Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Diaporama 2016 Musique Allemande

448 vues

Publié le

Diaporama du Spectacle de requiem et motets baroques allemands de l'Ensemble Vocal Variations

Publié dans : Art & Photos
  • DOWNLOAD FULL eBOOK INTO AVAILABLE FORMAT ......................................................................................................................... ......................................................................................................................... 1.DOWNLOAD FULL. PDF eBook here { https://tinyurl.com/y3nhqquc } ......................................................................................................................... 1.DOWNLOAD FULL. EPUB eBook here { https://tinyurl.com/y3nhqquc } ......................................................................................................................... 1.DOWNLOAD FULL. doc eBook here { https://tinyurl.com/y3nhqquc } ......................................................................................................................... 1.DOWNLOAD FULL. PDF eBook here { https://tinyurl.com/y3nhqquc } ......................................................................................................................... 1.DOWNLOAD FULL. EPUB eBook here { https://tinyurl.com/y3nhqquc } ......................................................................................................................... 1.DOWNLOAD FULL. doc eBook here { https://tinyurl.com/y3nhqquc } ......................................................................................................................... ......................................................................................................................... ......................................................................................................................... .............. Browse by Genre Available eBooks ......................................................................................................................... Art, Biography, Business, Chick Lit, Children's, Christian, Classics, Comics, Contemporary, CookeBOOK Crime, eeBOOK Fantasy, Fiction, Graphic Novels, Historical Fiction, History, Horror, Humor And Comedy, Manga, Memoir, Music, Mystery, Non Fiction, Paranormal, Philosophy, Poetry, Psychology, Religion, Romance, Science, Science Fiction, Self Help, Suspense, Spirituality, Sports, Thriller, Travel, Young Adult,
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • Soyez le premier à aimer ceci

Diaporama 2016 Musique Allemande

  1. 1. Ensemble Vocal Variations Dir : Bruno Cornec Biber Requiem Musée DauphinoisMusée Dauphinois GrenobleGrenoble Samedi 4 FévrierSamedi 4 Février   J. Rosenmüller, J. Schelle, J. Rosenmüller, J. Schelle,  J. & C. P. E. BachJ. & C. P. E. Bach Musique baroque allemandeMusique baroque allemande Dimanche 5 FévrierDimanche 5 Février Eglise de BiviersEglise de Biviers Ensemble vocal Variations Petit orchestre Montfleury Dir : Jérôme Dizin Tombeau de l'Empereur Joseph Ier (1678-1711), Crypte impériale des capucins, Wien, Autriche
  2. 2. Tombeau de l'Empereur Joseph Ier (1678-1711), Crypte impériale des capucins, Wien, Autriche Unser Leben ist  ein Schatten Premier compositeur de la famille de musiciens dont Johann Sebastian est le membre le plus célèbre. Il appartient à la branche cousine d'Erfurt dont il fut organiste à la Predigerkirche Johann Bach (1604-1673) Motet à 9 voix a capella en allemand
  3. 3. Unser Leben ist ein Schatten auf Erden Notre vie est une ombre sur terre. Musique : « Unser Leben ist ein Schatten » de Johann Bach (1604-1673) Tableau : La Mélancolie (1618-1623) de Domenico Fetti (1589-1623) Musée du Louvre, Paris
  4. 4. Ich weiß wohl, daß unser Leben oft nur als ein Nebel ist, denn wir hier zu jeder Frist mit dem Tode seind umgeben, drum ob’s heute nicht geschicht meinen Jesum laß ich nicht! Je sais bien que notre vie Souvent n’est qu’un brouillard, Car nous sommes ici à tout moment Entourés par la mort, Et même si ce n’est pas pour aujourd’hui Je n’abandonnerai pas mon Jésus ! Musique : « Unser Leben ist ein Schatten » de Johann Bach (1604-1673) Tableau : Nature morte (1628) de Pieter Claesz (1596-1660) Metropolitan Museum of Art, New York
  5. 5. Sterb ich bald, so komm ich abe von der Welt Beschwerlichkeit, ruhe bis zur vollen Freud, und weiß, daß im finstern Grabe Jesus ist mein helles Licht, meinen Jesum laß ich nicht! Si je meurs bientôt, alors je quitterai La pénibilité de ce monde, Je me reposerai jusqu’à une joie complète, Et je sais que dans la sombre tombe Jésus sera ma lumière brillante : Je n’abandonnerai pas mon Jésus ! Musique : « Unser Leben ist ein Schatten » de Johann Bach (1604-1673) Tombeau (1523) de Guillaume Cardinal de Briçonnet, archevèque de Narbonne (1507-1514) Cathédrale Saint-Just-et- Saint-Pasteur, Narbonne
  6. 6. Ich bin die Auferstehung und das Leben, wer an mich gläubet, der wird leben, ob er gleich stürbe, und wer da lebet und gläubet an mich, der wird nimmermehr sterben Musique : « Unser Leben ist ein Schatten » de Johann Bach (1604-1673) Tableau : Triptyque de la Résurrection du Christ de Hans Memling (1435-1494) Musée du Louvre, Paris Je suis la résurrection et la vie Celui qui croit en moi, celui-ci vivra, Même s’il meurt, Et celui qui vit ici et croit en moi Celui-là ne mourra jamais plus
  7. 7. Weil du vom Tod erstanden bist, werd’ ich im Grab nicht bleiben, mein höchster Trost dein’ Auffahrt ist, Todsfurcht kann sie vertreiben, denn wo du bist, da komm ich hin, daß ich stets bei dir leb’ und bin, drum fahr ich hin mit Freuden Musique : « Unser Leben ist ein Schatten » de Johann Bach (1604-1673) Tableau : Triptyque de la Résurrection du Christ de Hans Memling (1435-1494) Musée du Louvre, Paris Puisque de la mort tu t’es redressé dans la tombe, je ne resterai pas Mon suprême réconfort, c’est ton ascension, la crainte de la mort, elle peut la chasser Car là où tu es, j’y arriverai aussi, Afin que je me tienne et que je sois près de toi, vivant C’est pourquoi j’irai là avec joie
  8. 8. Ach, wie flüchtig, ach wie nichtig ist der Menschen Leben! Wie ein Nebel bald entstehet und auch wieder bald vergehet, so ist unser Leben, sehet ! Musique : « Unser Leben ist ein Schatten » de Johann Bach (1604-1673) Tableau : Vanitas Vanitatum (1663) de Edwaert Collier (1643-1710) Musée de l'art occidental, Tokyo Ah, qu’elle est volatile, ah, qu’elle est vaine, La vie des hommes ! Comme un brouillard elle se forme vite Et disparaît aussi rapidement, Ainsi est notre vie, voyez-le !
  9. 9. Ach wie nichtig, ach wie flüchtig sind der Menschen Sachen ! Alles, alles was wir sehen, das muß fallen und vergehen, wer Gott fürcht’, bleibt ewig stehen Musique : « Unser Leben ist ein Schatten » de Johann Bach (1604-1673) Tableau : Madeleine en repentante (1640) de Georges de la Tour (1593-1652) National Gallery of Art, Washington Ah, qu’elles sont vaines, ah qu’elles sont volatiles, Les affaires des hommes ! Tout, tout ce que nous voyons Doit tomber et passer, Celui qui craint Dieu restera debout éternellement
  10. 10. Ach Herr, lehr uns bedenken wohl, daß wir sind sterblich allzumal ! Auch wir allhier keins Bleibens han, müssen alle davon, gelehrt, reich, jung, alt oder schön, müssen alle davon Musique : « Unser Leben ist ein Schatten » de Johann Bach (1604-1673) Détail du vitrail de la danse macabre (1917/18), d’Eduard von Rodt (1849–1926), d’après celle de Niklaus Manuel (1484–1530) Collégiale Saint-Vincent de Bern Ah, Seigneur, apprend-nous à bien considérer Que nous sommes tous mortels ! Aussi nous n’avons pas la possibilité de rester Tous nous devons partir, Érudits, riches, jeunes, vieux ou beaux, Tous nous devons partir
  11. 11. Tombeau de l'Empereur Joseph Ier (1678-1711), Crypte impériale des capucins, Wien, Autriche Lauda, Jerusalem,  Dominum Formé à Leipzig et organiste de Saint Nicolas, il doit partir pour Venise en 1658 où il compose l'essentiel de sa musique sacrée, influencé par Schütz et Legrenzi. Il y précéda Vivaldi comme maître de chapelle de l'Hospice de la Pieta Johann Rosenmüller (1619-1684) Psaume 147, attribué à David, pour 4 voix et orchestre à cordes en latin prononciation italienne
  12. 12. Musique : « Lauda Jerusalem » de Johann Rosenmüller (1619-1684) Eglise du Saint Sépulcre, Jérusalem Lauda, Jerusalem, Dominum, lauda Deum tuum, Sion. Loue le Seigneur, Jérusalem, loue ton Dieu, ô Sion
  13. 13. Musique : « Lauda Jerusalem » de Johann Rosenmüller (1619-1684) Porte d'entrée de l'église du Saint Sépulcre, Jérusalem Quoniam confortavit seras portarum tuarum; benedixit filiis tuis in te. Car il a conforté les verrous de tes portes; il a béni tes enfants en toi.
  14. 14. Musique : « Lauda Jerusalem » de Johann Rosenmüller (1619-1684) Mosaïque de l'agneau de Dieu parmi les saints de l'abside latérale, Abbaye de la Dormition, Jérusalem Qui posuit fines tuos pacem, et adipe frumenti satiat te. Lui qui a apporté à tes frontières la paix et t'a rassasié de graisse de blé
  15. 15. Musique : « Lauda Jerusalem » de Johann Rosenmüller (1619-1684) Tableau : Jésus et les 4 évangélistes, Eglise du Saint-Sépulcre, Jérusalem Qui emittit eloquium suum terræ: velociter currit sermo ejus. Lui qui a envoyé son éloquence sur la terre : sa parole court avec célérité.
  16. 16. Musique : « Lauda Jerusalem » de Johann Rosenmüller (1619-1684) Abbaye Notre-Dame de Chalais, Vorrepe Qui dat nivem sicut lanam; nebulam sicut cinerem spargit. Lui qui fait tomber la neige blanche comme la laine et répand la nuée comme de la cendre.
  17. 17. Musique : « Lauda Jerusalem » de Johann Rosenmüller (1619-1684) Cristaux d'aragonite sur des concrétions de la Grotte de Clamouse, Saint Jean de Fos Mittit crystallum suum sicut buccellas: ante faciem frigoris ejus quis sustinebit ? Il jette sa glace comme quignons de pain: devant sa face froide qui résistera ?
  18. 18. Musique : « Lauda Jerusalem » de Johann Rosenmüller (1619-1684) Torrent en Chartreuse Emittet verbum suum, et liquefaciet ea ; flabit spiritus ejus, et fluent aquae. Il enverra son verbe et les fera fondre ; Il fera souffler son esprit et les eaux couleront..
  19. 19. Musique : « Lauda Jerusalem » de Johann Rosenmüller (1619-1684) Le Mur des lamentations, Jerusalem Qui annuntiat verbum suum Jacob, justitias et judicia sua Israël. Lui qui a annoncé son verbe à Jacob, ses lois et ses préceptes à Israël.
  20. 20. Musique : « Lauda Jerusalem » de Johann Rosenmüller (1619-1684) Christ en majesté, Dôme de l'église du Saint- Sépulcre, Jérusalem Non fecit taliter omni nationi, et judicia sua non manifestavit illis. Gloria ! Il ne l’a fait ainsi pour aucune autre nation et ses préceptes, Il ne les leur a pas révélé. Gloire !
  21. 21. Musique : « Lauda Jerusalem » de Johann Rosenmüller (1619-1684) Christ en majesté, Dôme de l'église du Saint- Sépulcre, Jérusalem Gloria Patri et Filio et Spiritui Sancto. Gloire au Père, et au Fils et au Saint Esprit.
  22. 22. Musique : « Lauda Jerusalem » de Johann Rosenmüller (1619-1684) Christ en majesté, Dôme de l'église du Saint- Sépulcre, Jérusalem Sicut erat in principio et nunc et semper et in saecula, saeculorum. Amen. Qu’il en soit ainsi au commencement, maintenant et toujours et pour les siècles des siècles. Amen.
  23. 23. Tombeau de l'Empereur Joseph Ier (1678-1711), Crypte impériale des capucins, Wien, Autriche Concerto pour  Violoncelle Deuxième fils compositeur de Johann Sebastian Bach, il est pendant 30 ans claveciniste à la cour de Frédéric II de Prusse avant d'être Directeur de la musique et Kantor à Hambourg. Il est le représentant du mouvement «  Empfindsamkeit » Carl Philipp Emmanuel Bach (1719-1784) Concerto pour violoncelle et orchestre à cordes en la majeur Wq. 172
  24. 24. Musique : Allegro du Concerto pour Violoncelle de Carl Philipp Emmanuel Bach (1719-1784) Violoncelle, Académie de la musique sacrée de la Renaissance d'Etampes
  25. 25. Musique : Allegro du Concerto pour Violoncelle de Carl Philipp Emmanuel Bach (1719-1784) Violoncelle, Ensemble Interlude à Villars de Lans
  26. 26. Musique : Allegro du Concerto pour Violoncelle de Carl Philipp Emmanuel Bach (1719-1784) Violoncelle (1777) de Léopold Renaudin (1756-1795), Paris - Musée de la Musique, Paris Violoncelle, Facteur Anonyme, Paris, XVIIIè - Musée de la Musique, Paris
  27. 27. Musique : Largo con sordini, mesto du Concerto pour Violoncelle de Carl Philipp Emmanuel Allégorie sur la vanité (1640) de Leonhard Bramer (1596-1674), Pays-Bas Comme la musique s'évanouit aussitôt qu'on l'a jouée, ainsi passe la beauté, la richesse ou la réputation acquise à la guerre. Historisches Kunst Museum, Wien
  28. 28. Musique : Largo con sordini, mesto du Concerto pour Violoncelle de Carl Philipp Emmanuel Bach (1719-1784) Le solo (1633) de Dirck Hals (1591- 1656) - Akademie der bildenden Künste, Wien
  29. 29. Musique : Largo con sordini, mesto du Concerto pour Violoncelle de Carl Philipp Emmanuel Bach (1719-1784) Nature morte (1658) de Pieter Boel (1622-1674) - Akademie der bildenden Künste, Wien
  30. 30. Musique : Largo con sordini, mesto du Concerto pour Violoncelle de Carl Philipp Emmanuel Bach (1719-1784) Une élégante (ou joyeuse) compagnie (1632) de Pieter Codde (1599- 1678) - Chicago Institute of Art
  31. 31. Une élégante (ou joyeuse) compagnie (1632) de Pieter Codde (1599- 1678) - Chicago Institute of Art Musique : Largo con sordini, mesto du Concerto pour Violoncelle de Carl Philipp Emmanuel Bach (1719-1784)
  32. 32. Musique : Allegro assai du Concerto pour Violoncelle de Carl Philipp Emmanuel Bach (1719-1784) La Musique (1753) de Charles-André Vanloo (1705-1765) - Musée de la Légion d'Honneur, San Francisco
  33. 33. Musique : Allegro assai du Concerto pour Violoncelle de Carl Philipp Emmanuel Bach (1719-1784) Le Concert en famille (1666) de Jan Steen (1626-1679) - Chicago Institute of Art
  34. 34. Musique : Allegro assai du Concerto pour Violoncelle de Carl Philipp Emmanuel Bach (1719-1784) Le Concert (1630-1635) de Nicolas Tournier (1590-1639) – Musée du Louvre, Paris
  35. 35. Musique : Allegro assai du Concerto pour Violoncelle de Carl Philipp Emmanuel Bach (1719-1784) Une joyeuse compagnie sur une terrasse (1625) de Dirck Hals (1591-1656) – Harvard Art Museum, Boston
  36. 36. Musique : Allegro assai du Concerto pour Violoncelle de Carl Philipp Emmanuel Bach (1719-1784) Le Concert (1623) de Gerrit van Honthorst (1592-1656) – National Gallery of Art, Washington
  37. 37. Tombeau de l'Empereur Joseph Ier (1678-1711), Crypte impériale des capucins, Wien, Autriche Requiem a 15 Natif de Bohème, il fut formé par Schmelzer, et exerça en Moravie, avant de devenir maître de chapelle de Salzbourg en 1684. Il fut anobli par l'empereur Leopold Ier , père de Joseph Ier , pour ses capacités de violoniste et de compositeur Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Messe des morts pour 5 voix et orchestre en latin prononciation allemande
  38. 38. Musique : « Introït du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Tombeau de l'Empereur Frédéric III, Cathédrale St Etienne, Wien Requiem aeternam dona eis, Domine, et lux perpetua luceat eis Donnez-leur le repos éternel, Seigneur, et faites luire pour eux la lumière perpétuelle
  39. 39. Musique : « Introït du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644- 1704) Détail du Tombeau de l'Empereur Frédéric III, Cathédrale St Etienne, Wien Te decet hymnus, Deus, in Sion, et tibi reddetur votum in Jerusalem. Il convient de vous chanter une hymne, Dieu, en Sion et de vous faire des prières à Jérusalem
  40. 40. Musique : « Introït du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644- 1704) Détail du Tombeau de l'Empereur Frédéric III, Cathédrale St Etienne, Wien Exaudi orationem meam; ad te omnis caro veniet Écoutez ma prière ; Vers vous, tout mortel viendra
  41. 41. Musique : « Introït du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644- 1704) Tombeau de l'Empereur Frédéric III, Cathédrale St Etienne, Wien Requiem aeternam dona eis, Domine, et lux perpetua luceat eis Donnez-leur le repos éternel, Seigneur, et faites luire pour eux la lumière perpétuelle
  42. 42. Musique : « Kyrie du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644- 1704) Reliquaire de la Sainte Croix (1514 & XVIIIè), Cathédrale St Etienne, Wien Kyrie eleison. Christe eleison. Kyrie eleison. Seigneur, prenez pitié. Christ, prenez pitié. Seigneur, prenez pitié.
  43. 43. Musique : « Dies Irae du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Triptyque du jugement dernier (1485-1505) de Jérôme Bosch (1450-1516), Akademie der bildenden Künste, Wien Dies irae, dies illa solvet saeclum in favilla, teste David cum Sibylla Jour de colère, ce jour-là Il réduira le monde en cendres, David l’atteste, ainsi que la Sibylle
  44. 44. Musique : « Dies Irae du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Triptyque du jugement dernier (1485-1505) de Jérôme Bosch (1450-1516), Akademie der bildenden Künste, Wien Quantus tremor est futurus, quando iudex est venturus, cuncta stricte discussurus? Quelle terreur à venir, quand le juge apparaîtra pour tout examiner strictement !
  45. 45. Musique : « Dies Irae du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Triptyque du jugement dernier (1485-1505) de Jérôme Bosch (1450-1516), Akademie der bildenden Künste, Wien Tuba mirum spargens sonum, per sepulchra regionum, coget omnes ante thronum. La trompette répand étonnamment ses sons, parmi les sépulcres de tous pays, rassemblant tous les hommes devant le trône.
  46. 46. Musique : « Dies Irae du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Triptyque du jugement dernier (1485-1505) de Jérôme Bosch (1450-1516), Akademie der bildenden Künste, Wien Mors stupebit et natura, cum resurget creatura, iudicanti responsura. La Mort sera stupéfaite, comme la Nature, quand ressuscitera la créature, pour être jugée d’après ses réponses.
  47. 47. Musique : « Dies Irae du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Triptyque du jugement dernier (1485- 1505) de Jérôme Bosch (1450-1516), Akademie der bildenden Künste, Wien Liber scriptus proferetur in quo totum continetur, unde mundus iudicetur Un livre écrit sera produit dans lequel tout sera contenu, d’après quoi le Monde sera jugé
  48. 48. Musique : « Dies Irae du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Triptyque du jugement dernier (1485-1505) de Jérôme Bosch (1450- 1516), Akademie der bildenden Künste, Wien Iudex ergo cum sedebit, quidquid latet, apparebit; nil inultum remanebit. Quand le Juge donc tiendra séance, tout ce qui est caché apparaîtra, et rien d’impuni ne restera
  49. 49. Musique : « Dies Irae du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Triptyque du jugement dernier (1485-1505) de Jérôme Bosch (1450-1516), Akademie der bildenden Künste, Wien Quid sum miser tunc dicturus? Quem patronum rogaturus, cum vix iustus sit securus? Que dirai-je alors, pauvre de moi ? Quel protecteur demanderai-je, quand à peine le juste sera en sûreté ?
  50. 50. Musique : « Dies Irae du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Triptyque du jugement dernier (1485-1505) de Jérôme Bosch (1450-1516), Akademie der bildenden Künste, Wien Rex tremendae maiestatis, qui salvandos salvas gratis, salva me, fons pietatis Roi de terrible majesté, qui sauvez ceux à sauver, par votre grâce, sauvez-moi, source de piété
  51. 51. Musique : « Dies Irae du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Tête du Christ de Rembrandt (1606- 1669), Gemälde Galerie, Berlin Recordare, Iesu pie, quod sum causa tuae viae: ne me perdas illa die Souvenez-vous, Jésus si doux, que je suis la cause de votre route ; ne me perdez pas en ce jour
  52. 52. Musique : « Dies Irae du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Tête du Christ de Rembrandt (1606- 1669), Gemälde Galerie, Berlin Quaerens me, sedisti lassus: redemisti crucem passus: tantus labor non sit cassus Me cherchant vous vous êtes assis fatigué, me rachetant par la Croix, la Passion, que tant de travaux ne soient pas vains
  53. 53. Musique : « Dies Irae du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Salvator Mundi, Christ sauveur de l'Humanité (1500) de Gerard David (fl. 1484-1523), Museum of Art, Philadelphie Iuste Iudex ultionis, donum fac remissionis ante diem rationis Juste Juge de votre vengeance, faites-moi don de la rémission avant le jour du jugement
  54. 54. Musique : « Dies Irae du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Salvator Mundi, Christ sauveur de l'Humanité (1500) de Gerard David (fl. 1484-1523), Museum of Art, Philadelphie Ingemisco tamquam reus: culpa rubet vultus meus: supplicanti parce, Deus Je gémis comme un coupable, la faute rougit mon visage, pardonnez Seigneur au suppliant
  55. 55. Musique : « Dies Irae du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Bibe Crucifixion en ivoire (XVIIè siècle), Musée Royal de l'Ontario, Toronto Qui Mariam absolvisti, et latronem exaudisti, mihi quoque spem dedisti Vous qui avez absous Marie-Madeleine, et, du bon larron, exaucé les vœux, à moi aussi vous rendez l’espoir
  56. 56. Musique : « Dies Irae du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Preces meae non sunt dignae: sed tu bonus fac benigne, ne perenni cremer igne Mes prières sont indignes d’être exaucées : mais vous, si bon, faites par votre bonté que jamais je ne brûle dans le feu Triptyque du jugement dernier (1520-1525) de Jean Bellegambe (1468-1534), Gemälde Galerie, Berlin
  57. 57. Musique : « Dies Irae du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Inter oves locum praesta, et ab haedis me sequestra, statuens in parte dextra Entre les brebis placez-moi, que des boucs je sois séparé, en me tenant à votre droite. Triptyque du jugement dernier (1520-1525) de Jean Bellegambe (1468-1534), Gemälde Galerie, Berlin
  58. 58. Musique : « Dies Irae du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Confutatis maledictis, flammis acribus addictis: voca me cum benedictis Confondus, les maudits sont assignés aux flammes âcres, appelez-moi avec les bénis Triptyque du jugement dernier (1520-1525) de Jean Bellegambe (1468-1534), Gemälde Galerie, Berlin
  59. 59. Musique : « Dies Irae du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Oro supplex et acclinis cor contritum quasi cinis, gere curam mei finis Je prie suppliant et incliné, le cœur contrit comme de la cendre, prenez soin de ma fin Triptyque du jugement dernier (1520-1525) de Jean Bellegambe (1468-1534), Gemälde Galerie, Berlin
  60. 60. Musique : « Dies Irae du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Lacrymosa dies illa qua resurget ex favilla iudicantus homo reus Jour de larmes que ce jour-là, où ressuscitera, de la poussière, pour le jugement, l’homme coupable Triptyque du jugement dernier (1485-1505) de Jérôme Bosch (1450-1516), Akademie der bildenden Künste, Wien
  61. 61. Musique : « Dies Irae du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Huic ergo parce, Deus. Pie Iesu Domine,dona eis requiem À celui-là donc, pardonnez, ô Dieu. Doux Seigneur Jésus,donnez-leur le repos Triptyque du jugement dernier (1485-1505) de Jérôme Bosch (1450-1516), Akademie der bildenden Künste, Wien
  62. 62. Musique : « Dies Irae du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Amen. Triptyque du jugement dernier (1485-1505) de Jérôme Bosch (1450-1516), Akademie der bildenden Künste, Wien
  63. 63. Musique : « Offertoire du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Domine Jesu Christe, Rex gloriae, libera animas omnium fidelium defunctorum de poenis inferni et de profundo lacu. Seigneur Jésus Christ, Roi de gloire, libèrez les âmes de tous les fidèles défunts des peines de l’enfer et de l’abîme sans fond Tête du Christ (1648-1656) de Rembrandt (1606-1669), Museum of Art, Philadelphie
  64. 64. Musique : « Offertoire du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Libera eas de ore leonis, ne absorbeat eas tartarus, ne cadant in obscurum Libèrez-les de la gueule du lion, que le Tartare, l’enfer ne les avale pas qu’elles ne tombent pas dans les ténèbres Daniel dans la fosse aux lions (1615) de Peter Paul Rubens (1577-1640) National Gallery of Art, Washington
  65. 65. Musique : « Offertoire du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Sed signifer sanctus Michaël representet eas in lucem sanctam Que saint Michel, le porte-drapeau, les expose à la sainte lumière St Michel triomphant du démon (1664) de Luca Giordano (1634-1705), Historisches Kunst Museum, Wien
  66. 66. Musique : « Offertoire du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) quam olim Abrahae promisisti et semini eius comme jadis vous l’avez promis à Abraham et à sa descendance St Michel triomphant du démon (1664) de Luca Giordano (1634-1705), Historisches Kunst Museum, Wien
  67. 67. Musique : « Offertoire du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Hostias et preces tibi, Domine, laudis offerimus Tu suscipe pro animabus illis quarum hodie memoriam facimus Fac eas, Domine, de morte transire ad vitam Des sacrifices et des prières, à vous Seigneur, nous les offrons avec nos louanges Prenez la responsabilité de ces âmes dont aujourd’hui nous faisons mémoire Faites les, Seigneur, passer de la mort à la vie Allégorie sur l'ancien et le nouveau testament de Hans Holbein le jeune (1497-1543), Scottish National Gallery, Edimburg
  68. 68. Musique : « Offertoire du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Allégorie sur l'ancien et le nouveau testament de Hans Holbein le jeune (1497-1543), Scottish National Gallery, Edimburg comme jadis vous l’avez promis à Abraham et à sa descendance quam olim Abrahae promisisti et semini eius
  69. 69. Musique : « Sanctus du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) La Sainte Famille élargie (~1490), Allemagne du Sud National Gallery of Art, Washington Saint, Saint, Saint Sanctus, Sanctus, Sanctus
  70. 70. le Seigneur, Dieu des armées célestes. Le ciel et la terre sont remplis de votre gloire Dominus Deus Sabaoth pleni sunt coeli et terra gloria tua La Sainte Famille (~1490), Allemagne du Sud National Gallery of Art, Washington Musique : « Sanctus du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704)
  71. 71. Hosanna au plus haut des cieux La Sainte Famille (~1490), Allemagne du Sud National Gallery of Art, Washington Musique : « Sanctus du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Hosanna in excelsis
  72. 72. Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur Benedictus qui venit in nomine Domini La Sainte Famille (~1490), Allemagne du Sud National Gallery of Art, Washington Musique : « Sanctus du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704)
  73. 73. Hosanna au plus haut des cieux La Sainte Famille (~1490), Allemagne du Sud National Gallery of Art, Washington Musique : « Sanctus du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Hosanna in excelsis
  74. 74. Agneau de Dieu, qui enlèves les péchés du monde, donne leur le repos Pieta (1712) de Lukas von Hildebrandt (1668-1745), Chapelle impériale des capucins, Wien Musique : « Agnus Dei du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, dona eis requiem,
  75. 75. Agneau de Dieu, qui enlèves les péchés du monde, donne leur le repos Pieta (1712) de Lukas von Hildebrandt (1668-1745), Chapelle impériale des capucins, Wien Musique : « Agnus Dei du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, dona eis requiem,
  76. 76. Agneau de Dieu, qui enlèves les péchés du monde, donne leur le repos éternel Pieta (1712) de Lukas von Hildebrandt (1668-1745), Chapelle impériale des capucins, Wien Musique : « Agnus Dei du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, dona eis requiem sempiternam
  77. 77. Que la lumière éternelle luise pour eux, Seigneur Tombeau de l'Empereur Charles VI (1685-1740), fils de Leopold Ier, Crypte impériale des capucins, Wien Musique : « Communion du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Lux æterna luceat eis, Domine l'Empereur Charles VI (1685-1740)
  78. 78. Avec tes Saints pour l’éternité, car tu es miséricordieux. Tombeau de l'Empereur Joseph Ier (1678-1711), fils de Leopold Ier, Crypte impériale des capucins, Wien Musique : « Communion du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Cum sanctis tuis in æternum, quia pius es
  79. 79. Donne-leur le repos éternel, Seigneur, et que la lumière perpétuelle luise pour eux. Tombeau de l'Empereur Joseph Ier (1678-1711), fils de Leopold Ier, Crypte impériale des capucins, Wien Musique : « Communion du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Requiem æternam dona eis, Domine, et lux perpetua luceat eis.
  80. 80. Avec tes Saints pour l’éternité, car tu es miséricordieux Tombeau de l'Empereur Joseph Ier (1678-1711), fils de Leopold Ier, Crypte impériale des capucins, Wien Musique : « Communion du Requiem » de Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) Cum sanctis tuis in æternum, quia pius es
  81. 81. Tombeau de l'Empereur Joseph Ier (1678-1711), Crypte impériale des capucins, Wien, Autriche Vom Himmel kam  der Engel Schar Elève de Heinrich Schütz, il est dès 1677 Thomaskantor à Leipzig où il succède à Schein et Knüpfer et précède Kuhnau et Johann Sebastian Bach. Il fut le premier à composer une cantate en langue allemande. Johann Schelle (1648-1701) Cantate choral pour 5 voix et orchestre en allemand
  82. 82. Du ciel est venu une foule d’anges et est apparue aux bergers Ils leur disaient: Un nouveau-né, est couché là dans une crèche Nativité et l'adoration des bergers (1480) de Hugo van der Goes (1440-1482), Gemälde Galerie, Berlin Musique : « Vom Himmel kam der Engel Schar » de Johann Schelle (1648-1701) Vom Himmel kam der Engel Schar, Erschien den Hirten offenbar; Sie sagten ihn’n: Ein Kindlein zart, Das liegt dort in der Krippe hart
  83. 83. A Bethléem, Ville de David, Comme Michael l’avait prédit, C’est le Seigneur Jésus Christ, qui de nous tous est le Sauveur Nativité du rétable de Wiener Neustadt (1447), Cathédrale St Etienne, Wien Musique : « Vom Himmel kam der Engel Schar » de Johann Schelle (1648-1701) Zu Bethlehem in Davids Stadt, Wie Micha das verkündet hat. Es ist der Herre Jesus Christ, Der euer aller Heiland ist
  84. 84. Il souhaite que vous soyez totalement joyeux, que Dieu soit dans l’unité avec vous Il est né, est votre chair et votre sang Votre frère est le bien éternel Jésus enfant avec Jean Baptiste et deux anges (1615-1620) de Peter Paul Rubens (1577-1640), Historisches Kunst Museum, Wien Musique : « Vom Himmel kam der Engel Schar » de Johann Schelle (1648-1701) Des sollt ihr billig fröhlich sein, Dass Gott mit euch ist worden ein. Er ist gebor’n eu’r Fleisch und Blut, Eu’r Bruder ist das we’ge Gut
  85. 85. Que pourront vous faire le péché et la mort ? Vous avez avec vous le vrai Dieu Laissez le diable et l’Enfer rager Le Fils de Dieu est devenu votre camarade Fresque (1726-1729) de Johann Michael Rottmayr (1656-1730) sur la vie St Charles Borromée, Karlskirche, Wien Musique : « Vom Himmel kam der Engel Schar » de Johann Schelle (1648-1701) Was kann euch tun die Sünd’ und Tod? Ihr habt mit euch den wahren Gott. Lasst zuernen Teufel und die Hoell’ Gott’s Sohn ist worden eu’r Gesell
  86. 86. Il ne veut ni ne peut vous abandonner, Placez en lui votre confiance Il se peut que vous ayez de nombreux adversaires: Soyez son défi, car il ne peut le laisser faire La Vierge Marie avec l'enfant (1660) de Carlo Maratta (1625-1713), Historisches Kunst Museum, Wien Musique : « Vom Himmel kam der Engel Schar » de Johann Schelle (1648-1701) Er will und kann euch lassen nicht, Setzt ihr auf ihn eur’ Zuversicht. Es moegen euch viel fechten an: Dem sei Trotz, der’s nicht lassen kann!
  87. 87. Finalement, vous avez pourtant complètement raison Vous êtes maintenant devenus la lignée de Dieu. En rendant grâce à Dieu pour l'éternité, Patiemment, heureux chaque jour Musique : « Vom Himmel kam der Engel Schar » de Johann Schelle (1648-1701) Zuletzt müsst ihr doch haben recht, Ihr seid nun worden Gott’s Geschlecht. Des danket Gott in Ewigkeit, Geduldig, fröhlich alle Zeit Fresque (1726-1729) de Johann Michael Rottmayr (1656-1730) sur la vie St Charles Borromée, Karlskirche, Wien
  88. 88. Patiemment, heureux chaque jour Musique : « Vom Himmel kam der Engel Schar » de Johann Schelle (1648-1701) Geduldig, fröhlich alle Zeit! Fresque (1726-1729) de Johann Michael Rottmayr (1656-1730) sur la vie St Charles Borromée, Karlskirche, Wien
  89. 89. Ensemble Vocal Variations Dir : Bruno Cornec Ensemble vocal Variations Dir : Bruno Cornec Sopranos 1 : Béatrice Cornec, Florence Delage Sopranos 2 : Bénédicte Duchaffaut, Mélisande Cornec Altos : Eliane Esmenjaud, Bruno Cornec Ténors : Gérard Poussin, Bruno Hareng Barytons : Joël Pommier, Gaël Bernard Basse : Claude Esmenjaud Contact : https://ensemblevariations.wordpress.com/ Petit orchestre Montfleury Dir : Jérôme Dizin Violoncelle Solo : Thomas Cordonnier Violons 1 : Manuelle Quinaud, Marion Chandesris Violons 2 : Emmanuel Perrin Alto : Jacques Mervant, Violoncelles : Denis Coppel, Jean-Sébastien Micha Clarinette : Marielle Coppel Trombones : Jochen Pirling, Claire Colin Contrebasse : Yves Durand, Trompettes : Valentin Peyronnet, Arthur Dizin, Ingrid Verger, Sylvain Vandurme Contact : https://www.facebook.com/petitorchestremontfleury Tombeau de l'Empereur Joseph Ier (1678-1711), Crypte impériale des capucins, Wien, Autriche

×