1
www.greensi.fr
Cours ERP-PGI
3 – Evolution de l’ERP
Février 2015
Options :
• (IQ) Ingénierie de la qualité
• (ISIC) Ingé...
2www.greensi.fr
www.tendances-ERP.com
Deux tomes publiés en 2012 et 2013
• L'ERP de demain devra encore évoluer
pour gagne...
Où vont les technologies informatiques?
3www.greensi.fr - janvier 2016
4www.greensi.fr
Où vont les ERP?
Gartner Hype Cycle for ERP (2012)
5www.greensi.fr
The 5 phases of the Hype Cycle
A Hype Cycle is a graphic representation of the maturity, adoption and busi...
6
www.greensi.fr
Les grandes tendances
d’évolution des ERP
Industrie
informatique
Consolidation des acteurs de l’ERP
Verti...
7www.greensi.fr
Architecture traditionelles des ERP
• Environnements
• Séparation
applicatif et
technique
• Architecture
r...
8www.greensi.fr
Une logique industrielle: les environnements techniques
• SAP recommande au moins 3 machines techniques:
–...
9www.greensi.fr
SAP Application ModulesSAP Application Modules
R/3 Data RepositoryR/3 Data Repository
DatabaseDatabase
Use...
10www.greensi.fr
Un progiciel comme SAP existe donc dans de
multiples environnements
• OS Serveur SAP: Windows, AIX, AS400...
11www.greensi.fr
Contraintes d’architecture dans les grandes
entreprises
• Garantir la flexibilité par rapport aux évoluti...
12www.greensi.fr
L‘architecture des ERP prend souvent en
compte l‘organisation de l‘entreprise
Logistical network - indepe...
Multi-instances : une option pour les groupes
avec de multiples entreprises
13www.greensi.fr - janvier 2016
• L’implémenta...
Les modèles de déploiements d’instances au
sein d’une même société ou d’un groupe
14www.greensi.fr - janvier 2016
La jungl...
15www.greensi.fr
Architecture logicielle: évolution SOA – Service Oriented
Architecture – attendue… mais lente pour les ER...
Poussées par Internet, les API sont une autre
forme de collaboration entre applications
• API: interfaces de programmation...
SOA versus API ?
• Open API
– Facebook, Google et Twitter
– Réduction de la dépendance des API sur une architecture
orient...
18www.greensi.fr
Gartner IT market clock ERP:
les obsolescences techniques de l’ERP
De nouvelles
architectures
apparaissen...
19www.greensi.fr
Une rupture sur l’horizon des ERP:
le Cloud Computing
ERP
Intégrateurs DSI
2
20www.greensi.fr
• Le cloud computing est un concept
qui consiste à déporter sur des
serveurs distants des traitements
inf...
21www.greensi.fr
Quatre modèles de services à la demande pour
les entreprises
SaaS
BPaaS
PaaS
IaaS
ERP
22www.greensi.fr
Source: PAC étude VMWare, EMC
Cloud computing: flexibilité et avantages de la
mutualisation
23www.greensi.fr
Les applications concernées en priorité par le
Cloud Computing
Source: PAC étude VMWare, EMC
Impact pour ...
24www.greensi.fr
Source: Gartner 2009
Impact du Cloud Computing sur les
infrastructures et les applications
Le coût de possession d’un ERP
25www.greensi.fr - janvier 2016
3
Coût total de possession calculé dès le choix
de la solut...
26www.greensi.fr
Le SaaS, une rupture dans l’usage
Approche traditionnelle
• Achat du logiciel
• Achat du matériel
• Délai...
27www.greensi.fr
Une rupture dans la structure des coûts
• En mode Cloud, après intégration de la solution avec le Système...
Comparaison SaaS et « on premisse »
28www.greensi.fr - janvier 2016
Source: Klugo group
29www.greensi.fr
Time to Value of Traditional Implementation
NetValue
Time
Go Live Date
~ 12 Months
Breakeven
@
27 months
...
30www.greensi.fr
Time to Value for SaaS
NetValue
Time
Go Live Date
~ 3 Months
Breakeven
@
6 months
Value to
Customer
Sourc...
31www.greensi.fr
L’open source, même pour les ERPs 4
32www.greensi.fr
L’open source s’est imposé en entreprise via Linux
Pourquoi choisir Linux en entreprise?
33www.greensi.fr
Les technologies open source évoluent de
l’infrastructure vers les applications
LAMP plateform
- Linux,
-...
Hype Cycle pour les technologies open source
34www.greensi.fr - janvier 2016
35www.greensi.fr
L’Open Source est une démarche adaptée aux
ERP modulaires
• Permet les contributions de toutes les sociét...
36www.greensi.fr
http://solutions.journaldunet.com
Open source en ERP: une concurrence qui
pousse un autre modèle
• Les ER...
37www.greensi.fr
Odoo (ex Open ERP (ex Tiny ERP))
• Tiny ERP est progiciel de gestion intégrée libre sous licence GPL
pour...
38www.greensi.fr
Open source + Cloud computing
La nouvelle formule magique ?
• A suivre :
– La formule d’un abonnement pou...
39www.greensi.fr
BigData : quand la donnée prends le pouvoir
• La base unique et le
décisionnel intégré
sont challengés pa...
40www.greensi.fr
L’échelle du poids des “data”
• les données numériques créées dans le monde seraient passées de
1,2 zetta...
Dépuis l’origine, les évolutions des bases de données
impactent l’évolution de l’ERP
41www.greensi.fr - janvier 2016
ERP
42www.greensi.fr
MDM: besoin plus fort de maîtrise des données
de l’entreprise
43www.greensi.fr
Le developpement du “In-memory”
44www.greensi.fr
In-memory: un modèle qui challenge le concept
d’entrepôt de données unique dans l’ERP
ERP
CRM
BI
• BI “on...
45www.greensi.fr
Big data: augmentation du flux de données
utiles aux décisions
• Augmentation:
– Volume
– Variété
– Véloc...
46www.greensi.fr
Hana: la réponse de SAP au challenge de
l’évolution des bases de données
47www.greensi.fr - janvier 2016
La stratégie SAP: SAP S/4 sur Hana
Source: annonces SAP
• 2011: Hana, sgbd colonnes / In-memory
• 2015: réécriture de SAP ...
Une volonté de réduction du stockage des données
49www.greensi.fr - janvier 2016
50www.greensi.fr
Les besoins des entreprises évoluent et de
nouvelles formes d’organisation apparaissent
• Dématérialisati...
51www.greensi.fr
Des communautés pour mener l’efficacité
collective… au-delà de l’ERP?
• Etude McKinsey (2008-2009) sur 50...
52www.greensi.fr
Dans un contexte où la tendance est à
l’augmentation du nombre d’utilisateurs du SI
• En interne:
– Avec ...
53www.greensi.fr
Développer la collaboration dans l’entreprise,
oui mais…
54www.greensi.fr
Un sujet à venir: la prise en compte de la
collaboration dans les ERPs… ou l’inverse !
Collaboratif
intra...
55www.greensi.fr
On parle d’ERP 2.0, mais pour l’instant les
tentatives sont limitées
A la recherche de
l’intégration de
f...
3D printing : l’impact dans le monde industriel
atteindra l’ERP qui est né avec lui
56www.greensi.fr - janvier 2016
• L’im...
Hype Cycle pour l’impression 3D
57www.greensi.fr - janvier 2016
Maturité
58www.greensi.fr
L’ERP au sein du SI de l’entreprise
ERP
7
59www.greensi.fr
La perspective du SI dans l’entreprise
De la vision traditionnelle… … a une vision intégrée
L’informatiqu...
Le SI fondement de l’entreprise numérique
60www.greensi.fr - janvier 2016
Et d’une vision intégrée… … à l’entreprise numér...
Bienvenue dans la 3eme ère des SI ?
61www.greensi.fr - janvier 2016
Pour Gartner le SI va se scinder en deux. Un domaine a...
Digital Business: c’est quand tout business
devient numérique
62www.greensi.fr - janvier 2016
63www.greensi.fr
En synthèse sur l’évolution des ERP
Obsolescences des mainframes et mini-computers
De nouvelles architect...
64www.greensi.fr - janvier 2016
Sites pour poursuivre la recherche d’informations
générales sur le SI
Site de référence du...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cours ERP/PGI - Evolution des ERP v1.0

10 969 vues

Publié le

cours donné à l'Ecole des Mines de Douai aux élèves ingénieur en 3eme année.
Mise à jour pour l'année scolaire 2015-2016

Publié dans : Technologie
0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
10 969
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2 167
Actions
Partages
0
Téléchargements
510
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • 4
  • 6
  • Gartner has estimated that with traditional client-server applications, the initial license cost only represents 9% of the total cost of ownership Please notice that software is one fraction of the total costs According to Gartner Group, “Many enterprises are becoming involved with costly CRM initiatives without a full understanding of the difficulties and costs involved with "getting it right." For example, the three-year total cost of ownership to automate one employee can range from $28,000 to $40,000 – Gartner Report: April, 2001. Projects often stretch into the millions of dollars, even for moderately sized sales organizations
  • Another useful comparison is to look at the total value impact over time for traditional CRM software and online CRM. For traditional CRM, the initial and ongoing costs are much higher, it takes much longer to breakeven, and as a result, the total value impact to the customer, highlighted here in yellow, is minimal. Can interject here with specific examples of implementation failures of competition if necessary.
  • In contrast, the total value impact for SFDC’s online CRM is much higher because of the lower initial and ongoing costs and shorter time to breakeven. And for a VP of sales who’s often measured against short term results, the ability to go live with CRM in just 3 months and achieve breakeven in 6 months is critical.
  • Cours ERP/PGI - Evolution des ERP v1.0

    1. 1. 1 www.greensi.fr Cours ERP-PGI 3 – Evolution de l’ERP Février 2015 Options : • (IQ) Ingénierie de la qualité • (ISIC) Ingénierie des systèmes d'information et de communication Frédéric CHARLES (frederic.charles@gmail.com) Stratégie & Gouvernance du SI à la Lyonnaise des Eaux (SUEZ)
    2. 2. 2www.greensi.fr www.tendances-ERP.com Deux tomes publiés en 2012 et 2013 • L'ERP de demain devra encore évoluer pour gagner en agilité pour s’adapter à l'évolution des marchés et aux aléas du climat économique. • La pression de l'utilisateur final oblige les éditeurs d'ERP à ajuster leur offre pour qu'elle gagne en réactivité, mobilité et légèreté
    3. 3. Où vont les technologies informatiques? 3www.greensi.fr - janvier 2016
    4. 4. 4www.greensi.fr Où vont les ERP? Gartner Hype Cycle for ERP (2012)
    5. 5. 5www.greensi.fr The 5 phases of the Hype Cycle A Hype Cycle is a graphic representation of the maturity, adoption and business application of specific technologies. – 1. "Technology Trigger" The first phase of a Hype Cycle is the "technology trigger" or breakthrough, product launch or other event that generates significant press and interest. – 2. "Peak of Inflated Expectations" In the next phase, a frenzy of publicity typically generates over-enthusiasm and unrealistic expectations. There may be some successful applications of a technology, but there are typically more failures. – 3. "Trough of Disillusionment" Technologies enter the "trough of disillusionment" because they fail to meet expectations and quickly become unfashionable. Consequently, the press usually abandons the topic and the technology. – 4. "Slope of Enlightenment" Although the press may have stopped covering the technology, some businesses continue through the "slope of enlightenment" and experiment to understand the benefits and practical application of the technology. – 5. "Plateau of Productivity" A technology reaches the "plateau of productivity" as the benefits of it become widely demonstrated and accepted. The technology becomes increasingly stable and evolves in second and third generations. The final height of the plateau varies according to whether the technology is broadly applicable or benefits only a niche market.
    6. 6. 6 www.greensi.fr Les grandes tendances d’évolution des ERP Industrie informatique Consolidation des acteurs de l’ERP Verticalisation des offres ERP La mise en oeuvre Réduire les risques et les délais, Pré-paramétrage des solutions / réponse au SaaS Architecture Architectures traditionnelles des ERPs Virtualisation, Cloud computing Coûts de possession Pression plus forte sur les ROI - SaaS Recours à l’Open source Data La gestion des référentiels en dehors de l’ERP (Master Data Management) La prise en compte du “ Bigdata “ Fonctionnalités Entreprise 2.0 et impression 3D Positionnement de l’ERP dans le SI Voir Partie 1&2 1 2 3 4 6 5 7 Sujets abordés dans ce cours
    7. 7. 7www.greensi.fr Architecture traditionelles des ERP • Environnements • Séparation applicatif et technique • Architecture répartie sur les serveurs et géo- graphiquement • SOA et API 1
    8. 8. 8www.greensi.fr Une logique industrielle: les environnements techniques • SAP recommande au moins 3 machines techniques: – Développement – Qualification – Production • Ces machines sont composés de plusieurs « mandants » ou environnement de travail • Les programmes ou paramétrages sont amenés d’un environnement à l’autre par un ordre de transport DEV QUAL PROD
    9. 9. 9www.greensi.fr SAP Application ModulesSAP Application Modules R/3 Data RepositoryR/3 Data Repository DatabaseDatabase User Interface User Interface Commu nications Commu nications Enterprise NetworkEnterprise Network Operating SystemOperating System Hardware Platform and EnvironmentHardware Platform and Environment Platform Independent Platform Dependent (Basis) Les modules applicatifs SAP sont indépendant de la plateforme technique
    10. 10. 10www.greensi.fr Un progiciel comme SAP existe donc dans de multiples environnements • OS Serveur SAP: Windows, AIX, AS400, Linux… • SGBD: Oracle SQL, Microsoft SQL Server, DB2, Sybase, MaxDB • Hardware : les principaux constructeurs, certains constructeurs vont pré-configurer leur matériel avec une version d’un ERP en fonction de leurs accords stratégiques • Coûts de maintenance élevés pour l’éditeur • Risque d’hétérogénéité pour les clients
    11. 11. 11www.greensi.fr Contraintes d’architecture dans les grandes entreprises • Garantir la flexibilité par rapport aux évolutions technologiques • Configuration dynamique : – Ajout d’utilisateurs ou de sociétés de façon dynamique sans arrêt du système, augmentation de la mémoire et ajouts de disques… – Gestion des flux et des échanges (interfaces) en intégrant les contraintes réseau • Fonctionnement 24/24 et 7/7 • Sécurité entre l’interne et l’externe de l’entreprise
    12. 12. 12www.greensi.fr L‘architecture des ERP prend souvent en compte l‘organisation de l‘entreprise Logistical network - independently of legal structures Logistical network - independently of legal structures Subcontractor Headquarter Plant Distribution Center Customer Multi-sociétés, Multi-pays, avec des Business Units distinctes
    13. 13. Multi-instances : une option pour les groupes avec de multiples entreprises 13www.greensi.fr - janvier 2016 • L’implémentation standard est mono-instance en production • Une alternative est d’envisager plusieurs instances séparées. Exemple: – Une instance pour le siège et les grandes filiales – Une instance au paramétrage simplifié pour les petites filiales • Certains progiciels commencent à proposer des mécanismes de fédérations pour quand même partager des données (synchronisation entre machines) • Bénéfices : agilité pour le paramétrage, notamment quand des filiales sont relativement autonomes et souhaitent garder cette autonomie, tout en conservant la possibilité de consolider les comptes et de réduire les couts de gestion. • Inconvénients : plusieurs mises en œuvre distinctes
    14. 14. Les modèles de déploiements d’instances au sein d’une même société ou d’un groupe 14www.greensi.fr - janvier 2016 La jungle ! La centralisation La fédération
    15. 15. 15www.greensi.fr Architecture logicielle: évolution SOA – Service Oriented Architecture – attendue… mais lente pour les ERP • Une Architecture Orientée Services est une architecture qui expose ses fonctions sous la forme de services indépendants et bien définis qui peuvent être invoqués en séquence pour former des processus. • L’invocation du service se fait au moyen d’interfaces prêtes à l’emploi. • Une fonction d’orchestration permet la gestion de la logique applicative (enchaînement des services), du contexte (maintien de l’information entre services) et la gestion transactionnelle (garantir le retour arrière). • Un annuaire permet de mutualiser et réutiliser les services message Service message • Métier / fonctionnel • Applicatif • Technique
    16. 16. Poussées par Internet, les API sont une autre forme de collaboration entre applications • API: interfaces de programmation d'applications • La gestion des API est le processus d'édition, de promotion et de supervision des (API) dans un environnement sécurisé et évolutif. • Nécessite la création de ressources de soutien de l'utilisateur final qui définissent et documentent l'API. • Logiciels d’API management: – Automatise les connexions entre les API et les applications – Gestion de version – Supervision du trafic, des performances (gestion de caches) – Gestion de la sécurité 16www.greensi.fr - janvier 2016
    17. 17. SOA versus API ? • Open API – Facebook, Google et Twitter – Réduction de la dépendance des API sur une architecture orientée service classique (SOA) en faveur de JSON plus léger et REST. • Certains outils de gestion de l'API sont capables de convertir SOAP, interfaces JMS ou MQ existants en API RESTful ou contenu JSON. 17www.greensi.fr - janvier 2016 Applications internes Services SOA exposés API Manager SOA to REST Applications externes
    18. 18. 18www.greensi.fr Gartner IT market clock ERP: les obsolescences techniques de l’ERP De nouvelles architectures apparaissent: in- memory, cloud…Obsolescences des mainframes et mini- computers
    19. 19. 19www.greensi.fr Une rupture sur l’horizon des ERP: le Cloud Computing ERP Intégrateurs DSI 2
    20. 20. 20www.greensi.fr • Le cloud computing est un concept qui consiste à déporter sur des serveurs distants des traitements informatiques traditionnellement localisés sur des serveurs locaux ou sur le poste client de l'utilisateur. • C’est une forme particulière de gérance de l'informatique – puisque l'emplacement des données dans le nuage n'est pas porté à la connaissance des clients. • Une excellente bande passante est indispensable – L'accès au service se fait par une application standard facilement disponible, la plupart du temps un navigateur Web. • Les utilisateurs ou les entreprises ne sont plus gérants de leurs serveurs informatiques – mais peuvent ainsi accéder de manière évolutive à de nombreux services en ligne sans avoir à gérer l'infrastructure sous-jacente. – Cela permet des services « à la demande » (y compris facturation) Le Cloud Computing une autre forme de gérance de l’informatique
    21. 21. 21www.greensi.fr Quatre modèles de services à la demande pour les entreprises SaaS BPaaS PaaS IaaS ERP
    22. 22. 22www.greensi.fr Source: PAC étude VMWare, EMC Cloud computing: flexibilité et avantages de la mutualisation
    23. 23. 23www.greensi.fr Les applications concernées en priorité par le Cloud Computing Source: PAC étude VMWare, EMC Impact pour les ERP sur le modèle fonctionnel intégré
    24. 24. 24www.greensi.fr Source: Gartner 2009 Impact du Cloud Computing sur les infrastructures et les applications
    25. 25. Le coût de possession d’un ERP 25www.greensi.fr - janvier 2016 3 Coût total de possession calculé dès le choix de la solution et calculé sur plusieurs années (en général 5 ou 7 ans) Retour sur investissement Durée à attendre pour équilibrer les dépenses avec les bénéfices TCO ROI Payback
    26. 26. 26www.greensi.fr Le SaaS, une rupture dans l’usage Approche traditionnelle • Achat du logiciel • Achat du matériel • Délais d’approvisionnement des serveurs • Personnel d’’exploitation • Paramétrage, pilote, déploiement • Maintenance et support Approche SaaS • Location du service • Dimensionnement à la demande • Pas de personnel dédié • Plus de contraintes techniques de déploiement • Mises à jour incrémentales
    27. 27. 27www.greensi.fr Une rupture dans la structure des coûts • En mode Cloud, après intégration de la solution avec le Système d’Information (si nécessaire), le seul coût correspond au loyer mensuel par utilisateur. • Les coûts fixes sont transformés en coûts variables Implementation & Développements spécifiques Matériel Personnel IT Maintenance dev. et license Formation License Logiciel 9% 43% 26% 14% 7% 1% Source: Gartner Group The Iceberg Effect Configuration et Intégration avec le SI CoûtsFixe Loyer CoûtsVariable Total Cost of Ownership
    28. 28. Comparaison SaaS et « on premisse » 28www.greensi.fr - janvier 2016 Source: Klugo group
    29. 29. 29www.greensi.fr Time to Value of Traditional Implementation NetValue Time Go Live Date ~ 12 Months Breakeven @ 27 months Value to Customer Source: Gartner Risk <50% Successful Implementations Une rupture dans l’approche du ROI
    30. 30. 30www.greensi.fr Time to Value for SaaS NetValue Time Go Live Date ~ 3 Months Breakeven @ 6 months Value to Customer Source: Gartner Risk >90% Successful Implementations Une rupture dans l’approche du ROI
    31. 31. 31www.greensi.fr L’open source, même pour les ERPs 4
    32. 32. 32www.greensi.fr L’open source s’est imposé en entreprise via Linux Pourquoi choisir Linux en entreprise?
    33. 33. 33www.greensi.fr Les technologies open source évoluent de l’infrastructure vers les applications LAMP plateform - Linux, - Apache Web Server (ou Zope), - MySql (ou PostSQL) - Php – Gestion de contenus (notamment web) – Plateforme de développement d’applications métiers: ERP (Open ERP, Compiere), CRM (sugar CRM, …) – SSII spécialisées mais aussi ruée des “grandes” depuis 2005 avec les projets des service public (retombés depuis) – Les « géants du web » ont amené un niveau de robustesse élevé et des framework de développement robustes – Offre importante – Les rois PHP / JAVA Début des années 2000 Période 2005-2009, puis >2009
    34. 34. Hype Cycle pour les technologies open source 34www.greensi.fr - janvier 2016
    35. 35. 35www.greensi.fr L’Open Source est une démarche adaptée aux ERP modulaires • Permet les contributions de toutes les sociétés sans contrôle d’un vendeur. De nouveaux modules viennent enrichir le socle de la solution (base unique, architecture, processus) • La collaboration à distance au sein de communautés facilite la mise en place d’organisations flexibles • Un « core team » effectue les contrôles assure la cohérence et la qualité des développements • Code modulaire par construction • Revue et tests très “robustes” qui s’appuient sur des com- munautés très engagées et potentiellement très importantes • Vitesse de réaction des communautés
    36. 36. 36www.greensi.fr http://solutions.journaldunet.com Open source en ERP: une concurrence qui pousse un autre modèle • Les ERP open source permettent à des petites PME de disposer d'outils de gestion complets au meilleur coût, • Mais deviennent pertinents pour des PME de plus de 1000 salariés, que ce soit dans les secteurs industriels, distribution ou services. • ERP open source: – Compière, – Odoo ex. OpenERP – OpenBravo – ERP5… • Guide de solutions Open Source de la SSII Smile OpenERP
    37. 37. 37www.greensi.fr Odoo (ex Open ERP (ex Tiny ERP)) • Tiny ERP est progiciel de gestion intégrée libre sous licence GPL pour PME. Basé uniquement sur des logiciels libres. • Périmètre : ERP + CRM • Il est conçu sur des bases modulaires et flexibles pour l'adaptation rapide à des besoins précis. • De nombreuses adaptations ne nécessitent aucune programmation : création/personnalisation de rapports, modification de workflows, modification des vues de ressources, des formulaires de recherche ou filtres, etc. Modèle économique : – Vente de formations – Vente de prestations d’installation / services – Vente de support technique
    38. 38. 38www.greensi.fr Open source + Cloud computing La nouvelle formule magique ? • A suivre : – La formule d’un abonnement pour un service est compatible avec les licences open source – Les applications open source installées dans le Cloud ne demandent plus de gérer des compétences – La fondation OpenStack une solution pour bâtir son Cloud et imposer des standards ouverts – L’environnement de développement CloudFoundry • Pourquoi choisir un sgbd open source? – Les licences Oracle ne sont toujours pas compatibles avec le Cloud…
    39. 39. 39www.greensi.fr BigData : quand la donnée prends le pouvoir • La base unique et le décisionnel intégré sont challengés par deux tendances – Le Master Data Management – Le In-memory • Le Big Data • Les architectures orientées données 5
    40. 40. 40www.greensi.fr L’échelle du poids des “data” • les données numériques créées dans le monde seraient passées de 1,2 zettaoctets par an en 2010 à 2,8 zo (2012) et bientôt 40 zo (2020) Twitter 7 To/jour Facebook 10 To/jour
    41. 41. Dépuis l’origine, les évolutions des bases de données impactent l’évolution de l’ERP 41www.greensi.fr - janvier 2016 ERP
    42. 42. 42www.greensi.fr MDM: besoin plus fort de maîtrise des données de l’entreprise
    43. 43. 43www.greensi.fr Le developpement du “In-memory”
    44. 44. 44www.greensi.fr In-memory: un modèle qui challenge le concept d’entrepôt de données unique dans l’ERP ERP CRM BI • BI “on demand” avec la puissance de traitement démultipliée (encore plus dans le Cloud)
    45. 45. 45www.greensi.fr Big data: augmentation du flux de données utiles aux décisions • Augmentation: – Volume – Variété – Vélocité • Demandent de nouvelles architectures de traitement par rapport à la BI Dans le périmètre de l’ERP
    46. 46. 46www.greensi.fr
    47. 47. Hana: la réponse de SAP au challenge de l’évolution des bases de données 47www.greensi.fr - janvier 2016
    48. 48. La stratégie SAP: SAP S/4 sur Hana Source: annonces SAP • 2011: Hana, sgbd colonnes / In-memory • 2015: réécriture de SAP sur Hana: SAP S/4 Hana – S pour Simple… – Pour l’instant uniquement Simple Finance en démo – Logistique annoncée en 2015, 3 à 5 ans pour réécrire tous les modules • Cloud et « on premise » • Nouvelle architecture de données – On assiste de plus en plus à une fusion des fonctions transactionnelles et analytiques – Ségrégation des données selon leur ancienneté (in-memory) – Plus de traitements intermédiaires batch: index et d’agrégats • Simplification du paramétrage – Fonction d’auto-configurations – Code ABAP pour les développements spécifiques compatible Hana 48www.greensi.fr - janvier 2016 NB: une base Oracle est utilisée par 70% des clients SAP
    49. 49. Une volonté de réduction du stockage des données 49www.greensi.fr - janvier 2016
    50. 50. 50www.greensi.fr Les besoins des entreprises évoluent et de nouvelles formes d’organisation apparaissent • Dématérialisation complète des flux • Collaboration interne et externe • Besoin d’agilité accru par le contexte économique • Vers l’entreprise numérique • Impression 3D: la révolution dans l’usine 6
    51. 51. 51www.greensi.fr Des communautés pour mener l’efficacité collective… au-delà de l’ERP? • Etude McKinsey (2008-2009) sur 50 sociétés qui ont mis en place des réseaux sociaux à l’intérieur de l’entreprise. En 2009, l’adoption est en train de basculer d’un maximum de sceptiques à un maximum d’enthousiastes. • Après avoir informatisé tous les domaines fonctionnels les gisements de productivité se situent dans le management et dans l’interaction, entre les salariés, avec les clients, avec les partenaires Source McKinsey, 2009 BASCULE Adoption des technologies dans l’entreprise
    52. 52. 52www.greensi.fr Dans un contexte où la tendance est à l’augmentation du nombre d’utilisateurs du SI • En interne: – Avec la dématérialisation de flux qui touchent tout le monde dans l’entreprise (congés, CE, …) même ceux qui n’ont pas d’ordinateur dans le cadre de leur activité – Avec le développement des terminaux mobiles d’accès au SI (smartphone, tablettes, …) – Avec les architectures de type « cloud » qui rende possible plus facilement l’accès à tous les utilisateurs • En externe: – Avec le partage d’information et de données avec les clients, prospects, simples consommateurs – Avec le développement des terminaux mobiles d’accès au SI (smartphone, tablettes, …) – Avec des chaînes de sous-traitance plus BESOINS DE COLLABORATION
    53. 53. 53www.greensi.fr Développer la collaboration dans l’entreprise, oui mais…
    54. 54. 54www.greensi.fr Un sujet à venir: la prise en compte de la collaboration dans les ERPs… ou l’inverse ! Collaboratif intranet&internet Communication Partage Communautés Processus collaboratifs Humain Information Communication Partage Communautés Processus collaboratifs Humain Information Applications Métier & ERP Relationnel par les Processus Entreprise 2.0 Relationnel Humain
    55. 55. 55www.greensi.fr On parle d’ERP 2.0, mais pour l’instant les tentatives sont limitées A la recherche de l’intégration de fonctions sociales dans les ERP Back-office : Oracle eBusiness Suite Facebook Internal RH : Workday Fonctions collaboratives de Chatter Fonctions collaboratives dans Odoo
    56. 56. 3D printing : l’impact dans le monde industriel atteindra l’ERP qui est né avec lui 56www.greensi.fr - janvier 2016 • L’impression 3D grand public n’est pas encore assez mûre pour décoller. En revanche l’impression 3D industrielle est prête. • D’ici 2018, le marché de l’impression 3D sera $13.4 billion (Gartner) • Les usines vont directement ouvrir des portails pour proposer des modèles qui seront personnalisés par les clients et imprimés sur-mesure puis livrés. • Les modules de gestion du cycle de vie des produits (PLM) de l’ERP seront interfacés avec le module CRM
    57. 57. Hype Cycle pour l’impression 3D 57www.greensi.fr - janvier 2016 Maturité
    58. 58. 58www.greensi.fr L’ERP au sein du SI de l’entreprise ERP 7
    59. 59. 59www.greensi.fr La perspective du SI dans l’entreprise De la vision traditionnelle… … a une vision intégrée L’informatique est un centre de coût. Le système d’information est un élément de la chaîne de valeur. L’informatique est un moyen. Le système d’information est un actif de l’entreprise. L’informatique est une fonction transversale de support et non stratégique. Le système d’information est une fonction de transformation stratégique. L’informatique est un bien privatif, cloisonné à chaque service ou direction. Le système d’information est un bien collectif pour l’entreprise, partagé par tous. L’informatique est un domaine réservé aux informaticiens. Le système d’information est un domaine transversal à l’entreprise, au service de tous. Source : Cigref, 2002
    60. 60. Le SI fondement de l’entreprise numérique 60www.greensi.fr - janvier 2016 Et d’une vision intégrée… … à l’entreprise numérique Le système d’information est un élément de la chaîne de valeur. Le système d’information est au cœur du modèle économique de l’entreprise Le système d’information est une fonction de transformation stratégique. Le système d’information supporte la transformation numérique de l’entreprise Le système d’information est un actif de l’entreprise. Le système d’information est un bien collectif pour l’entreprise, partagé par tous. Le système d’information est un domaine transversal à l’entreprise, au service de tous.
    61. 61. Bienvenue dans la 3eme ère des SI ? 61www.greensi.fr - janvier 2016 Pour Gartner le SI va se scinder en deux. Un domaine au cœur de la transformation numérique des entreprise émerge sur internet pour y porter les nouveaux business modèles. DigitalERP
    62. 62. Digital Business: c’est quand tout business devient numérique 62www.greensi.fr - janvier 2016
    63. 63. 63www.greensi.fr En synthèse sur l’évolution des ERP Obsolescences des mainframes et mini-computers De nouvelles architectures apparaissent De nouveaux modèles économiques De nouveaux besoins pour développer l’entreprise numérique Des formes diverses, plus adaptées aux situations opérationnelles internes ou externes de l’entreprise, apparaissent L’ERP s’adapte pour constituer le « backbone » du système d’information de gestion de l’entreprise Au dessus de ce backbone l’entreprise développe une couche d’applications plus agiles, centrées sur les données, la collaboration et les relations numériques via Internet 1972 2015
    64. 64. 64www.greensi.fr - janvier 2016 Sites pour poursuivre la recherche d’informations générales sur le SI Site de référence du cours ERP PGI: http://sites.google.com/site/erppgi Sites / blogs sur l’actualité des ERP • http://www.inside-erp.com • http://erp-infos.com Actualités sur le système d’information : • http://www.zdnet.fr • http://www.cio.com • http://www.01net.com • http://www.lemondeinformatique.fr • www.guideinformatique.com Salons sur les ERP et solutions logicielles : • http://www.groupesolutions.fr

    ×