Les candidats à la présidence de la Commission

3 439 vues

Publié le

Découvrez les candidats têtes de liste aux élections européennes. Ils pourraient briguer la présidence de la Commission européenne.

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 439
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2 847
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les candidats à la présidence de la Commission

  1. 1. Les candidats à la présidence de la Commission Naviguez pour afficher la liste des candidats
  2. 2. Centre-droit Le Parti populaire européen (PPE) de centre-droit choisira un candidat lors de son congrès à Dublin les 6 et 7 mars. La principale force politique se prépare à une lutte entre poids lourds, même si certains laissent la porte ouverte à des outsiders en dernière minute...
  3. 3. Jean-Claude Juncker Ancien premier ministre luxembourgeois Après 19 ans en tant que premier ministre, JeanClaude Juncker est à la recherche de nouveaux horizons. Son expérience à la tête de l'Eurogroupe joue en sa faveur. Il semble en bonne voie pour devenir le candidat du PPE depuis que la chancelière Merkel a soutenu sa candidature.
  4. 4. Michel Barnier Commissaire européen au marché intérieur Michel Barnier est très respecté à Bruxelles, mais son talon d'Achille est son manque de soutien en France : il y a peu de chances qu'un président socialiste désigne un candidat de droite au poste de commissaire. Certains estiment qu'il est trop fédéraliste pour la fonction. Dans l'ensemble, il a de bons atouts pour obtenir à nouveau une haute fonction européenne.
  5. 5. Valdis Dombrovskis Ancien premier ministre letton Valdis Dombrovskis a démissionné en novembre à la suite du scandale de l'effondrement d’un supermarché à Riga. Le Letton a occupé le poste de premier ministre pendant près de 5 ans, il était ministre des Finances auparavant. Le président du PPE, Joseph Daul, a confirmé à EurActiv qu'il était l'un des quatre candidats à la présidence de l'exécutif.
  6. 6. Socialisme Le Parti socialiste européen (PSE) a passé ces dernières années à concevoir un type de « primaires » en vue de désigner un candidat commun. Tout ça pour finalement aboutir à un seul candidat lors de clôture du processus d'inscriptions en novembre...
  7. 7. Martin Schulz Président du Parlement européen Le PSE a désigné Martin Schulz comme tête de liste en novembre. En fonction des résultats des élections, l'Allemand pourrait établir une coalition entre les socialistes, les libéraux et les verts, ce qui le placerait en pole position pour prendre la présidence de la Commission.
  8. 8. Libéraux Le Parti libéral ADLE avait lancé ses primaires en novembre. Ce qui devait s'annoncer comme une lutte au coude à coude s'est terminé de façon prématurée en raison d'un compromis entre les deux têtes d’affiche du parti...
  9. 9. Guy Verhofstadt Président du groupe ADLE au Parlement européen Les libéraux ont mis en avant Guy Verhofstadt comme candidat à la présidence de la Commission, mais ses chances d'occuper ce poste sont faibles. Le profil du Belge suscite la controverse : les chefs d'États européens ne l'apprécient guère pour sa défense acharnée du fédéralisme européen.
  10. 10. Olli Rehn Commissaire européen en charge des affaires économiques et monétaires En janvier, Olli Rehn s'est retiré de la course à la présidence de la Commission. Il espère ainsi sécuriser un poste de commissaire à haute responsabilité, tel que les affaires économiques ou la politique extérieure. Le Finlandais est apprécié pour son travail en tant que commissaire aux affaires économiques, il l’est moins parmi les citoyens. Il mènera la campagne en tandem avec Guy Verhofstadt.
  11. 11. Verts Les Verts ont désigné deux têtes de liste pour leur campagne européenne dans le cadre des toutes premières « primaires en ligne » à l'échelle européenne...
  12. 12. José Bové eurodéputé français Ska Keller eurodéputée allemande Les Verts ont organisé leurs « primaires en ligne » de novembre 2013 au 28 janvier 2014. José Bové et Ska Keller en sont sortis vainqueurs et méneront la campagne des Verts. Les deux candidats manquent cependant d'envergure. En tant que 4e groupe au Parlement européen, les Verts ne bénéficient pas d’une assise électorale suffisante pour occuper une haute fonction européenne.
  13. 13. Autres Même si bon nombre de partis européens, surtout ceux à la droite de l’échiquier politique, ont décidé de ne pas suivre la voie des grands partis. D’autres au contraire ont suivi l’initiative...
  14. 14. Alexis Tsipras Président du parti grec de la gauche radicale Syriza En décembre, Alexis Tsipras a été élu comme candidat du Parti de la gauche européenne. La Gauche européenne aura peu d'influence dans le prochain Parlement européen, même si elle augmente son nombre de sièges au sein de l’hémicycle. Étant donné qu'il représente une frange réduite du spectre politique, le Grec a peu de chances d'obtenir une haute fonction européenne.

×