SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  9
Télécharger pour lire hors ligne
EXFILO
Tél : 01.83.62.86.35
Fax : 01.83.62.86.34
Cabinet d’expertise des finances locales
Siège : 65 Avenue des Gobelins
75013 Paris
Direction Sud : 6 rue Maurice Caunes
31200 Toulouse
www.exfilo.fr
SARL au capital de 8.500 euros
SIREN 530 160 795
RCS Paris
Paris, le 18/11/2015
N15-1120
Projet de loi de finances pour 2016
Les mesures intéressant les collectivités
territoriales au 18/11/2015
EXFILO
PLF pour 2016 : les mesures intéressant les collectivités territoriales
18/11/2015- N15-1120
2
Cet examen du projet de loi de finances pour 2016, enregistré à la Présidence de l’Assemblée Nationale
le 30 septembre 2015, porte sur les dispositions concernant les collectivités territoriales.
Ce texte est assorti de deux principales mesures : une nouvelle réduction des dotations de 3,67 Md€
et une réforme de la dotation globale de fonctionnement.
I. LA DGF POUR 2016
Au titre de la participation des collectivités territoriales au redressement des finances publiques, le
projet de loi de finances pour 2016 prévoit, conformément à la loi de programmation des finances
publiques 2014-2019, une minoration de la DGF pour la troisième année consécutive.
Ainsi, le montant de la DGF est fixé à 33,108514 Md€, soit une baisse de -3,67 Md€ par rapport au
montant de la DGF en loi de finances pour 2015 (soit une baisse de -9,4% par rapport à 2015).
1.1. ARTICLE 58 : REFORME DE LA DOTATION GLOBALE DE FONCTIONNEMENT
Report de la réforme au 1er
janvier 2017
 Répartition de la minoration de la DGF entre les trois catégories de collectivités territoriales :
Les régions participent à hauteur de 451 M€, les départements de 1 148M€, les EPCI de 621M€ et les
communes de 1 450M€, au redressement des comptes publics en 2016.
 Les règles d’application de cette minoration ont été modifiées :
- Un amendement prévoit d’inclure dans les recettes de fonctionnement prises en compte dans
le calcul de la minoration les budgets annexes autres que les SPIC et non plus uniquement les
budgets principaux.
- Il est également ajouté un amendement prévoyant de minorer les recettes des
remboursements des frais de fonctionnement entre une intercommunalité et ses communes
membres au titre des conventions de gestion de service.
 Une dotation de garantie s’appliquant sur l’ensemble de la DGF a été proposée par le
gouvernement :
Il a donc été choisi de garantir :
EXFILO
PLF pour 2016 : les mesures intéressant les collectivités territoriales
18/11/2015- N15-1120
3
- une baisse cumulée des RRF inférieure à plus de 25% des RRF d’une collectivité en 5 ans (2017-
2021)
- à partir de 2017, cette baisse ne pourra représenter plus de 10% des RRF d’une année sur
l’autre.
 Hausse de la péréquation au sein de la DGF :
Les montants mis en répartition de la DSU et de la DSR des communes augmentent respectivement de
180M€ et 117M€ par rapport aux montants répartis en 2015. Les fractions cibles sont maintenues pour
2016.
II. FONDS DE COMPENSATION POUR LA TVA POUR 2016
A compter du 1er
janvier 2016, les dépenses d’entretien des bâtiments publics des collectivités
territoriales seront éligibles au FCTVA. Le projet de loi ne précise pas le taux applicable à compter de
2016, mais une estimation du FCTVA à 5,98 Md€ (+17M€ par rapport à 2015). En 2015, le taux de
FCTVA avait fait l’objet d’un relèvement à 16,404% pour les dépenses d’investissement éligibles
réalisées à compter du 1er
janvier 2015 (contre 15,761% en 2014). Cette mesure représente un impact
budgétaire pour l’Etat de 12M€ en 2016, 109M€ en 2017 et 143M€ en 2018.
Elargissement aux dépenses d’entretien de la voirie par amendement adopté en première lecture à
l’Assemblée Nationale.
III. MONTANTS ET REGLES DE REPARTITION DU FPIC ET DU FSRIF
Le montant du FPIC pour 2016 est fixé à 1Md€, soit une progression de +220M€ par rapport à 2015.
Le projet de loi de finances pour 2016 prévoit une stabilisation du FSRIF pour 2016.
 Exonération des communes pauvres au prélèvement du FPIC :
Les communes pauvres qui contribuent au FPIC seront exonérées de contribution au FPIC si elles sont
classées parmi les 250 premières communes de plus de 10 000 habitants éligibles à la DSU ou si elles
sont classées parmi les 2 500 premières communes de moins de 10 000 habitants éligibles à la fraction
péréquation de la DSR.
EXFILO
PLF pour 2016 : les mesures intéressant les collectivités territoriales
18/11/2015- N15-1120
4
 Application Loi SRU, sanction en cas de carence des communes à leurs obligations :
Les députés ont également adopté un amendement consistant à priver du reversement du FPIC (mais
aussi de DSU, DSR et DNP) les communes qui y seraient éligibles, mais qui ne respecteraient pas leurs
obligations de constructions en matière de logements sociaux (arrêté de carence – 218 communes) :
Mesure s’appliquant dès la publication de la loi.
IV. REVALORISATION DES VALEURS LOCATIVES POUR 2016
Les députés ont revalorisé de 1% les valeurs locatives pour 2016 (évolution basée sur la prévision de
l’inflation).
V. MESURES DIVERSES
5.1. COMMUNES NOUVELLES : PROLONGEMENT DE LA DATE D’ECHEANCE POUR
BENEFICIER DU PACTE FINANCIER PREVU PAR LA LOI DU 16 MARS 2015 EN CAS
DE CREATION DE COMMUNES NOUVELLES
Les communes nouvelles créées avant le 1er janvier 2016 peuvent bénéficier du maintien de la
dotation forfaitaire sur trois ans. Cette dernière correspondrait alors à la somme des dotations perçues
par chacune des anciennes communes l’année précédant la création de la commune nouvelle. De plus,
les communes nouvelles dont la population est comprise entre 1 000 et 10 000 habitants bénéficieront
également d’une majoration de 5% de leur dotation forfaitaire sur les trois premières années qui
suivent leur création, et lorsque la commune nouvelle englobe l’ensemble des communes d’un ou
plusieurs EPCI, elles bénéficieront des dotations de ce dernier.
Les parlementaires ont ainsi décidé de laisser un délai supplémentaire aux communes pour se
prononcer en rallongeant le délai jusqu’au 31 mars 2016 pour délibérer sur la création de communes
nouvelles. En revanche, pour les délibérations prises après le 1er janvier 2016, il a été tranché que les
communes nouvelles ne bénéficieraient plus du bonus de 5% prévu par la loi du 16 mars 2015.
EXFILO
PLF pour 2016 : les mesures intéressant les collectivités territoriales
18/11/2015- N15-1120
5
5.2. ARTICLE 9 : FINANCEMENT DE L’AUGMENTATION DE LA CAPACITE DE SOUTIEN
AUX COLLECTIVITES TERRITORIALES ET AUX ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE
AYANT CONTRACTE DES « EMPRUNTS TOXIQUES »
Suite aux répercussions de l’évolution de la parité entre le franc suisse et l’euro sur la situation
financière de collectivités ou hôpitaux ayant contracté des emprunts structurés, le fonds de soutien
« emprunts toxiques » passent de 100 millions à 200 millions d’euros en 2016. Cette hausse du fonds
est financée par le relèvement de la taxe spécifique à ce titre pesant sur les banques.
5.3. ARTICLE 56 : CREATION DU FONDS NATIONAL DES AIDES A LA PIERRE
Le projet de loi de finances pour 2016 prévoit la création d’un fonds national des aides à la pierre qui
aura pour objet de contribuer au financement des opérations anciennes et nouvelles de
développement, d’amélioration et de démolition du parc de logements locatifs sociaux appartenant
aux bailleurs sociaux afin de répondre à la demande croissante de logement sociaux et au
renouvellement du parc ancien. Pour 2016, ce dispositif est financé par le relèvement à 270M€ de la
cotisation versée par les bailleurs sociaux pour le financement des aides à la pierre.
5.4. ARTICLE 60 : FONDS DE SOUTIEN AUX COLLECTIVITES TERRITORIALES TOUCHEES
PAR DES INTEMPERIES OU CATASTROPHES NATURELLES, ET DOTATION
POLITIQUE DE LA VILLE
 Fonds de soutien :
Le projet de loi de finances pour 2016 crée une dotation unique dite dotation de solidarité en faveur
de l’équipement des collectivités territoriales et de leurs groupements touchés par des évènements
climatiques ou géologiques » (issue de la fusion de deux fonds de soutien préexistants).
 Dotation politique de la ville :
Le projet de loi ajuste les critères de répartition de la dotation politique de la ville. En l’absence de
population légale authentifiée par l’INSEE pour les nouveaux quartiers de politique de la ville au 1er
janvier 2016, la référence aux populations en zone urbaine sensible et zone franche urbaine est
maintenue pour 2016. Les règles d’attribution de cette dotation ont été élargies par amendement
aux dépenses de fonctionnement de la politique de ville.
EXFILO
PLF pour 2016 : les mesures intéressant les collectivités territoriales
18/11/2015- N15-1120
6
ANNEXES
Réforme de la DGF du bloc communal :
DGF des communes (avant réforme) DGS des communes (après réforme)
Dotation forfaitaire :
- Dotation forfaitaire : composée de la
dotation de base, la dotation de
superficie, du complément de garantie,
de la dotation parcs nationaux et
naturels marins, des part CPS et DCTP
perçus en n-1
- Part « population »: Pop n - Pop n-1 x
valeur de point x coefficient
multiplicateur Pop
- Ecrêtement en fonction du potentiel
fiscal par habitant : si PF/hbt > 0,75 x
PF/hbt moyen (écrêtement qui ne peut
être supérieur à 3% de la dotation
forfaitaire)
- Minoration DGF : répartie au prorata
des recettes de fonctionnement hors
exceptionnelles.
Dotation forfaitaire :
- Dotation de base : calculée en fonction
d’un montant unitaire par habitant,
identique pour toutes les communes
quelque soit leur population (75,72€)
- Dotation Charges de ruralité : calculée à
partir d’un montant unitaire par
habitant (20€) pour les communes dont
la densité de population est inférieure à
75% de la densité moyenne. Le montant
de cette dotation ne peut excéder 4 fois
le montant de la dotation de base.
- Dotation Charges de centralité : calculée
à partir d’un montant en fonction de la
population de l’ensemble
intercommunal (de 15 à 45€) et répartie
entre EPCI et communes membres en
fonction du CIF dans la limite de 0,4.
Cette dotation n’est partagée au sein de
l’ensemble intercommunal que dans le
cas des EPCI à FPU. Les communes
faisant parties d’un EPCI à FA se
partagent la totalité de la dotation.
La dotation forfaitaire ne peut être inférieur à
95% ni supérieure à 105% de la dotation
forfaitaire n-1.
EXFILO
PLF pour 2016 : les mesures intéressant les collectivités territoriales
18/11/2015- N15-1120
7
- Ecrêtement en fonction du potentiel
fiscal par habitant : si PF/hbt > 0,75 x
PF/hbt moyen (écrêtement qui ne peut
être supérieur à 3% de la dotation
forfaitaire)
- Minoration DGF : répartie au prorata
des recettes de fonctionnement hors
exceptionnelles.
La minoration ne peut excéder 50% du
montant de la dotation forfaitaire.
Dotation de péréquation :
- Dotation de solidarité rurale :
Fraction bourg centre : communes de
moins de 10 000 habitants chefs-lieux de
canton ou dont la pop >15% du canton ;
chefs-lieux arrondissement de 10 000 à
20 000 habitants
Fraction Péréquation : communes de
moins de 10 000 habitants dont le
PF/hbt < 2 X PF/hbt moyen des
communes de même strate
Fraction Cible : 10 000 premières
communes de moins de 10 000 habitants
parmi les communes éligibles à la
fraction bourg-centre ou péréquation.
- Dotation de solidarité urbaine :
DSU : communes de 10 000 habitants et
plus ou communes de 5 000 à 9 999
habitants classées selon un indice
synthétique calculé en fonction de leur
Dotation de péréquation :
- Dotation de solidarité rurale :
Fraction bourg centre
Fraction péréquation : les deux premiers
tiers des communes éligibles classées
selon leur PFI/hbt et le revenu moyen par
habitant, et dont le PFI/hbt est inférieur
à 2 fois le PFI/hbt moyen de la strate.
- Dotation de solidarité urbaine : les 222
premières communes de 10 000
habitants et plus ou les 30 premières
communes de 5 000 à 9 999 habitants
classées selon un indice synthétique
calculé en fonction de leur PFI/hbt, des
logements sociaux de la communes, de
la proportion par logement de personnes
bénéficiant d’un logement dans la
commune, du revenu moyen des
habitants ;
EXFILO
PLF pour 2016 : les mesures intéressant les collectivités territoriales
18/11/2015- N15-1120
8
PFI/hbt, des logements sociaux de la
communes, de la proportion par
logement de personnes bénéficiant d’un
logement dans la commune, du revenu
moyen des habitants ;
DSU cible : 250 premières communes de
plus de 10 000 habitants éligibles à la
DSU et 30 premières commune de 5 000
à 9 999 habitants éligibles à la DSU.
- Dotation nationale de péréquation :
Part principale : communes dont le
PFI/hbt est supérieur de 5% au plus à la
moyenne de la strate et dont l’EF est
supérieur à la moyenne de la strate ;
Part Majoration : communes de moins
de 200 000 habitants dont le PF/hbt
relatif aux produits post-TP est inférieur
d’au moins 15% à la moyenne de la
strate.
DGF EPCI (avant réforme) DGF EPCI (après réforme)
Dotation d’intercommunalité :
- Dotation de base : en fonction de la
population, du CIF et d’une valeur de
point selon le type d’EPCI
- Dotation de péréquation : en fonction
du potentiel fiscal, du CIF et d’une valeur
de point selon le type d’EPCI
- Dotation de garantie entre 95% et 100%
- Ecrêtement à 120%
Dotation globale de fonctionnement :
- Dotation d’intégration : en fonction de la
population, du CIF et d’une valeur de
point commune à tous les EPCI (21€/hbt)
- Dotation de péréquation : en fonction du
potentiel fiscal, du CIF et d’une valeur de
point communes à tous les EPCI
(49€/hbt)
- Dotation de Charges de centralité :
répartie entre communes et EPCI
EXFILO
PLF pour 2016 : les mesures intéressant les collectivités territoriales
18/11/2015- N15-1120
9
- Minoration de la DGF : au prorata des
recettes de fonctionnement, hors
exceptionnelles.
La dotation globale de fonctionnement ne peut
être inférieur à 95% ni supérieure à 105% de la
dotation n-1.
- Garantie en fonction du potentiel fiscal
par habitant ou du CIF : si PF/hbt < 0,50
x PF/hbt moyen ou CIF < 0,5 (garantie =
dotation interco + dotation de
compensation n-1)
- Minoration de la DGF : au prorata des
recettes de fonctionnement hors
exceptionnelles.
La minoration ne peut excéder 50% du montant
de la dotation globale de fonctionnement.
Dotation de compensation :
- Part CPS : écrêtement tous les ans
- Part DCTP : figée

Contenu connexe

Tendances

Référé Cour des Comptes sur la prise en charge par l'Etat des majorations de ...
Référé Cour des Comptes sur la prise en charge par l'Etat des majorations de ...Référé Cour des Comptes sur la prise en charge par l'Etat des majorations de ...
Référé Cour des Comptes sur la prise en charge par l'Etat des majorations de ...Société Tripalio
 
Indus prestations sociales Bouches-du-Rhône
Indus prestations sociales Bouches-du-RhôneIndus prestations sociales Bouches-du-Rhône
Indus prestations sociales Bouches-du-RhôneSociété Tripalio
 
Mise à jour du pacte financier (aout2015)
Mise à jour du pacte financier (aout2015)Mise à jour du pacte financier (aout2015)
Mise à jour du pacte financier (aout2015)Jean Jacques Gourhan
 
Réforme de la Taxe Professionnelle : quelles conséquences ?
Réforme de la Taxe Professionnelle : quelles conséquences ? Réforme de la Taxe Professionnelle : quelles conséquences ?
Réforme de la Taxe Professionnelle : quelles conséquences ? Décideurs en Région
 
L'Assurance chômage en 2012 : Rapport financier
L'Assurance chômage en 2012 : Rapport financierL'Assurance chômage en 2012 : Rapport financier
L'Assurance chômage en 2012 : Rapport financierUnédic
 
Dob 2016 Clohars-Carnoët
Dob 2016 Clohars-CarnoëtDob 2016 Clohars-Carnoët
Dob 2016 Clohars-CarnoëtMairieClohars
 
Plafonds Pinel, Duflot, Scellier, Borloo, Robien et Besson 2015
Plafonds Pinel, Duflot, Scellier, Borloo, Robien et Besson 2015Plafonds Pinel, Duflot, Scellier, Borloo, Robien et Besson 2015
Plafonds Pinel, Duflot, Scellier, Borloo, Robien et Besson 2015MoneyVox
 
Day2 sp4 pres-washington_elettore_fr
Day2 sp4 pres-washington_elettore_frDay2 sp4 pres-washington_elettore_fr
Day2 sp4 pres-washington_elettore_fricgfmconference
 
Dob 2019 clohars_carnoet
Dob 2019 clohars_carnoetDob 2019 clohars_carnoet
Dob 2019 clohars_carnoetMairieClohars
 
Plafonds Pinel, Duflot, Scellier, etc.
Plafonds Pinel, Duflot, Scellier, etc.Plafonds Pinel, Duflot, Scellier, etc.
Plafonds Pinel, Duflot, Scellier, etc.MoneyVox
 
Régions, des économies sont possibles
Régions, des économies sont possiblesRégions, des économies sont possibles
Régions, des économies sont possiblesFondation iFRAP
 
Valority Le Mag de vos finances personnelles Mars 2014
Valority Le Mag de vos finances personnelles Mars 2014Valority Le Mag de vos finances personnelles Mars 2014
Valority Le Mag de vos finances personnelles Mars 2014Valeur et Capital
 
Assurance-vie: les nouveaux réflexes - Profession CGP Avril Mai 2012
Assurance-vie: les nouveaux réflexes - Profession CGP Avril Mai 2012Assurance-vie: les nouveaux réflexes - Profession CGP Avril Mai 2012
Assurance-vie: les nouveaux réflexes - Profession CGP Avril Mai 2012Fabrice Haehl
 
Contentieux fiscaux : réflexions et prospectives pour l'année 2017
Contentieux fiscaux : réflexions et prospectives pour l'année 2017Contentieux fiscaux : réflexions et prospectives pour l'année 2017
Contentieux fiscaux : réflexions et prospectives pour l'année 2017Deloitte Société d'Avocats
 
Plfr 2016 -_les_principales_mesures_-finances_locales-_adoptees_par_l-assemblee
Plfr 2016 -_les_principales_mesures_-finances_locales-_adoptees_par_l-assembleePlfr 2016 -_les_principales_mesures_-finances_locales-_adoptees_par_l-assemblee
Plfr 2016 -_les_principales_mesures_-finances_locales-_adoptees_par_l-assembleeDominique Gayraud
 

Tendances (20)

Evolution dgf
Evolution dgfEvolution dgf
Evolution dgf
 
Référé Cour des Comptes sur la prise en charge par l'Etat des majorations de ...
Référé Cour des Comptes sur la prise en charge par l'Etat des majorations de ...Référé Cour des Comptes sur la prise en charge par l'Etat des majorations de ...
Référé Cour des Comptes sur la prise en charge par l'Etat des majorations de ...
 
Indus prestations sociales Bouches-du-Rhône
Indus prestations sociales Bouches-du-RhôneIndus prestations sociales Bouches-du-Rhône
Indus prestations sociales Bouches-du-Rhône
 
Mise à jour du pacte financier (aout2015)
Mise à jour du pacte financier (aout2015)Mise à jour du pacte financier (aout2015)
Mise à jour du pacte financier (aout2015)
 
Réforme de la Taxe Professionnelle : quelles conséquences ?
Réforme de la Taxe Professionnelle : quelles conséquences ? Réforme de la Taxe Professionnelle : quelles conséquences ?
Réforme de la Taxe Professionnelle : quelles conséquences ?
 
L'Assurance chômage en 2012 : Rapport financier
L'Assurance chômage en 2012 : Rapport financierL'Assurance chômage en 2012 : Rapport financier
L'Assurance chômage en 2012 : Rapport financier
 
Fusion 3 cc et ca
Fusion 3 cc et caFusion 3 cc et ca
Fusion 3 cc et ca
 
Dob 2016 Clohars-Carnoët
Dob 2016 Clohars-CarnoëtDob 2016 Clohars-Carnoët
Dob 2016 Clohars-Carnoët
 
Pour un RGPP locale
Pour un RGPP localePour un RGPP locale
Pour un RGPP locale
 
Circulaire dcrtp fngir-08_2011
Circulaire dcrtp fngir-08_2011Circulaire dcrtp fngir-08_2011
Circulaire dcrtp fngir-08_2011
 
Loi de finances 2013
Loi de finances 2013Loi de finances 2013
Loi de finances 2013
 
Plafonds Pinel, Duflot, Scellier, Borloo, Robien et Besson 2015
Plafonds Pinel, Duflot, Scellier, Borloo, Robien et Besson 2015Plafonds Pinel, Duflot, Scellier, Borloo, Robien et Besson 2015
Plafonds Pinel, Duflot, Scellier, Borloo, Robien et Besson 2015
 
Day2 sp4 pres-washington_elettore_fr
Day2 sp4 pres-washington_elettore_frDay2 sp4 pres-washington_elettore_fr
Day2 sp4 pres-washington_elettore_fr
 
Dob 2019 clohars_carnoet
Dob 2019 clohars_carnoetDob 2019 clohars_carnoet
Dob 2019 clohars_carnoet
 
Plafonds Pinel, Duflot, Scellier, etc.
Plafonds Pinel, Duflot, Scellier, etc.Plafonds Pinel, Duflot, Scellier, etc.
Plafonds Pinel, Duflot, Scellier, etc.
 
Régions, des économies sont possibles
Régions, des économies sont possiblesRégions, des économies sont possibles
Régions, des économies sont possibles
 
Valority Le Mag de vos finances personnelles Mars 2014
Valority Le Mag de vos finances personnelles Mars 2014Valority Le Mag de vos finances personnelles Mars 2014
Valority Le Mag de vos finances personnelles Mars 2014
 
Assurance-vie: les nouveaux réflexes - Profession CGP Avril Mai 2012
Assurance-vie: les nouveaux réflexes - Profession CGP Avril Mai 2012Assurance-vie: les nouveaux réflexes - Profession CGP Avril Mai 2012
Assurance-vie: les nouveaux réflexes - Profession CGP Avril Mai 2012
 
Contentieux fiscaux : réflexions et prospectives pour l'année 2017
Contentieux fiscaux : réflexions et prospectives pour l'année 2017Contentieux fiscaux : réflexions et prospectives pour l'année 2017
Contentieux fiscaux : réflexions et prospectives pour l'année 2017
 
Plfr 2016 -_les_principales_mesures_-finances_locales-_adoptees_par_l-assemblee
Plfr 2016 -_les_principales_mesures_-finances_locales-_adoptees_par_l-assembleePlfr 2016 -_les_principales_mesures_-finances_locales-_adoptees_par_l-assemblee
Plfr 2016 -_les_principales_mesures_-finances_locales-_adoptees_par_l-assemblee
 

En vedette

Convergence des normes d’audit dans le secteur public
Convergence des normes d’audit dans le secteur publicConvergence des normes d’audit dans le secteur public
Convergence des normes d’audit dans le secteur publicicgfmconference
 
Audit dans le_secteur_public
Audit dans le_secteur_publicAudit dans le_secteur_public
Audit dans le_secteur_publicMugiwara Kamel
 
Audit du secteur public
Audit du secteur publicAudit du secteur public
Audit du secteur publiccours fsjes
 
Mise en place d’un Système d’Information pour la gestion des collectivités l...
Mise en place d’un Système d’Information pour la gestion  des collectivités l...Mise en place d’un Système d’Information pour la gestion  des collectivités l...
Mise en place d’un Système d’Information pour la gestion des collectivités l...Mohammed OMARI
 
Loi NOTRE compétences obligatoires des communautés de communes
Loi NOTRE compétences obligatoires des communautés de communesLoi NOTRE compétences obligatoires des communautés de communes
Loi NOTRE compétences obligatoires des communautés de communesexfilo
 
Exercices d analyse financière
Exercices d analyse financièreExercices d analyse financière
Exercices d analyse financièreAbde LLatif
 
Cbu retours sur la formation
Cbu retours sur la formationCbu retours sur la formation
Cbu retours sur la formationASFO GRAND SUD
 
Réunion Esprit d'Initiatives du 16 juin 2011 de l'UDOTSI de l'Aveyron
Réunion Esprit d'Initiatives du 16 juin 2011 de l'UDOTSI de l'AveyronRéunion Esprit d'Initiatives du 16 juin 2011 de l'UDOTSI de l'Aveyron
Réunion Esprit d'Initiatives du 16 juin 2011 de l'UDOTSI de l'Aveyronudotsi12
 
Web Map Service (WMS)
Web Map Service (WMS)Web Map Service (WMS)
Web Map Service (WMS)BIG
 
Evaluierung Spruchverfahren: Stellungnahme des Deutschen Anwaltsvereins
Evaluierung Spruchverfahren: Stellungnahme des Deutschen AnwaltsvereinsEvaluierung Spruchverfahren: Stellungnahme des Deutschen Anwaltsvereins
Evaluierung Spruchverfahren: Stellungnahme des Deutschen AnwaltsvereinsMartin Arendts
 
Programa de la Asignatura: Planeación de la Enseñanza y Evaluación para la Ed...
Programa de la Asignatura: Planeación de la Enseñanza y Evaluación para la Ed...Programa de la Asignatura: Planeación de la Enseñanza y Evaluación para la Ed...
Programa de la Asignatura: Planeación de la Enseñanza y Evaluación para la Ed...jose enrique tellez pacheco
 
La méthode Tissot - Comment passer d’une dynamique d’innovation réussie à une...
La méthode Tissot - Comment passer d’une dynamique d’innovation réussie à une...La méthode Tissot - Comment passer d’une dynamique d’innovation réussie à une...
La méthode Tissot - Comment passer d’une dynamique d’innovation réussie à une...Minnovarc
 
Découvrez la success story de JustFab avec Lengow
Découvrez la success story de JustFab avec LengowDécouvrez la success story de JustFab avec Lengow
Découvrez la success story de JustFab avec LengowLengow
 
passe compose karen chavez UCE
passe compose karen chavez UCEpasse compose karen chavez UCE
passe compose karen chavez UCEkaritalexa
 
Matins sûrs - Programme
Matins sûrs - ProgrammeMatins sûrs - Programme
Matins sûrs - ProgrammeCCICONNECT
 
Digitale Tranformation im Bildungswesen - Vortrag Berner Bildungszentrum Pflege
Digitale Tranformation im Bildungswesen - Vortrag Berner Bildungszentrum PflegeDigitale Tranformation im Bildungswesen - Vortrag Berner Bildungszentrum Pflege
Digitale Tranformation im Bildungswesen - Vortrag Berner Bildungszentrum PflegeTorsten Fell
 
Comprar pescado fresco para recetas de mariscos
Comprar pescado fresco para recetas de mariscosComprar pescado fresco para recetas de mariscos
Comprar pescado fresco para recetas de mariscosGlen Kane
 
primer parcial Edgar Melchor
primer parcial Edgar Melchorprimer parcial Edgar Melchor
primer parcial Edgar MelchorSusy Hicks
 

En vedette (20)

Convergence des normes d’audit dans le secteur public
Convergence des normes d’audit dans le secteur publicConvergence des normes d’audit dans le secteur public
Convergence des normes d’audit dans le secteur public
 
Audit dans le_secteur_public
Audit dans le_secteur_publicAudit dans le_secteur_public
Audit dans le_secteur_public
 
Audit du secteur public
Audit du secteur publicAudit du secteur public
Audit du secteur public
 
Mise en place d’un Système d’Information pour la gestion des collectivités l...
Mise en place d’un Système d’Information pour la gestion  des collectivités l...Mise en place d’un Système d’Information pour la gestion  des collectivités l...
Mise en place d’un Système d’Information pour la gestion des collectivités l...
 
Loi NOTRE compétences obligatoires des communautés de communes
Loi NOTRE compétences obligatoires des communautés de communesLoi NOTRE compétences obligatoires des communautés de communes
Loi NOTRE compétences obligatoires des communautés de communes
 
Exercices d analyse financière
Exercices d analyse financièreExercices d analyse financière
Exercices d analyse financière
 
Cbu retours sur la formation
Cbu retours sur la formationCbu retours sur la formation
Cbu retours sur la formation
 
Réunion Esprit d'Initiatives du 16 juin 2011 de l'UDOTSI de l'Aveyron
Réunion Esprit d'Initiatives du 16 juin 2011 de l'UDOTSI de l'AveyronRéunion Esprit d'Initiatives du 16 juin 2011 de l'UDOTSI de l'Aveyron
Réunion Esprit d'Initiatives du 16 juin 2011 de l'UDOTSI de l'Aveyron
 
Web Map Service (WMS)
Web Map Service (WMS)Web Map Service (WMS)
Web Map Service (WMS)
 
Evaluierung Spruchverfahren: Stellungnahme des Deutschen Anwaltsvereins
Evaluierung Spruchverfahren: Stellungnahme des Deutschen AnwaltsvereinsEvaluierung Spruchverfahren: Stellungnahme des Deutschen Anwaltsvereins
Evaluierung Spruchverfahren: Stellungnahme des Deutschen Anwaltsvereins
 
Programa de la Asignatura: Planeación de la Enseñanza y Evaluación para la Ed...
Programa de la Asignatura: Planeación de la Enseñanza y Evaluación para la Ed...Programa de la Asignatura: Planeación de la Enseñanza y Evaluación para la Ed...
Programa de la Asignatura: Planeación de la Enseñanza y Evaluación para la Ed...
 
La méthode Tissot - Comment passer d’une dynamique d’innovation réussie à une...
La méthode Tissot - Comment passer d’une dynamique d’innovation réussie à une...La méthode Tissot - Comment passer d’une dynamique d’innovation réussie à une...
La méthode Tissot - Comment passer d’une dynamique d’innovation réussie à une...
 
Découvrez la success story de JustFab avec Lengow
Découvrez la success story de JustFab avec LengowDécouvrez la success story de JustFab avec Lengow
Découvrez la success story de JustFab avec Lengow
 
passe compose karen chavez UCE
passe compose karen chavez UCEpasse compose karen chavez UCE
passe compose karen chavez UCE
 
Matins sûrs - Programme
Matins sûrs - ProgrammeMatins sûrs - Programme
Matins sûrs - Programme
 
Enza esp
Enza espEnza esp
Enza esp
 
Digitale Tranformation im Bildungswesen - Vortrag Berner Bildungszentrum Pflege
Digitale Tranformation im Bildungswesen - Vortrag Berner Bildungszentrum PflegeDigitale Tranformation im Bildungswesen - Vortrag Berner Bildungszentrum Pflege
Digitale Tranformation im Bildungswesen - Vortrag Berner Bildungszentrum Pflege
 
Salud cardiovascular
Salud cardiovascularSalud cardiovascular
Salud cardiovascular
 
Comprar pescado fresco para recetas de mariscos
Comprar pescado fresco para recetas de mariscosComprar pescado fresco para recetas de mariscos
Comprar pescado fresco para recetas de mariscos
 
primer parcial Edgar Melchor
primer parcial Edgar Melchorprimer parcial Edgar Melchor
primer parcial Edgar Melchor
 

Similaire à Projet de loi de finances pour 2016 Collectivités locales

Budget triennal 2015-207
Budget triennal 2015-207Budget triennal 2015-207
Budget triennal 2015-207FactaMedia
 
LOI DE FINANCES 2020 - FIDAQUITAINE
LOI DE FINANCES 2020 - FIDAQUITAINELOI DE FINANCES 2020 - FIDAQUITAINE
LOI DE FINANCES 2020 - FIDAQUITAINEFIDAQUITAINE
 
Propositions libérales pour le renouveau de la politique financière et fiscal...
Propositions libérales pour le renouveau de la politique financière et fiscal...Propositions libérales pour le renouveau de la politique financière et fiscal...
Propositions libérales pour le renouveau de la politique financière et fiscal...Michel Péters
 
Choc fiscal : Les mesures à prendre dès 2017
Choc fiscal : Les mesures à prendre dès 2017Choc fiscal : Les mesures à prendre dès 2017
Choc fiscal : Les mesures à prendre dès 2017Fondation iFRAP
 
Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015
Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015
Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015Jean Jacques Gourhan
 
020822703483 print
020822703483 print020822703483 print
020822703483 printmelclalex
 
Regard financier sur les départements de france
Regard financier sur les départements de franceRegard financier sur les départements de france
Regard financier sur les départements de franceAlain Lambert
 
Assemblées générales 2017 cerfrance vendée
Assemblées générales 2017 cerfrance vendéeAssemblées générales 2017 cerfrance vendée
Assemblées générales 2017 cerfrance vendéeSacha Veille
 
Budget 2013 Ville, Police, etc. : mes réactions sur le logement, la police, ...
Budget 2013 Ville, Police, etc.  : mes réactions sur le logement, la police, ...Budget 2013 Ville, Police, etc.  : mes réactions sur le logement, la police, ...
Budget 2013 Ville, Police, etc. : mes réactions sur le logement, la police, ...Michel Péters
 
Détail du plan d'économies présenté par Manuel Valls
Détail du plan d'économies présenté par Manuel VallsDétail du plan d'économies présenté par Manuel Valls
Détail du plan d'économies présenté par Manuel VallsFactaMedia
 
Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011
Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011
Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011Michel Péters
 
Conférences régionales de l'investissement
Conférences régionales de l'investissementConférences régionales de l'investissement
Conférences régionales de l'investissementAlain Lambert
 
Projet de lf 2017 27 oct 2016 hadji
Projet de lf 2017 27 oct 2016 hadjiProjet de lf 2017 27 oct 2016 hadji
Projet de lf 2017 27 oct 2016 hadjiMohamed Nejib BEJAR
 
Texte commun finances publiques
Texte commun finances publiquesTexte commun finances publiques
Texte commun finances publiquesBassem ASSEH
 
Présentation 2011 CCPSF
Présentation 2011 CCPSFPrésentation 2011 CCPSF
Présentation 2011 CCPSFCouleur Vive
 

Similaire à Projet de loi de finances pour 2016 Collectivités locales (20)

Budget triennal 2015-207
Budget triennal 2015-207Budget triennal 2015-207
Budget triennal 2015-207
 
LOI DE FINANCES 2020 - FIDAQUITAINE
LOI DE FINANCES 2020 - FIDAQUITAINELOI DE FINANCES 2020 - FIDAQUITAINE
LOI DE FINANCES 2020 - FIDAQUITAINE
 
Propositions libérales pour le renouveau de la politique financière et fiscal...
Propositions libérales pour le renouveau de la politique financière et fiscal...Propositions libérales pour le renouveau de la politique financière et fiscal...
Propositions libérales pour le renouveau de la politique financière et fiscal...
 
Choc fiscal : Les mesures à prendre dès 2017
Choc fiscal : Les mesures à prendre dès 2017Choc fiscal : Les mesures à prendre dès 2017
Choc fiscal : Les mesures à prendre dès 2017
 
Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015
Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015
Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015
 
020822703483 print
020822703483 print020822703483 print
020822703483 print
 
Regard financier sur les départements de france
Regard financier sur les départements de franceRegard financier sur les départements de france
Regard financier sur les départements de france
 
Assemblées générales 2017 cerfrance vendée
Assemblées générales 2017 cerfrance vendéeAssemblées générales 2017 cerfrance vendée
Assemblées générales 2017 cerfrance vendée
 
Budget 2013 Ville, Police, etc. : mes réactions sur le logement, la police, ...
Budget 2013 Ville, Police, etc.  : mes réactions sur le logement, la police, ...Budget 2013 Ville, Police, etc.  : mes réactions sur le logement, la police, ...
Budget 2013 Ville, Police, etc. : mes réactions sur le logement, la police, ...
 
Débat d'orientations budgétaires 2019
Débat d'orientations budgétaires 2019Débat d'orientations budgétaires 2019
Débat d'orientations budgétaires 2019
 
Détail du plan d'économies présenté par Manuel Valls
Détail du plan d'économies présenté par Manuel VallsDétail du plan d'économies présenté par Manuel Valls
Détail du plan d'économies présenté par Manuel Valls
 
Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011
Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011
Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011
 
Conférences régionales de l'investissement
Conférences régionales de l'investissementConférences régionales de l'investissement
Conférences régionales de l'investissement
 
Présentation loi de finances 2017
Présentation loi de finances 2017 Présentation loi de finances 2017
Présentation loi de finances 2017
 
Projet de lf 2017 27 oct 2016 hadji
Projet de lf 2017 27 oct 2016 hadjiProjet de lf 2017 27 oct 2016 hadji
Projet de lf 2017 27 oct 2016 hadji
 
Texte commun finances publiques
Texte commun finances publiquesTexte commun finances publiques
Texte commun finances publiques
 
Présentation 2011 CCPSF
Présentation 2011 CCPSFPrésentation 2011 CCPSF
Présentation 2011 CCPSF
 
PPI décisions à prendre 2015
PPI décisions à prendre 2015PPI décisions à prendre 2015
PPI décisions à prendre 2015
 
Prospective PPI
Prospective PPIProspective PPI
Prospective PPI
 
Valority n13-octobre 2014
Valority n13-octobre 2014Valority n13-octobre 2014
Valority n13-octobre 2014
 

Projet de loi de finances pour 2016 Collectivités locales

  • 1. EXFILO Tél : 01.83.62.86.35 Fax : 01.83.62.86.34 Cabinet d’expertise des finances locales Siège : 65 Avenue des Gobelins 75013 Paris Direction Sud : 6 rue Maurice Caunes 31200 Toulouse www.exfilo.fr SARL au capital de 8.500 euros SIREN 530 160 795 RCS Paris Paris, le 18/11/2015 N15-1120 Projet de loi de finances pour 2016 Les mesures intéressant les collectivités territoriales au 18/11/2015
  • 2. EXFILO PLF pour 2016 : les mesures intéressant les collectivités territoriales 18/11/2015- N15-1120 2 Cet examen du projet de loi de finances pour 2016, enregistré à la Présidence de l’Assemblée Nationale le 30 septembre 2015, porte sur les dispositions concernant les collectivités territoriales. Ce texte est assorti de deux principales mesures : une nouvelle réduction des dotations de 3,67 Md€ et une réforme de la dotation globale de fonctionnement. I. LA DGF POUR 2016 Au titre de la participation des collectivités territoriales au redressement des finances publiques, le projet de loi de finances pour 2016 prévoit, conformément à la loi de programmation des finances publiques 2014-2019, une minoration de la DGF pour la troisième année consécutive. Ainsi, le montant de la DGF est fixé à 33,108514 Md€, soit une baisse de -3,67 Md€ par rapport au montant de la DGF en loi de finances pour 2015 (soit une baisse de -9,4% par rapport à 2015). 1.1. ARTICLE 58 : REFORME DE LA DOTATION GLOBALE DE FONCTIONNEMENT Report de la réforme au 1er janvier 2017  Répartition de la minoration de la DGF entre les trois catégories de collectivités territoriales : Les régions participent à hauteur de 451 M€, les départements de 1 148M€, les EPCI de 621M€ et les communes de 1 450M€, au redressement des comptes publics en 2016.  Les règles d’application de cette minoration ont été modifiées : - Un amendement prévoit d’inclure dans les recettes de fonctionnement prises en compte dans le calcul de la minoration les budgets annexes autres que les SPIC et non plus uniquement les budgets principaux. - Il est également ajouté un amendement prévoyant de minorer les recettes des remboursements des frais de fonctionnement entre une intercommunalité et ses communes membres au titre des conventions de gestion de service.  Une dotation de garantie s’appliquant sur l’ensemble de la DGF a été proposée par le gouvernement : Il a donc été choisi de garantir :
  • 3. EXFILO PLF pour 2016 : les mesures intéressant les collectivités territoriales 18/11/2015- N15-1120 3 - une baisse cumulée des RRF inférieure à plus de 25% des RRF d’une collectivité en 5 ans (2017- 2021) - à partir de 2017, cette baisse ne pourra représenter plus de 10% des RRF d’une année sur l’autre.  Hausse de la péréquation au sein de la DGF : Les montants mis en répartition de la DSU et de la DSR des communes augmentent respectivement de 180M€ et 117M€ par rapport aux montants répartis en 2015. Les fractions cibles sont maintenues pour 2016. II. FONDS DE COMPENSATION POUR LA TVA POUR 2016 A compter du 1er janvier 2016, les dépenses d’entretien des bâtiments publics des collectivités territoriales seront éligibles au FCTVA. Le projet de loi ne précise pas le taux applicable à compter de 2016, mais une estimation du FCTVA à 5,98 Md€ (+17M€ par rapport à 2015). En 2015, le taux de FCTVA avait fait l’objet d’un relèvement à 16,404% pour les dépenses d’investissement éligibles réalisées à compter du 1er janvier 2015 (contre 15,761% en 2014). Cette mesure représente un impact budgétaire pour l’Etat de 12M€ en 2016, 109M€ en 2017 et 143M€ en 2018. Elargissement aux dépenses d’entretien de la voirie par amendement adopté en première lecture à l’Assemblée Nationale. III. MONTANTS ET REGLES DE REPARTITION DU FPIC ET DU FSRIF Le montant du FPIC pour 2016 est fixé à 1Md€, soit une progression de +220M€ par rapport à 2015. Le projet de loi de finances pour 2016 prévoit une stabilisation du FSRIF pour 2016.  Exonération des communes pauvres au prélèvement du FPIC : Les communes pauvres qui contribuent au FPIC seront exonérées de contribution au FPIC si elles sont classées parmi les 250 premières communes de plus de 10 000 habitants éligibles à la DSU ou si elles sont classées parmi les 2 500 premières communes de moins de 10 000 habitants éligibles à la fraction péréquation de la DSR.
  • 4. EXFILO PLF pour 2016 : les mesures intéressant les collectivités territoriales 18/11/2015- N15-1120 4  Application Loi SRU, sanction en cas de carence des communes à leurs obligations : Les députés ont également adopté un amendement consistant à priver du reversement du FPIC (mais aussi de DSU, DSR et DNP) les communes qui y seraient éligibles, mais qui ne respecteraient pas leurs obligations de constructions en matière de logements sociaux (arrêté de carence – 218 communes) : Mesure s’appliquant dès la publication de la loi. IV. REVALORISATION DES VALEURS LOCATIVES POUR 2016 Les députés ont revalorisé de 1% les valeurs locatives pour 2016 (évolution basée sur la prévision de l’inflation). V. MESURES DIVERSES 5.1. COMMUNES NOUVELLES : PROLONGEMENT DE LA DATE D’ECHEANCE POUR BENEFICIER DU PACTE FINANCIER PREVU PAR LA LOI DU 16 MARS 2015 EN CAS DE CREATION DE COMMUNES NOUVELLES Les communes nouvelles créées avant le 1er janvier 2016 peuvent bénéficier du maintien de la dotation forfaitaire sur trois ans. Cette dernière correspondrait alors à la somme des dotations perçues par chacune des anciennes communes l’année précédant la création de la commune nouvelle. De plus, les communes nouvelles dont la population est comprise entre 1 000 et 10 000 habitants bénéficieront également d’une majoration de 5% de leur dotation forfaitaire sur les trois premières années qui suivent leur création, et lorsque la commune nouvelle englobe l’ensemble des communes d’un ou plusieurs EPCI, elles bénéficieront des dotations de ce dernier. Les parlementaires ont ainsi décidé de laisser un délai supplémentaire aux communes pour se prononcer en rallongeant le délai jusqu’au 31 mars 2016 pour délibérer sur la création de communes nouvelles. En revanche, pour les délibérations prises après le 1er janvier 2016, il a été tranché que les communes nouvelles ne bénéficieraient plus du bonus de 5% prévu par la loi du 16 mars 2015.
  • 5. EXFILO PLF pour 2016 : les mesures intéressant les collectivités territoriales 18/11/2015- N15-1120 5 5.2. ARTICLE 9 : FINANCEMENT DE L’AUGMENTATION DE LA CAPACITE DE SOUTIEN AUX COLLECTIVITES TERRITORIALES ET AUX ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE AYANT CONTRACTE DES « EMPRUNTS TOXIQUES » Suite aux répercussions de l’évolution de la parité entre le franc suisse et l’euro sur la situation financière de collectivités ou hôpitaux ayant contracté des emprunts structurés, le fonds de soutien « emprunts toxiques » passent de 100 millions à 200 millions d’euros en 2016. Cette hausse du fonds est financée par le relèvement de la taxe spécifique à ce titre pesant sur les banques. 5.3. ARTICLE 56 : CREATION DU FONDS NATIONAL DES AIDES A LA PIERRE Le projet de loi de finances pour 2016 prévoit la création d’un fonds national des aides à la pierre qui aura pour objet de contribuer au financement des opérations anciennes et nouvelles de développement, d’amélioration et de démolition du parc de logements locatifs sociaux appartenant aux bailleurs sociaux afin de répondre à la demande croissante de logement sociaux et au renouvellement du parc ancien. Pour 2016, ce dispositif est financé par le relèvement à 270M€ de la cotisation versée par les bailleurs sociaux pour le financement des aides à la pierre. 5.4. ARTICLE 60 : FONDS DE SOUTIEN AUX COLLECTIVITES TERRITORIALES TOUCHEES PAR DES INTEMPERIES OU CATASTROPHES NATURELLES, ET DOTATION POLITIQUE DE LA VILLE  Fonds de soutien : Le projet de loi de finances pour 2016 crée une dotation unique dite dotation de solidarité en faveur de l’équipement des collectivités territoriales et de leurs groupements touchés par des évènements climatiques ou géologiques » (issue de la fusion de deux fonds de soutien préexistants).  Dotation politique de la ville : Le projet de loi ajuste les critères de répartition de la dotation politique de la ville. En l’absence de population légale authentifiée par l’INSEE pour les nouveaux quartiers de politique de la ville au 1er janvier 2016, la référence aux populations en zone urbaine sensible et zone franche urbaine est maintenue pour 2016. Les règles d’attribution de cette dotation ont été élargies par amendement aux dépenses de fonctionnement de la politique de ville.
  • 6. EXFILO PLF pour 2016 : les mesures intéressant les collectivités territoriales 18/11/2015- N15-1120 6 ANNEXES Réforme de la DGF du bloc communal : DGF des communes (avant réforme) DGS des communes (après réforme) Dotation forfaitaire : - Dotation forfaitaire : composée de la dotation de base, la dotation de superficie, du complément de garantie, de la dotation parcs nationaux et naturels marins, des part CPS et DCTP perçus en n-1 - Part « population »: Pop n - Pop n-1 x valeur de point x coefficient multiplicateur Pop - Ecrêtement en fonction du potentiel fiscal par habitant : si PF/hbt > 0,75 x PF/hbt moyen (écrêtement qui ne peut être supérieur à 3% de la dotation forfaitaire) - Minoration DGF : répartie au prorata des recettes de fonctionnement hors exceptionnelles. Dotation forfaitaire : - Dotation de base : calculée en fonction d’un montant unitaire par habitant, identique pour toutes les communes quelque soit leur population (75,72€) - Dotation Charges de ruralité : calculée à partir d’un montant unitaire par habitant (20€) pour les communes dont la densité de population est inférieure à 75% de la densité moyenne. Le montant de cette dotation ne peut excéder 4 fois le montant de la dotation de base. - Dotation Charges de centralité : calculée à partir d’un montant en fonction de la population de l’ensemble intercommunal (de 15 à 45€) et répartie entre EPCI et communes membres en fonction du CIF dans la limite de 0,4. Cette dotation n’est partagée au sein de l’ensemble intercommunal que dans le cas des EPCI à FPU. Les communes faisant parties d’un EPCI à FA se partagent la totalité de la dotation. La dotation forfaitaire ne peut être inférieur à 95% ni supérieure à 105% de la dotation forfaitaire n-1.
  • 7. EXFILO PLF pour 2016 : les mesures intéressant les collectivités territoriales 18/11/2015- N15-1120 7 - Ecrêtement en fonction du potentiel fiscal par habitant : si PF/hbt > 0,75 x PF/hbt moyen (écrêtement qui ne peut être supérieur à 3% de la dotation forfaitaire) - Minoration DGF : répartie au prorata des recettes de fonctionnement hors exceptionnelles. La minoration ne peut excéder 50% du montant de la dotation forfaitaire. Dotation de péréquation : - Dotation de solidarité rurale : Fraction bourg centre : communes de moins de 10 000 habitants chefs-lieux de canton ou dont la pop >15% du canton ; chefs-lieux arrondissement de 10 000 à 20 000 habitants Fraction Péréquation : communes de moins de 10 000 habitants dont le PF/hbt < 2 X PF/hbt moyen des communes de même strate Fraction Cible : 10 000 premières communes de moins de 10 000 habitants parmi les communes éligibles à la fraction bourg-centre ou péréquation. - Dotation de solidarité urbaine : DSU : communes de 10 000 habitants et plus ou communes de 5 000 à 9 999 habitants classées selon un indice synthétique calculé en fonction de leur Dotation de péréquation : - Dotation de solidarité rurale : Fraction bourg centre Fraction péréquation : les deux premiers tiers des communes éligibles classées selon leur PFI/hbt et le revenu moyen par habitant, et dont le PFI/hbt est inférieur à 2 fois le PFI/hbt moyen de la strate. - Dotation de solidarité urbaine : les 222 premières communes de 10 000 habitants et plus ou les 30 premières communes de 5 000 à 9 999 habitants classées selon un indice synthétique calculé en fonction de leur PFI/hbt, des logements sociaux de la communes, de la proportion par logement de personnes bénéficiant d’un logement dans la commune, du revenu moyen des habitants ;
  • 8. EXFILO PLF pour 2016 : les mesures intéressant les collectivités territoriales 18/11/2015- N15-1120 8 PFI/hbt, des logements sociaux de la communes, de la proportion par logement de personnes bénéficiant d’un logement dans la commune, du revenu moyen des habitants ; DSU cible : 250 premières communes de plus de 10 000 habitants éligibles à la DSU et 30 premières commune de 5 000 à 9 999 habitants éligibles à la DSU. - Dotation nationale de péréquation : Part principale : communes dont le PFI/hbt est supérieur de 5% au plus à la moyenne de la strate et dont l’EF est supérieur à la moyenne de la strate ; Part Majoration : communes de moins de 200 000 habitants dont le PF/hbt relatif aux produits post-TP est inférieur d’au moins 15% à la moyenne de la strate. DGF EPCI (avant réforme) DGF EPCI (après réforme) Dotation d’intercommunalité : - Dotation de base : en fonction de la population, du CIF et d’une valeur de point selon le type d’EPCI - Dotation de péréquation : en fonction du potentiel fiscal, du CIF et d’une valeur de point selon le type d’EPCI - Dotation de garantie entre 95% et 100% - Ecrêtement à 120% Dotation globale de fonctionnement : - Dotation d’intégration : en fonction de la population, du CIF et d’une valeur de point commune à tous les EPCI (21€/hbt) - Dotation de péréquation : en fonction du potentiel fiscal, du CIF et d’une valeur de point communes à tous les EPCI (49€/hbt) - Dotation de Charges de centralité : répartie entre communes et EPCI
  • 9. EXFILO PLF pour 2016 : les mesures intéressant les collectivités territoriales 18/11/2015- N15-1120 9 - Minoration de la DGF : au prorata des recettes de fonctionnement, hors exceptionnelles. La dotation globale de fonctionnement ne peut être inférieur à 95% ni supérieure à 105% de la dotation n-1. - Garantie en fonction du potentiel fiscal par habitant ou du CIF : si PF/hbt < 0,50 x PF/hbt moyen ou CIF < 0,5 (garantie = dotation interco + dotation de compensation n-1) - Minoration de la DGF : au prorata des recettes de fonctionnement hors exceptionnelles. La minoration ne peut excéder 50% du montant de la dotation globale de fonctionnement. Dotation de compensation : - Part CPS : écrêtement tous les ans - Part DCTP : figée