SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  30
Télécharger pour lire hors ligne
COMMENT DEMARRER
UNE ACTIVITE TAVI DANS UNE SALLE DE
CATHETERISME INTERVENTIONNELLE ?
L’EXPERIENCE
DU
CENTRE HOSPITALIER DE MULHOUSE
Fabienne Zimmermann – Cédric Bastoul
SOMMAIRE
1 : Le TAVI
2 : La genèse du projet
3 : Les pré-requis de l’HAS
4 : Les modalités de mise en place :

 Choix de la salle, hygiène, humains et matériel
5 : La prise en charge du patient :

 Pré, per et post intervention
6 : Conclusion
LE TAVI
• Qu’est ce que le TAVI ?

Transcatheter Aortic Valve Implantation

Pose d’une bioprothèse aortique
valvulaire par voie transcutanée
LE TAVI
• Patients sélectionnés jugés inopérables
selon certains critères
• Première valve implantée par le
Professeur Alain CRIBIER à Rouen en
2002
• Au CHM première implantation réalisée
par les Docteurs Jacquemin et Bischoff
en décembre 2012
LA GENESE DU PROJET
• Dès 2011, Drs Jacquemin et Bischoff
effectuent une formation au CHU de
Besançon
• Au chm les arrêtés du 3 juillet 2012 et
du 27 juillet 2012 ont affirmer le choix
de débuter les procédures dès le
deuxième semestre 2012
LA GENESE DU PROJET
• Création d’un groupe de travail Tavi
 Cardiologie
 Radio vasculaire

 Bloc opératoire
Réanimation

 Réflexion sur les modalités de
réalisation et d’organisation du Tavi
Directives de
l’HAS

Textes
réglementaires

Ressources
disponibles
PRE REQUIS DE L’HAS
• Autorisations d’activités préalables :
Chirurgie cardiaque
Activité interventionnelle sous
imagerie médicale, par voie
endovasculaire et en cardiologie
L’activité de RVAO chirurgicale
soit supérieure à 200 sur les douze
mois précédant la procédure Tavi
PRE REQUIS DE L’HAS
• Conditions du plateau technique :
 Plateaux
de
cardiologie
interventionnelle et de chirurgie
cardiaque au sein du même
bâtiment
 Niveau d’asepsie similaire à un
bloc opératoire
 Qualité d’imagerie
 Possibilité d’une CEC
PRE REQUIS DE L’HAS
• Conformité des équipes médicales et
paramédicales :
 Formation préalable aux actes
de poses
 Premières
interventions,
la
personne
compétente
du
laboratoire prépare la prothèse
 Nécessité d’une formation certifiée
et qualifiante dans un centre agrée
pour réalisation seule
MODALITES DE MISE
EN PLACE

• Choix de la salle
 La salle hybride est la salle de
référence
 Salle de cathétérisme cardiaque
conditionnée comme un bloc
opératoire de chirurgie cardiovasculaire : asepsie - traitement
de
l’air
conditions
de
température
MODALITES DE MISE
EN PLACE

• Au CHM
 Choix
de
la
salle
mixte
d’interventions vasculaires et
cardiovasculaires
 Mise en conformité de la salle en
concertation avec le référent
hygiène du CHM
MODALITES DE MISE
EN PLACE

• Hygiène
 L’asepsie se justifie par l’abord
chirurgical (dénudation d’artère)
Concertation avec le CLIN de
l’établissement pour fixer :
 Les critères de conditionnement
de la salle avant l’intervention
Les modalités de bionettoyage
La procédure de circulation et du
flux du personnel
MODALITES DE MISE
EN PLACE

• Humains
 Listing des différents personnels
nécessaires en salle et définition
des missions de chacun en
amont et durant la procédure
MODALITES DE MISE
EN PLACE
• En amont l’intervention
Service de soin de  IDE et AS travaillent en collaboration pour :
cardiologie
 Réaliser l’admission du patient
 S’assurer de la complétude du dossier médical
et infirmier du patient
 Réaliser les examens demandés sur
préscription médicale et complèter la check list
Service de
radiologie
cardiovasculaire

 AS, MANIP et IDE travaillent en collaboration
pour :
 Conditionner la salle de cathétérisme
(hygiène, matériel, etc.)
MODALITES DE MISE
EN PLACE
• Durant l’intervention
Equipe
 Participe à l’installation et à la désinstallation du
d’anesthésiste
patient
 Se charge de l’anesthésie générale
 Pose le KTC et le KTA
 Veille aux paramètres vitaux du patient durant
l’intervention
 Installe la sonde d’ETO
Chirurgien
cardiaque

 Prépare le site opératoire en dénudant l’artère
fémorale au niveau du scarpa
 Intervient en cas de complications durant
l’intervention
 Suture l’artère fémorale et referme le scarpa
 Participe à l’implantation de la valve

Cardiologues  Mettent en place la sonde de stimulation cardiaque
 Implantent la bioprothèse
 Effectuent les contrôles de pose par injection de
produit de contraste
 Manipulent la sonde d’échographie
Ibode de
chirurgie
cardiaque

 Participe à l’installation et à la désinstallation du
patient
 Prépare la table d’opération
 Sonde le patient
 Effectue l’antisepsie du champ opératoire
 Assiste le chirurgien cardiaque durant ses
interventions
 Assure le pansement du scarpa

Infirmière
De
salle

 Prépare le patient avant l’examen
 Vérifie l’identité du patient et les différents éléments
de son dossier (check list)
 Participe à l’installation et à la désinstallation du
patient
 Donne le matériel nécessaire à l’Ibode durant
l’intervention
 Manipule le boitier de réglage de la sonde de
stimulation cardiaque sur prescription du
cardiologue
Manipulateur  Participe à l’installation et à la désinstallation du
radio
patient
instrumentiste  Assiste le cardiologue durant l’intervention
 Prépare la bioprothèse pour l’implantation
 Veille à la qualité de la scopie et des images
obtenues durant l’intervention

Manipulatrice  Participe à l’installation et à la désinstallation du
radio de salle
patient
 Prépare les paramètres techniques de l’appareil
d’imagerie
 Donne le matériel nécessaire à la manipulatrice
radio instrumentiste
Médecin expert
Proctor

 Accompagne et forme le cardiologue
implanteur dans son acte technique
 Veille aux bonnes pratiques durant
l’intervention
 Est missionné pour la validation du geste
technique par le cardiologue

Représentants du  Forme la manipulatrice radio instrumentiste à
laboratoire
la préparation de la bioprothèse
fournissant la
 Est missionné pour la manipulation du geste
bioprothèse
technique par la manipulatrice

Infirmière de
Rythmologie

 Non présente en salle
 Intervient si nécessité de pose de pace en
urgence
MODALITES DE MISE
EN PLACE

• Matériels
 Préparation
en
amont
et
ajustements nécessaires après
les premières interventions :
 Table, cupules, etc.
 Sonde ETO, Echographe
 Tabliers
 Stents
Frigo, etc..
PRISE EN CHARGE DU
PATIENT
• Concertation inter sevices
• Réflexion sur les protocoles existants
• Réalisation d’une check list
 24 heures avant l’intervention
 La veille
 Le matin
PRISE EN CHARGE DU
PATIENT

• Post intervention :
• Réanimation médicale
 Post opératoire immédiat
 DMS 48h
Unités de soins de cardiologie
 Premier lever
 Réfection pansement
 Soins de suite
CONCLUSION
• Prise en charge multidisciplinaire
• Nécessite
 Réflexion en amont
 Ecoute et confrontation
 Réactivité
 Parfaite collaboration
 Concentration et rigueur
Comment démarrer une activité TAVI?

Contenu connexe

Tendances

Ma pire procédure comment je m'en suis sortie (coronaire)
Ma pire procédure comment je m'en suis sortie (coronaire)Ma pire procédure comment je m'en suis sortie (coronaire)
Ma pire procédure comment je m'en suis sortie (coronaire)Hervé Faltot
 
TAVI : expérience de 2 centres (Valve Corvevalve)
TAVI : expérience de 2 centres (Valve Corvevalve)TAVI : expérience de 2 centres (Valve Corvevalve)
TAVI : expérience de 2 centres (Valve Corvevalve)Hervé Faltot
 
Role du paramédical dans la CTO
Role du paramédical dans la CTORole du paramédical dans la CTO
Role du paramédical dans la CTOHervé Faltot
 
Les bonnes armes pour réussir une CTO
Les bonnes armes pour réussir une CTOLes bonnes armes pour réussir une CTO
Les bonnes armes pour réussir une CTOHervé Faltot
 
La dénervation rénale
La dénervation rénale La dénervation rénale
La dénervation rénale Hervé Faltot
 
Rythmologie interventionnelle
Rythmologie interventionnelle Rythmologie interventionnelle
Rythmologie interventionnelle Hervé Faltot
 
Charte de fonctionnement des équipes anesthésiques et chirurgicales
Charte de fonctionnement des équipes anesthésiques et chirurgicalesCharte de fonctionnement des équipes anesthésiques et chirurgicales
Charte de fonctionnement des équipes anesthésiques et chirurgicalespquentin
 
Dr Eric Stoupel: Pour quel patient peut-on prévoir un remplacement valvulaire...
Dr Eric Stoupel: Pour quel patient peut-on prévoir un remplacement valvulaire...Dr Eric Stoupel: Pour quel patient peut-on prévoir un remplacement valvulaire...
Dr Eric Stoupel: Pour quel patient peut-on prévoir un remplacement valvulaire...Brussels Heart Center
 
DU d'électophysiologie
DU d'électophysiologieDU d'électophysiologie
DU d'électophysiologieHervé Faltot
 
Diagnostic echographique d'un pneumothorax post-opératoire Dr Soualhi SAARSIU...
Diagnostic echographique d'un pneumothorax post-opératoire Dr Soualhi SAARSIU...Diagnostic echographique d'un pneumothorax post-opératoire Dr Soualhi SAARSIU...
Diagnostic echographique d'un pneumothorax post-opératoire Dr Soualhi SAARSIU...Islem Soualhi
 
Angioplastie pulmonaire
Angioplastie pulmonaireAngioplastie pulmonaire
Angioplastie pulmonaireHervé Faltot
 

Tendances (20)

Ma pire procédure comment je m'en suis sortie (coronaire)
Ma pire procédure comment je m'en suis sortie (coronaire)Ma pire procédure comment je m'en suis sortie (coronaire)
Ma pire procédure comment je m'en suis sortie (coronaire)
 
LES ABORDS VASCULAIRES CHEZ LES PATIENTS DIABÉTIQUES EN HÉMODIALYSE
LES ABORDS VASCULAIRES CHEZ LES PATIENTS DIABÉTIQUES EN HÉMODIALYSELES ABORDS VASCULAIRES CHEZ LES PATIENTS DIABÉTIQUES EN HÉMODIALYSE
LES ABORDS VASCULAIRES CHEZ LES PATIENTS DIABÉTIQUES EN HÉMODIALYSE
 
Atelier Echographie d'Urgence - JNUC4
Atelier Echographie d'Urgence - JNUC4Atelier Echographie d'Urgence - JNUC4
Atelier Echographie d'Urgence - JNUC4
 
TAVI : expérience de 2 centres (Valve Corvevalve)
TAVI : expérience de 2 centres (Valve Corvevalve)TAVI : expérience de 2 centres (Valve Corvevalve)
TAVI : expérience de 2 centres (Valve Corvevalve)
 
Tout peut arriver
Tout peut arriverTout peut arriver
Tout peut arriver
 
Role du paramédical dans la CTO
Role du paramédical dans la CTORole du paramédical dans la CTO
Role du paramédical dans la CTO
 
FFR les nouveautes
FFR les nouveautesFFR les nouveautes
FFR les nouveautes
 
Les bonnes armes pour réussir une CTO
Les bonnes armes pour réussir une CTOLes bonnes armes pour réussir une CTO
Les bonnes armes pour réussir une CTO
 
La dénervation rénale
La dénervation rénale La dénervation rénale
La dénervation rénale
 
Rythmologie interventionnelle
Rythmologie interventionnelle Rythmologie interventionnelle
Rythmologie interventionnelle
 
GESTION DES COMPLICATIONS DES CATHÉTERS EN HEMODIALYSE
GESTION DES COMPLICATIONS DES CATHÉTERS EN HEMODIALYSEGESTION DES COMPLICATIONS DES CATHÉTERS EN HEMODIALYSE
GESTION DES COMPLICATIONS DES CATHÉTERS EN HEMODIALYSE
 
Charte de fonctionnement des équipes anesthésiques et chirurgicales
Charte de fonctionnement des équipes anesthésiques et chirurgicalesCharte de fonctionnement des équipes anesthésiques et chirurgicales
Charte de fonctionnement des équipes anesthésiques et chirurgicales
 
Dr Eric Stoupel: Pour quel patient peut-on prévoir un remplacement valvulaire...
Dr Eric Stoupel: Pour quel patient peut-on prévoir un remplacement valvulaire...Dr Eric Stoupel: Pour quel patient peut-on prévoir un remplacement valvulaire...
Dr Eric Stoupel: Pour quel patient peut-on prévoir un remplacement valvulaire...
 
DU d'électophysiologie
DU d'électophysiologieDU d'électophysiologie
DU d'électophysiologie
 
Test effort
Test effortTest effort
Test effort
 
Doppler oesophagien
Doppler oesophagienDoppler oesophagien
Doppler oesophagien
 
Cvc protocole pptx
Cvc protocole pptxCvc protocole pptx
Cvc protocole pptx
 
Diagnostic echographique d'un pneumothorax post-opératoire Dr Soualhi SAARSIU...
Diagnostic echographique d'un pneumothorax post-opératoire Dr Soualhi SAARSIU...Diagnostic echographique d'un pneumothorax post-opératoire Dr Soualhi SAARSIU...
Diagnostic echographique d'un pneumothorax post-opératoire Dr Soualhi SAARSIU...
 
Angioplastie pulmonaire
Angioplastie pulmonaireAngioplastie pulmonaire
Angioplastie pulmonaire
 
Mitra clip
Mitra clipMitra clip
Mitra clip
 

En vedette

La radioprotection en cardiologie interventionnelle
La radioprotection en cardiologie interventionnelleLa radioprotection en cardiologie interventionnelle
La radioprotection en cardiologie interventionnelleHervé Faltot
 
Bilancio Energetico Edificio: Come si Calcola il Fabbisogno Energetico per il...
Bilancio Energetico Edificio: Come si Calcola il Fabbisogno Energetico per il...Bilancio Energetico Edificio: Come si Calcola il Fabbisogno Energetico per il...
Bilancio Energetico Edificio: Come si Calcola il Fabbisogno Energetico per il...Andrea Ursini Casalena
 
Un hôpital de jour dédié à la cardiologie
Un hôpital de jour dédié à la cardiologieUn hôpital de jour dédié à la cardiologie
Un hôpital de jour dédié à la cardiologieHervé Faltot
 
Nuevo directorio para la vida y formación de los presbiteros, general
Nuevo directorio para la vida y formación de los presbiteros, generalNuevo directorio para la vida y formación de los presbiteros, general
Nuevo directorio para la vida y formación de los presbiteros, generalP. Guillermo Villarreal Chapa
 
Feu de carefour sur xlinx
Feu de carefour sur xlinxFeu de carefour sur xlinx
Feu de carefour sur xlinxMaha Achouri
 
Presentasion De Fotografias
Presentasion De FotografiasPresentasion De Fotografias
Presentasion De Fotografiasandreacastroq
 
Présentation de l'association France Psoriasis
Présentation de l'association France PsoriasisPrésentation de l'association France Psoriasis
Présentation de l'association France PsoriasisMelFrancePsoriasis
 
Dossier de production // groupe 28
Dossier de production // groupe 28Dossier de production // groupe 28
Dossier de production // groupe 28IsabelleHeude
 
Le repérage des besoins
Le repérage des besoinsLe repérage des besoins
Le repérage des besoinsbodinm
 
Rapport de stage_Stratégie Acquisition online_Marque Un Monde
Rapport de stage_Stratégie Acquisition online_Marque Un MondeRapport de stage_Stratégie Acquisition online_Marque Un Monde
Rapport de stage_Stratégie Acquisition online_Marque Un MondeCeline Scamps
 
Organisation de l ap
Organisation de l apOrganisation de l ap
Organisation de l apbodinm
 
Situación actual de la epidemia
Situación actual de la epidemiaSituación actual de la epidemia
Situación actual de la epidemiaIsaín Mandujano
 
Management insuffisant renal
Management insuffisant renalManagement insuffisant renal
Management insuffisant renalHervé Faltot
 
Formation reseaux sociaux_unat_bretagne_novembre_2013
Formation reseaux sociaux_unat_bretagne_novembre_2013Formation reseaux sociaux_unat_bretagne_novembre_2013
Formation reseaux sociaux_unat_bretagne_novembre_2013UNATBRETAGNE
 
Manioc seminaire contes_guyane_avr2014
Manioc seminaire contes_guyane_avr2014Manioc seminaire contes_guyane_avr2014
Manioc seminaire contes_guyane_avr2014Tony Tresor
 

En vedette (20)

La radioprotection en cardiologie interventionnelle
La radioprotection en cardiologie interventionnelleLa radioprotection en cardiologie interventionnelle
La radioprotection en cardiologie interventionnelle
 
Bilancio Energetico Edificio: Come si Calcola il Fabbisogno Energetico per il...
Bilancio Energetico Edificio: Come si Calcola il Fabbisogno Energetico per il...Bilancio Energetico Edificio: Come si Calcola il Fabbisogno Energetico per il...
Bilancio Energetico Edificio: Come si Calcola il Fabbisogno Energetico per il...
 
Calidad_azuer
Calidad_azuerCalidad_azuer
Calidad_azuer
 
Un hôpital de jour dédié à la cardiologie
Un hôpital de jour dédié à la cardiologieUn hôpital de jour dédié à la cardiologie
Un hôpital de jour dédié à la cardiologie
 
Nuevo directorio para la vida y formación de los presbiteros, general
Nuevo directorio para la vida y formación de los presbiteros, generalNuevo directorio para la vida y formación de los presbiteros, general
Nuevo directorio para la vida y formación de los presbiteros, general
 
Feu de carefour sur xlinx
Feu de carefour sur xlinxFeu de carefour sur xlinx
Feu de carefour sur xlinx
 
Presentasion De Fotografias
Presentasion De FotografiasPresentasion De Fotografias
Presentasion De Fotografias
 
Présentation de l'association France Psoriasis
Présentation de l'association France PsoriasisPrésentation de l'association France Psoriasis
Présentation de l'association France Psoriasis
 
Las cifras de la Iglesia en Mexico 2012
Las cifras de la Iglesia en Mexico 2012Las cifras de la Iglesia en Mexico 2012
Las cifras de la Iglesia en Mexico 2012
 
Dossier de production // groupe 28
Dossier de production // groupe 28Dossier de production // groupe 28
Dossier de production // groupe 28
 
Web quest
Web questWeb quest
Web quest
 
Le repérage des besoins
Le repérage des besoinsLe repérage des besoins
Le repérage des besoins
 
Rapport de stage_Stratégie Acquisition online_Marque Un Monde
Rapport de stage_Stratégie Acquisition online_Marque Un MondeRapport de stage_Stratégie Acquisition online_Marque Un Monde
Rapport de stage_Stratégie Acquisition online_Marque Un Monde
 
Cuaderno de apologética
Cuaderno de apologéticaCuaderno de apologética
Cuaderno de apologética
 
Organisation de l ap
Organisation de l apOrganisation de l ap
Organisation de l ap
 
Situación actual de la epidemia
Situación actual de la epidemiaSituación actual de la epidemia
Situación actual de la epidemia
 
Management insuffisant renal
Management insuffisant renalManagement insuffisant renal
Management insuffisant renal
 
El sacerdote confesor y director espiritual indice
El sacerdote confesor y director espiritual indiceEl sacerdote confesor y director espiritual indice
El sacerdote confesor y director espiritual indice
 
Formation reseaux sociaux_unat_bretagne_novembre_2013
Formation reseaux sociaux_unat_bretagne_novembre_2013Formation reseaux sociaux_unat_bretagne_novembre_2013
Formation reseaux sociaux_unat_bretagne_novembre_2013
 
Manioc seminaire contes_guyane_avr2014
Manioc seminaire contes_guyane_avr2014Manioc seminaire contes_guyane_avr2014
Manioc seminaire contes_guyane_avr2014
 

Similaire à Comment démarrer une activité TAVI?

2016-Les-voies-centrales-.pdf
2016-Les-voies-centrales-.pdf2016-Les-voies-centrales-.pdf
2016-Les-voies-centrales-.pdfhayzen120
 
TAVI : expérience de 2 centres (Valve Edwards)
TAVI : expérience de 2 centres (Valve Edwards)TAVI : expérience de 2 centres (Valve Edwards)
TAVI : expérience de 2 centres (Valve Edwards)Hervé Faltot
 
Radiothérapie Amiens Gestion des Risques
Radiothérapie Amiens Gestion des RisquesRadiothérapie Amiens Gestion des Risques
Radiothérapie Amiens Gestion des Risquescoutte
 
soins en chirurgie
soins en chirurgiesoins en chirurgie
soins en chirurgiesalmamahzoul
 
Les bases de l'hémodialyse pour l'infirmier
Les bases de l'hémodialyse pour l'infirmierLes bases de l'hémodialyse pour l'infirmier
Les bases de l'hémodialyse pour l'infirmierFatimezzahra Moun
 
Rencontres régionales HAS 2012 (Lille) - Chirurgie ambulatoire, vecteur de qu...
Rencontres régionales HAS 2012 (Lille) - Chirurgie ambulatoire, vecteur de qu...Rencontres régionales HAS 2012 (Lille) - Chirurgie ambulatoire, vecteur de qu...
Rencontres régionales HAS 2012 (Lille) - Chirurgie ambulatoire, vecteur de qu...Haute Autorité de Santé
 
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)SANAA TOUZAMI
 
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay, De Polignac
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay,  De Polignac"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay,  De Polignac
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay, De PolignacLucie Beylacq
 
Terminologie chirurgie 4.pdf
Terminologie chirurgie   4.pdfTerminologie chirurgie   4.pdf
Terminologie chirurgie 4.pdfRBGroup
 
Gestes echoguidés smr sfr 2012
Gestes echoguidés smr sfr 2012Gestes echoguidés smr sfr 2012
Gestes echoguidés smr sfr 2012rachidddd
 
Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)
Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)
Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)SANAA TOUZAMI
 
La recherche clinique : pourquoi, pour qui comment?
La recherche clinique : pourquoi, pour qui comment?La recherche clinique : pourquoi, pour qui comment?
La recherche clinique : pourquoi, pour qui comment?Hervé Faltot
 
genevieve_robles_diapo_languedoc_roussillon
genevieve_robles_diapo_languedoc_roussillongenevieve_robles_diapo_languedoc_roussillon
genevieve_robles_diapo_languedoc_roussillonRoma BRIJMOHUN
 
Council question exercise Musanze .doc
Council question exercise Musanze .docCouncil question exercise Musanze .doc
Council question exercise Musanze .docRBGroup
 
Comment démarrer un programme périphérique
Comment démarrer un programme périphériqueComment démarrer un programme périphérique
Comment démarrer un programme périphériqueHervé Faltot
 
Techniques de guidage en échographie interventionnelle
Techniques de guidage en échographie interventionnelleTechniques de guidage en échographie interventionnelle
Techniques de guidage en échographie interventionnelleimma-dr
 
Role de l'infirmier bloc.ppt
Role de l'infirmier bloc.pptRole de l'infirmier bloc.ppt
Role de l'infirmier bloc.pptSandro Zorzi
 

Similaire à Comment démarrer une activité TAVI? (20)

2016-Les-voies-centrales-.pdf
2016-Les-voies-centrales-.pdf2016-Les-voies-centrales-.pdf
2016-Les-voies-centrales-.pdf
 
TAVI : expérience de 2 centres (Valve Edwards)
TAVI : expérience de 2 centres (Valve Edwards)TAVI : expérience de 2 centres (Valve Edwards)
TAVI : expérience de 2 centres (Valve Edwards)
 
Radiothérapie Amiens Gestion des Risques
Radiothérapie Amiens Gestion des RisquesRadiothérapie Amiens Gestion des Risques
Radiothérapie Amiens Gestion des Risques
 
soins en chirurgie
soins en chirurgiesoins en chirurgie
soins en chirurgie
 
Les bases de l'hémodialyse pour l'infirmier
Les bases de l'hémodialyse pour l'infirmierLes bases de l'hémodialyse pour l'infirmier
Les bases de l'hémodialyse pour l'infirmier
 
Rencontres régionales HAS 2012 (Lille) - Chirurgie ambulatoire, vecteur de qu...
Rencontres régionales HAS 2012 (Lille) - Chirurgie ambulatoire, vecteur de qu...Rencontres régionales HAS 2012 (Lille) - Chirurgie ambulatoire, vecteur de qu...
Rencontres régionales HAS 2012 (Lille) - Chirurgie ambulatoire, vecteur de qu...
 
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
 
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay, De Polignac
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay,  De Polignac"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay,  De Polignac
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay, De Polignac
 
PEC d’un patient transplanté pancréas et rein - Yohan VALET, Yohann LASSERRE
PEC d’un patient transplanté pancréas et rein - Yohan VALET, Yohann LASSERREPEC d’un patient transplanté pancréas et rein - Yohan VALET, Yohann LASSERRE
PEC d’un patient transplanté pancréas et rein - Yohan VALET, Yohann LASSERRE
 
Terminologie chirurgie 4.pdf
Terminologie chirurgie   4.pdfTerminologie chirurgie   4.pdf
Terminologie chirurgie 4.pdf
 
Gestes echoguidés smr sfr 2012
Gestes echoguidés smr sfr 2012Gestes echoguidés smr sfr 2012
Gestes echoguidés smr sfr 2012
 
Cathéter longue durée
Cathéter longue duréeCathéter longue durée
Cathéter longue durée
 
Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)
Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)
Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)
 
La recherche clinique : pourquoi, pour qui comment?
La recherche clinique : pourquoi, pour qui comment?La recherche clinique : pourquoi, pour qui comment?
La recherche clinique : pourquoi, pour qui comment?
 
genevieve_robles_diapo_languedoc_roussillon
genevieve_robles_diapo_languedoc_roussillongenevieve_robles_diapo_languedoc_roussillon
genevieve_robles_diapo_languedoc_roussillon
 
Pac piccline vvc
Pac piccline vvcPac piccline vvc
Pac piccline vvc
 
Council question exercise Musanze .doc
Council question exercise Musanze .docCouncil question exercise Musanze .doc
Council question exercise Musanze .doc
 
Comment démarrer un programme périphérique
Comment démarrer un programme périphériqueComment démarrer un programme périphérique
Comment démarrer un programme périphérique
 
Techniques de guidage en échographie interventionnelle
Techniques de guidage en échographie interventionnelleTechniques de guidage en échographie interventionnelle
Techniques de guidage en échographie interventionnelle
 
Role de l'infirmier bloc.ppt
Role de l'infirmier bloc.pptRole de l'infirmier bloc.ppt
Role de l'infirmier bloc.ppt
 

Comment démarrer une activité TAVI?

  • 1. COMMENT DEMARRER UNE ACTIVITE TAVI DANS UNE SALLE DE CATHETERISME INTERVENTIONNELLE ? L’EXPERIENCE DU CENTRE HOSPITALIER DE MULHOUSE Fabienne Zimmermann – Cédric Bastoul
  • 2. SOMMAIRE 1 : Le TAVI 2 : La genèse du projet 3 : Les pré-requis de l’HAS 4 : Les modalités de mise en place :  Choix de la salle, hygiène, humains et matériel 5 : La prise en charge du patient :  Pré, per et post intervention 6 : Conclusion
  • 3. LE TAVI • Qu’est ce que le TAVI ? Transcatheter Aortic Valve Implantation Pose d’une bioprothèse aortique valvulaire par voie transcutanée
  • 4.
  • 5.
  • 6. LE TAVI • Patients sélectionnés jugés inopérables selon certains critères • Première valve implantée par le Professeur Alain CRIBIER à Rouen en 2002 • Au CHM première implantation réalisée par les Docteurs Jacquemin et Bischoff en décembre 2012
  • 7. LA GENESE DU PROJET • Dès 2011, Drs Jacquemin et Bischoff effectuent une formation au CHU de Besançon • Au chm les arrêtés du 3 juillet 2012 et du 27 juillet 2012 ont affirmer le choix de débuter les procédures dès le deuxième semestre 2012
  • 8. LA GENESE DU PROJET • Création d’un groupe de travail Tavi  Cardiologie  Radio vasculaire  Bloc opératoire Réanimation  Réflexion sur les modalités de réalisation et d’organisation du Tavi Directives de l’HAS Textes réglementaires Ressources disponibles
  • 9. PRE REQUIS DE L’HAS • Autorisations d’activités préalables : Chirurgie cardiaque Activité interventionnelle sous imagerie médicale, par voie endovasculaire et en cardiologie L’activité de RVAO chirurgicale soit supérieure à 200 sur les douze mois précédant la procédure Tavi
  • 10. PRE REQUIS DE L’HAS • Conditions du plateau technique :  Plateaux de cardiologie interventionnelle et de chirurgie cardiaque au sein du même bâtiment  Niveau d’asepsie similaire à un bloc opératoire  Qualité d’imagerie  Possibilité d’une CEC
  • 11. PRE REQUIS DE L’HAS • Conformité des équipes médicales et paramédicales :  Formation préalable aux actes de poses  Premières interventions, la personne compétente du laboratoire prépare la prothèse  Nécessité d’une formation certifiée et qualifiante dans un centre agrée pour réalisation seule
  • 12. MODALITES DE MISE EN PLACE • Choix de la salle  La salle hybride est la salle de référence  Salle de cathétérisme cardiaque conditionnée comme un bloc opératoire de chirurgie cardiovasculaire : asepsie - traitement de l’air conditions de température
  • 13. MODALITES DE MISE EN PLACE • Au CHM  Choix de la salle mixte d’interventions vasculaires et cardiovasculaires  Mise en conformité de la salle en concertation avec le référent hygiène du CHM
  • 14.
  • 15.
  • 16. MODALITES DE MISE EN PLACE • Hygiène  L’asepsie se justifie par l’abord chirurgical (dénudation d’artère) Concertation avec le CLIN de l’établissement pour fixer :  Les critères de conditionnement de la salle avant l’intervention Les modalités de bionettoyage La procédure de circulation et du flux du personnel
  • 17. MODALITES DE MISE EN PLACE • Humains  Listing des différents personnels nécessaires en salle et définition des missions de chacun en amont et durant la procédure
  • 18. MODALITES DE MISE EN PLACE • En amont l’intervention Service de soin de  IDE et AS travaillent en collaboration pour : cardiologie  Réaliser l’admission du patient  S’assurer de la complétude du dossier médical et infirmier du patient  Réaliser les examens demandés sur préscription médicale et complèter la check list Service de radiologie cardiovasculaire  AS, MANIP et IDE travaillent en collaboration pour :  Conditionner la salle de cathétérisme (hygiène, matériel, etc.)
  • 19. MODALITES DE MISE EN PLACE • Durant l’intervention
  • 20. Equipe  Participe à l’installation et à la désinstallation du d’anesthésiste patient  Se charge de l’anesthésie générale  Pose le KTC et le KTA  Veille aux paramètres vitaux du patient durant l’intervention  Installe la sonde d’ETO Chirurgien cardiaque  Prépare le site opératoire en dénudant l’artère fémorale au niveau du scarpa  Intervient en cas de complications durant l’intervention  Suture l’artère fémorale et referme le scarpa  Participe à l’implantation de la valve Cardiologues  Mettent en place la sonde de stimulation cardiaque  Implantent la bioprothèse  Effectuent les contrôles de pose par injection de produit de contraste  Manipulent la sonde d’échographie
  • 21. Ibode de chirurgie cardiaque  Participe à l’installation et à la désinstallation du patient  Prépare la table d’opération  Sonde le patient  Effectue l’antisepsie du champ opératoire  Assiste le chirurgien cardiaque durant ses interventions  Assure le pansement du scarpa Infirmière De salle  Prépare le patient avant l’examen  Vérifie l’identité du patient et les différents éléments de son dossier (check list)  Participe à l’installation et à la désinstallation du patient  Donne le matériel nécessaire à l’Ibode durant l’intervention  Manipule le boitier de réglage de la sonde de stimulation cardiaque sur prescription du cardiologue
  • 22. Manipulateur  Participe à l’installation et à la désinstallation du radio patient instrumentiste  Assiste le cardiologue durant l’intervention  Prépare la bioprothèse pour l’implantation  Veille à la qualité de la scopie et des images obtenues durant l’intervention Manipulatrice  Participe à l’installation et à la désinstallation du radio de salle patient  Prépare les paramètres techniques de l’appareil d’imagerie  Donne le matériel nécessaire à la manipulatrice radio instrumentiste
  • 23. Médecin expert Proctor  Accompagne et forme le cardiologue implanteur dans son acte technique  Veille aux bonnes pratiques durant l’intervention  Est missionné pour la validation du geste technique par le cardiologue Représentants du  Forme la manipulatrice radio instrumentiste à laboratoire la préparation de la bioprothèse fournissant la  Est missionné pour la manipulation du geste bioprothèse technique par la manipulatrice Infirmière de Rythmologie  Non présente en salle  Intervient si nécessité de pose de pace en urgence
  • 24. MODALITES DE MISE EN PLACE • Matériels  Préparation en amont et ajustements nécessaires après les premières interventions :  Table, cupules, etc.  Sonde ETO, Echographe  Tabliers  Stents Frigo, etc..
  • 25.
  • 26. PRISE EN CHARGE DU PATIENT • Concertation inter sevices • Réflexion sur les protocoles existants • Réalisation d’une check list  24 heures avant l’intervention  La veille  Le matin
  • 27.
  • 28. PRISE EN CHARGE DU PATIENT • Post intervention : • Réanimation médicale  Post opératoire immédiat  DMS 48h Unités de soins de cardiologie  Premier lever  Réfection pansement  Soins de suite
  • 29. CONCLUSION • Prise en charge multidisciplinaire • Nécessite  Réflexion en amont  Ecoute et confrontation  Réactivité  Parfaite collaboration  Concentration et rigueur