SlideShare une entreprise Scribd logo
Louis Pasteur Santé
5ème Rencontre Paramédicale en Cardiologie Interventionnelle
de la Région Nord-Est
Marie-Laure Hutin Cadre IDE
5 établissements de santé implantés en
Lorraine
Ambroise Paré
Thionville
Louis Pasteur
Essey-lès-Nancy
Jeanne d’Arc
Lunéville
La Ligne Bleue
et l’Arc-en-Ciel
• Clinique Louis Pasteur / Essey-lès-Nancy
• Clinique Jeanne d’Arc / Lunéville
• Clinique Ambroise Paré / Thionville
• Clinique La Ligne Bleue / Epinal
• Maternité l’Arc-en-Ciel / Epinal
Bloc Angiographie à la CLP: présentation
7889 patients en 2016 accueillis
dans 3 salles:
- 4961 coronarographies
- 2539 dilatations coronaires
- 1638 procédures périphériques
-1089 dilatations périphériques
- 230 dilatations carotides
- 250 CTO
7 hémodynamiciens séniors et 13
cardiologues correspondants
13 paramédicaux : 7 MER et 6 IDE
1 MAR et un IADE
Procédure CTO
Jamais ad hoc
Jour dédié
Sous couverture chirurgicale
Ensemble des seniors pratiquent la
CTO ( début en 2013)
Ensemble de l’équipe paramédicale
formé
Proctors
Préparation des procédures en amont
Check-list: coronarographie de bonne qualité, IRM de viabilité/scintigraphie, CPA et
disponibilité du chirurgien
Analyse du film ( cap clair ou ambigu, longueur de l’occlusion, présence ou non de
collatérales) afin d’établir une stratégie ( antérograde ou rétrograde) / JCTO Score /
Algorithme Hybride
Choix des voies d’abords en fonction du patient ( diamètre de la radiale, artéritique,
dialysé…) et de la technique envisagée .
Choix du matériel : cathéters guides, taille et longueur des introducteurs, guides de
première intention, micro cathéter….
Implication de l’ensemble de l’équipe médicale ( cardiologue, MAR et néphrologue) et
paramédicale (en service, en salle et au réveil)
Préparation et Installation du patient
Rôle primordial du paramédical ( majoré lors de ces procédures) : rigoureux et ordonné
Etre attentif au confort physique (coussins en gel / Bair Hugger…) et psychologique du
patient ( être attentif aux demandes du patient)
Précision sur l’examen et sa durée
Vérification des paramètres assurant sa sécurité :
- Check List sécurité patient en angiographie
- monitorage
- voie de gros calibre
- chariot d’urgence à proximité : coïls, stents couverts, kit de drainage péricardique
- échographe
Management de la douleur
Présence d’un MAR
gestion de la sédation ( Midazolam associé à de l’Alfantanil) par le MAR
utilisation de protoxyde d’azote
gestion de la douleur au fil de l’eau
Rôle des paramédicaux en salle
attention particulière aux symptômes du patient : douleurs thoraciques ,
tachycardie, chute brutale de tension, position des guides…
alerter le MAR
rassurer le patient
Gestion de l’anticoagulation
Mise en place d’un chronomètre à chaque
début de procédure et après la première
injection d’héparine ( 70 UI/kg)
Contrôle ACT ( activated clotting time)
toutes les 45 min avec bolus d’héparine
Score > 350
Anticoagulation géré par notre MAR
Gestion de l’irradiation
Surveillance de la dose pendant la procédure et
alerter l’opérateur
Pour le patient :
- changer les incidences
- utiliser des diaphragmes
- mettre les images en référence
- programme coro en 7,5 images/s
Pour le personnel en salle:
- réduire la distance patient/détecteur
- collimater au maximum / filtres
- champs plombés ( radpad), lunettes,
caches…
A la fin de l’examen : retranscription d’information
de dosimétrie la plus complète possible
En cas d’incident : suivre protocole ASN
Gestion du risque néphrotique
Surveillance du volume injecté pendant la
procédure et alerter l’opérateur
Hydratation sytématique de nos malades
Collaboration avec les néphrologues / MAR
Renal Guard
Petites astuces :
- mettre les images en référence
- privilégier les images dans le
microcathéter quand c’est possible
A la fin de l’examen : retranscription d’information
du volume et du type de contraste utilisé, biologies
effectuées en amont et en aval.
Conclusions
Monter un programme CTO dans un centre c’est:
- réussir à combattre les idées reçues ( collatérales = pontages naturelles,
traitement médical suffisant, procédures trop longues avec trop d’échecs et
d’avantage de complications)
- procédure coûteuse
- apprentissage permanent
- travail d’équipe
- être patient ( pour la mise en place et dans la procédure)
Proctoring indispensable
Implication des l’ensemble des acteurs ( Cardiologues , MAR, Néphrologues, paramédicaux de l’ensemble des services)
Comprendre le réel intérêt de la CTO

Contenu connexe

Tendances

Role du paramédical dans la CTO
Role du paramédical dans la CTORole du paramédical dans la CTO
Role du paramédical dans la CTOHervé Faltot
 
CTO GRCI 2016 : L'essentiel à retenir
CTO GRCI 2016 : L'essentiel à retenir CTO GRCI 2016 : L'essentiel à retenir
CTO GRCI 2016 : L'essentiel à retenir Hervé Faltot
 
Les bonnes armes pour réussir une CTO
Les bonnes armes pour réussir une CTOLes bonnes armes pour réussir une CTO
Les bonnes armes pour réussir une CTOHervé Faltot
 
La dénervation rénale
La dénervation rénale La dénervation rénale
La dénervation rénale Hervé Faltot
 
FFR comment éviter les pièges
FFR comment éviter les piègesFFR comment éviter les pièges
FFR comment éviter les piègesHervé Faltot
 
Btk : traitement endovasculaire des lésions infra poplitées
Btk : traitement endovasculaire des lésions infra poplitéesBtk : traitement endovasculaire des lésions infra poplitées
Btk : traitement endovasculaire des lésions infra poplitéesHervé Faltot
 
Les assistances ventriculaires
Les assistances ventriculairesLes assistances ventriculaires
Les assistances ventriculairesHervé Faltot
 
Angioplastie pulmonaire
Angioplastie pulmonaireAngioplastie pulmonaire
Angioplastie pulmonaireHervé Faltot
 
Actualités dans la FA
Actualités dans la FAActualités dans la FA
Actualités dans la FAHervé Faltot
 
DU d'électophysiologie
DU d'électophysiologieDU d'électophysiologie
DU d'électophysiologieHervé Faltot
 
Anticoagulants oraux directs et fibrillation atriale
Anticoagulants oraux directs et fibrillation atrialeAnticoagulants oraux directs et fibrillation atriale
Anticoagulants oraux directs et fibrillation atrialeStéphane Boulé
 

Tendances (20)

Role du paramédical dans la CTO
Role du paramédical dans la CTORole du paramédical dans la CTO
Role du paramédical dans la CTO
 
CTO GRCI 2016 : L'essentiel à retenir
CTO GRCI 2016 : L'essentiel à retenir CTO GRCI 2016 : L'essentiel à retenir
CTO GRCI 2016 : L'essentiel à retenir
 
Tout peut arriver
Tout peut arriverTout peut arriver
Tout peut arriver
 
Les bonnes armes pour réussir une CTO
Les bonnes armes pour réussir une CTOLes bonnes armes pour réussir une CTO
Les bonnes armes pour réussir une CTO
 
Mitra clip
Mitra clipMitra clip
Mitra clip
 
La dénervation rénale
La dénervation rénale La dénervation rénale
La dénervation rénale
 
LES ABORDS VASCULAIRES CHEZ LES PATIENTS DIABÉTIQUES EN HÉMODIALYSE
LES ABORDS VASCULAIRES CHEZ LES PATIENTS DIABÉTIQUES EN HÉMODIALYSELES ABORDS VASCULAIRES CHEZ LES PATIENTS DIABÉTIQUES EN HÉMODIALYSE
LES ABORDS VASCULAIRES CHEZ LES PATIENTS DIABÉTIQUES EN HÉMODIALYSE
 
FFR comment éviter les pièges
FFR comment éviter les piègesFFR comment éviter les pièges
FFR comment éviter les pièges
 
Mitraclip
MitraclipMitraclip
Mitraclip
 
Cathéter longue durée
Cathéter longue duréeCathéter longue durée
Cathéter longue durée
 
IRM cardiaque
IRM cardiaqueIRM cardiaque
IRM cardiaque
 
Doppler oesophagien
Doppler oesophagienDoppler oesophagien
Doppler oesophagien
 
Flash infos absorb
Flash infos absorbFlash infos absorb
Flash infos absorb
 
Btk : traitement endovasculaire des lésions infra poplitées
Btk : traitement endovasculaire des lésions infra poplitéesBtk : traitement endovasculaire des lésions infra poplitées
Btk : traitement endovasculaire des lésions infra poplitées
 
FFR les nouveautes
FFR les nouveautesFFR les nouveautes
FFR les nouveautes
 
Les assistances ventriculaires
Les assistances ventriculairesLes assistances ventriculaires
Les assistances ventriculaires
 
Angioplastie pulmonaire
Angioplastie pulmonaireAngioplastie pulmonaire
Angioplastie pulmonaire
 
Actualités dans la FA
Actualités dans la FAActualités dans la FA
Actualités dans la FA
 
DU d'électophysiologie
DU d'électophysiologieDU d'électophysiologie
DU d'électophysiologie
 
Anticoagulants oraux directs et fibrillation atriale
Anticoagulants oraux directs et fibrillation atrialeAnticoagulants oraux directs et fibrillation atriale
Anticoagulants oraux directs et fibrillation atriale
 

Similaire à Programme CTO clinique Pasteur - Essey Les Nancy

Rythmologie interventionnelle
Rythmologie interventionnelle Rythmologie interventionnelle
Rythmologie interventionnelle Hervé Faltot
 
Les bases de l'hémodialyse pour l'infirmier
Les bases de l'hémodialyse pour l'infirmierLes bases de l'hémodialyse pour l'infirmier
Les bases de l'hémodialyse pour l'infirmierFatimezzahra Moun
 
La télécardiologie
La télécardiologieLa télécardiologie
La télécardiologieHervé Faltot
 
Radiothérapie Amiens Gestion des Risques
Radiothérapie Amiens Gestion des RisquesRadiothérapie Amiens Gestion des Risques
Radiothérapie Amiens Gestion des Risquescoutte
 
Prise en charge du SCA ST+
Prise en charge du SCA ST+Prise en charge du SCA ST+
Prise en charge du SCA ST+Hervé Faltot
 
Peridurale compile pdfs
Peridurale compile pdfs Peridurale compile pdfs
Peridurale compile pdfs Patou Conrath
 
Chirurgie digestive : gestion peri opératoire
Chirurgie digestive : gestion peri opératoireChirurgie digestive : gestion peri opératoire
Chirurgie digestive : gestion peri opératoireAntoine Thicoïpé
 
2016-Les-voies-centrales-.pdf
2016-Les-voies-centrales-.pdf2016-Les-voies-centrales-.pdf
2016-Les-voies-centrales-.pdfhayzen120
 
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay, De Polignac
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay,  De Polignac"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay,  De Polignac
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay, De PolignacLucie Beylacq
 
Insuffisance cardiaque aïgue aux urgences- Je dois aller plus loin avec l'éc...
Insuffisance cardiaque aïgue aux urgences- Je dois aller plus loin avec l'éc...Insuffisance cardiaque aïgue aux urgences- Je dois aller plus loin avec l'éc...
Insuffisance cardiaque aïgue aux urgences- Je dois aller plus loin avec l'éc...Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
Caderno Médico para Doenças by Slidesgo-1.pptx
Caderno Médico para Doenças by Slidesgo-1.pptxCaderno Médico para Doenças by Slidesgo-1.pptx
Caderno Médico para Doenças by Slidesgo-1.pptxSimoChabbai
 
288 arrêt cardiaque rfe2006
288 arrêt cardiaque rfe2006288 arrêt cardiaque rfe2006
288 arrêt cardiaque rfe20067496285
 
Rmm réunion du 23 octobre 2014
Rmm   réunion du 23 octobre 2014Rmm   réunion du 23 octobre 2014
Rmm réunion du 23 octobre 2014pquentin
 

Similaire à Programme CTO clinique Pasteur - Essey Les Nancy (20)

Rythmologie interventionnelle
Rythmologie interventionnelle Rythmologie interventionnelle
Rythmologie interventionnelle
 
Les bases de l'hémodialyse pour l'infirmier
Les bases de l'hémodialyse pour l'infirmierLes bases de l'hémodialyse pour l'infirmier
Les bases de l'hémodialyse pour l'infirmier
 
PEC d’un patient transplanté pancréas et rein - Yohan VALET, Yohann LASSERRE
PEC d’un patient transplanté pancréas et rein - Yohan VALET, Yohann LASSERREPEC d’un patient transplanté pancréas et rein - Yohan VALET, Yohann LASSERRE
PEC d’un patient transplanté pancréas et rein - Yohan VALET, Yohann LASSERRE
 
La télécardiologie
La télécardiologieLa télécardiologie
La télécardiologie
 
Urgence ville:hopital
Urgence ville:hopitalUrgence ville:hopital
Urgence ville:hopital
 
Radiothérapie Amiens Gestion des Risques
Radiothérapie Amiens Gestion des RisquesRadiothérapie Amiens Gestion des Risques
Radiothérapie Amiens Gestion des Risques
 
Prise en charge du SCA ST+
Prise en charge du SCA ST+Prise en charge du SCA ST+
Prise en charge du SCA ST+
 
Avc aux urgences
 Avc aux urgences Avc aux urgences
Avc aux urgences
 
Peridurale compile pdfs
Peridurale compile pdfs Peridurale compile pdfs
Peridurale compile pdfs
 
Test effort
Test effortTest effort
Test effort
 
Chirurgie digestive : gestion peri opératoire
Chirurgie digestive : gestion peri opératoireChirurgie digestive : gestion peri opératoire
Chirurgie digestive : gestion peri opératoire
 
08 biologie dauville 2014
08 biologie dauville 201408 biologie dauville 2014
08 biologie dauville 2014
 
2016-Les-voies-centrales-.pdf
2016-Les-voies-centrales-.pdf2016-Les-voies-centrales-.pdf
2016-Les-voies-centrales-.pdf
 
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay, De Polignac
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay,  De Polignac"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay,  De Polignac
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay, De Polignac
 
Insuffisance cardiaque aïgue aux urgences- Je dois aller plus loin avec l'éc...
Insuffisance cardiaque aïgue aux urgences- Je dois aller plus loin avec l'éc...Insuffisance cardiaque aïgue aux urgences- Je dois aller plus loin avec l'éc...
Insuffisance cardiaque aïgue aux urgences- Je dois aller plus loin avec l'éc...
 
Jlar role iade
Jlar role iadeJlar role iade
Jlar role iade
 
Caderno Médico para Doenças by Slidesgo-1.pptx
Caderno Médico para Doenças by Slidesgo-1.pptxCaderno Médico para Doenças by Slidesgo-1.pptx
Caderno Médico para Doenças by Slidesgo-1.pptx
 
Revascularisation sca sfmu
Revascularisation sca sfmuRevascularisation sca sfmu
Revascularisation sca sfmu
 
288 arrêt cardiaque rfe2006
288 arrêt cardiaque rfe2006288 arrêt cardiaque rfe2006
288 arrêt cardiaque rfe2006
 
Rmm réunion du 23 octobre 2014
Rmm   réunion du 23 octobre 2014Rmm   réunion du 23 octobre 2014
Rmm réunion du 23 octobre 2014
 

Programme CTO clinique Pasteur - Essey Les Nancy

  • 1. Louis Pasteur Santé 5ème Rencontre Paramédicale en Cardiologie Interventionnelle de la Région Nord-Est Marie-Laure Hutin Cadre IDE
  • 2. 5 établissements de santé implantés en Lorraine Ambroise Paré Thionville Louis Pasteur Essey-lès-Nancy Jeanne d’Arc Lunéville La Ligne Bleue et l’Arc-en-Ciel • Clinique Louis Pasteur / Essey-lès-Nancy • Clinique Jeanne d’Arc / Lunéville • Clinique Ambroise Paré / Thionville • Clinique La Ligne Bleue / Epinal • Maternité l’Arc-en-Ciel / Epinal
  • 3. Bloc Angiographie à la CLP: présentation 7889 patients en 2016 accueillis dans 3 salles: - 4961 coronarographies - 2539 dilatations coronaires - 1638 procédures périphériques -1089 dilatations périphériques - 230 dilatations carotides - 250 CTO 7 hémodynamiciens séniors et 13 cardiologues correspondants 13 paramédicaux : 7 MER et 6 IDE 1 MAR et un IADE
  • 4. Procédure CTO Jamais ad hoc Jour dédié Sous couverture chirurgicale Ensemble des seniors pratiquent la CTO ( début en 2013) Ensemble de l’équipe paramédicale formé Proctors
  • 5. Préparation des procédures en amont Check-list: coronarographie de bonne qualité, IRM de viabilité/scintigraphie, CPA et disponibilité du chirurgien Analyse du film ( cap clair ou ambigu, longueur de l’occlusion, présence ou non de collatérales) afin d’établir une stratégie ( antérograde ou rétrograde) / JCTO Score / Algorithme Hybride Choix des voies d’abords en fonction du patient ( diamètre de la radiale, artéritique, dialysé…) et de la technique envisagée . Choix du matériel : cathéters guides, taille et longueur des introducteurs, guides de première intention, micro cathéter…. Implication de l’ensemble de l’équipe médicale ( cardiologue, MAR et néphrologue) et paramédicale (en service, en salle et au réveil)
  • 6. Préparation et Installation du patient Rôle primordial du paramédical ( majoré lors de ces procédures) : rigoureux et ordonné Etre attentif au confort physique (coussins en gel / Bair Hugger…) et psychologique du patient ( être attentif aux demandes du patient) Précision sur l’examen et sa durée Vérification des paramètres assurant sa sécurité : - Check List sécurité patient en angiographie - monitorage - voie de gros calibre - chariot d’urgence à proximité : coïls, stents couverts, kit de drainage péricardique - échographe
  • 7. Management de la douleur Présence d’un MAR gestion de la sédation ( Midazolam associé à de l’Alfantanil) par le MAR utilisation de protoxyde d’azote gestion de la douleur au fil de l’eau Rôle des paramédicaux en salle attention particulière aux symptômes du patient : douleurs thoraciques , tachycardie, chute brutale de tension, position des guides… alerter le MAR rassurer le patient
  • 8. Gestion de l’anticoagulation Mise en place d’un chronomètre à chaque début de procédure et après la première injection d’héparine ( 70 UI/kg) Contrôle ACT ( activated clotting time) toutes les 45 min avec bolus d’héparine Score > 350 Anticoagulation géré par notre MAR
  • 9. Gestion de l’irradiation Surveillance de la dose pendant la procédure et alerter l’opérateur Pour le patient : - changer les incidences - utiliser des diaphragmes - mettre les images en référence - programme coro en 7,5 images/s Pour le personnel en salle: - réduire la distance patient/détecteur - collimater au maximum / filtres - champs plombés ( radpad), lunettes, caches… A la fin de l’examen : retranscription d’information de dosimétrie la plus complète possible En cas d’incident : suivre protocole ASN
  • 10. Gestion du risque néphrotique Surveillance du volume injecté pendant la procédure et alerter l’opérateur Hydratation sytématique de nos malades Collaboration avec les néphrologues / MAR Renal Guard Petites astuces : - mettre les images en référence - privilégier les images dans le microcathéter quand c’est possible A la fin de l’examen : retranscription d’information du volume et du type de contraste utilisé, biologies effectuées en amont et en aval.
  • 11. Conclusions Monter un programme CTO dans un centre c’est: - réussir à combattre les idées reçues ( collatérales = pontages naturelles, traitement médical suffisant, procédures trop longues avec trop d’échecs et d’avantage de complications) - procédure coûteuse - apprentissage permanent - travail d’équipe - être patient ( pour la mise en place et dans la procédure) Proctoring indispensable Implication des l’ensemble des acteurs ( Cardiologues , MAR, Néphrologues, paramédicaux de l’ensemble des services) Comprendre le réel intérêt de la CTO