SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  3
Télécharger pour lire hors ligne
LYCEE PILOTE BOURGUIBA                                                             Le : 09 -Mars-2013
             -Tunis-
                                     Sciences Physiques                                Durée : 3 heures

                                        Devoir de synthèse                            Classes : 4éSc.exp1
                                                2éme Trimestre                         Ref :4e-DS2-2012-2013

           FERCHIOU

CHIMIE (9 points)

Exercice 1 (4 points)      pH des solutions aqueuses

Deux solutions acides S1 et S2 obtenues respectivement par dissociation d’acide A1H et A2H dans l’eau, ont
même concentration initiale C=10-2 mol.L-1.On mesure le pH des solutions S1 et S2 on trouve
respectivement pH1 = 2 et pH2= 2,9.
1) Montrer que l’un des acide est fort et l’autre est faible.
2) Ecrire les équations des acides A1H et A2H avec l’eau.
3) Déterminer la valeur du taux d’avancement final f de la réaction de l’acide faible avec l’eau. Conclure.
4) Etablir l’expression de la constante d’acidité Ka de l’acide faible en fonction de pH et C.
5) Vérifier par le calcul que la constante pKa du couple est égale à pKa=3,74.
6) Soient V1 et V2 les volumes d’eau à ajouter à un même volume V=10-2L respectivement de S1 et de S2
   pour obtenir deux solutions S’1 et S’2 de même pH=3,4. Déterminer V1,V2.

Exercice 2 ( 5 points)   Dosage d'une solution d'acide chlorhydrique concentrée.

On dispose d'un flacon d'une solution d'acide chlorhydrique concentrée où est notée sur l'étiquette
l'indication suivante : 33% minimum en masse d'acide chlorhydrique .On appellera cette solution S0.
On veut connaître la concentration molaire c0 de cette solution.

Première étape :
On dilue 1000 fois la solution S0. On obtient alors une solution S1 de concentration C1.

Deuxième étape :
On prélève un volume V1=100 mL de solution S1 que l’on dose par une solution titrante d'hydroxyde de
sodium de concentration CB= 10-1 mol.L-1. Le volume versé pour atteindre l’équivalence est Veq =11,25mL.

1) Écrire l'équation bilan de la réaction de dosage.
2) Définir l’équivalence puis en déduire la relation existant entre C1, CB, VEq et V1.
3) Calculer la concentration molaire C1 de la solution d'acide chlorhydrique diluée S1.En déduire la
   concentration molaire C0 de la solution d'acide chlorhydrique concentrée S0.
4) Calculer la masse m0 d'acide chlorhydrique HCl dissous dans un litre de solution.
   On donne la masse molaire de l'acide chlorhydrique M(HCl) = 36,5 g.mol-1.
5) La solution S0 a une masse volumique 0 = 1160 g.L-1.Le pourcentage massique de la solution S0
   représente la masse d'acide chlorhydrique dissous dans 100 g de solution.
   Calculer le pourcentage massique de la solution S0. L'indication de l'étiquette du flacon de solution
   d'acide chlorhydrique concentrée est-elle correcte ?



                                                                                                     Page 1 sur 3
Physique (11 points)

Exercice 1 (5,5points)       Oscillations mécaniques forcées

Un solide S de masse m = 200g constitué par un petit aimant est attachée à un ressort de masse
négligeable, de coefficient de raideur k=40N.m-1.L’ensemble est placé sur un plan horizontal. Pour imposer
à ce système un mouvement permanent on utilise une bobine parcourue par un courant alternatif
sinusoïdal de pulsation e réglable. On admettra que l’électro-aimant exerce une force sinusoïdale de la
forme F=Fmax.sin (et+e).
                                                                                                
1) Soit x(t)=xmaxsin(et+ x) ,l’abscisse du centre d’inertie G du système dans le repère (O, i ) ( O étant la
                                                                                                       d2x
    position de G à l équilibre. Donner l’expression de l’équation différentielle vérifiée par x(t), et 2 .
                                                                                                       dt
2) Montrer que la force excitatrice et l’abscisse x de G sont en phase si e<0 (0 étant la pulsation
    propre) et qu’elles sont en opposition phase si e>0.
3) En déduire l’expression de xmax en fonction de Fmax , e, k et m. Que se passe-t-il si e=0 ?
                                                                                                         
4) Un dispositif d’amortissement exerce maintenant sur l’oscillateur une force de frottement f=-h.v ; v
    étant la vitesse du système S.
    On donne sur la figure -1- les
                                                                     x(t) et F(t)
    courbes de variation de x(t) et                Figure-1-
    F(t) pour e=5rad.s-1.
                                                     a
     a) Identifier les courbes x(t) et
     F(t).                                                 b                                       Échelle :
     b) En déduire les expressions                                                                1div : 0,1 N
     instantanées de x(t)et F(t).                                                                 1div : 2 cm
     c) Déterminer la valeur de h.
5)                                                              0
  a) Donner l’expression de                                                                    t
   l’amplitude xmax en fonction
   de Fmax, e, h, m et k.
  b) Montrer que xmax est
   maximale pour une valeur
   particulière R que l’on
   exprimera en fonction de 0,
   h et m. De quel phénomène
   s’agit-il ?
  c) L’amplitude xmax prend une valeur particulière notée xm,R pour e = R. Montrer que xm,R s’écrit sous
                         Fmax
   la forme : x m,R =            . Calculer xm,R.
                          2   h2
                      h ω0 -
                             4m2
                                                                       
                                                                       TR,max
6) Afin de connaitre l’acuité du phénomène, on définit le rapport Q         .Calculer Q pour :
                                                                        Fmax
                   e=R.
                   e=0.
            Conclure.
7) Calculer la puissance moyenne fournie par l’excitateur pour e=R.

                                                                                                  Page 2 sur 3
Exercice 2 (3points)     Ondes progressives
Une corde élastique horizontale de longueur AB=L=1m est liée à son extrémité A à une lame vibrante
animée d’un mouvement rectiligne sinusoïdal de fréquence N=50Hz et d’amplitude a= 2 mm, d’équation
yA(t)=a.sin (t+).Un dispositif expérimental empêche toute réflexion au point B. On suppose que le
mouvement de la lame débute à l’origine des dates t=0s.
1) Déterminer l’expression de l’élongation yM(x,t) d’un point M situé à AM=x en fonction de a,T,t ,x et .
    Avec  la longueur d’onde.                                                Figure-3-
                                                                  Y(en mm)                     Courbe -a-
2) On donne sur la figure-3- les courbes a et b
   représentant le mouvement d’un point M1 et celle
                                                          2
   de l’aspect de la corde à une date t1.Sachant que
   l’onde se propage à la célérité v=10ms-1.
    a) Identifier les courbes a et b.                         0

    b) Déterminer t1.
    c) Déterminer l’abscisse x1 du point M1.

3) Déterminer l’équation horaire d’un point M2                                                  Courbe -b-
                                                                  Y(en mm)
                    
   d’abscisse x 2 =3 .Comparer le mouvement de M1
                    4                                     2
   et de M2.
                                                              0
4) Représenter l’aspect de la corde à la date
   t2=7.10-2s. Echelle :
    1cm sur l’axe des abscisses correspond à 10cm.
    1 cm sur l’axe des ordonnées correspond à 2 mm.

 Exercice 3(2,5 points)
Document          Amortissement du sismomètre
Un sismomètre ne possédant pas de système d'amortissement n'est en pratique pas utilisable pour bien
rendre compte des différentes arrivées d'ondes sismiques. *…+ Un système d'amortissement efficace
permet donc à la masse d'arrêter rapidement d'osciller dès la disparition du champ excitateur, afin de
répondre le plus précisément possible à toutes les arrivées d'ondes.
Un sismomètre sous-amorti n'est donc pas utilisable pour effectuer une bonne mesure des mouvements du
sol. En effet, la masse oscille trop longuement et le signal de sortie se retrouve plus complexe que le signal
d'origine.
Dans le cas d'un appareil sur-amorti, c'est le contraire : le mouvement de la masse est complètement lissé
par l'amortissement. Il est donc difficile d'obtenir un relevé précis des vibrations du sol.
Le choix du sismologue est donc de se rapprocher juste en-dessous de l'amortissement critique pour que
l'oscillation repasse par zéro. Comme la masse revient assez vite vers sa position d'équilibre, elle est prête
pour réagir à l'arrivée du train d'onde suivant.
                                                                          D’après «musée – sismologie .unistra»
Questions

1)   A quoi sert un sismomètre ?
2)   Quelle est la cause des oscillations d’un sismomètre ?
3)   Quelle est l’inconvénient des oscillations en régime pseudo périodique sur le résultat d’un sismomètre ?
4)   Un sismomètre fortement amorti peut t-il être efficace ?
5)   Quel régime d’oscillation peut être le mieux adapté aux résultats d’un sismographe ? Justifier.

                                                                                                 -Fin du sujet-
                                                                                                  Page 3 sur 3

Contenu connexe

Tendances

Cours d'Electrotechnique 2 : machines tournantes
Cours d'Electrotechnique 2 : machines tournantesCours d'Electrotechnique 2 : machines tournantes
Cours d'Electrotechnique 2 : machines tournantesChristophe Palermo
 
Moteur a courant continu
Moteur a courant continuMoteur a courant continu
Moteur a courant continuwolfori
 
Electrotechnique : Exercices corrigés
Electrotechnique : Exercices corrigésElectrotechnique : Exercices corrigés
Electrotechnique : Exercices corrigésRAMZI EL IDRISSI
 
Spr ue3.1 poly cours et exercices
Spr ue3.1   poly cours et exercicesSpr ue3.1   poly cours et exercices
Spr ue3.1 poly cours et exercicesElsa von Licy
 
Cours series fourier
Cours series fourierCours series fourier
Cours series fourierismailkziadi
 
Induction électromagnétique
Induction électromagnétiqueInduction électromagnétique
Induction électromagnétiqueAliBenMoussa10
 
Chapitre 1 Représentation d'état des systèmes linéaires
Chapitre 1 Représentation d'état des systèmes linéaires Chapitre 1 Représentation d'état des systèmes linéaires
Chapitre 1 Représentation d'état des systèmes linéaires sarah Benmerzouk
 
Matériaux de chaussée
Matériaux de chausséeMatériaux de chaussée
Matériaux de chausséeadel213
 
Chapitre ii circuits combinatoires
Chapitre ii circuits combinatoiresChapitre ii circuits combinatoires
Chapitre ii circuits combinatoiresSana Aroussi
 
Calcul de dalot
Calcul de dalotCalcul de dalot
Calcul de dalotlimmoud
 
03 fondations superficielles - solutionnaire (étudiants)
03   fondations superficielles - solutionnaire (étudiants)03   fondations superficielles - solutionnaire (étudiants)
03 fondations superficielles - solutionnaire (étudiants)Aissa Ouai
 
Diode & Diode Zener : Exercices Corrigés
Diode & Diode Zener : Exercices CorrigésDiode & Diode Zener : Exercices Corrigés
Diode & Diode Zener : Exercices CorrigésRAMZI EL IDRISSI
 
Essai Equivalent de sable : E.S
Essai Equivalent de sable : E.SEssai Equivalent de sable : E.S
Essai Equivalent de sable : E.SOFPPT LAND
 
ESSAIS DE BLEU DE METHYLENE
ESSAIS DE BLEU DE METHYLENE ESSAIS DE BLEU DE METHYLENE
ESSAIS DE BLEU DE METHYLENE OFPPT LAND
 
Exercices-et-problemes-d-electrotechnique
Exercices-et-problemes-d-electrotechniqueExercices-et-problemes-d-electrotechnique
Exercices-et-problemes-d-electrotechniquemohatiareti
 

Tendances (20)

Cours d'Electrotechnique 2 : machines tournantes
Cours d'Electrotechnique 2 : machines tournantesCours d'Electrotechnique 2 : machines tournantes
Cours d'Electrotechnique 2 : machines tournantes
 
Exercices onduleur
Exercices onduleurExercices onduleur
Exercices onduleur
 
Moteur a courant continu
Moteur a courant continuMoteur a courant continu
Moteur a courant continu
 
Ener1 - CM1 - Monophasé
Ener1 - CM1 - MonophaséEner1 - CM1 - Monophasé
Ener1 - CM1 - Monophasé
 
Electrotechnique : Exercices corrigés
Electrotechnique : Exercices corrigésElectrotechnique : Exercices corrigés
Electrotechnique : Exercices corrigés
 
Cours elec
Cours elecCours elec
Cours elec
 
Spr ue3.1 poly cours et exercices
Spr ue3.1   poly cours et exercicesSpr ue3.1   poly cours et exercices
Spr ue3.1 poly cours et exercices
 
Cours doptique géométrique
Cours doptique géométriqueCours doptique géométrique
Cours doptique géométrique
 
Cours series fourier
Cours series fourierCours series fourier
Cours series fourier
 
Induction électromagnétique
Induction électromagnétiqueInduction électromagnétique
Induction électromagnétique
 
Chapitre 1 Représentation d'état des systèmes linéaires
Chapitre 1 Représentation d'état des systèmes linéaires Chapitre 1 Représentation d'état des systèmes linéaires
Chapitre 1 Représentation d'état des systèmes linéaires
 
Matériaux de chaussée
Matériaux de chausséeMatériaux de chaussée
Matériaux de chaussée
 
Chapitre ii circuits combinatoires
Chapitre ii circuits combinatoiresChapitre ii circuits combinatoires
Chapitre ii circuits combinatoires
 
Chapitre 3 mli mcc
Chapitre 3 mli mccChapitre 3 mli mcc
Chapitre 3 mli mcc
 
Calcul de dalot
Calcul de dalotCalcul de dalot
Calcul de dalot
 
03 fondations superficielles - solutionnaire (étudiants)
03   fondations superficielles - solutionnaire (étudiants)03   fondations superficielles - solutionnaire (étudiants)
03 fondations superficielles - solutionnaire (étudiants)
 
Diode & Diode Zener : Exercices Corrigés
Diode & Diode Zener : Exercices CorrigésDiode & Diode Zener : Exercices Corrigés
Diode & Diode Zener : Exercices Corrigés
 
Essai Equivalent de sable : E.S
Essai Equivalent de sable : E.SEssai Equivalent de sable : E.S
Essai Equivalent de sable : E.S
 
ESSAIS DE BLEU DE METHYLENE
ESSAIS DE BLEU DE METHYLENE ESSAIS DE BLEU DE METHYLENE
ESSAIS DE BLEU DE METHYLENE
 
Exercices-et-problemes-d-electrotechnique
Exercices-et-problemes-d-electrotechniqueExercices-et-problemes-d-electrotechnique
Exercices-et-problemes-d-electrotechnique
 

En vedette

En vedette (20)

physique
physiquephysique
physique
 
Cours+ +physique+dipôle+rc+-+bac+math
Cours+ +physique+dipôle+rc+-+bac+mathCours+ +physique+dipôle+rc+-+bac+math
Cours+ +physique+dipôle+rc+-+bac+math
 
Mes devoirs 4 si
Mes devoirs 4 siMes devoirs 4 si
Mes devoirs 4 si
 
Serie masse masse volumique densité2015
Serie masse masse volumique densité2015Serie masse masse volumique densité2015
Serie masse masse volumique densité2015
 
Serie
SerieSerie
Serie
 
série rc néméro 1
série rc néméro 1 série rc néméro 1
série rc néméro 1
 
Les algorithmes recurrents
Les algorithmes recurrentsLes algorithmes recurrents
Les algorithmes recurrents
 
Tp
TpTp
Tp
 
16 devoir
16 devoir16 devoir
16 devoir
 
Exercices pascal tous les chapitres
Exercices pascal tous les chapitresExercices pascal tous les chapitres
Exercices pascal tous les chapitres
 
Correction
CorrectionCorrection
Correction
 
Les algorithmes d'arithmetique
Les algorithmes d'arithmetiqueLes algorithmes d'arithmetique
Les algorithmes d'arithmetique
 
Serie recurrents & arithmetiques
Serie recurrents & arithmetiquesSerie recurrents & arithmetiques
Serie recurrents & arithmetiques
 
Exercices en turbo pascal sur les nombres
Exercices en turbo pascal sur les nombresExercices en turbo pascal sur les nombres
Exercices en turbo pascal sur les nombres
 
03 nivellement
03 nivellement03 nivellement
03 nivellement
 
Miniprojet 1
Miniprojet 1Miniprojet 1
Miniprojet 1
 
Fonctions exponentielles et puissances
Fonctions exponentielles et puissancesFonctions exponentielles et puissances
Fonctions exponentielles et puissances
 
Cedric Ringenbach Ignite5 Exponetielle
Cedric Ringenbach Ignite5 ExponetielleCedric Ringenbach Ignite5 Exponetielle
Cedric Ringenbach Ignite5 Exponetielle
 
Généralités sur les fonctions
Généralités sur les fonctionsGénéralités sur les fonctions
Généralités sur les fonctions
 
M11 presentation
M11 presentationM11 presentation
M11 presentation
 

Similaire à 4e ds2-2012-2013

T. Masrour - cours dynamique des systèmes - vibrations -chapitre1-1ddl
T. Masrour - cours dynamique des systèmes - vibrations -chapitre1-1ddlT. Masrour - cours dynamique des systèmes - vibrations -chapitre1-1ddl
T. Masrour - cours dynamique des systèmes - vibrations -chapitre1-1ddltawfik-masrour
 
Transp_1-1.pdf
Transp_1-1.pdfTransp_1-1.pdf
Transp_1-1.pdfAuRevoir4
 
Dynamique des structures cours
Dynamique des structures coursDynamique des structures cours
Dynamique des structures coursMohamed Abid
 
Exercices physique et chime de terminale Cet D
Exercices physique et chime de terminale Cet DExercices physique et chime de terminale Cet D
Exercices physique et chime de terminale Cet Dokouejeanjunior
 
T. Masrour - cours dynamique des systèmes - vibrations -chapitre3-mmc
T. Masrour - cours dynamique des systèmes - vibrations -chapitre3-mmcT. Masrour - cours dynamique des systèmes - vibrations -chapitre3-mmc
T. Masrour - cours dynamique des systèmes - vibrations -chapitre3-mmctawfik-masrour
 
Partie i vibrations et oscillateurs
Partie i   vibrations et oscillateursPartie i   vibrations et oscillateurs
Partie i vibrations et oscillateursOumaimaBenSaid
 
Cours vibration 2016 prat
Cours vibration 2016 pratCours vibration 2016 prat
Cours vibration 2016 pratOumaimaBenSaid
 
Cours series fourier
Cours series fourierCours series fourier
Cours series fourierMehdi Maroun
 
cnc-mp-2011-physique-2-corrige (2bh).pdf
cnc-mp-2011-physique-2-corrige (2bh).pdfcnc-mp-2011-physique-2-corrige (2bh).pdf
cnc-mp-2011-physique-2-corrige (2bh).pdfYoussefZaoujal
 
Aates ch08 lois-a-densite
Aates ch08 lois-a-densiteAates ch08 lois-a-densite
Aates ch08 lois-a-densiteManar Sefiane
 
B1 2017 deuxieme session proposition + correction
B1 2017 deuxieme  session proposition + correctionB1 2017 deuxieme  session proposition + correction
B1 2017 deuxieme session proposition + correctionAbdul Rahman Itani
 
Localisation d’une source émettrice par un réseau d’antennes
Localisation d’une source émettrice par un réseau d’antennesLocalisation d’une source émettrice par un réseau d’antennes
Localisation d’une source émettrice par un réseau d’antennesAhmed Ammar Rebai PhD
 
عناصر الإجابة2015
عناصر الإجابة2015عناصر الإجابة2015
عناصر الإجابة2015KhalidBentama1
 
correction examen rattrapage 2012 transmission numérique
correction examen rattrapage 2012 transmission numérique correction examen rattrapage 2012 transmission numérique
correction examen rattrapage 2012 transmission numérique omar bllaouhamou
 
Grandeurs et unités
Grandeurs et unitésGrandeurs et unités
Grandeurs et unitésAminata Keita
 

Similaire à 4e ds2-2012-2013 (20)

T. Masrour - cours dynamique des systèmes - vibrations -chapitre1-1ddl
T. Masrour - cours dynamique des systèmes - vibrations -chapitre1-1ddlT. Masrour - cours dynamique des systèmes - vibrations -chapitre1-1ddl
T. Masrour - cours dynamique des systèmes - vibrations -chapitre1-1ddl
 
Vib et-ondes-2006-2007
Vib et-ondes-2006-2007Vib et-ondes-2006-2007
Vib et-ondes-2006-2007
 
Transp_1-1.pdf
Transp_1-1.pdfTransp_1-1.pdf
Transp_1-1.pdf
 
Chapitre02
Chapitre02Chapitre02
Chapitre02
 
Dynamique des structures cours
Dynamique des structures coursDynamique des structures cours
Dynamique des structures cours
 
Exercices physique et chime de terminale Cet D
Exercices physique et chime de terminale Cet DExercices physique et chime de terminale Cet D
Exercices physique et chime de terminale Cet D
 
T. Masrour - cours dynamique des systèmes - vibrations -chapitre3-mmc
T. Masrour - cours dynamique des systèmes - vibrations -chapitre3-mmcT. Masrour - cours dynamique des systèmes - vibrations -chapitre3-mmc
T. Masrour - cours dynamique des systèmes - vibrations -chapitre3-mmc
 
Partie i vibrations et oscillateurs
Partie i   vibrations et oscillateursPartie i   vibrations et oscillateurs
Partie i vibrations et oscillateurs
 
Cours vibration 2016 prat
Cours vibration 2016 pratCours vibration 2016 prat
Cours vibration 2016 prat
 
Cours series fourier
Cours series fourierCours series fourier
Cours series fourier
 
Echantillonage
EchantillonageEchantillonage
Echantillonage
 
05 exos fonction_exponentielle
05 exos fonction_exponentielle05 exos fonction_exponentielle
05 exos fonction_exponentielle
 
cnc-mp-2011-physique-2-corrige (2bh).pdf
cnc-mp-2011-physique-2-corrige (2bh).pdfcnc-mp-2011-physique-2-corrige (2bh).pdf
cnc-mp-2011-physique-2-corrige (2bh).pdf
 
Aates ch08 lois-a-densite
Aates ch08 lois-a-densiteAates ch08 lois-a-densite
Aates ch08 lois-a-densite
 
B1 2017 deuxieme session proposition + correction
B1 2017 deuxieme  session proposition + correctionB1 2017 deuxieme  session proposition + correction
B1 2017 deuxieme session proposition + correction
 
Localisation d’une source émettrice par un réseau d’antennes
Localisation d’une source émettrice par un réseau d’antennesLocalisation d’une source émettrice par un réseau d’antennes
Localisation d’une source émettrice par un réseau d’antennes
 
عناصر الإجابة2015
عناصر الإجابة2015عناصر الإجابة2015
عناصر الإجابة2015
 
correction examen rattrapage 2012 transmission numérique
correction examen rattrapage 2012 transmission numérique correction examen rattrapage 2012 transmission numérique
correction examen rattrapage 2012 transmission numérique
 
Grandeurs et unités
Grandeurs et unitésGrandeurs et unités
Grandeurs et unités
 
Gele2511 ch3
Gele2511 ch3Gele2511 ch3
Gele2511 ch3
 

Dernier

Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 37
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxMartin M Flynn
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 37
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfSylvianeBachy
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre françaisTxaruka
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfRiDaHAziz
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 37
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 37
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24BenotGeorges3
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursStagiaireLearningmat
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfRiDaHAziz
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 

Dernier (18)

Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceurs
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 

4e ds2-2012-2013

  • 1. LYCEE PILOTE BOURGUIBA Le : 09 -Mars-2013 -Tunis- Sciences Physiques Durée : 3 heures Devoir de synthèse Classes : 4éSc.exp1 2éme Trimestre Ref :4e-DS2-2012-2013 FERCHIOU CHIMIE (9 points) Exercice 1 (4 points) pH des solutions aqueuses Deux solutions acides S1 et S2 obtenues respectivement par dissociation d’acide A1H et A2H dans l’eau, ont même concentration initiale C=10-2 mol.L-1.On mesure le pH des solutions S1 et S2 on trouve respectivement pH1 = 2 et pH2= 2,9. 1) Montrer que l’un des acide est fort et l’autre est faible. 2) Ecrire les équations des acides A1H et A2H avec l’eau. 3) Déterminer la valeur du taux d’avancement final f de la réaction de l’acide faible avec l’eau. Conclure. 4) Etablir l’expression de la constante d’acidité Ka de l’acide faible en fonction de pH et C. 5) Vérifier par le calcul que la constante pKa du couple est égale à pKa=3,74. 6) Soient V1 et V2 les volumes d’eau à ajouter à un même volume V=10-2L respectivement de S1 et de S2 pour obtenir deux solutions S’1 et S’2 de même pH=3,4. Déterminer V1,V2. Exercice 2 ( 5 points) Dosage d'une solution d'acide chlorhydrique concentrée. On dispose d'un flacon d'une solution d'acide chlorhydrique concentrée où est notée sur l'étiquette l'indication suivante : 33% minimum en masse d'acide chlorhydrique .On appellera cette solution S0. On veut connaître la concentration molaire c0 de cette solution. Première étape : On dilue 1000 fois la solution S0. On obtient alors une solution S1 de concentration C1. Deuxième étape : On prélève un volume V1=100 mL de solution S1 que l’on dose par une solution titrante d'hydroxyde de sodium de concentration CB= 10-1 mol.L-1. Le volume versé pour atteindre l’équivalence est Veq =11,25mL. 1) Écrire l'équation bilan de la réaction de dosage. 2) Définir l’équivalence puis en déduire la relation existant entre C1, CB, VEq et V1. 3) Calculer la concentration molaire C1 de la solution d'acide chlorhydrique diluée S1.En déduire la concentration molaire C0 de la solution d'acide chlorhydrique concentrée S0. 4) Calculer la masse m0 d'acide chlorhydrique HCl dissous dans un litre de solution. On donne la masse molaire de l'acide chlorhydrique M(HCl) = 36,5 g.mol-1. 5) La solution S0 a une masse volumique 0 = 1160 g.L-1.Le pourcentage massique de la solution S0 représente la masse d'acide chlorhydrique dissous dans 100 g de solution. Calculer le pourcentage massique de la solution S0. L'indication de l'étiquette du flacon de solution d'acide chlorhydrique concentrée est-elle correcte ? Page 1 sur 3
  • 2. Physique (11 points) Exercice 1 (5,5points) Oscillations mécaniques forcées Un solide S de masse m = 200g constitué par un petit aimant est attachée à un ressort de masse négligeable, de coefficient de raideur k=40N.m-1.L’ensemble est placé sur un plan horizontal. Pour imposer à ce système un mouvement permanent on utilise une bobine parcourue par un courant alternatif sinusoïdal de pulsation e réglable. On admettra que l’électro-aimant exerce une force sinusoïdale de la forme F=Fmax.sin (et+e).  1) Soit x(t)=xmaxsin(et+ x) ,l’abscisse du centre d’inertie G du système dans le repère (O, i ) ( O étant la d2x position de G à l équilibre. Donner l’expression de l’équation différentielle vérifiée par x(t), et 2 . dt 2) Montrer que la force excitatrice et l’abscisse x de G sont en phase si e<0 (0 étant la pulsation propre) et qu’elles sont en opposition phase si e>0. 3) En déduire l’expression de xmax en fonction de Fmax , e, k et m. Que se passe-t-il si e=0 ?    4) Un dispositif d’amortissement exerce maintenant sur l’oscillateur une force de frottement f=-h.v ; v étant la vitesse du système S. On donne sur la figure -1- les x(t) et F(t) courbes de variation de x(t) et Figure-1- F(t) pour e=5rad.s-1. a a) Identifier les courbes x(t) et F(t). b Échelle : b) En déduire les expressions 1div : 0,1 N instantanées de x(t)et F(t). 1div : 2 cm c) Déterminer la valeur de h. 5) 0 a) Donner l’expression de t l’amplitude xmax en fonction de Fmax, e, h, m et k. b) Montrer que xmax est maximale pour une valeur particulière R que l’on exprimera en fonction de 0, h et m. De quel phénomène s’agit-il ? c) L’amplitude xmax prend une valeur particulière notée xm,R pour e = R. Montrer que xm,R s’écrit sous Fmax la forme : x m,R = . Calculer xm,R. 2 h2 h ω0 - 4m2  TR,max 6) Afin de connaitre l’acuité du phénomène, on définit le rapport Q   .Calculer Q pour : Fmax  e=R.  e=0. Conclure. 7) Calculer la puissance moyenne fournie par l’excitateur pour e=R. Page 2 sur 3
  • 3. Exercice 2 (3points) Ondes progressives Une corde élastique horizontale de longueur AB=L=1m est liée à son extrémité A à une lame vibrante animée d’un mouvement rectiligne sinusoïdal de fréquence N=50Hz et d’amplitude a= 2 mm, d’équation yA(t)=a.sin (t+).Un dispositif expérimental empêche toute réflexion au point B. On suppose que le mouvement de la lame débute à l’origine des dates t=0s. 1) Déterminer l’expression de l’élongation yM(x,t) d’un point M situé à AM=x en fonction de a,T,t ,x et . Avec  la longueur d’onde. Figure-3- Y(en mm) Courbe -a- 2) On donne sur la figure-3- les courbes a et b représentant le mouvement d’un point M1 et celle 2 de l’aspect de la corde à une date t1.Sachant que l’onde se propage à la célérité v=10ms-1. a) Identifier les courbes a et b. 0 b) Déterminer t1. c) Déterminer l’abscisse x1 du point M1. 3) Déterminer l’équation horaire d’un point M2 Courbe -b- Y(en mm)  d’abscisse x 2 =3 .Comparer le mouvement de M1 4 2 et de M2. 0 4) Représenter l’aspect de la corde à la date t2=7.10-2s. Echelle : 1cm sur l’axe des abscisses correspond à 10cm. 1 cm sur l’axe des ordonnées correspond à 2 mm. Exercice 3(2,5 points) Document Amortissement du sismomètre Un sismomètre ne possédant pas de système d'amortissement n'est en pratique pas utilisable pour bien rendre compte des différentes arrivées d'ondes sismiques. *…+ Un système d'amortissement efficace permet donc à la masse d'arrêter rapidement d'osciller dès la disparition du champ excitateur, afin de répondre le plus précisément possible à toutes les arrivées d'ondes. Un sismomètre sous-amorti n'est donc pas utilisable pour effectuer une bonne mesure des mouvements du sol. En effet, la masse oscille trop longuement et le signal de sortie se retrouve plus complexe que le signal d'origine. Dans le cas d'un appareil sur-amorti, c'est le contraire : le mouvement de la masse est complètement lissé par l'amortissement. Il est donc difficile d'obtenir un relevé précis des vibrations du sol. Le choix du sismologue est donc de se rapprocher juste en-dessous de l'amortissement critique pour que l'oscillation repasse par zéro. Comme la masse revient assez vite vers sa position d'équilibre, elle est prête pour réagir à l'arrivée du train d'onde suivant. D’après «musée – sismologie .unistra» Questions 1) A quoi sert un sismomètre ? 2) Quelle est la cause des oscillations d’un sismomètre ? 3) Quelle est l’inconvénient des oscillations en régime pseudo périodique sur le résultat d’un sismomètre ? 4) Un sismomètre fortement amorti peut t-il être efficace ? 5) Quel régime d’oscillation peut être le mieux adapté aux résultats d’un sismographe ? Justifier. -Fin du sujet- Page 3 sur 3