Book Au bonheur des Mots

914 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
914
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
146
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Book Au bonheur des Mots

  1. 1. BOOK Une passion et un métier… les nôtres Au bonheur des Mots Florence Augustine Tél. : 02 47 96 03 74 florence.augs@wanadoo.fr www.aubonheurdesmots.com http://leblogaubonheurdesmots.typepad.com
  2. 2. Correcteur, un professionnel au service de la qualité de l’écrit…  Relecture et correctionorthographique, grammaticale, syntaxique, typographique de vos écrits - ponctuation (emploi des guillemets, tréma)destinés à être lus, à la publication classique ainsi qu’à l’édition électronique - barbarismes et solécismes les plus fréquents (il a demandé– d’après les codes de correction en vigueur dans les ouvrages de référence après vous, il vous a demandé ; comme si rien n’était, comme siou selon votre marche orthotypographique (les capitales, litalique, les de rien n’était)coupures de mots, les nombres, les mots étrangers, les abréviations, les - synonymes. Fautes de synonymie courantes : aquatique-marin,espaces) et votre charte graphique. illettré-analphabète… - paronymes (signaler et signaliser, acceptation et acception)Réécriture suggérée, vérification de l’information. Préparation de copies, - pléonasmes (comparer entre eux, descendre en bas, marcher àapplication des styles et niveaux de titres. pied, répéter de nouveau) - emploi des majuscules, néologismes…Les difficultés à traiter portent sur les matières les plus diverses : Le travail consiste en une double lecture : une « par l’esprit » qui- orthographe. Fautes courantes, noms composés (traits d’union, pluriels). doit se doubler en permanence d’une lecture « par le regard »Accentuation. Pluriel des noms étrangers… pour détecter les coquilles telles que les éléments sautés,- genre et nombre. Difficultés de genre et de nombre (poignée de main, lettre rajoutés, intervertis et cela :de remerciements ou remerciement) - dans le mot : lettre sautée, répétée, intervertie, accentuation- grammaire. Emploi des prépositions, accords des adjectifs de couleur, des défectueuseparticipes, concordance des temps - dans la phrase : mot omis, redoublé, ponctuation, syntaxe - dans le texte : lignes sautées, doublées…  Formation au métier de correcteur Une formation au métier de correcteur soutenue par des corrections et préparations de copie de textes de presse et d’édition vous assure de notre maîtrise des difficultés de notre langue afin d’en déjouer toutes les difficultés en conformité aux règles en vigueur (cf. www.centreec.com).
  3. 3.  Communication interne & externePresse d’entreprise, newsletter… Schindler / News Pfizer / Pfizerscope Sofinco / Horizons Schindler / Ascension Lafarge Ductal® / Solutions Aedian / Solutions tertiaires
  4. 4. Syndicat des équipements de la route / Signes Syndicat des équipements de la route / Les cahiers du SERPoint P. / Point par point DCNS / Naval Experts Laboratoires Lilly / Lillyade
  5. 5.  CorporateRapport annuel, livret d’entreprise… Crédit Coopératif / rapport annuel 2005 Sita Suez / rapport développement durable Bio-Rad Laboratoires / livret Rexel / rapport d’activité 2005 Schindler / livret d’accueil
  6. 6. Union des transports publics / rapport annuel Grand Angle, outil récapitulant les prises de position de l’UTPLa Française des Jeux / rapport d’activité 2008 La Française des Jeux / rapport financier 2008 Vauban Humanis / rapport d’activité 2008
  7. 7.  Ressources humainesSupport formation, presse… Lyonnaise des Eaux / Vigie Finaref / Convergence Crédit Agricole / Abroadlink
  8. 8.  Communiqués & dossiers de presse Comptalia / Saint-Lary Soulan / Comptes-rendus de déjeuners et dîners-débats parlementaires Débats réunissant élus, administrations, cabinets ministériels, experts, universitaires, économistes, grandes entreprises, associations et fédérations professionnelles, ONG et associations humanitaires.
  9. 9.  Ouvrages de maisons d’édition
  10. 10. Transcriptrice-rédactrice, un professionnel au service de vos manifestations…  Transcription textuelle ou améliorée de vos manifestations oratoiresPartant de l’enregistrement audio de la manifestation, nous identifions Nous pouvons intervenir selon différents cas de figure :les intervenants, restituons lintégralité de leurs interventions, ajoutons - uniquement effectuer la retranscription audio à partir de vosdes indications sur le déroulement de la réunion (rires, protestations, supports audio (fichiers son, cassettes audio)votes, projections de transparents ou de vidéos, etc.), faisons ressortir - une présence sur site peut être systématique à chaque réunionla chronologie de la réunion (heures de début de séance, de pour une prise de notes complémentaire - une participation par téléconférence/par téléphone de manièresuspension de fin...).Ce texte original peut être un compte rendu totalement réécrit, ou récurrente ou occasionnelle peut être mise en place.encore une synthèse. Nous traitons les réunions organisées par :Plusieurs types de comptes rendus peuvent vous être proposés : - les entreprises (comités centraux dentreprise, comités- le compte rendu intégral "in extenso" pour une reproduction fidèle. Il détablissements, conseils dadministration, assembléessagit dune reproduction intégrale des propos dans leur plus stricte générales dactionnaires...)réalité, y compris les hésitations, les redites, les onomatopées... - les collectivités territoriales (conseils municipaux, communautés- le compte rendu intégral retravaillé pour un texte directement urbaines, conseils généraux, régionaux...)exploitable. Le texte est retravaillé dont toutes erreurs de syntaxe, - les grandes institutions (Assemblée nationale, Conseilrépétitions de phrases, formes dhésitations et onomatopées sont économique et social, ministères et organismes relevant deexclues pour une meilleure compréhension. l‘État...)- le compte rendu reformulé pour un texte directement publiable. Le - les organismes de léconomie socialetexte est entièrement retravaillé pour nen garder que lessentiel en - les sociétés de communication et de marketing (colloques,retranscrivant toutes les interventions et en respectant les règles de séminaires, symposiums, réunions de consommateurs...)lécrit pour un plus grand confort de lecture. - les organisations diverses (partis politiques, syndicats, fédérations...).
  11. 11. Compte-rendu du CPAA du 6 novembre 2007 avec Compte-rendu du Club parlementaire sur l’avenir de l’audiovisuel et des médias (CPAA) du 7 février 2006 présidépar EmmanuelMichel Boyon, président du CSA coprésident du CPAA et Frédéric Lefebvre, député des Hauts-de- comme invité Hamelin, conseiller régional,Seine, coprésident du CPAA, « Production audiovisuelle et droit audiovisuel ».Compte-rendu du CPAA du 28 mars 2006 « Redevance, publicité, abonnement : Quels nouveaux équilibres pour lefinancement de la télévision numérique ? » en présence de Monsieur Jean-François Copé, ministre délégué auBudget et à la Réforme de l’État, porte-parole du Gouvernement.Compte-rendu du CPAA du 17 mai 2006 « Quelle mesure d’audience au tournant de l’ère numérique ».Compte rendu du CPAA du 20 juin 2006 « Les attentes pour une Chaîne Française d’Information Internationale »en présence d’Alain de Pouzilhac, président du directoire de la CFII et Ulysse Gosset et Jean-Yves Bonsergent,directeurs généraux.Compte-rendu du CPAA du 10 octobre 2006 « La fusion CanalSat/TPS ».Compte-rendu du CPAA du 5 décembre 2006 « Cinéma et télévision ».Compte-rendu du CPAA du 13 février 2007 « La radio à l’heure de nouveaux défis : numérisation, ouverture dumarché publicitaire, nouveaux services, nouveaux usages… ».Compte-rendu du CPAA du 6 novembre 2007 avec comme invité Michel Boyon, président du CSA.Compte-rendu du CPAA du 28 novembre 2007 avec comme invités Christine Albanel, ministre de la Culture et de laCommunication et Denis Olivennes, président de la FNAC.Compte-rendu du CPAA du 5 février 2008 « Financement de l’audiovisuel public : peut-on s’inspirer de modèles envigueur à l’étranger ? ».
  12. 12. Dîner-débat présidé par Bruno Sido,2007 avec de la Haute-Marne, membre de l’Office parlementaire d’évaluation Compte-rendu du CPAA du 6 novembre sénateurdes choixinvité Michel Boyon,technologiques et du Conseil consultatif de l’Internet, du 12 avril 2006 « Internet haut comme scientifiques et président du CSAdébit sans fil Wimax ».Colloque du 7 juin 2006 présidé par Damien Meslot, député du territoire de Belfort, conseiller général « Préventionde l’incendie domestique : comment combler le retard français ? ».Tale ronde du 21 juin 2006 organisée par Nicole Bricq et Richard Yung, sénateurs « Un nouveau droit : le recourscollectif ? ».Colloque du 10 octobre 2006 présidé par Christian Estrosi, ministre délégué à l’Aménagement du territoire animépar Yves Derai, grand reporter au Nouvel Économiste « Les rencontres de l’aménagement du territoire ».Colloque du 29 novembre 2006 organisé par l’AFCL Association française des conseils en lobbying et affairespubliques « Décision publique : utilité et exigences du lobbying » sous le haut patronage de Christian Poncelet,président du Sénat.Compte-rendu du dîner-débat du 18 juillet 2007 sous l’égide de Jean Arthuis, sénateur de la Mayenne, président dela commission des finances ; Jean-Paul Émorine, sénateur de la Saône-et-Loire, président de la commission desaffaires économiques ; Jacques Valade, sénateur de la Gironde, président de la commission des affairesculturelles ; Jean-Pierre Teyssier, président du BVP, président de l’Alliance européenne pour l’éthique en publicité« Pour une publicité responsable : régulation, corégulation ou autorégulation ».Colloque « Rencontres Environnement et outre-mer » du 5 février 2008 présidé par Christian Estrosi, secrétaired’État chargé de l’outre-mer.Colloque « Quelles relations transatlantiques avec la présidence Obama ? » du 19 janvier 2009 présidé par LouisGiscard d’Estaing, président du groupe d’amitié France États-Unis de l’Assemblée nationale, vice-président de lacommission des finances de l’Assemblée nationale sous le haut patronage de Bernard Accoyer, président del’Assemblée nationale, en présence de Christine Lagarde, ministre de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi etBruno Le Maire, secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé des Affaires européennes.
  13. 13. Forum Pub et Cité 2007 Thème : L’éthique publicitaire au service du développement durable. Forum Pub et Cité 2008 Thème : Publicité : une ou des images du corps ?Assises de la Société francophone de transplantation « Prélèvements d’organes et de tissus : Valorisation,Formation, Sécurisation » du 20 septembre 2007 pour laquelle nous avons reçu le commentaire suivant :« Nous avons reçu une très bonne appréciation, qualité et délai de livraison, du comité des Assises SFTconcernant la transcription que vous avez effectuée. ».Assises de la Société francophone de transplantation « Le système de santé investit-il suffisamment dans leprélèvement et la greffe ? Leur permet-il de se développer ? » du 18 septembre 2008.Assises de la Société francophone de transplantation « Évaluation des résultats en transplantation :les objectifs sont-ils bien définis ? » du 24 septembre 2009.Assises de la Société francophone de transplantation « Délégation de compétences en transplantationd’organes » du 27 janvier 2011.Assises de la société francophone de transplantation « Les génériques et immunosuppresseurs dedemain » du 22 septembre 2011. Séminaire des cadres du conseil général de Meurthe-et-Moselle du 30 avril 2009, 10 décembre 2009, 6 mai 2010.
  14. 14. Colloques présidés par Jean-Pierre Raffarin, président délégué de la Fondation pourla Prospective et Innovation« La Chine en 2020 » du 24 août 2007« Innovations technologiques : quels avenirs pour la France ? » du 6 février 2008« La Chine vue de l’Inde » du 22 août 2008« La crise : la comprendre pour l’affronter » du 5 décembre 2008Conférence de la Fondation Prospective et Innovation « 60e anniversaire de l’OTAN :bilan et perspectives » du 22 janvier 2009 présidé par Jean-Pierre Raffarin, présidentdélégué de la Fondation pour la Prospective et Innovation, avec José-Maria Aznar,président de la Fondation pour l’Analyse et les études Sociales (FAES), ancienprésident du gouvernement espagnolConférence de la Fondation Prospective et Innovation « Quelle régulation financièreaprès le G20 de Londres ? » du 1er juillet 2009 présidé par Jean-Pierre Raffarin,président délégué de la Fondation pour la Prospective et Innovation avec XavierMarin, président de Fondations Capital.Colloque « La Chine vue des Etats-Unis » du 28 août 2009.Colloque « La Chine vue d’Afrique » du 27 août 2010.Colloque « La Chine face aux défis de la gouvernance mondiale » du 26 août 2011présidé par Jean-Pierre Raffarin, président délégué de la Fondation pour laProspective et Innovation. Le compte-rendu analytique est consultable à ce lien :http://www.prospective-innovation.org/actualites/colloque-du-26-aout-au-futuroscope-sur-la-chine-et-la-gou.
  15. 15. Synthèse du colloque de l’Union nationale de la propriété immobilière « Les charges locatives « du 16 juin 2009. Compte-rendu et synthèse de la table ronde de la Chambre des propriétaires de la région Auvergne (UNPI 63) du 31 mars 2010 « Le grenelle de l’environnement et immobilier : les enjeux ». Synthèse du comité d’entreprise GAP du 26 mars 2010 avec présence sur site. Procès-verbal du comité d’entreprise Le Bon Marché du 15 avril 2010 avec présenceCOMITÉS D’ENTREPRISE sur site. Synthèse exhaustive du CHSCT Parfums Dior du 8 juin 2010 avec présence sur site. Compte-rendu du comité d’entreprise mensuel du Magazine Marianne depuis janvier 2010 avec présence sur site. Colloque « La France face au défi de la réindustrialisation » du 4 avril 2012 organisé par le Cercle de l’entreprise, la CGPME, l’INSEEC, la Fondation nationale pour l’enseignement de la gestion de l’entreprise.
  16. 16. Biographe, un professionnel au service de la mémoire d’une vie…L’offre phare se présente sous la forme d’un livre contenant le récit de la personne – histoires d’enfance de guerre, d’amours, decombats, de voyages, de métiers – et s’enrichit de photos, documents d’archives et de l’arbre généalogique familial.Nos services s’étendent du service ponctuel à la prise en charge complète du travail rédactionnel. Différentes possibilités s’offrent àvous :En racontant oralement vos souvenirs, nous recueillons vos propos grâce à un enregistrement audio. Nous vous soumettons le texterédigé pour approbation. Une fois la version finalisée agrémentée ou non de documents d’archives et photos, nous vous remettonsles livres imprimés et reliés selon le nombre d’exemplaires souhaités.Vous avez d’ores et déjà initié tout ou partie un projet d’écriture. Nous pouvons le compléter par le biais d’entretiens.Si vous avez achevé un manuscrit, nous vous proposons de le dactylographier, le corriger, nous procédons à sa mise en page et samise en forme si vous destinez votre manuscrit à l’impression.Ce service concerne également les communautés, les entreprises, les associations, les collectivités locales, etc. pour relaterl’histoire d’un quartier, d’une commune, d’une ville, d’un combat social, juridique, etc.  Formation au métier de biographe La formation, proposée par Étoffe de vies, a été conçue pour former au métier de biographe. Elle nous assure les moyens d’une autonomie dans l’exercice de ce métier et vise à nous permettre de développer notre pratique d’écriture de récits de vies, en nous dispensant les connaissances littéraires, relationnelles, juridiques et commerciales, le savoir-faire et la méthodologie nécessaires à l’exécution du métier de biographe.
  17. 17. DU MANUSCRIT… AU LIVRECe récit a fait l’objet d’une Ce récit de vie manuscrit a fait l’objet Ce récit de vie a fait l’objet d’unemaquette d’écrits manuscrits sous d’une maquette de livre sous un maquette de livre sous un format finalla forme d’un conte agrémenté de format final A5 agrémenté de photos A5 agrémenté de photos N/B sur papierpoèmes et illustré de photos ; couleurs et N/B. Ce livre de 92 glacé au milieu de l’ouvrage. Ce livre desuggestion de page de couverture pages a été imprimé sous 113 pages a été imprimé souspour un format de livre fini 17,5 X impression numérique en 12 impression numérique en 10023 cm. Ce livre de 108 pages a été exemplaires. exemplaires.imprimé sous impressionnumérique en 10 exemplaires.
  18. 18. Assistante bureautique PUBLIPOSTAGE  Relecture correction de la lettre type  Création d’une source de données  Fusion de la lettre initiale avec la source de données  Impression de la lettre (le nombre d’exemplaires défini d’après le nombre de destinataires final)  Envoi postal à plusieurs destinataires (d’après adresses des destinataires transmises par le client)  Apposition du logo + adresse du client en haut à gauche de l’enveloppe  Mise sous pli (pliage ou agrafage)  Affranchissement et envoi postal à chaque destinataire SAISIE, MISE EN FORME, MISE EN PAGE DE VOS ÉCRITS  Mise en forme et mise en page d’une note d’information (création d’un sommaire, etc.)  Relecture et correction d’un courrier type  Impression des courriers et de la note d’information  Reliure de la note d’information  Mise sous pli  Affranchissement et envoi postal à chaque destinataire

×