SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  20
#14 – SEPTEMBRE 2016
BACK TO BUSINESS
Alors que les fortes chaleurs et le farniente touchent à leur fin, les retailers
n’ont pas chômé cet été. Kantar Média avec « l’homme pousse-chariot » trouve
un adversaire à la responsable des achats. Pokemon Go, après avoir dépassé le
nombre d’utilisateurs quotidien de Twitter, pointe son nez dans le secteur du
retail. L’enseigne Auchan fait parler d’elle, avec l’Atelier, un stand de
personnification des objets. Go Sport est en jambes, avec Bike +, un magasin
spécialisé, qui s’attaque au marché des vélos. Carrefour, avec son chariot
connecté et son nouveau magasin premium est paré pour attaquer la rentrée.
Nature & Découverte à l’image d’Amazon, propose une livraison ultra-rapide et
développe son offre e-commerce. Enfin, BNP Paribas, a compris l’intérêt d’un
banquier dématérialisé avec le « Flying Banker ». Bref tout le monde est fin prêt
pour la rentrée. Back to Business !
Excellente lecture.
#14 – SEPTEMBRE 2016
#SOMMAIRE
BREAKING
L’Atelier
by Auchan
GEEK
Carrefour :
cadie 2.0
#CONT
ACTS
BREAKING
Banquier phygital
GEEK
Drive them all
À LA UNE
« L’homme
pousse-chariot »
MARCHÉ
Go Sport :
en selle
ONLINE
Nature & Digital
« L’HOMME
pousse-chariot »
#ÀLAUNE
enseignement : reconsidérer sa cible pour faire évoluer son approche shopper.
#ÀLAUNE#ÀLAUNE
Après un règne sans encombre, « la responsable des achats » voit son trône menacé dans le cœur des marketeurs
par « l’homme pousse-chariot ». Sous cette appellation, certes peu flateuse, Kantar Média désigne ce profil de
consommateur qui représente 4,2 millions d’individus en France. Qui est il ? Père de famillle de 42 ans en moyenne,
c’est le nouveau responsable des achats du foyer, il est suréquipé, surconnecté et adepte de la technologie.
Boulimique vis à vis du volume, de la fréquence et de la diversité des produits. Il arbore une certaine dualité dans
son comportement : attaché aux grandes marques, mais friand des coupons de réduction et des comparateurs de
prix. Amateur de produits rapides et faciles à préparer, mais également de produits bios - plus qualitatifs - lorsqu’il
trouve le temps de cuisiner. De quoi devenir une cible de choix pour les enseignes et les marques à condition de
bien cerner le personnage, ce qui n’est pas un jeu d’enfant. Source : Marketing-pgc.com
#GEEK
DRIVE THEM ALL
enseignement : le trafic c’est bien. Le trafic utile, c’est mieux.
#ÀLAUNE#GEEK
Alors que le drive-to-store est le nerf de la guerre, Pokémon GO s’affiche comme LE sésame des grandes
enseignes. Car le « must have » aujourd’hui, c’est d’avoir des pokémons dans ses rayons. Un outil drive-to-store
hors pair avec des utilisateurs qui se chargent de faire la promotion du point de vente. Certaines enseignes
saisissent l’opportunité comme Monoprix qui organise une « chasse aux Pokémons », pendant que Carrefour met en
place un concours de captures dans ses rayons, sans oublier BUT qui offre un bon de réduction de 200€ pour les 2
premiers joueurs à repérer un Pokemon. Un phénomène à regarder cependant avec un œil critique puisque, si le jeu
présente un fort taux d’engagement, la visite en magasin ne se transforme pas forcément en acte d’achat. C’est
pourquoi Burger and Fries fait rimer capture et récompense. Pour tout Menu acheté, un milkshake est offert aux
dresseurs présentant une capture de Pokemon devant l’enseigne. Source : Marketing-pgc.com
L’ATELIER
By Auchan
#BREAKING
enseignement : capitaliser sur l’expérience client pour développer du trafic.
#ÀLAUNE#BREAKING
Il est une tendance à laquelle se convertissent les enseignes : la personnalisation des objets. Dans le cercle des
adeptes, on compte déjà le pionner Carrefour et ses corners « MyDesign », Leclerc et son concept « Leclerc Styl’ »
ou encore « Ma boutique » de Système U. Dernier en date à se convertir, Auchan qui a déployé « L’Atelier » dans
son hypermarché de Faches Thumesnil. Un espace dans lequel les clients peuvent laisser libre court à leur créativité
au travers de différentes activités, de la création de livres photos à la broderie sur tissu en passant par l’impression
photo sur divers supports le choix est large. Autre particularité, l’Atelier dispose aussi de son propre espace photo ce
qui permet aux clients de prendre des clichés sur place pour ensuite les imprimés sur le support de leur choix, parfait
pour une idée cadeau de dernière minute. Une initiative qui gagne donc bon nombre d’acteurs de la grande
distribution et vient à contre-courant de la consommation de masse offerte par les hypermarchés. Source : LSA.
GO SPORT :
En selle
#MARCHÉ
enseignement : faire le pari de déplanter un de ses produits phares pour développer une activité spécialisée.
#ÀLAUNE#MARCHÉ
Alors que chaque année, il se vend en France plus de vélos que de voitures, Go Sport, sort de ses rayons et
s’attaque au créneau de la bicyclette avec « Bike+ ». Une nouvelle enseigne spécialisée qui pédale à grande vitesse
en phase avec le style de vie citadin. Avec 400m2 de superficie en moyenne, les magasins Bike+ offrent aux
aficionados de la petite reine un large choix de produits : grandes marques généralistes européennes, vêtements
adaptés, pièces détachées, vélos électriques… Tout est mis en œuvre pour satisfaire des clients en quête de
diversification. Avec plus de 200 modèles allant de l’enfant au champion, le distributeur entend bien développer une
image de spécialiste sur le vélo en s’adressant à tous. Notons qu’en s’installant sur un marché du cycle encore aux
mains des indépendants et du géant Decathlon avec son B’Twin, Go sport va devoir jouer des coudes pour se tailler
une part du gâteau. Source : LSA.
CARREFOUR :
Caddie 2.0
#GEEK
enseignement : utiliser des objets connectés pour orienter le consommateur en magasin.
#ÀLAUNE#GEEK
Le Carrefour de Lille a été choisi pour tester le chariot connecté, une petite évolution de son cousin classique auquel
on rajoute une tablette fournie par le magasin en échange d’une pièce d’identité. Une fois cette tablette installée, le
chariot devient une véritable boussole à promotions en magasin. Deux façon de se servir de ce GPS à bonnes
affaires ; le client peut parcourir le catalogue en détail et ensuite être guidé vers les promos ou alors, demander
quelles sont les bonnes affaires aux alentours, pour ensuite se laisser guider vers elles via la tablette. Cette
géolocalisation utilise la lumière comme moyen de communication. Nous déplorons cependant le fait que la tablette
soit uniquement là pour servir de GPS et que des fonctions de type liste de course, scannage de produits ou de la
création de contenu avec recettes de cuisine ne soient pas intégrées à cet outil. Une version Béta, on attend la suite
avec impatience ! Source : Olivier Dauvers.
NATURE
& DIGITAL
#ONLINE
enseignement : continuer à miser sur la rapidité de livraison et le e-commerce pour développer son concept.
#ÀLAUNE#ONLINE
Nature & Découverte à l’image d’Amazon, mise sur la rapidité et le digital pour continuer à se développer en France
et à l’international. En effet, le distributeur propose un service de livraison ultra-rapide en moins de 4h moyennant
9,50€ à travers le partenariat avec Colisweb, une entreprise spécialisée dans la livraison par coursier. Ajoutons à
cela une offre de click and collect développée depuis 3 ans qui permet de retirer son produit sous 1h en magasin et
une collaboration avec des géants du web tel que la Fnac pour permettre à chacun de trouver son bonheur en ligne.
L’expansion ne s’arrête pas là puisque l’enseigne se développe également à l’étranger sous la forme de e-commerce
avec un site adapté aux marchés Allemand et Anglais. Avec l’avènement du e-commerce et sa volonté d’expansion,
il semblait impensable que l’enseigne ne développe pas plus ses canaux de distribution, dans l’idée de doubler son
chiffre d’affaires d’ici 2020. Source : LSA.
BANQUIER
Phygital
#BREAKING
enseignement : adapter son business model au client de plus en plus demandeur de fléxibilité.
#ÀLAUNE#BREAKING
La digitalisation du secteur banquaire est en plein essor ; c’est pourquoi, BNP Paribas Fortis lance en 2017 un
service de banquiers non ratachés à une agence, des banquiers libres qui iront au contact du client particulier là où
celui-ci le désire. Que ce soit au travail, dans un café ou chez lui, le client peut décider du lieu où rencontrer ce
« Flying banker ». Depuis décembre 2015, le mobile banking est le premier canal bancaire devant le PC, en outre
l’agence bancaire ne comptabilise plus que 5% des intéractions avec le client. Malgré tout, le face-à-face l’emporte
dans le cœur des clients lorsqu’il s’agit de souscrire à une nouvelle offre. « Le modèle hybride, avec plus de digital
dans le réseau physique et plus d’humain dans le réseau numérique » est le compromis apporté par ce nouveau
service de flying bankers. Source : Altaviawatch.com
CARREFOUR
Premium
#MARCHÉ
enseignement : concurrencer directement Monoprix sur son terrain en repensant intégralement un concept de magasin.
#ÀLAUNE#MARCHÉ
Carrefour, à l’image de Monoprix, propose un nouveau type de magasin de proximité premium et gourmet avec le
Carrefour Saint-Marcel. Pour se faire, le rayonnage est repensé : une place majeure pour les métiers de bouche
(comme la boucherie, la poissonnerie ou encore la fromagerie). Un design épuré fait d’une combinaison d’ardoise,
de bois et de briques apparentes, complété par de larges allées ainsi qu’un éclairage LED qui renforce l’ambiance
urbaine, chaleureuse. Le parcours client est fluide et bien segmenté. Côté produits, une offre exclusive dédiée aux
produits frais et gourmets, pour lesquels le magasin ne passe pas par la centrale d’achats Carrefour mais choisit ses
propres fournisseurs de fruits et légumes. Un succès qu’on estime avéré puisque, le chiffre d’affaires a augmenté de
+15% pendant que l’on note une nette croissance du panier moyen. Gageons que l’enseigne surfera évidemment
sur ce succès. Source : Altaviawatch.com
Sylvain Bucalo
Channel Planner
sylvain.bucalo@extreme.fr
01 40 99 83 30
www.extreme.fr
Géraldine Aragou
Directrice du Développement
geraldine.aragou@extreme.fr
01 40 99 82 64
www.extreme.fr
#WHO’S WHO?

Contenu connexe

Tendances

Perspective 2020 : quelle place pour la distribution traditionnelle dans un m...
Perspective 2020 : quelle place pour la distribution traditionnelle dans un m...Perspective 2020 : quelle place pour la distribution traditionnelle dans un m...
Perspective 2020 : quelle place pour la distribution traditionnelle dans un m...
Datafield
 

Tendances (20)

Vitrines, les nouvelles interfaces multi-canal
Vitrines, les nouvelles interfaces multi-canalVitrines, les nouvelles interfaces multi-canal
Vitrines, les nouvelles interfaces multi-canal
 
FIL RETAIL BY EXTREME - JUIN 2016
FIL RETAIL BY EXTREME - JUIN 2016FIL RETAIL BY EXTREME - JUIN 2016
FIL RETAIL BY EXTREME - JUIN 2016
 
FIL RETAIL BY EXTREME - JUILLET 2016
FIL RETAIL BY EXTREME - JUILLET 2016FIL RETAIL BY EXTREME - JUILLET 2016
FIL RETAIL BY EXTREME - JUILLET 2016
 
LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - NOVEMBRE 2016
LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - NOVEMBRE 2016LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - NOVEMBRE 2016
LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - NOVEMBRE 2016
 
Collaboratif et Retail - Altavia Watch - juin 2014
Collaboratif et Retail - Altavia Watch - juin 2014Collaboratif et Retail - Altavia Watch - juin 2014
Collaboratif et Retail - Altavia Watch - juin 2014
 
LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - MARS 2017
LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - MARS 2017LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - MARS 2017
LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - MARS 2017
 
LE FIL RETAIL BY EXTREME - FÉVRIER 2016
LE FIL RETAIL BY EXTREME - FÉVRIER 2016LE FIL RETAIL BY EXTREME - FÉVRIER 2016
LE FIL RETAIL BY EXTREME - FÉVRIER 2016
 
Retail Tour
Retail TourRetail Tour
Retail Tour
 
LE FIL RETAIL BY EXTREME - OCTOBRE 2015
LE FIL RETAIL BY EXTREME - OCTOBRE 2015LE FIL RETAIL BY EXTREME - OCTOBRE 2015
LE FIL RETAIL BY EXTREME - OCTOBRE 2015
 
Best Of Altavia Watch 2013 (Retail Innovations) - Version française
Best Of Altavia Watch 2013 (Retail Innovations) - Version françaiseBest Of Altavia Watch 2013 (Retail Innovations) - Version française
Best Of Altavia Watch 2013 (Retail Innovations) - Version française
 
FIL RETAIL BY EXTREME - OCTOBRE 2016
FIL RETAIL BY EXTREME - OCTOBRE 2016FIL RETAIL BY EXTREME - OCTOBRE 2016
FIL RETAIL BY EXTREME - OCTOBRE 2016
 
LE FIL RETAIL BY EXTREME - FÉVRIER 2017
LE FIL RETAIL BY EXTREME - FÉVRIER 2017LE FIL RETAIL BY EXTREME - FÉVRIER 2017
LE FIL RETAIL BY EXTREME - FÉVRIER 2017
 
LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - JUILLET 2015
LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - JUILLET 2015LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - JUILLET 2015
LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - JUILLET 2015
 
Perspective 2020 : quelle place pour la distribution traditionnelle dans un m...
Perspective 2020 : quelle place pour la distribution traditionnelle dans un m...Perspective 2020 : quelle place pour la distribution traditionnelle dans un m...
Perspective 2020 : quelle place pour la distribution traditionnelle dans un m...
 
SUMMER PLAYBOOK by HighCo DATA : DIGITAL, RETAIL & EXPÉRIENCE CONSO
SUMMER PLAYBOOK by HighCo DATA : DIGITAL, RETAIL & EXPÉRIENCE CONSOSUMMER PLAYBOOK by HighCo DATA : DIGITAL, RETAIL & EXPÉRIENCE CONSO
SUMMER PLAYBOOK by HighCo DATA : DIGITAL, RETAIL & EXPÉRIENCE CONSO
 
RAPPORT TENDANCES RETAIL - NRF 2018
RAPPORT TENDANCES RETAIL - NRF 2018RAPPORT TENDANCES RETAIL - NRF 2018
RAPPORT TENDANCES RETAIL - NRF 2018
 
[heaven] Digital highlights by heaven #5 - Drive to Store
[heaven] Digital highlights by heaven #5 - Drive to Store[heaven] Digital highlights by heaven #5 - Drive to Store
[heaven] Digital highlights by heaven #5 - Drive to Store
 
Luxe 2.0 digitalisation point de vente
Luxe 2.0 digitalisation point de venteLuxe 2.0 digitalisation point de vente
Luxe 2.0 digitalisation point de vente
 
Veille Né Kid 080421
Veille Né Kid 080421Veille Né Kid 080421
Veille Né Kid 080421
 
MobiliTeaTime #12 : RETAILXPERIENCE - Penser son point de vente comme un site...
MobiliTeaTime #12 : RETAILXPERIENCE - Penser son point de vente comme un site...MobiliTeaTime #12 : RETAILXPERIENCE - Penser son point de vente comme un site...
MobiliTeaTime #12 : RETAILXPERIENCE - Penser son point de vente comme un site...
 

En vedette

Control fiscal
Control fiscalControl fiscal
Control fiscal
Hossin Zbh
 
BistrO septembre 2012 - Mathilde Dupré - Financement du développement : parad...
BistrO septembre 2012 - Mathilde Dupré - Financement du développement : parad...BistrO septembre 2012 - Mathilde Dupré - Financement du développement : parad...
BistrO septembre 2012 - Mathilde Dupré - Financement du développement : parad...
Gret
 

En vedette (11)

Fraude Sociale et Systèmes d'Information
Fraude Sociale et Systèmes d'InformationFraude Sociale et Systèmes d'Information
Fraude Sociale et Systèmes d'Information
 
Finatech - Présentation Fahd Mekouar Cartes Afrique 2010 : Fraude & Sécurité
Finatech - Présentation Fahd Mekouar Cartes Afrique 2010 : Fraude & SécuritéFinatech - Présentation Fahd Mekouar Cartes Afrique 2010 : Fraude & Sécurité
Finatech - Présentation Fahd Mekouar Cartes Afrique 2010 : Fraude & Sécurité
 
La contribution de Taj au Rapport Fouquet
La contribution de Taj au Rapport FouquetLa contribution de Taj au Rapport Fouquet
La contribution de Taj au Rapport Fouquet
 
123917277 audit-fiscal
123917277 audit-fiscal123917277 audit-fiscal
123917277 audit-fiscal
 
Les risques fiscaux
Les risques fiscauxLes risques fiscaux
Les risques fiscaux
 
Plan d'action contre la fraude fiscale et sociale
Plan d'action contre la fraude fiscale et socialePlan d'action contre la fraude fiscale et sociale
Plan d'action contre la fraude fiscale et sociale
 
Fraude fiscale
Fraude fiscaleFraude fiscale
Fraude fiscale
 
Control fiscal
Control fiscalControl fiscal
Control fiscal
 
BistrO septembre 2012 - Mathilde Dupré - Financement du développement : parad...
BistrO septembre 2012 - Mathilde Dupré - Financement du développement : parad...BistrO septembre 2012 - Mathilde Dupré - Financement du développement : parad...
BistrO septembre 2012 - Mathilde Dupré - Financement du développement : parad...
 
Prévenir le risque de fraude dans l'entreprise - éléments de réflexion
Prévenir le risque de fraude dans l'entreprise - éléments de réflexionPrévenir le risque de fraude dans l'entreprise - éléments de réflexion
Prévenir le risque de fraude dans l'entreprise - éléments de réflexion
 
Bilan lutte contre la fraude fiscale et sociale dnlf-2010
Bilan lutte contre la fraude fiscale et sociale dnlf-2010Bilan lutte contre la fraude fiscale et sociale dnlf-2010
Bilan lutte contre la fraude fiscale et sociale dnlf-2010
 

Similaire à FIL RETAIL BY EXTREME - SEPTEMBRE 2016

SOPRA Le magasin physique de demain sera digital V1
SOPRA Le magasin physique de demain sera digital V1SOPRA Le magasin physique de demain sera digital V1
SOPRA Le magasin physique de demain sera digital V1
Wintrebert Gregory
 

Similaire à FIL RETAIL BY EXTREME - SEPTEMBRE 2016 (20)

Playbook Backtoschool Highco Data
Playbook Backtoschool Highco Data Playbook Backtoschool Highco Data
Playbook Backtoschool Highco Data
 
LE FIL RETAIL BY EXTREME - JANVIER 2016
LE FIL RETAIL BY EXTREME - JANVIER 2016LE FIL RETAIL BY EXTREME - JANVIER 2016
LE FIL RETAIL BY EXTREME - JANVIER 2016
 
Bits&Bricks : Le shopping à l'ère du numérique
Bits&Bricks : Le shopping à l'ère du numériqueBits&Bricks : Le shopping à l'ère du numérique
Bits&Bricks : Le shopping à l'ère du numérique
 
Mémento - Le magasin de demain
Mémento - Le magasin de demainMémento - Le magasin de demain
Mémento - Le magasin de demain
 
LE FIL RETAIL BY EXTREME - JANVIER 2017
LE FIL RETAIL BY EXTREME - JANVIER 2017LE FIL RETAIL BY EXTREME - JANVIER 2017
LE FIL RETAIL BY EXTREME - JANVIER 2017
 
Carnet des Tendances Retail - EQUIPMAG 2014
Carnet des Tendances Retail - EQUIPMAG 2014Carnet des Tendances Retail - EQUIPMAG 2014
Carnet des Tendances Retail - EQUIPMAG 2014
 
LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - DECEMBRE 2016
LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - DECEMBRE 2016LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - DECEMBRE 2016
LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - DECEMBRE 2016
 
LE FIL RETAIL BY EXTREME - SEPTEMBRE 2015
LE FIL RETAIL BY EXTREME - SEPTEMBRE 2015LE FIL RETAIL BY EXTREME - SEPTEMBRE 2015
LE FIL RETAIL BY EXTREME - SEPTEMBRE 2015
 
Distribution, et révolution digitale : cross-canal, multicanale ...
Distribution,  et révolution digitale : cross-canal, multicanale ...Distribution,  et révolution digitale : cross-canal, multicanale ...
Distribution, et révolution digitale : cross-canal, multicanale ...
 
Grande distribution et revolution digitale : multicanal crosscanal magasins c...
Grande distribution et revolution digitale : multicanal crosscanal magasins c...Grande distribution et revolution digitale : multicanal crosscanal magasins c...
Grande distribution et revolution digitale : multicanal crosscanal magasins c...
 
Le commerce de proximité connecté
Le commerce de proximité connectéLe commerce de proximité connecté
Le commerce de proximité connecté
 
Shopper Observer 2017
Shopper Observer 2017Shopper Observer 2017
Shopper Observer 2017
 
Limitless_Mars19_N°6
Limitless_Mars19_N°6Limitless_Mars19_N°6
Limitless_Mars19_N°6
 
APOCOPE lance Bekonic - Communiqué de presse - iBeacon
APOCOPE lance Bekonic - Communiqué de presse - iBeaconAPOCOPE lance Bekonic - Communiqué de presse - iBeacon
APOCOPE lance Bekonic - Communiqué de presse - iBeacon
 
Fridays digest • Janvier - Décembre 2018 [ Friday's Watch ]
Fridays digest • Janvier - Décembre 2018 [ Friday's Watch ]Fridays digest • Janvier - Décembre 2018 [ Friday's Watch ]
Fridays digest • Janvier - Décembre 2018 [ Friday's Watch ]
 
Solutions et expérimentations du commerce ubiquitaire en France
Solutions et expérimentations du commerce ubiquitaire en FranceSolutions et expérimentations du commerce ubiquitaire en France
Solutions et expérimentations du commerce ubiquitaire en France
 
La Keynote RepriseMedia du 23/03/11
La Keynote RepriseMedia du 23/03/11La Keynote RepriseMedia du 23/03/11
La Keynote RepriseMedia du 23/03/11
 
SOPRA Le magasin physique de demain sera digital V1
SOPRA Le magasin physique de demain sera digital V1SOPRA Le magasin physique de demain sera digital V1
SOPRA Le magasin physique de demain sera digital V1
 
Limitless by Vaudoo / HerezieGroup - N°2 - Octobre 18
Limitless by Vaudoo / HerezieGroup - N°2 - Octobre 18Limitless by Vaudoo / HerezieGroup - N°2 - Octobre 18
Limitless by Vaudoo / HerezieGroup - N°2 - Octobre 18
 
Shopper Observer 2018 - Havas Paris
Shopper Observer 2018 - Havas Paris Shopper Observer 2018 - Havas Paris
Shopper Observer 2018 - Havas Paris
 

Plus de Extreme

Plus de Extreme (14)

Le Fil Beauté By Extreme_n°64 juin 17
Le Fil Beauté By Extreme_n°64 juin 17 Le Fil Beauté By Extreme_n°64 juin 17
Le Fil Beauté By Extreme_n°64 juin 17
 
Le Fil Beauté By Extreme_n°62 mars17
Le Fil Beauté By Extreme_n°62 mars17Le Fil Beauté By Extreme_n°62 mars17
Le Fil Beauté By Extreme_n°62 mars17
 
Le Fil Beauté By Extreme_n°61 février17
Le Fil Beauté By Extreme_n°61 février17Le Fil Beauté By Extreme_n°61 février17
Le Fil Beauté By Extreme_n°61 février17
 
Le Fil Beauté By Extreme_n°60 janvier17
Le Fil Beauté By Extreme_n°60 janvier17Le Fil Beauté By Extreme_n°60 janvier17
Le Fil Beauté By Extreme_n°60 janvier17
 
Le Fil Beauté By Extreme_n°59 novembre16
Le Fil Beauté By Extreme_n°59 novembre16Le Fil Beauté By Extreme_n°59 novembre16
Le Fil Beauté By Extreme_n°59 novembre16
 
Le Fil Beauté By Extreme_n°58 octobre16
Le Fil Beauté By Extreme_n°58 octobre16Le Fil Beauté By Extreme_n°58 octobre16
Le Fil Beauté By Extreme_n°58 octobre16
 
Le Fil Beauté by Extreme_n°57 sept16
Le Fil Beauté by Extreme_n°57 sept16Le Fil Beauté by Extreme_n°57 sept16
Le Fil Beauté by Extreme_n°57 sept16
 
Le Fil Beauté by Extreme_n°56 juillet16
Le Fil Beauté by Extreme_n°56 juillet16Le Fil Beauté by Extreme_n°56 juillet16
Le Fil Beauté by Extreme_n°56 juillet16
 
Le Fil Beauté by Extreme_n°55 juin16
Le Fil Beauté by Extreme_n°55 juin16Le Fil Beauté by Extreme_n°55 juin16
Le Fil Beauté by Extreme_n°55 juin16
 
Le Fil Beauté by Extreme_n°54 mai16
Le Fil Beauté by Extreme_n°54 mai16Le Fil Beauté by Extreme_n°54 mai16
Le Fil Beauté by Extreme_n°54 mai16
 
Le Fil Beauté by Extreme_n°53 avril16
Le Fil Beauté by Extreme_n°53 avril16Le Fil Beauté by Extreme_n°53 avril16
Le Fil Beauté by Extreme_n°53 avril16
 
Le Fil Beauté by Extreme_n°52 mars16
Le Fil Beauté by Extreme_n°52 mars16Le Fil Beauté by Extreme_n°52 mars16
Le Fil Beauté by Extreme_n°52 mars16
 
Le Fil Beauté by Extreme_n°51 fev16
Le Fil Beauté by Extreme_n°51 fev16Le Fil Beauté by Extreme_n°51 fev16
Le Fil Beauté by Extreme_n°51 fev16
 
Le Fil Beauté Crazy by Extreme_n°50 Janv16
Le Fil Beauté Crazy by Extreme_n°50 Janv16Le Fil Beauté Crazy by Extreme_n°50 Janv16
Le Fil Beauté Crazy by Extreme_n°50 Janv16
 

FIL RETAIL BY EXTREME - SEPTEMBRE 2016

  • 2. BACK TO BUSINESS Alors que les fortes chaleurs et le farniente touchent à leur fin, les retailers n’ont pas chômé cet été. Kantar Média avec « l’homme pousse-chariot » trouve un adversaire à la responsable des achats. Pokemon Go, après avoir dépassé le nombre d’utilisateurs quotidien de Twitter, pointe son nez dans le secteur du retail. L’enseigne Auchan fait parler d’elle, avec l’Atelier, un stand de personnification des objets. Go Sport est en jambes, avec Bike +, un magasin spécialisé, qui s’attaque au marché des vélos. Carrefour, avec son chariot connecté et son nouveau magasin premium est paré pour attaquer la rentrée. Nature & Découverte à l’image d’Amazon, propose une livraison ultra-rapide et développe son offre e-commerce. Enfin, BNP Paribas, a compris l’intérêt d’un banquier dématérialisé avec le « Flying Banker ». Bref tout le monde est fin prêt pour la rentrée. Back to Business ! Excellente lecture. #14 – SEPTEMBRE 2016
  • 3. #SOMMAIRE BREAKING L’Atelier by Auchan GEEK Carrefour : cadie 2.0 #CONT ACTS BREAKING Banquier phygital GEEK Drive them all À LA UNE « L’homme pousse-chariot » MARCHÉ Go Sport : en selle ONLINE Nature & Digital
  • 5. enseignement : reconsidérer sa cible pour faire évoluer son approche shopper. #ÀLAUNE#ÀLAUNE Après un règne sans encombre, « la responsable des achats » voit son trône menacé dans le cœur des marketeurs par « l’homme pousse-chariot ». Sous cette appellation, certes peu flateuse, Kantar Média désigne ce profil de consommateur qui représente 4,2 millions d’individus en France. Qui est il ? Père de famillle de 42 ans en moyenne, c’est le nouveau responsable des achats du foyer, il est suréquipé, surconnecté et adepte de la technologie. Boulimique vis à vis du volume, de la fréquence et de la diversité des produits. Il arbore une certaine dualité dans son comportement : attaché aux grandes marques, mais friand des coupons de réduction et des comparateurs de prix. Amateur de produits rapides et faciles à préparer, mais également de produits bios - plus qualitatifs - lorsqu’il trouve le temps de cuisiner. De quoi devenir une cible de choix pour les enseignes et les marques à condition de bien cerner le personnage, ce qui n’est pas un jeu d’enfant. Source : Marketing-pgc.com
  • 7. enseignement : le trafic c’est bien. Le trafic utile, c’est mieux. #ÀLAUNE#GEEK Alors que le drive-to-store est le nerf de la guerre, Pokémon GO s’affiche comme LE sésame des grandes enseignes. Car le « must have » aujourd’hui, c’est d’avoir des pokémons dans ses rayons. Un outil drive-to-store hors pair avec des utilisateurs qui se chargent de faire la promotion du point de vente. Certaines enseignes saisissent l’opportunité comme Monoprix qui organise une « chasse aux Pokémons », pendant que Carrefour met en place un concours de captures dans ses rayons, sans oublier BUT qui offre un bon de réduction de 200€ pour les 2 premiers joueurs à repérer un Pokemon. Un phénomène à regarder cependant avec un œil critique puisque, si le jeu présente un fort taux d’engagement, la visite en magasin ne se transforme pas forcément en acte d’achat. C’est pourquoi Burger and Fries fait rimer capture et récompense. Pour tout Menu acheté, un milkshake est offert aux dresseurs présentant une capture de Pokemon devant l’enseigne. Source : Marketing-pgc.com
  • 9. enseignement : capitaliser sur l’expérience client pour développer du trafic. #ÀLAUNE#BREAKING Il est une tendance à laquelle se convertissent les enseignes : la personnalisation des objets. Dans le cercle des adeptes, on compte déjà le pionner Carrefour et ses corners « MyDesign », Leclerc et son concept « Leclerc Styl’ » ou encore « Ma boutique » de Système U. Dernier en date à se convertir, Auchan qui a déployé « L’Atelier » dans son hypermarché de Faches Thumesnil. Un espace dans lequel les clients peuvent laisser libre court à leur créativité au travers de différentes activités, de la création de livres photos à la broderie sur tissu en passant par l’impression photo sur divers supports le choix est large. Autre particularité, l’Atelier dispose aussi de son propre espace photo ce qui permet aux clients de prendre des clichés sur place pour ensuite les imprimés sur le support de leur choix, parfait pour une idée cadeau de dernière minute. Une initiative qui gagne donc bon nombre d’acteurs de la grande distribution et vient à contre-courant de la consommation de masse offerte par les hypermarchés. Source : LSA.
  • 10. GO SPORT : En selle #MARCHÉ
  • 11. enseignement : faire le pari de déplanter un de ses produits phares pour développer une activité spécialisée. #ÀLAUNE#MARCHÉ Alors que chaque année, il se vend en France plus de vélos que de voitures, Go Sport, sort de ses rayons et s’attaque au créneau de la bicyclette avec « Bike+ ». Une nouvelle enseigne spécialisée qui pédale à grande vitesse en phase avec le style de vie citadin. Avec 400m2 de superficie en moyenne, les magasins Bike+ offrent aux aficionados de la petite reine un large choix de produits : grandes marques généralistes européennes, vêtements adaptés, pièces détachées, vélos électriques… Tout est mis en œuvre pour satisfaire des clients en quête de diversification. Avec plus de 200 modèles allant de l’enfant au champion, le distributeur entend bien développer une image de spécialiste sur le vélo en s’adressant à tous. Notons qu’en s’installant sur un marché du cycle encore aux mains des indépendants et du géant Decathlon avec son B’Twin, Go sport va devoir jouer des coudes pour se tailler une part du gâteau. Source : LSA.
  • 13. enseignement : utiliser des objets connectés pour orienter le consommateur en magasin. #ÀLAUNE#GEEK Le Carrefour de Lille a été choisi pour tester le chariot connecté, une petite évolution de son cousin classique auquel on rajoute une tablette fournie par le magasin en échange d’une pièce d’identité. Une fois cette tablette installée, le chariot devient une véritable boussole à promotions en magasin. Deux façon de se servir de ce GPS à bonnes affaires ; le client peut parcourir le catalogue en détail et ensuite être guidé vers les promos ou alors, demander quelles sont les bonnes affaires aux alentours, pour ensuite se laisser guider vers elles via la tablette. Cette géolocalisation utilise la lumière comme moyen de communication. Nous déplorons cependant le fait que la tablette soit uniquement là pour servir de GPS et que des fonctions de type liste de course, scannage de produits ou de la création de contenu avec recettes de cuisine ne soient pas intégrées à cet outil. Une version Béta, on attend la suite avec impatience ! Source : Olivier Dauvers.
  • 15. enseignement : continuer à miser sur la rapidité de livraison et le e-commerce pour développer son concept. #ÀLAUNE#ONLINE Nature & Découverte à l’image d’Amazon, mise sur la rapidité et le digital pour continuer à se développer en France et à l’international. En effet, le distributeur propose un service de livraison ultra-rapide en moins de 4h moyennant 9,50€ à travers le partenariat avec Colisweb, une entreprise spécialisée dans la livraison par coursier. Ajoutons à cela une offre de click and collect développée depuis 3 ans qui permet de retirer son produit sous 1h en magasin et une collaboration avec des géants du web tel que la Fnac pour permettre à chacun de trouver son bonheur en ligne. L’expansion ne s’arrête pas là puisque l’enseigne se développe également à l’étranger sous la forme de e-commerce avec un site adapté aux marchés Allemand et Anglais. Avec l’avènement du e-commerce et sa volonté d’expansion, il semblait impensable que l’enseigne ne développe pas plus ses canaux de distribution, dans l’idée de doubler son chiffre d’affaires d’ici 2020. Source : LSA.
  • 17. enseignement : adapter son business model au client de plus en plus demandeur de fléxibilité. #ÀLAUNE#BREAKING La digitalisation du secteur banquaire est en plein essor ; c’est pourquoi, BNP Paribas Fortis lance en 2017 un service de banquiers non ratachés à une agence, des banquiers libres qui iront au contact du client particulier là où celui-ci le désire. Que ce soit au travail, dans un café ou chez lui, le client peut décider du lieu où rencontrer ce « Flying banker ». Depuis décembre 2015, le mobile banking est le premier canal bancaire devant le PC, en outre l’agence bancaire ne comptabilise plus que 5% des intéractions avec le client. Malgré tout, le face-à-face l’emporte dans le cœur des clients lorsqu’il s’agit de souscrire à une nouvelle offre. « Le modèle hybride, avec plus de digital dans le réseau physique et plus d’humain dans le réseau numérique » est le compromis apporté par ce nouveau service de flying bankers. Source : Altaviawatch.com
  • 19. enseignement : concurrencer directement Monoprix sur son terrain en repensant intégralement un concept de magasin. #ÀLAUNE#MARCHÉ Carrefour, à l’image de Monoprix, propose un nouveau type de magasin de proximité premium et gourmet avec le Carrefour Saint-Marcel. Pour se faire, le rayonnage est repensé : une place majeure pour les métiers de bouche (comme la boucherie, la poissonnerie ou encore la fromagerie). Un design épuré fait d’une combinaison d’ardoise, de bois et de briques apparentes, complété par de larges allées ainsi qu’un éclairage LED qui renforce l’ambiance urbaine, chaleureuse. Le parcours client est fluide et bien segmenté. Côté produits, une offre exclusive dédiée aux produits frais et gourmets, pour lesquels le magasin ne passe pas par la centrale d’achats Carrefour mais choisit ses propres fournisseurs de fruits et légumes. Un succès qu’on estime avéré puisque, le chiffre d’affaires a augmenté de +15% pendant que l’on note une nette croissance du panier moyen. Gageons que l’enseigne surfera évidemment sur ce succès. Source : Altaviawatch.com
  • 20. Sylvain Bucalo Channel Planner sylvain.bucalo@extreme.fr 01 40 99 83 30 www.extreme.fr Géraldine Aragou Directrice du Développement geraldine.aragou@extreme.fr 01 40 99 82 64 www.extreme.fr #WHO’S WHO?