ETAT DES LIEUX DE LA DÉGRADATION DES
RESSOURCES EN EAU ET EN TERRES DANS
LE BASSIN DU NIGER
 Les caractéristiques physiques
(topographie et climat) et socio-
économiques qui définissent
l’environnement du bassin d...
 L’utilisation incontrôlée de ces
ressources notamment le
déboisement, les pratiques
agricoles traditionnelles et les
cha...
 La dégradation du couvert
végétal entraîne une
érosion importante due à de
mauvaises pratiques de
gestion des terres, au...
 Le bassin hydrographique du
fleuve Niger connait de nos jours
le phénomène d’ensablement, lié
d’une part à la perte du c...
 Dans le bassin du Niger, le
phénomène d’ensablement a pour
conséquence l’inondation précoce des
plaines rizicultivables ...
Ensablement du MILO A KANKAN
Dégradation des zones humides de cultures
Ensablement du lit et érosion des berge du Milo A
Makonon
 En plus, l’eau est fréquemment
contaminée à cause de l’insuffisance
des méthodes d’assainissement et
l’augmentation du v...
Pollution des eaux du Milo par la
pêche artisanale
Causes des dégradations des terres
et des eaux
La dégradation des terres et des eaux du bassin
du Niger a deux origines:
...
b) Origines anthropiques
 Si les facteurs climatiques peuvent
prendre une certaine part dans la
destruction de l’environn...
 Le bassin du Niger ne fait pas
exception à cette règle car les
populations riveraines ne mesurent
pas que « nous sommes ...
Impacts de la dégradation des terres
et des eaux dans le bassin du Niger
Dégradation des terres
La principale cause de la...
Dans le bassin du Niger les activités
humaines exercées pour la survie des
populations par l’exploitation des
ressources n...
Exploitation traditionnelle de l’or
Dégradation des terres
 Le taux d’érosion des sols dépend
étroitement du mode d’utilisation des
terres. L’utilisation des sols et la
gestion des...
b) Dégradation des eaux
Les principales cause de la dégradation des
eaux dans le bassin du Niger en Guinée
sont:
Présence...
 Présence d’industrie minières dans le
bassin
 Techniques agricoles et de pêche
traditionnelles ;
 Technique d’extracti...
 Epuisement des nappes phréatiques ;
 Baisse du niveau des fleuves, des
rivières et des lacs ;
 Pollution générale ou l...
NIGER A DOURA
Clôture de haie morte des jardins
contre le bétail
Dégradation du couvert végétal et des
eaux
NIGER A DOURA
Clôture de haie morte des jardins
contre le bétail
Dégradation du couvert végétal
Exploitation industrielle de l’or à Banankoro
Dégradation des eaux
Four à briques en rive gauche du Milo à
Bakonkokoura
Dégradation des berges
Fours à briques sur les berges du Milo à
Fodékaria
Four à briques sur la rive du Milo à
Fodécaria
Dégradation des berges et du couvert
végétal
MERCI POUR VOTRE
ATTENTION
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Camp climat etat des lieux de la dégradation des ressources

655 vues

Publié le

Camp National des Jeunes pour le climat

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
655
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
183
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Camp climat etat des lieux de la dégradation des ressources

  1. 1. ETAT DES LIEUX DE LA DÉGRADATION DES RESSOURCES EN EAU ET EN TERRES DANS LE BASSIN DU NIGER
  2. 2.  Les caractéristiques physiques (topographie et climat) et socio- économiques qui définissent l’environnement du bassin du Niger en Guinée, le prédisposent à une intense dégradation des ressources naturelles.
  3. 3.  L’utilisation incontrôlée de ces ressources notamment le déboisement, les pratiques agricoles traditionnelles et les changements climatiques sont les causes fondamentales pour la modification du débit du fleuve Niger et ses affluents tant en qualité qu’en quantité.
  4. 4.  La dégradation du couvert végétal entraîne une érosion importante due à de mauvaises pratiques de gestion des terres, au déboisement, au surpâturage et au transport des sédiments.
  5. 5.  Le bassin hydrographique du fleuve Niger connait de nos jours le phénomène d’ensablement, lié d’une part à la perte du couvert végétal, de l’humidité du sol, à l’insolation et d’autre part à l’accroissement de l’érosion du sol par les eaux pluviales et le transport solide dans les lits des fleuves.
  6. 6.  Dans le bassin du Niger, le phénomène d’ensablement a pour conséquence l’inondation précoce des plaines rizicultivables et l’obstruction des voies navigables. Aussi, l’on remarque une diminution drastique des apports annuels d’eau, affaiblissant ainsi le débit d’écoulement des cours d’eau. Ceci est inquiétant pour l’ensemble des secteurs socio-économiques liés aux ressources en eau.
  7. 7. Ensablement du MILO A KANKAN Dégradation des zones humides de cultures
  8. 8. Ensablement du lit et érosion des berge du Milo A Makonon
  9. 9.  En plus, l’eau est fréquemment contaminée à cause de l’insuffisance des méthodes d’assainissement et l’augmentation du volume d’eaux usées non traitées déversé dans les eaux de surface et souterraines par les unités industrielles. Ces eaux polluées impropres à la consommation représentent un danger pour la santé des populations.
  10. 10. Pollution des eaux du Milo par la pêche artisanale
  11. 11. Causes des dégradations des terres et des eaux La dégradation des terres et des eaux du bassin du Niger a deux origines: a)Origines climatiques La tendance à la diminution de la pluviométrie a débuté depuis les années 1970, l’année des grandes sécheresses que l’Afrique au sud du Sahara a connues. Cette tendance s’est amplifiée au cours des années 1980. Aussi les régimes hydrologiques des principaux cours d’eau ont subi la même tendance à la diminution.
  12. 12. b) Origines anthropiques  Si les facteurs climatiques peuvent prendre une certaine part dans la destruction de l’environnement, il est clair que c’est l’homme lui- même qui prend la part la plus importante dans la destruction de la biodiversité tant en milieu rural qu’urbain.
  13. 13.  Le bassin du Niger ne fait pas exception à cette règle car les populations riveraines ne mesurent pas que « nous sommes tous dépendants d’un environnement intact, que la protection du climat, des forêts, des sols et des cours d’eau est une tâche qui nous incombe à tous ». Les populations ignorent que « l’humanité n’a un avenir que si nos ponctions sur les ressources naturelles sont plus réfléchies, dans un esprit de
  14. 14. Impacts de la dégradation des terres et des eaux dans le bassin du Niger Dégradation des terres La principale cause de la dégradation des terres est l’érosion qui est le détachement de fragments ou de particules du sol par l’eau ou par le vent.
  15. 15. Dans le bassin du Niger les activités humaines exercées pour la survie des populations par l’exploitation des ressources naturelles et des écosystèmes sont : l’agriculture, l’élevage, les mines et carrières, l’urbanisation, la fabrication de briques, les forêts, l’utilisation et la mauvaise planification des terres.
  16. 16. Exploitation traditionnelle de l’or Dégradation des terres
  17. 17.  Le taux d’érosion des sols dépend étroitement du mode d’utilisation des terres. L’utilisation des sols et la gestion des cultures ont toutes les deux un grand impact sur le niveau d’érosion du sol. Par conséquent, la planification durable de l’utilisation des sols est un des moyens les plus importants pour limiter l’érosion des sols.
  18. 18. b) Dégradation des eaux Les principales cause de la dégradation des eaux dans le bassin du Niger en Guinée sont: Présence de grandes villes riveraines du fleuve ou dans le bassin; Présence de populations de plus en plus nombreuses à cause des terres agricoles fertiles, les ressources minières, forestières et animales; 
  19. 19.  Présence d’industrie minières dans le bassin  Techniques agricoles et de pêche traditionnelles ;  Technique d’extraction des agrégats (sable, gravier) ;  Techniques d’exploitations forestières ;  Technique de fabrication des briques cuites en argiles ;  Feux de brousse ;
  20. 20.  Epuisement des nappes phréatiques ;  Baisse du niveau des fleuves, des rivières et des lacs ;  Pollution générale ou locales des eaux ;  Sécheresse, désertification et ensablement des lits des cours d’eau, etc.
  21. 21. NIGER A DOURA Clôture de haie morte des jardins contre le bétail Dégradation du couvert végétal et des eaux
  22. 22. NIGER A DOURA Clôture de haie morte des jardins contre le bétail Dégradation du couvert végétal
  23. 23. Exploitation industrielle de l’or à Banankoro Dégradation des eaux
  24. 24. Four à briques en rive gauche du Milo à Bakonkokoura Dégradation des berges
  25. 25. Fours à briques sur les berges du Milo à Fodékaria
  26. 26. Four à briques sur la rive du Milo à Fodécaria Dégradation des berges et du couvert végétal
  27. 27. MERCI POUR VOTRE ATTENTION

×