SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  13
Télécharger pour lire hors ligne
Bienvenue à l’école
    romaine !
    Diaporama réalisé par Fanny Couturier, Collège de Vinci (Belfort)




            AVE,                             AVE,
        DISCIPULUS !                       MAGISTER !
Sur le chemin de l’école…
Dans les premiers temps de la République, le jeune
romain apprenait auprès de ses parents. D'abord auprès
de sa mère puis auprès de son père qui veillait à son
développement physique et lui apprenait à respecter les
lois.

Vers la fin de la République et pendant tout l'empire ces
coutumes disparaissent. Les enfants furent confiés au
pédagogue. Le pédagogue était souvent l'esclave le plus
instruit que possédait la famille. Il était chargé de
surveiller l'enfant toute la journée. Il l'accompagnait à
l'école pendant les promenades etc... Plus qu'un maître
le pédagogue était un accompagnateur.
              Diaporama réalisé par Fanny Couturier, Collège de Vinci (Belfort)
JE RETIENS !
A partir de quand les enfants ne sont-ils plus éduqués
par leurs parents?
          => A partir de la fin de la République: ils sont alors
          confiés à un pédagogue (paedagogus)


Quel est le rôle du pédagogue ?
    => Amène les enfants à l’école

             => Surveille l’enfant la journée

                                      => Instruit l’enfant (leçons et devoirs)
             Diaporama réalisé par Fanny Couturier, Collège de Vinci (Belfort)
Première étape: Chez le LUDI MAGISTER…
Les Romains commençaient l'école vers l'âge de
sept ans. Ceux qui n'avaient pas de précepteur
particulier commençaient leur scolarité chez le
magister ludi. Le magister ludi, esclave ou
affranchi, enseignait dans les arrière-boutiques
ou même sous les portiques. La classe se tenait
généralement en plein air. Les élèves
s'asseyaient sur des tabourets et le magister
ludi sur une chaire. Les élèves avaient six heures
de leçons par jour avec une courte pause à midi.
Ils avaient le droit à un jour de congé tout les
neuf jours et pendant les fêtes. Il semble qu'il y
ait eu des vacances d'été s'étendant de fin
juillet à la mi-octobre. L'année scolaire débutait
en Mars après une fête en l'honneur de Minerve
déesse de la science…
               Diaporama réalisé par Fanny Couturier, Collège de Vinci (Belfort)
Chez le magister ludi les enfants apprenaient
                        seulement à lire, écrire et compter.

                        Les méthodes d'enseignements étaient
                        fortement contraignantes, par exemple les
                        élèves répétaient pendant plusieurs heures
                        l'alphabet avant de savoir dessiner les lettres.
                        Les élèves distraits ou faisant la moindre erreur
                        étaient sévèrement punis. L'emploi du fouet
                        était monnaie courante.

                        Les enfants des familles les plus riches
                        n'allaient pas à l'école. Ils avaient des
                        précepteurs privés. Ils s'agissaient
                        généralement de grecs très instruits.
Diaporama réalisé par Fanny Couturier, Collège de Vinci (Belfort)
Bilan de la première étape de la scolarité …

                                                                     Le LUDI MAGISTER (« maître d’école »),
CHEZ QUI ?                                                           un esclave ou un affranchi (ancien
                                                                     esclave)



A QUEL AGE ?                                                               À partir de 7 ans !



                                                                         En plein-air, ou derrière des
Où ?                                                                     boutiques.



Pour apprendre                                                                 Lire, écrire et compter.
quoi ?
           Diaporama réalisé par Fanny Couturier, Collège de Vinci (Belfort)
Deuxième étape: Chez le GRAMMATICUS…
De douze à dix-sept ans, les jeunes romains de
l'aristocratie allaient à l'école du grammairien.

Celui-ci était le plus souvent d'origine grec,
asiatique ou égyptienne. Il connaissait
parfaitement et enseignait le grec. Il était
impensable pour un aristocrate romain de ne pas
parler grec.

Pendant les cinq années que durait
l'enseignement, les poètes grecs (Homère) et
latins (Ennius et plus tard Virgile) étaient les
principaux sujets d'études. Le peu d'histoire et de
géographie que l'élève apprenait ne lui servait
qu'à mieux comprendre ces textes.

L’élève apprenait à traduire des textes, à les
expliquer des textes, et à les réciter par cœur.
                   Diaporama réalisé par Fanny Couturier, Collège de Vinci (Belfort)
Bilan de la deuxième étape de la scolarité …

                                                                       Le GRAMMATICUS (grammairien)
CHEZ QUI ?                                                             Souvent d’origine étrangère.




A QUEL AGE ?                                                                  De 12 à 17 ans



                                                                              Dans l’ école du grammairien
Où ?


Pour apprendre                                                                  Apprendre le grec, traduire des
quoi ?                                                                          textes, les réciter par cœur.
          Diaporama réalisé par Fanny Couturier, Collège de Vinci (Belfort)
Troisième étape: Chez le RHETOR…
Après l'enseignement du grammairien, tout
citoyen romain désireux de se lancer dans la
politique suivait l'école du rhéteur.

Cet enseignement avait pour but d'apprendre à
bien parler, à s'exprimer avec facilité dans des
formes variées et à convaincre par ses idées son
interlocuteur. Cela était fort utile à un citoyen
romain appelé à devenir membre du
gouvernement.

Les élèves des écoles de rhétorique s'entraînaient
à défendre des causes imaginaires et à mener un
débat. Cela les préparaient aux futurs discours
prononcés devant le Sénat ou sur le Forum. Seuls
les enfants des familles riches fréquentaient les
écoles de rhétorique.
                 Diaporama réalisé par Fanny Couturier, Collège de Vinci (Belfort)
Par la suite si l'élève souhaitait compléter ses études, il entreprenait des voyages à
Alexandrie, Pergame, Rhodes ou Athènes où il pouvait trouver plus facilement qu'à Rome
des maîtres en philosophie, géographie, astronomie ou physique.




                    Diaporama réalisé par Fanny Couturier, Collège de Vinci (Belfort)
Bilan de la troisième étape de la scolarité …

                                                                  Le RHETOR
CHEZ QUI ?


A QUEL AGE ?                                                            A partir de 17 ans



                                                                       À Athènes, Alexandrie, Pergame,
Où ?                                                                   Rhodes…



Pour apprendre                                                               Apprendre à faire des discours
quoi ?                                                                       (de la rhétorique)
             Diaporama réalisé par Fanny Couturier, Collège de Vinci (Belfort)
Et les jeunes filles dans tout ça ?????
           L'éducation des jeunes filles avait lieu à
la maison où elles apprenaient leur futur devoir
de mère de famille. Dans la Rome archaïque,
elles apprenaient à faire preuve de pudeur, à filer
la laine et à obéir à leur mari. Trois qualités que
les romains attendaient de leurs épouses.

            Par la suite, les filles se mirent elles
aussi à fréquenter l'école élémentaire où elles
apprenaient à lire, écrire, compter. Les jeunes
filles de conditions modestes revenaient ensuite
apprendre auprès de leurs mères les règles de
l'économie domestique. Les jeunes filles de
conditions aisées étaient confiées à un
précepteur ou à une école privé où elles
étudiaient les classiques latins et grecs. Elles
apprenaient aussi à chanter et à jouer d'un
instrument comme la cithare ou la lyre.
Les femmes ne pouvaient pas exercer une activité
professionnelle ou commerciale.
                                    Diaporama réalisé par Fanny Couturier, Collège de Vinci (Belfort)
Bilan de l’éducation des jeunes filles:

                                                                           Chez la mère, et parfois à l’école.
CHEZ QUI ?
                                                                                     Filer la laine
L’éducation                                                                          Obéir au futur mari
minimale:                                                                               Savoir tenir la maison


Et pour les plus                                                                     Etudier la littérature latine et
                                                                                     grecque
riches:
                                                                   Apprendre la cithare…

…ou la lyre



                 Diaporama réalisé par Fanny Couturier, Collège de Vinci (Belfort)

Contenu connexe

Tendances

VOCÊ JÁ TEM UMA MARQUINHA ?.pdf
VOCÊ JÁ TEM UMA MARQUINHA ?.pdfVOCÊ JÁ TEM UMA MARQUINHA ?.pdf
VOCÊ JÁ TEM UMA MARQUINHA ?.pdfAllysonFerreiraAdv
 
これから Haskell を書くにあたって
これから Haskell を書くにあたってこれから Haskell を書くにあたって
これから Haskell を書くにあたってTsuyoshi Matsudate
 
[DL輪読会]Are Sixteen Heads Really Better than One?
[DL輪読会]Are Sixteen Heads Really Better than One?[DL輪読会]Are Sixteen Heads Really Better than One?
[DL輪読会]Are Sixteen Heads Really Better than One?Deep Learning JP
 
JupyterNotebookとMySQLでゼロからはじめるデータサイエンス
JupyterNotebookとMySQLでゼロからはじめるデータサイエンスJupyterNotebookとMySQLでゼロからはじめるデータサイエンス
JupyterNotebookとMySQLでゼロからはじめるデータサイエンスinfinite_loop
 
ナイーブベイズによる言語判定
ナイーブベイズによる言語判定ナイーブベイズによる言語判定
ナイーブベイズによる言語判定Shuyo Nakatani
 
全体セミナーWfst
全体セミナーWfst全体セミナーWfst
全体セミナーWfstJiro Nishitoba
 
基礎からのベイズ統計学第5章
基礎からのベイズ統計学第5章基礎からのベイズ統計学第5章
基礎からのベイズ統計学第5章hiro5585
 
クラシックな機械学習入門:付録:よく使う線形代数の公式
クラシックな機械学習入門:付録:よく使う線形代数の公式クラシックな機械学習入門:付録:よく使う線形代数の公式
クラシックな機械学習入門:付録:よく使う線形代数の公式Hiroshi Nakagawa
 
Expression ecrite-sur-le-maroc Le texte-narratif 2ème semestre 3ème année col...
Expression ecrite-sur-le-maroc Le texte-narratif 2ème semestre 3ème année col...Expression ecrite-sur-le-maroc Le texte-narratif 2ème semestre 3ème année col...
Expression ecrite-sur-le-maroc Le texte-narratif 2ème semestre 3ème année col...mehdirhora
 
Halide による画像処理プログラミング入門
Halide による画像処理プログラミング入門Halide による画像処理プログラミング入門
Halide による画像処理プログラミング入門Fixstars Corporation
 
数式を(ちょっとしか)使わずに隠れマルコフモデル
数式を(ちょっとしか)使わずに隠れマルコフモデル数式を(ちょっとしか)使わずに隠れマルコフモデル
数式を(ちょっとしか)使わずに隠れマルコフモデルYuya Takashina
 
統計的学習の基礎6章前半 #カステラ本
統計的学習の基礎6章前半 #カステラ本統計的学習の基礎6章前半 #カステラ本
統計的学習の基礎6章前半 #カステラ本Akifumi Eguchi
 
オトナのpandas勉強会(資料)
オトナのpandas勉強会(資料)オトナのpandas勉強会(資料)
オトナのpandas勉強会(資料)Katsuhiro Morishita
 
Raspberry PiとPdでオリジナルのシンセを作る
Raspberry PiとPdでオリジナルのシンセを作るRaspberry PiとPdでオリジナルのシンセを作る
Raspberry PiとPdでオリジナルのシンセを作るChikashi Miyama
 
Distributed Stochastic Gradient MCMC
Distributed Stochastic Gradient MCMCDistributed Stochastic Gradient MCMC
Distributed Stochastic Gradient MCMCKaede Hayashi
 
パターン認識と機械学習 §6.2 カーネル関数の構成
パターン認識と機械学習 §6.2 カーネル関数の構成パターン認識と機械学習 §6.2 カーネル関数の構成
パターン認識と機械学習 §6.2 カーネル関数の構成Prunus 1350
 
技術者が知るべき Gröbner 基底
技術者が知るべき Gröbner 基底技術者が知るべき Gröbner 基底
技術者が知るべき Gröbner 基底Hiromi Ishii
 

Tendances (20)

VOCÊ JÁ TEM UMA MARQUINHA ?.pdf
VOCÊ JÁ TEM UMA MARQUINHA ?.pdfVOCÊ JÁ TEM UMA MARQUINHA ?.pdf
VOCÊ JÁ TEM UMA MARQUINHA ?.pdf
 
これから Haskell を書くにあたって
これから Haskell を書くにあたってこれから Haskell を書くにあたって
これから Haskell を書くにあたって
 
[DL輪読会]Are Sixteen Heads Really Better than One?
[DL輪読会]Are Sixteen Heads Really Better than One?[DL輪読会]Are Sixteen Heads Really Better than One?
[DL輪読会]Are Sixteen Heads Really Better than One?
 
JupyterNotebookとMySQLでゼロからはじめるデータサイエンス
JupyterNotebookとMySQLでゼロからはじめるデータサイエンスJupyterNotebookとMySQLでゼロからはじめるデータサイエンス
JupyterNotebookとMySQLでゼロからはじめるデータサイエンス
 
ナイーブベイズによる言語判定
ナイーブベイズによる言語判定ナイーブベイズによる言語判定
ナイーブベイズによる言語判定
 
ごちうサーチ
ごちうサーチごちうサーチ
ごちうサーチ
 
全体セミナーWfst
全体セミナーWfst全体セミナーWfst
全体セミナーWfst
 
基礎からのベイズ統計学第5章
基礎からのベイズ統計学第5章基礎からのベイズ統計学第5章
基礎からのベイズ統計学第5章
 
クラシックな機械学習入門:付録:よく使う線形代数の公式
クラシックな機械学習入門:付録:よく使う線形代数の公式クラシックな機械学習入門:付録:よく使う線形代数の公式
クラシックな機械学習入門:付録:よく使う線形代数の公式
 
Expression ecrite-sur-le-maroc Le texte-narratif 2ème semestre 3ème année col...
Expression ecrite-sur-le-maroc Le texte-narratif 2ème semestre 3ème année col...Expression ecrite-sur-le-maroc Le texte-narratif 2ème semestre 3ème année col...
Expression ecrite-sur-le-maroc Le texte-narratif 2ème semestre 3ème année col...
 
Halide による画像処理プログラミング入門
Halide による画像処理プログラミング入門Halide による画像処理プログラミング入門
Halide による画像処理プログラミング入門
 
数式を(ちょっとしか)使わずに隠れマルコフモデル
数式を(ちょっとしか)使わずに隠れマルコフモデル数式を(ちょっとしか)使わずに隠れマルコフモデル
数式を(ちょっとしか)使わずに隠れマルコフモデル
 
O que se vê no ABC
O que se vê no ABCO que se vê no ABC
O que se vê no ABC
 
統計的学習の基礎6章前半 #カステラ本
統計的学習の基礎6章前半 #カステラ本統計的学習の基礎6章前半 #カステラ本
統計的学習の基礎6章前半 #カステラ本
 
オトナのpandas勉強会(資料)
オトナのpandas勉強会(資料)オトナのpandas勉強会(資料)
オトナのpandas勉強会(資料)
 
Raspberry PiとPdでオリジナルのシンセを作る
Raspberry PiとPdでオリジナルのシンセを作るRaspberry PiとPdでオリジナルのシンセを作る
Raspberry PiとPdでオリジナルのシンセを作る
 
O rato do campo e o rato da cidade
O rato do campo e o rato da cidadeO rato do campo e o rato da cidade
O rato do campo e o rato da cidade
 
Distributed Stochastic Gradient MCMC
Distributed Stochastic Gradient MCMCDistributed Stochastic Gradient MCMC
Distributed Stochastic Gradient MCMC
 
パターン認識と機械学習 §6.2 カーネル関数の構成
パターン認識と機械学習 §6.2 カーネル関数の構成パターン認識と機械学習 §6.2 カーネル関数の構成
パターン認識と機械学習 §6.2 カーネル関数の構成
 
技術者が知るべき Gröbner 基底
技術者が知るべき Gröbner 基底技術者が知るべき Gröbner 基底
技術者が知るべき Gröbner 基底
 

En vedette

Présentation du latin classes de 6ème
Présentation du latin classes de 6èmePrésentation du latin classes de 6ème
Présentation du latin classes de 6èmefannycouturier
 
Présentation du latin classes de 6ème
Présentation du latin classes de 6èmePrésentation du latin classes de 6ème
Présentation du latin classes de 6èmefannycouturier
 
Diapo presentation latin sixiemes
Diapo presentation latin sixiemesDiapo presentation latin sixiemes
Diapo presentation latin sixiemeslatincaumont
 
Pourquoi étudier le latin
Pourquoi étudier le latinPourquoi étudier le latin
Pourquoi étudier le latinKarineFournier
 
Calendrier Concours de la Fonction Publique session 2014
Calendrier Concours de la Fonction Publique session 2014Calendrier Concours de la Fonction Publique session 2014
Calendrier Concours de la Fonction Publique session 2014Antoine MIAN
 
Ht lemagicienbet
Ht lemagicienbetHt lemagicienbet
Ht lemagicienbetkelticman
 
Lyon ville lumière
Lyon ville lumièreLyon ville lumière
Lyon ville lumièreIamCandide
 
Internet en Chine 2013
Internet en Chine 2013Internet en Chine 2013
Internet en Chine 2013IZIASIA
 
Transition Agile technique à grande échelle
Transition Agile technique à grande échelleTransition Agile technique à grande échelle
Transition Agile technique à grande échelleSOAT
 
092304 request interventiondoj (mms flsa matter)
092304 request interventiondoj (mms flsa matter)092304 request interventiondoj (mms flsa matter)
092304 request interventiondoj (mms flsa matter)VogelDenise
 
Gouvernement du Quebec - La sous-traitance des ressources informationnelles
Gouvernement du Quebec - La sous-traitance des ressources informationnellesGouvernement du Quebec - La sous-traitance des ressources informationnelles
Gouvernement du Quebec - La sous-traitance des ressources informationnellesjksdhh
 
Créons des produits exceptionnels ! animé par Yannick Grenzinger
Créons des produits exceptionnels ! animé par Yannick GrenzingerCréons des produits exceptionnels ! animé par Yannick Grenzinger
Créons des produits exceptionnels ! animé par Yannick GrenzingerFrench Scrum User Group
 
Owf2013 developper-projet-fonctionnellement-riches
Owf2013 developper-projet-fonctionnellement-richesOwf2013 developper-projet-fonctionnellement-riches
Owf2013 developper-projet-fonctionnellement-richeshalleck45
 
L'évolution des prix maxima des principaux produits pétroliers en Belgique (P...
L'évolution des prix maxima des principaux produits pétroliers en Belgique (P...L'évolution des prix maxima des principaux produits pétroliers en Belgique (P...
L'évolution des prix maxima des principaux produits pétroliers en Belgique (P...lesoirbe
 
Open Access
Open AccessOpen Access
Open AccessTerheck
 
092712 julian assange (president obama's audacity) - french
092712   julian assange (president obama's audacity) - french092712   julian assange (president obama's audacity) - french
092712 julian assange (president obama's audacity) - frenchVogelDenise
 

En vedette (20)

Présentation du latin classes de 6ème
Présentation du latin classes de 6èmePrésentation du latin classes de 6ème
Présentation du latin classes de 6ème
 
Présentation du latin classes de 6ème
Présentation du latin classes de 6èmePrésentation du latin classes de 6ème
Présentation du latin classes de 6ème
 
Diapo presentation latin sixiemes
Diapo presentation latin sixiemesDiapo presentation latin sixiemes
Diapo presentation latin sixiemes
 
Pourquoi étudier le latin
Pourquoi étudier le latinPourquoi étudier le latin
Pourquoi étudier le latin
 
D'où vient latin
D'où vient latinD'où vient latin
D'où vient latin
 
Calendrier Concours de la Fonction Publique session 2014
Calendrier Concours de la Fonction Publique session 2014Calendrier Concours de la Fonction Publique session 2014
Calendrier Concours de la Fonction Publique session 2014
 
Ht lemagicienbet
Ht lemagicienbetHt lemagicienbet
Ht lemagicienbet
 
Lyon ville lumière
Lyon ville lumièreLyon ville lumière
Lyon ville lumière
 
Terra
TerraTerra
Terra
 
Internet en Chine 2013
Internet en Chine 2013Internet en Chine 2013
Internet en Chine 2013
 
Transition Agile technique à grande échelle
Transition Agile technique à grande échelleTransition Agile technique à grande échelle
Transition Agile technique à grande échelle
 
Présentation fontanella
Présentation fontanellaPrésentation fontanella
Présentation fontanella
 
092304 request interventiondoj (mms flsa matter)
092304 request interventiondoj (mms flsa matter)092304 request interventiondoj (mms flsa matter)
092304 request interventiondoj (mms flsa matter)
 
Gouvernement du Quebec - La sous-traitance des ressources informationnelles
Gouvernement du Quebec - La sous-traitance des ressources informationnellesGouvernement du Quebec - La sous-traitance des ressources informationnelles
Gouvernement du Quebec - La sous-traitance des ressources informationnelles
 
Créons des produits exceptionnels ! animé par Yannick Grenzinger
Créons des produits exceptionnels ! animé par Yannick GrenzingerCréons des produits exceptionnels ! animé par Yannick Grenzinger
Créons des produits exceptionnels ! animé par Yannick Grenzinger
 
Owf2013 developper-projet-fonctionnellement-riches
Owf2013 developper-projet-fonctionnellement-richesOwf2013 developper-projet-fonctionnellement-riches
Owf2013 developper-projet-fonctionnellement-riches
 
L'évolution des prix maxima des principaux produits pétroliers en Belgique (P...
L'évolution des prix maxima des principaux produits pétroliers en Belgique (P...L'évolution des prix maxima des principaux produits pétroliers en Belgique (P...
L'évolution des prix maxima des principaux produits pétroliers en Belgique (P...
 
Carte des fetes
Carte des fetesCarte des fetes
Carte des fetes
 
Open Access
Open AccessOpen Access
Open Access
 
092712 julian assange (president obama's audacity) - french
092712   julian assange (president obama's audacity) - french092712   julian assange (president obama's audacity) - french
092712 julian assange (president obama's audacity) - french
 

Dernier

Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAmar LAKEL, PhD
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Majida Antonios, M.Ed.
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24BenotGeorges3
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Atelier Canopé 37 - Tours
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilfrizzole
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...Unidad de Espiritualidad Eudista
 

Dernier (13)

Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
 

Bienvenue dans l’école romaine !

  • 1. Bienvenue à l’école romaine ! Diaporama réalisé par Fanny Couturier, Collège de Vinci (Belfort) AVE, AVE, DISCIPULUS ! MAGISTER !
  • 2. Sur le chemin de l’école… Dans les premiers temps de la République, le jeune romain apprenait auprès de ses parents. D'abord auprès de sa mère puis auprès de son père qui veillait à son développement physique et lui apprenait à respecter les lois. Vers la fin de la République et pendant tout l'empire ces coutumes disparaissent. Les enfants furent confiés au pédagogue. Le pédagogue était souvent l'esclave le plus instruit que possédait la famille. Il était chargé de surveiller l'enfant toute la journée. Il l'accompagnait à l'école pendant les promenades etc... Plus qu'un maître le pédagogue était un accompagnateur. Diaporama réalisé par Fanny Couturier, Collège de Vinci (Belfort)
  • 3. JE RETIENS ! A partir de quand les enfants ne sont-ils plus éduqués par leurs parents? => A partir de la fin de la République: ils sont alors confiés à un pédagogue (paedagogus) Quel est le rôle du pédagogue ? => Amène les enfants à l’école => Surveille l’enfant la journée => Instruit l’enfant (leçons et devoirs) Diaporama réalisé par Fanny Couturier, Collège de Vinci (Belfort)
  • 4. Première étape: Chez le LUDI MAGISTER… Les Romains commençaient l'école vers l'âge de sept ans. Ceux qui n'avaient pas de précepteur particulier commençaient leur scolarité chez le magister ludi. Le magister ludi, esclave ou affranchi, enseignait dans les arrière-boutiques ou même sous les portiques. La classe se tenait généralement en plein air. Les élèves s'asseyaient sur des tabourets et le magister ludi sur une chaire. Les élèves avaient six heures de leçons par jour avec une courte pause à midi. Ils avaient le droit à un jour de congé tout les neuf jours et pendant les fêtes. Il semble qu'il y ait eu des vacances d'été s'étendant de fin juillet à la mi-octobre. L'année scolaire débutait en Mars après une fête en l'honneur de Minerve déesse de la science… Diaporama réalisé par Fanny Couturier, Collège de Vinci (Belfort)
  • 5. Chez le magister ludi les enfants apprenaient seulement à lire, écrire et compter. Les méthodes d'enseignements étaient fortement contraignantes, par exemple les élèves répétaient pendant plusieurs heures l'alphabet avant de savoir dessiner les lettres. Les élèves distraits ou faisant la moindre erreur étaient sévèrement punis. L'emploi du fouet était monnaie courante. Les enfants des familles les plus riches n'allaient pas à l'école. Ils avaient des précepteurs privés. Ils s'agissaient généralement de grecs très instruits. Diaporama réalisé par Fanny Couturier, Collège de Vinci (Belfort)
  • 6. Bilan de la première étape de la scolarité … Le LUDI MAGISTER (« maître d’école »), CHEZ QUI ? un esclave ou un affranchi (ancien esclave) A QUEL AGE ? À partir de 7 ans ! En plein-air, ou derrière des Où ? boutiques. Pour apprendre Lire, écrire et compter. quoi ? Diaporama réalisé par Fanny Couturier, Collège de Vinci (Belfort)
  • 7. Deuxième étape: Chez le GRAMMATICUS… De douze à dix-sept ans, les jeunes romains de l'aristocratie allaient à l'école du grammairien. Celui-ci était le plus souvent d'origine grec, asiatique ou égyptienne. Il connaissait parfaitement et enseignait le grec. Il était impensable pour un aristocrate romain de ne pas parler grec. Pendant les cinq années que durait l'enseignement, les poètes grecs (Homère) et latins (Ennius et plus tard Virgile) étaient les principaux sujets d'études. Le peu d'histoire et de géographie que l'élève apprenait ne lui servait qu'à mieux comprendre ces textes. L’élève apprenait à traduire des textes, à les expliquer des textes, et à les réciter par cœur. Diaporama réalisé par Fanny Couturier, Collège de Vinci (Belfort)
  • 8. Bilan de la deuxième étape de la scolarité … Le GRAMMATICUS (grammairien) CHEZ QUI ? Souvent d’origine étrangère. A QUEL AGE ? De 12 à 17 ans Dans l’ école du grammairien Où ? Pour apprendre Apprendre le grec, traduire des quoi ? textes, les réciter par cœur. Diaporama réalisé par Fanny Couturier, Collège de Vinci (Belfort)
  • 9. Troisième étape: Chez le RHETOR… Après l'enseignement du grammairien, tout citoyen romain désireux de se lancer dans la politique suivait l'école du rhéteur. Cet enseignement avait pour but d'apprendre à bien parler, à s'exprimer avec facilité dans des formes variées et à convaincre par ses idées son interlocuteur. Cela était fort utile à un citoyen romain appelé à devenir membre du gouvernement. Les élèves des écoles de rhétorique s'entraînaient à défendre des causes imaginaires et à mener un débat. Cela les préparaient aux futurs discours prononcés devant le Sénat ou sur le Forum. Seuls les enfants des familles riches fréquentaient les écoles de rhétorique. Diaporama réalisé par Fanny Couturier, Collège de Vinci (Belfort)
  • 10. Par la suite si l'élève souhaitait compléter ses études, il entreprenait des voyages à Alexandrie, Pergame, Rhodes ou Athènes où il pouvait trouver plus facilement qu'à Rome des maîtres en philosophie, géographie, astronomie ou physique. Diaporama réalisé par Fanny Couturier, Collège de Vinci (Belfort)
  • 11. Bilan de la troisième étape de la scolarité … Le RHETOR CHEZ QUI ? A QUEL AGE ? A partir de 17 ans À Athènes, Alexandrie, Pergame, Où ? Rhodes… Pour apprendre Apprendre à faire des discours quoi ? (de la rhétorique) Diaporama réalisé par Fanny Couturier, Collège de Vinci (Belfort)
  • 12. Et les jeunes filles dans tout ça ????? L'éducation des jeunes filles avait lieu à la maison où elles apprenaient leur futur devoir de mère de famille. Dans la Rome archaïque, elles apprenaient à faire preuve de pudeur, à filer la laine et à obéir à leur mari. Trois qualités que les romains attendaient de leurs épouses. Par la suite, les filles se mirent elles aussi à fréquenter l'école élémentaire où elles apprenaient à lire, écrire, compter. Les jeunes filles de conditions modestes revenaient ensuite apprendre auprès de leurs mères les règles de l'économie domestique. Les jeunes filles de conditions aisées étaient confiées à un précepteur ou à une école privé où elles étudiaient les classiques latins et grecs. Elles apprenaient aussi à chanter et à jouer d'un instrument comme la cithare ou la lyre. Les femmes ne pouvaient pas exercer une activité professionnelle ou commerciale. Diaporama réalisé par Fanny Couturier, Collège de Vinci (Belfort)
  • 13. Bilan de l’éducation des jeunes filles: Chez la mère, et parfois à l’école. CHEZ QUI ? Filer la laine L’éducation Obéir au futur mari minimale: Savoir tenir la maison Et pour les plus Etudier la littérature latine et grecque riches: Apprendre la cithare… …ou la lyre Diaporama réalisé par Fanny Couturier, Collège de Vinci (Belfort)