Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Introduction aux logiciels libres et à Linux

183 vues

Publié le

Cette présentation est un support pour introduire les conepts de logiciels libres et de Linux auprès d'un large public.

Publié dans : Technologie
  • Soyez le premier à commenter

Introduction aux logiciels libres et à Linux

  1. 1. Introduction à Linux et aux logiciels Free/Libres/Open Source (aka FLOSS) Janvier 2018Bruno Cornec, HPE Open Source and Linux Strategist
  2. 2. Introducing myself 2 ● Software engineering and Unices since 1988: – Mostly Configuration Management Systems (CMS), Build systems, quality tools, on multiple commercial Unix systems – Discovered Open Source & Linux (OSL) & made first contributions in 1993 – Full time on OSL since 1995, first as HP reseller then @HP ● Currently: – OSL Technology Strategist, WW Customer Innovation Center – HP OSL Advocate and Converged Infrastructure Ambassador – WW Linux Community Lead for the HP Open Source Profession – AFUL and APRIL member, FLOSSITA board member. Conferences at WW level at LinuxCon, Linux.conf.au, ... – MondoRescue, Project-Builder.org, UUWL and PUSK Project Lead – LinuxCOE, FOSSology, mrepo, tellico, rinse, fossology, collectl, Ironic contributor – FOSSBazaar/SPDX and OSL Governance enthusiast – Mandriva, Mageia, Fedora packager ● And also: – Amateur singer (Alto / Tenor), recorder player since 1976 and Choir director since 1987, CD collector (6000+), Concerts, Photography
  3. 3. Logiciel ? FLOSS ? Quésako ?
  4. 4. 11/01/2018 4 L'information joue un rôle primordial et croissant. Son contrôle procure un pouvoir culturel, économique et politique extrêmement fort. Le support de l'information se dématérialise. L'informatique devient prépondérante, omniprésente. L'outil devient stratégique et de titanesques luttes de pouvoir s'engagent pour son contrôle. Qu'est-ce que l'informatique ?
  5. 5. 11/01/2018 5 Favoriser le libre accès à l'information et à la diffusion du savoir. Préserver un espace non marchand où le partage est naturel mais n'est pas un acte de piratage. Préserver les libertés individuelles. Veiller à la pluralité des opinions et des moyens techniques. Garantir au citoyen les moyens d'exercer son libre arbitre. Informatique libre: le partage du savoir
  6. 6. 11/01/2018 6 C'est un outil spécialisé qui répond à un besoin spécifique de traitement automatisé d'une information (mettre en page un texte, retoucher une photo, filtrer un son, ...). Il satisfait ce besoin en enchaînant selon une logique déterminée un nombre incalculable d'opérations élémentaires. Ces opérations élémentaires sont décrites de la seule manière accessible à un microprocesseur : le langage binaire. Sous sa forme « prête à l'emploi », un logiciel est donc une suite logique de 0 et de 1 appelée code binaire. Qu'est-ce qu'un logiciel ? 1010001010 0010110110 1001100101 0110100110 0101011011 0101000000 0000001101 0110110111 1111111010 0100101101
  7. 7. 11/01/2018 7 Sous sa forme binaire, un logiciel est incompréhensible par un être humain. Le développeur conçoit donc le logiciel dans un langage symbolique et plus accessible, dit de haut niveau par rapport au langage binaire, dit de bas niveau. Cette description de haut niveau, qui n'est pas exploitable en l'état par le microprocesseur, est appelée code source. La conversion du code source en code binaire est assurée par un outil nommé compilateur. Code source et code binaire int rangeSum (int low, int high){ int i; int sum = low; for (i = low + 1; i <= high; i++){ sum = sum + i; } return sum; }
  8. 8. 11/01/2018 8 En Europe, le logiciel est à ce jour exclusivement protégé par le droit d'auteur (droit latin) ou par le copyright (droit anglo-saxon). Le droit d'auteur ne reconnaît que peu de droits à l'utilisateur et lui interdit beaucoup de choses. Les logiciels classiques sont accompagnés de licences d'exploitation et de diffusion encore plus restrictives. Un utilisateur n'est pas possesseur d'un logiciel qu'il acquiert pas plus que le film d'un DVD ou la musique d'un CD. Il l'est d'un livre, sans l'être de l'oeuvre bien évidemment. Droit d'auteur
  9. 9. 11/01/2018 9 L'auteur d'un logiciel libre veut rétablir l'équilibre. A cette fin, il accorde 4 libertés fondamentales à l'utilisateur : Exécuter le programme à sa guise et sans restriction. Etudier le fonctionnement du programme. Redistribuer des copies, gratuites ou payantes. Modifier le programme, s'en inspirer et redistribuer les modifications pour le profit de tous. L'exercice de ces libertés exige le libre accès au code source et la liberté de le modifier. Droit de l'utilisateur ≠ Freeware/Shareware
  10. 10. 11/01/2018 10 Tout provient de la disponibilité du code source : Portabilité – Universalité - Facteur d'échelle Flexibilité – Adaptabilité Stabilité – Fiabilité Performance – Réactivité – Sécurité Interopérabilité – Pérennité – Indépendance Universalité aux travers des standards, RFCs, normes Le coût n'est qu'une conséquence Un logiciel libre est comme une voiture dont on peut ouvrir le capot Force du logiciel libre
  11. 11. 11/01/2018 11 Au delà du code, le Logiciel Libre a 3 pilliers LicensesLicenses CommunautéCommunauté MethodologieMethodologie •On peut utiliser les 3 aspects en tant qu'avantage compétitifOn peut utiliser les 3 aspects en tant qu'avantage compétitif •Le modèle commercial se déplace sur le serviceLe modèle commercial se déplace sur le service •Plus vous vous impliquez, plus vous influencez/contrôlez.Plus vous vous impliquez, plus vous influencez/contrôlez. Près de 60 licences aujourd'hui: Les Copyleft (pas virales – à réciprocité): les modifications diffusées de code doivent retourner à la communauté Les autres sont similaires au domaine public et ont peu d'exigences Le droit d'auteur et le copyright sont des éléments fondamentaux pour toutes ces licences FLOSS. “Une communauté est une entité sociale de toute taille qui partage des valeurs [...] Depuis l'avênement d'Internet, la notion de communauté n'a plus de limitation géographique, puisque ses membres peuvent se réunir virtuellement en ligne et partager des intérêts communs indépendamment de leur localisation.” (d'après Wikipedia) Développement partagé. De multiple projets avec leur propre structure. Divers modèles de gouvernance, certains autocratiques, d'autres basé sur le consensus. Variété d'information sur la feuille de route. Méritocratie où l'influence et le contrôle s'obtiennent par l'implication. Certains projets sont pilotés par des entreprises, beaucoup ar des individus.
  12. 12. 11/01/2018 12 Licenses FLOSS freeware Sun SCSL Microsoft shared source Code source disponibleBinaire seul source avec limitations many java libraries Logiciel gratuit shareware Adobe Reader GNU LGPL MIT Art Libre Mozilla W3C Apache permissive Copyleft / réciprocité GNU GPL FLOSS BSD Reference URL: http://www.gnu.org/licenses/licenses.en.html CC
  13. 13. 11/01/2018 13 Citation d'Eben Moglen “We now have a body of software accessible to everybody on earth so robust and so profound in its possibilities, that we are a few man months away from doing whatever it is that anyone wants to do with computers all the time.” From a speech given at Harvard Law School
  14. 14. 11/01/2018 14 Conséquences ● Pour les utilisateurs : ● Les solutions FLOSS ont un coût d'entrée plus bas, procurent sécurité par l'ouverture ● Liberté de choix uniquement sur dess critères techniques, donnant le contrôle total ● Liberté de développer une expertise interne ou d'externaliser ● Liberté de brancher si le projet père se comporte de façon non acceptable ● Pour l'industrie informatique : ● Les standards sont maintenant fourni avec une implémentation libre ● Les compagnies qui réussissent ne sont pas celles qui luttent contre, mais adoptent et participent. ● Le modèle commercial est autour du matériel et des services (consultance, intégration, support, formation, hébergement, infogérance, SaaS) ● La différentiation est faite sur la crédibilité commerciale et technique (implication dans les communautés), la diffusion rapide (innovation) et des matériels et services uniques qui répondent aux besoins des clients.
  15. 15. Linux ? Une Distribution Linux ?
  16. 16. 11/01/2018 16 1967 – Arpanet (Internet Ancestor) - L. Roberts 1969 – UNIX – B. Kernighan, D. Ritchie, K. Thomson 1971 – C Language – B. Kernighan, D. Ritchie 1972 First e-mail 1973 – Mouse and Ethernet – Xerox Parc 1973 TCP/IP – V. Cerf 1974 – Smart Card – R. Moreno 1975 – Microsoft – P. Allen, B. Gates 1976 Apple and Apple II S. Wozniak, S. Jobs 2005 - 1978 – BSD 1 – B. Joy 1980 – Internet – V. Cerf 1981 PC - IBM 1984 MacIntosh/Apple – LaserJet/HP 1985 – MS Windows 1991 Linux – L. Torvalds 1995 – Java – Sun 2001 Wikipedia 2008 - Cloud Il était une fois... 1984 – GNU Project – R. Stallman 1984 – X-Window/MIT – DNS 2010 2013 -2006
  17. 17. 11/01/2018 Le projet GNU : Tout démarre d'un problème d'imprimante Richard M. Stalmann, AI Lab au MIT But : Fabriquer un système d'exploitation libre à partir de rien Début avec un éditeur (emacs), une chaîne de compilation C (gcc, gdb, glibc,as, ld), ... Des outils el ligne de commande : ls, mv, rm, grep, awk, sed, make, bash, ... Des centaines d'outils aujourd'hui GNU Hurd Les licences GPL GNU ?
  18. 18. 11/01/2018 18 Linux Kernel Linux implementation GPL d'un noyauconforme au standard POSIX (Portable Operating System Interface Unix-Like - IEEE comitee 1003.x) Fournit des services et interfaces pour les composants matériels et logiciels. Premiers test de conformité fait par le Gouvernement US avec le noyau 1.2.13. Développé mondialement par des millers de développeurs. 12,000,000+ lignes de code, 77MB xz compressed tarball... (50 % pour les pilotes, moins de 3 % de code assembleur ...) [sloccount sur 3.17.4] http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_Linux_supported_computer_architectures Ubiquité : Fonctionne sur le Superdome X BL920c 460 threads 16To de RAM et sur un téléphone Android ou un GPS Tomtom (28 architectures de CPU prises en charge), des routeurs, des box ADSL/Vidéos... Il est utilisé dans des voitures, la navette spatiale internationale, 80 % des marché financiers, 100 % des machines du top500.org et il y a 1.3 Million de périphériques Android activaté par jour. http://en.wikipedia.org/wiki/Linux-powered_device Valeur : En 2011, l'effort de développement du noyau Linux était estimé à environ 3 milliards de dollar. En 2015, à 5 milliards . Linux ?
  19. 19. 11/01/2018 Ensemble coherent de paquets (1k-30k) pris dans les projets pères Gestionnaire de paquets Outil de contrôle Programme d'installation Scripts de démarrage Outils adhoc Mise à jour fonctionnelles Mise à jour de sécurité Géré par une communauté ou une entité commerciale (certification matérielle, LTS, support) Distribution Linux : un projet en soi
  20. 20. 11/01/2018 20 1984 – GNU/FSF Project - R. Stallman 1991 - Linux L. Torvalds 1996 – SuSE & Yast – Florian La Roche Evolution des distributions Linux 1993 – Slackware – Patrick Volkerding 1993 – Red Hat Linux Marc Ewing 1997 – Red Hat Package Manager Erik Troan & Mark Ewing 1993 – Debian Package 2003 – YUM - Seth Vidal 1996 – Debian GNU/Linux Ian Murdock 2003 – Fedora Warren Togami 1998 – Advanced Packaging Tool Brian White 2004 – Ubuntu Mark Shtuttleworth 1992 – SLS – Peter Mc Donald 2001 – SLES 2002 – RHEL 2005 – OpenSUSE 2010 – Mageia Anne Nicolas 2015 – DNF
  21. 21. 11/01/2018 Linux Distribution Relationships
  22. 22. L'engagement de HPE
  23. 23. HPE participe à l'écosystème libre de diverses manières Deploiement interne Partnerariat Embarqué Contribution de propriété intellectuelle Participation Aide aux clients
  24. 24. Coûts moindres : Faire plus avec moins Gestion des risques Innovation rapide Améliorer agilité et flexibilité Accélérer et simplifier les services Impératifs des Enterprises Tendances Générer de la croissance Satisfaire les clients Réagir à la compétition S'adapter aux changements marché Oeuvrer dans un écosystème de standards ouverts Big Data Cloud Mobilité Securité Social Internet of Things Nous sommes à un point d'inflexion de l'informatique Nouveau Business
  25. 25. Notre stratégie 25 We make Hybrid IT simple We have the expertise to make it happen We power the Intelligent Edge Campus & Branch Industrial Internet of Things Traditional Data Center Software-defined Infrastructure and Private Cloud Multi-cloud Partnerships Advisory & Professional Services Technical Services IT Consumption Models Traditional Data Center Private Cloud Managed Cloud Services Public Cloud HPE est le partenaire de confiance pour le Libre 4500+ spécialistes Open Source
  26. 26. Les contributions au Logiciel Libre I think that many people assume, wrongly, that a company exists simply to make money. While this is an important result of a company’s existence, we have to go deeper and find the real reasons for our being. As we investigate this, we inevitably come to the conclusion that a group of people get together and exist as an institution that we call a company so they are able to accomplish something collectively which they could not accomplish separately. They are able to do something worthwhile — they make a contribution to society (a phrase which sounds trite but is fundamental). David Packard, March 8, 1960
  27. 27. Cycles de vie
  28. 28. Utilisation du noyau Linux dans les distributions 2.6.35 2.6.36 2.6.37 2.6.38 Fedora 14 (2011-10) RHEL 6 GA (2010-11) RHEL 6.1 (2011-05) 2009-12 2010-08 2010-10 2011-01 2011-03 2011-05 2011-07 2012-01 2012-05 2013-06 2013-11 2014-03 2014-10 2.6.39 3.0 3.2 3.4 3.10 3.12 3.14 3.17 Ubuntu 10.10 Ubuntu 11.04 Ubuntu 11.10 Ubuntu 12.04 LTS Ubuntu 13.10 Ubuntu 14.04 LTS Ubuntu 14.10 Debian 7 2013-05 RHEL 6.2 (2011-12) RHEL 6.3 (2012-06) RHEL 6.5 (2013-11) RHEL 6.6 (2014-10) RHEL 7.0 (2014-06) Fedora 19 (2013-07) 3.9 Fedora 14 (2010-11) Fedora 15 (2011-05) Fedora 17 (2012-05) Fedora 20 (2013-12) Debian 6 2011-02 SLES 11 SP1 2010-06 SLES 11 SP2 2012-02 SLES 11 SP3 2013-07 SLES 12 2014-10 2.6.32 OpenSUSE 11.4 2011-03 OpenSUSE 12.2 2012-09 OpenSUSE 13.1 2013-11 OpenSUSE 13.2 2014-11
  29. 29. Exemple de complexité d'alignement de cycle de vie 45nm 32nm 22nm tick tock Xeon 5500 (Nehalem) Xeon 5600 (Westmere) Xeon 2600 (Sandy-Bridge) Broadwell / Skylake Xeon 5400 Xeon 5200 G6 G6w G7 2009 2010 2011 Future Gen8 G6 long-life RHEL 5 5.5y full support 1.5y on hw, sw, bugs 3.5y on xxxx 5.5 +3y LTS 4.8 RHEL 4 2012 RHEL 7 2013 tick ticktock tock 2014 Xeon 2600 v2 (Ivy Bridge) Gen9 RHEL 6 Cf: https://access.redhat.com/site/support/policy/updates/errata/ 2015 Xeon 2600 v3 (Haswell) tick
  30. 30. 11/01/2018 Private | Confidential | Internal Use Only ”Changes are never easy to make. There is comfort and safety in tradition, but change must come, no matter how painful or expensive it may be.” Bill Hewlett Bruno.Cornec@hpe.com (Open Source and Linux Technology Strategist at the WW Customer Innovation Center) http://downloads.linux.hpe.com/ Linus Torvalds, Richard Stallman, Eric Raymond, Nat Makarevitch, René Cougnenc, Eric Dumas, Rémy Card, Bdale Garbee, Bryan Gartner, Craig Lamparter, Lee Mayes, Gallig Renaud, Andree Leidenfrost, Phil Robb, Bob Gobeille, Martin Michlmayr among others, for their work and devotion to the Open Source Software cause... and my family for their patience :-) MERCI !

×