SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  4
Télécharger pour lire hors ligne
L’article paru dans le journal (Agence Ecofin)
- Conakry veut lancer son premier cycle d’octroi de licences pétrolières et gazières. La nouvelle a
été donnée par Diakaria Koulibaly (photo), le PDG de l’Office National du Pétrole (ONAP).
D’après Offshore Energy Today, le cycle sera ouvert pendant six mois, à partir d’octobre 2017, et
les résultats seront disponibles courant octobre 2018.
Il faut rappeler que le contractant norvégien TGS Nopec, a relevé des données sismiques
modernes 2D et de haute qualité sur environ 14 000 km sur les blocs proposés.
« C'est un grand moment pour la République de Guinée. Les succès récents dans le nord du
bassin MSGBC, ont augmenté l'intérêt de l'industrie pour cette région toujours en cours
d'exploration, et cette chaîne de succès va inévitablement se répercuter vers le sud. », a
déclaré le responsable.
Il a rappelé que la Guinée a actuellement une plate-forme active dans ses eaux, notamment sur le
prospect Fatala et qu’il espère que ce sera le premier succès commercial de son pays en matière de
forage de pétrole. Toutefois, le responsable n’a pas mentionné le nombre de blocs disponibles pour
ce cycle. Olivier de Souza
* Cette interview est réalisée par Monsieur BARRY Alpha Ousmane
Administrateur du Groupe Alfa Communication.
Pour cette deuxième interview je vous présente : Sénateur Diallo Thierno Lamine
(photo*) connu sous le grand nom de ‘’Sénateur DTL’’, il est ingénieur en constructions
métallisées (Chaudronnerie, Tuyauterie industrielle, charpente métallique et soudage
haute pression), titulaire d’une maitrise en sécurité protection incendie et
environnement industriel promotion 86 de la CNPP Lyon Georges de Loup.
Ancien ouvrier à Fria, ancien élève de l’Institut Industriel de l’Afrique de l’ouest (IIAO –
Grand Bassam Cote D’Ivoire), ancien élève de l’école des cadres de Bingerville.
Consultant privé, il est en contrat périodique de consultation et de suivi avec la BAD,
l’AFD et le projet DETSA (Développement Industriel Enfida Tunisie). Membre
fondateur de la JCI Guinée, il est Sénateur, N° 67706 de la Jeune Chambre
Internationale.
 M. BARRY Alpha Ousmane : Que pensez-vous de l’article de Olivier de
Souza Journaliste de l’agence Ecofin sur le lancement du premier cycle
d’octroi de licences pétrolières et gazières en Guinée?
 M. DIALLO Thierno Lamine : Merci M. BARRY :
Cet article est très édifient sur les intentions de la direction générale de l’Office Guinéen des
Pétroles (ONAP) c’est une anticipation à mettre la charrue avant les bœufs, car avec la création
de l’ONAP Office Guinéen des Pétroles (Décret N D/2014/021/PRG/SGG du 11 Aout
2014,) en application de son ARTICLE 12/Aval qui stipule que:
‘’L’ONAP a la charge de procéder à la restructuration et la gestion des domaines en vue
de favoriser la production d’hydrocarbures, la construction de raffineries ainsi que le
développement des infrastructures de déchargement, de stockage, de distribution et de
commercialisation pour une meilleure rentabilisation des activités pétrolières en Guinée.’’
Ceci dit dans ces applications l’ONAP a des priorités outre la vente de blocs pétroliers.
Dans mon engagement personnel, ma priorité reste le stockage et la distribution des
hydrocarbures, une nécessité pour la sécurisation de l’approvisionnement du pays en
produits pétroliers et de disposer des réserves de sécurité pouvant permettre aux
investisseurs privés Guinéens et étrangers de soutenir une croissance face à la précarité
du seul dépôt de stockage existant en Guinée. En lieu et place d’octroi de licences.
La présence de ce seul dépôt en plein centre-ville de Conakry augure d’énormes risques
de sécurité pour la population et l’environnement de la capitale Guinéenne. Il est impératif
de construire un nouveau dépôt d’hydrocarbures hors toutes agglomérations pour garantir
la sécurité, le stockage, l’approvisionnement et la redistribution des produits pétroliers en
Guinée. Cette délocalisation répond à un impératif de protection de la population et du
plan d’urbanisation de la capitale Conakry, elle prend en compte les risques
technologiques majeurs qui sont présents le stockage, mais aussi le transport des
hydrocarbures à travers les artères de la ville de Conakry et vers l’intérieur de la Guinée.
La construction d’un nouveau dépôt est un objectif majeur et une action patriotique, la
République de Guinée est un importateur net de ces produits hautement stratégiques dont
toute rupture de stock aura des conséquences graves sur la stabilité et le développement
du pays.
La SGP (Société Guinéenne des Pétroles) sous tutelle de l’ONAP gère le principal dépôt
de stockage et de transfert de produits pétroliers, construit en 1954 par l’African Pétroleum
Terminal (APT), filiale de Texaco refondée en société anonyme à participation publique en
Décembre 1990 avec des actions participatives réparties dont :
 Total Guinée 47% (détient l’unique cuve de stockage de bitume dans le port)
 Compagnie Shell de Guinée 17% actuelle Vivo
 Copeg 16%
 Lenoil Guinée 13%
 Etat Guinéen 7%
Ce dépôt avec une extension à Coronthie amplifie le danger en plein centre-ville.
Dans cette anticipation, les acteurs du secteur pétrolier devront savoir que :
Beaucoup des plus graves violations des droits de l'homme du monde proviennent de
l'exploitation des ressources naturelles et de la corruption dans le système politique et
économique mondial. En Guinée il faut mettre fin à cela. Mener des actions citoyennes,
exposer ces abus et faire campagne pour changer serais la solution idoine. Nous voulons
une Guinée meilleure - où la corruption est remise en question et la responsabilité
prévalant, tout peut prospérer dans les limites de la nation, et le gouvernement agira dans
l'intérêt public des citoyens.
En Guinée depuis deux décennies, la campagne pour une transparence totale dans les
secteurs minier, forestier, pétrolier et gazier reste sans suite, pour que les citoyens qui
vivent dans les zones de ces ressources en bénéficient équitablement, à l'avenir et pour
toujours. Nous croyons que la seule façon de protéger les droits des Guinéens, aux
moyens de subsistance et à une part équitable de leur richesse nationale est d'exiger une
transparence totale dans le secteur des ressources, une gestion durable et équitable des
ressources permettra d'empêcher de soutenir la Corruption.
La Guinée en s’engageant dans le lancement de son premier cycle d’octroi de licences
pétrolières et gazières devrait prendre leçons avec son expérience et faire confiance à la
clarté des règles dans la transparence pour éviter un échec pire que celui du vécu avec
Rio Tinto dans le projet Simandou.
Le secteur des hydrocarbures, de l’amont à l’aval, est un secteur exigeant qui nécessite
de gros moyens financiers et techniques. C’est pourquoi il est requis des entreprises qui
soumissionnent pour un bloc donné de justifier de références techniques et de capacités
ou garanties financières conséquentes.
* M. BARRY Alpha Ousmane : Quels sont les conditions à remplir avant que les
licences pétrolières, gazières ou minières ne puissent être octroyées aux
entreprises ?
* M. DIALLO Thierno Lamine :
Bien en application des recommandations de Global Witness intitulé Rigged? The scramble
for Africa’s oil, gas and minerals (La ruée vers le pétrole, le gaz et des minéraux africains):
Les principales caractéristiques de ces conditionnalités sont qu’elles insistent sur plusieurs
conditions importantes, à savoir la clarté des règles, l’efficacité des institutions, l’ouverture
et la pleine divulgation au public de toutes les informations tout au long du processus
d’attribution des licences, conjuguées à une surveillance permanente assurée par des
entités tierces indépendantes et les institutions de la société civile Guinéenne.
L’objectif est ainsi de veiller à ce que les entreprises qui remportent des licences fassent
réellement montre de leurs compétences, qu’elles aient entrepris la démarche de manière
honnête et équitable, qu’elles ne représentent pas les intérêts d’officiels corrompus et
qu’elles comptent véritablement remplir les conditions de leurs licences, au lieu de se
contenter de se les procurer dans le simple but de les revendre pour se faire de l’argent
facile. Il est bon de savoir que le monde du pétrole demande des compétences et une
expérience dans les négociations des contrats que les dirigeants Guinéens du secteur
doivent avoir.
Les contrats se suivent et se ressemblent. Au Sénégal la malédiction du pétrole a déjà
frappé, la Banque Mondiale vient d’accorder un prêt de 29 millions de dollars us au pays
uniquement pour aider à mieux négocier ses contrats. Il reste à venir à bout des facteurs
d’influences qui poussent aux décisions irrationnelles. Il est à noter que le Sénégal
dispose déjà des infrastructures (raffinerie, dépôts) opérationnelles, la découverte du
pétrole arrive au bon moment : Voilà mes appréhensions sur l’ouverture d’un cycle d’octroi
de licences par l’ONAP, une Direction créée seulement depuis trois ans.
* M. BARRY Alpha Ousmane : Le pétrole demeure une des matières premières les
plus convoitées de la planète, au regard de son intérêt économique et sa
dimension géopolitique et stratégique, que dire ?
* M. DIALLO Thierno Lamine :
La Guinée lancera son premier cycle d'octroi des licences pétrolières et gazières en
octobre prochain. Étalé sur une durée de six mois pour la réception des offres, le cycle
aboutira à l'annonce des noms des bénéficiaires en octobre 2018. D'ici à là, le Pacific
Sirocco est déjà dans les eaux maritimes pour entamer le prospect dans le Fatala. C’est le
scoop dans divers journaux ! Pourquoi cette précipitation ? pour moi la priorité est la
construction d’un dépôt d’hydrocarbures, l’amélioration de la logistique de distribution et la
formation des exploitants Guinéens.
L’importance de cette ressource dans le processus de développement apparaît
irréversible. Le nouvel ordre impérial peut être clairement défini dans la formule suivante :
« Qui veut diriger le monde doit contrôler le pétrole. Tout le pétrole. Où qu’il soit ».
Le nouvel ordre mondial, c’est l’anéantissement sans merci de toute opposition. Le but
ultime de cette « théocratie » est de s’assurer, par tous les moyens, du contrôle des
principales réserves énergétiques mondiales.
Toute la question est de savoir si le pétrole pourrait devenir un levier de développement
pour la Guinée, ou la bauxite a lamentablement échouée, je crois que oui tout l’enjeu est
de trouver les voies d’une croissance inclusive, profitant à l’économie mais aussi et surtout
aux populations. Pour cela, il faut former les acteurs, construire les infrastructures de base
(dépôts, raffineries) et lever plusieurs hypothèques : s’attaquer à la corruption et lutter
contre le népotisme en favorisant les compétences et l’expérience.
* M. BARRY Alpha Ousmane : Votre dernier mot ?
* M. DIALLO Thierno Lamine :
L’Office Nationale de Pétroles (ONAP) à remplacer des structures qui avaient des charges
diversifiées dans le secteur Pétrolier Guinéen à savoir :
- Direction Nationale des Produits Pétroliers et Dérivés (DNPPD)/Ministère du
commerce ;
- l’Office Guinée de la Rechercher et de la Promotion Pétroliers (OGRPP)/
Ministère des Mines et de la Géologie ;
- Direction Nationale des Hydrocarbures (DNH) / Ministère des Mines et de la
Géologie ;
L’ONAP est placé sous la tutelle de la Présidence de la République. Le Directeur Général
a les compétences et une grande expérience du secteur Pétrolier Africain, il lui revient de
faire valoir l’économie des connaissances avant celles des matières premières.
Avec la bauxite nous avions la première usine d’alumine en terre Africaine, politique et
corruption ayant prévalues l’usine fut fermée.
Monsieur BARRY merci pour la confiance renouvelée, il faudrait savoir que mon
expérience, mes compétences variées et pragmatiques sont mes seuls gages pour cet
entretien, le débat est ouvert.

Contenu connexe

Similaire à Hydrocarbures interview sénateur dtl 2017(1)

Lettre d'information de la CCIA (Antananarivo - Madagascar) - Octobre 2014
Lettre d'information de la CCIA (Antananarivo - Madagascar) - Octobre 2014Lettre d'information de la CCIA (Antananarivo - Madagascar) - Octobre 2014
Lettre d'information de la CCIA (Antananarivo - Madagascar) - Octobre 2014Franck Dasilva
 
Mali your business destination
Mali your business destinationMali your business destination
Mali your business destinationAwa BAGAYOKO
 
Presentation resultats Alliances 2018
Presentation resultats Alliances 2018 Presentation resultats Alliances 2018
Presentation resultats Alliances 2018 Med Sugar Man
 
cahier des charges.pdf
cahier des charges.pdfcahier des charges.pdf
cahier des charges.pdfhassanNdam
 
Termes de référence du forum national d’échanges et de validation du contrat ...
Termes de référence du forum national d’échanges et de validation du contrat ...Termes de référence du forum national d’échanges et de validation du contrat ...
Termes de référence du forum national d’échanges et de validation du contrat ...Global Water Initiative - West Africa
 
La transparence des industries extractives en RDC
La transparence des industries extractives en RDCLa transparence des industries extractives en RDC
La transparence des industries extractives en RDCKady_Seguin
 
Reforme du secteur minier camerounais. PRESENTE PAR : M. Victor Aristide MIMB...
Reforme du secteur minier camerounais. PRESENTE PAR : M. Victor Aristide MIMB...Reforme du secteur minier camerounais. PRESENTE PAR : M. Victor Aristide MIMB...
Reforme du secteur minier camerounais. PRESENTE PAR : M. Victor Aristide MIMB...Université de Dschang
 
Fiche pays afriqueouest_iw_nantes-2018
Fiche pays afriqueouest_iw_nantes-2018Fiche pays afriqueouest_iw_nantes-2018
Fiche pays afriqueouest_iw_nantes-2018CCI Nantes St-Nazaire
 
Marc Ona - PWYP Montreal Conference 2009
Marc Ona - PWYP Montreal Conference 2009Marc Ona - PWYP Montreal Conference 2009
Marc Ona - PWYP Montreal Conference 2009Publish What You Pay
 
Mauritania EITI Presentation, M-Ahmad Ould Zeine, Ministère des Mines et du P...
Mauritania EITI Presentation, M-Ahmad Ould Zeine, Ministère des Mines et du P...Mauritania EITI Presentation, M-Ahmad Ould Zeine, Ministère des Mines et du P...
Mauritania EITI Presentation, M-Ahmad Ould Zeine, Ministère des Mines et du P...Esther Petrilli-Massey
 
Revue de presse octobre novembre
Revue de presse octobre novembreRevue de presse octobre novembre
Revue de presse octobre novembreVITOGAZ FRANCE
 
Assurance Agricole – Comment protéger les petits agriculteurs
Assurance Agricole – Comment protéger les petits agriculteursAssurance Agricole – Comment protéger les petits agriculteurs
Assurance Agricole – Comment protéger les petits agriculteursImpact Insurance Facility
 

Similaire à Hydrocarbures interview sénateur dtl 2017(1) (20)

Vision inclusive du développement de l’Afrique à partir des industries extrac...
Vision inclusive du développement de l’Afrique à partir des industries extrac...Vision inclusive du développement de l’Afrique à partir des industries extrac...
Vision inclusive du développement de l’Afrique à partir des industries extrac...
 
Lettre d'information de la CCIA (Antananarivo - Madagascar) - Octobre 2014
Lettre d'information de la CCIA (Antananarivo - Madagascar) - Octobre 2014Lettre d'information de la CCIA (Antananarivo - Madagascar) - Octobre 2014
Lettre d'information de la CCIA (Antananarivo - Madagascar) - Octobre 2014
 
Mali your business destination
Mali your business destinationMali your business destination
Mali your business destination
 
Presentation resultats Alliances 2018
Presentation resultats Alliances 2018 Presentation resultats Alliances 2018
Presentation resultats Alliances 2018
 
cahier des charges.pdf
cahier des charges.pdfcahier des charges.pdf
cahier des charges.pdf
 
Projet Tannerie Sénégal
Projet Tannerie SénégalProjet Tannerie Sénégal
Projet Tannerie Sénégal
 
Termes de référence du forum national d’échanges et de validation du contrat ...
Termes de référence du forum national d’échanges et de validation du contrat ...Termes de référence du forum national d’échanges et de validation du contrat ...
Termes de référence du forum national d’échanges et de validation du contrat ...
 
La transparence des industries extractives en RDC
La transparence des industries extractives en RDCLa transparence des industries extractives en RDC
La transparence des industries extractives en RDC
 
Lettre Veille Intelligeco 14
Lettre Veille Intelligeco 14Lettre Veille Intelligeco 14
Lettre Veille Intelligeco 14
 
Lps pacte canne
Lps   pacte canneLps   pacte canne
Lps pacte canne
 
Reforme du secteur minier camerounais. PRESENTE PAR : M. Victor Aristide MIMB...
Reforme du secteur minier camerounais. PRESENTE PAR : M. Victor Aristide MIMB...Reforme du secteur minier camerounais. PRESENTE PAR : M. Victor Aristide MIMB...
Reforme du secteur minier camerounais. PRESENTE PAR : M. Victor Aristide MIMB...
 
Lettre Veille Intelligeco 15
Lettre Veille Intelligeco 15Lettre Veille Intelligeco 15
Lettre Veille Intelligeco 15
 
Lettre Veille Intelligeco 16
Lettre Veille Intelligeco 16Lettre Veille Intelligeco 16
Lettre Veille Intelligeco 16
 
Fiche pays afriqueouest_iw_nantes-2018
Fiche pays afriqueouest_iw_nantes-2018Fiche pays afriqueouest_iw_nantes-2018
Fiche pays afriqueouest_iw_nantes-2018
 
Lettre Veille Intelligeco 13
Lettre Veille Intelligeco 13Lettre Veille Intelligeco 13
Lettre Veille Intelligeco 13
 
Marc Ona - PWYP Montreal Conference 2009
Marc Ona - PWYP Montreal Conference 2009Marc Ona - PWYP Montreal Conference 2009
Marc Ona - PWYP Montreal Conference 2009
 
Mauritania EITI Presentation, M-Ahmad Ould Zeine, Ministère des Mines et du P...
Mauritania EITI Presentation, M-Ahmad Ould Zeine, Ministère des Mines et du P...Mauritania EITI Presentation, M-Ahmad Ould Zeine, Ministère des Mines et du P...
Mauritania EITI Presentation, M-Ahmad Ould Zeine, Ministère des Mines et du P...
 
Lettre Veille Intelligeco 12
Lettre Veille Intelligeco 12Lettre Veille Intelligeco 12
Lettre Veille Intelligeco 12
 
Revue de presse octobre novembre
Revue de presse octobre novembreRevue de presse octobre novembre
Revue de presse octobre novembre
 
Assurance Agricole – Comment protéger les petits agriculteurs
Assurance Agricole – Comment protéger les petits agriculteursAssurance Agricole – Comment protéger les petits agriculteurs
Assurance Agricole – Comment protéger les petits agriculteurs
 

Plus de Fatoumata Chérif

Letter to AUC_Tunisia Pres.pdf
Letter to AUC_Tunisia Pres.pdfLetter to AUC_Tunisia Pres.pdf
Letter to AUC_Tunisia Pres.pdfFatoumata Chérif
 
Can 2022 calendrier des matchs
Can 2022 calendrier des matchs Can 2022 calendrier des matchs
Can 2022 calendrier des matchs Fatoumata Chérif
 
ONU SIDA-Faits sur le VIH/SIDA
ONU SIDA-Faits sur le VIH/SIDAONU SIDA-Faits sur le VIH/SIDA
ONU SIDA-Faits sur le VIH/SIDAFatoumata Chérif
 
Le populaire n°797 du lundi 15 novembre 2021 edition internationale
Le populaire n°797 du lundi 15 novembre  2021 edition  internationaleLe populaire n°797 du lundi 15 novembre  2021 edition  internationale
Le populaire n°797 du lundi 15 novembre 2021 edition internationaleFatoumata Chérif
 
Rapport final de débat multi-acteurs sur la redevabilité de la gouvernance de...
Rapport final de débat multi-acteurs sur la redevabilité de la gouvernance de...Rapport final de débat multi-acteurs sur la redevabilité de la gouvernance de...
Rapport final de débat multi-acteurs sur la redevabilité de la gouvernance de...Fatoumata Chérif
 
Bulletin onu droits de l'homme 2021 èHCDH
Bulletin onu droits de l'homme 2021 èHCDHBulletin onu droits de l'homme 2021 èHCDH
Bulletin onu droits de l'homme 2021 èHCDHFatoumata Chérif
 
Guinee-Liste complète du Gouvernement de Transition 2021
Guinee-Liste complète du Gouvernement de Transition 2021Guinee-Liste complète du Gouvernement de Transition 2021
Guinee-Liste complète du Gouvernement de Transition 2021Fatoumata Chérif
 
Mise a la retraite d'officiers
Mise a la retraite d'officiersMise a la retraite d'officiers
Mise a la retraite d'officiersFatoumata Chérif
 
Lancement de la plateforme Gen U (Generation Unlimited)
Lancement de la plateforme Gen U (Generation Unlimited)Lancement de la plateforme Gen U (Generation Unlimited)
Lancement de la plateforme Gen U (Generation Unlimited)Fatoumata Chérif
 
FemmeVision2030 celebre la journee de la femme rurale
FemmeVision2030 celebre la journee de la femme ruraleFemmeVision2030 celebre la journee de la femme rurale
FemmeVision2030 celebre la journee de la femme ruraleFatoumata Chérif
 
Composition du gouvernement de transition
Composition du gouvernement de transitionComposition du gouvernement de transition
Composition du gouvernement de transitionFatoumata Chérif
 
Guinée -Proclamation de la charte de la transition-cnrd-27 septembre 2021
Guinée -Proclamation de la charte de la transition-cnrd-27 septembre 2021Guinée -Proclamation de la charte de la transition-cnrd-27 septembre 2021
Guinée -Proclamation de la charte de la transition-cnrd-27 septembre 2021Fatoumata Chérif
 
Guinée appel à la protection des droits humains et de la démocratie après le...
Guinée  appel à la protection des droits humains et de la démocratie après le...Guinée  appel à la protection des droits humains et de la démocratie après le...
Guinée appel à la protection des droits humains et de la démocratie après le...Fatoumata Chérif
 
L'Ambassade d'Espagne recherche une Assistante de direction
L'Ambassade d'Espagne recherche une Assistante de directionL'Ambassade d'Espagne recherche une Assistante de direction
L'Ambassade d'Espagne recherche une Assistante de directionFatoumata Chérif
 
Fatoumata Cherif, SelfieDechets dans Le populaire n°784 du lundi 16 août 202...
Fatoumata Cherif, SelfieDechets dans Le populaire n°784 du lundi 16 août  202...Fatoumata Cherif, SelfieDechets dans Le populaire n°784 du lundi 16 août  202...
Fatoumata Cherif, SelfieDechets dans Le populaire n°784 du lundi 16 août 202...Fatoumata Chérif
 
The griot 3rd edition fr UNISS
The griot 3rd edition fr UNISSThe griot 3rd edition fr UNISS
The griot 3rd edition fr UNISSFatoumata Chérif
 
Cherif fatoumata-PAKATI PROJECT CERTIFICATE
Cherif fatoumata-PAKATI PROJECT CERTIFICATECherif fatoumata-PAKATI PROJECT CERTIFICATE
Cherif fatoumata-PAKATI PROJECT CERTIFICATEFatoumata Chérif
 
FATOUMATA CHERIF-WORLD DREAM PROJECT
FATOUMATA CHERIF-WORLD DREAM PROJECTFATOUMATA CHERIF-WORLD DREAM PROJECT
FATOUMATA CHERIF-WORLD DREAM PROJECTFatoumata Chérif
 
Notification parties stakeholders_fr
Notification parties stakeholders_frNotification parties stakeholders_fr
Notification parties stakeholders_frFatoumata Chérif
 

Plus de Fatoumata Chérif (20)

Letter to AUC_Tunisia Pres.pdf
Letter to AUC_Tunisia Pres.pdfLetter to AUC_Tunisia Pres.pdf
Letter to AUC_Tunisia Pres.pdf
 
Land Degradation Outlook
Land Degradation OutlookLand Degradation Outlook
Land Degradation Outlook
 
Can 2022 calendrier des matchs
Can 2022 calendrier des matchs Can 2022 calendrier des matchs
Can 2022 calendrier des matchs
 
ONU SIDA-Faits sur le VIH/SIDA
ONU SIDA-Faits sur le VIH/SIDAONU SIDA-Faits sur le VIH/SIDA
ONU SIDA-Faits sur le VIH/SIDA
 
Le populaire n°797 du lundi 15 novembre 2021 edition internationale
Le populaire n°797 du lundi 15 novembre  2021 edition  internationaleLe populaire n°797 du lundi 15 novembre  2021 edition  internationale
Le populaire n°797 du lundi 15 novembre 2021 edition internationale
 
Rapport final de débat multi-acteurs sur la redevabilité de la gouvernance de...
Rapport final de débat multi-acteurs sur la redevabilité de la gouvernance de...Rapport final de débat multi-acteurs sur la redevabilité de la gouvernance de...
Rapport final de débat multi-acteurs sur la redevabilité de la gouvernance de...
 
Bulletin onu droits de l'homme 2021 èHCDH
Bulletin onu droits de l'homme 2021 èHCDHBulletin onu droits de l'homme 2021 èHCDH
Bulletin onu droits de l'homme 2021 èHCDH
 
Guinee-Liste complète du Gouvernement de Transition 2021
Guinee-Liste complète du Gouvernement de Transition 2021Guinee-Liste complète du Gouvernement de Transition 2021
Guinee-Liste complète du Gouvernement de Transition 2021
 
Mise a la retraite d'officiers
Mise a la retraite d'officiersMise a la retraite d'officiers
Mise a la retraite d'officiers
 
Lancement de la plateforme Gen U (Generation Unlimited)
Lancement de la plateforme Gen U (Generation Unlimited)Lancement de la plateforme Gen U (Generation Unlimited)
Lancement de la plateforme Gen U (Generation Unlimited)
 
FemmeVision2030 celebre la journee de la femme rurale
FemmeVision2030 celebre la journee de la femme ruraleFemmeVision2030 celebre la journee de la femme rurale
FemmeVision2030 celebre la journee de la femme rurale
 
Composition du gouvernement de transition
Composition du gouvernement de transitionComposition du gouvernement de transition
Composition du gouvernement de transition
 
Guinée -Proclamation de la charte de la transition-cnrd-27 septembre 2021
Guinée -Proclamation de la charte de la transition-cnrd-27 septembre 2021Guinée -Proclamation de la charte de la transition-cnrd-27 septembre 2021
Guinée -Proclamation de la charte de la transition-cnrd-27 septembre 2021
 
Guinée appel à la protection des droits humains et de la démocratie après le...
Guinée  appel à la protection des droits humains et de la démocratie après le...Guinée  appel à la protection des droits humains et de la démocratie après le...
Guinée appel à la protection des droits humains et de la démocratie après le...
 
L'Ambassade d'Espagne recherche une Assistante de direction
L'Ambassade d'Espagne recherche une Assistante de directionL'Ambassade d'Espagne recherche une Assistante de direction
L'Ambassade d'Espagne recherche une Assistante de direction
 
Fatoumata Cherif, SelfieDechets dans Le populaire n°784 du lundi 16 août 202...
Fatoumata Cherif, SelfieDechets dans Le populaire n°784 du lundi 16 août  202...Fatoumata Cherif, SelfieDechets dans Le populaire n°784 du lundi 16 août  202...
Fatoumata Cherif, SelfieDechets dans Le populaire n°784 du lundi 16 août 202...
 
The griot 3rd edition fr UNISS
The griot 3rd edition fr UNISSThe griot 3rd edition fr UNISS
The griot 3rd edition fr UNISS
 
Cherif fatoumata-PAKATI PROJECT CERTIFICATE
Cherif fatoumata-PAKATI PROJECT CERTIFICATECherif fatoumata-PAKATI PROJECT CERTIFICATE
Cherif fatoumata-PAKATI PROJECT CERTIFICATE
 
FATOUMATA CHERIF-WORLD DREAM PROJECT
FATOUMATA CHERIF-WORLD DREAM PROJECTFATOUMATA CHERIF-WORLD DREAM PROJECT
FATOUMATA CHERIF-WORLD DREAM PROJECT
 
Notification parties stakeholders_fr
Notification parties stakeholders_frNotification parties stakeholders_fr
Notification parties stakeholders_fr
 

Hydrocarbures interview sénateur dtl 2017(1)

  • 1. L’article paru dans le journal (Agence Ecofin) - Conakry veut lancer son premier cycle d’octroi de licences pétrolières et gazières. La nouvelle a été donnée par Diakaria Koulibaly (photo), le PDG de l’Office National du Pétrole (ONAP). D’après Offshore Energy Today, le cycle sera ouvert pendant six mois, à partir d’octobre 2017, et les résultats seront disponibles courant octobre 2018. Il faut rappeler que le contractant norvégien TGS Nopec, a relevé des données sismiques modernes 2D et de haute qualité sur environ 14 000 km sur les blocs proposés. « C'est un grand moment pour la République de Guinée. Les succès récents dans le nord du bassin MSGBC, ont augmenté l'intérêt de l'industrie pour cette région toujours en cours d'exploration, et cette chaîne de succès va inévitablement se répercuter vers le sud. », a déclaré le responsable. Il a rappelé que la Guinée a actuellement une plate-forme active dans ses eaux, notamment sur le prospect Fatala et qu’il espère que ce sera le premier succès commercial de son pays en matière de forage de pétrole. Toutefois, le responsable n’a pas mentionné le nombre de blocs disponibles pour ce cycle. Olivier de Souza * Cette interview est réalisée par Monsieur BARRY Alpha Ousmane Administrateur du Groupe Alfa Communication. Pour cette deuxième interview je vous présente : Sénateur Diallo Thierno Lamine (photo*) connu sous le grand nom de ‘’Sénateur DTL’’, il est ingénieur en constructions métallisées (Chaudronnerie, Tuyauterie industrielle, charpente métallique et soudage haute pression), titulaire d’une maitrise en sécurité protection incendie et environnement industriel promotion 86 de la CNPP Lyon Georges de Loup. Ancien ouvrier à Fria, ancien élève de l’Institut Industriel de l’Afrique de l’ouest (IIAO – Grand Bassam Cote D’Ivoire), ancien élève de l’école des cadres de Bingerville. Consultant privé, il est en contrat périodique de consultation et de suivi avec la BAD, l’AFD et le projet DETSA (Développement Industriel Enfida Tunisie). Membre fondateur de la JCI Guinée, il est Sénateur, N° 67706 de la Jeune Chambre Internationale.
  • 2.  M. BARRY Alpha Ousmane : Que pensez-vous de l’article de Olivier de Souza Journaliste de l’agence Ecofin sur le lancement du premier cycle d’octroi de licences pétrolières et gazières en Guinée?  M. DIALLO Thierno Lamine : Merci M. BARRY : Cet article est très édifient sur les intentions de la direction générale de l’Office Guinéen des Pétroles (ONAP) c’est une anticipation à mettre la charrue avant les bœufs, car avec la création de l’ONAP Office Guinéen des Pétroles (Décret N D/2014/021/PRG/SGG du 11 Aout 2014,) en application de son ARTICLE 12/Aval qui stipule que: ‘’L’ONAP a la charge de procéder à la restructuration et la gestion des domaines en vue de favoriser la production d’hydrocarbures, la construction de raffineries ainsi que le développement des infrastructures de déchargement, de stockage, de distribution et de commercialisation pour une meilleure rentabilisation des activités pétrolières en Guinée.’’ Ceci dit dans ces applications l’ONAP a des priorités outre la vente de blocs pétroliers. Dans mon engagement personnel, ma priorité reste le stockage et la distribution des hydrocarbures, une nécessité pour la sécurisation de l’approvisionnement du pays en produits pétroliers et de disposer des réserves de sécurité pouvant permettre aux investisseurs privés Guinéens et étrangers de soutenir une croissance face à la précarité du seul dépôt de stockage existant en Guinée. En lieu et place d’octroi de licences. La présence de ce seul dépôt en plein centre-ville de Conakry augure d’énormes risques de sécurité pour la population et l’environnement de la capitale Guinéenne. Il est impératif de construire un nouveau dépôt d’hydrocarbures hors toutes agglomérations pour garantir la sécurité, le stockage, l’approvisionnement et la redistribution des produits pétroliers en Guinée. Cette délocalisation répond à un impératif de protection de la population et du plan d’urbanisation de la capitale Conakry, elle prend en compte les risques technologiques majeurs qui sont présents le stockage, mais aussi le transport des hydrocarbures à travers les artères de la ville de Conakry et vers l’intérieur de la Guinée. La construction d’un nouveau dépôt est un objectif majeur et une action patriotique, la République de Guinée est un importateur net de ces produits hautement stratégiques dont toute rupture de stock aura des conséquences graves sur la stabilité et le développement du pays. La SGP (Société Guinéenne des Pétroles) sous tutelle de l’ONAP gère le principal dépôt de stockage et de transfert de produits pétroliers, construit en 1954 par l’African Pétroleum Terminal (APT), filiale de Texaco refondée en société anonyme à participation publique en Décembre 1990 avec des actions participatives réparties dont :  Total Guinée 47% (détient l’unique cuve de stockage de bitume dans le port)  Compagnie Shell de Guinée 17% actuelle Vivo  Copeg 16%  Lenoil Guinée 13%  Etat Guinéen 7% Ce dépôt avec une extension à Coronthie amplifie le danger en plein centre-ville. Dans cette anticipation, les acteurs du secteur pétrolier devront savoir que : Beaucoup des plus graves violations des droits de l'homme du monde proviennent de l'exploitation des ressources naturelles et de la corruption dans le système politique et économique mondial. En Guinée il faut mettre fin à cela. Mener des actions citoyennes, exposer ces abus et faire campagne pour changer serais la solution idoine. Nous voulons une Guinée meilleure - où la corruption est remise en question et la responsabilité prévalant, tout peut prospérer dans les limites de la nation, et le gouvernement agira dans l'intérêt public des citoyens.
  • 3. En Guinée depuis deux décennies, la campagne pour une transparence totale dans les secteurs minier, forestier, pétrolier et gazier reste sans suite, pour que les citoyens qui vivent dans les zones de ces ressources en bénéficient équitablement, à l'avenir et pour toujours. Nous croyons que la seule façon de protéger les droits des Guinéens, aux moyens de subsistance et à une part équitable de leur richesse nationale est d'exiger une transparence totale dans le secteur des ressources, une gestion durable et équitable des ressources permettra d'empêcher de soutenir la Corruption. La Guinée en s’engageant dans le lancement de son premier cycle d’octroi de licences pétrolières et gazières devrait prendre leçons avec son expérience et faire confiance à la clarté des règles dans la transparence pour éviter un échec pire que celui du vécu avec Rio Tinto dans le projet Simandou. Le secteur des hydrocarbures, de l’amont à l’aval, est un secteur exigeant qui nécessite de gros moyens financiers et techniques. C’est pourquoi il est requis des entreprises qui soumissionnent pour un bloc donné de justifier de références techniques et de capacités ou garanties financières conséquentes. * M. BARRY Alpha Ousmane : Quels sont les conditions à remplir avant que les licences pétrolières, gazières ou minières ne puissent être octroyées aux entreprises ? * M. DIALLO Thierno Lamine : Bien en application des recommandations de Global Witness intitulé Rigged? The scramble for Africa’s oil, gas and minerals (La ruée vers le pétrole, le gaz et des minéraux africains): Les principales caractéristiques de ces conditionnalités sont qu’elles insistent sur plusieurs conditions importantes, à savoir la clarté des règles, l’efficacité des institutions, l’ouverture et la pleine divulgation au public de toutes les informations tout au long du processus d’attribution des licences, conjuguées à une surveillance permanente assurée par des entités tierces indépendantes et les institutions de la société civile Guinéenne. L’objectif est ainsi de veiller à ce que les entreprises qui remportent des licences fassent réellement montre de leurs compétences, qu’elles aient entrepris la démarche de manière honnête et équitable, qu’elles ne représentent pas les intérêts d’officiels corrompus et qu’elles comptent véritablement remplir les conditions de leurs licences, au lieu de se contenter de se les procurer dans le simple but de les revendre pour se faire de l’argent facile. Il est bon de savoir que le monde du pétrole demande des compétences et une expérience dans les négociations des contrats que les dirigeants Guinéens du secteur doivent avoir. Les contrats se suivent et se ressemblent. Au Sénégal la malédiction du pétrole a déjà frappé, la Banque Mondiale vient d’accorder un prêt de 29 millions de dollars us au pays uniquement pour aider à mieux négocier ses contrats. Il reste à venir à bout des facteurs d’influences qui poussent aux décisions irrationnelles. Il est à noter que le Sénégal dispose déjà des infrastructures (raffinerie, dépôts) opérationnelles, la découverte du pétrole arrive au bon moment : Voilà mes appréhensions sur l’ouverture d’un cycle d’octroi de licences par l’ONAP, une Direction créée seulement depuis trois ans.
  • 4. * M. BARRY Alpha Ousmane : Le pétrole demeure une des matières premières les plus convoitées de la planète, au regard de son intérêt économique et sa dimension géopolitique et stratégique, que dire ? * M. DIALLO Thierno Lamine : La Guinée lancera son premier cycle d'octroi des licences pétrolières et gazières en octobre prochain. Étalé sur une durée de six mois pour la réception des offres, le cycle aboutira à l'annonce des noms des bénéficiaires en octobre 2018. D'ici à là, le Pacific Sirocco est déjà dans les eaux maritimes pour entamer le prospect dans le Fatala. C’est le scoop dans divers journaux ! Pourquoi cette précipitation ? pour moi la priorité est la construction d’un dépôt d’hydrocarbures, l’amélioration de la logistique de distribution et la formation des exploitants Guinéens. L’importance de cette ressource dans le processus de développement apparaît irréversible. Le nouvel ordre impérial peut être clairement défini dans la formule suivante : « Qui veut diriger le monde doit contrôler le pétrole. Tout le pétrole. Où qu’il soit ». Le nouvel ordre mondial, c’est l’anéantissement sans merci de toute opposition. Le but ultime de cette « théocratie » est de s’assurer, par tous les moyens, du contrôle des principales réserves énergétiques mondiales. Toute la question est de savoir si le pétrole pourrait devenir un levier de développement pour la Guinée, ou la bauxite a lamentablement échouée, je crois que oui tout l’enjeu est de trouver les voies d’une croissance inclusive, profitant à l’économie mais aussi et surtout aux populations. Pour cela, il faut former les acteurs, construire les infrastructures de base (dépôts, raffineries) et lever plusieurs hypothèques : s’attaquer à la corruption et lutter contre le népotisme en favorisant les compétences et l’expérience. * M. BARRY Alpha Ousmane : Votre dernier mot ? * M. DIALLO Thierno Lamine : L’Office Nationale de Pétroles (ONAP) à remplacer des structures qui avaient des charges diversifiées dans le secteur Pétrolier Guinéen à savoir : - Direction Nationale des Produits Pétroliers et Dérivés (DNPPD)/Ministère du commerce ; - l’Office Guinée de la Rechercher et de la Promotion Pétroliers (OGRPP)/ Ministère des Mines et de la Géologie ; - Direction Nationale des Hydrocarbures (DNH) / Ministère des Mines et de la Géologie ; L’ONAP est placé sous la tutelle de la Présidence de la République. Le Directeur Général a les compétences et une grande expérience du secteur Pétrolier Africain, il lui revient de faire valoir l’économie des connaissances avant celles des matières premières. Avec la bauxite nous avions la première usine d’alumine en terre Africaine, politique et corruption ayant prévalues l’usine fut fermée. Monsieur BARRY merci pour la confiance renouvelée, il faudrait savoir que mon expérience, mes compétences variées et pragmatiques sont mes seuls gages pour cet entretien, le débat est ouvert.