrire des objets
 
La France - geographie
La France -  geographieLa France -  geographie
La France - geographie
 
L’avion
L’avion L’avion
L’avion
 
Radio
RadioRadio
Radio
 
Presa
PresaPresa
Presa
 
La television
La televisionLa television
La television
 
Crêpes châtaignier , cerisier et sauce au c hocolat
Crêpes châtaignier , cerisier et sauce au c hocolatCrêpes châtaignier , cerisier et sauce au c hocolat
Crêpes châtaignier , cerisier et sauce au c hocolat
 
Cartable
CartableCartable
Cartable
 
Dealurile
DealurileDealurile
Dealurile
 
Icoana ortodoxa
Icoana ortodoxaIcoana ortodoxa
Icoana ortodoxa
 
Icoana ortodoxa
Icoana ortodoxaIcoana ortodoxa
Icoana ortodoxa
 
Inventii care au revolutionat lumea telefonul mobil
Inventii care au revolutionat lumea telefonul mobilInventii care au revolutionat lumea telefonul mobil
Inventii care au revolutionat lumea telefonul mobil
 
Biblioteca Pietrari - Lumea in biblioteca mea
Biblioteca Pietrari - Lumea in biblioteca meaBiblioteca Pietrari - Lumea in biblioteca mea
Biblioteca Pietrari - Lumea in biblioteca mea
 
Lumea in biblioteca mea
Lumea in biblioteca meaLumea in biblioteca mea
Lumea in biblioteca mea
 
Poluarea
PoluareaPoluarea
Poluarea
 
Poluarea
PoluareaPoluarea
Poluarea
 

Internet

  • 2.  Internet est un système d'interconnexion de machines et constitue un réseau informatique mondial, utilisant un ensemble standardisé de protocoles de transfert de données. C'est donc un réseau de réseaux, sans centre névralgique, composé de millions de réseaux aussi bien publics que privés, universitaires, commerciaux et gouvernementaux. Internet transporte un large spectre d'information et permet l'élaboration d'applications et de services variés comme le courrier électronique, lamessagerie instantanée et le World Wide Web.  Internet ayant été popularisé par l'apparition du World Wide Web, les deux sont parfois confondus par le public non averti. Le World Wide Web n'est pourtant que l'une des applications d'Internet.  L'accès à Internet peut être obtenu grâce à un fournisseur d'accès à Internet via divers moyens de communication électronique : soit filaire (réseau téléphonique commuté (bas débit), ADSL, fibre optique jusqu'au domicile), soit sans fil (WiMAX,par satellite, 4G+). Un utilisateur d'Internet est désigné par le néologisme « internaute ».
  • 3.  Le terme d'origine américaine « Internet » est dérivé du concept d'internetting (en français : « interconnecter des réseaux ») dont la première utilisation documentée remonte à octobre 1972 par Robert E. Kahn1 au cours de la première ICCC (International Conference on Computer Communications) à Washington.  Les origines exactes du terme Internet restent à déterminer. Toutefois, c'est le 1er janvier 1983 que le nom « Internet », déjà en usage pour désigner l'ensemble d'ARPANET et plusieurs réseaux informatiques, est devenu officiel2.  En anglais, on utilise un article défini et une majuscule, ce qui donne the Internet. Cet usage vient du fait que « Internet » est de loin le réseau le plus étendu, le plus grand « internet » du monde, et donc, en tant qu'objet unique, désigné par un nom propre. Un internet (un nom commun avec « i » minuscule) est un terme d'origine anglaise utilisé pour désigner un réseau constitué de l'interconnexion de plusieurs réseaux informatiques au moyen de routeurs3.  Une publication au Journal officiel de la République française indique qu'il faut utiliser le mot « internet » comme un nom commun, c'est-à-dire sans majuscule.L'Académie française recommande de dire « l'internet ». Il existe une controverse sur le sujet entre les partisans des expressions « l'Internet » , « l'internet » , « Internet » et « internet ».
  • 4.  Les mémos que Licklider du Massachusetts Institute of Technology (MIT) écrivit en juillet 1962 sont les plus anciens textes décrivant les interactions sociales qui seraient possibles avec un réseau d'ordinateurs. Cela devait notamment faciliter les communications entre chercheurs de la Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA). En octobre 1962, Licklider fut le premier chef du programme de recherche en informatique de la DARPA. Il persuada ses successeurs Ivan Sutherland, Bob Taylor et le chercheur du MIT Lawrence G. Roberts de l'intérêt des réseaux informatiques.  En 1961, Leonard Kleinrock du MIT publia le premier texte théorique sur les télécommunications par paquets et en 1964 il publia le premier livre sur le sujet.  En 1965, Roberts testa avec Thomas Merrill la première connexion informatique à longue distance, entre le Massachusetts et la Californie. Le résultat montra que des ordinateurs pouvaient travailler ensemble à distance, mais que le mode de télécommunication par établissement de circuit du système téléphonique était inadapté. Le concept de communication par paquets de Kleinrock s'imposa.  En 1966, Roberts fut engagé par Taylor à la DARPA pour concevoir l'ARPANET. Il publia les plans en 1967. En présentant ce texte, il découvrit deux autres groupes de chercheurs travaillant indépendamment sur le même sujet : un groupe du National Physical Laboratory (NPL) du Royaume-Uni avec Donald Davies et Roger Scantlebury, et un groupe de la RAND Corporation avec Paul Baran.  Entre 1962 et 1965, le groupe de la RAND avait étudié la transmission par paquets pour l'armée américaine. Le but était de pouvoir maintenir les télécommunications en cas d'attaque (éventuellement nucléaire), ce que permet une transmission par paquets dans un réseau non centralisé. Il s'agissait d'un développement indépendant d'ARPANET : bien que probablement robuste face à une telle attaque, ARPANET n'a pourtant été conçu que pour faciliter les télécommunications entre chercheurs. Le rapport de Paul Baran est resté purement théorique, et est rapidement tombé dans l'oubli. Mais le mythe d'« ARPANET comme dernier rempart à une attaque atomique » trouve là son origine.  Pendant ce temps, au British National Physical Laboratory, l'équipe de Donald Davies avait progressé : NPL Network, le premier réseau maillé fondé sur la transmission de datagrammes (packets) était fonctionnel. Mais l'histoire d'Internet n'a pas été écrite par les Européens : ARPANET sera désormais l'origine officielle d'Internet.
  • 5.  En août 1968, la DARPA accepta de financer le développement du matériel de routage des paquets d'ARPANET. Ce développement fut confié en décembre à un groupe de la firme Bolt, Beranek and Newman (BBN) de Boston. Ce dernier travailla avec Bob Kahn sur l'architecture du réseau. Roberts améliorait les aspects topologiques et économiques du réseau. Kleinrock préparait des systèmes de mesures du réseau.  Le 20 septembre 1969, BBN installa le premier équipement à l'UCLA où travaillait Kleinrock. Le second nœud du réseau fut installé au Stanford Research Institute (SRI) où travaillait Douglas Engelbart sur un projet d'hypertexte. Deux nœuds supplémentaires furent ajoutés avec l'université de Santa Barbara et l'université d'Utah. Fin 1969, ARPANET comptait donc quatre nœuds.  Le Network Working Group (NWG) conduit par Steve Crocker finit le protocole de communication poste-à- poste NCP en décembre 1970. Ce protocole fut adopté entre 1971 et 1972 par les sites branchés à ARPANET. Ceci permit le développement d'applications par les utilisateurs du réseau.
  • 6.  En 1972, Ray Tomlinson mit au point la première application importante : le courrier électronique. En octobre 1972, Kahn organisa la première démonstration à grande échelle d'ARPANET à l'International Computer Communication Conference (ICCC). C'était la première démonstration publique.  Le concept d'Internet est né d'ARPANET. L'idée était de permettre la connexion entre des réseaux divers : ARPANET, des communications avec les satellites, des communications par radio. Cette idée fut introduite par Kahn en 1972 sous le nom de Internetting. Le protocole NCP d'ARPANET ne permettait pas d'adresser des hôtes hors d'ARPANET ni de corriger d'éventuelles erreurs de transmission. Kahn décida donc de développer un nouveau protocole, qui devint finalement TCP/IP. En parallèle, un projet inspiré par ARPANET était dirigé en France par Louis Pouzin : le projet Cyclades. De nombreuses propriétés de TCP/IP ont ainsi été développées, plus tôt, pour Cyclades. Pouzin et Kahn indiquent que TCP/IP a été inspiré par Cyclades. |
  • 7.  En 1973, Kahn demanda à Vint Cerf (parfois appelé le père d'Internet) de travailler avec lui, car Cerf connaissait les détails de mise en œuvre de NCP. Le premier document faisant référence à TCP est écrit en 1973 par Cerf : A Partial Specification of an International Transmission Protocol. La première spécification formelle de TCP date de décembre 1974, c'est le RFC 675.  La version initiale de TCP ne permettait que la communication en établissant un circuit virtuel. Cela fonctionnait bien pour le transfert de fichiers ou le travail à distance, mais n'était pas adapté à des applications comme la téléphonie par Internet. TCP fut donc séparé de IP et UDP proposé pour les transmissions sans établissement d'un circuit. À la fin des années 1980, la NSF (National Science Foundation) qui dépend de l'administration américaine, met en place cinq centres informatiques surpuissants, auxquels les utilisateurs pouvaient se connecter, quel que soit le lieu où ils se trouvaient aux États-Unis : ARPANET devenait ainsi accessible sur une plus grande échelle. Le système rencontra un franc succès et, après la mise à niveau importante (matériels et lignes) à la fin des années 1980, s'ouvrit au trafic commercial au début des années 1990.
  • 8.  Le début des années 1990 marque, en fait, la naissance de l'aspect le plus connu d'Internet aujourd'hui : le web, un ensemble de pages en HTML mélangeant du texte, des liens, des images, adressables via une URL et accessibles via le protocole HTTP. Ces standards, développés au CERN par Tim Berners- Lee etRobert Cailliau devinrent rapidement populaires grâce au développement au NCSA par Marc Andreessen et Éric Bina du premier navigateur multimédiaMosaic. En janvier 1992, l’Internet Society (ISOC) voit le jour avec pour objectif de promouvoir et de coordonner les développements sur Internet. L’année 1993 voit l’apparition du premier navigateur web ou butineur (browser), supportant le texte et les images. Cette même année, la National Science Foundation (NSF) mandate une compagnie pour enregistrer les noms de domaine.
  • 9.  L'accès à Internet est souvent vendu sous la forme d'offre commerciale de services, avec un abonnement fixe ou un paiement aux données consommées. Certaines organisations, notamment les universités européennes, disposent de leurs propres réseaux (ex. : Renater).  Pour accéder à Internet il faut disposer d'un équipement IP ainsi qu'une connexion à un fournisseur d'accès. Pour cela, l'utilisateur emploie les matériel etlogiciel suivants :  Un ordinateur personnel ou tout autre équipement terminal d'un réseau : • Assistant personnel • Console de jeux vidéo • Téléphone mobile  Un canal de communication vers le fournisseur d'accès : • Fibre optique • Ligne téléphonique fixe : ligne analogique, xDSL • Ligne téléphonique mobile : 4G+, 3G, Edge, GPRS, GSM (CSD) • Internet par satellite • Wi-Fi  Un système (logiciel/matériel) client pour le protocole réseau utilisé (PPP, PPPoX, Ethernet, ATM, etc.)  Un fournisseur d'accès à Internet (FAI) (en anglais ISP pour Internet Service Provider)  Des logiciels sont, eux, nécessaires pour exploiter Internet suivant les usages :  Courrier électronique : un client SMTP et POP (ou POP3) ou IMAP (ou IMAP4)  Transferts de fichiers : un client ou un serveur FTP (File Transfert Protocol)  World Wide Web : un navigateur web